Le SMICTOM : un territoire exemplaire sur la réduction de ses déchets par le compostage, ses administrations et la collecte sélective en période

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le SMICTOM : un territoire exemplaire sur la réduction de ses déchets par le compostage, ses administrations et la collecte sélective en période"

Transcription

1 Le SMICTOM : un territoire exemplaire sur la réduction de ses déchets par le compostage, ses administrations et la collecte sélective en période touristique

2 Rappel des spécificités du territoire du SMICTOM Territoire rural et montagnard 3 Stations de ski Le lac de Serre-Ponçon habitants permanent Une population touristique X hab Un engagement fort pour réduire nos déchets Mise en place de la tarification incitative Des actions de compostage variées Une multiplication des filières de recyclage Amélioration du tri lors des manifestations Création d une ressourcerie

3 Action 1 : Prévention et gestion des déchets organiques dans les régions à faible densité de population Compostage individuel Lombri-composteurs Composteurs 300L Compostage collectif Compostage en pied d immeuble Compostage de quartier (chalet) 300L Compostage pour les professionnels Composteurs 600L Composteurs rotatifs

4 Action 1 : Prévention et gestion des déchets organiques dans les régions à faible densité de population Compostage en pied d immeuble : 3 axes pour un meilleur fonctionnement I. Un protocole claire et précis : Phase 1 : Lancement Phase 2 : Installation Phase 3 : Acquisition - Un courrier et un flyer aux agences - Flyer informatif aux habitants de la résidence - Intervention n 1 en assemblée générale - Signature de la convention TEST AG en année n AG en année n + 1 Convention de «prêt» 1 an - Invitation des habitants - Réunion terrain N 1 : formation et installation 1 an - Intervention n 2 en assemblée générale (bilan) Convention de «vente» - Signature de la convention ACHAT - Facturation de «l ensemble compostage» - Réunion terrain N 2 - Courrier informatif aux habitants

5 Action 1 : Prévention et gestion des déchets organiques dans les régions à faible densité de population II. Actions pilotes : des solutions pour tous Une communication durable pour les nouveaux locataires Possibilité de fermer les composteurs pour un meilleur respect des consignes III. Un suivi sérieux et régulier Un agent du SMICTOM passe 1X/an : Si besoin, d autres passages peuvent être programmés Stand lors des manifestations : - Rappel des consignes - Utilisation du compost - Echange avec les usagers Après le passage de l agent, les consignes sont affichées pour que les habitants continuent d améliorer leur compost

6 Action 1 : Prévention et gestion des déchets organiques dans les régions à faible densité de population - Outils de communication sur l action 1-1. Le compost guide SOMMAIRE : 1) Edito 2) Définition du compostage 3) Le lombri-compostage 4) Le compostage individuel 5) Le compostage collectif en pied d immeuble 6) Le compostage de quartier (Projet) 7) Le compostage des professionnels 8) Les composteurs rotatifs (Test en cours) 9) Astuces, 10a) Chaque problème a sa solution 10b) Comment utiliser son compost 2. Flyer sur les chalets de compostage A destination des personnes habitants à proximité de ces chalets

7 Action 2 : Prévention de la production des déchets grâce à l implication des administrations et des entreprises des territoires Une enquête auprès de 16 collectivités Résultats sur le questionnaire des papiers 12 collectivités ont répondu à ce questionnaire Quasiment la totalité des collectivités recyclent le papier Certaines erreurs sont encore commises comme le dépôt des enveloppes à bulles et des mouchoirs Beaucoup de collectivités n ont pas leurs imprimantes réglées automatiquement en recto-verso En moyenne sur le territoire : 40 ramettes/poste (forte différence : 7,5 ramettes/poste à 167 ramettes / poste) Actions en cours 1 questionnaire sur les papiers 1 questionnaire sur les autres filières (En cours d analyse) - Articles de bureautique - Les cartouches d encre - Piles - D3E - Ampoules - Utilisation de la vaisselle jetable pendant les pauses Un guide des bonnes pratiques a été envoyé par . Une rencontre est organisée avec chaque collectivité pour échanger sur les amélioration à faire. La collectivité, pourra si elle le souhaite signer la charte. Le questionnaire sur les autres filières sera complété à ce moment là.

8 Action 2 : Prévention de la production des déchets grâce à l implication des administrations et des entreprises des territoires - Outils de communication sur l action 2-1. Sacs de Pré-collecte Sont distribués aux offices de tourisme et aux professionnels du tourismes Pour informer et inciter les touristes à recycler

9 Action 3 : Développement d une nouvelle approche organisationnelle de la collecte sélective des déchets ménagers et assimilés Mise en place de la tarification incitative 40 L 1 présentation du badge = 1 ouverture de tambour = 1 dépôt de 40 L Collecte optimisée Intégration paysagère Augmentation de la durée de vie de l ISDND Maîtrise des coûts Mise en place de monnayeurs Utilisation avec des jetons A destination de camping ou aire de camping car Conteneurs mobiles Les collecte-tubes en deux ou trois flux Les conteneurs Movéa Inciter au tri lors de manifestations

10 Action 3 : Développement d une nouvelle approche organisationnelle de la collecte sélective des déchets ménagers et assimilés 1. Intervention sur les sites touristiques Plage du Sauze (11/08/2014) Stations de ski de Crévoux et Réallon 40 L 2. Intervention sur les marchés les mercredis 23 juillet juillet août août Aborder les populations touristiques et locales - Expliquer l ensemble de nos missions - Rappel des consignes du tri

11 Action 3 : Développement d une nouvelle approche organisationnelle de la collecte sélective des déchets ménagers et assimilés 1. Oriflammes - Outils de communication sur l action 3-40 L Pour une meilleure identification de notre structure 2 tailles différentes (3 m et 4 m selon le type de manifestation) 3 types de socles en fonction des facteurs climatiques et du terrain (neige, vent, pelouse ) 2. Magnets Pour diminuer le % de refus de tri Faire un rappel des consignes de manière pédagogique Equiper les appartements en location

12 Action 4 : Observatoire, des indicateurs de suivi Disponibles sur le site internet du SMICTOM 1. Le Compostage Selon l ADEME : - Déchets de cuisine évités : 0,13 T par foyer - Déchets de cuisine évités : 0,8T par établissement Sur le territoire du SMICTOM : 316 T de déchets de cuisine évités Compostage individuel Nombre de composteurs installés Nombre Total de composteurs individuels vendus Nombre de réunion / formation Nombre de lombricomposteurs vendus 6 11 Dans les écoles, crèches, centres aérés 0 1 Compostage collectif En pied d'immeuble Nombre de résidences équipées Nombre de logement équipés via le compostage collectif Nombre d'ag auxquelles le SMICTOM a participé Compostage de quartier Nombre de Chalets de compostage installés dans les communes (en projet) Logements couverts par l'action du compostage Compostage des professionnels Nombre de Professionnels équipés Nombre de rotatifs 0 0 1

13 Action 4 : Observatoire, des indicateurs de suivi Disponibles sur le site internet du SMICTOM 2. L eco-examplarité (en projet) Sacs de pré-collectes distribués A partir de Nombre de collectivités signataires de la charte "réduction et valorisation des déchets papiers" - Nombre de ramettes de papier par poste consommées sur l'ensemble du territoire (uniquement les signataires) - Nombre de collectivités qui ont mis en place la filière "matériel bureautique" - Nombre de collectivités qui ont mis en place la filière "Cartouches d'encre" - Nombre de collectivités qui ont mis en place la filière "Piles" - Nombre de collectivités qui recyclent leurs D3E - Nombre de collectivités qui recyclent leurs ampoules et néons

14 Action 4 : Observatoire, des indicateurs de suivi Disponibles sur le site internet du SMICTOM 3. Les manifestations Nombre de prêts des collecte-tubes (en projet) Nombre d'interventions sur les marchés ou sur les points touristiques 2 7 Nombre de prêts de Movéa 0 2 Nombre d Eco-verres prêtés Nombre de manifestations qui ont bénéficier des Eco-verres 17 10

15 MERCI de Votre ATTENTION

La prévention des déchets dans les collectivités. La prévention des déchets dans les collectivités

La prévention des déchets dans les collectivités. La prévention des déchets dans les collectivités La prévention des déchets dans les collectivités La prévention des déchets dans les collectivités Qu est ce que la prévention des déchets? C est l'ensemble des mesures et des actions prises en amont (au

Plus en détail

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le Propositions de la commission Déchets Conseil communautaire du 14 mai 2009 Rappels de l état des lieux : quelques données de cadrage Tonnes OMR

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire

CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire du SICTOM Sud Allier Entre les soussignés : SICTOM Sud Allier, Les Bouillots, 03500 BAYET, représenté par son

Plus en détail

La gestion des déchets

La gestion des déchets La gestion des déchets Mélanie JEANNOT, responsable de la division de propreté du 18 e arrondissement Henri Bonnefont, responsable de l information et de la sensibilisation des usagers de la division de

Plus en détail

Le rapport sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets. 14 communes adhérentes

Le rapport sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets. 14 communes adhérentes Le rapport sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets 2014 EN 6 PAGES 1 - Identité de la collectivité Communauté d'agglomération Pau-Pyrénées > Collecte des déchets ménagers et

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe

Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe 1- Faits marquants 2013 A- Prévention Programme local de prévention 5 ans : année 4 Distribution de 183 composteurs individuels supplémentaires

Plus en détail

UNE GESTION GLOBALE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS AUTOUR D UNE UNITÉ DE TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE

UNE GESTION GLOBALE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS AUTOUR D UNE UNITÉ DE TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE UNE GESTION GLOBALE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS AUTOUR D UNE UNITÉ DE TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Population : 92 000 habitants Collecte en porte à porte (conteneurs individuels)

Plus en détail

SICTOM SUD-GRÉSIVAUDAN RICHARD VERNEY - DIRECTEUR

SICTOM SUD-GRÉSIVAUDAN RICHARD VERNEY - DIRECTEUR SICTOM SUD-GRÉSIVAUDAN RICHARD VERNEY - DIRECTEUR Nous remercions vivement les collectivités qui ont témoignées à cette journée. Un colloque écoresponsable, c est possible mais pas sans vous! N imprimez

Plus en détail

Le compostage comme stratégie territoriale de prévention de production de déchets : la CC du Serrois territoire pilote!

Le compostage comme stratégie territoriale de prévention de production de déchets : la CC du Serrois territoire pilote! Le compostage comme stratégie territoriale de prévention de production de déchets : la CC du Serrois territoire pilote! Séminaire Final 10 mars 2015 - TURIN Pays Sisteronais-Buëch et CC du Serrois 1600

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Sommaire La prévention permet de réduire sensiblement la production d ordures ménagères

Plus en détail

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Les compétences de la CCS L une des compétences de la CCS est la collecte et le traitement des déchets ménagers. Elle

Plus en détail

VERSION 2 DU 20 DECEMBRE 2012

VERSION 2 DU 20 DECEMBRE 2012 Règlement de mise à disposition de contenants dans le cadre de l instauration de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères et Assimilées (R.E.O.M.) incitative de la Communauté de communes Rives de

Plus en détail

Programme Local de Prévention des Déchets

Programme Local de Prévention des Déchets Programme Local de Prévention des Déchets Isabelle PASKIEWICZ Animatrice du Programme Carte du Territoire 5 CC = 87 communes 27 395 habitants Qu est-ce que la Prévention des Déchets? article 541-1 du Code

Plus en détail

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p.

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. w DOSSIER PRESSE 20 novembre 2008 Sommaire Une politique de gestion des déchets active p. 2 La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. 4 > Les actions menées depuis 2005

Plus en détail

La gestion des déchets ménagers et assimilés de 2001 à 2011 en Picardie

La gestion des déchets ménagers et assimilés de 2001 à 2011 en Picardie La gestion des déchets ménagers et assimilés de 2001 à 2011 en Picardie Bilan de l observatoire régional et nouvelles pistes Réseau d Echanges Techniques de l ADEME 22 mai 2014 M.LEFRANC ADEME Picardie

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP)

PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP) PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP) Bilan de la concertation et amendements au PLP suite à la concertation publique Rapport présenté en Commission Consultative d Elaboration et de Suivi du

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 La consommation de papier en chiffres Avec 70 à 85 kg consommés par an et par salarié, soit environ 3 ramettes par mois, Après leur utilisation,

Plus en détail

Ensemble, pour un meilleur respect de l environnement. Guide des déchets et du tri

Ensemble, pour un meilleur respect de l environnement. Guide des déchets et du tri Ensemble, pour un meilleur respect de l environnement Guide des déchets et du tri Ils vous aident à trier Le sac jaune A votre disposition dans votre mairie ou dans les locaux de la Communauté de communes

Plus en détail

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Contexte réglementaire : Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte Titre IV Lutter contre les gaspillages et promouvoir

Plus en détail

Bruxelles-Propreté. Le tri des déchets en entreprise : principes et outils de sensibilisation. Octobre 2010

Bruxelles-Propreté. Le tri des déchets en entreprise : principes et outils de sensibilisation. Octobre 2010 Bruxelles-Propreté Le tri des déchets en entreprise : principes et outils de sensibilisation Octobre 2010 Programme I. L Agence Bruxelles-Propreté II. Le tri des déchets III. Le tri en entreprise IV.

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil de Délégués 21 janvier Il faut travailler ceci (évaluer le volume, travailler sur les logos.)

Compte-rendu du Conseil de Délégués 21 janvier Il faut travailler ceci (évaluer le volume, travailler sur les logos.) Compte-rendu du Conseil de Délégués 21 janvier 2016 COAISSACE DES DÉCHETS PRODUITS DAS L ÉTABLISSEMET Il faut travailler ceci (évaluer le volume, travailler sur les logos.) EQUIPEMETS Il faut revoir la

Plus en détail

Modernisation du service déchets : Point d étape. Réunions publiques septembre 2017

Modernisation du service déchets : Point d étape. Réunions publiques septembre 2017 Modernisation du service déchets : Point d étape Réunions publiques septembre 2017 1 Budget et tarifs redevance incitative Réunions publiques septembre 2017 2 La protection de l environnement Le calendrier

Plus en détail

PRESENTATION DU SCHEMA DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS

PRESENTATION DU SCHEMA DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS PRESENTATION DU SCHEMA DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DECHETS MENAGERS Institut Français de Bulgarie SOFIA 19 avril 2016 Olivier CATALOGNE Directeur général adjoint Pôle Ingénierie et Gestion Techniques

Plus en détail

Sommaire

Sommaire Dossier de presse 1 Sommaire Qui sommes-nous? Le principe Des besoins non satisfaits Notre solution Nos machines Nos marchés Les incitations Un service clé-en-main Partenaire de grands projets Nos références

Plus en détail

SYDEVOM de Haute-Provence Appel à projets territoire «zéro déchet, zéro gaspillage»

SYDEVOM de Haute-Provence Appel à projets territoire «zéro déchet, zéro gaspillage» SYDEVOM de Haute-Provence Appel à projets territoire «zéro déchet, zéro gaspillage» Description générale du territoire : Structure porteuse : SYDEVOM de Haute-Provence Collectivité lauréate de l'appel

Plus en détail

Collecte des déchets. Cap sur la redevance incitative.

Collecte des déchets. Cap sur la redevance incitative. Collecte des déchets Cap sur la redevance incitative 1 www.sicoval.fr La redevance incitative Une nouvelle étape dans la gestion des déchets La gestion des déchets a toujours été une préoccupation majeure

Plus en détail

Limiter, trier, recycler nos déchets

Limiter, trier, recycler nos déchets Division Territoriale du 15ème arrondissement Limiter, trier, recycler nos déchets Réunion du Conseil de Quartier Cambronne Garibaldi Mardi 3 Février 2015 Aurélien LAMPE Khédidja TAIBI Sommaire 1) Quelle

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS DE COMMUNICATION

CATALOGUE DES OUTILS DE COMMUNICATION CATALOGUE DES OUTILS DE COMMUNICATION Disponibles et adaptables, sur demande, pour les adhérents de Préval Haut-Doubs MIS À JOUR LE 22/01/2015 SOMMAIRE DU CATALOGUE Communication sur la prévention et la

Plus en détail

ANALYSE DES PRATIQUES DURABLES AU QUOTIDIEN

ANALYSE DES PRATIQUES DURABLES AU QUOTIDIEN ANALYSE DES PRATIQUES DURABLES AU QUOTIDIEN Dans leur quotidien, quelles sont les actions des Pessacais en faveur du? 90 % 80 % 70 % 60 % 50 % 40 % 30 % 20 % Très souvent Parfois 10 % Jamais 0 % Ne me

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE ORIGINAL ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT SITE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE DE

Plus en détail

Présentation : Patrick LISTRE, Vice-président du Syndicat Bil Ta Garbi Chargé de la Prévention

Présentation : Patrick LISTRE, Vice-président du Syndicat Bil Ta Garbi Chargé de la Prévention Présentation : Patrick LISTRE, Vice-président du Syndicat Bil Ta Garbi Chargé de la Prévention Contacts presse Syndicat BIL TA GARBI : Amaïa Lissalde - 2, allée des platanes à BAYONNE - Tél : 05.59.44.26.48

Plus en détail

Mise en place de la tarification incitative en Minervois. Photos julien Gieules et Attila Farkas

Mise en place de la tarification incitative en Minervois. Photos julien Gieules et Attila Farkas Mise en place de la tarification incitative en Minervois Photos julien Gieules et Attila Farkas Sommaire : Le territoire de la communauté de communes Le système de la tarification incitative choisi Les

Plus en détail

Les éco-manifestations sur le territoire du Syndicat du Bois de l Aumône

Les éco-manifestations sur le territoire du Syndicat du Bois de l Aumône Contacts utiles : Syndicat du Bois de l Aumône : www.sba63.fr ADERE : (Autodiagnostic environnemental pour les responsables d événements) www.evenementresponsable.fr Les éco-manifestations sur le territoire

Plus en détail

Implication des relais dans la collecte sélective

Implication des relais dans la collecte sélective Implication des relais dans la collecte sélective Sommaire Pourquoi cette info? Optimisation de la gestion des déchets Harmoniser les pratiques Favoriser le déploiement de l information Favoriser l engagement

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2012 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume)

1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets. et dans la facturation (redevance au volume) 1 er janvier 2011 : du changement dans la collecte de nos déchets et dans la facturation (redevance au volume) Problématique nationale Evolution de nos modes de vie et des comportements En France, un habitant

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2014 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles (y compris les Déchets

Plus en détail

Opération de broyage des déchets verts

Opération de broyage des déchets verts Opération de broyage des déchets verts Index Objectifs de l étude... 1 Identité de la collectivité... 2 Caractéristiques de la gestion des déchets verts... 2 Présentation générale de l opération... 3 Spécificités

Plus en détail

Locminé Communauté -- Zone Zone de de Kerjean Kerjean. Expérimentation : Moustoir-Remungol

Locminé Communauté -- Zone Zone de de Kerjean Kerjean. Expérimentation : Moustoir-Remungol Expérimentation : Moustoir-Remungol * Locminé Communauté -- Zone Zone de de Kerjean Kerjean BP BP 10369 10369 -- 56503 56503 Locminé Cedex Cedex Tél Tél :: 02 0297 9744 4428 2810 13 -- Fax Fax :: 02 0297

Plus en détail

L éco Logis. semaine nationale des HLM. Où? Sous quelle forme? Avec quels partenaires? Sur le jardin sec. Sur quelle durée? 14 au 22 juin 2014

L éco Logis. semaine nationale des HLM. Où? Sous quelle forme? Avec quels partenaires? Sur le jardin sec. Sur quelle durée? 14 au 22 juin 2014 L éco Logis semaine nationale des HLM 14 au 22 juin 2014 L Office Public de l habitat - de la communauté d agglomération reconstitue un logement meublé temporaire pour que chacun puisse y découvrir les

Plus en détail

Espace Environnement

Espace Environnement Perceptions, attitudes et comportements des ménages à l égard des déchets dangereux Résultats de l étude qualitative 24 janvier 2011 Espace Environnement Sommaire Méthodologie générale Résultats du focus

Plus en détail

22 octobre 2009 Macon. LA REDEVANCE INCITATIVE et LA PESEE EMBARQUEE

22 octobre 2009 Macon. LA REDEVANCE INCITATIVE et LA PESEE EMBARQUEE 22 octobre 2009 Macon LA REDEVANCE INCITATIVE et LA PESEE EMBARQUEE La redevance incitative : les usagers acteurs de la gestion des déchets Communauté de Communes du Pays d'alésia et de la Seine Avenue

Plus en détail

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 APRES LE GRENELLE : UNE CHAINE DE RESPONSABILITE Producteurs de biens de consommations Distributeurs

Plus en détail

«Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets

«Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets «Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets A découvrir dans ce guide Le système de collecte des ordures ménagères Le tri des déchets La déchetterie intercommunale Le compostage

Plus en détail

Une société du groupe Schroll

Une société du groupe Schroll www.recybio.fr Une société du groupe Schroll La collecte séparée des biodéchets ménagers au service de la population Plus de 30% des ordures ménagères résiduelles sont composés de déchets fermentescibles

Plus en détail

Vers une dynamique territoriale à économies de ressources

Vers une dynamique territoriale à économies de ressources Vers une dynamique territoriale à économies de ressources Lionel POITEVIN Directeur régional adjoint ADEME Rencontres régionales Poitou-Charentes Ressources, Energie, Matières : les Territoires au cœur

Plus en détail

DIRECTIVE GENERALE DE GESTION DES DECHETS

DIRECTIVE GENERALE DE GESTION DES DECHETS 1 DIRECTIVE GENERALE DE GESTION DES DECHETS 1. Objet et champ d application La présente directive fait référence au Règlement communal sur la gestion des déchets de la Commune de Riddes, soumis à l Assemblée

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC 2016

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC 2016 Direction Gestion des Déchets Logo CARENE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC 2016 Commission Consultative des Services Publics Locaux du 6 juin 2017 1 - IDENTITE DE LA CARENE Compétence

Plus en détail

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS Dossier de Presse CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS DU 1 er AU 7 AVRIL 2008 LE SMICTOM DES CHATELETS Localisation : zone centrale des Côtes d Armor Population : 136 000 habitants, 4 intercommunalités,

Plus en détail

Communauté Urbaine de Dunkerque

Communauté Urbaine de Dunkerque Communauté Urbaine de Dunkerque Présentation de la démarche de sensibilisation au tri des déchets dans l habitat collectif 1. Présentation de la CUD 2. La charte des déchets 3. La démarche dans l habitat

Plus en détail

1/5. Caractérisation des ordures ménagères

1/5. Caractérisation des ordures ménagères Mardi 4 juillet 2017 Caractérisation des ordures ménagères La caractérisation des ordures ménagères a pour objectif d identifier les différentes catégories de déchets les composant : déchets recyclables,

Plus en détail

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques Journée régionale ADEME Améliorer la valorisation des déchets organiques Châteauneuf sur Loire le 5 mai 2011 ORDRE DU JOUR CONTEXTE 1 PROPOSITIONS DE L ETUDE REALISATIONS BILAN 2 3 4 CONTEXTE Dreux agglomération

Plus en détail

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Les grandes orientations départementales en matière de gestion des déchets sont données par le Plan Départemental

Plus en détail

RECYLUM Collecter et recycler les lampes usagées en déchèteries

RECYLUM Collecter et recycler les lampes usagées en déchèteries RECYLUM Collecter et recycler les lampes usagées en déchèteries Speed meeting 2016 SOMMAIRE Les aspects opérationnels de la collecte Communiquer efficacement auprès des citoyens Récylum en chiffres Eco-organisme

Plus en détail

Dossier de presse. «Recyclons plus d emballages plastiques : une expérimentation nationale»

Dossier de presse. «Recyclons plus d emballages plastiques : une expérimentation nationale» Dossier de presse «Recyclons plus d emballages plastiques : une expérimentation nationale» Conférence de presse le jeudi 15 mars 2012 à 11heures Centre de tri Altriane ZA de l Aubépin à Salles sur Mer

Plus en détail

COMPTE RENDU 05/02/2014

COMPTE RENDU 05/02/2014 COMPTE RENDU 05/02/2014 COMMISSION ENVIRONNEMENT 28 janvier 2014 ORDRE DU JOUR 1/Redevance incitative : Impact tonnage 2012/2013 Facture à blanc Tarifs définitifs Loire Habitat = convention 2014 2/Compostage

Plus en détail

Les Déchets Non Dangereux en Auvergne-Rhône. Rhône-Alpes AuRA ENQUÊTE 2016 DONNÉES Les chiffres clés Collecte

Les Déchets Non Dangereux en Auvergne-Rhône. Rhône-Alpes AuRA ENQUÊTE 2016 DONNÉES Les chiffres clés Collecte ENQUÊTE 2016 DONNÉES 2015 Les Déchets Non Dangereux en Auvergne-Rhône Rhône-Alpes AuRA Les chiffres clés 2015 1.1 Collecte Loi Transition Energétique pour la croissance verte DMA Déchets Ménagers et Assimilées

Plus en détail

Intervention SYMEED. Ateliers thématiques La tarification incitative Jeudi 15 décembre 2011

Intervention SYMEED. Ateliers thématiques La tarification incitative Jeudi 15 décembre 2011 Intervention SYMEED Ateliers thématiques La tarification incitative Jeudi 15 décembre 2011 1 Présentation du service 11 équipes 36 agents de collecte 55 tournées hebdomadaires renfort en saison estivale

Plus en détail

EN ma Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères

EN ma Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères EN 2015 ma Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères La tarification Un dispositif plus responsabilisant, plus transparent La tarification incitative a un double objectif : faire évoluer le mode de financement

Plus en détail

du service public de collecte des déchets Témoignage QualiTri

du service public de collecte des déchets Témoignage QualiTri Labellisation du service public de collecte des déchets Témoignage QualiTri QualiTri Roland RAIBAUDI Conseiller Communautaire Elodie POTHERAT Responsable Service Collecte et Traitement de Déchets Labellisation

Plus en détail

APPEL A PROJETS «Compostage partagé» Résidence inférieure à 20 logements REGLEMENT

APPEL A PROJETS «Compostage partagé» Résidence inférieure à 20 logements REGLEMENT APPEL A PROJETS «Compostage partagé» Résidence inférieure à 20 logements REGLEMENT Article 1 : Présentation de la démarche En vue d atteindre les objectifs de réduction des déchets (7% par habitant) inscrits

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SYNTHETIQUE 2012

RAPPORT ANNUEL SYNTHETIQUE 2012 RAPPORT ANNUEL SYNTHETIQUE 2012 1- Faits marquants 2012 A. Prévention Programme local de prévention 5 ans : année 3 o 7 sites de compostage des biodéchets issus de la restauration collective, 4 sites de

Plus en détail

Axe 3 : Préserver les ressources naturelles

Axe 3 : Préserver les ressources naturelles N de la mesure : 3.3.2 Axe 3 : Préserver les ressources naturelles Action 3.3 : Limiter et valoriser les déchets Pilote : Finalité 1 Réduire à la source la quantité de déchets et améliorer la valorisation

Plus en détail

Communication pour la mise en place de la redevance incitative

Communication pour la mise en place de la redevance incitative Communication pour la mise en place de la redevance incitative Cadre de restitution de l'action : Programme Local de Prévention Consulter la fiche Programme Local de Prévention de l'acteur : Programme

Plus en détail

Expérience du BEP et de la COPIDEC en matière de collecte de déchets

Expérience du BEP et de la COPIDEC en matière de collecte de déchets Expérience du BEP et de la COPIDEC en matière de collecte de déchets Conteneurs à puce Collecte des organiques Conteneurs enterrés V. Arnould, Directrice BEP Environnement Présidente COPIDEC 1 BEP Environnement

Plus en détail

Jetons moins, vivons mieux!

Jetons moins, vivons mieux! Plan départemental de réduction des déchets Jetons moins, vivons mieux! www.eureenligne.fr édito La diminution de la production de déchets est devenue un enjeu environnemental essentiel dans notre société.

Plus en détail

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2013 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin

Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets. Bilan 2013 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Bilan 2013 de la gestion des déchets ménagers dans le Haut-Rhin Réunion ADMD 8 Juillet 2015 Synoptique («Déchets ménagers») Ordures ménagères Ordures Ménagères Résiduelles («OMR») Ordures ménagères résiduelles

Plus en détail

Les Déchèteries en Rhône-Alpes

Les Déchèteries en Rhône-Alpes ENQUÊTE 2015 DONNÉES 2014 Les Déchèteries en Rhône-Alpes Situation géographique des déchèteries et densité de la population par communes En 2014, 99,9 % de la population de Rhône-Alpes est desservie par

Plus en détail

Semaine européenne de réduction des déchets

Semaine européenne de réduction des déchets Semaine européenne de réduction des déchets Les objectifs de l opération AROMA TRI: Optimiser les coûts de gestion des DND ou DIB (location, collecte, traitement) Mutualiser la collecte des déchets par

Plus en détail

Programme local de Prévention des Déchets / Action 8 PROJET SITE DE COMPOSTAGE COLLECTIF

Programme local de Prévention des Déchets / Action 8 PROJET SITE DE COMPOSTAGE COLLECTIF Programme local de Prévention des Déchets 2010 2014 / Action 8 PROJET SITE DE COMPOSTAGE COLLECTIF Initiative sur le plan économique, écologique et humain, le compostage collectif se développe un peu partout

Plus en détail

Améliorer la communication et optimiser les actions en faveur de la gestion des déchets

Améliorer la communication et optimiser les actions en faveur de la gestion des déchets Améliorer la communication et optimiser les actions en faveur de la gestion des déchets SIG 2012 Versailles 4 octobre Stéphane Barthelet LA CAVGP Versailles Grand Parc est un établissement public de coopération

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets

Plus en détail

Le Programme Boréal, Programme Local. Ce groupement leur permettent d agir

Le Programme Boréal, Programme Local. Ce groupement leur permettent d agir LE PROGRAMME BORÉAL 11 intercommunalités 212 communes 574 848 habitants Le Programme Boréal, Programme Local de Prévention des Déchets du Hainaut Ostrevent Cambrésis, est né du Grenelle de l environnement

Plus en détail

SEMINAIRE PREVENTION. Présentation de l Appel à Projets «Prévention des déchets en Guadeloupe» ADEME Julien VERMEIRE, ingénieur déchets ADEME

SEMINAIRE PREVENTION. Présentation de l Appel à Projets «Prévention des déchets en Guadeloupe» ADEME Julien VERMEIRE, ingénieur déchets ADEME Présentation de l Appel à Projets «Prévention des déchets en Guadeloupe» ADEME Julien VERMEIRE, ingénieur déchets ADEME Objectifs de l AAP : Susciter des projets en faveur de la prévention des déchets

Plus en détail

Environnement, Recyclage et Collecte sélective

Environnement, Recyclage et Collecte sélective Environnement, Recyclage et Collecte sélective Syndicat mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l Aire Toulonnaise - Président : Jean-Guy di Giorgio - Créé en 1979-486

Plus en détail

Grille hôtel restaurant / Chambre d'hôte. Renseignements. I Intégration du projet, cohérence avec l'environnement.

Grille hôtel restaurant / Chambre d'hôte. Renseignements. I Intégration du projet, cohérence avec l'environnement. Grille hôtel restaurant / Chambre d'hôte Renseignements I Intégration du projet, cohérence avec l'environnement. I 1 Parking propre, bien entretenu, paysagé 1 I 2 Structure située dan un lieu calme, silencieux

Plus en détail

PARTIE INTRODUCTIVE. Accord-cadre pour la période Entre

PARTIE INTRODUCTIVE. Accord-cadre pour la période Entre Accord-cadre pour la période 2012 2015 Entre Le Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, Les fabricants de systèmes d impression Et Les autres acteurs concernés

Plus en détail

gestion des déchets Gestion des déchets sur la Communauté de Communes d Arthez de Béarn 3 décembre 2007

gestion des déchets Gestion des déchets sur la Communauté de Communes d Arthez de Béarn 3 décembre 2007 gestion des déchets Territoire de la CCAB : - Arnos - Argagnon Arthez de Béarn Boumourt Castillon d Arthez Casteide-Candau Doazon Hagétaubin Labeyrie Lacadée Mesplède Saint Médard INSEE 99 Nombre d habitants

Plus en détail

Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Le territoire. Syndicat à la carte

Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Le territoire. Syndicat à la carte 2014 Qu est-ce que le SMIRGEOMES? Créé en 1981, le SMIRGEOMES est le Syndicat MIxte de Réalisation et de Gestion pour l Elimination des Ordures Ménagères du secteur Est de la Sarthe. C est la collectivité

Plus en détail

ÇA COMPOSTE E N C H A R E N T E. Inauguration du 11 juin à 18h30 Résidence «La Croix Chadenne» à Châteauneuf-sur-Charente

ÇA COMPOSTE E N C H A R E N T E. Inauguration du 11 juin à 18h30 Résidence «La Croix Chadenne» à Châteauneuf-sur-Charente ÇA COMPOSTE E N C H A R E N T E 16 éme opération de compostage de quartier Inauguration du 11 juin à 18h30 Résidence «La Croix Chadenne» à Châteauneuf-sur-Charente Contact : Alexa BADIN Responsable communication

Plus en détail

Propreté et gestion des déchets à Garches. Propositions de l ASEVE

Propreté et gestion des déchets à Garches. Propositions de l ASEVE Propreté et gestion des déchets à Garches Propositions de l ASEVE 1/26 OBJECTIFS Améliorer la propreté des rues de Garches Promouvoir une gestion durable des déchets Maintenir voire réduire le budget propreté/déchets

Plus en détail

Contrat de co développement CUB/Ville de Bordeaux PROPRETE ET COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Protocole

Contrat de co développement CUB/Ville de Bordeaux PROPRETE ET COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Protocole Contrat de co développement CUB/Ville de Bordeaux PROPRETE ET COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Protocole ENTRE LES SOUSSIGNES : La Communauté Urbaine de Bordeaux, ayant son Siège esplanade Charles

Plus en détail

Règlement de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative de la Communauté de Communes du Bassin de Marennes

Règlement de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative de la Communauté de Communes du Bassin de Marennes Règlement de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative de la Communauté de Communes du Bassin de Marennes Sommaire A. DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1. Objet du service... 3 Article

Plus en détail

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI 7/22/14 1 REOM Incitative Collectif Déchets Girondin Redevance incitative : RI Le Collectif déchets Girondin, présentation Rappel : état des lieux Le grenelle

Plus en détail

L opération ECO-ETE 2013

L opération ECO-ETE 2013 Contact Presse : Christelle GUILHAUMON Agence Declik Communication - 06.03.29.41.80 christelle.guilhaumon@declik.com L opération ECO-ETE 2013 Dossier de presse 25 Juin 2013 SOMMAIRE Communiqué de synthèse

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS D ALÉSIA ET DE LA SEINE GUILLAUME BLUZAT - DIRECTEUR DE LA RÉGIE DE COLLECTE

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS D ALÉSIA ET DE LA SEINE GUILLAUME BLUZAT - DIRECTEUR DE LA RÉGIE DE COLLECTE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS D ALÉSIA ET DE LA SEINE GUILLAUME BLUZAT - DIRECTEUR DE LA RÉGIE DE COLLECTE Nous remercions vivement les collectivités qui ont témoignées à cette journée. Un colloque écoresponsable,

Plus en détail

14e CAMPAGNE ÉCO-ÉTÉ DU SITTOMAT :

14e CAMPAGNE ÉCO-ÉTÉ DU SITTOMAT : 14e CAMPAGNE ÉCO-ÉTÉ DU SITTOMAT : Pour sensibiliser les touristes au tri des déchets pendant leurs vacances sur l aire toulonnaise POINT PRESSE DU JEUDI 23 JUIN 2016 CONTACT PRESSE : Christelle Guilhaumon

Plus en détail

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA

L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Riom, le 14 janvier 2016 L extension des consignes de tri dans les bacs jaunes sur le territoire du SBA Communiqué Depuis le 1er octobre 2013, le Syndicat du Bois de l Aumône étend ses consignes de tri

Plus en détail

AGIR ENSEMBLE POUR DEMAIN. EHPAD SIMON BENICHOU (Nancy) ephad-benichou.fr. Projet Eco-Responsabilité du Projet d Etablissement

AGIR ENSEMBLE POUR DEMAIN. EHPAD SIMON BENICHOU (Nancy) ephad-benichou.fr. Projet Eco-Responsabilité du Projet d Etablissement EHPAD SIMON BENICHOU (Nancy) AGIR ENSEMBLE POUR DEMAIN Projet Eco-Responsabilité du Projet d Etablissement 2016-2020 Suivez notre actu sur : L EHPAD Simon Bénichou 67 places (dont 15 habilitées à l aide

Plus en détail

Conseil général de Seine Saint Denis. Le tri des déchets dans le cadre de la démarche éco responsable. Jeudi 7 avril 2011

Conseil général de Seine Saint Denis. Le tri des déchets dans le cadre de la démarche éco responsable. Jeudi 7 avril 2011 Conseil général de Seine Saint Denis Le tri des déchets dans le cadre de la démarche éco responsable Jeudi 7 avril 2011 Conseil général de Seine Saint Denis - 8 000 agents - 142 tonnes de déchets papier

Plus en détail

Les systèmes d aides de l ADEME, et leur application au domaine des déchets et de l économie circulaire

Les systèmes d aides de l ADEME, et leur application au domaine des déchets et de l économie circulaire Les systèmes d aides de l ADEME, et leur application au domaine des déchets et de l économie circulaire Partie 1 :Principes généraux Partie 2 : Déchets et Economie Circulaire Partie 3 : Le contrat d objectif

Plus en détail

Expérience de la commune de Djerba Houmet Souk dans l implication citoyenne dans les projets de tri sélectif

Expérience de la commune de Djerba Houmet Souk dans l implication citoyenne dans les projets de tri sélectif Expérience de la commune de Djerba Houmet Souk dans l implication citoyenne dans les projets de tri sélectif BEN ABDALLAH MONGI Commune de Djerba 11/05/2016 La collecte sélective des déchets ménagers bouleverse

Plus en détail

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé chetsréduisonsnosdéchetsrédui Programme sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Local de chetsréduisonsnosdéchetsrédui Prévention des sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Déchets chetsréduisonsnosdéchetsrédui Ménagers et

Plus en détail

Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA) Propositions d actions

Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA) Propositions d actions Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA) Propositions d actions 1 L économie circulaire selon l ADEME 1 2 7 3 4 6 5 Pour solliciter des subventions auprès de l ADEME, le

Plus en détail

le SIERS en 2012 : un service public un syndicat à la carte : voirie, déchets, assainissement Le périmètre déchets : habitants 83 communes

le SIERS en 2012 : un service public un syndicat à la carte : voirie, déchets, assainissement Le périmètre déchets : habitants 83 communes le SIERS en 2012 : un service public un syndicat à la carte : voirie, déchets, assainissement Le périmètre déchets : 60 000 habitants 83 communes L activité déchets : 65 agents permanents 11 BOM 8 déchèteries

Plus en détail