Table des matières. Page i

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières. Page i"

Transcription

1 Manuel de vérification MNPHI Table des matières Table des matières Introduction 1 Brève description 1 Organisation du manuel 1 Exemple 1 Poutre en béton armé simplement appuyée 2 Description 2 Données 2 Procédure de modélisation 3 Discussion des résultats 4 Références 5 Exemple 2 Poutre en béton armé simplement appuyée 6 Description 6 Données 6 Procédure de modélisation 7 Discussion des résultats 7 Références 8 Exemple 3 Calcul de la résistance pondérée d une section sous-armée 9 Description 9 Données 9 Procédure de modélisation 9 Discussion des résultats 10 Références 10 Exemple 4 Calcul de la résistance pondérée d une poutre de section triangulaire 11 Description 11 Données 11 Procédure de modélisation 11 Discussion des résultats 12 Références 12 Exemple 5 Calcul de la résistance pondérée d une section surarmée 13 Description 13 Données 13 Procédure de modélisation 13 Discussion des résultats 14 Références 14 Page i

2 Manuel de vérification MNPHI Table des matières Exemple 6 Calcul de la résistance d une poutre armée en compression 15 Description 15 Données 15 Procédure de modélisation 15 Discussion des résultats 16 Références 16 Exemple 7 Calcul de la résistance d une poutre en Té 17 Description 17 Données 17 Procédure de modélisation 17 Discussion des résultats 18 Références 18 Exemple 8 Courbe d interaction d un poteau armé sur deux faces 19 Description 19 Données 19 Procédure de modélisation 20 Discussion des résultats 21 Références 21 Exemple 9 Analyse d un poteau armé sur quatre faces 22 Description 22 Données 22 Procédure de modélisation 22 Discussion des résultats 23 Références 24 Exemple 10 Analyse d un mur de refend avec armature distribuée 25 Description 25 Données 25 Procédure de modélisation 26 Discussion des résultats 27 Références 28 Exemple 11 Vérification d un poteau sollicité en flexion déviée 29 Description 29 Données 29 Procédure de modélisation 29 Discussion des résultats 30 Références 31 Page ii

3 Manuel de vérification MNPHI Introduction Introduction Brève description MNPHI est un logiciel Organisation du manuel Ce manuel contient des exemples qui sont répartis en autant de chapitres différents Un chapitre typique contiendra les items suivants : Description : Données : Une brève description du problème est donnée La géométrie, les propriétés des matériaux, les charges considérées ainsi que les conditions limites sont définies Procédure de modélisation : Les points saillants de l approche de modélisation choisie ainsi que les caractéristiques du modèle sont décrits Discussion des résultats : Références : Les résultats obtenus à l aide de MNPhi sont discutés et, s il y a lieu, comparés aux résultats théoriques ou expérimentaux Cette section contient le nom du ou des fichiers associés à l exemple Cette section indique également la source de l exemple Page 1 de 31

4 Manuel de vérification MNPHI Exemple 1 Exemple 1 Poutre en béton armé simplement appuyée Description Soit une poutre en béton armé simplement appuyée et soumise à une charge uniformément distribuée Il faut déterminer la réponse moment-courbure jusqu à la fissuration de la poutre armée en traction illustrée à la figure ci-dessous Données Figure 1 - Définition de la section Le raidissement en traction est négligé Les courbes contrainte-déformation parabolique et bilinéaire pour le béton et l acier sont utilisées Page 2 de 31

5 Manuel de vérification MNPHI Exemple 1 Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance nominale a été spécifiée Option L aire de la section d acier a été soustraite dans le calcul de l aire du béton Matériaux La courbe contrainte-déformation parabolique a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 30MPa La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier est f y = 400MPa Sections La section a été modélisée par l'option section rectangulaire Le raidissement en traction a été négligé La section a été discrétisée en 100 couches Les trois barres d'armature No 25 ont été modélisées par l'option section d armatures Calculs On a spécifié le calcul M - ϕ avec N = 0 et δε c =1 x 10-7 rad/mm Le critère d'arrêt 1 de l'option réponse partielle a été spécifié Les calculs seront effectués de ϕ min= 0 à la courbure correspondant à une déformation ε c= 0, 0035 à la coordonnée c = 500 Page 3 de 31

6 Manuel de vérification MNPHI Exemple 1 Discussion des résultats La relation moment-courbure déterminée à l'aide du programme MNPhi est présentée à la figure suivante 250 Moment-courbure Moment ,000 0,005 0,010 0,015 0,020 0,025 0,030 Courbure Figure 2 - Relation moment-courbure prédite par MNPhi Le comportement de la poutre est quasiment linéaire jusqu'à la fissuration du béton À la fissuration, on peut constater une légère perte de charge et le comportement redevient linéaire jusqu'à la plastification de l'acier, bien que la distribution des contraintes de compression soit nettement non linéaire sur cette plage (voir par exemple le point correspondant à fs = 0, 5 f y La relation M - ϕ entre les points correspondant à la fissuration et à la plastification de l'armature tendue est dominée par le comportement linéaire de l'acier Ceci est typique des poutres faiblement armées en traction La relation M - ϕ devient non-linéaire après l'écoulement de l'armature tendue En effet, passé ce point, la relation est dominée par le comportement du béton alors que la contrainte dans l'acier reste constante et égale à f y puisque que le matériau a été modélisé avec un comportement élastique-plastique On constate un léger gain de résistance après la plastification de l'acier jusqu'à la résistance ultime L'axe neutre est situé à c = 254,4 mm du sommet de la poutre c est légèrement supérieure à h/2 qui est la position de l'axe neutre de la poutre en béton seul Après la fissuration, c diminue sensiblement (c =159,7 mm quand fs = 0, 5 f y car seulement la compression du béton contrebalance la force de traction de l'armature c augmente jusqu'à la plastification de l'acier afin d'équilibrer l'augmentation linéaire de la force de traction dans l'armature Après la plastification de l'acier on constate une diminution de c En effet, la force de traction dans l'armature reste constante après la plastification et puisque la déformation de la fibre la plus comprimée augmente il faut une réduction de c pour assurer l'équilibre des forces de compression et de traction Le comportement de cette poutre est caractérisé par sa ductilité On remarquera que la poutre peut encore soutenir la charge ultime jusqu'au point théorique de rupture caractérisé par une Page 4 de 31

7 Manuel de vérification MNPHI Exemple 1 déformation en compression de la fibre la plus comprimée égale à ε c= 0, 0035 qui est largement supérieure à la déformation au pic de la courbe contrainte-déformation du béton Références Exemple 53, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exch5_3mnp Page 5 de 31

8 Manuel de vérification MNPHI Exemple 2 Exemple 2 Poutre en béton armé simplement appuyée Description Soit une poutre en béton armé simplement appuyée et soumise à une charge uniformément distribuée Il faut déterminer la réponse moment-courbure jusqu à la fissuration de la poutre armée en traction illustrée à la figure ci-dessous À la différence de l exemple précédent, le raidissement en tension sera pris en compte Données Figure 3 - Définition de la section Les courbes contrainte-déformation parabolique et bilinéaire pour le béton et l acier sont utilisées Page 6 de 31

9 Manuel de vérification MNPHI Exemple 2 Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance nominale a été spécifiée Option L aire de la section d acier a été soustraite dans le calcul de l aire du béton Matériaux La courbe contrainte-déformation parabolique a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 30MPa La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier est f y = 400MPa Sections La section a été modélisée par l'option section rectangulaire Le raidissement en traction a été considéré La section a été discrétisée en 2 couches de 250 mm d épaisseur chacune Les trois barres d'armature No 25 ont été modélisées par l'option section d armatures Calculs Le calcul M - ϕ avec N = 0 et δε c =1 x 10-7 rad/mm a été précisé Le critère d'arrêt 1 de l'option réponse partielle a été spécifié Les calculs seront effectués de ϕ min= 0 à la courbure correspondant à une déformation ε c= 0, 0035 à la coordonnée c = 500 Discussion des résultats Les relations moment-courbure de cette poutre prédites par MNPhi, avec et sans raidissement en tension, sont présentées à la figure suivante Page 7 de 31

10 Manuel de vérification MNPHI Exemple 2 Relations Moment-courbure Sans raidissement en tension Avec raidissement en tension Moment Courbure Figure 4 - Relations moment-courbure prédites par MNPhi La résistance ultime d'une section s'obtient au droit d'une fissure primaire Entre deux fissures primaires, le béton reprend une certaine partie de la traction; c'est ce qu'on appelle le raidissement en traction Le raidissement en traction n'a donc aucune influence sur la résistance ultime d'une section qui sera déterminée par la résistance de l'armature au droit d'une fissure Cependant, à des sollicitations correspondant aux états de service, la participation du béton à reprendre les contraintes de traction entre les fissures contribue à (1) réduire l'ouverture des fissures, (2) réduire les flèches, (3) réduire les contraintes dans le béton et dans l'acier On tient compte du raidissement en traction en utilisant une courbe contrainte-déformation moyenne pour le béton tendu telle que la relation proposée par Vecchio et Collins Dans une telle analyse, on considère que le béton appartenant à la section d'enrobage reprend des contraintes de traction jusqu'à la plastification de l'armature effectivement enrobée par le béton Le moment maximum que peut reprendre une pièce fléchie est toujours déterminée par la limite élastique de l'armature traversant une fissure primaire Références Exemple 54, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exch5_4mnp Page 8 de 31

11 Manuel de vérification MNPHI Exemple 3 Exemple 3 Calcul de la résistance pondérée d une section sous-armée Description Soit une poutre en béton armé simplement appuyée et soumise à une charge uniformément distribuée Il faut calculer le moment résistant, M r, de la poutre illustrée ci-dessous Données Figure 5 - Définition de la section Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance CSA94 a été spécifiée Page 9 de 31

12 Manuel de vérification MNPHI Exemple 3 Option L aire de la section d acier a été soustraite dans le calcul de l aire du béton Matériaux La courbe contrainte-déformation block a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 30MPa La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier est f y = 400MPa Sections La section a été modélisée par l'option section rectangulaire Les quatre barres d'armature No 20 ont été modélisées par l'option section d armatures Calculs L option de calcul M r a été sélectionnée, avec une force axiale nulle Discussion des résultats Le moment résistant M r obtenu est de 160,4 knm Références Exemple 62, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exch6_2mnp Page 10 de 31

13 Manuel de vérification MNPHI Exemple 4 Exemple 4 Calcul de la résistance pondérée d une poutre de section triangulaire Description Il faut calculer le moment résistant, M r, de la poutre triangulaire suivante Données Figure 6 - Définition de la section Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance CSA94 a été spécifiée Option L aire de la section d acier a été soustraite dans le calcul de l aire du béton Page 11 de 31

14 Manuel de vérification MNPHI Exemple 4 Matériaux La courbe contrainte-déformation block a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 40MPa La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier est f y = 400MPa Sections La section a été modélisée par l'option section générale, avec une largeur à la base de 600 mm et de 0 mm au sommet Les trois barres d'armature No 25 ont été modélisées par l'option section d armatures Elles sont positionnées à 62,5 mm du centre de gravité des barres à la base de la poutre Calculs L option de calcul M r a été sélectionnée, avec une force axiale nulle Discussion des résultats Le moment résistant M r obtenu est de 196 knm Références Exemple 63, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exch6_3mnp Page 12 de 31

15 Manuel de vérification MNPHI Exemple 5 Exemple 5 Calcul de la résistance pondérée d une section surarmée Description Il faut calculer le moment résistant, M r, de la poutre surarmée suivante Données Figure 7 - Définition de la section Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance CSA94 a été spécifiée Option L aire de la section d acier a été soustraite dans le calcul de l aire du béton Page 13 de 31

16 Manuel de vérification MNPHI Exemple 5 Matériaux La courbe contrainte-déformation block a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 30MPa La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier est f y = 400MPa Sections La section a été modélisée par l'option section rectangulaire Les quatre barres d'armature No 35 ont été modélisées par l'option section d armatures Elles sont positionnées à 60 mm du centre de gravité des barres à la base de la poutre Calculs L option de calcul M r a été sélectionnée, avec une force axiale nulle Discussion des résultats Le moment résistant M r obtenu est de 354,4 knm Références Exemple 64, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exch6_4mnp Page 14 de 31

17 Manuel de vérification MNPHI Exemple 6 Exemple 6 Calcul de la résistance d une poutre armée en compression Description Il faut calculer le moment résistant, M r, de la poutre surarmée suivante, en considérant que la section est formée soit d un béton de résistance spécifiée de 20 Mpa, soit de 30 MPa Données Figure 8 - Définition de la section Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance CSA94 a été spécifiée Option L aire de la section d acier a été soustraite dans le calcul de l aire du béton Page 15 de 31

18 Manuel de vérification MNPHI Exemple 6 Matériaux La courbe contrainte-déformation block a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 20MPa, dans un premier temps et fc'= 30MPa dans un second temps La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier est f y = 400MPa Sections La section a été modélisée par l'option section rectangulaire Les barres d'armature ont été modélisées par l'option section d armatures Les quatre barres No 25 sont positionnées à 60 mm du centre de gravité des barres à la base de la poutre Les deux barres d armature No 20 sont à 440 mm du centre de gravité des barres à la base de la poutre Calculs L option de calcul M r a été sélectionnée, avec une force axiale nulle Discussion des résultats Le moment résistant M r obtenu pour fc'= 20MPa est de 247,3 knm et pour fc'= 30MPa, il est de 259,7 knm L augmentation de la résistance du béton de 20 à 30 MPa dans cet exemple, ne conduit qu à un gain de 12 knm du moment résistant, soit une augmentation de 4,8 % Ceci est une particularité des poutres sous-armées dont la résistance ultime est atteinte par épuisement de l armature tendue De plus, si les deux poutres n étaient pas armées en compression, les sections seraient encore plus ductiles et leur résistance ultime seraient de 221 knm pour la section avec fc'= 20MPa et de 245 knm pour la poutre avec fc'= 30MPa On remarque alors que la présence d armature comprimée ne conduit pas non plus à un gain appréciable de résistance C est aussi une propriété des sections sous-armées, surtout quand le taux d armature ρ est très inférieur à ρ Références b Exemple 610, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exc6_10mnp Page 16 de 31

19 Manuel de vérification MNPHI Exemple 7 Exemple 7 Calcul de la résistance d une poutre en Té Description Il faut calculer le moment résistant, M r, de la poutre en Té suivante, soit pour une hauteur h f = 100 mm, soit h f = 200 mm Données Figure 9 - Définition de la section Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance CSA94 a été spécifiée Option L aire de la section d acier a été soustraite dans le calcul de l aire du béton Page 17 de 31

20 Manuel de vérification MNPHI Exemple 7 Matériaux La courbe contrainte-déformation block a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 30MPa La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier est f y = 400MPa Sections La section a été modélisée par l'option section en «T», avec, dans un premier temps, h f = 100 mm puis, h f = 200 mm Les barres d'armature ont été modélisées par l'option section d armatures Les huit barres No 25 sont positionnées en deux couches de 4 barres La première couche est positionnée à 45 mm du centre de gravité des barres à la base de la poutre La seconde couche est positionnée à 120 mm Calculs L option de calcul M r a été sélectionnée, avec une force axiale nulle Discussion des résultats La résistance M r obtenue pour h f = 100 mm est de 604,8 knm et de 612,6 knm pour h f = 200 mm Références Exemple 611, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exc6_11mnp Page 18 de 31

21 Manuel de vérification MNPHI Exemple 8 Exemple 8 Courbe d interaction d un poteau armé sur deux faces Description Soit le poteau armé sur deux faces illustré à la figure suivante Il faut déterminer la courbe d interaction P-M par rapport à l axe yy Données Figure 10 - Définition de la section Page 19 de 31

22 Manuel de vérification MNPHI Exemple 8 Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance CSA94 a été spécifiée Option L aire de la section d acier n a pas été soustraite dans le calcul de l aire du béton Matériaux La courbe contrainte-déformation CSA-94 a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 30MPa La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier f y = 400MPa Sections La section a été modélisée par l'option section rectangulaire avec b et h = 500 mm Les barres d'armature ont été modélisées par l'option section d armatures Les huit barres No 25 sont positionnées en deux couches de 4 barres La première couche est positionnée à 625 mm du centre de gravité des barres à la base de la poutre La seconde couche est positionnée à 4375 mm Calculs L option de calcul 2-ε a été sélectionnée, avec y 1 = 0 et ε 1 =0 002 et y 2 = 500 et ε 2=0 002 Il serait également possible de sélectionner l option de calcul de la courbe d interaction et demander les courbes 1 et 2 Page 20 de 31

23 Manuel de vérification MNPHI Exemple 8 Discussion des résultats Les résultats obtenus sont indiqués au tableau suivant M (knm) N (kn) φ (rad/m) c (mm) ε g ε inf ε sup Point ,00 0, ,002 0,002 0,002 P tr 269,08 0,0 0, ,76 0, , ,0035 M r 481, ,28 0, ,41-0, , ,0035 M br, P br 281, ,87 0, ,50-0,0015 0,0005-0,0035 c = d 200, ,00 0, ,14-0, , ,0035 c = h 0, ,50 0, ,99-0,0035-0,0035-0,0035 P r Le graphique suivant illustre la courbe d interaction prédite par MNPhi 5000 Courbe d'interaction P - M 4000 Charge axiale, kn Moment, knm Références Exemple 72, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exch7_2mnp Page 21 de 31

24 Manuel de vérification MNPHI Exemple 9 Exemple 9 Analyse d un poteau armé sur quatre faces Description Soit le poteau armé sur quatre faces illustré à la figure suivante Il faut déterminer la courbe d interaction P-M par rapport à l axe yy Données Figure 11 - Définition de la section Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance CSA94 a été spécifiée Option L aire de la section d acier a été soustraite dans le calcul de l aire du béton Page 22 de 31

25 Manuel de vérification MNPHI Exemple 9 Matériaux La courbe contrainte-déformation CSA-94 a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 30MPa La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier est f y = 400MPa Sections La section a été modélisée par l'option section rectangulaire avec b = 500 mm et h = 500 mm Les barres d'armature ont été modélisées par l'option section d armatures Les douze barres No 25 sont positionnées en quatre couches La première couche comprend 4 barres et est positionnée à 625 mm du centre de gravité des barres à la base de la poutre La seconde couche comprend 2 barres et est positionnée à 1875 mm La troisième couche comprend 2 barres et est positionnée à 3125 mm Enfin, la quatrième couche comprend 4 barres et est positionnée à 4375 mm Calculs L option de calcul de la courbe d interaction a été sélectionnée Discussion des résultats Le graphique suivant illustre la courbe d interaction Courbe d'interaction P - M Charge axiale, kn Moment, knm Page 23 de 31

26 Manuel de vérification MNPHI Exemple 9 Cette courbe ne présente pas de discontinuité précise au point balancé comme pour l exemple précédent où la section était armée sur deux faces La courbe est plus douce parce que toutes les nappes d acier tendus n ont pas atteint leurs limites élastiques Références Exemple 73, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exch7_3mnp Page 24 de 31

27 Manuel de vérification MNPHI Exemple 10 Exemple 10 Analyse d un mur de refend avec armature distribuée Description Il faut déterminer la résistance du mur de refend illustré à la figure suivante Données Figure 12 - Définition de la section Page 25 de 31

28 Manuel de vérification MNPHI Exemple 10 Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance CSA94 a été spécifiée Option L aire de la section d acier n a pas été soustraite dans le calcul de l aire du béton Matériaux La courbe contrainte-déformation CSA-94 a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 30MPa La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier f y = 400MPa Sections La section a été modélisée par trois groupes dans l option section générale par éléments Le premier groupe a une hauteur totale de 600 mm, avec une largeur à la base et au sommet de 600 mm Le deuxième groupe a une hauteur totale de 5500 mm, avec une largeur à la base et au sommet de 400 mm Le troisième groupe a une hauteur totale de 400 mm, avec une largeur à la base et au sommet de 4000 mm Page 26 de 31

29 Manuel de vérification MNPHI Exemple 10 Les barres d'armature ont été modélisées par l'option section d armatures Il y a un total de 15 groupes, lesquels sont décrits au tableau suivant No Distance de la fibre inférieure au centre de gravité de la couche d armature (mm) Numéro des barres Quantité Nombre de couches à générer Espacement Placement horizontal c/c des couches (mm) X 1 X Calculs L option de calcul de la courbe d interaction a été sélectionnée, et le calcul des 4 courbes a été demandé Discussion des résultats Le graphique suivant illustre la courbe d interaction Courbe d'interaction P-M Charge axiale, kn Moment, knm[e5] Figure 13 - Courbe d'interaction P - M prédite par MNPhi Page 27 de 31

30 Manuel de vérification MNPHI Exemple 10 Références Exemple 74, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exch7_4mnp Page 28 de 31

31 Manuel de vérification MNPHI Exemple 11 Exemple 11 Vérification d un poteau sollicité en flexion déviée Description Il faut vérifier le dimensionnement préliminaire du poteau suivant, soumis à une charge axiale de 1800 kn Données Figure 14 - Définition de la section Procédure de modélisation Initialisation Unités Les unités sont en système international Facteurs de pondération L'option de calcul de la résistance CSA94 a été spécifiée Option L aire de la section d acier n a pas été soustraite dans le calcul de l aire du béton Page 29 de 31

32 Manuel de vérification MNPHI Exemple 11 Matériaux La courbe contrainte-déformation CSA-94 a été utilisée pour le béton La résistance en compression du béton est fc'= 30MPa La courbe contrainte-déformation élastique-plastique a été utilisée pour l'acier La résistance de l acier f y = 400MPa Sections La section a été modélisée dans l option section rectangulaire Les barres d'armature ont été modélisées par l'option section d armatures Les huit barres No 25 sont positionnées en trois couches La première couche comprend 3 barres et est positionnée à 625 mm du centre de gravité des barres à la base de la poutre La seconde couche comprend 2 barres et est positionnée à 250 mm La troisième couche comprend 3 barres et est positionnée à 4375 mm Calculs L option de calcul M r a été sélectionnée Une force axiale de 1800 kn a été précisé et le calcul bidirectionnel a été demandé Discussion des résultats Le graphique suivant illustre la courbe M x vs M y Page 30 de 31

33 Manuel de vérification MNPHI Exemple 11 My, knm Courbe M x vs M y Mx, knm Figure 15 - Courbe M x vs M y Références Exemple 76, notes du cours de armé, rédigé par Professeur Patrick Paultre, ingénieur, Université de Sherbrooke Fichier : Exch7_6mnp Page 31 de 31

Essais sur des poutres en béton armé

Essais sur des poutres en béton armé Fiche d'instruction pour les laboratoires 3A, 3B et 3C Essais sur des poutres en béton armé Ce laboratoire fait appel à des notions du cours GCI-210 Résistance des matériaux. Il a été conçu par Dominique

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION... 5

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION... 5 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. PROGRAMME DE CALCUL DE SECTIONS QUELCONQUES EN BÉTON ARMÉ EN FLEXION SIMPLE OU COMPOSÉE EN ÉTAT-LIMITE ULTIME... 7 3.1 Actions et combinaisons

Plus en détail

Maîtrise de l eurocode 2

Maîtrise de l eurocode 2 Maîtrise de l eurocode 2 Jean Roux AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009. ISBN AFNOR : 978-2-12-273212-0 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12160-5 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... 1 1. Présentation des eurocodes et

Plus en détail

Laurence DAVAINE Setra / CTOA

Laurence DAVAINE Setra / CTOA Les méthodes d analyse des ponts mixtes selon les Eurocodes Laurence DAVAINE Setra / CTOA 1 / 30 Les méthodes d analyse Analyse globale M, V, N Analyse des sections M Ed M Rd (sollicitation) σ Ed f y /γ

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.3 Les bases du dimensionnement 1.3.1 Le concept général 1.3.2 Les conventions et les unités de calcul 1.3.3 La définition des situations

Plus en détail

Classification des poutres mixtes

Classification des poutres mixtes Classification des poutres mixtes 1 2 Classification des sections Moment négatif (semelle) (limites pour c/t) ε = 2 235 N/mm f y 3 Classification des sections Moment négatif (âme) (limites pour c/t) ε

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION DÉFINITIONS...7

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION DÉFINITIONS...7 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. DÉFINITIONS...7 4. RAPPEL DE LA MÉTHODOLOGIE DE L EN 1998-3...9 4.1 Démarche générale...9 4.2 Investigations préalables...11 4.3 Détermination

Plus en détail

NOTE DE CALCUL MUR EN AILE

NOTE DE CALCUL MUR EN AILE NOTE DE CALCUL MUR EN AILE A- DESCRIPTION DE L OUVRAGE Hauteur totale Cohésion Coefficient de poussée de terre Angle de frottement interne Parement lisse Différence épaisseur du voile Poids volumique des

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 5 LES SECTION SOUMISES À LA FLEXION COMPOSÉE Section 5.1 Les bases du dimensionnement Tour CN, Toronto, Canada 5.1.1 les principes du calcul 5.1.1.1 La description

Plus en détail

INTERMETAL ETUDE COMPARATIVE. En vue d évaluer l économie réalisée En utilisant l acier RB400 d une part et l acier RB 500 d autre part

INTERMETAL ETUDE COMPARATIVE. En vue d évaluer l économie réalisée En utilisant l acier RB400 d une part et l acier RB 500 d autre part 1 INTERMETAL ETUDE COMPARATIVE En vue d évaluer l économie réalisée En utilisant l acier RB400 d une part et l acier RB 500 d autre part Réalisée par : Mohamed Badreddine DAMAK Ingénieur Conseil Mai 2007

Plus en détail

Fascicule r7.01 : Modélisations pour le Génie Civil et les géomatériaux

Fascicule r7.01 : Modélisations pour le Génie Civil et les géomatériaux Titre : Loi de comportement BETON_REGLE_PR Date : 05/09/2012 Page : 1/18 Loi de comportement BETON_REGLE_PR Résumé : Cette documentation présente la loi BETON_REGLE_PR implanté par la société NECS dans

Plus en détail

Calcul du mur armé Données d'entrée

Calcul du mur armé Données d'entrée Calcul du mur armé Données d'entrée Projet Date : 0.08.006 Paramètres (saisie pour l'étude actuelle) Matériaux et normes Structures en béton : Coefficients EN 99-- : Maçonnerie armée : Calcul des murs

Plus en détail

Suite focus sur le calcul détaillé d'un ancrage courbe à l'eurocode 2

Suite focus sur le calcul détaillé d'un ancrage courbe à l'eurocode 2 Suite focus sur le calcul détaillé d'un ancrage courbe à l'eurocode 2 I. Théorie 1. Contrainte limite d'adhérence Pour qu'un élément béton armé puisse fonctionner, il faut que tous les efforts repris par

Plus en détail

Florent IMBERTY Razel

Florent IMBERTY Razel Florent IMBERTY Razel 1 / 20 Sommaire Les types de dalles couverts par les Eurocodes Matériaux, durabilité, enrobages Les paramètres essentiels du calcul Maîtrise de la fissuration Résistance en fatigue

Plus en détail

2. Capacité portante d une fondation superficielle sur sol purement cohésif non pesant

2. Capacité portante d une fondation superficielle sur sol purement cohésif non pesant Influence du comportement plastique de la structure sur l état limite ultime dans les problèmes d interaction sol-structure Sylvain Plumey 1. Introduction Il existe un certain nombre d incertitudes sur

Plus en détail

NOTE DE CALCUL D UN DALOT 3x4.00x4.00m

NOTE DE CALCUL D UN DALOT 3x4.00x4.00m NOTE DE CALCUL D UN DALOT 3x4.00x4.00m A- DESCRIPTION DE L OUVRAGE Epaisseur de la dalle : Epaisseur du radier : Epaisseur des voiles : Hauteur piédroits : Largeur roulable : Largeur chargeable : Nombre

Plus en détail

Application BAEP 1 Instabilités élastiques Calcul d un poteau au flambement

Application BAEP 1 Instabilités élastiques Calcul d un poteau au flambement Application BAEP Instabilités élastiques Calcul d un poteau au flambement On considère un poteau carré de 6 cm de côté en béton C5. Les efforts à l ELU qui s appliquent sur ce poteau sont N = 3,MN et M

Plus en détail

Michel Ker. Dimensionnement graphique en plasticité des structures simples

Michel Ker. Dimensionnement graphique en plasticité des structures simples Michel Ker Dimensionnement graphique en plasticité des structures simples 2 2 1 Pourquoi un calcul en plasticité Le dimensionnement d une charpente métallique doit satisfaire à deux états limites : L état

Plus en détail

Exercice n 19 : Poutres Gerber, poutres continues, poutre-cloisons et dalles

Exercice n 19 : Poutres Gerber, poutres continues, poutre-cloisons et dalles Page 1 sur 26 Exercice n 19 : Poutres Gerber, poutres continues, poutre-cloisons et dalles [Sergio Torres] Sergio Antonio Torres Escobar logout cours myfolder aide -> exercices -> table des matières ->

Plus en détail

ELEMENT FLECHI : Déversement

ELEMENT FLECHI : Déversement ELEMENT FLECHI : Déversement Données Poutre IPE330 uniformément chargée, bi-articulée, et maintenue latéralement aux 2 extrémités. Facteur de sécurité ELU γ G =1.35, γ Q =1.5 γ M0 =1, γ M1 =1 Longueur

Plus en détail

Le béton armé Principe et généralités

Le béton armé Principe et généralités Le béton armé Principe et généralités Le béton armé est un matériau très utilisé dans les constructions du BTP (bâtiments, routes, ouvrages d arts ). Son succès repose d une part sur ses qualités de résistance,

Plus en détail

Loi Moment-Courbure simplifiée en béton armé NOTE TECHNIQUE

Loi Moment-Courbure simplifiée en béton armé NOTE TECHNIQUE Loi Moment-Courbure simplifiée en béton armé NOTE TECHNIQUE Sommaire 1 Objet 3 2 Références 4 3 Notations 5 4 Axe neutre, secions rectangulaires sans aciers comprimés 7 5 Axe neutre, secions rectangulaires

Plus en détail

EFFICACITÉ D UTILISATION DES MATÉRIAUX COMPOSITES POUR LE RENFORCEMENT DE POUTRES DE PONTS EN BÉTON PRÉCONTRAINT ENDOMMAGÉES

EFFICACITÉ D UTILISATION DES MATÉRIAUX COMPOSITES POUR LE RENFORCEMENT DE POUTRES DE PONTS EN BÉTON PRÉCONTRAINT ENDOMMAGÉES EFFICACITÉ D UTILISATION DES MATÉRIAUX COMPOSITES POUR LE RENFORCEMENT DE POUTRES DE PONTS EN BÉTON PRÉCONTRAINT ENDOMMAGÉES Viacheslav Koval Ingénieur de laboratoire Bruno Massicotte Professeur titulaire

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier Travau pratiques de 1 ére année 1. Objectifs du TP IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériau TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier Mettre en évidence les domaines élastique et plastique

Plus en détail

BANQUE D EPREUVES DUT-BTS -SESSION É P R E U V E DE G É N I E C I V I L E T P H Y S I Q U E D U B Â T I M E N T CODE ÉPREUVE : 971

BANQUE D EPREUVES DUT-BTS -SESSION É P R E U V E DE G É N I E C I V I L E T P H Y S I Q U E D U B Â T I M E N T CODE ÉPREUVE : 971 BANQUE D EPREUVES DUT-BTS -SESSION 2014- É P R E U V E DE G É N I E C I V I L E T P H Y S I Q U E D U B Â T I M E N T CODE ÉPREUVE : 971 L usage de calculatrices électroniques de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. PRÉSENTATION SUCCINCTE SUR LA CONCEPTION ET LE CALCUL DES POUTRES MIXTES...7 3.1 Généralités sur les planchers...7 3.2 Rappels sur les actions

Plus en détail

Pratique du BAEL 91. Cours avec exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : QUATRIÈME ÉDITION 2002

Pratique du BAEL 91. Cours avec exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : QUATRIÈME ÉDITION 2002 Pratique du BAEL 91 Cours avec exercices corrigés Jean Perchat Jean Roux QUATRIÈME ÉDITION 2002 ISBN : 2-212-11049-9 SOMMAIRE CHAPITRE 1 : RAPPELS DE RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX... 1 I. RAPPELS DE COURS...

Plus en détail

ETUDE DE LA STABILITE DES POTEAUX D UNE STRUCTURE CONTREVENTEE PAR DES VOILES EN BETON ARME SELON LE CODE ACI

ETUDE DE LA STABILITE DES POTEAUX D UNE STRUCTURE CONTREVENTEE PAR DES VOILES EN BETON ARME SELON LE CODE ACI ETUDE DE LA STABILITE DES POTEAUX D UNE STRUCTURE CONTREVENTEE PAR DES VOILES EN BETON ARME SELON LE CODE ACI 318-08 Mahfoud YOUSFI 1, Amar KASSOUL 1 1 Université Hassiba Benbouali, Chlef, Algérie, y_mahfoud@yahoo.fr,

Plus en détail

EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 24 décembre 2016 (14h43)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier

EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 24 décembre 2016 (14h43)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 4 décembre 016 (14h4)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier 10000 N mm ; acier 110 6 C 1..01. Une bague en acier AE 40 B de 100 mm de longueur, de 50

Plus en détail

Code_Aster. Algorithme de calcul des densités de ferraillage

Code_Aster. Algorithme de calcul des densités de ferraillage Titre : Algorithme de calcul des densités de ferraillage Date : 11/01/2011 Page : 1/8 Algorithme de calcul des densités de ferraillage Résumé : On présente l'algorithme de calcul des densités de ferraillage

Plus en détail

SSNL119 - Réponse statique d une poutre en béton armé (section rectangulaire) à comportement non linéaire

SSNL119 - Réponse statique d une poutre en béton armé (section rectangulaire) à comportement non linéaire Titre : SSNL119 - Réponse statique d une poutre en béton a[...] Date : 11/04/2014 Page : 1/15 SSNL119 - Réponse statique d une poutre en béton armé (section rectangulaire) à comportement non linéaire Résumé

Plus en détail

ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS

ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES SPÉCIALITÉ : GÉNIE CIVIL SESSION 2012 ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS DURÉE : 6 HEURES COEFFICIENT : 8 Ce sujet comprend : - Un Dossier

Plus en détail

NOTE DE CALCULS C1. Ponts carrés 500 Alu standard m

NOTE DE CALCULS C1. Ponts carrés 500 Alu standard m ABACA 5 rue Marceau - 34000 Montpellier - France Bureau d'études techniques Tel : 0 467 58 93 03 - Fax : 0 467 92 07 43 bet.abaca@wanadoo.fr S.A.R.L au capital de 7622. - R.C. Montpellier 422 734 764 00026

Plus en détail

ELEMENTS COMPRIMES : Flambement

ELEMENTS COMPRIMES : Flambement ELEMENTS COMPRIMES : Flambement Exposé de la méthode de vérification des éléments soumis au flambement simple. Exemple d'application pour une section en profilé laminé de classe 1. Dans un premier temps,

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique. Page 1. PDF created with FinePrint pdffactory trial version CHAPITRE 1 : EXERCICES DE RÉVISION 3

TABLE DES MATIERES. Mécanique. Page 1. PDF created with FinePrint pdffactory trial version  CHAPITRE 1 : EXERCICES DE RÉVISION 3 TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 : EXERCICES DE RÉVISION 3 EXERCICE N 1 : 3 EXERCICE N 2 : 3 EXERCICE N 3 : 3 EXERCICE N 4 : 4 EXERCICE N 5 : 4 EXERCICE N 6 : 4 EXERCICE N 7 : 4 EXERCICE N 8 : 5 EXERCICE

Plus en détail

Chapitre 8. Poutres en Té

Chapitre 8. Poutres en Té Dr. Ir. P. Boeraeve Cours de Béton Armé 8-1 Chapitre 8. Poutres en Té 8.1 Introduction Les dalles d'un bâtiment sont souvent supportées par des poutres en béton armé. Très souvent, lors du bétonnage de

Plus en détail

LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE

LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE Projet SKILLS LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE OBJECTIFS DU MODULE Analyse structurale élastique incluant les effets du second ordre et les imperfections Procédure de calcul des

Plus en détail

Elaboration et Caractérisation mécanique d un matériau composite hybride

Elaboration et Caractérisation mécanique d un matériau composite hybride Elaboration et Caractérisation mécanique d un matériau composite hybride B. HACHEMANE, A. MIR, B. BEZZAZI Université de Boumerdès 1 Ave de l indépendance bhachemane@yahoo.fr Université de Boumerdès 1 Ave

Plus en détail

Caractérisation de la vulnérabilité physique des structures en béton armé à l'aide d'approches numériques

Caractérisation de la vulnérabilité physique des structures en béton armé à l'aide d'approches numériques Caractérisation de la vulnérabilité physique des structures en béton armé à l'aide d'approches numériques Projet ANR MOPERA Session de formation : «Méthodes statistiques pour la gestion à long terme du

Plus en détail

NOM :.. Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES S wl =

NOM :.. Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES S wl = NOM :.. À compléter avant : Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES Eercice 8A La poutre ci-dessous est le profilé d acier en I S 100 11. Déterminer la valeur de la flèche maimale qu elle subit en tenant

Plus en détail

(diamètre de circlips normalisé).

(diamètre de circlips normalisé). EXERCICES : CISAILLEMENT (Technologique) (Version du 9 octobre 016 (10h46)) 5.10. Une goupille cylindrique permet l articulation de deux barres plates. L effort maximum supporté par la liaison est de 50

Plus en détail

CALCUL DES VOILES définition géométrique

CALCUL DES VOILES définition géométrique CALCUL DES VOILES définition géométrique Notation EC2 pour les voiles (Figure 12.1 12.6.1) l w < 3b l w < 3 b ou b > 4h w h w b > 4h w Méthodologie de calcul d un voile a. Cas des voiles en compression

Plus en détail

FLEXION. Définition: La flexion est un mode de charge tel qu il apparait dans les sections droites de la barre des moments fléchissons.

FLEXION. Définition: La flexion est un mode de charge tel qu il apparait dans les sections droites de la barre des moments fléchissons. 1 FLEXION Définition: La flexion est un mode de charge tel qu il apparait dans les sections droites de la barre des moments fléchissons. a) Considérons une barre sollicitée à un mode de charge extérieure.

Plus en détail

Calcul d une poutre mixte

Calcul d une poutre mixte Ecole National des Ponts Et Chaussées Calcul d une poutre mixte Encadré par Firas SAYED AHMAD Elias KARAM Assad MAWAD 2011 Table des Matie res Table des Matières... 1 Introduction... 2 Etude RDM du montage...

Plus en détail

Calcul sur bâtiment en maçonnerie. Calcul sur bâtiment en maçonnerie Données : Calcul sur bâtiment en maçonnerie Masse sujette à action sismique:

Calcul sur bâtiment en maçonnerie. Calcul sur bâtiment en maçonnerie Données : Calcul sur bâtiment en maçonnerie Masse sujette à action sismique: Maison individuelle à murs en maçonnerie chaînée, comportant deux planchers à dalle pleine en béton armé. Les plans de cette maison sont donnés ci-après. WB1/21 : MFL WB2/21 : MFL Données : Blocs de maçonnerie

Plus en détail

FLEXION SIMPLE. Zone comprimée. Zone tendue Fibre neutre. Cours de résistance des matériaux

FLEXION SIMPLE. Zone comprimée. Zone tendue Fibre neutre. Cours de résistance des matériaux FLEXION SIMPLE 1) Introduction epérimentale : considérons une poutre reposant sur deu appuis soumise à une charge concentrée verticale. Après déformation, cette poutre accuse un flèche ( déplacement vertical

Plus en détail

Cours de béton armé 8 : Comportement du béton en cisaillement (avec étriers) BAC3 - HEMES -Gramme

Cours de béton armé 8 : Comportement du béton en cisaillement (avec étriers) BAC3 - HEMES -Gramme Cours de béton armé 8 : Comportement du béton en cisaillement (avec étriers) BAC3 - HEMES -Gramme Dr Ir P. Boeraeve - Unité 9 Construction - 2007 Effort tranchant Etat fissuré réel Treillis équivalent

Plus en détail

LES TREILLIS. 1 Introduction :

LES TREILLIS. 1 Introduction : TS1 CM Analyse et Calcul des Structures Page 1 sur 9 LES TREILLIS. 1 Introduction : Un ou système réticulé est un système composé de barres droites articulées à leurs extrémités ; on appelle nœuds les

Plus en détail

Association Béton-Acier: Le Béton Armé

Association Béton-Acier: Le Béton Armé Séminaire sur le thème: «Le Béton Armé: Armatures et Béton» Association Béton-Acier: Le Béton Armé Karim Miled Maître Assistant, ENIT Le 25 novembre 2008 1 Béton Bonne résistance à la compression Résistance

Plus en détail

ENPC-BAP2 N 3 Béton Précontraint ELU et Fissuration

ENPC-BAP2 N 3 Béton Précontraint ELU et Fissuration ENPC-BAP2 N 3 Béton Précontraint ELU et Fissuration SOMMAIRE 1.1 Caractéristiques des matériaux pour la justification en flexion, aux ELU 1.2 Prise en compte de la précontrainte à l ELU en flexion. 1.3

Plus en détail

Les assemblages entre éléments d une structure doivent être modélisés par une liaison appui simple, articulation ou encastrement.

Les assemblages entre éléments d une structure doivent être modélisés par une liaison appui simple, articulation ou encastrement. 1 I SYSTEME PORTEUR I 1 Définition : L architecte dessine l intérieur et l extérieur d un bâtiment et envoie les plans à un bureau d études. Le travail de ce bureau d études est alors de définir à partir

Plus en détail

RÉSISTANCE DES BARRES AUX INSTABILITÉS

RÉSISTANCE DES BARRES AUX INSTABILITÉS Projet SKILLS RÉSISTANCE DES BARRES AUX INSTABILITÉS OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION Connaître la méthodologie de vérification des barres aux instabilités (flambement, déversement) Connaître le domaine

Plus en détail

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Fonctionnement des ouvrages en maçonnerie Sébastien NEIERS / Cerema Direction Territoriale Est / DOA NANCY, 24 septembre 2015 1 Matériaux constitutifs

Plus en détail

FONDATIONS SUPERFICIELLES

FONDATIONS SUPERFICIELLES TASSEMENT Le tassement d une structure est le résultat de la déformation du sol de fondation. On peut distinguer les phénomènes suivants : Déformations élastiues (rapide); Changement de volume conduisant

Plus en détail

SOLLICITATION DE TRACTION

SOLLICITATION DE TRACTION Terminale S.T.I. 1 / 12 I. INTRODUCTION 1. Buts de la résistance des matériaux La résistance des matériaux a trois objectifs principaux : la connaissance des caractéristiques mécaniques des matériaux.

Plus en détail

SSLL111 - Réponse statique d une poutre béton armé (section en T) à comportement linéaire

SSLL111 - Réponse statique d une poutre béton armé (section en T) à comportement linéaire Titre : SSLL111 - Réponse statique d une poutre béton armé[...] Date : 28/02/2013 Page : 1/8 SSLL111 - Réponse statique d une poutre béton armé (section en T) à comportement linéaire Résumé : Le problème

Plus en détail

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés La Résistance des matériaux RDM est une partie de la mécanique des solides. Elle s intéresse à l étude, de manière théorique, de la réponse mécanique

Plus en détail

Béton armé et précontraint I INSTABILITE ELASTIQUE. E.N.P.C. module B.A.E.P.1. Jean Marc JAEGER Setec TPI. ENPC Module BAEP1 Séance 5 1

Béton armé et précontraint I INSTABILITE ELASTIQUE. E.N.P.C. module B.A.E.P.1. Jean Marc JAEGER Setec TPI. ENPC Module BAEP1 Séance 5 1 Béton armé et précontraint I INSTABILITE ELASTIQUE Jean Marc JAEGER Setec TPI E.N.P.C. module B.A.E.P.1 ENPC Module BAEP1 Séance 5 1 Sommaire DISPOSITIONS DE DETAIL HAUTEUR DE FLAMBEMENT IMPERFECTIONS

Plus en détail

VI CISAILLEMENT SIMPLE

VI CISAILLEMENT SIMPLE VI CISAILLEMENT SIMPLE Il existe de nombreux dispositifs utilisant la sollicitation de cisaillement (outils, cisailles, poinçons ). Le cisaillement simple correspond dans la pratique à une sollicitation

Plus en détail

Affaire Gradins Cie LARDENOIS NOTE DE CALCULS N 001A

Affaire Gradins Cie LARDENOIS NOTE DE CALCULS N 001A Affaire 10-005 Gradins Cie LARDENOIS NOTE DE CALCULS N 001A 1 I. PRELIMINAIRES...3 I.1 OBJET...3 I.2 DOCUMENTS DE REFERENCE UTILISES...3 II. DESCRIPTION DU SYSTEME...3 III. HYPOTHESES...3 III.1 CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Exercice 1 : Exercice 2 :

Exercice 1 : Exercice 2 : Exercice 1 : On considère un point M appartenant à une digue en terre (Figure ci-dessous). Ce point est sollicité par un effort surfacique p. n, d autre part, on a mesuré la valeur de la contrainte normale

Plus en détail

Chapitre 6. Modèles pour l analyse des ossatures de bâtiments.

Chapitre 6. Modèles pour l analyse des ossatures de bâtiments. 6.1 Chapitre 6. Modèles pour l analyse des ossatures de bâtiments. 6.1 Aspects généraux.. En général, la structure d un bâtiment peut être considérée comme constituée de plusieurs systèmes verticaux liés

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Bâtiment

Brevet de technicien supérieur Bâtiment Brevet de technicien supérieur Bâtiment Session 2008 Épreuve U4 : ETUDE DES CONSTRUCTIONS Sous - Epreuve : U. 41 ELABORATION D UNE NOTE DE CALCUL DE STRUCTURES Durée : 4 h Coefficient : 2 Documents du

Plus en détail

Cours de béton armé Comportement du béton en flexion simple

Cours de béton armé Comportement du béton en flexion simple Cours de béton armé Comportement du béton en flexion simple BAC3 - HEMES -Gramme 1 Dr Ir P. Boeraeve - Unité 9 Construction - 2007 Conventions/notations Signes : + compression - traction Min Maj NOM 2

Plus en détail

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U TCH 006 MATÉRIAUX Notions de résistance des matériaux La résistance des matériaux(rdm) est une branche de la mécanique des milieux continus adaptée aux déformations des structures Machines/pièces Génie

Plus en détail

E.N.P.C. module B.A.E.P.1

E.N.P.C. module B.A.E.P.1 Béton armé et précontraint I FLEXION COMPOSEE DIAGRAMME INTERACTION Jean Marc JAEGER Setec TPI E.N.P.C. module B.A.E.P.1 ENPC Module BAEP1 Séance 4 1 ENPC Module BAEP1 Séance 4 2 12. FLEXION COMPOSEE -

Plus en détail

Déformations et élasticité

Déformations et élasticité 7 Déformations et élasticité v 7.1 compression cisaillement Types de déformations On peut soumettre les corps rigides à 3 types d'effort qui provoquent des déformations compression traction cisaillement

Plus en détail

Sections réelles d'armatures (section en cm², diamètres d'armature en mm)

Sections réelles d'armatures (section en cm², diamètres d'armature en mm) BETON ARME Sections réelles d'armatures (section en cm², diamètres d'armature en mm) 6 8 10 12 14 16 20 25 32 40 1 0,28 0,5 0,79 1,13 1,54 2,01 3,14 4,91 8,04 12,57 2 0,57 1,01 1,57 2,26 3,08 4,02 6,28

Plus en détail

«La Vague» Centre aquatique de Palaiseau

«La Vague» Centre aquatique de Palaiseau Agrégation S 2013 ngénierie des constructions «La Vague» Centre aquatique de Palaiseau Plan de la présentation. Le centre aquatique de Palaiseau. 1. Analyse fonctionnelle de la charpente 2. Solution proposée

Plus en détail

I.U.T. Bordeaux I département génie civil. Modéliser avec RDM6 Module Inf1 : TP 2 1ère année

I.U.T. Bordeaux I département génie civil. Modéliser avec RDM6 Module Inf1 : TP 2 1ère année I.U.T. Bordeaux I département génie civil Modéliser avec RDM6 Module Inf1 : TP 2 1ère année 1 Modéliser une structure avec RDM6 Le but de ce TP est de vous faire utiliser une application particulière :

Plus en détail

Tenue au feu. Note de calculs. Tunnel Belliard Bruxelles. Poutres préfabriquées précontraintes. Zones. Version : A

Tenue au feu. Note de calculs. Tunnel Belliard Bruxelles. Poutres préfabriquées précontraintes. Zones. Version : A Tenue au feu Note de calculs?? Zones Tunnel Belliard Bruxelles Poutres préfabriquées précontraintes Etabli le : 16 mars 2010 : Version : A Établi le 16/03/2010 Ann 2-1 / 22 - Tenue au feu Note de calculs

Plus en détail

ELEMENTS TENDUS. Types de sections utilisées : Pour treillis, contreventements, suspentes,...

ELEMENTS TENDUS. Types de sections utilisées : Pour treillis, contreventements, suspentes,... ELEMENTS TENDUS Principe de dimensionnement : choisir une section transversale de l élément pour que : NtRd NEd ; attention à l assemblage (trous, excentricité, )! Types de sections utilisées : Pour treillis,

Plus en détail

organisme de gestion pour le contrôle des produits en béton Tél. (02) Fax (02) PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PTV 231

organisme de gestion pour le contrôle des produits en béton Tél. (02) Fax (02) PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PTV 231 PROBETON Association sans but lucratif organisme de gestion pour le contrôle des produits en béton Rue d'arlon 53 - B9 B-1040 Bruxelles Tél. (02) 237.60.20 Fax (02) 735.63.56 e-mail : mail@probeton.be

Plus en détail

Construction parasismique des bâtiments en béton armé : études de cas et implication pour Haïti

Construction parasismique des bâtiments en béton armé : études de cas et implication pour Haïti Conférence internationale sur la conception parasismique des structures Hôtel Montana, 10, 11 janvier 204 Construction parasismique des bâtiments en béton armé : études de cas et implication pour Haïti

Plus en détail

Travaux Pratiques RDM

Travaux Pratiques RDM Université Abdelmalek Essaadi Faculté des sciences et techniques Tanger Travaux Pratiques RDM Sujet TP : Flambage par flexion de poutres comprimées Réalisé par : (groupe 6) Responsable : EL HILALI HAMZA

Plus en détail

Introduction à l Eurocode 3

Introduction à l Eurocode 3 Code EC3/0 - Niveaux I et II Introduction à l Eurocode 3 Les objectifs de ce module sont : - d appréhender le contenu des principales parties de l EN 1993, l esprit des nouvelles règles et, en particulier,

Plus en détail

EUROCODE 4 EN Exemples d application au calcul des structures mixtes acier-béton CENTRE INFORMATION ACIER

EUROCODE 4 EN Exemples d application au calcul des structures mixtes acier-béton CENTRE INFORMATION ACIER EUROCODE 4 EN 1994 Exemples d application au calcul des structures mixtes acier-béton g 1 0, 3 A p p f p p EUROCODE 4 EN 1994 Exemples d application au calcul des structures mixtes acier-béton Malgré tout

Plus en détail

Exemple : Panne sur deux appuis en profilé IPE

Exemple : Panne sur deux appuis en profilé IPE Réf. document : SX01a-FR-EU Page 1 de Réf. Eurocode Réalisé par Mladen Lukic Date Janvier 006 Vérifié par Alain Bureau Date Janvier 006 Cet exemple donne les détails de la vérification conformément à l'en

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. DIMENSIONNEMENT DES POUTRES SEULES...7 3.1 Préambule...7 3.2 La précontrainte...7 3.3 Exemple de calcul des pertes pour une poutre de bâtiment

Plus en détail

AFIX Ter Woestijne 13 B-8310 St-Kruis Brugge Tel: 0(032) 9 / Fax: 0(032) 9 /

AFIX Ter Woestijne 13 B-8310 St-Kruis Brugge Tel: 0(032) 9 / Fax: 0(032) 9 / AFIX Ter Woestijne 13 B-8310 St-Kruis Brugge Tel: 0(032) 9 / 381.61.01 Fax: 0(032) 9 / 381.61.00 http://www.afixgroup.com NOTE DE CALCUL ECHAFAUDAGE EN 12810 5N SW09 / 257 H2 A - LA HAUTEUR = 24,,50 M

Plus en détail

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U TCH 006 MATÉRIAUX Résumé de la semaine 1 Les matériaux de la semaine Attributs Aciers au carbone Classification Métal Prix ($/kg) 0.65 Densité (kg/m 3 ) 7800-7900 Module d élasticité (GPa) 200-215 Limite

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE : THEORIES DES POUTRES ET ELASTICITE ELEMENTS FINIS

ETUDE COMPARATIVE : THEORIES DES POUTRES ET ELASTICITE ELEMENTS FINIS DIMENSIONNEMENT DES STRUTURES EXERIE DE PERFETIONNEMENT SUR LES BASES DU OMPORTEMENT ELASTIQUE ET APPLIATION A LA MODELISATION DES STRUTURES PAR ELEMENTS FINIS tp-ef-poutre-fle-cis-mohr.doc/version du

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

Révision sur les Fondations Superficielles

Révision sur les Fondations Superficielles Révision sur les Fondations Superficielles Problème 1 La figure ci-dessous présente les conditions des sols et de la géométrie pour une semelle simple. On vous demande de dimensionner la largeur de cette

Plus en détail

4. LES CARACTERISTIQUES MECANIQUES

4. LES CARACTERISTIQUES MECANIQUES Documentation technique VCE 2005 Les caracteristiques mecaniques 27 4. LES CARACTERISTIQUES MECANIQUES Les caractéristiques mécaniques sont données à une température de 20 C. Le polystyrène est un matériau

Plus en détail

Chapitre 3. Modélisation et règles de prédimensionnement

Chapitre 3. Modélisation et règles de prédimensionnement Modélisation et règles de prédimensionnement Chapitre 3 Modélisation et règles de prédimensionnement - Modélisation d une structure en béton -. Déinition -. Classiication des structures -3. Portées des

Plus en détail

Daniel Perraton & Hassan Baaj. Perraton, Baaj

Daniel Perraton & Hassan Baaj. Perraton, Baaj Comment se répercutent les résultats des essais de laboratoire liés à la performance en fatigue de l enrobé et à son module complexe au terme de la structure de la chaussée souple Daniel Perraton & Hassan

Plus en détail

cours Mr Lemdani EPAU

cours Mr Lemdani EPAU La structure portante verticale Les poteaux 1-Définition-Rôle. C est un élément porteur ponctuel chargé de reprendre les charges et surcharges issue des différents niveaux pour le transmettre aux Fondations.

Plus en détail

Mémoire de Magister. Spécialité : Génie Civil Option : Structures et Matériaux Présenté par : AIT RAMDANE Idir. Sujet :

Mémoire de Magister. Spécialité : Génie Civil Option : Structures et Matériaux Présenté par : AIT RAMDANE Idir. Sujet : REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHES SCIENTIFIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTE DU GENIE DE LA CONSTRUCTION DEPARTEMENT

Plus en détail

Thermo Break Rupture thermique

Thermo Break Rupture thermique Thermo Break Rupture thermique Thermo Break Pour réaliser une rupture thermique Plaka Thermo Break est un produit de haute qualité utilisé pour la création d une rupture thermique entre des structures

Plus en détail

X-TEND : Technique X-TEND. Materiau

X-TEND : Technique X-TEND. Materiau : Technique Materiau Le filet est fabriqué à partir de câbles en acier inoxydable, qualité AISI 316, dans différents diamètres, ainsi que de manchons de fixation en cuivre étamé ou en acier inoxydable,

Plus en détail

Les outils du maçon. La taloche pour poser le mortier. L auge et la truelle pour prendre le mortier

Les outils du maçon. La taloche pour poser le mortier. L auge et la truelle pour prendre le mortier Les outils du maçon Document ressource L auge et la truelle pour prendre le mortier La taloche pour poser le mortier Le niveau pour vérifier si la surface est horizontale ou verticale Le fil à plomb pour

Plus en détail

ENSA Nantes Examen TD Analyse de structures 3 ème a. 1 er semestre Janv. 2013

ENSA Nantes Examen TD Analyse de structures 3 ème a. 1 er semestre Janv. 2013 ENSA Nantes Examen TD Analyse de structures 3 ème a. 1 er semestre Janv. 2013 Documents autorisés. Répondre directement sur la feuille. Préciser systématiquement les unités. EXERCICE 1 : Questions diverses

Plus en détail

Conception de glissières de béton renforcées avec de l armature en matériaux composites

Conception de glissières de béton renforcées avec de l armature en matériaux composites Conception de glissières de béton renforcées avec de l armature en matériaux composites Gérard Desgagné, ing. M. Sc. Ministère des Transports du Québec Brahim Benmokrane, ing. Ph. D. Université de Sherbrooke

Plus en détail

Mise en en situation. L Hemomixer est un automate de prélèvement sanguin dédié aux collectes mobiles.

Mise en en situation. L Hemomixer est un automate de prélèvement sanguin dédié aux collectes mobiles. Mise en en situation L Hemomixer est un automate de prélèvement sanguin dédié aux collectes mobiles. Présentation Il existe deux méthodes pour effectuer une collecte mobile de dons du sang : - Utiliser

Plus en détail

VÉRIFICATION D UNE POUTRE MIXTE SUIVANT L EUROCODE 4 INFLUENCE DU TYPE DE DALLE UTILISÉE SUR LA SECTION DE BÉTON DE CALCUL

VÉRIFICATION D UNE POUTRE MIXTE SUIVANT L EUROCODE 4 INFLUENCE DU TYPE DE DALLE UTILISÉE SUR LA SECTION DE BÉTON DE CALCUL Revue Construction Métallique Référence VÉRIFICATION D UNE POUTRE MIXTE SUIVANT L EUROCODE 4 INFLUENCE DU TYPE DE DALLE UTILISÉE SUR LA SECTION DE BÉTON DE CALCUL par J. MATHIEU 1 1. INTRODUCTION Les dalles

Plus en détail

TORSION. I.2 : Hypothèse sur le système des forces extérieures appliquées et sur les déformations qui en résultent:

TORSION. I.2 : Hypothèse sur le système des forces extérieures appliquées et sur les déformations qui en résultent: 1 TORSION Définition: La torsion est un mode de charge telle que dans les sections droites de la barre, seul apparaît un moment de torsion. Les autres facteurs de forces (Moment fléchissant, force normale

Plus en détail

Répartition des charges sur une structure flexible

Répartition des charges sur une structure flexible Figure 7.2.2a Répartition des charges sur une structure flexible 1 - Sol de fondation 2 - Coussin de support 3 - Hanches 4 - Structure flexible 5 - Remblais latéraux 6 - Recouvrement de protection Note

Plus en détail

REGLES DE CALCUL RELATIVES AU DIMENSIONNEMENT DES PLANCHERS À PREDALLES EPAISSES

REGLES DE CALCUL RELATIVES AU DIMENSIONNEMENT DES PLANCHERS À PREDALLES EPAISSES S.P.I.P. - FIB PLANCHERS-OSSATURES REGLES DE CALCUL RELATIVES AU DIMENSIONNEMENT DES PLANCHERS À PREDALLES EPAISSES NOVEMBRE 1998 5, rue Louis Lejeune - 92128 MONTROUGE CEDEX Tél : 01 49 65 09 09 - Télécopie

Plus en détail

Flexion des poutres en béton précontraint

Flexion des poutres en béton précontraint Flexion des poutres en béton précontraint Aspects réglementaires Présentation : comportement d une poutre précontrainte de la mise en tension jusqu à la rupture. Exemple : poutre rectiligne à plan moyen

Plus en détail