L USAGE DES DIGESTATS COMME MATIERE FERTILISANTE DANS L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L USAGE DES DIGESTATS COMME MATIERE FERTILISANTE DANS L AGRICULTURE BIOLOGIQUE"

Transcription

1 L USAGE DES DIGESTATS COMME MATIERE FERTILISANTE DANS L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 1. La gestion du digestat après production La production de biogaz à partir de déchets organiques s obtient par digestion anaérobie de la matière. Ce procédé génère un résidu, solide ou liquide, appelé digestat. Le producteur va devoir gérer cette matière. Généralement, les digestats sont considérés comme des déchets (car juridiquement destinés à l abandon), et utilisés en épandage. Même alors la responsabilité du producteur pourra être engagée en cas de nuisances liées à l épandage (pollution des nappes, notamment). Mais la digestion anaérobie a également eu pour effet de renforcer le potentiel fertilisant du digestat, en augmentant sa teneur en azote, supérieur au fumier brut. Son utilisation comme fertilisant peut donc présenter un atout pour les exploitants, d autant que les capacités d épandage sont structurellement limitées. Dans les conditions prévues à l article L du code de l Environnement, le digestat peut passer du statut de déchet à celui de produit, dès lors qu il fait l objet par son producteur d une valorisation répondant à une utilisation spécifique, à une demande économique, aux exigences techniques imposées par la réglementation correspondante, et qu il ne présente pas de risques pour l environnement. Le décret n du 30 avril 2012 crée une sous-section dans le code de l Environnement (articles D à D ) qui définit la procédure permettant que le digestat généré par la méthanisation soit considéré comme produit, compte tenu de son utilisation possible comme amendement organique. Pour ce faire, l exploitant devra présenter une demande auprès du ministre chargé de l Environnement, car la valorisation porte sur une catégorie de déchets. Cette demande comporte : - Les éléments permettant à l administration de vérifier que le produit valorisé répond bien aux conditions prévues à l article L susmentionné. - Un modèle d attestation de conformité de la matière aux critères fixés par arrêté ministériel selon la catégorie de déchets traités. - Une description du système de gestion de la qualité des produits. Toutefois, le digestat relève d un statut un peu particulier : à l heure actuelle il ne fait pas encore l objet d une demande économique à proprement parler, ni même d un usage spécifique. Un règlement communautaire est attendu d ici à la fin de l année pour clarifier son statut. Si son intérêt économique est aisé à démontrer, le digestat doit répondre à des prescriptions en matière de sécurité pour la santé humaine et environnementale. Club Biogaz tel : avenue Laplace, Arcueil cedex fax :

2 Ainsi l article L du code rural impose qu un exploitant qui détient des quantités de matières fertilisantes ne puisse ni les céder, ni les utiliser, ni même en acquérir à moins que la matière en question n ait fait l objet d une homologation. Le même article précise toutefois que cette obligation ne s impose pas si la réglementation communautaire, transposée en droit français, en dispense le produit en question. 2. La réglementation communautaire établit des prescriptions sanitaires générales 2.1 Un cadre d utilisation limité des matières fertilisantes La question s est notamment posée de savoir si la production agricole biologique, qui se veut respectueuse des sols et de l environnement en général, peut se servir de cette matière comme engrais ou amendements du sol. L article 12 du règlement (CE) n 834/2007 relatif à la production biologique et à l'étiquetage des produits biologiques prévoit en effet que : «La production végétale biologique a recours à des pratiques de travail du sol et des pratiques culturales qui préservent ou accroissent la matière organique du sol, améliorent la stabilité du sol et sa biodiversité, et empêchent son tassement et son érosion [ ]» Un agriculteur biologique se doit donc à une production basée d abord sur ces méthodes. Si l article 16 du même règlement prévoit que les agriculteurs peuvent avoir recours à des engrais et amendements organiques, c est uniquement si leur utilisation s avère incontournable pour le maintien de la production. L article 3 du règlement (CE) n 889/2008 relatif à la gestion et la fertilisation des sols est encore plus précis : pour l agriculture biologique, l usage des engrais et amendements organiques ne doit être envisagé qu en dernier recours, là où les méthodes prévues à l article 12 du règlement n 834/2007 «ne permettent pas de couvrir les besoins nutritionnels des végétaux [...]». Il faut donc qu il y ait un intérêt agronomique certain. 2.2 L origine des matières conditionne leur usage dans l agriculture biologique L annexe 1 du règlement (CE) n 889/2008 prévoit une liste limitative des matières pouvant être considérées comme engrais et autres amendements au sol. Si le digestat n est pas expressément nommé, trois types de produits, issus de la méthanisation, peuvent être regardés comme étant utilisables en tant qu engrais ou autres amendements organiques : a) Les mélanges compostés ou fermentés de matières végétales. Aucun problème particulier ne se pose dans ce cas. Tout au plus, à titre préventif, des contrôles pour la détection de métaux lourds pourraient être demandés. b) Les déchets ménagers compostés ou fermentés. 2

3 D origine exclusivement végétale et/ou animale, ils doivent avoir fait l objet d un tri à la source, avec compostage ou fermentation anaérobie à des fins de production de biogaz. L annexe 1 confie à l Etat membre l homologation des systèmes de collecte (Cf. 2.2). Une teneur maximale de métaux en mg/kg de matière sèche doit également être respectée pour que les déchets ménagers puissent être utilisés comme fertilisant : Métaux Cadmium Cuivre Nickel Plomb Zinc Mercure Chrome (total) Chrome (VI) Teneur (mg/kg) 0, , c) Les excréments d animaux liquides. Le règlement (CE) n 889/2008 sur la gestion et la fertilisation des sols prévoit une phase préalable de fermentation contrôlée et de dilution appropriée. Mais c est surtout l origine des excréments qui conditionne leur recevabilité : Élevage extensif Élevage intensif / Élevage industriel/hors-sol Références réglementaires Règlements : CEE 2328/91 (ruminants) CEE 538/91 (volaille à chair) CEE 1274/91 (poules pondeuses) Règlement (CEE) n 2092/91 Caractéristiques -Autonomie alimentaire élevée grâce à l utilisation du milieu environnant -Densité réduite du nombre de bêtes/hectare. Ex : moins de 2 Unités de gros bétail (UGB)/hectare Faible autonomie alimentaire. Densité élevée du nombre de bêtes/hectare Ex : plus de 2UGB/ hectare 10 UGB/hectare : Mobilité réduite des animaux, litière inexistante, luminosité réduite, et absence de superficies destinées à un autre usage (moins de 10% de la nourriture autoproduite). Utilisation des excréments comme fertilisant Oui, sans compostage préalable Oui, après compostage Interdiction totale La notion d élevage industriel n apparait pas dans le droit français, mais elle renvoie à celle d élevage hors-sol. 3

4 Les caractéristiques détaillées de ce type d élevage sont énumérées au règlement CEE 2092/91 relatif au mode de production biologique des produits agricoles, sur lequel s appuient les producteurs et organismes de contrôle de la production agricole biologique : «[ ] a)les animaux sont pour la plupart du temps empêchés de se mouvoir librement sur 360 ou maintenus dans l obscurité, ou privés de litière, y compris : - les systèmes d élevage en batterie, qu il s agisse de volailles ou d autres animaux, - les unités de poulets d engraissement, lorsqu elles ont une charge supérieure à 25 kg/m2 [ ]. b) Élevage indépendant de toute autre activité agricole sur l exploitation. Ce type d élevage est mis en place dans des structures n ayant aucune superficie agricole destinée à des cultures végétales et permettant de procéder à l épandage des effluents.» A défaut d être formellement reconnue, cette définition a été reprise dans les différentes publications des associations spécialisées, ainsi qu homologuée par arrêté ministériel du 28 août Le producteur doit donc pouvoir justifier que les digestats qu il souhaite utiliser comme amendements organiques ou engrais dans une production biologique ne comportent pas d excréments produits par des animaux élevés dans ces conditions. Selon leur composition, les digestats pourront ou non être utilisés comme amendements organiques dans l agriculture biologique. Il importe de faire la distinction entre les matières susmentionnées et d autres produits utilisés lors de la méthanisation : Matières Utilisation comme fertilisant dans l agriculture biologique Matières stercoraires Non / Boues résiduaires d industries agricoles, agricoles et de station Non / d épuration Mélanges compostés ou fermentés de matières Oui / végétales Matières premières contenant des OGM ou des produits dérivés Déchets ménagers d origine végétal où animal Farines de viandes et poudres d os issues de ruminants Excréments d animaux liquides Non / Oui Non / Oui Conditions suspensives -Tri à la source -Fermentés et compostés par un système de tri homologué -Teneur maximale en matière sèche (mg/kg) à ne pas dépasser. -Phase de fermentation et de dilution préalable -Provenance d élevage industriel interdite. Les normes communautaires sont des textes d interprétation générale, qui fixent une base relayée de manière plus détaillée par le droit interne. 4

5 3. Les normes françaises précisent les conditions de traitement des digestats en vue d une utilisation ultérieure 3.1 La procédure d homologation classique s applique aux matières non compostées Dans le domaine de la production biologique, l utilisation d amendements organiques est régulée par la norme NF U , édictée par l AFNOR et rendue d application obligatoire par l annexe de l arrêté du 2 septembre Cette norme fixe les conditions de mise sur le marché, ainsi que d utilisation des digestats, comme fertilisant dans l agriculture biologique. Elle considère comme pouvant être transformés en amendements organiques cinq types de digestat : les fumiers/lisiers/fientes compostés, compost vert, compost de fermentescibles alimentaires et/ou ménagers, compost végétal, compost de matières végétales et animales. Ainsi, pour être considérés comme amendements organiques, les digestats issus de la méthanisation doivent avoir fait l objet d un compostage comprenant l ajout de matières végétales. Dans le cas où les produits n ont pas été compostés, l exploitant doit déposer auprès de l Agence Nationale SEcurité Sanitaire (ANSES) un dossier d expertise en vue d une homologation. Etablissement public administratif créé par le décret n du 22 septembre 2006 relatif à l'évaluation des produits phytopharmaceutiques, matières fertilisantes et supports de culture, cet organisme est habilité par l article L du code de la santé publique à réaliser une expertise scientifique, et l adresse au ministère de l Agriculture. Le ministère n est pas lié à l avis de l ANSES. En cas de décision négative du ministère, le digestat est considéré comme déchets ou effluents d élevage. Le compostage équivaut donc à une homologation, sous réserve que les installations traitant le digestat lors des phases de méthanisation et de compostage soient conformes aux normes le régissant. 3.2 Le respect de la réglementation ICPE valide l utilisation des digestats compostés En ce qui concerne les installations de méthanisation, sources de production des digestats, elles doivent satisfaire aux prescriptions mentionnées à l arrêté du 10 novembre 2009 (déclaration), à celui du 12 août 2010 (enregistrement), à celui du 10 novembre 2009 (autorisation): La méthanisation, et a posteriori le compostage, des matières suivantes est ainsi interdite : - Déchets dangereux au sens de l'article R du code de l'environnement susvisé. - Sous-produits animaux de catégorie 1 tels que définis à l'article 4 du règlement (CE) n 1774/ Bois termités. - Déchets contenant un ou plusieurs radionucléides dont l'activité ou la concentration ne peut être négligée du point de vue de la radioprotection. Si une production de digestat comporte l un de ses produits, elle ne pourra être utilisée comme fertilisant. 5

6 L exploitant doit donc tenir à jour un registre d admission des déchets, dans lequel il est en mesure de connaître, entre autres, la nature, le volume et l origine des déchets ainsi traités. Ces registres doivent être conservés au minimum trois ans par l exploitant, 10 ans en cas de retour au sol du digestat (bien que l utilisation des digestats comme amendements organiques ne soit pas encore clairement mentionnée dans ces textes). La production de digestat fait également l objet d un bilan annuel, ainsi que d un enregistrement en cas de mise sur le marché. Ce dernier registre doit être également être conservé pendant dix ans. Le compostage des déchets non dangereux et d origine végétale ayant subi une étape de méthanisation est prévu à la rubrique des ICPE n Qu il s agisse d une installation soumise à autorisation (arrêté du 22 avril 2008), d enregistrement (arrêté du 20 avril 2012) à déclaration (arrêté du 12 juillet 2011), les règles techniques et les prescriptions particulières sont quasi identiques à celles qui régissent les installations de méthanisation (liste identique des matières prohibées). Les exploitants des installations de compostage doivent rédiger un cahier des charges précisant la qualité des matières admissibles. Il s agit d une sorte d engagement d un producteur à ne pas traiter des matières autres que celles prévues dans le cahier des charges. L exploitant doit ainsi demander à tout producteur de déchets les informations nécessaires portant sur les déchets livrés. Un registre d admission est tenu afin de répertorier la liste des entrants et leur conformité avec le cahier des charges. Les caractéristiques de la matière compostée, ainsi que leur destinataire, doivent figurer, le cas échéant, sur un registre de sortie identique à celui des installations de méthanisation. SYNTHESE Afin de satisfaire aux exigences communautaires d innocuité pour la santé humaine et l Environnement, la réglementation ICPE tient lieu d homologation en conditionnant l exploitation d une installation de méthanisation et de compostage au respect des obligations de surveillance et de traçabilité des matières traitées. Le compostage des déchets ménagers d origine animale/végétale et des mélanges de matières végétales issus du digestat vise à obtenir un produit valorisé propre à être utilisé comme amendement organique dans l agriculture biologique. Les autres matières non compostées, dont les excréments d animaux liquides, peuvent aussi faire l objet d une valorisation, mais après avoir été homologués par les organes de contrôle compétents. 6

Rappel réglementaire concernant l utilisation des intrants en AB

Rappel réglementaire concernant l utilisation des intrants en AB Rappel réglementaire concernant l utilisation des intrants en AB Blaise Leclerc (Orgaterre et ITAB) Une réglementation européenne : RCE n 889-2008 Mais une application dans chaque Etat membre Et une réglementation

Plus en détail

Qualité des composts Valorisation des biodéchets

Qualité des composts Valorisation des biodéchets Qualité des composts Valorisation des biodéchets - Les règles de retour au sol de la matière organique : normes sur les composts, homologation - Limitation de l épandage des composts de qualité insuffisante

Plus en détail

La méthanisation. Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015

La méthanisation. Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015 La méthanisation Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015 La méthanisation Un contexte favorable : La France s est fixée pour objectif de multiplier par 4 la puissance électrique installée et par 6

Plus en détail

MFSC = familles complexes de produits

MFSC = familles complexes de produits La Mise sur le marché des matières fertilisantes et supports de culture DGAL/SPRSPP/SDQPV Bureau de la Réglementation et de la mise sur le marché des intrants Stéphanie MARTHON-GASQUET 26 octobre 2011

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH CAHIER DES CHARGES associé à la marque BIOBREIZH PREAMBULE Je soussigné,... adhérent de l (Association des Producteurs de Fruits et Légumes Biologiques de Bretagne), et résidant. m engage à respecter l

Plus en détail

Vendre des digestats et des composts

Vendre des digestats et des composts Vendre des digestats et des composts La réglementation française aujourd hui et demain Denis Ollivier Animateur AAMF Co animateur du Gt digestat Au sein du BN FERTI Partenaire VALDIPRO Trame : Organisme

Plus en détail

Réglementation sur l identification des matières organiques

Réglementation sur l identification des matières organiques 7 C H A P I T R E Réglementation sur l identification des matières organiques Pour utiliser une matière organique à des fins agricoles, outre les critères agronomiques, il est nécessaire de connaître les

Plus en détail

QUEL(S) COMPOST(S) POUR QUEL SYSTÈME CULTURAL? Blaise Leclerc et Stéphane Guillouais

QUEL(S) COMPOST(S) POUR QUEL SYSTÈME CULTURAL? Blaise Leclerc et Stéphane Guillouais QUEL(S) COMPOST(S) POUR QUEL SYSTÈME CULTURAL? Blaise Leclerc et Stéphane Guillouais Plan de la conférence Introduction 1. Les matières organiques utilisables en AB 2. Les composts et les cultures annuelles

Plus en détail

Le compostage selon CAN-CGSB et 311

Le compostage selon CAN-CGSB et 311 Le compostage selon CAN-CGSB 32-310 et 311 23-03-2016 avr.-16 1 Norme 32-310 Définitions: 3.14 compost (compost) Produit dérivé d un processus aérobie supervisé sous lequel des microorganismes digèrent

Plus en détail

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin Le terme Produits résiduaires organiques (PRO) désigne l ensemble

Plus en détail

Gestion des déchets organiques. 26 juin 2012

Gestion des déchets organiques. 26 juin 2012 Gestion des déchets organiques 26 juin 2012 Le traitement biologique des déchets organiques Deux procédés principaux : -le compostage (aérobie) Procédé rustique, applicable à toutes les échelles, de moins

Plus en détail

L homologation des Matières Fertilisantes et des Supports de Culture

L homologation des Matières Fertilisantes et des Supports de Culture L homologation des Matières Fertilisantes et des Supports de Culture Emmanuel GACHET Unité de Coordination des MFSC Direction des Produits Réglementés Assemblée générale RMT Fertilisation & Environnement

Plus en détail

Le traitement des biodéchets La réglementation applicable et les actions de l inspection des installations classées

Le traitement des biodéchets La réglementation applicable et les actions de l inspection des installations classées Le traitement des biodéchets La réglementation applicable et les actions de l inspection des installations classées Antoine PELLION, chef du service régional de l environnement industriel de la DRIRE Ile-de-France

Plus en détail

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Claire BODELE SATEGE Nord - Pas de Calais Types de produits utilisés et distribués en région Nord-Pas de Calais et comportement agronomique

Plus en détail

Epandage et stockage au champ des matières organiques

Epandage et stockage au champ des matières organiques biologiques en IdF Fiche Réglementation Epandage et stockage au champ des matières organiques Mise à jour : Mars 2013 La gestion des matières organiques sur une exploitation agricole est régie par plusieurs

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail LE DIRECTEUR GENERAL Maisons-Alfort, le 14 octobre 2015 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à une demande d'appui scientifique et

Plus en détail

Observatoire national de la fertilisation minérale et organique. Résultats 2010 à 2013

Observatoire national de la fertilisation minérale et organique. Résultats 2010 à 2013 Observatoire national de la fertilisation minérale et organique Résultats 2010 à 2013 1 Résumé : L observatoire national de la fertilisation minérale et organique est un projet commun des organisations

Plus en détail

Statuts produits des digestats Normalisation et réglementation

Statuts produits des digestats Normalisation et réglementation Statuts produits des digestats Normalisation et réglementation Avec le soutien financier : Normalisation et règlement européen Avec le soutien technique : Denis Ollivier Animateur AAMF Co animateur du

Plus en détail

Etude de faisabilité d une unité de méthanisation

Etude de faisabilité d une unité de méthanisation Etude de faisabilité d une unité de méthanisation Cahier des charges DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Bureau d études : Personne à contacter

Plus en détail

PROJET DE DÉCRET modifiant la nomenclature des installations classées pour la protection de l environnement

PROJET DE DÉCRET modifiant la nomenclature des installations classées pour la protection de l environnement PROJT D DÉCRT modifiant la nomenclature des installations classées pour la protection de l environnement Le Premier ministre, NOR : Sur le rapport du ministre d État, ministre de la transition écologique

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE:CENDRES DE COMBUSTION BOIS

RETOUR D EXPERIENCE:CENDRES DE COMBUSTION BOIS RETOUR D EXPERIENCE:CENDRES DE COMBUSTION BOIS 1 Sommaire Contexte Collecte des informations Principaux résultats Analyse et suite à donner au projet Conclusion Contexte La cendre est un résidu fatal de

Plus en détail

Mise sur le marché des fertilisants issus de sites de méthanisation

Mise sur le marché des fertilisants issus de sites de méthanisation Mise sur le marché des fertilisants issus de sites de méthanisation Etat des lieux et perspectives Pascale Chenon VoxGaia pascale.chenon@voxgaia.fr 1 Mise sur lé marché des fertilisants issus de la méthanisation

Plus en détail

Les principes de base de la méthanisation

Les principes de base de la méthanisation Les principes de base de la méthanisation Temps d information sur la méthanisation Plan Climat du Pays Boulonnais - 14 février 2014 Claire INGREMEAU Chargée de mission au Club Biogaz ATEE c.ingremeau@atee.fr

Plus en détail

Publics concernés : préparateurs de combustibles solides de récupération (CSR)

Publics concernés : préparateurs de combustibles solides de récupération (CSR) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Arrêté du [ ] relatif à la préparation des combustibles solides de récupération en vue de leur utilisation dans des

Plus en détail

Caractéristiques des boues épandues dans le département de la Loire : valeurs agronomiques, micro-polluants organiques et minéraux

Caractéristiques des boues épandues dans le département de la Loire : valeurs agronomiques, micro-polluants organiques et minéraux MESE - Fiche technique N 5 Caractéristiques des boues épandues dans le département de la Loire : valeurs agronomiques, micro-polluants organiques et minéraux L épandage agricole des boues est une filière

Plus en détail

VALORISER LES POTENTIELS DU DECHET ORGANIQUE UNE RESSOURCE POUR L AVENIR

VALORISER LES POTENTIELS DU DECHET ORGANIQUE UNE RESSOURCE POUR L AVENIR VALORISER LES POTENTIELS DU DECHET ORGANIQUE UNE RESSOURCE POUR L AVENIR Depuis 30 ans, Terralys assure le retour au sol des déchets biodégradables. Aujourd hui, nous travaillons aussi à développer des

Plus en détail

Réseau PRO. Référencement des Produits. titre. Résiduaires Organiques dans un système d information mutualisé

Réseau PRO. Référencement des Produits. titre. Résiduaires Organiques dans un système d information mutualisé 11 èmes Rencontres de la fertilisation raisonnée et de l analyse 20 et 21 novembre 2013 Réseau PRO Cliquez pour modifier le style du Référencement des Produits Résiduaires Organiques dans un système d

Plus en détail

Comment mener à bien un projet de méthanisation? Maxime Viaut Bio-Nrj

Comment mener à bien un projet de méthanisation? Maxime Viaut Bio-Nrj Comment mener à bien un projet de méthanisation? Maxime Viaut Bio-Nrj Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Objectifs des serristes Substituer vos consommations d énergie fossile

Plus en détail

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d www.draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr alpes.agriculture.gouv.fr Principes de la réglementation r sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d animale Journée technique

Plus en détail

ROLE DE L EXPLOITANT D UNE PLATE-FORME DE COMPOSTAGE

ROLE DE L EXPLOITANT D UNE PLATE-FORME DE COMPOSTAGE ROLE DE L EXPLOITANT L D UNE PLATE-FORME DE COMPOSTAGE 18 octobre 2011 Site : CHIMIREC-MALO MALO Intervenant : Karine COTTIN Exigence de exploitant Produire du compost conforme à la norme NFU 44-095 Exigences

Plus en détail

Formulaire de réponse à l enquête

Formulaire de réponse à l enquête Formulaire de réponse à l enquête Amendements organiques - Dénominations, spécifications et marquage Vous pouvez déposer vos commentaires et enregistrer votre réponse jusqu au : 13/04/2012 Votre contact

Plus en détail

Le recyclage agricole des boues urbaines. sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse

Le recyclage agricole des boues urbaines. sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse Le recyclage agricole des boues urbaines sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse Sur le bassin RMC, le traitement des eaux usées urbaines génère environ 250.000 tonnes de matières sèches de boues par an

Plus en détail

Installations de méthanisation Réglementation environnementale et sanitaire Réglementation environnementale et sanitaire

Installations de méthanisation Réglementation environnementale et sanitaire Réglementation environnementale et sanitaire Installations de méthanisation Réglementation environnementale et sanitaire Réglementation environnementale et sanitaire Réglementations Concernant la protection de l'environnement: les unités CLASSEES

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GROUPEMENT D APPORTEURS DE FRUITS (opérateurs engagés auprès d ECOCERT France Sas et faisant appel à des apporteurs)

GUIDE PRATIQUE GROUPEMENT D APPORTEURS DE FRUITS (opérateurs engagés auprès d ECOCERT France Sas et faisant appel à des apporteurs) ID-SC-183- GUIDE PRATIQUE GROUPEMENT APPORTEURS DE FRUITS 04.04.16 GUIDE PRATIQUE GROUPEMENT D APPORTEURS DE FRUITS (opérateurs engagés auprès d ECOCERT France Sas et faisant appel à des apporteurs) RÉFÉRENCES

Plus en détail

LES DISPOSITIONS APPLICABLES AUX INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT

LES DISPOSITIONS APPLICABLES AUX INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT LES DISPOSITIONS APPLICABLES AUX INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Les prescriptions techniques à respecter par l exploitant sont contenues dans sont arrêté d autorisation ou

Plus en détail

La gestion des biodéchets en restauration

La gestion des biodéchets en restauration La gestion des biodéchets en restauration Valoriser les déchets de cuisine et de table tout en maîtrisant les risques sanitaires. Depuis janvier 2016, les professionnels de la restauration doivent trier

Plus en détail

Dossier de demande d enregistrement et de déclaration. pour une unité de méthanisation agricole collective. à Budelière (23)

Dossier de demande d enregistrement et de déclaration. pour une unité de méthanisation agricole collective. à Budelière (23) Dossier de demande d enregistrement et de déclaration pour une unité de méthanisation agricole collective à Budelière (23) Réalisé pour le compte de : Le 06/08/2014 LETTRE DE DEMANDE D ENREGISTREMENT Préfecture

Plus en détail

La norme compost de boues NFU février

La norme compost de boues NFU février La norme compost de boues NFU 44 095 février 2011 1 A L'ORIGINE... Avant 1998, double statut des boues : déchet + produit Décret du 08 décembre 1997 boues = déchet Lancement simultanée du projet de norme

Plus en détail

VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation

VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation 15/10/2015 LISBP Laboratoire d Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés Page 1 Contexte Chaleur, électricité, biocarburant Méthanisation

Plus en détail

Direction Générale de la Prévention des Risques. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie.

Direction Générale de la Prévention des Risques. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie. Déclaration annuelle des émissions polluantes et des déchets (GEREP) des élevages concernés par la directive IED (émissions industrielles) année 2016 *** Guide et aide à la déclaration GEREP Direction

Plus en détail

Ecoulement du compost

Ecoulement du compost Ecoulement du compost Biomasse Normandie 19 quai de Juillet - 14000 CAEN Tél. : 02 31 34 24 88 - Fax : 02 31 52 24 91 http://www.biomasse-normandie.org Septembre 2006 1 Qualité et débouchés du compost

Plus en détail

PREFECTURE DU RHONE. DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT

PREFECTURE DU RHONE. DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT PREFECTURE DU RHONE DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT Sous-direction de l environnement Bureau des milieux naturels et paysages ARRETE N 2009-7438 portant modification

Plus en détail

Circulaire relative aux engrais/amendements du sol contenant des sous-produits animaux

Circulaire relative aux engrais/amendements du sol contenant des sous-produits animaux Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire Circulaire relative aux engrais/amendements du sol contenant des sous-produits animaux Version actuelle 1 Référence PCCB/S1/LSW/575349 Date 04/01/2011

Plus en détail

Partie 6 : Fertilisation organique

Partie 6 : Fertilisation organique Partie 6 : Fertilisation organique I. Composition des engrais organiques A. Généralités et définitions On regroupe sous l appellation engrais organiques : - Les engrais de ferme : fumiers, lisiers, purins

Plus en détail

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais ARRÊTÉ établissant le programme d actions régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d origine agricole pour la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

LA METHANISATION A LA FERME Enjeux Atouts contraintes CARA C.GINTZ

LA METHANISATION A LA FERME Enjeux Atouts contraintes CARA C.GINTZ LA METHANISATION A LA FERME Enjeux Atouts contraintes CARA C.GINTZ La méthanisation agricole apporte une solution globale Pour l Agriculteur Valorisation des effluents et de la biomasse agricole Diversification

Plus en détail

LA COLLECTE étape. Le biométhane, énergie renouvelable

LA COLLECTE étape. Le biométhane, énergie renouvelable LA COLLECTE Effluents d élevage, résidus de cultures traditionnelles et de CIVE, déchets végétaux et résidus de l industrie agroalimentaire locale constituent les 000 tonnes de déchets qui alimentent le

Plus en détail

AVIS. de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS. de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 1 er février 2016 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail sur un projet de décret fixant les règles

Plus en détail

PRÉPARATEURS DISTRIBUTEURS & IMPORTATEURS

PRÉPARATEURS DISTRIBUTEURS & IMPORTATEURS TS27(EC)V02fr_Guide preparateurs distributeurs importateurs PRÉPARATEURS DISTRIBUTEURS & IMPORTATEURS Guide Pratique n 27 : Préparation, Distribution, Importation de produits issus de l Agriculture Biologique

Plus en détail

Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme

Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme Marc JABOUILLE, Coordinateur Rhône-Alpes pour les installations classées (ICPE) de méthanisation,

Plus en détail

Guide des prescriptions applicables

Guide des prescriptions applicables 13 Guide des prescriptions applicables - pour l exploitation d une plateforme de compostage - pour la mise sur le marché des composts obtenus Une unité de compostage est encadrée par la réglementation

Plus en détail

Sortie du statut de déchet

Sortie du statut de déchet Sortie du statut de déchet Xavier APARICIO Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement Département politique de gestion des

Plus en détail

DES STATIONS D EPURATION

DES STATIONS D EPURATION REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Équipement et l Aménagement du territoire et du Développement Durable Office National de l Assainissement (ONAS) LA GESTION DES BOUES DES STATIONS D EPURATION Madame

Plus en détail

Encadrement des activités de biométhanisation au Québec et programme d aide financière

Encadrement des activités de biométhanisation au Québec et programme d aide financière Encadrement des activités de biométhanisation au Québec et programme d aide financière 20e Conférence nationale annuelle sur le compost Du 22 au 24 septembre 2010 Hôtel Crowne Plaza Ottawa, Ottawa (Ontario)

Plus en détail

La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles

La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles La méthanisation, La méthanisation est un processus biologique de transformation des matières organiques complexes en molécules

Plus en détail

LES DECHETS GENERENT DE L ENERGIE

LES DECHETS GENERENT DE L ENERGIE LES DECHETS GENERENT DE L ENERGIE Méconnue et souvent critiquée, voire bloquée par les associations de défense de l environnement, l incinération des déchets est une source d énergie qui ne peut aujourd

Plus en détail

fiche pratique gestion des déchets

fiche pratique gestion des déchets & RSE: L engage ment durable! fiche pratique gestion des déchets les biodéchets enjeux Les établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux sont de grands producteurs de bio-déchets. En

Plus en détail

Utilisation des données de sols pour la gestion des produits résiduaires organiques (PRO) - Cas du Haut-Rhin

Utilisation des données de sols pour la gestion des produits résiduaires organiques (PRO) - Cas du Haut-Rhin 1 Utilisation des données de sols pour la gestion des produits résiduaires organiques (PRO) - Cas du Haut-Rhin 2 Le SMRA68 Les objectifs du SMRA68 : Garantir des épandages de PRO en agriculture respectueux

Plus en détail

Atelier VALBIOM Valorisation des résidus de production de bioénergies (24 avril 2013)

Atelier VALBIOM Valorisation des résidus de production de bioénergies (24 avril 2013) Atelier VALBIOM Valorisation des résidus de production de bioénergies (24 avril 2013) 1 Plan de l exposé 1. Digestats de biométhanisation Cadre réglementaire actuel a. Production b. Valorisation 2. Digestats

Plus en détail

PREFET DE LA CORSE-DU-SUD

PREFET DE LA CORSE-DU-SUD Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement PREFET DE LA CORSE-DU-SUD Extrait de l arrêté préfectoral complémentaire n 2013224-0004 du 12 août 2013 Portant sur les modalités

Plus en détail

Cinquième programme d'actions de la directive "nitrates" Périodes minimales d'interdiction d'épandage des fertilisants azotés

Cinquième programme d'actions de la directive nitrates Périodes minimales d'interdiction d'épandage des fertilisants azotés Les 4 calendriers ci-dessous fixent les périodes minimales pendant lesquelles l'épandage des divers types de fertilisants azotés est interdit. Ces périodes diffèrent selon l'occupation du sol pendant ou

Plus en détail

Chantier n 3.3 Adapter la réglementation pour encourager les pratiques agro-écologiques

Chantier n 3.3 Adapter la réglementation pour encourager les pratiques agro-écologiques Chantier n 3.3 Adapter la réglementation pour encourager les pratiques agro-écologiques Objectif général Les réglementations, en particulier environnementales, ont été élaborées pour remédier à des déséquilibres

Plus en détail

Présentation du 20/03/2017. CSS ZI Sud Essor ETAMPES

Présentation du 20/03/2017. CSS ZI Sud Essor ETAMPES Présentation du 20/03/2017 CSS ZI Sud Essor ETAMPES SOMMAIRE : 1) Présentations Rethmann et Saria 2) Présentation de l activité de Bionerval 3) Quelques chiffres sur Bionerval Etampes 4) Les évolutions

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES SPECIFIQUES POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE DE PRODUITS (CCP) Document CPS REF 17 Révision 01 Décembre 2007 Section «Certification de Produits et de Services» SOMMAIRE 1 OBJET DU DOCUMENT...

Plus en détail

PROJET ET CALENDRIER DE DEPLOIEMENT

PROJET ET CALENDRIER DE DEPLOIEMENT Simplification des mises à jour de plans d épandage PROJET ET CALENDRIER DE DEPLOIEMENT DREAL Bretagne Mise à jour 18 septembre 2016 SOMMAIRE 1. Le projet a. Qui est concerné? b. Rappel : que contient

Plus en détail

La valorisation des déchets organiques urbains par l agriculture

La valorisation des déchets organiques urbains par l agriculture La valorisation des déchets organiques urbains par l agriculture Un peu d histoire La rupture de l agriculture moderne La crise du modèle actuel Le contexte de la réflexion Les principaux déchets organiques

Plus en détail

Plateforme de valorisation de déchets non dangereux

Plateforme de valorisation de déchets non dangereux Plateforme de valorisation de déchets non dangereux Commune de Bélesta Lauragais (31) Dossier de demande d autorisation (Articles R.512-2 à R.512-10 du Code de l Environnement) Référence : 94847 Septembre

Plus en détail

Conclusions de l évaluation

Conclusions de l évaluation Maisons-Alfort, le 7 novembre 2016 Conclusions de l évaluation relatives à la demande d extension d usage pour la matière fertilisante AGRI-BIOTECH BIOREVEIL, de la société LALLEMAND PLANT CARE L Agence

Plus en détail

Les principaux textes applicables aux déchets d activités de soins

Les principaux textes applicables aux déchets d activités de soins 6 La réglementation Les principaux textes applicables aux déchets d activités de soins L ensemble des textes est disponible sur le site internet Légifrance (www.legifrance.gouv.fr) à l exception des circulaires

Plus en détail

Valorisation en alimentation animale

Valorisation en alimentation animale Valorisation en alimentation animale Réglementation et leviers possibles Jeudi 26 novembre 2015 De quoi parle-t-on? L industrie alimentaire en même temps qu elle produit des denrées alimentaires, peut

Plus en détail

Terreau plantation/stimulation ORGASYL 7. Terreau fleurissement/stimulation ORGASYL 7. Terreau regarnissage/stimulation ORGASYL 8

Terreau plantation/stimulation ORGASYL 7. Terreau fleurissement/stimulation ORGASYL 7. Terreau regarnissage/stimulation ORGASYL 8 Sommaire Amendement organique ORGANIC végétal + OSYR 3 Engrais organique ORGANIC Equilibre 3.1.6 +2 + OSYR 3 Engrais organique ORGANIC Equilibre 4.9.4 +2 + OSYR 4 Engrais organique ORGANIC Equilibre 7.2.9

Plus en détail

S INSTALLER EN QUALITÉ DIFFÉRENCIÉE, QUELLES CONTRAINTES POUR LA MISE EN PLACE DES CAHIERS DES CHARGES

S INSTALLER EN QUALITÉ DIFFÉRENCIÉE, QUELLES CONTRAINTES POUR LA MISE EN PLACE DES CAHIERS DES CHARGES S INSTALLER EN QUALITÉ DIFFÉRENCIÉE, QUELLES CONTRAINTES POUR LA MISE EN PLACE DES CAHIERS DES CHARGES Collège des Producteurs - Assemblée sectorielle Porc 9/10/2015 Christine Anceau DGARNE-Département

Plus en détail

Journée technique le jeudi 2 avril 2015 à LILLE (59)

Journée technique le jeudi 2 avril 2015 à LILLE (59) Journée technique le jeudi 2 avril 2015 à LILLE (59) Evolution de la réglementation : installations de combustion et sortie de statut de déchet des emballages en bois Conférences (matin) & visites au choix

Plus en détail

ARRETE n 5 portant agrément de Monsieur LUCOTTE Gérard pour la réalisation des vidanges des installations d assainissement non collectif

ARRETE n 5 portant agrément de Monsieur LUCOTTE Gérard pour la réalisation des vidanges des installations d assainissement non collectif PREFET DE LA COTE D'OR Direction départementale des territoires Service de l'eau et des Risques Bureau "Police de l'eau" LE PREFET DE LA REGION BOURGOGNE PREFET DE LA COTE D OR Chevalier de la Légion d

Plus en détail

I. N. A. O. COMITE NATIONAL DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

I. N. A. O. COMITE NATIONAL DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE I. N. A. O. COMITE NATIONAL DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE Séance du 29 septembre 2009 RESUME DES DECISIONS PRISES 2009-202 Approbation du procès-verbal du CNAB du 13 novembre 2008 Le compte rendu analytique

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI PROGRAMME D ACCRÉDITATION POUR LE CONTRÔLE PERIODIQUE DE CERTAINES CATEGORIES D INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT SOUMISES A DECLARATION Document INS REF 17 Révision 21 Section

Plus en détail

Fiche technique La valorisation des biodéchets

Fiche technique La valorisation des biodéchets Fiche technique La valorisation des biodéchets Définition Les biodéchets sont composés de déchets alimentaires (produits par les ménages, les restaurants, les traiteurs ou les magasins de vente au détail

Plus en détail

METHANISATION A LA FERME ET CENTRALISEE Annexe 2 : CDC Etude de faisabilité

METHANISATION A LA FERME ET CENTRALISEE Annexe 2 : CDC Etude de faisabilité METHANISATION A LA FERME ET CENTRALISEE Annexe 2 : CDC Etude de faisabilité DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Correspondant ADEME : Personne

Plus en détail

REVALORISEZ SUR SITE VOS DÉCHETS ALIMENTAIRES

REVALORISEZ SUR SITE VOS DÉCHETS ALIMENTAIRES REVALORISEZ SUR SITE VOS DÉCHETS ALIMENTAIRES Présentation commerciale 12/11 DSE Tous droits réservés 1 ER CONSTAT Les déchets alimentaires comportent 80% d'eau Le transport vers des usines d'incinération,

Plus en détail

Guide n 3 - Elevage d animaux

Guide n 3 - Elevage d animaux TS03(NOP) v03 en Guide n 3 - Elevage d animaux Selon le Règlement NOP de l United States Department of Agriculture (USDA) Ce guide ne remplace pas la règlementation en vigueur. Il fournit des explications

Plus en détail

Composition des composts issus de la méthanisation sur déchets ménagers. Direction des Risques Chroniques Pôle Risque et Technologies Durables

Composition des composts issus de la méthanisation sur déchets ménagers. Direction des Risques Chroniques Pôle Risque et Technologies Durables Composition des composts issus de la méthanisation sur déchets ménagers Direction des Risques Chroniques Pôle Risque et Technologies Durables Contexte Directive cadre «déchets» (2008) Critères de sortie

Plus en détail

Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles

Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles Panel sur les usages du biométhane et du digestat issu de la biométhanisation dans

Plus en détail

Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc

Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc Engrais organique NP issu de lisier de porc NFU 42 001* 1 Mode d obtention : Ce produit est issu directement de la centrifugation du lisier de

Plus en détail

Les Eaux Usées Autres que Domestiques

Les Eaux Usées Autres que Domestiques Les Eaux Usées Autres que Domestiques Groupe d Échanges Assainissement Collectif Jeudi 12 Juin 2014 Prisca Van Paassen Chargée de mission Problématiques Non Domestiques ASCOMADE www.ascomade.org Contenu

Plus en détail

Réglementation applicable à l évacuation des matières de vidange

Réglementation applicable à l évacuation des matières de vidange PREFECTURE DU LOIRET Direction départementale des territoires Service eau environnement et forêt 19/05/2011 Réglementation applicable à l évacuation des matières de vidange Cette note a pour objectif de

Plus en détail

Déchets. texte. aux modalités de avril 2002 huiles lubrifiantes et des. conditions et 693 du 1er modalités de reprise des.

Déchets. texte. aux modalités de avril 2002 huiles lubrifiantes et des. conditions et 693 du 1er modalités de reprise des. Déchets Nature du Objet du texte Référence Description texte 1 Décret relatif aux Décret n 2002- Les conditions et les conditions et 693 du 1er modalités de reprise des aux modalités de avril 2002 huiles

Plus en détail

La biométhanisation des déchets organiques valorisés en électricité et en chaleur

La biométhanisation des déchets organiques valorisés en électricité et en chaleur La biométhanisation des déchets organiques valorisés en électricité et en chaleur Par Philippe Hermand, Ir. Facilitateur Biométhanisation Bureau d études IRCO sprl Présentation du Bureau d études IRCO

Plus en détail

Mission d animation de la filière compostage PACA

Mission d animation de la filière compostage PACA Mission d animation de la filière compostage PACA Partenaires Ecotechnologie Geres Orgaterre Financement Ademe Région Paca Le programme 2012 Journées techniques et d échanges Groupes de travail Formation

Plus en détail

La Méthanisation Principes et intérêts Situation en PdL et Vendée

La Méthanisation Principes et intérêts Situation en PdL et Vendée La Méthanisation Principes et intérêts Situation en PdL et Vendée Adeline Haumont, AILE Cédric Garnier, ADEME Réunion d information Préfecture de Vendée, 04 décembre 2014 2 PRINCIPES Principe de la méthanisation

Plus en détail

Aspects réglementaires : les ICPE et l eau

Aspects réglementaires : les ICPE et l eau Diapositive 1 Aspects réglementaires : les ICPE et l eau

Plus en détail

Idex Environnement. Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL Directeur Opérationnel

Idex Environnement. Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL Directeur Opérationnel UN PROJET DE COMETHANISATION DE BOUES DE STEP AVEC DES DECHETS VERTS Usine de méthanisation d Amiens St ation d épuration d Ambonne Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL

Plus en détail

Cycle du C et de la MO: RAPPEL

Cycle du C et de la MO: RAPPEL 4 Cycle du C et de la MO: RAPPEL CO 2 1 Arthropodes 2 Nématodes 3 Protozoaires 4 Lombrics 5 Actnomycètes 6 Algues 7 Bactéries 8 Champignons Nutriments 5 Substances humiques CO 2 1 Arthropodes 2 Nématodes

Plus en détail

12/11/2009. Laure METZGER Directrice CRITT RITTMO Agroenvironnement

12/11/2009. Laure METZGER Directrice CRITT RITTMO Agroenvironnement la qualité attendue des sous-produits de la méthanisation et l utilisation possible du digestat en amendement organique 12/11/2009 Laure METZGER Directrice CRITT RITTMO Un Centre Régional d Innovation

Plus en détail

«GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES. 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie

«GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES. 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie «GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : 2012 -LES MARCHES CONCERNES 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie GROS PRODUCTEURS DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES Grenelle II Biodechetsen Janvier 2012 Projet de texte

Plus en détail

AGRICULTURE. Projet MDP d établissement de deux centres de traitement des fientes et lisiers de volaille et valorisation électrique du biogaz

AGRICULTURE. Projet MDP d établissement de deux centres de traitement des fientes et lisiers de volaille et valorisation électrique du biogaz Projet MDP d établissement de deux centres de traitement des fientes et lisiers de volaille et valorisation électrique du biogaz Goulette de Objet : Mise en place de deux centres de méthanisation et valorisation

Plus en détail

L a m étha nis a tio n

L a m étha nis a tio n L a m étha nis a tio n C O P IL D is positif de P révention des D échets du C onseil Général 12 juin 2014 L a m étha nis a tion =dégradation partielle de la matière organique en l absence d oxygène sous

Plus en détail

Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture?

Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture? Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture? Séverine Piutti UMR 1121 UL/INRA Agronomie et Environnement Nancy-Colmar, Equipe Agriculture Durable Attert,, 9 décembre

Plus en détail

DECRET Décret n du 11 mai 2001 réglementant l exercice de la pêche maritime à pied à titre professionnel NOR: AGRM D

DECRET Décret n du 11 mai 2001 réglementant l exercice de la pêche maritime à pied à titre professionnel NOR: AGRM D Le 3 juillet 2014 DECRET Décret n 2001-426 du 11 mai 2001 réglementant l exercice de la pêche maritime à pied à titre professionnel NOR: AGRM0100486D Version consolidée au 3 juillet 2014 Le Premier ministre,

Plus en détail

PREFET DE LA MEUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ARRÊTÉ PRÉFECTORAL

PREFET DE LA MEUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ARRÊTÉ PRÉFECTORAL Arrêté n 2011-0133 Agrément n ANC-55-2011-001 PREFET DE LA MEUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ARRÊTÉ PRÉFECTORAL PORTANT AGREMENT AU BENEFICE DE MONSIEUR JEAN-MICHEL HENRY DOMICILIE A DOULCON,

Plus en détail