Le MPOC. Rafid Haidar Gatineau 2008

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le MPOC. Rafid Haidar Gatineau 2008"

Transcription

1 Le MPOC Rafid Haidar Gatineau 2008

2 Sommaire Definitions et Epidimiologie Facteurs de Risque Diagnostique Spirometrie Traitement de MPOC chronique Traitement d exacerbation MPOC Oxygene Achete pas un PC Vista

3 Message clé

4 3 Sortes de MPOC Asymptomatique mais patient tres,tres sedentaire Dyspnee Exacerbations

5 Message clé

6 La MPOC au Canada : Épidémiologie et coûts

7 mortalité pour les six principales causes de mortalité aux États-Unis,

8 Nombre de décès causés par la MPOC selon le sexe au Canada, (projections jusqu en 2010)

9 Mortalité attribuable à la MPOC au Canada,

10 Changement des taux de mortalité corrigés selon l âge, É.-U., (Proportion du taux de 1965)

11 Hospitalisations à cause de la MPOC selon le sexe au Canada, (projections jusqu en 2010)

12 Comorbidités associées

13 Depistage de MPOC Marion Morrison 49 ans Examen Annuel Fume 3 ppdie

14 Causes de la MPOC

15 Facteurs de Risque Bonne documentation pour particule de poussiere 8 % de mineures de charbon avec inhalation de 125 ng/m 3 vont avoir reduction vems 20 %

16 Mammas don t let your children grow up to be cowboys

17 Talk low,talk slow and don t say too much Je crache beaucoup, mais c est mon asthme

18 Message clé

19 C est n est pas la cigarette. C est l asthme

20 Message clé

21 La MPOC diffère de l asthme!

22 On fait un spirometrie Courage is bieng scared s**tless and still getting in the saddle VEMs CVF Ratio VEMs/CVF

23 Spirométrie Courbe volume/temps

24 Message clé

25 Fonction pulmonaire Hyperinflation

26 Spirometrie pour Marion Morrison VEMs/CVF 69 % VEMs 77 % valeur predite

27 Classification selon le déficit de la fonction pulmonaire*

28 Classification de la MPOC selon la gravité

29 Classification de la gravité de la maladie dans les cas de MPOC

30 Évaluation de l incapacité causée par la MPOC Échelle de la dyspnée du CRM

31 Classification de la MPOC selon les symptômes et l incapacité

32 Survie en présence d une MPOC Lien avec la fonction pulmonaire et l incapacité

33 Antonio Montana Visite maison Cubain 47 ans Dyspnee III/V VEMs a 65 % VEMs/CVF 67 % Difficulte a tuer des Cock-a-roach

34 Traitement d Antonio Montana Arret de tabac

35 Abandon du tabac

36 Pourcentage des Canadiens (> 12 ans) qui fumaient, selon le groupe d âge et le sexe,

37 Abandon du tabac

38 Abandon du tabac Rôle du médecin

39 Abandon du tabac Pharmacothérapie

40 Vaccinations

41 Hospitalisations pour pneumonie et vaccination contre la grippe

42 Éducation des patients

43 Éléments constituants d un programme de réadaptation pulmonaire

44 Éléments constituants d un programme d éducation des patients sur la MPOC

45 Éducation en autogestion : Réduit les hospitalisations

46 Éducation en autogestion : Réduction importante des coûts

47 Prise en charge intégrée de la MPOC

48 Prise en charge intégrée de la MPOC (Situation perçue au Canada)

49 Pharmacothérapie optimale chez les patients atteints de la MPOC

50 Pharmacothérapie optimale chez les patients atteints de la MPOC variant de modérée à sévère

51 Pharmacothérapie optimale contre une MPOC bénigne

52 Pharmacothérapie optimale contre une MPOC variant de modérée à sévère

53 Pharmacothérapie optimale contre une MPOC variant de modérée à sévère

54 Évaluation de la réponse aux médicaments

55 Pharmacothérapie Bronchodilatateurs

56 Évaluation intégrée de l efficacité des bronchodilatateurs

57 Bronchodilatateurs de courte durée d action : VEMS

58 Réponse à l exercice aux bronchodilatateurs dans les cas de MPOC

59 Réponses aux bronchodilatateurs dans les cas de MPOC

60 Beta-2-agoniste de longue durée d action : Fonction pulmonaire

61 Bronchodilatateurs : Résumé des données probantes

62 Bronchodilatateurs : Résumé des données probantes

63 Tony est Mieux mais encore limite dans ces activites

64 Anticholinergiques de longue durée d action

65 Tiotropium : Fonction pulmonaire jour 42 (après la dose)

66 Tiotropium : Durée de l endurance à l exercice

67 Anticholinergique de longue durée d action : VEMS

68 Anticholinergique de longue durée d action vs de courte durée d action : État de santé (domaine des effets)

69 Anticholinergique de longue durée d action : EAMPOC

70 Théophyllines

71 Bronchodilatateurs : Résumé des données probantes

72 Théophyllines : Résumé des données probantes

73 Théophyllines : Résumé des données probantes

74 Corticostéroïdes inhalés

75 Corticostéroïdes inhalés

76 Corticostéroïdes inhalés

77 Principales études sur les effets des corticostéroïdes inhalés

78 ISOLDE : Absence d effet des CSI sur le déclin du VEMS

79 EAMPOC (ISOLDE : MPOC avec VEMS <50 % de la valeur prédite)

80 Corticostéroïdes inhalés : EAMPOC

81 Combinaison CSI/BALA

82 Combinaison CSI/BALA : Résumé des données probantes

83 CSI/BALA : Symptômes diurnes

84 CSI/BALA : VEMS

85 CSI/BALA : Spirométrie

86 CSI/BALA : État de santé

87 CSI/BALA : EAMPOC

88 TORCH : Conception de l étude

89 TORCH : VEMS aprèsbroncholidatateur CSI/BALA

90 Anticholinergique de longue durée d action vs de courte durée d action : dyspnée

91 TORCH : CSI/BALA Qualité de vie

92 Étude optimale

93 Étude optimale : Caractéristiques de référence

94 Étude optimale : pourcentage d exacerbations à un an

95 Étude optimale : Nombre moyen d exacerbations/ Pt-année

96 Étude optimale : État de santé

97 Corticostéroïdes oraux

98 Exacerbations aiguës de la MPOC

99 Pharmacothérapie optimale contre la MPOC modérée à sévère

100 EAMPOC: Bronchodilatateurs

101 EAMPOC : Corticostéroïdes

102 EAMPOC : Bienfaits des stéroïdes oraux

103 EAMPOC : Bienfaits des stéroïdes oraux

104 EAMPOC: Antibiotiques

105 EAMPOC : Amélioration avec les antibiotiques : Méta-analyse d essais contrôlés par placebo

106 EAMPOC : Couleur des expectorations et présence de bactéries

107 Traitement aux antibiotiques des EAMPOC purulentes

108 Traitement aux antibiotiques des EAMPOC purulentes

109 Oxygénothérapie de longue durée

110 Oxygénothérapie de longue durée : Survie

111 Oxygénothérapie de longue durée : Survie

112 Oxygénothérapie de longue durée (OTLD) : Exercice et dyspnée

113 OTLD : Exercice et dyspnée

114 Soins de fin de vie dans les cas de MPOC

115 Say hello to my lill Friend Clarification de code

116 Sommaire N acheter pas rien qui contien le mot Vista.

117 Sommaire Un approche multidisciplinaire est essentielle en MPOC Anxiete Deconditionment Plan d action Medicament par inhalation Oxygene ameliore survie

118 Best John Wayne quote If you got them by the balls, their hearts and minds will follow

TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC)

TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) Présentation SoQibs 25 avril 2007 Johanne Roy, M.Sc. Inf. Chargée de projet Agence de la santé

Plus en détail

Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO. Mise à jour Thème : Traitement pharmacologique à l état stable

Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO. Mise à jour Thème : Traitement pharmacologique à l état stable Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO Mise à jour 2008-2008 Thème : Traitement pharmacologique à l état stable Que peut-on attendre du traitement pharmacologique dans la BPCO? (1)

Plus en détail

Traitement de l asthme

Traitement de l asthme Traitement de l asthme Dr. Samy Kammoun SFAX L obstruction bronchique secondaire à plusieurs composantes Bronchoconstriction Œdème de la paroi bronchique Hypersécrétion bronchique 2 Site web de l Am. Academy

Plus en détail

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012)

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) Couverture Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) BPCO : Problématique 1 Un enjeu de santé publique : contexte épidémiologique

Plus en détail

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6!

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Chiffres! Évolution! Diagnostic! Mesure du souffle! Prévention, prise en charge! Dépistage! Sommaire! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Maladie chronique, lentement progressive!

Plus en détail

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Nicolas Roche Paris Définitions GINA GOLD 2014 Asthme Maladie hétérogène habituellement caractérisée par une inflammation chronique des voies aériennes, définie

Plus en détail

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Préambule Démarche médicale Poser le diagnostic Établir et adapter

Plus en détail

Phénotypage des patients BPCO

Phénotypage des patients BPCO Phénotypage des patients BPCO Pierre-Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Définition de la sévérité de la BPCO Classification GOLD I : LÉGER II: MODÉRÉ III: SÉVÈRE IV: TRÈS SÉVÈRE

Plus en détail

BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements. Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016

BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements. Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016 BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016 DEFINITION Définition : précisions BPCO : Définition fonctionnelle respiratoire : obstruction

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR. Je me sens essoufflé(e) : J ai des sécrétions à tous les jours. Non Oui, couleur : Je tousse régulièrement.

PLAN D ACTION POUR. Je me sens essoufflé(e) : J ai des sécrétions à tous les jours. Non Oui, couleur : Je tousse régulièrement. PLAN D ACTION POUR copie : pharmacien (nom du patient) JE ME SENS BIEN Je me sens essoufflé(e) : J ai des sécrétions à tous les jours. Non Oui, couleur : Je tousse régulièrement. Non Oui JE ME SENS MOINS

Plus en détail

AMICALE CANEUM. Séance du jeudi mardi 15 mai Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive. Avec la participation du Professeur Thierry CHINET,

AMICALE CANEUM. Séance du jeudi mardi 15 mai Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive. Avec la participation du Professeur Thierry CHINET, AMICALE CANEUM Séance du jeudi mardi 15 mai 2012 Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive Avec la participation du Professeur Thierry CHINET, Chef de service de pneumologie, hôpital Ambroise Paré 1 -

Plus en détail

BPCO. EPU du 15/09/2004

BPCO. EPU du 15/09/2004 La BPCO EPU du 15/09/2004 Définition La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) se définit comme une maladie chronique qui est lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement

Plus en détail

ENSEMBLE POUR LA PRÉVENTION ET LA GESTION DE LA MPOC

ENSEMBLE POUR LA PRÉVENTION ET LA GESTION DE LA MPOC Rep é r a g e C o n f i r m a t i o n d i a g n o s t i c ENSEMBLE POUR LA PRÉVENTION ET LA GESTION DE LA MPOC Progra mme Visite 1 1 2 3 4 6 9 12 15 18 24 M é d e c i n d e f a m i ll e I n h a lo t h

Plus en détail

DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE A L AGE L ADULTE: ATTEINTE RESPIRATOIRE

DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE A L AGE L ADULTE: ATTEINTE RESPIRATOIRE DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE A L AGE L ADULTE: ATTEINTE RESPIRATOIRE Dr Romain LAZOR Centre de référence des maladies orphelines pulmonaires, Hôpital Louis Pradel, Hospices Civils de Lyon, et Service

Plus en détail

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO: où en êtes-vous? l Définition? l Epidemio? l Diagnostic? l Traitement? Définition* Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive Maladie

Plus en détail

Broncho-pneumopathies chroniques obstructives

Broncho-pneumopathies chroniques obstructives Broncho-pneumopathies chroniques obstructives Définitions Définie comme «une obstruction chronique des voies aériennes, non complètement réversible, habituellement progressive, associée à une réaction

Plus en détail

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive Figure 1 Orientation devant une symptomatologie de bronchite chronique Figure 2 : le rapport VEMS/CVF post-bd est mesuré à 50% (< 70%) en pré-bd et est

Plus en détail

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Journée nationale de rééducation fonctionnelle Tlemcen le 22-23/09/2012 Faculté de médecine Tlemcen Pr M. Benmansour BPCO «Broncho

Plus en détail

Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités

Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités Pierre Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Vendredi 30 janvier 2009 Co morbidité: définition Autre pathologie

Plus en détail

CVF VEMS 74 VEMS/CV DEM DEP

CVF VEMS 74 VEMS/CV DEM DEP 2011-10-27 L asthme chez l enfant Luc Charette UMF Octobre 2011 Diagnostic: asthme toux sillement dyspnée Spirométrie CVF Pré- Post- 85% 93% 9% VEMS 74 93 25 VEMS/CV 76.9 87.6 confirmé par spirométrie

Plus en détail

Résultats du programme MPOC

Résultats du programme MPOC Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale de la coordination réseau et ministérielle Résultats du programme MPOC Équipe de soutien à la transformation Montréal et Montérégie D r

Plus en détail

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti BRONCHITE CHRONIQUE BPCO EMPHYSEME BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminution peu ou pas réversible

Plus en détail

Nouveaux médicaments en MPOC, comment s y retrouver? Dre Tara Keays, MD, FRCPC Pneumologue, Hôpital Montfort

Nouveaux médicaments en MPOC, comment s y retrouver? Dre Tara Keays, MD, FRCPC Pneumologue, Hôpital Montfort Nouveaux médicaments en MPOC, comment s y retrouver? Dre Tara Keays, MD, FRCPC Pneumologue, Hôpital Montfort 8 avril, 2016 Déclaration de conflits d intérets Novartis Honoraire pour présentation en octobre

Plus en détail

I - Identification du bénéficiaire (nom, prénom, N d affiliation à l O.A.): II - Eléments à attester par un médecin-spécialiste en pneumologie:

I - Identification du bénéficiaire (nom, prénom, N d affiliation à l O.A.): II - Eléments à attester par un médecin-spécialiste en pneumologie: Annexe A: Modèle du formulaire pr demande initiale Formulaire pr demande initiale de rembrsement de la spécialité XOLAIR ( 3790000 chapitre IV de l AR du 21 décembre 2001) I - Identification du bénéficiaire

Plus en détail

Quelle place pour Cinqaero et Nucala dans le traitement de l asthme sévère?

Quelle place pour Cinqaero et Nucala dans le traitement de l asthme sévère? BON USAGE DU MÉDICAMENT Quelle place pour Cinqaero et Nucala dans le traitement de l asthme sévère? Cinqaero (reslizumab) est indiqué chez l'adulte en traitement additionnel de l asthme éosinophilique

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mai 2006 Suite à la demande du ministre chargé de la Santé et de la Sécurité Sociale, la commission réexamine les spécialités suivantes : PNEUMOREL 0,2%, sirop 1 flacon

Plus en détail

Asthme aigu aux urgences Expérience française ASUR Sergio Salmeron Hôpital Saint Joseph, Paris

Asthme aigu aux urgences Expérience française ASUR Sergio Salmeron Hôpital Saint Joseph, Paris Asthme aigu aux urgences Expérience française Sergio Salmeron Hôpital Saint Joseph, Paris Asthme en France Prévalence cumulée de l asthme 8% population générale = 5 millions Prévalence actuelle 5% population

Plus en détail

Item 205 : BPCO. Evolution : _ exacerbations_ insuffisance respiratoire chronique_ insuffisance cardiaque droite

Item 205 : BPCO. Evolution : _ exacerbations_ insuffisance respiratoire chronique_ insuffisance cardiaque droite Item 205 : BPCO Physiopathologie : Def :Obstruction permanente-progressive des voies aériennes TVO_ double composante : - Atteinte des petites voies aériennes : inflammation et remodelage - Atteinte du

Plus en détail

Traitements de l asthme de l adulte

Traitements de l asthme de l adulte Traitements de l asthme de l adulte Pierre-Régis Burgel Service de Pneumologie, Hôpital Cochin Epidémiologie: prévalence de l asthme en France Population adulte : 5,8% en 2000 Plus élevée chez l enfant

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 14 janvier 2004 SYMBICORT TURBUHALER 200/6 mg par dose, poudre pour inhalation Inhalateur de 120 doses SYMBICORT TURBUHALER 400/12

Plus en détail

L ABC du traitement de l asthme

L ABC du traitement de l asthme L ABC du traitement de l asthme Par Isabelle Tremblay B. Pharm. MBA " Objectifs Définir les étapes du traitement de l asthme Critiquer le plan de traitement d un patient asthmatique en fonction des lignes

Plus en détail

ASTHME : Plan du cours

ASTHME : Plan du cours ASTHME : Plan du cours Définitions : GINA, anatomique, fonctionnelle Epidémiologie L asthme au quotidien La crise d asthme: signes et traitement Facteurs déclenchants et/ou aggravants L asthme en état

Plus en détail

j ournée ou exacerbations aiguës de la bronchite chronique? Bronchite aiguë d infectiologie Connaître la différence La bronchite aiguë Les EABC

j ournée ou exacerbations aiguës de la bronchite chronique? Bronchite aiguë d infectiologie Connaître la différence La bronchite aiguë Les EABC Bronchite aiguë ou exacerbations aiguës de la bronchite chronique? j ournée d infectiologie Alain Piché, MD, M. Sc., FRCPC Présenté par l Université de Sherbrooke, dans le cadre de : Maladies infectieuses,

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS (novembre 2014) L accompagnement du patient atteint de BPCO

DOSSIER DU MOIS (novembre 2014) L accompagnement du patient atteint de BPCO DOSSIER DU MOIS (novembre 2014) L accompagnement du patient atteint de BPCO On dénombre 16 000 décès chaque année des suites de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), affection qui touche

Plus en détail

Alexandre CHABROL DES pneumo du 7/02

Alexandre CHABROL DES pneumo du 7/02 Alexandre CHABROL DES pneumo du 7/02 Rationnel Les exacerbations de l asthme durant la grossesse sont fréquentes et sont associées à une morbidité materno-fœtale importante. Chez les patientes asthmatique

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique de l asthme grave de l enfant

Prise en charge thérapeutique de l asthme grave de l enfant Prise en charge thérapeutique de l asthme grave de l enfant Rola Abou Taam Pneumologie et Allergologie Pédiatriques Hôpital Necker-Enfants Malades Paris 4ème Congrès Francophone Pédiatrique de Pneumologie

Plus en détail

BPCO = COPD BPCO = COPD

BPCO = COPD BPCO = COPD BPCO = COPD BPCO = COPD LES BRONCHOPNEUMOPATHIES CHRONIQUES OBSTRUCTIVES CHRONIC OBSTRUCTIVE PULMONARY DISEASE HÔTEL CHAMS TETOUAN: le 12 Nov. 2015 Hôtel Chams 12 Décembre 2015. BPCO Maladie systémique

Plus en détail

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 La BPCO chez les non fumeurs Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 Cas Clinique M. RG né en 1946 Agriculteur: élevage et céréales jusqu en 1998 M. RG n a jamais fumé Dyspnée

Plus en détail

Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg

Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg Degré de sévérité (tous : VEMS*/CVF** < 0,7) À RISQUE I : LÉGÈRE VEMS > 80% II : MODÉRÉE VEMS : 50-80% III : SÉVÈRE

Plus en détail

BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE : dépistage, diagnostic et prise en charge par le médecin généraliste.

BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE : dépistage, diagnostic et prise en charge par le médecin généraliste. BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE : dépistage, diagnostic et prise en charge par le médecin généraliste. DOSSIER DOCUMENTAIRE Document établi avec le concours méthodologique de la HAS et conforme

Plus en détail

BRONCHITE AIGUE Bronchite aiguë

BRONCHITE AIGUE Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE Bronchite aiguë Affection fréquent chez tous les patients. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants pulmonai res et sans signes de pharyngite, sinusite ou pneumonie

Plus en détail

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 «Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 Flenley 1985 Association d une BPCO et d un syndrome d apnées obstructives du sommeil Plan BPCO définition Hypoxémie nocturne et BPCO Overlap syndrome: population

Plus en détail

Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE

Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE Bronchite aiguë 1 BRONCHITE AIGUE Affection fréquente chez tous les patients. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants pulmonai res et sans signes de pharyngite, sinusite ou pneumonie

Plus en détail

SOMMAIRE. Préface GÉNÉRALITÉS 1. Qu est ce que la BPCO? BPCO et bronchite chronique s agit-il de la même maladie?... 14

SOMMAIRE. Préface GÉNÉRALITÉS 1. Qu est ce que la BPCO? BPCO et bronchite chronique s agit-il de la même maladie?... 14 SOMMAIRE Préface.......................................................... 11 GÉNÉRALITÉS 1. Qu est ce que la BPCO? BPCO et bronchite chronique s agit-il de la même maladie?....... 14 2. BPCO ou emphysème

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Juin 2013 Ce document est téléchargeable

Plus en détail

Catherine Lemière, MD, MSc Présenté dans le cadre de la conférence : Les journées de pharmacologie, Université de Montréal, juin 2007

Catherine Lemière, MD, MSc Présenté dans le cadre de la conférence : Les journées de pharmacologie, Université de Montréal, juin 2007 Quelques nouveautés dans le traitement de l asthme faisons le point Catherine Lemière, MD, MSc Présenté dans le cadre de la conférence : Les journées de pharmacologie, Université de Montréal, juin 2007

Plus en détail

FARM 2129: Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë

FARM 2129: Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë FARM 2129: Pharmacologie spéciale Bronchite aiguë 1 BRONCHITE AIGUE Affection fréquent chez tous les patients. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants pulmonai res et sans signes

Plus en détail

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources Ressources - experts o spécialiste : Dr Frédéric Gormand, pneumologue o généraliste : Dr Pierre Wolff - animateurs o Dr Frédérique Grain o Dr Georges Granet - organisateur o Dr Pierre Wolf Programme I.

Plus en détail

FARM 2129: Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë. Bronchite chronique. Bronchite aiguë et chronique

FARM 2129: Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë. Bronchite chronique. Bronchite aiguë et chronique 1 FARM 2129: Pharmacologie spéciale Bronchite aiguë Bronchite chronique 2 BRONCHITE AIGUE Affection fréquente chez tout type de patient. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants

Plus en détail

5 : EFR quand, comment, à quel âge?

5 : EFR quand, comment, à quel âge? 5 : EFR quand, comment, à quel âge? EFR indispensables pour Mesures, quantification de l obstruction bronchique Viser la normalisation de la fonction respiratoire par le traitement Discordances entre la

Plus en détail

Bronchite aiguë. Bronchite chronique

Bronchite aiguë. Bronchite chronique FARM 2129: Pharmacologie spéciale Bronchite aiguë Bronchite chronique 1 BRNCHITE AIGUE Affection fréquente chez tout type de patient. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants

Plus en détail

L AJOUT D ANTICHOLINERGIQUE LORS DE L EXACERBATION DE L ASTHME CHEZ LES ENFANTS.

L AJOUT D ANTICHOLINERGIQUE LORS DE L EXACERBATION DE L ASTHME CHEZ LES ENFANTS. L AJOUT D ANTICHOLINERGIQUE LORS DE L EXACERBATION DE L ASTHME CHEZ LES ENFANTS. Présenté par Joëlle Le Brun et Valérie Lallemand 29 mai 2015 UMF du Marigot Superviseure : Dre. Isabel Rodrigues AMORCE

Plus en détail

FARM 2129: Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE

FARM 2129: Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE FARM 2129: Pharmacologie spéciale Bronchite aiguë 1 BRNCHITE AIGUE Affection fréquent chez tous les patients. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants pulmonai res et sans signes

Plus en détail

FARM 2227 : Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE

FARM 2227 : Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë BRONCHITE AIGUE FARM 2227 : Pharmacologie spéciale Bronchite aiguë 1 BRONCHITE AIGUE Affection fréquent chez tous les patients. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants pulmonai res et sans signes

Plus en détail

Mise à jour du formulaire pour les régimes de médicaments du Nouveau-Brunswick

Mise à jour du formulaire pour les régimes de médicaments du Nouveau-Brunswick Bulletin n 925 le 12 avril 2016 Mise à jour du formulaire pour les régimes de médicaments du Nouveau-Brunswick Cette mise à jour du formulaire pour les régimes de médicaments du Nouveau-Brunswick entre

Plus en détail

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Vendredi 20 Mai 2016: 11h00-11h20 Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Pr. H BEN SAAD (MD, PhD) ERS National Delegate (2013-2016) ERS Spirometry Driving

Plus en détail

Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)

Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) Dossier réalisé avec la collaboration de Maurice Hayot (PU-PH, membre de l unité 1046 Inserm/CNRS), département de physiologie clinique, unité d'explorations

Plus en détail

FARM 2227 : Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë

FARM 2227 : Pharmacologie spéciale. Bronchite aiguë FARM 2227 : Pharmacologie spéciale Bronchite aiguë 1 BRONCHITE AIGUE Affection fréquent chez tous les patients. Présentation clinique: toux aiguë chez un patient sans antécédants pulmonai res et sans signes

Plus en détail

Pathologies respiratoires obstructives

Pathologies respiratoires obstructives DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

dimanche 21 octobre 12 1 Source :

dimanche 21 octobre 12 1 Source : 1 Source : www.bpco.org Source : www.bpco.org 2 EXACERBATION aggravation de symptôme(s) DECOMPENSATION rupture de l'équilibre charge-capacité INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE hypoxie sévère ± acidose hypercapnique

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive FÉVRIER

Plus en détail

Le tableau suivant illustre la typologie des services du continuum en fonction des dimensions PRÉVENIR GUÉRIR SOUTENIR.

Le tableau suivant illustre la typologie des services du continuum en fonction des dimensions PRÉVENIR GUÉRIR SOUTENIR. LE CONTINUUM D INTERVENTION «MALADIE PULMONAIRE OBSTRUCTIVE CHRONIQUE» La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est une affection principalement causée par l habitude de fumer, caractérisée par

Plus en détail

BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE

BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE 20 MAI 2006 Château d Esclimont CORINNE DELAISEMENTS POL CMCO EVRY Broncho-pneumopathie chronique obstructive La BPCO est une maladie chronique, lentement progressive,

Plus en détail

William J. Calhoun and al for the Asthma Clinical research network of the national Heart,Lung and Blood institute JAMA septembre 2012

William J. Calhoun and al for the Asthma Clinical research network of the national Heart,Lung and Blood institute JAMA septembre 2012 William J. Calhoun and al for the Asthma Clinical research network of the national Heart,Lung and Blood institute JAMA septembre 2012 Lucile Sesé Interne DES de pneumologie Introduction Le suivi de l asthme:

Plus en détail

Avis 18 mars STRIVERDI RESPIMAT 2,5 µg/dose, solution pour inhalation Boîte de 60 doses (CIP : )

Avis 18 mars STRIVERDI RESPIMAT 2,5 µg/dose, solution pour inhalation Boîte de 60 doses (CIP : ) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 mars 2015 L avis de la Commission de la transparence adopté le 17 décembre 2014 a fait l objet d une audition le 18 mars 2015 STRIVERDI RESPIMAT 2,5 µg/dose, solution

Plus en détail

Les urgences de l enfant asthmatique

Les urgences de l enfant asthmatique Les urgences de l enfant asthmatique Neuvièmes Journées d Urgences Pédiatriques du Sud- Ouest. Décembre 2008 Stéphane DEBELLEIX Pneumopédiatre Centre de Référence R des Maladies Neuromusculaires Définitions

Plus en détail

C. MARGUET Pneumologie &allergologie pédiatrique CRCM CHU Charles Nicolle Rouen- Université de Rouen

C. MARGUET Pneumologie &allergologie pédiatrique CRCM CHU Charles Nicolle Rouen- Université de Rouen C. MARGUET Pneumologie &allergologie pédiatrique CRCM CHU Charles Nicolle Rouen- Université de Rouen OU HISTOIRE NATURELLE? 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 Hardy198 8 n=12 8,3 Chang 1998 n=19 6,5 Zhang 2000

Plus en détail

Les infections respiratoires basses

Les infections respiratoires basses Les infections respiratoires basses Francine de Salvador Bronchites Pneumonies Les différents niveaux Trachéïte Inflammation de la trachée Bronchite Inflammation des bronches Bronchiolite Inflammation

Plus en détail

300 Millions de personnes touchées par la maladie morts / an dans le Monde ( Source O.M.S )

300 Millions de personnes touchées par la maladie morts / an dans le Monde ( Source O.M.S ) aurespneumo.free.fr Chiffres alarmants 300 Millions de personnes touchées par la maladie 236.000 morts / an dans le Monde ( Source O.M.S. 2006 ) 0,4 % de l ensemble des décès attribués à une maladie Fréquence

Plus en détail

Quand l exercice en vaut la peine

Quand l exercice en vaut la peine Dr Claude Poirier Laboratoires d exploration fonctionnelle et respiratoire Centre Hospitalier Universitaire de Montréal Quand l exercice en vaut la peine Mécanique respiratoire dynamique Tests de fonction

Plus en détail

Séminaire BPCO. Infos à donner au patient. Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé

Séminaire BPCO. Infos à donner au patient. Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé Séminaire BPCO Infos à donner au patient Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé 1 Mes liens d intérêt Spécialiste en médecine générale, je déclare n avoir aucun lien, direct ou indirect,

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie obstructive LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie obstructive Actualisation Mars 2011 Ce document est téléchargeable

Plus en détail

Management du BIE 03/06/2016

Management du BIE 03/06/2016 Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG Management du BIE Pr Anne Charloux, Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Faculté de Médecine de Strasbourg

Plus en détail

Asthme : épidémiologie

Asthme : épidémiologie Epidémiologie et prise en charge de l asthme en France en 2008 Docteur Jacques DURIEU 28 octobre 2008 Asthme : définition L asthme est une pathologie inflammatoire chronique responsable d épisodes récidivants

Plus en détail

Quoi de neuf dans le traitement de la bronchiolite?

Quoi de neuf dans le traitement de la bronchiolite? Quoi de neuf dans le traitement de la bronchiolite? 1 ère journée de pneumo-allergologie pédiatrique de Midi-Pyrénées Jeudi 26 Septembre 2013 Dr Sylvain Blanchon Introduction Infection virale des voies

Plus en détail

ASPECT PNEUMOLOGIQUE DU CAS CLINIQUE

ASPECT PNEUMOLOGIQUE DU CAS CLINIQUE ASPECT PNEUMOLOGIQUE DU CAS CLINIQUE Bronchopneumonie BPCO sévère Traitements symptomatiques Traitement causal Oxygénothérapie Fluidifiants Kiné respiratoire +++ Broncho-aspiration? VNI? Revoir mode d

Plus en détail

RECOMMANDATIONS AU SUJET DES SOINS PRIMAIRES DE LA MPOC MISE À JOUR DE 2008

RECOMMANDATIONS AU SUJET DES SOINS PRIMAIRES DE LA MPOC MISE À JOUR DE 2008 RECOMMANDATIONS AU SUJET DES SOINS PRIMAIRES DE LA MPOC MISE À JOUR DE 2008 Recommandations de la Société canadienne de thoracologie au sujet de la prise en charge de la maladie pulmonaire obstructive

Plus en détail

La réadaptation de la MPOC

La réadaptation de la MPOC «Moi, faire de l exercice?» j Simon Parenteau, MD, FRCPC Présenté dans le cadre de la conférence intitulée Mise à jour sur les problèmes respiratoires de l Université de Montréal, septembre 2004 Le cas

Plus en détail

Pharmacothérapie de la BPCO en état stable. Prof Pierre-Olivier Bridevaux Service de Pneumologie Hôpital du Valais

Pharmacothérapie de la BPCO en état stable. Prof Pierre-Olivier Bridevaux Service de Pneumologie Hôpital du Valais Pharmacothérapie de la BPCO en état stable Prof Pierre-Olivier Bridevaux Service de Pneumologie Hôpital du Valais 1 Pharmacothérapie de la BPCO Recommandations GOLD 2016 Bronchodilatateurs à longue durée

Plus en détail

1 ère partie. Questions: Dépistage Diagnostic Bilan. Suivi au SMPR pour. Chez qui et quand rechercher la BPCO?

1 ère partie. Questions: Dépistage Diagnostic Bilan. Suivi au SMPR pour. Chez qui et quand rechercher la BPCO? 1 ère partie Ces patients à bout de souffle la BPCO de A à Z Dre E. Chappuis Gisin, pneumologue Dre. N. Junod Perron Dépistage Diagnostic Bilan Suivi au SMPR pour M. R, 1962 Diabète insulino requérant

Plus en détail

Conditions de formation à la spirométrie

Conditions de formation à la spirométrie 1 Conditions de formation à la spirométrie Le présent document a été élaboré conjointement par la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) et ses groupes de travail BPCO et Fonction, la Fédération

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mars 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mars 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mars 2010 QVAR AUTOHALER 100 microgrammes/dose, solution pour inhalation en flacon pressurisé Flacon de 200 doses (CIP : 351 606-9) TEVA SANTE béclométasone Liste

Plus en détail

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Définitions Définitions Bronchite chronique Toux + expectoration 3 mois/an 2 ans Emphysème

Plus en détail

BPCO Définition. Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13

BPCO Définition. Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13 BPCO Définition Maladie chronique, lentement progressive Touchant bronches et poumons Entraînant une diminution non (ou peu) réversible des débits expiratoires Essentiellement liée au tabac Composante

Plus en détail

Quelle place pour Xolair dans le traitement de l asthme sévère?

Quelle place pour Xolair dans le traitement de l asthme sévère? BON USAGE DU MÉDICAMENT Quelle place pour Xolair dans le traitement de l asthme sévère? Xolair (omalizumab) est indiqué chez l adulte et l adolescent et chez l enfant à partir de 6 ans, en traitement additionnel,

Plus en détail

Actualités de la corticothérapie inhalée dans le traitement de l asthme chez l enfant : Traitement continu ou à la demande?

Actualités de la corticothérapie inhalée dans le traitement de l asthme chez l enfant : Traitement continu ou à la demande? Actualités de la corticothérapie inhalée dans le traitement de l asthme chez l enfant : Traitement continu ou à la demande? Ania Carsin Unité de Pneumologie Pédiatrique Hôpital Timone Enfants Marseille

Plus en détail

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève L ABCD DE LA BPCO Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève Dan.adler@hcuge.ch BIBLIOGRAPHIE http://www.goldcopd.org PLAN Définitions: Gold 2001 Gold 2011 Epidémiologie: Suisse

Plus en détail

DEFINITION. Chronicité, Variabilité, Réversibilité

DEFINITION. Chronicité, Variabilité, Réversibilité ASTHME DEFINITION CLINIQUE : Crise de dyspnée, paroxystique, sifflante, volontiers nocturne, récidivante, réversible spontanément ou sous l effet du traitement. Chronicité, Variabilité, Réversibilité DEFINITION

Plus en détail

Guide du parcours de soins Titre GUIDE DU PARCOURS DE SOINS. Bronchopneumopathie chronique obstructive

Guide du parcours de soins Titre GUIDE DU PARCOURS DE SOINS. Bronchopneumopathie chronique obstructive Guide du parcours de soins Titre GUIDE DU PARCOURS DE SOINS Bronchopneumopathie chronique obstructive FÉVRIER 2012 Guide téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé 2 avenue du Stade de

Plus en détail

BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES. Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs

BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES. Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs 1 OBSERVATION CLINIQUE Mr X, 56 ans, est admis aux urgences pour dégradation de son état respiratoire. Aggravation de la dyspnée

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 31 mai 2006 Suite à la demande du ministre chargé de la Santé et de la Sécurité Sociale, la commission réexamine les spécialités suivantes : SURBRONC 15 mg/2 ml, solution

Plus en détail

ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Asthme persistant sévère ALD 14 Insuffisance respiratoire chronique grave

ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Asthme persistant sévère ALD 14 Insuffisance respiratoire chronique grave ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Asthme persistant sévère ALD 14 Insuffisance respiratoire chronique grave Janvier 2016 Ce document est téléchargeable sur : www.has-sante.fr Haute Autorité

Plus en détail

La réhabilitation pulmonaire dans la BPCO. Dr Nguyen Dang Mai

La réhabilitation pulmonaire dans la BPCO. Dr Nguyen Dang Mai + La réhabilitation pulmonaire dans la BPCO Dr Nguyen Dang Mai + Spirale du déconditionnement Maladie respiratoire Dyspnée Sédentarité Déconditionnement Dyspnée Young, 1983 Invalidité BPCO Capacité d effort

Plus en détail

Qu arriverait-il si le projet était mis en œuvre à l échelle du pays?

Qu arriverait-il si le projet était mis en œuvre à l échelle du pays? Fiche d information sur l Ouest canadien : Le soutien à domicile des patients atteints de MPOC permet d optimiser les ressources hospitalières et de réduire les dépenses de santé Au Canada, les patients

Plus en détail

Asthme et traitements biologiques. Drs S. Petitpierre et D. Comte Service d immunologie et allergie

Asthme et traitements biologiques. Drs S. Petitpierre et D. Comte Service d immunologie et allergie Asthme et traitements biologiques Drs S. Petitpierre et D. Comte Service d immunologie et allergie Plan Voies de l asthme et cibles des traitements biologiques Anti-IgE (omalizumab) Anti-IL-5 (mepolizumab)

Plus en détail

Actualités BPCO. Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention

Actualités BPCO. Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention Actualités BPCO Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention AMMPPU Faulquemont le 25 09 2009 Docteur Etienne ROYER Pneumologue - Hospitalor - 57500 Saint-Avold Mes liens d intérêt Spécialiste

Plus en détail

Annexe au versement Liste détaillée des données TABLE DES MATIÈRES

Annexe au versement Liste détaillée des données TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES Comorbidités...p 1 Contexte socio-économique...p.1 Contrôle au cours du mois écoulé...p.1 Crise actuelle...p.1 Facteurs de risques environnementaux...p.3 Gestion...p.3 Histoire de la

Plus en détail