OUVRIR UNE SALLE D'INTERVENTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OUVRIR UNE SALLE D'INTERVENTION"

Transcription

1 PS ENS ENT 012 v2 OUVRIR UNE SALLE D'INTERVENTION /7 OBJET Uniformiser la procédure d'ouverture d'une salle d'intervention DOMAINE D APPLICATION Blocs opératoires PERSONNEL CONCERNE Ensemble du personnel du bloc opératoire REFERENCES Références législatives, réglementaires et normatives Décret N du 18 avril 1989, relatif au statut des Aides-soignants et des Agents des Services Hospitaliers, modifié par décret n du 29 décembre 1998 Décret de compétence n du 29 juillet 2004 relatif aux actes professionnels et à l'exercice de la profession d'infirmier Recommandations pour l'entretien des blocs opératoires, CCLIN Sud-Ouest, août 2006 Manuel de certification V10, critère 7d «hygiène des locaux» Surveiller et prévenir les infections associées aux soins, SFHH, septembre 2010, recommandation R60 Références internes MO SPI-PRE 036 relatif à l'hygiène des mains MO ENS-ENT 010 relatif au bon usage des détergents désinfectants LISTE DES ANNEXES annexe 1 : tenue au bloc opératoire annexe 2 : exemple check liste d'ouverture annexe 3 : fiche de contrôle du matériel dédié à l'iade annexe 4 : procédure de pose de filtre terminal à usage unique (recommandations du fabricant) DEFINITIONS ET ABREVIATIONS AS : Aide-soignant (e) IADE : Infirmier (ère) anesthésiste diplôme (e) d'état IDE : Infirmier (ère) diplôme (e) d'état IBODE : Infirmier (ère) de bloc opératoire diplôme (e) d'état SFHH : Société française d'hygiène hospitalière Rédaction (nom et fonction) K. CHATEUR : AS M. VANMULLEN : IDE P. HOLVOET : IBODE V. LEFEBVRE IDEH Date Visa Vérification (nom et fonction) M. CAILLAUX : présidente CLIN M. DUHAMEL : cadre hygiéniste D. BREFORT : cadre IBODE N. DECOCK : cadre IADE Date Visa Approbation support (nom et fonction) Direction qualité : Date Visa

2 QUI QUOI fait et 2/7 COMMENT Ensemble du personnel Revêtir la tenue de bloc opératoire Pratiquer l'hygiène des mains Procédure Tenue de bloc dans vestiaire MO SPI-PRE 036 hygiène mains Prendre connaissance du programme Se diriger dans la salle d'intervention 1 IBODE Non Effectuer le bionettoyage FERMER LES PORTES MO ENS-ENT 010 détergents désinfectants La date limite du filtre de l'auge estelle atteinte? Oui Adapter le filtre terminal sur l'auge Effectuer la check liste IBODE/ IADE 2 Ensemble du personnel Procédure fabricant CHAQUE PROFESSIONNEL EFFECTUE SA PROPRE CHECK LISTE Effectuer la traçabilité dans le cahier d'ouverture Préparer la salle en vue de l'intervention Salle prête pour l'intervention

3 3/7 1- EFFECTUER LE BIONETTOYAGE D'OUVERTURE Matériel utilisé : chiffonnettes à usage unique avec seau gazes pré-imprégnées sur balai trapèze Produit utilisé : détergent-désinfectant dispensé par une centrale d'hygiène, prêt à l'emploi dans un bidon identifié situé dans chaque zone de préparation. Procédure du haut vers le bas et du plus propre au plus sale: dépoussiérage humide des surfaces éclairage opératoire chariots de soins bistouri électrique matériel spécifique lié à l'intervention balayage humide du sol avec le balai trapèze équipé d'une gaze pré-imprégnée en fin de procédure, éliminer la gaze dans le sac DAOM Matériel spécifique relevant de la responsabilité de l'iade dépoussiérage humide des surfaces chariot anesthésie table anesthésie station d'anesthésie et accessoires 2- EFFECTUER LA TRACABILITE Tracer l'ensemble des éléments relatifs à la check liste et au bionettoyage dans l'ensemble des documents à disposition.

4 4/7 Annexe 1

5 EXEMPLE CHECK LISTE OUVERTURE SALLE INTERVENTION Nom de l'infirmier Contrôle OK Date : Défaut constaté 5/7 Annexe 2 Bon fait Eclairage de salle correct Ventilation correcte (s'assurer que les grilles soient ouvertes) *salle conventionnelle (position auto) *flux (position grande vitesse) Température correcte Éclairage opératoire correct Éclairage de secours fonctionnel Accessoires présents Bistouri électrique fonctionnel Accessoires du bistouri présents Négatoscope fonctionnel Aspiration fonctionnelle Dépoussiérage des surfaces au détergent désinfectant Balayage humide du sol Approvisionnement de la salle Equipement des supports déchets Matériel spécifique Ampli fonctionnel Chariot d'anesthésie Colonne de coelioscopie fonctionnelle Colonne d'arthroscopie fonctionnelle Garrot pneumatique fonctionnel Table d'anesthésie Table opératoire Station d'anesthésie Coller l'étiquette du filtre terminal Annexe 3

6 6/7

7 7/7 Annexe 4

BIONETTOYAGE EN SOINS DE SUITE 2009

BIONETTOYAGE EN SOINS DE SUITE 2009 PS ENS-ENT 010 V1 BIONETTOYAGE EN SOINS DE SUITE 2009 n page 1/14 OBJET Améliorer la qualité de l'environnement du patient, contribuant ainsi à diminuer le risque d'infection. En cohérence avec le manuel

Plus en détail

PROCEDURE BIONETTOYAGE DES UNITES DE SOINS EN COURT SEJOUR

PROCEDURE BIONETTOYAGE DES UNITES DE SOINS EN COURT SEJOUR PROCEDURE BIONETTOYAGE DES UNITES DE SOINS EN COURT SEJOUR PG ENS ENT 014 v4 2012 1/11 MODIFICATIONS APPORTEES - Nouveaux chariots - Méthode de pré-imprégnation - Individualisation des chiffonnettes OBJET

Plus en détail

BIONETTOYAGE EN EHPAD ET LONG SEJOUR

BIONETTOYAGE EN EHPAD ET LONG SEJOUR BIONETTOYAGE EN EHPAD ET LONG SEJOUR PS ENS ENT 002 v2 2012 1/10 MODIFICATION(S) APPORTEE(S) - Nouveaux chariots - Méthode de pré-imprégnation - Individualisation des chiffonnettes OBJET Améliorer la qualité

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE

PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE PG SPI SUR 014 v1 2011 1/5 OBJET Conduite à tenir dans le cadre de l'arrivée d'un patient atteint ou suspect de portage de Clostridium

Plus en détail

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité Référence : PT/HYG/003-C Page :Page 1 sur 15 Objet : - Permettre de dispenser des soins de qualité dans un environnement maîtrisé (garantie de propreté visuelle et bactériologique). - Eviter la propagation

Plus en détail

GÉRER LE DISPOSITIF DE SONDAGE VÉSICAL CLOS

GÉRER LE DISPOSITIF DE SONDAGE VÉSICAL CLOS MODE OPÉRATOIRE GÉRER LE DISPOSITIF DE SONDAGE VÉSICAL CLOS MO INF 004 v4 03/2014 1/4 MODIFICATION APPORTÉE Procédure technique différenciée selon que le sondage est effectué chez un homme ou chez une

Plus en détail

Avant l époque «Faubert»

Avant l époque «Faubert» Epoque que vous n avez surement pas connue! Entretien des locaux : de la serpillière à la méthode de pré imprégnation G. Guerre (CS hygiéniste) ARLIN Bourgogne 1893 Guide de l'entretien des locaux / ARLIN

Plus en détail

BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE

BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE P r é v e n t i o n d u r i s q u e i n f e c t i e u x e n E HPAD V. MOULIN Praticien Hygiéniste D.SEVALI Biohygiéniste 03/04/2014 L'ENTRETIEN DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel?

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel? L entretien en radiologie conventionnelle Il existe plusieurs sortes d entretiens à l hôpital Selon le service, le risque infectieux, la zone à entretenir et les actes effectués, l entretien sera différent.

Plus en détail

Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux

Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux Journée de formation du RRESO Brest le 24 mai 2007 Jean-Christophe HILAIRE Cadre infirmier Service hygiène hospitalière Centre Hospitalier de

Plus en détail

Construire un plan de nettoyage et de désinfection

Construire un plan de nettoyage et de désinfection Construire un plan de nettoyage et de désinfection Docteur Régine POTIÉ-RIGO Médecin du Travail Mlle Laetitia DAVEZAT IPRP Ingénieur Hygiène/Sécurité Mme Laetitia MARCHE Technicienne des services généraux

Plus en détail

Hygiène Stérilisation. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 111

Hygiène Stérilisation. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 111 Hygiène Stérilisation 2013 111 Formation des correspondants en hygiène hospitalière CCLIN Sud-Ouest (formation réservée aux correspondants hygiène de Midi-Pyrénées) Répondre aux exigences de la circulaire

Plus en détail

ENTRETIEN COURANT DE LA CHAMBRE DU RESIDENT Fiche N 3

ENTRETIEN COURANT DE LA CHAMBRE DU RESIDENT Fiche N 3 1. OBJECTIFS Maintenir un environnement visuellement propre afin d offrir un confort et un accueil agréable aux résidents et à leurs proches. Limiter le risque de transmission croisée des microorganismes

Plus en détail

PRÉVENIR LA TRANSMISSION CROISÉE DES «BACTÉRIES HAUTEMENT RÉSISTANTES AUX ANTIBIOTIQUES ÉMERGENTES» (BHRE)

PRÉVENIR LA TRANSMISSION CROISÉE DES «BACTÉRIES HAUTEMENT RÉSISTANTES AUX ANTIBIOTIQUES ÉMERGENTES» (BHRE) PROCÉDURE PRÉVENIR LA TRANSMISSION CROISÉE DES «BACTÉRIES HAUTEMENT RÉSISTANTES AUX ANTIBIOTIQUES ÉMERGENTES» (BHRE) PG INF 008 v2 03/2014 1/10 MODIFICATIONS APPORTÉES Ce document remplace et annule les

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX. Dr Agnès LASHERAS Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux

ENTRETIEN DES LOCAUX. Dr Agnès LASHERAS Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux ENTRETIEN DES LOCAUX Dr Agnès LASHERAS Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux Classification des locaux selon le risque infectieux L entretien doit prendre en compte : la diversité des locaux les

Plus en détail

FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE. Produits utilisés pour la détergence et la désinfection

FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE. Produits utilisés pour la détergence et la désinfection A. CHATELAIN Cadre hygiéniste Produits utilisés pour la détergence et la désinfection Les produits utilisés en établissement de soins participent à la prévention et la lutte contre les infections nosocomiales.

Plus en détail

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES PROTOCOLE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES TRANSPORTS SANITAIRES ET DE LEURS MATERIELS Selon les protocoles du CLIN, du SMUR 54 et du Groupe Synapse (69) Pour assurer une efficacité optimale du nettoyage

Plus en détail

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité Référence : PR/HYG/003-B Page : Page 1 sur 18 Objet : - Permettre de dispenser des soins de qualité dans un environnement maîtrisé (garantie de propreté visuelle et bactériologique). - Eviter la propagation

Plus en détail

Bio nettoyage au bloc opératoire

Bio nettoyage au bloc opératoire Bio nettoyage au bloc opératoire Béatrice CROZE Infirmière hygiéniste Service d hygiène et d épidémiologie novembre 2012 Le bio nettoyage au bloc L impression omniprésente de travailler dans l urgence

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE ENTRETENIR LE MATERIEL D ENDOSCOPIE DIGESTIVE

MODE OPÉRATOIRE ENTRETENIR LE MATERIEL D ENDOSCOPIE DIGESTIVE MODE OPÉRATOIRE ENTRETENIR LE MATERIEL D ENDOSCOPIE DIGESTIVE MO ENDO 002 v7 02/2014 1/7 MODIFICATION APPORTÉE mise à disposition du produit inactivant «prion OBJET Décontamination, détergence et désinfection

Plus en détail

Adaptation à l emploi des IDE au bloc opératoire

Adaptation à l emploi des IDE au bloc opératoire Ecole d infirmiers de bloc opératoire Adaptation à l emploi des IDE au bloc opératoire Objectifs de la formation : Formation professionnelle continue sur 5 jours 14-15 septembre 2015 21-22 septembre 2015

Plus en détail

Organisation des séquences de soins. gilles manquat f bloc 07

Organisation des séquences de soins. gilles manquat f bloc 07 Organisation des séquences de soins 1 Contexte organisationnel (1) Multiples taches à accomplir Par des catégories professionnelles différentes Niveaux de risque différents Définir les taches à réaliser

Plus en détail

PROCEDURE BIONETTOYAGE DES NOYAUX CENTRAUX DE CHATILIEZ

PROCEDURE BIONETTOYAGE DES NOYAUX CENTRAUX DE CHATILIEZ PROCEDURE BIONETTOYAGE DES NOYAUX CENTRAUX DE CHATILIEZ PS ENS - ENT 008 v1 2012 1/6 OBJET Maintenir une bonne qualité de l'environnement. En cohérence avec le manuel de certification V2010, les activités

Plus en détail

Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage QUELLES RECOMMANDATIONS?

Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage QUELLES RECOMMANDATIONS? 3 ème Journée Régionale de formation et d information destinée aux EHPAD HYGIENE ET PREVENTION DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD Jeudi 17 Novembre 2011 CHU de ROUEN Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage

Plus en détail

Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE

Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE Nous contacter : Tél. : 09 69 32 22 72 - Fax : 08 20 56 90 05 - E-mail : formation@alpagroupe.fr Contexte : Afin de prévenir le risque infectieux et maîtriser l hygiène

Plus en détail

Article 4311-1 : Champ des soins infirmiers : Définition de l exercice professionnel Analyse Organisation. intègrent la Qualité des soins

Article 4311-1 : Champ des soins infirmiers : Définition de l exercice professionnel Analyse Organisation. intègrent la Qualité des soins DECRET 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V Professions de santé (Parties Réglementaires) du Code de Santé Publique Livre III Auxiliaires médicaux. Titre 1 er : Profession d infirmier

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage Arnaud REBÊCHE Un constat s impose : le secteur de la propreté et du multi services, dans la restauration,

Plus en détail

Activité 3 : Aider la personne dans les actes de la vie quotidienne et repérer les modifications d'état

Activité 3 : Aider la personne dans les actes de la vie quotidienne et repérer les modifications d'état FICHE METIER et PASSERELLES AGENT DE SERVICE HOSPITALIER - ASH Domaines : Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement - Sous domaine : Hygiène Code fiche du répertoire des métiers de la fonction publique

Plus en détail

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT AU BLOC OPERATOIRE

GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT AU BLOC OPERATOIRE Noms= Date= GRILLE D AUTO EVALUATION DES SOINS LES PLUS FREQUENT AU BLOC OPERATOIRE SOINS Niveau de maîtrise Connaissances en hygiène Savoir s habiller en tenue de bloc Savoir se laver les mains hygiéniquement

Plus en détail

APPORT DU NETTOYAGE PAR LA VAPEUR

APPORT DU NETTOYAGE PAR LA VAPEUR APPORT DU NETTOYAGE PAR LA VAPEUR Place de la méthode vapeur pour l entretien des locaux dans les EHPAD Corinne FILLON CH de Dieppe 17Novembre 2011 Méthode vapeur Principes - La vapeur est un gaz qui réunit

Plus en détail

Le carnet sanitaire du bloc opératoire :

Le carnet sanitaire du bloc opératoire : Le carnet sanitaire du bloc opératoire : un outil de gestion des risques N Loukili 1, L Cauchy 1, C Berneron 2, C Lestrez 3, A Lechat 3, B Lazzari 4, JP Dupuis 4, B Grandbastien 1 1 : Service de Gestion

Plus en détail

Directeur des soins. Catégorie A! Directeur des soins

Directeur des soins. Catégorie A! Directeur des soins Catégorie A! Directeur des soins! Cadre de santé et cadre supérieur de santé! Infirmier anesthésiste Infirmier de bloc opératoire et et puéricultrice Catégorie B Catégorie C (services de soins) Catégorie

Plus en détail

Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL

Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL Objectifs Assurer une propreté visuelle Assurer un environnement agréable au patient/résident Prévenir la transmission croisée La classification

Plus en détail

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Livret Animalier 1 Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Réception du matériel sale : Cages : - vider et rincer les cages sales et les disposer dans la machine à laver - sortir les

Plus en détail

Accueil et Formations du personnel recruté en Stérilisation Centrale. Présenté par Dany GAUDELET et le Dr. Julien MOLINA

Accueil et Formations du personnel recruté en Stérilisation Centrale. Présenté par Dany GAUDELET et le Dr. Julien MOLINA Accueil et Formations du personnel recruté en Stérilisation Centrale Présenté par Dany GAUDELET et le Dr. Julien MOLINA PLAN Introduction Réglementation Circuit du personnel Procédure de Formation Accueil

Plus en détail

Nom / prénom : Tél. : E-mail :

Nom / prénom : Tél. : E-mail : Domaine : Risques HPCI Catégorie : Secteur : Centre de charges Surveillance sanitaire année Etablissement concerné : Si multisite, site concerné : Si multisite, prière de remplir 1 fiche par site Personne

Plus en détail

Le Bio nettoyage en milieu Hospitalier

Le Bio nettoyage en milieu Hospitalier Le en milieu Hospitalier Différence entre nettoyage et Bio-nettoyage Définition de nettoyage: Le nettoyage est l'opération qui consiste à éliminer les salissures afin d assurer la propreté, l hygiène,

Plus en détail

INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE DIPLOME D'ETAT

INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE DIPLOME D'ETAT INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE DIPLOME D'ETAT HISTORIQUE Histoire de la chirurgie : D abord aux mains des religieux, guérisseurs ou sorciers. Hippocrate et Galien passent à l observation et quittent la médecine

Plus en détail

Entretien d une chambre d un patient ou résidant. Formation élèves aides soignants Melle Van de casteele IDE Hygièniste

Entretien d une chambre d un patient ou résidant. Formation élèves aides soignants Melle Van de casteele IDE Hygièniste Entretien d une chambre d un patient ou résidant Formation élèves aides soignants Melle Van de casteele IDE Hygièniste RECOMMANDATIONS GENERALES 1. Aérer la pièce 2. Sortir les déchets 3. Travailler toujours

Plus en détail

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP JE SUIS INFIRMIER(ÈRE) SPÉCIALISÉ(E) Elections CTE/CAP le 4 Décembre 2014 Lettre aux Infirmiers(ères) Spécialisés(ées) Les professions infirmières ont engagé depuis plusieurs années, au travers la réingénierie

Plus en détail

Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD. Maîtrise de la bio contamination et place du bio nettoyage. Jeudi 28 mai 2009

Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD. Maîtrise de la bio contamination et place du bio nettoyage. Jeudi 28 mai 2009 Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD Maîtrise de la bio contamination et place du bio nettoyage Jeudi 28 mai 2009 Alain LEFEBVRE - Cadre supérieur de santé Hygiéniste 1 Le bio nettoyage

Plus en détail

Verser 1L 1L d'eau dans dans la la chaudière. Verser 2L d'eau dans le réservoir de récupération. Brancher le tuyau sur la machine

Verser 1L 1L d'eau dans dans la la chaudière. Verser 2L d'eau dans le réservoir de récupération. Brancher le tuyau sur la machine NETTOYEUR VAPEUR Utilisation Verser 1L 1L d'eau dans dans la la chaudière Verser 2L d'eau dans le réservoir de récupération Brancher le tuyau sur la machine Fixer l'accessoire et les raccords nécessaires

Plus en détail

La question du double emballage au bloc opératoire

La question du double emballage au bloc opératoire Symposium Satellite CEFH Mardi 9 avril 2013 La question du double emballage au bloc opératoire Docteur Dominique GOULLET Praticien hospitalier des Hospices Civils de Lyon Président Honoraire de l Association

Plus en détail

Reconfiguration du circuit d approvisionnement pharmacie / bloc opératoire dans un hôpital de proximité

Reconfiguration du circuit d approvisionnement pharmacie / bloc opératoire dans un hôpital de proximité Reconfiguration du circuit d approvisionnement pharmacie / bloc opératoire dans un hôpital de proximité PLAN 1. Introduction: la reconstruction du bloc opératoire 2. Matériel et méthodes: la réflexion

Plus en détail

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Sodexo Le Better Tomorrow Plan Nos actions de progrès en bio nettoyage Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Présentation de l entreprise Sodexo Depuis la création de l entreprise en 1966, Sodexo est le partenaire

Plus en détail

Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire

Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire Dr. Aurélie Fourneret-Vivier Praticien hospitalier Equipe Opérationnelle en Hygiène Centre Hospitalier Métropole

Plus en détail

ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX

ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX Bionettoyage REGARD A., LYON Juillet 2010 Il n'eiste pas " la technique", mais plusieurs techniques qui seront élaborées sous forme de mode opératoire en tenant compte des

Plus en détail

LES CIRCUITS AU BLOC OPERATOIRE

LES CIRCUITS AU BLOC OPERATOIRE LES CIRCUITS AU BLOC OPERATOIRE Atelier-action du Resclin «Gestion du risque infectieux associé à une intervention chirurgicale» 4ème Trimestre Prévention du risque infectieux Priorité Préoccupation constante

Plus en détail

Institut de Formation en Soins Infirmiers F O R U M P O S T B A C O R S A Y - 2 9 N O V E M B R E 2 0 1 4 1

Institut de Formation en Soins Infirmiers F O R U M P O S T B A C O R S A Y - 2 9 N O V E M B R E 2 0 1 4 1 Institut de Formation en Soins Infirmiers F O R U M P O S T B A C O R S A Y - 2 9 N O V E M B R E 2 0 1 4 1 FORMATION Professionnelle et Universitaire Diplôme d Etat Exercice de la profession Licence Filière

Plus en détail

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes 1. ENTRETIEN À L OUVERTURE D UNE SALLE D OPÉRATION NON UTILISÉE AU DELÀ DE 24 H Nettoyer les surfaces (table d opération, table d instruments, éclairage opératoire, appareil d anesthésie), avec un chiffon

Plus en détail

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER DSCSI- SY/GL/MB 1 I INTRODUCTION I 1 HISTOIRE Loi de 1978,

Plus en détail

Objet : Assurer une bonne hygiène et une bonne conservation des aliments et des médicaments nécessitant une conservation au réfrigérateur.

Objet : Assurer une bonne hygiène et une bonne conservation des aliments et des médicaments nécessitant une conservation au réfrigérateur. Référence : PT/HYG/007-A Page :Page 1 sur 7 Objet : Assurer une bonne hygiène et une bonne conservation des aliments et des médicaments nécessitant une conservation au réfrigérateur. Résumé des modifications

Plus en détail

PROTOCOLE DE GLYCEMIE SUR SANG CAPILLAIRE

PROTOCOLE DE GLYCEMIE SUR SANG CAPILLAIRE Protocole N 20 - Glycémie sur sang capillaire 1/5 UNITE D HYGIENE ET DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES Date : 2000 PROTOCOLE DE GLYCEMIE SUR SANG CAPILLAIRE Avec la participation du groupe de

Plus en détail

GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER PROPRETE OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER

GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER PROPRETE OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER PROPRETE CHAPITRE 1 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION CHAPITRE 2 GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER CHAPITRE 3 CONTEXTE 3-1- Caractéristiques de l'activité propreté

Plus en détail

L ENTRETIEN DES LOCAUX ET DES EQUIPEMENTS AU BLOC OPERATOIRE

L ENTRETIEN DES LOCAUX ET DES EQUIPEMENTS AU BLOC OPERATOIRE LUTTE CONTRE L INFECTION EN PERIODE PERI-OPERATOIRE mars 2010 L ENTRETIEN DES LOCAUX ET DES EQUIPEMENTS AU BLOC OPERATOIRE F. DUBOURDIEU Unité d Hygiène Hospitalière Hôpitaux Civils de Colmar Sommaire

Plus en détail

Check List sondage urinaire

Check List sondage urinaire Check List sondage urinaire Mode d emploi Groupe de travail ARIH -ARLIN Constitution du groupe de travail Séverine AZALOT Sabine BELLOUR Julie CHASTIN Patrick DEROUSSEN Monique DUHAMEL Virginie LEBRAN

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives Référence : PT/RES/004-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques durant la période de stockage en réserve sèche. Mots clés : Denrées alimentaires / HACCP / Restauration / Stockage

Plus en détail

MODE OPERATOIRE ENTRETIEN DU NASOFIBROSCOPE

MODE OPERATOIRE ENTRETIEN DU NASOFIBROSCOPE MODE OPERATOIRE ENTRETIEN DU NASOFIBROSCOPE MO SPI PRE 028 v5 04/2012 1/5 MODIFICATIONS APPORTEES - Prise en charge du matériel pour les patients suspects ou atteints de MCJ - Durée de l'étape «désinfection»

Plus en détail

Entretien des différents locaux

Entretien des différents locaux Fiche Pratique Entretien des différents locau Il n'eiste pas " la technique", mais plusieurs techniques qui seront élaborées sous forme de mode opératoire en tenant compte des contraintes du contete. Cependant,

Plus en détail

Journées d hygiène et qualité des soins 9 et 10 Décembre 2010

Journées d hygiène et qualité des soins 9 et 10 Décembre 2010 Journées d hygiène et qualité des soins 9 et 10 Décembre 2010 Groupe de travail: Centre Hospitalier Louis Daniel Beauperthuy Centre Hospitalier Maurice Selbonne ARLIN Guadeloupe L enjeu du programme national

Plus en détail

GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE

GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE GESTION DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES PAR LES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE AU BLOC OPERATOIRE Odile NUIRY, Pharmacien, CHU de SAINT-ETIENNE CONTEXTE Projet de modernisation du CHU En 2009

Plus en détail

A CONCEPTION DES LOCAUX LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT. C. Dumartin Formation FELIN Mars 2011 PLAN

A CONCEPTION DES LOCAUX LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT. C. Dumartin Formation FELIN Mars 2011 PLAN LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT C. Dumartin Formation FELIN Mars 2011 PLAN A CONCEPTION DES LOCAUX B ENTRETIEN DES LOCAUX 1. ENTRETIEN DES SOLS ET SURFACES 2. ENTRETIEN DES EQUIPEMENTS

Plus en détail

Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES 7.03. Objectifs. Technique et méthode I PRINCIPES II MATERIEL ET PRODUITS

Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES 7.03. Objectifs. Technique et méthode I PRINCIPES II MATERIEL ET PRODUITS SOINS SPECIFIQUES 7.03 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection : - prévenir les infections locales

Plus en détail

STOCKAGE EN FROID POSITIF OU EN FROID NEGATIF

STOCKAGE EN FROID POSITIF OU EN FROID NEGATIF Référence : PT/RES/018-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques durant la période de stockage des denrées alimentaires sous régime de froid. Mots clés : Chambre froide négative

Plus en détail

13/ L exercice professionnel de l infirmier

13/ L exercice professionnel de l infirmier SEMESTRE 1 UE 1.3.S1 Législation, éthique, déontologie 13/ L exercice professionnel de l infirmier I. Le métier d'infirmier Définition générale L'infirmier dispense des soins de nature préventive, curative

Plus en détail

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Présentation Stéphane GRAFFIN formation, diagnostic et conseil interviens depuis 2014 sur l ensemble du territoire national auprès

Plus en détail

Visite hygiène du du 02 octobre 2009

Visite hygiène du du 02 octobre 2009 1/10 Présents : Monsieur BONDU (Société AZUR NET), Micheline GUILLOTEAU, Odile MICHONNEAU et Nadine OUACHENE Ordre du jour : Point sur la prestation d AZUR NET Compte-rendu : Rappel de la visite hygiène

Plus en détail

COMMENT AMELIORER LA QUALITÉ ET LA GESTION DES RISQUES DE LA FONCTION LINGE HOSPITALIÈRE? Bertrand Locherer

COMMENT AMELIORER LA QUALITÉ ET LA GESTION DES RISQUES DE LA FONCTION LINGE HOSPITALIÈRE? Bertrand Locherer COMMENT AMELIORER LA QUALITÉ ET LA GESTION DES RISQUES DE LA FONCTION LINGE HOSPITALIÈRE? Bertrand Locherer La démarche qualité appliquée à l établissement «test» 1) Le contexte Dégradation des résultats

Plus en détail

CIRCULATIONS ET ESCALIERS

CIRCULATIONS ET ESCALIERS PRESTATIONS GLOBALES Ecole GERBAULT CIRCULATIONS ET ESCALIERS L M Me J V 5 fois/an 3 fois/an 1 fois/an Aspiration et lavage des sols Dépoussiérage des rampes Dépoussiérage des portes manteau Dépoussiérage

Plus en détail

in ARMENGAUD M. Réflexion historique sur les Infections Nosocomiales Bull. Soc. Fr. Microbiol 2003 ; 18 : 34-38

in ARMENGAUD M. Réflexion historique sur les Infections Nosocomiales Bull. Soc. Fr. Microbiol 2003 ; 18 : 34-38 Un hôpital doit être construit par un architecte compétent Son personnel a de bonnes manières et se distingue par sa propreté corporelle et vestimentaire. Traité de médecine Indienne 4 è siècle avant J-C

Plus en détail

CClin Est. Le 17 avril 2014 Strasbourg

CClin Est. Le 17 avril 2014 Strasbourg Recherche des causes d un grave défaut de transmission d information en présence d une situation à fort risque de contamination CClin Est Le 17 avril 2014 Strasbourg 1 Contexte Développement de la culture

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR L ENTRETIEN DES BLOCS OPERATOIRES

RECOMMANDATIONS POUR L ENTRETIEN DES BLOCS OPERATOIRES RECOMMANDATIONS POUR L ENTRETIEN DES BLOCS OPERATOIRES Edition : Août 2006 RECOMMANDATIONS POUR L ENTRETIEN DES BLOCS OPERATOIRES Coordinateur du groupe : Docteur Christophe GAUTIER Document validé par

Plus en détail

GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE

GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE Groupe GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE Rédaction Approbation Mise en application : Validation Guide d hygiène et de sécurité alimentaire CAFETERIAS / Création en septembre 2004 / Version A /

Plus en détail

MARCHE DE NETTOYAGE MAISON DE L ENFANCE. Cahier des clauses techniques particulières

MARCHE DE NETTOYAGE MAISON DE L ENFANCE. Cahier des clauses techniques particulières MARCHE DE NETTOYAGE MAISON DE L ENFANCE Cahier des clauses techniques particulières ESPACE D ACCUEIL ET D ECHANGE NATURE DES SURFACES ET SUPERFICIE Il est précisé que les locaux restent ouverts en période

Plus en détail

PRINCIPALES TECHNIQUES D'ENTRETIEN

PRINCIPALES TECHNIQUES D'ENTRETIEN PRINCIPALES TECHNIQUES D'ENTRETIEN Bionettoyage REGARD A., LYON Janvier 2010 Techniques et méthodes I. Entretien des surfaces «hors sol» 1) Essuyage humide des surfaces au quotidien Enlever les salissures

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2008. Spécialité : Environnement, hygiène

EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2008. Spécialité : Environnement, hygiène Centres de Gestion de la Mercredi 6 janvier 2008 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 56 EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE ère CLASSE 2008 Spécialité

Plus en détail

PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE

PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE Sandrine LEPETIT, IBODE, bloc opératoire ambulatoire ORL-OPH CHU CLERMONT FERRAND La chirurgie ambulatoire Modalités d existence et d application,

Plus en détail

METTRE EN PLACE DES PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES

METTRE EN PLACE DES PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES PROCÉDURE METTRE EN PLACE DES PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES PG INF 011 v4 03/2014 1/7 MODIFICATIONS APPORTÉES Application des précautions complémentaires air ou gouttelettes, mars 2013 En cas de transfert

Plus en détail

Bionettoyage des locaux

Bionettoyage des locaux Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N S.PT.S.006.4 Bionettoyage des locaux CLASSEUR 1 : ADMINISTRATION SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : SERVICE DE SOINS INFIRMIERS CLASSEUR 3 : QUALITE CLASSEUR

Plus en détail

Salle de déchocage : la check-list du matériel

Salle de déchocage : la check-list du matériel SEBA CORINNE Cadre de Santé SAU CONCEPTION MARSEILLE Salle de déchocage : la check-list du matériel Les urgences vitales ne constituent qu une minorité des cas de prise en charge dans un service d urgence,

Plus en détail

DIU d Imagerie Interventionnelle pour les Manipulateur

DIU d Imagerie Interventionnelle pour les Manipulateur DIU d Imagerie Interventionnelle pour les Manipulateur INTRODUCTION L activité de radiologie interventionnelle a pris aujourd hui une place essentielle au sein des services d imagerie. Les patients sont

Plus en détail

Environnement du bloc opératoire

Environnement du bloc opératoire La gestion du risque infectieux au bloc opératoire Environnement du bloc opératoire Salles propres et environnements maîtrisés apparentés dans les établissements de santé : une norme. Alain GUEY, Dépt.

Plus en détail

Dossier de consultation des entreprises Nettoyage des locaux

Dossier de consultation des entreprises Nettoyage des locaux 1 Dossier de consultation des entreprises Nettoyage des locaux 2 1 Cahier des clauses administratives particulières DC1 Règlement de la consultation DC4 Lettre de candidature DC5 Déclaration du candidat

Plus en détail

DOCUMENT DE SUIVI DES ACTIVITES MENEES EN MILIEU PROFESSIONNEL

DOCUMENT DE SUIVI DES ACTIVITES MENEES EN MILIEU PROFESSIONNEL DOCUMENT DE SUIVI DES ACTIVITES MENEES EN MILIEU PROFESSIONNEL Sur le cycle de formation (trois ans : seconde, première, terminale) Cette grille permet de repérer les activités réalisées par le candidat

Plus en détail

PREVENTION DE LA TRANSMISSION DES BMR A DOMICILE

PREVENTION DE LA TRANSMISSION DES BMR A DOMICILE PREVENTION DE LA TRANSMISSION DES BMR A DOMICILE Liliane GUILLORET**, Mireille LAMBERT*, ** Coordinatrice de SSIAD, Infirmière re hygiéniste *PH responsable EOHH, Président du CLIN HOPITAL LOCAL MONTFORT

Plus en détail

EOHH = F. Lyonnet - Dr I. Martin CorHyg = V. Arcier - N. Goutey - A. Lechaillier

EOHH = F. Lyonnet - Dr I. Martin CorHyg = V. Arcier - N. Goutey - A. Lechaillier EOHH = F. Lyonnet - Dr I. Martin CorHyg = V. Arcier - N. Goutey - A. Lechaillier 1 Centre Hospitalier de Roanne 2 Nouvel Hôpital Déménagement du 21 sept. au 17 octobre 2009 Secteur Femme-Enfant : 118 lits

Plus en détail

Prescriptions techniques

Prescriptions techniques Prescriptions techniques Application du décret n 2004-555 du 15 juin 2004 relatif aux prescriptions techniques applicables aux canalisations et raccordements des installations de transport, de distribution

Plus en détail

MAÎTRISE DE L HYGIÈNE ET DÉMARCHE QUALITÉ : L EXEMPLE DU LABEL. Forcomed Dr Florence Lair

MAÎTRISE DE L HYGIÈNE ET DÉMARCHE QUALITÉ : L EXEMPLE DU LABEL. Forcomed Dr Florence Lair MAÎTRISE DE L HYGIÈNE ET DÉMARCHE QUALITÉ : L EXEMPLE DU LABEL Forcomed Dr Florence Lair La qualité : définition OMS : «démarche qui doit permettre de garantir à chaque patient l assortiment d actes diagnostiques

Plus en détail

L'ENTRETIEN ET LA DESINFECTION DES BLOCS OPERATOIRES C.CLIN SUD-OUEST

L'ENTRETIEN ET LA DESINFECTION DES BLOCS OPERATOIRES C.CLIN SUD-OUEST L'ENTRETIEN ET LA DESINFECTION DES BLOCS OPERATOIRES C.CLIN SUD-OUEST LISTE DES PARTICIPANTS AU GROUPE DE TRAVAIL Mme AUGEREAU Mme CLEMENT Mme COMPANY Mme DA CUNHA Mme FOIN Mme GAULT - METAIS Conseillère

Plus en détail

SCHEMAS REGIONAUX DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES. Travaux préparatoires Schémas 2013/2017 RECUEIL DE DONNEES EMPLOI FORMATION

SCHEMAS REGIONAUX DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES. Travaux préparatoires Schémas 2013/2017 RECUEIL DE DONNEES EMPLOI FORMATION SCHEMAS REGIONAUX DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Travaux préparatoires Schémas 2013/2017 RECUEIL DE DONNEES EMPLOI FORMATION Document de travail Novembre 2012 RRA / DRJSCS / ARS Novembre 2012 Page

Plus en détail

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux Formation Initiale du personnel A l hygiène et à l entretien des locaux Formation initiale à l hygiene et l entretien des locaux 1.Principes d hygiène fondamentaux 1.1. Notions de base sur les salissures:

Plus en détail

ATELIERS THERAPEUTIQUES ET SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNAUTE D ETABLISSEMENTS RISLE ET PLATEAUX

ATELIERS THERAPEUTIQUES ET SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNAUTE D ETABLISSEMENTS RISLE ET PLATEAUX ATELIERS THERAPEUTIQUES ET SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNAUTE D ETABLISSEMENTS RISLE ET PLATEAUX La Communauté d établissements Hôpital local Le Neubourg EHPAD: Harcourt Brionne Pont-Authou Syndicat Inter-Hospitalier

Plus en détail

Fiche de poste Infirmier

Fiche de poste Infirmier Fiche de poste Infirmier Description du métier 1 Activités principales Pratiquer des soins infirmiers en direction des personnes âgées dépendantes pour maintenir un état de santé satisfaisant et prévenir

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2011 CORRIGE Epreuve E3 Sous épreuve C3 U33 GESTION PREVISIONNELLE ET SUIVI DE CHANTIER EN ASSAINISSEMENT OU EN NETTOYAGE INDUSTRIEL OU EN NETTOIEMENT

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1

CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1 CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1 Le réseau de correspondants médicaux et paramédicaux en hygiène hospitalière - la coordination et l animation sont assurées par l EOHH (infirmier et/ou

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE HOP LOCAL & CENTRE D'HEBERGEMENT - DU PAYS D'HORTE ET TARDOIRE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE HOP LOCAL & CENTRE D'HEBERGEMENT - DU PAYS D'HORTE ET TARDOIRE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE HOP LOCAL & CENTRE D'HEBERGEMENT - DU PAYS D'HORTE ET TARDOIRE PLACE DU CHAMP DE FOIRE 16110 La Rochefoucauld France Démarche

Plus en détail

Nom / prénom : Tél. : E-mail :

Nom / prénom : Tél. : E-mail : Domaine : Risques HPCI Catégorie : Secteur : Centre de charges Surveillance sanitaire année Etablissement concerné : Si multisite, site concerné : Si multisite, prière de remplir 1 fiche par site Personne

Plus en détail

HYGIENE BUCCO-DENTAIRE EN EHPAD

HYGIENE BUCCO-DENTAIRE EN EHPAD HYGIENE BUCCO-DENTAIRE EN EHPAD Définition : On entend par hygiène bucco-dentaire, la toilette de la bouche et des dents/ou dentiers hors soins médicamenteux. Elle relève du rôle propre infirmier pouvant

Plus en détail

Direction de l hospitalisation Et de l organisation des soins Sous-Direction des Ressources Humaines du Système de Santé Cellule des Statistiques

Direction de l hospitalisation Et de l organisation des soins Sous-Direction des Ressources Humaines du Système de Santé Cellule des Statistiques MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS Direction de l hospitalisation Et de l organisation des soins Sous-Direction des Ressources Humaines du Système de Santé Cellule des Statistiques JUILLET 2009 AVANT

Plus en détail

HISTORIQUE FORMATION INITIALE EN HYGIENE HOSPITALIERE HISTORIQUE HISTORIQUE HISTORIQUE HISTORIQUE. Réunion inter-régionale en 1996 Constats

HISTORIQUE FORMATION INITIALE EN HYGIENE HOSPITALIERE HISTORIQUE HISTORIQUE HISTORIQUE HISTORIQUE. Réunion inter-régionale en 1996 Constats 1 FORMATION INITIALE EN HYGIENE HOSPITALIERE Anne BETTINGER Cadre de santé hygiéniste C-CLIN Est Réunion inter-régionale en 1996 Constats!Mise en évidence des écarts entre les théories enseignées en écoles

Plus en détail