APNEE. Physiologie. Entrainement. Accidents LA SAMBA OU PERTE DE CONTRÔLE MOTEUR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APNEE. Physiologie. Entrainement. Accidents LA SAMBA OU PERTE DE CONTRÔLE MOTEUR"

Transcription

1 APNEE Physiologie Entrainement Accidents

2 11 35

3 Avec palmes 255 m Sans palmes 186 m

4 Avec palmes 120 m Sans palmes 86 m

5 108 m

6 142 m

7 214 m

8 LA SAMBA OU PERTE DE CONTRÔLE MOTEUR

9 DEFINITION SERIE DE CONVULSIONS INCONTROLABLES DU CORPS, SANS PERTE DE CONNAISSANCE S APPARENTANT A UNE DANSE. D OÙ LE NOM DE SAMBA

10 C EST LE RESULTAT DE L ANOXIE DUE A L ARRET DE LA VENTILATION. C EST L ETAPE ULTIME AVANT LA SYNCOPE

11 Physiologie de l apnée

12 NORMOXIE : Etat du sang contenant une quantité normale d oxygène. (PaO2 = 100 mm Hg)

13 NORMOCAPNIE : Taux normal de CO2 dissous dans le sang. (PaCo2 = 40 mm Hg)

14 HYPOXIE : diminution faible de la quantité d O2 contenu dans le sang ne permettant plus une activité normale. (PaO2 entre 90 et 30 mm Hg ) 50 mm Hg trouble de la mémoire 40 mm Hg trouble du jugement critique

15 HYPOCAPNIE : diminution du CO2 dissous dans le sang. (PaCo2 < 40 mm Hg)

16 HYPERCAPNIE : augmentation du CO2 dissous dans le sang. (PaCo2 > 60mm Hg)

17 ANOXIE : diminution franche de la quantité d O2 ne permettant plus la survie. (Pao2 < 30 mm Hg)

18

19

20 Diminution de la fréquence

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30 la Samba et la syncope anoxique

31 L hyperventilation abaisse la P CO2 initiale sans modifier la PO2 initiale Hypercapnie à l origine de l arrêt de l apnée survient plus tard.permettant de prolonger ainsi artificiellement l apnée Parfois trop tard, après le seuil hypoxique à l origine de cette perte de contrôle ou de la syncope anoxique Puis l hypercapnie arrive et nous oblige à reprendre notre respiration, inconscient la tête dans l eau

32 Dans le cas d une samba, on ne passe pas directement de la conscience à la syncope mais par un état intermédiaire où il y a perte de vigilance, le sujet ne sait plus ce qu il fait sans pour autant être évanoui. Il bouge de façon désordonné et convulsive. La samba peut survenir jusqu à 15 à 20 secondes après la fin de l apnée. En effet entre la reprise respiratoire et l arrivée du sang oxygéné au niveau des récepteurs, il s écoule un certain temps pendant lequel la PaO2 continue à décroître et le processus d hypoxie cérébral à s aggraver => d où l intérêt de maintenir la surveillance jusqu à 30 secondes après la fin de l apnée.

33 COMMENT IDENTIFIER UNE SAMBA? lâcher de bulles en fin d apnée Tremblements désordonnés Non respect des consignes définies accélération du rythme de nage Troubles de la parole Coloration des lèvres et du visage anormale Regard vide Pas de réponse aux stimulations.

34 Surveillance rapprochée jusqu à 30 secondes après l apnée. Maintenir les voies aériennes hors de l eau. lui ôter son masque. s assurer de son état (ventilation, lucidité ). la stimuler par le contact physique et la parole pour l aider à reprendre conscience. CONDUITE A TENIR

35 Vigilance. Arrêt de la séance. Faire boire. Repos. 02 si nécessaire.

36 POUR PREVENIR LA SAMBA

37 PAS D HYPER VENTILATION

38 Préférer une ventilation le visage hors de l eau: pas d espace mort dû au tuba.

39 Etre détendu et serein Adapter son lest Limiter les efforts musculaires Pas plus de 6 à 8 plongées profondes par heure : Récupération suffisante pour éviter l hypercapnie lente

40 Ne pas prolonger exagérément les apnées, surtout si la profondeur atteinte dépasse une dizaine de mètres.

41 Éviter les mouvements parasites, la tête en extension et les tours d horizon, gros consommateurs d énergie.

42 Plonger à deux : les deux coéquipiers doivent avoir le même niveau et plonger alternativement. le binôme doit être capable physiquement et techniquement d aller chercher son coéquipier.

43 Ne pas plonger sans être en forme Ne pas pratiquer la plongée en apnée après une plongée en bouteille au cours de la même journée. Pas d apnée statique au fond.

44 La syncope anoxique n est que l aboutissement final du mécanisme physiologique à l origine de la SAMBA 2 cas particuliers de syncope. Apnée statique RDV syncopal des 7 mètres

45 Apnée statique Peu de consommation d O2 et de production de CO2 - Bulbe rachidien à l origine de l arrêt de l apnée va s habituer à une augmentation très progressive de la PCO2 - Seuil anoxique cérébral lui ne changera pas

46 Le rendez vous syncopal des 7 mètres L hyperventilation. Les modifications de pression en P02 et PCO2 provoquant une impression de confort avec prolongation de l apnée Chute rapide de la P02 à la remontée Diminution de l irrigation cérébrale, tête en haut à la remontée Stimulation du sinus carotidien lors des mouvements de rotation de la tête..

47 La noyade Asphyxie aigue par inondation des voies aériennes décès par an La durée maximale de la noyade, compatible avec des possibilités de ressuscitation, se situe entre 7 et 10 minutes les dégâts du cerveau sont irréversibles à la suite d un arrêt circulatoire de 3 à 4 minutes.

48 La noyade Vraie noyade ou noyade primaire Lorsque l eau rentre dans le pharynx, le nageur ferme spontanément sa glotte mais, hélas, la reprise de la ventilation est obligatoire au bout d un cer tain temps d apnée volontaire. L eau rentre alors dans les bronches puis dans les alvéoles, inondant les deux poumons. Elle entre AVANT la perte de conscience.

49 La noyade Vraie noyade ou noyade primaire Lorsque l eau rentre dans le pharynx, le nageur ferme spontanément sa glotte mais, hélas, la reprise de la ventilation est obligatoire au bout d un cer tain temps d apnée volontaire. L eau rentre alors dans les bronches puis dans les alvéoles, inondant les deux poumons. Elle entre AVANT la perte de conscience.

50 La noyade Noyade secondaire L'inondation des voies aériennes est secondaire APRES la perte de conscience dite "syncope". Evolution ultime possible de la syncope anoxique

51 Primaire ou secondaire ---> 4 tableaux de gravité croissante Aquastress La victime est consciente mais angoissée, fatiguée, refroidie. Elle a bu une bonne tasse, mais il n y a pas eu d inhalation sa respiration est normale. Petite hypoxie C est un début de noyade avec inhalation d une faible quantité de liquide. Mêmes symptomes que pour l aquastress mais avec des difficultés respiratoires. On constate une cyanose des extrémités (doigts violacés) et une tachycardie. Grande hypoxie C est une noyade réelle avec troubles de la conscience (la victime est obnubilée ou inconsciente), détresse respiratoire, début de collapsus avec chute tensionnelle et bradycardie (le pouls est lent et difficile à prendre). Anoxie La victime est en phase comateuse avec risque d arrêt cardiorespiratoire imminent.

52 Conduite à tenir Elle sera la même quel que soit le site de la noyade. Les chances de survie de la victime dépendent de la durée de son immersion, mais aussi de la rapidité et de l efficacité des secours. 1)PROTEGER : Sortir la victime le plus rapidement possible de l eau en maintenant les voies aériennes hors de l eau..2) ALERTER Signal de détresse en surface. Faire prévenir les secours à terre SAMU : 15, POMPIERS : 18, VHF : canal 16, portable : 112 3) SECOURIR Effectuer un bilan des fonctions vitales (conscience, ventilation, circulation)

53 L apport d oxygène est vital à tous les stades a/ La victime est consciente et ventile Allonger la victime en position semi assise. Faire inhaler de l oxygène au masque (15 l/mn). Surveiller l état de conscience, la ventilation b/ La victime est inconsciente et ventile La placer en position latérale de sécurité. Faire inhaler de l oxygène au masque (15 l/mn). Surveiller la ventilation c/ La victime est inconsciente et ne ventile plus Après avoir dégagé les voies aériennes supérieures, débuter immédiatement les maneuvres de réanimation cardioventilatoire.

54

Les accidents en plongée libre. 18/03/2014 Boulanger Jean Paul Formation P4 1

Les accidents en plongée libre. 18/03/2014 Boulanger Jean Paul Formation P4 1 18/03/2014 Boulanger Jean Paul Formation P4 1 Pourquoi ce cours 1) L hypoxie ou syncope hypoxique 1) Cause et mécanisme 2) Symptômes 3) Pas d Hyperventilation 4) Conduite à tenir 5) Prévention 2) Rendez

Plus en détail

Cours Niveau IV LA NOYADE. JLH mas *** 1

Cours Niveau IV LA NOYADE. JLH mas *** 1 LA NOYADE JLH mas *** 1 I Objectif du cours PLAN Cours Niveau IV II La NOYADE a) Noyade primaire b) Noyade secondaire c) Stades de noyade d) Noyade en eau de mer e) Noyade en eau douce f) Prévention g)

Plus en détail

Les accidents barotraumatiques. L Accident de décompression. La noyade. Les accidents de la plongée libre. Le 28 mars 2016

Les accidents barotraumatiques. L Accident de décompression. La noyade. Les accidents de la plongée libre. Le 28 mars 2016 Les accidents barotraumatiques. L Accident de décompression. La noyade. Les accidents de la plongée libre. Le 28 mars 2016 Introduction Sujets : les accidents dans le cadre des activités de plongée du

Plus en détail

Objectifs. Justification. A la fin de cette séquence, le stagiaire aura compris les accidents pouvant survenir en plongée libre.

Objectifs. Justification. A la fin de cette séquence, le stagiaire aura compris les accidents pouvant survenir en plongée libre. Objectifs Justification communs avec la plongée scaphandre A la fin de cette séquence, le stagiaire aura compris les accidents pouvant survenir en plongée libre. Version actualisée le 4/07/11 Justification:

Plus en détail

Les risques de l apnée

Les risques de l apnée Les risques de l apnée Rappel des termes utilisés A - La syncope Notions sur les échanges gazeux. Apport d oxygène (O2) et production de Gaz Carbonique (CO2) La respiration est un mécanisme naturel déclenché

Plus en détail

ACCIDENTS DE L APNÉE. Formation Guide de Palanquée CoDep 89 Saison 2010 /2011

ACCIDENTS DE L APNÉE. Formation Guide de Palanquée CoDep 89 Saison 2010 /2011 ACCIDENTS DE L APNÉE Formation Guide de Palanquée CoDep 89 Saison 2010 /2011 LES ACCIDENTS DE L APNÉE Causes et Mécanismes Conduite à Tenir RDV Syncopal des 7 mètres Règle du Tiers Temps Règle de Sécurité

Plus en détail

Noyades. Dans le cadre de votre autonomie et de votre responsabilité En tant qu encadrant, qu est ce que la noyade, comment la prévenir

Noyades. Dans le cadre de votre autonomie et de votre responsabilité En tant qu encadrant, qu est ce que la noyade, comment la prévenir Noyades Dans le cadre de votre autonomie et de votre responsabilité En tant qu encadrant, qu est ce que la noyade, comment la prévenir 1 DEFINITION et MECANISME DEFINITION : Asphyxie aiguë suite à une

Plus en détail

Les accidents toxiques ou biochimiques

Les accidents toxiques ou biochimiques Les accidents toxiques ou biochimiques N4 La toxicité des gaz Rappels. Composition de l air: O 2 = 20 % ; N 2 = 79 %; CO 2 = 0,03 % ; Gaz rares = traces Toxicité des gaz = liée à la variation de la PP

Plus en détail

La syncope hypoxique. Edouard Agra-MEF1 n 346

La syncope hypoxique. Edouard Agra-MEF1 n 346 La syncope hypoxique Edouard Agra-MEF1 n 346 1 Plan du cours Principes de la syncope hypoxique. Mécanisme de la syncope. Le rôle de la profondeur. Dangers liés à la syncope hypoxique. Signes symptomatiques

Plus en détail

Les risques liés à l apnée. Abalone Le 7 décembre 2011

Les risques liés à l apnée. Abalone Le 7 décembre 2011 Les risques liés à l apnée Abalone Le 7 décembre 2011 Le milieu eau n est pas l élément naturel de l homme À l inverse des poissons nous puisons l oxygène dans l air et pas dans l eau Lorsque nous faisons

Plus en détail

Définition de l apnée Effets cardio vasculaires Incidents et accidents d apnée barotraumatismes syncopes samba Conseils de pratique

Définition de l apnée Effets cardio vasculaires Incidents et accidents d apnée barotraumatismes syncopes samba Conseils de pratique L apnée et les risques Définition de l apnée Effets cardio vasculaires Incidents et accidents d apnée barotraumatismes syncopes samba Conseils de pratique Guillaume NERY Julie GAUTIER l apnée Suspension

Plus en détail

5.2 La respiration en milieu aquatique : l APNEE et la NOYADE

5.2 La respiration en milieu aquatique : l APNEE et la NOYADE Table des matières 5.2 La respiration en milieu aquatique : l APNEE et la NOYADE... 1 5.2.2 Les effets de l apnée sur l O 2 et le CO 2... 1 5.2.3 L apnée en profondeur... 2 5.2.4 Les réflexes pour éviter

Plus en détail

Noyade. Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44

Noyade. Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44 Noyade Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44 Définition OMS Insuffisance respiratoire résultant de la submersion (totalité du corps dans l eau) ou de l immersion (face de la victime) en milieu liquide

Plus en détail

Surpression pulmonaire

Surpression pulmonaire Surpression pulmonaire Causes Blocage volontaire ou involontaire de la respiration Remontée ballon Apnéiste ayant pris de l air au fond Problème de matériel (détendeur bloqué empêchant l'expiration) Crise

Plus en détail

Les accidents. Niveau 2

Les accidents. Niveau 2 Les accidents Niveau 2 Acquis Pré-requis Variation de la pression avec la profondeur Loi de Boyle-Mariotte Composition de l air Conséquences de la compression de l air Pression hydrostatique m 10000 5000

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES LES ACCIDENTS DE DÉCOMPRESSIONS ET LA NOYADE

LES BAROTRAUMATISMES LES ACCIDENTS DE DÉCOMPRESSIONS ET LA NOYADE LES BAROTRAUMATISMES LES ACCIDENTS DE DÉCOMPRESSIONS ET LA NOYADE Introduction Les barotraumatisme Les accidents de La noyade Page 1 Page 2 à 5 décompression Page 9 à 11 Page 6 à 8 INTRODUCTION ET RAPPEL

Plus en détail

Cours Guide de Palanquée - Niveau 4. 8 février Plongée et Apnée. Frédéric LETERME - MF2

Cours Guide de Palanquée - Niveau 4. 8 février Plongée et Apnée. Frédéric LETERME - MF2 Cours Guide de Palanquée - Niveau 4 8 février 2017 Plongée et Apnée Frédéric LETERME - MF2 Objectifs Pratiquer l apnée en toute sécurité Se préparer aux épreuves niveau 4 et en particulier à l apnée Sécuriser

Plus en détail

LES PRESSIONS PARTIELLES - TOXICITÉ DES GAZ EN PLONGÉE ASCG - COURS N2 2016/2017

LES PRESSIONS PARTIELLES - TOXICITÉ DES GAZ EN PLONGÉE ASCG - COURS N2 2016/2017 LES PRESSIONS PARTIELLES - TOXICITÉ DES GAZ EN PLONGÉE ASCG - COURS N2 2016/2017 L air est un mélange de gaz : Environ : 21% d O2 78% de N2 0,03% de CO2 et des traces d autres gaz. La pression d un gaz

Plus en détail

Extrait du MFT (Niveau 2 du 01/01/2013) Sommaire

Extrait du MFT (Niveau 2 du 01/01/2013) Sommaire Cours prépa niveau 2 et 3 Dalton et les accidents toxiques La Noyade Extrait du MFT (Niveau 2 du 01/01/2013) Sommaire 1 OBEJCTIF POURQUOI CE COURS?... 2 2 LOI DE DALTON... 2 3 LES ACCIDENTS TOXIQUES...

Plus en détail

Sans palme Avec palmes (bi-palmes ou mono-palmes)

Sans palme Avec palmes (bi-palmes ou mono-palmes) Résumé : Sylvie SICRE-BELLAGE 1 H. Anes - Y. Le Boënnec - P. Boulanger H. Brillant - P. Burty B. Chaland CoDep 78 Comité de l Est H. Corriol S. Delobel J. de Roubin - J. Dumas FFESSM Festival Image d Antibes

Plus en détail

Formation Théorie Niveau 3 Apnée

Formation Théorie Niveau 3 Apnée Formation Théorie Niveau 3 Apnée Club ORCA Mougins 10 Avril 2011 -- Cours de Physiologie et accidents -- Classification des accidents liés à l apnée Mécaniques (barotraumatismes) Atteintes de l oreille

Plus en détail

Noyade. Rémy HELLER MF2

Noyade. Rémy HELLER MF2 Noyade Rémy HELLER MF2 12 février 2014 Plan Définition Mécanismes Classification CAT Prévention Définition La noyade est une asphyxie aiguë consécutive à l irruption de liquide dans l arbre respiratoire

Plus en détail

Accidents toxiques et essoufflement

Accidents toxiques et essoufflement Accidents toxiques et essoufflement Club du CSAR Plongée Sous Marine Cours niveau 2 et 3 PSM - CSA Ruelle 2013 1 / 16 Introduction Sujets : les accidents liés à la dangerosité des gaz. Objectif du cours

Plus en détail

LES RISQUES DE LA PLONGEE LIBRE

LES RISQUES DE LA PLONGEE LIBRE LES RISQUES DE LA PLONGEE LIBRE LES RISQUES DE L'APNEE : La physiologie de la plongée en apnée est différente de celle de la plongée en bouteille; l'apnée est responsable d'accidents mortels. On peut facilement

Plus en détail

une personne ne sachant pas nager tombe dans l eau puis coule par insuffisance technique après s être débattue dans une lutte intense pour la vie.

une personne ne sachant pas nager tombe dans l eau puis coule par insuffisance technique après s être débattue dans une lutte intense pour la vie. Page 1 sur 5 Société Internationale de Sauvetage du Léman Les dossiers techniques de la SISL La noyade Introduction En Suisse, en 2003, 89 personnes sont mortes des suites d une noyade. En France, chaque

Plus en détail

Présenté par: Fred Simion (président commission apnée du Var) Les niveaux

Présenté par: Fred Simion (président commission apnée du Var) Les niveaux Les niveaux L apnée Présenté par: Fred Simion (président commission apnée du Var) Le code du sport Art. A. 322-101. Pour l application de la présente section, la pratique de l apnée est soumise aux dispositions

Plus en détail

La prévention de l essoufflement. Patricia AUDOUY - Cours niveau 4 - Mars Prévention de l'essoufflement - Page: 1/14

La prévention de l essoufflement. Patricia AUDOUY - Cours niveau 4 - Mars Prévention de l'essoufflement - Page: 1/14 La prévention de l essoufflement Patricia AUDOUY - Cours niveau 4 - Mars 2006 - Prévention de l'essoufflement - Page: 1/14 Comme nous le savons, l activité physique entraîne une augmentation de la consommation

Plus en détail

LA PLONGEE SOUS-MARINE. Milieu & Dangers Niveau 2

LA PLONGEE SOUS-MARINE. Milieu & Dangers Niveau 2 LA PLONGEE SOUS-MARINE Milieu & Dangers Niveau 2 Essoufflement Apnée Froid Vision Audition Faune & Flore Conclusion 2 Introduction : Cours sur les spécificités ou particularités du milieu marin. Dans votre

Plus en détail

Les accidents biochimiques Niveau 2

Les accidents biochimiques Niveau 2 Les accidents biochimiques Niveau 2 La loi de Dalton nous dit que la pression partielle de chaque gaz (pour nous les différents gaz composant l air) dépend de la quantité de ce gaz (pourcentage) et de

Plus en détail

Les NOYADES. Dr LACOUR Jean-Marie SSSM 29

Les NOYADES. Dr LACOUR Jean-Marie SSSM 29 Dr LACOUR Jean-Marie SSSM 29 Définition: Pénétration de liquide dans les voies aériennes. Épidémiologie: 140 000 décès d s par an dans le monde En France: 4ème cause d accidentd 2ème cause de décès d s

Plus en détail

La pratique de l apnée CTD février 2013 Hélène Thomas

La pratique de l apnée CTD février 2013 Hélène Thomas Formation Niveau 4 Guide de Palanquée La pratique de l apnée CTD 67. 13 février 2013 Hélène Thomas Objectif de ce cours Acquérir des connaissances nécessaires à la pratique de l apnée Mettre en place des

Plus en détail

Accident : L essoufflement. Diapo 1

Accident : L essoufflement. Diapo 1 Accident : L essoufflement Diapo 1 Accident : L essoufflement Pourquoi? Objectif Définition Pré-requis Mécanisme. Symptômes. Conséquences. Conduite à tenir. Préventions. Diapo 2 Accident : L essoufflement

Plus en détail

Système nerveux et toxicité des gaz

Système nerveux et toxicité des gaz Système nerveux et toxicité des gaz Cours N4 03/02/2014 François KERISIT E2 AS Areva 03/02/2014 N4 - Système nerveux 1 Objectif Comprendre influence : De la plongée sur le système nerveux du système nerveux

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DE L APNÉE EN TOUTE SÉCURITÉ. Olivier GRENIER. Instructeur National Apnée. St Brieuc 3 novembre 2012

L ENSEIGNEMENT DE L APNÉE EN TOUTE SÉCURITÉ. Olivier GRENIER. Instructeur National Apnée. St Brieuc 3 novembre 2012 L ENSEIGNEMENT DE L APNÉE EN TOUTE SÉCURITÉ St Brieuc 3 novembre 2012 Olivier GRENIER Instructeur National Apnée I. Introduction II. III. IV. Règles de sécurité générales Deux situations d enseignement

Plus en détail

Niveau 4. 2 épreuves. à l examen final. épreuve du mannequin. Objectifs du cours - Modifications physiologiques,

Niveau 4. 2 épreuves. à l examen final. épreuve du mannequin. Objectifs du cours - Modifications physiologiques, L apnée Niveau 4 2 épreuves à l examen final - apnée à 10m - les 2 apnées de l él épreuve du mannequin. Objectifs du cours - Modifications physiologiques, - sécurité, - Définir un entrainement permettant

Plus en détail

LES ACCIDENTS BIOCHIMIQUES Dr Philippe WELTER

LES ACCIDENTS BIOCHIMIQUES Dr Philippe WELTER LES ACCIDENTS BIOCHIMIQUES 2014 Dr Philippe WELTER Les Accidents Biochimiques Composition de l Air : inspiration : O 2 N 2 CO 2 Les Accidents Biochimiques Composition de l Air : O 2 N 2 CO 2 inspiration

Plus en détail

La toxicité des gaz en plongée

La toxicité des gaz en plongée La toxicité des gaz en plongée Cours de Niveau 4 21/08/2016 Version 1 Historique du document Date version auteur changement/ajout 21/08/2016 1 Création 2 of 13 Table des matières 1 Introduction... 4 2

Plus en détail

LES NOYADES EPIDEMIOLOGIE PRISE EN CHARGE

LES NOYADES EPIDEMIOLOGIE PRISE EN CHARGE LES NOYADES EPIDEMIOLOGIE PRISE EN CHARGE Médecin Colonel Daniel Prost médecin chef SDIS34 DEFINITIONS Larousse : asphyxie par afflux d un liquide, en particulier à la suite d une immersion dans l eau.

Plus en détail

1.1. Seuil de toxicité de l O 2

1.1. Seuil de toxicité de l O 2 L hyperoxie 1. Définitions Définition: l hyperoxie est l état qui résulte de l inhalation d oxygène pur ou en mélange à des PP supérieures à 0,2 b (normoxie) En plongée à l air, la PP O 2 est toujours

Plus en détail

COURS NIVEAU 3 THEME «AU FOND»

COURS NIVEAU 3 THEME «AU FOND» COURS NIVEAU 3 THEME «AU FOND» N3 Thème «Au fond» «La consommation» «L essoufflement» «La narcose» «L hyperoxie» N3 Thème «Au fond» Consommation N3 Thème «Au fond» «Consommation» Relation autonomie / profondeur

Plus en détail

LES ACCIDENTS D'APNEE. FORMATION 2012 N3/N4 Marc ANSART CRCentreApnée.free.fr

LES ACCIDENTS D'APNEE. FORMATION 2012 N3/N4 Marc ANSART CRCentreApnée.free.fr LES ACCIDENTS D'APNEE FORMATION 2012 N3/N4 Marc ANSART CRCentreApnée.free.fr 1/ Les accidents mécaniques (barotraumatismes) Atteinte de l oreille (Moyenne, Interne) Vertiges alternobariques Atteinte des

Plus en détail

NOM DE LA STRUCTURE OU CHARTE GRAPHIQUE PLAN DE SECOURS

NOM DE LA STRUCTURE OU CHARTE GRAPHIQUE PLAN DE SECOURS Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Var NOM DE LA STRUCTURE OU CHARTE GRAPHIQUE PLAN DE SECOURS SAVOIR REAGIR face à toute alerte d une personne qui signale ou présente un trouble physique

Plus en détail

Malaise cardio-respiratoire. respiratoire du nourrisson. Les gestes d urgencesd

Malaise cardio-respiratoire. respiratoire du nourrisson. Les gestes d urgencesd Malaise cardio-respiratoire respiratoire du nourrisson Les gestes d urgencesd Le malaise cardio-respiratoire respiratoire Anticipation : importance du bilan : évaluer la faisabilité de la séances bonne

Plus en détail

Docteur Erik BOQUET Page 1 11/10/2003 LES NOYADES. (Docteur Erik BOQUET) 1 DÉFINITION

Docteur Erik BOQUET Page 1 11/10/2003 LES NOYADES. (Docteur Erik BOQUET) 1 DÉFINITION Docteur Erik BOQUET Page 1 11/10/2003 LES NOYADES (Docteur Erik BOQUET) 1 DÉFINITION La noyade est une asphyxie due à l'inondation des voies aériennes par un liquide au décours d'une submersion. Elle est

Plus en détail

Les accidents. L accident de décompression Le froid La noyade Les accidents de l apnée Les accidents liés au milieu

Les accidents. L accident de décompression Le froid La noyade Les accidents de l apnée Les accidents liés au milieu Les accidents L accident de décompression Le froid La noyade Les accidents de l apnée Les accidents liés au milieu L accident de décompression mécanisme Dûs au retour à l'état gazeux de l'azote dissout

Plus en détail

LA NOYADE. - Définition, - Noyade asphyxique - Noyade syncopale - Eau de mer / eau douce, - Quelques chiffres, - Conclusion.

LA NOYADE. - Définition, - Noyade asphyxique - Noyade syncopale - Eau de mer / eau douce, - Quelques chiffres, - Conclusion. LA NOYADE - Définition, - Noyade asphyxique - Noyade syncopale - Eau de mer / eau douce, - Quelques chiffres, - Conclusion. Formation N4 lémanique 1 Définition de la noyade Le phénomène de base de la noyade

Plus en détail

L'apnée dans le monde de la plongée?

L'apnée dans le monde de la plongée? NIVEAU 4 L Apnée Historique L'apnée dans le monde de la plongée? Pratiquée depuis la plus haute antiquité pour des raisons commerciales (Eponge, corail, nacre, perle, algue) et nutritive (crustacée, mollusque,

Plus en détail

Anatomie, physiologie et physiopathologie du plongeur

Anatomie, physiologie et physiopathologie du plongeur onitorat Fédéral 2 ème Monitorat Fédéral 2 éme degré Hendaye - juillet 2010 Anatomie, physiologie et physiopathologie du plongeur Référentiel de correction Sujet n 1 (6 points) L eau : une amie du plongeur

Plus en détail

NOTION DE SECOURISME ET DE DETRESSE VITALE

NOTION DE SECOURISME ET DE DETRESSE VITALE FORMATION ÉDUCATEUR 2016-2017 ENCADRER EN SÉCURITÉ LES BASES DU 1 ER SECOURS ADAPTÉES À LA PRATIQUE DU RUGBY À XIII NOTION DE SECOURISME ET DE DETRESSE VITALE LES PRINCIPES DE BASE DE L ACTION DU SECOURISTE:

Plus en détail

Entraînement Bases et principes

Entraînement Bases et principes Entraînement Bases et principes Pierre Boulanger (MEF2), Yves Le Boënnec (MEF1) Formation MEF1 Idf-Pi apnée 2009-2010 Page 1/48 Préambule A qui s adresse le cours A des moniteurs entraîneurs clubs pour

Plus en détail

Cherbourg Pêche Apnée Club

Cherbourg Pêche Apnée Club Cherbourg Pêche Apnée Club J O n 20040005 Déclaration à la direction départementale de la jeunesse et des sports de St Lô. Sous le N 05004ET0073 Déclaration à la Sous- Préfecture de création de l Association

Plus en détail

ASNIERES SUB PLONGEE Section apnée. Cours N1 Apnée 20/11/2012 JY Corre

ASNIERES SUB PLONGEE Section apnée. Cours N1 Apnée 20/11/2012 JY Corre ASNIERES SUB PLONGEE Section apnée Cours N1 Apnée 20/11/2012 JY Corre 1 Sommaire 1 Notion de physique 2 Les principaux dangers et leur prévention a) Les barotraumatismes b) La syncope c) Autres 3 Notion

Plus en détail

ASJ. La baignade : définition. La noyade. Définition : Asphyxie aigüe secondaire à la submersion dans un liquide.

ASJ. La baignade : définition. La noyade. Définition : Asphyxie aigüe secondaire à la submersion dans un liquide. La baignade : définition Les activités de baignade sont exclusives de toute activité aquatique faisant appel à un support flottant (surf, body-board, etc.) ou à des techniques spécifiques (nage avec palmes,

Plus en détail

Préparation au Niveau 4

Préparation au Niveau 4 Cours 5 Les limites de la plongée à l air. Page 1 sur 6 Plan du cours. 1. La plongée à l air. 2. Pression partielle et règle de Dalton. 2.1 Expérience de Berthollet. 2.2 Formulation de la loi. 3. Limite

Plus en détail

Pas de limite d âge (autorisation parentale si mineur) Savoir surveiller et donner l alerte. 1 mn d apnée statique 25M d apnée dynamique

Pas de limite d âge (autorisation parentale si mineur) Savoir surveiller et donner l alerte. 1 mn d apnée statique 25M d apnée dynamique Huit personnes maxi sont préconisées. Évolution proche de la surface. Vêtement néoprène conseillé. Lestage déconseillé. Obligatoirement avec un guide de randonnée. Au minimum initiateur: Apnée, Psm, Technique.

Plus en détail

BAROTRAUMATISMES (ACCIDENTS MÉCANIQUES) E. Dupont

BAROTRAUMATISMES (ACCIDENTS MÉCANIQUES) E. Dupont (ACCIDENTS MÉCANIQUES) La variation du volume des gaz dans les cavités du corps peut provoquer des douleurs intenses. (Boyle & Mariotte) Connaître ces cavités Prévenir les effets Reconnaître les symptômes

Plus en détail

1 / LES BAROTRAUMATISMES

1 / LES BAROTRAUMATISMES LE PLONGEUR UN HOMME D'AIR SOUS PRESSION... ET QUI NE SAIT PAS RESPIRER L'EAU! Ce cours traite des préventions des accidents sur les voies aériennes il comporte deux parties : -les barotraumatismes, -la

Plus en détail

l apnée Cours de Niveau 4 21/10/2016 Version 1

l apnée Cours de Niveau 4 21/10/2016 Version 1 l apnée Cours de Niveau 4 21/10/2016 Version 1 Historique du document Date version auteur changement/ajout 21/10/2016 1 Création 2 of 20 Table des matières 1 Introduction... 4 2 Rappel... 5 2.1 La composition

Plus en détail

Cherbourg Pêche Apnée Club

Cherbourg Pêche Apnée Club Cherbourg Pêche Apnée Club J O n 20040005 Déclaration à la direction départementale de la jeunesse et des sports de St Lô. Sous le N 05004ET0073 Déclaration à la Sous- Préfecture de création de l Association

Plus en détail

Le Froid. L homme est homéotherme : Il doit maintenir sa *température centrale autour de 37 C. Formation N CoDep 50

Le Froid. L homme est homéotherme : Il doit maintenir sa *température centrale autour de 37 C. Formation N CoDep 50 Le Froid L homme est homéotherme : Il doit maintenir sa *température centrale autour de 37 C. Formation N4 2010 CoDep 50 * Cerveau, Organes du thorax et Abdomen Causes et mécanismes Neutralité thermique

Plus en détail

Créneaux Piscine : Calendrier :

Créneaux Piscine : Calendrier : Organisation 2012-2013 Créneaux Piscine : Jour Horaire Equipement Public HGC Lundi 20h00 - Grd Bassin - 1 ligne d eau Encadrants en formation : Initiateur Scaphandre et plongée libre Vendredi 23h00 - Grd

Plus en détail

THEORIE APNEE A2. Patricia BENOUARKA Nicolas RIVIERRE IE2

THEORIE APNEE A2. Patricia BENOUARKA Nicolas RIVIERRE IE2 THEORIE APNEE A2 Patricia BENOUARKA Nicolas RIVIERRE IE2 Sommaire Généralités et réglementation Notions de physique, accident, prévention La sécurité L apnée en compétition Le matériel Protection de l

Plus en détail

L APNEE UNE DISCIPLINE MECONNUE CLUB DE CARDIOLOGIE DU SPORT 13 DÉCEMBRE 2016 DR JEAN BOUTONNAT CHU DE GRENOBLE

L APNEE UNE DISCIPLINE MECONNUE CLUB DE CARDIOLOGIE DU SPORT 13 DÉCEMBRE 2016 DR JEAN BOUTONNAT CHU DE GRENOBLE L APNEE UNE DISCIPLINE MECONNUE CLUB DE CARDIOLOGIE DU SPORT 13 DÉCEMBRE 2016 DR JEAN BOUTONNAT CHU DE GRENOBLE QUIZ L immersion mobilise d importants volumes sanguins L hyperventilation permet d augmenter

Plus en détail

1. Les accidents toxiques

1. Les accidents toxiques Au cours précédent, nous avons vu les accidents dus à la pression, appelés accidents barotraumatiques. Ces accidents sont au nombre de 6 : Les sinus Le placage de masque Les oreilles Les dents La surpression

Plus en détail

Ventilation et Respiration

Ventilation et Respiration Ventilation et Respiration Ensemble des mécanismes physiques et biochimiques permettant l accomplissement des échanges gazeux. La ventilation assure le renouvellement de l air. La respiration assure les

Plus en détail

Un clou coule alors qu un porte-avion flotte : le poids n est donc pas le seul élément en jeu.

Un clou coule alors qu un porte-avion flotte : le poids n est donc pas le seul élément en jeu. I. FLOTTABILITE Pourquoi certains objets coulent et d'autres flottent? MISES EN EVIDENCE Un bloc de plongée paraît plus lourd sur le bord de la piscine que dans l eau. Dans l eau une force s oppose à son

Plus en détail

PHYSIOPATHOLOGIE DES HYPOXIES D ALTITUDE

PHYSIOPATHOLOGIE DES HYPOXIES D ALTITUDE PHYSIOPATHOLOGIE DES HYPOXIES D ALTITUDE 8000 7000 6000 Altitude (m) 5000 4000 3000 2000 1000 PO2 et Pression Barométrique 9000 0 0 50 100 150 200 P barométrique Pp O2 (mm Hg) Altitude (m) 9000 8000

Plus en détail

PLAN SURPRESSION PULMONAIRE FORMATION GP

PLAN SURPRESSION PULMONAIRE FORMATION GP PLAN SURPRESSION PULMONAIRE FORMATION GP La SP introduction Question réponses Causes et Mécanismes Prévention Symptômes Conduite à tenir : que faire? GLOSSAIRE La Surpression pulmonaire - GP Justif : Vous

Plus en détail

Module Urgence-Réanimation. La noyade. I.F.P.M 2008 Dr Cendrie 1

Module Urgence-Réanimation. La noyade. I.F.P.M 2008 Dr Cendrie 1 Module Urgence-Réanimation La noyade I.F.P.M 2008 Dr Cendrie 1 Définition Le noyé : individu mort par suffocation à la suite d une submersion Victime de submersion : celui qui a survécu à l asphyxie accompagnant

Plus en détail

LA NOYADE EN PLONGÉE. Cours N2/N3 mai 2003 Jean Marie Gorel Moniteur CMAS **

LA NOYADE EN PLONGÉE. Cours N2/N3 mai 2003 Jean Marie Gorel Moniteur CMAS ** LA NOYADE EN PLONGÉE DÉFINITION. C est l irruption d eau dans les voies aériennes, qui entraîne une diminution de l apport en oxygène dans l organisme, et,en particulier, au cerveau. Elle est responsable

Plus en détail

FMAS Commission Nationale d Apnée Manuel de formation NIVEAU 2

FMAS Commission Nationale d Apnée Manuel de formation NIVEAU 2 NIVEAU 2 1. ORGANISATION GENERALE - Les sessions de Niveau 2 sont organisées à l échelon du club ou des structures commerciales agréées, en formation continue ou sous la forme d un examen ponctuel. - L

Plus en détail

O.P.I. L Oedème Pulmonaire en Immersion. Laurent MOREAU - E4-2017

O.P.I. L Oedème Pulmonaire en Immersion. Laurent MOREAU - E4-2017 O.P.I Ou L Oedème Pulmonaire en Immersion L O.P.I Depuis quelques années, une cause de détresse respiratoire en immersion apparaît de plus en plus fréquente, l oedème pulmonaire. Cet accident traduit les

Plus en détail

La pression atmosphérique diminue avec l altitude. Le tableau suivant donne quelques valeurs de la pression barométrique pour quelques altitudes :

La pression atmosphérique diminue avec l altitude. Le tableau suivant donne quelques valeurs de la pression barométrique pour quelques altitudes : PRESSION ATMOSPHERIQUE ET PIO 2 La pression atmosphérique diminue avec l altitude. Le tableau suivant donne quelques valeurs de la pression barométrique pour quelques altitudes : altitude pression barométrique

Plus en détail

Plongée et système nerveux

Plongée et système nerveux Cours Guide de Palanquée - Niveau 4 28 janvier 2015 Plongée et système nerveux Frédéric LETERME - MF2 Ce que dit le Manuel de Formation Technique Notions sur le système nerveux: Définir le cerveau, cervelet,

Plus en détail

Entraînement Bases et principes

Entraînement Bases et principes Entraînement Bases et principes Yves LE BOËNNEC, MEF1 Apnée Colombes CN Poissy Pierre BOULANGER, MEF2 Apnée Viroflay Page 1/34 Préambule A qui s adresse le cours A des moniteurs entraîneurs clubs pour

Plus en détail

la noyade qui survient en plongée, ne présente aucune spécificité si ce n'est qu'elle complique le plus souvent un autre accident de plongée.

la noyade qui survient en plongée, ne présente aucune spécificité si ce n'est qu'elle complique le plus souvent un autre accident de plongée. LA NOYADE la noyade qui survient en plongée, ne présente aucune spécificité si ce n'est qu'elle complique le plus souvent un autre accident de plongée. Les causes des noyades : noyade dite "primaire" :

Plus en détail

ASTHME AIGU GRAVE CRISE D'ASTHME AIGUE SEVERE = ETAT DE MAL ASTHMATIQUE 2000 MORTS EN FRANCE LE PLUS SOUVENT EN DEHORS DE L'HOPITAL

ASTHME AIGU GRAVE CRISE D'ASTHME AIGUE SEVERE = ETAT DE MAL ASTHMATIQUE 2000 MORTS EN FRANCE LE PLUS SOUVENT EN DEHORS DE L'HOPITAL ASTHME AIGU GRAVE CRISE D'ASTHME AIGUE SEVERE = ETAT DE MAL ASTHMATIQUE I EPIDEMIOLOGIE =============== 2000 MORTS EN FRANCE LE PLUS SOUVENT EN DEHORS DE L'HOPITAL II CAUSES DE MORTALITE DE L'ASTHME GRAVE

Plus en détail

BREVET 2 * Anatomie et secourisme

BREVET 2 * Anatomie et secourisme BREVET 2 * Anatomie et secourisme Objectif du cours Apprendre quelques bases anatomiques nécessaire à la compréhension médicale des accidents de plongée et savoir effectuer des opérations de secourisme

Plus en détail

Cours N3 : ADD. Sommaire. Justification Rappels Particularités Mécanisme Cause Symptômes Conduite à tenir Prévention. Cours N3 ADD

Cours N3 : ADD. Sommaire. Justification Rappels Particularités Mécanisme Cause Symptômes Conduite à tenir Prévention. Cours N3 ADD Sommaire Justification Rappels Particularités Mécanisme Cause Symptômes Conduite à tenir Prévention Cours N3 : ADD Justification En tant que niveau 2, on vous a appris Que l on devait utiliser un protocole

Plus en détail

Le Froid. Cours Niveau 4 Février 2012

Le Froid. Cours Niveau 4 Février 2012 Le Froid Cours Niveau 4 Février 2012 Plan I. Objectif II. Introduction III. Mécanismes de perte de chaleur IV. Mécanismes de défense V. Cas particulier VI. Comportement du guide de palanquée I. Objectif

Plus en détail

Les accidents de décompression

Les accidents de décompression Formation N3 Les accidents de décompression N'oubliez pas que...la plongée, ce n'est que du plaisir!!! 1/25 Introduction La plongée est un sport potentiellement à risques. Pour limiter les risques : Respecter

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES DÉCOMPRESSIONS?

TOUT SAVOIR SUR LES DÉCOMPRESSIONS? 1 TOUT SAVOIR SUR LES DÉCOMPRESSIONS? Partie 1 Les gaz inertes Partie 2 L oxygène 2 OXYGÉNE ET DÉCOMPRESSION 1 Pourquoi cette question? 2 Effets physiologiques de l Oxygène 3 Air alvéolaire, transport,

Plus en détail

Plongée et système nerveux

Plongée et système nerveux Cours Guide de Palanquée - Niveau 4 15 janvier 2014 Plongée et système nerveux Frédéric LETERME - MF2 Objectifs Être capable de mieux comprendre les mécanismes des accidents de plongée Être capable de

Plus en détail

Accidents de décompression

Accidents de décompression Niveau 4 Léo Mare 20 mars 2011 Plan Principe 1 Principe 2 3 4 Objectifs du cours Connaissances, savoir-faire et savoir-être : aigu et chronique Commentaires et limites Facteurs favorisants Facteurs déclenchant

Plus en détail

Collège Blanche de castille. Voici les points clés à retenir pour les bonnes actions de secours vue. en cours. Compagnon

Collège Blanche de castille. Voici les points clés à retenir pour les bonnes actions de secours vue. en cours. Compagnon Prévention des secours civiques niveau 1 Collège Blanche de castille Voici les points clés à retenir pour effectuer les bonnes actions de secours vue en cours. Mme Compagnon la protection Chapitre 1 :

Plus en détail

Milieu hyperbare : Plongée

Milieu hyperbare : Plongée Milieu hyperbare : Plongée Milieu aquatique Effet de l immersion : Augmentation de la pression 1 atm = 760 mmhg augmentation de 1 atm tous les 10 m A 10 m sous l eau, la pression est équivalente à celle

Plus en détail

LA SURPRESSION PULMONAIRE NIVEAU 3. Esox L.Balp

LA SURPRESSION PULMONAIRE NIVEAU 3. Esox L.Balp LA SURPRESSION PULMONAIRE NIVEAU 3 Esox 2015-2016 L.Balp QUIZZ La SP est elle : un ADD - Un Barotraumatisme? Quel gaz est en cause dans la SP? A quel moment de la plongée survient la SP? La SP peut elle

Plus en détail

P*** CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International

P*** CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International P*** CMAS.CH CMAS.CH Formation selon CMAS International TABLE DES MATIÈRES 1 BUT... 3 2 DÉFINITION... 3 Organisation et durée de la formation... 3 Admission aux cours... 3 Certification P**PLUS... 4 Certification

Plus en détail

PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT

PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT Introduction : L organisme face à l effort physique Lorsqu on passe d un état de repos relatif ( dépense énergétique faible ) à un état d exercice plus intense ( dépense

Plus en détail

LA MORT SUBITE DE L ADULTE

LA MORT SUBITE DE L ADULTE LA MORT SUBITE DE L ADULTE Dr Rémy DALL ANESE Cardiologue Membre du Club des Cardiologues du Sport LA MORT SUBITE DE L ADULTE est très peu connue ou médiatisée, mais constitue un véritable problème de

Plus en détail

Niveau 3 apnée Sécurité de l'apnée. Sebastien Galvagno C2 apnée

Niveau 3 apnée Sécurité de l'apnée. Sebastien Galvagno C2 apnée Niveau 3 apnée 2011 Sécurité de l'apnée Sebastien Galvagno C2 apnée Rappel Prérogative et règlement Devoir du Niveau 3 Autonomie complète : 6m Autonomie sous surveillance (mef1) : 20m Encadré pas de limite

Plus en détail

ANIMER L APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES D OXYGENOTHERAPIE RANIMATION

ANIMER L APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES D OXYGENOTHERAPIE RANIMATION ANIMER L APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES D OXYGENOTHERAPIE RANIMATION Créée en 1948, la FFESSM est membre fondateur de la confédération mondiale des activités subaquatiques Déroulement de la journée Matin

Plus en détail

Accidents de décompression

Accidents de décompression THEORIE N1 Accidents de décompression Le 10 janvier 2013 Introduction La plongée est une activité loisir avec peu de risques à condition de respecter certaines règles. Parfois pour mieux les comprendre

Plus en détail

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation NIVEAU 3 D APNEE

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation NIVEAU 3 D APNEE NIVEAU 3 D APNEE 1. ORGANISATION GENERALE - Les sessions de Niveau 3 sont organisées à l échelon du club ou des structures commerciales agréées, en formation continue ou sous la forme d un examen ponctuel.

Plus en détail

6. Urgences potentielles

6. Urgences potentielles 6. Urgences potentielles Prise en charge des urgences potentielles Maladie Malaise Plaies Brûlures thermiques Traumatismes Femme enceinte Arrosage si nécessaire Maintien de tête si nécessaire et maintient

Plus en détail

Les accidents toxiques l hyperoxie la narcose

Les accidents toxiques l hyperoxie la narcose Les accidents toxiques l hyperoxie la narcose 1. Justification Les accidents toxiques (dus à la toxicité des gaz) les plus fréquents sont l essoufflement et la narcose, incidents bénins bénin mais pouvant

Plus en détail

La réanimation cardio-pulmonaire. chez le bébé et le jeune enfant. Clinique de l Espérance - Montegnée Clinique Saint-Vincent - Rocourt

La réanimation cardio-pulmonaire. chez le bébé et le jeune enfant. Clinique de l Espérance - Montegnée Clinique Saint-Vincent - Rocourt La réanimation cardio-pulmonaire chez le bébé et le jeune enfant Clinique de l Espérance - Montegnée Clinique Saint-Vincent - Rocourt page 2 Table des matières 1 Les 3 «S»... 4 2 L ABC de la réanimation

Plus en détail

NOYADES. Dr Richard Dumont SAMU/URGENCES

NOYADES. Dr Richard Dumont SAMU/URGENCES NOYADES Dr Richard Dumont SAMU/URGENCES DEFINITION Beaucoup de confusion termes approximatifs (bleu/blanc/primaire/secondaire/hydrocution.) ILCOR : état résultant d'une insuffisance respiratoire provoquée

Plus en détail