REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR"

Transcription

1 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES CENTRE D IDENTIFICATION DES MATERIELS DE LA DEFENSE REF_080423_CIMD REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR Relatif aux PRESTATIONS D IDENTIFICATION/CODIFICATION OTAN DES ARTICLES DE RAVITAILLEMENT 6 ème édition Approuvée le 3 décembre 2013 L édition en vigueur de ce document est celle accessible via intranet et Internet du CIMD. S assurer de la validité de toute copie avant usage. BP RENNES CEDEX 9 Tél. : Fax :

2 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 2/14 CYCLE DE VALIDATION Rédaction Validation Approbation TSEF. Thierry Lainé Responsable qualité BPMR Date : 3/12/13 Visa : sur exemplaire de référence Lcl Bernard Directeur adjoint du CIMD Date : Date : 3/12/13 Visa : sur exemplaire de référence Lcl GOEDHEER Directeur du CIMD Date : 3/12/13 Visa : sur exemplaire de référence MODIFICATIONS N édition Paragraphe Date Modification Origine /04/08 Création CG/QUALITE /12/08 Révision 1, 3, 4, 5 CG/QUALITE /02/09 Révision 5 CG/QUALITE 4 18/10/10 Révision 3, 5- Charte graphique CG/QUALITE - suppression du sigle SGNN 5 31 /07/13 Révision 5. DIR/BPMR 6 03 /12/13 Révision (GSP) DIR/BPMR DIFFUSION Portail internet du CIMD : GESTIONNAIRE(S) Pour diffusion interne Pour diffusion externe BPMR Intranet Portail internet CIMD 2

3 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 3/14 SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION REFERENCES TERMINOLOGIE ET ABREVIATIONS DEMARCHE ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR PRINCIPES ENGAGEMENTS DU FOURNISSEUR ENGAGEMENTS DU CIMD AGREMENT DU FOURNISSEUR DEROULEMENT DE LA DEMARCHE AQF DEROGATIONS POLITIQUE D AMELIORATION CONTINUE ANNEXE 1 : PROCESSUS D IDENTIFICATION OTAN DANS SACRAL SOUS AQF CONTRATS AVEC MOI ET FOURNISSEUR SOUS TRAITANT ANNEXE 2: PROCESSUS D IDENTIFICATION OTAN DANS SACRAL SOUS AQF CONTRATS AVEC FOURNISSEUR SOUS TRAITANT DIRECT

4 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 4/14 1. OBJET Le CIMD exprime par le présent document sa volonté de renforcer la satisfaction des utilisateurs de la nomenclature OTAN par une politique d amélioration de la qualité des données inscrites au Fichier Général des Identifications (FGI), avec l objectif de réduire les délais de traitement des demandes d identification nationales et internationales. Dans cette perspective, le CIMD demande aux fournisseurs prestataires de service des travaux d identification et de codification OTAN, de s'engager dans une démarche d'assurance Qualité Fournisseur intégrant les concepts suivants : Responsabilité totale de la conformité des prestations d identification OTAN, Amélioration permanente de la qualité des prestations et des services associés, Mise en œuvre d un Système Qualité, couvrant les requis du présent référentiel et éventuellement répondant aux exigences ISO 9001 version DOMAINE D APPLICATION Le présent document a pour but de définir la méthodologie de mise en œuvre d'un système d Assurance Qualité Fournisseur relatif aux prestations d identification OTAN des articles de ravitaillement. Il s applique à l ensemble des fournisseurs chargés de réaliser ou de faire réaliser des travaux d identification OTAN pour le compte de la Direction Générale de l Armement (DGA) et des armées. 3. REFERENCES [R1] : Normes ISO 9000, ISO , NF X , [R2] : CAC/AQF/2000 (Circulaire n 150/DEF/CGA/PRB/CRM du 17/08/2000), [R3] : Spécifications techniques d exécution des projets d identification OTAN (ST_050110) 1, [R4] : Manuel de contrôle et d acceptation de la codification OTAN (14C) 1, [R5] : Référentiel agrément technique relatif aux prestations d identification/codification OTAN des articles de ravitaillement.(reg_080423_cimd) 1 [R6] : Méthodologie relative aux audits techniques des travaux de codification OTAN (MET_080505_CIMD). 1 [R7] : Référentiel d évaluation de la performance des fournisseurs de prestations d identification et de codification OTAN (REF_100120_CIMD) 1 4. TERMINOLOGIE ET ABREVIATIONS Dans la suite du document, les définitions suivantes seront adoptées : AQF : Assurance Qualité Fournisseur, CIMD : désigne le Centre d Identification des Matériels de la Défense, en tant que bureau national de nomenclature, et les sections de codification étatiques qui lui sont rattachées fonctionnellement, COCOID : COnseiller COordinateur en IDentification, Contrôle : contrôle des travaux d identification OTAN avant certification dans SACRAL, 1 : Accessible sur le portail Internet du CIMD à l adresse suivante : 4

5 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 5/14 Audit technique : vérification de la conformité des travaux d identification OTAN aux spécifications techniques (document [R3]), après certification dans SACRAL, Maître d œuvre industriel : désigne l entreprise titulaire et responsable de la bonne exécution du marché, Fourniture : prestation d identification/codification OTAN, Fournisseur agréé : désigne un fournisseur dont la compétence pour réaliser des travaux d identification/codification OTAN a été reconnue par le CIMD par la délivrance d un agrément, Non-conformité : non-satisfaction d une exigence, Plan d Assurance Qualité (PAQ) : Document précisant les éléments permettant de s assurer de la mise en œuvre et de l efficacité des activités prévues pour obtenir la qualité requise. Il s agit ici du plan qualité spécifique au marché précisant l adaptation du système qualité du fournisseur aux travaux d identification OTAN, SACRAL : Système d Aide à la Création et la Recherche d Articles pour la Logistique, 5. DEMARCHE ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR 5.1. PRINCIPES L Assurance Qualité Fournisseur consiste à mettre en œuvre une relation de confiance réciproque s appuyant sur : L existence d un référentiel qualité chez le fournisseur, L évaluation de l aptitude à réaliser les prestations d identification/codification OTAN, La fourniture de preuves de la maîtrise du processus de production. La réussite de la démarche d AQF repose fondamentalement sur la participation des fournisseurs. Ces derniers doivent démontrer qu ils sont dans une démarche d amélioration continue de leurs processus dans le but de satisfaire l ensemble des utilisateurs de la nomenclature OTAN. Par la fourniture de preuves tangibles et la disposition à l amélioration continue, cette démarche doit renforcer la confiance du CIMD et améliorer la qualité des prestations d identification/codification OTAN ENGAGEMENTS DU FOURNISSEUR Qualité des prestations de codification Le fournisseur s engage à respecter les documents cités au chapitre 3 ci-avant. Il s engage également à répercuter et à vérifier le respect de ces mêmes règles auprès de ses propres sous-traitants. A cet effet, le fournisseur est tenu d informer ses sous-traitants des dispositions applicables et de les retranscrire dans ses commandes. Si un sous-traitant ne peut remplir les exigences formulées, le fournisseur est tenu de mettre en œuvre les dispositions d organisation et de surveillance nécessaires au bon déroulement du marché. Le fournisseur reste, en dernier ressort, responsable du respect des exigences relatives à la maîtrise de la qualité des prestations, ces dernières englobant les aspects techniques, coûts, délais. Le fournisseur doit disposer des réglementations en vigueur et pour cela mettre en place un dispositif de veille réglementaire. 5

6 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 6/14 Tout fournisseur est tenu de prévenir le CIMD, dans un délai d un mois, des modifications ou évolutions significatives de sa structure, son organisation, ses installations et son système qualité, notamment dans le cas d acquisitions, de fusions ou d affiliations, avec d autres sociétés Démonstration de la conformité des prestations Dans le cadre de la démarche AQF, le fournisseur conserve l'entière responsabilité de la qualité de réalisation de ses prestations. L'ensemble des dispositions mises en œuvre par le fournisseur doit permettre de prévenir les dysfonctionnements le plus en amont possible afin de réaliser une prestation conforme aux attendus. Le fournisseur apporte la preuve tangible de la conformité de l'ensemble de ses produits et prestations aux exigences définies au contrat ainsi qu'aux exigences légales et réglementaires 2 Au titre de la démonstration de la conformité des prestations, il doit : * Appliquer un plan d assurance qualité convaincant et offrir une visibilité sur ses processus, * Mettre en œuvre une organisation, des méthodes et des moyens lui permettant de garantir la qualité des produits livrés et leur conformité aux exigences contractuelles, et d en apporter la preuve, * Corriger les non-conformités détectées, y compris après certification des affaires dans SACRAL. * Démontrer qu il est dans une démarche globale d amélioration continue de ses processus. L exploitation du retour d expérience permet de vérifier si les fournisseurs ont respecté leurs engagements et la satisfaction des utilisateurs Enregistrements qualité Le système de traçabilité du fournisseur permet de présenter sur demande du CIMD tous les enregistrements qualité prévus au plan de surveillance en apportant la preuve de la conformité du produit livré aux exigences contractuelles. Le fournisseur accepte à tout moment la possibilité pour le CIMD d effectuer des audits sur son site pour vérifier la bonne application de son système d assurance qualité. La durée d archivage de ces informations est de 10 ans Acceptation de la fourniture Le fournisseur présente au CIMD en vue de leur acceptation, les fournitures pour lesquelles il certifie la conformité aux exigences contractuelles, accompagnées des éventuelles dérogations (cf. paragraphe 5.6 ci-après). Il doit être en mesure d apporter la preuve qu il a bien effectué toutes les vérifications prévues au marché. Le CIMD peut participer s il en fait la demande, aux opérations de vérification, sous réserve que les modalités de ces interventions soient prévues contractuellement. 2 : Pour démontrer la conformité des fournitures à des exigences légales et réglementaires, notamment celles liées au respect de l environnement, le fournisseur doit présenter au CIMD les certificats de conformité associés aux fournitures. 6

7 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 7/ ENGAGEMENTS DU CIMD Le CIMD met à disposition des fournisseurs les moyens suivants dont il assure le maintien en condition opérationnelle : L outil de codification SACRAL, accessible par Internet, Les documentations techniques et réglementaires nécessaires à la bonne exécution des travaux d identification OTAN, accessibles sur son portail Internet 3, Des formations sur la codification/identification OTAN, Une assistance technique téléphonique. Le CIMD s engage à réduire les délais de réalisation des travaux d identification OTAN livrés par un fournisseur ayant accepté de s engager dans une démarche d assurance qualité, en lui offrant pour cela, la possibilité d intégrer lui même les listes d articles de ravitaillement dans SACRAL AGREMENT DU FOURNISSEUR Généralités Conformément à l instruction n 1444/DEF/EMA/OL4 relative à la nomenclature «système OTAN» et aux missions du centre d identification des matériels de la défense (CIMD) du 12/08/1993, les travaux d identification et de codification OTAN d articles de ravitaillement militaires doivent être réalisés par des firmes agréées par le Centre d Identification des Matériels de le Défense (CIMD) au nom du Ministère de la Défense. Ces agréments apportent aux donneurs d ordres du ministère de la Défense, la garantie que les fournisseurs disposent des connaissances professionnelles nécessaires et reconnues pour réaliser des travaux d identification/codification OTAN Niveaux d agréments Deux niveaux d agréments délivrés par le directeur du CIMD peuvent être accordés à un fournisseur, traduisant le niveau de confiance du CIMD : Agrément d aptitude : accordé aux fournisseurs disposant de l aptitude à codifier, mais ne satisfaisant pas encore aux exigences d AQF, ce qui se traduit par des contrôles par une section de codification étatique, des affaires d identification dans SACRAL avant leur certification, Agrément d expertise : accordé aux fournisseurs disposant d un agrément d aptitude et satisfaisant aux exigences d AQF, ce qui se traduit par la fourniture d un dossier de preuves par le fournisseur avant la certification des travaux et par la prise en compte par le fournisseur, après certification des travaux, d actions correctives suite à des audits techniques Conditions d attribution de l agrément technique Les conditions d attribution de l agrément technique sont décrites dans le document de référence [R5] accessible sur le portail internet du CIMD (adresse 3 : A l adresse 7

8 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 8/ Evolution des agréments Le fournisseur débute avec un agrément d aptitude. Il peut décider de rester à ce niveau ou bien progresser vers le niveau d expertise, en s engageant alors dans une démarche AQF telle que décrite dans le paragraphe ci-après. Le suivi des agréments est assuré par Le Bureau Performance et Maitrise des Risques en collaboration avec le Bureau Méthodes et Pilotage Technique DEROULEMENT DE LA DEMARCHE AQF La finalité de la démarche d Assurance Qualité est le déploiement d une relation à long terme, qui se décompose en quatre étapes : Etape 1 : Etablir la confiance, Etape 2 : Mériter la confiance, Etape 3 : Maintenir la confiance, Etape 4 : Rétablir la confiance Etape 1 / Etablir la confiance Cette étape, concernant un fournisseur désirant réaliser des travaux de codification OTAN, a pour objectif d apprécier sa capacité à produire de la codification OTAN, qui se traduit par un accès à l outil SACRAL et la délivrance d un agrément d aptitude. Agrément aptitude + Accès à SACRAL Etape 2 / Mériter la confiance Cette étape a pour objectif de confirmer l'aptitude du fournisseur à livrer de façon continue et régulière des prestations dans une démarche d AQF, en lui accordant le niveau d agrément d expertise. Démarche AQF = Demande volontaire de l industriel Agrément expertise Le fournisseur peut à tout moment solliciter auprès du CIMD l obtention de l agrément d expertise sous réserve de disposer d un agrément d aptitude, de fournir un plan d assurance qualité et de satisfaire aux règles d attribution des agréments techniques définies dans le document de référence [R5] et à l exigence de produire 150 demandes au niveau Satisfaisant ou Acceptable. 8

9 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 9/14 La confiance est méritée si, entre la date d obtention de l agrément d aptitude et celle de la demande d agrément d expertise, au moins cent cinquante demandes ont été contrôlées avec un niveau de qualité satisfaisant ou acceptable. A contrario, la confiance n est pas méritée si le niveau a été moyen ou insuffisant (cf. tableau ci-après). Niveau de qualité \ Niveau de confiance Satisfaisant Acceptable Moyen Insuffisant Confiance Oui Oui Non Non Les règles permettant d établir ce jugement sont données ci-après : Règle n 1 : Définition des non-conformités Trois types de non-conformités sont à considérer : Une non-conformité est classée critique lorsqu elle impacte : a) la sécurité des utilisateurs de l article de ravitaillement ou peut entraîner sa destruction ; b) la sécurité nucléaire ou environnementale, Une non-conformité est classée majeure si elle n est pas critique et si elle a pour effet de remettre en cause les exigences de la spécification technique de besoin, d entraîner un défaut de fonctionnement de l article de ravitaillement, une impossibilité de montage de celui-ci, une gêne sensible pour l utilisateur, Une non-conformité est classée mineure si elle n est ni critique ni majeure, et si elle est généralement admise par les utilisateurs de l article de ravitaillement. Règle n 2 : Définition d un niveau de qualité En fonction des non-conformités avérées sur les affaires de contrôle, on calcule un niveau de qualité pouvant prendre quatre valeurs ( S, A, M, I ): S (Satisfaisant) : aucune non-conformité critique, majeure ou mineure, A (Acceptable) : aucune non-conformité critique ni majeure mais uniquement des non conformités mineures, M (Moyen) : aucune non-conformité critique mais des non-conformités majeures et/ou mineures, I (Insuffisant) : au moins une non-conformité critique Non-conformités Critiques Non-conformités Majeures Non-conformités mineures Satisfaisant Non Non Non Acceptable Non Non Oui Moyen Non Oui Oui/Non Insuffisant Oui Sans objet Sans objet 9

10 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 10/ Etape 3 / Maintenir la confiance Cette étape a pour objectif de développer des relations à long terme, dans l optique d une amélioration permanente et de gains mutuels entre le CIMD et le fournisseur, en s assurant que les prestations réalisées par ce dernier répondent bien aux exigences définies au contrat. Pour cela, un certain nombre d éléments permettent d apprécier le niveau de qualité des prestations du fournisseur en jugeant si les preuves remises sont suffisamment probantes pour maintenir la confiance. Analyse des éléments de preuve contractuels, Respect des délais de livraison, Qualité de la production. Confiance maintenue oui Maintien Agrément expertise non Rétablir la confiance Eléments de preuve AQF Le dossier justificatif, dont la liste est précisée au contrat, permet au COCOID de certifier les travaux du fournisseur. Il comprend les éléments suivants : Un Plan d Assurance Qualité, La preuve de la fourniture des données techniques nécessaire à la validation de la LAR ( liste d articles de ravitaillement) et l attribution d un NNO, La liste et les coordonnées des sociétés agréées par le CIMD, que le titulaire du contrat a retenues pour effectuer des prestations d identification/codification OTAN., Un certificat de conformité des prestations aux spécifications techniques (y compris les dérogations accordées), Les enregistrements qualité liés aux contrôles des travaux, La compatibilité avec les dates de livraison des fournitures associées, Le résultat des actions relatif à la participation aux opérations de vérification) 4 (si cette participation est prévue dans les dispositions contractuelles) Audits techniques La méthodologie de mise en œuvre des audits techniques est décrite dans le document [R6], accessible sur l espace professionnel du portail internet du CIMD 5 (Rubrique réglementation). Dans ce cadre, le fournisseur s engage à mettre à disposition la documentation technique ayant servi aux travaux d identification OTAN. 4 : Pour les contrats DGA, tout lancement d essai / vérification vis-à-vis du titulaire (et de son prestataire) transite par la DGA, y compris l examen de la LAR initiale avec les éléments techniques selon les spécifications techniques du CIMD. 5 : 10

11 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 11/ Remise en cause de la confiance La confiance est remise en cause si au moins l un des éléments suivant est constaté : L analyse continue des dossiers de preuves ne donne pas satisfaction, La qualité de la production n est pas satisfaisante, Etape 4 / Rétablir la confiance Cette étape consiste à mener des audits afin d appréhender et d analyser les dysfonctionnements constatés lors des phases d examen des dossiers de preuves et lors de l analyse de la qualité de la production des prestations d identification/codification OTAN. [R7] Pour cela, un examen des processus du fournisseur devra conduire à mettre en œuvre des actions correctives et d amélioration pour : Ses processus de codification, Ses travaux de codification, La formation de son personnel. Confiance rétablie oui Maintien Agrément expertise non Déclassement Agrément aptitude Perte de l agrément d expertise Le fournisseur propose au CIMD dans un délai d un mois une liste d actions correctives. Il est tenu de mettre en œuvre au plus tôt celles que le CIMD aura jugées pertinentes, ce qui lui permet de conserver son niveau de confiance et son agrément d expertise. Ces actions correctives étant mises en œuvre, si aucune amélioration n est constatée, le fournisseur perd la confiance du CIMD. La délivrance d un nouvel agrément d expertise nécessite d établir à nouveau la confiance (cf ci-avant) DEROGATIONS Toute non-conformité des prestations aux spécifications techniques [R3] constatée par le fournisseur avant livraison, doit être signalée au CIMD, en particulier s il existe des dispositions légales et réglementaires relatives au produit. Pour cela, le fournisseur établit une demande de dérogation dûment motivée, qu il transmet tout au long du processus de réalisation, de manière à ne pas retarder la certification des travaux de codification. 11

12 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 12/14 Cette demande doit comporter l ensemble des éléments permettant au COCOID de statuer sur la recevabilité de celle-ci : propositions éventuelles de corrections, documents contractuels nécessaires, situation des produits, incidence sur les délais. Le fournisseur doit enregistrer les dérogations obtenues ainsi que leurs dates d expiration. Les prestations fournies dans ces conditions doivent être parfaitement identifiées POLITIQUE D AMELIORATION CONTINUE Le fournisseur doit s engager dans une dynamique de progrès continu, et présenter régulièrement au CIMD ses actions d amélioration. [R7] 12

13 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 13/14 Annexe 1 : Processus d identification OTAN dans SACRAL sous AQF Contrats avec MOI et fournisseur sous traitant 13

14 03/12/2013 REF_080423_CIMD Page 14/14 Annexe 2: Processus d identification OTAN dans SACRAL sous AQF Contrats avec fournisseur sous traitant direct 14

CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS

CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS 20/05/2005 CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS INSTRUCTIONS REF. ISP.10.IN.06 B Etabli par : Vérifié par : Approuvé par : Marie GREGOIRE Marie GREGOIRE Franck SAUVAGEOT Marie GREGOIRE En Rédaction Marie GREGOIRE

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation Procédure d habilitation Version 1.1 Page 1/12 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.0 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 La présente Instruction contient des dispositions générales pour le processus

Plus en détail

EXIGENCES ASSURANCE QUALITÉ SOUS-TRAITANT & FOURNISSEUR SOMMAIRE :

EXIGENCES ASSURANCE QUALITÉ SOUS-TRAITANT & FOURNISSEUR SOMMAIRE : Page 1/7 Indice Date Objet Rédigé par Visa Vérifié par Visa Approuvé par Visa B 19/01/2006 Changement de logo S. LE NAGUARD J. ROBERT Ph. EVENAT C 27/10/2006 Distinction fournisseur / sous-traitant. A.

Plus en détail

Exigences Qualité applicables aux fournisseurs

Exigences Qualité applicables aux fournisseurs Page 1 sur 7 OBJET : Ce document définit les exigences qualité applicables auxquelles doivent répondre les participants à la réalisation de produits (et services) à destination de Dimpex. Les indices des

Plus en détail

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision Département de l'indre et Loire COMMUNAUTE DE COMMUNES GATINE-ET-CHOISILLES ZAC POLAXIS STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USEES PIECE 1.8 CADRE DU SCHEMA D ORGANISATION DU PLAN D ASSURANCE QUALITE (SOPAQ)

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 Manuel* réf. : PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 RDT-ISC-0002-2014-Rév 0 3 NOTES DE DOCTRINE *Manuel = Manuel Qualité - PI = Procédure Interne - PE = Procédure Externe RÉDACTION VÉRIFICATION APPROBATION

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel ISO 9001 v2000)

MANUEL QUALITE. Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel ISO 9001 v2000) MANUEL QUALITE SPECIALISTE DANS L USINAGE DE L INCONEL, DU TITANE, DE L ALUMINIUM DE PIECES MECANIQUES DE HAUTE PRECISION EN PETITE, MOYENNE ET GRANDE SERIE Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel

Plus en détail

Notre engagement qualité. ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère. développer la qualité de vie

Notre engagement qualité. ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère. développer la qualité de vie Notre engagement qualité ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère développer la qualité de vie Notre engagement qualité... p. 2 Notre politique qualité globale... p. 4 Notre système de

Plus en détail

GUIDE D'AIDE A L ATTRIBUTION D'UNE DENOMINATION POUR UNE VIS.

GUIDE D'AIDE A L ATTRIBUTION D'UNE DENOMINATION POUR UNE VIS. MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Guide 14G12 ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES CENTRE D IDENTIFICATION DES MATERIELS DE LA DEFENSE GUIDE D'AIDE A L ATTRIBUTION D'UNE DENOMINATION POUR UNE VIS. du 21 février 2014 La version

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Manuel Qualité Préambule La note ci jointe décrit les engagements de la société vis-à-vis des procédures

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences Recueil d exigences Version 1.1 Page 1/13 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.01 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de l

Plus en détail

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Prestations de services relatives aux sites et sols pollués 1 Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Pour les titulaires et les demandeurs de la certification

Plus en détail

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Prestation de Certification CERTIFICATION-D D-Indice 7 Applicable le 09//009 CERTIFICATION D Indice 7 Page /7 GLOBAL sas 8, rue du séminaire

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT

MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT Numéro : 2011102791 Page 1 sur 12 EXTENDE Le Bergson, 15 Av Emile Baudot 91300 MASSY SA au capital de 100 000 Fax +33 (0)9 72 13 42 68 Siren 518 807 425 SOMMAIRE A. But

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE

PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE GTG 2007 GT1 V1 du octobre 2006 PROCEDURE SYNCHRONISATION DES RENDEZ-VOUS GAZ ET ELECTRICITE Page : 1/5 A- OBJET Cette procédure décrit les différentes étapes qui permettent de rechercher la synchronisation

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ

CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ RÈGLEMENT PARTICULIER RÉFÉRENTIEL : EXIGENCES PARTICULIÈRES Date d application : 1 er janvier 2009 QUALIBAT 55 avenue Kléber 75784 Paris Cedex 16 Tél. 01 47 04 26 01

Plus en détail

REGLEMENT DU STAGE. Vu l arrêté du Ministre des finances du 26/07/1991 portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables,

REGLEMENT DU STAGE. Vu l arrêté du Ministre des finances du 26/07/1991 portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables, REGLEMENT DU STAGE Vu la loi n 88-108 du 18/08/1988 portant refonte de la législation relative à la profession d Expert Comptable, et notamment l article 12, Vu le décret n 89-541 du 25 Mai 1989 fixant

Plus en détail

SQ 900 Indice F. Application Ferroviaire Spécification Qualité RELATIONS ENTRE LA SNCF ET SES FOURNISSEURS : - OBLIGATIONS DU FOURNISSEUR

SQ 900 Indice F. Application Ferroviaire Spécification Qualité RELATIONS ENTRE LA SNCF ET SES FOURNISSEURS : - OBLIGATIONS DU FOURNISSEUR SQ 900 Indice F Application Ferroviaire Spécification Qualité OBTENTION DE LA QUALITE DES PRODUITS ACHETES PAR LA SNCF RELATIONS ENTRE LA SNCF ET SES FOURNISSEURS : - OBLIGATIONS DU FOURNISSEUR - INTERVENTION

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 10 du 21 février 2014. PARTIE PERMANENTE Délégation générale de l'armement (DGA) Texte 2

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 10 du 21 février 2014. PARTIE PERMANENTE Délégation générale de l'armement (DGA) Texte 2 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 10 du 21 février 2014 PARTIE PERMANENTE Délégation générale de l'armement (DGA) Texte 2 INSTRUCTION N 41/DEF/DGA/SMQ/SQ relative aux missions et à l'organisation

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000.

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000. Manuel 1 Objectif Décrire brièvement l organisation du système mis en place à l ICEDD afin de démontrer le respect des exigences de la norme ISO 9001 : 2000. Accessoirement, cela peut faciliter la recherche

Plus en détail

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Préparez-vous en toute sérénité! «Management de la qualité en recherche clinique à l hôpital» 19 novembre 2015 Programme Panorama des normes ISO 9001:2015 (et

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind B Février 2014

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind B Février 2014 MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA Février 2014 DIFFUSION INTERNE CONTROLEE Rédaction Valérie MINSENTI Responsable Management de la Qualité et de la Sécurité Date : 18/02/14 Visa : Approbation M. Vincent

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind A Avril 2012

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind A Avril 2012 MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Avril 2012 DIFFUSION INTERNE CONTROLEE Rédaction Valérie MINSENTI Responsable Management de la Qualité et de la Sécurité Date : 18/05/12 Visa

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes :

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014 I PRESENTATION DU CABINET 1.1. - Description des entités CAC L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : - La Société FIDECOMPTA

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

S.BAYNAUD www.haccp.fr

S.BAYNAUD www.haccp.fr Les référentiels qualité et sécurité des aliments pour les IAA Qualité Sécurité Traçabilité des Aliments 2 bis rue Lamoricière CS 10402 44104 Nantes Cedex 4 Tél : 02 51 72 11 22 Fax 02 51 72 11 33 E.mail

Plus en détail

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 8 avril 2011 N 1001/ANSSI/SR NOR : PRM D 1 2 0 1 2 9

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

Interprétations Validées des Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème édition

Interprétations Validées des Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème édition Interprétations Validées des Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème édition Les Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition, ont été publiées en 2008. Les Interprétations Validées suivantes

Plus en détail

PREMIER MINISTRE PROCEDURE TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION

PREMIER MINISTRE PROCEDURE TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Paris, le 9 février 2004 000309/SGDN/DCSSI/SDR Référence : CER/P/01.1 Direction centrale de la sécurité des systèmes d information PROCEDURE

Plus en détail

PLAN D ASSURANCE QUALITE

PLAN D ASSURANCE QUALITE CCS 17, rue de Dolmont BP 28 28190 St-GEORGES sur EURE PLAN D ASSURANCE QUALITE CCS SARL Edition A - 6 mars 2009 C.C.S. 09066 R.0 Rédaction Nom Unité Date Rédacteur Fabrice MARCHAL CCS 06/03/2009 Validation

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 90 12 38 0079 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 6 juin 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D'IDENTITÉ

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/5 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES Date d application : 01 juillet 2015 2/5

Plus en détail

manuel QualITé SÛReTé F I D É L I T É - C O N F I A N C E - R E S P E C T

manuel QualITé SÛReTé F I D É L I T É - C O N F I A N C E - R E S P E C T F I D É L I T É - C O N F I A N C E - R E S P E C T Page 1 sur 21 La gestion et la diffusion de ce Manuel Qualité Sûreté sont assurées par le P.D.G. TABLEAU DE RÉVISION Date mise à jour Indice ac Objet

Plus en détail

formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité

formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité Le contexte réglementaire de la formation professionnelle évolue et prévoit que les organismes paritaires s assurent, lorsqu

Plus en détail

Norme CIP-003-1 Cybersécurité Mécanismes de gestion de la sécurité

Norme CIP-003-1 Cybersécurité Mécanismes de gestion de la sécurité A. Introduction 1. Titre : Cybersécurité Mécanismes de gestion de la sécurité 2. Numéro : CIP-003-1 3. Objet : La norme CIP-003 exige des entités responsables qu elles aient en place des mécanismes minimaux

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIFS... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2 ACTIVITES ET

Plus en détail

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Fiche n 10 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Pour faire de l environnement une seconde nature Dans cette fiche sont présentés les objectifs du management environnemental ainsi

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

VALORISER LA QUALITE DE SERVICE par. AFAQ Service Confiance «QualiSécurité» ASC REF 215 (Édition du 26 mars 2009) Sommaire

VALORISER LA QUALITE DE SERVICE par. AFAQ Service Confiance «QualiSécurité» ASC REF 215 (Édition du 26 mars 2009) Sommaire VALORISER LA QUALITE DE SERVICE par AFAQ Service Confiance «QualiSécurité» ASC REF 215 (Édition du 26 mars 2009) Sommaire! Les démarches Qualité de service mises en œuvre par les professionnels de la surveillance

Plus en détail

PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6

PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6 GTG 2007 - GT1 V1 du 4 octobre 2006 PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6 A- OBJET Cette procédure décrit les modalités de traitement, par le fournisseur et/ou le GRD, d une réclamation client adressée

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1997 03 42 69 0156 Catégorie : C* Dernière modification : 10/09/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de travaux

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

AUDITS QUALITÉ INTERNES

AUDITS QUALITÉ INTERNES AUDITS QUALITÉ INTERNES 0 Ind. Date Etabli par Vérifié par Approuvé par observations 1/6 1. OBJET Cette procédure a pour objet de définir l'organisation, la planification, la réalisation et le suivi des

Plus en détail

«Construire des Ouvrages d Art en Béton»

«Construire des Ouvrages d Art en Béton» «Construire des Ouvrages d Art en Béton» Rappels sur le Management de la Qualité D BRAZILLIER (DIR CE) 19 et 20 janvier 2011 www.setra.developpement-durable.gouv.fr contexte Construire un ouvrage de qualité??

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

MMQE. Manuel Management Qualité Environnement

MMQE. Manuel Management Qualité Environnement MMQE Manuel Management Qualité Environnement Objet et domaine d application Ce document décrit Les dispositions générales d organisation prises par Qualit Archi Idf pour assurer et gérer la qualité des

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE

MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE Procédure Historique Version Date Nature de la modification 01 07/02/02 Création 02 03/02/03 03 19/11/03 04 20/06/05 1. Changement de codification de la présente procédure

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT CONTROL UNION INSPECTIONS FRANCE 16 rue Pierre Brossolette 76600 Le Havre Tel : 02 35 42 77 22 Processus de Certification de système de management 01

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Certification ISO 9001 v2000 afin :

Certification ISO 9001 v2000 afin : Objectif OBJECTIF d UNE CERTIFICATION ISO 9001 Certification ISO 9001 v2000 afin : de fiabiliser et d orienter l ensemble des processus de l entreprise vers la satisfaction de ses clients De mettre en

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

S Y N D I C AT D E L E M B AL L AG E I N D U S T R I E L E T D E L A L O G I S T I Q U E AS S O C I E E (S E I L A)

S Y N D I C AT D E L E M B AL L AG E I N D U S T R I E L E T D E L A L O G I S T I Q U E AS S O C I E E (S E I L A) SYNDICAT DE L EMBALLAGE INDUSTRIEL ET DE LA LOGISTIQUE ASSOCIEE (S E I L A) 6 2, r u e d e T u r b i g o 7 5 0 0 3 P A R I S Tél. : 01 44 78 00 50 Fax : 01 44 78 00 55 Internet : www.seila.fr - E.Mail

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments. Règlement de consultation

Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments. Règlement de consultation Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments Règlement de consultation Marché n 2014000401 Pouvoir adjudicateur: Tél. : 02.41.57.36.08 Fax : 02.41.57.59.09 Mél : comcom.valleeloireauthion@ccvla.fr

Plus en détail

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc La version 2008 de la norme ISO/DIS 9001 (Draft International Standard) Plan Plan d élaboration de l ISO9001:2008 Objectifs Présentation

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence Paris, le 10-03-2010 Le Plan Qualité et le montage de projet Corinne JUFFROY Ecole Conduite de Projet - Paris - 10 mars 2010

Plus en détail

REFERENTIEL DE QUALIFICATION

REFERENTIEL DE QUALIFICATION REFERENTIEL Pour l attribution et le suivi d une qualification d entreprise 11, rue de la Vistule 75013 PARIS tel 01 43 21 09 27 www.qualipropre.org Date d application : Avril 2013 1/7 SOMMAIRE 1. Objet

Plus en détail

Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision

Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision Les instructions sur l'assurance-qualité représentent une application des exigences dans des PME de révision formulées

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008

EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008 EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008 La pharmacie d officine norme ISO 9001-2008 D après X50-131 1. Sommaire 0. Intérêt d un manuel qualité... 3 1. Généralités... 3 1.1 Fournir un produit ou service conforme...

Plus en détail

SQ 901 Indice D. Application Ferroviaire Spécification Qualité EXIGENCES EN MATIERE DE SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE ET DE PLAN QUALITE

SQ 901 Indice D. Application Ferroviaire Spécification Qualité EXIGENCES EN MATIERE DE SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE ET DE PLAN QUALITE SQ 901 Indice D Application Ferroviaire Spécification Qualité OBTENTION DE LA QUALITE DES PRODUITS ACHETES PAR LA SNCF EXIGENCES EN MATIERE DE SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE ET DE PLAN QUALITE Édition

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF 315 NF Petite Enfance PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de

Plus en détail

1 Pourquoi modifier l ISO 9001?

1 Pourquoi modifier l ISO 9001? 1 Pourquoi modifier l ISO 9001? 1.1 L examen systématique de la norme ISO 9001:2000 Chaque norme internationale fait l objet d un examen systématique en vue de déterminer s il convient de la confirmer,

Plus en détail

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité Rédacteur des Fournisseurs : C. Chevrel de Salzgitter Mannesmann Date : 21/02/2011 Précision Etirage Page Page

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement Titre de niveau III enregistré au RNCP - arrêté publié au JO du 22/08/2012 497 heures Contrat de Professionnalisation

Plus en détail

Congrès annuel à Toulouse. Atelier : Les différentes modalités de contractualisation. 19 juin 2014 Francis COHEN

Congrès annuel à Toulouse. Atelier : Les différentes modalités de contractualisation. 19 juin 2014 Francis COHEN Congrès annuel à Toulouse Atelier : Les différentes modalités de contractualisation 19 juin 2014 Francis COHEN I/ Bien appréhender l univers contractuel : enjeux et réflexes à acquérir Des questions clés

Plus en détail

Règles relatives à la qualification des produits de sécurité par la DCSSI

Règles relatives à la qualification des produits de sécurité par la DCSSI Secrétariat général de la défense nationale Paris, le 26 février 2004 N 000451/SGDN/DCSSI/SDR Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Règles relatives à la qualification des produits

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application»

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 4 1.1. Généralités... 4 1.2. Domaine d application...

Plus en détail

Recueil de Positions techniques Qualimat Transport Avril 2014 SOMMAIRE

Recueil de Positions techniques Qualimat Transport Avril 2014 SOMMAIRE Recueil de Positions techniques Qualimat Transport Avril 2014 SOMMAIRE 1. OBJET ET MODALITES D APPLICATION p. 2 2. POSITIONS TECHNIQUES THEME 1 : Portée et limite du référencement Qualimat Transport -

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES CONTRATS D HÉMA-QUÉBEC. Révision 4 Avril 2011

POLITIQUE SUR LES CONTRATS D HÉMA-QUÉBEC. Révision 4 Avril 2011 POLITIQUE SUR LES CONTRATS D HÉMA-QUÉBEC Révision 4 Avril 2011 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 1 SECTION 1 - CHAMP D APPLICATION... 1 SECTION 2 - PRINCIPES... 1 SECTION 3 - DÉFINITIONS...

Plus en détail

Conditions Particulières de Certification

Conditions Particulières de Certification Conditions Particulières de Certification RENOVATION ENERGETIQUE Page 1 sur 4 1. Objet et domaine d application du document Le présent document a pour objectif de définir les exigences spécifiques du processus

Plus en détail

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 :

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 : MARCHE 15.004 : «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» CAHIER DES CHARGES Cahier des Charges - CILGERE Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE 3 1.1 Présentation de CILGERE

Plus en détail

Guide d application des référentiels pour le CIL-PASS mobilité et le CIL-PASS assistance

Guide d application des référentiels pour le CIL-PASS mobilité et le CIL-PASS assistance Guide d application des référentiels pour le CIL-PASS mobilité et le CIL-PASS assistance SOMMAIRE 1. PRESENTATION GENERALE : a) Généralités b) Vocabulaire c) Exigences du référentiel 2. ANALYSE DES PRINCIPAUX

Plus en détail