Soit l arbre généalogique suivant où I.2 et III.1 présentaient une hémophilie A, maladie qui se transmet selon un mode récessif lié à l X :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Soit l arbre généalogique suivant où I.2 et III.1 présentaient une hémophilie A, maladie qui se transmet selon un mode récessif lié à l X :"

Transcription

1 Question Soit l arbre généalogique suivant où I. et III. présentaient une hémophilie A, maladie qui se transmet selon un mode récessif lié à l X : I II III 3 4 IV 3 4 V Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A - II. est conductrice obligatoire de l hémophilie. B - Les deux cousines, V. et V., ont le même risque d avoir un enfant atteint. C - Si III.4 est conductrice, alors le risque qu elle ait un enfant atteint est de ½. D - Si V. est conductrice, alors le risque qu elle ait un enfant atteint est de ¼. E - Si IV. avait été hémophile, cela aurait changé le risque pour V. d être conductrice. - -

2 Question Soit l arbre généalogique suivant où une fille est atteinte d une maladie génétique de transmission autosomique récessive, dont les symptômes apparaissent vers l âge de 0 ans : A A3 B B3 A A4 B B A A B B A A4 B B A3 A4 B3 B La plus jeune sœur a 6 ans. On étudie la ségrégation de deux marqueurs ADN (A et B) très proches du gène en cause dans cette maladie, et localisés de part et d autre de ce gène. Les haplotypes obtenus pour chaque membre de la famille sont indiqués sur l arbre. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A - L haplotype A-B est très probablement lié à l allèle délétère du gène de la maladie chez le père. B - L haplotype A-B est très probablement lié à l allèle délétère du gène de la maladie chez la mère. C - La présence de l haplotype A-B chez les deux parents rend le plus vraisemblablement compte d une consanguinité. D - Le frère aîné est très probablement hétérozygote pour un des allèles délétères du gène de la maladie. E - La plus jeune sœur est très probablement hétérozygote pour un des allèles délétères du gène de la maladie. - -

3 Question 3 Un nouveau-né présente une maladie génétique. Les parents ne sont pas apparentés et il s agit du premier cas connu dans cette famille. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) compatible(s) avec cette observation : A - Il s agit d une maladie autosomique récessive. B - Il s agit d une maladie autosomique dominante à pénétrance incomplète. C - Il s agit d une maladie autosomique dominante à pénétrance complète. D - Le nouveau-né est porteur d une anomalie chromosomique. E - Il existe un risque de récurrence dans cette famille. Question 4 dominante : Soit l arbre généalogique suivant où ségrège une maladie de transmission autosomique I II 3 III 3 4 IV Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A - La pénétrance de cette maladie est incomplète. B - Le risque pour l individu IV. d avoir un enfant hétérozygote pour l allèle délétère est égal à ½. C - Le risque pour l individu IV. d avoir un enfant malade est égal à ½. D - Le risque pour l individu IV. d avoir un enfant malade est identique à celui de la population générale. E - Le risque pour l individu III.3 d être porteur de l allèle délétère est égal à ½

4 Question 5 Parmi les propositions suivantes concernant une maladie se transmettant selon un mode autosomique récessif, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A - La construction d un arbre généalogique révèle une distribution verticale des sujets atteints. B - La maladie touche les deux sexes avec la même probabilité. C - Les individus hétérozygotes sont sains. D - La consanguinité favorise la survenue d une telle maladie. E - A chaque grossesse, le risque de récurrence de la maladie pour un couple ayant déjà un enfant atteint est égal à ¼. Question 6 Parmi les mécanismes suivants à l origine des maladies génétiques, indiquer celui (ceux) qui concerne(nt) les maladies mendéliennes transmises selon un mode autosomique dominant : A - Haploinsuffisance. B - Gain de fonction. C - Lyonisation extrême. D - Effet dominant négatif. E - Empreinte parentale différentielle

5 Question 7 Parmi les propositions suivantes concernant le rétinoblastome (tumeur de la rétine en rapport avec des mutations d un gène «suppresseur de tumeurs»), indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A - Dans les formes familiales, la prédisposition est transmise selon un mode dominant. B - Cette tumeur n apparaît que si, à l échelon cellulaire, les deux allèles du gène en cause sont mutés. C - Les formes sporadiques sont en règle unilatérales et unifocales. D - L haploinsuffisance du gène en cause provoque l apparition d un rétinoblastome. E - Les mutations en cause sont associées à un gain de fonction de la protéine correspondante. Question 8 Parmi les propositions suivantes concernant les marqueurs polymorphes de l ADN, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A - Les microsatellites sont des marqueurs bialléliques. B - Le principe de détection d un marqueur RFLP repose sur la présence ou l absence d un site de coupure par une enzyme de restriction. C - Les marqueurs microsatellites sont généralement plus informatifs que les marqueurs RFLP. D - Deux marqueurs situés sur le même autosome sont nécessairement génétiquement liés. E - Chez l homme, une distance génétique entre deux marqueurs de cm correspond en moyenne à une distance physique de 000 kb

6 Question 9 Huit mutants ponctuels du phage T4 sont analysés deux à deux par étude de la complémentation fonctionnelle. Les résultats sont indiqués dans le tableau suivant : (+ : complémentation ; - : absence de complémentation) Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A - Pour réaliser un test de complémentation, il faut analyser des structures diploïdes et étudier des mutations s exprimant selon un mode récessif. B - Les 8 mutants sont répartis dans les groupes de complémentation fonctionnelle suivants : -,, 5, 6, 8-3, 4, 6, 7 C - Les 8 mutants sont répartis dans les 3 groupes de complémentation fonctionnelle suivants : -,, 5, 8-3, 4, 7-6 D - Les 8 mutants sont répartis dans les 4 groupes de complémentation fonctionnelle suivants : -,, 5, 8-3, E - Les 8 mutants sont répartis dans les 4 groupes de complémentation fonctionnelle suivants : -,, 5-3, , 8-6 -

7 Question 0 On étudie quatre mutants délétionnels (,, 3 et 4) ainsi que trois mutants ponctuels (a, b et c) de la région rii du bactériophage T4. Les mutants sont étudiés deux à deux par co-infection de la souche B de E. coli. Le lysat obtenu est dilué puis étalé sur la souche K de E. coli. Les mutants délétionnels co-infectés deux à deux ne produisent aucune plage de lyse. Pour les mutants ponctuels, on obtient les résultats indiqués dans le tableau suivant : (+ : présence de plages de lyse ; - : absence de plages de lyse) 3 4 a b c Parmi les cartes suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) compatible(s) avec ces résultats : (les traits pleins représentent l étendue des délétions, les traits pointillés les mutants ponctuels) A b a c B c b a C b a c D b a c E b a c - 7 -

8 Question Les souris knock-out (ko) sont des animaux dont un gène a été invalidé par une technique utilisant la recombinaison homologue. Parmi les types cellulaires suivants, indiquer dans lequel (lesquels) est effectuée la recombinaison homologue : A - Dans l ovocyte prélevé avant fécondation. B - Dans le pronucleus mâle de l œuf tout juste fécondé. C - Dans des cellules souches embryonnaires (cellules ES). D - Dans les cellules amniotiques. E - Dans des fibroblastes qui sont ensuite transférés dans un blastocyste. Question Parmi les propositions suivantes concernant la conjugaison bactérienne, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A - Le facteur F est un épisome (petite molécule d ADN circulaire) qui ne contient aucun gène. B - Les bactéries qui contiennent un facteur F intégré dans leur génome sont appelées Hfr. C - L intégration du facteur F ne peut se faire qu en un seul endroit du génome d E. coli. D - Les bactéries F+ sont porteuses à leur surface de structures, appelées pili, impliquées dans l établissement et le maintien du contact entre les cellules bactériennes. E - Lorsque les bactéries F+ transfèrent leur facteur F à une bactérie réceptrice F-, elles le perdent et deviennent F

9 Question 3 Deux souches d'e. coli, l une Hfr : A+ B+ C+ D- E- F+ et l autre F- : A- B- C+ D- E+ F+, différant entre elles par des caractères d'auxotrophie ou de prototrophie vis-à-vis de certains nutriments, sont incubées ensemble en milieu liquide, puis étalées sur un milieu complet et des milieux supplémentés en différents nutriments. Des expériences de transfert interrompu montrent l'apparition progressive des recombinants suivants (dans l'ordre chronologique) : ) A- B- C+ D- E- F+ ) A+ B- C+ D- E- F+ 3) A+ B+ C+ D- E- F+ Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est(sont) exacte(s) : A - La souche Hfr donneuse est prototrophe pour A, B, C et F. B - Le facteur F est localisé entre les gènes A+ et B+ de la souche Hfr. C - Les trois types de recombinants poussent sur milieu complet. D - Pour les recombinants de type, le milieu minimum nécessaire à l obtention de colonies doit contenir les nutriments A, C et F. E - On peut mettre en évidence le transfert d un caractère d auxotrophie lorsque la souche receveuse est prototrophe pour le caractère considéré

10 Question 4 On dispose d une lignée pure de souris présentant trois caractères mutants [d], [e] et [f], déterminés respectivement par les gènes d, e, et f, ainsi que d une lignée sauvage. Les résultats des croisements effectués sont les suivants : [+, +, +] X [d, e, f] F 00 % [+, +, +] [d, e, f] X [+, +, +] F 00 % [+, +, +] F [+, +, +] X [d, e, f] [+, +, +] 344 [+, +, f] [+, e, +] 08 [+, e, f] 46 [d, +, +] 50 [d, +, f] 96 [d, e, +] [d, e, f] Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A - L ordre des gènes est d-e-f. B - Il existe une liaison génétique entre les gènes d et f. C - Il existe une liaison génétique entre les gènes d et e. D - La distance génétique entre d et e est d environ 35 cm. E - Le croisement d un mâle F et d une femelle F donnerait un ratio phénotypique 9:3:3:

11 Question 5 On dispose d une lignée pure de souris présentant trois caractères mutants [a], [b] et [c], déterminés respectivement par les gènes a, b, et c, ainsi que d une lignée sauvage. Les résultats des croisements effectués sont les suivants : [+, +, +] X [a, b, c] F 00 % [+, +, +] [a, b, c] X [+, +, +] F 00 % [+, +, +] F [+, +, +] X [a, b, c] [+, +, +] [+, +, c] 0 [+, b, +] 8 [+, b, c] 5 [a, +, +] 4 [a, +, c] 30 [a, b, +] 33 [a, b, c] données : Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) compatible(s) avec ces A - La transmission des trois caractères se fait selon un mode autosomique. B - Les caractères [a], [b] et [c] sont récessifs par rapport aux caractères sauvages. C - Les trois gènes déterminant ces caractères sont génétiquement liés. D - Les trois gènes déterminant ces caractères sont localisés sur trois chromosomes différents. E - Les gènes b et c sont localisés sur le même chromosome, à une distance génétique de 50 cm ou plus. - -

12 Question 6 On croise une drosophile femelle présentant un caractère sauvage [+] (drosophile ) avec une drosophile mâle présentant un caractère mutant [m] (drosophile ) au même locus. Le résultat de ce croisement est le suivant : Croisement A : [+] X [m] 00 % [+] On réalise ensuite le croisement B entre des femelles et des mâles issus du croisement A : Croisement B : [+] X [+] 3 [+] 5 [+] 09 [m] Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A - La transmission du caractère se fait selon un mode autosomique. B - Le caractère mutant [m] est récessif par rapport au caractère sauvage [+]. C - La drosophile est hétérozygote au locus considéré. D - Toutes les femelles issues du croisement A ont le même génotype. E - Toutes les femelles issues du croisement B ont le même génotype. - -

13 Question 7 Parmi les propositions suivantes concernant la régulation transcriptionnelle des gènes de l opéron lactose chez E. coli, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : (z = gène codant la beta-galactosidase, y = gène codant la perméase) A - L inducteur est synthétisé par l opéron lactose. B - Une mutation p - du promoteur empêche la fixation de l'arn polymérase. C - Une souche d E. coli de génotype i + p + o c z + y - peut synthétiser de la perméase active en absence de lactose dans le milieu. D - En présence de glucose et de lactose dans le milieu, une souche d E. coli sauvage synthétise de la beta-galactosidase. E - Une souche d E. coli de génotype cya -, cap +, i + p + o c z + y - peut synthétiser de la perméase active en absence de lactose dans le milieu. Question 8 Parmi les propositions suivantes concernant la régulation transcriptionnelle des gènes de l opéron lactose à l état diploïde chez E. coli, indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) : (z = gène codant la beta-galactosidase, y = gène codant la perméase) A - Le répresseur peut avoir une action en cis et en trans. B - Le promoteur peut avoir une action en cis et en trans. C - Une souche d E. coli de génotype i + p + o c z + y - /i - p + o + z + y + peut synthétiser la perméase active en absence de lactose dans le milieu. D - Une souche d E. coli de génotype i + p + o z + y - /i - p + o + z + y + peut synthétiser de la betagalactosidase active en absence de lactose dans le milieu. E - Une souche d E. coli de génotype i + p - o c z + y - /i - p + o + z + y + peut synthétiser de la perméase active en présence de lactose dans le milieu

14 Question 9 exacte(s) : Parmi les propositions suivantes concernant la méiose, indiquer celle(s) qui est (sont) A - La méiose comporte deux divisions successives. B - La méiose se produit dans les gonades. C - Les recombinaisons génétiques se font en prophase de ème division méiotique. D - Après la ère division méiotique, les cellules comportent 3 chromosomes. E - La méiose féminine a une durée plus courte que la méiose masculine. Question 0 Parmi les propositions suivantes, indiquer le (les) caryotype(s) associé(s) à une inactivation du chromosome X : A - 47,XXX B - 46,XX C - 47,XXY D - 46,XY E - 45,X Question Parmi les propositions suivantes concernant les anomalies chromosomiques, indiquer celle(s) qui correspond(ent) à des anomalies du nombre des chromosomes : A - Trisomie B - Trisomie 8 C - Monosomie X D - Délétion 4p E - Translocation robertsonienne (3;4) - 4 -

15 Question Parmi les propositions suivantes, indiquer à partir de quel(s) type(s) de cellules est réalisé le diagnostic préimplantatoire d anomalies chromosomiques : A - Lymphocytes B - Cellules trophoblastiques C - Cellules amniotiques D - Blastomères E - Fibroblastes - 5 -

16 Correction de fiches numérisées réalisée le 6/09/005 à 3:58 Entité du contrôle des connaissances concernée: PCEM type: cycle coef: * seuil: 3.68 maxi: MODULE 4 PHYSIO.BIOSTAT.GENETIQUE type: Module coef: * seuil: maxi: 0.00 GENETIQUE type: examen coef: * maxi: 0.00 Comprend questions, dont 0 annulée(s). Nb de fiches corrigées: 60 CORRIGE QUESTION N (N dans la fiche: ) Réponse fiche: ADE QUESTION N (N dans la fiche: ) Réponse fiche: ADE QUESTION N 3 (N dans la fiche: 3) Réponse fiche: ABCDE QUESTION N 4 (N dans la fiche: 4) Réponse fiche: AB QUESTION N 5 (N dans la fiche: 5) Réponse fiche: BCDE QUESTION N 6 (N dans la fiche: 6) Réponse fiche: ABD QUESTION N 7 (N dans la fiche: 7) Réponse fiche: ABC QUESTION N 8 (N dans la fiche: 8) Réponse fiche: BCE QUESTION N 9 (N dans la fiche: 9) Réponse fiche: AC QUESTION N 0 (N dans la fiche: 0) - 6 -

17 Réponse fiche: BC QUESTION N (N dans la fiche: ) Réponse fiche: C QUESTION N (N dans la fiche: ) Réponse fiche: BD QUESTION N 3 (N dans la fiche: 3) Réponse fiche: ACE QUESTION N 4 (N dans la fiche: 4) Réponse fiche: BCD QUESTION N 5 (N dans la fiche: 5) Réponse fiche: ABDE QUESTION N 6 (N dans la fiche: 6) Réponse fiche: BD QUESTION N 7 (N dans la fiche: 7) Réponse fiche: BD QUESTION N 8 (N dans la fiche: 8) Réponse fiche: AE QUESTION N 9 (N dans la fiche: 9) Réponse fiche: ABD QUESTION N 0 (N dans la fiche: 0) Réponse fiche: ABC QUESTION N (N dans la fiche: ) - 7 -

18 Réponse fiche: ABC QUESTION N (N dans la fiche: ) Réponse fiche: D - 8 -

19 Correction de fiches numérisées réalisée le 6/09/005 à 3:58 Entité du contrôle des connaissances concernée: PCEM type: cycle coef: * seuil: 3.68 maxi: MODULE 4 PHYSIO.BIOSTAT.GENETIQUE type: Module coef: * seuil: maxi: 0.00 GENETIQUE type: examen coef: * maxi: 0.00 Comprend questions, dont 0 annulée(s). Nb de fiches corrigées: 60 ATTENTION!! Les notes N'ont PAS été reportées dans les inscriptions - 9 -

Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui correspond(ent) à une indication du caryotype :

Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui correspond(ent) à une indication du caryotype : Question 1 Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui correspond(ent) à une indication du caryotype : A - Retard mental B - Retard de croissance C - Malformation cardiaque fœtale D - Leucémie

Plus en détail

QCM 1. QCM génétique QCM 1 QCM 2 QCM 3 QCM 2 17/03/2010

QCM 1. QCM génétique QCM 1 QCM 2 QCM 3 QCM 2 17/03/2010 QCM 1 QCM génétique Thomas Briot Interne, Pharmacie Dans l étude d un arbre généalogique, un seul des critères suivants est spécifique de l hérédité autosomique dominante: 1. Sujets atteints à chaque génération

Plus en détail

Correction de la conférence du 22 Mars 2011 Génétique Susanna Davoust

Correction de la conférence du 22 Mars 2011 Génétique Susanna Davoust Correction de la conférence du 22 Mars 2011 Génétique Susanna Davoust 1/ Parmi les propositions suivantes concernant les notions de génotype et de phénotype, lesquelles sont justes? A : Le génotype est

Plus en détail

Les bases chromosomiques de l hérédité

Les bases chromosomiques de l hérédité Les bases chromosomiques de l hérédité 1875 => Découverte de la mitose 1890 => Découverte de la méiose Ensuite lien entre le comportement des chromosomes et les allèles de Mendel. 1875 => Découverte de

Plus en détail

Du galactose à la glycolyse. Approche génétique. Intérieur de la cellule

Du galactose à la glycolyse. Approche génétique. Intérieur de la cellule Du galactose à la glycolyse. Approche génétique Perméase Milieu extérieur Intérieur de la cellule Analyse génétique 2 sites mutés 1 souche de levure m5 double mutante [gal-, lys-] Double mutant Quel déterminisme

Plus en détail

Stabilité de l'espèce et brassage génétique

Stabilité de l'espèce et brassage génétique (4 semaines) Stabilité de l'espèce et brassage génétique Introduction : Lors de la reproduction sexuée, le génotype est transmis d'une génération à l'autre. Les individus de la génération suivante héritent

Plus en détail

commerciales D. LOCKER Professeur D. LOCKER des Universités Spécialité: PRGénétique UFR/Faculté des Sciences

commerciales D. LOCKER Professeur D. LOCKER des Universités Spécialité: PRGénétique UFR/Faculté des Sciences Les documents présentés dans ce cours sont issus : soit de travaux personnels soit de travaux présentés sur le web Ils Leur sont utilisation à l usage ne exclusif doit donner des étudiants lieu à aucune

Plus en détail

TUTORAT UE TIG Séance n 1 Semaine du 23/02/2015

TUTORAT UE TIG Séance n 1 Semaine du 23/02/2015 TUTORAT UE TIG 2014-2015 Séance n 1 Semaine du 23/02/2015 Hérédité Monofactorielle Hardy Weinberg Mme Touitou Séance préparée par Emma Balestie, Nathan Begusic, Pierre Bernez, Dimitri Charre, Alexia Gautier,

Plus en détail

Stabilité de l'espèce et brassage génétique

Stabilité de l'espèce et brassage génétique (4 semaines) Stabilité de l'espèce et brassage génétique Introduction : Lors de la reproduction sexuée, le génotype est transmis d'une génération à l'autre. Les individus de la génération suivante héritent

Plus en détail

Introduction à la génétique des micro-organismes

Introduction à la génétique des micro-organismes 4 Introduction à la génétique des micro-organismes PLAN 4.1 Génétique bactérienne 4.2 Génétique des bactériophages 4.3 Test de complémentation ou test d allélisme fonctionnel 4.4 Test d allélisme structural

Plus en détail

CHAPITRE III SERIE QCM N 1

CHAPITRE III SERIE QCM N 1 CHAPITRE III SERIE QCM N 1 Question n 1: Voici une liste d un certain nombre de mécanismes biologiques : 1. réplication des molécules d ADN durant l interphase qui précède la division, 2. appariement des

Plus en détail

QCM «Stabilité et variabilité des génomes et évolution» 1. Au cours du cycle sexuel de tous les êtres vivants à reproduction sexuée : A- Le caryotype

QCM «Stabilité et variabilité des génomes et évolution» 1. Au cours du cycle sexuel de tous les êtres vivants à reproduction sexuée : A- Le caryotype QCM «Stabilité et variabilité des génomes et évolution» 1. Au cours du cycle sexuel de tous les êtres vivants à reproduction sexuée : A- Le caryotype des cellules somatiques de l espèce est toujours conservé.

Plus en détail

CHAPITRE III SERIE QCM N 2

CHAPITRE III SERIE QCM N 2 CHAPITRE III SERIE QCM N 2 Question n 1: Chez les organismes diploïdes : A. le zygote subit, juste après sa formation, une méiose B. les mitoses n'ont lieu que durant l'haplophase C. les mitoses n'ont

Plus en détail

Génétique formelle ou hérédité monofactorielle

Génétique formelle ou hérédité monofactorielle Génétique formelle ou hérédité monofactorielle Objectifs Définir les principaux termes employés en génétique humaine Savoir parfaitement dessiner un arbre généalogique Savoir repérer un caractère héréditaire

Plus en détail

V-2-2- Les éléments mobiles ou éléments transposables

V-2-2- Les éléments mobiles ou éléments transposables V-2-2- Les éléments mobiles ou éléments transposables Ce sont des séquences d ADN qui peuvent se déplacer d un endroit à un autre du génome. Ce déplacement est dit transposition. L ADN qui contient l élément

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE, L EVOLUTION DU VIVANT THEME 1-A : GENETIQUE ET EVOLUTION

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE, L EVOLUTION DU VIVANT THEME 1-A : GENETIQUE ET EVOLUTION THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE, L EVOLUTION DU VIVANT THEME 1-A : GENETIQUE ET EVOLUTION Ch1:le brassage génétique et la diversité des génomes. Rappels des acquis: correction QCM Définition

Plus en détail

Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique. La méiose et le brassage chromosomique lors de la formation des gamètes

Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique. La méiose et le brassage chromosomique lors de la formation des gamètes Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique! PLAN 1 La méiose et le brassage chromosomique lors de la formation des gamètes A) La méiose formation de quatre gamètes : cellules haploïdes

Plus en détail

BIOLOGIE BIOLOGIE SUJET. I. QUESTIONS À CHOIX MULTIPLE OU À COMPLÉTER (13 points sur 20)

BIOLOGIE BIOLOGIE SUJET. I. QUESTIONS À CHOIX MULTIPLE OU À COMPLÉTER (13 points sur 20) durée Durée : 2 heures. heures. SUJET I. QUESTIONS À CHOIX MULTIPLE OU À COMPLÉTER (13 points sur 20) Veuillez reporter sur votre copie d'examen le numéro de la question et répondez de façon précise en

Plus en détail

SERIE N 5 (4Sc ) Génétique Humaine

SERIE N 5 (4Sc ) Génétique Humaine SERIE N 5 (4Sc ) Génétique Humaine Mbarka.Harbawi. Lycée Regueb. EXERCICE N 1 : Cocher la ou ( les ) affirmation(s) correctes pour chacun des items suivants : 1-Dans le cas d une anomalie autosomale récessive

Plus en détail

Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus. Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur

Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus. Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur Chapitre 5 La génétique des bactéries et de leurs virus Des colonies bactériennes lac + et lac - sur un milieu contenant un colorant indicateur Travailler avec des micro-organismes Les procaryotes comprennent

Plus en détail

Thème IA1 Méiose, brassage génétique

Thème IA1 Méiose, brassage génétique Thème IA1 Méiose, brassage génétique et diversité des génomes PROBLÉMATIQUE : Comment la reproduction sexuée assure-t-elle à la fois la stabilité d une espèce et la diversité des individus qui la composent?

Plus en détail

THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION

THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION Leçon 3 : Méiose et Fécondation participent à la variabilité des individus Vocabulaire Pour réussir les exercices de génétique il faut : I/ Maîtriser

Plus en détail

TP d étude de la complémentation et de la recombinaison de la région rii chez le bactériophage T4

TP d étude de la complémentation et de la recombinaison de la région rii chez le bactériophage T4 TP d étude de la complémentation et de la recombinaison de la région rii chez le bactériophage T4 I. Introduction A. Phage T4 1. Structure Ce TP a pour but d étudier la complémentation et la recombinaison

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 2 : Mécanismes de diversification des êtres vivants. I. Les mécanismes génétiques.

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 2 : Mécanismes de diversification des êtres vivants. I. Les mécanismes génétiques. Thème : Génétique et évolution. Chapitre 2 : Mécanismes de diversification des êtres vivants. I. Les mécanismes génétiques. A. Les brassages génétiques liés à la reproduction sexuée (méiose et fécondation).

Plus en détail

Exercices de génétique et correction.

Exercices de génétique et correction. Exercices de génétique et correction. Exercice 1 À partir du document proposé et de vos connaissances, expliquez la diversité génétique des individus obtenus à l issue du deuxième croisement. Vos explications

Plus en détail

liés. (crossing over) Définition : Laboratoire de biologie/module de génétique Dr BESSAOUDI.K Année 2015

liés. (crossing over) Définition : Laboratoire de biologie/module de génétique Dr BESSAOUDI.K Année 2015 Laboratoire de biologie/module de génétique Dr BESSAOUDI.K Année 2015 I. Etude de la transmission de deux couples d allèles liés. (crossing over) Définition : L étude de la transmission de deux caractères

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Des mécanismes liés à la reproduction à l origine de la diversité génétique... 2

CHAPITRE 1 : Des mécanismes liés à la reproduction à l origine de la diversité génétique... 2 Table des matières CHAPITRE 1 : Des mécanismes liés à la reproduction à l origine de la diversité génétique... 2 I- Déroulement de la méiose, division permettant de produire des gamètes... 4 II Une diversité

Plus en détail

FEUILLE REPONSE A RENDRE AVEC LA COPIE : NOM : PARTIE 1 : MAITRISE DES CONNAISSANCES QCM : 8 points

FEUILLE REPONSE A RENDRE AVEC LA COPIE : NOM : PARTIE 1 : MAITRISE DES CONNAISSANCES QCM : 8 points FEUILLE REPONSE A RENDRE AVEC LA COPIE : NOM : PARTIE 1 : MAITRISE DES CONNAISSANCES QCM : 8 points 1. Une mutation décalante par délétion est une mutation qui : enlève un nucléotide de l ARN messager

Plus en détail

STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION STABILITE DES ESPECES, VARIABILITE DES INDIVIDUS ET REPRODUCTION SEXUEE

STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION STABILITE DES ESPECES, VARIABILITE DES INDIVIDUS ET REPRODUCTION SEXUEE Thème 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION INTRO : Continuité de la vie par la reproduction sexuée : - conserve toutes les caractéristiques de l'espèce stabilité de l'espèce - pas la copie

Plus en détail

Hérédité liée au chromosome X

Hérédité liée au chromosome X Génétique médicale hérédité liée au chromosome X 22/10/14 ROUBIN Alexandre L2 CR : Victor CHABBERT Génétique médicale K. NGUYEN 10 pages Hérédité liée au chromosome X Plan A. Généralités B. Hérédité liée

Plus en détail

Annale : BRASSAGE GENETIQUE ET COMPORTEMENT DES CHROMOSOMES France métropole

Annale : BRASSAGE GENETIQUE ET COMPORTEMENT DES CHROMOSOMES France métropole Annale : BRASSAGE GENETIQUE ET COMPORTEMENT DES CHROMOSOMES France métropole Question : A partir du document et de vos connaissances, expliquer la diversité génétique des individus obtenus au 2 croisement

Plus en détail

Locus : position spécifique d'une séquence d'adn sur un chromosome. Souvent employé pour désigner la position d'un gène.

Locus : position spécifique d'une séquence d'adn sur un chromosome. Souvent employé pour désigner la position d'un gène. Génétique humaine I_ Rappels A. Termes Locus : position spécifique d'une séquence d'adn sur un chromosome. Souvent employé pour désigner la position d'un gène. Allèles : différentes versions d'un même

Plus en détail

Chapitre 1A 1 Devoir surveillé n 1

Chapitre 1A 1 Devoir surveillé n 1 Chapitre 1A 1 Devoir surveillé n 1 Sciences naturelles Chapitre 1A-1 Test Page 1/8 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION A la suite des résultats d une analyse

Plus en détail

Thème 1-A Génétique et évolution

Thème 1-A Génétique et évolution Thème 1-A Génétique et évolution Thème 1-A-1 Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique En classe de seconde, une première approche de la diversité génétique a été effectuée. En

Plus en détail

REFERENTIEL : STABILITE ET VARIATIONS DU GENOME ET EVOLUTION

REFERENTIEL : STABILITE ET VARIATIONS DU GENOME ET EVOLUTION REFERENTIEL : STABILITE ET VARIATIONS DU GENOME ET EVOLUTION MOBILISER RAPIDEMENT LE VOCABULAIRE Dominance Recombinaison Sélection naturelle Mutation Récessivité Codominance Homozygote Hétérozygote Génotype

Plus en détail

TD 5 : GÉNÉTIQUE BACTÉRIENNE Exercices et solutions

TD 5 : GÉNÉTIQUE BACTÉRIENNE Exercices et solutions TD 5 : GÉNÉTIQUE BACTÉRIENNE Exercices et solutions I - : TAUX DE MUTATION Soit une culture d'e.coli, sensible à la streptomycine, dont la dilution 10-7, étalée à raison de 0,1 ml sur un milieu gélosé

Plus en détail

Class: 3 ème. Secondaire (S.V.) Premièe Contrôle Commun

Class: 3 ème. Secondaire (S.V.) Premièe Contrôle Commun Class: 3 ème. Secondaire (S.V.) Matière: Biologie Premièe Contrôle Commun Points: Durée: 180 min. Exercice I: condition de fécondation. (5 pts.) A- La fécondation in vitro est une technique appliquée sur

Plus en détail

Hérédité liée au chromosome X

Hérédité liée au chromosome X 04/11/15 GONCALVES Salomé L2 CR : Nyl CHEMLI Génétique médicale K NGUYEN 9 pages Hérédité liée au chromosome X Plan : A. Généralités B. Règles de l hérédité récessive liée à l X I. Descendance d une femme

Plus en détail

Éléments de correction

Éléments de correction Corrigé de la PARTIE I (RESTITUTION ORGANISÉE DE CONNAISSANCES) MÉIOSE ET DIVERSITÉ GÉNÉTIQUE Éléments de correction Critères Qualité de la synthèse Éléments scientifiques Qualités formelles Éléments de

Plus en détail

Chapitre 3 Reproduction sexué et diversité génétique.

Chapitre 3 Reproduction sexué et diversité génétique. Chapitre 3 Reproduction sexué et diversité génétique. Problème : Comment des frères et soeurs peuvent être unique, en héritant leurs gênes des mêmes parents? Tous les individus sont issus d'une cellule

Plus en détail

ORGANISATION ET EXPRESSION DU GENOME CHEZ LES EUCARYOTES, TRANSMISSION AU COURS DES DIVISIONS CELLULAIRES

ORGANISATION ET EXPRESSION DU GENOME CHEZ LES EUCARYOTES, TRANSMISSION AU COURS DES DIVISIONS CELLULAIRES Préparation à l Agrégation Interne Séances des 09 et 13 octobre 2010 ORGANISATION ET EXPRESSION DU GENOME CHEZ LES EUCARYOTES, TRANSMISSION AU COURS DES DIVISIONS CELLULAIRES Les mots clés : ADN, ARN,

Plus en détail

La transmission de l'information génétique. obs : les caryotypes de deux femmes qui ne se ressemblent pas ne montrent aucune différence

La transmission de l'information génétique. obs : les caryotypes de deux femmes qui ne se ressemblent pas ne montrent aucune différence La transmission de l'information génétique! PLAN 1 L hérédité dans nos chromosomes A) Des informations génétiques différentes obs : les caryotypes de deux femmes qui ne se ressemblent pas ne montrent aucune

Plus en détail

Devoir Maison de SVT Pour 11 décembre 2012

Devoir Maison de SVT Pour 11 décembre 2012 Génétique et évolution - Thème - La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant TS Devoir Maison de SVT Pour 11 décembre 2012 Raisonner dans le cadre d'un problème scientifique (exercice type

Plus en détail

CARACTERES, PROGRAMME GENETIQUE ET UNICITE DES INDIVIDUS. Fécondation : union spz et ovule = cellule-œuf qui en se divisant donnera 1 individu.

CARACTERES, PROGRAMME GENETIQUE ET UNICITE DES INDIVIDUS. Fécondation : union spz et ovule = cellule-œuf qui en se divisant donnera 1 individu. CARACTERES, PROGRAMME GENETIQUE ET UNICITE DES INDIVIDUS RAPPEL : Test Oral : correction ; Fécondation : union spz et ovule = cellule-œuf qui en se divisant donnera 1 individu. Comment expliquer les ressemblances

Plus en détail

* Des mutations qui arrivent spontanément et de façon inévitable. * Le brassage génétique qui a lieu au cours de la méiose.

* Des mutations qui arrivent spontanément et de façon inévitable. * Le brassage génétique qui a lieu au cours de la méiose. Causes de variations génétiques : * Des mutations qui arrivent spontanément et de façon inévitable. * Le brassage génétique qui a lieu au cours de la méiose. * Le cycle parasexué Les mutations spontannées

Plus en détail

Cours IFSI Rockefeller 2013 Dr Julie Marzais

Cours IFSI Rockefeller 2013 Dr Julie Marzais Cours IFSI Rockefeller 2013 Dr Julie Marzais Son importance 3% des grossesses : problème génétique g Individus de moins de 25 ans: 1/20 des pathologies est d origine d génétique g Différents types de maladies

Plus en détail

Diversité et unité des être humains Génétique humaine

Diversité et unité des être humains Génétique humaine Diversité et unité des être humains Génétique humaine I Définition des caractères héréditaires : > (Voir définition hérédité) Nous appartenons tous à l espèce humaine. Une espèce est un ensemble d êtres

Plus en détail

Glossaire ADN ARN Allèle Autosomique dominant/récessif Dominance Épigénétique AIRE GLOSS Épistasie Eugénisme 335

Glossaire ADN ARN Allèle Autosomique dominant/récessif Dominance Épigénétique AIRE GLOSS Épistasie Eugénisme 335 ADN (acide désoxyribonucléique ou DNA en anglais) : molécule géante (macromolécule) formée de l assemblage linéaire de quatre nucléotides. C est le principal composant des chromosomes et le support biochimique

Plus en détail

TP 2 et 3 Brassage génétique chez un organisme diploïde : la Drosophile

TP 2 et 3 Brassage génétique chez un organisme diploïde : la Drosophile Photo Frédéric Labaune TP 2 et 3 Brassage génétique chez un organisme diploïde : la Drosophile Comment mettre en évidence un brassage génétique lors de la reproduction sexuée chez un organisme diploïde?

Plus en détail

Corrigé série N 2. Exercice 1 QCS (V/F)

Corrigé série N 2. Exercice 1 QCS (V/F) Exercice 1 Corrigé série N 2 QCS (V/F) V1-Les acides nucléiques sont des polymères de nucléotides F2-Un nucléotide est un enchaînement base glucide F3-Les bases azotées sont toutes complémentaires F4-Les

Plus en détail

Chapitre 1A1 : Le brassage génétique et la diversité des génomes

Chapitre 1A1 : Le brassage génétique et la diversité des génomes Chapitre 1A1 : Le brassage génétique et la diversité des génomes Cellule du foie et son caryotype Animations : Mitose Comparaison Mitose / Méiose Méiose + cellules diploïdes (2n) gamètes haploïdes (n)

Plus en détail

ED Hérédité Mendélienne

ED Hérédité Mendélienne 07/11/2013 ROZALEN William L2 Génétique médicale T. BUSA et J. BOUDJARANE 8 pages GENETIQUE MEDICALE- ED Hérédité Mendélienne ED Hérédité Mendélienne Plan A. Points de cours B. Cas cliniques I. Cas clinique

Plus en détail

Définitions. Génétiques 101. Étiologies congénitales : (1 ère partie) Terry Broda

Définitions. Génétiques 101. Étiologies congénitales : (1 ère partie) Terry Broda Étiologies congénitales : (1 ère partie) Génétiques 101 Terry Broda Infirmière praticienne, CDDN 1 ère octobre 2014 Définitions Maladie congénitale : présente à la naissance Condition génétique : résulte

Plus en détail

Correction des exercices de génétique : GENOTYPE PHENOTYPE : p

Correction des exercices de génétique : GENOTYPE PHENOTYPE : p Correction des exercices de génétique : GENOTYPE PHENOTYPE : p 189-190-191 Exercice 1 p 189 : définir en une phrase les mots suivants Prédisposition au cancer : possession d allèles qui à l état homozygote

Plus en détail

LES BASES MOLECULAIRES DE L ORGANISATION DU GENOME HUMAIN

LES BASES MOLECULAIRES DE L ORGANISATION DU GENOME HUMAIN LES BASES MOLECULAIRES DE L ORGANISATION DU GENOME HUMAIN I. STRUCTURE DE L ADN Le génome humain est contenu dans des NOYAUX (EUCARYOTES) Petite quantité d ADN en dehors du noyau dans la MITOCHONDRIE Sous

Plus en détail

LA GENITIQUE BACTERIENNE

LA GENITIQUE BACTERIENNE LA GENITIQUE BACTERIENNE I- INTRODUCTION Les caractères d un individu ou d une cellule sont transmis de génération en génération, on dit qu ils sont héréditaires. Ces caractères sont stables mais de temps

Plus en détail

Pour l homme il existe 2 génotypes et 2 phénotypes (la mère donnent sont X,elle peut donner le bon ou le mauvais.)

Pour l homme il existe 2 génotypes et 2 phénotypes (la mère donnent sont X,elle peut donner le bon ou le mauvais.) 3.L hérédité liée à l X : Il faut tout d abord préciser que les maladies liées au chromosome X ont leur gène localisé sur le chromosome X et qu elles se transmettent le plus souvent selon le mode récessif,

Plus en détail

Méiose et Fécondation participent à la stabilité de l espèce.

Méiose et Fécondation participent à la stabilité de l espèce. Méiose et Fécondation participent à la stabilité de l espèce. Introduction : Une espèce comprend des individus qui possèdent les mêmes caractères de l espèce, qui sont interféconds et qui engendrent des

Plus en détail

1 er exercice : (5pts)

1 er exercice : (5pts) Classe : SV Année Scolaire: 2010-2011 Matière: Biologie 1 er exercice : (5pts) Afin d identifier certains mécanismes qui sont à l origine du polymorphisme chez les drosophiles trois caractères sont considérés

Plus en détail

Cartographie. Cours 8. Les cartes génétiques

Cartographie. Cours 8. Les cartes génétiques Cartographie Cours 8 Les cartes génétiques Les marqueurs génétiques Les marqueurs génétiques Le Pourquoi de la carte génétique et des marqueurs J ai isolé une plante mutante (m) qui résiste aux infections

Plus en détail

GENETIQUE BACTERIENNE

GENETIQUE BACTERIENNE Laboratoire de biologie/module de génétique. Dr Boudiaf Benaferi R. GENETIQUE BACTERIENNE 1-MORPHOLOGIE BACTERIENNE ET VIRALE : Morphologie bactérienne : La bactérie est un organisme unicellulaire constitué

Plus en détail

Chromosome-Génomique. 6. Qu est-ce que la protéomique? a) L'étude de la liaison de chaque gène à une protéine donnée.

Chromosome-Génomique. 6. Qu est-ce que la protéomique? a) L'étude de la liaison de chaque gène à une protéine donnée. Chromosome-Génomique 1. Dans un nucléosome, l ADN est enroulé autours : a) d histones. b) d un dimère de thymine. c) de molécules de polymérase. d) de ribosomes. e) d ADN satellite. 2. Les séquences d'adn

Plus en détail

Classe de 3ème - CONTRÔLE DE BIOLOGIE - 50 mn. Classe NOM : Note : Observations : Signature:

Classe de 3ème - CONTRÔLE DE BIOLOGIE - 50 mn. Classe NOM : Note : Observations : Signature: Classe de 3ème - CONTRÔLE DE BIOLOGIE - 50 mn Classe NOM : Note : Observations : Signature: 6 pts RAI OU AUX? Répondez par vrai ou faux à chaque proposition. Précisez votre réponse sur la ligne suivante,

Plus en détail

TD4 Microbiologie. 1. Transfer d'adn d'une cellule donneuse à une cellule receveuse par un bactériophage: c. transduction

TD4 Microbiologie. 1. Transfer d'adn d'une cellule donneuse à une cellule receveuse par un bactériophage: c. transduction # Andrew Tolonen (atolonen@genoscope.cns.fr) # mars 2014 TD4 Microbiologie Exercice 1: Associez les termes proposés aux définitions des questions. a. conjugaison b. transcription c. transduction d. transformation

Plus en détail

Chapitre 30 p GÉNÉTIQUE

Chapitre 30 p GÉNÉTIQUE Chapitre 30 p. 1116 GÉNÉTIQUE 1. Chromosomes homologues Chaque cellule humaine contient 2 lots de 23 chromosomes pour un total de 46 chromosomes. Pour chaque paire, un chromosome vient du père et l'autre

Plus en détail

CHAPITRE VII GENETIQUE DES POPULATIONS

CHAPITRE VII GENETIQUE DES POPULATIONS CHAPITRE VII GENETIQUE DES POPULATIONS 1. DEFINITION Étude de la distribution des gènes dans la population. Voir la distribution des caractères à l intérieur d une population. Etude du polymorphisme En

Plus en détail

La mucoviscidose est une maladie génétique fréquente, provoquée par la mutation d un gène qui est présent sous cette forme chez une personne sur 40.

La mucoviscidose est une maladie génétique fréquente, provoquée par la mutation d un gène qui est présent sous cette forme chez une personne sur 40. CHAPITRE 5 : Variation génétique et santé (Le patrimoine génétique et le développement d une maladie ; les variations du génome et le développement d une maladie) Introduction : Le phénotype d un individu

Plus en détail

TP10/COURS. -III- Le double brassage génétique de la méiose. -1- Brassage intrachromosomique en Prophase I de méiose. #droso. Livre page 22 et 23

TP10/COURS. -III- Le double brassage génétique de la méiose. -1- Brassage intrachromosomique en Prophase I de méiose. #droso. Livre page 22 et 23 TP10/COURS -III- Le double brassage génétique de la méiose -1- Brassage intrachromosomique en Prophase I de méiose Livre page 22 et 23 #droso Il résulte de l existence d échanges d un ou de plusieurs segments

Plus en détail

Le génome est l ensemble des gènes caractérisant une espèce, possédé par tous les individus de cette espèce.

Le génome est l ensemble des gènes caractérisant une espèce, possédé par tous les individus de cette espèce. Stabilité et variabilité du génome. Le génome est l ensemble des gènes caractérisant une espèce, possédé par tous les individus de cette espèce. Une espèce comprend des individus qui possèdent les mêmes

Plus en détail

Thème 1 :GÉNÉTIQUE, ÉVOLUTION. Innovations génétique et évolution Méiose et stabilité du génome Méiose et variabilité du génome

Thème 1 :GÉNÉTIQUE, ÉVOLUTION. Innovations génétique et évolution Méiose et stabilité du génome Méiose et variabilité du génome Thème 1 :GÉNÉTIQUE, ÉVOLUTION Innovations génétique et évolution Méiose et stabilité du génome Méiose et variabilité du génome Chapitre 1 : REPRODUCTION SEXUÉE ET DIVERSITÉ GÉNÉTIQUE Comment la reproduction

Plus en détail

Licence Sciences du Vivant Tous parcours - UE GEF 2014-2015 Durée 45 Première évaluation coef 1-4 février 2016 Enseignant référant : J. de Montigny L usage des téléphones portables est interdit pendant

Plus en détail

ANALYSE GENETIQUE ET MUTATIONS

ANALYSE GENETIQUE ET MUTATIONS ANALYSE GENETIQUE ET MUTATIONS I. RAPPELS DE BIOLOGIE MOLECULAIRE L étude des organismes présentant des mutations permet la compréhension de phénomènes physiologiques : en effet, en étudiant un organisme

Plus en détail

Cas cliniques. Génétique médicale

Cas cliniques. Génétique médicale Cas cliniques Génétique médicale Pathologie autosomique dominante Pathologie autosomique dominante Arguments filles et garçons atteints transmission verticale toutes les générations sont atteintes Risque

Plus en détail

Analyse génétique chez Caenorhabditis elegans

Analyse génétique chez Caenorhabditis elegans Analyse génétique chez Caenorhabditis elegans Qu est ce que le nématode C. elegans? Génétique de C. elegans Analyse génétique chez C. elegans Anatomie de C. elegans L hermaphrodite 1 mm http://www.wormatlas.org/

Plus en détail

MODULE DE GENETIQUE. FACULTE DE MEDECINE UNIVERSITE BADJI MOKHTAR CHARGE DE MODULE: N. Bentahar Afia

MODULE DE GENETIQUE. FACULTE DE MEDECINE UNIVERSITE BADJI MOKHTAR CHARGE DE MODULE: N. Bentahar Afia MODULE DE GENETIQUE FACULTE DE MEDECINE UNIVERSITE BADJI MOKHTAR CHARGE DE MODULE: N. Bentahar Afia 1.PROGRAMME INTRODUCTION A L ETUDE DE LA GENETIQUE Partie I GENETIQUE FORMELLE 1.1. TRANSMISSION D UN

Plus en détail

QCM supplémentaire n 2 - Correction

QCM supplémentaire n 2 - Correction QUESTION N 1 Les agents mutagènes : A) - peuvent provoquer des modifications de la séquence nucléotidique de l'adn B) - sont sans effet sur les cellules somatiques C) - augmentent la fréquence des mutations

Plus en détail

LV312 Génétique et Biologie Moléculaire I 1 ère session-26 mai 2009 CORRIGE

LV312 Génétique et Biologie Moléculaire I 1 ère session-26 mai 2009 CORRIGE LV312 Génétique et Biologie Moléculaire I 1 ère session-26 mai 2009 CORRIGE Sujet de Génétique- Durée conseillée : 1h- Sans document ni calculatrice- Les téléphones portables doivent être éteints. Vos

Plus en détail

Microbiologie BIOL La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique

Microbiologie BIOL La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique Microbiologie BIOL 3253 La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique Reproduction sexuée et asexuée Contrairement aux organismes eucaryotes, les procaryotes n effectuent pas de reproduction

Plus en détail

THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION ROC. Liban 2011

THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION ROC. Liban 2011 THEME 2 : STABILITE ET VARIABILITE DES GENOMES ET EVOLUTION Leçon 3 : Méiose et Fécondation participent à la variabilité des individus ROC Liban 2011 Montrer comment la méiose est à l'origine de la diversité

Plus en détail

L3 BCP, GENETIQUE-TD. Exercice H1. Tous les exercices doivent être préparés avant les TD.

L3 BCP, GENETIQUE-TD. Exercice H1. Tous les exercices doivent être préparés avant les TD. L3 BCP, GENETIQUE-TD Tous les exercices doivent être préparés avant les TD. Le cours de génétique reprend les bases des enseignements de génétique de L1 ou L2. Pour suivre correctement les cours assurez-vous

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Centres étrangers

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Centres étrangers Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Centres étrangers BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION RÉGULATION CHEZ LES PROCARYOTES RÉGULATION CHEZ LES EUCARYOTES. 1ère année Module: Génétique

PLAN INTRODUCTION RÉGULATION CHEZ LES PROCARYOTES RÉGULATION CHEZ LES EUCARYOTES. 1ère année Module: Génétique 1ère année Module: Génétique Your Logo Dr H. BOULENOUAR Année Universitaire : 2016/2017 PLAN INTRODUCTION RÉGULATION CHEZ LES PROCARYOTES RÉGULATION CHEZ LES EUCARYOTES 1 INTRODUCTION Les cellules peuvent

Plus en détail

[ ] Enfant adoptif LA GÉNÉALOGIE. I- Définition. II- Objectifs de la généalogie : Étude de deux maladies. Proposant- Propositus

[ ] Enfant adoptif LA GÉNÉALOGIE. I- Définition. II- Objectifs de la généalogie : Étude de deux maladies. Proposant- Propositus LA GÉNÉALOGE - Définition En génétique; c'est la représentation schématique de l'histoire génétique d'une famille pour un caractère ou une maladie donnée. Chaque génération occupe une ligne horizontale,

Plus en détail

Chapitre IV : Génétique Mendélienne

Chapitre IV : Génétique Mendélienne Chapitre IV : Génétique Mendélienne Le trait distinctif de tous les êtres vivants est sans aucun doute leur pouvoir de se reproduire. Les organismes héritent tous de l information génétique qui commande

Plus en détail

L Inactivation de l X

L Inactivation de l X UF de cytogénétique constitutionnelle- Archet 2 L Inactivation de l X X: grande taille (160Mb), porte de nombreux gènes (700), en majorité non impliqués dans la différenciation sexuelle, Y: de petite taille

Plus en détail

Préparation au concours de l internat Enseignement dirigé de génétique

Préparation au concours de l internat Enseignement dirigé de génétique Préparation au concours de l internat Enseignement dirigé de génétique Dr. Julie Dumont Laboratoire de biologie cellulaire Faculté de pharmacie Inserm UMR 1167 Institut Pasteur de Lille julie.dumont-2@univ-lille2.fr

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE BRASSAGE GENETIQUE ET LA DIVERSITE DES GENOMES

CHAPITRE 1 : LE BRASSAGE GENETIQUE ET LA DIVERSITE DES GENOMES THEME 1A : GENETIQUE ET EVOLUTION. CHAPITRE 1 : LE BRASSAGE GENETIQUE ET LA DIVERSITE DES GENOMES Chez les êtres vivants unicellulaires, la reproduction est assurée, la plupart du temps, par une simple

Plus en détail

Diagnostic moléculaire des disomies uniparentales. Dr François PETIT Laboratoire de génétique moléculaire Hôpital Antoine Béclère

Diagnostic moléculaire des disomies uniparentales. Dr François PETIT Laboratoire de génétique moléculaire Hôpital Antoine Béclère Diagnostic moléculaire des disomies uniparentales Dr François PETIT Laboratoire de génétique moléculaire Hôpital Antoine Béclère Introduction Disomie uniparentale (1) Situation normale : origine biparentale

Plus en détail

Correction Simulation d examen 30 novembre 2016

Correction Simulation d examen 30 novembre 2016 Correction Simulation d examen 30 novembre 2016 1. Donnez la formule (en projection de Haworth pour les sucres) des substances suivantes : a - D- glucopyranose Syllabus I, page 49 novembre 2016 1 Inuline

Plus en détail

1-Parmi les caractères ci-dessous quels sont ceux qui seraient mis en jeux? : Groupe sanguin AB, albinisme, Hémophilie, Dentinogenesis, Calvitie.

1-Parmi les caractères ci-dessous quels sont ceux qui seraient mis en jeux? : Groupe sanguin AB, albinisme, Hémophilie, Dentinogenesis, Calvitie. 1 ere EMD DE GENETIQUE /Sujet 1/ 2007-2008 Problème : 8 pts Une étude sur la transmission de deux caractères dans une population montre, que pour un type de couple donné les résultats phénotypiques sont

Plus en détail

TUTORAT TIG COLLE 28/03/2014 Génétique, hérédité, épigénétique Mme Touitou Mr Galas Séance préparée par l ensemble des tuteurs

TUTORAT TIG COLLE 28/03/2014 Génétique, hérédité, épigénétique Mme Touitou Mr Galas Séance préparée par l ensemble des tuteurs TUTORAT TIG 2013-2014 COLLE 28/03/2014 Génétique, hérédité, épigénétique Mme Touitou Mr Galas Séance préparée par l ensemble des tuteurs QCM n 1 : A propos de la théorie chromosomique, choisir la ou les

Plus en détail

TD 4 : Contrôle génétique

TD 4 : Contrôle génétique TD 4 : Contrôle génétique Exercice 1 : La figure 1 présente un schéma simple suivant lequel trois protéines régulatrices de l expression génique pourraient être utilisées pendant le développement pour

Plus en détail

TP2 : Brassage génétique et reproduction sexuée

TP2 : Brassage génétique et reproduction sexuée TP2 : Brassage génétique et reproduction sexuée Compétences méthodologiques : utilisation de la loupe binoculaire, d un logiciel de simulation, mise en place de schémas explicatifs Chez les organismes

Plus en détail

Pr Cédric Le Caignec Service de Génétique Médicale Coordonnateur du centre de DPI de Nantes CHU Nantes CPDPN, 17 janvier 2014

Pr Cédric Le Caignec Service de Génétique Médicale Coordonnateur du centre de DPI de Nantes CHU Nantes CPDPN, 17 janvier 2014 Après une IMG pour anomalie génétique parentale caractérisée : place du Diagnostic Pré-Implantatoire (DPI) Pr Cédric Le Caignec Service de Génétique Médicale Coordonnateur du centre de DPI de Nantes CHU

Plus en détail

Devoir à la maison n 8 Classe de Terminale S

Devoir à la maison n 8 Classe de Terminale S Devoir à la maison n 8 Classe de Terminale S Stabilité et variabilité des génomes et évolution Partie I : Les individus atteints de trisomie 21 présentent dans leur caryotype trois chromosomes 21 au lieu

Plus en détail

SERIE N 4 BRASSAGE GENETIQUE DIHYBRIDISME.

SERIE N 4 BRASSAGE GENETIQUE DIHYBRIDISME. Mbarka.Harbawi Lycée Regueb SERIE N 4 BRASSAGE GENETIQUE DIHYBRIDISME. 4SC EXERCICE N 1 : Définir les expressions suivantes : Crossing-over. Chiasma. Brassage interchromosomique. Test cross. EXERCICE N

Plus en détail

3 EXERCICES D ENTRAÎNEMENT

3 EXERCICES D ENTRAÎNEMENT 2_Pedicure-podologue_2015.qxp_Concours 170x240 mardi07/07/15 04:53 Page136 BIOLOGIE 3 EXERCICES D ENTRAÎNEMENT QCM QCM 1 Les questions peuvent avoir une ou plusieurs réponses exactes. (1) Les fibres afférentes

Plus en détail

Leçon 2: Le maintien du nombre de chromosomes dans l espèce

Leçon 2: Le maintien du nombre de chromosomes dans l espèce Leçon 2: Le maintien du nombre de chromosomes dans l espèce Rappel de 4 : Lors de la fécondation, les gamètes mâle et femelle fusionnent pour donner une cellule œuf qui se divise pour former un embryon

Plus en détail

Chapitre 1 : le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Le brassage interchromosomique source de diversité génétique

Chapitre 1 : le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Le brassage interchromosomique source de diversité génétique Chapitre 1 : le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Le brassage interchromosomique source de diversité génétique Introduction : transmission génétique au cours d un croisement

Plus en détail

LA TRANSMISSION D UN COUPLE D ALLELES CHEZ LES DIPLOIDES. 4Sc/4M

LA TRANSMISSION D UN COUPLE D ALLELES CHEZ LES DIPLOIDES. 4Sc/4M Mbarka.Harbawi LA TRANSMISSION D UN COUPLE D ALLELES CHEZ LES DIPLOIDES. 4Sc/4M Introduction générale du chapitre : Les gamètes ( = les cellules sexuelles) formés par le processus de la méiose portent

Plus en détail