Act.1 : ASDS: COMMENT REALISER UN BON COLLAGE?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Act.1 : ASDS: COMMENT REALISER UN BON COLLAGE?"

Transcription

1 Mots-clés : colles, adhésifs, tensioactifs, mouillage Act.1 : ASDS: COMMENT REALISER UN BON COLLAGE? De nos jours, il existe une multitude de colles de compositions chimiques différentes : cyanoacrylate, époxydique, vinylique, etc., chacune étant plus ou moins bien adaptée à l assemblage de matériaux spécifiques (bois, métal, verre, plastique, etc.) et à un usage particulier (décoration, sollicitation mécanique, immersion dans un liquide, etc.). Ainsi, on n utilisera pas la même colle pour recoller convenablement un vase brisé ou une semelle de chaussure. Comment choisir? Doc.1. Les différents modèles pour expliquer le phénomène d adhésion Plusieurs modèles ont été imaginés pour expliquer le fonctionnement de la colle. Aucun n explique entièrement le phénomène, et il est probable que plusieurs coexistent. Le phénomène est appelé adhésion et les principales théories sur l adhésion peuvent être regroupées en deux catégories : l adhésion physico-chimique et l adhésion mécanique. On peut définir le collage comme le procédé permettant de maintenir de façon durable et solide deux substrats entre eux. La liaison entre ces deux supports est alors d origine chimique, et non mécanique. Quand la colle colle-t-elle? Il faut que la colle mouille. La première qualité de la colle est donc de bien s étaler. Mieux elle y parvient, moins elle emprisonnera de bulles d air contrariantes au fond des minuscules alvéoles des matériaux. Si des bulles restent coincées, elles seront sous pression et pourraient être à l origine d un décollement. Voilà pourquoi il faut que la colle mouille. Ainsi elle se répartit au mieux et, en séchant, va former des sortes de crochets sur les deux surfaces à coller. Ces crochets vont s imbriquer et tenir solidaires les différentes parties à sceller. Plus cet ancrage est profond, plus il compte de points d appui, plus le collage est réussi. C est pourquoi la rugosité des matériaux à coller doit être régulière. Si des écarts trop importants se forment, les risques de créer des poches d air augmentent. A chaque matériau son mode de collage. En fait, la colle réalise un ancrage mécanique à travers des liaisons chimiques qu elle installe avec les solides à assembler. Ces liaisons sont de deux types : l un appelé covalent, l autre ionique. Dans la liaison covalente, les atomes de colle partagent certains de leurs électrons avec ceux du matériau. Ainsi pour les métaux, les colles dites «époxy» attaquent chimiquement la surface, créant des liaisons covalentes. La liaison ionique, elle, s établit entre anions et cations. C est le type de liaison qu utilise la simple colle blanche pour faire tenir deux feuilles de papier entre elles ; il en va de même pour l assemblage du carton et du bois. Comment assembler deux matériaux polymères, appelés plus simplement plastiques? Pour être efficaces, les colles utilisées doivent être formées des mêmes molécules que celles des polymères à joindre. Sous une forme liquide, les molécules de la colle pénètrent dans les deux solides, se mêlent à eux et réagissent avec leurs molécules pour former de nouvelles chaînes moléculaires. On assiste ainsi à une réaction de polymérisation entre les molécules de la colle elle-même et avec les molécules du matériau polymère. Le phénomène permet de faire passer ces chaînes d un solide à l autre, formant alors un maillage très résistant. Adhésion physico-chimique Création de liaisons entre adhésif et matériau Covalentes (centaine de kj / mol) Electrostatiques (variable) Hydrogène (10 à 20 kj / mol) De Van der Waals (< 10 kj / mol) Adhésion mécanique Ancrage mécanique (selon la rugosité du matériau) Mouillage de l adhésif sur le matériau (qui entraine une plus grande surface de contact) Inter-diffusion des polymères (dans le cas d une colle polymère) Fig. 1 Inter-diffusion de polymères : les flèches indiquent le sens de la diffusion des chaînes de l adhésif. Fig. 2 Différents cas de mouillage d un liquide sur un matériau solide en fonction de l angle de contact (ou de mouillage) Ɵ C. Fig. 3 Influence de la rugosité sur l adhésion. Structure et matériaux ASDS Colles- 1/5

2 Doc. 2 : Comment prévoir l adhésion d une colle? Doc.3. Un exemple de colle polymère : Les cyanoacrylates Les colles cyanoacrylates polymérisent rapidement en présence de donneurs de doublets d électrons. La polymérisation démarre le plus souvent grâce à l eau naturellement présente sur les substrats (= humidité : attention aux doigts!). Dans certains cas, un amorceur anionique (tel des ions hydroxyde, alcoolate...) peut être utilisé Lors de la polymérisation, il y a formation de chaînes polaires Fig. 4 Monomère de la colle longues et solides. Par exemple, la Super Glue, est une colle cyanocrylate obtenue par polymérisation du 2-cyanoacrylate de méthyle (Fig. 4). Doc. 4 : Une goutte de Super Glue de même volume sur différents matériaux Super Glue sur du verre Super Glue sur du PE (polyéthylène) Super Glue sur du zinc Super Glue sur du PTFE (ex. poêle Téfal) Vidéo : Structure et matériaux ASDS Colles- 2/5

3 QUESTIONS : 1) Faire un bilan sur le phénomène d adhésion. Colles «ordinaires» Colles polymères Conditions pour un bon collage Il faut que la colle mouille : elle se répartit au mieux pout former des sortes de crochets qui vont s imbriquer et tenir solidaires les différentes parties à sceller. Matériaux concernés Métaux, papier, carton, bois Matériaux polymères : Les plastiques Type d adhésion Ancrage mécanique et chimique. Adhésion mécanique Le polymère se forme ou se termine au La colle pénètre dans les aspérités du moment de l utilisation. Un catalyseur (O2 de matériau, donnant lieu à plusieurs Que se passe-t-il lors du l air ou l eau de l atmosphère, UV) provoque la points d ancrage mécaniques après collage? réaction. La colle crée des liaisons covalentes, solidifications. L efficacité de cette adhésion dépend de la rugosité du des liaisons ioniques, des liaisons hydrogène matériau ou des interactions de Van Der Waals. Le polymère durcit après application Plusieurs mécanismes peuvent expliquer le phénomène d adhésion. Par exemple : L adhésion mécanique : la colle pénètre dans les aspérités du matériau, donnant lieu à plusieurs points d encrage mécanique après solidification. L efficacité de cette adhésion dépend de la rugosité du matériau. Si la surface est trop lisse, la colle n adhère pas. Si la surface est trop rugueuse, l adhésion est mauvaise car des bulles d air se créent (cas (b)). Le cas (a) montre une adhésion optimale, avec une rugosité intermédiaire. L adhésion par diffusion : il y a inter-diffusion entre les deux surfaces. Cela suppose la solubilité mutuelle des matériaux en contact. Ainsi, si adhésif et matériaux à coller sont composés de polymères compatibles, les chaînes polymères de l adhésif vont diffuser à l interface du matériau selon un mécanisme appelé reptation. L adhésion chimique : il peut se former, à l interface colle/matériaux, des liaisons covalentes ou ioniques lors de réactions chimiques. Structure et matériaux ASDS Colles- 3/5

4 L adhésion physique : dans tous les cas, l adhésif crée des liaisons électrostatiques intermoléculaires de type interactions de Van der Waals avec le matériau. Elles sont traduites par l aptitude de l adhésif à mouiller le matériau : l adhésif doit pouvoir s étaler, occuper la plus grande surface possible sur le substrat. Cet étalement est évalué par l angle de contact θ C défini sur la Fig. 2 du document 1. 2) a) Liaison covalente/ ionique/ de Van der Waals : quel est le classement de ces liaisons de la moins à la plus «solide»? La liaison covalente est la mise en commun de deux électrons par deux atomes, chaque atome apportant un électron. C est aussi le lien qui maintient ensemble les atomes dans une molécule. La liaison ionique se forme entre des ions de signe opposé. Lorsque deux atomes liés ont des électronégativités très différentes, la liaison covalente est totalement dissymétrique. L un des atomes transfère quasiment son (ses) électron (s) à l autre et chacun des atomes devient un ion. Les liaisons de Van Der Waals existent pour tous les corps moléculaires. Elles proviennent de dipôles polarisés instantanés car les deux électrons d'une liaison covalente sont mobiles et lorsqu'ils sont un peu plus du côté d'un atome, cela crée un dipôle polarisé instantané (+ -). Les forces de Van der Waals sont d autant plus grandes que les électrons sont nombreux et la molécule étendue. Les liaisons de Van Der Waals sont des liaisons faibles. La liaison ionique est moins forte que la liaison hydrogène. b) Peut-on en conclure que l adhésion physique est moins efficace que l adhésion chimique? L adhésion physique est due aux liaisons de Van Der Waals qui se créent alors que l adhésion chimique entraîne la formation de liaisons covalentes ou des liaisons ioniques donc l adhésion physique est moins efficace que l adhésion chimique. 3) Pourquoi est-il souhaitable de poncer légèrement les matériaux avant assemblage? Dans le document 1, la fig. 3 présente l influence de la rugosité sur l adhésion : une surface trop lisse ou une rugosité trop importante ne permet pas un bon ancrage d où la nécessité de poncer légèrement les matériaux 4) La relation de Young-Dupré traduit l équilibre de la goutte de colle en posant que «la somme des composantes horizontales des trois vecteurs évoqués dans le doc.2. est égale au vecteur nul». a) Montrer qu on a alors : γ SV = γ SL + γ LV.cosθ. On applique la relation de Young-Dupré (qui traduit l équilibre de la goutte) : γ SV + γ SL + γ LV = 0 En projetant les vecteurs sur Ox : γ SV = - SV γ SL = SL ; γ LV = LV x cos θ L équilibre de la goutte est traduit par γ SV + γ SL + γ LV = 0 soit - SV + SL + LV x cos θ = 0 soit SV = SL + LV x cos θ b) A l aide d une analyse dimensionnelle, justifier que γ SL, γ LV et γ SV peuvent s exprimer en J.m -2. représente la tension superficielle c est-à-dire la force qui s exerce à l interface ou la force qui s exerce par unité de surface. [ ] = F. S -2 [ F ] = N [ S ] = L 2 Structure et matériaux ASDS Colles- 4/5

5 c) L adhésion d une colle de type résine époxy (γlv = 44,0 mj.m 2 ) est-elle plus satisfaisante sur une surface en polyéthylène (γsv = 31,0 mj.m 2 ; γsl = 41,0 mj.m 2 ) ou sur une surface en aluminium (γsv = 500 mj.m -2 ; γsl = 456 mj.m 2 )? On recherche la meilleure adhésion, c est-à-dire la valeur de l angle θ la plus éloignée de 90 (proche de 0 ou 180 ). On s appuie sur la relation de Young-Dupré : SV = SL + LV x cosθ soit cosθ = ( SV - SL ) / LV Sur la surface en polyéthylène : cosθ = (31,0 41,0).10-3 / (44, ) = 0,3647 soit θ = 103 Sur la surface en aluminium : cosθ = ( ).10-3 / (44, ) = 1 soit θ = 0 L étalement est maximal pour la surface en aluminium. Surface en polyéthylène Surface en aluminium γ SV (mj.m -2 ) 31,0 500 γ SL (mj.m -2 ) 41,0 456 θ = cos 1 SV SL ( ) (rad) LV 1,80 3,14 θ = cos 1 SV SL ( ) ( ) LV ) a) Entourer et nommer le ou les groupe(s) caractéristique(s) du monomère de la Super Glue. Groupe ester Groupe amine b) Parmi ceux présentés dans le doc. 4, quel est le matériau sur lequel la Super Glue a le plus de chance de bien coller? La Super Glue collera le mieux sur du PE, matière plastique avec un faible. Structure et matériaux ASDS Colles- 5/5

Les différentes théories

Les différentes théories THÈME : LES MATÉRIAUX STRUCTURE ET PROPRIÉTÉS DES MATÉRIAUX Deux heures de colles Document 1 : Vidéo l "la Colle" Colles et adhésifs, objets incontournables de notre quotidien, sont au cœur d une vaste

Plus en détail

ASDS: deux heures de colles Document 1 : Vidéo l "la Colle" Document 2 : Théorie de l adhésion. adhésion Exemple : les cyanoacrylates.

ASDS: deux heures de colles Document 1 : Vidéo l la Colle Document 2 : Théorie de l adhésion. adhésion Exemple : les cyanoacrylates. DS 1 TS- SPE THÈME LES MATÉRIAUX STRUCTURE ET PROPRIÉTÉS DES MATÉRIAUX NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... ASDS: deux heures de colles Document 1 : Vidéo l "la Colle" Colles et adhésifs, objets

Plus en détail

Thème : Les matériaux Chap. 2 Structure et propriétés des matériaux LES COLLES

Thème : Les matériaux Chap. 2 Structure et propriétés des matériaux LES COLLES LES COLLES Mots-clefs : Colles et adhésifs Contexte du sujet : Depuis toujours l'homme sait utiliser la colle : l'homme de Néandertal la connaissait et savait déjà parfaitement l'utiliser pour des décorations

Plus en détail

ASSEMBLAGE PAR COLLAGE. Emmanuelle ETIEMBLE POLYTEC France 04/11/14

ASSEMBLAGE PAR COLLAGE. Emmanuelle ETIEMBLE POLYTEC France 04/11/14 ASSEMBLAGE PAR COLLAGE Emmanuelle ETIEMBLE POLYTEC France 04/11/14 Sommaire Le Collage - généralités Le Collage dans l électronique : Choix des colles Résines organiques Colles céramiques Exemples de collage

Plus en détail

L I A I S O N S I N T E R M O L E C U L A I R E S

L I A I S O N S I N T E R M O L E C U L A I R E S ARCHITECTURE DE LA MATIERE : R.Duperray Lycée F.BUISSON PTSI Structure et organisation de la matière condensée L I A I S O N S I N T E R M O L E C U L A I R E S I CONSTITUTION de la MATIÈRE (rappel) 1.

Plus en détail

l état solide 1 Interaction électrostatique 1.1 Loi de Coulomb

l état solide 1 Interaction électrostatique 1.1 Loi de Coulomb 9. Cohésion de la matière à l état solide 1 Interaction électrostatique 1.1 Loi de Coulomb Deux objets ponctuels portent chacun une charge électrique q A et q B exprimée en Coulomb (C). Ils sont séparés

Plus en détail

Les différents types de liaisons chimiques

Les différents types de liaisons chimiques Les différents types de liaisons chimiques classés en liaisons fortes et liaisons faibles: en fonction de l énergie de liaison qui permet de mesurer «la force» de la liaison (énergie de liaison = - énergie

Plus en détail

Chapitre 9 : Cohésion de la matière à l état solide (p. 151)

Chapitre 9 : Cohésion de la matière à l état solide (p. 151) PARTIE 2 - COMPRENDRE : LOIS ET MODÈLES Chapitre 9 : Cohésion de la matière à l état solide (p. 151) Savoir-faire : Interpréter la cohésion des solides ioniques et moléculaires. Réaliser et interpréter

Plus en détail

LE COLLAGE: Une bonne idée industrielle!

LE COLLAGE: Une bonne idée industrielle! LE COLLAGE: Une bonne idée industrielle! LE COLLAGE : PRESENTATION GENERALE LES EVOLUTIONS MARQUANTES AVANTAGES ET INCONVENIENTS SITUATION PAR RAPPORT AUX AUTRES TECHNOLOGIES D ASSEMBLAGE 1 PRESENTATION

Plus en détail

La chimie des solutions. Chimie 11 chapitre 8

La chimie des solutions. Chimie 11 chapitre 8 La chimie des solutions Chimie 11 chapitre 8 Définitions La chimie des solutions étudie les réactions qui se produisent dans les solutions. Une solution est un mélange homogène d'un solvant (substance

Plus en détail

Cohésion des solides ioniques et moléculaires

Cohésion des solides ioniques et moléculaires Cours Blocs : Comprendre Ref : Cohésion_des_solides_eleves.docx Cohésion des solides ioniques et moléculaires 1S..- Chap 10.. NOM :. I. Cohésion des solides ioniques.... Interactions électrostatiques et

Plus en détail

Synthèse de nouveaux matériaux et de molécules biologiquement actives

Synthèse de nouveaux matériaux et de molécules biologiquement actives Synthèse de nouveaux matériaux et de molécules biologiquement actives 3h00 1) Synthèse et hémisynthèse de molécules biologiquement actives 1) Obtention de molécules biologiquement actives Une molécule

Plus en détail

1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE

1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE COMPRENDRE, LOIS ET MODELES Chapitre 9 : Cohésion des solides ioniques et moléculaires I. Les solides ioniques A/ Définition Un solide ionique est un solide constitué d ions.

Plus en détail

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX : PARTIE POLYMÈRES

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX : PARTIE POLYMÈRES PHYSIQUE DES MATÉRIAUX : PARTIE POLYMÈRES 1 Pr. J. Lecomte-Beckers Chapitre 7 : Notions de collage et de mouillabilité 7.1 Introduction L assemblage de pièces de toutes natures peut potentiellement être

Plus en détail

ACTIVITE 2 DU CHAPITRE 3 :

ACTIVITE 2 DU CHAPITRE 3 : 1 CBSV THEME :SYSTEME VIVANT ORGANISATION DE LA MATIERE Sous-thème : Les molécules des organismes vivants présentent des structures et des propriétés spécifiques ACTIVITE 2 DU CHAPITRE 3 : Electronégativité,

Plus en détail

Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires

Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires IV-1- Les cristaux covalents Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires Les cristaux covalents sont des cristaux macromoléculaires dans lesquels les nœuds du réseau sont occupés par

Plus en détail

1 NOTIONS DE MÉTALLURGIE PHYSIQUE

1 NOTIONS DE MÉTALLURGIE PHYSIQUE 1 NTINS DE MÉTLLURGIE PHYSIQUE 1.1.1 Liaisons entre atomes d un solide Michel Colombié Les solides, quels qu ils soient, sont formés d atomes liés entre eu par des forces sur lesquelles nous reviendrons.

Plus en détail

Toute une histoire de polarité.

Toute une histoire de polarité. himie et développement durable Activité expérimentale Toute une histoire de polarité. Partie 1 : himie minérale omment peut-on expliquer que des solutés soient solubles dans certains solvants et insolubles

Plus en détail

Origami capillaire. (séminaire du 14 octobre 2008, présenté par José Bico)

Origami capillaire. (séminaire du 14 octobre 2008, présenté par José Bico) Origami capillaire (séminaire du 14 octobre 2008, présenté par José Bico) I ) Présentation des effets de tension de surface, et des interactions goutte-surface L eau, liquide très mouillant, forme une

Plus en détail

Tension superficielle (mn. Observer

Tension superficielle (mn. Observer Bain de BULLES A) Tension superficielle Observer Le trombone qui surnage La goutte d eau Le verre plus que plein Le gerris qui marche sur l eau Définir Lorsque qu un objet déforme la surface de l eau,

Plus en détail

UE1: Liaisons chimiques

UE1: Liaisons chimiques UE1: Liaisons chimiques But du cours: connaître les différents types de liaisons et comprendre la formation de liaisons covalentes entre les atomes Intervenants: E. Baudrin P. Vanlemmens 0 Variation de

Plus en détail

Rappels de chimie. Chaque case du tableau contient le nom de l élément, son symbole, son numéro atomique noté Z et son nombre de masse noté A.

Rappels de chimie. Chaque case du tableau contient le nom de l élément, son symbole, son numéro atomique noté Z et son nombre de masse noté A. Chapitre 2 Sciences Physiques - BTS Rappels de chimie 1. Les éléments chimiques : les atomes 1.1. Noms et symboles Les éléments chimiques ont été rangé dans un tableau appelé «classification périodique

Plus en détail

États de la matière et transferts thermiques ( 1 et 2 du cours)

États de la matière et transferts thermiques ( 1 et 2 du cours) Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. contact ; vibration b. d anions et de cations c. transfert thermique d. élevées e. Van der Waals ; liaison hydrogène f. faible 2.

Plus en détail

Le collage. 1) Définition : 2) Principes d adhérence : 3) La prise des adhésifs : S5. 02

Le collage. 1) Définition : 2) Principes d adhérence : 3) La prise des adhésifs : S5. 02 Le collage 1) Définition : La colle est une substance où une préparation susceptible de maintenir ensemble par adhérence durable des matériaux en contact. 2) Principes d adhérence : a. L adhérence mécanique

Plus en détail

Retour d expérience: Les procèdes de collage. -Kapton et capteurs de mesures -le collage en cryogénie

Retour d expérience: Les procèdes de collage. -Kapton et capteurs de mesures -le collage en cryogénie Retour d expérience: Les procèdes de collage -Kapton et capteurs de mesures -le collage en cryogénie Patrick Baroni Lab. Léon Brillouin (CEA-CNRS), CE-Saclay, 91191 Gif sur Yvette Laboratoire Léon Brillouin

Plus en détail

Chapitre 3 Les composés chimiques et les liaisons

Chapitre 3 Les composés chimiques et les liaisons Chapitre 3 Les composés chimiques et les liaisons MÉTALLIQUE Ex.: Fe, Au,... Ex.: CO 2 Ex.: NaCl Liaison chimique: Composés et liaisons force qui maintient les atomes ensemble dans un composé Lorsque

Plus en détail

Cohésion de la matière à l'état solide

Cohésion de la matière à l'état solide Cohésion de la matière à l'état solide Quelles interactions assurent la cohésion de la matière à l'état solide? 1) La cohésion des solides ioniques 1) Électrisation par frottement activité : «Comprendre

Plus en détail

5. Les interactions intermoléculaires. Questions fondamentales du chapitre 5:

5. Les interactions intermoléculaires. Questions fondamentales du chapitre 5: 5. Les interactions intermoléculaires Questions fondamentales du chapitre 5: Qu est qui détermine l état d un composé (i.e., gaz, liquide ou solide) aux conditions normales? Quels sont les types de forces

Plus en détail

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Chapitre 3 : Liaisons chimiques GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Contenu 1. Liaisons ioniques 2. Liaisons covalentes 3. Liaisons métalliques 4. Liaisons moléculaires 5. Structure de Lewis 6. Électronégativité

Plus en détail

Dissolution de composés ioniques ou moléculaires

Dissolution de composés ioniques ou moléculaires Dissolution de composés ioniques ou moléculaires Comment interpréter la dissolution de composés ioniques ou moléculaires dans un solvant? 1) Comment prévoir si un solvant est polaire? Rappel : Une solution

Plus en détail

Chapitre C7 Transformation en chimie organique. Méthodologie pour les mouvements de doublets et les mécanismes réactionnels

Chapitre C7 Transformation en chimie organique. Méthodologie pour les mouvements de doublets et les mécanismes réactionnels hapitre 7 Transformation en chimie organique Programme officiel Aspect microscopique : - Liaison polarisée, site donneur et site accepteur de doublet d'électrons. - Interaction entre des sites donneurs

Plus en détail

Chapitre 1- Atomistique et liaisons chimiques

Chapitre 1- Atomistique et liaisons chimiques Chapitre 1- Atomistique et liaisons chimiques I. Notions essentielles de Cours 1. Les atomes a. Caractérisation des atomes La matière est constituée d atomes, lesquels ont une structure centrale appelée

Plus en détail

i) Quelle forme géométrique possède ce cristal?...

i) Quelle forme géométrique possède ce cristal?... Concentration & solutions électrolytiques Situation déclenchante Comment obtenir une solution électrolytique? Ex : cristal de chlorure de sodium et de fluorure de calcium. i) Quelle forme géométrique possède

Plus en détail

1. Etats de la matière 1. Etats de la matière 2. Etats de la matière 3. Les états de la matière 4. Etats de la matière

1. Etats de la matière 1. Etats de la matière 2. Etats de la matière 3. Les états de la matière 4. Etats de la matière 1. Etats de la matière 1. Etats de la matière A. Il existe sept unités de base dans le système international. B. Les interactions intermoléculaires sont plus importantes à l état gazeux qu à l état solide.

Plus en détail

LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE

LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE JC GRESSIER La liaison chimique en chimie organique 03/09/98 LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE La liaison ionique telle qu elle existe dans les composés minéraux (ex : NaCl) ne permet pas d expliquer l établissement

Plus en détail

Les interactions dans la matière. Chapitre 9 du manuel

Les interactions dans la matière. Chapitre 9 du manuel Les interactions dans la matière Chapitre 9 du manuel Dans le manuel 6 p 187 13, 14, 15 p 189 21, 22, 23, 24 p 191 I Structure de la molécule d'eau Diagramme de LEWIS de la molécule d'eau Forme de la molécule

Plus en détail

Solutions constructives NF T 001/011 LE COLLAGE dans l industrie mécanique

Solutions constructives NF T 001/011 LE COLLAGE dans l industrie mécanique S si Lycée Val de Durance 84 Pertuis 1. Introduction Solutions constructives NF T 001/011 LE COLLAGE dans l industrie mécanique DESCOMBES Pierre Mars2008 Grâce au développement constant de la chimie organique,

Plus en détail

Epoxy Rapid 2C. Produit. Volumes. Propriétés. Destination

Epoxy Rapid 2C. Produit. Volumes. Propriétés. Destination Colle époxy ultra-rapide à 2 composants pour les collages exceptionellement solide de métaux, céramique, poterie, verre, bois, pierre précieuses, matières synthétiques etc. Egalement pour les collages

Plus en détail

Une liaison covalente correspond à la par deux atomes.

Une liaison covalente correspond à la par deux atomes. hapitre 4 : Les molécules (himie SATÉ et SPRT) bjectifs : Représenter des formules développées et semi développées correspondant à des modèles moléculaires. Savoir qu à une formule brute peuvent correspondre

Plus en détail

Activité : INTERACTIONS ENTRE MOLECULES

Activité : INTERACTIONS ENTRE MOLECULES Activité : INTERACTIONS ENTRE MOLECULES (partie 1) Document 1 : Les liaisons intermoléculaires : Le fait que les molécules ne se déplacent pas toujours librement comme elles le font à l'état gazeux mais

Plus en détail

COLLES CYANOACRYLATES CYANOTOP. L Colles cyanoacrylates CYANOTOP

COLLES CYANOACRYLATES CYANOTOP. L Colles cyanoacrylates CYANOTOP CYANOTOP L Colles cyanoacrylates CYANOTOP COLLES CYANOACRYLATES Colles cyanoacrylates Les cyanoacrylates sont des colles instantanées aussi communément appelées SUPERGLUE. Elles polymérisent en quelques

Plus en détail

A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques

A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques 1. Réactions chimiques On appelle réaction ou transformation physicochimique le processus par lequel une ou plusieurs substances se transforment en une ou

Plus en détail

Structure de l atome et classification périodique

Structure de l atome et classification périodique Classe de PCSI 1 Année 2016-17 Semaine 1 : 01-09 au 03-09 Présentation de l'année. Structure de l atome et classification périodique I- L atome. 1- Définitions de base et ordre de grandeur. 2- Eléments

Plus en détail

o les adhésifs o les caractérisations o Epoxydes o Polyuréthannes o Acryliques o Silicones

o les adhésifs o les caractérisations o Epoxydes o Polyuréthannes o Acryliques o Silicones Assemblage par collage : exemples d applications de colles organiques dans le bâtiment ervé Berton SF Composites Plan de la présentation 1.Informations générales sur les marchés des adhésifs 2. Quelques

Plus en détail

Chapitre IV CRISTAUX COVALENTS CRISTAUX MOLECULAIRES

Chapitre IV CRISTAUX COVALENTS CRISTAUX MOLECULAIRES Chapitre IV CRISTAUX COVALENTS CRISTAUX MOLECULAIRES 51 IV-1- Les cristaux covalents Les cristaux covalents sont des cristaux macromoléculaires dans lesquels les nœuds du réseau sont occupés par des atomes

Plus en détail

Corps moléculaires et formule de Lewis

Corps moléculaires et formule de Lewis D himie orps moléculaires et formule de Lewis Quels sont les corps moléculaires dans la liste ci-dessous? a 2 I 2 2 6 NaBr N 2 u Les corps moléculaires sont : I 2, 2 6 et N 2. Ils forment des liaisons

Plus en détail

Cours Verre et Céramiques (SGM 1, EA 1 ) DUT SGM 2012

Cours Verre et Céramiques (SGM 1, EA 1 ) DUT SGM 2012 Cours Verre et Céramiques (SGM 1, EA 1 ) DUT SGM 2012 IUT Chambéry - DUT SGM / L. Flandin Version du 15 Septembre 2011 IUT Chambéry - DUT SGM / L. Flandin Cours Verre et Céramiques (SGM 1, EA 1 ) DUT SGM

Plus en détail

Déplacements d'électrons dans les molécules. Interactions : importance Conclusion

Déplacements d'électrons dans les molécules. Interactions : importance Conclusion PROPRIETES DES MOLECULES Propriétés des molécules Introduction Déplacements d'électrons dans les molécules Interactions ti électroniques Interactions : importance Conclusion Cohésion de la matière Comment

Plus en détail

Liaison chimiques, Structures cristallines, défauts dans les cristaux

Liaison chimiques, Structures cristallines, défauts dans les cristaux Session 3 Liaison chimiques, Structures cristallines, défauts dans les cristaux Références : Chapitre 2 et 3 3-1 Les propriétés d un matériau dépendent du type de liaison atomique, mais aussi de la structure

Plus en détail

Liaisons intermoléculaires. Liaisons de Van der Waals Liaison hydrogène

Liaisons intermoléculaires. Liaisons de Van der Waals Liaison hydrogène Liaisons intermoléculaires Liaisons de Van der Waals Liaison hydrogène Liaison de Van der Waals Liaison entre deux molécules neutres Énergie de l'ordre du kj/mol (~400 kj/mol pour les liaisons de covalence)

Plus en détail

Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques

Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques Introduction : n a parlé dans le premier chapitre de physique de solutions qui étaient capable de conduire le courant électrique, nous allons les étudier

Plus en détail

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques SAR du 22 septembre : chimie générale Partie atomistiques Exercice 1 Le soufre appartient à la famille des chalcogènes (la même que l oxygène). Son numéro atomique est Z=16. Il est utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Enthalpie et énergie de liaison

Enthalpie et énergie de liaison I] Cas des molécules diatomiques I- / Définition de l énergie de liaison Soit une molécule diatomique (AB) à l état gazeux. La dissociation d une molécule gazeuse AB correspond à la rupture de la liaison

Plus en détail

1 Questions de type examen

1 Questions de type examen 1 Questions de type examen Choix multiple Choisis la réponse qui complète le mieux l énoncé ou qui répond le mieux à la question. Tableau 1.1 Espèces Les isotopes de l hydrogène Nombre de masse Nombre

Plus en détail

Cours sur le module O3 : Observer - Matières colorées

Cours sur le module O3 : Observer - Matières colorées Notions et contenus Objectifs Synthèse soustractive. Interpréter la couleur d un mélange obtenu à partir de matières colorées. Colorants, pigments ; extraction et synthèse. Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

III-2-3) Impact de la géométrie sur la polarité des molécules

III-2-3) Impact de la géométrie sur la polarité des molécules III-2-3) Impact de la géométrie sur la polarité des molécules Une molécule est polaire si son moment dipolaire (µ) est non nul Une molécule est apolaire si son moment dipolaire (µ) est nul Le moment dipolaire

Plus en détail

Les métaux. Les polymères

Les métaux. Les polymères On regroupe les matériaux suivant différents critères comme leur composition, leur structure ou leurs propriétés. On forme en général trois grandes catégories : - les métaux et leurs alliages - les polymères

Plus en détail

I. Avant- propos sur la représentation de Lewis :

I. Avant- propos sur la représentation de Lewis : 1 Thème : Lois et modèles Partie : Structure et transformation de la matière Cours 25 : Transformations en Chimie organique Partie B : Mécanismes réactionnels - Les grandes catégories de réactions en Chimie

Plus en détail

Liaison cristalline. Cristaux de gaz rares Cristaux ioniques Cristaux covalents Cristaux métalliques Cristaux à liaison hydrogène

Liaison cristalline. Cristaux de gaz rares Cristaux ioniques Cristaux covalents Cristaux métalliques Cristaux à liaison hydrogène Liaison cristalline Cristaux de gaz rares Cristaux ioniques Cristaux covalents Cristaux métalliques Cristaux à liaison hydrogène Les éléments Métaux alcalins cc Forme compacte cfc,hc structures ouvertes

Plus en détail

Caractérisation des interfaces : Solides, Liquides et Mousses. Nicholas Hearn

Caractérisation des interfaces : Solides, Liquides et Mousses. Nicholas Hearn Caractérisation des interfaces : Solides, Liquides et Mousses Nicholas Hearn Notre domaine d expertise comprend l analyse des liquides, des solides et des mousses. Liquides : Tension superficielle Analyse

Plus en détail

Stéréochimie des édifices cristallins

Stéréochimie des édifices cristallins Plan Structures métalliques Stéréochimie des édifices cristallins! Corps simples métalliques! Édifices compacts : CF et HC! Édifices moins compacts : CI! Corps simples non métalliques : le carbone! Structures

Plus en détail

Figure 7.1: Configuration géométrique d une molécule d eau H 2O

Figure 7.1: Configuration géométrique d une molécule d eau H 2O 7 Dipôle électrostatique Introduction. La molécule d eau La figure 7. représente la configuration géométrique d une molécule d eau H O. Les propriétés des atomes d hydrogène et d oxygène font que le nuage

Plus en détail

TRANSFERTS THERMIQUES Analyse de documents

TRANSFERTS THERMIQUES Analyse de documents TP C8 Chapitre C7 cohésion de la matière 1S TRANSFERTS TERMIQUES Analyse de documents Chapitre 12 page 200 I. Les états de la matière : Q1. Compléter le tableau à l aide des adjectifs suivants : ordonnées,

Plus en détail

Epoxy Acier Liquide 2C

Epoxy Acier Liquide 2C Colle époxy à 2 composants pour une adhérence exceptionnellement forte des métaux comme l acier, le fer, l inox, l alu, le cuivre, etc. mais aussi le béton, le bois et le plastic. Peut être utilisée pour

Plus en détail

Christel MARHUENDA Email: colles@polytec-pi.fr

Christel MARHUENDA Email: colles@polytec-pi.fr Christel MARHUENDA Email: colles@polytec-pi.fr Famille d adhésifs Caractérisation de l adhérence Traitements de surface Applications industrielles Adhésifs Classification selon leur nature chimique 1-

Plus en détail

LES COLLES Capsule théorique

LES COLLES Capsule théorique LES COLLES Capsule théorique Le collage fait appel à plusieurs domaines de la science et de la technologie : chimie, physique, biochimie, étude des matériaux, technologie et techniques du collage. La présente

Plus en détail

CHEMISTRY Paris 7 Denis Diderot

CHEMISTRY Paris 7 Denis Diderot CHEMISTRY Paris 7 Denis Diderot LICENCE 1 SEMESTER 1 (Fall) o Chimie générale I o Physique I o Mathématiques élémentaires I o Chimie expérimentale COURSE DESCRIPTION Chimie générale I Chapitre I : l'atome

Plus en détail

Polymères thermoplastiques

Polymères thermoplastiques PSI Brizeux Polymères thermoplastiques 1 Polymères thermoplastiques Les chimistes n ont découvert que récemment (1930) les conditions expérimentales qui rendent possible la fabrication de molécules dont

Plus en détail

1 ère PARTIE : L EXEMPLE DES MATIÈRES PLASTIQUES (structure, obtention, aspects sécurité et environnement, choix de matières premières, etc.).

1 ère PARTIE : L EXEMPLE DES MATIÈRES PLASTIQUES (structure, obtention, aspects sécurité et environnement, choix de matières premières, etc.). THÈME «MATÉRIAUX» Le principal domaine d étude concernera les matériaux solides 1 ère PARTIE : L EXEMPLE DES MATIÈRES PLASTIQUES (structure, obtention, aspects sécurité et environnement, choix de matières

Plus en détail

Le tableau périodique. Chimie 11 chapitre 4

Le tableau périodique. Chimie 11 chapitre 4 Le tableau périodique Chimie 11 chapitre 4 Dimitri Ivanovich Mendeleïev Classifications antérieures : groupements par propriétés physiques ou chimiques communes En 1869, Mendeleïev remarque que les propriétés

Plus en détail

STRUCTURES CRISTALLINES. Le cristal parfait constitue la base de l étude de la matière à l état solide.

STRUCTURES CRISTALLINES. Le cristal parfait constitue la base de l étude de la matière à l état solide. STRUCTURES CRISTALLINES I) La matière à l état solide cristallin : Le cristal parfait constitue la base de l étude de la matière à l état solide Ce modèle devra évidemment être amendé pour rendre compte

Plus en détail

1.1 Les bulles. Structure

1.1 Les bulles. Structure 1 - Bulles Et Mousses 1 1.1 Les bulles Définition Une bulle est une petite sphère de gaz qui s'élève à la surface d'un liquide (bulles produites quand on chauffe un liquide ou celles du champagne), ou

Plus en détail

Cours 3 Atome et Molécule

Cours 3 Atome et Molécule Cours 3 Atome et Molécule Objectifs : Différencier les particules subatomiques Comprendre le modèle atomique et l appliquer lors de la configuration électronique Savoir lire le tableau périodique Décrire

Plus en détail

LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES

LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES 2 eme Année LMD RDM 1 Université Badji-Mokhtar LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES I. Introduction: La résistance des matériaux, en abrégé RDM, est une discipline particulière de la mécanique des milieux

Plus en détail

LES MATÉRIAUX DANS LES TRANSPORTS. I Familles de matériaux II Propriétés physico-chimiques des matériaux

LES MATÉRIAUX DANS LES TRANSPORTS. I Familles de matériaux II Propriétés physico-chimiques des matériaux LES MATÉRIAUX DANS LES TRANSPORTS I Familles de matériaux II Propriétés physico-chimiques des matériaux I. Familles de matériaux Activité p 172 Matériaux Organiques Naturels : - Laine - Bois - Caoutchouc

Plus en détail

CHIMIE DES ADHÉSIFS ET DES SURFACES. CHM-7901 (3 crédits)

CHIMIE DES ADHÉSIFS ET DES SURFACES. CHM-7901 (3 crédits) Programme d'études supérieures en sciences du bois Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique Université Laval Bernard Riedl CHIMIE DES ADHÉSIFS ET DES SURFACES CHM-7901 (3 crédits) Cours gradué

Plus en détail

MATERIAUX POLYMERES EN COUCHES MINCES

MATERIAUX POLYMERES EN COUCHES MINCES MATERIAUX POLYMERES EN COUCHES MINCES Stage Pédagogique 2010 du GFP Université de Haute Alsace - Faculté des Sciences et Techniques Mulhouse, 2-4 juin 2010 De la modification de surface, aux revêtements

Plus en détail

3M (Suisse) SA. Rubans adhésifs, colles et systèmes d'identification. 30 ans 3M VHB. Ruban adhésif 3M VHB. Un solide assemblage

3M (Suisse) SA. Rubans adhésifs, colles et systèmes d'identification. 30 ans 3M VHB. Ruban adhésif 3M VHB. Un solide assemblage 3M (Suisse) SA Rubans adhésifs, colles et systèmes d'identification 30 ans 3M VHB Ruban adhésif 3M VHB Un solide assemblage Ruban adhésif 3M VHB 30 ans 3M VHB Le ruban adhésif 3M VHB est un ruban adhésif

Plus en détail

Impression Numérique Grand Format :: Supports pour impression à base Solvant / UV / Latex :: Supports spéciaux Pour impression Jet d'encre

Impression Numérique Grand Format :: Supports pour impression à base Solvant / UV / Latex :: Supports spéciaux Pour impression Jet d'encre Catégorie produit: Impression Numérique Grand Format :: Supports pour impression à base Solvant / UV / Latex :: Supports spéciaux Pour impression Jet d'encre Pour vos applications, Antalis vous recommande

Plus en détail

82e Congrès de l Association francophone pour le savoir ( Acfas) (du 12 au 16 mai 2014)

82e Congrès de l Association francophone pour le savoir ( Acfas) (du 12 au 16 mai 2014) Université Cadi ayyad Faculté des sciences et techniques Marrakech, Maroc Université du Québec à Trois-Rivières Canada 82e Congrès de l Association francophone pour le savoir ( Acfas) (du 12 au 16 mai

Plus en détail

EMBALLAGES (Y COMPRIS GRV ET GRANDS EMBALLAGES)

EMBALLAGES (Y COMPRIS GRV ET GRANDS EMBALLAGES) NATIONS UNIES ST Distr. Secrétariat Distr. GÉNÉRALE ST/SG/AC.10/C.3/2005/2 30 mars 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ D EXPERTS DU TRANSPORT DES MARCHANDISES DANGEREUSES ET DU SYSTÈME GÉNÉRAL HARMONISÉ

Plus en détail

CHAPITRE 3. Les critères de choix d un matériau

CHAPITRE 3. Les critères de choix d un matériau CHAPITRE 3 Les critères de choix d un matériau L aspect physique des matériaux à l épreuve du temps : L aspect des matériaux participe directement à l esthétique des objets techniques. Il est essentiel

Plus en détail

3) Classer ces trois éléments par ordre croissant d électronégativité.

3) Classer ces trois éléments par ordre croissant d électronégativité. ollège ciences et technologies Année 2016-2017 YLE PREPARATIRE DEVIR URVEILLE N 2 Epreuve : himie générale (PI101) Date : 04 janvier 2017 Durée : 1h30 ans documents, calculatrice autorisée Epreuve de MM.

Plus en détail

SOLUTION ELECTROLYTIQUE

SOLUTION ELECTROLYTIQUE I. DEFINITION IA. SOLUTION Une solution est obtenue par dissolution de solutés dans un solvant. Lorsque le solvant est de l eau on obtient une solution aqueuse. Les solutés peuvent être liquide, solide

Plus en détail

PCSI option PSI 2014/2015

PCSI option PSI 2014/2015 PCSI option PSI 2014/2015 Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 5 Partie 2 : Stockage du dihydrogène dans un alliage fer-titane Le corps simple hydrogène 1) On trouve l information sur la température

Plus en détail

Sulfure de sodium : Na 2 S. dataelouardi.jimdo.com 1 Prof m.elouardi

Sulfure de sodium : Na 2 S. dataelouardi.jimdo.com 1 Prof m.elouardi Concentration & solutions électrolytiques Situation déclenchante Comment obtenir une solution électrolytique? Ex : cristal de chlorure de sodium et de fluorure de calcium. i) Quelle forme géométrique possède

Plus en détail

PRÉSENTATION. Pr Stéphane Azouley 16h de cours 8 QCM au concours 40 points Apprentissage et compréhension

PRÉSENTATION. Pr Stéphane Azouley 16h de cours 8 QCM au concours 40 points Apprentissage et compréhension CHIMIE ORGANIQUE PRÉSENTATION Pr Stéphane Azouley 16h de cours 8 QCM au concours 40 points Apprentissage et compréhension PLAN I. Tableau périodique des éléments II. Définitions de bases III. VSEPR IV.

Plus en détail

Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011

Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011 Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011 Savoir ce qu est la masse atomique et être capable de la déterminer à partir du tableau périodique des éléments. Masse moléculaire

Plus en détail

Chimie Générale Les liaisons chimiques

Chimie Générale Les liaisons chimiques Définition: La liaison chimique représente un lien qui existe entre les électrons de la couche externe des atomes pour former des orbitales moléculaires à partir des orbitales atomiques. Cette liaison

Plus en détail

Résumé. Introduction

Résumé. Introduction Résumé Dans cette expérience, nous avons tout d abord mesuré la tension de surface de différents solvants, de l eau distillée et du toluène grâce à deux méthodes : Noüy ring et Wilhemly plate. Puis, la

Plus en détail

MODIFIER LA STRUCTURE D UNE MOLECULE EN CHIMIE ORGANIQUE

MODIFIER LA STRUCTURE D UNE MOLECULE EN CHIMIE ORGANIQUE , hapitre 6 Terminale S MODIFIER LA STRUTURE D UNE MOLEULE EN IMIE ORGANIQUE I MODIFIATIONS DE LA AINE ARBONEE 1) Avec conservation du nombre d atomes de carbone Les modifications de chaîne peuvent avoir

Plus en détail

Quatrième partie : Forces intermoléculaires - Etats de la matière

Quatrième partie : Forces intermoléculaires - Etats de la matière Quatrième partie : Forces intermoléculaires - Etats de la matière Introduction Pour étudier la structure de la matière, après l étude des briques (atomes ou molécules), il faut s intéresser à celle des

Plus en détail

Support de Cours de Chimie et Santé

Support de Cours de Chimie et Santé Support de Cours de Chimie et Santé Médicament dont cible est un récepteur : Médicament dont la cible est une enzyme : Tiré de M. Defranceschi, ed. ellipses, 2011 Tiré de wikipédia.fr Médicament dont les

Plus en détail

Chimie des polymères

Chimie des polymères UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE Chimie des polymères CHM 504 Yue Zhao I. Introduction - Notions de base pour les polymères - Un bref historique - Classification des

Plus en détail

Analyse d un produit par C.C.M

Analyse d un produit par C.C.M Analyse d un produit par C.C.M Chromatographie sur Couche Mince nécessaire à C.C.M La chromatographie est une technique de séparation des constituants d un mélange, basée sur leurs affinités respectives

Plus en détail

3 Scotch 9473 Ruban à transfert d adhésif VHB

3 Scotch 9473 Ruban à transfert d adhésif VHB Information produit Etablie: 06/99 Modifiée: Description Les rubans adhésifs de haute performance comme no 9473 développés par 3M sont réunis sous le nom de système VHB (very high bond). De nos jours,

Plus en détail

Liaison et Electronégativité

Liaison et Electronégativité Liaison et Electronégativité - La théorie des orbitales : études des liaisons avec une très grande précision mais trop longue, avec des calculs complexes. - Une alternative : notion d électronégativité

Plus en détail

Les interactions protéine-ligand règles de Lipinski. Pour mémoire

Les interactions protéine-ligand règles de Lipinski. Pour mémoire Les interactions protéïne-ligand Règles de Lipinski et «drugabilité» «Un des points qui nous distingue des générations précédentes, c est que nous, nous avons vu nos atomes.» Karl Kelchner Darrow (physicien)

Plus en détail

PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [10 POINTS]

PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [10 POINTS] DEVOIR COMMUN DE PHYSIQUE-CHIMIE, ÈRE S, MAI 203 CORRECTION PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [0 POINTS] 4 "" = point A. Qu'est-ce que l'eau? 2 A.. H : (Z = ) : K ; O : (Z = 8) : K 2 L 6 A..2

Plus en détail

Assemblage fin. Votre imagination n a plus de limite.

Assemblage fin. Votre imagination n a plus de limite. * 3M Colles et Adhésifs pour l Industrie Assemblage fin. Votre imagination n a plus de limite. Le guide de l assemblage fin pour vous aider à choisir le bon adhésif. *3M Science. Au service de la Vie.

Plus en détail