RE SOLUTIONS CHAPITRE 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "201-105-RE SOLUTIONS CHAPITRE 1"

Transcription

1 Chapitre1 Matrices RE SOLUTIONS CHAPITRE 1 EXERCICES a) 1 3 Ë Ë 1 16 pas défini d) e) Ë Ë a) Ë4 4 0 Ë Ë a) Ë Ë Ë a) Ë , 045 1, 04 1, Ë Ë Ë a) 605, 743, 902, 11, , 864, 946, 11, , 1001, 1128, 1276, Ë902, 1034, 1282, 1370, 605, 745, 900, 11, , 865, 945, 11, , 1000, 1130, 1275, Ë900, 1035, 1280, 1370, 696, 857, 10, 35 13, , 995, 10, 87 13, 63 10, 01 11, 50 13, 00 14, 67 Ë10, 35 11, 91 14, 72 15, a) Ë Ë Ë5 5 6 Ë Ë Ë Ë Tous les articles dont les quantités sont négatives doivent être produits en priorité pour répondre à la demande.

2 2 Chapitre 1 Matrices 7. a) 6 8 Ë Ë Ë d) pas défini t 8. a) A + A Ë La matrice A + A t est toujours symétrique. EXERCICES a) Ë Ë Ë0 0 d) Ë Non; A B 8 7 B A Ë 9 17 et 17 3 Ë a) Ë Ë Ë 17 4 d) pas défini En effectuant le produit des matrices, on trouve a + c b + d 0 0 Ë4a + 2c 4b + 2d Ë0 0. On cherche donc a et c tels que 2a + c 0 et 4a + 2c 0. Ces deux équations ont les mêmes solutions et la condition s écrit c 2a. En donnant une valeur particulière à a dans cette équation, on aura donc une valeur c qui satisfait à la condition. En posant a 1, par exemple, on trouve c 2. De plus, on cherche b et d tels que 2b + d 0 et 4b + 2d 0. Ces deux équations ont les mêmes solutions et la condition s écrit d 2b. En donnant une valeur particulière à b dans cette équation, on aura une valeur d qui satisfait à la condition. En posant b 4, par exemple, on trouve d La matrice B Ë 2 8 satisfait donc à la condition posée. En effet A B Ë4 2 Ë 2 8 Ë0 0 On remarque que la matrice B satisfaisant à la condition posée n est pas unique. De plus, B A Ë 2 8 Ë 4 2 Ë Donc A B π B A. 5. a) A B et B A Un des produits donne une matrice 2 2 et l autre donne une matrice Ë 5 81 Ë A B 7 2 B A Ë 0 0 et 14 4 Ë 1 3 Les deux produits donnent une matrice 2 2. Cependant, les deux matrices sont différentes car les éléments des matrices sont différents A B , B A Ë Ë Les deux produits donnent une matrice 3 3. Cependant, les deux matrices sont différentes car les éléments des matrices sont différents.

3 Chapitre1 Matrices 3 d) Soit, par exemple, A 3 0 B 2 0 et Ë0 3 Ë0 2. On a alors A B B A 6 0 Ë a) (A + B) t A t + B t 6 7 Ë2 5, (A B)t B t A t 1 37 Ë16 6. (A + B) t et A t + B t ne sont pas définies. (A B) t B t A t (A + B) t A t + B t , (A B)t B t A t Ë Ë Ë a) Ï heures à l atelier de sciage Ë2 1 1 Ë16 Ë Ô, soit Ì heures à l atelier d assemblage 98 ÓÔ 98 heures à l atelier de sablage Pour trouver le coût de production en salaires, il faut effectuer le produit matriciel de la matrice des salaires horaires par la matrice des temps de réalisation, soit : 187 ( 10, 75 7, 53 8, 25) $ Ë 77,17 98 Le coût de réalisation d un exemplaire est obtenu en calculant le produit de la matrice des salaires horaires par la matrice des temps de réalisation de chaque article, soit : ( 10, 75 7, 53 8, 25) , 81 37, 28 55, 56 Ë ( ) Le coût est donc de 63,81 $ pour un bureau, 37,28 $ pour une chaise et 55,56 $ pour une table. 8.a) , 2 16, 65 Ï1 802 unités de bois 273, 2, Ë12, 08, 14, Ë52 Ë Ô soit Ì273,2 unités de contreplaqué 184, 8 ÓÔ 184,8 unités d aggloméré Ï182 h et 10 min à l atelier de sciage Ë Ë52 Ë Ô, soit Ì111 h et 30 min à l atelier d assemblage ÓÔ 153 h et 35 min à l atelier de sablage La réalisation nécessite donc 182 heures et 10 minutes de travail à l atelier de sciage, 111 heures et 30 minutes à l atelier d assemblage et 153 heures et 35 minutes à l atelier de sablage. 9. a) Ë 6 3 Ë 6 3 Ë Ë Ë Ë a) A A Ë, Ë. La matrice A est nilpotente d indice a a A 0 3a a, A Ë0 9a 3a. La matrice A est nilpotente d indice 3. Ë0 0 0 Les deux exemples des parties a et b suggèrent que oui. d) Soit A une matrice nilpotente d indice 3. On a alors A 3 0. Par les propriétés des opérations, on a (aa) 3 (aa) (aa) (aa) aaa (A A A) a 3 A 3 a Donc, la matrice aa est nilpotente d indice 3.

4 4 Chapitre 1 Matrices e) Soit A une matrice nilpotente d indice n. On a alors A n 0. Par les propriétés des opérations, on a n n n n ( aa) ( aa) ( aa)... ( aa) ( aa... a)( A A... A) a A a n fois n fois n fois Donc, la matrice aa est nilpotente d indice n. 11. a) t t A A et A A Ë Ë A A t et A t A sont des matrices symétriques quelle que soit la matrice A. Soit A une matrice. Pour montrer que la matrice A A t est symétrique, il faut montrer qu elle est égale à sa transposée. On a, par les propriétés des opérations : (A A t ) t A tt A t A A t. La matrice A A t est donc symétrique. De même pour A t A. 12. Parce que (A + B) 2 A 2 + AB + BA + B 2. Le produit matriciel n est pas commutatif, c est-à-dire que AB π BA. 13. A A et A , Ë0 0 4 Ë0 0 8 Ë Les puissances d une matrice triangulaire supérieure sont également des matrices triangulaires supérieures. 14. Soit A, une matrice idempotente, c est-à-dire A 2 A. On doit montrer que (A t ) 2 A t. Or, (A t ) 2 A t A t, par définition du produit; (A A) t, puisque (A B) t B t A t ; (A 2 ) t, par définition du produit; (A) t, puisque A 2 A. 15. Soit A, une matrice nilpotente d indice 2, c est-à-dire A 2 0. On doit montrer que (A t ) 2 0. Or, (A t ) 2 A t A t (A A) t, puisque (A B) t B t A t (A 2 ) t 0 t 0, puisque A Soit A, une matrice nilpotente d indice 3, c est-à-dire A 3 0. On doit montrer que (A t ) 3 0. Or, (A t ) 3 A t A t A t, par définition; (A t A t ) A t, par associativité; (A A) t A t, puisque (A B) t B t A t ; [ A (A A)] t, puisque (A B) t B t A t ; [A A A] t, par associativité; (A 3 ) t, par associativité; 0 t 0, puisque A a) B R Ë et Ë B + R Ë ( 1 1 1) Ë ( ) L opération donne le nombre total de chaque sorte de jus de fruits vendus durant la fin de semaine, soit 243 jus d orange, 396 jus de raisin et 341 jus de pomme. d) Ë Ë1 Ë. 345 L opération donne le nombre de jus de fruits vendus pour chacune des journées de la fin de semaine, soit 272 jus le vendredi, 363 jus le samedi et 345 jus le dimanche.

5 Chapitre1 Matrices e) ( 111) Ë ( ). L opération donne le total des ventes durant la fin de semaine, soit 980 jus. On peut également effectuer l opération suivante : ( ) Ë ( ). 1 f) P 100, C Ë 040, 140, et Ë 060,. g) A 100, 040, 060, 120, 050, Ë 140, 060, 080, 120, 050, 070, h) , 040, 060, ,,,,,, Ë Ë Ë,,,,,, 424, , , 50 L opération donne les revenus, les coûts et les profits pour chacune des journées de la fin de semaine. Revenus Coûts Profits Vendredi 335, , , 80 Samedi 447, , , 00 Dimanche Ë 424, , , 50 i) ( 111),,, Ë,,, (,,, ) 424, , , 50 j) Le produit donne 1, , ; Ë Ë , Ë k) 115, 040, 046, 060, 069, Ë050, Ë l) 120, 058, 100, 120, 140, 120, 046, 074, 168, Ë120, Ë m) 168, 069, 099, 144, Ë144, 058, 086, n) , 046, 074, ,,,,,, Ë Ë Ë,,,,,, 763, , , , , , 45 o) ( 111) 805, , , , , , 48 Ë763, , , 52 ( )

6 6 Chapitre 1 Matrices

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 11 décembre 005 1 Calcul matriciel Une matrice n m est un tableau de nombres à n lignes( et m colonnes. 1 0 Par exemple, avec n = et m =, on peut considérer

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Exo7. Matrice d une application linéaire. Corrections d Arnaud Bodin.

Exo7. Matrice d une application linéaire. Corrections d Arnaud Bodin. Exo7 Matrice d une application linéaire Corrections d Arnaud odin. Exercice Soit R muni de la base canonique = ( i, j). Soit f : R R la projection sur l axe des abscisses R i parallèlement à R( i + j).

Plus en détail

Chapitre 2. Matrices

Chapitre 2. Matrices Département de mathématiques et informatique L1S1, module A ou B Chapitre 2 Matrices Emmanuel Royer emmanuelroyer@mathuniv-bpclermontfr Ce texte mis gratuitement à votre disposition a été rédigé grâce

Plus en détail

Montant de base CHF/an 523.20 - Montant de base CHF/an 996.00 -

Montant de base CHF/an 523.20 - Montant de base CHF/an 996.00 - TARIF SIMPLE 2015 BT simple Prix de la consommation ct./kwh 9.28 1.33 MT simple Prix de la consommation ct./kwh 4.43 1.38 - Basse tension (BT), moyenne tension (MT) - Le tarif Simple n est pas applicable

Plus en détail

NOTATIONS PRÉLIMINAIRES

NOTATIONS PRÉLIMINAIRES Pour le Jeudi 14 Octobre 2010 NOTATIONS Soit V un espace vectoriel réel ; l'espace vectoriel des endomorphismes de l'espace vectoriel V est désigné par L(V ). Soit f un endomorphisme de l'espace vectoriel

Plus en détail

X-ENS PSI - 2009 Un corrigé

X-ENS PSI - 2009 Un corrigé X-ENS PSI - 009 Un corrigé Première partie.. Des calculs élémentaires donnent χ A(α) = χ B(α) = X X + et χ A(α)+B(α) = X X + 4α + 4 On en déduit que Sp(A(α)) = Sp(B(α)) = {j, j } où j = e iπ 3 Sp(A(α)

Plus en détail

La programmation linéaire : une introduction. Qu est-ce qu un programme linéaire? Terminologie. Écriture mathématique

La programmation linéaire : une introduction. Qu est-ce qu un programme linéaire? Terminologie. Écriture mathématique La programmation linéaire : une introduction Qu est-ce qu un programme linéaire? Qu est-ce qu un programme linéaire? Exemples : allocation de ressources problème de recouvrement Hypothèses de la programmation

Plus en détail

La fonction logique réalisée par un opérateur binaire peut toujours être définie par une expression littérale.

La fonction logique réalisée par un opérateur binaire peut toujours être définie par une expression littérale. GM Sciences et Techniques Industrielles Page sur 5 Automatique et Informatique Industrielle Génie Mécanique Cours Première & - LA VARIABLE BINAIRE L électrotechnique, l électronique et la mécanique étudient

Plus en détail

Exo7. Sujets de l année 2008-2009. 1 Partiel. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay. Exercice 1 Soit A une matrice 2 2 à coefficients réels.

Exo7. Sujets de l année 2008-2009. 1 Partiel. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay. Exercice 1 Soit A une matrice 2 2 à coefficients réels. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay Exo7 Sujets de l année 28-29 1 Partiel Exercice 1 Soit A une matrice 2 2 à coefficients réels. On suppose a + c = b + d = 1 et a b 1. ( ) a b c d 1. Soient (x 1,x

Plus en détail

1 Définition et premières propriétés des congruences

1 Définition et premières propriétés des congruences Université Paris 13, Institut Galilée Département de Mathématiques Licence 2ème année Informatique 2013-2014 Cours de Mathématiques pour l Informatique Des nombres aux structures Sylviane R. Schwer Leçon

Plus en détail

Nombre dérivé et tangente

Nombre dérivé et tangente Nombre dérivé et tangente I) Interprétation graphique 1) Taux de variation d une fonction en un point. Soit une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative

Plus en détail

Contrôle final de Thermique,

Contrôle final de Thermique, Contrôle final de Thermique, GM3C mars 08 2heures, tous documents autorisés Calculatrices autorisées Problèmes de refroidissement d un ordinateur On se donne un ordinateur qui dissipe une certaine puissance,

Plus en détail

La logique est une science qui a permis le développement de l informatique et des systèmes automatisés.

La logique est une science qui a permis le développement de l informatique et des systèmes automatisés. - Généralités : a logique est une science qui a permis le développement de l informatique et des systèmes automatisés. Elle intervient principalement dans la partie commande des systèmes automatisés. 2-

Plus en détail

Formulaire d abonnement au service e-bdl

Formulaire d abonnement au service e-bdl FORMULAIRE [1] : ENREGISTREMENT DU CLIENT ABONNE N d abonné :.... Raison sociale si Entreprise Sinon, Nom & Prénom : N de téléphone fixe : N de téléphone portable : Adresse postale : Client : Entreprise

Plus en détail

Effectif : 6 étudiants Cours septembre 2011 PRE-RENTREE Jeudi 8. Cours octobre 2011 SEMAINE 1 Lundi 17 Mardi 18 Jeudi 20. Cours Novembre 2011

Effectif : 6 étudiants Cours septembre 2011 PRE-RENTREE Jeudi 8. Cours octobre 2011 SEMAINE 1 Lundi 17 Mardi 18 Jeudi 20. Cours Novembre 2011 Effectif : 6 étudiants Cours septembre 2011 PRE-RENTREE Jeudi 8 Cours octobre 2011 SEMAINE 1 Lundi 17 Mardi 18 Jeudi 20 SEMAINE 2 Lundi 24 Mardi 25 SEMAINE 3 Lundi 31 Cours Novembre 2011 Mardi 1er SEMAINE

Plus en détail

Mathématiques appliquées à l informatique

Mathématiques appliquées à l informatique Mathématiques appliquées à l informatique Jean-Etienne Poirrier 15 décembre 2005 Table des matières 1 Matrices 3 1.1 Définition......................................... 3 1.2 Les différents types de matrices.............................

Plus en détail

VENDREDI. Collation. Bar à salade légumes verts feuillus et légumes hachés, ainsi qu une variété de vinaigrettes et de garnitures riches en protéines

VENDREDI. Collation. Bar à salade légumes verts feuillus et légumes hachés, ainsi qu une variété de vinaigrettes et de garnitures riches en protéines VENDREDI Collation Bar à salade légumes verts feuillus et légumes hachés, ainsi qu une variété de vinaigrettes et de garnitures riches en protéines Plateau de fromages du Québec une savoureuse sélection

Plus en détail

Viroflay Gare Chaville-Vélizy é Vélizy-Villacoublay Vélizy 2

Viroflay Gare Chaville-Vélizy é Vélizy-Villacoublay Vélizy 2 Lundi au vendredi Gare Chaville-Vélizy é Résidence les Bois Sud 5.45 6.15 6.45 7.00 7.15 7. 7.45 8.00 8.15 8. 8.45 9.00 9.15 9. 9.45 10.15 10.45 11.15 11.45 12.15 12.45 13.15 13.45 14.15 14.45 15.15 15.45

Plus en détail

INTRODUCTION AU DATA MINING

INTRODUCTION AU DATA MINING INTRODUCTION AU DATA MINING 6 séances de 3 heures mai-juin 2006 EPF - 4 ème année - Option Ingénierie d Affaires et de Projets Bertrand LIAUDET Phase 4 : Modélisation non-supervisée - 5 : Règles d association

Plus en détail

Calcul différentiel sur R n Première partie

Calcul différentiel sur R n Première partie Calcul différentiel sur R n Première partie Université De Metz 2006-2007 1 Définitions générales On note L(R n, R m ) l espace vectoriel des applications linéaires de R n dans R m. Définition 1.1 (différentiabilité

Plus en détail

Introduction aux inégalités

Introduction aux inégalités Introduction aux inégalités -cours- Razvan Barbulescu ENS, 8 février 0 Inégalité des moyennes Faisons d abord la liste des propritétés simples des inégalités: a a et b b a + b a + b ; s 0 et a a sa sa

Plus en détail

Versailles Gare Versailles Rive Gauche é Vélizy-Villacoublay Vélizy 2. Du lundi au vendredi. Versailles. Vélizy-Villacoublay

Versailles Gare Versailles Rive Gauche é Vélizy-Villacoublay Vélizy 2. Du lundi au vendredi. Versailles. Vélizy-Villacoublay 20 Du lundi au vendredi é L Onde Maison des Arts Ravel Europe Sud Europe Sud Centre d Affaires Les Metz - Clair Bois Résidence les Bois (a) (b) 6.14 6.51 7.30 8.14 9.12 10.45 12.23 12.23 13.51 14.53 16.23

Plus en détail

Apllication au calcul financier

Apllication au calcul financier Apllication au calcul financier Hervé Hocquard Université de Bordeaux, France 1 er novembre 2011 Intérêts Généralités L intérêt est la rémunération du placement d argent. Il dépend : du taux d intérêts

Plus en détail

Anneaux, algèbres. Chapitre 2. 2.1 Structures

Anneaux, algèbres. Chapitre 2. 2.1 Structures Chapitre 2 Anneaux, algèbres 2.1 Structures Un anneau est un ensemble A muni de deux opérations internes + et et d éléments 0 A et 1 A qui vérifient : associativité de l addition : commutativité de l addition

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE

CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE POUR L EMPLOI D UN(E) ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) AGRÉÉ(E) Régi par les dispositions de la Convention Collective Nationale de travail des assistants maternels du particulier

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

BAREME DES TRAITEMENTS AU 1 ER JANVIER 2013

BAREME DES TRAITEMENTS AU 1 ER JANVIER 2013 FF I CC HH EE PP RR AA TT I QQ UU EE CC DD GG 55 00 BAREME DES TRAITEMENTS AU 1 ER JANVIER 2013 NOUVEAUX MONTANTS A PRENDRE EN COMPTE A PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013 F O N D E M E N T J U R I D I Q U E Décret

Plus en détail

Première partie. Préliminaires : noyaux itérés. MPSI B 6 juin 2015

Première partie. Préliminaires : noyaux itérés. MPSI B 6 juin 2015 Énoncé Soit V un espace vectoriel réel. L espace vectoriel des endomorphismes de V est désigné par L(V ). Lorsque f L(V ) et k N, on désigne par f 0 = Id V, f k = f k f la composée de f avec lui même k

Plus en détail

Mitry-Mory Villeparisis Mitry-le-Neuf RB. Aéroville - Belle Borne. Lemoine. Vaillant. couturier. Prévert. > Horaire des bus

Mitry-Mory Villeparisis Mitry-le-Neuf RB. Aéroville - Belle Borne. Lemoine. Vaillant. couturier. Prévert. > Horaire des bus 701 è Aéroport CDG1 RB RB Couturier è Aéroport CDG1 RB Du lundi au vendredi Arrivée du RER B de PARIS 6:19 6:58 7:34 7:58 11:46 12:31 12:46 13:16 14:01 RB 6:29 7:07 7:40 8:07 12:05 12:39 12:51 13:35 14:15

Plus en détail

Mathématiques appliquées à l'économie et à la Gestion

Mathématiques appliquées à l'économie et à la Gestion Mathématiques appliquées à l'économie et à la Gestion Mr Makrem Ben Jeddou Mme Hababou Hella Université Virtuelle de Tunis 2008 Continuité et dérivation1 1- La continuité Théorème : On considère un intervalle

Plus en détail

REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE

REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE Fonctionnement des écluses et passerelles des bassins Bassin des Yachts Bassin des Chalutiers Portes Passerelles Portes Passerelles - 3H30 Arrivée de l'agent de

Plus en détail

Petits-déjeuner & Pauses café

Petits-déjeuner & Pauses café Catalogue Petits-déjeuner & Pauses café 2015 2 Gammes pour toutes vos envies : Classique Élégance Paris Traiteurs 10, rue Olof Palme 92110 Clichy - SAS au capital de 42100 - SIRET: 430 327 841 000 44 Les

Plus en détail

BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Convention de projet

BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Convention de projet BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT Convention de projet Etablie en exécution des prescriptions : de la loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 Article 1 La présente convention règle les rapports de l entreprise

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Séquence 1. Matrices - Applications

Séquence 1. Matrices - Applications Séquence 1 Matrices - Applications Sommaire 1. Pré-requis 2. Notion de matrice Addition-Multiplication par un réel 3. Multiplication de matrices 4. Applications 5. Synthèse de la séquence 6. Exercices

Plus en détail

Nom Prénom :... Mon livret de stage

Nom Prénom :... Mon livret de stage Nom Prénom :..... Mon livret de stage 1. Présentation Tuteur de stage : NOM et Prénom: Fonctions dans l entreprise : Téléphone et poste : Stagiaire NOM et Prénom : Né(e) le : Stage effectué du au Professeur

Plus en détail

Régate de catamaran sport du lac des deux montagnes 2013

Régate de catamaran sport du lac des deux montagnes 2013 Régate de catamaran sport du lac des deux montagnes 2013 7e étape du Championnat du Québec de Catamaran 14-15 sept. 776 25e Rue Pointe-Calumet, QC J0N 1G1 Hébergement Hébergement possible au parc d oka

Plus en détail

Algorithmes récursifs

Algorithmes récursifs Licence 1 MASS - Algorithmique et Calcul Formel S. Verel, M.-E. Voge www.i3s.unice.fr/ verel 23 mars 2007 Objectifs de la séance 3 écrire des algorithmes récursifs avec un seul test rechercher un élément

Plus en détail

Zone tarifaire - Zone 5 Mitry-Mory Compans Le Mesnil-Amelot Zone Aéroportuaire. Collège. Courcelles. Lycée Balzac. Cheminots.

Zone tarifaire - Zone 5 Mitry-Mory Compans Le Mesnil-Amelot Zone Aéroportuaire. Collège. Courcelles. Lycée Balzac. Cheminots. è Zone Aéroport CDG1 RB Du lundi au vendredi Parc de la Nottelet- è Zone Aéroport CDG1 RB RD9 Arrivée RER B de Paris 5:38 6:03 6:15 6:30 6:45 7:00 7:15 7:42 7:54 8:06 Mitry-Mory RB 5:35 6:00 6:15 6:30

Plus en détail

Les assurances et les congés

Les assurances et les congés Les assurances et les congés Partie D Les avantages sociaux D-1 Les assurances Assurances Convention Les protections en assurances collectives SSQ Assurance-salaire (clause 5-10.27) Caisse de congés de

Plus en détail

Votre réception au Château de Villiers-le-Mahieu

Votre réception au Château de Villiers-le-Mahieu Réceptions Votre réception au Château de Villiers-le-Mahieu Le Château de Villiers-le-Mahieu, posé sur un écrin de verdure de 21 hectares, est le lieu idéal pour célébrer votre évènement. Un Château du

Plus en détail

Appel à candidature pour la gestion et l exploitation de la «Buvettoparc»

Appel à candidature pour la gestion et l exploitation de la «Buvettoparc» AGGLOMERATION D AGEN DIRECTION DE L ENFANCE, DE L EDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS 8, rue André Chénier CS 10190 47916 Agen cedex 9 Tél: 05.53.69.68.67 GESTION ET EXPLOITATION DE LA BUVETTOPARC

Plus en détail

Résolution de systèmes linéaires par des méthodes directes

Résolution de systèmes linéaires par des méthodes directes Résolution de systèmes linéaires par des méthodes directes J. Erhel Janvier 2014 1 Inverse d une matrice carrée et systèmes linéaires Ce paragraphe a pour objet les matrices carrées et les systèmes linéaires.

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT Entre les soussignés l'entreprise... (dénomination sociale),... (siège social/adresse) représentée par... (prénom)... (nom) en qualité de... (qualité/fonction/profession) d'une

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire 1 Programmation linéaire 1. Le problème, un exemple. 2. Le cas b = 0 3. Théorème de dualité 4. L algorithme du simplexe 5. Problèmes équivalents 6. Complexité de l Algorithme 2 Position du problème Soit

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

De même, le périmètre P d un cercle de rayon 1 vaut P = 2π (par définition de π). Mais, on peut démontrer (difficilement!) que

De même, le périmètre P d un cercle de rayon 1 vaut P = 2π (par définition de π). Mais, on peut démontrer (difficilement!) que Introduction. On suppose connus les ensembles N (des entiers naturels), Z des entiers relatifs et Q (des nombres rationnels). On s est rendu compte, depuis l antiquité, que l on ne peut pas tout mesurer

Plus en détail

ORGANISATION SAINT SULPICE VELO SPORT. 1742 Route d Azas 81370 Saint Sulpice : 05.63.41.82.69 E-mail : jean-claude.cayrol31@orange.

ORGANISATION SAINT SULPICE VELO SPORT. 1742 Route d Azas 81370 Saint Sulpice : 05.63.41.82.69 E-mail : jean-claude.cayrol31@orange. ORGANISATION SAINT SULPICE VELO SPORT 1742 Route d Azas 81370 Saint Sulpice : 05.63.41.82.69 E-mail : jean-claude.cayrol31@orange.fr Engagements : Via le site internet de la Fédération Française de Cyclisme

Plus en détail

IMAGES NUMÉRIQUES MATRICIELLES EN SCILAB

IMAGES NUMÉRIQUES MATRICIELLES EN SCILAB IMAGES NUMÉRIQUES MATRICIELLES EN SCILAB Ce document, écrit par des animateurs de l IREM de Besançon, a pour objectif de présenter quelques unes des fonctions du logiciel Scilab, celles qui sont spécifiques

Plus en détail

SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.)

SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.) SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.) Dernière mise à jour : octobre 2013 Ce document a pour objectif de décrire ce que l OPCA (OPCA 3+) attend du fichier à transmettre par l adhérent.

Plus en détail

Accidents sur Fontenay-sous-Bois

Accidents sur Fontenay-sous-Bois Accueil (/) / Mairies Val-de-Marne (/plan-mairie-94.html) / Mairie de Fontenay-sous-Bois (/mairie-fontenay-sous-bois-94120.html) / Accidents survenus sur la commune Accidents sur Fontenay-sous-Bois Liste

Plus en détail

Ligne 20. Meaux Roissy CDG RER. Horaires valables à compter du 01/09/2014 jusqu'au 30/08/2015

Ligne 20. Meaux Roissy CDG RER. Horaires valables à compter du 01/09/2014 jusqu'au 30/08/2015 Meaux Roissy CDG RER Du lundi au vendredi, sauf jours fériés (page 1 / 2) Meaux Gare SNCF 5:00 5:30 6:00 6:30 7:00 7:30 8:00 8:30 9:00 10:00 11:00 12:00 13:00 14:00 15:00 16:00 16:30 17:00 17:30 Claye-Souilly

Plus en détail

Ligne 20. Meaux Roissy CDG RER. Horaires valables à compter du 01/09/2014

Ligne 20. Meaux Roissy CDG RER. Horaires valables à compter du 01/09/2014 Meaux Roissy CDG RER Du lundi au vendredi, sauf jours fériés (page 1 / 2) Meaux Gare SNCF 5:00 5:30 6:00 6:30 7:00 7:30 8:00 8:30 9:00 10:00 11:00 12:00 13:00 14:00 15:00 16:00 16:30 17:00 17:30 Claye-Souilly

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Chapitre 11. Premières Notions sur les fonctions

Chapitre 11. Premières Notions sur les fonctions Chapitre 11 Premières Notions sur les fonctions 1. Exemples Exemple 1 La distance parcourue par une automobile en un temps donné varie en fonction de sa vitesse. Faire deux phrases utilisant les mots suivants.

Plus en détail

1. Satisfaction Satisfaction Globale

1. Satisfaction Satisfaction Globale Evaluation de la Rencontre Régionale Appui à l émergence et la structuration d une dynamique associative de développement local et régional Quelles perspectives communes de travail? Le 28 février 09 -

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

BAC PRO cuisine. MERCATIQUE GESTION APPLIQUEE Repère : E21. Durée : 2 heures maxi. LP Simon Lazard SARREGUEMINES. Contrôle en cours de formation

BAC PRO cuisine. MERCATIQUE GESTION APPLIQUEE Repère : E21. Durée : 2 heures maxi. LP Simon Lazard SARREGUEMINES. Contrôle en cours de formation Contrôle en cours de formation BAC PRO cuisine MERCATIQUE GESTION APPLIQUEE Repère : E21 Note obtenue sur 30 LP Simon Lazard SARREGUEMINES NOM : Prénom : Classe : Durée : 2 heures maxi L usage de la calculatrice

Plus en détail

UN HOMMAGE AUX CINQ SENS DE NOS INVITÉS

UN HOMMAGE AUX CINQ SENS DE NOS INVITÉS UN HOMMAGE AUX CINQ SENS DE NOS INVITÉS Bienvenue à toi, ami voyageur ami parisien, hôte de passage habitué, convive robuste convive fragile! Toi à qui une tradition d hospitalité plusieurs fois millénaire

Plus en détail

Jusqu'à présent. Au programme. Cardinalité Ensembles nis Ensembles dénombrables. Relations Opérations Relations. Conclusions. Nous avons déjà abordé

Jusqu'à présent. Au programme. Cardinalité Ensembles nis Ensembles dénombrables. Relations Opérations Relations. Conclusions. Nous avons déjà abordé Jusqu'à présent Nous avons déjà abordé Vers l'inni David Teller 23/01/2007 Les ensembles Le regroupement de valeurs caractérisées par des critères. Informatique Types. Physique Unités. Logique Domaines.

Plus en détail

Formation CCNA SECURITY: Implementing Cisco IOS Network Security (IINS)

Formation CCNA SECURITY: Implementing Cisco IOS Network Security (IINS) Formation CCNA SECURITY: Implementing Cisco IOS Network Security (IINS) Description : Le centre de formation «The FourthR RABAT» organise une session de formation CCNA SECURITY (Cisco Certified Network

Plus en détail

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT Préambule L accord d entreprise négocié en 2003 avait été conclu pour une durée de 10 mois à compter du 1 er mars 2003. Les parties signataires de l accord 2003 ont décidé d un commun accord de : Distinguer

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION COMMERÇANTS

FICHE D INSCRIPTION COMMERÇANTS 17 th Congrès Mondial de la Dentelle OIDFA 24 26 Juin 2016, Ljubljana, Slovénie FICHE D INSCRIPTION COMMERÇANTS Merci de remplir lisiblement en MAJUSCULES. Société Siège social (Ecrire tous les éléments

Plus en détail

ANALYSE GÉNÉRALE - PROPOSITION DE CORRIGÉ. Exercice 1

ANALYSE GÉNÉRALE - PROPOSITION DE CORRIGÉ. Exercice 1 ANALYSE GÉNÉRALE - PROPOSITION DE CORRIGÉ OLIVIER COLLIER Exercice 1 Le calcul de la banque. 1 Au bout de deux ans, la banque aurait pu, en prêtant la somme S 1 au taux d intérêt r pendant un an, obtenir

Plus en détail

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 1 BILAN DE LA FREQUENTATION DES ELEVES Près de 850 élèves ont rencontré 105 intervenants (14 absents) Grâce au décompte aux portails, nous savons que par niveau sont venus

Plus en détail

Leçon 6. Savoir compter

Leçon 6. Savoir compter Leçon 6. Savoir compter Cette leçon est une introduction aux questions de dénombrements. Il s agit, d une part, de compter certains objets mathématiques (éléments, parties, applications,...) et, d autre

Plus en détail

Située à 50km de Paris, la Bergerie est le lieu idéal pour vos Séminaires.

Située à 50km de Paris, la Bergerie est le lieu idéal pour vos Séminaires. Située à 50km de Paris, la Bergerie est le lieu idéal pour vos Séminaires. Réservation au : CZE Bergerie Nationale Parc du Château CS 40609 78514 Rambouillet cedex Tel : 01 61 08 68 70 E mail : animation.bn@educagri.fr

Plus en détail

E3A PC 2009 Math A. questions de cours. t C). On véri e que

E3A PC 2009 Math A. questions de cours. t C). On véri e que E3A PC 29 Math A questions de cours. Soit C 2 M 3 (R) Analyse : Si C = S + A, S 2 S 3 (R) et A 2 A 3 (R) alors t C = t S + t A = S A d où S = 2 (C +t C) et A = 2 (C t C). L analyse assure l unicité (sous

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 Rappel des critères d'éligibilité : Le bistrot de Pays est situé dans une commune rurale dont la population est inférieure à 2000 habitants, Le bistrot est ouvert à l'année

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

Correction de l examen de la première session

Correction de l examen de la première session de l examen de la première session Julian Tugaut, Franck Licini, Didier Vincent Si vous trouvez des erreurs de Français ou de mathématiques ou bien si vous avez des questions et/ou des suggestions, envoyez-moi

Plus en détail

CHAPITRE 11 USAGES ET CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES

CHAPITRE 11 USAGES ET CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES CHAPITRE 11 USAGES ET CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES 11.1 CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES AUTORISÉES Sont considérés comme des constructions temporaires, les constructions pouvant être démantelées à la cessation

Plus en détail

Système binaire. Algèbre booléenne

Système binaire. Algèbre booléenne Algèbre booléenne Système binaire Système digital qui emploie des signaux à deux valeurs uniques En général, les digits employés sont 0 et 1, qu'on appelle bits (binary digits) Avantages: on peut utiliser

Plus en détail

Algèbre binaire et Circuits logiques (2007-2008)

Algèbre binaire et Circuits logiques (2007-2008) Université Mohammed V Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Filière : SMI Algèbre binaire et Circuits logiques (27-28) Prof. Abdelhakim El Imrani Plan. Algèbre de Boole 2. Circuits

Plus en détail

CONVENTION SUR LES EFFETS DU DIVORCE

CONVENTION SUR LES EFFETS DU DIVORCE CONVENTION SUR LES EFFETS DU DIVORCE entre (Nom Prénom), (adresse), d'une part, et (Nom Prénom), (adresse), d'autre part. - 2 - EXPOSE PRELIMINAIRE 1. Parties se sont mariées le (date), Un (Des) enfant(s)

Plus en détail

VOTRE NOUVEL ESPACE BOURSE ENCORE PLUS PERFORMANT ET INTUITIF sur le site bforbank

VOTRE NOUVEL ESPACE BOURSE ENCORE PLUS PERFORMANT ET INTUITIF sur le site bforbank VOTRE NOUVEL ESPACE BOURSE ENCORE PLUS PERFORMANT ET INTUITIF sur le site bforbank PRÉSENTATION DES FONCTIONNALITÉS PRINCIPALES VOTRE sommaire Accédez à votre nouvelle plate-forme Bourse Votre barre de

Plus en détail

Production de paies 461-122 CORRIGÉ. Tables 2012

Production de paies 461-122 CORRIGÉ. Tables 2012 Production de paies 461-122 CORRIGÉ Tables 2012 Simple Comptable 2010 Exercice 1 Martin : (40 * 12,34) + (7,5 * 12,34 *1,5) = 632,43 $. Marcel : (78 * 13,88) + (5 * 13,88 * 1,5) + (3 *13,88 * 2) = 1 270,02

Plus en détail

Devenir ingénieur par la filière Fontanet

Devenir ingénieur par la filière Fontanet Devenir ingénieur par la filière Fontanet 02 Arts et Métiers ParisTech, une Grande École d Ingénieurs Créée en 1780, l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers a formé plus de 85 000 ingénieurs qui

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) :

BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) : BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) : MAINTENANCE DES LOCAUX, EQUIPEMENTS, MATERIELS : Programme Pré-Requis (PRP) Curative : JOUR TRANCHES HORAIRES MOYENS D APPEL LUNDI AU VENDREDI 8 H - 12 H 13 H - 16 H

Plus en détail

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque FNCTINS I Généralités sur les fonctions Définitions Soit D une partie de l'ensemble IR. n définit une fonction f de D dans IR, en associant à chaque réel de D, un réel et un seul noté f() et que l'on appelle

Plus en détail

Structures algébriques

Structures algébriques Structures algébriques 1. Lois de composition s Soit E un ensemble. Une loi de composition interne sur E est une application de E E dans E. Soient E et F deux ensembles. Une loi de composition externe

Plus en détail

05.63.72.22.22 Livraison gratuite

05.63.72.22.22 Livraison gratuite Pizzas au feu de bois depuis 1991 05.63.72.22.22 Livraison gratuite Livraison gratuite sur Castres (Possibilité aux alentours : nous consulter) Pâte pétrie tous les jours Les Classiques Marguerite... 7.00

Plus en détail

Fabien DONIUS, Nicolas GRILL, Chérine KAMEL, Selim MILED - Ing1 Gr4 ANALYSE MATHEMATIQUE GOLAY (24,12,8) Les codes correcteurs d erreur

Fabien DONIUS, Nicolas GRILL, Chérine KAMEL, Selim MILED - Ing1 Gr4 ANALYSE MATHEMATIQUE GOLAY (24,12,8) Les codes correcteurs d erreur Fabien DONIUS, Nicolas GRILL, Chérine KAMEL, Selim MILED - Ing1 Gr4 ANALYSE MATHEMATIQUE GOLAY (24,12,8) Les codes correcteurs d erreur 2 I. Génération des matrices : Le code de Golay, comme le code de

Plus en détail

CA 3000 CA 3000 PROGRAMMATION PAR MINITEL

CA 3000 CA 3000 PROGRAMMATION PAR MINITEL CA 3000 CA 3000 PROGRAMMATION PAR MINITEL UTILISATION A - CONFIGURATION CA 3000 B - DATE ET HEURE C - ENREGISTRE R RES IDENT D - MODIFIER RESIDENT E - LISTE REPERTOIRE F - GROUPES LECTEURS G - GROUPES

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS 39502 Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011 SOMMAIRE 1. Résumé de l Eclairage Public de la Commune de SANTANS 2. Fiches Caractéristiques des Armoires d

Plus en détail

Les Salons du Casino

Les Salons du Casino Accueil Partenaire...éfleur-émoi - SHOWROOM Mariage et Organisation de Réception Les salons du Casino vous proposent 5 espaces entièrement indépendants pour l organisation de vos réceptions (Mariage, Baptême,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE ENQUETE CREATION CRECHE INTERENTREPRISES QUESTIONNAIRE ENTREPRISE 1. Votre entreprise Nom... Commune :... Nom, coordonnées et fonction de la personne répondant au questionnaire : Secteur d activité :...

Plus en détail

Syndicat des Copropriétaires Les Jardins d Alexandre

Syndicat des Copropriétaires Les Jardins d Alexandre Syndicat des Copropriétaires Les Jardins d Alexandre Procès-verbal de l'assemblée du C.A. du syndicat des Jardins d'alexandre tenu le 21 juillet 2014 à 14:10 hrs au 1923 rue Alexandre-De Sève, au condo

Plus en détail

Hockey mineur Ste Julie Questions fréquemment posées (FAQ)

Hockey mineur Ste Julie Questions fréquemment posées (FAQ) Quel est l équipement requis? Hockey mineur Ste Julie Pour toutes les divisions de Pré-Novice à junior, l équipement complet est requis. Les boutiques de sports spécialisées pourront vous accompagner dans

Plus en détail

La circulation méconnue de l épargne règlementée en France!

La circulation méconnue de l épargne règlementée en France! La circulation méconnue de l épargne règlementée en France! P. Bouché, E. Decoster et L. Halbert (Université Paris Est, LATTS)! Institut du Monde Arabe, Paris, Rencontres du Fonds d Épargne 31 Mars 2015

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT DE TRAVAIL POUR UNE EMPLOYÉE DE MAISON

MODÈLE DE CONTRAT DE TRAVAIL POUR UNE EMPLOYÉE DE MAISON MODÈLE DE CONTRAT DE TRAVAIL POUR UNE EMPLOYÉE DE MAISON INSTRUCTIONS : L Employeur et l Employée devraient négocier les termes de ce contrat pour parvenir à un accord. Cochez les rubriques correspondant

Plus en détail

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire Fonds Assurance Retraite BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014 Communication à caractère publicitaire Le contrat BNP Paribas Avenir Retraite est géré par Cardif Assurance Vie avec un

Plus en détail

Polynômes à plusieurs variables. Résultant

Polynômes à plusieurs variables. Résultant Polynômes à plusieurs variables. Résultant Christophe Ritzenthaler 1 Relations coefficients-racines. Polynômes symétriques Issu de [MS] et de [Goz]. Soit A un anneau intègre. Définition 1.1. Soit a A \

Plus en détail

Master de mathématiques Analyse numérique matricielle

Master de mathématiques Analyse numérique matricielle Master de mathématiques Analyse numérique matricielle 2009 2010 CHAPITRE 1 Méthodes itératives de résolution de systèmes linéaires On veut résoudre un système linéaire Ax = b, où A est une matrice inversible

Plus en détail

VOS EVENEMENTS PROFESSIONNELS

VOS EVENEMENTS PROFESSIONNELS VOS EVENEMENTS PROFESSIONNELS Aux portes de Paris, sur le plateau de la haute vallée de Chevreuse, ferme templière du XVIème Siècle entièrement rénovée, rustique et naturelle. Vous apprécierez le charme

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail