10/08/2011 Intervention Michel Pradet 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10/08/2011 Intervention Michel Pradet 1"

Transcription

1 INTERETS DE LA PREPARATION PHYSIQUE CHEZ LE JEUNE GOLFEUR Se préparer au mieux à la pratique d un véritable «sport de compétition» 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 1

2 Le Golf victime de son histoire et de son image Dans l esprit d un grand nombre de personnes, aussi bien externes qu internes à la discipline, le golf na n a pas encore accédé au statut de sport à part entière. Et pourtant les exigences en termes de niveau de ressources mobilisé pour la pratique de haute performance est totalement similaire à ce que lon l on peut observer dans la plupart des autres activités sportives. Consciemment ou pas, les pratiquants nont n ont pas assimilés la totalité des règles de l entraînement sportif qui structurent le sport de compétition. 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 2

3 C est encore plus caricatural dans le domaine de la préparation physique Et dans les différents secteurs que couvre cet aspect de l entraînement. Dans le domaine de la condition physique Du développement des qualités physiques Dans celui de l échauffement Dans celui de la récupération Dans celui de l alimentation et de l hygiène de vie 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 3

4 Et pourtant la pratique du golf de compétition suppose des contraintes fortes en terme d exigences corporelles et de qualités physiques La puissance explosive. Qualité qui sera d ailleurs surtout t essentielle sur le train supérieur qui me semble être le «vrai moteur» du swing L endurance : Energétique certes comme base de condition physique, mais aussi (et presque surtout) neuro musculaire. L adresse et en particulier sur sa composante coordinatrice intermusculaire La force : Mais une force spécifique pouvant s exprimer dans une gamme variées de type de contraction musculaire dans laquelle l isométrie a sa place à jouer. 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 4

5 La préparation physique s avère donc un passage obligé pour envisager une performance golfique de haut niveau en favorisant les 3 grands secteurs de l entraînement. Permettre l ouverture à des champs nouveaux de la motricité gage de la capacité d évolution technique Compenser les contraintes générées par l entraînement (et en particulier pour un sport aussi unilatéral) et donc être un précieux vecteur de prévention des blessures. Favoriser l atteinte du plus haut niveau de pratique en repoussant les limites de l athlète et en rentabilisant l utilisation de son potentiel. 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 5

6 Car la préparation physique définie clairement son objet «La préparation physique, c est l ensemble organisé et hiérarchisé des procédures d entraînement qui visent le développement et l utilisation des qualités physiques requises par la pratique sportive. Elle doit apparaître de façon permanente tout au long du processus d entraînement pour se mettre au service des aspects technico-tactiques tactiques prioritaires de l activité». Elle se fixe pour objet l atteinte de l état de condition physique absolue seul garant de la réussite sportive au plus haut niveau. (Ozoline 1995) 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 6

7 Condition physique qui devient un passage obligé pour la pratique sécuritaire et performante du sport de haut niveau C'est l'état d'équilibre optimal entre tous les paramètres qui influencent la performance motrice, qu'ils soient physiques, techniques, tactiques, ou psychiques, et qui se concrétise avant tout par le développement des qualités physiques. Pradet ( la préparation physique) COLL Entraînement INSEP /08/2011 Intervention Michel Pradet 7

8 Or cet équilibre n est possible qu à condition d harmoniser tous les secteurs qui contribuent à la performance sportive et de n en négliger aucun Ces différents secteurs de la performance sont inventoriés dans le célèbre «tableau de Weineck» qui structure à l heure actuel tous les modèles les plus performants de l entraînement dans la quasi-totalité des activités sportives 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 8

9 Facteurs conditionnels et coordinatifs physiques. -Ressources énergétiques -Ressources biomécaniques -Ressources informationnelles Facteurs psychologiques -motivation -agressivité -stress -concentration -vigilance -émotivité Performance sportive Facteurs institutionnels et sociaux. -Détection -Matériels -Médicaux -Sociaux -Economiques -Politiques Facteurs techniques et tactiques 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 9

10 L atteinte du plus haut niveau de performance golfique exige donc à minima le développement optimal de 3 grands secteurs de qualités physiques L ENDURANCE DEFINITIONS : ensemble des ressources permettant l expression d une motricité d intensité quelconque pendant la plus longue durée possible. (pradet 96) C est la faculté de résister à la fatigue, quelle qu en soit l origine( zatziorsky 67) LA PUISSANCE DEFINITION : ensemble des ressources permettant l expression d une motricité ité d intensité ité maximum L ADRESSE DEFINITION : ensemble des ressources permettant l expression d une motricité d efficacité maximum 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 10

11 Pour atteindre son plus haut niveau potentiel, l ensemble de ces qualités doit être développé le plus précocement possible Car les qualités physiques sont toujours dépendantes dun d un grand nombre de paramètres dont certains ne peuvent être développés à leur plus haut niveau qu en étant sollicités à des périodes clefs souvent situées avant la puberté. 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 11

12 Il faut donc s inscrire en faux par rapport à l idée abusivement véhiculée que certaines qualités physiques ne peuvent être travaillées précocement Ce ne sont donc pas les qualités physiques elles même qui ne doivent pas être développées avant certaines périodes de ladolescence, l adolescence mais certains moyens de leur développement qui ne doivent pas être utilisés avant la stabilisation de certaines caractéristiques de la croissance. 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 12

13 L exemple du développement de la puissance. Car la puissance, c est à minima, la combinaison de la force et de la vitesse P = F x V L entraînement moderne ne doit jamais perdre de vue que c est toujours dans cette double relation et à quelque niveau dexpertise d expertise qu il s exerce, que doit se concevoir le développement de la puissance, et donc le développement de ses 2 principales composantes. 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 13

14 Améliorer la vitesse, c est déjà améliorer la qualité physique de puissance Et ce simple constat est déjà en lui-même une preuve que cette qualité physique peut et doit être développée dès le premier niveau de pratique 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 14

15 Mais pour développer la vitesse, il convient de jouer à minima sur les 5 paramètres de cette qualité physique. Le temps de latence (vitesse de la réaction motrice) La vitesse de la contraction musculaire La fréquence gestuelle La faculté d accélération Le maintien de la vitesse acquise 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 15

16 Chacune de ces «formes de la vitesse» ne sont pas toujours associées dans toutes les activités sportives Elles correspondent par contre à des méthodes de développement particulières que le préparateur physique doit bien maîtriser Il doit en particulier bien connaître les modalités de mises en œuvre au niveau des différents paramètres de la charge de travail Cela lui permettra de choisir et privilégier les méthodes les plus adaptées pour un sport particulier (cf. l exemple du golf) 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 16

17 Et même pour la force La prise de conscience de tous les déterminants qui influencent cette qualité permet de rendre son développement accessible et même recommandé bien avant les périodes de l ontogénèse classiquement évoquées. 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 17

18 Dans la pratique sportive, on doit toujours penser le développement de la force dans l optique de la plus grande variété des modalités dans lesquelles elle s exprime Et pour ce faire on doit également avoir recours à la plus grande variété des méthodes d entraînement pouvant contribuer à son développement, et qui ne relèvent pas toutes des simples procédures de la musculation avec charges 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 18

19 A CHAQUE PARAMETRE DE LA FORCE, SA METHODE DE DEVELOPPEMENT CAR LA CAPACITE A APPLIQUER DE LA FORCE EST INFLUENCEE PAR DE MULTIPLES PARAMETRES 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 19

20 LES DIFFERENTS FACTEURS INFLUENCANT LA QUALITE PHYSIQUE DE FORCE Les facteurs morphologiques Les facteurs internes du muscle Les facteurs neuromusculaires Les facteurs neuromusculaires organisant les rapports entre les muscles mis en jeu dans le production d un mouvement Le régime de contraction musculaire 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 20

21 LES FACTEURS MORPHOLOGIQUES La longueur des leviers osseux La direction du tendon par rapport au levier osseux qu il mobilise L angle formé par l articulation 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 21

22 LES FACTEURS INTERNES DU MUSCLE La section transversale du muscle traduisant le nombre d unités motrices et de myofibrilles La composition du muscle en fibres lentes et rapides (ST,FTa,FTb..) La capacité de production énergétique des cellules musculaires 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 22

23 LES FACTEURS NEURO-MUSCULAIRES Le recrutement spatial et temporel des unités motrices La coordination intramusculaire, i résultant t de la synchronisation de l activité des unités motrices 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 23

24 Facteurs neuro-musculaires organisant les rapports entre les muscles mis en jeu dans la production d un mouvement Coordination intermusculaire - Des muscles agonistes et antagonistes permettant l enchaînement de l action - Des groupes musculaires producteurs du mouvement 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 24

25 Le régime de contraction musculaire Isométrique Concentrique Excentrique pliométrique 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 25

26 C est la prise en compte de l ensemble de ces paramètres qui va reculer les limites du développement de la force et multiplier les méthodes d entraînement efficaces. C est également cette ouverture qui va rendre possible la mise en œuvre plus précoce du développement de cette qualité physique. Il suffira pour ce faire de hiérarchiser les paramètres de la force qui peuvent être abordés au fur et à mesure du développement ontogénétique. 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 26

27 Des pistes de mises en œuvre LES 8 VARIABLES PERMETTANT DE MODIFIER LA NATURE DES EXERCICES DE DEVELOPPEMENT DE LA FORCE : L utilisation et la combinaison des différents régimes de la contraction musculaire L adoption de postures ou de saisies imposant un placement articulaire particulier La variation de la nature du mouvement pour modifier le bras de levier de l application li de la force L intensité de la charge La durée de l exercice et le nombre de répétitions La nature et la durée des récupérations La limitation ou l augmentation du nombre de groupes musculaires participant au mouvement L ordre d intervention dintervention de ces différents groupes musculaires 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 27

LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES

LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES LE DEVELOPPEMENT PRECOCE DE LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES UNE PRIORITE DANS LA STRATEGIE DU SAVOIR S ENTRAÎNER 1 La CP5 pourrait aussi définir son objet de la façon suivante Le développement de toutes les

Plus en détail

Gymnase du Bugnon OC sport. Le développement de la force

Gymnase du Bugnon OC sport. Le développement de la force Gymnase du Bugnon OC sport Le développement de la force Les trois principales formes de la force Force-endurance Force-maximale Force-explosive Force-vitesse Force de démarrage Relation Force Vitesse -

Plus en détail

Théorie de l entraînement

Théorie de l entraînement Théorie de l entraînement Les facteurs de condition physique Graphique: HEGNER 2006 2 Kraft Manifestation de la force Force maximale Déployer la plus grande force possible Enduranceforce Maintenir un effort

Plus en détail

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE TOUTES LES DIAPOSITIVES SONT PROTEGEES PAR UN COPYRIGHT ET NE PEUVENT ETRE REPRODUITES SANS L ACCORD DE L IAAF Didier Beuchat 08.08.2012 Pourquoi un renforcement

Plus en détail

LES CAPACITES PHYSIQUES. Sommaire

LES CAPACITES PHYSIQUES. Sommaire LES CAPACITES PHYSIQUES Sommaire Définitions Classification A. Les qualités physiques distinguées par Weineck 1) L endurance 2) La force 3) La souplesse 4) La vitesse 5) La capacité de coordination 6)

Plus en détail

Renforcement musculaire en Rééducation

Renforcement musculaire en Rééducation Renforcement musculaire en Rééducation A. YAHIA, MH ELLEUCH Service de Médecine Physique Hôpital Habib Bourguiba SFAX Cours collège du 02.09.20 Plan Objectifs Définitions Rappel physiologique Les modes

Plus en détail

Musculation. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers

Musculation. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Musculation Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Cette présentation a été réalisée pour le compte de la LBFA et de l ADEPS en 2015-2016 par : Marc Delforge Mise en page : Simon Berteau MS Educateur

Plus en détail

Développement de la force:

Développement de la force: Développement de la force: méthodes concentrique et. Les régimes de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Ans Le concentrique Définition La contraction

Plus en détail

Méthodes concentrique et. Isométrique. Le concentrique Définition. Jeannot AKAKPO CESA - EMSP 1. 4 grands régimes. de contraction.

Méthodes concentrique et. Isométrique. Le concentrique Définition. Jeannot AKAKPO CESA - EMSP 1. 4 grands régimes. de contraction. Méthodes concentrique et isométrique. Les régimes r de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Anisométriques Le concentrique Définition - EMSP 1 L

Plus en détail

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE TOUTES LES DIAPOSITIVES SONT PROTEGEES PAR UN COPYRIGHT ET NE PEUVENT ETRE REPRODUITES SANS L ACCORD DE L IAAF Didier Beuchat 08.08.2012 Pourquoi un renforcement

Plus en détail

SEMAINE 5 LA COMPÉTITION OPTIMISATION DE L ENTRAINEMENT

SEMAINE 5 LA COMPÉTITION OPTIMISATION DE L ENTRAINEMENT LA COMPÉTITION OPTIMISATION DE L ENTRAINEMENT GAINAGE PROPRIOCEPTION COORDINATION Préparer la compétition ne s improvise pas et les seuls entraînements de course ne sont certainement pas suffisants. D

Plus en détail

Certes, une santé qui débouche sur tous les aspects de la personne

Certes, une santé qui débouche sur tous les aspects de la personne LA PRATIQUE DES ACTIVITES ATHLETIQUES VISANT LA SANTE EN EPS La gestion d un dun paradoxe Les modalités de pratique athlétiques les plus favorables à l acquisition de la santé sont inaccessibles à ceux

Plus en détail

La force: généralités

La force: généralités La force: généralités La force : définitions En tant que caractéristique mécanique du mouvement : Toute cause capable de modifier l état de repos ou de mouvement d un corps. En tant que propriété humaine

Plus en détail

FICHE n 4 LES QUALITES PHYSIQUES

FICHE n 4 LES QUALITES PHYSIQUES Interdépendance des qualités motrices ENDURANCE VITESSE FORCE ADRESSE SOUPLESSE Endurance vitesse Mobilité Et agilité Endurance Musculaire Force endurance Vitesse maximale Force maximale Habilité coordination

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT & ÉVALUATION DES QUALITÉS DE FORCE. Sébastien MAITRE mai 2015

DÉVELOPPEMENT & ÉVALUATION DES QUALITÉS DE FORCE. Sébastien MAITRE mai 2015 DÉVELOPPEMENT & ÉVALUATION DES QUALITÉS DE FORCE Sébastien MAITRE mai 2015 www.preparation-physique.net I. INTÉRÊT DE LA PRATIQUE DE LA MUSCULATION La musculation est reconnue comme étant une méthode efficace

Plus en détail

Raphaël LECA & E.Lê Germain

Raphaël LECA & E.Lê Germain Les capacités motrices (ou qualités physiques) Raphaël LECA & E.Lê Germain Les capacités motrices (ou qualités physiques) E.Lê Germain R.Leca Centre Universitaire it i Condorcet UE 55 Stage en club sportif

Plus en détail

5 et 6 septembre Atelier 12 S entrainer en salle de musculation. Concept «Sport et Santé»

5 et 6 septembre Atelier 12 S entrainer en salle de musculation. Concept «Sport et Santé» UER EPS Journées cantonales de formation en éducation physique et sportive «Comment s adapter aux réalités du terrain» 5 et 6 septembre 2017 Atelier 12 S entrainer en salle de musculation. Concept «Sport

Plus en détail

La force musculaire. La force : définitions. La force : définitions. Toute cause capable de modifier l état de repos ou de mouvement d un corps

La force musculaire. La force : définitions. La force : définitions. Toute cause capable de modifier l état de repos ou de mouvement d un corps La force musculaire Jeannot AKAKPO En tant que caractéristique mécanique du mouvement : Toute cause capable de modifier l état de repos ou de mouvement d un corps En tant que propriété humaine : Aptitude

Plus en détail

La préparation physique

La préparation physique La préparation physique La préparation physique s appuie sur un socle de connaissances scientifiques. L anatomie, la neurophysiologie, la psychologie ou encore la bioénergétique orientent le travail des

Plus en détail

L ACTIVITE SPORTIVE BOWLING

L ACTIVITE SPORTIVE BOWLING L ACTIVITE SPORTIVE BOWLING LES QUALITES PHYSIQUES Direction Technique Nationale - 2009 LES QUALITES PHYSIQUES Il existe 5 qualités physiques de base : L endurance La force La vitesse La coordination La

Plus en détail

La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée

La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée Introduction Dans l entraînement, quelque soit les discipline, il y a des moments dans l année où l on ne fait pas n importe quoi! Quel que soit l athlète,

Plus en détail

La Puissance en Cyclisme. Séminaire des Cadres Techniques 2014

La Puissance en Cyclisme. Séminaire des Cadres Techniques 2014 La Puissance en Cyclisme Séminaire des Cadres Techniques 2014 La Puissance en Cyclisme 1. Introduction 2. Physiologie de la Puissance 3. Les deux Composantes de la Puissance 4. Entrainement et Puissance

Plus en détail

Echauffement et Préparation Physique Générale (PPG): Pourquoi, Comment?

Echauffement et Préparation Physique Générale (PPG): Pourquoi, Comment? Echauffement et Préparation Physique Générale (PPG): Pourquoi, Comment? Conférence AJA Marathon / Crédit Mutuel 6 avril 2016 Yoann CABAJ Echauffement Routine précompétitive ou pré-entraînement -> préparer

Plus en détail

ACTIVITE D ENTRETIEN : MUSCULATION Approche didactique et pistes pédagogiques

ACTIVITE D ENTRETIEN : MUSCULATION Approche didactique et pistes pédagogiques ACTIVITE D ENTRETIEN : MUSCULATION Approche didactique et pistes pédagogiques A. Présentation de l activité (d après P. SENERS, EPScolaire tome 5) La musculation regroupe l ensemble des procédés qui consistent

Plus en détail

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur»

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur» Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur» Thématique 3 : Facteurs Déterminants de l Activité et de la Performance Module : CG 3.3.3. : Optimisation des Facteurs Neuromusculaires de l

Plus en détail

4 journées Médicales A. R. M. S 21 & 22 mai 2010 à Rabat

4 journées Médicales A. R. M. S 21 & 22 mai 2010 à Rabat FORCE ENDURANCE VITESSE 4 journées Médicales A. R. M. S 21 & 22 mai 2010 à Rabat PUISSANCE LE FOOTBALLEUR TECHNIQUE A. Définition de la performance B. Facteurs de la Performance C. Le joueur de demain

Plus en détail

Introduction à la planification de l entrainement CPEP-1. Planification de l entrainement

Introduction à la planification de l entrainement CPEP-1. Planification de l entrainement Introduction à la planification de l entrainement CPEP-1 Planification de l entrainement Définition: La planification implique la création de plans détaillés d'entraînements, de compétitions et de récupérations

Plus en détail

11-14 ans Poussée de croissance Précision du contrôle du geste Motivation sportive remise en cause Période privilégiée de l évolution de la

11-14 ans Poussée de croissance Précision du contrôle du geste Motivation sportive remise en cause Période privilégiée de l évolution de la CRMB 11-14 ans Poussée de croissance Précision du contrôle du geste Motivation sportive remise en cause Période privilégiée de l évolution de la coordination Notion de fenêtre biologique Endurance Force

Plus en détail

Tout d abord, quelles sont les difficultés rencontrées en compétition qui peuvent être améliorées?

Tout d abord, quelles sont les difficultés rencontrées en compétition qui peuvent être améliorées? Trop souvent encore, l intérêt de l entraînement, d avoir un entraîneur(e) est parfois mal compris et surtout le résultat qui en peu en découler. C est vrai après tout, pourquoi se donner les moyens d

Plus en détail

Développement de l endurance

Développement de l endurance Journée de Formation Continue des Educateurs Développement de l endurance Samedi 25 Janvier 20141 L endurance «L endurance, souvent employée à tort et à travers, à force de vouloir tout dire, n évoque

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon

Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon Les qualités physiques dans la préparation physique Nicolas Babault Bb Les qualités physiques Objectifs? La préparation physique Objectifs Les qualités physiques Développement Maintien Apprentissage Prévention

Plus en détail

Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE

Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE Déroulement d'un échauffement type Effets provoqués par l'échauffement Autres formes d'échauffement DEROULEMENT D'UN ECHAUFFEMENT TYPE Un bon échauffement

Plus en détail

L ECHAUFFEMENT > généralités

L ECHAUFFEMENT > généralités L ECHAUFFEMENT > généralités On entend par échauffement toutes les mesures permettant d obtenir un état optimal de préparation psychophysique et motrice (kinesthésie) avant un entraînement ou une compétition,

Plus en détail

Entraînement des jeunes

Entraînement des jeunes «L activité physique est un facteur stimulant de la croissance chez l enfant. Cette activité lui est donc profitable physiquement, mais aussi intellectuellement et socialement. Tous les sports méritent

Plus en détail

FORMATION MUSCULATION 2012

FORMATION MUSCULATION 2012 FORMATION MUSCULATION 2012 - FAIT SUITE A LA FORMATION CP5 2011 (STEP/MUSCULATION) - TRAVAIL SUR LE NIVEAU 4 DE COMPETENCE - UNE FORMATION EN 2 TEMPS: 1/ 29 FEVRIER ET 1 MARS 2012: TRAVAIL PRATIQUE ET

Plus en détail

Mécanismes de développement de la force. VERGNE Morgan

Mécanismes de développement de la force. VERGNE Morgan Mécanismes de développement de la force Définition de la force Capacité d un muscle à fournir une contraction intense pour exercer une tension maximale. Force maximale : 100% de la force disponible, permet

Plus en détail

Musculation en Lycée et Lycée Professionnel. 30 septembre Lycée Maryse BASTIE, LIMOGES. Mr Vincent DRUAUX

Musculation en Lycée et Lycée Professionnel. 30 septembre Lycée Maryse BASTIE, LIMOGES. Mr Vincent DRUAUX Musculation en Lycée et Lycée Professionnel 30 septembre 2010 Lycée Maryse BASTIE, LIMOGES Intervenants enants : Mr Philippe BELLEUDY Mr Vincent DRUAUX VIVRE UN CYCLE DE MUSCULATION 3 Choisir des exercices

Plus en détail

Manque d'endurance retard sur trajectoire du volant = mauvais geste technique

Manque d'endurance retard sur trajectoire du volant = mauvais geste technique (Remarques et explications) Ce petit explicatif est destiné à ceux qui se posent des questions quant à l'intérêt et à la nécessité de bien se préparer physiquement (c'est à dire travailler l'endurance,

Plus en détail

De l intégré au dissocié et vice-versa.

De l intégré au dissocié et vice-versa. De l intégré au dissocié et vice-versa. Pour y voir plus clair N. Krantz «Essai méthodologique» Début juillet 2012 2 Une question de définitions «L INTEGRALE» 3 En pratiquant la tâche telle qu elle se

Plus en détail

Manuel de préparation physique

Manuel de préparation physique Manuel de préparation physique A l attention des entraîneurs de ski- clubs SOMMAIRE La préparation physique : Généralités...page 3 Lignes directrices d entraînement.. page 8 Planning annuel..... page 10

Plus en détail

1 L approche canadienne du ski à l égard de la compétition

1 L approche canadienne du ski à l égard de la compétition 1 L approche canadienne du ski à l égard de la compétition Introduction Au niveau développement, l entraîneur doit s efforcer d aider les participants à : Adapter les schémas moteurs globaux appris antérieurement

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon. Nicolas Babault

Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon. Nicolas Babault Les méthodes de développement de la FORCE Nicolas Babault Les 2 relations fondamentales Isométrie : relation force longueur Principes de Dynamique : relation force vitesse l entraînement musculaire Principes

Plus en détail

ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5

ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5 ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5 Merci à C. ANTOINE, J.L. ABAD et B. MEARD P. GADUEL Evaluation Les textes de référence Avec des objectifs multiples Enseigner c est gérer des variables Des données

Plus en détail

Développement de la force

Développement de la force Développement de la force Haltérophilie et exercices dérivés 1 L haltérophilie : C est un sport ayant pour finalité de soulever à bout de bras des charges les plus lourdes possibles. Elle utilise pour

Plus en détail

Les ressources ne sont toutes entières ni du côté du sujet agissant, ni du côté des situations, mais dans leur interaction. B. DURING.

Les ressources ne sont toutes entières ni du côté du sujet agissant, ni du côté des situations, mais dans leur interaction. B. DURING. Les ressources Les ressources ne sont toutes entières ni du côté du sujet agissant, ni du côté des situations, mais dans leur interaction. B. DURING. C est donc un cadre théorique qui nous permet de décrire,

Plus en détail

Chapitre II L entraînement physique en Formule 1

Chapitre II L entraînement physique en Formule 1 Chapitre II L entraînement physique en Formule 1 1-Introduction : L athlète de Haut-Niveau est une formule 1 de la performance. La «Formule 1» est l objet de tous les égards dans la préparation mécanique.

Plus en détail

EN PARTENARIAT AVEC l UFRAPS J.FOURIER DE GRENOBLE PREVENTION DE LA RUPTURE DU LCA CHEZ LE SKIEUR

EN PARTENARIAT AVEC l UFRAPS J.FOURIER DE GRENOBLE PREVENTION DE LA RUPTURE DU LCA CHEZ LE SKIEUR EN PARTENARIAT AVEC l UFRAPS J.FOURIER DE GRENOBLE PREVENTION DE LA RUPTURE DU LCA CHEZ LE SKIEUR INTERET DE L EVALUATION ISOCINETIQUE DANS LE CADRE DE LA PREVENTION DE LA RUPTURE DU LCA EN SKI ALPIN 1.

Plus en détail

POLE EXPERTISE ET ET ET PERFORMANCE CREPS DE DE DE STRASBOURG

POLE EXPERTISE ET ET ET PERFORMANCE CREPS DE DE DE STRASBOURG POLE EXPERTISE ET ET ET PERFORMANCE CREPS DE DE DE STRASBOURG FORMATION CONTINUE CREPS de STRASBOURG (Centre de Ressources d Expertise et de la Performance Sportives) Etablissement du Ministère des Sports

Plus en détail

Les étirements. Rendre le muscle plus puissant

Les étirements. Rendre le muscle plus puissant Les étirements Pour de nombreux sportifs, les étirements (ou stretching) sont considérés comme inutiles et sont dans le meilleur des cas rapidement réalisés. Nous allons cependant voir que les étirements

Plus en détail

Fréquences cardiaques

Fréquences cardiaques Fréquences cardiaques La fréquence cardiaque maximale (FCM) correspond à la valeur la plus élevée pouvant être atteinte. La formule la plus répandue est 220 - âge quel que soit le sexe Reiss & Prévost

Plus en détail

La science et l entraînement de karaté D R W. D E X T E R S H I M 8 E D A N I K D J U I N

La science et l entraînement de karaté D R W. D E X T E R S H I M 8 E D A N I K D J U I N La science et l entraînement de karaté D R W. D E X T E R S H I M 8 E D A N I K D J U I N 2 0 1 2 Apprentissage d une nouvelle aptitude Trois stades de l apprentissage d une nouvelle aptitude : 1. Stade

Plus en détail

Puissance -Capacité VEGA 2011

Puissance -Capacité VEGA 2011 Puissance -Capacité FILIERES ENERGETIQUES ANAEROBIE ALACTIQUE ANAEROBIE LACTIQUE AEROBIE SUBSTRATS ENERGETIQUES UTILISES ATP CP GLYCOGENE GLUCOSE GLUCIDES LIPIDES DELAIS D INTERVENTION DU MECANISME INSTANTANNE

Plus en détail

LA PREPARATION PHYSIQUE

LA PREPARATION PHYSIQUE JOURNEES MEDICALES 2012 LA PREPARATION PHYSIQUE SOMMAIRE : INTRODUCTION : le métier de préparateur physique. 1. LA PREPARATION PHYSIQUE PHYSIQ CHEZ LES ENFANTS. 2. LA PREPARATION PHYSIQUE PHYSIQ DANS LE

Plus en détail

III LE TRAVAIL ENERGETIQUE EN PRATIQUE

III LE TRAVAIL ENERGETIQUE EN PRATIQUE III LE TRAVAIL ENERGETIQUE EN PRATIQUE Par Arnaud Ferec Article N 3 La base d une préparation physique repose sur la capacité à gérer le temps et l énergie des ses athlètes. trop peu et le sportif rentre

Plus en détail

EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU

EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU PORTRAIT DE L ATHLÈTE DE NIVEAU INTERNATIONAL Un portrait de l athlète de niveau international sur le plan de la zone d âge optimal au haut niveau est de 23 et 27 ans.

Plus en détail

«Planifier pour faire progresser»

«Planifier pour faire progresser» «Planifier pour faire progresser» Annecy 11 Octobre 011 Fixer des objectifs Identifier les facteurs de performance Mettre en place un projet Connaitre les principes d entraînement Quantifier le volume

Plus en détail

La préparation physique du coureur de demi-fond

La préparation physique du coureur de demi-fond La préparation physique du coureur de demi-fond Introduction : Cadre général = concept de préparation physique défini par PRADET Définition : processus intégré et permanent, présent à toutes les périodes

Plus en détail

La pliométrie: aspects pratiques

La pliométrie: aspects pratiques La pliométrie: aspects pratiques CESA Les régimes de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Anisométriques Régimes de contraction et méthodes d entraînement

Plus en détail

Titre : Recommandations pour le développement des qualités physiques des enfants en bonne santé

Titre : Recommandations pour le développement des qualités physiques des enfants en bonne santé Publié sur : Plateforme Activités Physiques et Sportives Ressource : Synthèse conférence du 12/10/2015 intitulée : le développement des qualités physiques chez l enfant Auteur : Michael GOUFIER Date :

Plus en détail

Augmentation de la température corporelle (qui peut dépasser 38 5 pour un adulte) Augmentation du débit sanguin et de l irrigation musculaire (vitesse de transport du sang dans les muscles, donc de l apport

Plus en détail

Planification & Entraînement

Planification & Entraînement Planification & Entraînement Agenda Analyser la performance sportive. Entraînement de la condition physique. Entraînement de la technique. Construire l entraînement. Exemple de séance d entraînement. Analyse

Plus en détail

6. Si le Décathlon était un Lancer. C est la question sur laquelle nous avons rencontré le moins d unanimité. Le lancer de Poids a été le moins cité

6. Si le Décathlon était un Lancer. C est la question sur laquelle nous avons rencontré le moins d unanimité. Le lancer de Poids a été le moins cité 6. Si le Décathlon était un Lancer Une seule réponse autorisée Un lancer de Poids Un lancer de Disque Un lancer de Javelot Aucun avis C est la question sur laquelle nous avons rencontré le moins d unanimité

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE ET PREPARATEUR PHYSIQUE

PREPARATION PHYSIQUE ET PREPARATEUR PHYSIQUE LES ENTRETIENS DE L INSEP 29 et 30 mars 2011 PREPARATION PHYSIQUE ET PREPARATEUR PHYSIQUE Quelle place et quelle part, au sein des staffs, au service de la performance au plus haut niveau Compte rendu

Plus en détail

Conditionnement Physique. Yan Leroux, De La Salle PAF3O/4O

Conditionnement Physique. Yan Leroux, De La Salle PAF3O/4O Conditionnement Physique Yan Leroux, De La Salle PAF3O/4O Pourquoi s entraîner? Il faut à la base se fixer un objectif. Le tout est un élément clé afin d optimiser votre entraînement et vos résultats!

Plus en détail

Les Sports de neige: un loisir sain?

Les Sports de neige: un loisir sain? Les Sports de neige: un loisir sain? Jean-Marc Gilliéron Université et EPF Lausanne Responsable du département «sport pour tous» Professeur de sports de neige 1 Les Sports de neige: un loisir sain? 2 Les

Plus en détail

LA MOBILITE ou LA SOUPLESSE

LA MOBILITE ou LA SOUPLESSE LA MOBILITE ou LA SOUPLESSE Elle se définit comme la capacité et la propriété qu a un individu de réaliser seul ou avec de l aide des mouvements avec la plus grande amplitude articulomusculaire possible.

Plus en détail

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES Sommaire A. La structure musculaire 1. Les fibres musculaires 2. La répartition des fibres 3. Les facteurs induisant leur transformation B. Les différents types de

Plus en détail

Fitball : Travail évolutif (ludique et musculaire)

Fitball : Travail évolutif (ludique et musculaire) Fitball : Travail évolutif (ludique et musculaire) Respecter les 3 «P» PLAISIR PROGRESSION PREVENTION Indissociables du sport de l enfant, mais on ne peut écarter, à tort ou à raison un 4 ième «P», celui

Plus en détail

LE TEMPS D ENTRAÎNEMENT COMPOSANTES DE L ENTRAÎNEMENT LA FRÉQUENCE D ENTRAÎNEMENT LE VOLUME D ENTRAÎNEMENT L INTENSITÉ D ENTRAÎNEMENT

LE TEMPS D ENTRAÎNEMENT COMPOSANTES DE L ENTRAÎNEMENT LA FRÉQUENCE D ENTRAÎNEMENT LE VOLUME D ENTRAÎNEMENT L INTENSITÉ D ENTRAÎNEMENT UNITÉ 4.0 - COMPOSANTES DE L ENTRAÎNEMENT UNITÉE 4.1 - PRINCIPES D ENTRAÎNEMENTS LOCAL 34 -VIDÉO- LOCAL 34 COMPOSANTES DE L ENTRAÎNEMENT LE TEMPS D ENTRAÎNEMENT La totalité du temps consacré à l entraînement.

Plus en détail

Les capacités motrices (ou qualités physiques)

Les capacités motrices (ou qualités physiques) UFRSTAPS Le Creusot UE45 septembre 2014 Les capacités motrices (ou qualités physiques) Raphaël LECA www.culturestaps.com Les capacités motrices (ou qualités physiques) R.Leca Centre Universitaire Condorcet

Plus en détail

LA VITESSE LA QUALITE DE VITESSE

LA VITESSE LA QUALITE DE VITESSE LA QUALITE DE VITESSE Définition : «La qualité de vitesse n existe pas, mais constitue une liaison des différentes qualités physiques.» TABACNICK La vitesse s obtient par un processus musculaire qui génère

Plus en détail

Une illustration dans une activité de la CP5, la Musculation

Une illustration dans une activité de la CP5, la Musculation Une illustration dans une activité de la CP5, la Musculation COMPETENCES METHODOLOGIQUES ET SOCIALES AU COLLEGE COMPETENCES METHODOLOGIQUES ET SOCIALES AU LYCEE CMS1: Agir dans le respect de soi, des autres

Plus en détail

LA VITESSE PLAN. Serge VAUCELLE

LA VITESSE PLAN. Serge VAUCELLE LA VITESSE Serge VAUCELLE PLAN 1 Définition 2 Composantes de la Vitesse 3 Facteurs d exécution du geste et la Vitesse 4 Méthodologie de l entraînement 5 Evaluation 1 1 DEFINITION A La QP de la Vitesse

Plus en détail

Le renforcement musculaire du cheval

Le renforcement musculaire du cheval Le renforcement musculaire du cheval Quelques principes Patrick GALLOUX - IFCE Ce qu il faut savoir Les types de contractions Les types d exercice et la récupération associée Les règles à respecter Quelques

Plus en détail

Plan Le secteur extracellulaire

Plan Le secteur extracellulaire Plan Introduction 1. Composants de l explosivité et de la force 2. Physiologie de l explosivité 3. La pliométrie 4. La planification des charges d explosivité puissance 5. Les méthodes de développement

Plus en détail

Les méthodes excentriques et combinées. Les types de contraction. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP 1

Les méthodes excentriques et combinées. Les types de contraction. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP 1 Les méthodes excentriques et combinées. Jeannot AKAKPO EMSP -CESA 1 Les types de contraction 5 types de contraction Isométrique: insertions immobiles ou fixes Anisométrique: insertions mobiles Isocinétique

Plus en détail

Dans ce chapitre : Définition des termes 198

Dans ce chapitre : Définition des termes 198 Dans ce chapitre : Définition des termes 198 Composantes de la forme physique 200 La force musculaire 200 La puissance 200 L endurance musculaire 201 L endurance cardiorespiratoire 203 La flexibilité 205

Plus en détail

Définition de la notion d entraînement

Définition de la notion d entraînement Théorie de l entraînement sportif Dr Abdelwahab Kamoun ISSEP Ksar Saïd 2011 Définition de la notion d entraînement Dans le langage courant, la notion d entraînement s emploie dans les domaines les plus

Plus en détail

Formes de HIT Petits changements, grands effets. Markus Tschopp, Haute école fédérale de sport de Macolin

Formes de HIT Petits changements, grands effets. Markus Tschopp, Haute école fédérale de sport de Macolin Formes de HIT Petits changements, grands effets Markus Tschopp, Haute école fédérale de sport de Macolin Facteurs physiologiques influençant la performance Photo: Keystone 2 Facteurs physiologiques influençant

Plus en détail

LA MUSCULATION CHEZ LES JEUNES

LA MUSCULATION CHEZ LES JEUNES CADRE DE RÉFÉRENCE POUR L ENTRAÎNEMENT DE LA FORCE AVANT ET PENDANT LA PUBERTÉ Par: Noël Décloître B. Sc., Raymond Veillette B. Sc. SIMILITUDES & DIFFÉRENCES Système neuromusculaire SOURCE: ACSM S HEALTH

Plus en détail

Nicolas FABRE STAPS Tarbes. 1 CM Physio L2 2005

Nicolas FABRE STAPS Tarbes. 1 CM Physio L2 2005 LA SOUPLESSE Nicolas FABRE STAPS Tarbes 1 CM Physio L2 2005 LA SOUPLESSE 1. Les différentes formes de souplesse 1.1. La souplesse générale et la souplesse spécifique 1.2. Les souplesses statique et dynamique

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA FORCE (MUSCULAIRE)

LES MECANISMES DE LA FORCE (MUSCULAIRE) BPJEPS AF 2017 Guillaume BOUDÉ F LES MECANISMES DE LA FORCE (MUSCULAIRE) OBJECTIFS EC définir la Force et différencier les types de Forces. EC connaître et comprendre les mécanismes de la Force. EC connaître

Plus en détail

PROGRAMMATION DE L ENTRAINEMENT

PROGRAMMATION DE L ENTRAINEMENT PROGRAMMATION DE L ENTRAINEMENT A - LA PROGRAMMATION DE L ENTRAINEMENT I Définition Programmer, c est choisir, organiser et répartir dans le temps : - des activités : judo, courses à pied, vélo, sports

Plus en détail

ISOCINETISME. Technique née de la conquête spatiale. De plus en plus répandue. Ne représente qu une composante du processus global de rééducation

ISOCINETISME. Technique née de la conquête spatiale. De plus en plus répandue. Ne représente qu une composante du processus global de rééducation ISOCINETISME Technique née de la conquête spatiale De plus en plus répandue Ne représente qu une composante du processus global de rééducation DEFINITION Méthode d évaluation et de renforcement des couples

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 ATHLETISME

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 ATHLETISME GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 ATHLETISME CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités: Colonne tâches: il s'agit des activités professionnelles de référence que

Plus en détail

VITESSE MAXIMALE ENDURANCE-VITESSE LA VITESSE. La notion même de vitesse doit être comprise comme

VITESSE MAXIMALE ENDURANCE-VITESSE LA VITESSE. La notion même de vitesse doit être comprise comme LA VITESSE Il s agit du facteur de condition physique le plus sollicité dans les activités physique! C est également le facteur qui baisse le plus vite et dans les plus grandes proportions avec l âge.

Plus en détail

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Educateur»

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Educateur» Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Educateur» Thématique 4 : Aspects sécuritaires et préventifs Module 2 : Prévention des blessures du geste sportif Session de formation 2013-2014 Préambule

Plus en détail

Comment construire vos cycles?

Comment construire vos cycles? Comment construire vos cycles? Table des matières Tableau de synthèse... 1 Cycles selon programmes... 3 1 er cycle : adaptation anatomique... 3 2 ème cycle : hypertrophie / force endurance 60-70% RM1...

Plus en détail

GENERALITES " préparation physique " à volume comparable le niveau de pratique " condition physique " " forme sportive " (endurance) force vitesse

GENERALITES  préparation physique  à volume comparable le niveau de pratique  condition physique   forme sportive  (endurance) force vitesse GENERALITES Tous les entraîneurs sont d accord pour dire que c est grâce à l entraînement que naissent et se perfectionnent les qualités et les connaissances des joueurs, qu il n y a pas d entraînement

Plus en détail

Capital Bien Être. Préparation physique des ouvriers

Capital Bien Être. Préparation physique des ouvriers Capital Bien Être Préparation physique des ouvriers Constat Les principales «plaintes» des ouvriers : Mal récurrent au dos, aux articulations et aux muscles. Blessures diverses Hormis quelques formations

Plus en détail

Le dispositif de certification du diplôme ENTRAÎNEUR FEDERAL Saison 2013/2014

Le dispositif de certification du diplôme ENTRAÎNEUR FEDERAL Saison 2013/2014 Le dispositif de certification du diplôme ENTRAÎNEUR FEDERAL Saison 2013/2014 30, rue de l'echiquier 75010 PARIS Tel : 33.01..75.44.97.57- Fax : 33.01.48.00.07.02 Adresse Email : contact@ffr13.fr Visitez

Plus en détail

Sport, Santé et Préparation Physique N 21

Sport, Santé et Préparation Physique N 21 Sport, Santé et Préparation Physique N 21 Lettre électronique des entraîneurs du Val-de-Marne Avril 2004 Université Paris 12 Conseil général du Val-de-Marne Sommaire de ce numéro : 1) ECHAUFFEMENT : réflexions

Plus en détail

Formation «culturisme» BPAGFF Dominique Dumas Diététicienne-Nutritionniste du sport Educatrice sportive BEES2 HACUMESE

Formation «culturisme» BPAGFF Dominique Dumas Diététicienne-Nutritionniste du sport Educatrice sportive BEES2 HACUMESE Formation «culturisme» BPAGFF Dominique Dumas Diététicienne-Nutritionniste du sport Educatrice sportive BEES2 HACUMESE Gamme montante : Progression adaptative vers une certaine intensité dans la charge,

Plus en détail

PROGRAMME DE MUSCULATION

PROGRAMME DE MUSCULATION PROGRAMME DE MUSCULATION Conseils de Shifu Le programme que vous avez devant vous est constitué de manière progressive. En effet, au fur et à mesure de votre travail personnel vous développerez vos capacités

Plus en détail

ATHLÉTISME GÉNÉRALITÉS RÉALISÉ EN COLLABORATION AVEC : OLIVIER DENIAUD, MARIE-PAULE FERNEZ, VINCENT FERRING, JULIEN HÉRICOURT ET MARC TRUFFAUT

ATHLÉTISME GÉNÉRALITÉS RÉALISÉ EN COLLABORATION AVEC : OLIVIER DENIAUD, MARIE-PAULE FERNEZ, VINCENT FERRING, JULIEN HÉRICOURT ET MARC TRUFFAUT GÉNÉRALITÉS RÉALISÉ EN COLLABORATION AVEC : OLIVIER DENIAUD, MARIE-PAULE FERNEZ, VINCENT FERRING, JULIEN HÉRICOURT ET MARC TRUFFAUT Parmi tous les sports paralympiques, l athlétisme est celui qui compte

Plus en détail

Je sollicite donc votre précieuse aide pour cette étude, via le questionnaire suivant, remplissage en ligne (5minutes).

Je sollicite donc votre précieuse aide pour cette étude, via le questionnaire suivant, remplissage en ligne (5minutes). Bonjour, Je suis le Dr Kathleen BOJOLY, médecin du sport à Lyon. J ai été missionnée par le Dr Belleudy, médecin fédéral de la FFME (Fédération Francaise de Montagne et d Escalade), pour réaliser une étude

Plus en détail

Les différentes étapes de l apprentissage moteur

Les différentes étapes de l apprentissage moteur Les différentes étapes de l apprentissage moteur 1 3.2.1. Étape cognitive À ce stade de l apprentissage, le pratiquant découvre l activité et le premier problème est d ordre cognitif ÉTAPE COGNITIVE Quoi

Plus en détail

LA FORME PHYSIQUE OBJECTIFS FORME PHYSIQUE? QU EST-CE QUE LA FORME PHYSIQUE? *EXERCICE* Elle comprends 12 composantes: FORME PHYSIQUE?

LA FORME PHYSIQUE OBJECTIFS FORME PHYSIQUE? QU EST-CE QUE LA FORME PHYSIQUE? *EXERCICE* Elle comprends 12 composantes: FORME PHYSIQUE? UN ITÉ 2 LA FORME PHYSIQUE LOCAL 11 OBJECTIFS Identifier les diverses composantes de la forme physique. Comprendre la contribution de la forme physique à la santé générale. Examiner sa propre forme physique

Plus en détail

Attendus de fin de cycle

Attendus de fin de cycle Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 4 Éducation ÉDUCATION physique PHYSIQUE et ET sportive SPORTIVE Champs Produire d apprentissage une performance 1 optimale mesurable

Plus en détail