Besoin unitaire d azote des Blés Tendres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Besoin unitaire d azote des Blés Tendres"

Transcription

1 Besoin unitaire d azote des Blés Tendres b VARIETES 2,8 Accroc, Adhoc, Ambition, Amundsen, Andalou, Aramis, Arlequin, Bermude, Cellule, Expert, Fairplay, Glasgow, Hekto, Hybery, Hymack, Hyscore, Hystar, Hysun, Hyxtra, Istabraq, JB Diego, Laurier, Lear, Oakley, Odysée, Pakito, Parador, Perfector, Pierrot, Prevert, Ronsard, Royssac, Scipion, Scor, Selekt, Sobbel, Sokal, Sponsor, Sy Moisson, Trapez, Trémie, Viscount 3,0 Adequat, Aldric, Aligator, Alixan, Altigo, Altria, Amador, Andino, Apache, Aprilio, Arezzo, Aristote, Arkeos, As de cœur, Ascott, Attitude, Aurele, Autan, Bagou, Barok, Bastide, Bergamo, Boisseau, Boregar, Boston, Brentano, Campero, Catalan, Celestin, Centenaire, Charger, Chevron, Compil, Cordiale, Dialog, Dinosor, Epidoc, Ephoros, Equilibre, Euclide, Flaubert, Fluor, Folklor, Forblanc, Galopain, Garantus, Garcia, Goncourt, Haussmann, Hybred, Hyxo, Hyxpress, Illico, Innov, Isengrain, Kalystar, Karillon, Marcelin, Maxwell, (Minotor), Nirvana, Nucleo, Orcas, Oregrain, Orvantis, Oxebo, Paledor, Pepidor, Perceval, Phare, Plainedor, Pr22r20,Pr22r28, Pr22R58, Premio, Razzano, Richepain, Rochfort, Rodrigo, Rosario, Rubisko, Rustic, Sankara, Seyrac, Sirtaki, Sogood, Solehio, Sollario, Sweet, Swinggy, Toisondor, Uski, Waximum 3,2 Accor, Adagio, Aerobic, Allez y, Altamira, Ambello, Amerigo, Athlon, Attlass, Aubusson, Avantage, Azimut, Azzerti, Camp Rémy, Calabro, Caphorn, CCB Ingenio, Cézanne, Chevalier, Croisade, Exelcior, Exotic, Farandole, Frelon, Galactic, Graindor, Instinct, Interet, Iridium, Isidor, Kalango, Koreli, Limes, Lukullus, Manager, Mendel, Mercato, Miroir, Musik, Nogal, Nuage, Oratorio, Paindor, Racine, Recital, Ressor, Saint Ex, Samurai, Soissons, Sophytra, Sorrial, Sy Alteo, Sy Tolbiac, Valodor, (Zinal) 3,5 Antonius, Arfort, Courtot, Bagatelle 007, Bologna, Bussard, Esperia, Figaro, Fiorina, Florence Aurore, Furio, Galibier, Hyno rista, Lennox, Levis, Logia, Lona, Ludwig, Monopole, Nara, Pireneo, Qualital, Quality, Quebon, Renan, Runal, Saturnus, Sebasto, Segor, Siala, Somme, Stefanus, Tamaro, Togano, Trofeo, Turelli, Valbona A SAVOIR : Le classement est provisoire pour les variétés entre parenthèses Les autres variétés non référencées ici et non améliorantes sont positionnées par défaut en b = 3,0

2 Besoin unitaire d azote des Blés Améliorants Région Ile de France Centre Ouest VARIETES bq = besoin d azote par quintal produit à plus de 14% de protéines Mise en réserve minimale conseillée pour la fin montaison (kg/ha) Manital, Renan 3,7 40 Antonius, Esperia, Galibier, MV Suba, Quality 3,9 60 Bologna, Bussard, Claro, Courtot, Figaro, Levis, Lona, Nara, Qualital, Quebon, Runal, Sagittorio, Tamaro 4,1 80

3 Besoin unitaire d azote des Blés Durs Région Centre Ile de France Variétés Bq: besoin d azote par quintal produit à 14% de protéines Mise en réserve minimale conseillée pour la fin montaison (pilotage) (kg/ha) Pescadou Biensur Joyau Luminur Pictur Plussur (Qualidou) Sy Banco 3,7 40 Karur Cultur Fabulis Miradoux Lloyd Janeiro (Babylone) Nemesis Sy Cysco 3,9 60 (Alexis) Aventur Floridou Sculptur Tablur 4,1 80

4 Région Grand Ouest Besoin unitaire d azote des Blés Durs Variétés Bq: besoin d azote par quintal produit à 14,5% de protéines Mise en réserve minimale conseillée pour la fin montaison (pilotage) (kg/ha) Pescadou 3,5 40 Biensur Cultur Karur Luminur Plussur (Qualidou) Sy Banco 3,7 40 à 60 Alexis Fabulis Miradoux Sculptur Sy Cysco 3,9 60 à 80 Aventur Floridou Tablur 4,1 80

5 Région Sud Est Besoin unitaire d azote des Blés Durs b (en kgn/q) Toutes variétés 3,5

6 Région Sud Ouest Besoin unitaire d azote des Blés Durs Variétés Acalou Actisur Atoudur Biensur Combo Dakter Levante Luminur Neodur Orjaune Pescadou Plussur Surmesur Sy Banco Argeles Byblos Claudio Clovis Cultur Fabulis Isildur Janeiro Joyau Karur Lloyd Liberdur Miradoux Nautilur Nemesis Nefer Orlu Provenzal Qualidou Sachem (Sy Carma) Sy Cysco Alexis Babylone Floridou Saragolla Sculptur Silur Tablur Bq: besoin d azote par quintal produit à 14% de protéines Dose à reporter fin montaison (apport qualité) (kg/ha) Potentiel de rendement élevé (> 40q/ha) Potentiel de rendement faible (<40q/ha) 3, , ,

DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES

DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES Contact : Pôle Végétal et Entreprise 61 allée de Brienne - BP 7044-31069 Toulouse cedex 7 Tél : 05 61 10 43 13 - Fax : 05 61 10 42 52 www.haute-garonne.chambagri.fr

Plus en détail

Céréales et colza : Adopter la bonne stratégie variétale. blé tendre. Protéines : tenir compte de l effet variété p. 2

Céréales et colza : Adopter la bonne stratégie variétale. blé tendre. Protéines : tenir compte de l effet variété p. 2 ARVALIS-CETIOM infos Juin 2014 blé tendre Protéines : tenir compte de l effet variété p. 2 Bien raisonner le choix des variétés p. 6 Les conseils associés aux pédo-climats de votre région p. 10 à 15 Le

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES. > ÉDITION septembre 2013 RÉCOLTE 2013. Qualité des blés durs français

CARACTÉRISTIQUES. > ÉDITION septembre 2013 RÉCOLTE 2013. Qualité des blés durs français CARACTÉRISTIQUES > ÉDITION septembre 213 RÉCOLTE 213 Qualité des blés durs français ÉDITORIAL BLÉ DUR 213 : UNE PRODUCTION À 1,7 MILLION DE TONNES ET UNE QUALITÉ VARIABLE SELON LES SITUATIONS La production

Plus en détail

Evaluer les résistances variétales pour lutter contre la carie commune en production de céréales biologiques en particulier le blé tendre

Evaluer les résistances variétales pour lutter contre la carie commune en production de céréales biologiques en particulier le blé tendre Innovations Agronomiques (2009) 4, 513-518 Evaluer les résistances variétales pour lutter contre la carie commune en production de céréales biologiques en particulier le blé tendre L. Fontaine 1, P. du

Plus en détail

Méthodes de références de calcul de la dose d azote prévisionnelle

Méthodes de références de calcul de la dose d azote prévisionnelle Références champardennaises pour calculer la «juste» dose d azote à apporter Méthodes de références de calcul de la dose d azote prévisionnelle Méthodes de référence admises en Champagne-Ardenne -Méthode

Plus en détail

Agriculture Biologique

Agriculture Biologique Agriculture Biologique Compte rendu des essais réalisés en Picardie Récolte 2011 Population de blé anglaise Ferme de Chantrud (02) Samantha Bertrand (CA02) Pierre Menu (CA 80) Gilles Salitot (CA 60) Septembre

Plus en détail

Agir rapidement pour contenir la carie commune : exploration de diverses méthodes de contrôle

Agir rapidement pour contenir la carie commune : exploration de diverses méthodes de contrôle Innovations Agronomiques32 (2013), 35-46 Agir rapidement pour contenir la carie commune : exploration de diverses méthodes de contrôle Fontaine L. 1, Robin N. 2, Bruyère J. 3, du Cheyron P. 4 1 ITAB (Institut

Plus en détail

GUIDE 2015-2016. Chaque jour l'innovation nous rapproche GRANDES CULTURES

GUIDE 2015-2016. Chaque jour l'innovation nous rapproche GRANDES CULTURES GUIDE 2015-2016 Chaque jour l'innovation nous rapproche GRANDES CULTURES À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS INNOVER POUR LEUR SATISFACTION SOMMAIRE BLÉS HYBRIDES 3-7 SEIGLES HYBRIDES 8 BLÉS TENDRES D HIVER 9-11

Plus en détail

I. Protection du froment. Le réseau d essais fongicides wallons. Expérimentation en réseau. Expérimentation en réseau

I. Protection du froment. Le réseau d essais fongicides wallons. Expérimentation en réseau. Expérimentation en réseau Maxime Duvivier Le réseau d essais fongicides wallons Tester différents schémas de protection Mesurer l efficacité de programmes fongicides Valider les avis émis par le Cadco Participer à la création d

Plus en détail

Méthodes de références de calcul de la dose d azote prévisionnelle

Méthodes de références de calcul de la dose d azote prévisionnelle Références champardennaises pour calculer la «juste» dose d azote à apporter Méthodes de références de calcul de la dose d azote prévisionnelle Méthodes de référence admises en Champagne-Ardenne - Méthode

Plus en détail

growing with joy. FE RT ILIZER TECHNICAL N PRODUCTS N-PILOT la fertilisation maîtrisée

growing with joy. FE RT ILIZER TECHNICAL N PRODUCTS N-PILOT la fertilisation maîtrisée FE RT ILIZER TECHNICAL N PRODUCTS growing with joy. N-PILOT la fertilisation maîtrisée N-PILOT L ajustement de la fertilisation en cours de végétation offre la possibilité de moduler les derniers apports

Plus en détail

vision Bilan après une année climatique difficile Volatilité à amplitude forte, rapide et... imprévisible

vision Bilan après une année climatique difficile Volatilité à amplitude forte, rapide et... imprévisible champ vision octobre 2012 de agriculture engrais Volatilité à amplitude forte, rapide et... imprévisible Technique Valorisation de la protection fongicide sur céréales moisson 2012 Bilan après une année

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE. Identification et localisation. La Terrière. Flot soleil

RAPPORT D ANALYSE. Identification et localisation. La Terrière. Flot soleil Echantillon n : 2306P1 Motif de prélèvement: Autocontrôle Client : Commune de la Tranche sur Mer Heure deprélèvement: 8:35 Lieu de prélèvement La Tranche sur Mer Préleveur: La Terrière Flot Echantillon

Plus en détail

http://www.coora.fr/

http://www.coora.fr/ http://www.coora.fr/ Sommaire 1 Introduction à Google Adwords 2 Google Adwords : Notions Fondamentales 3 Conseils d Optimisations 4 Outils de Pilotage 5 Conclusion Introduction à Google Adwords Introduction

Plus en détail

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Millions t 3 000 2 500 2 000 1 500 1 000 La demande en grains va augmenter avec la population 500 MAÏS : +76% 0 2000 2010 2015 2020 2030 RIZ

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

L agriculture de l Oise

L agriculture de l Oise L agriculture de l Oise 17 juin 2010 Direction départementale des territoires de l'oise Service Economie Agricole Le département de l Oise Superficie de 5890 km² 800 000 habitants 693 communes 90% des

Plus en détail

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE JM.DEUMIER, B.LACROIX, A.BOUTHIER, JL.VERDIER, M.MANGIN Les cultures irriguées bénéficient

Plus en détail

Politique Agricole Commune. Programme 2015-2020

Politique Agricole Commune. Programme 2015-2020 Politique Agricole Commune Programme 2015-2020 DPB Paiement redistributif Jeunes Agriculteurs Verdissement Aides couplées Aides couplées Sommaire : Principe... 3 Aides animales : - Aides Ovines... 5 -

Plus en détail

Devenir partenaire du Lloyd s

Devenir partenaire du Lloyd s Devenir partenaire du Lloyd s Gloria Rolland, Responsable du développement et des relations de marché, Lloyd s France Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché - Paris, le 28 mai 2015 Lloyd s 1 Introduction

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT JOINDRE L ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES?

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT JOINDRE L ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES? Une maison, une vocation, un soutien QUI SOMMES-NOUS? La Maison de soins palliatifs Source Bleue a pour mission de prodiguer gratuitement des soins à des personnes atteintes d une maladie avec un pronostic

Plus en détail

Appel à concurrence dans le cadre d une procédure adaptée N 65. Fourniture d azote liquide et de matériels de transport et de stockage d azote liquide

Appel à concurrence dans le cadre d une procédure adaptée N 65. Fourniture d azote liquide et de matériels de transport et de stockage d azote liquide Appel à concurrence dans le cadre d une procédure N 65 Fourniture d azote et de matériels de transport et de stockage d azote Année 2010 N 65 Page : 2/12 S O M M A I R E 1. L objet de l appel à concurrence...

Plus en détail

RENARD Jean-Maxime. Maître Ingénieur Multimédia Développement Web Web-Logiciels DOMAINES DE COMPETENCES

RENARD Jean-Maxime. Maître Ingénieur Multimédia Développement Web Web-Logiciels DOMAINES DE COMPETENCES RENARD Jean-Maxime Maître Ingénieur Multimédia Développement Web Web-Logiciels DOMAINES DE COMPETENCES Etude et Conception d outils d aide à la vente (web-logiciels / logiciels). Etude et conception de

Plus en détail

Mise au point de systèmes de culture innovants par un réseau d agriculteurs et production de ressources pour le conseil 1

Mise au point de systèmes de culture innovants par un réseau d agriculteurs et production de ressources pour le conseil 1 Innovations Agronomiques 20 (2012), 79-100 Mise au point de systèmes de culture innovants par un réseau d agriculteurs et production de ressources pour le conseil 1 Petit M.-S. 1, Reau R. 2, Dumas M. 2,

Plus en détail

Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA

Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA Christie s International Real Estate Propriété de Christie s, la plus ancienne maison de vente d objets d art Premier réseau mondial d'agents immobiliers spécialisés dans

Plus en détail

PROJETS MAÎTRISÉS, VALEUR OPTIMISÉE.

PROJETS MAÎTRISÉS, VALEUR OPTIMISÉE. PROJETS MAÎTRISÉS, VALEUR OPTIMISÉE. ESTIMER, ACCROÎTRE, GARANTIR & ENTRETENIR LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE IMMOBILIER. Partenaire à taille humaine, implanté au niveau local et national, Elan met à votre

Plus en détail

ELEVAGE. La livraison peut se faire en vrac ou en BigBag (poids moyen de 700 Kg). La quantité minimale pour être livré est de 2,5 T.

ELEVAGE. La livraison peut se faire en vrac ou en BigBag (poids moyen de 700 Kg). La quantité minimale pour être livré est de 2,5 T. BULLETIN INTERNE BIO AUTOMNE 2013 ELEVAGE CONJONCTURE ELEVAGE Le secteur de l élevage a subit cette année une très forte hausse du coût des protéines végétales. La féverole bio atteint un coût de 530 /T

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f) LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Folle avoine La lutte chimique est la méthode qui donne le plus de résultat. Les faux semis ont peu d intérêt avant culture d automne. Le labour

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE I GESTION SOCIALE I DROIT DES AFFAIRES ET FISCALITÉ I AUDIT ET CONSOLIDATION I INTERNATIONAL I CONSEIL

EXPERTISE COMPTABLE I GESTION SOCIALE I DROIT DES AFFAIRES ET FISCALITÉ I AUDIT ET CONSOLIDATION I INTERNATIONAL I CONSEIL EXPERTISE COMPTABLE I GESTION SOCIALE I DROIT DES AFFAIRES ET FISCALITÉ I AUDIT ET CONSOLIDATION I INTERNATIONAL I CONSEIL NOS MÉTIERS : EXPERTISE COMPTABLE GESTION SOCIALE DROIT DES AFFAIRES ET FISCALITÉ

Plus en détail

La Facilitation. une posture adéquate pour accompagner les démarches de développement durable? Lundi 9 novembre 2009

La Facilitation. une posture adéquate pour accompagner les démarches de développement durable? Lundi 9 novembre 2009 Plate-forme E-commerce Alternative La Facilitation une posture adéquate pour accompagner les démarches de développement durable? Lundi 9 novembre 2009 In Principo - 75, boulevard - 75008 PARIS - Document

Plus en détail

CONSEIL D'EXPLOITATION 12 NOVEMBRE 2014

CONSEIL D'EXPLOITATION 12 NOVEMBRE 2014 Lycée d Enseignement Général et Technologique Agricole Le Chesnoy - Les Barres CONSEIL D'EXPLOITATION 12 NOVEMBRE 2014 Brebis au pâturage Eté 2014 Démonstration d'agriculture de précision aux membres de

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Intérêts de l utilisation conjointe des modèles CERES et AZODYN pour raisonner la modulation de la fertilisation azotée

Intérêts de l utilisation conjointe des modèles CERES et AZODYN pour raisonner la modulation de la fertilisation azotée Intérêts de l utilisation conjointe des modèles CERES et AZODYN pour raisonner la modulation de la fertilisation azotée A. JULLIEN, R. ROCHE, M.-H. JEUFFROY, B. GABRIELLE, P. HUET Version provisoire Introduction

Plus en détail

Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique?

Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique? Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique? La chaîne d approvisionnement ne saurait plus fonctionner sans EDI. L enjeu est à présent d accélérer

Plus en détail

Comptabilité AGROPLUS

Comptabilité AGROPLUS Comptabilité AGROPLUS Bouclement analytique (ou bouclement de gestion) Version du 11.09.2015 Introduction La tenue d'une comptabilité poursuit 2 buts principaux: - Répondre aux exigences fiscales; - Fournir

Plus en détail

Université de la Transformation

Université de la Transformation Université de la Transformation L E X P E R I E N C E U N I Q U E La mission de l Université de la Transformation au sein de Capgemini Consulting Accompagner l évolution des compétences et comportements

Plus en détail

Contrôle de gestion. Cabinet de conseil. Du conseil à la formation action. La méthode ABC/ABM Le tableau de bord prospectif

Contrôle de gestion. Cabinet de conseil. Du conseil à la formation action. La méthode ABC/ABM Le tableau de bord prospectif Cabinet de conseil Contrôle de gestion Du conseil à la formation action La méthode ABC/ABM Le tableau de bord prospectif Amélioration de la RENTABILITE Réduction des coûts Indicateurs de PERFORMANCE Pilotage

Plus en détail

Bon pour les textes mais voir première et dernière page avec Claire

Bon pour les textes mais voir première et dernière page avec Claire Bon pour les textes mais voir première et dernière page avec Claire Le mot du Maire Tous fous de foot!!! Depuis plus de 40 ans déjà, l Association Sportive de Gémenos, fédère des adhérents de tout âge.

Plus en détail

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Adaptation Aux changements climatiques Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Sommaire Le Le contexte Notion Notion d adaptation Stratégies Stratégies et techniques d adaptation Les Les

Plus en détail

Le chant des chorales - Concours de Chants Acapella

Le chant des chorales - Concours de Chants Acapella Le chant des chorales - Concours de Chants Acapella «Nous souhaitons faire de cet Événement un moment culturel fort, où tout Madagascar se réunira lors d un week-end de festivité.» Les chants seront en

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

TelSurvey Système CATI pour LimeSurvey 11 novembre 2012. Manuel administrateur

TelSurvey Système CATI pour LimeSurvey 11 novembre 2012. Manuel administrateur TelSurvey Système CATI pour LimeSurvey 11 novembre 2012 Manuel administrateur Table des matières 1 - Pré-requis...2 2 - Installation...2 3 - Création de la table des invitations...3 Procédure d initialisation

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes

Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes R E F E R E N C E S Systèmes bovins laitiers en Poitou-Charentes Avril 2008 Les cas-types... mode d emploi R E F E R E N C E S Vous avez dit cas-type? Un cas-type est une exploitation représentative d'un

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 Notre positionnement Aider les dirigeants à construire leur vision stratégique, à mener leurs projets de transformation, à améliorer

Plus en détail

Chefs d entreprise. L offre BGE dédiée à votre développement 2015

Chefs d entreprise. L offre BGE dédiée à votre développement 2015 Chefs d L offre BGE dédiée à votre développement 2015 Programme Ambition Développement, développé par les BGE des Pays de la Loire Envie de développer votre? BGE, spécialiste de la création & développement

Plus en détail

II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois?

II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois? II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois? 1. Doc. 4 : Quelles régions de la Gaule romaine produit du vin au IIe siècle? Doc. 4. La production

Plus en détail

Guide Calc. Annexe C Codes erreurs Calc

Guide Calc. Annexe C Codes erreurs Calc Version 4.0 Guide Calc Annexe C Codes erreurs Calc LibreOffice est une marque déposée de The Document Fondation Plus d informations sur fr.libreoffice.org Copyright Ce document est Copyright 2010 2013

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Agir avant qu il ne soit trop tard

Agir avant qu il ne soit trop tard CAHIER TECHNIQUE Carie du Blé Agir avant qu il ne soit trop tard La carie commune du blé (Tilletia caries ou Tilletia foetida) était une maladie courante jusqu aux années cinquante. La pratique de désinfection

Plus en détail

Baromètre du Digital Marketing 2014. 16 Septembre 2014

Baromètre du Digital Marketing 2014. 16 Septembre 2014 Baromètre du Digital Marketing 2014 16 Septembre 2014 Bienvenue Laurent Duroux Partner Sales Manager France Marketing Cloud 1. Table Ronde : le baromètre commenté par nos invités 2. Tirage au sort et remise

Plus en détail

RÉSUMÉ. Mots-clés: blé variété microflore des semences, combat

RÉSUMÉ. Mots-clés: blé variété microflore des semences, combat RÉSUMÉ Mots-clés: blé variété microflore des semences, combat Importance de la récolte de blé a entraîné attention sur la recherche sur la santé des plantes et, en particulier, mycose affectant la récolte

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

Monographie+de+l EARL&du&Chemin&Neuf!

Monographie+de+l EARL&du&Chemin&Neuf! Monographie+de+l EARL&du&Chemin&Neuf Statut% En%cours%de%validation% Version% 1.0% Date%de%création% 09/07/2013% Date%de%dernière%modification% 16/08/2013% Table&des&matières& 1. L exploitation...3 1.1.

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

LA GESTION DES EVENEMENTS PLUVIEUX

LA GESTION DES EVENEMENTS PLUVIEUX SMART WATER NETWORKS LA GESTION DES EVENEMENTS PLUVIEUX Les défis posés au gestionnaire du système d assainissement La sécurité des biens et des personnes Anticiper et limiter les risques de débordements

Plus en détail

L acteur incontournable du Capital Investissement. Dynamics le 5/12/2013

L acteur incontournable du Capital Investissement. Dynamics le 5/12/2013 L acteur incontournable du Capital Investissement Dynamics le 5/12/2013 4 1. Les métiers 2. Le Capital Investissement points clés 3. Les éléments clés 4. Les points de contact 2 1. Les métiers (1/4) Branches

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

Hey Doctor, le premier réseau social médical et paramédical

Hey Doctor, le premier réseau social médical et paramédical Hey Doctor, le premier réseau social médical et paramédical Discipline millénaire aux institutions centenaires, la médecine occupe une place majeure dans nos sociétés. Et à l'ère numérique et des réseaux

Plus en détail

OFFRE PRIVILÈGE PROFESSIONNELS ARTISANS, COMMERCANTS, PROFESSION LIBERALES, TPE, CREATEURS D'ENTREPRISE NOS MEILLEURES ATTENTIONS RIEN QUE POUR VOUS

OFFRE PRIVILÈGE PROFESSIONNELS ARTISANS, COMMERCANTS, PROFESSION LIBERALES, TPE, CREATEURS D'ENTREPRISE NOS MEILLEURES ATTENTIONS RIEN QUE POUR VOUS OFFRE PRIVILÈGE PROFESSIONNELS ARTISANS, COMMERCANTS, PROFESSION LIBERALES, TPE, CREATEURS D'ENTREPRISE NOS MEILLEURES ATTENTIONS RIEN QUE POUR VOUS 100% PRIVILÈGES Pour vous souhaiter la bienvenue parmi

Plus en détail

DMP et First Party Data

DMP et First Party Data DMP et First Party Data Christophe Cousin Camp de Bases 28/03/2014 Le premier réseau des Professionnels du Marketing 1 NOTRE PÉRIMÈTRE : LES DONNÉES MARKETING Notre mission : accompagner nos clients dans

Plus en détail

achat forfait sur Internet site bancaire sécurisée Plus d attente aux caisses Achat sur Internet Carte multi station

achat forfait sur Internet site bancaire sécurisée Plus d attente aux caisses Achat sur Internet Carte multi station P@ss Montagne Le ski en toute liberté avec la Carte Loisirs www.passmontagne.com Offre p@ss montagne P@ss Montagne = c est une carte à puces 2 utilisations : multi station Rechargement de forfaits journées

Plus en détail

Caractéristiques : Le Grand Éléphant. Le Grand Éléphant

Caractéristiques : Le Grand Éléphant. Le Grand Éléphant Sorti de l atelier de la compagnie La Machine le 1 er juillet 2007, l Éléphant a transporté en 4 ans et demi 250 000 passagers. Des centaines de milliers de visiteurs ont suivi ses déplacements au centre

Plus en détail

L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS

L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS 13 DOSSIER 2 L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS SARL LAURIQUE Ravalement de façades 19 place de Gavarnie 65110 CAUTERETS Cette entreprise termine son exercice comptable tous

Plus en détail

COMPTE RENDU BUREAU DU 13 AVRIL 2015

COMPTE RENDU BUREAU DU 13 AVRIL 2015 COMPTE RENDU BUREAU DU 13 AVRIL 2015 Membres présents : Joëlle BASTIEN, Présidente Bruno LEMOINE, Directeur Marie Yvonne VALERY, Vice-Présidente Alain ACQUAIRE Secrétaire Adjoint Mai HUYN, Membre Sandrine

Plus en détail

Le Groupe Casino p. 4 Casino restauration p. 5 Notre organisation p. 6 L idée p. 8 Résultats de l étude clients p. 10 Le concept p.

Le Groupe Casino p. 4 Casino restauration p. 5 Notre organisation p. 6 L idée p. 8 Résultats de l étude clients p. 10 Le concept p. UN CONCEPT NOVATEUR 2 Le Groupe Casino p. 4 Casino restauration p. 5 Notre organisation p. 6 L idée p. 8 Résultats de l étude clients p. 10 Le concept p. 12 A l heure des comptes p. 14 Mes notes p. 16

Plus en détail

L ARCHIPEL PLUSIEURS ESPACES PRIVATISABLES AUX FRONTIÈRES DE L ÉMERVEILLEMENT, DE L INSOLITE ET DU SOLIDAIRE. Un projet de l association

L ARCHIPEL PLUSIEURS ESPACES PRIVATISABLES AUX FRONTIÈRES DE L ÉMERVEILLEMENT, DE L INSOLITE ET DU SOLIDAIRE. Un projet de l association L ARCHIPEL PLUSIEURS ESPACES PRIVATISABLES AUX FRONTIÈRES DE L ÉMERVEILLEMENT, DE L INSOLITE ET DU SOLIDAIRE. Un projet de l association L ARCHIPEL UN LIEU CHARGÉ D HISTOIRE(S) Derrière la façade historique

Plus en détail

Semences certifiées de céréales

Semences certifiées de céréales L argumentaire vendeur Semences certifiées de céréales Tout le monde y gagne! Les professionnels de la filière, qu ils soient sélectionneurs, agriculteursmultiplicateurs, techniciens agréés, responsables

Plus en détail

Projet VISIOStockage

Projet VISIOStockage 1 Projet VISIOStockage Observatoire des sites de stockage Outil d observation des capacités de stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Auvergne/ RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES

Plus en détail

II. AUTRES MISSIONS 4

II. AUTRES MISSIONS 4 Lettre de mission DSI Version : finale Date : 16/06/2008 CONTENU DU DOCUMENT I. MISSIONS COUVRANT LE CHAMP DES ACTIVITES DE TETE DE RESEAU 2 II. AUTRES MISSIONS 4 1 I. Missions couvrant le champ des activités

Plus en détail

GoodReader pour ipad. gestion des photos

GoodReader pour ipad. gestion des photos GoodReader pour ipad gestion des photos Pas à pas réalisé par gilles guillon. Février 2011 Si questions relatives à ce livret : courriel : pasapas@laposte.net GoodReader sur ipad Février 2011 p 1 / 34

Plus en détail

travailler avec le marché du Lloyd s Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché Paris, le 13 juin 2013 < Picture to go here >

travailler avec le marché du Lloyd s Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché Paris, le 13 juin 2013 < Picture to go here > < Picture to go here > travailler avec le marché du Lloyd s Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché Paris, le 13 juin 2013 Gloria Rolland, Responsable développement & Relations de marché, Lloyd s

Plus en détail

La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet

La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet T. Wassenaar, J. Queste, J.M. Paillat Assemblée Générale du RMT Fertilisation &

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

PRESENTATION DU GROUPE ALHENA

PRESENTATION DU GROUPE ALHENA PRESENTATION DU GROUPE ALHENA I. LE MOT DU PRÉSIDENT L histoire de notre entreprise remonte à 1957 avec la naissance de la société AFRANETT, suivie par la naissance d AQUANET en 1974 et enfin, par celle

Plus en détail

Du plan à la réalisation : l aventure pour le choix d un terreau performant EXPO-FIHOQ - Sainte-Hyacinthe 16 novembre 2011

Du plan à la réalisation : l aventure pour le choix d un terreau performant EXPO-FIHOQ - Sainte-Hyacinthe 16 novembre 2011 Du plan à la réalisation : l aventure pour le choix d un terreau performant EXPO-FIHOQ - Sainte-Hyacinthe 16 novembre 2011 André Nadeau, architecte paysagiste, membre agréé de l Association des architectes

Plus en détail

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE Evaluation

Plus en détail

Compte rendu de la séance d APP de Maths La calculatrice la suite numérique

Compte rendu de la séance d APP de Maths La calculatrice la suite numérique Compte rendu de la séance d APP de Maths La calculatrice la suite numérique Séance effectuée dans une classe de CP à l école des Lauves, réalisée à partir de la vidéo fournie par M. EYSSERIC et préparée

Plus en détail

I L urbanisation dans le monde. A L augmentation de la population urbaine au XXème siècle

I L urbanisation dans le monde. A L augmentation de la population urbaine au XXème siècle Habiter les villes I L urbanisation dans le monde A L augmentation de la population urbaine au XXème siècle Taux d urbanisation Taux d urbanisation (projection 2015) Évolution du nombre de villes de plus

Plus en détail

Notre vision, Votre croissance

Notre vision, Votre croissance Notre vision, Votre croissance Montez et gérez votre plateau de service offshore, rapidement, sans engagement, rentablement. Contactez-nous! Nous sommes là pour vous accompagner. Notre vision, Votre croissance

Plus en détail

Le S.R.I.T. Qui l'utilise?

Le S.R.I.T. Qui l'utilise? Stratégie web De la base de données aux sites web de destination - Le S.R.I.T, qu'en est-il aujourd'hui? - Les sites web des pays de Laon et de Soissons - Le projet web du Pays de Thiérache - Projet d'audio

Plus en détail

Notre cœur bat pour votre réussite!

Notre cœur bat pour votre réussite! Notre cœur bat pour votre réussite! Le Groupe Casino A OuVerT Le Groupe Casino, aujourd hui centenaire, est l un des leaders mondiaux du commerce et fonde son développement et ses performances sur sa capacité

Plus en détail

Expositions. Jeudis de l image. programme 2014-2015

Expositions. Jeudis de l image. programme 2014-2015 programme 2014-2015 Jeudis de l image «parlons culture!» Expositions 2 rue de l Abbaye 92 160 Antony Contact : Arnaud Corbic acorbic@ism-antony.org Programme envoyé sur simple demande - Evènements gratuits

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

DEVENEZ FRANCHISÉ DARTY

DEVENEZ FRANCHISÉ DARTY VENEZ FRANCHISÉ DARTY DARTY VENEZ FRANCHISÉ DARTY 40 ANS CONTRAT CONFIANCE + de 57ANS OUVERTURE DU 1 ER MAGASIN DARTY + de 4 200 COLLABORATEURS DÉDIÉS AUX SERVICES 265 MAGASINS EN FRANCE ET DOM-TOM 11

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

Correction du deuxième Brevet Blanc mai 2013 Lycée International Victor Hugo de Florence.

Correction du deuxième Brevet Blanc mai 2013 Lycée International Victor Hugo de Florence. Exercice 1 (4 points) d après Amérique du Sud, novembre 2010. et donc les nombres semblent égaux, mais il faut le démontrer. Je sais que si alors. Je cherche à savoir si Alors j aurai si je trouve. Conclusion

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail

ISO 9001 et la qualité dans l enseignement universitaire : Le cas de la Faculté de gestion de l UMons (Belgique)

ISO 9001 et la qualité dans l enseignement universitaire : Le cas de la Faculté de gestion de l UMons (Belgique) ISO 9001 et la qualité dans l enseignement universitaire : Le cas de la Faculté de gestion de l UMons (Belgique) Aurore MORONCINI Chargée de cours-egep Colloque G3 «La qualité dans tous ses états» 16-18

Plus en détail

Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique

Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique Les produits organiques sont utilisés soit en amendement pour apporter de l humus au sol afin d améliorer ses propriétés (physiques, chimiques et biologiques),

Plus en détail

Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL

Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL Création d'un site dynamique en PHP avec Dreamweaver et MySQL 1. Création et configuration du site 1.1. Configuration de Dreamweaver Avant de commencer, il est nécessaire de connaître l'emplacement du

Plus en détail

Bien plus qu un investisseur...

Bien plus qu un investisseur... > Bien plus qu un investisseur... Tertium La Palmeraie du Canet 13014 Marseille www.tertium-invest.com contact@tertium-invest.com Tél. : +33 (0)4 91 78 77 85 bien plus qu un investisseur > est une société

Plus en détail

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence)

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence) Le 27 juillet 2011 Affiché sur le site Web : http://www.ifac.org/ Monsieur David McPeak Directeur technique Conseil des normes internationales de la formation comptable International Accounting Education

Plus en détail

Communauté de Communes

Communauté de Communes Communauté de Communes LOGO PORTE DU SUNDGAU de loisirs 3/13 ans ÉTÉ 2015 Thème «Retour vers le passé!» «Aventurier, Aventurière Tu as envie de rencontrer nos ancêtres et de vivre des expériences fortes!

Plus en détail

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni.

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Le Royaume Uni est un archipel (un ensemble d iles). Il est

Plus en détail

Numbers en EPS UN TUTORIEL POUR LA! NOUVELLE VERSION DE NUMBERS EST! DISPONIBLE SUR TICEPS.FREE.FR. ticeps.free.fr

Numbers en EPS UN TUTORIEL POUR LA! NOUVELLE VERSION DE NUMBERS EST! DISPONIBLE SUR TICEPS.FREE.FR. ticeps.free.fr NOUVELLE VERSION DE NUMBERS EST Numbers en EPS ticeps.free.fr Tout le monde connaît Excel, le tableur de référence. Ses formules et ses macros ont fait le bonheur de nombre d enseignants d EPS, à travers

Plus en détail

Calendrier des vidanges des fosses septiques secteur 2 pour l'année 2015 # civique Voie publique Semaine prévue Scheduled week 115 6E-RANG DU 27 AU

Calendrier des vidanges des fosses septiques secteur 2 pour l'année 2015 # civique Voie publique Semaine prévue Scheduled week 115 6E-RANG DU 27 AU Calendrier des vidanges des fosses septiques secteur 2 pour l'année 2015 # civique Voie publique Semaine prévue Scheduled week 115 6E-RANG DU 27 AU 31 JUILLET 2015 FROM JULY 27 TO JULY 31, 2015 119 6E-RANG

Plus en détail