DE LA FATIGUE AUX TROUBLES POSTURAUX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DE LA FATIGUE AUX TROUBLES POSTURAUX"

Transcription

1 DE LA FATIGUE AUX TROUBLES POSTURAUX G. Péninou Docteur en Biomécanique Laboratoire d analyse du mouvement EFOM Boris Dolto - Paris

2 Effort musculaire et fatigue En situation statique: Un travail musculaire au delà de 20% de la FMV impose le repos En situation dynamique: C est la vitesse, et le mouvement répété, qui fatiguent.

3 Le Repos Il doit être proportionnel Le changement de position :repose localement, le musculo-squelettique Le changement de posture détend les fonctions mécaniques des systèmes physiologiques (cardio-vasculaire, respiratoire,neuro-végétatifs)

4 Le Repos Rôle du repos quotidien Rôle du repos hebdomadaire Rôle des congés annuels

5 Les Altérations du Tonus Manque de repos Altération physiologique cyclique Altération pathologique

6 Force Contrainte = Surface

7 Surface -Appui articulaire - Appui discal - Appui du corps au sol

8 Forces en appui sur articulation - Poids des segments - Charge additionnelle - Force des muscles

9 Répétition des contraintes -Temps cumulé - Effet du repos - Modification des tissus

10 Durée de l appui - Effet mécanique (fluage) - Effet trophique - Effet sensoriel

11 Pourquoi des Troubles Posturaux Durée excessive d une position Adaptation des tissus aux contraintes du t. Modif. des local. des contraintes Changement des trames tissulaires Modif. Des amplitudes du mouvement

12 - Durée Fatigue tissulaire - Répétition - Repos - Forces actives - Forces passives élastiques - Forces passives balistiques

13 Rôle mécanique des tissus La force sur les tissus Contraintes Transmission des forces Répartition des forces Amortissement des forces

14 Rôle des Ligaments Maintien Passif 1-statique 2- dynamique lent Information Dynamique rapide

15 Rôle Informatif des tissus Etirement Information des tissus Pression Vitesse et accélération

16 Réaction des tissus OS L élasticité amortit Récepteurs périostés informent Muscles Réagissent Inhibition facilitation (poutre)

17 La Force Contractile 1. L instant 2. L intensité 3.La durée

18 Temps de Réaction des Muscles Grande accélération Feed-Back + Danger

19 La Force La mobilité prime sur la force contractile La force élastique est dominante en fonctionnel

20 La force Contractile Statique Dynamique +facile à comprendre Excentrique dominant - Utilisée

21 En Chaîne Ouverte Accélérations Importantes Contraintes sur l os : Faibles Contr. Tissus mous : Fortes

22 En Chaîne Fermée Accélérations faibles Contr. Sur l os : Fortes Contr. Élastiq. : faibles

23 Perte de longueur physio. cause : Absence de mouvement Conséquence Physiologiques: de la neuro-motricité Mécaniques : des frottements Histologiques: liaisons fibreuses

24 Causes de l absence de Mouvement Posturales Vie sédentaire Vieillissement Autres: Morphologique Culturel Psychologique Pathomécanique

25 Les douleurs mécaniques Mobilité Trophicité diminuées infiltrats Replis capsulaires collabés Inflammation ou hydarthrose

26 En post Traumatique 1. Reconstruction anatomique? État de la force passive? 2. Trophicité et rigidité des tissus? 3. Qualité de la proprioception? 4. Qualité de la réponse musculaire? (Intensité, vitesse)

27 Comment étirer? Muscles : Contracter relâcher de Kabat. 1. Mise en course externe maximale 2. Contraction isométrique 3. Relâchement puis étirement

28 Comment étirer? Fascia : Etirement longitudinal des fibres. Etirement sens du mouvement Ne pas diluer la force sur une grande surface

29 Comment étirer? Peau : Mobilisation transversale Mobilisation longitudinale Pli pétri et/ou roulé

30 Problèmes patho-mécaniques Compressions Vasculaires Nerveuses Troubles trophiques Troubles sensoriels

31 Problèmes patho-mécaniques Diminutions D amplitudes Collabements articulaires Augmentation des frottements Adhérences Rétractions

32 Problèmes patho-mécaniques A COURT TERME Les courbes de déformation des tissus mous changent Le repos permet la guérison

33 Problèmes patho-mécaniques A LONG TERME Le sujet cherche à répartir les contraintes sur plusieurs étages La posture se modifie Les amplitudes articulaires diminuent

34 Peut-on lutter contre la dégradation de la mobilité? Oui Si l activité physique est quotidienne Si thérapeutique d étirement par tissus

35 En conclusion ETIREMENT = RAIDEURS DIMINUEES Donc MOBILITE RETROUVEE Cette dernière s utilise et s entretient facilement

Récupérer après un objectif. Les techniques...

Récupérer après un objectif. Les techniques... Récupérer après un objectif Les techniques... Présentation Johan PELLETERET Profesionnel: Diplome d état de masseur kinésithérapeute 2009 Thérapie manuelle du sport 2011 Licence STAPS Entrainement Sportif

Plus en détail

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES Sommaire A. La structure musculaire 1. Les fibres musculaires 2. La répartition des fibres 3. Les facteurs induisant leur transformation B. Les différents types de

Plus en détail

Lésions de l UTM et sa rééducation

Lésions de l UTM et sa rééducation Lésions de l UTM et sa rééducation Conduites pratiques Des lésions de l unité tendino musculaire Localisation principale / Minf (90%) Le plus svt / jonction musculo aponevrotique STAPS C5 2010 Oct 1 Tto

Plus en détail

Echographie musculo-tendineuse

Echographie musculo-tendineuse Echographie musculo-tendineuse Examen Protocole clinique Aucune préparation Interrogatoire - Date et conditions d apparition du début de la douleur - Impotence functionnelle ( degré) - ATCD - Sport? (

Plus en détail

Les étirements. Dynamiques, statiques, actifs, passifs, PNF, balistiques? De quoi s y perdre!

Les étirements. Dynamiques, statiques, actifs, passifs, PNF, balistiques? De quoi s y perdre! Les étirements Dynamiques, statiques, actifs, passifs, PNF, balistiques? De quoi s y perdre! Les étirements sont reconnus pour leurs effets bénéfiques tant dans le domaine sportif que médical ou encore

Plus en détail

Pour une optimisation de la posture par un appui plantaire intégral et stabilisé

Pour une optimisation de la posture par un appui plantaire intégral et stabilisé L ÉTRIER Pour une optimisation de la posture par un appui plantaire intégral et stabilisé Texte publié à l occasion du colloque de l ENE : Posture du cavalier et posture du cheval 14 juin 2008 Laurent

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DU MUSCLE SQUELETTIQUE

PHYSIOLOGIE DU MUSCLE SQUELETTIQUE PHYSIOLOGIE DU MUSCLE SQUELETTIQUE Licence STAPS 1ère année Stéphane TANGUY Département STAPS Université d Avignon et des pays de Vaucluse CLASSIFICATION DES MUSCLES SQUELETTIQUE CARDIAQUE LISSE Mots-clés

Plus en détail

HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES

HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES CESA Structures anatomiques affectées es Hypertrophie Sarcoplasme Fibres et myofibrilles Vascularisatio n Tissu conjonctif Hypertrophies: les différentes formes Hypertrophie

Plus en détail

Effet antalgique de l effort musculaire et de l activité physique chez le patient douloureux chronique.

Effet antalgique de l effort musculaire et de l activité physique chez le patient douloureux chronique. Effet antalgique de l effort musculaire et de l activité physique chez le patient douloureux chronique. Journée de l hôpital Sud Grenoble le 29 novembre 2011 M.GUINOT UM Sports &Pathologies Clinique Physiologie,

Plus en détail

La ligamentoplastie du ligament croisé antérieur

La ligamentoplastie du ligament croisé antérieur La ligamentoplastie du ligament croisé antérieur Les causes de la rupture du ligament croisé antérieur (LCA): Traumatisme direct (accident voie publique, accident haute énergie) Traumatisme indirect (sport)

Plus en détail

LA MUSCULATION CHEZ LES JEUNES

LA MUSCULATION CHEZ LES JEUNES CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ENTRAÎNEMENT DE LA FORCE AVANT ET PENDANT LA PUBERTÉ Par: Noël Décloître B. Sc., Raymond Veillette B. Sc. SIMILITUDES & DIFFÉRENCES Système neuromusculaire SOURCE: ACSM S HEALTH

Plus en détail

>> L ANATOMIE DE LA ROTULE ET DE L APPAREIL EXTENSEUR

>> L ANATOMIE DE LA ROTULE ET DE L APPAREIL EXTENSEUR >> L ANATOMIE DE LA ROTULE ET DE L APPAREIL EXTENSEUR rotule centrée devant la trochlée (surface cartilagineuse recouvrant la partie antérieure et distale du fémur) La rotule est située devant le genou

Plus en détail

Proprioception. Définition :

Proprioception. Définition : Proprioception Définition : La proprioception est la perception du corps et des membres, de leur position (1) et de leur mouvement(2) dans l'espace, sans que l'individu ait besoin de les vérifier avec

Plus en détail

PROPOSITIONS DE REEDUCATION DU GENOU APRES LIGAMENTOPLASTIE TYPE KENNETH-JONES

PROPOSITIONS DE REEDUCATION DU GENOU APRES LIGAMENTOPLASTIE TYPE KENNETH-JONES PROPOSITIONS DE REEDUCATION DU GENOU APRES LIGAMENTOPLASTIE TYPE KENNETH-JONES 1 ère période : J 1 à J 15 : appui contact 2 ème période : J 15 à J 30 : appui partiel à total 3 ème période : J 30 à J 90

Plus en détail

ISOCINETISME DR B. VESSELLE C.H.U. REIMS

ISOCINETISME DR B. VESSELLE C.H.U. REIMS ISOCINETISME DR B. VESSELLE C.H.U. REIMS Ouverte : Point fixe proximal Chaîne Fermée : Point fixe distal Totale Interne -moyenne - externe Course Contraction musculaire MODALITES DE LA CONTRACTION MUSCULAIRE

Plus en détail

De la position 1 à 5, les temps de travail proposés sont les suivants :

De la position 1 à 5, les temps de travail proposés sont les suivants : LE GAINAGE Le document qui suit, sans être exhaustif, a pour but de vous présenter un répertoire de postures de gainage que vous pouvez proposer aux enfants de vos clubs. Le gainage doit se pratiquer de

Plus en détail

N. Krantz Forum LEPAPE / INSEP 15 septembre 2012

N. Krantz Forum LEPAPE / INSEP 15 septembre 2012 N. Krantz Forum LEPAPE / INSEP 15 septembre 2012 «PARALLELES»: «COMPLEMENTAIRES», «SUPPLEMENTAIRES», «SUBSTITUTIVES» OU «ALTERNATIVES», «PALLIATIVES» N. Krantz Forum INSEP / 15.9.2012 2 La performance

Plus en détail

affection du nerf inter-osseux plantaire

affection du nerf inter-osseux plantaire Définition La Maladie ou Névrome de Morton est une affection du nerf inter-osseux plantaire du pied. Nous avons 4 nerfs inter-osseux plantaires pour chaque pied, ces nerfs cheminent comme leur nom l'indique,

Plus en détail

LES MYOAPONEVROSITES PLANTAIRES. Docteur Stéphane CASCUA Centre de santé Henri Barbusse 93400 Saint Ouen

LES MYOAPONEVROSITES PLANTAIRES. Docteur Stéphane CASCUA Centre de santé Henri Barbusse 93400 Saint Ouen LES MYOAPONEVROSITES PLANTAIRES Docteur Stéphane CASCUA Centre de santé Henri Barbusse 93400 Saint Ouen ANATOMIE Muscle : Court fléchisseur des orteils tendu du calcanéum à P1 Lame fibreuse : Aponévrose

Plus en détail

Le genou dans la pratique de l'aïkido. Ecole des cadres FFAAA-LR

Le genou dans la pratique de l'aïkido. Ecole des cadres FFAAA-LR Le genou dans la pratique de l'aïkido Ecole des cadres FFAAA-LR Plan L'articulation du genou Les situations à risque La prévention Articulation genou Position physiologique Flexion (de face) Biomécanique

Plus en détail

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1 4 Evaluation du risque 4.1 Connaissance de notre dos Si les règles qui régissent le fonctionnement du corps humain ne sont pas respectées, la fatigue se fera sentir plus vite et le risque d accident augmentera.

Plus en détail

Dr Mauger SAMU 27 CHI Eure seine

Dr Mauger SAMU 27 CHI Eure seine Dr Mauger SAMU 27 CHI Eure seine musculaires:classification Extrinsèque: contusion ( dilacération des fibres musculaires) Choc externe appliqué sur le muscle Entre joueurs, chute au sol, choc contre objet

Plus en détail

Objectif Tonification

Objectif Tonification Objectif Tonification Paramètres d entraînement Charge optimale puis 45à50% du 1RM Vitesse soutenue et régulière 15à20 reps (ou 20à30 ) Autour d une minute de récupération 3à6 séries 8à12 exercices répartis

Plus en détail

Les étirements. Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs,

Les étirements. Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs, Les étirements Introduction : Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs, Le choix des méthodes doit être en liaison avec l objectif

Plus en détail

Cabinet Mission Prévention Santé ATELIERS SANTE & BIEN ETRE 2016 ASSOCIATIONS

Cabinet Mission Prévention Santé ATELIERS SANTE & BIEN ETRE 2016 ASSOCIATIONS Cabinet Mission Prévention Santé Alexandre MARIOTTI Praticien Manuel-Ergomome-Ergomotricien ATELIERS SANTE & BIEN ETRE 2016 ASSOCIATIONS MASSAGES CONFORT PREVENTIFS ART DE BOUGER : POSTURES & MOUVEMENTS

Plus en détail

Etirement musculaire Renforcement musculaire

Etirement musculaire Renforcement musculaire Etirement musculaire Renforcement musculaire Pourquoi? Quand un muscle est fortement sollicité, il a tendance à se raccourcir et à rester dans sa position courte. Cette rétraction entraîne un déséquilibre

Plus en détail

Rééducation Posturale Globale

Rééducation Posturale Globale Rééducation Posturale Globale R.P.G. Créateur de la méthode : Philippe E. SOUCHARD France Petit guide à l attention de nos patients La Rééducation Posturale Globale est apparue en 1980 à la suite de plus

Plus en détail

Electrostimulation du muscle innervé

Electrostimulation du muscle innervé Electrostimulation du muscle innervé Evaluation de son efficacité par : 1. Les modifications du volume musculaire, 2. Les modifications de l activité fonctionnelle du muscle, 3. Les modifications métaboliques.

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Daniel DINU, Ph.D, ING.

Daniel DINU, Ph.D, ING. Modélisation biomécanique du geste du lancer du disque : Analyse cinématique et électromyographique Daniel DINU, Ph.D, ING. Laboratoire Sport, Expertise et Performance (SEP) Département de La Recherche,

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX I) INTRODUCTION 1. Le muscle Le muscle est un organe excitable-contractile, extensible visco-élastique, Motricité : - Automatique (marche) - Réflexe (activité stéréotypée,

Plus en détail

Introduction. Le système extenseur du genou :

Introduction. Le système extenseur du genou : Introduction Le système extenseur du genou : Epine iliaque antéro-inférieure Quadriceps Tendon quadricipital Rotule Ligament rotulien Tubérosité tibiale antérieure Insertion proximale du quadriceps Ait

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial Arthrose Définition n Dégradation du cartilage associée à des remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial n Touche tous les éléments

Plus en détail

Les muscles. Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs.

Les muscles. Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs. I) Définition sous son aspect mécanique Les muscles Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs. II) Structure et morphologie

Plus en détail

ATTENTION AUX TRAITEMENTS! Plus de 60% DES ENFANTS EN AGE SCOLAIRE PRESENTENT DES FAIBLESSES ET UN DEFICIT DE L APPAREIL DE SOUTIEN (TRONC)

ATTENTION AUX TRAITEMENTS! Plus de 60% DES ENFANTS EN AGE SCOLAIRE PRESENTENT DES FAIBLESSES ET UN DEFICIT DE L APPAREIL DE SOUTIEN (TRONC) Les courbatures Les courbatures se traduisent par une douleur musculaire qui apparaît après l'exercice et peut durer de 24 à 48h. Elles sont principalement dues à 4 causes : - Des petits épanchements de

Plus en détail

le réflexe myotatique le réflexe rotulien

le réflexe myotatique le réflexe rotulien UB2 UFR SdV UE Physiologie animale E. Roux plan Le contrôle de la contraction musculaire : introduction le réflexe rotulien caractéristique du réflexe myotatique le faisceau neuromusculaire mécanisme du

Plus en détail

L entraînement intermittent-force : moyen fondamental de l amélioration de la puissance maximale aérobie

L entraînement intermittent-force : moyen fondamental de l amélioration de la puissance maximale aérobie L entraînement intermittent-force : moyen fondamental de l amélioration de la puissance maximale aérobie Gilles Cometti : UFR STAPS DIJON Universtié de Bourgogne. Pour atteindre l objectif de l amélioration

Plus en détail

Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006. Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel

Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006. Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006 Besançon 02 décembre d 2006 Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel Besançon 02 décembre d 2006 CYCLISME FEMININ

Plus en détail

THERA-TRAINER TIGO. SUR INTERNET contact@dgkmedical.com www.dgkmedical.com. TÉLÉPHONE ET FAX Tél 03 21 89 49 85 Fax 03 21 89 49 86

THERA-TRAINER TIGO. SUR INTERNET contact@dgkmedical.com www.dgkmedical.com. TÉLÉPHONE ET FAX Tél 03 21 89 49 85 Fax 03 21 89 49 86 THERA-TRAINER TIGO DGK MÉDICAL Parc des activités économiques 62180 - VERTON TÉLÉPHONE ET FAX Tél 03 21 89 49 85 Fax 03 21 89 49 86 SUR INTERNET contact@dgkmedical.com www.dgkmedical.com THERA-TRAINER

Plus en détail

Les deux principes ligamentoplasties du LCAE, les différents protocoles de rééducation après KJ et DIDT. Monsieur Antoine DUMUR

Les deux principes ligamentoplasties du LCAE, les différents protocoles de rééducation après KJ et DIDT. Monsieur Antoine DUMUR Les deux principes ligamentoplasties du LCAE, les différents protocoles de rééducation après KJ et DIDT Monsieur Antoine DUMUR Antoine DUMUR MasseuKinésithérapeute «Les deux principales ligamentoplasties

Plus en détail

PROGRAMMATION de L ENTRAINEMENT

PROGRAMMATION de L ENTRAINEMENT PROGRAMMATION de L ENTRAINEMENT Nicolas DELPECH Moniteur régional 2005 2345AZERTYUIOPQSDFGHJKLM%WXCVBN? Moniteur régional 2006 - La programmation - Nicolas DELPECH - www.preparationphysique.net SOMMAIRE

Plus en détail

L APPORT DE L ERGONOMIE DANS LES SYSTEMES PRODUCTIFS

L APPORT DE L ERGONOMIE DANS LES SYSTEMES PRODUCTIFS Page 1 Avril 2009 L APPORT DE L ERGONOMIE DANS LES SYSTEMES PRODUCTIFS (compte rendu de la participation à 2 événements : Expérimenter l ergonomie organisé par l université de Provence et la journée mondiale

Plus en détail

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant.

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant. Former un jeune lanceur de javelot : cultiver le paradoxe! Le lancer de javelot est tout à fait remarquable tant visuellement que par les données biomécaniques et balistiques. Rythme, explosivité et souplesse

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS SOMMAIRE 9h00 11h00 : colloque sur les TMS 11h 11h30 : intervention de Christian GIBOUIN 11h30 12h00 : poursuite des échanges autour d un

Plus en détail

LA RANDONNEE ET LA SANTE

LA RANDONNEE ET LA SANTE LA RANDONNEE ET LA SANTE La randonnée, pratiquée de façon équilibrée est une composante essentielle de la santé physique et mentale. Nous devrions tous en faire, toute notre vie. Individuelle ou collective,

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr Université Claude Bernard

Plus en détail

ALGORITHME DECISIONNEL

ALGORITHME DECISIONNEL ALGORITHME DECISIONNEL RACHIS LOMBAIRE SACRO ILIAQUES COXO FEMORALES BILAN 1 DIM RAS PATHOLOGIE LIMITEES TRAITEMENT 1 TNF LOMBAIRE NON TRAITE TNF SACRO ILIAQUE NON TRAITE BILAN CONTROLE 2 BIEN = DEBUT

Plus en détail

LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS)

LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS) LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS) Contenu global : Partie 1 - La théorie du conditionnement physique et son application Partie 2 - Bilan et évaluation Partie 3 -

Plus en détail

Les articles suivants font l objet d un remboursement de mutuelle sur prescription d une médecin spécialisé.

Les articles suivants font l objet d un remboursement de mutuelle sur prescription d une médecin spécialisé. Attelles et bandages p.21 Les articles suivants font l objet d un remboursement de mutuelle sur prescription d une médecin spécialisé. Le poignet RÉF. : 2211... - Ligaflex manu RÉF. : 243002200... Orthèse

Plus en détail

SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES ATTEINTES DE PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES

SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES ATTEINTES DE PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES ATTEINTES DE PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES UNE PATHOLOGIE CHRONIQUE DU DIABÈTE : LE PIED DIABÉTIQUE 1 2 DIAGNOSTICS IDE PREVALENTS > Altération de la perception sensorielle

Plus en détail

Place du travail excentrique Laurent Féron M.K. C.R.R.F Pasteur TROYES I.F.M.K DIJON 10 Juin 2003

Place du travail excentrique Laurent Féron M.K. C.R.R.F Pasteur TROYES I.F.M.K DIJON 10 Juin 2003 REEDUCATION DES LESIONS MUSCULAIRES ET TENDINEUSES Place du travail excentrique Laurent Féron M.K. C.R.R.F Pasteur TROYES I.F.M.K DIJON 10 Juin 2003 PLAN Principes de base Le travail musculaire excentrique

Plus en détail

Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012

Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012 Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012 S étirer : Pourquoi? Les étirements ont un rôle préventif important : ils préparent la musculature, favorisent la récupération et permettent d'éviter

Plus en détail

Tout savoir sur le stretching

Tout savoir sur le stretching Tout savoir sur le stretching Nota : Ce livret a été rédigé par Frédéric Hurlin (entraineur running trail), entraineur diplômé d état. Ce guide gratuit vous est offert et vous avez le droit de l offrir

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de. Première

ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de. Première ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de Première «S entraîner c est se fatiguer pour se reconstruire en plus fort» PLATONOV Un entraînement efficace : - Est réfléchi, calibré, ciblé

Plus en détail

La greffe cutanée dans les amputations tibiales ouvertes. Equipe de chirurgie vasculaire CHU de Nantes Equipe de la Tourmaline St-Herblain

La greffe cutanée dans les amputations tibiales ouvertes. Equipe de chirurgie vasculaire CHU de Nantes Equipe de la Tourmaline St-Herblain La greffe cutanée dans les amputations tibiales ouvertes Equipe de chirurgie vasculaire CHU de Nantes Equipe de la Tourmaline St-Herblain Chirurgie vasculaire CHU de Nantes Année 2009 Nombre de patients

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE APRÈS VOTRE OPÉRATION D UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE PÔLE NEUROSCIENCES SERVICE DE NEUROCHIRURGIE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES INTRODUCTION Vous êtes hospitalisé

Plus en détail

L OSTÉOPATHIE ET LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR

L OSTÉOPATHIE ET LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR 15. L OSTÉOPATHIE ET LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR Olivier Dantras, Éric Delion et Bernard Gabarel INTRODUCTION L ostéopathie est une médecine manuelle holistique qui a pour finalité le rétablissement

Plus en détail

Filière de formation Physiothérapeutes

Filière de formation Physiothérapeutes Thérapie manuelle Filière de formation Physiothérapeutes Jacques Guillermin Concept physio Réadaptation réhabilitation Thérapie Prévention Principes en TM Unité du corps (holisme) Autorégulation et équilibre

Plus en détail

Entraînement de la force musculaire

Entraînement de la force musculaire Module S.PH.370.0301.F.08 Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur Entraînement de la force musculaire Les modes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique

Plus en détail

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Educateur»

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Educateur» Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Educateur» Thématique 3 : Facteurs déterminants de l activité et de la performance Module 3 : Introduction à l'analyse du mouvement et du geste sportif

Plus en détail

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT:

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT: ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères LES MoDuLES DE ELEARnIng ChEZ CALLIMEDIA C EST : Une solution clé en main pour une formation efficace et rapide Un comité d experts chargé de la rédaction

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

STABILISATION. Le tronc est l axe d appui et de transmission des forces périphériques

STABILISATION. Le tronc est l axe d appui et de transmission des forces périphériques STABILISATION POSTURALE Majda Scharl Entraîneur diplômée de sport d élite Swiss Olympic Le tronc est l axe d appui et de transmission des forces périphériques Sa performance est déterminante pour l expression

Plus en détail

Mercredi 23 janvier 2008 : Santé au travail en CNPE et INB

Mercredi 23 janvier 2008 : Santé au travail en CNPE et INB actualités Mercredi 23 janvier 2008 : Santé au travail en CNPE et INB Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly LA PRÉVENTION DU STRESS DANS

Plus en détail

Entraînement de la force musculaire

Entraînement de la force musculaire Module S.PH.370.0301F.08 Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques du membre inférieur Entraînement de la force musculaire Généralités Lorsqu une faiblesse musculaire a été détectée

Plus en détail

Réparation osseuse Programmes de rééducation Reprise d appui Utilisation des aides techniques à la marche

Réparation osseuse Programmes de rééducation Reprise d appui Utilisation des aides techniques à la marche Réparation osseuse Programmes de rééducation Reprise d appui Utilisation des aides techniques à la marche Dr G. LOTITO Pr L. BENSOUSSAN, Pr JM. VITON, Pr A. DELARQUE Pôle de Médecine Physique et de Réadaptation

Plus en détail

Par Arnaud FEREC Article N 2 1.1) ANALYSE DES EFFORTS

Par Arnaud FEREC Article N 2 1.1) ANALYSE DES EFFORTS I) ANALYSE DE L ACTIVITE BASKET-BALL Par Arnaud FEREC Article N 2 1.1) ANALYSE DES EFFORTS La documentation sur l analyse des efforts au basket-ball commence enfin à s étoffer : Buteau 2000, Kuhn 2004,

Plus en détail

Introduction. ourquoi une kinésithérapie après une chirurgie du ancer du sein? uand intervenir? e dossier echniques de kinésithérapie:

Introduction. ourquoi une kinésithérapie après une chirurgie du ancer du sein? uand intervenir? e dossier echniques de kinésithérapie: Introduction ourquoi une kinésithérapie après une chirurgie du ancer du sein? uand intervenir? e dossier echniques de kinésithérapie: 1. Prévention et/ou traitement du lymphœdème 2. Récupération fonctionnelle

Plus en détail

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique Notes d'études secondaires Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique Nom: Prénom: Groupe: Date: 2 Tête Elle comprend : le crâne composé d os plats, disposés en voûte et immobiles qui protègent

Plus en détail

APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN. Jean-Luc Royer

APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN. Jean-Luc Royer APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN Jean-Luc Royer Etudier le tennis en terme d exigences C est évoquer : vitesse - puissance - force - endurance Préparation - technique - mental

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

LE GAINAGE. La stabilisation de la colonne vertébrale et du bassin permet une bonne liaison entre le tronc et les membres.

LE GAINAGE. La stabilisation de la colonne vertébrale et du bassin permet une bonne liaison entre le tronc et les membres. LE GAINAGE Dr Pierre Grenet Octobre 2006 Le gainage est un exercice qui consiste à maintenir une contraction isométrique (= sans modification de la longueur du muscle) simultanée de plusieurs groupes musculaires

Plus en détail

La lymphangite chronique chez le cheval. lundi 11 juin 12

La lymphangite chronique chez le cheval. lundi 11 juin 12 La lymphangite chronique chez le cheval I. LA LYMPHANGITE CHRONIQUE CHEZ LE CHEVAL 1.1. Rappel sur le système lymphatique : Structures / Fonctions 1.2. Diagnostique différentiel des lymphangites 1.3. Le

Plus en détail

un genou douloureux en mésothérapie

un genou douloureux en mésothérapie Docteur Philippe LAFUMA Médecin du Sport un genou douloureux en mésothérapie FMC LYON dimanche 11 décembre 2011 - Mésothérapie un genou douloureux en mésothérapie Principales causes de douleurs du genou

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

APPLICATIONS PRATIQUES DES ETIREMENTS

APPLICATIONS PRATIQUES DES ETIREMENTS Auteurs de l article : - Popineau Christophe, médecin du sport au C.R.E.P.S de Wattignies (I.R.B.M.S). - Paulo Fernandes Carlos, médecin généraliste. Article extrait de la thèse de médecine, «présentation

Plus en détail

L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin. Relations avec la technique et la préparation physique.

L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin. Relations avec la technique et la préparation physique. L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin Nicolas Coulmy Département Sportif et Scientifique Relations avec la technique et la préparation physique Préparation technique Préparation

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes- janvier 2016 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

LE SPONDYLOLISTHÉSIS OBJECTIFS

LE SPONDYLOLISTHÉSIS OBJECTIFS LE SPONDYLOLISTHÉSIS J-P STEIB OBJECTIFS Savoir la définition d un spondylolisthésis et d une spondylolyse. Pouvoir évoquer ce diagnostic devant une lombalgie mécanique (enfant ou adulte). Reconnaître

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

Le syndrome des loges

Le syndrome des loges Le syndrome des loges Jean-Marie Coudreuse Pôle de médecine physique et de réadaptation médecine du sport Hôpital Salvator - APHM Marseille Cet intervenant : n a pas déclaré ses liens d intérêt. Tous les

Plus en détail

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE I. Le muscle a) A quoi cela sert? Les muscles s insèrent sur les os et permettent par leurs contractions le mouvement. Plus que cela, ils permettent une motricité très précise

Plus en détail

Le sport (activité physique) : un médicament? Laurent GALOIS Xavier CASSARD

Le sport (activité physique) : un médicament? Laurent GALOIS Xavier CASSARD Le sport (activité physique) : un médicament? m Laurent GALOIS Xavier CASSARD Bénéfices de l activitl activité physique Appareil cardio-vasculaire Système endocrinien Appareil respiratoire Système nerveux

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE COURSE

FONDAMENTAUX DE COURSE Course Fondamentaux 08 FONDAMENTAUX DE COURSE 1. INTRODUCTION Les épreuves de course sont parfois décrites comme étant non techniques, principalement parce que courir est une action naturelle qui paraît

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance!

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport www.irbms.com Acteur par Passion dans le Sport et la Santé Dr Frédéric MATON Mme Brigitte KOTWICA M.

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Quels sports préconiser chez les personnes âgées?

Quels sports préconiser chez les personnes âgées? VIEILLISSEMENT ET ACTIVITES PHYSIQUES Quels sports préconiser chez les personnes âgées? Docteur Karim Gallouj Médecin fédéral national FFEPGV CHI de Wasquehal, Centre de gériatrie Le Molinel Le vieillissement

Plus en détail

Chapitre 5 : Circulation : Différenciation fonctionnelle des vaisseaux. Professeur Christophe RIBUOT

Chapitre 5 : Circulation : Différenciation fonctionnelle des vaisseaux. Professeur Christophe RIBUOT UEMPSfO - Physiologie Chapitre 5 : Circulation : Différenciation fonctionnelle des vaisseaux Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

repscanada Normes professionnelles et objectifs d apprentissage pour entraîneurs personnels

repscanada Normes professionnelles et objectifs d apprentissage pour entraîneurs personnels Connaissances principales (Ce qu on enseigne à une personne) A. Les principes du conditionnement physique et les concepts de santé et bien-être Normes professionnelles et objectifs d apprentissage pour

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Initiation à l ergonomie Toute personne désirant découvrir les bases de l ergonomie et de la prévention de la santé au travail - Connaître les différents axes et champs de l ergonomie

Plus en détail

C O N C E P T S P O R T

C O N C E P T S P O R T CONCEPT SPORT ÉDITO Comment améliorer sa performance? Comment pratiquer son sport favori avec une douleur chronique? Ou trouver un kiné du sport en urgence suite à un traumatisme sportif? Ce sont autant

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE

COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE 1/ DEFINITION Capacité à produire la plus grande accélération pour se mouvoir, ou pour déplacer une charge. 2/ CALCUL DE LA PUISSANCE Tout d abord, la

Plus en détail

Prévention de la tendinopathie à l épaule

Prévention de la tendinopathie à l épaule Prévention de la tendinopathie à l épaule Capsule informative présentée dans le cadre d un travail sur le continuum de prévention des blessures sportives chez les jeunes athlètes en collaboration avec

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

Mesure de la marche et du mouvement

Mesure de la marche et du mouvement Mesure de la marche et du mouvement Olivier Rémy-Néris Mathieu Lempereur Sylvain Brochard CHRU de Brest INSERM U650 olivier.remyneris@chu-brest.fr Synopsis Connaitre les différents moyens d analyse quantifiée

Plus en détail