RAPPEL LIMINAIRE : LA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPEL LIMINAIRE : LA"

Transcription

1 JOURNEES D ETUDES PROFESSIONNELLES (JEP) 24 janvi er

2 JEP 2013 Partenaires de la FPI 2

3 ACTUALITÉ DE LA VEFA Christophe Sizaire Avocat Bérengère Joly Resp ponsable juridique FPI 3

4 RAPPEL LIMINAIRE : LA NOTIFICATION DES CONTRATS La notification des avants contrats prévue à l article L du Code de laconstruc ction et de l habitation A qui notifier? La notion d acquéreur non professionnel : Civ. 3 e, 24 octobre 2012 Le cas des couples (mariés, vivant maritalement, ) : Civ. 3 e, 9 juin 2010 Commentt notifier? Par LRAR ou remise en mains prop pres : Décret du 19 décembre 2008 Civ. 3 e, 17 novembre 2010 Quid Q en cas d immeuble mixte it? Effets de la rétractation : Civ. 3e, 13 mars

5 LES MENTIONS DANS LES DOCUMENTS PUBLICITAIRES L information des investisseurs immobiliers (loi 1 er juillet 2010 portant tréfor rme du crédit à la consommation, code du tourisme, ) 5

6 LES MENTIONS DANS LES DOCUMENTS PUBLICITAIRES Le financement des acquisitions immobilières : mentions obligatoires/ prohibées (Art. L et L du code de la consommation) 6

7 LES MENTIONS DANS LES DOCUMENTS PUBLICITAIRES Attention aux mentions relatives aulabelbbc2005 (Art. L121 1 du code de la consommation) 7

8 L OBLIGATION D INFORMATION DU VENDEUR D IMMEUBLE A CONSTRUIRE Obligation d information de droit commun renforcé Au stade du contrat préliminaire de réservation: Civ. 3 e, 13 mars 2007 Au stade du contrat de vente: Civ. 3 e, 7 novembre 2007 En cours d exécution du contratt : CA Versailles 23 novembre 2009 Obligation de se renseigner à la charge de l acquéreur CA Rouen 15 février

9 RAPPEL : LA VEFA OU LE RÉGIME DU SECTEUR PROTÉGÉ Champ d application : Article L alinéa 1 Ordre public de protection : Civ. 3 e, 26 septembre

10 RAPPELS À PROPOS DU DÉPÔT DE GARANTIE La Loi Warsmann de 2012 ou les effets de la condition suspensive de financement au stade du contrat de réservation sur le sort du dépôt de garantie L obligation de consigner le dépôt de garantie sur un compte spécial Civ. 3 e, 22 février 1995 ; Civ. 3 e, 22 septembre 2010 ; CA Paris, 23 mai

11 LES MODIFICATIONS DU PROGRA AMME À L INITIATIVE DU PROMOTEUR Au stade du contrat de réservation Impact sur la notification du proj jtd jet d acte de VEFA Impact sur la restitution du dépôt de garantie : Civ. 3 e, 12 avril 2012 Encours de chantier 11

12 LES MODIFICATIONS DU LOGEM MENT À L INITIATIVE DE L ACQUÉREUR LACQUÉREUR Le promoteur do oit livrer un bien conforme à la réglementation applicable conformeàlanouvellert20122 : rappel du calendrier, attestations RT, importance de communiquer sur la RT2012 (cf. supra) conforme aux règles acoustique es (nouvelle attestation) conforme aux règles d accessibilité Attention aux Travaux Modifi icatifs Acquéreurs (TMA) Pas de décharge possible Sanctions pénales 12

13 LES APPELS DE FONDS OPÉRÉ ÉS AUPRÈS DES ACQUÉREURS Les textes de la loi du 3 janvier 1967 Laréponse ministéri elle du 1 er mars 2011 Les pratiques Les arguments juridiques économiques Les perspectives d évolution des textes 13

14 LA PROROGATION DU DÉLAI DE LIVRAISON Quelles précautions prendre? Quel mode de preuvee? Civ. 3e, 11 juillet 2012 La prorogation du une clause abusive? délai de livraison : Civ. 3e, 24 octobre

15 LES VICES ET DÉFAUTS DE CONFORMITÉ APPARENTS Distinction entre les vices et les défauts de conformité Civ. 3e, 21 sep ptembre 2011 Défaut de conformité et référentiel contractuel CA Paris, 23 mars 2012 Un régime unifié depuis la Loi Logement de 2009 (amdt FPI) La position de la Cour de Cassation sur le délai de dénonciation Délai de dén nonciation : Civ. 3 e, 22 mars 2000 ; Civ. 3 e, 16 décembre 2009 Quelles précautions prendre? Clause de décharge : Civ. 3 e, 15 février

16 LA GARANTIE DE CONTENANCE La garantie de contenance ou les clauses de tolérance de surface : la position de la jurisprudence et de la doctrine La licéité des clauses de tolérance de surface : Civ. 3e, 8 juin 2005 La non application des dispositions de la loi CARREZ : Civ. 3 e, 11 janvier 2012 L application de la règle du 20 e de l article 1618 du Code civil et de l action en diminution de prix de l artic le 1622 du même Code, à la vente d immeuble à construire : Civ. 3e, 20 juin 2006, ; 8 novembre

17 LES NOUVELLES CONDITIONS DE LIBÉRATION DE LA GFA Rappel du contexte : La réforme de 2010 : la suppre ession de la référence à la DAT La réforme de la réforme : le décret de 2011 La notion d achèvement au sens de R du Code de la construction et de l habitation L établissement de l attestation d achèvement NB Le cas du promoteur vendeu ur qui assure la maîtrise d œuvre 17

18 MERCI DE VOTRE ATTENTION 23 & 18

Les modalités de la vente. La vente en l état Futur d achèvement - vefa. www.notaires.paris-idf.fr

Les modalités de la vente. La vente en l état Futur d achèvement - vefa. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER Les modalités de la vente La vente en l état Futur d achèvement - vefa www.notaires.paris-idf.fr Les modalités de la vente LA VENTE EN L état FUTUR D ACHèVEMENT VEFA La vente en l état futur

Plus en détail

Fiche pratique n 17 : La vente en l état futur d achèvement (10/10)

Fiche pratique n 17 : La vente en l état futur d achèvement (10/10) Fiche pratique n 17 : La vente en l état futur d achèvement (10/10) La V.E.F.A (Vente en l'état futur d'achèvement), ou "achat sur plan", est un des contrats les plus utilisés en matière d'achat neuf.

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

Table des matières. La responsabilité du prêteur et de l intermédiaire de crédit dans la phase pré-contractuelle... 5

Table des matières. La responsabilité du prêteur et de l intermédiaire de crédit dans la phase pré-contractuelle... 5 1 La responsabilité du prêteur et de l intermédiaire de crédit dans la phase pré-contractuelle........................... 5 Frédéric de Patoul avocat Introduction.....................................................................

Plus en détail

L UCI-FFB : première organisation professionnelle représentative des constructeurs immobiliers en France

L UCI-FFB : première organisation professionnelle représentative des constructeurs immobiliers en France L UCI-FFB : première organisation professionnelle représentative des constructeurs immobiliers en France Présentation de l Union des Constructeurs Immobiliers de la Fédération Française du Bâtiment L Union

Plus en détail

1. LES RESTRICTIONS APPLICABLES AUX PERSONNES SOUMISES AUX MARCHÉS PUBLICS

1. LES RESTRICTIONS APPLICABLES AUX PERSONNES SOUMISES AUX MARCHÉS PUBLICS 1. LES RESTRICTIONS APPLICABLES AUX PERSONNES SOUMISES AUX MARCHÉS PUBLICS a. Les restrictions apportées par la jurisprudence b. La notion «d immeuble conçu en fonction des besoins propres de la personne

Plus en détail

Les règles d or pour rédiger un contrat de transport. Frédéric LETACQ

Les règles d or pour rédiger un contrat de transport. Frédéric LETACQ Les règles d or pour rédiger un contrat de transport Frédéric LETACQ Rédiger son contrat de transport Contrat de transport : contrat consensuel et non solennel Accord sur le prix et la nature de la prestation

Plus en détail

VEFA : Vente en l état futur d achèvement

VEFA : Vente en l état futur d achèvement VEFA : Vente en l état futur d achèvement La vente en l'état futur d'achèvement est le contrat par lequel le vendeur transfère immédiatement à l'acquéreur ses droits sur le sol ainsi que la propriété des

Plus en détail

Contrat Préliminaire À LA VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT

Contrat Préliminaire À LA VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT Contrat Préliminaire À LA VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT La résidence Les TERRASSES DE MAZZETTA Rue Maréchal JUIN 20137 PORTO VECCHIO CE CONTRAT PRELIMINAIRE COMPREND : La détermination des parties

Plus en détail

LE MARCHE DE LA RENOVATION URBAINE

LE MARCHE DE LA RENOVATION URBAINE 1 LE MARCHE DE LA RENOVATION URBAINE VENTE D IMMEUBLES A RENOVER ANALYSE DES RISQUES ET BESOINS DE GARANTIES ET ASSURANCES 9 février 2011 Hôtel Méridien Etoile - Paris 17 ème 2 LE MARCHE DE LA RENOVATION

Plus en détail

Au nom du peuple, La Chambre des Députés ayant adopté, Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Au nom du peuple, La Chambre des Députés ayant adopté, Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : Loi n 90-17 du 26 Février 1990, portant Refonte de la Législation Relative à La Promotion Immobilière modifiée et complétée par: Loi n 91-76 du 2 Août 1991 Loi n 91-98 du 31 Décembre 1991 portant Loi de

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5

Table des matières. Sommaire 5 Table des matières Sommaire 5 La responsabilité du notaire dans le cadre de la vente immobilière 7 Catherine Mélotte Introduction 7 Section 1 Responsabilité contractuelle ou extracontractuelle? 8 1. Responsabilité

Plus en détail

Flash. Flash d information Immobilier. Parution du décret Pinel du 3 novembre 2014

Flash. Flash d information Immobilier. Parution du décret Pinel du 3 novembre 2014 SEPTEMBRE OCTOBRE NO VEMBRE 2014 Flash Dans ce numéro Baux 1-3 Vente immobilière 3-4 Diagnostic technique 4-5 Parution du décret Pinel du 3 novembre 2014 Flash d information Immobilier Le décret d application

Plus en détail

PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE

PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE En matière de publicité, la tromperie peut coûter très cher! Comment présenter ses opérations immobilières de la manière la plus favorable possible, sans pour autant encourir

Plus en détail

Loi ALUR et Sites Pollués Quels changements? Quelles perspectives?

Loi ALUR et Sites Pollués Quels changements? Quelles perspectives? Loi ALUR et Sites Pollués Quels changements? Quelles perspectives? La loi ALUR et les transferts de responsabilité Quels types de clauses intégrer dans les contrats toutes phases confondues des projets?

Plus en détail

GARANTIE PERMIS DE CONSTRUIRE

GARANTIE PERMIS DE CONSTRUIRE GARANTIE PERMIS DE CONSTRUIRE Plan de la présentation Présentation du dispositif existant Retour d expérience Présentation du nouveau dispositif 2/15 L objectif visé par le contrat «permis de construire»

Plus en détail

PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES

PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES Mise à jour de la Loi du 17 mars 2014 relative à la consommation et de la Loi du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové,

Plus en détail

LA LOCATION VENTE. C est pourquoi la question de la location-vente est soulevée parfois.

LA LOCATION VENTE. C est pourquoi la question de la location-vente est soulevée parfois. LA LOCATION VENTE Dans la plupart des cas en matière de transfert de propriété de biens immobiliers, nous employons la technique du contrat de vente immobilière pure et simple. Lors de la signature dudit

Plus en détail

I.Conventions soumises à la loi Breyne Le champ d application de la loi se définit à partir de trois critères: chapitre8 La loi Breyne

I.Conventions soumises à la loi Breyne Le champ d application de la loi se définit à partir de trois critères: chapitre8 La loi Breyne chapitre8 La loi Breyne La loi Breyne est une législation particulière, réglementant les conventions de transfert de propriété d une habitation à construire ou en voie de construction, ou encore d une

Plus en détail

RT 2012. Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012. Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26

RT 2012. Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012. Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26 RT 2012 Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012 Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26 24 mai 2012 Encadrement règlementaire Décret du 26 octobre 2010relatif aux

Plus en détail

Le Petit. Immobilier. Les pratiques clés en 20 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan

Le Petit. Immobilier. Les pratiques clés en 20 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan Le Petit 2014 Immobilier Les pratiques clés en 20 fiches Evelyne Cornu-Gaidan Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage BBC : Bâtiment basse consommation CCH : Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

DROIT DE LA CONSTRUCTION

DROIT DE LA CONSTRUCTION DROIT DE LA CONSTRUCTION QUALIFICATION JURIDIQUE DES TROUBLES SUBIS PAR L ACQUEREUR Christophe DEGACHE Octobre 2011 La Cour de Cassation, dans un arrêt de censure du 21 septembre 2011 annulant partiellement

Plus en détail

LE GUIDE D ACHAT DE L IMMOBILIER NEUF

LE GUIDE D ACHAT DE L IMMOBILIER NEUF LE GUIDE D ACHAT DE L IMMOBILIER NEUF Devenir propriétaire dans un logement neuf, quelles sont les différentes étapes? Un logement neuf pour habiter ou pour investir : Vous souhaitez devenir propriétaire

Plus en détail

«Quelques Réflexions sur...»

«Quelques Réflexions sur...» Numéro 14 Mars 2007 «Quelques Réflexions sur...» La Lettre de la Société et N. Sarkozy Le décret du 5 janvier 2007 : les contours du nouveau régime juridique applicable aux autorisations d urbanisme (2

Plus en détail

NEWSLETTER N 2 août/septembre 2009 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 2 août/septembre 2009 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX NEWSLETTER N 2 août/septembre 2009 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Cabinet NICOLAS & DENIZOTAssociés I / Etude Actualité sur les indices

Plus en détail

Le point de vue de l'assureur

Le point de vue de l'assureur L'attestation acoustique... Pourquoi? Comment? Avec qui? Odile VIDAL & Vincent PAYEN, Montmirail Groupe VERSPIEREN Le point de vue de l'assureur 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique Contrôle

Plus en détail

Président d honneur de la FPI

Président d honneur de la FPI 21èmes Journées d Etudes Professionnelles de la Fédération des Promoteurs Immobiliers OPERATIONS COMPLEXES ET AUTORISATIONS D URBANISME Président d honneur de la FPI Président de la Commission «Foncier»

Plus en détail

(!( / %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%& "-%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%& !... "... $ ' ( ) Joindre la copie + copie de la déclaration au greffe

(!( / %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%& -%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%& !... ... $ ' ( ) Joindre la copie + copie de la déclaration au greffe Plusieurs lois récentes vous obligent à garantir l acheteur de votre bien immobilier sur de nombreux points. Par ailleurs, la jurisprudence impose au vendeur une obligation de transparence et d information

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

L OPERATION IMMOBILIERE

L OPERATION IMMOBILIERE 24èmes JOURNEES D ETUDES PROFESSIONNELLES 23 & 24 janvier 2014 23 & 24 janvier 2014 1 JEP 2014 Partenaires de la FPI 23 & 24 janvier 2014 2 JEP 2014 LE CLIENT AU CENTRE DE L OPERATION IMMOBILIERE 23 &

Plus en détail

Conclusion et preuve du contrat par voie électronique

Conclusion et preuve du contrat par voie électronique Bruxelles 11 décembre 2014 Conclusion et preuve du contrat par voie électronique Hervé Jacquemin Avocat au barreau de Bruxelles Chargé d enseignement UNamur Chargé de cours invité UCL -ICHEC Ulys - Cabinet

Plus en détail

Le droit de la vente immobilière - Cabinet Revert Cherqui - Avocat Immobilier Paris

Le droit de la vente immobilière - Cabinet Revert Cherqui - Avocat Immobilier Paris Le logement, tout spécifiquement en période de crise, reste la préoccupation majeure, pour la grande majorité des français, qu'ils soient notamment déjà propriétaires de leur résidence principale ou bien

Plus en détail

NOTE SUR LE PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 AMENAGEMENT DES REDUCTIONS D IMPOT SCELLIER ET BOUVARD-CENSI PRECISIONS A LA DATE DU 5 OCTOBRE 2011

NOTE SUR LE PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 AMENAGEMENT DES REDUCTIONS D IMPOT SCELLIER ET BOUVARD-CENSI PRECISIONS A LA DATE DU 5 OCTOBRE 2011 NOTE SUR LE PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 AMENAGEMENT DES REDUCTIONS D IMPOT SCELLIER ET PRECISIONS A LA DATE DU 5 OCTOBRE 2011 Chère Madame, Cher Monsieur, Le projet de loi de finances pour 2012,

Plus en détail

LA VENTE D IMMEUBLE À RÉNOVER (V.I.R.)

LA VENTE D IMMEUBLE À RÉNOVER (V.I.R.) LA VENTE D IMMEUBLE À RÉNOVER (V.I.R.) Textes Loi ENL du 13 juillet 2006 Décret d application du 19 décembre 2008 Décret n 2010-1128 du 27 septembre 2010 Articles L. 111-6-2-1 à 4 et L. 262-1 et suivants

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 RUBRIQUE Fiscalité Décret 2012-1532 du 29 déc. 2012 NOR : ETLL1240760D Journal officiel du 30 déc. 2012 Loi de finances pour 2013 du 29 déc. 2012 NOR : EFIX1234869L

Plus en détail

Communiqué. OBJET : Note d information relative au régime fiscal applicable aux opérations immobilières

Communiqué. OBJET : Note d information relative au régime fiscal applicable aux opérations immobilières Monaco, le 30 novembre 2011. Communiqué OBJET : Note d information relative au régime fiscal applicable aux opérations immobilières Deux Ordonnances Souveraines n 2.723 du 27 avril 2010 (Art. 1 er ) et

Plus en détail

Les clés pour comprendre le droit de la construction

Les clés pour comprendre le droit de la construction Les clés pour comprendre le droit de la construction INTRODUCTION Le droit de la construction est la branche du droit privé régissant les opérations de construction d ouvrages immobiliers : contrats et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Décret n o 2015-1317 du 20 octobre 2015 pris en application des articles L. 33-6 et L. 45 du code des

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie :

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie : Tunis, le 10 octobre 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- O B J E T / Participation des résidents au capital de sociétés non résidentes établies en Tunisie. Le Gouverneur de

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 POINT LOGEMENT Ivry Confluences 42 avenue Jean Jaurès Construction de 51 logements locatifs sociaux en VEFA par l ESH Logis Transports Garantie communale

Plus en détail

CONTRAT PRELIMINAIRE A UNE VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT CONDITIONS GENERALES

CONTRAT PRELIMINAIRE A UNE VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT CONDITIONS GENERALES Au Résidence LES JARDINS DE JADE Commune du Gosier Département de la Guadeloupe EXPOSE CONTRAT PRELIMINAIRE A UNE VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT CONDITIONS GENERALES Le RESERVANT a projeté d édifier

Plus en détail

Table des matières PARTIE 1. Copropriété et couple... 7. 1 Copropriété ordinaire et possession mobilière... 9

Table des matières PARTIE 1. Copropriété et couple... 7. 1 Copropriété ordinaire et possession mobilière... 9 Table des matières Sommaire................................................................... 5 PARTIE 1 Copropriété et couple....................... 7 1 Copropriété ordinaire et possession mobilière...........

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Les diagnostics dans l habitat Tableau récapitulatif 11 Contrat de risque d exposition au plomb Diagnostic de performance énergétique Etat mentionnant la présence ou l absence

Plus en détail

LE MARCHE DE LA RENOVATION

LE MARCHE DE LA RENOVATION 21èmes Journées d Etudes Professionnelles de la Fédération des Promoteurs Immobiliers LE MARCHE DE LA RENOVATION 9 février 2011 Hôtel Méridien Etoile Paris 17 ème 21èmes Journées d Etudes Professionnelles

Plus en détail

RESIDENCE. Le Palais du Pharo CONTRAT DE RESERVATION

RESIDENCE. Le Palais du Pharo CONTRAT DE RESERVATION RESIDENCE Le Palais du Pharo CONTRAT DE RESERVATION 1 CONTRAT PRELIMINAIRE DE VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT Entre La SCCV LE PALAIS DU PHARO: Immatriculée au Registre de Commerce et des Sociétés de

Plus en détail

Sécurisez la rédaction r de vos contrats

Sécurisez la rédaction r de vos contrats Sécurisez la rédaction r de vos contrats Olivier COLNAT Michael DECORNY AUDIT CONSEIL DÉFENSE 1 INTRODUCTION De nombreux outils sont à la disposition des entreprises pour régir leurs relations avec les

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE D ACCESSION A LA PROPRIETE

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE D ACCESSION A LA PROPRIETE SAN Ouest Provence Service Politique de l Habitat DOSSIER DE DEMANDE D AIDE D ACCESSION A LA PROPRIETE LES DISPOSITIFS D AIDE A L ACCESSION Pour satisfaire les besoins de ses habitants en matière de logement,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 31 juillet 2013 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 13 sur 122 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Décret n o 2013-690 du 30 juillet 2013 relatif au transport de personnes avec conducteur NOR : INTA1311124D

Plus en détail

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Conférences U4U La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Aspects pratiques de droit familial international Me Nathalie de Montigny Avocat au Barreau de Bruxelles

Plus en détail

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Champ de compétence baux commerciaux et professionnels NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Jurisprudence

Plus en détail

La garantie légale des vices cachés

La garantie légale des vices cachés La garantie légale des vices cachés Article juridique publié le 11/05/2015, vu 682 fois, Auteur : Yaya MENDY La garantie des vices cachés est une protection contre les défauts d un produit acheté et qui

Plus en détail

PARTIE I LE CHAMP D APPLICATION DU DROIT DE LA CONSOMMATION

PARTIE I LE CHAMP D APPLICATION DU DROIT DE LA CONSOMMATION PARTIE I LE CHAMP D APPLICATION DU DROIT DE LA CONSOMMATION Fiche 1 La notion de consommateur Les objectifs de la fiche : Identifier le consommateur afin de délimiter le champ d application du droit de

Plus en détail

Table des matières. Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7

Table des matières. Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7 Table des matières Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7 Sophie Damas Introduction 7 Chapitre 1. Le «défaut» au regard des principales

Plus en détail

Le droit. à la protection des droits économiques

Le droit. à la protection des droits économiques Le droit à la protection des droits économiques Le droit à la protection des droits économiques La loi 31-08 édictant des mesures de protection du consommateur comprend des dispositions permettant de protéger

Plus en détail

Le contentieux des dommages de construction

Le contentieux des dommages de construction Jean-Louis SABLON Le contentieux des dommages de construction Analyse et stratégie Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13399-8 CHAPITRE 1 Le dossier et le droit Deux questions se posent avant même

Plus en détail

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE 1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE Références juridiques : La promotion immobilière est régie par la loi n 90-17 du 26 février 1990, portant refonte de la législation

Plus en détail

SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats

SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats ABRÉVIATIONS UTILISÉES CC EP MO PA ST LRAR RC RD Code civil Entrepreneur principal

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 8. B. La gestion de l expertise immobilière... 22

Table des matières. Introduction... 8. B. La gestion de l expertise immobilière... 22 Table des matières 1 L instruction des litiges de la construction........ 7 Anne DEMOULIN juge au tribunal de 1 re instance de Liège, maître de conférences à l'u.lg. Introduction................................................................

Plus en détail

Newsletter Copropriété

Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété Edito La loi change La loi du 20 décembre 2014 : les premiers pas vers un détricotage de la loi ALUR La loi du 20 décembre 2014 relative à la simplification

Plus en détail

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA LOI N 2014-626 DU 18 JUIN 2014 RELATIVE À L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRÈS PETITES ENTREPRISES DITE «LOI PINEL» Liste des mesures Modification des dispositions

Plus en détail

Table des matières. 1. La proposition de Règlement relatif à un droit commun européen de la vente... 7

Table des matières. 1. La proposition de Règlement relatif à un droit commun européen de la vente... 7 Table des matières 1. La proposition de Règlement relatif à un droit commun européen de la vente... 7 Benoît Kohl Professeur à l Université de Liège Professeur invité à l Université de Paris 2 Avocat au

Plus en détail

LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE

LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE GUIDE PRATIQUE creditfoncier.fr LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE avec fourniture de plans Le Crédit Foncier vous présente le contrat de construction de maison individuelle Un contrat de

Plus en détail

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Cadre réglementaire Le CCMI entre dans le cadre des dispositions des articles L. 231-1 à L. 231-13 et R. 231-1 à R. 231-14 (art. L. 232-1 ; L. 232-2

Plus en détail

-Un certain nombre de contrats, très réglementés, sont proches de la VEFA. Même s ils

-Un certain nombre de contrats, très réglementés, sont proches de la VEFA. Même s ils Il peut exister d autres documents d urbanisme qui édictent des règles spécifiques applicables à une zone particulière : zones de protection du patrimoine architectural urbain et paysager (devenues les

Plus en détail

NEWSLETTER N 8 Septembre / octobre 2010 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 8 Septembre / octobre 2010 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Champ de compétence baux commerciaux et professionnels NEWSLETTER N 8 Septembre / octobre 2010 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Jurisprudence

Plus en détail

Les difficultés d application de la loi Carrez du 18 décembre 1996 étaient prévisibles.

Les difficultés d application de la loi Carrez du 18 décembre 1996 étaient prévisibles. VENTE D UN APPARTEMENT EVOLUTION DE LA JURISPRUDENCE EN CE QUI CONCERNE LOI CARREZ Les difficultés d application de la loi Carrez du 18 décembre 1996 étaient prévisibles. Aux termes de ce texte : «Le bien

Plus en détail

RAPPORTS LOCATIFS : QUELLES NOUVELLES REGLES EN PERSPECTIVE?

RAPPORTS LOCATIFS : QUELLES NOUVELLES REGLES EN PERSPECTIVE? : QUELLES NOUVELLES REGLES EN PERSPECTIVE? Mercredi 19 juin 2013 Jean-Marc Peyron, avocat, Herbert Smith Freehills Paris Maurice Feferman, directeur juridique métiers / directeur qualité de Foncia Projet

Plus en détail

Commission de droit immobilier Compte-rendu de la réunion du 21 Septembre 2011. Contrat de réservation et avant-contrats

Commission de droit immobilier Compte-rendu de la réunion du 21 Septembre 2011. Contrat de réservation et avant-contrats Commission de droit immobilier Compte-rendu de la réunion du 21 Septembre 2011 Contrat de réservation et avant-contrats La Commission de droit immobilier de l'ordre des avocats du barreau de Paris, présidée

Plus en détail

Les sûretés. Table des matières

Les sûretés. Table des matières Table des matières Titre 1. Les sûretés réelles..................................... 229 Chapitre 1. Législation...................................... 229 Section 1. La vente d immeuble dans le contexte

Plus en détail

DROIT ECONOMIQUE. En préambule, le versement d une indemnité de rupture à l agent commercial à la

DROIT ECONOMIQUE. En préambule, le versement d une indemnité de rupture à l agent commercial à la DROIT ECONOMIQUE LE DROIT DE L AGENT COMMERCIAL AU VERSEMENT D UNE INDEMNITE DE RUPTURE : REVUE DE LA JURISPRUDENCE RECENTE Stéphanie YAVORDIOS Février 2011 En préambule, le versement d une indemnité de

Plus en détail

ACHETER SON BIEN IMMOBILIER

ACHETER SON BIEN IMMOBILIER Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN avec la collaboration de Valérie SAMSEL ACHETER SON BIEN IMMOBILIER Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2005, 2007, 2011 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002,

Plus en détail

Me Foussard, SCP Hémery et Thomas-Raquin, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Me Foussard, SCP Hémery et Thomas-Raquin, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 13 mars 2012 N de pourvoi: 11-12232 Publié au bulletin Cassation M. Terrier (président), président Me Foussard, SCP Hémery et Thomas-Raquin, SCP

Plus en détail

GSNAL Centre de formation. Présentation, Thème et Calendrier des formations

GSNAL Centre de formation. Présentation, Thème et Calendrier des formations GSNAL Centre de formation Présentation, Thème et Calendrier des formations 1 er semestre 2016 Le GSNAL a été reconnu par la préfecture de Paris comme organisme de formation depuis janvier 2014 afin de

Plus en détail

Banques de données de Jurisprudence de Copropriété-eJuris.be

Banques de données de Jurisprudence de Copropriété-eJuris.be Plan des banques de données Chaque ligne n est pas réductible à une décision mais à un mot clé Chaque mots clé présente des décisions très diverses et parfois contradictoires Cinquante nouvelles décisions

Plus en détail

LOI SCELLIER. Une mesure exceptionnelle en faveur de l Investissement Locatif Réduction d impôt jusqu à 37% sur 15 ans!

LOI SCELLIER. Une mesure exceptionnelle en faveur de l Investissement Locatif Réduction d impôt jusqu à 37% sur 15 ans! LOI SCELLIER Une mesure exceptionnelle en faveur de l Investissement Locatif Réduction d impôt jusqu à 37% sur 15 ans! I) PRINCIPES DE LA LOI SCELLIER La Loi Scellier, c est une réduction d impôt pouvant

Plus en détail

Centre de Gestion et de Formation C G F

Centre de Gestion et de Formation C G F République française Polynésie française Centre de Gestion et de Formation C G F DÉVELOPPEMENT D UN LOGICIEL, SUR MESURE, DE GESTION DES CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS Marché sans formalité particulière

Plus en détail

SUBVENTIONS D INTéRêT

SUBVENTIONS D INTéRêT DISPOSITIONS COMPLÉMENTAIRES - SUBVENTIONS D INTÉRÊT 1 SUBVENTIONS D INTéRêT Sommaire Loi modifiée du 22 juin 1963 fixant le régime des traitements des fonctionnaires de l Etat (Extrait: Art. 29sexties)

Plus en détail

droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution 2 e édition Patricia Grelier Wyckoff

droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution 2 e édition Patricia Grelier Wyckoff droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution Patricia Grelier Wyckoff 2 e édition TABLE DES MATIÈRES 1. Les maîtres d ouvrage 1 1.1. La maîtrise d ouvrage...

Plus en détail

Cession de droits sociaux : quels sont les risques encourus au cours de la période de négociation?

Cession de droits sociaux : quels sont les risques encourus au cours de la période de négociation? Cession de droits sociaux : quels sont les risques encourus au cours de la période de négociation? La période des pourparlers : de la responsabilité délictuelle aux aménagements contractuels Introduction

Plus en détail

«Quelques Réflexions sur...»

«Quelques Réflexions sur...» Numéro 7 Mai 2006 «Quelques Réflexions sur...» La Lettre de la Société et N. Sarkozy L Obligation d information en cas de vente d un terrain pollué ou potentiellement pollué Parmi les obligations à respecter

Plus en détail

Sarah Ben Messaoud Avocate en marchés publics sarah.benmessaoud@cms-db.com

Sarah Ben Messaoud Avocate en marchés publics sarah.benmessaoud@cms-db.com CIRCULAIRE DU 22 JUILLET 2014 ARTICULATION ENTRE LA RESPONSABILITÉ SOLIDAIRE POUR LES DETTES SALARIALES, SOCIALES ET FISCALES ET LA RÉGLEMENTATION DES MARCHÉS PUBLICS Sarah Ben Messaoud Avocate en marchés

Plus en détail

Diaporama. présentation de la réforme

Diaporama. présentation de la réforme Diaporama présentation de la réforme Sommaire 1. Les réflexions qui ont précédé la réforme 2. Les textes de la réforme 3. Les objectifs de la réforme 3.1 Clarifier le rôle de l urbanisme 3.2 Améliorer

Plus en détail

Les contrats immobiliers

Les contrats immobiliers Chroniques notariales vol. 50 Table des matières Les contrats immobiliers Chapitre 1. Le bail......................................... 136 Section 1. Législation...................................... 136

Plus en détail

Direction générale du travail Le Ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement

Direction générale du travail Le Ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement MINISTERE DE L EMPLOI, DE LA COHESION SOCIALE ET DU LOGEMENT REPUBLIQUE FRANCAISE Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle Direction générale du travail Le Ministre de l'emploi,

Plus en détail

En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI)

En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI) En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI) Le cadre réglementaire du CCMI Le contrat de construction de maison individuelle (CCMI) est réglementé par la loi du 19 décembre

Plus en détail

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES Objectif: Examiner la réglementation des rapports entre le client et le banquier à travers l étude des contrats bancaires. LES CONTRATS BANCAIRES : La banque, comme

Plus en détail

A.RE.COOP., mode d emploi

A.RE.COOP., mode d emploi A.RE.COOP., mode d emploi A.RE.COOP. est l organisme de formation des coopératives d Hlm. A ce titre, elle développe une offre de formation sur les métiers spécifiques des coopératives d Hlm, en accompagnement

Plus en détail

PRESTATIONS DE RELATIONS PRESSE DANS LA PERSPECTIVE DE L OUVERTURE DE LA CITE INTERNATIONALE DE LA TAPISSERIE, A AUBUSSON, EN 2016

PRESTATIONS DE RELATIONS PRESSE DANS LA PERSPECTIVE DE L OUVERTURE DE LA CITE INTERNATIONALE DE LA TAPISSERIE, A AUBUSSON, EN 2016 MARCHES PUBLICS DE SERVICES SYNDICAT MIXTE DE LA CITE INTERNATIONALE DE LA TAPISSERIE ET DE L ART TISSE Avenue des Lissiers BP 89 23200 AUBUSSON Tél 05 55 66 66 66 - Fax 05 55 66 32 92 Courriel: contact@cite-tapisserie.fr

Plus en détail

LA RENEGOCIATION DES CONTRATS ET LES ECONOMIES D ENERGIE

LA RENEGOCIATION DES CONTRATS ET LES ECONOMIES D ENERGIE LA RENEGOCIATION DES CONTRATS ET LES ECONOMIES D ENERGIE C L U B D E S C O N S E I L S S Y N D I C A U X J E U D I 0 9 A V R I L 2 0 1 5 DES ECONOMIES A FAIRE 3 principaux contrats d entretien peuvent

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 5 avril 2007 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 12 sur 117 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 22 mars 2007

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT. OBJET DU MARCHE : Marché de travaux destinés à la mise en place d une exposition 14/18 au musée de l air et de l espace.

ACTE D ENGAGEMENT. OBJET DU MARCHE : Marché de travaux destinés à la mise en place d une exposition 14/18 au musée de l air et de l espace. ACTE D ENGAGEMENT OBJET DU MARCHE : Marché de travaux destinés à la mise en place d une exposition 14/18 au musée de l air et de l espace. Pouvoir adjudicateur : Musée de l air et de l Espace Adresse :

Plus en détail

DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette. Introduction

DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette. Introduction DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette Introduction 1) Notion d obligation 2) Typologie des obligations - La distinction des obligations selon leurs

Plus en détail

ASSIGNATION EN REFERE Devant Monsieur ou Madame le Président du Tribunal de Grande Instance de NANTERRE

ASSIGNATION EN REFERE Devant Monsieur ou Madame le Président du Tribunal de Grande Instance de NANTERRE 1. ASSIGNATION EN REFERE Devant Monsieur ou Madame le Président du Tribunal de Grande Instance de NANTERRE L'an DEUX MILLE QUATORZE et le A LA REQUETE DE : 1. Madame Josette, Marie-Thérèse, BOTET, retraitée,

Plus en détail

Table des matières. A. La «vente»... 10 B. Le bien de consommation... 12 C. Le vendeur professionnel... 14 D. Le consommateur...

Table des matières. A. La «vente»... 10 B. Le bien de consommation... 12 C. Le vendeur professionnel... 14 D. Le consommateur... 1 Les droits de l acheteur confronté à un défaut de la chose vendue................ 7 Julie DEWEZ assistante à l U.C.L., collaboratrice notariale CHAPITRE 1 L obligation légale de délivrance d un bien

Plus en détail

Opérations de construction, de promotion et vente d immeuble à construire

Opérations de construction, de promotion et vente d immeuble à construire ASSOCIATION DES AVOCATS ET JURISTES FRANCO-RUSSES АССОЦИАЦИЯ ФРАНЦУЗСКО-РУССКИХ АДВОКАТОВ И ЮРИСТОВ Conférence de Maître Serge Pascault, notaire à Paris du 13 novembre 2007 à 20 h00 Opérations de construction,

Plus en détail

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir Vous achetez pour vous loger Vous recherchez votre futur domicile? Appartement, maison, neuf ou ancien... Quel que soit le type de bien ou de surface,

Plus en détail

Généralités sur les diagnostics et les diagnostiqueurs Le dossier de diagnostic technique et les compétences des diagnostiqueurs

Généralités sur les diagnostics et les diagnostiqueurs Le dossier de diagnostic technique et les compétences des diagnostiqueurs SOMMAIRE 5 Généralités sur les diagnostics et les diagnostiqueurs 5 1. Besoin de caractérisation des biens et produits 6 2. Apparition des diagnostics «obligatoires» 9 3. Documents d expertise ne pouvant

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 3 1. LE VIAGER DANS NOTRE TEMPS...3 2. CONCEPTION DE L OUVRAGE...5 PARTIE I : VIAGER ET GESTION DE PATRIMOINE

TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 3 1. LE VIAGER DANS NOTRE TEMPS...3 2. CONCEPTION DE L OUVRAGE...5 PARTIE I : VIAGER ET GESTION DE PATRIMOINE TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 3 1. LE VIAGER DANS NOTRE TEMPS...3 2. CONCEPTION DE L OUVRAGE...5 PARTIE I : VIAGER ET GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE 1 : Sources de rentes viagères...9 Raymond LE GUIDEC

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décision du 7 mai 2014 portant réforme du règlement intérieur national (RIN) de la profession d avocat (art. 21-1 de la loi du 31 décembre

Plus en détail

Assemblée Générale. Vendredi 10 octobre 2014

Assemblée Générale. Vendredi 10 octobre 2014 Assemblée Générale Vendredi 10 octobre 2014 La réforme de l aide fiscale à l investissement Outre Mer I La «défiscalisation» industrielle conservée II Un nouveau crédit d impôt III Encore quelques zones

Plus en détail