La planification stratégique. Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La planification stratégique. Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe"

Transcription

1 MODULE 2 LA STRATÉGIE DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Section 2.1 : La planification stratégique Section 2.2 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement externe Section 2.3 : Le diagnostic stratégique : analyse de l environnement interne Section 2.4 : Le cas DeSerres La planification stratégique s inscrit dans un processus d analyse de l environnement interne et externe. À partir des tendances de l environnement externe, il est souhaitable d anticiper les changements probables qui définiront le contexte futur, et d évaluer les actions à poser pour conforter la position de l entreprise sur le marché de demain.

2 Commerce de détail : gestion et tendances LA STRATÉGIE DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL OBJECTIFS DU MODULE Connaître les principales variables qui influencent la stratégie d une entreprise. Comprendre le processus de planification stratégique pour une entreprise de détail. CONNAISSANCES Le diagnostic stratégique Le contexte commercial La stratégie 34

3 La stratégie dans le commerce de détail SECTION 2.1 LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE ANTICIPER LES TRANSFORMATIONS DE L ENVIRONNEMENT QUEL ENVIRONNEMENT AURONS-NOUS DEMAIN? Approvisionnement Production et transformation Distribution Marketing et ventes Consommation et déchets ANTICIPER LES TRANSFORMATIONS DE L ORGANISATION QUELLES SERONT LES CARACTÉRISTIQUES DE L ENTREPRISE DE DEMAIN? Avide de changement Anticipe le changement et l utilise comme un moyen de différenciation. Innovante et avantgardiste dans son approche client Collabore avec le consommateur, se projette audelà de ses besoins actuels pour proposer un produit/service unique en son genre. Intégrée à l échelle globale Organise ses activités pour accéder aux compétences, connaissances et actifs disponibles aux quatre coins du monde, et réussit à les exploiter mondialement. Révolutionnaire par nature Remet constamment en cause son organisation et son modèle d affaires et n hésite pas à vouloir révolutionner son secteur d activités. Authentique et responsable Généralise la prise en compte de la responsabilité sociale de l entreprise (RSE) et ainsi collabore à l harmonie sociale et écologique tout en pérennisant son développement. Adapté de IBM Global CEO Study L analyse des entretiens avec des dirigeants d entreprise nous a permis de déterminer les caractéristiques clés de l entreprise de demain. Étude mondiale des priorités des dirigeants d entreprise dans 40 pays, 32 secteurs d activité (www.ibm.com) 35

4 Commerce de détail : gestion et tendances LA DÉMARCHE STRATÉGIQUE Avant la rédaction du plan stratégique proprement dit, un diagnostic des tendances de l environnement externe et de la situation interne de l entreprise est indispensable. Cette étape permet de dégager les opportunités et les menaces du marché ainsi que les forces et faiblesses de l entreprise. À la lumière de ces informations, il sera possible d élaborer un plan stratégique adapté aux réalités de l environnement et de l entreprise. ENVIRONNEMENT EXTERNE ENVIRONNEMENT INTERNE Environnement Marché Entreprise Économique Consommateur Mission Politique/légal Industrie Vision Technologique Valeurs Écologique Actifs Diagnostic stratégique Social Opportunités Menaces Forces Faiblesses Nouveaux marchés Nouveaux segments Faiblesse d un concurrent Nouveau concurrent Changements climatiques Barrières commerciales Réseau Qualité Service Technologie désuète Structure de coûts trop élevée Plan d action PLAN STRATÉGIQUE : PLAN D ACTION 36

5 La stratégie dans le commerce de détail SECTION 2.2 LE DIAGNOSTIC STRATÉGIQUE : ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT EXTERNE La démarche d analyse de l environnement externe varie selon : Le niveau de complexité de l environnement. Le niveau de concentration et les caractéristiques de l industrie. L accessibilité aux données externes. La culture de l entreprise. CONNAÎTRE ET INTERPRÉTER LES CHANGEMENTS AU SEIN DE L ENVIRONNEMENT EXTERNE Compiler et rechercher l information pertinente Synthétiser cette information pour en dégager les grandes tendances Interpréter : trouver les liens entre les informations La démarche d analyse de l environnement externe Importance de faire une veille stratégique sur les tendances : les variables de l environnement externe évoluent à un rythme plus rapide que ce que nous avons connu au cours des dernières décennies. Importance de comprendre la dynamique du marché des consommateurs et de l industrie. Se limite souvent aux tendances dégagées à partir de données historiques. Intérêt à développer des scénarios sur les tendances afin d identifier les futurs probables pour l entreprise. 37

6 Commerce de détail : gestion et tendances COMPRENDRE LES FORCES DU MARCHÉ Marché Consommateurs Demande Segmentation Comportements d achat Valeurs Attentes Industrie Taille Taux de croissance Rentabilité Structure de coûts Système de distribution Facteurs clés de succès Groupes stratégiques Forces et faiblesses des principaux concurrents LE DÉFI : DÉGAGER ET INTÉGRER LES INFORMATIONS DE L ENVIRONNEMENT Économie Politique et législation MARCHÉ Consommateur Concurrence Social Écologie et éthique Technologie 38

7 La stratégie dans le commerce de détail LA DÉMARCHE D ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT EXTERNE Le PESTEL fournit un cadre d analyse intéressant pour l étude de l environnement externe. Politique Économique Social Technologique Environnemental (écologie et éthique) Légal Politique monétaire Accords de libre-échange Programmes d incitation Taux d intérêt Emploi Inflation Taux de change du dollar Croissance économique Dette Niveau de confiance des consommateurs Démographie Éducation Caractéristiques des ménages Répartition des revenus Styles de vie Nouvelles technologies Transfert des connaissances Investissement à la recherche Trois axes du développement durable (environnement, économie, social) Certification Urbanisme Télétravail Salaire minimum Fiscal Sécurité au travail Formation Emploi Heures d ouverture Réglementation Droits et protection du consommateur 39

8 Commerce de détail : gestion et tendances LE CONTEXTE POLITIQUE ET LÉGAL QUELQUES EXEMPLES : Loi sur la santé et la sécurité au travail. Entreprise Programmes de subventions. Loi sur l énergie verte. Respect de la propriété intellectuelle, brevets. Loi sur l emballage et l étiquetage des produits de consommation. Marketing Charte de la langue française. Loi sur la concurrence. Règlementation de zonage. Loi sur les licences d exportation et d importation (LLEI). Économie Fixation des prix. Loi sur les taxes d accise. Protection du consommateur. Individus et consommateurs Lois sur le respect de la vie privée. Normes du travail, etc. 40

9 La stratégie dans le commerce de détail LE CONTEXTE ÉCONOMIQUE LE CONTEXTE ÉCONOMIQUE MONDIAL : Faible reprise américaine Impact sur la croissance économique du Canada et du Québec. Force du dollar canadien Frein à l exportation. Contexte européen La crise des dettes de la zone euro augmente l incertitude économique. Puissance économique de la Chine L interdépendance des marchés occidentaux et de l économie chinoise. LA SITUATION DES CONSOMMATEURS Fluctuation du niveau de confiance des consommateurs. Faible augmentation du revenu disponible. Diminution de l épargne. Taux d endettement élevé. Changements dans les comportements d achat. 41

Parcours Dirigeant. Promotion

Parcours Dirigeant. Promotion Parcours Dirigeant Promotion 2016 2017 Pour plus de renseignements, contactez Nathalie HAIRON, Conseiller Formation Tél. 02 99 05 45 38 nathalie.hairon@fac-metiers.fr Coralie HOGREL, Assistante commerciale

Plus en détail

Les forces de la concurrence et l intensité concurrentielle La méthode des 5 forces de Porter

Les forces de la concurrence et l intensité concurrentielle La méthode des 5 forces de Porter Les forces de la concurrence et l intensité concurrentielle La méthode des 5 forces de Porter Facilité d entrée dans l industrie Dépend des barrières à l entrée Financières : éco d échelle Intensité Ktique

Plus en détail

"C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable"

C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable Marketing 11.10.13 "C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable" Il y a plusieurs façon de façons et définitions du marketing.

Plus en détail

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Introduction : I) Le diagnostic externe Le diagnostic externe c est une identification des opportunités et menaces de l environnement. - Opportunités : circonstance

Plus en détail

L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE. mouly claux Management des entreprises

L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE. mouly claux Management des entreprises L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE L environnement global de l entreprise (macro-environnement) peut constituer une opportunité ou une menace pour son développement. Son analyse s appuie

Plus en détail

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques Table des matières. Chapitre 1 Le marché du tourisme et de l accueil... 1 1. La mondialisation de l industrie touristique.... 1 1.1. Définitions... 1 1.2. Les grandes tendances.... 2 2. L importance économique

Plus en détail

MARKETING ETUDE DE CAS. Présenté par: William Merle! Rémy Boursault! Clément Smigiel! Robin Saulet

MARKETING ETUDE DE CAS. Présenté par: William Merle! Rémy Boursault! Clément Smigiel! Robin Saulet MARKETING ETUDE DE CAS Présenté par: William Merle Rémy Boursault Clément Smigiel Robin Saulet ANALYSE PESTEL Nous allons étudier le cas de l entreprise française FUN, en utilisant les méthodes PESTEL

Plus en détail

Résumé de la matière : Introduction au Marketing

Résumé de la matière : Introduction au Marketing www.fsjes-agadir.info Résumé de la matière : Introduction au Marketing 1- Domaine d extension du marketing : Marketing politique : c est de promouvoir une candidature (les élections) Marketing public :

Plus en détail

DIAGNOSTIC MARKETING. Réalisé par : Amine arhezaou Mohamed Alaoui Oualid karib

DIAGNOSTIC MARKETING. Réalisé par : Amine arhezaou Mohamed Alaoui Oualid karib DIAGNOSTIC MARKETING Réalisé par : Amine arhezaou Mohamed Alaoui Oualid karib 2014/2015 1 Introduction Plan Introduction I. LE DIAGNOSTIC MARKETING/STRATÉGIQUE 1.1. Définition et intérêts 1.2. Le diagnostic

Plus en détail

Table des matières. Liste des encadrés Liste des études de cas. Préface à l édition originale Préface à l édition française Les auteurs

Table des matières. Liste des encadrés Liste des études de cas. Préface à l édition originale Préface à l édition française Les auteurs Table des matières Liste des encadrés Liste des études de cas Crédits Préface à l édition originale Préface à l édition française Les auteurs XI XI XII XIII XVII XXI Partie 1 Comprendre le marketing et

Plus en détail

ANALYSE STRATEGIQUE I

ANALYSE STRATEGIQUE I ANALYSE STRATEGIQUE I NOTION DE DECISION STRATEGIQUE Typologie des décisions Caractéristiques de la décision stratégique Le pouvoir de décision stratégique LES STRATEGIES DE POSITIONNEMENT Les stratégies

Plus en détail

NOTE. Pour obtenir la liste des commissions scolaires participantes, consulter le site Internet

NOTE. Pour obtenir la liste des commissions scolaires participantes, consulter le site Internet NOTE Ce recueil fournit des informations d ordre général concernant le démarrage d une entreprise. Le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement pour alléger la présentation.

Plus en détail

Atelier 2.0. Familiarisation au commerce électronique. Comment transformer mon entreprise à l aide

Atelier 2.0. Familiarisation au commerce électronique. Comment transformer mon entreprise à l aide Atelier 2.0 Familiarisation au commerce électronique Comment transformer mon entreprise à l aide du e-commerce Qui suis-je? Mon entreprise? Mes attentes? 3,5 heures pour : 1. Comprendre l impact du Web

Plus en détail

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe 2010 SUJET 1 A quoi sert la comptabilité nationale? SUJET 2 Femmes

Plus en détail

Aperçu général de la situation mondiale

Aperçu général de la situation mondiale Avant-propos Remerciements Note Résumé analytique iii v xix xxi Chapitre 1 Introduction 1 Historique 1 Établissement de réseaux de concurrence 1 Groupes de meubles 2 Établissement de réseaux dans la fabrication

Plus en détail

A GENERALITES, ENSEIGNEMENT, DOCUMENTATION

A GENERALITES, ENSEIGNEMENT, DOCUMENTATION PLAN DE CLASSEMENT DES OUVRAGES DU CENTRE DE DOCUMENTATION DE LA MAISON DES SCIENCES ECONOMIQUES DE L UNIVERSITE DE PARIS 1 (d après l index Journal of Economic Literature) A GENERALITES, ENSEIGNEMENT,

Plus en détail

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise OFPPT Programme d initiation à la démarche de création d entreprise PROGRAMME DE FORMATION A LA CRÉATION D ENTREPRISES 1 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES MODULES DE FORMATION... 2 AVANTAGES DU PROGRAMME

Plus en détail

Diagnostic stratégique de l entreprise IKEA

Diagnostic stratégique de l entreprise IKEA Diagnostic stratégique de l entreprise IKEA 1 Objectifs / Méthodologie Objectif : Identifier les raisons de succès de l entreprise, ses particularités vis-à-vis des offres semblables et similaires Présenter

Plus en détail

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique S4 - MERCATIQUE La finalité de l enseignement de mercatique est de faire acquérir les concepts, méthodes, démarches essentiels en particulier dans le secteur des services et de la distribution. L épreuve

Plus en détail

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique S4 - MERCATIQUE La finalité de l enseignement de mercatique est de faire acquérir les concepts, méthodes, démarches essentiels en particulier dans le secteur des services et de la distribution. L épreuve

Plus en détail

Formulaire de candidature 2017

Formulaire de candidature 2017 Formulaire de candidature 2017 Nom: Prénom: Partie III : Présentation de l entreprise 3.1 Mission de l entreprise (raison d être) En 1 000 caractères au maximum, précisez la mission de l entreprise 3.2

Plus en détail

Dossier Air-France/KLM

Dossier Air-France/KLM Dossier Air-France/KLM Introduction er groupe Européen avec 25,5% de parts de marché et 1er Transport de passagers : En 2004, 1 groupe mondial en terme de chiffre d affaires. er groupe mondial hors intégrateurs

Plus en détail

Enquête de conjoncture auprès des consommateurs. Jean-Marie Thoss 12 juillet 2006

Enquête de conjoncture auprès des consommateurs. Jean-Marie Thoss 12 juillet 2006 Enquête de conjoncture Jean-Marie Thoss 12 juillet 2006 1 Plan de l exposé: PLAN Zone DE L EXPOSE euro Description de l enquête de conjoncture Evolution de la confiance des consommateurs sur la période

Plus en détail

CGC1D -Enjeux géographiques du Canada

CGC1D -Enjeux géographiques du Canada Importance spatiale Constantes et tendances Interrelations Perspective géographique CGC1D -Enjeux géographiques du A. Environnement naturel et B. Ressources naturelles et activités économiques C. Communautés

Plus en détail

AU MALI: Plan de la présentation. Présentation du Doing Business. Objectif et Historique du programme. Mode d intervention. Activités.

AU MALI: Plan de la présentation. Présentation du Doing Business. Objectif et Historique du programme. Mode d intervention. Activités. PROGRAMME DE REFORME AU MALI: AMELIORER LE CLIMAT DES AFFAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE Mahamoud Magassouba Coordinateur du programme IFC Mali 17 Mars 2011 En partenariat avec: Plan de la

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DU PLAN D AFFAIRES

GRILLE D EVALUATION DU PLAN D AFFAIRES GRILLE D EVALUATION DU PLAN D AFFAIRES GRILLE D ÉVALUATION DU PLAN D AFFAIRES 1. LECTURE DU PLAN D AFFAIRES Afin de guider les membres du comité aviseur dans l évaluation du projet global du candidat,

Plus en détail

LE MARKETING ET L ENVIRONNEMENT

LE MARKETING ET L ENVIRONNEMENT LE MARKETING ET L ENVIRONNEMENT 1 SOMMAIRE I. Les forces du macro environnement et leur évolution 1. L environnement démographique 2. L environnement économique 3. L environnement naturel 4. L environnement

Plus en détail

Les enjeux et opportunités de l architecture durable

Les enjeux et opportunités de l architecture durable Les enjeux et opportunités de l architecture durable Programme des Nations Unies pour l environnement Rôle du secteur de la construction pour le développement durable Nul autre secteur n est mieux placé

Plus en détail

STRATEGIE ET DEPLOIEMENT D UNE DEMARCHE QUALITE

STRATEGIE ET DEPLOIEMENT D UNE DEMARCHE QUALITE Curs o Modelos e Instrumentos de Calidad y Buenas Prácticas para la Mejora de Empresas e Instituciones Veran o 2012 Tetuán. 9 al 13 de julio STRATEGIE ET DEPLOIEMENT D UNE DEMARCHE QUALITE Mohammed RAJAA

Plus en détail

Table des matières. Introduction Une vue globale et synthétique... 3 Exprimée de façon littéraire... 4

Table des matières. Introduction Une vue globale et synthétique... 3 Exprimée de façon littéraire... 4 Introduction... 3 Une vue globale et synthétique... 3 Exprimée de façon littéraire... 4 Première partie Objet et formation de l économie politique... 7 Chapitre 1 : Objet de l économie politique... 9 Section

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 QU APPELLE-T-ON LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS? Conditions de réussite dans un segment Les facteurs clés de succès

Plus en détail

UE 5 Economie Le programme

UE 5 Economie Le programme UE 5 Economie Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Grands courants de pensée et

Plus en détail

Évaluation globale du risque commercial

Évaluation globale du risque commercial Tableau 2 : identification et analyse du risque d une PME Types de risque Risque commercial (clients, marchés, produits, concurrents) Clientèle (demande) diversité des clients (un à très diversifié) fidélité

Plus en détail

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en management et administration des entreprises

Plus en détail

CSR ou Responsabilité sociétale des entreprises : les principes

CSR ou Responsabilité sociétale des entreprises : les principes CSR ou Responsabilité sociétale des entreprises : les principes COMS 3003Y(5) Communication Strategies and Applications for Businesses 29 mars 2008 Repères / contexte Sommet de la terre, Rio 1992 et le

Plus en détail

Définition, opportunités et mécanismes d un pôle de compétitivité

Définition, opportunités et mécanismes d un pôle de compétitivité 6ème pôle de compétitivité Nouvelles technologies environnementales Séance d information sur les axes liés à la construction durable Définition, opportunités et mécanismes d un pôle de compétitivité Alain

Plus en détail

La pauvreté au Bénin : éléments d' analyse

La pauvreté au Bénin : éléments d' analyse Carl Duisberg Gesellschaft e.v. - Munich La pauvreté au Bénin : éléments d' analyse Séminaire sur les statistiques sociales Cotonou (5-16 décembre 1994) Jean-Pierre Lachaud Institut international d'etudes

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Définir les critères de la performance et construire des indicateurs appropriés. 1.3 DIRIGER ET DECIDER

Définir les critères de la performance et construire des indicateurs appropriés. 1.3 DIRIGER ET DECIDER PROGRAMME DE MANAGEMENT BTS COMMUNICATION DES ENTREPRISES PARTIE 1 : FINALISER ET DÉCIDER I - ENTREPRENDRE ET DIRIGER (26 H) 1.1 ENTREPRENDRE ET GERER C1/LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE

Plus en détail

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2016 Le 9 novembre 2016 Énoncés de nature prévisionnelle Toutes les déclarations contenues dans nos présentations qui ne concernent pas directement et

Plus en détail

Résumé. Étude de marché page 1

Résumé. Étude de marché page 1 Étude de marché Résumé Étude de marché page 1 Présentation des acteurs du projet : PORTEUR Moi : (Mon expérience, mon patrimoine, historique bancaire ) ASSOCIÉ(S) Associé 1 : (Mon expérience, mon patrimoine,

Plus en détail

Partenariat Stratégique Quels engagements de la Banque mondiale pour le développement du Maroc?

Partenariat Stratégique Quels engagements de la Banque mondiale pour le développement du Maroc? Partenariat Stratégique Quels engagements de la Banque mondiale pour le développement du Maroc? Simon Gray Directeur du Département Maghreb Région du Moyen-Orient et Afrique du Nord Banque Mondiale Chambre

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION Niveau M : 180 heures 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

Analyse de l activité

Analyse de l activité Analyse de l activité Thème 1 1 Le plan du chapitre Trois parties : Le compte de résultat Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) La capacité d autofinancement (CAF) 2 I) Le compte de résultat A) Définitions

Plus en détail

DECOUVRIR ET TESTER SON MARCHE. Conférence C5. 10 h30 11 h30

DECOUVRIR ET TESTER SON MARCHE. Conférence C5. 10 h30 11 h30 DECOUVRIR ET TESTER SON MARCHE Conférence C5 10 h30 11 h30 Conférence animée par : Florence OLIVIERI: Espace Entreprendre, CCI de Grenoble Témoignages de créateurs : Jean-Michel CERCLE Céline RENARD L

Plus en détail

L avenir du modèle de développement chinois AVEZ-VOUS PRIS DU POIDS RECEMMENT?

L avenir du modèle de développement chinois AVEZ-VOUS PRIS DU POIDS RECEMMENT? L avenir du modèle de développement chinois AVEZ-VOUS PRIS DU POIDS RECEMMENT? Les caractéristiques du modèle développement chinois Une stratégie de promotion des exportations: plate forme de réexportation

Plus en détail

Liste des encadrés, tableaux et graphiques

Liste des encadrés, tableaux et graphiques Liste des encadrés, tableaux et graphiques Encadrés I. Développements économiques et financiers A.1 La crise dans la zone euro Encadré 1 : Fragmentation financière dans la zone euro 46 A.2 Réponses des

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions des managers 20 Niveaux d exercice du management 20

SOMMAIRE PARTIE 1. Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions des managers 20 Niveaux d exercice du management 20 Présentation 3 PARTIE 1 Le management de l entreprise et des hommes Chapitre 1 Le management et ses objectifs 19 1 Le management 19 Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions

Plus en détail

Comptabilité de Gestion. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA

Comptabilité de Gestion. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA Comptabilité de Gestion Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA Plan du Cours Module Chapitres Travail á Réaliser Fondamentaux Coûts et Charges Le rôle du comptable et du système comptable

Plus en détail

Une Banque de France solide pour une monnaie solide. Rapport d activité 2016

Une Banque de France solide pour une monnaie solide. Rapport d activité 2016 Une Banque de France solide pour une monnaie solide Rapport d activité 216 13 mars 217 Résultat ordinaire de 5,6 Mds millions d'euros 9 8 7 6 Moyenne 21-215 5 658 5 5 555 4 3 2 1 21 211 212 213 214 215

Plus en détail

Wework. Présenté à : Adam Neumann & Rebekah Paltrow. ConsULtants de l Université Laval Cimon Boily Annabelle Brossard Catherine Roy Heidi Turcotte

Wework. Présenté à : Adam Neumann & Rebekah Paltrow. ConsULtants de l Université Laval Cimon Boily Annabelle Brossard Catherine Roy Heidi Turcotte Wework Présenté à : Adam Neumann & Rebekah Paltrow ConsULtants de l Université Laval Cimon Boily Annabelle Brossard Catherine Roy Heidi Turcotte Mandat Mandat De quelle manière peut-on accroître un portefeuille

Plus en détail

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe 2011 SUJET 1 L objectif de l entreprise se réduit-il à la maximisation

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation 2013 Catalogue de formation Notre promesse L ACADÉMIE QUÉBÉCOISE DE LA FRANCHISE L Académie québécoise de la franchise, fondée en janvier 2013 par le Conseil québécois de la franchise, s est donné la mission

Plus en détail

www.michelcondomitti.com Stratégie marketing et business model Notre environnement est en constante évolution. Le marché s est mondialisé. Des économies comme la Chine, l Inde ou le Brésil connaissent

Plus en détail

Mission Agriculture Innovation Philippe Lecouvey

Mission Agriculture Innovation Philippe Lecouvey Mission Agriculture Innovation 2025 Philippe Lecouvey 1 Contexte Deux ministères commanditaires Ministère de l Agriculture de l Alimentation et de la forêt Ministère de l Education, de la Recherche et

Plus en détail

L investisseur Point de vue Gestion de placements mondiaux

L investisseur Point de vue Gestion de placements mondiaux L investisseur Point de vue Gestion de placements mondiaux Est-il temps d explorer les stratégies immobilières mondiales? Les investisseurs institutionnels canadiens ont manifesté un intérêt accru pour

Plus en détail

Module 02 - Leçon 01 : Le système Plans - Programmes - Budgets

Module 02 - Leçon 01 : Le système Plans - Programmes - Budgets Module 02 - Leçon 01 : Le système Plans - Programmes - Budgets Le système budgétaire découle de la réflexion menée par Igor ANSOFF au travers du système «plans-programmes-budgets» composé des 5 phases

Plus en détail

Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale

Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale Atelier

Plus en détail

Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie I. L entreprise Définition Typologie...

Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie I. L entreprise Définition Typologie... Table des matières Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie... 3 Première partie Entreprendre 5 Chapitre 1 L entreprise...7 I. L entreprise... 7 1. Définition...7 2. Typologie...9

Plus en détail

PRÉPARER SON INTERNATIONALISATION

PRÉPARER SON INTERNATIONALISATION Alexis Catanzaro Maître de conférences PRÉPARER SON INTERNATIONALISATION Forum de l Entrepreneuriat CCI de Lyon 26 novembre 2015 OBJECTIFS Découvrir les fondamentaux théoriques de l internationalisation

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE OFFICE DU THERMALISME ET DE L HYDROTHERAPIE

MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE OFFICE DU THERMALISME ET DE L HYDROTHERAPIE MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE OFFICE DU THERMALISME ET DE L HYDROTHERAPIE Présenté par : GRIRI ABDELHAKIM Décembre 2013 CONTEXTE : Etude stratégique pour le développement du secteur de la thalassothérapie

Plus en détail

Chapitre deux : l entreprise dans son environnement

Chapitre deux : l entreprise dans son environnement Chapitre deux : l entreprise dans son environnement L entreprise est influencée par le milieu dans lequel s insère son activité. L environnement peut être défini comme l ensemble des facteurs qui ont une

Plus en détail

LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES

LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES CATALYSEUR DE L ÉCONOMIE TOURISTIQUE DANS TOUTES LES RÉGIONS DU QUÉBEC 2 e ÉDITION JANVIER 2015 LE RÉSEAU DES ATR 9651 ENTREPRISES ET ORGANISMES Le Québec

Plus en détail

Objectifs didactiques Gestion d entreprise

Objectifs didactiques Gestion d entreprise Objectifs didactiques Gestion d entreprise 01.11.2016 Seite 1 Tables des matières 1 Demande de produits et de services 3 2 Offre de produits et de services 3 3 Typologie des entreprises 3 4 L entreprise

Plus en détail

Chapitre 3 Le diagnostic stratégique. Sommaire. Vuibert Management stratégique 9 e édition J.-P. Helfer M. Kalika J. Orsoni

Chapitre 3 Le diagnostic stratégique. Sommaire. Vuibert Management stratégique 9 e édition J.-P. Helfer M. Kalika J. Orsoni Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Demande (cf. marketing)! Caractéristiques de la demande solvable! Taille du marché! Évolution de la demande! Taux de croissance PIMS ROI TX croiss. 18 19

Plus en détail

Enquête ETI Résultats de la 2 nde enquête PwC dédiée aux Entreprises de Taille Intermédiaire

Enquête ETI Résultats de la 2 nde enquête PwC dédiée aux Entreprises de Taille Intermédiaire www.pwc.fr Enquête ETI Résultats de la 2 nde enquête PwC dédiée aux Entreprises de Taille Intermédiaire Table des matières Méthodologie et définition 2 Les incertitudes liées à la conjoncture freinent

Plus en détail

3M en France. Notre Politique de Développement Durable. Préservons. notre futur. 04/09/2009. All Rights Reserved.

3M en France. Notre Politique de Développement Durable. Préservons. notre futur. 04/09/2009. All Rights Reserved. 3M en France Notre Politique de Développement Durable Préservons notre futur 04/09/2009. All Rights Reserved. 3M : un groupe mondial de technologies diversifiées, présent dans plus de 60 pays Ventes &

Plus en détail

MODÈLE D APPLICATION OPTIMISATION DES RESSOURCES

MODÈLE D APPLICATION OPTIMISATION DES RESSOURCES RESSOURCES DE LA FONCTION FINANCE GÉNÉRALE Introduction et objectifs PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES Module 1 Module 2 Module 3 Module 4 Module 5 Module 6 Les constats et priorités de la fonction finance Les

Plus en détail

NOS OFFRES DE SERVICES

NOS OFFRES DE SERVICES K1 Tlse C.A d E NOS OFFRES DE SERVICES AUTOUR DU CONSEIL NOS OFFRES DE SERVICES ACCOMPAGNEMENT DU DIRIGEANT OPTIMISATION DE LA REMUNERATION DU DIRIGEANT Salaires ou dividendes CSG, CRDS, Impôts sur les

Plus en détail

Corrigé indicatif. Cas JET ALU MAROC NR55. Dossier 1 : Organisation de l approvisionnement et de la production (/21pts)

Corrigé indicatif. Cas JET ALU MAROC NR55. Dossier 1 : Organisation de l approvisionnement et de la production (/21pts) Préparation du dossier de fabrication Coupe du profilé Contrôle de la coupe Usinage du produit Assemblage et montage Contrôle du produit Finition et nettoyage الصفحة 1 1 6 Cas JET ALU MAROC Corrigé indicatif

Plus en détail

Perspectives économiques du Québec :

Perspectives économiques du Québec : Perspectives économiques du Québec : L avenir s annonce meilleur Marie-Christine Bernard Directrice associée, Prévisions provinciales et territoriales, Le Conference Board du Canada Le 15 novembre 2013

Plus en détail

Executive MBA de l Université du Québec à Chicoutimi

Executive MBA de l Université du Québec à Chicoutimi Executive MBA de l Université du Québec à Chicoutimi Reconnu dans le monde entier, le programme «MBA pour cadres» vise à développer les habiletés managériales de personnes œuvrant dans des environnements

Plus en détail

Brief bureau d études : positionnement stratégique de l ONF dans le domaine du bois énergie

Brief bureau d études : positionnement stratégique de l ONF dans le domaine du bois énergie Brief bureau d études : positionnement stratégique de l ONF dans le domaine du bois énergie Etudes de marché sur le Bois Energie : Quels sont les stratégies de positionnement et le potentiel de développement

Plus en détail

CARACTERISTIQUES GENERALES DE L ETABLISSEMENT ET DE L ENTREPRISE

CARACTERISTIQUES GENERALES DE L ETABLISSEMENT ET DE L ENTREPRISE Étude sur Les retombées économiques de l écoconception CARACTERISTIQUES GENERALES DE L ETABLISSEMENT ET DE L ENTREPRISE 1. Quelle est la raison sociale de l'établissement et de l entreprise? 2. Appartenez-vous

Plus en détail

2 - APPROCHE STRATEGIQUE ET OPERATIONNELLE

2 - APPROCHE STRATEGIQUE ET OPERATIONNELLE 2 - APPROCHE STRATEGIQUE ET OPERATIONNELLE 2.1. Le plan marketing 2.1.1. La démarche du plan marketing Le plan marketing traduit la stratégie marketing choisie par la firme pour atteindre les objectifs

Plus en détail

3.2 Comment expliquer la croissance des «30 Glorieuses»?

3.2 Comment expliquer la croissance des «30 Glorieuses»? 3.2 Comment expliquer la croissance des «30 Glorieuses»? 3.2.1 Les traits de la croissance des 30 Glorieuses Croissance forte et régulière avec une atténuation significative des cycles Croissance de plein

Plus en détail

Licence Administration Economique et Sociale (AES)

Licence Administration Economique et Sociale (AES) Licence Administration Economique et Sociale (AES) Semestre 1 Cours TD ECTS évaluation Unité d introduction à la culture juridique, 21 économique et économique Introduction à l économie 33 3 CC Introduction

Plus en détail

Les prestations d ADAMAS Consulting en Chine

Les prestations d ADAMAS Consulting en Chine Les prestations d ADAMAS Consulting en Chine Adamas Consulting Chine propose des prestations innovantes, sur mesure, haut de gamme pour les entreprises désireuses de travailler avec la Chine Afin de répondre

Plus en détail

Entrée de biens Sortie de monnaie. Importation. Sortie de biens Entrée de monnaie. Exportation

Entrée de biens Sortie de monnaie. Importation. Sortie de biens Entrée de monnaie. Exportation Importation Entrée de biens Sortie de monnaie Exportation Sortie de biens Entrée de monnaie Exportations > Importations = Excédent courant = Apport de monnaie Exportations < Importations = Déficit courant

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante 1 Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Charles-Éric ROSSIGNOL Thierry AZAÏS PREALABLES 2 Vous avez déjà validé l adéquation entre : Vous et le projet (connaissances, compétences,

Plus en détail

Favoriser la prospérité économique et financière du Canada

Favoriser la prospérité économique et financière du Canada Favoriser la prospérité économique et financière du Canada Exposé présenté devant la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface Winnipeg (Manitoba) 16 septembre 2015 Agathe Côté Sous-gouverneure

Plus en détail

L offre globale et la demande globale André Robichaud

L offre globale et la demande globale André Robichaud L offre globale et la demande globale André Robichaud Vidéo 1 : http://economieglobale.ep.profweb.qc.ca/ieg/rencontre12/video/partie1-gdg/partie1-gdg.html Rappel Le modèle de l offre et la demande Ce modèle

Plus en détail

Société des loteries et des jeux de l Ontario

Société des loteries et des jeux de l Ontario Société des loteries et des jeux de l Ontario Mémoire à l intention du Comité sénatorial des affaires juridiques et constitutionnelles concernant le projet de loi C-290 sur les paris sportifs sur une seule

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PORTEUR DE PROJET PROJET. Nom : Prénom : Adresse : Tel : Activité principale: Nom commercial de l entreprise : Domiciliation :

PLAN D AFFAIRE PORTEUR DE PROJET PROJET. Nom : Prénom : Adresse : Tel : Activité principale: Nom commercial de l entreprise : Domiciliation : PLAN D AFFAIRE Nom : PORTEUR DE PROJET Prénom : Adresse : Tel : Activité principale: PROJET Nom commercial de l entreprise : Domiciliation : Date prévue de démarrage : Structure juridique : 1/10 SOMMAIRE

Plus en détail

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE 4 eme journée d étude régionale La Qualité de Vie au Travail, une dynamique au service de la performance sociale et Institutionnelle LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE EN ŒUVRE AU SERVICE D UNE FINALITÉ ORGANISATIONNELLE

Plus en détail

Pour des débouchés et une production laitière durable en Flandre

Pour des débouchés et une production laitière durable en Flandre Pour des débouchés et une production laitière durable en Flandre 16ieme Carrefour des Productions Animales Piet VANTHEMSCHE, président Boerenbond Gembloux, 2 mars 2011 1 Nouveau cadre pour le secteur européen

Plus en détail

Chapitre 1 : l investissement

Chapitre 1 : l investissement Chapitre 1 : l investissement 1. définition de l investissement 2. typologie de l investissement 3. importance de l investissement 4. complexité de la décision d investissement 5. nécessité d une démarche

Plus en détail

VENDEUR CONSEILLER COMMERCIAL

VENDEUR CONSEILLER COMMERCIAL VENDEUR CONSEILLER COMMERCIAL DIPLÔME RECONNU PAR L ÉTAT (NIVEAU IV ÉQUIVALENT BAC) INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES PUBLIC CIBLE PUBLIC LE CADRE DE L ACTIVITÉ Dans le

Plus en détail

Détail du programme par Unité d Enseignement

Détail du programme par Unité d Enseignement Détail du programme par Unité d Enseignement UE 1 - INTRODUCTION AU DROIT : 150 heures / 12 ECTS Semestre 1 : 6 ECTS 1. Introduction générale au droit 1.1 Prolégomènes 1.2 Les sources du droit 1.3 La preuve

Plus en détail

Analyse stratégique : La matrice Mac Kinsey

Analyse stratégique : La matrice Mac Kinsey Table des matières : Analyse stratégique : La matrice Mac Kinsey I. Introduction : II. Historique : III. Les axes Stratégiques : 1. Comment peut-on évaluer la position concurrentielle de l entreprise?

Plus en détail

La gestion des risques d entreprise à l international

La gestion des risques d entreprise à l international Montréal, 25 septembre 2015 La gestion des risques d entreprise à l international Simon Jacques Vice-président Services internationaux Mouvement Desjardins Quelques risques auxquels faire face Le risque

Plus en détail

Les banques sont-elles plus solides qu avant la crise?

Les banques sont-elles plus solides qu avant la crise? Les banques sont-elles plus solides qu avant la crise? Paris, le 4 avril 2016 1 Quels sont les risques d une banque? Actifs Passifs Risque de marché (valeur, taux, change) Risque de crédit Dépôts banque

Plus en détail

KITCHENER-WATERLOO 29 janvier 2015. #ExporterAvecSuccès

KITCHENER-WATERLOO 29 janvier 2015. #ExporterAvecSuccès KITCHENER-WATERLOO 29 janvier 2015 #ExporterAvecSuccès Restez connectés: suivez-nous sur les médias sociaux et participez à la conversation! DES OUTILS D AIDE À L EXPORTATION À VOTRE PORTÉE ÉTUDE DE CAS

Plus en détail

L activité économique est sujette à des fluctuations: comment les représenter et les expliquer?

L activité économique est sujette à des fluctuations: comment les représenter et les expliquer? Problématiques L activité économique est sujette à des fluctuations: comment les représenter et les expliquer? Quels sont les conséquences de l instabilité de l activité économique: inflation, déflation,

Plus en détail

Concours interne de l agrégation et CAER - PA

Concours interne de l agrégation et CAER - PA Les candidats à l'agrégation interne d'économie et gestion ont le choix entre cinq options : - option A : administration et ressources humaines ; - option B : finance et contrôle ; - option C : marketing

Plus en détail

Initiation à l économie

Initiation à l économie Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Octobre 2012 () Initiation à l économie Octobre 2012 1 / 30 Plan 1 Activités et objectifs de l entreprise 2 Emplois-Ressources des entreprises 3 Les trois approches

Plus en détail

Concevoir avec l environnement

Concevoir avec l environnement Pré-diagnostic Concevoir avec l environnement Réduire les coûts liés aux matières, la logistique, l énergie, l eau, les déchets... Innover et créer un avantage concurrentiel en concevant de nouveaux produits

Plus en détail

Présentation de l expérience tunisienne. 31 mars 2010

Présentation de l expérience tunisienne. 31 mars 2010 Présentation de l expérience tunisienne 31 mars 2010 1 Depuis le milieu des années 90 et suite à l adhésion de la Tunisie à l OMC et à la signature de l accord d association avec l UE, L ITCEQ s est vu

Plus en détail

MARKETING INTERNATIONAL

MARKETING INTERNATIONAL MARKETING INTERNATIONAL LA POLITIQUE DE PRIX COURS DE LAYE BAMBA SECK CONTENU LES CHOIX STRATEGIQUES EN MATIERE DE PRIX LA FIXATION DU PRIX EN FONCTION DES COUTS LA FIXATION DU PRIX A PARTIR DE LA DEMANDE

Plus en détail

Sommaire. Environnement international

Sommaire. Environnement international Agence Française de Développement JUMBO Rapport thématique avril 2007 17 Environnement international Arthur Silve e-mail : silvea@afd.fr Département de la Recherche Agence Française de Développement Direction

Plus en détail