«Activité Physique et Santé» UE d ouverture L3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Activité Physique et Santé» UE d ouverture L3"

Transcription

1 «Activité Physique et Santé» UE d ouverture L3 Définitions et concepts, caractéristiques de l activité physique, de la santé et énergétique. S. Joffroy

2 Définitions - Activité physique : tout mouvement corporel produit par la contraction des muscles squelettiques et qui se traduit par une augmentation de la dépense énergétique (au-dessus de la dépense de repos). Les différentes types d AP sont : les activités de loisir (structurées ou non : les activités sportives), les activités de transports (cadre domestique et de la vie courante) et les activités professionnelles (école, travail). (Oppert, 2002). - Entraînement physique constitue une AP planifiée, structurée, répétée et dont le but est d améliorer ou de maintenir les capacités physiques d un individu. - Condition physique : elle correspond à un niveau d entraînement physique et psychologique minimum nécessaire pour satisfaire aux exigences d une AP donnée. C est une série de qualités physiques relatives à la santé ou à la performance (elle n est pas synonyme de l AP). - Aptitude physique : Capacités globales (cardiorespiratoires, ostéomusculaires et psychologiques) d un individu à réaliser une AP donnée. - Exercice : constitue un type spécifique d AP qui est planifié, structuré et réalisé de façon répétitive pour augmenter ou maintenir la condition physique.

3 Dépense énergétique : L AP est intimement liée à l alimentation. Les apports énergétiques ne peuvent se concevoir que si ceux-ci sont rapportés aux dépenses énergétiques (métabolisme de base, thermorégulation, digestion alimentaire et AP). La dépense d énergie la + variable est celle liée à l AP. Elle peut atteindre 15% de la dépense totale chez un individu très sédentaire et + de 50% de la dépense totale chez un individu pratiquant une AP d intensité élevée. La quantité totale d énergie dépensée varie selon les caractéristiques de l AP pratiquée (intensité, durée et fréquence) mais également selon les caractéristiques du sujet pratiquant (dimensions, corporelles, niveau d entraînement, capacité respiratoire etc ).

4 AP Sédentarité Sédentarité : Le comportement sédentaire est l état dans lequel «les mouvements sont réduits au minimum et la dépense énergétique proche de celle de repos». Le terme sédentarité vient du latin «sedere» qui signifie être assis. La sédentarité ne correspond pas à l absence d A, mais à diverses occupations habituelles comme la lecture, l utilisation d un ordinateur, regarder la TV, conduire une voiture, téléphoner etc.

5 SEDENTARITE REDUCTION de L ACTIVITE PHYSIQUE RISQUES SUR LA SANTE NOTRE CORPS A BESOIN DE BOUGER APPRECIEZ LE PLAISIR DE LE FAIRE

6 Caractéristiques de l AP L AP englobe tous les mouvements effectués dans la vie quotidienne et ne se réduit pas à la seule pratique sportive. Ses caractéristiques fondamentales sont : L intensité (effort demandé pour la réalisation d une AP donnée mesuré en kcal/min, l0 2 /min -1, ml02 /min -1 ou en ml02 x kg x ml0 2. La durée se référant au temps exprimé en s, min ou h passé lors d une seule période d AP AP. La fréquence : nombre d évènements d AP pendant une période spécifique de temps.

7 Les facteurs génétiques g déterminant d la performance Entraînement ADN Génotype Synthèse protéique Protéines Performance Phénotype

8

9 Lien entre AP et santé AP Santé - Un style de vie active procure un bien-être psychologique (Taylor, 2000). - Une AP régulière à intensité modérée pendant l enfance permet de poursuivre des objectifs de gains en matière de santé à court et à long terme (Blair et al., 1996). - Une vie active pendant l enfance réduit les risques et les problème de santé à long terme ( Baranowski et al. 2000, Sallis et al. 2004, Strong et al. 2005) etc.

10 AP supplémentaire Endurance, musculation, souplesse 3 x / semaine 30 min / j d AP D intensité modérée en moyenne Activités de la vie de tous les jours ou sous forme de sport, Lutter contre la sédentarité Encourager au mouvement Pyramide des AP d après la Société Française de Nutrition (

11 +

12

13

14 «Les activités physiques et sportives constituent un élément important de l éducation, de la culture, de l intégration et de la vie sociale. Elles contribuent également à la santé. Leur promotion et leur développement sont d intérêt général» Article 1er de la Loi sur le Sport de Juin 2000

15 La santé La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et pas simplement l absence de maladie ou d infirmité. Elle est définie comme la mesure dans laquelle un groupe ou un individu peut, d une part, réaliser ses ambitions et satisfaire ses besoins et, d autre part, évoluer avec le milieu ou s adapter à celui-ci. ci. La santé est donc perçue comme une ressource de la vie quotidienne et non comme le but de la vie.

«Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3

«Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3 «Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3 Définitions, caractéristiques de l activité physique, différents types d activité physique et fonction

Plus en détail

Protégez votre santé : Bougez vous!

Protégez votre santé : Bougez vous! Source : http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/medecine-1/d/protegez-votre-sante-bougez-vous_394/c3/221/p3/ Protégez votre santé : Bougez vous! En dépit de son importance dans la prévention de certaines

Plus en détail

Traitement de l obésité par l activité physique. Dr Karine Lacombe Assistante spécialisée en Nutrition CH Lisieux - CHU Caen

Traitement de l obésité par l activité physique. Dr Karine Lacombe Assistante spécialisée en Nutrition CH Lisieux - CHU Caen Traitement de l obésité par l activité physique Dr Karine Lacombe Assistante spécialisée en Nutrition CH Lisieux - CHU Caen Définition «Tout mouvement corporel produit par la contraction des muscles squelettiques

Plus en détail

Licence STAPS L1 S1 APS et santé

Licence STAPS L1 S1 APS et santé D. Chapelot 2016-17 Licence STAPS L1 S1 APS et santé Qu est-ce qui est le plus compatible avec votre agenda professionnel? Faire de l exercice 30 min par jour ou être mort 24 h par jour? Volume horaire

Plus en détail

19/02/2016. Plan. Activité Physique et santé. Le corps dans l histoire La santé L activité physique Les déterminants Les bienfaits

19/02/2016. Plan. Activité Physique et santé. Le corps dans l histoire La santé L activité physique Les déterminants Les bienfaits Plan Activité Physique et santé Université Ouverte 15/10/2015 Le corps dans l histoire La santé L activité physique Les déterminants Les bienfaits 1 Coach potato «la patate de canapé» LES FRANÇAIS NE SONT

Plus en détail

31/10/2013. Trois questions: L activité physique, qu est-ce que c est? A quoi ça sert? Qu est-ce qu il faut faire, finalement?

31/10/2013. Trois questions: L activité physique, qu est-ce que c est? A quoi ça sert? Qu est-ce qu il faut faire, finalement? Trois questions: L activité physique, qu est-ce que c est? A quoi ça sert? Qu est-ce qu il faut faire, finalement? Service Intervention et Gestion en Activités physiques et sportives (ULg) Liège Le 30

Plus en détail

Qu est-ce que l Activité physique et pourquoi estce bénéfique pour la santé?

Qu est-ce que l Activité physique et pourquoi estce bénéfique pour la santé? Qu est-ce que l Activité physique et pourquoi estce bénéfique pour la santé? Qu en dit le ministère de la santé et des sports? L activité physique se caractérise par un certain nombre de paramètres Mesurable

Plus en détail

La santé : est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d infirmité.

La santé : est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d infirmité. APS Partie II La santé : est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d infirmité. Notion de santé=médical, physique + bien être,

Plus en détail

Dr Michel GUINOT MD PhD CHU de Grenoble AVEC LE SOUTIEN DE

Dr Michel GUINOT MD PhD CHU de Grenoble AVEC LE SOUTIEN DE Dr Michel GUINOT MD PhD CHU de Grenoble AVEC LE SOUTIEN DE Docteur Michel GUINOT Pôle Thorax & Vaisseaux Clinique Physiologie-Sommeil-Exercice UM Sports & Pathologies CHU de Grenoble Laboratoire HP2 Inserm

Plus en détail

ACTIVITE PHYSIQUE ET DIABETE DE TYPE 2 : DU NIVEAU DE PREUVE A LA MISE EN PRATIQUE

ACTIVITE PHYSIQUE ET DIABETE DE TYPE 2 : DU NIVEAU DE PREUVE A LA MISE EN PRATIQUE 1 ACTIVITE PHYSIQUE ET DIABETE DE TYPE 2 : DU NIVEAU DE PREUVE A LA MISE EN PRATIQUE Pr Martine Duclos Service de Médecine du Sport et des Explorations Fonctionnelles, CHU Gabriel Montpied; Laboratoire

Plus en détail

Licence STAPS L1 S1 Activité physique et sportive (APS) et santé

Licence STAPS L1 S1 Activité physique et sportive (APS) et santé 2017-18 Licence STAPS L1 S1 Activité physique et sportive (APS) et santé CM1 D. Chapelot Responsable licence APA-S Volume horaire et répartition : 12 h : 6 CM programmés les mercredis après-midis Contenu

Plus en détail

Marche nordique. La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes.

Marche nordique. La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes. Marche nordique La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes. Il vous permet de : - Bouger et améliorer votre condition physique (cardiorespiratoire+endurance)

Plus en détail

PRESCRIRE L ACTIVITE PHYSIQUE POUR LA SANTE. Dr Frédéric DEPIESSE CHU de Martinique NIORT 24 SEPT 2016

PRESCRIRE L ACTIVITE PHYSIQUE POUR LA SANTE. Dr Frédéric DEPIESSE CHU de Martinique NIORT 24 SEPT 2016 PRESCRIRE L ACTIVITE PHYSIQUE POUR LA SANTE Dr Frédéric DEPIESSE CHU de Martinique NIORT 24 SEPT 2016 LEGISLATION LOI n 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé chapitre II

Plus en détail

Les formations du CDOS

Les formations du CDOS Les formations du CDOS Développer des projets «Sport Santé» Bien Être Notion plurifactorielle qui ne se réduit pas au fait de se sentir bien Etat psychologique qui est la résultante de 4 dimensions : Bien-être

Plus en détail

PRESCRIRE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE THÉRAPEUTIQUE : du conseil à l ordonnance

PRESCRIRE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE THÉRAPEUTIQUE : du conseil à l ordonnance PRESCRIRE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE THÉRAPEUTIQUE : du conseil à l ordonnance Dr Bruno Burel Rouen brunoburel@polesantesport.fr Prescrire l activité physique (AP) comme traitement? thérapeutique efficacité prouvée

Plus en détail

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE ET SANTÉ

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE ET SANTÉ - CONFÉRENCE ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE ET SANTÉ Assemblée Générale du Club Cœur & Santé Jeudi 1 er décembre 2016 Espace Copernic Dr Anne-Charlotte DUPONT Médecin du Sport Avec la collaboration de Mr Nicolas

Plus en détail

lundi 16 novembre Activité physique et santé

lundi 16 novembre Activité physique et santé 3 - Activité physique et santé Activité physique (AP) De nombreuses pathologies sont liées à un manque d AP. L organisation mondiale de la santé a établi qu un manque d AP est une des causes majeures de

Plus en détail

«Manger mieux et bouger plus: quels effets et contreeffets»

«Manger mieux et bouger plus: quels effets et contreeffets» 3 ème Symposium de la Division d endocrinolgie, diabétologie et obésité pédiatrique CHUV, site Hôpital de l Enfance «Manger mieux et bouger plus: quels effets et contreeffets» Sylvie Borloz Diététicienne

Plus en détail

ITEM 247. Modifications thérapeutiques du mode de vie (alimentation et activité physique) chez l adulte et l enfant.

ITEM 247. Modifications thérapeutiques du mode de vie (alimentation et activité physique) chez l adulte et l enfant. ITEM 247 Modifications thérapeutiques du mode de vie (alimentation et activité physique) chez l adulte et l enfant. Clarisse Belvisi (Internes DES) Dr Marion Prats (CCU-AH) Dr Claire Jourdan, Pr Isabelle

Plus en détail

SPORT ET ENTREPRISE GESTION DU STRESS BIEN-ÊTRE COHESION PHOTO A INCLURE ICI ROTATION 3

SPORT ET ENTREPRISE GESTION DU STRESS BIEN-ÊTRE COHESION PHOTO A INCLURE ICI ROTATION 3 SPORT ET ENTREPRISE GESTION DU STRESS PHOTO A INCLURE ICI ROTATION 3 COHESION BIEN-ÊTRE Définitions, constat DEFINITIONS L activité physique au sens large inclut tous les mouvements effectués dans la vie

Plus en détail

L activité physique pendant la grossesse, pourquoi s y intéresser?

L activité physique pendant la grossesse, pourquoi s y intéresser? L activité physique pendant la grossesse, pourquoi s y intéresser? Dr. Benjamin Guinhouya Maître de conférences à la Faculté d Ingénierie et Management de la Santé Equipe Santé Publique : Epidémiologie

Plus en détail

Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques. Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA

Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques. Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA Sportif de HN? Sportif intensif? Sportif loisir? Sport santé bien

Plus en détail

Plaisir et activité physique

Plaisir et activité physique Fiche A3 Fiches activités avec dimension plaisir et activité Activités artistiques et culturelles Connaissances Attitudes Mise en œuvre Jouer avec les rimes nutrition Art d'écriture Art du spectacle vivant

Plus en détail

L activité physique, découvrez le meilleur des médicaments!

L activité physique, découvrez le meilleur des médicaments! L activité physique, découvrez le meilleur des médicaments! Josiane Laramée B.Sc. Kinésiologue (819) 623-1228 #6479 CSSS ANTOINE-LABELLE SMASH Automne 2013 L activité physique Vos attentes 3*3*3 Définition

Plus en détail

( Alimentation Sportive )

( Alimentation Sportive ) Clinique Santé au Naturel ( Alimentation Sportive ) > Le sport en lui même fait peu maigrir mais il fait mincir, en remodelant la silhouette par une diminution

Plus en détail

Module 1.1. Maîtriser son équilibre de vie Gérer son activité physique.

Module 1.1. Maîtriser son équilibre de vie Gérer son activité physique. Madame BULTE Fabienne Prévention Santé Environnement AP en 2 ELEEC Module 1.1. Maîtriser son équilibre de vie. 1.1.1 Gérer son activité physique. Analyser : Activité 1 : C14. Analyser. Noter ci-dessous

Plus en détail

2.4 Le principe de surcompensation

2.4 Le principe de surcompensation Le principe de surcompensation se trouve à la base de la plupart des théories d'entraînement, et de la programmation dans l'enchaînement des charges de travail. Il est basé sur l'hypothèse de restauration,

Plus en détail

Lycée Militaire d Aix en Provence EPS course en durée Terminales

Lycée Militaire d Aix en Provence EPS course en durée Terminales Lycée Militaire d Aix en Provence 2013-2014 EPS course en durée Terminales Infos physiologiques CARBURANT (NUTRIMENTS) G.P.L O2 O2 O2 Mise en route des 3 filières en fonction de la vitesse de course COMBURANT

Plus en détail

Activités physiques chez les enfants. Dr Jean Paul GOUËLLO Centre Hospitalier SAINT-MALO -

Activités physiques chez les enfants. Dr Jean Paul GOUËLLO Centre Hospitalier SAINT-MALO - Activités physiques chez les enfants Dr Jean Paul GOUËLLO Centre Hospitalier - 35400 SAINT-MALO - Qui pratique aujourd hui une activité physique? L obésité aujourd hui! Problématiques propres à l enfant

Plus en détail

L Activité physique, un puissant médicament?

L Activité physique, un puissant médicament? L Activité physique, un puissant médicament? «No Sports, just whisky and cigars» A 80 ans, 10 ans avant sa mort, Winston Churchill avait été interrogé par un journaliste anglais sur les secrets de sa longévité.

Plus en détail

La notion de transition aérobie - anaérobie

La notion de transition aérobie - anaérobie La notion de transition aérobie - anaérobie Sources : Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Au nom du seuil, je vous arrête. Denis Riché, in Sport et Vie n 44, 1997. Physiologie

Plus en détail

SANTE ET EPS. Médecine du Sport. 23 février 2006

SANTE ET EPS. Médecine du Sport. 23 février 2006 SANTE ET EPS Médecine du Sport 23 février 2006 Sport et Santé Contexte 1 Contexte Les publications scientifiques sur les effets positifs de la pratique d une activité physique et sportive Effets fonctionnels

Plus en détail

Activités Physiques et Sportives dans le cadre du PNNS 3 Perspectives

Activités Physiques et Sportives dans le cadre du PNNS 3 Perspectives Activités Physiques et Sportives dans le cadre du PNNS 3 Perspectives CRALIM Domaine des Pierres 23 juin 2011 Dr MC Galland Direction de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale marie-claude.galland@jeunesse-sports.gouv.fr

Plus en détail

Pendant combien de temps les muscles peuvent-ils fournir un effort maximal grâce à leur seule réserve d ATP?

Pendant combien de temps les muscles peuvent-ils fournir un effort maximal grâce à leur seule réserve d ATP? 188 P a r t i e 2 1 2 3 4 5 Si une situation d urgence vous oblige à quitter les lieux à toute vitesse, quelle source d énergie immédiatement disponible vous permettra de le faire? a) Les granules de glycogène

Plus en détail

ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES D'ENSEIGNEMENT

ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES D'ENSEIGNEMENT CONCOURS D'ACCÈS A LA 2 ème CATÉGORIE DES EMPLOIS DE PROFESSEURS DES ÉTABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉS SESSION 2012 Concours : EXTERNE Section : Biologie - Écologie ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES

Plus en détail

Activité physique et cancer

Activité physique et cancer Activité physique et cancer Activité physique et cancer 1/ Introduction 2/ Définition de l activité physique 3/ La fatigue 4/ Bénéfices de l activité physique en cancérologie 5/ Mécanismes d action de

Plus en détail

Chapitre 26 Item 253 UE 8 Aptitude au sport chez l adulte et l enfant ; besoins nutritionnels chez le sportif

Chapitre 26 Item 253 UE 8 Aptitude au sport chez l adulte et l enfant ; besoins nutritionnels chez le sportif Chapitre 26 Item 253 UE 8 Aptitude au sport chez l adulte et l enfant ; besoins nutritionnels chez le sportif I. Conduire un examen médical d aptitude au sport II. Bénéfices et inconvénients III. Besoins

Plus en détail

SPORT ET CANCER. Yves RINALDI Hôpital Européen Marseille

SPORT ET CANCER. Yves RINALDI Hôpital Européen Marseille SPORT ET CANCER Yves RINALDI Hôpital Européen Marseille Objectifs pédagogiques Bénéfice du sport sur le risque de survenue d un cancer Quels sports ou activité physique adaptée recommander? Bénéfice de

Plus en détail

Certains facteurs comportementaux et environnementaux engagent la responsabilité de l individu

Certains facteurs comportementaux et environnementaux engagent la responsabilité de l individu Certains facteurs comportementaux et environnementaux engagent la responsabilité de l individu 3. Les études épidémiologiques Mise en évidence des facteurs de risque vis à vis de certaines maladies dégénératives

Plus en détail

Dans ce chapitre : Définition des termes 198

Dans ce chapitre : Définition des termes 198 Dans ce chapitre : Définition des termes 198 Composantes de la forme physique 200 La force musculaire 200 La puissance 200 L endurance musculaire 201 L endurance cardiorespiratoire 203 La flexibilité 205

Plus en détail

La notion de transition aérobie - anaérobie

La notion de transition aérobie - anaérobie La notion de transition aérobie - anaérobie Sources : Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Au nom du seuil, je vous arrête. Denis Riché, in Sport et Vie n 44, 1997. Physiologie

Plus en détail

Sport et Santé, le rôle des Ecoles Multisports? quelle éducation, pour quel projet, pour quel public?

Sport et Santé, le rôle des Ecoles Multisports? quelle éducation, pour quel projet, pour quel public? Sport et Santé, le rôle des Ecoles Multisports? quelle éducation, pour quel projet, pour quel public? Spécificités de l enfant Dr Hélène Thibault Pédiatre Hôpital des Enfants Chu de Bordeaux Répop Aquitaine

Plus en détail

Activités physiques, activités physiques domestiques?

Activités physiques, activités physiques domestiques? Activités physiques, activités physiques domestiques?, Educatrice thérapeutique, Centre Spécialisé Obésité Aquitaine Nord, CHU de Bordeaux Activité physique, activités physiques domestiques? Définition

Plus en détail

Étude nationale nutrition santé ENNS, 2006

Étude nationale nutrition santé ENNS, 2006 Maladies chroniques et traumatismes Étude nationale nutrition santé ENNS, 6 Situation nutritionnelle en France en 6 selon les indicateurs d objectif et les repères du Programme national nutrition santé

Plus en détail

Les formations du CDOS. Le Plan Régional «Sport Santé Bien-Être»

Les formations du CDOS. Le Plan Régional «Sport Santé Bien-Être» Les formations du CDOS Le Plan Régional «Sport Santé Bien-Être» DEFINITIONS Santé : La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de

Plus en détail

L ORGANISME EN FONCTIONNEMENT

L ORGANISME EN FONCTIONNEMENT L ORGANISME EN FONCTIONNEMENT I. Adaptation de l organisme à l effort physique A. Effort physique et activité cardio-respiratoire Modification de l activité respiratoire Modification de l activité cardiaque

Plus en détail

APS Adaptées. Perle BOUGE CTS HANDISPORT PERLE BOUGE CTS HANDISPORT

APS Adaptées. Perle BOUGE CTS HANDISPORT PERLE BOUGE CTS HANDISPORT APS Adaptées Perle BOUGE 1 Pourquoi faire pratiquer? diversité des APS proposées lutter contre la sédentarité développer l autonomie développer capacités motrices et cardiovasculaires agir sur des paramètres

Plus en détail

Le dopage actuel : état des lieux. I Nouvelles substances et méthodes dopantes. Nouveaux risques ou réalités?

Le dopage actuel : état des lieux. I Nouvelles substances et méthodes dopantes. Nouveaux risques ou réalités? Le dopage actuel : état des lieux Table ronde modérée par le Professeur Michel RIEU Ont participé à cette table ronde : Professeur André-Xavier BIGARD, conseiller scientifique du Président de l AFLD Professeur

Plus en détail

L ESSENTIEL DES ANC 2001 (revu en 2010)

L ESSENTIEL DES ANC 2001 (revu en 2010) L ESSENTIEL DES ANC 2001 (revu en 2010) I. Adultes Indice de Masse Corporelle (IMC) (Indice de QUETELET) IMC = P/T 2 (P en kg, T en mètre) Valeurs «normales» Hommes Femmes 22 (20,1 à 25) 20,8 (18,7 à 23,8)

Plus en détail

Entraînement des jeunes

Entraînement des jeunes «L activité physique est un facteur stimulant de la croissance chez l enfant. Cette activité lui est donc profitable physiquement, mais aussi intellectuellement et socialement. Tous les sports méritent

Plus en détail

Le pôle ressources national sport santé bien être et des réseaux. Mai 2015

Le pôle ressources national sport santé bien être et des réseaux. Mai 2015 Le pôle ressources national sport santé bien être et des réseaux Mai 2015 1. Quelques constats et recommandations... Inactivité physique : on est inactif physiquement lorsque l on effectue moins de 150

Plus en détail

Le tabagisme: Envisagez l arrêt Cédulez vous une date! Défi-Tabac. Centre d aide aux fumeurs. Traitements médicamenteux disponibles

Le tabagisme: Envisagez l arrêt Cédulez vous une date! Défi-Tabac. Centre d aide aux fumeurs. Traitements médicamenteux disponibles Le tabagisme: Envisagez l arrêt Cédulez vous une date! Défi-Tabac Centre d aide aux fumeurs Traitements médicamenteux disponibles 15 e colloque de Solareh à Mont-Tremblant du 14 au 16 mai 2012 VIN A des

Plus en détail

Charles-Yannick Guezennec Service de Médecine du Sport Hôpital de Perpignan

Charles-Yannick Guezennec Service de Médecine du Sport Hôpital de Perpignan Entraînements combinés pour les sports collectifs. Applications au Volley Ball. Existe t il un rapport idéal entre force et endurance Charles-Yannick Guezennec Service de Médecine du Sport Hôpital de Perpignan

Plus en détail

Fréquences cardiaques

Fréquences cardiaques Fréquences cardiaques La fréquence cardiaque maximale (FCM) correspond à la valeur la plus élevée pouvant être atteinte. La formule la plus répandue est 220 - âge quel que soit le sexe Reiss & Prévost

Plus en détail

1. Consommation de glycogène et effort

1. Consommation de glycogène et effort TD2 S2 L1 Exos 1. Consommation de glycogène et effort Chez des sportifs entraînés et chez des personnes sédentaires, des fragments d un muscle du membre inférieur (le quadriceps) ont été prélevés par biopsie

Plus en détail

SPORT ET SANTE. Découvrir les bénéfices du sport pour la santé

SPORT ET SANTE. Découvrir les bénéfices du sport pour la santé SPORT ET SANTE Découvrir les bénéfices du sport pour la santé SOMMAIRE : Introduction: Le Sport Activité physique et bénéfices pour la santé et le corps Les bénéfices mentaux et psychologiques Sport, activité

Plus en détail

LA RANDONNEE ET LA SANTE

LA RANDONNEE ET LA SANTE LA RANDONNEE ET LA SANTE La randonnée, pratiquée de façon équilibrée est une composante essentielle de la santé physique et mentale. Nous devrions tous en faire, toute notre vie. Individuelle ou collective,

Plus en détail

THÉORIE DE L ENTRAINEMENT

THÉORIE DE L ENTRAINEMENT THÉORIE DE L ENTRAINEMENT COURS Spécialité Athlétisme SAMIHA AMARA MKAOUER PLAN DE CARRIÈRE PLAN DE CARRIÈRE Stade de l initiation Stade de l orientation Stade de la spécialisation PLAN DE CARRIÈRE Perfectionnement

Plus en détail

M1 EOPS : U.E. Facteurs influençant la performance sportive (P Mucci)

M1 EOPS : U.E. Facteurs influençant la performance sportive (P Mucci) Limites Respiratoires de la Performance Aérobie M1 EOPS : U.E. Facteurs influençant la performance sportive (P Mucci) Composantes fonctionnelles de la performance aérobie Chez le sujet sain 1 ) La Fct

Plus en détail

INTRODUCTION. Le volume aérobique suggéré a été déterminé en fonction des individus qui désirent faire 500 km et plus.

INTRODUCTION. Le volume aérobique suggéré a été déterminé en fonction des individus qui désirent faire 500 km et plus. INTRODUCTION Le volume aérobique suggéré a été déterminé en fonction des individus qui désirent faire 500 km et plus. Ce volume peut être diminué selon vos objectifs. Musculation et flexibilité La musculation

Plus en détail

Fibromyalgie 4 13 septembre 2007 Centre Douleur Chronique Hôpital de la Timone Cycle de conférences 2007

Fibromyalgie 4 13 septembre 2007 Centre Douleur Chronique Hôpital de la Timone Cycle de conférences 2007 Fibromyalgie 4 13 septembre 2007 Centre Douleur Chronique Hôpital de la Timone Cycle de conférences 2007 12/09/2007 Centre Douleur Chronique Hôpital de la Timone 1 www.douleurpaca.ap-hm.fr fnaff.free.fr

Plus en détail

Vieillir actif et en santé : On se reposera plus tard!!

Vieillir actif et en santé : On se reposera plus tard!! Pre Isabelle Dionne, PhD Pre Éléonor Riesco, PhD Faculté des sciences de l activité physique Université de Sherbrooke Vieillir actif et en santé : On se reposera plus tard!! L activité physique et le vieillissement

Plus en détail

FORMATION EPS «CP5» BEYROUTH 14/15/16 Novembre Gildas MARTIN, professeur agrégé d EPS, Académie de Créteil

FORMATION EPS «CP5» BEYROUTH 14/15/16 Novembre Gildas MARTIN, professeur agrégé d EPS, Académie de Créteil FORMATION EPS «CP5» BEYROUTH 14/15/16 Novembre 2011 Gildas MARTIN, professeur agrégé d EPS, Académie de Créteil Que faut-il entendre par «Compétence Propre n 5»? - Réaliser et orienter son activité physique

Plus en détail

Enfant et exercice aérobie : Croissance et Entraînement

Enfant et exercice aérobie : Croissance et Entraînement Enfant et exercice aérobie : Croissance et Entraînement Plan 1. Caractéristiques des enfants 1.1 - Spécificité métabolique de l enfant 1.2 - Réponses spécifiques de l enfant à l exercice Plan 2. Performance

Plus en détail

EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU

EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU PORTRAIT DE L ATHLÈTE DE NIVEAU INTERNATIONAL Un portrait de l athlète de niveau international sur le plan de la zone d âge optimal au haut niveau est de 23 et 27 ans.

Plus en détail

sité et Activité Physique

sité et Activité Physique Toulouse, Avril 2006 Obésit sité et Activité Physique Dr Eric Garrigue D.Rubio Rubio, Pr D.Rivière Service d EFR d et de Médecine M du Sport Hôpital Larrey - Toulouse Notion de Balance Énergétique DEPENSES

Plus en détail

Bases énergétiques de l activité physique

Bases énergétiques de l activité physique Bases énergétiques de l activité physique A- Les sources énergétiques - Bioénergétique : les filières ε et leurs caractéristiques - Déterminants de la performance en endurance - Causes de la fatigue [B-

Plus en détail

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES EN

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES EN RECOMMANDATIONS ET PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE SELON L ÂGE LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES EN ONCOPÉDIATRIE : DES RECOMMANDATIONS À LEURS MISES EN ŒUVRE. FANNY GÉNOLINI (ENSEIGNANTE EN APA-S CHU

Plus en détail

Obésité : suite Approche comportementale et nutritionnelle Des outils pratiques pour le MPR

Obésité : suite Approche comportementale et nutritionnelle Des outils pratiques pour le MPR Obésité : suite Approche comportementale et nutritionnelle Des outils pratiques pour le MPR Delphine Amstutz Diététicienne diplômée HES Service de médecine de premier recours delphine.amstutz@hcuge.ch

Plus en détail

QUELQUES NOTIONS DE PHYSIOLOGIE

QUELQUES NOTIONS DE PHYSIOLOGIE QUELQUES NOTIONS DE PHYSIOLOGIE 1/ L HOMME COMME UNE MACHINE. L homme peut être caricaturalement considéré comme une machine à transformer de l énergie. Cette transformation lui donne une capacité physique.

Plus en détail

Tout d abord, quelles sont les difficultés rencontrées en compétition qui peuvent être améliorées?

Tout d abord, quelles sont les difficultés rencontrées en compétition qui peuvent être améliorées? Trop souvent encore, l intérêt de l entraînement, d avoir un entraîneur(e) est parfois mal compris et surtout le résultat qui en peu en découler. C est vrai après tout, pourquoi se donner les moyens d

Plus en détail

L ENTRAÎNEMENTL CYCLISTE OPTIMISÉ

L ENTRAÎNEMENTL CYCLISTE OPTIMISÉ tiboguy@gmail.com Twitter : @TiboGuy L ENTRAÎNEMENTL CYCLISTE OPTIMISÉ POUR LE PLAISIR ET LA GRANDE FORME Plan Santé, performance Méthodes d'entraînement Séances amusantes En peloton Affûtage Niveau fonctionnel

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction Chapitre 1. Croissance et maturation... 11

TABLE DES MATIÈRES. Introduction Chapitre 1. Croissance et maturation... 11 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 Chapitre 1. Croissance et maturation... 11 1 Croissance... 11 1.1. Croissance osseuse... 14 1.2. Croissance musculaire... 16 1.3. Croissance du tissu adipeux... 17

Plus en détail

l APPLICATION Un outil au service du bien-être physique, mental et social

l APPLICATION Un outil au service du bien-être physique, mental et social l APPLICATION triathlon santé Un outil au service du bien-être physique, mental et social SOMMAIRE LE TRIATHLON : UNE PRATIQUE SPORTIVE EN PLEINE EXPANSION 4 LES RAISONS DU SUCCèS CHACUN-E SON STYLE,

Plus en détail

My coach Sébastien Rodde

My coach Sébastien Rodde Carnet d entrainement Nom : Prénom : My coach Sébastien Rodde Sommaire Quel est mon état de forme? 3 Fiche client 4 Disponibilités 5 Lieu privilégié des séances 6 Quel est mon niveau sportif 7 Evolution

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

FIN DE SEMAINE 1 SAMEDI 1 DIMANCHE 1. HORAIRE // CPEP-1, Montréal

FIN DE SEMAINE 1 SAMEDI 1 DIMANCHE 1. HORAIRE // CPEP-1, Montréal FIN DE SEMAINE 1 SAMEDI 1 Introduction Structure de la formation Déroulement des évaluations Stratégies pédagogiques Mythes #1-2 DIMANCHE 1 QUIZ #1 Mythes #3-4 Principes d'entraînement Surcharge Adaptation

Plus en détail

Récupération surcompensation et surentrainement

Récupération surcompensation et surentrainement Récupération surcompensation et surentrainement La récupération: c'est l'ensemble des processus permettant au sportif de retrouver ses moyens physique. Facteurs influençant la durée de la récupération

Plus en détail

MARCHE NORDIQUE : Deuxième édition de la Journée Nationale de la Marche Nordique - Samedi 1er octobre 2016

MARCHE NORDIQUE : Deuxième édition de la Journée Nationale de la Marche Nordique - Samedi 1er octobre 2016 MARCHE NORDIQUE : Deuxième édition de la Journée Nationale de la Marche Nordique - Samedi 1er octobre 2016 Samedi 1er Octobre 2016 Samedi 1er octobre 2016, la Fédération Française d Athlétisme organise

Plus en détail

Les Sports de neige: un loisir sain?

Les Sports de neige: un loisir sain? Les Sports de neige: un loisir sain? Jean-Marc Gilliéron Université et EPF Lausanne Responsable du département «sport pour tous» Professeur de sports de neige 1 Les Sports de neige: un loisir sain? 2 Les

Plus en détail

DOSSIER COURSE DE DUREE

DOSSIER COURSE DE DUREE DOSSIER COURSE DE DUREE Objectif du cycle: DUREE DE COURSE CONTINUITE DE COURSE PLAN DE COURSE Réaliser le VOLUME de course demandé (courir 30 minutes) Sans s arrêter, ni marcher En respectant le projet

Plus en détail

Les Grands Principes du Contrôle de Poids. Session 1

Les Grands Principes du Contrôle de Poids. Session 1 Les Grands Principes du Contrôle de Poids Session 1 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Un poids stable Un poids stable, c est un équilibre entre : Apports Alimentaires Dépenses

Plus en détail

Sport Santé & Maladies métaboliques. Journée Sport Santé Maison du Sport Français, Paris, 11 juin 2014

Sport Santé & Maladies métaboliques. Journée Sport Santé Maison du Sport Français, Paris, 11 juin 2014 Sport Santé & Maladies métaboliques Pr Martine Duclos Dr Julien Aucouturier Journée Sport Santé Maison du Sport Français, Paris, 11 juin 2014 Recommandations et Tableaux cliniques Maladies métaboliques

Plus en détail

ÉTUDE SUR L IMPACT ÉCONOMIQUE DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE ET SPORTIVE

ÉTUDE SUR L IMPACT ÉCONOMIQUE DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE ET SPORTIVE Cabinet de conseil en performance économique responsable Présentation lors des 1ères Assises Européennes Sport et Entreprises ÉTUDE SUR L IMPACT ÉCONOMIQUE DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE ET SPORTIVE sur l entreprise,

Plus en détail

Sommaire. Introduction. 1. Cardiotraining individuel. 2. Cardiotraining collectif. 3. Stretching

Sommaire. Introduction. 1. Cardiotraining individuel. 2. Cardiotraining collectif. 3. Stretching Introduction 1. Cardiotraining individuel 2. Cardiotraining collectif Sommaire 3. Stretching 1 Introduction 2 Introduction Notre mode de vie moderne est de plus en plus sédentaire. Les aménagements technologiques

Plus en détail

LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES

LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES LE DEVELOPPEMENT PRECOCE DE LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES UNE PRIORITE DANS LA STRATEGIE DU SAVOIR S ENTRAÎNER 1 La CP5 pourrait aussi définir son objet de la façon suivante Le développement de toutes les

Plus en détail

Fibromyalgie et Activités Physiques. Docteur B. Rousseau REDO 44, 13/10/07

Fibromyalgie et Activités Physiques. Docteur B. Rousseau REDO 44, 13/10/07 Fibromyalgie et Activités Physiques Docteur B. Rousseau REDO 44, 13/10/07 A.P.S & Santé «Pour votre Santé : bougez» Thème 2003 de l OMS Pourquoi? Sédentarité (avec l alimentation) augmente les maladies

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE Dr grillon jean-luc Médecin Conseiller Direction Régionale et départementale de la Jeunesse et des Sports Champagne-Ardenne et Marne 6 formes d énergie chimique nucléaire mécanique

Plus en détail

PROJET INTERDISCIPLINAIRE SVT/ RUGBY

PROJET INTERDISCIPLINAIRE SVT/ RUGBY PROJET INTERDISCIPLINAIRE SVT/ RUGBY Initiative : E Bidault / collaboration : A Bohuon I- PERFORMANCES SPORTIVES ET RESPIRATION MESURE DE LA FREQUENCE RESPIRATOIRE Un mouvement respiratoire est constitué

Plus en détail

Consommation en dioxygène en fonction du temps et l'effort physique

Consommation en dioxygène en fonction du temps et l'effort physique Consommation en O 2 (en L) Thème 1 : Corps humain et santé, l exercice physique Chapitre 1 : L effort physique et le fonctionnement de l organisme Introduction : Le corps de l énergie tout au long de la

Plus en détail

La chirurgie bariatrique : modalités de préparation. 3 ème journée de pathologie digestive Jeudi 17 avril 2017 Docteur Agnès Sallé Endocrinologue

La chirurgie bariatrique : modalités de préparation. 3 ème journée de pathologie digestive Jeudi 17 avril 2017 Docteur Agnès Sallé Endocrinologue La chirurgie bariatrique : modalités de préparation 3 ème journée de pathologie digestive Jeudi 17 avril 2017 Docteur Agnès Sallé Endocrinologue Eléments de réflexion - Modalités de constitution de l obésité

Plus en détail

Organisation de l entraînement. Entraînement concomitant

Organisation de l entraînement. Entraînement concomitant Organisation de l entraînement Entraînement concomitant Rappels Entraînement musculation Entraînement Endurance Activation neuromusculaire Hypertrophie => Force maximale de contraction Entraînement concomitant

Plus en détail

L enfant et l activité physique

L enfant et l activité physique L enfant et l activité physique Contenu La Loi et le Règlement sur les services de garde Le Programme éducatif Les standards de qualité Les recommandations canadiennes L état de la situation Les obstacles

Plus en détail

LA FORME PHYSIQUE OBJECTIFS FORME PHYSIQUE? QU EST-CE QUE LA FORME PHYSIQUE? *EXERCICE* Elle comprends 12 composantes: FORME PHYSIQUE?

LA FORME PHYSIQUE OBJECTIFS FORME PHYSIQUE? QU EST-CE QUE LA FORME PHYSIQUE? *EXERCICE* Elle comprends 12 composantes: FORME PHYSIQUE? UN ITÉ 2 LA FORME PHYSIQUE LOCAL 11 OBJECTIFS Identifier les diverses composantes de la forme physique. Comprendre la contribution de la forme physique à la santé générale. Examiner sa propre forme physique

Plus en détail

L enfant, ses caractéristiques, son développement

L enfant, ses caractéristiques, son développement L enfant, ses caractéristiques, son développement Sommaire 1) Introduction 2) La charte des droits de l enfant 3) Les types de jeux 4) Le 1 er âge écolier (5 8 ans) 5) L enseignement du sport Bénéfices

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE Dr grillon jean-luc Médecin Conseiller Direction Régionale et départementale de la Jeunesse et des Sports Champagne-Ardenne et Marne 6 formes d énergie chimique nucléaire mécanique

Plus en détail

Activités physiques pour les personnes atteintes d une maladie chronique Pr. Grégory NINOT

Activités physiques pour les personnes atteintes d une maladie chronique Pr. Grégory NINOT Activités physiques pour les personnes atteintes d une maladie chronique Pr. Grégory NINOT Directeur du laboratoire EA4206 Conduites Addictives, de Performance et Santé www.performance-sante.fr Une confusion

Plus en détail