DES SOLUTIONS POUR LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES SOLUTIONS POUR LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE"

Transcription

1 DES SOLUTIONS POUR LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

2 Un tiers de la nourriture produite dans le monde n est pas consommée par l homme*. Parce que les sources du gaspillage alimentaire sont multiples et parfois complexes, Carrefour agit à toutes les étapes du cycle de vie des produits. Que ce soit en amont avec les partenaires agricoles et industriels, sur le lieu de vente, ou auprès des consommateurs, des solutions collectives ou individuelles existent. Découvrez quelques-unes des solutions mises en place par Carrefour et ses partenaires pour lutter contre le gaspillage alimentaire. * Source : Food and Agriculture Organisation.

3 Notre engagement Réduire de 50 % nos déchets alimentaires* en 2025 par rapport à 2016 Un défi collectif, des solutions à partager * Suite à la résolution adoptée par le Consumer Goods Forum en Plus d informations sur le site theconsumergoodsforum.com.

4 Avec les fournisseurs Étendre la durée de vie des produits Carrefour travaille à l allongement de la durée de vie de ses produits de marques propres en modifiant, après contrôle qualité, les dates de consommation de certaines références : > allongement de la date de durabilité minimale (DDM) de 155 produits d épicerie (céréales, riz, fruits secs, compotes) et suppression de cette mention sur plus de 100 références (sucre, sel, vinaigre ) ; > allongement de la date limite de consommation (DLC) de plus de 240 références, soit entre 7 et 10 jours supplémentaires sur les yaourts, et de 2 à 8 jours sur les crèmes dessert. Grand Défi des fournisseurs Après une première édition consacrée au climat, c est le gaspillage alimentaire qui mobilise le Grand Défi des fournisseurs organisé par Carrefour. À cette occasion, les initiatives les plus innovantes mises en œuvre par les fournisseurs à travers le monde sont récompensées. Qu il s agisse de repenser les méthodes de production, de développer de nouvelles recettes ou d encourager de nouveaux circuits de distribution, l objectif est d accompagner les partenaires de Carrefour et de faire de cette collaboration un puissant moteur de progrès. + de 495 références de marques Carrefour ont bénéficié d un allongement de leur DLC ou DDM Donner une chance à tous les produits Vendre moins cher des produits comportant des défauts visuels, aussi bons et sûrs que leurs équivalents, c est tout l enjeu des gammes Sans Form au Brésil ou Tous AntiGaspi en France. Fruits, légumes, produits frais, céréales l offre se multiplie dans tous les rayons, avec des produits vendus 30 % à 40 % moins cher. Plus de camemberts Tous AntiGaspi ont ainsi été vendus la première année, preuve de la volonté des clients de consommer autrement.

5 Dans les magasins Donner une seconde vie aux produits Un produit abîmé ou trop mûr? Des solutions de bon goût pour ne pas gâcher existent! Le bon sens commande de les transformer. Aussi, les équipes des magasins s efforcent de proposer une offre de produits prêts à cuisiner et de produits prédécoupés. Blancs de poireaux, soupe de légumes, ananas en morceaux, compotes de fruits, smoothies frais des produits sains, de qualité et aux meilleurs prix! Proposer de bonnes affaires sur les produits à date courte Quand des produits en parfait état sont proches de la date limite de consommation, les équipes des magasins mettent en valeur cette marchandise et font bénéficier les clients de bonnes affaires. De bons produits à petits prix, à consommer le jour même ou le lendemain. De 30 % à 50 % de réduction sur les produits à date courte

6 200 camions de livraison roulant au biométhane en France d ici 2017 Maîtriser les différentes étapes de production Pour l ensemble des produits préparés, Carrefour privilégie, dès que cela est possible, l élaboration des produits en magasin. Les bouchers-charcutiers français développent ainsi des techniques spécifiques de découpe de la viande et s appuient sur des recettes traditionnelles pour limiter le gaspillage de matières premières. Avec le même objectif, en Argentine, les viandes sont découpées et préparées dans un entrepôt frigorifique et arrivent en magasin prêtes à la vente. 66,6 % des déchets produits dans les magasins valorisés en 2015 Des déchets pleins d énergie Que faire des produits devenus impropres à la consommation qui ne peuvent être ni vendus, ni transformés, ni donnés? Carrefour met en œuvre différentes solutions pour valoriser ces biodéchets. En France, les fleurs fanées, les découpes de poissons, les fruits ou légumes très abîmés ou encore les déchets de cuisine sont collectés et transformés en biogaz, puis en biométhane. Ce carburant alimente alors des camions qui réapprovisionnent les magasins Carrefour, pour un coût environnemental minimisé. En Pologne, ces mêmes déchets sont compostés et fournissent une matière organique fertile. Développer les dons alimentaires En nouant des partenariats avec les structures locales de l aide alimentaire Banques Alimentaires, Secours populaire français, Restos du cœur, épiceries solidaires, etc., les équipes des entrepôts et des magasins Carrefour coordonnent, au quotidien, le don des produits retirés des rayons mais encore consommables. En 2015, c est ainsi l équivalent de 100,5 millions de repas qui a été donné par Carrefour aux associations de l aide alimentaire.

7 Auprès des clients Développer des solutions innovantes Dans tous les pays, Carrefour encourage les initiatives qui visent à lutter contre le gaspillage. Proposés dans les hypermarchés français, les sacs réutilisables Vegetabags permettent, par exemple, de ralentir le processus de maturation des fruits et légumes et de les conserver frais et croquants plus longtemps! Carrefour s appuie également sur de nouvelles formes d expertise en collaborant avec des start-up pour proposer des solutions innovantes sur le terrain ou par le biais de concours et de challenges. Accompagner les clients dans une démarche de progrès Mettre en avant les produits de saison dans les rayons, proposer des idées de recettes pour cuisiner sans gaspiller, stimuler la créativité des clients, inciter au tri et au recyclage Dans tous les pays, Carrefour propose, en magasin ou en ligne, des astuces, des conseils et des solutions pratiques pour encourager les clients qui le souhaitent à mieux consommer. Sensibiliser les consommateurs Carrefour active plusieurs leviers pour apporter aux consommateurs des solutions permettant de limiter le gaspillage. En Roumanie, une campagne de sensibilisation en magasin informe les clients que la manipulation des fruits et légumes peut nuire à leur conservation.

8 Depuis 2013, Carrefour met en œuvre un plan global de lutte contre le gaspillage, en mobilisant les différents métiers de l entreprise. Symbolisé par une abeille, ce programme permet d identifier les bonnes pratiques et de partager les astuces et les conseils pour lutter collectivement contre le gaspillage. Retrouvez toute l actualité de Carrefour sur le site et suivez-nous sur Réalisation : Direction RSE du groupe Carrefour juillet Création et production :. Illustrations : Laurent Cilluffo. Photos : photothèque Carrefour, DR. Imprimé sur papier recyclé certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cette certification atteste le respect d une série de principes et de critères de gestion forestière mondialement reconnue. L objectif du FSC est de promouvoir une gestion des forêts environnementalement responsable, socialement bénéfique et économiquement viable.

GASPILLAGE alimentaire

GASPILLAGE alimentaire GASPILLAGE alimentaire COMMENT RÉDUIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE? GUIDE PRATIQUE au collège Pôle attractivité environnement SOMMAIRE Réduire le gaspillage alimentaire au collège,

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école

Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école Dossier Projet Electrification de l école d Issaogo La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école d Issaogo au Burkina Fasso, projet porté par les élèves et professeurs du

Plus en détail

Réunion d information sur l agriculture l

Réunion d information sur l agriculture l Réunion d information d sur l agriculture l biologique Mercredi du Développement D Durable Limoges MétropoleM 3 mars 2010 GABLIM GABLIM (Groupement des Agrobiologistes du Limousin) est une association

Plus en détail

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. LE GROUPE CHÈQUE DÉJEUNER N 3 MONDIAL SUR LE MARCHÉ DES SOLUTIONS SOCIALES, CULTURELLES, CADEAUX, ET DES DISPOSITIFS DE STIMULATION

Plus en détail

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES DES OUTILS AU SERVICE DE LA FORMATION DE LA PERSONNE & DU Depuis plus de 70 ans, La Jeunesse au Plein Air milite pour le départ de tous les enfants en vacances. Elle soutient ainsi financièrement le départ

Plus en détail

World café / Les co-bénéfices des PCET

World café / Les co-bénéfices des PCET World café / Les co-bénéfices des PCET Comment une collectivité peut-elle faire de son Plan climat-énergie territorial (PCET) un projet fédérateur sur le climat et l énergie mais également un outil permettant

Plus en détail

MÉMOIRE déposé par. Le syndicat de l UPA de l Île d Orléans. Le syndicat de l UPA de la Côte-de-Beaupré. Le syndicat de l UPA Québec, Jacques-Cartier

MÉMOIRE déposé par. Le syndicat de l UPA de l Île d Orléans. Le syndicat de l UPA de la Côte-de-Beaupré. Le syndicat de l UPA Québec, Jacques-Cartier MÉMOIRE déposé par Le syndicat de l UPA de l Île d Orléans Le syndicat de l UPA de la Côte-de-Beaupré Le syndicat de l UPA Québec, Jacques-Cartier Dans le cadre de la Consultation publique sur le Projet

Plus en détail

Produits transformés en Restauration Collective

Produits transformés en Restauration Collective Produits transformés en Restauration Collective 9 et 10 octobre 2013 Rencontres nationales des ateliers de transformation collectifs et de l'agroalimentaire paysan Produits transformés en Restauration

Plus en détail

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) 1. MANAGEMENT Animer et gérer les ressources

Plus en détail

GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS

GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS Comment sélectionner les candidatures à un appel d offre intégrant une exigence de gestion durable des forêts? Seule une entreprise certifiée selon un système international

Plus en détail

Quels goûters pour nos enfants, avec nos productions locales, dans les écoles maternelles et primaires et accueils périscolaires.

Quels goûters pour nos enfants, avec nos productions locales, dans les écoles maternelles et primaires et accueils périscolaires. Quels goûters pour nos enfants, avec nos productions locales, dans les écoles maternelles et primaires et accueils périscolaires. 5 février 2013 L avènement du consom acteur Une prise de conscience Celle

Plus en détail

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE UN LEVIER POUR LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L exemple de la Cuma Ecovaloris et de l association

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015

JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015 JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015 Le réseau des conseillers CCI Un réseau d experts pour vous aider dans vos démarches QSEDD Accompagnement personnalisé

Plus en détail

L agriculture familiale :

L agriculture familiale : MADAGASCAR Année Internationale de l Agriculture Familiale (AIAF) 2014 et Journée Mondiale de l Alimentation (JMA) 2014 L agriculture familiale : une chance pour la planète et pour Madagascar Sécurité

Plus en détail

PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES

PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES PROGRAMME DE SENSIBILISATION À L ENVIRONNEMENT À DESTINATION DES SCOLAIRES 2014-2015 déchets & assainissement 5 SOMMAIRE GÉNÉRALITÉS Ateliers en classe n. 1 - Rien ne se perd, tout se transforme n. 2 -

Plus en détail

Colloque 2005 Achats responsables. Séquence 19 : La restauration collective

Colloque 2005 Achats responsables. Séquence 19 : La restauration collective Séquence 19 : La restauration collective Intervenants Introduction : Patrick POUSSARD, Directeur de la restauration municipale de Vertou, Administrateur de l Association Nationale des Directeurs de Restaurants

Plus en détail

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance recyclage et valorisation France des solutions innovantes pour le recyclage et la valorisation de vos DÉCHETS le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance Nous sommes engagés dans

Plus en détail

La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise?

La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise? Le 3 avril àlyon La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise? François Fatoux Présentation de l ORSE

Plus en détail

BÂTIMENTS AGRICOLES. Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation. Equipe modernisation

BÂTIMENTS AGRICOLES. Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation. Equipe modernisation BÂTIMENTS AGRICOLES Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation Equipe modernisation P. 2/12 P. 2/12 Construire un bâtiment Construire un bâtiment d élevage est un acte fort dans la vie

Plus en détail

vous accompagner MSA Gironde La Prévention Edition 2016 Quelles actions? Pour qui? www.msa33.fr

vous accompagner MSA Gironde La Prévention Edition 2016 Quelles actions? Pour qui? www.msa33.fr vous accompagner MSA Gironde La Prévention Edition 2016 Quelles actions? Pour qui? www.msa33.fr La PRÉVENTION Un enjeu majeur pour la Santé des assurés agricoles et leur famille Le programme de prévention

Plus en détail

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE Agence locale de l energie et du climat 6 r u e H a r o u n T a z i e f f 78114 Magny les Hameaux Tél. 01 34 52 26 34 pedagogie@energie-sqy.com www.energie-sqy.com EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE

Plus en détail

DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION II. L INFORMATION DANS LA DISTRIBUTION

DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION II. L INFORMATION DANS LA DISTRIBUTION LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION La fonction de distribution se situe entre la fonction de production et la fonction de consommation. La distribution couvre l ensemble

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Plan POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS. d action 2015-2017

Plan POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS. d action 2015-2017 POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS Plan d action 2015-2017 Constats Plusieurs aînés rencontrés connaissent peu ou pas les différents services offerts par le réseau public ou communautaire sur le territoire

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

Une mission humanitaire à Madagascar

Une mission humanitaire à Madagascar Une mission humanitaire à Madagascar Interview d un jeune étudiant parti en mission à Madagascar A l occasion de la course contre la faim, nous avons correspondu avec un jeune homme de 23 ans qui a accepté

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

ÉDITION 2016 LE PRIX DOSSIER DE PARTICIPATION ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER

ÉDITION 2016 LE PRIX DOSSIER DE PARTICIPATION ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER ÉDITION 2016 LE PRIX DOSSIER DE PARTICIPATION ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER PAROLES DE LAURÉATS «L obtention de ce prix apporte une valorisation, avec le plaisir

Plus en détail

Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21. en Gironde. Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012

Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21. en Gironde. Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012 Vers une «bourse aux compétences DD» Agenda 21 en Gironde Comité Régional des Agenda 21 locaux 18 janvier 2012 CDC Villandraut Conseil Départemental des Agenda 21 Locaux 64 collectivités et les partenaires

Plus en détail

Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie

Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie *** Au plus près des attentes des jardiniers amateurs, le réseau de jardinerie leader en France expose sa stratégie et ses axes de réflexion

Plus en détail

Advantage TM Navigator. La plateforme de suivi et d'amélioration de la performance énergétique de vos bâtiments. Efficacité énergétique

Advantage TM Navigator. La plateforme de suivi et d'amélioration de la performance énergétique de vos bâtiments. Efficacité énergétique Efficacité énergétique Advantage TM Navigator La plateforme de suivi et d'amélioration de la performance énergétique de vos bâtiments. Retrouvez toutes les informations sur notre site www.siemens.fr/buildingtechnologies

Plus en détail

Le Groupement s allie avec l éco-organisme VALDELIA pour recycler et donner une seconde vie au mobilier

Le Groupement s allie avec l éco-organisme VALDELIA pour recycler et donner une seconde vie au mobilier Le Groupement s allie avec l éco-organisme VALDELIA pour recycler et donner une seconde vie au mobilier Qui est Valdelia? Eco-organisme agréé par le Ministère de l écologie, du développement durable et

Plus en détail

AGENDA 21 Agglo de Brive

AGENDA 21 Agglo de Brive AGENDA 21 Agglo de Brive Axe 1 : Promouvoir un développement économique respectueux des équilibres sociaux, environnementaux et territoriaux Objectif 1 : Développer les activités économiques qui participent

Plus en détail

De la cantine scolaire à la restauration collective. Stéphane VEYRAT 14 novembre 2015

De la cantine scolaire à la restauration collective. Stéphane VEYRAT 14 novembre 2015 De la cantine scolaire à la restauration collective Stéphane VEYRAT 14 novembre 2015 Présentation personnelle Stéphane Veyrat, formation en agriculture et parcours en tant qu animateur puis directeur d

Plus en détail

ACCESSIBILITE DU CADRE BATI

ACCESSIBILITE DU CADRE BATI ACCESSIBILITE DU CADRE BATI Accessibilité du cadre bâti ITGA Service Formation : formation@itga.fr 3 rue Armand Herpin Lacroix CS 46537 35065 RENNES Cedex tel. : 08 10 05 75 70 de 1125 à 6480 Formation

Plus en détail

CONTENU DU DOSSIER. Le WE WARN en bref. Contexte de l événement. Contenu de l événement. Programme. L après WE WARN. Organisateur.

CONTENU DU DOSSIER. Le WE WARN en bref. Contexte de l événement. Contenu de l événement. Programme. L après WE WARN. Organisateur. Présentation WE WARN 2016 CONTENU DU DOSSIER Le WE WARN en bref Contexte de l événement Contenu de l événement Programme L après WE WARN Organisateur Connectons-nous 2 3 6 8 9 10 11 LE WE WARN EN BREF

Plus en détail

Concours régional REGALIME (REGional ALIMEntaire) J aime manger local. Edition 2012-2013

Concours régional REGALIME (REGional ALIMEntaire) J aime manger local. Edition 2012-2013 Fiche de synthèse du Concours REGALIME Concours régional REGALIME (REGional ALIMEntaire) J aime manger local Edition 2012-2013 REGALIME (REGional ALIMEntaire) J aime manger local Le Concours s adresse

Plus en détail

Outils «Agenda 21» scolaire. COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles Tel & Fax: 02 640 53 23 - info@coren.be

Outils «Agenda 21» scolaire. COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles Tel & Fax: 02 640 53 23 - info@coren.be Outils «Agenda 21» scolaire COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles La méthode Méthodologie Guide méthodologique Explication de la méthode et de l objectif des différents documents à rédiger

Plus en détail

MODULE 2 ALIMENTATION ET SANTE

MODULE 2 ALIMENTATION ET SANTE 2.1 APPREHENDER LES PRINCIPES DE BASE D UNE ALIMENTATION EQUILIBREE Facteurs de diversité des habitudes alimentaires : Les habitudes alimentaires de chacun varient en fonction du contexte. Elles sont liées

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ Ronan Talec, Directeur des services économiques, logistiques et techniques, CH St Lô et Coutances Quelques chiffres-clés - CH Mémorial de Saint-Lô 527 lits

Plus en détail

Filière Commerce & Marketing

Filière Commerce & Marketing Filière Commerce & Marketing A partir d un Bac + 2 validé PAR L ÉTAT Licence (L3) Commerce, Vente et Marketing Titre Responsable Commercial & Marketing (Bac + 4) Master (M2) Marketing, Vente & Distribution

Plus en détail

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Guide de la mesure des résultats Le Service des Achats de l État s assure que les achats de l État et de ses établissements

Plus en détail

Industrie de l emballage alimentaire

Industrie de l emballage alimentaire Industrie de l emballage alimentaire L emballage personnalisé et consommable Concepteur - Fabricant - Distributeur Boitage carton alimentaire Sacherie papier Sacherie papier avec fenêtre Sac papier anse

Plus en détail

AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE

AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE 1 AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE Course en Cours est un dispositif pédagogique original centré sur les Sciences et la Technologie. Durant une année scolaire, des équipes de 4 à 6 collégiens ou lycéens montent

Plus en détail

1 er réseau de magasins franchisés en France Dans la distribution de produits biologiques et naturels

1 er réseau de magasins franchisés en France Dans la distribution de produits biologiques et naturels 1 er réseau de magasins franchisés en France Dans la distribution de produits biologiques et naturels LA VIE CLAIRE appuie son activité sur un marché en pleine expansion. LA VIE CLAIRE : 60 ans d expérience

Plus en détail

Communication sur le progrès 2015

Communication sur le progrès 2015 Communication sur le progrès 2015 Période couverte par notre communication (COP) de mai 2014 à mai 2015 1 SOMMAIRE 1 Présentation du 3 2 Renouvellement de notre engagement 5 3 Droits de l homme 6 4 Droit

Plus en détail

Catalogue. Créez un événement de sensibilisation Soyez fiers de protéger l environnement

Catalogue. Créez un événement de sensibilisation Soyez fiers de protéger l environnement Surfrider Campus Itinérant Catalogue des expositions Surfrider Foundation Europe 10 000 membres 46 antennes locales en Europe 1 500 bénévoles Créez un événement de sensibilisation Soyez fiers de protéger

Plus en détail

Lutte contre le gaspillage

Lutte contre le gaspillage Lutte contre le gaspillage 1 La baisse du gaspillage, au cœur de notre stratégie RSE Reposant sur 3 axes : Protéger la biodiversité Lutter contre le gaspillage Renforcer nos partenariats 2 Plan d envergure

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

L habitat économe, pour quoi faire?

L habitat économe, pour quoi faire? Exposition L habitat économe, pour quoi faire? Afin de sensibiliser et informer les habitants et consommateurs aux enjeux relatifs aux économies d énergie, la Confédération Nationale du Logement a créé

Plus en détail

in&co accompagne le médicosocial grâce à kalitiss, la solution par le web

in&co accompagne le médicosocial grâce à kalitiss, la solution par le web 3 avenue Marie Reynoard 38100 Grenoble Dossier de presse in&co accompagne le médicosocial grâce à kalitiss, la solution par le web in&co est une société grenobloise, spécialiste des questions d accompagnement

Plus en détail

AUJOURD HUI ON MANGE BIO

AUJOURD HUI ON MANGE BIO AUJOURD HUI ON MANGE BIO EDITO Tout le monde connaît l adage «bien manger c est le début du bonheur». En choisissant d introduire des aliments bio dans les menus proposés aux écoliers, les villes de Stains

Plus en détail

Enfin! un imprimeur qui a tout compris. Une nouvelle manière de penser l imprimerie, l innovation au service de la tradition

Enfin! un imprimeur qui a tout compris. Une nouvelle manière de penser l imprimerie, l innovation au service de la tradition Enfin! un imprimeur qui a tout compris Une nouvelle manière de penser l imprimerie, l innovation au service de la tradition MP CLAUDINE 8p toolcase_mp 8 pages 07/06/12 13:01 Page2 L'esprit d'équipe et

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES 1. Structure-Contexte : Ce projet est proposé par le Contrat de Développement Local du Faucigny, en Haute-Savoie. Le CLD est un organe consultatif,

Plus en détail

SIMPLEMENT RESPONSABLE

SIMPLEMENT RESPONSABLE SIMPLEMENT RESPONSABLE POLITIQUE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DE L ENTREPRISE S Sommaire Préambule 1 Estime portée aux collaborateurs 2 Gestion responsable de la chaîne d approvisionnement 3 Préservation

Plus en détail

Un dispositif éducatif sur le compostage

Un dispositif éducatif sur le compostage Un dispositif éducatif sur le compostage et la transformation de la matière KIT PEDAGOGIQUE SUR LE COMPOSTAGE Pour mettre en situation de comprendre que «la matière se présente sous une multitude de formes

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

La Fête de la Bio 2013

La Fête de la Bio 2013 Le Groupement des Agriculteurs Biologiques de la Manche vous présente La Fête de la Bio 2013 16 ème édition GAB 50 Maison de l Agriculture Avenue de Paris 50 009 SAINT LO Cedex Contact : Jérôme VIRLOUVET

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Installation d un moulin multifonctionnel dans le village de Monzonblena» Village de Monzonblena Carte du Mali Localisation: Début du projet : Mi-novembre 2008 Durée du projet : Objectif

Plus en détail

UN AN APRÈS, OÙ EN SONT LES DISTRIBUTEURS?

UN AN APRÈS, OÙ EN SONT LES DISTRIBUTEURS? LA COURSE ZÉRO PESTICIDE UN AN APRÈS, OÙ EN SONT LES DISTRIBUTEURS? #LeclercObscur GREENPEACE CLASSE LES ENSEIGNES DE LA GRANDE DISTRIBUTION SELON TROIS CRIT ÈRES : Les efforts pour éliminer les pesticides

Plus en détail

Plan d activité d AvenirSocial Travail social Suisse Juin 2014 - juin 2017

Plan d activité d AvenirSocial Travail social Suisse Juin 2014 - juin 2017 1. Introduction Plan d activité d AvenirSocial Travail social Suisse Juin 2014 - juin 2017 Conformément aux statuts (art. 21), l Assemblée des délégué-e-s (AD) d AvenirSocial est chargée d adopter le plan

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

Programme services-conseils (PSC)

Programme services-conseils (PSC) Programme services-conseils (PSC) Dans le présent document, l emploi du masculin pour désigner des personnes n a d autres fins que celle d alléger le texte. Des mesures d aide décrites dans ce programme

Plus en détail

fourniront ensuite les produits alimentaires de Terranova aux magasins et supermarchés.

fourniront ensuite les produits alimentaires de Terranova aux magasins et supermarchés. Cas pratique de synthèse 1 Organisation d une entreprise et placement des produits Ce cas pratique de synthèse vous propose différentes activités touchant à l organisation d une entreprise et à la commercialisation

Plus en détail

Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * *

Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * * Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * * Je renouvelle l engagement pris par Publicis Groupe en 2003, visant à appliquer et respecter les 10 principes du Pacte Mondial,

Plus en détail

- Association de Loi 1901, crée en 1999-8 salariés en France et 1 salariés en Afghanistan - Yamana est membre de : PFCE, Comité 21, CRID

- Association de Loi 1901, crée en 1999-8 salariés en France et 1 salariés en Afghanistan - Yamana est membre de : PFCE, Comité 21, CRID ! - Association de Loi 1901, crée en 1999-8 salariés en France et 1 salariés en Afghanistan - Yamana est membre de : PFCE, Comité 21, CRID - Historique : - 2000 : STEP France (tapis d'orient et d'artisanat).

Plus en détail

Formation continue des enseignants en France et en Ukraine : essai de comparaison

Formation continue des enseignants en France et en Ukraine : essai de comparaison Formation continue des enseignants en France et en Ukraine : essai de comparaison Marina Vasylenko La formation continue des enseignants (formation en cours d emploi) dépend de nombreux facteurs comme

Plus en détail

PERFORMANCE ÉCONOMIQUE

PERFORMANCE ÉCONOMIQUE Annexes : Annexe 1 : Nos engagements POLITIQUE SOCIALE Favoriser l épanouissement et les aspirations professionnelles de tous nos collaborateurs, valoriser la diversité et la richesse humaine de nos entreprises

Plus en détail

SRATEGY FOR 2. Présentation de B.A.ba Solidarité

SRATEGY FOR 2. Présentation de B.A.ba Solidarité SRATEGY FOR 2 Présentation de B.A.ba Solidarité 2 Séminaire des 1 er et 2 février 2016 «Apprentissage de la langue du pays d accueilà des fins professionnelles: un enjeu pour l intégration» Bernard Bruno

Plus en détail

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Plan de la rencontre 1. Portrait sectoriel de la dépendance au pétrole 2. Atelier 1: Diagnostic sectoriel

Plus en détail

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie CIRCULAIRE N 3982 DU 03/05/2012 Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie Réseaux: tous Niveaux et services: Primaire : Primaire / Secondaire Période: Année

Plus en détail

www.entreprise-responsable.eu

www.entreprise-responsable.eu Les Bref de l'initiative responsable Les "Bref de l initiative responsable" récompensent des actions, des initiatives ou plus globalement des démarches RSE initiées par des entreprises ou des collectivités.

Plus en détail

SÉANCE D AUDITION DE LA VILLE DE MONTRÉAL TRAITANT DES SACS À EMPLETTES LE 4 JUIN 2015. Depuis 1935

SÉANCE D AUDITION DE LA VILLE DE MONTRÉAL TRAITANT DES SACS À EMPLETTES LE 4 JUIN 2015. Depuis 1935 SÉANCE D AUDITION DE LA VILLE DE MONTRÉAL TRAITANT DES SACS À EMPLETTES LE 4 JUIN 2015 Depuis 1935 Séance d audition de la Ville de Montréal traitant des sacs à emplettes 4 juin 2015 Présentation d Omniplast

Plus en détail

Ce guide accompagne les classes et groupes inscrits dans le cadre des ateliers de l exposition ou en visite autonome (sur inscription uniquement).

Ce guide accompagne les classes et groupes inscrits dans le cadre des ateliers de l exposition ou en visite autonome (sur inscription uniquement). Avant propos Cette exposition a été réalisée par la Maison écocitoyenne de Bordeaux, en partenariat avec les centres d animation de la Ville. A partir d affiches publicitaires, les participants ont créé

Plus en détail

Diagnostic organisationnel Rapport sommaire. Société de transport de l Outaouais

Diagnostic organisationnel Rapport sommaire. Société de transport de l Outaouais Diagnostic organisationnel Rapport sommaire Société de transport de l Outaouais 28 mai 2015 Sujets traités Éléments contextuels Objectifs Activités réalisées Diagnostic Priorités Plan d action 1 Contexte

Plus en détail

CONTRIBUTION L éco-construction

CONTRIBUTION L éco-construction CONTRIBUTION L éco-construction Conseil de développement Groupe développement 22-Fév-11 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu est-ce qu un habitat?... 3 2. Enjeux... 3 3. Objectifs généraux de l éco-construction

Plus en détail

Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation

Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation Recommandations sur la vente d aliments sur le domaine public (cuisine de rue) LA COMMISSION PERMANENTE SUR LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Un atout pour vos marques. Pots en carton pour produits alimentaires

Un atout pour vos marques. Pots en carton pour produits alimentaires Un atout pour vos marques Pots en carton pour produits alimentaires L emballage en carton a de nombreux atouts qui séduisent aussi bien les consommateurs que les fabricants. Il s inscrit parfaitement dans

Plus en détail

Solutions Challenge Test

Solutions Challenge Test Solutions Challenge Test Listeria, Salmonelle, crise alimentaire Maîtrisez vos risques microbiologiques Solutions Challenge Test Le Challenge Test est un protocole microbiologique dont l objectif est de

Plus en détail

TOMRA : HISTOIRE DE LA SOCIÉTÉ

TOMRA : HISTOIRE DE LA SOCIÉTÉ TOMRA : HISTOIRE DE LA SOCIÉTÉ TOMRA a été fondée en 1972 sur la base d une innovation qui a permis de démarrer une activité de conception, de fabrication et de vente de machines de reverse vending destinées

Plus en détail

LOGICIEL GTA SUITE GUIDE DE L UTILISATEUR. AGCO Archiveur GTA200

LOGICIEL GTA SUITE GUIDE DE L UTILISATEUR. AGCO Archiveur GTA200 LOGICIEL GTA SUITE GUIDE DE L UTILISATEUR AGCO Archiveur GTA200 CHER PROPRIÉTAIRE, Félicitations pour avoir choisi d acquérir un produit AGCO. Vous avez fait un excellent choix en décidant d acheter ce

Plus en détail

Hot Rot Composting Systems Valorisation sur site des déchets organiques

Hot Rot Composting Systems Valorisation sur site des déchets organiques Hot Rot Composting Systems Valorisation sur site des déchets organiques Le compostage de proximité.2 Principe de fonctionnement..2 Le savoir-faire.....3 Informations techniques......4 HOTROT 1206... 7

Plus en détail

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative au développement de la pratique sportive pour les personnes en situation de handicaps

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative au développement de la pratique sportive pour les personnes en situation de handicaps Position du think tank Sport et Citoyenneté relative au développement de la pratique sportive pour les personnes en situation de handicaps 1 Octobre 2012 Position adoptée à l issue des échanges et travaux

Plus en détail

Agroscope. Une recherche pour l homme, les animaux et l environnement

Agroscope. Une recherche pour l homme, les animaux et l environnement Agroscope Une recherche pour l homme, les animaux et l environnement La recherche agronomique au service de l homme et de l environnement Agroscope élabore et publie des données scientifiques et techniques

Plus en détail

Le gaspillage alimentaire Chaque Belge jette 15 kg de nourriture par an

Le gaspillage alimentaire Chaque Belge jette 15 kg de nourriture par an Le gaspillage alimentaire Chaque Belge jette 15 kg de nourriture par an Pourquoi ce gaspillage? De plus en plus de personnes vivent seules. Dans les ménages, les gens vivent davantage selon des rythmes

Plus en détail

Un engagement durable!

Un engagement durable! Congrès FEHAP 2014 - Deauville La FEHAP et la RSE Un engagement durable! La RSE en quelques mots La RSE (Responsabilité sociale et environnementale) est l application des principes du Développement Durable

Plus en détail

Guide de la rénovation thermique

Guide de la rénovation thermique Guide de la rénovation thermique et de la performance énergétique A B C D E F Dépensez moins Polluez moins Vivre mieux Les réponses aux questions que vous vous posez pour la rénovation de votre logement

Plus en détail

Rapport de mission. Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP

Rapport de mission. Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP Rapport de mission Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP Rwanda du 26 août au 02 septembre 2012 ROPPA avec l appui technique

Plus en détail

Cérémonie 2011 Jeunes Reporters pour l Environnement

Cérémonie 2011 Jeunes Reporters pour l Environnement Cérémonie 2011 Jeunes Reporters pour l Environnement Cérémonie de remise des Prix Projection de séquences du film «Solutions locales pour un désordre global» 8 juin 2011 à partir de 14h Durée : 2h30 Programme

Plus en détail

Gaspillage alimentaire : faciliter le don des entreprises aux associations d aide alimentaire et ainsi réduire les déchets

Gaspillage alimentaire : faciliter le don des entreprises aux associations d aide alimentaire et ainsi réduire les déchets Gaspillage alimentaire : faciliter le don des entreprises aux associations d aide alimentaire et ainsi réduire les déchets Publication faisant suite à la rencontre du 24 mars 2013. «Constituant une forme

Plus en détail

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons www.festivalshakespeare.fr Du 23 au 31 Juillet 2016 (Dates à confirmer) Tournon sur Rhône Tain l Hermitage Le Festival

Plus en détail

Rencontre inter fonctions publiques

Rencontre inter fonctions publiques La restauration collective quels enjeux Rencontre inter fonctions publiques Février 2013- Jacqueline Maréchal Programme de la rencontre La restauration collective définition Son objectif social Sa participation

Plus en détail

UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020

UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020 UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020 Diminuer les émissions de gaz à effet de serre de la région Centre de 40 % Depuis la fin du XVIII e siècle, notre modèle de civilisation est fondé sur une exploitation intensive

Plus en détail

International Pharmaceutical Federation Fédération internationale pharmaceutique

International Pharmaceutical Federation Fédération internationale pharmaceutique International Pharmaceutical Federation Fédération internationale pharmaceutique PO Box 84200, 2508 AE La Haye, Pays-Bas DECLARATION DE LA FIP SUR LA POLITIQUE AMELIORER L ACCES AUX MEDICAMENTS DANS LES

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA QUALITE

MANAGEMENT DE LA QUALITE MANAGEMENT DE LA QUALITE Le système de management couvre tous les produits entrant puis sortant de la société GASTROMER SA que ce soit des produits frais, congelés, de négoce, ou fabriqués par nos soins,

Plus en détail

Collaboration de l industrie et du gouvernement en vue d élaborer un SNTSA au Canada

Collaboration de l industrie et du gouvernement en vue d élaborer un SNTSA au Canada Collaboration de l industrie et du gouvernement en vue d élaborer un SNTSA au Canada Susie Miller, Directrice Generale Agriculture et Agroalimentaire Canada Winnipeg (Manitoba) Le 2 juin 2009 1 Contenu

Plus en détail

Bis Boutique Solidaire. Dossier de presse 2015

Bis Boutique Solidaire. Dossier de presse 2015 Dossier de presse 2015 Bis Boutique Solidaire Bis Boutique Solidaire, la promesse d une deuxième chance. Bis, c est la seconde vie d une sélection haut de gamme et pointue de prêt-à-porter. Bis, c est

Plus en détail

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local

2013-2015. Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015. Plan d action local Table de concertation Lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Domaine-du-Roy 2013-2015 2013-2015 Mandat : Avec la concertation des acteurs du territoire et des actions novatrices, répondre aux

Plus en détail