ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS"

Transcription

1 Service : Microbiologie Méthode technique ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : Rédaction : BLETTNER.C Visa : Date : Vérification technique : BOCA.J Visa : Date : Vérification qualité : BRIER.M Visa : Date : Approbation : BLETTNER.C Visa : Date : Nature de la modification : suppression des prélèvements de surfaces. Personnes ayant lu et compris le document : NOM FONCTION DATE VISA Remarques : Diffusion du document Lieu de diffusion (et/ou personne) Mode de diffusion Interne Externe Date de diffusion Visa Date de reprise de la version Page n 1/5

2 Table des matières : 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION REFERENCES DOCUMENTS ASSOCIES DEFINITION ORGANISATION MATERIEL DOCUMENTS D ENREGISTREMENT TECHNIQUES DE PRELEVEMENTS COLLECTE DE DENREES ALIMENTAIRES PRELEVEMENT DE DENREES ALIMENTAIRES TRANSPORT ET CONSERVATION TRANSPORT CONSERVATION CLASSEMENT ET ARCHIVAGE... 5 Page n 2/5

3 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Le présent document a pour objet de décrire les modes opératoires de prélèvement de denrées alimentaires en vue de l analyse microbiologique ainsi que le transport, la manipulation et la conservation des échantillons. 2. REFERENCES - Norme NF EN ISO 7218 " Microbiologie des Aliments Exigences générales et Recommandations " - Norme NF EN ISO/CEI "Exigences générales concernant la compétence des laboratoires d étalonnages et d essais" - Support de formation effectué le 19/06/2008 par Institut Pasteur de Lille "L assurance qualité en laboratoire de microbiologie alimentaire le prélèvement d échantillons" 3. DOCUMENTS ASSOCIES - MB PS 04 F1 : Fiche de demande d analyse alimentaire. 4. DEFINITION Prélèvement : acte qui consiste à obtenir l échantillon. Echantillon : quantité d un aliment représentatif d une denrée alimentaire ou d un lot d aliments prélevée dans des conditions stériles et destinée à la réalisation d analyses. Fiche de prélèvement : document renseigné par le préleveur pour assurer la traçabilité complète des conditions de prélèvement. 5. ORGANISATION 5.1. Matériel Avant le départ, le préleveur doit vérifier son matériel : adapté aux prélèvements à réaliser, quantité suffisante : -Désinfectant alimentaire. -Désinfectant pour les mains et papier essuie-mains. -Marqueurs, stylos, étiquettes. -Blouse, charlotte, sur-chaussures. -Enceinte isotherme de transfert à 2 compartiments avec blocs réfrigérants (un pour les denrées chaudes, l autre pour les froides) permettant le transport des échantillons du lieu de prélèvement au véhicule. -2 enceintes isothermes de transport ou une à 2 compartiments avec blocs réfrigérants permettant le transport des échantillons du véhicule au laboratoire (denrées chaudes et denrées froides séparées). -Thermomètre. -Matériel de prélèvement stérile si nécessaire (cuillères, fourchettes, couteaux... ). -Pots et sachets stériles Documents d enregistrement Page n 3/5

4 Avant le départ, le préleveur doit préparer les différents documents (fiche de demande d'analyse, formulaire de déplacement...). Sur le formulaire de demande d'analyse devront être renseignés : -coordonnées du demandeur de l'analyse : Nom, adresse, contact, tél... -références commande, offre ( si elles existent ). -conditions de prélèvement des échantillons : nom du préleveur, date et heure. -conditions de réception des échantillons : "reçu de", par, date et heure. -caractéristiques de chaque échantillon : dénomination, endroit, état, température de l'échantillon Techniques de prélèvements Dans tous les cas, si le préleveur entre dans la "zone propre" (cuisine, zone de production, chambre froide...), il doit revêtir une tenue de travail adéquate propre (blouse, charlotte, surchaussures...). Ne pas porter de bijoux aux mains ou mettre des gants propres lors du prélèvement Collecte de denrées alimentaires Lorsque les denrées sont conditionnées sous-vide, emballées ou en barquette de petite portion, le prélèvement est assimilé à une simple collecte. Pour cela, il convient uniquement d'identifier et de placer le prélèvement dans la glacière de transfert avec blocs réfrigérants en ayant pris soin de renseigner la fiche MB PS 04 F1 Fiche de demande d analyse alimentaire : -dénomination de la denrée -sa composition -son état (cru, cuit, fumé ) -son type d'emballage -sa température au moment de la collecte si possible, sinon la température environnante -ses dates de fabrication, cuisson, emballage, tranchage, DLC -les problèmes éventuels rencontrés (emballage percé, quantité insuffisante, températures de conservation trop élevées ) Prélèvement de denrées alimentaires -Se laver ou se désinfecter les mains. -Identifier l'échantillon sur le pot ou le sachet (dénomination, client, N identification...). -Prendre la température de l aliment avec un thermomètre désinfecté au préalable. -Prélever avec des couverts propres et stériles ou désinfectés, à un endroit différent de la piqûre du thermomètre, une quantité suffisante pour la prise d essai destinée aux analyses (environ 100g) et la placer dans un sachet ou un pot stérile hermétique. -Éviter tout contact avec les mains. -Placer l'échantillon dans la glacière de transfert avec blocs réfrigérants. -Renseigner la fiche MB PS 04 F1 Fiche de demande d analyse alimentaire comme ci-dessus ( ). NB : le prélèvement doit être représentatif de la denrée à analyser (ex. : un échantillon de couscous doit contenir aussi bien des légumes que de la semoule et de la viande) Transport et conservation Transport Arrivé au véhicule, transférer le ou les échantillon(s) dans la glacière de transport. Les échantillons chauds et froids doivent être stockés séparément. Page n 4/5

5 Le ou les prélèvement(s) ainsi réalisé(s) doi(ven)t être acheminé(s) au laboratoire dans les plus brefs délais. Durant le transport, l (es) échantillon(s) est (sont) conservé(s) dans une enceinte réfrigérée avec pain de glace. A l arrivée au laboratoire, mesurer la température de l enceinte et la noter sur la fiche de demande d'analyse. NB : les échantillons prélevés chauds doivent être ramenés à température de transport le plus rapidement possible. Examiner les échantillons le plus rapidement possible après leur réception, de préférence sous 24h ou comme convenu entre les parties concernées (analyse à DLC ). Pour les produits rapidement périssables (tels que les mollusques), il est recommandé de commencer l essai dans les 24h suivant le prélèvement. Pour les produits périssables (tels que le poisson, le lait cru ), il est recommandé de commencer l essai dans les 36h suivant le prélèvement Conservation Arrivés au laboratoire et dans l attente d analyses, les échantillons alimentaires sont conservés au réfrigérateur à 5 C ± 3 C. Après analyse, l échantillon est conservé au réfrigérateur 5 C ± 3 C pendant une semaine et en tout cas jusqu au rendu des résultats d analyse. 6. CLASSEMENT ET ARCHIVAGE Cette MT et les documents associés sont archivés selon la PG 12. Page n 5/5

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : Rédaction

Plus en détail

GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE

GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE Groupe GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE Rédaction Approbation Mise en application : Validation Guide d hygiène et de sécurité alimentaire CAFETERIAS / Création en septembre 2004 / Version A /

Plus en détail

LA DEMARCHE GLOBALE DE PREVENTION

LA DEMARCHE GLOBALE DE PREVENTION LA DEMARCHE GLOBALE DE PREVENTION La méthode HACCP olet 2 : Guide de mise en œuvre Constitution et réunion de l équipe HACCP 1- Définition de la méthode Année n+1 Participation active des agents 2-1.Évaluation

Plus en détail

Procédures d hygiène. Ces procédures nécessitent l achat de nouveau matériel et doivent être testées avant d être définitivement mises en œuvre.

Procédures d hygiène. Ces procédures nécessitent l achat de nouveau matériel et doivent être testées avant d être définitivement mises en œuvre. Note à Monsieur René HAMAITE, Directeur général, Direction générale du Sport. Via Monsieur Olivier DEGRYSE, Administrateur général de l Administration générale de l Aide à la Jeunesse, de la Santé et du

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives Référence : PT/RES/004-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques durant la période de stockage en réserve sèche. Mots clés : Denrées alimentaires / HACCP / Restauration / Stockage

Plus en détail

HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE

HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE Dr Erick KEROURIO DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS DE L ESSONNE Le cadre réglementaire LA RESTAURATION COLLECTIVE Notion de «clientèle» captive

Plus en détail

La chaîne du froid des produits alimentaires

La chaîne du froid des produits alimentaires La chaîne du froid des produits alimentaires Le consommateur a aussi son rôle à jouer La chaîne du froid, qu est-ce que c est? C est maintenir les aliments réfrigérés à une température basse qui leur permet

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE DDPP85 La Roche sur Yon 1 La DDPP de la Vendée Direction Départementale de la Protection des Populations Regroupe les anciens services vétérinaires

Plus en détail

M. Fosse Responsable. M. Dauzou Adjoint. M. FOSSE et son équipe vous préparent de bons petits plats...

M. Fosse Responsable. M. Dauzou Adjoint. M. FOSSE et son équipe vous préparent de bons petits plats... M. Fosse Responsable M. Dauzou Adjoint M. FOSSE et son équipe vous préparent de bons petits plats... Objectifs pédagogiques Assister à la réception et la vérification d une livraison Étudier les documents

Plus en détail

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE BRETTEVILLE SUR ODON PROCÉDURE ADAPTÉE PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P X:\CANTINE\CONSULTATION

Plus en détail

ANALYSES MICROBIOLOGIQUES ALIMENTAIRES

ANALYSES MICROBIOLOGIQUES ALIMENTAIRES ANALYSES MICROBIOLOGIQUES ALIMENTAIRES Page 2 sur 9 SOMMAIRE CADRE REGLEMENTAIRE DES ANALYSES MICROBIOLOGIQUES ALIMENTAIRES... 3 MODALITES D EXECUTION DE LA PRESTATION... 4 A. Le laboratoire d analyse...

Plus en détail

Français Exigences de sécurité alimentaire

Français Exigences de sécurité alimentaire Français Exigences de sécurité alimentaire Mars 2013 Ce document est organisé en chapitres du cours en ligne sur la sécurité alimentaire. Il indique les différences entre le contenu du cours et les exigences

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX

COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX Marché public pour la restauration scolaire (du 01/09/2015 au dernier jour précédent la rentrée scolaire 2016, renouvelable une fois) Date et heure limite de réception des offres

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL

SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL Références réglementaires : Règlement N 178/2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire

Plus en détail

Produits locaux et réglementation sanitaire

Produits locaux et réglementation sanitaire cuisiniers Produits locaux et réglementation sanitaire Les questions que se posent les cuisiniers sans agrément CE p romoting Economic Development through Local Food Developpement Economique par l Alimentation

Plus en détail

COMPTE RENDU CONTRÔLE HYGIENOSCOPIE

COMPTE RENDU CONTRÔLE HYGIENOSCOPIE COMPTE RENDU CONTRÔLE HYGIENOSCOPIE Client : JEAN CUISTOT TRAITEUR 31 RUE DE L 'OCEAN 17510 CHIVES jeancuistot.traiteur@club-internet.fr Tél. 05 46 33 64 21 Date de l'examen : 28-oct-2013 Technicien :

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

RECETTES ENRICHIES. Les protéines que nous trouvons dans nos aliments constituent notre masse musculaire.

RECETTES ENRICHIES. Les protéines que nous trouvons dans nos aliments constituent notre masse musculaire. Service Diététique Hôpital Saint Antoine 01.49.28.20.57 RECETTES ENRICHIES Les protéines que nous trouvons dans nos aliments constituent notre masse musculaire. Des traitements répétés et un manque d appétit

Plus en détail

DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES APPLICABLES À LA VENTE DE DENRÉES ALIMENTAIRES DANS LE CADRE DES GRANDES MANIFESTATIONS

DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES APPLICABLES À LA VENTE DE DENRÉES ALIMENTAIRES DANS LE CADRE DES GRANDES MANIFESTATIONS PRÉFET DE L EURE DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES APPLICABLES À LA VENTE DE DENRÉES ALIMENTAIRES DANS LE CADRE DES GRANDES MANIFESTATIONS Direction Départementale de la Protection des Populations de l Eure

Plus en détail

La restauration en maison de repos

La restauration en maison de repos La restauration en maison de repos La restauration en maison de repos! Un métier spécifique de plus en plus pointu au niveau de:! La sécurité alimentaire.! La gestion de la qualité.! L Optimisation des

Plus en détail

La restauration commerciale représente en Aquitaine, en termes d emplois, environ

La restauration commerciale représente en Aquitaine, en termes d emplois, environ Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi DIRECCTE Aquitaine PRÉFET DE LA RÉGION AQUITAINE Direction régionale de l alimentation, de l agriculture

Plus en détail

L hygiène en restauration

L hygiène en restauration L hygiène en restauration Remise directe au consommateur Avertissement : les fiches présentées dans cette rubrique ont valeur de première information synthétique et ne tiennent pas compte des spécificités

Plus en détail

ATELIERS THERAPEUTIQUES ET SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNAUTE D ETABLISSEMENTS RISLE ET PLATEAUX

ATELIERS THERAPEUTIQUES ET SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNAUTE D ETABLISSEMENTS RISLE ET PLATEAUX ATELIERS THERAPEUTIQUES ET SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNAUTE D ETABLISSEMENTS RISLE ET PLATEAUX La Communauté d établissements Hôpital local Le Neubourg EHPAD: Harcourt Brionne Pont-Authou Syndicat Inter-Hospitalier

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Sommaire Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Préparation et distribution des repas 1. Objectifs La distribution des repas peut présenter des pratiques diverses et nécessite de présenter de manière synthétique

Plus en détail

Hygiène alimentaire :

Hygiène alimentaire : Service juridique, des affaires réglementaires et européennes 03/07/2015 Hygiène alimentaire : - Bilan des contrôles officiels pour l année 2014 - Opération alimentation vacances 2015 La Direction Générale

Plus en détail

Maitrise des dangers en restauration collective

Maitrise des dangers en restauration collective PREFECTURE DE LA LOIRE ATLANTIQUE Maitrise des dangers en restauration collective DDPP44 26 NOVEMBRE 2013 --- La DDSV n'existe plus! RGPP: Directions Départementales Interministérielles Depuis le 1er janvier

Plus en détail

Produire sain, sans souffrances, sans nuisances

Produire sain, sans souffrances, sans nuisances Produire sain, sans souffrances, sans nuisances Entreposage Transport Transformation Préparation pour remise directe Production Consommation Tous les exploitants du secteur alimentaire doivent déclarer

Plus en détail

Décrire l'ensemble des mesures de maîtrise et des mesures de surveillance dans des procédures ou modes opératoires portés à la connaissance de tous.

Décrire l'ensemble des mesures de maîtrise et des mesures de surveillance dans des procédures ou modes opératoires portés à la connaissance de tous. DEMARCHE HACCP EN CUISINE CENTRALE Alimentation GROSJEAN L, Vénissieux Juin 2010 Objectif La démarche HACCP (de l'américain Hazard Analysis Critical Control Point) est une méthode préventive visant à maîtriser

Plus en détail

ENGAGEMENT INITIAL DE L'OPERATEUR POUR LA PREPARATION DE PLATS CUISINES A BASE DE VIANDE OVINE 1

ENGAGEMENT INITIAL DE L'OPERATEUR POUR LA PREPARATION DE PLATS CUISINES A BASE DE VIANDE OVINE 1 Annexe 1 Page 1/9 ENGAGEMENT INITIAL DE L'OPERATEUR POUR LA PREPARATION DE PLATS CUISINES A BASE DE VIANDE OVINE 1 Je soussigné(e) en qualité de De l'entreprise Raison sociale:. Adresse:..... N de téléphone:.

Plus en détail

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440 Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d ouvrage

Plus en détail

Le système HACCP. Plan. Plan. Introduction :

Le système HACCP. Plan. Plan. Introduction : Le système HACCP Introduction : Plan L importance de l alimentation Le risque alimentaire La gestion de la qualité : Les systèmes d assurance de la qualité Le système HACCP Origine Objectifs Principes

Plus en détail

Préparation de repas journaliers pour le service de portage à domicile

Préparation de repas journaliers pour le service de portage à domicile Centre Communal d Action Sociale de CARNOULES Département du Var Préparation de repas journaliers pour le service de portage à domicile CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE PRESTATION

Plus en détail

Instructions COMMUNAUTE FRANCAISE DE Belgique

Instructions COMMUNAUTE FRANCAISE DE Belgique Dossier HACCP 2 Instructions COMMUNAUTE FRANCAISE DE Belgique SOMMAIRE Dossier HACCP 7. MAITRISE DES RISQUES ALIMENTAIRES 7.1. Maîtriser les risques communs 7.1.1. Points critiques 7.1.2. Autocontrôle,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE DESTINES AU SERVICE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE DE SEMBLANÇAY N MARCHE : CANT.2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Personne

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) :

BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) : BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) : PLAN DE MAÎTRISE DES TEMPERATURES A TOUTES LES ETAPES DU MACROPROCESSUS : Programme Pré-Requis Opérationnel (PRPo) et/ou des étapes cruciales à maîtriser (CCP). Maîtrise

Plus en détail

Rapport de stage ANNEE SCOLAIRE 2013/2014. Elève de 3ème Collège 35740 PACE. Restaurant scolaire du Haut Chemin. p.1

Rapport de stage ANNEE SCOLAIRE 2013/2014. Elève de 3ème Collège 35740 PACE. Restaurant scolaire du Haut Chemin. p.1 Rapport de stage ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 Elève de 3ème Collège 35740 PACE Restaurant scolaire du Haut Chemin p.1 Sommaire Introduction L entreprise Fiche d identité Situation géographique Activité principe

Plus en détail

HYGIENE DANS LES OFFICES ALIMENTAIRES : les pratiques de terrain

HYGIENE DANS LES OFFICES ALIMENTAIRES : les pratiques de terrain HYGIENE DANS LES OFFICES ALIMENTAIRES : les pratiques de terrain 10èmes Journées de l A.H.P. A.Vandeputte C. Pourrier RECEPTION DES CHARIOTS Contrôle des températures : Entre la remise en température et

Plus en détail

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX Date: SITE: Heure: par: MENTION GLOBAL DE L'AUDIT: NOMBRE D'ECARTS CONSTATES: ECARTS CONSTATES: 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE 1.1 Déclaration de l'établissement

Plus en détail

CODE D USAGES EN MATIÈRE D HYGIÈNE POUR LES ALIMENTS RÉFRIGÈRES CONDITIONNES DE DURÉE DE CONSERVATION PROLONGÉE CAC/RCP 46-1999

CODE D USAGES EN MATIÈRE D HYGIÈNE POUR LES ALIMENTS RÉFRIGÈRES CONDITIONNES DE DURÉE DE CONSERVATION PROLONGÉE CAC/RCP 46-1999 CAC/RCP 46 Page 1 of 22 CODE D USAGES EN MATIÈRE D HYGIÈNE POUR LES ALIMENTS RÉFRIGÈRES CONDITIONNES DE DURÉE DE CONSERVATION PROLONGÉE CAC/RCP 46-1999 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...2 1. OBJECTIFS...2

Plus en détail

Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM)

Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE, ET DES AFFAIRES RURALES Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Document aimab Document aimablement

Plus en détail

Collecte des échantillons. Collecte des échantillons Identité des aliments Nom common/alternative Ex. maïs, haricot de Nigeria

Collecte des échantillons. Collecte des échantillons Identité des aliments Nom common/alternative Ex. maïs, haricot de Nigeria Préparation, manipulation et stockage des échantillons West Africa Graduate Course on Food Composition and Biodiversity, Ghana, 20-31 July 2009 George Amponsah Annor Basé sur Greenfield and Southgate,

Plus en détail

DÉMARCHE HACCP RESTAURATION. Guide pour l analyse des dangers. Restauration commerciale Restauration collective à caractère social

DÉMARCHE HACCP RESTAURATION. Guide pour l analyse des dangers. Restauration commerciale Restauration collective à caractère social DÉMARCHE HACCP EN RESTAURATION Guide pour l analyse des dangers Restauration commerciale Restauration collective à caractère social Ce livre a obtenu un prix dans la catégorie ouvrages professionnels -

Plus en détail

Guide pour piloter la formalisation de son Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS)

Guide pour piloter la formalisation de son Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) Guide pour piloter la formalisation de son Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) Pascal PEYRONNET : ingénieur en restauration CHU Limoges formateur pour le réseau LINUT RAPPEL DE LA REGLEMENTATION Réglement

Plus en détail

GESTION DE LA QUALITE JAVA + Date : 21/12/2014 Page : 1/8

GESTION DE LA QUALITE JAVA + Date : 21/12/2014 Page : 1/8 Page : 1/8 Cher client, En tant que distributeur, JAVA veut non seulement être l'interface entre le producteur et la cuisine industrielle, mais également un filtre de qualité, qui exerce un contrôle efficace

Plus en détail

Objet : Assurer une bonne hygiène et une bonne conservation des aliments et des médicaments nécessitant une conservation au réfrigérateur.

Objet : Assurer une bonne hygiène et une bonne conservation des aliments et des médicaments nécessitant une conservation au réfrigérateur. Référence : PT/HYG/007-A Page :Page 1 sur 7 Objet : Assurer une bonne hygiène et une bonne conservation des aliments et des médicaments nécessitant une conservation au réfrigérateur. Résumé des modifications

Plus en détail

Projets normatifs en cours en France, en Europe et à l international Plan Qu est que la normalisation? Quelles sont les «sources» du programme de normalisation dans le domaine de la chaîne du froid des

Plus en détail

Guide pratique et réglementaire

Guide pratique et réglementaire E V I T C E L L O C N O I T A R e r i RESTAU a t n e m i l a ide a d s n o i t a i er aux assoc Guide pratique et réglementaire Donn uv.fr tion.go ta alimen Remerciements C e guide a été élaboré par la

Plus en détail

Expo 60+ 09/10/2009. sodexo.com

Expo 60+ 09/10/2009. sodexo.com Expo 60+ 09/10/2009 Smiley AFSCA en restauration collective - De la législation à la mise en application sodexo.com Sommaire 1. Définition & législation 2. Mise en application page 2 Développement d un

Plus en détail

Hygiène alimentaire. Réglementation. Restaurants et commerces alimentaires

Hygiène alimentaire. Réglementation. Restaurants et commerces alimentaires Hygiène alimentaire Réglementation Restaurants et commerces alimentaires Hygiène alimentaire Sommaire Avant de s installer, les démarches à suivre p.3/4 Concevoir la cuisine p.5 Hygiène - Les bonnes pratiques

Plus en détail

Annexe n 6 des Conditions particulières d'achat EQUIPEMENTS

Annexe n 6 des Conditions particulières d'achat EQUIPEMENTS EQUIPEMENT MESURE AUTOMATE MAINTENANCE Annexe n 6 des Conditions particulières d'achat EQUIPEMENTS Nom Fonction Date et Signature Référent Métrologie Maintenance Examens Rédaction Gilles LE MAILLOT de

Plus en détail

Les Fourneaux de Marthe et Matthieu Edition 2009 Page 1/22

Les Fourneaux de Marthe et Matthieu Edition 2009 Page 1/22 Les Fourneaux de Marthe et Matthieu Edition 2009 Page 1/22 Les Fourneaux de Marthe et Matthieu Edition 2009 Page 2/22 Introduction L ESAT les Fourneaux de Marthe et Matthieu propose une activité restauration

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

Camp accueillant des mineurs

Camp accueillant des mineurs FORMATION HYGIENE 2007 Camp accueillant des mineurs 1 Les référentiels Arrêté interministériel du 29 septembre 1997 fixant les conditions d'hygiène applicables dans les établissement de restauration collective

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

Contexte réglementaire en hygiène alimentaire

Contexte réglementaire en hygiène alimentaire Contexte réglementaire en hygiène alimentaire 1 Réforme de la législation communautaire pour la restauration collective Approche traditionnelle = obligation de moyens Réglementation Arrêté Ministériel

Plus en détail

Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Service de l Alimentation Jardin botanique 97109 BASSE TERRE

Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Service de l Alimentation Jardin botanique 97109 BASSE TERRE Réglementation relative à l hygiène alimentaire des marchands ambulants et des vendeurs sur foires et marchés (Activités de restauration, vente de poissons, activités de boucherie, charcuteries, pâtisseries,

Plus en détail

Qualité. Sécurité Alimentaire

Qualité. Sécurité Alimentaire Le service Qualité Présentation du Service Démarche Qualité Qualité Réalisation des dossiers d agrément sanitaire pour les cuisines centrales >60 affermés API Réalisation des dossiers d accréditation en

Plus en détail

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d'ouvrage / Pouvoir Adjudicateur : Communauté de Communes

Plus en détail

EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS

EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS Service Santé Environnement Alain BETHEMBOS ingénieur d études Patrick MAGNEZ technicien sanitaire 1 PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Le PMS (Plan de Maîtrise Sanitaire)

Plus en détail

AVIS 1 / 6. Afssa Saisine n 2008-SA-0359 Saisine liée n 2007-SA-0174 et 2006-SA-0215. Maisons-Alfort, le 10 avril 2009

AVIS 1 / 6. Afssa Saisine n 2008-SA-0359 Saisine liée n 2007-SA-0174 et 2006-SA-0215. Maisons-Alfort, le 10 avril 2009 Maisons-Alfort, le 10 avril 2009 AVIS LA DIRECTRICE GÉNÉRALE de l Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif à la demande d'avis complémentaire concernant les références applicables aux

Plus en détail

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso)

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) PLAN 1) Le point sur la réglementation en matière de prélèvements et d analyses alimentaires 2) Comment déterminer la durée

Plus en détail

DOSSIER TYPE POUR L OBTENTION ET LE MAINTIEN DE L AGRÉMENT SANITAIRE pour les établissements de production de denrées alimentaires d origine animale

DOSSIER TYPE POUR L OBTENTION ET LE MAINTIEN DE L AGRÉMENT SANITAIRE pour les établissements de production de denrées alimentaires d origine animale CONFEDERATION NATIONALE DES CHARCUTIERS TRAITEURS ET TRAITEURS 15 rue Jacques Bingen 75017 PARIS 01 44 29 90 55 Fax : 01 42 67 56 33 Email : c.n.c.t@orange.fr POLE D INNOVATION TECHNOLOGIQUE DES CHARCUTIERS

Plus en détail

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE DIRECTION GENERALE DU CONTROLE ECONOMIQUE ET DE LA REPRESSION DES FRAUDES DIRECTION DU CONTROLE DE LA QUALITE ET DE LA REPRESSION

Plus en détail

Respect des règles d hygiène

Respect des règles d hygiène Respect des règles d hygiène Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité des aliments. Vérifier les

Plus en détail

L agent polyvalent de restauration. Réglementation de la sécurité sanitaire des aliments

L agent polyvalent de restauration. Réglementation de la sécurité sanitaire des aliments L agent polyvalent de restauration Réglementation de la sécurité sanitaire des aliments Gilles Weiskircher Inspecteur des services vétérinaires Strasbourg Version 1 du 15/03/2013 Informations préalables

Plus en détail

Prescription > dispensation > Administration > Gestion des produits de santé

Prescription > dispensation > Administration > Gestion des produits de santé Page 1 sur 6 Décembre Définition : Définir les règles de gestion des médicaments dans les unités de soins, au regard de la réglementation de qualité et pour garantir sa qualité et son effet thérapeutique.

Plus en détail

LES INCONTOURNABLES DE L HYGIENE ALIMENTAIRE EN RESTAURANT SATELLITE

LES INCONTOURNABLES DE L HYGIENE ALIMENTAIRE EN RESTAURANT SATELLITE LES INCONTOURNABLES DE L HYGIENE ALIMENTAIRE EN RESTAURANT SATELLITE Direction Départementale de la Protection des Populations De Seine-Saint-Denis (DDPP 93) - Immeuble l Européen - 5 et 7 promenade Jean

Plus en détail

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Objectifs : Citer les traitements thermiques et de conservation, leurs caractéristiques et leurs effets sur la flore microbienne Justifier les modes de

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS (1/30pages) CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS ANNEE : 2015 Date de mise à jour : 09/03/2015 1 - Microbiologie des eaux - Microbiologie des aliments Formation technique de Microbiologie HYGIÈNE

Plus en détail

Service intercommunal

Service intercommunal Service intercommunal de portage de repas à domicile Des repas de tradition, Fait maison! Août 2014 La cuisine centrale de Saint-Vincent Le service de restauration collective Le service de restauration

Plus en détail

la Région Date de Réalisation : 03/11/2008 Unité Lycées

la Région Date de Réalisation : 03/11/2008 Unité Lycées la Région Date de Réalisation : 03/11/2008 Ce document a été élaboré afin de vous aider dans votre travail quotidien à mieux respecter les règles d hygiène en restauration scolaire. Il a été réalisé par

Plus en détail

Dans l hôpital Dans le service

Dans l hôpital Dans le service Dans l hôpital Dans le service LE CIRCUIT DU LINGE A L HOPITAL Principe du circuit: 1) Evaluer: risque encouru (patient, personnel, environnement, linge propre). 2) Mettre en œuvre les dispositions suivantes:

Plus en détail

Certificat d aptitude professionnelle assistant(e) technique en milieux familial et collectif ANNEXE 1

Certificat d aptitude professionnelle assistant(e) technique en milieux familial et collectif ANNEXE 1 ANNEXE 1 Référentiel d activités et professionnelles et de certification Savoirs associés Unités 1 REFERENTIELS D ACTIVITES PROFESSIONNELLES DES EMPLOIS POLYVALENTS EN COLLECTIVITE ET DES EMPLOIS FAMILIAUX

Plus en détail

PROCEDURE ADAPTEE PREPARATION DES REPAS POUR LES BENEFICIAIRES DU PORT DE REPAS A DOMICILE,

PROCEDURE ADAPTEE PREPARATION DES REPAS POUR LES BENEFICIAIRES DU PORT DE REPAS A DOMICILE, DEPARTEMENT DU NORD COMMUNE DE GRANDE-SYNTHE ARRONDISSEMENT DE DUNKERQUE Année 2014 PROCEDURE ADAPTEE PREPARATION DES REPAS POUR LES BENEFICIAIRES DU PORT DE REPAS A DOMICILE, CAHIER DES CHARGES Page 1

Plus en détail

Guide. municipal. de la restauration scolaire

Guide. municipal. de la restauration scolaire Guide municipal de la restauration scolaire Editorial EDITORIAL Mesdames, Messieurs, Chers amis, assiette. Le bon sens populaire nous enseigne que la première des pharmacies se trouve dans notre Derrière

Plus en détail

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d'ouvrage / Pouvoir Adjudicateur : Communauté de Communes

Plus en détail

H A C C P. DEFINITION Hazard analysis control critical points. Analyse des dangers et maîtrise des points critiques

H A C C P. DEFINITION Hazard analysis control critical points. Analyse des dangers et maîtrise des points critiques H A C C P DEFINITION Hazard analysis control critical points Analyse des dangers et maîtrise des points critiques Pourquoi HACCP? Satisfaire à la réglementation Garantir la qualité hygiénique des aliments

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE Syndicat Intercommunal de Regroupement Pédagogique 8 Place de la Mairie 28800 LE GAULT SAINT DENIS 02.37.47.28.85 RESTAURATION SCOLAIRE CAHIER DES CHARGES 1 Article 1 : Objet Les stipulations du présent

Plus en détail

l arrêté du 29 septembre 1997

l arrêté du 29 septembre 1997 FRANCAISE Texte de base : l arrêté du 29 septembre 1997 fixant les conditions d hygiène applicables dans les établissements de restauration collective à caractère social. Son contenu s articule autour

Plus en détail

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations ++ FA1 CHARCUTERIES RISQUES POTENTIELS Conditions particulières Microbes potentiels ou 1.1. Charcuteries fraîches - Pâtés - Jambons cuits - Saucisses Toutes charcuteries humides et peu salées : toutes

Plus en détail

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15 Baccalauréat professionnel COMMERCIALISATION ET SERVICES EN RESTAURATION E32 Sous-épreuve d organisation et de mise en œuvre d un service C O N S I G N E S S O M M A I R E 1. Contexte de l épreuve. Page

Plus en détail

Formation aux enseignants intervenant en SEGPA

Formation aux enseignants intervenant en SEGPA Formation aux enseignants intervenant en SEGPA Réglementation de la sécurité sanitaire des aliments Informations préalables Ce document informe des dispositions réglementaires en vigueur et applicables

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Eaux, Environnement, Hygiène Alimentaire, Recherche & Développement Agréé par le Ministère de la Santé Membre des réseaux d intercomparaisons AGLAE et RAEMA CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Microbiologie

Plus en détail

HYGIENE DES ALIMENTS FICHES TECHNIQUES

HYGIENE DES ALIMENTS FICHES TECHNIQUES HYGIENE DES ALIMENTS FICHES TECHNIQUES Dernière mise à jour : 26 mars 2013 1 SOMMAIRE LA MARCHE EN AVANT. 2 FICHE : LE PERSONNEL.. 8 FICHE : AMENAGEMENT DES LOCAUX ET EQUIPEMENTS... 9 FICHES : FONCTIONNEMENT....

Plus en détail

FONCTIONNEMENT ET HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL. I F A S Promotion 2015/2016

FONCTIONNEMENT ET HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL. I F A S Promotion 2015/2016 FONCTIONNEMENT ET HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL I F A S Promotion 2015/2016 Définition de la fonction restauration d'un établissement de santé Nutritionnel (en liaison avec les

Plus en détail

LE PORTAGE A DOMICILE

LE PORTAGE A DOMICILE Pour plus de renseignements, veuillez contacter LIVRET D ACCUEIL Le service portage des repas aux coordonnées ci-dessous Centre Communal d Action Sociale Place François Mitterrand 37300 JOUE LES TOURS

Plus en détail

ANNEXE 3 QUESTIONNAIRE D IDENTIFICATION ET D INFORMATION SUR LES FOURNISSEURS DE PRODUITS MÉDICAUX (MODÈLE)

ANNEXE 3 QUESTIONNAIRE D IDENTIFICATION ET D INFORMATION SUR LES FOURNISSEURS DE PRODUITS MÉDICAUX (MODÈLE) ANNEXE 3 QUESTIONNAIRE D IDENTIFICATION ET D INFORMATION SUR LES FOURNISSEURS DE PRODUITS MÉDICAUX (MODÈLE) NOTE EXPLICATIVE Le présent questionnaire est destiné à l identification des candidats, à l information

Plus en détail

Procédure d intervention. Détection de Listeria monocytogenes dans un aliment prêt à manger

Procédure d intervention. Détection de Listeria monocytogenes dans un aliment prêt à manger Procédure d intervention Détection de Listeria monocytogenes dans un aliment prêt à manger TABLE DES MATIÈRES POURQUOI VÉRIFIER LA PRÉSENCE DE LISTERIA MONOCYTOGENES DANS LES ALIMENTS PRÊTS À MANGER...

Plus en détail

pour l écoconsommation

pour l écoconsommation pour l écoconsommation Les enjeux Depuis 40 ans, l évolution des modes de consommation a favorisé la multiplication des emballages. Aujourd hui, un Français produit 125 kg de déchets d emballages par an.

Plus en détail

L'autocontrôle dans une PME du secteur alimentaire

L'autocontrôle dans une PME du secteur alimentaire L'autocontrôle dans une PME du secteur alimentaire L'autocontrôle est un système de gestion de la qualité visant le respect des exigences légales en matière d'hygiène et une protection efficace du consommateur.

Plus en détail

Réglementation. Présentation du «paquet» hygiène. -Food law -852/2004. -Agrément. -21 décembre 2009 PMS

Réglementation. Présentation du «paquet» hygiène. -Food law -852/2004. -Agrément. -21 décembre 2009 PMS Réglementation Présentation du «paquet» hygiène -Food law -852/2004 -Agrément -21 décembre 2009 PMS Le paquet hygiène Les textes réglementaires De HACCP au PMS, ce qui a changé Le PMS Avant le paquet hygiène

Plus en détail

CAP Services Hôteliers EP2- B : Service du petit déjeuner (Épreuve écrite)

CAP Services Hôteliers EP2- B : Service du petit déjeuner (Épreuve écrite) NE RIEN ÉCRIRE DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Épreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms :

Plus en détail

Livraison de repas à domicile

Livraison de repas à domicile Législation et réglementation GUIDES DE BONNES PRATIQUES D hygiène Livraison de repas à domicile Les éditions des journaux officiels Guide de bonnes pratiques d hygiène et d application des principes HACCP

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Date de révision : 19/12/2012 Indice de révision : J Exemplaire à diffusion non contrôlée

MANUEL QUALITE. Date de révision : 19/12/2012 Indice de révision : J Exemplaire à diffusion non contrôlée MANUEL QUALITE Date de révision : 19/12/2012 Indice de révision : J Exemplaire à diffusion non contrôlée Rédigé par : C. Le Guiner - Responsable Qualité Approuvé par : N. Charleux - Directrice BP 14169

Plus en détail

Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017

Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017 Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017 Dans le cadre de ses activités, l Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette EPPGHV

Plus en détail

Hygiène alimentaire. Introduction

Hygiène alimentaire. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Hygiène alimentaire Introduction Le temps de travail ne permet pas souvent aux salariés de déjeuner chez eux

Plus en détail

Réglementation sur les marchés

Réglementation sur les marchés Réglementation sur les marchés 1. Responsabilités et assurances sur les marchés des producteurs de pays 1. Responsabilité et assurances sur les marchés 1.1 S agissant des producteurs sous licenciés : Ils

Plus en détail

L hygiène alimentaire en EPHAD

L hygiène alimentaire en EPHAD L hygiène alimentaire en EPHAD Isabelle Parmentier 24 mai 2012 L hygiène alimentaire en EPHAD Isabelle Parmentier 24 mai 2012 Introduction (1/2) Le repas est un moment «fort»de la journée des personnes

Plus en détail