FONDATION POUR L ECOLE. Rapport d activité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FONDATION POUR L ECOLE. Rapport d activité"

Transcription

1 FONDATION POUR L ECOLE Rapport d activité L action de la Fondation pour l école se décompose en cinq grandes missions sociales : - Le soutien financier et technique aux écoles indépendantes (mission 1), - La formation des professeurs des écoles indépendantes (mission 2), - Les actions destinées à renforcer la qualité des écoles indépendantes (qualité, mission 3), - L information des décideurs et de l opinion publique sur la liberté scolaire (mission 4), - Les actions des fondations abritées (mission 5).

2 Sommaire 1. SOUTIEN FINANCIER ET TECHNIQUE AUX ECOLES INDEPENDANTES Soutien financier aux écoles Descriptif des opérations de collecte des dons auprès des particuliers Les résultats obtenus par la Fondation pour l école (hors fondations abritées) Soutien pratique aux écoles Créations d établissements indépendants Le conseil juridique gratuit aux créateurs d école Sessions de formation professionnelle des directeurs et créateurs d école Outils d aide pour les créateurs FORMATION DES PROFESSEURS DES ECOLES INDEPENDANTES (INSTITUT LIBRE DE FORMATION DES MAITRES) L équipe opérationnelle Les formules et les conférences de l année Les nouveaux locaux Le site internet Les promotions et le réseau d anciens Une formation sous le régime de la boucle Qualité / les nouveautés de l année La certification de notre titre Perspectives ACTIONS EN FAVEUR DU RENFORCEMENT DE LA QUALITE DANS LES ECOLES INDEPENDANTES INFORMATION DES DECIDEURS POLITIQUES ET DE L OPINION PUBLIQUE Publication d articles et d interviews Conférences, colloques et formations Conférences d Anne Coffinier : Interventions de Lionel Devic Chroniques

3 4.4. Blog Liberté scolaire : publication de 2 articles/semaine L onglet presse, créé en septembre 2012 est mis à jour régulièrement Soutien important à la communication et aux démarches de recherche de fonds de la Fondation Espérance banlieues et du Cours Alexandre-Dumas de Montfermeil LES FONDATIONS ABRITEES Nouvelles fondations abritées Dons collectés Subventions versées Dotations, prêts internes et comités de gestion Pro Liberis Espérance banlieues : Fondation du Nord pour l Enfance et la Jeunesse RENFORCEMENT DE L EQUIPE

4 1. SOUTIEN FINANCIER ET TECHNIQUE AUX ECOLES INDEPENDANTES 1.1. Soutien financier aux écoles Descriptif des opérations de collecte des dons auprès des particuliers a) Conquête Aucune campagne de recrutement de nouveaux donateurs n a été organisée depuis juin Les nouveaux bienfaiteurs sont recrutés par la bouche à oreille, naturellement. L accent est mis sur la fidélisation des bienfaiteurs actuels et l information de ces derniers sur les possibilités qu ils ont d utiliser leur patrimoine pour soutenir la cause des écoles indépendantes (donations, legs, dons sur succession, donations temporaires d usufruit, dons en titres ), et leur mobilisation pour qu ils recrutent à leur tour, dans leur entourage naturel, de nouveaux bienfaiteurs pour la FPE. Ainsi, une plaquette «legs et donations» a été réalisée et remise à des notaires principalement établis sur Paris. C est un bénévole, Bernard de Gatellier, qui a été chargé de ce démarchage. Cette plaquette a aussi été diffusée à nos bienfaiteurs par encartage dans les Chroniques. Un courrier a été envoyé mi-février aux directeurs d écoles pour les informer de la possibilité pour la Fondation pour l école de bénéficier de legs et donations en toute franchise de droits. Des réunions ont par ailleurs été organisées ponctuellement avec des bienfaiteurs. b) Fidélisation (rédigée par Anne Coffinier) Le directeur général écrit chaque semaine à la main des mots personnels de remerciement à une partie des bienfaiteurs : tous les nouveaux bienfaiteurs plus des bienfaiteurs connus personnellement ou des gros bienfaiteurs. La rencontre annuelle de la Saint-Joseph est un rendez-vous spirituel et social qui joue également un rôle important dans la fidélisation des donateurs. Les grands axes stratégiques et les défis principaux y sont évoqués librement à cette occasion. Trois courriers d appel à dons ont été envoyés à nos bienfaiteurs (Noël, avec l envoi de la revue de presse du Cours Alexandre-Dumas pour montrer que cette école parvenait à améliorer nettement l image et l acceptation politique des écoles indépendantes, Pâques et mai pour l ISF 2014), par courriel (le 29 novembre 2013, le 17 mars 2014 et le 20 mai 2014 pour l ISF sans relance de dernière minute) et courrier postal. Les chroniques trimestrielles sont adressées à nos bienfaiteurs (environ 3 000) par la poste, accompagnées d un bulletin de soutien, d une enveloppe réponse et d une lettre. 4

5 Trois numéros des Chroniques de la Fondation ont été publiés cette année (octobre 2013, janvier et avril 2014) Les résultats obtenus par la Fondation pour l école (hors fondations abritées) L ensemble des campagnes de dons auprès des particuliers a rapporté à la Fondation pour l école (hors fondations abritées) 2.7M contre 2.2M sur l exercice précédent, soit une hausse de 23%. Cette augmentation est en grande partie obtenue grâce à la campagne ISF qui a elle-même généré une augmentation de 27% par rapport à l exercice précédent. a) Répartition des dons selon leur montant 56 % du montant total récolté sont constitués de dons supérieurs à 10k. b) Répartition des dons selon leur nombre La Fondation a récolté dons sur l exercice, dont 70% sont inférieurs à 500 5

6 c) Répartition de la collecte des dons par mois Près de 85% des dons en montant sont récoltés sur 4 mois. 6

7 61% des dons en montant sont récoltés sur les mois de mai et juin, correspondant à la période des dons ISF. d) Répartition des dons par campagne : e) Répartition des dons selon le mode de paiement Malgré la mise en place d une facilité de versement de dons en ligne sur le site de la Fondation pour l école, le chèque reste le moyen de paiement majoritaire. C est sans doute en partie parce que notre plateforme de paiement en ligne n est pas assez claire (seuil PAYPAL ). Il est prévu de la changer pour augmenter les dons en ligne. 7

8 f) Les soutiens institutionnels La Fondation pour l école (hors fondations abritées) a reçu un total de 91.3k, contre 2k lors de l exercice précédent, répartis comme suit : Il s agit d une part de dons issus de fondations abritées ou de fonds abrités auprès de la fondation de France et d autre part du résidu du prix de vente de l école Saint- Benoît dans le Nord dont les dirigeants ont voulu nous confier le produit. g) Les soutiens des entreprises Le soutien des entreprises demeure faible : il est de 35k comparé à 44k lors de l exercice précédent. Nous ne sollicitons pas directement les entreprises. Nous nous en tenons à présenter la possibilité qu elles ont de nous aider moyennant dons défiscalisés à 60% sur nos supports habituels de communication. Le soutien des entreprises devrait nettement s accentuer lors de l exercice prochain, grâce à l habilitation de la formation des maîtres et maîtresses de l ILFM à percevoir les fonds de la taxe d apprentissage. h) Legs et donations en cours Legs Pierre Lamaison : ce legs, constitué d avoirs financiers (environ 10k ), aurait dû se concrétiser lors de l exercice. La dissolution d une des associations légataires universelles a considérablement ralenti le processus. Depuis le 11 mars dernier, l administration dispose d un dossier complet et d un délai d un an pour statuer sur la libéralité. Legs Cécile Levent-Roussel : les avoirs financiers ( ) ont été réceptionnés en février 2014 ainsi que le matériel Montessori (lequel a une valeur marchande quasi nulle mais un certain intérêt pédagogique). Le legs n a pas encore été affecté. Selon ses dernières volontés, Mme Levent-Roussel souhaitait que ce montant ainsi que le matériel 8

9 Montessori soient utilisés pour créer une école Montessori en région Nord-Pas-de-Calais, qui soit d esprit catholique et qui porte dans la mesure du possible son nom. Donation sur succession Quentin Reverchon : 283k ont été reçus en octobre 2013 Legs Jean-Baptiste Cottard : Les biens immobiliers (maison et garage) seront vendus à l automne 2014 (donc après la clôture du présent exercice) pour un prix global de 680k. La FPE est le légataire universel et doit reverser à deux héritiers 20% des avoirs totaux. Donation sur succession Marie-Thérèse Vauthier : Jean-Dominique Vauthier, son neveu, nous a informés en mai qu il ferait une donation de 130 k en septembre Legs France Toulemonde : nous avons été informés début avril 2014 du testament de Mme Toulemonde en faveur de la FPE, instituée légataire universel, avec charge de de délivrance de legs particuliers à deux autres associations. L état actif/passif est à ce jour toujours en cours d évaluation. Legs Mme Anglade : nous avons été informés en décembre 2013 qu un testament aurait été écrit en faveur de la FPE. A ce jour, nous n avons aucune certitude et très peu d information. Legs Mme PELBOIS : nous avons été informés en octobre 2014 qu un testament a été écrit et déposé au registre des notaires par Mme Marie PELBOIS (Paris XVème, bienfaiteur de la FPE) dont copie nous a été donnée Les subventions versées aux écoles : Les dons versés aux écoles se sont élevés à 2.3M contre 1.8M lors de l exercice précédent, soit une progression de 27%, qui ont été répartis comme suit : 9

10 En termes financiers, cette aide s est portée pour 64 % vers les collèges et lycées et 36 % vers les primaires : Les parts dans des SCI Nous n avons fait l acquisition d aucunes nouvelles parts de SCI durant cet exercice. Les SCI dans lesquelles nous avons des parts n ont pas une gestion active. La SCI Saint-Joseph a distribué des dividendes pour l exercice 2013, soit 175 pour la Fondation pour l école. La SCI La Madonne des Ruesses de l Angelus n a aucun revenu financier (prêt de locaux à l association de gestion de l école). Pour cette dernière, nous avons des difficultés à obtenir les documents légaux (comptes, procès-verbaux assemblées générales). A ce jour nous détenons les parts suivantes : Nom de la SCI SCI St Joseph (Ecole Louis & Zélie Martin) SCI La Madonne des Ruesses de l'angelus (Ecole Angelus du Presly) SCI de l'ecole du Blanc-Mesnil de Croix (Ecole Cours Candelier) Nombre de parts détenues par FPE Total parts SCI Valeur nominale des parts Valorisation totale Il s'agit d'un prêt de Fondation du Nord

11 1.2. Soutien pratique aux écoles Créations d établissements indépendants Le nombre d établissements ayant ouvert à la rentrée est encore en croissance par rapport à l an dernier puisqu on compte au moins 51 nouvelles écoles contre 37 l an dernier. Cette croissance s inscrit dans un contexte budgétaire tendu marqué plutôt par la fermeture de classes (voire d établissements) dans les écoles publiques et sous contrat lorsque les effectifs scolarisés sont faibles ou les coûts de remise aux normes de sécurité trop lourds. Les écoles qui se créent le plus sont des écoles Montessori (même tendance que les années précédentes) et des écoles écologiques/développement durable (tendance plus récente). La communauté musulmane devient assez active en matière de créations d écoles, sans que la Fondation pour l école soit très au fait de la nature exacte du projet pédagogique effectivement mis en œuvre. Carte des créations d écoles en page suivante. 11

12 12

13 Répartition des créations d école en septembre 2014 : 13

14 Répartition des écoles Situation en novembre 2014 : 14

15 Le conseil juridique gratuit aux créateurs d école A été fortement renforcée l aide individualisée apportée par téléphone ou courriel aux créateurs et aux directeurs en réponse à leurs questions juridiques, techniques, administratives et organisationnelles. Ce développement très apprécié des utilisateurs correspondant à un besoin réel, le bureau de la Fondation a pris la décision d embaucher un 15

16 juriste à mi-temps pour reprendre cette activité qui entraînait la saturation du responsable de la démarche Qualité des écoles. Cette embauche a pu se concrétiser en fin d exercice. Il s agit de Mme Titiane Salleron, ancienne avocate. Le site internet de Créer son école a été refondu pour rendre cet accompagnement des créateurs d école plus performant et moins chronophage pour les équipes. Une fonction marginale d aide à l orientation des parents est également apportée, sur demande Sessions de formation professionnelle des directeurs et créateurs d école Comme tous les ans, deux sessions de formation professionnelle ont été organisées : le cours des créateurs d école en janvier et celui des directeurs en mars. Ces formations ont désormais atteint un haut niveau de qualité, comme en atteste le fort taux d inscriptions et les retours élogieux consignés dans les questionnaires qualité. La question des locaux reste encore délicate. Pour l exercice, 34 créateurs (30 l an dernier) ont été formés, sans compter les quelques candidats qui n ont pu être admis aux cours faute de place. En revanche, la demande a baissé pour les directeurs (24 contre 30 l an dernier). - Le cours des créateurs a été complété par un cours sur «les risques mortels qu une école doit savoir éviter», et a dû passer à 3 jours au lieu de 2 pour diminuer la densité du programme dont se plaignaient les stagiaires. La contribution demandée aux stagiaires a pu être maintenue à un niveau très bas (170 euros plus 40 euros d adhésion à Créer son école pour 3 jours, contre 200 euros l an dernier pour 2 jours, sans qu il soit demandé d adhérer). Ce cours est financièrement à l équilibre grâce au bénévolat de la quasitotalité des intervenants. - Le cours des directeurs est pour sa part resté organisé sur 2 jours. Comme espéré l an dernier, il a pu être pris intégralement en charge par l OPCA Actalians (ex-opca PL) à un niveau élevé, ce qui a permis de remonter les tarifs du cours des directeurs à 720 euros (plus 40 euros d adhésion à Créer son école, contre environ 150 euros l année précédente, où aucune adhésion n était demandée). Comme prévu, la prise en charge du stage des créateurs a pu se faire sous une procédure de subrogation évitant que les stagiaires n aient à en faire l avance. Peu d intervenants étant rémunérés, la marge bénéficiaire de ce cours a été forte. Aucun créateur ne cotisant -par nature- à un OPCA, il n est pas envisagé d obtenir de remboursement pour le stage des créateurs : le stage des directeurs devra donc à l avenir continuer de contribuer fortement au financement de ces deux stages dont les intervenants devraient être plus systématiquement rémunérés. 16

17 Outils d aide pour les créateurs L aide Qualité aux créateurs d école, qui leur permettait d entamer leur première année d existence avec un référentiel Qualité déjà opérationnel, a été suspendue, trop de créateurs «Qualité» renonçant finalement à ouvrir, ce qui dilapidait le travail de l équipe Qualité. Pour l an prochain, cette aide ne sera apportée qu aux écoles ayant déjà identifié les locaux de leur école et ayant déjà réuni un groupe de projet stable autour d une charte bien aboutie. D autres outils (business plan automatique sur 5 ans et logiciel complet de gestion de projet de création d école) ont été mis à jour et mis gracieusement à disposition d une trentaine de créateurs. 2. FORMATION DES PROFESSEURS DES ECOLES INDEPENDANTES (INSTITUT LIBRE DE FORMATION DES MAITRES) L Institut Libre de Formation des Maîtres continue son développement, pas de modification majeure cette année si ce n est la possibilité désormais de toucher la taxe d apprentissage ce qui nous permettra l an prochain de développer de nouveaux programmes L équipe opérationnelle Outre Marie de Préville qui demeure l administrateur de référence et la directrice académique pour le rectorat de Paris, l équipe opérationnelle se compose de la manière suivante : Directrice de la formation des maîtres : Fawzia Barrage, Directrice des études : Florence Le Roux, Chargées de mission bénévole : Isabelle Colleville (bénévole présente 1 jour par semaine), Responsable des Alumni : Chantal Magne (bénévole présente un jour par semaine également). 7 professeurs référents pour les différents pôles d apprentissage (Mathilde Tingaud pour l histoire, Sandra Leroy pour la grammaire, Nathalie Nakatani pour les mathématiques, Virginie Subias pour la culture générale, Jean Flouriot pour la géographie, Brigitte Guigui pour l apprentissage de la lecture et de l écriture, Valérie van Liefland pour le suivi pédagogique des 2 année.) 17

18 2.2. Les formules et les conférences de l année Les formules restent les mêmes avec 8 points forts pour l équipe opérationnelle (6 weekends de formation, 3 jours d intégration en octobre (nouveauté de l année), les examens de fin d année. Première formule : la formation complète en 2 ans accessible sur concours pour les titulaires d un diplôme bac + 3 Deuxième formule : La formation théorique, qui peut s effectuer en 2 ans. La formation complète allie la théorie et la pratique ( 6 sessions lors de weekends répartis dans l année + 3 jours d intégration + 4 stages à mi-temps la première année - la deuxième année les élèves sont en poste et reviennent pour 6 sessions de travaux dirigés, ils sont accompagnés par un tuteur). La formation théorique correspond aux 6 sessions de formation réparties sur l année ainsi qu un programme poussé de travaux dans les matières fondamentales enseignées au primaire (grammaire, orthographe, mathématiques, histoire, géographie, apprentissage de la lecture et de l écriture). Nous avons également quelques auditeurs libres et nous proposons des conférences ouvertes à un public plus large, ce qui permet à certains de découvrir les travaux de l ILFM et la Fondation. La grammaire et l histoire de sa transmission Sandra Leroy Histoire des Pédagogies - Anne Coffinier Quelle vision anthropologique pour l école aujourd hui? - Thibaud Collin Une autre école est possible - Anne Coffinier Faut-il vraiment apprendre à lire à nos enfants? - Virginie Subias 2.3. Les nouveaux locaux Nous avons été accueillis au sein du prestigieux établissement parisien sous contrat St Jean de Passy (16 ). Nous occupons un amphithéâtre refait à neuf de 80 places pour les cours principaux, des salles de classe pour les travaux dirigés et un grand amphithéâtre de + de 200 places pour les conférences du soir. L accueil et les conditions de travail sont bonnes malgré la taille surdimensionnée des bâtiments et le contrôle obligatoire des entrées et des sorties. 18

19 2.4. Le site internet Tous les cours continuent à être filmés par notre prestataire Ithaque et alimentent la partie interne de notre site internet avec plus de 300 cours enregistrés. Les étudiants ont à disposition cette banque de cours filmés sur notre site La partie ouverte à tous présente quelques vidéos, les formules, le trombinoscope des alumni et diplômés de formation complète Les promotions et le réseau d anciens La promotion : Formation théorique en 1 an 28 Formation théorique en 2 ans 16 Formation théorique en 2 ans - 2 année 7 Auditeurs libres 5 Formation complète 1 année 13 Formation complète 2 année 8 A distance redoublants 9 Total inscrits 86 A l issue de l année de formation, en septembre 2014, 7 étudiants ont été diplômés en formation complète et 14 en formation théorique. 19

20 Ce qui amène à 54 les diplômés de formation complète et à 61 les diplômés de formation théorique sur les 7 années d existence. Les portes ouvertes en mars 2014 ont remporté un franc succès. Cependant seulement une vingtaine de personnes ont passé le concours en Formation complète en juin Il est nécessaire de toucher un public plus large pour ce concours. La demande en formation théorique est toujours de plus en plus importante. Mise en place d une petite sélection à l aide d une dictée en ligne car l amphithéâtre ne peut accueillir plus de 80 personnes et certains candidats au niveau trop faible ne pourront tirer bénéfice de la formation. La formation théorique en 2 ans remporte également beaucoup de succès. 2 ans sont souvent nécessaires à la plupart pour bien asseoir leurs connaissances et affermir leurs projets. Le réseau des anciens bénéficie d une interface dédiée sur Whaller pour communiquer entre eux et recevoir les offres d emploi Une formation sous le régime de la boucle Qualité / les nouveautés de l année Amélioration constante chaque année au regard des imperfections perçues et à la lecture des questionnaires Qualité : Un nouveau professeur référent en mathématiques Rapprochement de la pédagogie Montessori avec des ateliers de mathématiques en travaux dirigés et l intervention de Céline Alvares en amphithéâtre. Développement d un programme de culture générale chronologique Histoire de l éducation, de l école et de la vision de l homme qu elle reflète. Mise en place de trois jours d intégration organisés en octobre pour les élèves en formation complète de première et deuxième année dans un beau cadre. Des travaux dirigés et des cours de théâtre ont permis de travailler les parties pratiques du métier de maître et ont favorisé la cohésion de la promotion La certification de notre titre Pour rappel, le titre de maître et maîtresse d école a été reconnu de niveau II par le Répertoire national de certification professionnelle cf JO du 27 août Ce titre figure sur les diplômes des personnes ayant validé leur formation complète. La reconnaissance vaut pour 3 ans, La demande de renouvellement devra donc être faite en

21 L équipe continue de préparer l obtention d un niveau I, en s appuyant sur ce que nous avons réalisé pour former les créateurs et directeurs mais également aussi au titre de la qualité. Cette certification, nous a permis par ailleurs d être habilités à d apprentissage (catégorie B). percevoir la taxe Nous avons convertis nos heures de cours en ECTS (European Credit Transfert System) avec 60 crédits par année, pour nous adapter au mode de calcul dominant des études. Nos deux années présentent en termes de crédits ECTS les caractéristiques d un MASTER Perspectives Grâce à la taxe d apprentissage, dont l habilitation a été accordée tout début mars 2014, nous envisageons d étoffer les équipes notamment pour mieux suivre les élèves de formation complète, leur permettre d avoir chacun un tuteur choisi par l ILFM qui pourra leur apporter visite, conseil et soutien lors de leur première année en poste. Le modèle des 6 sessions sur les samedis et dimanches fonctionne bien ; cependant il oblige les équipes à travailler le dimanche. Ce modèle présente l avantage de recevoir des professeurs de grande qualité qui si les cours avaient lieu en semaine ne pourraient pas intervenir à l ILFM, de louer également des locaux que l on ne pourrait avoir en semaine. Il est envisagé en parallèle d étoffer la formation complète pour tendre vers un modèle qui ressemblerait plus à de l alternance. La création d une plate-forme numérique pour les maîtres et les professeurs est à l étude (partenariat avec lire-écrire) Ce travail nous permettra de réfléchir en parallèle à la refonte du site de l ILFM. 3. ACTIONS EN FAVEUR DU RENFORCEMENT DE LA QUALITE DANS LES ECOLES INDEPENDANTES La démarche Qualité lancée les deux années précédentes dans 19 écoles s est poursuivie cette année dans 6 écoles supplémentaires, achevant ainsi les 3 années de validation et de mise au point de la méthode. Sur ces 21 écoles, 4 ont abandonné la démarche pour des raisons diverses (changement de directeur dans 2 cas, problèmes externes, et engagement non sincère), 7 ont mis cette activité en sommeil compte tenu de problèmes externes ou de changement de directeur, mais espèrent bien la reprendre bientôt et les autres, qui avancent à des vitesses variables, possèdent maintenant un référentiel Qualité opérationnel, parfois même performant. 21

22 La rentrée 2014 verra l activité Qualité se lancer sur le plan opérationnel, avec l embauche à temps partiel des 3 bénévoles actuelles de l équipe Qualité, le tout restant quasi gratuit pour les écoles grâce au financement par l OPCA Actalians de la formation à la Qualité apportée dans ce cadre aux écoles. Ainsi financée, l activité Qualité restera nettement bénéficiaire. Les axes de progression du mouvement Qualité lors des prochains exercices sont les suivants : Organisation d un label Qualité «Fondation pour l école» récompensant les écoles hors contrat ayant mis au point leur système Qualité. Cette action a été lancée, notamment par la mise au point d un cahier des charges portant sur le système Qualité lui-même et par le recensement des prérequis indispensables sur la transparence de la comptabilité et le respect des réglementations applicables. L étude de la structure opérationnelle à mettre en place se heurte pour le moment au délicat problème du financement des certifications et du choix d un organisme certificateur. Adaptation du Référentiel Qualité Gabriel, pour le moment dédié au primaire, aux collèges et aux lycées. Ce développement sera lancé début 2015 avec l aide de 5 collèges volontaires. Adaptation du Référentiel Qualité Gabriel aux classes Montessori. Une pré-étude a été lancée en liaison avec l ILFM, mais ce nouveau développement ne devrait pas voir le jour avant En attendant, les écoles Montessori peuvent appliquer le référentiel existant pour tout, sauf l enseignement en classe. En tout état de cause, la mise en place d un label Qualité semble aujourd hui indispensable à la montée en puissance du mouvement «Qualité pour les écoles» initié par la Fondation voici trois ans. La résolution de l équation budgétaire ne semble pas hors d atteinte, d autant plus qu une participation financière modérée mais réelle des écoles est souhaitable pour qu elles attachent du prix aux moyens qui leur ont été jusqu à présent offerts. 4. INFORMATION DES DECIDEURS POLITIQUES ET DE L OPINION PUBLIQUE Aucun livre n a été publié ni colloque organisé cette année. L équipe a en revanche apporté son concours à la communication de la Fondation Espérance banlieues, une des fondations abritées de la FEB, plus en phase avec la conjoncture socio-politique actuelle. L annuaire en ligne de toutes les écoles hors contrat a été actualisé et un communiqué publié à l occasion du recensement du nombre de nouvelles écoles indépendantes en début d année scolaire Publication d articles et d interviews La publication d articles, interviews et tribunes a été poursuivie, et notamment : 22

23 Anne Coffinier dans Les Experts d Europe 1 en septembre 2013 Anne Coffinier dans l émission de Radio Notre Dame, Les grands témoins, invitée par Louis Daufresne - 4 septembre 2013 Anne Coffinier dans Avvenire, journal italien, septembre 2013 L ILFM dans l indépendant en septembre 2013 Le magazine M du Monde avec Anne Coffinier le 11 octobre 2013 Anne Coffinier dans Renaissance Catholique d octobre 2013 Anne Coffinier dans l agenda Terra Mare de L ILFM dans le Parisien du 11 septembre 2013 Anne Coffinier dans Carrément Brunet 2 octobre 2013 Anne Coffinier dans la Nef décembre 2013 Tribune d Anne Coffinier dans Boulevard Voltaire de janvier 2014 Anne Coffinier dans l ANF de janvier 2014 Anne Coffinier dans Dirigeants Chrétiens de janvier 2014 Anne Coffinier dans le Figaro Vox du 12 février 2014 Anne Coffinier dans l Hebdo Bourse Plus du 21 février 2014 Lionel Devic dans La Voix est libre en mars 2014 sur Radio Notre-Dame Anne Coffinier dans Notre Eglise mars 2014 Anne Coffinier dans Les enquêtes du Contribuable avril mai Anne Coffinier dans une radio locale de Bayonne Lionel Devic, août, radio Courtoisie (Emission sur C. de Montalembert) Anne Coffinier dans Le Grand Témoin sur radio Notre-Dame le 4 septembre

24 4.2. Conférences, colloques et formations Conférences d Anne Coffinier : 15 Juin 2013 : conférence FMRS/Contrepoints Paris ; 300 personnes dans le cadre du Free market Roadshow; Maison des Mines 14 septembre 2013 : intervention dans le cadre de l Université d été de la Manif pour tous, 4000 personnes, vidéo 7 décembre 2013 : Conférence au Séminaire de Montréal, en présence de Mgr Lépine, organisé par l association pour l éducation catholique (Marie Bourque), 200 personnes 20 janvier 2014 : conférence à Pau à l invitation de la Pastorale de la Famille (200 personnes), enregistré par la RCF 21 janvier 2014 : conférence à Biarritz à l invitation de la Pastorale de la Famille (200 personnes), enregistré par la RCF 26 février 2014 : conférence débat avec Bruno Poucet au Collège supérieur de Lyon (actes du colloque publié ; débat filmé) ; 100 personnes 28 février 2014 : conférence dans le cadre du séminaire évangéliste AESPF Mathurin Cordier, à l invitation de Luc Bussière, en banlieue parisienne, 500 personnes dont nombre de créateurs d école, probablement filmé. 10 au 12 avril 2014 : Conférence ECNAIS à Mallorque 15 mai 2014 : conférence sur la Liberté d éducation en danger, à l invitation d une école catholique Garonne-Pyrénées ouvrant en septembre 2014 ; Toulouse ; non-enregistré ; 150 personnes 1 juin 2014 : intervention au forum Zachée/ Communauté de l Emmanuel de Paray-le- Monial sur la subsidiarité et l éducation (350 perso ; vidéo diffusée) Interventions de Lionel Devic 5 octobre 2013 : Colloque sur les libertés éducatives, Cours Charlier de Nantes, en collaboration avec Thibaud Collin, Chantal Delsol, Guy Coq et François-Xavier Clément. 12 et 13 octobre 2013 : Colloque Catholiques en actions (St Jean de Passy, en partenariat avec Ichtus) ; L. Devic anime une table ronde sur les questions éducative : «Agir pour l éducation des jeunes (écoles, mouvements )» 24

25 4.3. Chroniques Nous avons adressé à nos bienfaiteurs trois Chroniques de la Fondation cette année. Les Chroniques sont désormais diffusées à nos seuls bienfaiteurs et aux personnes qu ils nous désignent. La version pdf des Chroniques n est plus mise en ligne telle quelle sur notre site. En revanche, certains articles tout public sont mis en ligne sur notre blog Blog Liberté scolaire : publication de 2 articles/semaine Le blog Liberté scolaire continue son travail d information en restant fidèle à la ligne éditoriale fixée au début. Deux articles sont publiés par semaine, hormis l été pendant un mois. Une fois par mois, la lettre de la liberté scolaire reprenant une sélection de 3 ou 4 articles est expédiée à notre fichier L onglet presse, créé en septembre 2012 est mis à jour régulièrement. Le dossier de presse est mis à jour tous les ans et publié au mois de septembre. Une sélection des articles qui parlent de la Fondation est également mise en ligne Soutien important à la communication et aux démarches de recherche de fonds de la Fondation Espérance banlieues et du Cours Alexandre-Dumas de Montfermeil Les bulletins de soutien de la Fondation ont comporté à plusieurs reprises la mention du Cours Alexandre-Dumas. Certains de nos bienfaiteurs ont ainsi exprimé le souhait de soutenir la Fondation pour l école mais également la Fondation Espérance banlieues. Nous avons décidé de ne plus faire mention de notre fondation abritée sur notre bulletin de soutien dans la mesure où le recrutement de nouveaux bienfaiteurs pour Espérance banlieues est bien engagé. 25

26 5. LES FONDATIONS ABRITEES 5.1. Nouvelles fondations abritées Deux nouvelles fondations ont vu le jour lors de l exercice 6 : - La Fondation Potentiels et Talents, qui œuvre en faveur de l épanouissement et du développement des enfants à hauts potentiels (également appelés enfants précoces ou doués). Cette fondation apportera une aide financière aux dispositifs scolaires individualisés (cours par correspondance), aux classes hors contrat ou aux établissements scolaires hors contrat à but non lucratif qui se consacrent prioritairement aux enfants à hauts potentiels. - La Fondation des Ecoles Indépendantes de l Ouest, qui apportera une aide financière aux établissements scolaires à but non lucratif situés dans l Ouest de la France, spécifiquement dans la région Poitou-Charentes et dans le département de la Vendée Dons collectés a) Dons collectés en montant Les fondations abritées ont récolté un montant total de dons de k, contre 776 k, sur l exercice précédent, soit une progression de 65%. 26

27 b) Dons collectés en nombre Les fondations abritées ont récolté 795 dons, dont 64% par la Fondation Espérance banlieues. c) Répartition des ressources des fondations abritées Sur le total de 280k de dons institutionnels : 185k ont été récoltés par la Fondation Espérance banlieues 95k ont été récoltés par la Fondation Nord pour l Enfance et la Jeunesse 27

28 5.3. Subventions versées Les fondations abritées ont versé des subventions pour un total de 1M, contre 727k lors de l exercice précédent, soit une progression de 38%. Les deux nouvelles fondations abritées, créées en avril 2014, sont en train de constituer leur dotation et n ont pas encore pu verser de subventions Dotations, prêts internes et comités de gestion Les dotations des fondations abritées s élèvent à 50 k (sauf Pro Liberis qui a décidé de capitaliser les intérêts de sa dotation) En mars, le comité financier a pris la décision de réunir les montants des dotations des fondations abritées dans un seul compte bancaire englobant l ensemble des dotations de la fondation pour l école et de ses fondations abritées, afin d assurer une gestion groupée, sécuritaire et de long terme. La société de gestion privée Meeschaert gère l ensemble des dotations. La Fondation pour l école a consenti à la Fondation Espérance banlieues un nouveau prêt interne de 70k, remboursable à la fin de l exercice prochain. Les fondations abritées ont l obligation de tenir au moins un Comité de gestion par an. La Fondation Pro Liberis en a tenu 5. La Fondation du Nord pour l enfance et la jeunesse en a tenu un. La Fondation Espérance banlieues en a tenu deux. 28

29 5.5. Pro Liberis La Fondation Pro Liberis a récolté un total de dons de 519k, provenant à 100% de donateurs particuliers, ce qui représente une progression de 70% par rapport à l exercice précédent. Elle a plus que doublé ses subventions puisqu elle a versé 443k à 64 écoles lors de l exercice, à comparer aux 204k versés lors de l exercice précédent. Les réductions de scolarité ont bénéficié à 283 familles ce qui représente une moyenne légèrement supérieure à par famille. En plus des dons aux écoles pour octroyer des réductions de frais de scolarité aux familles les plus démunies, la fondation Pro Liberis octroie quelques dons aux écoles Espérance banlieues : La Fondation Espérance banlieues développe un modèle d école spécialement adapté aux défis éducatifs des banlieues sensibles. La recherche de mécénat assurée par Anne Coffinier et Eric Mestrallet a permis à la Fondation Espérance banlieues de collecter un total de 410k euros sur l'exercice De nombreux documents de communication (plaquette, dossiers de recherche de fonds, sites internet) ont été réalisés. Les bienfaiteurs particuliers ont offert à la Fondation 55 % de ses recettes pour un total de 225k. 29

30 Pour développer davantage les partenariats institutionnels initiés avec des bienfaiteurs institutionnels, la Fondation Espérance banlieues a procédé en cours d'année à l'embauche d une personne rémunérée qui consacrerait l essentiel de son temps à cette mission. Il s agit de Jean-Baptiste NOUAILHAC. Forte de la générosité de ses bienfaiteurs, la Fondation Espérance banlieues a pu accorder 259 k euros de subventions à l école-pilote de Montfermeil pour financer les 2/3 du budget de l année et les travaux d extension des locaux du Cours Alexandre-Dumas. La Fondation Espérance banlieues a également accompagné la création d une autre école inspirée du modèle développé au Cours Alexandre-Dumas : le Cours Ozanam, en lui accordant une subvention de 86.5k. Cette école a ouvert ses portes à la rentrée dans les quartiers Nord de Marseille. En mai 2014 la Fondation Espérance banlieues a financé l envoi d une campagne d appel à dons auprès de adresses et la rédaction d un livre d entretiens entre Harry Roselmack, parrain de l école de Montfermeil, et Eric Mestrallet Fondation du Nord pour l Enfance et la Jeunesse La Fondation du Nord pour l Enfance et la Jeunesse a récolté 314k euro de dons, dont 95k de dons institutionnels. La baisse des dons récoltés provient du fait que sur l exercice précédent, elle avait reçu une importante subvention de la Fondation pour l école pour lui permettre à son tour la prise de participation dans la SCI du Cours Candelier Scolaire. Elle a reversé 265k de subventions répartis comme suit : 30

31 6. RENFORCEMENT DE L EQUIPE Comme annoncé l année dernière, l équipe s est renforcée pour répondre aux besoins croissants liés au déploiement des écoles. Avec l aide d Edelweiss RH, trois nouvelles collaboratrices ont été embauchées et ont pris la mesure de leur poste au cours de leur première année. Charlotte de Saint Blanquat (qui a pris la suite de Karl Gonnet en mai 2013) ; elle est la nouvelle interlocutrice des bienfaiteurs à la Fondation et la cheville ouvrière des comités des dons destinés aux écoles indépendantes. Au pôle communication, Nathalie Giusti (temps plein depuis juillet 2013) se partage entre la communication d Espérance banlieues (liens avec les écoles et les journalistes) et celle de la fondation. Le poste de responsable administratif et financier a été créé et confié à temps plein à Dorine Briançon en septembre Ce renfort permet de déployer les différentes missions de la fondation et de passer d une phase de lancement à une phase de consolidation. Des bénévoles, de plus en plus nombreux, sont venus renforcer l équipe. Anne-Catherine Lefer vient une fois par semaine seconder Charlotte de St Blanquat pour le traitement des dons. Isabelle Colleville et Chantal Magne viennent aider une fois par semaine l équipe de l ILFM. Antoine Clave, spécialiste des systèmes d information nous aide à clarifier notre système, détecter ses incohérences et exprimer nos besoins pour rendre le système plus fiable, pertinent, disponible aux différents acteurs et sécurisé. Sabine Le Bal ch, ancienne correctrice professionnelle, exerce la relecture des documents publics, à titre bénévole. L équipe Qualité a continué également son développement. Comme indiqué précédemment, l OPCA a entériné le remboursement des formations Qualité, ce qui permet d envisager l embauche des conseillères Qualité par Créer son école pour l exercice suivant. Pour décharger Denis Champart qui peu à peu avait repris le pôle de conseils aux écoles, et devant la montée en puissance de la création de ces dernières (de 37 l an dernier à 51 à la rentrée 2014), un poste de juriste a été ouvert. Titiane Salleron a été embauché à mi-temps en juin 2014 et bénéficie du nouveau site Créer son école comme interface de conseil. Jean-Baptiste Nouailhac a été embauché en CDD de 5 mois de mars à juillet pour écrire le modèle économique des écoles Espérance Banlieues et étendre les recherches auprès des bienfaiteurs institutionnels. 31

32 Pour accueillir cette équipe de 9 permanents, nous avons bénéficié d un nouveau local. La boutique attenante à nos bureaux a été mise à notre disposition après travaux par notre bailleur, ce qui nous a permis d avoir un bureau de plus et une salle de réunion. Nous avons également fait appel au Cabinet Delsol pour cadrer le temps de travail de l équipe, le travail à distance de 4 collaborateurs et la mise en place des contrats de l équipe qualité. Enfin, le Cabinet Coero a aidé la secrétaire générale à prendre la mesure de son poste pour coordonner l ensemble. Equipe en septembre

FONDATION POUR L ÉCOLE. Rapport d activité

FONDATION POUR L ÉCOLE. Rapport d activité FONDATION POUR L ÉCOLE Rapport d activité 2014-2015 L action de la Fondation pour l école se décompose en cinq grandes missions sociales : - Le soutien financier et technique aux écoles indépendantes (mission

Plus en détail

La Fondation pour l école

La Fondation pour l école La Fondation pour l école F A C I L I T A T R I C E D I N I T I A T I V E S É D U C A T I V E S NOTRE MISSION : FACILITER LES INITIATIVES DE TERRAIN DES ACTEURS DE L ÉDUCATION La Fondation pour l école

Plus en détail

Les formations qualifiantes

Les formations qualifiantes Les formations qualifiantes Prenez votre avenir en main. Entrez dans le cercle des professionnels. SECRÉTAIRES JURIDIQUES I ASSISTANT(E)S JURIDIQUES I CLERCS EN CABINET D AVOCATS I PROCESSUALISTES EN CABINET

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2015

RAPPORT FINANCIER 2015 RAPPORT FINANCIER 2015 france-parrainages.org sommaire LE MOT DE LA TRÉSORIÈRE...03 LES CHIFFRES-CLÉ DE L ANNÉE 2015...05 LE COMPTE D EMPLOI DES RESSOURCES... 06 Compte d Emploi des Ressources 2015...

Plus en détail

PRÉSENTATION DE VOS ÉTUDES

PRÉSENTATION DE VOS ÉTUDES 2017-2018 PRÉSENTATION DE VOS ÉTUDES LA FONDATION WWW.FONDATIONPOURLECOLE.ORG LE SITE DE L ILFM WWW.ILFM-FORMATION.COM Professeurs référents L ÉQUIPE L ÉQUIPE : LES PROFESSEURS RÉFÉRENTS UN INSTITUT: 7

Plus en détail

Programme des 6 sessions de formation

Programme des 6 sessions de formation Programme des 6 sessions de formation 2015-2016 2, rue des Vignes - 75016 PARIS Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Samedi 14 et dimanche 15 novembre 2015 Samedi 12 et dimanche 13 décembre 2015 Samedi

Plus en détail

Master pro (M2) Gestion des systèmes éducatifs, spécialité formation de formateurs de directeurs d établissements scolaires (GSE)

Master pro (M2) Gestion des systèmes éducatifs, spécialité formation de formateurs de directeurs d établissements scolaires (GSE) Master pro (M2) Gestion des systèmes éducatifs, spécialité formation de formateurs de directeurs d établissements scolaires (GSE) Avec le concours de l Agence universitaire de la Francophonie, l Université

Plus en détail

EXTRAIT DU RAPPORT DE GESTION

EXTRAIT DU RAPPORT DE GESTION EXTRAIT DU RAPPORT DE GESTION RELATIF AUX COMPTES 2013 CONCERNANT LA FONDATION SAINTE GENEVIEVE NOTE 1 : RAPPEL DES METHODES D E SUIVI ANALYTIQUE D ES CHARGES & RESSOURCES... 2 NOTE 2 : ANALYSE DES RESSOURCES

Plus en détail

Les formations qualifiantes

Les formations qualifiantes Les formations qualifiantes Prenez votre avenir en main. Entrez dans le cercle des professionnels. SECRÉTAIRES JURIDIQUES I ASSISTANT(E)S JURIDIQUES I CLERCS EN CABINET D AVOCATS I JURISTES EN CABINET

Plus en détail

Rapport financier 2014 Présenté à l Assemblée Générale du 4 juillet 2015 PREAMBULE : Le modèle économique de Frères des Hommes

Rapport financier 2014 Présenté à l Assemblée Générale du 4 juillet 2015 PREAMBULE : Le modèle économique de Frères des Hommes Rapport financier 2014 Présenté à l Assemblée Générale du 4 juillet 2015 PREAMBULE : Le modèle économique de Frères des Hommes Frères des Hommes est une association dont l équilibre économique repose sur

Plus en détail

CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant

CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant Contrat d adhésion CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant ARTICLE 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

«Bilan financier» Des comptes certifiés pour une gestion transparente. La diversité des ressources au service des actions

«Bilan financier» Des comptes certifiés pour une gestion transparente. La diversité des ressources au service des actions LA LPO EN ACTIONS > GÉRER AU MIEUX LA LPO «Bilan financier» La diversité des ressources au service des actions Le résultat : la LPO a enregistré un excédent de 886 k lors de l exercice 217. Après le résultat

Plus en détail

Plan de Formation

Plan de Formation Plan de Formation 2018-2020 Document présenté à l Assemblée plénière du 30 mai 2018 1 SOMMAIRE Mots introductifs du Président de région...3 Bilan 2017.4 Méthode d élaboration du plan de formation 2018-2020

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2016

RAPPORT FINANCIER 2016 RAPPORT FINANCIER 2016 france-parrainages.org sommaire LE MOT DU TRÉSORIER...03 LES CHIFFRES-CLÉ DE L ANNÉE 2016...05 LE COMPTE D EMPLOI DES RESSOURCES... 06 Compte d Emploi des Ressources 2016... 06 Commentaires

Plus en détail

Le budget consolidé 2013 de la formation continue

Le budget consolidé 2013 de la formation continue Le budget consolidé 2013 de la formation continue Ce budget représente la somme des budgets formation continue de 4 composantes: 1- Le SUDES 2- Le CUEEP 3- L IAE 4- L IUT Le budget formation continue de

Plus en détail

Master Finance comptabilité contrôle

Master Finance comptabilité contrôle Département d évaluation des formations Rapport d'évaluation Master Finance comptabilité contrôle Université d Orléans Campagne d évaluation 2016-2017 (Vague C) Rapport publié le 07/07/2017 Département

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de la comptabilité comptabilité et paye

Licence professionnelle Métiers de la comptabilité comptabilité et paye Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de la comptabilité comptabilité et paye Université du Maine Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel

Plus en détail

FONDATION POUR L ÉCOLE. Rapport d activité

FONDATION POUR L ÉCOLE. Rapport d activité FONDATION POUR L ÉCOLE Rapport d activité 2014-2015 L action de la Fondation pour l école se décompose en cinq grandes missions sociales : - Le soutien financier et technique aux écoles indépendantes (mission

Plus en détail

Mon dossier d'agrément

Mon dossier d'agrément Mon dossier d'agrément ETAPE 1 Complétez : 1/ La fiche contact (PDF modifiable), 2/ Le protocole d'ouverture de Compte, 3/ Un RIB (à joindre). ETAPE 2 1/ Envoyez par mail le dossier complet à : secretariat@fondation-st-matthieu.org

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS

DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS NOM DE L ASSOCIATION : INTITULE DU PROJET POUR LESQUEL LE DOSSIER EST DEPOSE : DATE D ENREGISTREMENT A LA MAISON DES ASSOCIATIONS (partie

Plus en détail

Modèle économique MLC La Gonette. Présentation aux Collèges

Modèle économique MLC La Gonette. Présentation aux Collèges Modèle économique MLC La Gonette Présentation aux Collèges Réfléchir au modèle économique, dans quels buts? Partager la compréhension de la structure des budgets recettes & dépenses de La Gonette Tirer

Plus en détail

1. SECRETARIAT POLE D ACCUEIL 1.A LE POLE ACCUEIL ET ORIENTATION

1. SECRETARIAT POLE D ACCUEIL 1.A LE POLE ACCUEIL ET ORIENTATION SECRETARIAT 1. SECRETARIAT POLE D ACCUEIL 1.A LE POLE ACCUEIL ET ORIENTATION Le pôle accueil-secrétariat est composé de 3 personnes représentant 2.14 ETP gérant les activités liées à l accueil physique

Plus en détail

Le guide du maître d apprentissage

Le guide du maître d apprentissage Le guide du maître d apprentissage CFA EPURE MÉDITERRANÉE 26 rue Sainte Barbe CS 20387 13205 Marseille Cedex 01 Tél. : 04 91 14 04 50 - Fax : 04 91 14 04 59 Mail : contact@cfa-epure.com www.cfa-epure.com

Plus en détail

Accord portant définition des critères de reconnaissance

Accord portant définition des critères de reconnaissance Accord portant définition des critères de reconnaissance 2008. Accord (1) portant définition des critères de reconnaissance Formations initiales au journalisme reconnues par la profession dans les établissements

Plus en détail

Dossier Annuel Associatif

Dossier Annuel Associatif Ville de FEIGNIES Dossier Annuel Associatif Demande de prêt de salle Demande de prêt de Matériel Demande de prêt de véhicule Demande de subvention Obligatoire pour le 10 novembre au plus tard SPORT LOISIRS/CULTURE

Plus en détail

Une coopérative au service de votre commission scolaire

Une coopérative au service de votre commission scolaire Présentation et échanges sur les nouveaux services Une coopérative au service de votre commission scolaire Éducation internationale, c est une coopérative Qui appartient et qui est dirigée par les membres

Plus en détail

d une unité de formation par apprentissage

d une unité de formation par apprentissage d une unité de formation par apprentissage Centre de Formation des Apprentis de l académie d Orléans-Tours 2 rue du carbone - CS 80017 45 072 ORLEANS CEDEX 2 02 38 83 48 26 MAIL : cfaacademique@ac-orleans-tours.fr

Plus en détail

Cahier des charges pour l obtention du label «Lycée des métiers» Académie de Versailles ACADEMIE DE VERSAILLES LYCEE DES METIERS 1

Cahier des charges pour l obtention du label «Lycée des métiers» Académie de Versailles ACADEMIE DE VERSAILLES LYCEE DES METIERS 1 Cahier des charges pour l obtention du label «Lycée des métiers» Académie de Versailles ACADEMIE DE VERSAILLES LYCEE DES METIERS 1 SOMMAIRE I Caractéristiques générales 1. Identité métiers 2. Publics accueillis

Plus en détail

Circulaire de Rentrée 2017/2018

Circulaire de Rentrée 2017/2018 Paris, le 15/06/2017 Circulaire de Rentrée 2017/2018 Chers parents, Votre enfant est inscrit dans notre établissement. Nous vous remercions de la confiance que vous nous faites. Vous trouverez sur notre

Plus en détail

Division de l'encadrement et des Personnels Administratifs et Techniques

Division de l'encadrement et des Personnels Administratifs et Techniques Division de l'encadrement et des Personnels Administratifs et Techniques DIEPAT/18-772-1074 du 19/03/2018 CAMPAGNE DE RECRUTEMENT D APPRENTIS - RENTREE SCOLAIRE 2018 Destinataires : Mesdames et messieurs

Plus en détail

Licence professionnelle Test et qualité du logiciel

Licence professionnelle Test et qualité du logiciel Formations Rapport d évaluation Licence professionnelle Test et qualité du logiciel Université du Maine Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard, président

Plus en détail

Rapport financier de l exercice

Rapport financier de l exercice Rapport financier de l exercice 2014-2015 Introduction : Campagne d adhésion, succès des activités, fréquentation des manifestations exceptionnelles, volume horaire des contributions bénévoles, voici ce

Plus en détail

9 mesures pour les écoles de Seine-Saint-Denis

9 mesures pour les écoles de Seine-Saint-Denis DOSSIER DE PRESSE BONDY, MERCREDI 19 NOVEMBRE 2014 Mesure n 1 Mesure n 2 500 postes supplémentaires d ici 2017 Entre 2012 et 2017, ce seront au total plus de 800 postes supplémentaires pour le premier

Plus en détail

Référentiel de l Ecole de Commerce de Lyon

Référentiel de l Ecole de Commerce de Lyon Référentiel de l Ecole de Commerce de Lyon Le contenu des modules et référentiels peuvent être mis à jour et peuvent donc être différentes des progressions communiquées sur le site internet de l école.

Plus en détail

Emplois d avenir, une dynamique en marche BILAN, ENJEUX & PERSPECTIVES en Nord-Pas-de-Calais

Emplois d avenir, une dynamique en marche BILAN, ENJEUX & PERSPECTIVES en Nord-Pas-de-Calais DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir, une dynamique en marche BILAN, ENJEUX & PERSPECTIVES en Nord-Pas-de-Calais Contacts presse : Agence Mot Compte Double - 03 20 74 95 23 - Cathy Plancke - cplancke@motcomptedouble.fr

Plus en détail

Cahier des charges pour l obtention du label «Lycée des métiers» Académie de Versailles

Cahier des charges pour l obtention du label «Lycée des métiers» Académie de Versailles Cahier des charges pour l obtention du label «Lycée des métiers» Académie de Versailles ACADEMIE DE VERSAILLES LYCEE DES METIERS 1 SOMMAIRE I Caractéristiques générales IV Aide à l insertion professionnelle

Plus en détail

Licence professionnelle Management des systèmes décisionnels

Licence professionnelle Management des systèmes décisionnels Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des systèmes décisionnels Université de Bretagne-Sud - UBS Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel

Plus en détail

Rapport sur les comptes de l exercice 2015 de l AFHE Budgets prévisionnels

Rapport sur les comptes de l exercice 2015 de l AFHE Budgets prévisionnels Rapport sur les comptes de l exercice 2015 de l AFHE Budgets prévisionnels 2016-2018 Assemblée générale ordinaire de l AFHE Association française d histoire économique 19 novembre 2016 Patrice Baubeau,

Plus en détail

COMPTES ANNUELS DE L'EXERCICE 2016

COMPTES ANNUELS DE L'EXERCICE 2016 approuvée définitivement par le Bureau de la FND du 13 mai 2011 après Conseil d'administration du 4 mai 2011 Convention de création en date du 13 mai 2011 COMPTES ANNUELS DE L'EXERCICE 2016 Objet : La

Plus en détail

Associations et fondations : ce que vous devez savoir sur la réforme comptable

Associations et fondations : ce que vous devez savoir sur la réforme comptable Associations et fondations : ce que vous devez savoir sur la réforme comptable Les intervenants Véronique Collard Directrice des études comptables au sein du CSOEC Rudy Jardot Expert comptable, Président

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION À REMPLIR ET À RETOURNER À : 1e année 2e année 3e année Coordonnées de l étudiant : Engagement d inscription : (à compléter et signer par l étudiant) Nom : Prénom : Civilité : o Madame o Mademoiselle o

Plus en détail

Accueillir en stage un jeune de l École de la Deuxième Chance du Val-de-Marne

Accueillir en stage un jeune de l École de la Deuxième Chance du Val-de-Marne Accueillir en stage un jeune de l École de la Deuxième Chance du Val-de-Marne Préambule Votre entreprise accueille un jeune stagiaire de l École de la Deuxième Chance du Val-de-Marne (e2c94) pour l accompagner

Plus en détail

Licence professionnelle Domotique et immotique

Licence professionnelle Domotique et immotique Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Domotique et immotique Université de Rouen Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard, président En vertu

Plus en détail

%* +&'&()( % &'&()( ! " " # $

%* +&'&()( % &'&()( !   # $ %* +&'&()( % &'&()(! " " # $ FONDATION NOTRE DAME BILAN 2013 Fondation Sainte-Geneviève (en ) 2013 2012 2013 2013 2012 ACTIF Valeur Brute Amor.& Prov. Valeur Nette Valeur Nette PASSIF Valeur Nette après

Plus en détail

Assemblée Générale de l Apel du Cours Notre-Dame de France

Assemblée Générale de l Apel du Cours Notre-Dame de France du Cours Notre-Dame de France Assemblée Générale de l Apel du Cours Notre-Dame de France Samedi 7 octobre 2017 Vous avez fait le choix d un établissement Catholique d enseignement libre pour vos enfants.

Plus en détail

Ecole des Métiers de la Santé et du Social

Ecole des Métiers de la Santé et du Social Ecole des Métiers de la Santé et du Social Permettre à chacun de donner le meilleur de lui même É t a b l i s s e m e n t I n d é p e n d a n t d E n s e i g n e m e n t e t d e F o r m a t i o n P r o

Plus en détail

Les classes à projet d éducation aux médias et à l information. «Classes PEM» Appel à projet

Les classes à projet d éducation aux médias et à l information. «Classes PEM» Appel à projet Les classes à projet d éducation aux médias et à l information «Classes PEM» Appel à projet Création/ reconduction Année 2014-2015 1. Le dispositif académique Les classes à projet d éducation aux médias

Plus en détail

Assemblée Générale Extraordinaire

Assemblée Générale Extraordinaire Assemblée Générale Extraordinaire Modification des Statuts E. François Président aidema@aidema.net 1 Rappels sur les définitions Membre actif : Personne pratiquant une activité (musique, théâtre) au sein

Plus en détail

Suivi et insertion professionnelle des diplômés de Licence Professionnelle de l Université de Poitiers 30 mois après l obtention du diplôme

Suivi et insertion professionnelle des diplômés de Licence Professionnelle de l Université de Poitiers 30 mois après l obtention du diplôme Zoom n 38 - Juillet 2014 Suivi et insertion professionnelle des diplômés de Licence Professionnelle de l Université de Poitiers 30 mois après l obtention du diplôme Promotion 2010-2011 Caractéristiques

Plus en détail

MASTER 2 BANQUE FINANCE GESTION DES RISQUES DE L UNIVERSITÉ PARIS 13 SORBONNE PARIS CITE

MASTER 2 BANQUE FINANCE GESTION DES RISQUES DE L UNIVERSITÉ PARIS 13 SORBONNE PARIS CITE MASTER 2 BANQUE FINANCE GESTION DES RISQUES DE L UNIVERSITÉ PARIS 13 SORBONNE PARIS CITE Le Master 2 Banque Finance Gestion des Risques est un diplôme de niveau Bac + 5 délivré par l Université Paris 13

Plus en détail

Programme des sessions

Programme des sessions Programme des sessions 2016-2017 2, rue des Vignes - 75016 PARIS PROGRAMME Formation académique (87 heures) Samedi 24 et dimanche 25 septembre 2016 programmes Samedi 12 et dimanche 13 novembre 2016 maternelle

Plus en détail

L éducation. Pour ce nouveau numéro, la newsletter «Elysée 2017» s intéresse au thème de l Education.

L éducation. Pour ce nouveau numéro, la newsletter «Elysée 2017» s intéresse au thème de l Education. L éducation Pour ce nouveau numéro, la newsletter «Elysée 2017» s intéresse au thème de l Education. Les priorités en la matière font consensus parmi les candidats de la droite : mettre l accent sur les

Plus en détail

Licence professionnelle Stratégies et supports de communication

Licence professionnelle Stratégies et supports de communication Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Stratégies et supports de communication Université du Havre Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard,

Plus en détail

Charte du bénévolat. dans l association White Rabbit

Charte du bénévolat. dans l association White Rabbit Charte du bénévolat dans l association White Rabbit Tout bénévole accueilli et intégré dans l Association se voit remettre la présente Charte. Elle définit le cadre des relations et des règles qui doivent

Plus en détail

Assemblée générale ordinaire de l Association française de droit de la santé. Montpellier, le 16 octobre 2006

Assemblée générale ordinaire de l Association française de droit de la santé. Montpellier, le 16 octobre 2006 Assemblée générale ordinaire de l Association française de droit de la santé Montpellier, le 16 octobre 2006 Présents : B. Apollis, F. Auby, M. Bellanger, M. Borgetto, S. Clément, M. Cormier, E. Douat,

Plus en détail

Orientations Animation des membres. Présentées à l AG du 6 février 2016

Orientations Animation des membres. Présentées à l AG du 6 février 2016 Orientations 2016 Présentées à l AG du 6 février 2016 Tout comme l année 2015, l année 2016 sera une année de consolidation, mais aussi de développement. En effet, la mise en place du fonctionnement par

Plus en détail

FONDS DE DOTATION CPE Lyon - Monde Nouveau Bilan de la collecte

FONDS DE DOTATION CPE Lyon - Monde Nouveau Bilan de la collecte FONDS DE DOTATION CPE Lyon - Monde Nouveau Bilan de la collecte 2015-2016 Le fonds de dotation CPE Lyon Monde Nouveau, créé fin 2010, a pour vocation le soutien de programmes en faveur de l excellence

Plus en détail

COMPTES ANNUELS DE L'EXERCICE 2017

COMPTES ANNUELS DE L'EXERCICE 2017 approuvée par le Conseil d'administration de la FND du 23 novembre 2010 Convention de création en date du 23 novembre 2010 COMPTES ANNUELS DE L'EXERCICE 2017 Objet : La Fondation Adveniat a pour objet

Plus en détail

FAQ FORMATION CONTINUE

FAQ FORMATION CONTINUE FAQ FORMATION CONTINUE CANDIDATURE / SCOLARITE / FINANCEMENT / INTERNATIONAL Inscriptions Comment candidater à l IAE Paris - Sorbonne Business School? Quelles sont les pièces à joindre au dossier de candidature?

Plus en détail

Organisée par le Réseau Canopé Atelier de La Rochelle Et l Académie Charles Cros 16 e édition. Les Chroniques lycéennes, c est quoi?

Organisée par le Réseau Canopé Atelier de La Rochelle Et l Académie Charles Cros 16 e édition. Les Chroniques lycéennes, c est quoi? Les Chroniques lycéennes Le Prix Charles Cros lycéen de la nouvelle chanson francophone Une opération nationale de valorisation de la chanson francophone Organisée par le Réseau Canopé Atelier de La Rochelle

Plus en détail

Dossier de presse. kulturama.lu Rapprocher les mondes de la culture et de l éducation

Dossier de presse. kulturama.lu Rapprocher les mondes de la culture et de l éducation Dossier de presse kulturama.lu Rapprocher les mondes de la culture et de l éducation 2 mai 2018 Kulturama.lu Rapprocher les mondes de la culture et de l éducation «Le rapprochement entre les institutions

Plus en détail

L équipe Apel vous souhaite la BIENVENUE. 19 sept 2018 Assemblée Générale Apel

L équipe Apel vous souhaite la BIENVENUE. 19 sept 2018 Assemblée Générale Apel L équipe Apel vous souhaite la BIENVENUE 19 sept 2018 Assemblée Générale Apel L Apel : une association, un mouvement + de 85 ans d existence Un état d esprit, des convictions, des missions, des compétences

Plus en détail

L APPRENTISSAGE, UNE VOIE DE RÉUSSITE SIGNATURE DES CONTRATS D APPRENTISSAGE 15 JUIN 15 NOVEMBRE 2014

L APPRENTISSAGE, UNE VOIE DE RÉUSSITE SIGNATURE DES CONTRATS D APPRENTISSAGE 15 JUIN 15 NOVEMBRE 2014 LA RÉUNION, TERRE D AVENIR et de la Réussite L APPRENTISSAGE, UNE VOIE DE RÉUSSITE SIGNATURE DES CONTRATS D APPRENTISSAGE 15 JUIN 15 NOVEMBRE 2014 1 1 Sommaire 3 Préambule 4 L apprentissage, la jeunesse,

Plus en détail

CONFERENCE DES FINANCEURS DE LA PREVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DE LA VENDEE

CONFERENCE DES FINANCEURS DE LA PREVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DE LA VENDEE Avec le concours de la CNSA CONFERENCE DES FINANCEURS DE LA PREVENTION DE LA PERTE D AUTONOMIE DE LA VENDEE PREAMBULE REGLEMENT DE L APPEL A CANDIDATURE DU 22/06/2017: La Loi d adaptation de la société

Plus en détail

CAPES EXTERNE ET INTERNE DE DOCUMENTATION

CAPES EXTERNE ET INTERNE DE DOCUMENTATION inscription en ligne sur cned.fr NOTICE DESCRIPTIVE CAPES EXTERNE ET INTERNE DE DOCUMENTATION OBJECTIFS Appréhender les exigences des concours. Se préparer efficacement aux épreuves écrites et orales.

Plus en détail

L ESSENTIEL Cause Photo Travels / France Parrainages. france-parrainages.org

L ESSENTIEL Cause Photo Travels / France Parrainages. france-parrainages.org L ESSENTIEL 2017 Cause Photo Travels / France Parrainages france-parrainages.org Notre mission, nos actions Fatima et sa marraine Marie-Astrid France Parrainages Association reconnue d aide à l enfance,

Plus en détail

L apprentissage est une voie royale pour les jeunes comme pour les

L apprentissage est une voie royale pour les jeunes comme pour les L apprentissage est une voie royale pour les jeunes comme pour les entreprises! C est un réel levier de compétitivité pour les entreprises, et un véritable contrat de sécurisation pour les jeunes, ceux-ci

Plus en détail

Besoin de compétences en gestion salariale?

Besoin de compétences en gestion salariale? Besoin de compétences en gestion salariale? 2017-2018 Formation Sciences et Techniques de la Gestion Salariale PAU Edito Depuis plus de 15 ans, Synopsis Paie dispense, à Paris et à Pau, la formation Sciences

Plus en détail

FRANCAS de BOURGOGNE 6 rue du Golf Quétigny Fax : D.E.J.E.P.S.

FRANCAS de BOURGOGNE 6 rue du Golf Quétigny Fax : D.E.J.E.P.S. FRANCAS de BOURGOGNE 6 rue du Golf 21800 Quétigny 03 80 30 17 18 Fax : 03 80 30 17 61 e-mail : francas.21@wanadoo.fr D.E.J.E.P.S. Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport Spécialité

Plus en détail

LA CARTE JEUNE RÉGION

LA CARTE JEUNE RÉGION RENTRÉE 2018 GUIDE PRATIQUE LA CARTE JEUNE RÉGION GRATUITÉ DES MANUELS SCOLAIRES & DES PREMIERS ÉQUIPEMENTS À destination des établissements d enseignement Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée SOMMAIRE

Plus en détail

Appel à projets. Médiation vers et dans l emploi Réussir l intégration et le maintien dans l emploi. Mécénat Économie et Solidarités

Appel à projets. Médiation vers et dans l emploi Réussir l intégration et le maintien dans l emploi. Mécénat Économie et Solidarités Appel à projets 2009 Médiation vers et dans l emploi Réussir l intégration et le maintien dans l emploi Date limite de réception des dossiers : 22 juin 2009 Mécénat Économie et Solidarités Pourquoi cet

Plus en détail

COMPTES ANNUELS DE L'EXERCICE 2018

COMPTES ANNUELS DE L'EXERCICE 2018 approuvée par le Conseil d'administration de la FND du 22 novembre 2013 Convention de création en date du 17 mars 2014 --------------------------------------------------------- COMPTES ANNUELS DE L'EXERCICE

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER EXERCICE 2016

RAPPORT FINANCIER EXERCICE 2016 RAPPORT FINANCIER EXERCICE 2016 Ce rapport a été rédigé afin de répondre aux obligations de l article 107 de la Loi n 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République.

Plus en détail

Uniformation. Le partenaire emploi formation des entreprises et des salariés du sport. Faisons équipe en 2015!

Uniformation. Le partenaire emploi formation des entreprises et des salariés du sport. Faisons équipe en 2015! Uniformation Le partenaire emploi formation des entreprises et des salariés du sport Faisons équipe en 2015! 02/11/ 2015 UNIFORMATION EN CHIFFRES 6 ème Opca sur 20 par sa collecte 351,5 millions de fonds

Plus en détail

AIDE ECONOMIQUE AUX LIBRAIRIES

AIDE ECONOMIQUE AUX LIBRAIRIES AIDE ECONOMIQUE AUX LIBRAIRIES AIDES AUX LIBRAIRIES OBJET L aide économique aux librairies a pour objet d accompagner la création, l extension, le déménagement, le développement, la pérennisation, la modernisation,

Plus en détail

Licence professionnelle Maintenance aéronautique

Licence professionnelle Maintenance aéronautique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Maintenance aéronautique Université Toulouse II- Jean Jaurès- UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers du notariat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

GUIDE DU PARTICIPANT. à des activités de formation

GUIDE DU PARTICIPANT. à des activités de formation GUIDE DU PARTICIPANT à des activités de formation Ce guide vise à informer les membres de l Ordre des règles entourant la participation à des activités de formation, aux fins de l obligation de formation

Plus en détail

CONSULTATION : CONSEIL EN STRATEGIE DE COMMUNICATION ET GESTION DES RELATIONS PRESSE

CONSULTATION : CONSEIL EN STRATEGIE DE COMMUNICATION ET GESTION DES RELATIONS PRESSE 13 JUIN 2017 CONSULTATION : CONSEIL EN STRATEGIE DE COMMUNICATION ET GESTION DES RELATIONS PRESSE CAHIER DES CHARGES CDEFI CONFERENCE DES DIRECTEURS DES ECOLES FRANÇAISES D INGENIEURS 44 rue Cambronne

Plus en détail

PROCEDURE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE STAGES EN ENTREPRISE HORS ACADEMIE

PROCEDURE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE STAGES EN ENTREPRISE HORS ACADEMIE PROCEDURE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE STAGES EN ENTREPRISE HORS ACADEMIE Circulaire pour l année 2012 2/12 CONSTITUTION DU DOSSIER TECHNIQUE A Documents à transmettre La demande de financement des stages

Plus en détail

Comment accueillir un apprenti

Comment accueillir un apprenti Pour se faire, plusieurs cadres s'offrent à l'entreprise : un contrat d'apprentissage, un contrat de professionnalisation, un CDD et même un CDI. Quant au coût d'un apprenti, il variera selon le statut

Plus en détail

FONDS DE DOTATION FoRCE Hemato

FONDS DE DOTATION FoRCE Hemato FONDS DE DOTATION FoRCE Hemato COMPTES ANNUELS 215 Exercice de 12 mois clos le 31 décembre 215 Fonds créé le 24 octobre 29 1 1. PRESENTATION... 3 2. BILAN... 4 3. COMPTE DE RESULTAT... 5 4. EVENEMENTS

Plus en détail

Association des Collaborateurs Pédagogiques

Association des Collaborateurs Pédagogiques STATUTS 20 mai 2015 Association des Collaborateurs Pédagogiques SOMMAIRE Titre I : Présentation de l Association...3 Article 1 : Constitution et dénomination...3 Article 2 : Buts...3 Article 3 : Siège

Plus en détail

Conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de l Oise

Conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de l Oise Conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de l Oise APPEL A PROJETS «Actions collectives de prévention et projets innovants de prévention» Date limite de dépôt

Plus en détail

Conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de l Oise

Conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de l Oise Conférence des financeurs de la prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de l Oise APPEL A PROJETS «Actions collectives de prévention et projets innovants de prévention» Date limite de dépôt

Plus en détail

Expertise - Audit - Conseil Notre expertise dédiée à votre activité

Expertise - Audit - Conseil Notre expertise dédiée à votre activité Expertise - Audit - Conseil Notre expertise dédiée à votre activité Tourville Finances EXPERTISE - AUDIT - CONSEIL Notre cœur d expertise Tourville Finances est un cabinet d expertise comptable opérant

Plus en détail

BTS TOURISME. . procédure administrative. conditions financières

BTS TOURISME. . procédure administrative. conditions financières MODALITES D INSCRIPTION BTS TOURISME. procédure administrative. conditions financières Modalités d inscription : 1- Saisir la candidature sur site : : www.parcoursup.fr 2- Après validation de votre candidature,

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE VOTRE CONTRIBUTION À LA SOURCE DE NOS PROJETS

TAXE D APPRENTISSAGE VOTRE CONTRIBUTION À LA SOURCE DE NOS PROJETS 2014 TAXE D APPRENTISSAGE > VOTRE CONTRIBUTION À LA SOURCE DE NOS PROJETS L EXPERTISE D UNE ÉCOLE D INGÉNIEURS POUR FORMER VOS FUTURS COLLABORATEURS 50 4 ans d existence 70 AGENTS PERMANENTS 22 enseignants-chercheurs

Plus en détail

Licence professionnelle Conception intégrée et conduite de projet

Licence professionnelle Conception intégrée et conduite de projet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Conception intégrée et conduite de projet Université Joseph Fourier - Grenoble - UJF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Charte du Cours Charles Peguy

Charte du Cours Charles Peguy Charte du Cours Charles Peguy Page 1 Charte du Cours Charles Peguy modification: creation du document rentrée 2016 Rev. Date. Préparé par Approuvé par F. Cousin (présidente) 00 09-09-2016 Bureau de l ACCP

Plus en détail

Gérer au mieux la LPO

Gérer au mieux la LPO Gérer au mieux la LPO Fonderies Royales Cécile Rousse 117 la lpo en actions > GÉrer au MieuX la lpo «Bilan financier» Campagne de sensibilisation LPO La mobilisation autour de la LPO limite le déficit

Plus en détail

*** Mesdames, Messieurs, Chers amis,

*** Mesdames, Messieurs, Chers amis, SGEC/YD/2008/740 18/07/2008 DESTINATAIRES : Directeurs diocésains, Commission Permanente, Présidents et directeurs d associations territoriales Formiris Directeurs et directrices d instituts missionnés

Plus en détail

Début en 1970 : orientation vocationnelle Approche nationale en Espagne jusque 1978 En 1978 : En 2006, loi organique de l éducation :

Début en 1970 : orientation vocationnelle Approche nationale en Espagne jusque 1978 En 1978 : En 2006, loi organique de l éducation : HISTORIQUE Début en 1970 : orientation vocationnelle Approche nationale en Espagne jusque 1978 En 1978 : Lois de base applicables dans tout le pays Autonomie des régions pour le développement et l application

Plus en détail

La mesure s adresse à des entreprises situées en Corse (siège social), elle concerne :

La mesure s adresse à des entreprises situées en Corse (siège social), elle concerne : -1- Objectifs généraux. Le présent règlement d aide a pour objectif de : - soutenir des entreprises en Corse, telles que définies au paragraphe 2.1 ci-dessous, dans leurs efforts de recrutement afin de

Plus en détail

Licence professionnelle Agent de développement culturel en milieu rural

Licence professionnelle Agent de développement culturel en milieu rural Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Agent de développement culturel en milieu rural Université Centre Universitaire Jean-François Champollion CUFR, Université Toulouse II

Plus en détail

CHEF DE PROJET(S) SENIOR (H/F) Type de contrat

CHEF DE PROJET(S) SENIOR (H/F) Type de contrat CHEF DE PROJET(S) SENIOR (H/F) Type de contrat Localisation SESAN - 10 rue du Faubourg Montmartre 75009 PARIS : 01 48 78 52 48 - www.sesan.fr - Accès : Grands Boulevards Adresse à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Projet Voltaire et certification Voltaire: guide de présentation

Projet Voltaire et certification Voltaire: guide de présentation Projet Voltaire et certification Voltaire: guide de présentation I. Le Projet Voltaire Présentation du Projet Voltaire Le Projet Voltaire est une plateforme d entraînement en ligne à l orthographe (www.projet-voltaire.fr)

Plus en détail

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences»

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Une Formation Action visant une expertise en lien avec les évolutions du champ de la formation professionnelle

Plus en détail