Retour d expérience Infirmière Santé Travail en Service SST de la Mutualité Sociale Agricole Nord Pas-de-Calais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retour d expérience Infirmière Santé Travail en Service SST de la Mutualité Sociale Agricole Nord Pas-de-Calais"

Transcription

1 Entretien Santé Travail Infirmier Retour d expérience Infirmière Santé Travail en Service SST de la Mutualité Sociale Agricole Nord Pas-de-Calais Journées d Etudes et de Formation 2014 Saint Malo Groupement des Infirmiers du Travail

2 En préambule : la MSA en 2 temps 3 mouvements et le contexte en amont de la mise en place des ESTI pourquoi, comment, et où en sommes-nous à la MSA? par Sylvie Bénard, infirmière conseillère technique nationale Echelon national de Santé-Sécurité au Travail Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole L Entretien Santé Travail des Infirmiers en pratique Retour d expérience par Sylvie Buttolo, infirmière santé travail Service de Santé-Sécurité au Travail Caisse de Mutualité Sociale Agricole du Nord Pas-de-Calais 2

3 La MSA : organisme professionnel agricole et organisme de protection sociale Deuxième régime de protection sociale obligatoire après le régime général Au 1er juillet 2012, 5,5 millions de ressortissants au régime agricole, 3,3 millions de personnes protégées en maladie, 4,1 millions d avantages de retraites versés Une approche sociale globale : le guichet unique Santé, famille, retraite, Action Sanitaire et Sociale, offre de services, recouvrement et prévention des risques professionnels et médecine du travail des exploitants et entreprises agricoles Une gouvernance mutualiste Les élus : 29 administrateurs centraux, administrateurs (exploitants, salariés et employeurs de main-d œuvre), délégués cantonaux, 3 millions d électeurs Un organisme décentralisé avec une représentation au plan national salariés, 35 caisses de MSA, une Caisse Centrale 3

4 Le contexte : Pourquoi? La réforme de la Santé au Travail de 2004 dans le prolongement de la Directive Cadre européenne de 1989, officialisée en 2011 La loi n du 20 juillet 2011 relative à l organisation de la médecine du travail refond les services de santé au travail en précisant, notamment, leurs missions complétée par deux décrets d application propres au régime agricole et applicables à compter du 1 er /07/12 introduction d une pluridisciplinarité avec, notamment, l arrivée de l infirmie(è)r(e) du service SST L infirmie(è)r(e), un rôle exclusivement préventif participation au suivi santé-travail individualisé du salarié réalisation d entretiens infirmiers et / ou d examens complémentaires réalisation d actions en milieu de travail en lien avec l équipe SST prévention, dépistage, formation et éducation à la santé il ou elle travaille en coopération avec le médecin du travail, en assistance et sous sa responsabilité, sur délégation de tâches 4

5 Le contexte : Comment? Début 2011 : Volontariat du service SST de la MSA Nord Pas-de-Calais pour être «pilote» dans l intégration des infirmiers en Santé Travail à la MSA groupe de travail constitué de 3 médecins volontaires embauche août 2011 d une infirmière parallèlement en formation Licence professionnelle Santé Travail à l ISTNF de Lille intégration de l infirmière au groupe de travail Mai 2012 : mise en place d un groupe de travail national piloté par la CCMSA relatif à l introduction des infirmières(ers) au sein des services de Santé-Sécurité au Travail composé du Médecin national adjoint Santé-Sécurité au Travail d une juriste, de 9 médecins chefs de différentes régions, et de représentants du groupe nordique et de 3 infirmières dont MSA Nord Pas-de-Calais 5

6 Le contexte : Comment? Juillet 2012 : rédaction des modalités d intégration des IDEST dans les services SST de la MSA aux plans pratique et juridique, en particulier : accueil, tutorat et coordination missions des IDEST entretiens infirmiers examens complémentaires accès au Dossier Médical Informatisé actions en Milieu de Travail (AMT) de l'infirmier et accès aux lieux de travail information et la participation aux CHSCT et au CE réunions de coordination programmées avec le médecin du travail Et des documents annexes relatifs à l organisation et au fonctionnement : actions en milieu de travail, SMR, protocole entretien infirmier guide entretien infirmier grille de décision dans le cadre d un entretien infirmier tableau de débriefing de l entretien infirmier etc 6

7 Où en sommes-nous? En février infirmie(è)r(e)s embauchés, soit 88% des 73 embauches prévues fin 2013 et 46% des 140 prévues pour fin 2014, début ,31% d entre eux sont des femmes (61/64), alors que la profession est à 88% féminine Des formations intégratives spécifiques à l Institut National de Médecine Agricole de Tours (INMA) Une infirmière conseillère technique nationale coordination des infirmier(e)s des 35 caisses, participation au développement de la politique centrale de leurs actions en matière de SST suivi et mutualisation des actions menées en caisses dans le cadre du plan Santé Sécurité au Travail formation et information des nouveaux infirmier(e)s en lien avec l INMA 7

8 L ESTI en pratique : le témoignage de Sylvie Buttolo MSA Une définition de l ESTI La collaboration médecins/infirmiers Le tutorat au sein de l équipe pluridisciplinaire La communication sur les entretiens infirmiers L organisation avec l équipe pluridisciplinaire Les points clés du déroulé de l ESTI Le rapport d activité 8

9 L ESTI : une définition Il est réalisé par des infirmie(è)r(e)s formés en santé travail ou en cours de formation Selon une trame d entretien protocolisée et réalisée en concertation avec les médecins avec lesquels travaille l infirmie(è)r(e), en fonction des entreprises et des attentes du médecin La formation des infirmie(è)r(e)s privilégie l approche globale de la santé des personnes «Prendre soin», informer, être éducateur de santé : c est la définition du métier 9

10 L ESTI en pratique : la bonne collaboration médecins/infirmiers Le volontariat des médecins l adhésion des médecins au projet est importante pour créer une bonne coopération La confiance pour être efficace le binôme médecin/infirmie(è)r(e) doit être basé sur des relations de confiance et de respect des compétences de chacun La communication en «debriefing», par téléphone, par mail ou son forme de compte rendu écrit Par ex. à l occasion des études de poste un médecin du groupe doit toujours être joignable 10

11 L ESTI en pratique : le tutorat Durant la période de tutorat, accompagner des médecins ou des conseillers en prévention lors des études de poste des visites en entreprise des visites médicales des CHSCT Ce tutorat et ces visites sont nécessaires à la compréhension du milieu de travail et aident à visualiser les postes et les tâches des salariés lors des ESTI 11

12 L ESTI en pratique : la communication sur les entretiens infirmiers A destination des employeurs par téléphone pour les plus grosses entreprises : appel du médecin du travail en CHSCT après accord des membres : présentation de l infirmière et de son rôle par lettre pour tous les autres employeurs A destination des salariés en salle d attente : affiche dans tous les lieux de convocation lors de l entretien : en début d entretien 12

13 L ESTI en pratique : l organisation avec l équipe pluridisciplinaire Lors du staff ou «débriefing» Le médecin du travail planifie les salariés à suivre par l infirmière pour les ESTI, les études de poste, la présence éventuelle au CHSCT, les actions en entreprises. L infirmie(è)r(e) fait le point avec le médecin du travail sur les ESTI, les problèmes rencontrés, le recueil d informations sur le plan collectif, en lien avec les conditions de travail pour d éventuelles actions en entreprises Les secrétaires sont informées oralement ou lors du staff des salariés à suivre, préparent les journées de l infirmière, contactent les employeurs, envoient les convocations, organisent les actions de suite des entretiens 13

14 L ESTI en pratique : le déroulé 1/5 L accueil du salarié se présenter et présenter les nouvelles modalités : l ESTI, la possibilité d une visite médicale si nécessaire vérifier l emploi 14

15 L ESTI en pratique : le déroulé 2/5 Le questionnaire sur le travail charges physiques du poste de travail exposition aux risques préventions pour ces risques? EPI? port régulier? 15

16 L ESTI en pratique : le déroulé 3/5 La biométrie et examens complémentaires TA, pouls, poids, analyse d urines Visiotest audiogramme si nécessaire contrôle des vaccinations La santé les traitements actuels, autres soins les douleurs ressenties, gênes dans le travail Le mode de vie, les activités physiques et la question des addictions activités sportives...tabac, alcool, drogues 16

17 L ESTI en pratique : le déroulé 4/5 La synthèse dans le DMI (Dossier Médical Informatisé) sur la trame d entretien infirmier oralement avec le salarié sur la feuille de convocations de la journée qui servira de tableau récapitulatif au moment du «débriefing» 17

18 L ESTI en pratique : le déroulé 5/5 L orientation vers le médecin traitant si problèmes de vaccination, TA, en fonction des protocoles établis avec le MT vers le MT lors du débriefing ou par téléphone si problèmes urgents et en fonction des protocoles L attestation d entretien infirmier remise au salarié envoyée par la secrétaire à l employeur 18

19 L ESTI en pratique : le rapport d activité Auprès du médecin chef de service point régulier avec le médecin chef une fois par trimestre Sur le tableau d activité du service tableau des visites et tableau des actions en milieu de travail 19

20 Les problèmes rencontrés Lors de la mise en place Et un nouveau métier, une nouvelle organisation nécessité de l expliquer à de nombreuses personnes, médecins, secrétaires, salariés, employeurs,. la création de documents un peu de stress en tant que nouvel acteur parfois des difficultés de planification des staffs avec les médecins du travail 20

21 Les points positifs Travailler en équipe pluridisciplinaire avoir une vision globale et apporter des réponses plus adaptées, chacun apportant au groupe la spécificité de son métier et de ses compétences participer aux actions de prévention, de formation et d éducation à la santé en partenariat avec les médecins du travail et les conseillers en prévention Et dans le secteur agricole, par la variété de l activité agricole (différentes filières, viticulture, sylviculture, maraîchages, élevage mais aussi tertiaire et agro alimentaire) de l exposition aux risques professionnels, zoonoses, chimique, machines, TMS, RPS 21

22 Merci de votre attention 22

Retour d expérience du Service de Santé au Travail du BTP de Haute- Savoie ayant mis en place l entretien infirmier

Retour d expérience du Service de Santé au Travail du BTP de Haute- Savoie ayant mis en place l entretien infirmier Retour d expérience du Service de Santé au Travail du BTP de Haute- Savoie ayant mis en place l entretien infirmier SMTDS 22/06/12 Dr B. CHANUT ASMTBTP74 1 CONTEXTE Expérience collective en cours à l ASMTBTP74

Plus en détail

La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural

La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural vous accompagner La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural www.msa.fr Qui est la MSA? Trois lettres pour dire Mutualité sociale agricole. La MSA, ce sont 17 000 hommes et femmes qui

Plus en détail

Entretiens Santé Travail Infirmiers

Entretiens Santé Travail Infirmiers Entretiens Santé Travail Infirmiers GIT Saint Malo 26 mars 2014 Code du Travail Code de la Santé Publique? Les ESTI, et? Véronique COMBE Cadre de Santé AP-HP Service Central de Santé au Travail DIU Infirmier(e)s

Plus en détail

Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés

Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés Organisme de sécurité sociale chargé de la mission de service public d encaisser les cotisations et d assurer le service des prestations au regard de la

Plus en détail

Journée Régionale d accueil des nouveaux entrants Jeudi 8 Janvier 2015

Journée Régionale d accueil des nouveaux entrants Jeudi 8 Janvier 2015 Journée Régionale d accueil des nouveaux entrants Jeudi 8 Janvier 2015 1 La Médecine de Prévention dans la fonction publique 2 TEXTES REGLEMENTAIRES Décret 2000-610 du 28/06/2000 modifie D 86442 du 14/03/1986

Plus en détail

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail 27 et 28 novembre 2014 Limoges IMPACTS DE LA MUTUALISATION SUR LES POLITIQUES DE LA SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL L accompagnement des

Plus en détail

Point de situation sur la réforme de Santé au travail

Point de situation sur la réforme de Santé au travail Annexe 4 Point de situation sur la réforme de Santé au travail www.ccmsa.msanet Pourquoi des infirmie(è)r(e) dans les services de Santé-Sécurité au Travail? La loi n 2011-867 du 20 juillet 2011 relative

Plus en détail

Tout savoir sur votre suivi médical au travail

Tout savoir sur votre suivi médical au travail vous informer Tout savoir sur votre suivi médical au travail Salariés agricoles www.msa.fr Bénéficiez d un suivi médical adapté Tout au long de votre vie professionnelle, la MSA prend soin de votre santé

Plus en détail

Déléguer ou partager? Une coopération Médecin du travail Infirmière du travail

Déléguer ou partager? Une coopération Médecin du travail Infirmière du travail Déléguer ou partager? Une coopération Médecin du travail Infirmière du travail Autour d un EVREST «Entreprise» Madame Géraldine Favennec Dr Pascal Rumèbe Constats autour de la «Visite médicale» Visite

Plus en détail

Prévention de la désinsertion professionnelle et travail en réseau

Prévention de la désinsertion professionnelle et travail en réseau Actes Journées Santé Travail du CISME Tome II 2012 Session 1 : Philosophie du travail en réseau Prévention de la désinsertion professionnelle et travail en réseau Dr Lucette MIGNIEN Médecin du travail

Plus en détail

Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées

Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées N a d è g e M I L L E V I L L E R e s p o n s a b l e F o r m a t i o n R e c r u

Plus en détail

PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015

PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015 PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015 PREAMBULE Le Plan Santé Sécurité au Travail (PSST) de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) de la Guadeloupe

Plus en détail

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE LOI DU 20 JUILLET 2011 ET SES DÉCRETS D APPLICATION Loi n 2011-867 du 20 juillet 2011 relative à l organisation de la médecine du travail, décrets 2012-134

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

vous informer Le suivi médical de vos salariés : un atout pour la bonne santé de votre entreprise Employeurs agricoles www.msa.fr

vous informer Le suivi médical de vos salariés : un atout pour la bonne santé de votre entreprise Employeurs agricoles www.msa.fr vous informer Le suivi médical de vos salariés : un atout pour la bonne santé de votre entreprise Employeurs agricoles www.msa.fr Les différentes visites médicales prévues pour vos salariés Tout au long

Plus en détail

Le dossier médical informatisé

Le dossier médical informatisé Le dossier médical informatisé Un outil de communication pour le médecin du travail et l'équipe pluridisciplinaire au service du salarié, de l'entreprise et de la branche professionnelle. Médecin SST Salarié

Plus en détail

La retraite anticipée pour longue carrière

La retraite anticipée pour longue carrière vous guider La retraite anticipée pour longue carrière n Dispositif, conditions, âge de départ www.msa.fr 2 Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Si vous avez commencé à travailler

Plus en détail

L INFIRMIERE de SANTE au TRAVAIL

L INFIRMIERE de SANTE au TRAVAIL MISSION PRINCIPALE Assister le Médecin du Travail ail dans l ensemble de ses activités Collaboration totale avec le Médecin du Travail Confiance mutuelle des deux parties Spécificité Infirmière complémentaire

Plus en détail

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Matin de la prévention Programme TMS Pros Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques 19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Programme de la réunion 1 -

Plus en détail

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Les acteurs de la prévention Les acteurs au sein de la collectivité Les acteurs de la prévention dans la collectivité : rôles, liens et coordination...5509 9 Responsabilité

Plus en détail

Réseau Régional Santé Travail Maintien dans l Emploi

Réseau Régional Santé Travail Maintien dans l Emploi Réseau Régional Santé Travail Maintien dans l Emploi Docteur Véronique BUEWAERT, Médecin du travail, PÔLE SANTE TRAVAIL Médecin coordonnateur du Réseau STME Mireille SURQUIN, Responsable de projet/animation

Plus en détail

Intervention pour l évaluation des risques psychosociaux

Intervention pour l évaluation des risques psychosociaux Intervention pour l évaluation des risques psychosociaux Au sein d un Etablissement médico- psychologique et social Ch. MOUTET-KREBS, Médecin du Travail Julie MORELL, Psychologue du Travail L entreprise

Plus en détail

Un nouvel acteur dans l entreprise

Un nouvel acteur dans l entreprise Mai 2014 Un nouvel acteur dans l entreprise Le salarié compétent en santé-sécurité au travail A quoi sert-il? Quels liens avec les autres acteurs de l entreprise? Quelles compétences? Quels moyens? Chargé

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

DU BILAN DE LA REFORME A L EVOLUTION DE LA SANTE AU TRAVAIL. Dominique Boscher Jacques Darmon

DU BILAN DE LA REFORME A L EVOLUTION DE LA SANTE AU TRAVAIL. Dominique Boscher Jacques Darmon DU BILAN DE LA REFORME A L EVOLUTION DE LA SANTE AU TRAVAIL Dominique Boscher Jacques Darmon DES RAPPORTS POUR UN BILAN Suite aux réformes de la santé au travail, trois rapports ont été demandés pour en

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

LYCEE G. FAURE ANNECY BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL. cliquer pour la page suivante

LYCEE G. FAURE ANNECY BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL. cliquer pour la page suivante BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL cliquer pour la page suivante Créé en 2007 permet d acquérir des compétences techniques, administratives et relationnelles au service des

Plus en détail

Article L.4612-1 du Code du travail

Article L.4612-1 du Code du travail Jean-Louis CALDERONI tel: 36 309 Frédéric NOTTA tel: 34 446 Jean-michel MOURASSE-MARLACQ tel: 36 817 Jean-Michel BALEIX tel: 35 467 Jacques CHARDONNET tel: 35 693 Jean-Marc DUFAU tel: 34 131 Jean-Yves

Plus en détail

Sensibilisation à la prévention de la pénibilité dans les entreprises de moins de 20 salariés

Sensibilisation à la prévention de la pénibilité dans les entreprises de moins de 20 salariés Sensibilisation à la prévention de la pénibilité dans les entreprises de moins de 20 salariés Taymi CASTELLANOS, Médecin du Travail Valérie MESCATULLO, Secrétaire médicale AST Louise SOULIE, Psychosociologue

Plus en détail

Regards sur la période 2004-2009

Regards sur la période 2004-2009 MUTATION D UN SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL Regards sur la période 2004-2009 1/22 Titre I La réflexion du service 2/22 GMSI Carpentras 2.700 entreprises adhérentes 24.000 salariés surveillés 22 collaborateurs

Plus en détail

FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL»

FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL» FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL» Service de santé au travail INTER-ENTREPRISES - Rouen Rédactrices : Stéphanie BREAVOINE et Sandra CASTILLO Infirmières de santé au travail Fiche

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013

Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013 9 octobre 2013 Prévention des pratiques addictives au travail: une démarche collective Les addictions et le monde du travail Toxicomanies Hépatites Sida 2013 1 INRS Présentation Association loi 1901 créée

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation Cahier des charges pour un appel à proposition de formation GUIDE DES FORMATIONS 2013 JARDINERIES ET GRAINETERIES FAFSEA Siège 14/06/2012 Page 1 Cahier des charges d appel à proposition de formation 1

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE GRETA OISE OCCIDENTALE Lycée Paul Langevin Dossier suivi par Evelyne LANGUIGNON Téléphone 03.44.12.14.90 Fax 03.44.12.14.99 Mél. elanguignon.greta@acamiens.fr www.gretabvs.com 3, avenue Montaigne 60000

Plus en détail

La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude. Couverture territoriale. Nos adhérents. par secteur d activité

La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude. Couverture territoriale. Nos adhérents. par secteur d activité La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude Nous, chefs d entreprise, sommes responsables de la santé et de la sécurité de nos salariés dans nos entreprises. Depuis plusieurs années, une

Plus en détail

Mise en œuvre opérationnelle du projet de service. Dispositif d intervention en cas de situations traumatogènes en entreprise - AMIEM Victimologie -

Mise en œuvre opérationnelle du projet de service. Dispositif d intervention en cas de situations traumatogènes en entreprise - AMIEM Victimologie - Mise en œuvre opérationnelle du projet de service Dispositif d intervention en cas de situations traumatogènes en entreprise - AMIEM Victimologie - AMIEM: Association Médicale Inter Entreprises du Morbihan

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation)

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation) Secrétaire Médicale - MEDICO-SOCIALE Titre enregistré par le Ministre au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) par arrêté publié au journal officiel de la République Française

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION

PLAN DE LA PRESENTATION 1 PLAN DE LA PRESENTATION 1 L objectif du décret 2 Rappel des obligations SST en vigueur avant le Décret 3 Ce qui va changer 4 Zoom CHSCT 5 Zoom Services Santé au travail 6 Inspection du travail 7 Conclusion

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES _ SANTÉ Professions de santé Arrêté du 8 juillet 2015 relatif à l admission des étudiants de l École européenne de podologie pluridisciplinaire

Plus en détail

www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER?

www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER? www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER? ROLES DU MEDECIN DU TRAVAIL Assurer les visites médicales: Visites d embauche, Visites périodiques, Visites de reprise, Visites

Plus en détail

Un partenariat innovant à destination des jeunes en formation dans la filière Bois en Région Nord-Pas de Calais

Un partenariat innovant à destination des jeunes en formation dans la filière Bois en Région Nord-Pas de Calais Dr Céline ABRAHAM Médecin du Travail Pôle Santé Travail Emmanuelle DUPUIS (toxicologue), Christophe LEVIEL (ergonome), Aline MAILLARD (chargée de projets), Virginie VERSCHELLE (Assistante Santé Travail)

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise CQPM 0265 : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines

Plus en détail

INRS Département Études et Assistance Médicales Dr Marie-Anne Gautier

INRS Département Études et Assistance Médicales Dr Marie-Anne Gautier INRS Département Études et Assistance Médicales Dr Marie-Anne Gautier novembre 2014 1 Mission et Organisation Développer l apport des connaissances médicales pour assurer l assistance nécessaire à l évaluation

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

formations 2014 >> Organisation et management de la Prévention Livret 2 - Fiche 10 à 13

formations 2014 >> Organisation et management de la Prévention Livret 2 - Fiche 10 à 13 formations 2014 >> Livret 2 - Fiche 10 à 13 Organisation et management de la Prévention Assurance des Risques Professionnels 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX 10 Assurer sa mission

Plus en détail

Diplôme d Université Santé au Travail Document d information Année 2015-2016

Diplôme d Université Santé au Travail Document d information Année 2015-2016 Diplôme d Université Santé au Travail Document d information Année 2015-2016 Responsables : Dr. Marie-Pascale LEHUCHER-MICHEL et Dr. Irène SARI-MINODIER Service de Médecine et Santé au Travail Faculté

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1588 du 4 décembre 2015 relatif à l organisation et au fonctionnement

Plus en détail

France Télécom Après la crise, la reconstruction. CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir?

France Télécom Après la crise, la reconstruction. CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir? France Télécom Après la crise, la reconstruction CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir?» Du constat vers un nouveau contrat social Donner & ouvrir la parole

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

POINT SANTE AU TRAVAIL DES PERSONNELS MEDICAUX A l AP-HP (à partir du Bilan du Service Central de Santé au Travail 2013)

POINT SANTE AU TRAVAIL DES PERSONNELS MEDICAUX A l AP-HP (à partir du Bilan du Service Central de Santé au Travail 2013) POINT SANTE AU TRAVAIL DES PERSONNELS MEDICAUX A l AP-HP (à partir du Bilan du Service Central de Santé au Travail 2013) Docteur Fabienne LECIEUX Médecin Coordonnateur CME du 09 septembre 2014 L AP-HP

Plus en détail

LES ECRITS DU MEDECIN DU TRAVAIL FACE AUX RPS

LES ECRITS DU MEDECIN DU TRAVAIL FACE AUX RPS LES ECRITS DU MEDECIN DU TRAVAIL FACE AUX RPS D. Bellezza, médecin du travail GIMS Ce diaporama est associé à des outils en pièces jointes numérotées de [1] à [22] GROUPEMENT INTERPROFESSIONNEL MEDICO-SOCIAL

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

Mission jeunes entreprises

Mission jeunes entreprises Mission jeunes entreprises proposée par les experts-comptables www.entreprisecreation.com Le site des experts-comptables dédié à la création d'entreprise Pourquoi une? En vue de contribuer au développement

Plus en détail

ÉVOLUTION DES PRATIQUES

ÉVOLUTION DES PRATIQUES ÉVOLUTION DES PRATIQUES EN PRÉVENTION DES RPS AU SEIN DE LA CARSAT NORD-PICARDIE Ornella LEPOUTRE, Responsable du Pôle Santé au Travail Carsat Nord-Picardie Page 1 Matinée Marcel MARCHAND 22 novembre 2014

Plus en détail

Formation des membres du CHSCT

Formation des membres du CHSCT CONSEIL D ADMINISTRATION DU 22 JANVIER 2013 Formation des membres du CHSCT Organisme formateur : IRA Bastia Durée formation : 6 jours Date proposée : 1 er session : 28, 29 et 30 janvier 2 ème session :

Plus en détail

BILAN 2012 DU PÔLE PRÉVENTION C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A V R I L 2 0 1 3

BILAN 2012 DU PÔLE PRÉVENTION C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A V R I L 2 0 1 3 BILAN 2012 DU PÔLE PRÉVENTION C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A V R I L 2 0 1 3 RAPPORT D ACTIVITE 2012 Conduites addictives Marie Edith VASLIN C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A

Plus en détail

La démarche de diagnostic territorial de la Mutualité Sociale Agricole (MSA)

La démarche de diagnostic territorial de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) La démarche de diagnostic territorial de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) Colloque Mines ParisTech CGS Santé, 24 juin 2015 www.ccmsa.msanet LA MSA Deuxième régime de protection sociale gère la protection

Plus en détail

51 èmes Journées Santé-Travail du CISME 21-22 Octobre 2014

51 èmes Journées Santé-Travail du CISME 21-22 Octobre 2014 51 èmes Journées Santé-Travail du CISME 21-22 Octobre 2014 Collaborateurs : 17 médecins du travail 13 ETC 14 secrétaires médicales (dont 4 sont ASST) 4 IPRP (1 ergonome,1 ingénieure HSE, 1 THSE, 1 psychologue

Plus en détail

TEXTES DE LOI. REFORME DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Partie II. Dr Jacques Darmon Dr Jean-Michel Sterdyniak

TEXTES DE LOI. REFORME DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Partie II. Dr Jacques Darmon Dr Jean-Michel Sterdyniak TEXTES DE LOI REFORME DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Partie II Dr Jacques Darmon Dr Jean-Michel Sterdyniak 1 LES THEMES ABORDES Préambule : deux textes issus de la loi de réforme des retraites et deux textes

Plus en détail

Exploitants agricoles, tout savoir sur l Atexa

Exploitants agricoles, tout savoir sur l Atexa Exploitants Entreprises Particuliers Partenaires vous accompagner Exploitants agricoles, tout savoir sur l Atexa n Assurance Atexa www.msa.fr Avec l Atexa, assurance obligatoire, la MSA vous protège en

Plus en détail

La MSA de MAINE-et-LOIRE

La MSA de MAINE-et-LOIRE La MSA de MAINE-et-LOIRE attentive à chacun, essentielle pour tous www.msa49.fr Une institution démocratique et dynamique Anne GAUTIER Présidente Un réseau de 257 représentants cantonaux élus en janvier

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail

DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail 1 INTITULE Unité : EDF SA ERDF Sous-unité d affectation : Famille professionnelle : Médico-social Métier : Infirmier Intitulé de l emploi

Plus en détail

Guide «Prévention des facteurs de pénibilité en lien avec les inaptitudes médicales pour éviter la désinsertion professionnelle

Guide «Prévention des facteurs de pénibilité en lien avec les inaptitudes médicales pour éviter la désinsertion professionnelle Guide «Prévention des facteurs de pénibilité en lien avec les inaptitudes médicales pour éviter la désinsertion professionnelle 33 ème congrès national de santé au travail Lille 2014 Dr Véronique BUEWAERT,

Plus en détail

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION 1 ère journée Durée : 6 heures sur les expériences de chacun, Travail en sous-groupes et Synthèse collective. 1. Prise de contact Créer les conditions

Plus en détail

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES Groupe TMS (G - 3.1)------------------------------------------------------------- 2 «Créer un kit de sensibilisation aux TMS à destination des acteurs de prévention

Plus en détail

UN ASPECT DE LA PROFESSION INFIRMIERE EN SANTE TRAVAIL APPORT INFIRMIER DANS LE SUIVI DE SANTE DES SALARIES: DES EXEMPLES

UN ASPECT DE LA PROFESSION INFIRMIERE EN SANTE TRAVAIL APPORT INFIRMIER DANS LE SUIVI DE SANTE DES SALARIES: DES EXEMPLES UN ASPECT DE LA PROFESSION INFIRMIERE EN SANTE TRAVAIL APPORT INFIRMIER DANS LE SUIVI DE SANTE DES SALARIES: DES EXEMPLES V.BACLE-K.LEGRAND-CATTAN- D.MARTINEZ- BUTHAUD-J.MILLIEZ-C.TAISNE 1/ESTI: de quoi

Plus en détail

Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants

Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants INTRODUCTION Cette charte s inscrit dans le cadre du Schéma Départemental d Accueil du Jeune Enfant de la Corrèze, qui réunit le Conseil général,

Plus en détail

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 Gisèle Perche, Psychologue du travail MT 71, Service de santé de Saône et Loire Sylvie Trévoizan, Psychologue du travail

Plus en détail

Pénibilité au travail

Pénibilité au travail Datum (Tag.Monat.Jahr) Pénibilité au travail Service Ressources Humaines / Mercedes Benz Molsheim Sommaire 1 2 3 4 Rappel du contexte Intervention de l ACTAL Mesures retenues Notre bilan 1. Rappel du contexte

Plus en détail

le CHSCT acteur de la santé et de la sécurité des salariés

le CHSCT acteur de la santé et de la sécurité des salariés le CHSCT acteur de la santé et de la sécurité des salariés Son champ d action Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail, le CHSCT, a pour mission de contribuer à la protection de la

Plus en détail

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES CODE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE : «Toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou

Plus en détail

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie APPEL À PROJETS Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie en partenariat avec le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH)

Plus en détail

Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés. Dr Olivier PALMIERI

Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés. Dr Olivier PALMIERI Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés Dr Olivier PALMIERI Introduction La prévention des troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs est l un des deux axes retenus

Plus en détail

LES MATINÉES DE L ARVISE

LES MATINÉES DE L ARVISE LES MATINÉES DE L ARVISE «Management de la Prévention des Risques Professionnels» Jeudi 2 Septembre 2010 Françoise FONTAINE & Gwénola KERLOCH 2 PROGRAMME DE LA MATINÉE 8h30 Accueil Café 8h45 Introduction

Plus en détail

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015 Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Paris, le 22 janvier 2015 La CNPTP en bref La Commission Nationale Paritaire Technique de Prévoyance (CNPTP) pilote le régime mutualisé de prévoyance des personnels

Plus en détail

Archiver dans une entreprise privée commerciale Fiche 4 : au moins 5 ans

Archiver dans une entreprise privée commerciale Fiche 4 : au moins 5 ans Sécurité Livre de paie (applicable jusqu au 31/07/1998) art. L. 143-5). Déclarations préalables à l embauche L. 320). Relevé mensuel des contrats de travail art. R. 320-1-1). Tous documents, en général,

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES EN CAE LIVRET DE SUIVI. Mademoiselle/Madame/Monsieur (Prénom NOM) du salarié en CAE

ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES EN CAE LIVRET DE SUIVI. Mademoiselle/Madame/Monsieur (Prénom NOM) du salarié en CAE Direccte Pays de la Loire UT72 ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES EN CAE Fiche pratique n 08 LIVRET DE SUIVI Mademoiselle/Madame/Monsieur (Prénom NOM) du salarié en CAE Selon la taille de l établissement ce document

Plus en détail

Organisation administrative des services de santé au travail

Organisation administrative des services de santé au travail Plan Organisation administrative des services de santé au JDV Nancy juillet 2006 Complément de cours Contexte réglementaire évolutif Les différents types de services de santé au conditionnés par leurs

Plus en détail

Missions et compétences des Infirmier(ère)s en Santé au Travail à La Poste

Missions et compétences des Infirmier(ère)s en Santé au Travail à La Poste Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction Prévention Santé Sécurité au Travail Destinataires Tous services Contact Médecin coordinateur Tél : 01 55 44 24 39 Fa : E-mail : Date

Plus en détail

PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION DES RISQUES A L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE

PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION DES RISQUES A L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION DES RISQUES A L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Perspectives pour l année 2014/2015 Document à valider par le CHSCT et à présenter au CTP et au CA Vincent CONRAD Rapport

Plus en détail

PROTOCOLE D ETUDE ENQUETE TMS, APPROVISIONNEMENTS ET EVACUATION DES DECHETS DE CHANTIER DANS LE BATIMENT PROTOCOLE D ETUDE CONGRES BTP LIMOGES 2015 1

PROTOCOLE D ETUDE ENQUETE TMS, APPROVISIONNEMENTS ET EVACUATION DES DECHETS DE CHANTIER DANS LE BATIMENT PROTOCOLE D ETUDE CONGRES BTP LIMOGES 2015 1 ENQUETE TMS, APPROVISIONNEMENTS ET EVACUATION DES DECHETS DE CHANTIER DANS LE BATIMENT PROTOCOLE D ETUDE 1 Décembre 2014 www.limogesbtp2015.fr 1 Limoges, le 3 Juin 2014 Madame, Monsieur, Chère consœur,

Plus en détail

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?»

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» «Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» Synthèse des réunions d échanges d expérience 20 et 27 juin 2013 Ordre du jour: 14h00 : Accueil des participants 14h15 : Présentation

Plus en détail

CHSCT REGION HAUTE NORMANDIE DU 01/06/2015

CHSCT REGION HAUTE NORMANDIE DU 01/06/2015 CHSCT DU 01/06/ RELEVE DE CONCLUSIONS CHSCT REGION HAUTE NORMANDIE DU 01/06/ RELEVE DE CONCLUSIONS Informations préalables Adoption PV CHS du 16/03/ Bilan 2014 du Programme Annuel de Prévention des Risques

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

Catherine HIGOUNENC Infirmière Santé Travail M2 Spécialité Encadrement des Services de Santé (2013-2014)

Catherine HIGOUNENC Infirmière Santé Travail M2 Spécialité Encadrement des Services de Santé (2013-2014) LES ENJEUX AUTOUR DE L INTEGRATION DES INFIRMIERS DANS LES SERVICES DE SANTE INTERENTREPRISES : DES REPRESENTATIONS PROFESSIONNELLES A LA REFLEXION POUR ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT Catherine HIGOUNENC Infirmière

Plus en détail

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1 Quel rôle peuvent jouer les régimes d assurance maladie pour amener l individu à avoir une gestion active de son capital santé : l exemple du Parcours Prévention au RSI Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe

Plus en détail

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux Programme annuel de prévention académique pour l année civile 2013 RECTORAT Secrétariat Général Le programme annuel de prévention académique 2013 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques

Plus en détail

PROJET DE PROGRAMME ACADEMIQUE ANNUEL DE PREVENTION

PROJET DE PROGRAMME ACADEMIQUE ANNUEL DE PREVENTION PROJET DE PROGRAMME ACADEMIQUE ANNUEL DE PREVENTION Année 2012-2013 CADRE REGLEMENTAIRE Décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié par le décret 2011-774 du 28 juin 2011. Article 61 Chaque année, le président

Plus en détail

Service Interentreprises de Santé au Travail Drôme Provençale Ardèche Sud - 26200 MONTELIMAR

Service Interentreprises de Santé au Travail Drôme Provençale Ardèche Sud - 26200 MONTELIMAR Retour d expérience d une entreprise La coopération de l hypermarché Carrefour Montélimar et du SIST 26/07 sur le thème de la santé mentale Matinée d information sur les risques psychosociaux du 3 juillet

Plus en détail

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP JE SUIS INFIRMIER(ÈRE) SPÉCIALISÉ(E) Elections CTE/CAP le 4 Décembre 2014 Lettre aux Infirmiers(ères) Spécialisés(ées) Les professions infirmières ont engagé depuis plusieurs années, au travers la réingénierie

Plus en détail

Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels. Service : Conditions de Travail. Date : 03/12/2015 www.cdg35.fr

Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels. Service : Conditions de Travail. Date : 03/12/2015 www.cdg35.fr Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels Sommaire La prévention : a priori et enjeux Historique de la réglementation L organisation de la prévention en collectivité L accompagnement

Plus en détail