LA FICHE SECOURISME. Les adultes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA FICHE SECOURISME. Les adultes"

Transcription

1 LA FICHE SECOURISME Les adultes Dr Pascale Cairet Médecin anesthésiste réanimateur 1. Principes de base: a. Protéger: victime(s), témoins et soi-même Le danger initial ayant provoqué l accident peut persister La situation peut s aggraver L accident peut lui-même être générateur de danger Toujours approcher la victime avec prudence et évaluer les dangers qui peuvent menacer Le dégagement d urgence d une victime est EXCEPTIONNEL: a faire uniquement si le danger est vital, réel et non contrôlable (ex: risque d explosion) Il peut être dangereux pour une victime atteinte d un traumatisme (notamment de la colonne vertébrale: risque de paralysie et de décès) b. Alerter les secours: doit être rapide, précis et comporter: Localisation de l incident Coordonnées téléphoniques Nature du problème Nombre de personnes Risques éventuels Premières mesures prises Ne pas raccrocher trop vite ( questions/conseils)

2 c. Prévenir l aggravation: Protocole Basic Life Support (B CONSCIENT? Demander de l aide demander de l'aide aux collègues Dégager les voies Aériennes Respiration anormale? Appeler les secours

3 30 MCE 2 ventilations 2. Détail du protocole BLS a. Evaluation de l état de conscience (tout danger a été écarté): Secouer doucement Poser une question simple Prendre la main et demander de la serrer b. Je demande de l aide autour de moi c. Je dégage les voies aériennes:

4 Je me positionne à genoux(prêt a agir): une main sur le front, basculer la tête un peu en arrière. Cette manoeuvre de bascule de la tete est a proscrire en cas de traumatismeavec chute ou accident de la circulation car il y a un risque de déplacement des vertèbres cervicales fracturées et un risque de paralysie ou de décès. Dans ce cas, il convient de maintenir le cou dans l alignement du corps avec les deux mains en parallèle et a plat (il faut être deux personnes: une qui maintient la colonne vertébrale et l autre qui ouvre les voies aériennes). Avec l index et le majeur remonter le mandibule (pour «ouvrir» les voies aériennes). Pour comprendre: faire la manœuvre sur soi-même en faisant passer les dents du bas devant celles du haut tout en ouvrant légèrement la bouche d. Evaluer la respiration: Regarder le thorax (s entrainer a la maison a regarder une respiration normale), sentir l air avec sa joue et écouter.

5 La respiration est anormale: inadéquate, lente et très bruyante, totalement absente: composer le 112, 15, 999 en fonction du pays. e. Appeler les secours ( voir 1b) f. Commencer les massages cardiaques (MCE) afin d essayer de sauver la victime 30 MCE Tracer une ligne entre les deux mamelons. Bras tendus, mettre la paume de main exactement au milieu de cette ligne et la deuxième dessus (voir schema). Faire 30 massages au rythme de 100 massages par minute (enfoncer de 5 cm), compter a voix haute de 1 a 30 et se faire relayer. g. Faire deux ventilations (bouche a bouche) Inspiration, pincer le nez de la victime et insuffler en regardant l élévation du thorax. Si le thorax ne bouge pas, refaire la manœuvre de dégagement des voies aériennes. 1 minute par ventilation; l expiration étant passive, penser à lui donner 30 secondes de battement. Adapter le volume en fonction de la taille de la victime et ne pas

6 provoquer une élévation trop importante du thorax (risque de mettre de l air dans l estomac et un débordement de tout le contenu gastrique.)... e. Continuer ce cycle de 30 MCE suivi de 2 ventilations jusqu'à ce que les secours arrivent. Si le patient reprend une respiration et une couleur normale, le mettre en Position latérale de sécurité (PLS)., 3.Position Latérale de Sécurité (PLS):Patient inconscient (coma alcoolique ou après une crise d épilepsie). Cette manoeuvre est interdite si le patient a eu un accident grave car risque de fracture de la colonne vertébrale).

7

8 4. Protocole avec Défibrillateur Externe Automatisé:Une fois les principes de bases acquis, vous pouvez passer au protocole suivant :

9

MISE A NIVEAU DES CONNAISSANCES DE SECOURISME DE BASE DES INTERVENANTS AU SEIN DU DEPARTEMENT DU RHÔNE DE KARATE

MISE A NIVEAU DES CONNAISSANCES DE SECOURISME DE BASE DES INTERVENANTS AU SEIN DU DEPARTEMENT DU RHÔNE DE KARATE MISE A NIVEAU DES CONNAISSANCES DE SECOURISME DE BASE DES INTERVENANTS AU SEIN DU DEPARTEMENT DU RHÔNE DE KARATE 24/01/2009 Dr SAIDI A. Département du Rhône Karaté Affection respiratoire 15 % Enfant

Plus en détail

La réanimation cardio-pulmonaire. chez le bébé et le jeune enfant. Clinique de l Espérance - Montegnée Clinique Saint-Vincent - Rocourt

La réanimation cardio-pulmonaire. chez le bébé et le jeune enfant. Clinique de l Espérance - Montegnée Clinique Saint-Vincent - Rocourt La réanimation cardio-pulmonaire chez le bébé et le jeune enfant Clinique de l Espérance - Montegnée Clinique Saint-Vincent - Rocourt page 2 Table des matières 1 Les 3 «S»... 4 2 L ABC de la réanimation

Plus en détail

PERTE DE CONNAISSANCE

PERTE DE CONNAISSANCE PERTE DE CONNAISSANCE Définition - Signes Une personne a perdu connaissance lorsqu elle ne répond à aucune sollicitation verbale ou physique, mais qu elle respire. Causes Les causes de cette perte de connaissance

Plus en détail

SEANCE 2 3 : 35 : 00

SEANCE 2 3 : 35 : 00 Prévention Secours Civiques Niveau1 F.MAGGIORI_2014 PSC1 SEANCE 2 3 : 35 : 00 PARTIE 1 23 : 00 05 : 00 10.LA VICTIME EST INCONSCIENTE PARTIE 1 ❶ J observe attentivement afin de protéger (moi-même, la victime,

Plus en détail

Protéger. Proté. Alerter : Secourir : JE NE RACCROCHE PAS. Inconscient mais respire. Saignement abondant. Brûlure. Téléchargé sur

Protéger. Proté. Alerter : Secourir : JE NE RACCROCHE PAS. Inconscient mais respire. Saignement abondant. Brûlure. Téléchargé sur Protéger Alerter Secourir Proté Protéger Alerter : X les numéros d urgence X le message d alerte JE NE RACCROCHE PAS Secourir : Inconscient mais respire Saignement abondant Brûlure Téléchargé sur Compression

Plus en détail

Les causes d une perte de conscience peuvent être d origine. Traumatique Médicale Toxique

Les causes d une perte de conscience peuvent être d origine. Traumatique Médicale Toxique Que se passe-t-il? Les causes d une perte de conscience peuvent être d origine Traumatique Médicale Toxique Quels sont les signes de l inconscience? Signes de l inconscience Respire!!! Signes de l inconscience

Plus en détail

Collège Blanche de castille. Voici les points clés à retenir pour les bonnes actions de secours vue. en cours. Compagnon

Collège Blanche de castille. Voici les points clés à retenir pour les bonnes actions de secours vue. en cours. Compagnon Prévention des secours civiques niveau 1 Collège Blanche de castille Voici les points clés à retenir pour effectuer les bonnes actions de secours vue en cours. Mme Compagnon la protection Chapitre 1 :

Plus en détail

Figure 7.27 : Mise en place d un collier cervical.

Figure 7.27 : Mise en place d un collier cervical. L INCONSCIENCE a b c d e Figure 7.27 : Mise en place d un collier cervical. f Le retrait d un collier cervical ne peut être fait que sur l indication et en présence d un médecin. Risques Tout mouvement

Plus en détail

Alerter, masser, défibriller

Alerter, masser, défibriller Alerter, masser, défibriller DIJON ville santé 03 80 44 81 51 www.dijon.fr ÉDITORIAL Chaque année en France, ce sont plus de 50 000 personnes qui décèdent d'un arrêt cardiaque soit environ 130 personnes

Plus en détail

Formation prévention et secours civiques niveau 1 PREVENIR ALERTER SECOURIR

Formation prévention et secours civiques niveau 1 PREVENIR ALERTER SECOURIR Formation prévention et secours civiques niveau 1 PREVENIR ALERTER SECOURIR Introduction Les gestes de premiers secours ont pour objectifs de limiter l aggravation d un malaise, ou d une victime accidentée.

Plus en détail

SANTE TRAVAIL L INDUSTRIE

SANTE TRAVAIL L INDUSTRIE SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL DE L INDUSTRIE ASBL 6, rue Antoine de Saint-Exupéry B.P. 326 L-2013 Luxembourg Tel 260 061 Fax 260 067 77 sti.centre@sti.lu www.sti.lu Le squelette Structure de l os SERVICE

Plus en détail

LES GESTES D URGENCE

LES GESTES D URGENCE LES GESTES D URGENCE Même si l on espère ne jamais être confronté à une situation d urgence, cela peut arriver n importe quand et n importe où, pas uniquement sur un terrain de foot. Dans ces moments,

Plus en détail

PLS. Service des urgences

PLS. Service des urgences CAT devant une victime inconsciente et qui respire PLS Pr,A. Wahid Bouida Service des urgences EPS Monastir Une personne est inconsciente si elle : a. N a pas de réponse verbale. b. N a pas de réponse

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail Plan d intervention SST Protéger > Examiner > Moins de trois minutes 2 Faire alerter > Secourir pour agir Dans

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail Plan d intervention SST Protéger > Examiner > Moins de trois minutes 2 Faire alerter > Secourir pour agir Dans

Plus en détail

ILCOR Impacts sur nos pratiques

ILCOR Impacts sur nos pratiques ILCOR 2010 Impacts sur nos pratiques Obstruction totale des voies aeriennes Chez l'adulte et l'enfant de plus de 1 an Peu de changement Dans la séquence Convient également pour les enfants de plus de 1

Plus en détail

Le PSC1. Aide-mémoire

Le PSC1. Aide-mémoire Le PSC1 Aide-mémoire 12 décembre 2012 SIGNAL D ALERTE AUX POPULATIONS PROTECTION ET ALERTE Se mettre à l abri Se confiner (fermer portes et fenêtres, calfeutrer les portes, fenêtres et bouches d aération,

Plus en détail

Alliance suisse des samaritains

Alliance suisse des samaritains Alliance suisse des samaritains PREMIERS SECOURS 144 + Légende N o d appel sanitaire d urgence ou service de secours régional Appeler un médecin Examiné par la Commission médicale du Groupement Sauvetage

Plus en détail

Référence : Premiers Secours, Interassociation de Sauvetage, Ed. Huber

Référence : Premiers Secours, Interassociation de Sauvetage, Ed. Huber Référence : Premiers Secours, Interassociation de Sauvetage, Ed. Huber 1. La chaîne d urgence La chaîne des secours et soins d urgence symbolise les différentes phases successives du sauvetage. Chaque

Plus en détail

La victime inconsciente qui respire

La victime inconsciente qui respire La victime inconsciente qui respire Objectifs Reconnaître l inconscience Basculer prudemment la tête en arrière de la victime. Apprécier la respiration de la victime. Placer la victime en position latérale

Plus en détail

Les savoirs et savoir-faire en relation avec l APS

Les savoirs et savoir-faire en relation avec l APS Les savoirs et savoir-faire en relation avec l APS - Conduites à tenir en relation avec les 4 situations de détresse de l APS : résumé de l action du secouriste. - Descriptif de la Position Latérale de

Plus en détail

SST Sauveteur Secouriste du Travail

SST Sauveteur Secouriste du Travail Section de membre : -Récupérer le segment sectionné quelque soit son état et l envelopper dans une compresse -Placer l ensemble dans un sac plastique propre et fermé de façon étanche -Préparer un sac avec

Plus en détail

Malaise cardio-respiratoire. respiratoire du nourrisson. Les gestes d urgencesd

Malaise cardio-respiratoire. respiratoire du nourrisson. Les gestes d urgencesd Malaise cardio-respiratoire respiratoire du nourrisson Les gestes d urgencesd Le malaise cardio-respiratoire respiratoire Anticipation : importance du bilan : évaluer la faisabilité de la séances bonne

Plus en détail

CONTENU DE LA FORMATION PSE 1 (PREMIER SECOURS EN ÉQUIPE)

CONTENU DE LA FORMATION PSE 1 (PREMIER SECOURS EN ÉQUIPE) Sécurité Incendie.IDF 80, avenue du Général de Gaulle 91170 VIRY-CHÂTILLON 01.69.45.73.06/01.77.05.21.34 N de déclaration d activité : 11 9106776 91 Mail: securiteincendie.idf@gmail.com Site web : www.securiteincendie-idf.com

Plus en détail

CAT devant une victime

CAT devant une victime CAT devant une victime inconsciente et qui ne respire pas. Massage Cardiaque Externe Respiration artificielle Dr.GRISSA Mohamed Habib (A.H.U) Service des urgences Hopital universitaire F.Bourguiba Monastir

Plus en détail

Premiers soins - Réanimation. Schéma général d intervention face à un accident

Premiers soins - Réanimation. Schéma général d intervention face à un accident Premiers soins - Réanimation Schéma général d intervention face à un accident Ce schéma est à considérer dans le cadre d une intervention d un(e) intervenant(e) seul(e) (> pas en équipe!). Approche globale

Plus en détail

ARRET CARDIORESPIRATOIRE ADULTE & ENFANT + 8 ans GESTES D URGENCE

ARRET CARDIORESPIRATOIRE ADULTE & ENFANT + 8 ans GESTES D URGENCE ARRET CARDIORESPIRATOIRE ADULTE & ENFANT + 8 ans GESTES D URGENCE ARRET CARDIORESPIRATOIRE Démarche diagnostique < 30 sec ABSENCE de POULS ABSENCE de VENTILATION ABSENCE de CONSCIENCE POULS CAROTIDIEN

Plus en détail

La chute de hauteur constitue la seconde cause d'accidents du travail mortels après ceux de la circulation.

La chute de hauteur constitue la seconde cause d'accidents du travail mortels après ceux de la circulation. Salarié(e). VICTIME SE PLAINT DE SES JAMBES ET DE SON DOS La chute de hauteur constitue la seconde cause d'accidents du travail mortels après ceux de la circulation. Il est présent lors de travaux en hauteur

Plus en détail

RIFA Plongée. Réaction et Intervention Face à un Accident de Plongée. FFESSM - Comité Départemental 25 - Saison 2011/2012

RIFA Plongée. Réaction et Intervention Face à un Accident de Plongée. FFESSM - Comité Départemental 25 - Saison 2011/2012 RIFA Plongée Réaction et Intervention Face à un Accident de Plongée FFESSM - Comité Départemental 25 - Saison 2011/2012 Philippe HÉLIAS - Responsable «secourisme» - MF2 n 1878 - Médecin FFESSM n 06-25-252

Plus en détail

Lignes directrices 2000 Évaluation des compétences «Intervenant désigné» RCR à un sauveteur Adulte Participant Date

Lignes directrices 2000 Évaluation des compétences «Intervenant désigné» RCR à un sauveteur Adulte Participant Date RCR à un sauveteur Adulte 2. Déterminez l état de conscience de la victime. 3. Demandez l'aide immédiatement. Composez le 9-1-1 ou le numéro local du Système Médical d'urgence (S.M.U.). Si vous êtes seul,

Plus en détail

Évaluation des compétences «Grand public» RCR à un sauveteur Adulte ( 8 ans)

Évaluation des compétences «Grand public» RCR à un sauveteur Adulte ( 8 ans) RCR à un sauveteur Adulte ( 8 ans) 3. Demandez de l'aide immédiatement. Composez le 911 ou le numéro local des services préhospitaliers d urgence (S.P.U.). Basculez la tête de la victime et soulevez son

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 PARTIE 3 LA VICTIME S ÉTOUFFE 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable de : Identifier l obstruction des voies aériennes totale ou partielle ; Réaliser l enchaînement des techniques qui

Plus en détail

QU EST CE QU UN ARRÊT CARDIAQUE?

QU EST CE QU UN ARRÊT CARDIAQUE? QU EST CE QU UN ARRÊT CARDIAQUE? L'arrêt cardiaque correspond à l'arrêt du fonctionnement du cœur. En absence de réanimation, l'arrêt cardiaque conduit rapidement au décès de la personne. Une intervention

Plus en détail

LES PREMIERS SOINS THEME DE LA FORMATION

LES PREMIERS SOINS THEME DE LA FORMATION E-mail: mainoffice@nickcerygroup.com Website: www.nickcerygroup.com APPROVED BY ABS USA & UK THEME DE LA FORMATION LES PREMIERS SOINS POPULATION CIBLE - Agents HSE - Equipe d intervention incendie - Membres

Plus en détail

Gestes et soins d urgence

Gestes et soins d urgence Gestes et soins d urgence sur ou au bord du tatami D Dorgler; F Galtier; M Thirion Pour la Commission médicale FFAAA medecin.federal@aikido.com.fr Gestes d urgence: objectifs Prévenir Sauver une vie

Plus en détail

SEANCE : Victime inconsciente qui respire

SEANCE : Victime inconsciente qui respire SEANCE : Victime inconsciente qui respire Ecole : Bras Sec Date : 31 mai 2012 Niveaux de classe : CE2/CM1/CM2 Enseignantes participant au projet: Mme PAYET (CE1/CE2) Mme BLONDEL (CM1/CM2) SOCLE COMMUN

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S LA PERSONNE EST EN ARRET CARDIO-RESPIRATOIRE Il est important de maîtriser la prise en charge de l'arrêt cardio-respiratoire. En effet, chaque minute compte,

Plus en détail

Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence de niveau 2

Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence de niveau 2 Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence de niveau 2 Les Rendez-Vous Formation du SCDV- CESU 85 JOUR 1 Programme de la première demi-journée 8h30 Accueil Présentation de la formation, des

Plus en détail

FORMATION GESTES DE SECOURS

FORMATION GESTES DE SECOURS 5. GESTES DE SECOURS D URGENCE (h00) Entraîner le personnel à analyser une situation d urgence, alerter les secours compétents, transmettre un bilan au SAMU et agir effi cacement sur une détresse vitale.

Plus en détail

La victime est inconsciente et respire.

La victime est inconsciente et respire. Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e. Intervenants établissement Enseignants SVT, infirmière et/ou moniteur PSC1. Socle commun PILIER 6 - Connaître les gestes de premiers secours. Problème Comment porter

Plus en détail

L arrêt cardio-respiratoire

L arrêt cardio-respiratoire L arrêt cardiorespiratoire 1 Les signes d un arrêt cardiaque Perte de connaissance de la victime. L arrêt de la respiration L absence de pouls carotidien perceptible Parfois associée à: 2 Action du secouriste

Plus en détail

Une personne saigne abondamment mais il n y a rien dans sa plaie : 1 Ecarter de lui l objet de la blessure.

Une personne saigne abondamment mais il n y a rien dans sa plaie : 1 Ecarter de lui l objet de la blessure. MALAISES TRAUMATISME ETOUFFEMENT HEMORRAGIE Une personne se sent mal : Position semi-assise Lui parler, la rassurer L isoler si elle s agite Lui poser les 4 questions 1 - Depuis combien de temps êtes-vous

Plus en détail

Objectifs PROTÉGER -EXAMINER FAIRE ALERTER LES SECOURS 28/10/2012

Objectifs PROTÉGER -EXAMINER FAIRE ALERTER LES SECOURS 28/10/2012 1 PROTÉGER -EXAMINER FAIRE ALERTER LES SECOURS Dr ZouariAbdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Effectuer des gestes et procédures pour prévenir la survenue d un sur-accident qui affectera le sauveteur,

Plus en détail

cours de la vie normale. LE SECOURISME consiste à donner les premiers soins en attendant l arrivée du médecin.

cours de la vie normale. LE SECOURISME consiste à donner les premiers soins en attendant l arrivée du médecin. COURS DE SECOURISME ---------( م CONDUITE À TENIR DEVANT UN ACCIDENT Docteur YOUSSEF MLAYAH Médecin Instructeur National en Secourisme --------- ( م Définition : L ACCIDENT est une perturbation qui vient

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION. Référentiel technique SAP. Secours à personnes (SAP) Fiche technique opérationnelle

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION. Référentiel technique SAP. Secours à personnes (SAP) Fiche technique opérationnelle POLE METIER SAP-FTO-20 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION Référentiel technique Secours à personnes (SAP) Fiche technique opérationnelle Création : Février 2016 Mise à jour : Décembre

Plus en détail

Apprendre à Porter Secours. Les gestes pratiques

Apprendre à Porter Secours. Les gestes pratiques Apprendre à Porter Secours Les gestes pratiques Un cadre commun : - Prévenir - Protéger - Alerter - Intervenir Définition Traumatismes (mécanisme de choc ou de chute) Traumatisme d un membre Traumatisme

Plus en détail

INITIATION AUX GESTES D URGENCE

INITIATION AUX GESTES D URGENCE INITIATION AUX GESTES D URGENCE FORMATION ASSISTANTES MATERNELLES OBSERVER PROTEGER ALERTER SECOURIR VOUS = 1 er TEMOIN 1 er MAILLON DE LA CHAINE DE SECOURS I/ PROTECTION ET ALERTE 1/ Protéger - soi-même

Plus en détail

FORMATION DE LA FEDERATION FRANCAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME RELATIF À L UNITÉ D ENSEIGNEMENT PRÉVENTION ET SECOURS DU SPORT DE NIVEAU 1 (PSS1)

FORMATION DE LA FEDERATION FRANCAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME RELATIF À L UNITÉ D ENSEIGNEMENT PRÉVENTION ET SECOURS DU SPORT DE NIVEAU 1 (PSS1) FORMATION DE LA FEDERATION FRANCAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME RELATIF À L UNITÉ D ENSEIGNEMENT PRÉVENTION ET SECOURS DU SPORT DE NIVEAU 1 (PSS1) ASSOCIE À L UNITÉ D ENSEIGNEMENT PRÉVENTION ET SECOURS

Plus en détail

APPRENDRE A PORTER SECOURS APS LIVRET ELEVE CYCLE 3 PROTECTION ALERTE INTERVENTION. Inspection de Strasbourg Animation APS cycle 3

APPRENDRE A PORTER SECOURS APS LIVRET ELEVE CYCLE 3 PROTECTION ALERTE INTERVENTION. Inspection de Strasbourg Animation APS cycle 3 APS LIVRET ELEVE CYCLE 3 PROTECTION ALERTE INTERVENTION 1 PROTEGER Je suis capable de reconnaître une situation anormale Donc je ne me précipite pas. 1. Je réfléchis et je regarde : - Il y a un danger

Plus en détail

CONDUITE À TENIR DEVANT UN ARRÊT CARDIAQUE

CONDUITE À TENIR DEVANT UN ARRÊT CARDIAQUE FORMATION ÉDUCATEUR 2016-2017 ENCADRER EN SÉCURITÉ LES BASES DU 1 ER SECOURS ADAPTÉES À LA PRATIQUE DU RUGBY À XIII CONDUITE À TENIR DEVANT UN ARRÊT CARDIAQUE Signes Une personne est en arrêt cardiaque

Plus en détail

Cours de base CPR -1-

Cours de base CPR -1- Cours de base CPR -1- Test théorique (à choix multiple), 7 réponses justes sur 10 pour réussir Plusieurs réponses par question sont possibles Nom: Prénom: 1. Quel est le but des mesures de réanimation?

Plus en détail

Sécurité, Premiers secours, tarifs 2011

Sécurité, Premiers secours, tarifs 2011 1 Sécurité, Premiers secours, tarifs 2011 Les tarifs ci-dessous comprennent tous les frais inhérents à la réalisation des sessions de formations. Aucun frais supplémentaires ne seront donc ajoutés. La

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION. Référentiel technique SAP. Secours à personnes (SAP) Fiche matériel

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION. Référentiel technique SAP. Secours à personnes (SAP) Fiche matériel POLE METIER SAP-FM-21 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION Référentiel technique Secours à personnes (SAP) Fiche matériel Attelle Cervico-Thoracique (ACT) Création : Juin 2015 Mise

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 Gestes de secours Adulte et enfant de plus de 8 ans Enfant de 1 à 8 ans Nourrisson (0 à 1 an) Obstruction grave et brutale des voies 5 claques dans le dos. 5 claques dans le dos. 5 claques dans le dos.

Plus en détail

Formulaires de FORMAT GESTUEL. Autres décisions reliées aux niveaux d intervention et réanimation cardiorespiratoire :

Formulaires de FORMAT GESTUEL. Autres décisions reliées aux niveaux d intervention et réanimation cardiorespiratoire : Formulaires de décisions connexes aux NIM et à la RCR FORT GESTUEL Autres décisions reliées aux niveaux d intervention et réanimation cardiorespiratoire : 1. Introduction à la RCR 2. explication des risques

Plus en détail

Comment réagir en situation d'urgence?

Comment réagir en situation d'urgence? Comment réagir en situation d'urgence? Dr Caroline Boulouffe Pr Dominique Vanpee Service des Urgences Cliniques Universitaires UCL de Mont-Godinne 15 Novembre 2008 Et si un jour John John 45 ans, fumeur

Plus en détail

Sauveteur Secouriste du Travail

Sauveteur Secouriste du Travail Sauveteur Secouriste du Travail Durée 2 jours - Formateur Habilité par la CRAM DESCRIPTION DU PROGRAMME DE FORMATION PROTÉGER EXAMINER ALERTER - SECOURIR PLANS DE FORMATION CHAPITRE I LE SAUVETAGE-SECOURISME

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION. Référentiel technique SAP. Secours à personnes (SAP) Fiche matériel

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION. Référentiel technique SAP. Secours à personnes (SAP) Fiche matériel POLE METIER SAP-FM-16 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE FORMATION REFERENTIELS DE FORMATION Référentiel technique Secours à personnes (SAP) Fiche matériel Collier cervical Création : Juin 2015 Mise à jour : Octobre

Plus en détail

CONSIGNES GENERALES A LIRE IMPERATIVEMENT AVANT DE DEMARRER LES EPREUVES

CONSIGNES GENERALES A LIRE IMPERATIVEMENT AVANT DE DEMARRER LES EPREUVES Concours externe de recrutement de personnel ITRF Session 2012 Technicien - BAP G - Externe Emploi type : Educateur sportif en natation ou en équitation Epreuve écrite d'amissibilité Etablissement organisateur

Plus en détail

CONVULSION Mise à jour : mars 2017

CONVULSION Mise à jour : mars 2017 PROTOCOLES D INTERVENTION EN SITUATION D URGENCE CONVULSION Mise à jour : mars 2017 1. SUR LES LIEUX : ÉVALUATION GÉNÉRALE Sécuriser les lieux - pour moi, le groupe et la Si possible, mettre des gants.

Plus en détail

BREVET 2 * Anatomie et secourisme

BREVET 2 * Anatomie et secourisme BREVET 2 * Anatomie et secourisme Objectif du cours Apprendre quelques bases anatomiques nécessaire à la compréhension médicale des accidents de plongée et savoir effectuer des opérations de secourisme

Plus en détail

Compétences travaillées PREVENIR

Compétences travaillées PREVENIR PORTER SECOURS CE2 / CM1 Compétences travaillées PREVENIR 1. Reconnaître des objets pouvant présenter un danger : a. produits d entretien dangereux + étiquettes (CE2) b. les sources du feu (CM1) 2. Repérer

Plus en détail

Synopsis DVR DC RP 5.1, victime inconsciente et respire

Synopsis DVR DC RP 5.1, victime inconsciente et respire Synopsis DVR DC RP 5.1, victime inconsciente et respire DVR Protection. Questions simples : «Comment ça va? Vous m entendez?» Ordres simples : «Ouvrez les yeux! Serrez moi la main!» Appel à l aide. Dégrafer

Plus en détail

LA TERMINOLOGIE COMMUNE

LA TERMINOLOGIE COMMUNE Partie 4 LA TERMINOLOGIE COMMUNE Objectif de ce document : utiliser ensemble les mêmes termes au cours des séances de natation 1) Le bouchon : Appréhender la flottabilité et l équilibration Mettre les

Plus en détail

LES PLAIES. Tout autre type de plaie non identifiée comme grave relève d une plaie simple.

LES PLAIES. Tout autre type de plaie non identifiée comme grave relève d une plaie simple. FICHE TECHNIQUE N 09 1 Etre capable d adapter des gestes et techniques professionnels en intervention en rapport avec la nature des risques rencontrés. En intervention, le policier doit être capable d

Plus en détail

LES GESTES DE PREMIERS SECOURS

LES GESTES DE PREMIERS SECOURS LES GESTES DE PREMIERS SECOURS Les enjeux de santé publique : Il faut une véritable chaîne de secours et de soins médicaux La prise en charge des urgences repose sur : - l alerte (15, 112) - Les premiers

Plus en détail

PROGRAMME DE LA MANŒUVRE :

PROGRAMME DE LA MANŒUVRE : PROGRAMME DE LA MANŒUVRE : - THEORIE : 1 Heure - PRATIQUE : 3 Heures FORMATION DE MAINTIENS DES ACQUIS DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES MS9 SAP 1 PUBLIC THEME SECOURISME MODULE ou UV SAP 1 REFERENCE Référentiels

Plus en détail

Techniques de recherche des Victimes d Avalanche avec DVA

Techniques de recherche des Victimes d Avalanche avec DVA Techniques de recherche des Victimes d Avalanche avec DVA Réalisation : Olivier Mansiot Serge Lagorio Fédération Française de la Montagne et de l Escalade Principe du DVA Le DVA intègre : Un bobine (dipôle)

Plus en détail

LE MASSAGE CARDIAQUE TECHNIQUE

LE MASSAGE CARDIAQUE TECHNIQUE PS9 LE MASSAGE CARDIAQUE Le massage cardiaque externe (MCE) doit être initié le plus précocement possible en cas d'arrêt cardiaque. C'est une technique de compression active du thorax réalisée sur un patient

Plus en détail

Apprendre à porter secours. «Le citoyen premier maillon de la chaîne des secours»

Apprendre à porter secours. «Le citoyen premier maillon de la chaîne des secours» Apprendre à porter secours «Le citoyen premier maillon de la chaîne des secours» 1 Pourquoi Apprendre à porter secours à l école???? Constats: Face aux accidents pouvant avoir une incidence grave sur la

Plus en détail

travaillant dans une entreprise, désigné pour d un accident.

travaillant dans une entreprise, désigné pour d un accident. Objectif : Permettre aux entreprises de se conformer au Code du Travail. Réagir efficacement face à un accident en milieu professionnel, savoir faire un examen succinct, déclencher une alerte et adopter

Plus en détail

Formation Initiale SST. Devenir Sauveteur Secouriste du Travail

Formation Initiale SST. Devenir Sauveteur Secouriste du Travail Formation Initiale SST Janv.2012 Devenir Sauveteur Secouriste du Travail Pré-requis : Aucun Encadrement : La formation est assurée au minimum par un formateur SST rattaché à : Un organisme de formation

Plus en détail

Les Hémorragies. Dr Hamdi BOUBAKER Service des Urgences Hôpital Universitaire F.Bourguiba Monastir

Les Hémorragies. Dr Hamdi BOUBAKER Service des Urgences Hôpital Universitaire F.Bourguiba Monastir SECOURISME Les Hémorragies Dr Hamdi BOUBAKER Service des Urgences Hôpital Universitaire F.Bourguiba Monastir Qu'est-ce qu'une hémorragie? L'hémorragie est un écoulement du sang important en dehors du système

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse modérée

Plus en détail

A s s o c i a t i o n d e s S e c o u r i s t e s d e l a Côte d Emeraude

A s s o c i a t i o n d e s S e c o u r i s t e s d e l a Côte d Emeraude A s s o c i a t i o n d e s S e c o u r i s t e s d e l a Côte d Emeraude 2 rue de l Hermitage 35780 La Richardais Dinard Saint Malo Dol de Bretagne 02.99.46.27.63 Email : asce@ wanadoo.fr PRESENTATION

Plus en détail

Secourisme. Sommaire. Chapitre 15 75

Secourisme. Sommaire. Chapitre 15 75 Secourisme Sommaire I. Introduction 76 II. Les risques propres à la pratique de la gymnastique 76 A. L inconscience 76 1. Situation 76 2. Conduites à tenir 76 3. Les causes de l inconscience 76 4. Risques

Plus en détail

Prévention et secours civiques de niveau 1

Prévention et secours civiques de niveau 1 Prévention et secours civiques de niveau 1 Table des matières : 1 ère partie La protection.. p. 2 2 ème partie L alerte.... p 4 3 ème partie La victime s étouffe p 5 4 ème partie La victime saigne abondamment..

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

RÉFÉRENTIEL DE FORMATION RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DE LA FEDERATION FRANCAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME RELATIF À L UNITÉ D ENSEIGNEMENT PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 (PSC 1) Conformément à l Arrêté du 16 novembre

Plus en détail

NOTION DE SECOURISME ET DE DETRESSE VITALE

NOTION DE SECOURISME ET DE DETRESSE VITALE FORMATION ÉDUCATEUR 2016-2017 ENCADRER EN SÉCURITÉ LES BASES DU 1 ER SECOURS ADAPTÉES À LA PRATIQUE DU RUGBY À XIII NOTION DE SECOURISME ET DE DETRESSE VITALE LES PRINCIPES DE BASE DE L ACTION DU SECOURISTE:

Plus en détail

LES CONDUITES A TENIR EN PREMIERE URGENCE (DANS LES SITUATIONS PARTICULIERES DE RISQUES MAJEURS)

LES CONDUITES A TENIR EN PREMIERE URGENCE (DANS LES SITUATIONS PARTICULIERES DE RISQUES MAJEURS) LES CONDUITES A TENIR EN PREMIERE URGENCE (DANS LES SITUATIONS PARTICULIERES DE RISQUES MAJEURS) Fiche 10 CONSIGNES GENERALES Après avoir rejoint les lieux de mise en sûreté : utiliser la mallette de première

Plus en détail

Introduction aux modules. de l APS

Introduction aux modules. de l APS Introduction aux modules de l APS Enjeu social = former l ensemble de la population aux gestes de premiers secours APS = demande ministérielle o Continuité des apprentissages = Enseignement des gestes

Plus en détail

18 ALERTE INTERVENTION

18 ALERTE INTERVENTION APPRENDRE A PORTER SECOURS APS LIVRET ELEVE CYCLE 3 PREVENTION PROTECTION 15 18 ALERTE INTERVENTION 1 PROTEGER Je suis capable de reconnaître une situation anormale, donc je ne me précipite pas! 1. Je

Plus en détail

LISTE DE VÉRIFICATION DES TECHNIQUES PROGRAMME DE FORMATION DES MONITEURS DE SECOURISME DE LA CROIX-ROUGE

LISTE DE VÉRIFICATION DES TECHNIQUES PROGRAMME DE FORMATION DES MONITEURS DE SECOURISME DE LA CROIX-ROUGE LISTE DE VÉRIFICATION DES TECHNIQUES PROGRAMME DE FORMATION DES MONITEURS DE SECOURISME DE LA CROIX-ROUGE Date et lieu du cours : Nom du moniteur/candidat moniteur : Vérifier, Appeler, Secourir adulte,

Plus en détail

TABLEAU D ANALYSE ET DE PLANIFICATION SANTÉ, ASSISTANCE ET SOINS INFIRMIERS (5287)

TABLEAU D ANALYSE ET DE PLANIFICATION SANTÉ, ASSISTANCE ET SOINS INFIRMIERS (5287) TABLEAU D ANALYSE ET DE PLANIFICATION SANTÉ, ASSISTANCE ET SOINS INFIRMIERS (5287) 1 254-682 ASPECTS ÉTHIQUE ET LÉGAL DE LA PROFESSION (module 6) Durée : 30 heures Énoncé de la compétence : Se situer au

Plus en détail

Nouvelle Formation au Secourisme. NGUYEN Zoung

Nouvelle Formation au Secourisme. NGUYEN Zoung Nouvelle Formation au Secourisme NGUYEN Zoung Pourquoi Changer? Actualiser les techniques Tenir compte des critiques Respecter les normes «internationales» Raccourcir la durée de formation Proposer une

Plus en détail

DOCUMENT EXPERIMENTAL

DOCUMENT EXPERIMENTAL DELEGATION NATIONALE A L URGENCE ET AU SECOURISME GROUPE NATIONAL DES FORMATIONS AU SECOURISME ET A L URGENCE DOCUMENT EXPERIMENTAL INITIATION AUX PREMIERS SECOURS «UN CŒUR, UN SOUFFLE, UNE VIE» GUIDE

Plus en détail

Présentation et organisation des séances À LIRE IMPÉRATIVEMENT

Présentation et organisation des séances À LIRE IMPÉRATIVEMENT Citoyen pour la Vie! J apprends à porter secours une formation conçue par le secteur sportif de la Ligue de l enseignement du Val- de- Marne USEP 94 UFOLEP 94 Présentation et organisation des séances À

Plus en détail

ÉPREUVE : EP2 CAP AGENT DE SÉCURITÉ ÉPREUVE CERTIFICATIVE : CONTROLE EN COURS DE FORMATION SESSION Nom et prénom du candidat :

ÉPREUVE : EP2 CAP AGENT DE SÉCURITÉ ÉPREUVE CERTIFICATIVE : CONTROLE EN COURS DE FORMATION SESSION Nom et prénom du candidat : CAP AGENT DE SÉCURITÉ ÉPREUVE CERTIFICATIVE : CONTROLE EN COURS DE FORMATION SESSION 2016 Nom et prénom du candidat : ÉPREUVE : EP2 Désignation de l épreuve : PROTECTION DES PERSONNES ET DES BIENS CCF

Plus en détail

Mémento GESTES DE PREMIERS SECOURS

Mémento GESTES DE PREMIERS SECOURS Mémento GESTES DE PREMIERS SECOURS (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir des recommandations de la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des

Plus en détail

Canal VHF Libre pour communication Navire Navire 6, 8, 72,77. Lors de sortie mettre la VHF sur canal 6 pour avoir une veille entre nos navires

Canal VHF Libre pour communication Navire Navire 6, 8, 72,77. Lors de sortie mettre la VHF sur canal 6 pour avoir une veille entre nos navires Le code du sport impose en mer une VHF comme matériel d assistance et de secours lorsque la plongée se déroule en mer au départ d une embarcation support de plongée Paragraphe 4 Art : A.322-78- 1 Canal

Plus en détail

Les risques de l apnée

Les risques de l apnée Les risques de l apnée Rappel des termes utilisés A - La syncope Notions sur les échanges gazeux. Apport d oxygène (O2) et production de Gaz Carbonique (CO2) La respiration est un mécanisme naturel déclenché

Plus en détail

Cours de base CPR -1-

Cours de base CPR -1- Cours de base CPR -1- Test théorique (à choix multiple), 7 réponses justes sur 10 pour réussir Plusieurs réponses par question sont possibles Nom: Prénom: 1. Sur quels signes se base-t-on pour décider

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Notion de pression En plongée, on évolue dans un milieu aquatique et le corps du plongeur est soumis à une pression qui varie avec la profondeur. Unité de mesure : le Bar La pression

Plus en détail

Catalogue des formations 2017

Catalogue des formations 2017 Catalogue des formations 2017 L Unité Départementale des Premiers Secours de l Hérault Aude UDPS 34-11 est une association loi 1901 créée en 2014. Son siège est implanté à Béziers et les formations sont

Plus en détail