La pliométrie: aspects pratiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La pliométrie: aspects pratiques"

Transcription

1 La pliométrie: aspects pratiques CESA Les régimes de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Anisométriques Régimes de contraction et méthodes d entraînement Régime isométrique méthodes isométriques statiques Régimes anisométrique méthodes dynamiques. Concentriques Excentriques Pliométiques Méthodes combinées. CESA 1

2 Classification des méthodes Le développement la force musculaire repose sur le développement d une tension musculaire maximale (Zatsiorsky ) Tension maximale: Charge maximale: efforts maximaux méthode des efforts maximaux Charge non maximale : Jusqu à l épuisement : effort répétés: méthode des efforts répétés À vitesse maximale: efforts dynamiques méthode des efforts dynamiques. Tension sous-max: Charge non maximale : efforts sous-max. La pliométrie Définition Contraction constituée d un cycle étirement - raccourcissement (La contraction du muscle fait suite à un étirement préalable de celui-ci) Comment travailler en pliométrique? Travail de rebond sans charge ou avec charge légère 3 phases : 1. «préactivation» avant phase excentrique 2. phase excentrique courte et rapide 3. transition courte entre étirement-raccourcissement Pourquoi travailler en pliométrique? Permet de diminuer le temps de montée de la force (explosivité) Réduit le fossé entre pratique sportive habituelle et musculation Impact? Nerveux et mécanique (cycle étirement raccourcissement) La pliométrie CESA 2

3 La pliométrie Un muscle étiré préalablement fournit une force supérieure lors de la contraction qui suit immédiatement l étirement. Comment expliquer ce phénomène? La capacité d emmagasinement d énergie par les éléments élastiques en séries L intervention du réflexe myotactique. sont deux éléments à considérer dans l explication de ce phénomène. Pliométrie La pliométrie est une méthode dont le principe est de produire une contraction concentrique explosive immédiatement après une contraction excentrique brève. La pliométrie sollicite la composante élastique musculaire et le réflexe myotatique. On distingue : *la pliométrie simple à base de bondissements (cordes, foulées bondissantes, cerceaux), * la pliométrie basse : à base de haies.. La hauteur des obstacles se situe autour de 40cm * la pliométrie haute ou intense pour les membres inférieurs. La hauteur des obstacles est supérieure à 60 cm. *la pliométrie avec charge pour membres inférieurs et supérieurs. Les exercices se font avec lests ou sur des machines. Le muscle et sa composition Trois composantes essentiels affectées par le travail en pliométrie: CES: Composante élastique en série : tendons, titine, élastine CEP : Composante élastique en parallèle: enveloppe musculaire: endomisium, épymisium CC : Composante contractile les filaments d actine et de myosine. CESA 3

4 Pliométrie Trois phases de la pliométrie: La phase de pré-activation avant contact au sol Phase de contact au sol Transition courte entre étirement (excentrique) et raccourcissement + réflexe myotatique La pliométrie Entraîné vs. débutant Le muscle est sur-activé avant le contact au sol chez le débutant Lors de la prise de contact au sol, le débutant s écrase Le réflexe myotatique intervient en phase avec la contraction musculaire chez l athlète Le temps d appui est plus court chez l athlète La pliométrie nécessite un apprentissage technique La pliométrie Bondissements (foulées bondissantes, sauts, haies, plinthes ) Flexions + importantes ( ) (plinthes hauts de 60 cm à 1m) Les 2 méthodes permettent de travailler à différents angles de flexion (à rapprocher de celui de la compétition) CESA 4

5 La pliométrie : les paramètres Les paramètres clés du travail en bondissements : Le placement Dépend essentiellement de la flexion du genou - 90 : travail en «cuisse» (impact principal sur quadriceps) -± 135 : travail «classique» : travail «en pied» (impact principal sur le triceps sural) Le déplacement : on distingue les bondissements : Sur place / avec petit déplacement / avec grand déplacement Module le temps d appui, le niveau de tension développé, etc. Les tensions musculaires : sont fonction du type de bondissement : - Horizontaux (moins de tension): volume total : 400 -Verticaux (plus de tension) : volume total : 200 Les tensions peuvent être réduites en adaptant le support (sable, pelouse, tapis, etc.) Le rôle des segments libres : - Chargent l appui dans la phase excentrique (accentuer les tensions) - Allègent l appui dans la phase de poussée (maximiser la restitution d énergie Le rythme La piométrie Les paramètres clés du travail en bondissements : Le placement Dépend essentiellement de la flexion du genou - 90 : travail en «cuisse» (impact principal sur quadriceps) -± 135 : travail «classique» : travail «en pied» (impact principal sur le triceps sural) Pliométrie: avec charge Consiste à rebondir avec une charge ou ou à introduire un ou plusieurs temps de ressort dans un mouvement conventionnel (ex :. squat, développé couché, etc.) CESA 5

6 Quel est l intérêt du cycle étirement raccourcissement (CER) dans la performance musculaire?? La pliométrie met en jeu le cycle étirement raccourcissement du à la propriété élastique du muscle et à son activité réflexe (myotatique) Temps de couplage? Période de temps qui s écoule entre la fin de la contraction excentrique et le début de la contraction concentrique CESA 6

7 Durée du temps de couplage Longue Faible Courte Importante Contribution du CER sur la puissance Plus le TC est long, plus la perte d énergie élastique est importante Le temps de couplage Court Moyen Long Le type de surface (temps de couplage) CESA 7

8 Vitesse de la contraction excentrique Lente Faible Rapide Importante Contribution du CER sur la puissance Plus l étirement est lent, plus la perte d énergie élastique est importante Vitesse de la contraction concentrique Lente Faible Rapide Importante Contribution du CER sur la puissance Plus la VCC est lente, plus la perte d énergie élastique est importante Charge additionnelle Lourde Faible Légère Importante Contribution du CER sur la puissance Plus la CA est lourde, plus la perte d énergie élastique est importante CESA 8

9 L orientation des appuis L orientation des appuis L apport des bras 0 bras 1 bras 2 bras CESA 9

10 Comment optimiser le développement de la puissance max sur le long terme? Travailler sans charge / sans matériel ou travailler avec charge : pliométrie Stratégie optimale : Nombre de bondissements / séance : 200 à 400 (jusqu à / semaines) Nombre de séances / semaine : 2-4 Nombre de semaines consécutives : 6-8 (minimum 15 séances au total) Type de bondissements : dominante de déplacements horizontaux Type de charge : poids du corps (charge = pas de bénéfices supplémentaires) Cette stratégie n est suffisante pour obtenir des gains maximaux sur le long terme Il faut coupler avec du travail de force max et de force explosive Comment optimiser le développement de la puissance max sur le long terme? Travailler avec des charges sous maximales efforts dynamiques donc à vitesse maximale. Stratégie optimale : Rapprocher le mouvement des spécificités de l activité Exemples : Exercices à 1 jambe Exercices favorisant l avancée du bassin Exercices balistiques Haltérophilie Charge : de léger à la charge optimale (charge permettant de développer Pmax) Varier les exercices et les charges Coupler avec : pliométrie, stato-dynamique, concentrique pur La stato-dynamique C est la succession d une contraction isométrique et d une contraction concentrique explosive. Elle combine dans un même mouvement des phases statiques et des phases dynamiques. C est une méthode de musculation qui peut être utilisée près des compétitions pour effets bénéfique sur la stimulation nerveuse. Elle peut également être utilisée lors des phases préparatoires. CESA 10

11 La stato-dynamique Il existe deux modalités pour cette méthode: Les phases statiques sont placées dans la phase négative du mouvement (excentrique): c est la stato-excentrique ou statodynamique excentrique. Les temps d arrêts sont placés pendant la phase positive du mouvement: c est la stato-concentrique ou stato-dynamique concentrique. La stato-dynamique Suivant le nombre d arrêts effectués, on distingue: La stato-dynamique 1 temps La stato-dynamique 2 temps La stato-dynamique spéciffique La stato-dynamique accentuée La stato-dynamique 1 temps Elle consiste à placer un temps d arrêt de 2 à 3 secondes au milieu de la course (mouvement). À 90% pour un mouvement de squat. Très efficace, elle peut être utilisée lors de la période précompétitive, parfois y compris dans la période de compétition. CESA 11

12 La stato-dynamique 2 temps Il s agit de placer deux temps d arrêt de 2 à 3 secondes au début (60 à 70 ) et en fin (110 ) de la course (mouvement). Précaution: il faut que le deuxième temps d arrêt ne soit pas trop haut pour garder encore de la vitesse. Elle est efficace loin des périodes de compétition car elle génère de la fatigue. Elle est donc réservée pour les périodes de préparation éloignées de la compétition.. La stato-dynamique: spécifique Les modalités sont les mêmes que dans le cas de stato-dynamique 1 temps. Elle consiste à placer un temps d arrêt de 2 à 3 secondes à l angle correspondant d exécution du geste compétitif. Cette méthode permet un gain de force spécifique à l angle de contraction isométrique. Comme la stato-d 1 temps, elle peut être utilisée lors de la période précompétitive, parfois y compris dans la période de compétition. La stato-dynamique: l accentuée Les modalités sont les mêmes que dans le cas de stato-dynamique 1 temps. Elle consiste à placer un temps d arrêt de 2 à 3 secondes dans la course, ici les charges sont non maximale qui s allège brusque au bout des 2 à 3 s d arrêt, pour une meilleure efficacité. L objectif étant d accentuer la différence entre la phase statique et la phase dynamique explosive Cette méthode est très efficace en période de compétition. CESA 12

LE JEUNE AURELIEN CESA le jeune aurélien 1

LE JEUNE AURELIEN CESA le jeune aurélien 1 LE JEUNE AURELIEN CESA 2012 le jeune aurélien 1 Son objectif est d enchaîner sans temps d arrêt, une contraction en régime excentrique (mouvement en freinage) et une contraction en régime concentrique.

Plus en détail

Développement de la force:

Développement de la force: Développement de la force: méthodes concentrique et. Les régimes de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Ans Le concentrique Définition La contraction

Plus en détail

Méthodes concentrique et. Isométrique. Le concentrique Définition. Jeannot AKAKPO CESA - EMSP 1. 4 grands régimes. de contraction.

Méthodes concentrique et. Isométrique. Le concentrique Définition. Jeannot AKAKPO CESA - EMSP 1. 4 grands régimes. de contraction. Méthodes concentrique et isométrique. Les régimes r de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Anisométriques Le concentrique Définition - EMSP 1 L

Plus en détail

Les méthodes excentriques et combinées. Les types de contraction. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP 1

Les méthodes excentriques et combinées. Les types de contraction. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP 1 Les méthodes excentriques et combinées. Jeannot AKAKPO EMSP -CESA 1 Les types de contraction 5 types de contraction Isométrique: insertions immobiles ou fixes Anisométrique: insertions mobiles Isocinétique

Plus en détail

Gymnase du Bugnon OC sport. Le développement de la force

Gymnase du Bugnon OC sport. Le développement de la force Gymnase du Bugnon OC sport Le développement de la force Les trois principales formes de la force Force-endurance Force-maximale Force-explosive Force-vitesse Force de démarrage Relation Force Vitesse -

Plus en détail

LA CONTRACTION MUSCULAIRE

LA CONTRACTION MUSCULAIRE LA CONTRACTION MUSCULAIRE La structure du muscle : il est composé d unités contractiles (les myofibrilles) contenues dans des membranes conjonctives qui empêchent le démantèlement des filaments. Les myofibrilles

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon. Nicolas Babault

Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon. Nicolas Babault Les méthodes de développement de la FORCE Nicolas Babault Les 2 relations fondamentales Isométrie : relation force longueur Principes de Dynamique : relation force vitesse l entraînement musculaire Principes

Plus en détail

QU'EST-CE QU'OPTOJUMP?

QU'EST-CE QU'OPTOJUMP? QU'EST-CE QU'OPTOJUMP? L Optojump permet d'enregistrer de manière très simple et soignée les temps de vol et de contact avec le sol au cours d'une séquence de bonds. A l'aide d'un logiciel dédié, d'un

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA FORCE (MUSCULAIRE)

LES MECANISMES DE LA FORCE (MUSCULAIRE) BPJEPS AF 2017 Guillaume BOUDÉ F LES MECANISMES DE LA FORCE (MUSCULAIRE) OBJECTIFS EC définir la Force et différencier les types de Forces. EC connaître et comprendre les mécanismes de la Force. EC connaître

Plus en détail

Mécanismes de développement de la force. VERGNE Morgan

Mécanismes de développement de la force. VERGNE Morgan Mécanismes de développement de la force Définition de la force Capacité d un muscle à fournir une contraction intense pour exercer une tension maximale. Force maximale : 100% de la force disponible, permet

Plus en détail

Echauffement et Préparation Physique Générale (PPG): Pourquoi, Comment?

Echauffement et Préparation Physique Générale (PPG): Pourquoi, Comment? Echauffement et Préparation Physique Générale (PPG): Pourquoi, Comment? Conférence AJA Marathon / Crédit Mutuel 6 avril 2016 Yoann CABAJ Echauffement Routine précompétitive ou pré-entraînement -> préparer

Plus en détail

LA PROGRESSION DANS LE TRAVAIL DE VITESSE

LA PROGRESSION DANS LE TRAVAIL DE VITESSE LA PROGRESSION DANS LE TRAVAIL DE VITESSE STADE 1 : APPRENTISSAGE DU SPRINT Par Arnaud Ferec Article N 4 Nécessité d une grande concentration car il s agit d un travail essentiellement nerveux. Cette première

Plus en détail

SEMAINE 5 LA COMPÉTITION OPTIMISATION DE L ENTRAINEMENT

SEMAINE 5 LA COMPÉTITION OPTIMISATION DE L ENTRAINEMENT LA COMPÉTITION OPTIMISATION DE L ENTRAINEMENT GAINAGE PROPRIOCEPTION COORDINATION Préparer la compétition ne s improvise pas et les seuls entraînements de course ne sont certainement pas suffisants. D

Plus en détail

La force: généralités

La force: généralités La force: généralités La force : définitions En tant que caractéristique mécanique du mouvement : Toute cause capable de modifier l état de repos ou de mouvement d un corps. En tant que propriété humaine

Plus en détail

La force musculaire. La force : définitions. La force : définitions. Toute cause capable de modifier l état de repos ou de mouvement d un corps

La force musculaire. La force : définitions. La force : définitions. Toute cause capable de modifier l état de repos ou de mouvement d un corps La force musculaire Jeannot AKAKPO En tant que caractéristique mécanique du mouvement : Toute cause capable de modifier l état de repos ou de mouvement d un corps En tant que propriété humaine : Aptitude

Plus en détail

PROJET SPORTIF METHODE DES EFFORTS MAXIMAUX

PROJET SPORTIF METHODE DES EFFORTS MAXIMAUX PROJET SPORTIF METHODE DES EFFORTS MAXIMAUX (travail pyramidal croissant sur le nombre de répétitions et décroissant sur les charges) Agit sur la structure du muscle et sur les facteurs nerveux (recrutement

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE A.C.B.B. SENIORS

PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE A.C.B.B. SENIORS PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE A.C.B.B. SENIORS 2015-2016 Ce programme arrive un peu tard donc ne pas tenir compte des deux premières semaines sauf si vous n avez pas fait d aérobie lors des semaines précédentes.

Plus en détail

Organiser L3 à travers l expérimentation du mobile 2 «entretien de la forme».

Organiser L3 à travers l expérimentation du mobile 2 «entretien de la forme». Proposition d un 2 ème cycle en MUSCULATION de Niveau 4 BAC PRO Leçons L1 L2 THÈMES DE TRAVAIL POUR LA LEÇON Identifier les charges de personnelles sur chaque atelier. Convertir ses résultats pour obtenir

Plus en détail

AURÉLIEN LE JEUNE CESA le jeune aurélien

AURÉLIEN LE JEUNE CESA le jeune aurélien AURÉLIEN LE JEUNE CESA 2012 le jeune aurélien 1 Définition : Contraction musculaire ou les leviers osseux ne bougent pas et les points d'insertion sont fixes. Il n y a pas de mouvement. Au cours de la

Plus en détail

La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée

La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée Introduction Dans l entraînement, quelque soit les discipline, il y a des moments dans l année où l on ne fait pas n importe quoi! Quel que soit l athlète,

Plus en détail

FONDAMENTAUX DES SAUTS

FONDAMENTAUX DES SAUTS Sauts Fondamentaux 60 FONDAMENTAUX DES SAUTS 1. THEORIE Introduction A première vue les quatre sauts semblent très différents les uns des autres. D un point de vue technique ils se classent de relativement

Plus en détail

11-14 ans Poussée de croissance Précision du contrôle du geste Motivation sportive remise en cause Période privilégiée de l évolution de la

11-14 ans Poussée de croissance Précision du contrôle du geste Motivation sportive remise en cause Période privilégiée de l évolution de la CRMB 11-14 ans Poussée de croissance Précision du contrôle du geste Motivation sportive remise en cause Période privilégiée de l évolution de la coordination Notion de fenêtre biologique Endurance Force

Plus en détail

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE TOUTES LES DIAPOSITIVES SONT PROTEGEES PAR UN COPYRIGHT ET NE PEUVENT ETRE REPRODUITES SANS L ACCORD DE L IAAF Didier Beuchat 08.08.2012 Pourquoi un renforcement

Plus en détail

Renforcement musculaire en Rééducation

Renforcement musculaire en Rééducation Renforcement musculaire en Rééducation A. YAHIA, MH ELLEUCH Service de Médecine Physique Hôpital Habib Bourguiba SFAX Cours collège du 02.09.20 Plan Objectifs Définitions Rappel physiologique Les modes

Plus en détail

Formation Sport Santé et Préparation Physique

Formation Sport Santé et Préparation Physique Formation Sport Santé et Préparation Physique 30/11/12 à l UPEC La force et son développement, au service de la santé et à travers les âges Quelques rappels : La force a besoin d un point d appui pour

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE. (-17 / seniors) La balle est dans votre camp!!!

PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE. (-17 / seniors) La balle est dans votre camp!!! PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE (-17 / seniors) Semaine du 13 au 19 juillet : 2 séances : A ET B Semaine du 20 au 26 juillet : 3 séances : A, B et C Semaine du 27 au 2 Aout : 3 séances : A, B et D Semaine

Plus en détail

La course dans la préparation physique Approche technique et biomécanique. CPME Chantal Réga

La course dans la préparation physique Approche technique et biomécanique. CPME Chantal Réga La course dans la préparation physique Approche technique et biomécanique CPME Chantal Réga Introduction De nombreux sports (individuels et collectifs) utilisent la course à pied dans leur programme de

Plus en détail

MUSCULATION

MUSCULATION MUSCULATION 2014-2015 Carnet appartenant à : Nom : Prénom : Classe : Rappel de quelques notions : Sécurité : * Verrouillage articulaire, bassin en rétroversion, dos droit et entièrement en contact avec

Plus en détail

LE JEUNE AURELIEN CESA le jeune aurélien

LE JEUNE AURELIEN CESA le jeune aurélien LE JEUNE AURELIEN CESA 2012 le jeune aurélien 1 Définition : En régime excentrique, les points d insertions s écartent les uns des autres. Principe : le muscle se contracte, mais les insertions s'éloignent,

Plus en détail

Théorie de l entraînement

Théorie de l entraînement Théorie de l entraînement Les facteurs de condition physique Graphique: HEGNER 2006 2 Kraft Manifestation de la force Force maximale Déployer la plus grande force possible Enduranceforce Maintenir un effort

Plus en détail

LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES

LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES LE DEVELOPPEMENT PRECOCE DE LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES UNE PRIORITE DANS LA STRATEGIE DU SAVOIR S ENTRAÎNER 1 La CP5 pourrait aussi définir son objet de la façon suivante Le développement de toutes les

Plus en détail

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur»

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur» Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur» Thématique 3 : Facteurs Déterminants de l Activité et de la Performance Module : CG 3.3.3. : Optimisation des Facteurs Neuromusculaires de l

Plus en détail

APPROCHE TRANSVERSALE DES LANCERS EN SECTION SPORTIVE COLLEGE OU LYCEE

APPROCHE TRANSVERSALE DES LANCERS EN SECTION SPORTIVE COLLEGE OU LYCEE INTRODUCTION APPROCHE TRANSVERSALE DES LANCERS EN SECTION SPORTIVE COLLEGE OU LYCEE Qu ils soient abordés dans le contexte scolaire ou fédéral, les lancers apparaissent, de prime abord, complexes et nécessitant

Plus en détail

La Puissance en Cyclisme. Séminaire des Cadres Techniques 2014

La Puissance en Cyclisme. Séminaire des Cadres Techniques 2014 La Puissance en Cyclisme Séminaire des Cadres Techniques 2014 La Puissance en Cyclisme 1. Introduction 2. Physiologie de la Puissance 3. Les deux Composantes de la Puissance 4. Entrainement et Puissance

Plus en détail

La méthode impact FREDERIC MOMPO. Né le 19 novembre 1965 à Montpellier Taille : 1,68 m Poids basse saison : 80 kg Poids de compétition : 75kg

La méthode impact FREDERIC MOMPO. Né le 19 novembre 1965 à Montpellier Taille : 1,68 m Poids basse saison : 80 kg Poids de compétition : 75kg FREDERIC MOMPO Né le 19 novembre 1965 à Montpellier Taille : 1,68 m Poids basse saison : 80 kg Poids de compétition : 75kg Licencié depuis 1988 à la FFHMFAC Début des compétitions en 1988 en force athlétique,

Plus en détail

Evaluation de l entraînement. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers

Evaluation de l entraînement. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Cette présentation a été réalisée pour le compte de la LBFA et de l ADEPS en 2015-2016 par : Marc Delforge Mise en page : Simon Berteau 2 Evaluation de l entrainement

Plus en détail

L échauffement «Russe»

L échauffement «Russe» L échauffement «Russe» C est en 1966 que Mastérovoï mais au point une procédure d échauffement qui est restée sous l appellation d échauffement russe. Les nombreux accidents constatés chez des sprinters

Plus en détail

ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5

ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5 ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5 Merci à C. ANTOINE, J.L. ABAD et B. MEARD P. GADUEL Evaluation Les textes de référence Avec des objectifs multiples Enseigner c est gérer des variables Des données

Plus en détail

Puissance -Capacité VEGA 2011

Puissance -Capacité VEGA 2011 Puissance -Capacité FILIERES ENERGETIQUES ANAEROBIE ALACTIQUE ANAEROBIE LACTIQUE AEROBIE SUBSTRATS ENERGETIQUES UTILISES ATP CP GLYCOGENE GLUCOSE GLUCIDES LIPIDES DELAIS D INTERVENTION DU MECANISME INSTANTANNE

Plus en détail

Différents formes d étirements Avant l échauffement Catégorie : DYNAMIQUE Type : activo-dynamique et balistique

Différents formes d étirements Avant l échauffement Catégorie : DYNAMIQUE Type : activo-dynamique et balistique Étirement Les étirements sont des exercices spécifiques destinés à améliorer la mobilité par un allongement progressif du muscle au maximum de son amplitude. Les étirements améliorent l amplitude articulaire

Plus en détail

«L ATHLETE EST UN AVENTURIER»

«L ATHLETE EST UN AVENTURIER» Colloque national haies basses ISSOUDIN «L ATHLETE EST UN AVENTURIER» Le rôle de l entraîneur : «conduire et contribuer au développement de l individu, à l accomplissement des gens et des jeunes». Le coureur

Plus en détail

PROGRAMME DE MUSCULATION

PROGRAMME DE MUSCULATION PROGRAMME DE MUSCULATION Conseils de Shifu Le programme que vous avez devant vous est constitué de manière progressive. En effet, au fur et à mesure de votre travail personnel vous développerez vos capacités

Plus en détail

Nicolas FABRE STAPS Tarbes. 1 CM Physio L2 2005

Nicolas FABRE STAPS Tarbes. 1 CM Physio L2 2005 LA SOUPLESSE Nicolas FABRE STAPS Tarbes 1 CM Physio L2 2005 LA SOUPLESSE 1. Les différentes formes de souplesse 1.1. La souplesse générale et la souplesse spécifique 1.2. Les souplesses statique et dynamique

Plus en détail

Les muscles du corps humain. Comité Régional Sports pour Tous Alsace

Les muscles du corps humain. Comité Régional Sports pour Tous Alsace 1 Les muscles du corps humain TITRE SUR UNE OU DEUX LIGNES TITRE SUR UNE OU DEUX LIGNES CHAPITRE 1 Généralités : les caractéristiques du muscle CHAPITRE 2 2 CHAPITRE 1 Généralités Les caractéristiques

Plus en détail

PROGRAMME INTERSAISON POUR LES JOUEURS DES PÔLES

PROGRAMME INTERSAISON POUR LES JOUEURS DES PÔLES PROGRAMME INTERSAISON POUR LES JOUEURS DES PÔLES Réalisé par l encadrement des Pôles L intersaison, tremplin de la performance. Faire partie d un pôle espoirs est la première étape sur le chemin qui mène

Plus en détail

Le but des épreuves de lancer est de maximiser la distance parcourue par l engin.

Le but des épreuves de lancer est de maximiser la distance parcourue par l engin. FONDAMENTAUX DES LANCERS 103 1. INTRODUCTION Chaque discipline a un ensemble de contraintes spécifiques, incluant (a) les caractéristiques de l engin utilisé (taille, poids et qualités aérodynamiques),

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT & ÉVALUATION DES QUALITÉS DE FORCE. Sébastien MAITRE mai 2015

DÉVELOPPEMENT & ÉVALUATION DES QUALITÉS DE FORCE. Sébastien MAITRE mai 2015 DÉVELOPPEMENT & ÉVALUATION DES QUALITÉS DE FORCE Sébastien MAITRE mai 2015 www.preparation-physique.net I. INTÉRÊT DE LA PRATIQUE DE LA MUSCULATION La musculation est reconnue comme étant une méthode efficace

Plus en détail

Les modes de contractions musculaires

Les modes de contractions musculaires Les modes de contractions musculaires Les différents modes de contractions des muscles : Concentrique Excentrique Isométrique Plyométrique Stato-dynamique Auxotonique Concentrique : Les insertions tendineuses

Plus en détail

NOM : Prénom : Classe :

NOM : Prénom : Classe : NOM : Prénom : Classe : PRESSE : Quadriceps MUSCLES SEANCES 1 ET 2 ETIREMENTS Charge maxi développée sur 10 répétitions: BUTTERFLY : Pectoraux Charge maxi développée sur 10 répétitions DEVELOPPE COUCHE

Plus en détail

Le renforcement musculaire du cheval

Le renforcement musculaire du cheval Le renforcement musculaire du cheval Quelques principes Patrick GALLOUX - IFCE Ce qu il faut savoir Les types de contractions Les types d exercice et la récupération associée Les règles à respecter Quelques

Plus en détail

Le Jeune Aurélien CESA 2012

Le Jeune Aurélien CESA 2012 Le Jeune Aurélien CESA 2012 Le Jeune Aurélien 1 LES MÉCANISMES DE LA FORCE Définition de la force: C est la capacité à mobiliser ou à résister à une charge importante grâce à des tensions musculaire Le

Plus en détail

Dans ce chapitre : Définition des termes 198

Dans ce chapitre : Définition des termes 198 Dans ce chapitre : Définition des termes 198 Composantes de la forme physique 200 La force musculaire 200 La puissance 200 L endurance musculaire 201 L endurance cardiorespiratoire 203 La flexibilité 205

Plus en détail

LA FORCE ET LA FLEXIBILITÉ AU SERVICE DE LA PERFORMANCE

LA FORCE ET LA FLEXIBILITÉ AU SERVICE DE LA PERFORMANCE LA FORCE ET LA FLEXIBILITÉ AU SERVICE DE LA PERFORMANCE PREPARE PAR CAMILLE LAURIER, B. SC. Kinésiologue de formation, elle a toujours été passionnée par l activité physique et le mouvement humain. Ses

Plus en détail

MÉTHODES DE DÉVELOPPEMENT DE LA FORCE

MÉTHODES DE DÉVELOPPEMENT DE LA FORCE MÉTHODES DE DÉVELOPPEMENT DE LA FORCE MÉTHODES CONCENTRIQUES Vianney SELIN viaselin@gmail.com 1 SOMMAIRE LA LOGIQUE ZATSIORSKI METHODE DES CONTRASTES DE CHARGE METHODES DESCENDANTES METHODE CONCENTRIQUE

Plus en détail

TESTS D EVALUATION PHYSIQUE POUR LA SERIE 470

TESTS D EVALUATION PHYSIQUE POUR LA SERIE 470 TESTS D EVALUATION PHYSIQUE POUR LA SERIE 470 Une procédure d évaluation légère peut aider l entraîneur à vérifier le niveau physique de ces coureurs à tout moment mais surtout tout au long de leur collaboration.

Plus en détail

LA FORCE TYPES DE FORCE ÉDUCATION PHYSIQUE LA FORCE ET LA SOUPLESSE 4 ÈME ESO

LA FORCE TYPES DE FORCE ÉDUCATION PHYSIQUE LA FORCE ET LA SOUPLESSE 4 ÈME ESO LA FORCE Capacité neuromusculaire de développer la tension musculaire nécessaire pour vaincre une charge. Neuromusculaire signifie que nos muscles ne se bougent pas tout seuls, mais après une impulsion

Plus en détail

Stabhochsprung Saut à la perche

Stabhochsprung Saut à la perche Stabhochsprung Saut à la perche Boris Zengaffinen 8.8.2012 v2012 Philosophie de l entraînement spécifique perche Créer une base de saut générale! Respecter les aspects biomécaniques de la discipline! Se

Plus en détail

CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS!

CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS! CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS! VENDREDI 7 OCTOBRE 2016 Patricia MARTIN, Kinésithérapeute Formatrice en prévention Physique AU MENU CE SOIR Les étirements : Définition Les étirements: Pourquoi? Les

Plus en détail

Développement de la force

Développement de la force Développement de la force Haltérophilie et exercices dérivés 1 L haltérophilie : C est un sport ayant pour finalité de soulever à bout de bras des charges les plus lourdes possibles. Elle utilise pour

Plus en détail

¼ de squats très rapides sans bondir. 6 séries de 10 répétitions Barre chargée de 2 disques de 10 Kg

¼ de squats très rapides sans bondir. 6 séries de 10 répétitions Barre chargée de 2 disques de 10 Kg Cycle 6 Séance 1 : Lundi 10 Avril OBJECTIF : Musculation + Course Footing 15 (stade) + Etirements (impératif): Musculation : ¼ de squats très rapides sans bondir. 6 séries de 10 répétitions Barre chargée

Plus en détail

LE FRANCHISSEMENT DES HAIES : SAUTER OU FRANCHIR L OBSTACLE?

LE FRANCHISSEMENT DES HAIES : SAUTER OU FRANCHIR L OBSTACLE? Faculté du sport de Nancy LE FRANCHISSEMENT DES HAIES : SAUTER OU FRANCHIR L OBSTACLE? INTRODUCTION La course de haies appartient au groupe des épreuves athlétiques dans lequel un grand potentiel moteur

Plus en détail

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES Sommaire A. La structure musculaire 1. Les fibres musculaires 2. La répartition des fibres 3. Les facteurs induisant leur transformation B. Les différents types de

Plus en détail

PROGRAMME DE MAINTIEN PROGRAMME DE RENFORCEMENT

PROGRAMME DE MAINTIEN PROGRAMME DE RENFORCEMENT PROGRAMME DE MAINTIEN PROGRAMME DE RENFORCEMENT Yann Bernardini Maître d éducation physique et sport yann.bernardini@espritsport.com +4 79 37 3 06 N HÉSITEZ PAS À ME CONTACTER POUR TOUTES QUESTIONS Association

Plus en détail

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE TOUTES LES DIAPOSITIVES SONT PROTEGEES PAR UN COPYRIGHT ET NE PEUVENT ETRE REPRODUITES SANS L ACCORD DE L IAAF Didier Beuchat 08.08.2012 Pourquoi un renforcement

Plus en détail

Programme de musculation saison (Débutants)

Programme de musculation saison (Débutants) Programme de musculation saison 2017-2018 (Débutants) Objectifs : - Gain de masse et de force maximale pour l intersaison ; - Gain d explosivité et de force spécifique pour la présaison ; - Entretien de

Plus en détail

Chapitre II L entraînement physique en Formule 1

Chapitre II L entraînement physique en Formule 1 Chapitre II L entraînement physique en Formule 1 1-Introduction : L athlète de Haut-Niveau est une formule 1 de la performance. La «Formule 1» est l objet de tous les égards dans la préparation mécanique.

Plus en détail

LA VITESSE LA QUALITE DE VITESSE

LA VITESSE LA QUALITE DE VITESSE LA QUALITE DE VITESSE Définition : «La qualité de vitesse n existe pas, mais constitue une liaison des différentes qualités physiques.» TABACNICK La vitesse s obtient par un processus musculaire qui génère

Plus en détail

La science et l entraînement de karaté D R W. D E X T E R S H I M 8 E D A N I K D J U I N

La science et l entraînement de karaté D R W. D E X T E R S H I M 8 E D A N I K D J U I N La science et l entraînement de karaté D R W. D E X T E R S H I M 8 E D A N I K D J U I N 2 0 1 2 Apprentissage d une nouvelle aptitude Trois stades de l apprentissage d une nouvelle aptitude : 1. Stade

Plus en détail

SEANCE N 3 : Mettre en évidence ses points forts et ses points faibles afin de Bénéficier d un apprentissage et d un entraînement adéquats

SEANCE N 3 : Mettre en évidence ses points forts et ses points faibles afin de Bénéficier d un apprentissage et d un entraînement adéquats SEANCE 3 : Mettre en évidence ses points forts et ses points faibles afin de Bénéficier d un apprentissage et d un entraînement adéquats CIRCUIT TRAINING 1 VISE : Accompagner un projet Sportif (Puissance)

Plus en détail

Préparation au ski Janvier 2016

Préparation au ski Janvier 2016 Préparation au ski Janvier 2016 1. AMÉLIORER SON SOUFFLE Velo d entrainement Velo d entrainement course d une durée de 15 à 25 minutes, à répéter trois à cinq fois dans la semaine. * Chaque semaine, augmenter

Plus en détail

RINK-HOCKEY RENFORCEMENT MUSCULAIRE - ETIREMENTS

RINK-HOCKEY RENFORCEMENT MUSCULAIRE - ETIREMENTS RINK-HOCKEY RENFORCEMENT MUSCULAIRE - ETIREMENTS PARTICULARITÉS DU RINK-HOCKEY Jeu qui demande des qualités de vitesse et de force. La performance physique est à base de démarrage, de freinage, de vitesse,

Plus en détail

degrés, quatrième secteur, le point mort haut

degrés, quatrième secteur, le point mort haut 35 0 degrés, quatrième secteur, le point mort haut Exercice n : extension de la jambe en position assise Assis, cuisses en appui sur un banc, pieds lestés, relever la jambe jusqu à la hauteur du genou.

Plus en détail

Endurance, Vitesse, Force

Endurance, Vitesse, Force Endurance, vitesse, force : les 3 grandes composantes de la préparation physique D après Adil El Ghissassi, et comme nous avons pu par ailleurs le constater d un point de vue théorique dans le chapitre

Plus en détail

«Planifier pour faire progresser»

«Planifier pour faire progresser» «Planifier pour faire progresser» Annecy 11 Octobre 011 Fixer des objectifs Identifier les facteurs de performance Mettre en place un projet Connaitre les principes d entraînement Quantifier le volume

Plus en détail

Proposition d un 1er cycle en MUSCULATION de Niveau 3 BGT

Proposition d un 1er cycle en MUSCULATION de Niveau 3 BGT Proposition d un 1er cycle en MUSCULATION de Niveau 3 BGT Leçons THÈMES DE TRAVAIL POUR LA LEÇON L1 Acquisition de connaissances sécuritaires et posturales : Travail en binôme avec observateur qui valide

Plus en détail

Proposition d un cycle en MUSCULATION de Niveau 3 CAP-BEP

Proposition d un cycle en MUSCULATION de Niveau 3 CAP-BEP Proposition d un cycle en MUSCULATION de Niveau 3 CAPBEP Leçons THEMES DE TRAVAIL POUR LA LEÇON L1 Acquisition de connaissances sécuritaires et posturales : C est l enseignant qui valide les postures L2

Plus en détail

LES MODES DE LOCOMOTION EN TRIATHLON LA COURSE A PIED. BF4 Octobre David MANGEL

LES MODES DE LOCOMOTION EN TRIATHLON LA COURSE A PIED. BF4 Octobre David MANGEL LES MODES DE LOCOMOTION EN TRIATHLON LA COURSE A PIED BF4 Octobre 2012 - David MANGEL 2 types d énergies à mobiliser: A 20 km/h un coureur économe peut dépenser moins d'énergie qu'un coureur dépensier

Plus en détail

La préparation physique du coureur de demi-fond

La préparation physique du coureur de demi-fond La préparation physique du coureur de demi-fond Introduction : Cadre général = concept de préparation physique défini par PRADET Définition : processus intégré et permanent, présent à toutes les périodes

Plus en détail

Musculation en Lycée et Lycée Professionnel. 30 septembre Lycée Maryse BASTIE, LIMOGES. Mr Vincent DRUAUX

Musculation en Lycée et Lycée Professionnel. 30 septembre Lycée Maryse BASTIE, LIMOGES. Mr Vincent DRUAUX Musculation en Lycée et Lycée Professionnel 30 septembre 2010 Lycée Maryse BASTIE, LIMOGES Intervenants enants : Mr Philippe BELLEUDY Mr Vincent DRUAUX VIVRE UN CYCLE DE MUSCULATION 3 Choisir des exercices

Plus en détail

FÉDÉRATION. Par: Raymond Veillette, Football Rouge et Or, Université Laval

FÉDÉRATION. Par: Raymond Veillette, Football Rouge et Or, Université Laval FÉDÉRATION DU QUÉBEC ET Par: Raymond Veillette, Football Rouge et Or, Université Laval Richard Chouinard, Noël Décloître et Raymond Veillette, PEPS, Université Laval, Ste-Foy, P.Q., G1K 7P4 1 L'entraînement

Plus en détail

Développer les aspects technico-physiologiques en course à pied par un travail intermittent. Etude de cas pour le CD et le LD

Développer les aspects technico-physiologiques en course à pied par un travail intermittent. Etude de cas pour le CD et le LD Développer les aspects technico-physiologiques en course à pied par un travail intermittent Etude de cas pour le CD et le LD I. LES DETERMINANTS DE LA PERFORMANCE HUMAINE DANS LES SPORTS D ENDURANCE Rappel

Plus en détail

LE CENTRE DE PERFECTIONNEMENT SPORTIF LORRAINE EVALUATION HIVERNALE. Thierry Raffin E.T.R Lorraine

LE CENTRE DE PERFECTIONNEMENT SPORTIF LORRAINE EVALUATION HIVERNALE. Thierry Raffin E.T.R Lorraine LE CENTRE DE PERFECTIONNEMENT SPORTIF LORRAINE EVALUATION HIVERNALE Thierry Raffin E.T.R Lorraine 3 éme séminaire des Cadres Techniques Lorrains 01 décembre 2012 Le Centre de Perfectionnement Sportif Déclinaison

Plus en détail

Formation «culturisme» BPAGFF Dominique Dumas Diététicienne-Nutritionniste du sport Educatrice sportive BEES2 HACUMESE

Formation «culturisme» BPAGFF Dominique Dumas Diététicienne-Nutritionniste du sport Educatrice sportive BEES2 HACUMESE Formation «culturisme» BPAGFF Dominique Dumas Diététicienne-Nutritionniste du sport Educatrice sportive BEES2 HACUMESE Gamme montante : Progression adaptative vers une certaine intensité dans la charge,

Plus en détail

Programme de musculation saison (Débutants)

Programme de musculation saison (Débutants) Programme de musculation saison 2016-2017 (Débutants) Objectifs : - Gain de masse et de force maximale pour l intersaison ; - Gain d explosivité et de force spécifique pour la présaison ; - Entretien de

Plus en détail

MUSCULATION (N3) Respecter les principes d'équilibre (Latéralité et antagonistes)

MUSCULATION (N3) Respecter les principes d'équilibre (Latéralité et antagonistes) Compétence Attendue MUSCULATION (N3) Niveau 3 Pour produire et identifier des effets immédiats, dans le respect de son intégrité physique, mobiliser des segments corporels en référence à une charge personnalisée.

Plus en détail

Abdominaux : 20 répétitions pour chaque exercice (de chaque côté quand travail dissocié droite gauche)

Abdominaux : 20 répétitions pour chaque exercice (de chaque côté quand travail dissocié droite gauche) Cycle 2 Séance 1 : Lundi 31 Octobre OBJECTIF : Résistance - vitesse + PPG Footing 20 (stade) + Etirements + Gammes de courses (15 ) Vitesse pure : 3 x 30 m à 100 % récupération marchée sur la distance

Plus en détail

* Nota : L activité globale omniprésente : conservation de l enchaînement et de la spontanéité. Ne pas chercher à dissocier les éléments du geste.

* Nota : L activité globale omniprésente : conservation de l enchaînement et de la spontanéité. Ne pas chercher à dissocier les éléments du geste. ATHLETISME C2 : LE TRIPLE BOND Mallette EPS-85 / Athlétisme F4/F5 - Avoir une course d élan en accélération constante, dont la distance est réglée pour que l impulsion ait lieu avant la planche d appel

Plus en détail

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement Tiré du livre «Cyclisme et Optimisation de la Performance» Séances d entraînement types : Régénération

Plus en détail

HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES

HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES Structures anatomiques concernées Hypertrophie Sarcoplasme Fibres et myofibrilles Vascularisation Tissu conjonctif Hypertrophies: les différentes formes Hypertrophie

Plus en détail

Développement des capacités musculaires Musculation appliquée aux sports collectifs et individuels

Développement des capacités musculaires Musculation appliquée aux sports collectifs et individuels Développement des capacités musculaires Musculation appliquée aux sports collectifs et individuels La musculation 1. Définitions erzy Pierre «Procédé d entraînement caractérisé par la répétition méthodique

Plus en détail

LA MUSCULATION AVEC OU SANS APPAREIL

LA MUSCULATION AVEC OU SANS APPAREIL LA MUSCULATION AVEC OU SANS APPAREIL Laurent ETOURNEAU Décembre 2010 SOMMAIRE 1 ère partie GRANDS PRINCIPES I- Introduction 1. Qu est-ce que la musculation? 2. La chronologie dans l apprentissage de la

Plus en détail

Sauter loin en trois bonds

Sauter loin en trois bonds TRIPLE-SAUT : comportements attendus Dossier Coupe-Athlé 1. Travail du geste : foulée bondissante cloche rebond Je suis capable d enchaîner : - Une succession de foulées bondissantes ; - de cloche rebonds..

Plus en détail

LES PROCÉDÉS ET MÉTHODES DE DÉVELOPPEMENT DE LA FORCE

LES PROCÉDÉS ET MÉTHODES DE DÉVELOPPEMENT DE LA FORCE LES PROCÉDÉS ET MÉTHODES DE DÉVELOPPEMENT DE LA FORCE Par: Noël Décloître B. Sc. Raymond Veillette B. Sc. Noel Décloître et Raymond Veillette, PEPS, Université Laval, Ste-Foy, P.Q., G1K 7P4 1 PROCÉDÉS

Plus en détail

Plan Le secteur extracellulaire

Plan Le secteur extracellulaire Plan Introduction 1. Composants de l explosivité et de la force 2. Physiologie de l explosivité 3. La pliométrie 4. La planification des charges d explosivité puissance 5. Les méthodes de développement

Plus en détail

Méthodes de musculation. Planification et intérêt dans la pratique sportive

Méthodes de musculation. Planification et intérêt dans la pratique sportive Méthodes de musculation. Planification et intérêt dans la pratique sportive Philippe Connes (MCU) Université des Antilles et de la Guyane Le muscle Tendon musculaire Corps La fibre musculaire (FM) Le muscle

Plus en détail

Les composantes de la condition physique. 6 tests d évaluation globale de la force. La force de contraction. La vitesse de contraction

Les composantes de la condition physique. 6 tests d évaluation globale de la force. La force de contraction. La vitesse de contraction Les composantes de la condition physique La force La force musculaire est engendrée par les contractions musculaires. Elle peut être dynamique ou statique. On peut distinguer 3 types de force : La force

Plus en détail

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur»

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur» Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur» Thématique 2 : Didactique et méthodologie Module 1 : Concevoir, planifier et réguler l entraînement à court, moyen et long terme Support à l

Plus en détail

Un temps, une durée demi fond Une distance sprint, haies Un trajet, une trajectoire saut en hauteur, multi bond, lancer de javelot En utilisant des repères extérieurs et des repères sur soi en choisissant

Plus en détail

Préparation physique saison 2011/2012 Natation PROPRIO COORDINATIVE GLOBAL PROPHYLACTIQUE BAS DU CORPS PROPHYLACTIQUE HAUT DU CORPS EXTERNES

Préparation physique saison 2011/2012 Natation PROPRIO COORDINATIVE GLOBAL PROPHYLACTIQUE BAS DU CORPS PROPHYLACTIQUE HAUT DU CORPS EXTERNES Préparation physique saison 2011/2012 s prophylactiques DU Chassés-croisés des mains, bras verticale PRIO DU PRIO DU PRIO BAS DU Rester en fléchie* les yeux fermés QUADRICEPS ISCHIOS Sautillés avec Leg

Plus en détail

ÉLECTROSTIMULATION ET BASKET-BALL

ÉLECTROSTIMULATION ET BASKET-BALL PRÉPARATION PRÉPARATION - Fiche 4 ÉLECTROSTIMULATION ET BASKET-BALL Les progrès technologiques considérables des 30 dernières années permettent de disposer aujourd hui d un courant de stimulation parfaitement

Plus en détail