Stage d adaptation à l emploi des AESH

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stage d adaptation à l emploi des AESH"

Transcription

1 Stage d adaptation à l emploi des AESH Présentation : La ou les surdités? Sourds ou malentendants? Les textes qui régissent la prise en charge des élèves sourds AVS et enseignants spécialisés en Seine et Marne Florent Hamon

2 Qu est ce que la surdité? Un trouble de l audition Un trouble de la communication -Un handicap transparent -Un handicap partagé

3 Construction du langage L ouïe est un sens fonctionnel avant la naissance. L âge de l apparition de la surdité aura des conséquences sur la construction du langage.

4 Textes clés Décret n du 9 mars 1956 fixant les conditions d'autorisation des établissements privés de cure et de prévention pour les soins aux assurés sociaux : Annexe 24 quater Loi n du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale Loi n du 11 février 2005 relative à l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapés Circulaire n du Scolarisation des élèves handicapés à l école primaire ; actualisation de l organisation des classes pour l inclusion scolaire (CLIS) Circulaire n du Organisation des «Pôles pour l'accompagnement à la scolarisation des jeunes sourds» Circulaire n du 18 juin 2010 Scolarisation des élèves handicapés : Dispositif collectif au sein d un établissement du second degré Code de l éducation et le Code de l action sociale et des familles

5 Terminologie Médico-social UE EMS ULIS TFA PASS CLIS 2 SSEFS Education Nationale

6 Les pôles d accompagnement à la scolarité des élèves sourds de Seine et Marne 2 clis 2 Champ sur Marne Ulis collège Noisiel Regroupement lycée général et professionnel à Noisiel Unité Localisée d Inclusion Scolaire Collège Saint-Louis de Lieusaint Classe d Inclusion Scolaire 2 Melun SSEFS Laurent Clerc et SSEFS «Langage et intégration 77»

7 Plan de l intervention - Physiologie de l oreille et types de surdité - Les modes de communication avec l élève sourd - La surdité: un handicap invisible. Quelles attitudes? Quels aménagements? - Comment accompagner l élève sourd dans les apprentissages : comprendre sa situation d intervention, clarifier ses missions, construire son rôle 7

8 Physiologie de l oreille et types de surdités Florent Hamon

9 Anatomie de l Oreille FH - interventions

10 L oreille, comment ça marche? FH 10

11 FS - interventions

12 C o m m e n t s a v o i r ce q u o n e n t e n d : L e t r a v a i l d e l O R L FH 12

13 Des surdités différentes: FH 13

14 Les modes de communication De la lecture labiale à la langue des signes

15 La lecture labiale C est reconnaître des éléments de la parole grâce aux mouvements visibles des lèvres, de la langue et des joues de la personne qui parle, Langue française: En français, on distingue 36 phonèmes ( sons) pour 12 images labiales FH 15

16 Certains mots se - Pain, bain, main - Papa, maman - Avion, camion ressemblent: FH 16

17 Le code LPC: Le langage Parlé Complété La Langue Française Parlée Complétée, Une aide à la lecture labiale pour éliminer les ambiguïtés dues aux sosies labiaux ( ex: pa, ba, ma) Un code de la main, placée près du visage, FH 17

18 Le Code LPC Ch FH 18

19 FH 19

20 La Langue des Signes Française La L.S.F. a été reconnue comme une langue à part entière (février langue officielle en France), Elle est composée de signes qui répondent à des règles spécifiques FH 20

21 Quelques Signes de la L.S.F. Ca va? Oui Non FH 21

22 D autres signes de la L.S.F. FH 22

23 D autres modes de communication: La dactylologie: composer un mot en épelant, en utilisant une position particulière de la main pour chaque lettre, Par exemple pour les prénoms: D E L P H I N E Le français signé: s appuie sur la langue française orale sur laquelle on ajoute des gestes pour faciliter la compréhension, il respecte la syntaxe de la langue française. FH 23

24 L alphabet pour la dactylologie FH 24

25 Le choix du mode de communication: Loi du 11 février Droit des parents Le choix éducatif de la famille doit être respecté, Projet «oraliste» ou «bilingue» Le choix peut évoluer aux différentes étapes de vie, Le degré de surdité est un élément important pour l apprentissage de la langue française, Pas de lien entre le choix de la langue et le degré de surdité d un enfant sourd, FH 25

26 La surdité : un handicap invisible qui touche à la communication Quelles adaptations mener sur le plan de la communication? FH

27 ??

28 )

29

30 présentation

31 ???

32 présentation

33 ???

34 )

35 ???

36 présentation

37 ???

38 )

39 ???

40 présentation

41 ???

42 présentation

43 ???

44 présentation

45 ???

46 présentation

47 Comment accompagner l élève sourd? Rôle et place de l AVS Comprendre sa situation d intervention, clarifier ses missions et construire son rôle. 1 sur 10 47

48 Cadre général : Loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances Décret n du 30 décembre 2005 sur les conditions de scolarisation Circulaire du 11 juin 2003 n , relative aux assistants d éducation. Le parcours scolaire doit se dérouler au plus près de la scolarisation ordinaire. Le milieu scolaire doit s adapter à l élève en situation de handicap. Le PPS, projet personnalisé de scolarisation, sert de trame et de repère pour l évolution de la scolarité du jeune sourd. L AVS joue le rôle de médiateur entre l élève d une part et d autre part l enseignant ou les différents intervenants, parfois les autres élèves. L AVS travaille en partenariat avec l enseignant de la classe d accueil et l enseignant spécialisé pour rendre les savoirs accessibles. Il est nécessaire qu il se positionne aussi par rapport aux autres partenaires du projet de l élève sourd : orthophonistes, service de soin. 2 sur 10 48

49 Les différentes fonctions des AVS en milieu scolaire AVS individuel (AVS i) - en maternelle - en élémentaire - au collège AVS collective (AVS co) en ULIS ou en CLIS Les différentes fonctions de l AVS 3 sur 10 49

50 La place de l AVS dans le projet de l élève sourd : un rôle de médiateur vers les savoirs et la communication Enseignant de la classe Les parents Le service de soin de soin Les élèves de la classe et de l école AVS Enfant sourd L orthopho niste en libéral 4 sur 10 50

51 Situations d accompagnement de l AVS En classe A la cantine En EPS A la piscine Situations et lieux d accompagnement de l AVS En récréation En permanence En sortie scolaire Au CDI ou en bibliothèque 5 sur 10 51

52 La vigilance de l AVS pour faciliter les liens sociaux entre l élève sourd et son entourage dans l école Aider à suivre une conversation Aider à répondre à une sollicitation, consigne S assurer que l élève sourd est en mesure d interpeler une personne dans la cour, en classe, à la cantine Liens sociaux pour de meilleures conditions d apprentissage Expliquer les échanges langagiers Eviter les situations d isolement Repérer les attitudes pouvant conduire à du harcèlement contre l élève sourd 6 sur 10 52

53 Aider l élève à accéder aux savoirs Illustrer pour garder le sens, reformuler, expliquer, donner des exemples Rester vigilant sur le niveau sonore ambiant, la place de l élève Prendre des informations sur le niveau de langue, la culture générale de l élève Aider à gérer les aides techniques (appareils,hf ) Rendre les savoirs accessibles S informer sur la progression des cours afin d anticiper sur les aides à apporter 7 sur 10 Aider à gérer les traces écrites, éviter toutes les situations de double tâche Utiliser certains outils proposés par l enseignant spécialisé ou par l enseignant de la classe Tenir compte de la fatigabilité de l élève, de ses capacités de concentration, 53

54 Compenser la surdité d un élève Anticiper les situations pouvant poser problème (exclusion, incompréhension ) Aider à la gestion de l écrit pour limiter les risques d erreur, de confusions Veiller aux attitudes et aux postures adaptées (place de l élève, distances, qualités acoustiques du lieu ) Compenser le handicap : agir sur le milieu, les personnes et anticiper les problèmes de communication Agir sur le rythme d apprentissage 8 sur 10 Aider au repérage des aides visuelles (affichages, codes couleurs ) Aider à l utilisation d outils pédagogiques (cahier de leçon, sous-main ) Aider à la gestion des aides techniques (prothèse, implant, 54 appareil HF)

55 L aide méthodologique L utilisation des outils vers les savoirs de l école : dictionnaire, sous-main, carnet La gestion des emplois du temps (personnel, de classe) Comprendre les codes utilisés par l enseignant Méthodologie : comprendre les codes, utiliser les bons supports pédagogiques, gérer l espace et le temps La compréhension des consignes 9 sur 10 Aider à s orienter dans les différents lieux de l école Aider à gérer les supports de cours (cahiers, classeurs ) Repérer les affichages outils et aider à mieux les comprendre (frises numériques, frise historique, tableaux de conjugaison 55

56 En résumé : Les missions principales de l AVS auprès des élèves sourds Développer le langage Construire les relations sociales Définir les besoins Travailler avec l enseignant de la classe et avec l enseignant spécialisé Développer des supports adaptés, outils, aides visuelles Définir les objectifs, les réajuster Gérer les informations Développer l autonomie Être médiateur Accompagner Intervenir dans la vie scolaire Expliquer reformuler illustrer Rendre les savoirs scolaires accessibles Apporter une aide méthodologique 10 sur 10 Aider à la communication 56

Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot

Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot Présentation : La ou les surdités? Sourds ou malentendants? Les textes qui régissent la prise en charge des élèves sourds AVS et enseignants spécialisés

Plus en détail

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré 1. Bref rappel : 1.1.La loi du 11 février 2005 1.2. Les conséquences

Plus en détail

La loi du 11 fév PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS

La loi du 11 fév PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS La loi du 11 fév. 2005 PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS La loi du 11 février 2005 Une évolution en matière de de scolarisation des élèves handicapés L école de secteur est

Plus en détail

Véronique JUNG CPC ASH Angers - septembre 2015

Véronique JUNG CPC ASH Angers - septembre 2015 DE L INSTRUCTION OBLIGATOIRE À L ECOLE POUR TOUS Partie 2 Formation d'adaptation à l emploi des Auxiliaires de Vie Scolaire Véronique JUNG CPC ASH Angers - septembre 2015 DE L INSTRUCTION OBLIGATOIRE À

Plus en détail

LES SITUATIONS DE HANDICAP AUDITIF À L ÉCOLE

LES SITUATIONS DE HANDICAP AUDITIF À L ÉCOLE LES SITUATIONS DE HANDICAP AUDITIF À L ÉCOLE Elisabeth MANTEAU-SÉPULCHRE Orthophoniste, Professeur spécialisé, Docteur en Sciences du Langage, Ancienne Directrice adjointe du SESSAD Surdités du Fil d Ariane

Plus en détail

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative PPRE définition repères Etapes à suivre Annexe A1 : Entretien individuel avec l élève Annexe A2 : Fiche de communication à destination

Plus en détail

L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS

L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS L ORGANISATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Le premier degré ECOLE PRIMAIRE Ecole maternelle Âges concernés : 2 à 5 ans Ecole élémentaire Âges concernés : 6 à 11 ans Spécificité française : l école maternelle

Plus en détail

Document- ressource mis à jour le 20 septembre 2014, Sources : ESENESR et INS- HEA

Document- ressource mis à jour le 20 septembre 2014, Sources : ESENESR et INS- HEA Textes généraux à propos de la difficulté ou du handicap en milieu scolaire à l attention des personnels de l Education nationale et des usagers du Gers. Les textes fondateurs Loi ordinaire n 2005-102

Plus en détail

Sommaire. Chapitre i Cadre légal national et international. I-A. Cadre légal national

Sommaire. Chapitre i Cadre légal national et international. I-A. Cadre légal national Sommaire Préambule 15 Lois et règlements quelques repères 16 Chapitre i Cadre légal national et international I-A. Cadre légal national Loi du 15 avril 1909 Écoles et classes de perfectionnement pour enfants

Plus en détail

Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1

Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1 Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1 Le principe de l établissement de référence a. Extrait de la loi du 11 février2005 «Tout enfant, tout adolescent présentant

Plus en détail

Histoire et Handicap. Formation des auxiliaires de vie scolaire Laure TURI, Conseillère pédagogique ASH

Histoire et Handicap. Formation des auxiliaires de vie scolaire Laure TURI, Conseillère pédagogique ASH Histoire et Handicap Formation des auxiliaires de vie scolaire 2013-2014 Laure TURI, Conseillère pédagogique ASH Historique de la notion de handicap Evolution de la notion de «handicap» Origine anglaise

Plus en détail

Fonctionnement du lycée professionnel Comment l élève en situation de handicap est accompagné dans son parcours professionnel (volet 1 «les moyens»)

Fonctionnement du lycée professionnel Comment l élève en situation de handicap est accompagné dans son parcours professionnel (volet 1 «les moyens») Fonctionnement du lycée professionnel Comment l élève en situation de handicap est accompagné dans son parcours professionnel (volet 1 «les moyens») Académie de Créteil Sommaire 1 Notre offre de formation

Plus en détail

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs Cahier des charges 2011 / 2012 - déclinaison 1 er degré - département du Doubs K0 : Premiers apprentissages en maternelle. K1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Maîtriser

Plus en détail

ARRÊTÉ du. fixant le contenu du livret scolaire de l école élémentaire et du collège NOR : MENE

ARRÊTÉ du. fixant le contenu du livret scolaire de l école élémentaire et du collège NOR : MENE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche ARRÊTÉ du fixant le contenu du livret scolaire de l école élémentaire et du collège NOR : MENE La

Plus en détail

L aide humaine aux élèves handicapés Nouvelles dispositions. Samedi 26 janvier 2013

L aide humaine aux élèves handicapés Nouvelles dispositions. Samedi 26 janvier 2013 L aide humaine aux élèves handicapés Nouvelles dispositions Samedi 26 janvier 2013 Programme 1. Le décret du 23 juillet 2012 2. Définitions : l ESS, le PPS, le PAI, 3. Le guide d évaluation : le GEVA Sco

Plus en détail

Juliette Da Costa DGESCO. Les dispositifs mis en place à l école et au lycée

Juliette Da Costa DGESCO. Les dispositifs mis en place à l école et au lycée Juliette Da Costa DGESCO Les dispositifs mis en place à l école et au lycée La scolarisation des élèves à besoin éducatifs particuliers 10 ème journée des «dys» Samedi 15 octobre 2016 2 Quel projet pour

Plus en détail

COMPTE RENDU de REUNION de L EQUIPE EDUCATIVE

COMPTE RENDU de REUNION de L EQUIPE EDUCATIVE COMPTE RENDU de REUNION de L EQUIPE EDUCATIVE ASH 29 Le : / /20 Pour l année scolaire 20 /20 I. Identification NOM et Prénom de l élève : Date de naissance : / / Nom et coordonnées de l enseignant référent

Plus en détail

L élève et les enseignements

L élève et les enseignements UNITE LOCALISEE POUR l INCLUSION SCOLAIRE Dispositif de scolarisation dans le Second Degré L élève et les enseignements Scolariser un élève porteur de handicap : c est développer la plus grande forme possible

Plus en détail

DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire»

DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire» DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire» Formation théorique : 525 h dont 378h communes à toutes les spécialités et 147h de spécialité DF1 : Se positionner comme

Plus en détail

F8 : PROGRAMMATION ADAPTÉE DES OBJECTIFS D APPRENTISSAGE (P.A.O.A.)

F8 : PROGRAMMATION ADAPTÉE DES OBJECTIFS D APPRENTISSAGE (P.A.O.A.) F8 : PROGRAMMATION ADAPTÉE DES OBJECTIFS D APPRENTISSAGE (P.A.O.A.) Circulaire N 2006-126 du 17 Août 2006, Art 2.2.2 Dans le but de prendre en compte les besoins particuliers d un élève en situation de

Plus en détail

La scolarisation des élèves en situation de handicap dans l académie de Nantes - Évolution Numéro 03 Juin 2015

La scolarisation des élèves en situation de handicap dans l académie de Nantes - Évolution Numéro 03 Juin 2015 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE ÉTUDES STATISTIQUES La scolarisation des élèves en situation de handicap dans l académie de Nantes - Évolution 2006-2014

Plus en détail

Thèmes de formations à destination des personnels OGEC

Thèmes de formations à destination des personnels OGEC Thèmes de formations à destination des personnels OGEC Public visé : ASEM, AVS, EVS et tout salarié OGEC AVS / EVS / ASEM : Positionnement et adaptation au poste (programme détaillé en pages suivantes)

Plus en détail

Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014

Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014 Accueil et scolarisation des enfants «DYS» dans l Académie de Caen 4 juin 2014 Thierry Potdevin Conseiller du Recteur pour l ASH Repérer, accompagner, contribuer à la réussite scolaire 1. Du repérage au

Plus en détail

MEMENTO DU PROJET PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL

MEMENTO DU PROJET PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL MEMENTO DU PROJET PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL Ce memento a pour objectif d aider à la construction du projet pédagogique d une unité d enseignement. Ce projet

Plus en détail

Collège Diderot Tourlaville Présentation de la classe Ulis

Collège Diderot Tourlaville Présentation de la classe Ulis Collège Diderot Tourlaville Présentation de la classe Ulis 1. La classe Ulis La classe Ulis - Unité localisée pour l intégration scolaire - est le dispositif qui a pour mission d accueillir, au collège

Plus en détail

Favorisons l insertion professionnelle des personnes sourdes et malentendantes

Favorisons l insertion professionnelle des personnes sourdes et malentendantes Favorisons l insertion professionnelle des personnes sourdes et malentendantes 1 - Une journée presque comme les autres 2 - De multiples surdités, des moyens spécifiques 3 - Vers une communication partagée

Plus en détail

AVS. Histoire d une fonction

AVS. Histoire d une fonction AVS Histoire d une fonction A l origine, l action des familles et des associations La loi d orientation du 30 juin 1975 introduit un nouveau cadre législatif et règlementaire et organise «l intégration»

Plus en détail

Sommaire. Liste des textes arrêtée au 15 mai I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale

Sommaire. Liste des textes arrêtée au 15 mai I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale Sommaire Liste des textes arrêtée au 15 mai 2015 I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale I.1 - Cadre législatif et réglementaire général Loi n 2004-809 du 13 août 2004

Plus en détail

ADAPTATION ET SCOLARISATION D UN ELEVE SOURD

ADAPTATION ET SCOLARISATION D UN ELEVE SOURD IMPERATIFS A RESPECTER POUR UNE MEILLEURE COMMUNICATION 1 L élève doit vous voir Rôle fondamental de la mimo-gestualité. Attention au contre-jour. Ne pas disparaître derrière un bureau, une pile de livres

Plus en détail

Pôle de Dunkerque 3675, avenue de Petite-Synthe Dunkerque Tél Fax :

Pôle de Dunkerque 3675, avenue de Petite-Synthe Dunkerque Tél Fax : Pôle de Dunkerque 3675, avenue de Petite-Synthe - 59640 Dunkerque Tél. 03.28.60.73.31-06.77.22.92.89 - Fax : 03.28.60.73.35 irpadunkerque@epdsae.fr L Institut de Réhabilitation de la Parole et de l Audition

Plus en détail

CLIS => ULIS Ecole. Circulaire n du 21 août 2015 parue au BO n 31 du 27 août 2015

CLIS => ULIS Ecole. Circulaire n du 21 août 2015 parue au BO n 31 du 27 août 2015 CLIS => ULIS Ecole Circulaire n 2015-129 du 21 août 2015 parue au BO n 31 du 27 août 2015 1 Classe => Dispositif CLIS : une classe : en école maternelle ou élémentaire (1er degré) Un enseignant de CLIS

Plus en détail

Ce document a été élaboré par les coordonnateurs des Ulis école du département de la Loire et les conseillers pédagogiques de l ASH.

Ce document a été élaboré par les coordonnateurs des Ulis école du département de la Loire et les conseillers pédagogiques de l ASH. LE FONCTIONNEMENT DES ULIS école Unité localisée pour l inclusion scolaire, dispositif pour l inclusion scolaire des élèves en situation de handicap dans le premier degré Ce document a été élaboré par

Plus en détail

Compte rendu visite du Centre Surdité Langage Albert Camus

Compte rendu visite du Centre Surdité Langage Albert Camus Compte rendu visite du Centre Surdité Langage Albert Camus Présentation du centre : Statut et contexte de création : Ce centre est géré par l Association APAJH ; elle a vu le jour sous le nom d Ecole Intégrée

Plus en détail

Accompagner les élèves DYS

Accompagner les élèves DYS Accompagner les élèves DYS Que dit la loi pour les TSL? Loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Avril 05 «Dans les écoles, des aménagements particuliers et des actions de soutien sont

Plus en détail

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs PAF 2012/2013 Cahier des déclinaison 1 er degré - département du Doubs N0 : Premiers apprentissages en maternelle. N1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Favoriser les échanges

Plus en détail

AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE MEMENTO ACADEMIQUE

AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE MEMENTO ACADEMIQUE AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE MEMENTO ACADEMIQUE FEVRIER 2014 WWW.AC-LYON.FR De nombreux élèves en situation de handicap ont besoin pour poursuivre leur parcours scolaire d'être accompagnés pour réaliser

Plus en détail

Actualiser les compétences des directeurs en poste. actualiser les compétences des directeurs en poste

Actualiser les compétences des directeurs en poste. actualiser les compétences des directeurs en poste INDIVIDUEL DISPOSITIF : 16D0320004 - DIRECTEURS OU CHARGÉS D'ÉCOLE Module : 3602 - HYGIÈNE, SÉCURITÉ, SANTÉ, Directeurs d'école en poste La sécurité à l'école - entretenir la vigilance de tous les adultes

Plus en détail

PARTAGER SA CLASSE. Certains écueils peuvent être évités s ils ont été anticipés avec le ou la collègue.

PARTAGER SA CLASSE. Certains écueils peuvent être évités s ils ont été anticipés avec le ou la collègue. PARTAGER SA CLASSE Vous travaillez en temps partiel cette année : vous êtes nommé(e) sur un poste fractionné ou vous êtes directeur (-trice) déchargé(e) à quart / mi-temps Vous allez donc travailler en

Plus en détail

Journée Santé et Sécurité au Travail. 1 er octobre 2015

Journée Santé et Sécurité au Travail. 1 er octobre 2015 Journée Santé et Sécurité au Travail 1 er octobre 2015 Une association engagée dans l accessibilité socio-professionnelle des personnes sourdes et malentendantes. Nos points forts : - Une équipe pluridisciplinaire

Plus en détail

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M 0 Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation (MEEF) Mention MEEF premier degré / Parcours professorat des écoles bilingue Objectifs de la formation Le master MEEF, mention premier

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS DES ELEVES DU LYCEE VAN GOGH

PRISE EN CHARGE DES BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS DES ELEVES DU LYCEE VAN GOGH PRISE EN CHARGE DES BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS DES ELEVES DU LYCEE VAN GOGH Version initiale de septembre 2015 Adopté par le Conseil d établissement du 8 octobre 2015 Définition : Les élèves peuvent

Plus en détail

Approches relationnelles et pédagogiques de l AVS dans le dispositif d inclusion scolaire

Approches relationnelles et pédagogiques de l AVS dans le dispositif d inclusion scolaire Approches relationnelles et pédagogiques de l AVS dans le dispositif d inclusion scolaire Jack Sagot, Enseignant-formateur, docteur ès sciences jack.sagot@inshea.fr Le contexte historique, institutionnel

Plus en détail

Pôle de Valenciennes 21, rue de la Citadelle Valenciennes Tél Fax :

Pôle de Valenciennes 21, rue de la Citadelle Valenciennes Tél Fax : Pôle de Valenciennes 21, rue de la Citadelle - 59300 Valenciennes Tél. 03.27.28.97.11-06.77.22.62.12 - Fax : 03.27.28.97.11 irpavalenciennes@epdsae.fr L Institut de Réhabilitation de la Parole et de l

Plus en détail

ROLE et MISSIONS de L'AVS

ROLE et MISSIONS de L'AVS ROLE et MISSIONS de L'AVS Sources: BO du 19 juin 2003 et Auxiliaire de vie scolaire: accompagner l'élève handicapé, G. Cochetel et M. Edouard, SCEREN, ASH CALAIS ASH MODALITES D'ATTRIBUTION D'UN AVS L'attribution

Plus en détail

ULIS ECOLE Formation continue Arras ASH

ULIS ECOLE Formation continue Arras ASH ULIS ECOLE Formation continue Arras ASH David Rataj IEN ASH Année scolaire 2015-2016 Plan de formation ULIS Ecole FC 1 :Présentation de la circulaire et de ses incidences : le renforcement de l'inclusion,

Plus en détail

Diplôme Universitaire Troubles Spécifiques des Apprentissages La scolarisation des élèves porteurs de TSA

Diplôme Universitaire Troubles Spécifiques des Apprentissages La scolarisation des élèves porteurs de TSA Diplôme Universitaire Troubles Spécifiques des Apprentissages La scolarisation des élèves porteurs de TSA Stéphanie Massa, cpc ASH-2 1 Sommaire Présentation de l ASH Le fonctionnement de la MDPH / articulation

Plus en détail

LA SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES

LA SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES LA SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, renforce les actions en faveur de

Plus en détail

Le PAP. Plan d Accompagnement Personnalisé. Isabelle Ducos-Filippi Professeure Ressource TSLA

Le PAP. Plan d Accompagnement Personnalisé. Isabelle Ducos-Filippi Professeure Ressource TSLA Le PAP Plan d Accompagnement Personnalisé 2016 Isabelle Ducos-Filippi Professeure Ressource TSLA Un professeur formateur Un pôle ressource départemental Des formations Isabelle Ducos-Filippi, Professeure

Plus en détail

Depuis septembre 2013 UNE ULIS

Depuis septembre 2013 UNE ULIS LYCÉE DES MÉTIERS SÉVIGNÉ Depuis septembre 2013 UNE ULIS AU LYCÉE DES MÉTIERS SÉVIGNÉ (Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire) CE QUE DIT LA LOI La loi du 11 février 2005 précise que «Tout enfant, tout

Plus en détail

Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré

Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré Equipe départementale EPS du Rhône : CPD EPS et CPC EPS Geneviève LAFAY CPC EPS IEN Mions Fredéric DELAY GOYET CPC EPS IEN Meyzieu Ce qui s enseigne

Plus en détail

La prise en charge de la dyslexie en établissement scolaire

La prise en charge de la dyslexie en établissement scolaire La prise en charge de la dyslexie en établissement scolaire De l enseignement primaire au secondaire Les élèves à besoins éducatifs particuliers : une obligation de prise en compte par l école EN SITUATION

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé

Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé Livret d accueil Mai 2011-1 - 1 - Place de l auxiliaire de vie scolaire L auxiliaire de vie scolaire fait partie intégrante de l équipe éducative et, à ce titre,

Plus en détail

Réunion d information Préparation de la rentrée 2016 ULIS école

Réunion d information Préparation de la rentrée 2016 ULIS école Réunion d information Préparation de la rentrée 2016 ULIS école Mai-Juin 2016 Présentation du dispositif ULIS école Cadrage institutionnel : circulaire n 2015-129 du 21 Août 2015 Modalités d organisation

Plus en détail

MEMENTO DU COORDONNATEUR PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL

MEMENTO DU COORDONNATEUR PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL MEMENTO DU COORDONNATEUR PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL Ce mémento a pour objectif de définir la place et les tâches du coordonnateur pédagogique d une unité d enseignement

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES 1 Des pistes pour rédiger son projet d école. Les tableaux qui suivent proposent quelques exemples d entrées pour rédiger les projets d écoles. Il ne s agit que de pistes, établies en fonction des textes

Plus en détail

Les surdités, approche pratique

Les surdités, approche pratique Les surdités, approche pratique Optimiser la collaboration et l accessibilité (et trouver de bonnes raisons de le faire) S. Christian Master de physique, orthophoniste spécialiste, Doctorant en sciences

Plus en détail

LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES HANDICAPES DANS LES HAUTES-ALPES. Année scolaire Rentrée 2014

LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES HANDICAPES DANS LES HAUTES-ALPES. Année scolaire Rentrée 2014 LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES HANDICAPES DANS LES HAUTES-ALPES Année scolaire 2014-2015 Rentrée 2014 1. Scolarisation des élèves en situation de handicap, données générales (Public + privé) Janvier 2006

Plus en détail

Le Plan d Accompagnement Personnalisé

Le Plan d Accompagnement Personnalisé Le Plan d Accompagnement Personnalisé Ressources Site national : EDUSCOL Ecole inclusive Site académique : Réussite pour tous Site départemental : ASH Rhône Troubles des fonctions cognitives Livret de

Plus en détail

LES TROUBLES DES FONCTIONS COGNITIVES OU MENTALES : Difficultés d apprentissage et nature des compensations.

LES TROUBLES DES FONCTIONS COGNITIVES OU MENTALES : Difficultés d apprentissage et nature des compensations. LES TROUBLES DES FONCTIONS COGNITIVES OU MENTALES : Difficultés d apprentissage et nature des compensations. Un exemple de dispositif: l U.L.I.S. collège Plan: 1) Description du poste. 2) Profil des élèves.

Plus en détail

«CAP REUSSITE» Dispositif de lutte contre le décrochage scolaire mis en place dans notre établissement

«CAP REUSSITE» Dispositif de lutte contre le décrochage scolaire mis en place dans notre établissement Depuis 2011, le lycée Professionnel Agricole des Arcs les «Magnanarelles» s est engagé dans le dispositif régional expérimental de prévention des ruptures de formation et du décrochage scolaire de l enseignement

Plus en détail

ANNEXE II RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

ANNEXE II RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ANNEXE II RÉFÉRENTIEL DE FORMATION Le référentiel de formation décrit, de façon organisée, les savoir-faire et les connaissances associées qui doivent être acquis au cours de la formation conduisant au

Plus en détail

Scolarisation des élèves en situation de handicap. Septembre 2011 Rectorat de Rouen

Scolarisation des élèves en situation de handicap. Septembre 2011 Rectorat de Rouen Scolarisation des élèves en situation de handicap Septembre 2011 Rectorat de Rouen État de la scolarisation des élèves en situation de handicap le constat de rentrée fait apparaitre une poursuite de l'augmentation

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire : Centre de ressource de l inclusion scolaire 72

Auxiliaire de Vie Scolaire : Centre de ressource de l inclusion scolaire 72 Auxiliaire de Vie Scolaire : Centre de ressource de l inclusion scolaire 72 Plusieurs dénominations se sont succédées : AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire ) ADS/ASCO (Assistants de scolarisation ) EVS ASEH

Plus en détail

Formation Auxiliaires de Vie Scolaire J E U D I 2 0 O C T O B R E L Y C É E K L É B E R - S T R A S B O U R G I N S P E C T I O N A S H 6 7

Formation Auxiliaires de Vie Scolaire J E U D I 2 0 O C T O B R E L Y C É E K L É B E R - S T R A S B O U R G I N S P E C T I O N A S H 6 7 Formation Auxiliaires de Vie Scolaire J E U D I 2 0 O C T O B R E 2 0 1 6 L Y C É E K L É B E R - S T R A S B O U R G I N S P E C T I O N A S H 6 7 OUVERTURE MME RAUSCHER, IEN ASH PLAN 1. Frais de déplacement

Plus en détail

1. DÉFINITION ET PREVALENCE

1. DÉFINITION ET PREVALENCE 1. DÉFINITION ET PREVALENCE 2. MANIFESTATIONS : - Différents types de dyslexie - Compréhension - Dysorthographie - Apprentissages scolaires 4. LA REEDUCATION 5. ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES 6. CONCLUSION DEFINITION

Plus en détail

LA SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES

LA SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES LA SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, renforce les actions en faveur de

Plus en détail

ECOLE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH

ECOLE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH ECOLE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH DEROULEMENT DE LA SCOLARITE (p1) C est un indicateur intéressant dans la mesure où il retrace le

Plus en détail

Préconisations du Cnesco en faveur d une Ecole inclusive pour les élèves en situation de handicap (12/02/2016)

Préconisations du Cnesco en faveur d une Ecole inclusive pour les élèves en situation de handicap (12/02/2016) Préconisations du Cnesco en faveur d une Ecole inclusive pour les élèves en situation de handicap (12/02/2016) 1 Le Conseil national d évaluation du système scolaire (Cnesco) est une instance indépendante

Plus en détail

Le suivi de l élève en dispositif ULIS

Le suivi de l élève en dispositif ULIS Le suivi de l élève en dispositif ULIS Deux modes de suivi Deux modes de suivi Un suivi institutionnel Un suivi de proximité Les procédures L enseignant coordonnateur de l ulis ESS Les procédures Les procédures

Plus en détail

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME CONCERTATION NATIONALE «REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE» 6 et 14 septembre 2012 ------------- Synthèse de l atelier N 1 «La réussite scolaire pour tous» S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

Plus en détail

Nora Ramdani, assistante sociale Réseau de santé «Vivre avec une Anomalie du Développement en Languedoc Roussillon»

Nora Ramdani, assistante sociale Réseau de santé «Vivre avec une Anomalie du Développement en Languedoc Roussillon» Nora Ramdani, assistante sociale Réseau de santé «Vivre avec une Anomalie du Développement en Languedoc Roussillon» La loi du 11 février 2005 est une «loi pour l égalité des droits et des chances, la participation

Plus en détail

Les parties prenantes

Les parties prenantes : "$ % %" %&'%# ()*++,+-./.+/--+ %,"()0 1234 ETUDE pour l élaboration d un PROJET PERSONNALISE DE SCOLARISATION d un enfant ou d un adolescent présentant un handicap de la loi 2005-102 du 11 février 2005

Plus en détail

Présentation du «guide Dys» Dir. Compensation

Présentation du «guide Dys» Dir. Compensation Présentation du «guide Dys» Dir. Compensation Rappel de quelques fondamentaux p.2 Le droit à compensation Article L 114 1-1 du CASF : La personne handicapée a droit à la compensation des conséquences de

Plus en détail

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique Plan pour l école primaire Lutte contre l échec scolaire Groupe maternelle IA 16 Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique «L école prend en charge

Plus en détail

Plan de l exposé. Etat des lieux : éléments principaux du rapport IGEN «L école maternelle» (octobre 2011) Pause. Langage et oral à la Maternelle

Plan de l exposé. Etat des lieux : éléments principaux du rapport IGEN «L école maternelle» (octobre 2011) Pause. Langage et oral à la Maternelle Plan de l exposé Etat des lieux : éléments principaux du rapport IGEN «L école maternelle» (octobre 2011) Pause Langage et oral à la Maternelle 1 Etat des lieux : éléments principaux du rapport IGEN «L

Plus en détail

La priorité à l école primaire

La priorité à l école primaire La priorité à l école primaire L essentiel > Le parcours scolaire d un enfant se joue pour beaucoup dans les premières années. L école primaire est en effet le lieu des apprentissages fondamentaux et donc

Plus en détail

PROJET DE PREVENTION : Passage GS/CP «Sur le chemin du CP»

PROJET DE PREVENTION : Passage GS/CP «Sur le chemin du CP» Rased Annecy- Cran-Gevrier. Circonscription d Annecy Sud Années 2007-2008 et 2008-2009 Réeducatrice : M. Passerieu Maîtresses d adaptation : A. Bedu, C. Durieux, D. Guillouët PROJET DE PREVENTION : Passage

Plus en détail

Réseau de la santé et des services sociaux et pratique privée

Réseau de la santé et des services sociaux et pratique privée Audiologie L audiologiste est le professionnel qui prévient, évalue et traite les personnes aux prises avec des troubles de l audition (p. ex. : surdité, acouphènes) et du système vestibulaire (p. ex.

Plus en détail

CONTENU DEAES. DC1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l action sociale -140h-

CONTENU DEAES. DC1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l action sociale -140h- CONTENU DEAES DC1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l action sociale -140h- Contenu du socle commun (126h) : Les bases des politiques publiques et des lois régissant le secteur social

Plus en détail

CIRCULAIRE ULIS. Présentation de la circulaire n du BO du 27 août V.Montangerand, IEN ASH Rhône

CIRCULAIRE ULIS. Présentation de la circulaire n du BO du 27 août V.Montangerand, IEN ASH Rhône CIRCULAIRE ULIS Présentation de la circulaire n 2015-129 du 21-8-2015 BO du 27 août 2015 V.Montangerand, IEN ASH Rhône V.Montangerand, IEN ASH1 Rhône 1 er degré Premier texte fondateur des CLIS : circulaire

Plus en détail

«Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap»

«Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap» REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE ACADEMIE de NANCY-METZ note de synthèse de la table ronde du 19 septembre 2012 «Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap» THEME 1 : Quel accompagnement

Plus en détail

ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES

ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES 2016 ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES COHERENCE Cohérence entre Socle Commun et nouveaux programmes Approche curriculaire des contenus d enseignement Ressources : documents

Plus en détail

NOTE D INFORMATION À DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT LES AMENAGEMENTS DES CONDITIONS D EXAMEN ET CONCOURS

NOTE D INFORMATION À DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT LES AMENAGEMENTS DES CONDITIONS D EXAMEN ET CONCOURS NOTE D INFORMATION À DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT LES AMENAGEMENTS DES CONDITIONS D EXAMEN ET CONCOURS Les personnes en situation de handicap candidates aux examens et concours

Plus en détail

Livret de suivi Elèves Nouvellement Arrivés en France. Français Langue Seconde. Dispositif du collège / lycée.. Année scolaire

Livret de suivi Elèves Nouvellement Arrivés en France. Français Langue Seconde. Dispositif du collège / lycée.. Année scolaire Document Rectorat / CASNAV Livret de suivi Elèves Nouvellement Arrivés en France Français Langue Seconde Dispositif du collège / lycée.. Année scolaire.. -... NOM : PRENOM : Date de naissance : Langue

Plus en détail

NB : N oubliez pas de donner les photocopies des bilans réalisés et de bien garder les originaux!

NB : N oubliez pas de donner les photocopies des bilans réalisés et de bien garder les originaux! Quefaireaprèsêtrevenuàl associationcoridys? Tout ce qui concerne le handicap est modifié depuis le 1er janvier 2006 (application de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, pour

Plus en détail

AVS/EVS: Repères communs pour un établissement scolaire

AVS/EVS: Repères communs pour un établissement scolaire Préambule D un département à l autre, d un diocèse à l autre, la gestion des AVS est différente. Certains diocèses ne rencontrent aucune difficulté pour avoir des contrats de l éducation nationale, d autres

Plus en détail

FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS «CLAIR»

FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS «CLAIR» Collège JEAN MOULIN 52, rue JM Savigny 69400 Villefranche/Saône Type d emploi : Professeur d anglais Liaison collège lycée, enseignements par groupes de compétences, programmes personnalisés de réussite

Plus en détail

ELEVE D ECOLE ELEMENTAIRE

ELEVE D ECOLE ELEMENTAIRE Année :. Date : ELEVE D ECOLE ELEMENTAIRE DEMANDE D INTERVENTION AU RESEAU Poste adaptation Psychologue Chargé de missions Animateur Pédagogique (après proposition du Conseil de Cycle) Fiche individuelle

Plus en détail

Dr Christine Cordoliani, médecin conseiller technique auprès du Recteur. Plan d accompagnement personnalisé (PAP)

Dr Christine Cordoliani, médecin conseiller technique auprès du Recteur. Plan d accompagnement personnalisé (PAP) Dr Christine Cordoliani, médecin conseiller technique auprès du Recteur Plan d accompagnement personnalisé (PAP) PAP : Références réglementaires Introduit par la Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 pour la

Plus en détail

A DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT

A DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT NOTE D INFORMATION A DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT LES AMENAGEMENTS DES CONDITIONS D EXAMEN POUR LE DIPLOME NATIONAL DU BREVET ET LE CERTIFICAT DE FORMATION GENERALE - SESSION

Plus en détail

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT?

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? L aide personnalisée telle que définie dans la circulaire n 2008-082 du 5-06-2008 répond à des principes généraux et des règles

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2012-2016 Axe de progrès N 1 : Favoriser la réussite de tous les élèves Objectif 1.1 : Mettre en place l école du socle Liaison école-collège : Projets pédagogiques partagés entre

Plus en détail

des élèves en situation de handicap Des exemples de mise en oeuvre des documents du suivi du parcours de l élève en situation de handicap

des élèves en situation de handicap Des exemples de mise en oeuvre des documents du suivi du parcours de l élève en situation de handicap La scolarisation des élèves en situation de handicap Etude de cas Des exemples de mise en oeuvre des documents du suivi du parcours de l élève en situation de handicap Pour construire un parcours d'apprentissage

Plus en détail

ACCOMPAGNER,TROUVER SA PLACE EN TANT QU'AVS. Inspection de l Éducation Nationale de Calais ASH

ACCOMPAGNER,TROUVER SA PLACE EN TANT QU'AVS. Inspection de l Éducation Nationale de Calais ASH ACCOMPAGNER,TROUVER SA PLACE EN TANT QU'AVS Inspection de l Éducation Nationale de Calais ASH La scolarisation : un droit et une obligation Tous les enfants ont droit à l éducation. En France, la scolarité

Plus en détail

Itinéraires Centre 1

Itinéraires Centre 1 Itinéraires Centre 1 PUBLIC CONCERNÉ Toutes personnes déficientes auditives : Sourdes Devenues sourdes Malentendantes Concernées par l insertion professionnelle : Formation Entrée dans l emploi Maintien

Plus en détail

HANDICAP MENTAL HANDICAP PHYSIQUE HANDICAP SENSORIEL. pochette. n 6 L ouïe

HANDICAP MENTAL HANDICAP PHYSIQUE HANDICAP SENSORIEL. pochette. n 6 L ouïe HANDICAP MENTAL HANDICAP PHYSIQUE HANDICAP SENSORIEL pochette n 6 L ouïe L OUÏE L O U Ï E Introduction Chères enseignantes, chers enseignants, Ce dépliant que vous tenez entre vos mains fait partie du

Plus en détail

Ateliers Français Maths 6 ème

Ateliers Français Maths 6 ème MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Ateliers Français Maths 6 ème Dossier de présentation 2013-2014 Dispositif d accompagnement à la scolarité en

Plus en détail