Physique Subatomique. Techniques Expérimentales de la Physique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Physique Subatomique. Techniques Expérimentales de la Physique."

Transcription

1 Université Joseph Fourier Grenoble 1 L3 physique, Techniques Expérimentales de la Physique Physique Subatomique 1

2 Chapitre 1 Généralités 1.1 Le monde subatomique 1.2 Cinématique relativiste 1.3 Notion de section efficace Chapitre 2 Principes physique des détecteurs 2.1 Ralentissement des particules chargées 2.2 Détecteurs de particules individuelles 2.3 Rayonnement Cherenkov Chapitre 3 Physique des hautes énergies 3.1 Accélérateurs et collisionneurs 3.2 Structure d un grand détecteur 3.3 Notion de luminosité 3.4 Exemple du Boson de Higgs au LHC Références TEP Physique subatomique : Plan Le monde subatomique, L. Valentin. Radiation Detection and Measurement, G. F. Knoll. Tech. For Nuclear and Particle Physics Experiments, W. R. Leo. 2

3 1.1 Le monde subatomique L échelle atomique L échelle subatomique m 1 fermi (fm) = m Energie de liaison atomique 10 ev Energie de liaison nucléaire ev = 2,2 MeV Physique nucléaire: étude des noyaux, états liés de protons et de neutrons distances de l ordre du fermi, énergies de l ordre du MeV Physique des particules: étude des constituants élémentaires et de leurs interactions collisions de protons au LHC: 7 TeV (1 TeV = MeV) 3

4 1.1 Le monde subatomique : la découverte du positon Il est possible de «voir» les particules une par une, grâce au pouvoir ionisant des particules énergétiques chargées traversant la matière. Plaque 0.6 cm de plomb Les particules chargées sont défléchies par un champ magnétique: B = 1.5 T Photographie de chambre à brouillard, ou chambre de Wilson. (Anderson 1932) p : quantité de mouvement Z : charge entière B : champ magnétique R : rayon de courbure 4

5 1.1 Le monde subatomique Particule Masse γ photon 0 ν neutrinos 0 On exprime les masses des particules en unité de ev/c 2 e électron 0,511 MeV µ muon (instable) 107 MeV π 0 pion neutre (instable) π pion chargé (instable) p proton n neutron (instable) 135 MeV 140 MeV 938,3 MeV 939,6 MeV + antiparticules + particules furtives (très courte durée de vie) + particules étranges En physique nucléaire, la masse d un noyau est inférieure a la masse des nucléons Masse du deuton = 1875,7 MeV Proton + neutron = 1877,9 MeV 5

6 1.1 Phénomènes à l échelle subatomique Désintégration d une particule instable Collision de particules Caractérisée par la durée de vie de la particule. Pour le neutron: 15 minutes Caractérisée par la section efficace du processus. 6

7 1.2 Cinématique relativiste d une particule massive Quadrivecteur temps-espace m Référentiel du laboratoire Référentiel propre Egalité des normes de Minkowski On définit le facteur de Lorentz Quadrivecteur énergie-impulsion 7

8 1.2 Cinématique relativiste Relation fondamentale de la cinématique relativiste pour une particule. Energie totale Energie cinétique Dans une réaction (désintégration ou collision) Conservation de l énergie totale Conservation de l impulsion 8

9 1.2 Cinématique : désintégration d un pion au repos Calcul de l énergie cinétique du muon -p p Energie initiale Energie finale 9

10 fréquence 1.2 Cinématique : désintégration d un neutron au repos Désintégration d un neutron au repos Hypothèse: désintégration a 2 corps Exercice : calculer l énergie cinétique de l électron. réponse On mesure un spectre d énergie continu pour l électron! L énergie ne semble pas être conservée... T e [kev] 10

11 1.2 Cinématique : désintégration d un neutron au repos Hypothèse de Pauli (1930) : l existence du neutrino Exercice: calculer l énergie minimale et maximale possible de l électron. Jamais observé Explique le spectre continu des désintégrations β A retenir: Désintégration à 2 corps : énergie des particules fixée. Désintégration à 3 corps : spectre en en énergie continu. Observation de l antineutrino par l expérience de Cowan et Reines (1956), prix Nobel

12 1.2 Cinématique : l effet Compton Effet Compton = Collision élastique photon électron au repos. Calculons l énergie du photon après la collision Cas particulier θ = π. Conservation de l énergie Conservation de l impulsion alors Finalement 12

13 1.3 Notion de section efficace Etude de la réaction : X (Expérience sur cible fixe) Faisceau (Particule 1): Distribution uniforme Intensité I f (part./s) largeur < cible, Détecteur (Particule 3): Direction, R >> dimensions cible angle solide d = ds/r 2 = sin d d Cible (Particule 2): mince 1 seule interaction épaisseur dx (cm) densité de centres diffuseurs : n (cm -3 ) 13

14 1.3 Notion de section efficace Définition expérimentale de la section efficace différentielle dσ/dω Soit d 2 N d le nombre de particules traversant le détecteur par unité de temps La section efficace différentielle contient l information physique caractéristique de l interaction entre la particule incidente et la particule cible. Elle dépend en général de E et de θ. On définit aussi la section efficace totale, qui a la dimension d une surface. Unité : le barn (b) 1 b = cm 2 On déduit le taux de collision par unité de temps dans la cible 14

15 1.3 Notion de section efficace Analogie classique : dans le cas de la diffusion de particules ponctuelles sur des billes de rayon R, la section efficace totale correspond à la section géométrique π R 2 Tout se passe comme si la cible était faite d objets de section σ. Exemple de la diffusion Compton Pour des gammas de 1 MeV : Tout se passe comme si, vu par un photon de 1 MeV, l électron avait un «rayon» de 3x10-13 cm = 3 fm. 15

16 1.3 Notion de section efficace : atténuation du faisceau N(0) N(X) Probabilité pour une particule d interagir dans un couche d épaisseur dx = n σ dx Alors 0 X x Exemple : mesure de l atténuation de photons de 122 kev dans l eau. On a une atténuation exponentielle Avec le coefficient d atténuation linéique 16

17 1.3 Section efficace et libre parcours moyen Question: pour une cible infinie, quelle est la distance moyenne λ de la première interaction? Soit dp(x) la probabilité d interagir entre x et x+dx Probabilité de survivre jusqu à x Probabilité d interagir dans une couche d épaisseur dx On peut calculer le libre parcours moyen Soit finalement Exercice : calculer le libre parcours moyen pour l effet Compton d un photon de 1 MeV dans l eau. Réponse : 15 cm 17

18 Exemple de l atténuation des photons gamma dans l eau Effet Compton Effet photoélectrique Création de paires 18

Physique Subatomique. Techniques Expérimentales de la Physique.

Physique Subatomique. Techniques Expérimentales de la Physique. Université Joseph Fourier Grenoble 1 L3 physique, 2011-2012 Techniques Expérimentales de la Physique Physique Subatomique guillaume.pignol@lpsc.in2p3.fr 1 TEP Physique subatomique : Plan Chapitre 1 Généralités

Plus en détail

Cargèse 25 au 31 mars 2007

Cargèse 25 au 31 mars 2007 Cargèse 5 au 31 mars 007 Ecole des techniques de base des détecteurs Pascal Vincent Université Pierre et Marie Curie LPNHE, Paris 1 La détéction des neutres Les neutres Photons Effet photoélectrique Effet

Plus en détail

Plan. Electronique et système d acquisition. I. Interaction particule-matière. 1) Particules lourdes chargées. 2) Particules légères chargées

Plan. Electronique et système d acquisition. I. Interaction particule-matière. 1) Particules lourdes chargées. 2) Particules légères chargées Plan I. Interaction particule-matière 1) Particules lourdes chargées 2) Particules légères chargées 3) Photons 4) Neutrinos II. Reconstruction des traces chargées III. Détection des photons IV. Identification

Plus en détail

Bases physiques et biologiques de la radiothérapie

Bases physiques et biologiques de la radiothérapie Bases physiques et biologiques de la radiothérapie L3 : UE cancérologie Pr I. Peretti Service de Biophysique et Médecine Nucléaire CHU Lariboisière Université Paris 7 1. Les rayonnements utilisés en médecine

Plus en détail

PHYS-H-200 Physique quantique et statistique Chapitre 1: Introduction

PHYS-H-200 Physique quantique et statistique Chapitre 1: Introduction PHYS-H-200 Physique quantique et statistique Chapitre 1: Introduction Jean-Marc Sparenberg Université Libre de Bruxelles 2011-2012 1 / 18 1 Fondements microscopiques de la physique 2 Espace-temps et relativité

Plus en détail

Chapitre III Les photons X et γ

Chapitre III Les photons X et γ Chapitre III Les photons X et γ E.VIENT 1 Interaction des photons avec la matière Interactions "catastrophiques" : Modification radicale de la trajectoire et de l'énergie Disparition complète Probabilité

Plus en détail

Principes & Techniques de la détection

Principes & Techniques de la détection Ecole IN2P3 Technique de base des Détecteurs Cargèse, 8 au 12 Avril 2013 Principes & Techniques de la détection Joël Pouthas LPC-ENSICAEN (Anciennement IPN Orsay et GANIL) pouthas@lpccaen.in2p3.fr 1 -

Plus en détail

Cargèse 25 au 31 mars 2007

Cargèse 25 au 31 mars 2007 Cargèse 5 au 3 mars 007 cole des techniques de base des détecteurs Pascal Vincent Université Pierre et Marie Curie LPNH, Paris Pascal Vincent LPNH Cargèse 5 au 3 mars 007 Rappel Pascal Vincent LPNH Cargèse

Plus en détail

Chapitre 5: Interaction des neutrons avec la matière

Chapitre 5: Interaction des neutrons avec la matière Chapitre 5: Interaction des neutrons avec la matière 1 Contenu Introduction Mécanismes d interaction Sections efficaces d interaction Modération et parcours des neutrons Pour plus de détails voir cours

Plus en détail

Chapitre IV : Rayonnements-Matière

Chapitre IV : Rayonnements-Matière Chapitre IV : Interactions Rayonnements-Matière 1 SOMMAIRE I) Généralités et définitions II) Interactions des Photons avec la matière IV-1) Effet Compton IV-2) Effet Photoélectrique IV-3) Création de paire

Plus en détail

2. Les modalités de l'imagerie Médicale utilisant des rayonnements

2. Les modalités de l'imagerie Médicale utilisant des rayonnements 2. Les modalités de l'imagerie Médicale utilisant des rayonnements Dr J.M. Rocchisani CHU de Bobigny. 93. 1/14 2. Les modalités de l'imagerie Médicale utilisant des rayonnements Modalités utilisant des

Plus en détail

Dans la physique non-relativiste, l impulsion d un objet matériel ponctuel est définie comme:

Dans la physique non-relativiste, l impulsion d un objet matériel ponctuel est définie comme: COURS 7,8. DYNAMIQUE RELATIVISTE. 14. Impulsion, masse, énergie. Dans la physique non-relativiste, l impulsion d un objet matériel ponctuel est définie comme: p n.r. = m 0 v = m 0 d x dt où m 0 est la

Plus en détail

UE 3A : Organisation des appareils et des systèmes : Aspects fonctionnels et méthodes d étude

UE 3A : Organisation des appareils et des systèmes : Aspects fonctionnels et méthodes d étude UE 3A : Organisation des appareils et des systèmes : Aspects fonctionnels et méthodes d étude MODULE 1: Etats de la matière et leur caractérisation MODULE 2: Méthodes d'étude en électrophysiologie jusqu'à

Plus en détail

Bases biophysiques de l utilisation des rayonnements dans les professions de santé

Bases biophysiques de l utilisation des rayonnements dans les professions de santé UE3-1 : Biophysique Chapitre 1 : Bases biophysiques de l utilisation des rayonnements dans les professions de santé Professeur Jean-Philippe VUILLEZ Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier

Plus en détail

Rayonnement X dans les accélérateurs de particules

Rayonnement X dans les accélérateurs de particules Rayonnement X dans les accélérateurs de particules A rendre pour le mardi 11 Décembre Dans ce problème, on se propose d étudier certains aspects des accélérateurs de particules circulaires. Au delà de

Plus en détail

L#at/mole g/cm. 3 nmilieu. #at /cm A g/mole QP = Tableau 7.1 Types d'interactions particules - matière

L#at/mole g/cm. 3 nmilieu. #at /cm A g/mole QP = Tableau 7.1 Types d'interactions particules - matière Chapitre 7 interactions radiations - matière 7-1 Chapitre 7 : interactions des radiations avec la matière 7.1 Types d'interactions Radiations Comment détecter les radiations α β γ p n d? Comment s'en protéger?

Plus en détail

Voyage au CERN. Loïc Quertenmont

Voyage au CERN. Loïc Quertenmont Voyage au CERN Loïc Quertenmont Université Catholique de Louvain & FNRS Center for Particle Physics and Phenomenology Voyage au CERN (Bac3) 05 Mars 2008 Introduction Vous êtes ICI 05/03/2009 - UCL - CP3

Plus en détail

NT UE3. ELECTROPHYSIOLOGIE Rayonnements X et γ

NT UE3. ELECTROPHYSIOLOGIE Rayonnements X et γ NT UE3 ELECTROPHYSIOLOGIE Rayonnements X et γ 1_ Origine des RX produits par le tube: 1_ Origine des RX produits par le tube:rayonnement de freinage 1_ Origine des RX produits par le tube:rayonnement

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1 SOMMAIRE Partie A : Interaction des Particules non chargées avec la matière

Plus en détail

TD 2 BIOPHYSIQUE Photon Niveaux d énergie dans un atome Interaction matière-rayonnement Radioactivité Dosimétrie

TD 2 BIOPHYSIQUE Photon Niveaux d énergie dans un atome Interaction matière-rayonnement Radioactivité Dosimétrie TD 2 BIOPHYSIQUE Photon Niveaux d énergie dans un atome Interaction matière-rayonnement Radioactivité Dosimétrie Exercice 1 Effet photoélectrique On considère les résultats d une expérience sur l effet

Plus en détail

Travaux pratiques des MasterClasses : «Analyse des événements du détecteur DELPHI au LEP» Sylvie Dagoret-Campagne

Travaux pratiques des MasterClasses : «Analyse des événements du détecteur DELPHI au LEP» Sylvie Dagoret-Campagne Travaux pratiques des MasterClasses : «Analyse des événements du détecteur DELPHI au LEP» Sylvie Dagoret-Campagne dagoret@lal.in2p3.fr 1 Objectif Regarder les événements e+e- Z 0 dans le détecteur DELPHI

Plus en détail

LA RADIOACTIVITE. Dr CHAKOURI M. 2013/2014

LA RADIOACTIVITE. Dr CHAKOURI M. 2013/2014 1 LA RADIOACTIVITE Dr CHAKOURI M. 2013/2014 2 OBJECTIFS Utiliser la loi de décroissance et loi de filiations radioactives Calculer l activité, période, constante radioactive. Convertir les unités en radioactivité.

Plus en détail

Chp3 Particules de matière 5 récapitulatif : classification des constituants de base

Chp3 Particules de matière 5 récapitulatif : classification des constituants de base Chp3 Matière 5 récapitulatif M5 Chp3 Particules de matière 5 récapitulatif : classification des constituants de base La découverte des particules étranges a causé une grande excitation car elle était complètement

Plus en détail

Table des matières. Table des matières

Table des matières. Table des matières Table des matières Table des matières Introduction... 3 Chapitre 1. La physique des particules et le concept de matière... 13 1.1. La matière selon Descartes, Leibniz et Newton...14 1.2. La matière et

Plus en détail

introduction à la physique des particules

introduction à la physique des particules introduction à la physique des particules masterclasses de Strasbourg février 2010 les particules élémentaires... c est quoi? taille (mètre) 10-10 10-12 10-15 10-18 dépend des moyens expérimentaux pour

Plus en détail

Chapitre 4: Interaction des photons avec la matière

Chapitre 4: Interaction des photons avec la matière Chapitre 4: Interaction des photons avec la matière 1 Contenu Introduction Effet Compton Effet photoélectrique Création de paire Coefficients d atténuation 2 Considérations de base Les photons sont classifiés

Plus en détail

Introduction à la physique des particules Module PHYS805, Master 1 re année Notes de cours. Damir BUSKULIC, Université de Savoie

Introduction à la physique des particules Module PHYS805, Master 1 re année Notes de cours. Damir BUSKULIC, Université de Savoie 1 Introduction à la physique des particules Module PHYS805, Master 1 re année Notes de cours Damir BUSKULIC, Université de Savoie 2 Chapitre 1 Panorama, notions de base et zoologie (1.5) Pour une approche

Plus en détail

Imagerie Médicale : Fondements. Biophysique des radiations

Imagerie Médicale : Fondements. Biophysique des radiations Imagerie Médicale : Fondements Biophysique des radiations Master 2 MultiMedia : Image et Son Numériques Pascal Desbarats (desbarats@labri.fr) IMF : Biophysique des radiations p.1 Biophysique des radiations

Plus en détail

ATTÉNUATION ET ABSORPTION D'UN FAISCEAU DE PHOTONS PAR LA MATIÈRE.

ATTÉNUATION ET ABSORPTION D'UN FAISCEAU DE PHOTONS PAR LA MATIÈRE. ATTÉNUATION ET ABSORPTION D'UN FAISCEAU DE PHOTONS PAR LA MATIÈRE. 1. Atténuation liée à la propagation du faisceau dans le vide Lorsqu une source émet un rayonnement, cette émission se fait souvent dans

Plus en détail

Diplôme de Technicien Supérieur en Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique

Diplôme de Technicien Supérieur en Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique Diplôme de Technicien Supérieur en Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique Durée : 3 heures Coefficient : 3 Session 2004 L utilisation de la calculatrice est autorisée Le sujet comporte 8 pages dont

Plus en détail

TP de radioactivité. Rappels Radioprotection Applications de la radioactivité Expériences L énergie nucléaire Chambre à brouillard

TP de radioactivité. Rappels Radioprotection Applications de la radioactivité Expériences L énergie nucléaire Chambre à brouillard TP de radioactivité Rappels Radioprotection Applications de la radioactivité Expériences L énergie nucléaire Chambre à brouillard Rappels TP de radioactivité Notations Masse atomique Numéro atomique A

Plus en détail

Réactions nucléaires PHYSIQUE

Réactions nucléaires PHYSIQUE PHYSIQUE Réactions nucléaires I) Introduction Détection à l aide d un compteur Les interactions au niveau de l atome ne sont plus suffisantes pour assurer la cohésion du noyau, il se désintègre. Un compteur

Plus en détail

Chapitre 4 : Rayonnements et particules

Chapitre 4 : Rayonnements et particules 1. Définitions Chapitre 4 : Rayonnements et particules Un rayonnement (ou radiation) est l émission ou la transmission d'énergie transportée par une onde électromagnétique (ou OEM) ou une particule (proton,

Plus en détail

Atomistique. Structure du noyau Représentation et configuration électronique Classification périodique des éléments

Atomistique. Structure du noyau Représentation et configuration électronique Classification périodique des éléments Atomistique Structure du noyau Représentation et configuration électronique Classification périodique des éléments BARBIER Olivia GUESSOUM Salah L2 Médecine Les particules élémentaires I. Les constituants

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr Partie exercices exercice 1 : Le coefficient d absorption linéique du Plomb

Plus en détail

Eléments de Physique Nucléaire

Eléments de Physique Nucléaire Eléments de Physique Nucléaire 1 SOMMAIRE Chapitre I : Caractéristiques générales du Noyau Chapitre II : Énergie de liaison du Noyau Chapitre III : Transformations radioactives Chapitre IV : Réactions

Plus en détail

Physique des particules

Physique des particules Physique des particules MASTER 1 PFN Université Joseph Fourier Grenoble I http://lpsc.in2p3.fr/atlas/bclement/m1particules/ 1 Cours d introduction (~1 séances) Plan du cours 27h de cours = 18 x 1.5h Approche

Plus en détail

γ = où v est la vitesse de la particule dans le référentiel du EXERCICE I : Le muon, explorateur de volcan (6 points)

γ = où v est la vitesse de la particule dans le référentiel du EXERCICE I : Le muon, explorateur de volcan (6 points) Bac S Polynésie septembre 2015 EXERCICE I : Le muon, explorateur de volcan (6 points) http://labolycee.org Les muons, produits à haute altitude lors d interactions entre les rayons cosmiques et les noyaux

Plus en détail

Exercices du chapitre 7: Radioactivité

Exercices du chapitre 7: Radioactivité Exercices du chapitre 7: Radioactivité Tutorat PSA SPR 4 septembre 2013 Tutorat PSA (SPR) Exercices de physique, chapitre 7 4 septembre 2013 1 / 22 1 Exercice 1 : Radon de la croûte terrestre 2 Exercice

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé - 1 Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr I. Production des rayons : Historique : les rayons ont été découverts par

Plus en détail

La radioactivité alpha est l émission spontanée d une particule lourde chargée par un radionucléide donnant naissance à un nucléide plus léger.

La radioactivité alpha est l émission spontanée d une particule lourde chargée par un radionucléide donnant naissance à un nucléide plus léger. La radioactivité alpha est l émission spontanée d une particule lourde chargée par un radionucléide donnant naissance à un nucléide plus léger. RADIOACTIVITÉ ALPHA Radioactivité alpha Equation de la réaction

Plus en détail

La Naissance de la Matière

La Naissance de la Matière La Naissance de la Matière Conçue par les particules élémentaires Département de Physique, Université de Genève, le 3 mai 2005 John Ellis L univers jusqu à aujourd hui temps espace La loi d expansion de

Plus en détail

Des particules qui viennent de l'univers

Des particules qui viennent de l'univers Des particules qui viennent de l'univers CORRECTION RAYONEMENT IONISANT Un rayonnement ionisant est un rayonnement capable de déposer assez d'énergie dans la matière qu'il traverse pour créer une ionisation.

Plus en détail

Le neutrino : une e nigme particulaire

Le neutrino : une e nigme particulaire Le neutrino : une e nigme particulaire Loı c Villain Laboratoire de Mathe matiques et Physique The orique (LMPT), De partement de Physique, Universite de Tours loic@lmpt.univ-tours.fr Encas de Physique,

Plus en détail

Le spin ½ et la résonance magnétique nucléaire. Chapitre 12

Le spin ½ et la résonance magnétique nucléaire. Chapitre 12 Le spin ½ et la résonance magnétique nucléaire Chapitre 12 1. Le spin ½ Le moment cinétique orbital n explique pas tout Valeurs propres : Pour une valeur de donnée, on s attend donc à valeurs possibles.

Plus en détail

Nature des Rayons Cosmiques d Ultra Haute Energie (UHERC) Gilles Maurin Directeur de thèse : J.M. Brunet. PCC & APC - Collège de France

Nature des Rayons Cosmiques d Ultra Haute Energie (UHERC) Gilles Maurin Directeur de thèse : J.M. Brunet. PCC & APC - Collège de France Nature des Rayons Cosmiques d Ultra Haute Energie (UHERC) Gilles Maurin Directeur de thèse : J.M. Brunet PCC & APC - Collège de France Plan Problématique d Auger : Importance de l identification de la

Plus en détail

Chapitre 7 : Radioactivité

Chapitre 7 : Radioactivité Chapitre 7 : Radioactivité Tutorat PSA SPR 29 août 2013 Tutorat PSA (SPR) Cours de physique, chaptre 7 29 août 2013 1 / 54 1 Un peu d'atomistique 2 La radioactivité 3 Les transformation radioactives 4

Plus en détail

TD 13 CAP PACES intéraction onde matière. Intéraction onde matière. E ph = h

TD 13 CAP PACES intéraction onde matière. Intéraction onde matière. E ph = h Structure des rayonnements Intéraction onde matière Pour notre présentation, on considérera le modèle corpusculaire de la lumière, le modèle ondulatoire s appliquant préférentiellement aux phénomènes de

Plus en détail

Chapitre 2 Les rayonnements d'intérêt biomédical

Chapitre 2 Les rayonnements d'intérêt biomédical Chapitre 2 Les rayonnements d'intérêt biomédical 1. Introduction 2. Rayonnement corpusculaire 2.1 Les particules chargées 2.2 Les particules non chargées 3. Les ondes électromagnétiques 3.1 Définitions

Plus en détail

Interaction des rayonnements ionisants avec la matière

Interaction des rayonnements ionisants avec la matière Interaction des rayonnements ionisants avec la matière Interactions des particules chargées lourdes Interactions des particules chargées légères Interactions des photons avec la matière Sept - Nov 2009

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES DE PHYSIQUE 3. RADIOACTIVITE

TRAVAUX PRATIQUES DE PHYSIQUE 3. RADIOACTIVITE DEUG SCIENCES Sciences de la vie TRAVAUX PRATIQUES DE PHYSIQUE ème année UE3 Physique 3. RADIOACTIVITE I. Matériel 1 compteur C.R.A.B. et 4 écrans d aluminium d épaisseur 5 mm. L'appareil C.R.A.B., destiné

Plus en détail

Chapitre 2 PROPRIETES ET CARACTERISATION DES PARTICULES DE L ATOME

Chapitre 2 PROPRIETES ET CARACTERISATION DES PARTICULES DE L ATOME Chapitre 2 PROPRIETES ET CARACTERISATION DES PARTICULES DE L ATOME J. J. Thomson (physicien anglais), R. Millikan,, physicien américain E.Rutherford J.Chadwick Millikan, Robert Andrews Sir Joseph Thomson

Plus en détail

C1 Ondes et particules : supports d information. En AP N 19, 22 et 26 P.22-27

C1 Ondes et particules : supports d information. En AP N 19, 22 et 26 P.22-27 C1 Ondes et particules : supports d information En AP N 19, 22 et 26 P.22-27 L échelle logarithmique permet de réduire l échelle des valeurs caractérisant les séismes possibles. a ) Qualités : -Très grande

Plus en détail

2- Donner l expression de la loi de Stefan surfacique, de la loi de Stefan volumique.

2- Donner l expression de la loi de Stefan surfacique, de la loi de Stefan volumique. Module M1, Astronomie-Astrophysique Université Pierre et Marie Curie année 2006-2007 Bruno Sicardy NOM: Prénom: Section: Questions de cours, 11 janvier 2007 Durée de l épreuve: 15 mn Documents et calculettes

Plus en détail

Ecole «techniques de base du détecteur» Cargèse

Ecole «techniques de base du détecteur» Cargèse Ecole «techniques de base du détecteur» Cargèse Pascal Vincent Université Pierre et Marie Curie LPNHE, Paris Introduction Les systèmes expérimentaux Les interactions des particules chargées Les interactions

Plus en détail

Chapitre 5. Dualité onde-corpuscule. 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière Expérience de Hertz (1887)

Chapitre 5. Dualité onde-corpuscule. 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière Expérience de Hertz (1887) Chapitre 5 Dualité onde-corpuscule 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière 5.1.1 Expérience de Hertz (1887) Une plaque de zinc montée sur un électroscope est chargée, puis éclairée par la lumière émise

Plus en détail

Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule

Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule Dualité onde-particule Photon et onde lumineuse. Particule matérielle et onde de matière ; relation de de Broglie. Interférences photon par photon, particule de matière

Plus en détail

MASC 3 ème partie : Microscopies

MASC 3 ème partie : Microscopies MASC 3 ème partie : Microscopies Programme : Microscopies électroniques (et techniques associées) Microscopie à force atomique Format : 6 cours, 5 TD, 2 TP Fascicule MASC 3 : Microscopies Microscopies

Plus en détail

Interactions des rayonnements avec la matière

Interactions des rayonnements avec la matière UE3-1 : Biophysique Chapitre 2 : Interactions des rayonnements avec la matière Professeur Jean-Philippe VUILLEZ Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Chap cours. L énergie nucléaire

Chap cours. L énergie nucléaire Chap. 2.3 - cours L énergie nucléaire Rappels : Vallée de stabilité des éléments Tous les noyaux ne sont pas stables. Certains se désintègrent, au bout d un temps plus ou moins long, en émettant des rayonnements

Plus en détail

Introduction à la physique des particules élémentaires. Julien Cogan

Introduction à la physique des particules élémentaires. Julien Cogan Introduction à la physique des particules élémentaires Julien Cogan 1 Sommaire Descente vers l'infiniment petit : structure la matière ordinaire Le Modèle Standard de la physique des particules Illustrations

Plus en détail

TD3 Dynamique relativiste

TD3 Dynamique relativiste Master de Physique 1ère année Relativité et temps M.-Ch. Angonin, M. Grould et Ch. Le Ponin-Lafitte 016-017 TD3 Dynamique relativiste 1. Réation de désintégration d un méson Un méson π 0 de masse m se

Plus en détail

Le charme discret des neutrinos Découverte du neutron. Wolfgang Pauli. Le neutrino est détecté en 1956 (réacteurs nucléaires)

Le charme discret des neutrinos Découverte du neutron. Wolfgang Pauli. Le neutrino est détecté en 1956 (réacteurs nucléaires) Le charme discret des neutrinos Hubert Reeves 1932 Découverte du neutron. Durée de vie : vingt minutes Se désintègre en un proton (+) Et un électron (-) Mais.. Problème! Wolfgang Pauli Invente une nouvelle

Plus en détail

Chapitre 8 : la radioactivité et les transformations nucléaires

Chapitre 8 : la radioactivité et les transformations nucléaires Chapitre 8 : la radioactivité et les transformations nucléaires I Stabilité et instabilité des noyaux Rappels sur le noyau : nombre de nucléons : nombre de masse : nombre de protons : numéro atomique ou

Plus en détail

Attention. Ne pas confondre. entropie. anthropique

Attention. Ne pas confondre. entropie. anthropique Attention Ne pas confondre entropie Et anthropique Tendance naturelle. Lorsqu elles sont laissées à elle mêmes, les choses ont tendance à se détériorer.. Ordre -> désordre Organisation -> désorganisation

Plus en détail

4. The Physics of Particle Detectors, O. Green (Cambridge) 5. Quarks and leptons, F. Halzen and A. Martin (Wiley)

4. The Physics of Particle Detectors, O. Green (Cambridge) 5. Quarks and leptons, F. Halzen and A. Martin (Wiley) Introduction à la Physique des Particules Fondamentales Professeur : Allan G. Clark Assistant : Andrew Hamilton, Alexander Korzenev Bibliographie 1. * Introduction to High Energy Physics (4 ième édition),

Plus en détail

Production des rayons X. Le tube à rayons X. λ c. Tube de Coolidge (E c ~10keV) Anodes tournantes. K β. «Bremstrahlung» Raies caractéristiques.

Production des rayons X. Le tube à rayons X. λ c. Tube de Coolidge (E c ~10keV) Anodes tournantes. K β. «Bremstrahlung» Raies caractéristiques. Production des rayons X Le tube à rayons X Enceinte plombée Ampoule de verre Tube de Coolidge (E c ~10keV) Anodes tournantes Anode Foyer Fenêtre Be Filament W Cathode Faisceau d électrons Rayons X M I

Plus en détail

A-/ Les réactions nucléaires spontanées ou Radioactivité

A-/ Les réactions nucléaires spontanées ou Radioactivité I-/ -/ Les réactions nucléaires spontanées ou Radioactivité I- La radioactivité La radioactivité est la transformation spontanée d'un noyau atomique instable en noyau d'une autre espèce chimique avec émission

Plus en détail

A1. Nature des rayonnements

A1. Nature des rayonnements n A1. Nature des rayonnements α β γ ev 10 6 Naturels Artificiels p β + X UV 10 3 Accélérateurs IR µ-onde RF 1 10-3 10-6 US onde radio Corpuscules Photon Origine des rayonnements alpha, beta, gamma Vallée

Plus en détail

Cours 3. NOTIONS de section efficace

Cours 3. NOTIONS de section efficace Cours 3 NOTIONS de section efficace 1 Définitions et notations Pour explorer les propriétés du noyau on fait généralement des expériences de diffusion («collision») de particules d un faisceau qu on envoie

Plus en détail

Mécanique quantique I

Mécanique quantique I Mécanique quantique I 21 1. Quelques points pratiques 2. Introduction: > 2.1 du continu au discret > 2.2 des prédictions certaines aux prédictions probabilistes > 2.3 les interférences, diffraction de

Plus en détail

Instrumentation en médecine nucléaire. Pr Pierre-Yves SALAUN Médecine Nucléaire et Biophysique CHRU Brest - UBO

Instrumentation en médecine nucléaire. Pr Pierre-Yves SALAUN Médecine Nucléaire et Biophysique CHRU Brest - UBO Instrumentation en médecine nucléaire Pr Pierre-Yves SALAUN Médecine Nucléaire et Biophysique CHRU Brest - UBO I. Principes et généralités Principe Médecine nucléaire Détection de la distribution spatiale

Plus en détail

Concours Doctorat 3 ème Cycle (LMD) Spécialité : Physique des Rayonnements Programme des épreuves écrites

Concours Doctorat 3 ème Cycle (LMD) Spécialité : Physique des Rayonnements Programme des épreuves écrites Concours Doctorat 3 ème Cycle (LMD) Spécialité : Physique des Rayonnements Programme des épreuves écrites 1 ère EPREUVE Physique Nucléaire ; Interaction Rayonnement- Matière Date : 12/10/2015, Horaire

Plus en détail

La matière est constituée à partir d atomes.

La matière est constituée à partir d atomes. La matière est constituée à partir d atomes. Généralités Un atome est formé d un noyau central chargé positivement et de Z électrons de charge négative qui sont en mouvement incessant et désordonné autour

Plus en détail

Le neutron bondissant

Le neutron bondissant Le neutron bondissant Mécanique quantique, gravitation et nouvelle physique Benoit Clément Université Joseph Fourier, Grenoble Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie Intoduction: les échelles

Plus en détail

3) Précession de Larmor

3) Précession de Larmor M/CFP/Parcours de Physique Théorique Invariances en physique et théorie des groupes Précession de Thomas En 196, Uhlenbeck et Goudsmit ont introduit la notion de spin de l électron et montré que si l électron

Plus en détail

Imagerie nucléaire. Isabelle Bloch Télécom ParisTech - CNRS UMR 5141 LTCI Paris - France.

Imagerie nucléaire. Isabelle Bloch Télécom ParisTech - CNRS UMR 5141 LTCI Paris - France. Imagerie nucléaire Isabelle Bloch Isabelle.Bloch@enst.fr http://www.tsi.enst.fr/ bloch Télécom ParisTech - CNRS UMR 5141 LTCI Paris - France Imagerie nucléaire p.1/27 Imagerie nucléaire : principe général

Plus en détail

La stabilité nucléaire

La stabilité nucléaire Synergie UM S4 Corrigé C3 4.1 La stabilité nucléaire Manuel, p. 120 1. Définissez les termes suivants. a) Stabilité nucléaire : La stabilité nucléaire est l état où les forces nucléaires au sein du noyau

Plus en détail

5 DECROISSANCE ET PRODUCTION DES RADIONUCLEIDES

5 DECROISSANCE ET PRODUCTION DES RADIONUCLEIDES 5 DECROISSANCE ET PRODUCTION DES RADIONUCLEIDES Cette section contient une brève revue des faits intéressants sur la radioactivité, i.e. le phénomène de décroissance nucléaire, et sur les réactions nucléaires,

Plus en détail

ACCELERATEURS & DETECTEURS DE PARTICULES

ACCELERATEURS & DETECTEURS DE PARTICULES ACCELERATEURS & DETECTEURS DE PARTICULES LE MODELE STANDARD A DES LACUNES : On doit le mettre à l épreuve! Produire de nouvelles particules (masse élevée) Tester ses prédictions (temps de vie, mode de

Plus en détail

Physique. Chapitre 3 : Interactions Matière-Rayonnement. Eva PEBAY-PEYROULA

Physique. Chapitre 3 : Interactions Matière-Rayonnement. Eva PEBAY-PEYROULA Physique Chapitre 3 : Interactions Matière-Rayonnement Eva PEBAY-PEYROULA MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. III-1 Les mécanismes physiques III-2 Les

Plus en détail

Le grand collisionneur de hadrons (LHC) et l expérience CMS

Le grand collisionneur de hadrons (LHC) et l expérience CMS Le grand collisionneur de hadrons (LHC) et l expérience CMS Masterclasses IPN Lyon, 2016 On a vu le Pourquoi, maintenant on va expliquer le Comment. La physique que l on veut comprendre aujourd hui est

Plus en détail

La Physique des Particules

La Physique des Particules La Physique des Particules David London Université de Montréal PHY1111 PDF: http://wwwlpsumontrealca/ london/londonhtml David London (UdeM) Physique des Particules PHY1111 1 / 15 Forces Fondamentales 1

Plus en détail

Sonder les réactions nucléaires dans le soleil ou St Nicolas m a apporté des neutrinos pour m amuser

Sonder les réactions nucléaires dans le soleil ou St Nicolas m a apporté des neutrinos pour m amuser p.1/27 Sonder les réactions nucléaires dans le soleil ou St Nicolas m a apporté des neutrinos pour m amuser Pierre Capel N T P P M Physique Quantique p.2/27 Introduction Depuis longtemps, on suppose que

Plus en détail

UE 3 Organisation des appareils et des systèmes : Bases physiques des méthodes d'exploration Feuille d exercices dirigés N 2 (PACES 2014/15)

UE 3 Organisation des appareils et des systèmes : Bases physiques des méthodes d'exploration Feuille d exercices dirigés N 2 (PACES 2014/15) Pour les applications numériques, vous aurez besoin des valeurs approchées suivantes : 2 3 5 7 ln 0.7 1.1 1.6 2.0 1.4 1.7 2.3 2.7 vitesse de la lumière 3.10 8 m/s nombre d Avogadro 6.10 23 mol 1 masse

Plus en détail

Physique des particules. Cours et exercices corrigés

Physique des particules. Cours et exercices corrigés Physique des particules Cours et exercices corrigés Benoît Clément Physique des particules Cours et exercices corrigés Introduction aux concepts et au formalisme du modèle standard Illustration de couverture

Plus en détail

CHAPITRE III LE MODELE QUANTIQUE DE L'ATOME

CHAPITRE III LE MODELE QUANTIQUE DE L'ATOME CHAPITRE III LE MODELE QUANTIQUE DE L'ATOME 1 INTRODUCTION Le début de ce siècle a vu la naissance d'une nouvelle mécanique adaptée à ces objets minuscules. Cette nouvelle mécanique à reçut le nom de mécanique

Plus en détail

brochure «L Homme et la radioactivité» Jacques Foos : 2- La radioactivité LA RADIOACTIVITÉ

brochure «L Homme et la radioactivité» Jacques Foos : 2- La radioactivité LA RADIOACTIVITÉ LA RADIOACTIVITÉ Afin d adapter cette brochure numérique à tous les navigateurs, nous en avons figé les thèmes en sept rubriques : la matière (R-1), la radioactivité (R-2), la radioactivité dans la nature

Plus en détail

L émergence de la masse : le boson de Brout-Englert-Higgs et les dernières découvertes du CERN. Jean-René Cudell

L émergence de la masse : le boson de Brout-Englert-Higgs et les dernières découvertes du CERN. Jean-René Cudell L émergence de la masse : le boson de Brout-Englert-Higgs et les dernières découvertes du CERN. Jean-René Cudell dép. AGO, Université de Liège 1/80 Physics Letters B Volume 716, Issue 1, 17 September 2012,

Plus en détail

La physique des particules. Le Large Hadron Collider (CERN)

La physique des particules. Le Large Hadron Collider (CERN) La physique des particules Le Large Hadron Collider (CERN) Plan de l exposé Qu est ce que la physique des particules? Son histoire en quelques mots Le Modèle Standard Le LHC L expérience ATLAS Sous tendant

Plus en détail

ANTARES et KM3NeT Des télescopes au fond de la mer pour étudier l'univers

ANTARES et KM3NeT Des télescopes au fond de la mer pour étudier l'univers ANTARES et KM3NeT Des télescopes au fond de la mer pour étudier l'univers Heide Costantini Centre de Physique des Particules de Marseille 25 Fevrier 2016 Astronomie traditionnelle Les rayons cosmiques

Plus en détail

RAPPORT DE LABORATOIRE SPECTROSCOPIE GAMMA PAR DETECTEURS A SCINTILLATIONS.

RAPPORT DE LABORATOIRE SPECTROSCOPIE GAMMA PAR DETECTEURS A SCINTILLATIONS. But du laboratoire : RAPPORT DE LABORATOIRE SPECTROSCOPIE GAMMA PAR DETECTEURS A SCINTILLATIONS. Calibrer notre dispositif expérimental en utilisant des spectres connus de 137 Cs et de 6 Co. Déterminer

Plus en détail

Détecteurs Semi-conducteurs. Beaucoup d extraits de l ancien cours de DEA CPM de Sylvie Dagoret-Campagne (LPNHE maintenant au LAL)

Détecteurs Semi-conducteurs. Beaucoup d extraits de l ancien cours de DEA CPM de Sylvie Dagoret-Campagne (LPNHE maintenant au LAL) Détecteurs Semi-conducteurs Beaucoup d extraits de l ancien cours de DEA CPM de Sylvie Dagoret-Campagne (LPNHE maintenant au LAL) 1 Bandes en énergie dans un solide Les électrons se répartissent dans des

Plus en détail

Les interactions fondamentales

Les interactions fondamentales La physique des particules La physique des particules a réellement vu le jour au début du 20 e siècle avec les découvertes de l électron, du proton et du neutron. La physique qui s appuyait jusqu alors

Plus en détail

Chapitre 7 La radiation

Chapitre 7 La radiation Chapitre 7 La radiation - 7.1 la désintégration radioactive - Radioactivité une propriété que possède une substance d émettre des particules et/ou des rayons de haute énergie. - Rayonnement l émission

Plus en détail

Chapitre 3 : Dosimétrie

Chapitre 3 : Dosimétrie 3-1 : Biophysique Chapitre 3 : Dosimétrie Professeur Jean-Philippe VUILLEZ Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Rayonnements - électromagnétiques

Plus en détail

Spectroscopie de Résonance Magnétique Nucléaire (RMN)

Spectroscopie de Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) Spectroscopie de Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) I. Introduction I.1. Intérêt - Détermination de structures : produits naturels, synthèse organique - Etude de macromolécules : protéines, polysaccharides,

Plus en détail

NOM : 26 septembre 2016 Prénom : 2 nde.. La calculatrice est interdite. 1 point / bonne réponse ; - 0,5 point / mauvaise réponse.

NOM : 26 septembre 2016 Prénom : 2 nde.. La calculatrice est interdite. 1 point / bonne réponse ; - 0,5 point / mauvaise réponse. NOM : 26 septembre 2016 Prénom : 2 nde.. Test n 2 L atome et l élément chimique Sujet A /10 La calculatrice est interdite. 1 point / bonne réponse ; - 0,5 point / mauvaise réponse. 1. Parmi ces affirmations

Plus en détail

La période radioactive, ou

La période radioactive, ou La conversion interne entre états liés : du noyau au cortège électronique Un nouveau mode de décroissance du noyau apparaît dans certains atomes ionisés lorsque l énergie de la transition nucléaire est

Plus en détail

Fil Rouge: Qu est-ce qu une Particule Élémentaire? Camilla Maiani Festival d Astronomie de Fleurance

Fil Rouge: Qu est-ce qu une Particule Élémentaire? Camilla Maiani Festival d Astronomie de Fleurance Fil Rouge: Qu est-ce qu une Particule Élémentaire? Camilla Maiani 10.08.2015 Festival d Astronomie de Fleurance La Physique des Particules Élémentaires en (Très) Bref Physique des particules élémentaires

Plus en détail