La solution coopérative

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La solution coopérative"

Transcription

1 Créer, reprendre, transmettre une entreprise La solution coopérative

2 «La Scop crée une synergie de travail qui vaut de l or et une capacité à oser des projets dans lesquels on ne se serait pas lancé tout seul.» > Scop Z images Productions Production cinéma et audiovisuelle - 3 salariés «Les salariés ont l impression d être dans le même bateau, ils s investissent affectivement dans la Scop et cela crée du lien. Dans le même temps, ils ont des attentes importantes en termes de partage, de solidarité, de transparence et de communication. Le plus difficile est finalement de ne pas se laisser submerger : il faut laisser le temps de l apprentissage collectif.» > EFCA Formation, orientation et insertion prof salariés «Dans une Scop, chaque avis est bon à prendre. C est une vraie chance pour ceux qui souhaitent s investir dans leur travail. La chance de pouvoir devenir plus qu un salarié.» > Chronos Interim Travail temporaire - 10 permanents intérimaires «Le capital étant détenu par des associés salariés, une Scop n est pas délocalisable, à moins de déménager tout le monde!» > Anis Productions Production audiovisuelle - 5 salariés «Que ce soit en interne (les associés) ou par le réseau, la Scop apporte un appui, des informations et surtout du conseil. Le dirigeant n est pas seul face aux décisions cruciales.» > Enophi Ingénierie du bâtiment - 14 salariés

3 Les Scop une aventure collective Sociétés coopératives et participatives Jean-Robert Dantou - CG Scop - Picturetank

4 Les Scop c est avant tout l affaire de ceux qui y travaillent. Une Scop est une société SA ou SARL, qui se différencie par sa gestion équitable et démocratique : Tout salarié peut devenir associé et participer ainsi aux choix stratégiques de l entreprise lors des assemblées générales. Le capital est détenu en majorité par les salariés associés. «une personne = une voix», quel que soit le montant du capital qu elle détient. Les bénéfices sont répartis équitablement entre l entreprise, les salariés, et les associés. Le dirigeant est un salarié élu par les associés, et donc pleinement conscient de son devoir d information et de ses obligations. Dans une Scop, les salariés partagent les risques, les résultats et participent aux grandes décisions. Ce mode de fonctionnement favorise l esprit d équipe et l implication de chacun.

5 Vous avez un projet d entreprise et vous voulez créer un cadre de travail épanouissant? Vous souhaitez réussir ensemble, en partageant les risques, les bénéfices, les décisions? Vous êtes prêts pour devenir co-entrepreneurs et créer une Scop. Créer une Scop

6 Créer une Scop Un engagement durable au service d un projet collectif Les Scop sont présentes dans tous les secteurs d activité et leur mode de fonctionnement répond aux aspirations d entrepreneurs des métiers les plus innovants. Des salariés associés et décideurs Les salariés associés détiennent la majorité des droits de vote : ils participent à la stratégie d entreprise et à l élection des dirigeants. Des bénéfices attribués à ceux qui contribuent au résultat En Scop, le partage du bénéfice est équitable : une part obligatoire pour tous les salariés : la part «travail», une part pour les associés : les dividendes, une part pour l entreprise : les «réserves impartageables», permettant d assurer la pérennité des emplois et du projet d entreprise. La force d un réseau Créer une Scop, c est bénéficier de l appui d un réseau, d une solidarité entre les Scop et d un accompagnement de proximité à toutes les étapes de la mise en œuvre et de la consolidation du projet.

7 Vous souhaitez céder votre entreprise? Votre priorité est de préserver l activité et l avenir de vos salariés? Les Scop vous apportent une solution adaptée. Transmettre en Scop

8 Transmettre son entreprise en Scop Assurer la pérennité de l activité et des emplois Pourquoi transmettre aux salariés? Assurer la continuité : qui mieux que vos salariés connaît votre entreprise, ses clients, son métier, son fonctionnement, son territoire? Valoriser le potentiel humain : les salariés ont à cœur de pérenniser leur emploi. Les clients, banquiers et fournisseurs poursuivent leur collaboration sans rupture avec une équipe de direction qu ils connaissent de longue date. Garantir la dynamique économique des territoires : en devenant leur propre employeur, les salariés sont les garants du maintien du centre de production et de décision sur le territoire. Une transmission en douceur La transmission se fait par transformation directe en Scop. L entreprise conserve ainsi son identité et son histoire. L accompagnement par le réseau des Scop tout au long du processus de transmission facilite la reprise par les salariés et la viabilité du projet.

9 Le dirigeant de votre entreprise part à la retraite? Les actionnaires majoritaires se retirent? Votre entreprise est sans repreneur et vous êtes convaincus du savoir-faire et de la viabilité de celle-ci? Reprenez collectivement votre entreprise en Scop. Reprendre en Scop

10 Reprendre son entreprise en Scop Devenir co-entrepreneur et préserver son emploi Reprendre votre entreprise à plusieurs Grâce à votre expérience en tant que salarié, vous disposez d un avantage considérable pour assumer le devenir de votre outil de travail. En devenant co-entrepreneurs, vous prenez votre avenir professionnel en main. Vous participez activement à la réussite de votre projet et recevez une partie significative des bénéfices de l entreprise (45% en moyenne). Le statut Scop est le garant d un mode de gouvernance démocratique et de votre place au sein de l entreprise. Un engagement collectif appuyé par un réseau de professionnels Créer une Scop, c est s engager de manière solidaire avec d autres collaborateurs pour définir un projet collectif. L accompagnement du réseau Scop commence dès l étude de la faisabilité et de la viabilité du projet. Il se poursuit après son lancement pour soutenir les nouvelles équipes.

11 Vous souhaitez transformer votre société ou association en Scop sans changer de personnalité morale? Vous voulez que cette transformation se fasse simplement en limitant les formalités administratives? Avec les coopératives, vous n avez pas d obligation de recréer une structure. Transformer en Scop

12 Transformer sa structure en Scop Opter pour une gestion démocratique Transformer une association en Scop Développement d activité, évolution du projet associatif, affaiblissement de la vie bénévole, baisse des financements publics... nombreuses sont les raisons qui motivent le passage du statut associatif au statut coopératif. Le statut coopératif permet d ancrer l activité des associations dans l économie de marché. Comme l association, la coopérative relève de l Economie Sociale et Solidaire. Transformer une SA ou SARL en Scop Pour les entreprises qui pratiquent le management participatif et l entrepreneuriat collectif sous forme classique, le statut coopératif permet de traduire dans les faits et dans les statuts leur volonté d une participation élargie et démocratique.

13 L Union Régionale des Scop Auvergne à votre écoute Un équipe disponible et réactive vous accompagne et assure en relation avec vos partenaires habituels : > Le diagnostic de la situation > L élaboration de votre dossier économique, financier, juridique > L accompagnement et le suivi à chaque étape de la vie de l entreprise > La formation à la gestion et à l économie d entreprise > L appui juridique, fiscal, social et coopératif Le soutien d un réseau national > 13 Unions Régionales > Une Confédération nationale basée à Paris > L appui spécifique de 3 Fédérations de métiers : industrie, communication, BTP

14 Union régionale des Scop et Scic d Auvergne 10 rue Henri Becquerel BP Beaumont Tél Rejoignez Les Scop Auvergne sur Facebook

CRA. 11 janvier 2017

CRA. 11 janvier 2017 CRA 11 janvier 2017 Les SCOP de l Ouest Au 31/12/2015 : 400 SCOP/SCIC 8737 salariés Au 01/01/2017 : 442 SCOP/SCIC 9549 salariés Basse Normandie 49 Scop & Scic 2299 Emplois Haute Normandie 42 Scop & Scic

Plus en détail

Union Régionale des SCOP de l Est. Les Scop. Le réseau des co-entrepreneurs

Union Régionale des SCOP de l Est. Les Scop. Le réseau des co-entrepreneurs Union Régionale des SCOP de l Est Les Scop Le réseau des co-entrepreneurs 1 Sociétés coopératives et participatives Scop Entreprises dont les salariés sont associés majoritaires et vivent un projet commun

Plus en détail

Les Scic. Entreprendre ensemble au cœur des territoires.

Les Scic. Entreprendre ensemble au cœur des territoires. Les Scic Entreprendre ensemble au cœur des territoires www.les-scic.coop Les S CO P.: Les Sociétés COopératives et Participatives >SCOP >Des salariés associés >majoritaires SCIC Le multisociétariat au

Plus en détail

Le statut Scop : entreprendre autrement!

Le statut Scop : entreprendre autrement! Artois Comm - 20 novembre 2008 Le statut Scop : entreprendre autrement! Une solution durable pour le développement des territoires. 1er réseau des entreprises participatives... Contexte Les enjeux de la

Plus en détail

Le Statut coopératif. 23/03/2011 Union Régionale des SCOP d'aquitaine 1

Le Statut coopératif. 23/03/2011 Union Régionale des SCOP d'aquitaine 1 Le Statut coopératif. 23/03/2011 Union Régionale des SCOP d'aquitaine 1 La force d un réseau Au niveau national, les SCOP représentent : 2000 Sociétés et 600 filiales 40 000 salariés dont 75 % d associés

Plus en détail

Couveuse d'entreprises

Couveuse d'entreprises Couveuse d'entreprises Définition Une couveuse, c est un lieu d apprentissage collectif qui permet à des créateurs d activités de tester en grandeur réelle leur projet et de se tester comme responsable

Plus en détail

Fiche presse. Conférence régionale «Économie sociale et solidaire» ; Signature de la convention d agrément. Le 10 juin 2015

Fiche presse. Conférence régionale «Économie sociale et solidaire» ; Signature de la convention d agrément. Le 10 juin 2015 Le 10 juin 2015 Fiche presse Conférence régionale «Économie sociale et solidaire» ; Signature de la convention d agrément Qu est-ce que l économie sociale et solidaire? Source : www.economie.gouv.fr/cedef/economie-sociale-et-solidaire

Plus en détail

Valoriser son initiative solidaire avec la BDIS - Basse Normandie CHARTE DE LA BASE DE DONNÉES DES INITIATIVES ÉCONOMIQUES ET SOLIDAIRES

Valoriser son initiative solidaire avec la BDIS - Basse Normandie CHARTE DE LA BASE DE DONNÉES DES INITIATIVES ÉCONOMIQUES ET SOLIDAIRES PLUS-VALUES SOCIALES ET ENVIRONNEMENTALES Valoriser son initiative solidaire avec la BDIS - Basse Normandie Ce questionnaire a été réalisé dans le cadre de la mise en place d'une phase test de la BDIS

Plus en détail

«La Société Coopérative et Participative c est quoi? Est-ce fait pour moi?»

«La Société Coopérative et Participative c est quoi? Est-ce fait pour moi?» «La Société Coopérative et Participative c est quoi? Est-ce fait pour moi?» https://www.youtube.com/watch?v=4qhr_wm0mxk Repères sur les Scop/Scic Quelques Scop/Scic Les Scop/Scic en chiffres Adhérents

Plus en détail

Devenir sociétaire, c est signer un contrat coopératif avec la banque. C est un engagement mutuel. Une responsabilité partagée.

Devenir sociétaire, c est signer un contrat coopératif avec la banque. C est un engagement mutuel. Une responsabilité partagée. Sociétaires D abord, pour favoriser le développement d une économie humaine. Qu il s agisse d entreprendre autrement, de proposer des logements décents pour tous, de développer l insertion des personnes

Plus en détail

Entreprendre dans l Économie Sociale et Solidaire. Forum Osez l entreprise CCI de Grenoble 20 Novembre h00 13h00

Entreprendre dans l Économie Sociale et Solidaire. Forum Osez l entreprise CCI de Grenoble 20 Novembre h00 13h00 Entreprendre dans l Économie Sociale et Solidaire Forum Osez l entreprise CCI de Grenoble 20 Novembre 2014 12h00 13h00 10% de l emploi et 10% du PIB Entreprendre dans l ESS? Entreprendre dans l ESS c est

Plus en détail

CERFRANCE : Un Réseau d entrepreneurs gagnants!

CERFRANCE : Un Réseau d entrepreneurs gagnants! CERFRANCE : Un Réseau d entrepreneurs gagnants! 1 Un Réseau mutualiste CHAQUE CLIENT EST UN ADHÉRENT Cerfrance est un réseau associatif de 66 entreprises réparties sur 700 agences. Chaque Cerfrance est

Plus en détail

La société coopérative d intérêt collectif Hlm (scichlm)

La société coopérative d intérêt collectif Hlm (scichlm) La société coopérative d intérêt collectif Hlm (scichlm) La genèse d une nouvelle forme juridique L article 36 de la loi n 2001-624 du 17 juillet 2001 introduit un titre IIter à la loi du 10 septembre

Plus en détail

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 Fiche technique LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 TRAVAILLEURS SOCIAUX 1. ELEMENTS DE DEFINITION A. L individu est acteur dans la communauté : ACTEUR : L habitant

Plus en détail

Entreprendre en Scop. Les Sociétés coopératives et participatives

Entreprendre en Scop. Les Sociétés coopératives et participatives Entreprendre en Scop Les Sociétés coopératives et participatives LE RESEAU SCOP Un réseau national qui représente l ensemble des Scop, coordonne les moyens et mutualise les ressources, 9 Unions régionales

Plus en détail

Code de déontologie. Centre de la petite enfance Premier Pas de La Tuque

Code de déontologie. Centre de la petite enfance Premier Pas de La Tuque Code de déontologie Centre de la petite enfance Premier Pas de La Tuque À titre de membre du personnel, de parents utilisateurs et d administrateurs d un centre de la petite enfance, nous occupons une

Plus en détail

l emploi! Un vrai coup de pouce pour PARRAINAGE POUR L EMPLOI

l emploi! Un vrai coup de pouce pour PARRAINAGE POUR L EMPLOI PARRAINAGE POUR L EMPLOI Un vrai coup de pouce pour l emploi! En activité ou retraité? Devenez parrain pour l emploi! Des difficultés dans vos recherches d emploi? Faites-vous parrainer! Le parrainage,

Plus en détail

une entreprise artisanale du bâtiment, N attendez pas et contactez les professionnels de la CAPEB pour vous accompagner dans cette démarche.

une entreprise artisanale du bâtiment, N attendez pas et contactez les professionnels de la CAPEB pour vous accompagner dans cette démarche. Réussir la reprise ou la création d une entreprise artisanale du bâtiment Vous souhaitez reprendre ou créer une entreprise artisanale du bâtiment, Vous êtes artisan, et vous réfléchissez aux opportunités

Plus en détail

Initiactive a 20 ans en 2016, l occasion d un nouveau départ

Initiactive a 20 ans en 2016, l occasion d un nouveau départ Dossier de presse Initiactive a 20 ans en 2016, l occasion d un nouveau départ Dans un contexte de fortes mutations, notamment en lien avec la mise en place de la loi NOTRE, Initiactive fait le pari du

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Promoteur-Animateur-Développeur des Animations Périphériques du Mondial 2017 CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 3 METIER : Promoteur-Animateur-Développeur STRUCTURES

Plus en détail

Magazine. spécial création reprise transmission LE MAGAZINE DE LA FORMATION DE LA CHAMBRE RÉGIONALE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE HAUTE-NORMANDIE

Magazine. spécial création reprise transmission LE MAGAZINE DE LA FORMATION DE LA CHAMBRE RÉGIONALE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE HAUTE-NORMANDIE Form tion Magazine LE MAGAZINE DE LA FORMATION DE LA CHAMBRE RÉGIONALE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE HAUTE-NORMANDIE spécial création reprise transmission Formation n 3 - p. 1 Édito OSER L AVENTURE AVEC

Plus en détail

Une autre façon de créer son entreprise. Rêves de créateurs Le salon de la création et de l innovation en Bretagne Samedi 3 Décembre 2016

Une autre façon de créer son entreprise. Rêves de créateurs Le salon de la création et de l innovation en Bretagne Samedi 3 Décembre 2016 Une autre façon de créer son entreprise Rêves de créateurs Le salon de la création et de l innovation en Bretagne Samedi 3 Décembre 2016 5 COOPÉRATIVES D ACTIVITÉS ET D EMPLOI (CAE) CONSEIL FORMATION ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Présentation de FRANCE ACTIVE et LORRAINE ACTIVE. Start + l Entrepreneuriat au pluriel Mines Nancy - Campus Artem, le 27 avril 2016

Présentation de FRANCE ACTIVE et LORRAINE ACTIVE. Start + l Entrepreneuriat au pluriel Mines Nancy - Campus Artem, le 27 avril 2016 Présentation de FRANCE ACTIVE et LORRAINE ACTIVE Start + l Entrepreneuriat au pluriel Mines Nancy - Campus Artem, le 27 avril 2016 France Active au service de l ESS Un ensemble de structures (associations,

Plus en détail

Salon CREER 13 septembre 2016

Salon CREER 13 septembre 2016 Salon CREER 13 septembre 2016 1- Autonomie & Solidarité, l essentiel 2- Zoom années 2014-2015 3- Grand prix Autonomie & Solidarité Contact Presse : Sandrine Danno Secrétaire Générale sandrine.danno@autonomieetsolidarite.fr

Plus en détail

Macoretz scop, Construire ensemble à travers le temps p 2. Constructeur & Agenceur depuis 1986 p 3

Macoretz scop, Construire ensemble à travers le temps p 2. Constructeur & Agenceur depuis 1986 p 3 Macoretz scop, «30 ans de construction coopérative» Construire ensemble à travers le temps p 2 Constructeur & Agenceur depuis 1986 p 3 Une stratégie de marques / des domaines d activité stratégiques p

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Union Régionale des Scop du Limousin-Berry

DOSSIER DE PRESSE. Union Régionale des Scop du Limousin-Berry DOSSIER DE PRESSE Union Régionale des Scop du Limousin-Berry Février 2015 SOMMAIRE page 3 l edito de patrick lenancker, président des scop page 4 les salariés co-créateurs de richesses durables page 5

Plus en détail

Projet pédagogique Accueil Collectif de Mineurs Adolescents du CM2 à 17 ans

Projet pédagogique Accueil Collectif de Mineurs Adolescents du CM2 à 17 ans Projet pédagogique Accueil Collectif de Mineurs Adolescents du CM2 à 17 ans COMMUNE DE BUBRY POLE ENFANCE JEUNESSE RUE DES ECOLIERS 02.97.27.58.02 06.70.27.23.41 animateur56310@hotmail.fr LE LOCAL JEUNES

Plus en détail

L'économie sociale et solidaire

L'économie sociale et solidaire L'économie sociale et solidaire 1 2 L économie sociale et solidaire «L'économie sociale et solidaire désigne un ensemble d'initiatives économiques à finalité sociale qui participent à la construction d'une

Plus en détail

Appel à projets Economie Sociale et Solidaire Un levier du Développement économique

Appel à projets Economie Sociale et Solidaire Un levier du Développement économique Appel à projets 2017 Economie Sociale et Solidaire Un levier du Développement économique 1 SOMMAIRE I. Cadre de l Appel à projet... 1 A. Contexte... 3 B. Objectifs... 3 II. Champ de l appel à projet...

Plus en détail

Odyssée Création. Coopérative d Activités et d Emploi. Présentation

Odyssée Création. Coopérative d Activités et d Emploi. Présentation Odyssée Création Coopérative d Activités et d Emploi Présentation Le concept et la forme Juridique Une SCOP SARL Une nouvelle forme d entreprise nommée Coopérative d Activités et d Emploi, née à la fin

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE 2009

BILAN D ACTIVITE 2009 DLA Champagne-Ardenne BILAN D ACTIVITE 2009 «Pérennisation des postes adultes-relais» SOMMAIRE 1. PRESENTATION DES DLA DE CHAMPAGNE-ARDENNE Page 2 2. PRESENTATION DE L ACTION 2009 Page 2 3. BILAN QUANTITATIF

Plus en détail

Son objectif est de favoriser la réussite des créations, reprises et développement d entreprises sur le département de l Ain.

Son objectif est de favoriser la réussite des créations, reprises et développement d entreprises sur le département de l Ain. Centre Ain Initiative est une association loi 1901 créée en 1999 Membre de deux réseaux : Initiative France France Active Son objectif est de favoriser la réussite des créations, reprises et développement

Plus en détail

LE PARC NATUREL RÉGIONAL DES VOSGES DU NORD LA FONDATION DU PATRIMOINE

LE PARC NATUREL RÉGIONAL DES VOSGES DU NORD LA FONDATION DU PATRIMOINE Vous manifestez votre attachement à ce territoire pour les services qu il vous rend (politiques publiques, savoir-faire des hommes et des femmes, culture et histoires particulières). Vous vivez sur ce

Plus en détail

EN CHIFFRES C EST L ÂGE DU REPRENEUR IDÉAL, SELON LES CHEFS D ENTREPRISE.

EN CHIFFRES C EST L ÂGE DU REPRENEUR IDÉAL, SELON LES CHEFS D ENTREPRISE. EN CHIFFRES 60 000 TRANSMISSIONS CHAQUE ANNÉE. Source : rapport Dombre-Coste, juillet 2015 DES ENTREPRISES À CÉDER COMPTENT MOINS DE 50 SALARIÉS. Source : Carnets de BPCE L Observatoire90% 18 % DES TRANSMISSIONS

Plus en détail

Les 10 idées reçues sur la transmission et reprise d entreprise

Les 10 idées reçues sur la transmission et reprise d entreprise Les 10 idées reçues sur la transmission et reprise d entreprise 10 1«LA TRANSMISSION, C EST UN SUJET DONT ON DOIT SE PRÉOCCUPER APRÈS 60 ANS.» Non, il vaut mieux y penser et s y préparer plusieurs années

Plus en détail

ASSOCIEZ-VOUS À L ACCÉLÉRATEUR D INNOVATIONS SOCIÉTALES

ASSOCIEZ-VOUS À L ACCÉLÉRATEUR D INNOVATIONS SOCIÉTALES ASSOCIEZ-VOUS À L ACCÉLÉRATEUR D INNOVATIONS SOCIÉTALES INCUBATEUR DE Edition 2016 5 BONNES RAISONS DE TRAVAILLER AVEC LA SOCIAL FACTORY Acculturer son entreprise à de nouvelles formes d'organisations

Plus en détail

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi 1 place Faubert 69400 Villefranche S/ Saône Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi Des solutions RH au service des entreprises et des actifs du territoire Qu est ce que la MdEF?

Plus en détail

Chargé de mission animation économique Auprès de la Direction du Développement Economique

Chargé de mission animation économique Auprès de la Direction du Développement Economique Chargé de mission animation économique Auprès de la Direction du Développement Economique Communauté d agglomération du Pays Ajaccien 1. La collectivité La Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien compte

Plus en détail

Rappel du contexte et des enjeux

Rappel du contexte et des enjeux LE TUTORAT L objectif majeur de la nouvelle réglementation est de favoriser le maintien en emploi et le recrutement de salariés âgés, grâce à des actions innovantes définies au sein des branches et des

Plus en détail

VOUS AVEZ DE GRANDS PROJETS POUR L ENTREPRENEURIAT? Créez votre fondation abritée sous l égide de la Fondation Entreprendre

VOUS AVEZ DE GRANDS PROJETS POUR L ENTREPRENEURIAT? Créez votre fondation abritée sous l égide de la Fondation Entreprendre VOUS AVEZ DE GRANDS PROJETS POUR L ENTREPRENEURIAT? Créez votre fondation abritée sous l égide de la Fondation Entreprendre LE CŒUR A SES RAISONS ENTREPRENDRE! Nous sommes tous «entrepreneurs de notre

Plus en détail

Dossier de presse. Elections aux chambres de métiers et de l artisanat. #artisansvotons.

Dossier de presse. Elections aux chambres de métiers et de l artisanat. #artisansvotons. Dossier de presse Elections aux chambres de métiers et de l artisanat http://elections.artisanat.fr Dossier de presse 2 Sommaire Communiqué de presse Qui mieux qu un artisan pour défendre les artisans?

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

ÊTRE ACTIONNAIRE DU LEADER MONDIAL DE LA BEAUTÉ. 5 raisons. de partager l aventure L Oréal

ÊTRE ACTIONNAIRE DU LEADER MONDIAL DE LA BEAUTÉ. 5 raisons. de partager l aventure L Oréal ÊTRE ACTIONNAIRE DU LEADER MONDIAL DE LA BEAUTÉ 5 raisons de partager l aventure L Oréal La beauté est une valeur d avenir Depuis plus d un siècle, L Oréal repousse les frontières de la science pour inventer

Plus en détail

Ce dossier est préparé pour vous aider dans vos demandes de subventions DIRECTES à la Ville de Colombes.

Ce dossier est préparé pour vous aider dans vos demandes de subventions DIRECTES à la Ville de Colombes. 1/5 Ce dossier est préparé pour vous aider dans vos demandes de subventions DIRECTES à la Ville de Colombes. Une subvention n est jamais attribuée spontanément ; il vous appartient donc d en faire la demande.

Plus en détail

Club de Sociétaires. Réunion du Jeudi 16 Juin 2011

Club de Sociétaires. Réunion du Jeudi 16 Juin 2011 Club de Sociétaires Réunion du Jeudi 16 Juin 2011 1 Analyse des questionnaires restitués par les membres du Club Analyse réalisée sur la base de 63 retours 2 Des sociétaires globalement satisfaits de la

Plus en détail

Travailler après 60 ans, c est possible!

Travailler après 60 ans, c est possible! Agnès du Boullay Travailler après 60 ans, c est possible! Pourquoi faut-il anticiper? Les bonnes pratiques à partager Les clés pour réussir son projet 2010 ISBN : 978-2-212-54639-2 14 Votre vie avec votre

Plus en détail

Étude préalable. 1 Présentation de l étude préalable. 1.1 Définition

Étude préalable. 1 Présentation de l étude préalable. 1.1 Définition Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser l innovation dans les actions de développement et analyser en amont les conditions et les leviers des changements qu elles visent, pour en renforcer

Plus en détail

I) Contexte et objet de l appel à initiatives

I) Contexte et objet de l appel à initiatives I) Contexte et objet de l appel à initiatives 1.1. Contexte L économie sociale et solidaire (ESS) est un mode d entreprendre alternatif, une économie respectueuse de la personne humaine et de l environnement,

Plus en détail

LES ATELIERS CONTRIBUTIFS DE LA COOPÉRATION

LES ATELIERS CONTRIBUTIFS DE LA COOPÉRATION la démocratie nous réussit LES ATELIERS CONTRIBUTIFS DE LA COOPÉRATION CE QU IL FAUT EN RETENIR Les coopératives adhérentes de l Union régionale ont débattu et échangé leurs idées lors de deux rendez-vous

Plus en détail

Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage

Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage 28/09/2016 Dossier de demande de subvention Fondation d entreprise Eiffage Nom de l association : Date de dépôt du dossier : Sommaire Page 2 : Étapes et critères de sélection des projets Page 3 : Renseignements

Plus en détail

LE BILAN SOCIÉTAL, UN OUTIL NOVATEUR D ÉVALUATION DE L IMPACT GLOBAL DES COOPÉRATIVES AGRICOLES. par Philippe Mangin (*)

LE BILAN SOCIÉTAL, UN OUTIL NOVATEUR D ÉVALUATION DE L IMPACT GLOBAL DES COOPÉRATIVES AGRICOLES. par Philippe Mangin (*) LE BILAN SOCIÉTAL, UN OUTIL NOVATEUR D ÉVALUATION DE L IMPACT GLOBAL DES COOPÉRATIVES AGRICOLES par Philippe Mangin (*) (*) Philippe Mangin est président de la Confédération française de coopération agricole

Plus en détail

La gestion par une SCIC Société Coopérative d Intérêt Collectif

La gestion par une SCIC Société Coopérative d Intérêt Collectif La gestion par une SCIC Société Coopérative d Intérêt Collectif 6, rue Villiers de l Isle-Adam BP 40240-22192 PLÉRIN Cedex Tél. 02 96 62 66 77 Fax. 02 96 33 81 08 E-mail : association@adapei-nouelles.fr

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INITIATIVE «LA COOPERATION DANS LE PAS-DE-CALAIS»

APPEL A MANIFESTATION D INITIATIVE «LA COOPERATION DANS LE PAS-DE-CALAIS» APPEL A MANIFESTATION D INITIATIVE «LA COOPERATION DANS LE PAS-DE-CALAIS» Cet Appel à Manifestation d Initiative est permanent. Les dossiers sont instruits au fur et à mesure de leur réception et dans

Plus en détail

APPEL A PROJETS ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

APPEL A PROJETS ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE APPEL A PROJETS ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE I- LE CONTEXTE DE L APPEL A PROJET 1 ) Depuis 2005, le Conseil général a mis en place un dispositif contribuant au développement de l Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE»

GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE» GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE» Sommaire : Etape 1 : L appel à manifestation d intérêt... 2 Etape 2 : Orientation des projets... 4 Etape 3 : Présentation

Plus en détail

5 octobre voie de la réussite. Le Conseil Général accompagne le maximum d apprentis sur la

5 octobre voie de la réussite. Le Conseil Général accompagne le maximum d apprentis sur la Le Conseil Général accompagne le maximum d apprentis sur la voie de la réussite 5 octobre 2010 Dossier de Presse Direction de la Communication du Conseil Général - courriel : presse@cg974.fr - Tél. : 0262

Plus en détail

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôles et missions

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôles et missions Les chambres de métiers Rôles et missions organisent l apprentissage dans le secteur des métiers et favorisent la promotion professionnelle des chefs d entreprise et de leurs salariés. Former Les jeunes

Plus en détail

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE CONSOMMATEURS

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE CONSOMMATEURS Vous envisagez de vous lancer en affaires sous la formule «Coopérative»? Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels

Plus en détail

UN PROJET SOCIAL INNOVANT

UN PROJET SOCIAL INNOVANT UN PROJET SOCIAL INNOVANT La création du GIE Chèques Services Calédoniens s inscrit dans une volonté commune de plusieurs partenaires de répondre à diverses attentes d ordre économique, social et de santé

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2010 ILE DE FRANCE ACTIVE

RAPPORT D ACTIVITE 2010 ILE DE FRANCE ACTIVE Photos : Neige Grandemange, Vitamine T RAPPORT D ACTIVITE 2010 ILE DE FRANCE ACTIVE La finance au service de l emploi et des territoires franciliens BILAN 2010 RAPPORT MORAL 2010 De l indignation à l innovation

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1 CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1 NOS ENGAGEMENTS #2 CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE Le Groupe Crédit Agricole exprime au travers de cette nouvelle Charte Ethique ses engagements pour un comportement

Plus en détail

La Charte de l encadrement au Grand Lyon. Ecole de la GRH 14 mai 2013 Catherine POTY Responsable Ressources Humaines

La Charte de l encadrement au Grand Lyon. Ecole de la GRH 14 mai 2013 Catherine POTY Responsable Ressources Humaines La Charte de l encadrement au Grand Lyon Ecole de la GRH 14 mai 2013 Catherine POTY Responsable Ressources Humaines 1 Charte de l encadrement Contexte d élaboration Conflit de la filière administrative

Plus en détail

[ PROJET GÉNÉRATION ANS]

[ PROJET GÉNÉRATION ANS] DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Direction générale adjointe Jeunesse, Education, Sport et Vie Associative Direction Jeunesse Education Citoyenneté Mission Jeunesse [ PROJET GÉNÉRATION 11 25 ANS] PLAN GIRONDIN

Plus en détail

Présentation et perspectives

Présentation et perspectives Les Pensions de Famille dans le département du Rhône Présentation et perspectives Juin 2014 Cadre réglementaire Circulaire du 21 avril 1997 Relative au lancement d un programme expérimental de création

Plus en détail

F.D.C.S.M. 76, Sente à My Résidence «Les Saules» METZ

F.D.C.S.M. 76, Sente à My Résidence «Les Saules» METZ 76, Sente à My Résidence «Les Saules» 57000 METZ Le Projet Respect des valeurs des centres sociaux Participation des habitants Service rendu aux usagers Gestion des ressources humaines, moyens matériels

Plus en détail

REPRENDRE. L offre de services

REPRENDRE. L offre de services REPRENDRE L offre de services 60 000 reprises d entreprise par an Pourquoi pas vous? Que vous vouliez reprendre un commerce, une industrie, une entreprise de service, dans votre région ou une autre, votre

Plus en détail

Appel à souscription pour le développement de l'autopartage sur Cergy Pontoise

Appel à souscription pour le développement de l'autopartage sur Cergy Pontoise Appel à souscription pour le développement de l'autopartage sur Cergy Pontoise 1001 raisons de devenir sociétaire de la coopérative AUTO2 Depuis septembre 2009, plusieurs personnes travaillent à la création

Plus en détail

Entreprendre autrement. Lancement des trois Fonds régionaux d'investissement solidaire. par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes

Entreprendre autrement. Lancement des trois Fonds régionaux d'investissement solidaire. par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes Entreprendre autrement Lancement des trois Fonds régionaux d'investissement solidaire par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes 14 h - Maison de la Région-Poitiers (86) *** Dossier de

Plus en détail

L impact de la création d entreprise sur la création d emplois

L impact de la création d entreprise sur la création d emplois pour: Avec l appui technique de: L impact de la création d entreprise sur la création d emplois 31 Janvier 2006 Note méthodologique Etude réalisée pour : Le Ministère de l emploi, de la cohésion sociale

Plus en détail

Oeuvre Vie nouvelle PLAN STRATÉGIQUE

Oeuvre Vie nouvelle PLAN STRATÉGIQUE Oeuvre Vie nouvelle PLAN STRATÉGIQUE Œuvre Vie nouvelle est une organisation sans but lucratif et de charité en voie de démarrage qui a toujours compté sur des bénévoles pour assurer son fonctionnement.

Plus en détail

Les banques: solutions de financement et accès au crédit. 24 MAI 2012 MAIRIE 9 ème ADT

Les banques: solutions de financement et accès au crédit. 24 MAI 2012 MAIRIE 9 ème ADT Les banques: solutions de financement et accès au crédit 24 MAI 2012 MAIRIE 9 ème ADT Sommaire 1. Présentation du Crédit Coopératif 2. Le développement des ressources 3. Les prêts: des produits bancaires

Plus en détail

3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI

3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI LE GROUPE ASSOCIATIF 3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI 1/ SIFA SOCIÉTÉ D INVESTISSEMENT ÉVOLUTION DES CAPITAUX PROPRES DE LA SIFA EN M (AU 31 DÉCEMBRE 2014) 89 4 10 M 62

Plus en détail

Devenez sociétaire de la coopérative. la boutique en ligne du mouvement Emmaüs

Devenez sociétaire de la coopérative. la boutique en ligne du mouvement Emmaüs Devenez sociétaire de la coopérative la boutique en ligne du mouvement Emmaüs 1 DES CHIFFONNIERS D EMMAÜS AU E-COMMERCE SOLIDAIRE Engagé depuis 1949 dans la lutte contre la pauvreté et l exclusion, le

Plus en détail

ANNEXE 9 - DIAGNOSTIC RESSOURCES HUMAINES

ANNEXE 9 - DIAGNOSTIC RESSOURCES HUMAINES 178 ANNEXE 9 - DIAGNOSTIC RESSOURCES HUMAINES OBJECTIFS - Mettre en perspective la stratégie de l entreprise et ses prévisions d évolution au regard de ses moyens de humains - Apprécier la faisabilité

Plus en détail

Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015

Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015 Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015 Noémie Poize, Rhônalpénergie - Environnement CHAPITRE II Statuts et gouvernance : points clés

Plus en détail

Guide de la transmission d entreprise

Guide de la transmission d entreprise Guide de la transmission d entreprise Édition 2013 Réussir toutes les étapes de son projet TRANSMETTRE SON ENTREPRISE 1 2 DÉFINIR SON PROJET 08 PRÉPARER LA CESSION 12 3 4 5 6 DÉTERMINER LA VALEUR DE SON

Plus en détail

Plan Métropolitain de Développement de l Economie Sociale et Solidaire (PMDESS)

Plan Métropolitain de Développement de l Economie Sociale et Solidaire (PMDESS) PÔLE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI Plan Métropolitain de Développement de l Economie Sociale et Solidaire (PMDESS) 2015 2020 Marc GODEFROY, Conseiller métropolitain délégué à l Economie Sociale et

Plus en détail

La présentation d une innovation du RAMEAU

La présentation d une innovation du RAMEAU La présentation d une innovation du RAMEAU Présentation du Modèle d investisseur sociétal Conférence CESE - 09 Juin 2015 Ce document est la version commentée du support réalisé pour la présentation du

Plus en détail

Régis JUANICO Député de la Loire. Fanny GEROME Directrice de la stratégie et des interventions financière, France Active

Régis JUANICO Député de la Loire. Fanny GEROME Directrice de la stratégie et des interventions financière, France Active Régis JUANICO Député de la Loire Fanny GEROME Directrice de la stratégie et des interventions financière, France Active Introduction Le projet de loi est dense. La présentation ne concerne qu une partie

Plus en détail

Agrément collectif service civique. Mission de service civique

Agrément collectif service civique. Mission de service civique Agrément collectif service civique 2015 Mission de service civique Sommaire 1) Le service civique dans les MJC : Pour un engagement réciproque et des valeurs partagées 2) Définition et éthique de l engagement

Plus en détail

La relève d'entreprise, un défi qui demande de la planification!

La relève d'entreprise, un défi qui demande de la planification! Dossier : Ressources humaines La relève d'entreprise, un défi qui demande de la planification! Aujourd'hui, l'heure de la retraite a presque sonné pour des milliers d'entrepreneurs partout au Canada et

Plus en détail

CONFERENCE SOCIALE. 7 et 8 juillet 2014

CONFERENCE SOCIALE. 7 et 8 juillet 2014 CONFERENCE SOCIALE 7 et 8 juillet 2014 TABLE RONDE «AMPLIFIER L ACTION POUR L EMPLOI, EN PARTICULIER POUR LES JEUNES, LES SENIORS ET LES PERSONNES EN DIFFICULTE CONTRIBUTION DE L ALLIANCE VILLES EMPLOI,

Plus en détail

ÉCOLE DU MANAGEMENT ET DE L INNOVATION ENTREPRENEURS DU CHANGEMENT

ÉCOLE DU MANAGEMENT ET DE L INNOVATION ENTREPRENEURS DU CHANGEMENT ÉCOLE DU MANAGEMENT ET DE L INNOVATION ENTREPRENEURS DU CHANGEMENT L ENTREPRISE ACTEUR DU BIEN COMMUN Aujourd hui on ne peut penser l entreprise et l activité économique sans poser la question de leur

Plus en détail

Parcours 4 ème et 5 ème années. «Conduite de Projet et Développement Durable des Territoires» (COPTER)

Parcours 4 ème et 5 ème années. «Conduite de Projet et Développement Durable des Territoires» (COPTER) Parcours 4 ème et 5 ème années «Conduite de Projet et Développement Durable des Territoires» (COPTER) «Une formation pour faire quoi?» Former des développeurs territoriaux polyvalents Maîtriser les nouveaux

Plus en détail

Évaluation du CAFST de la Ville de Bordeaux

Évaluation du CAFST de la Ville de Bordeaux Évaluation du CAFST de la Ville de Bordeaux Marie-José Burlon et Nadia Okbani, Chargés d études sociales, Caf de la Gironde et Thomas Pujol évaluateur, service évaluation Ville de Bordeaux Restitution

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 Adopté par le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup le 20 octobre 2016 Mise en contexte En

Plus en détail

Règlement Intérieur Association des Maisons de Quartier Yonnaises (AMAQY)

Règlement Intérieur Association des Maisons de Quartier Yonnaises (AMAQY) Règlement Intérieur Association des Maisons de Quartier Yonnaises (AMAQY) Article 1 : DENOMINATION Il est créé au sein des Maisons de Quartier un Comité d Animation dont les objectifs sont précisés dans

Plus en détail

Union des huit syndicats départementaux d architectes de l Ile-de-France Affiliée à l Union Nationale des Syndicats Français d Architectes

Union des huit syndicats départementaux d architectes de l Ile-de-France Affiliée à l Union Nationale des Syndicats Français d Architectes 20 5 avril 2016 Union des huit syndicats départementaux d architectes de l Ile-de-France Affiliée à l Union Nationale des Syndicats Français d Architectes L UNSFA Ile-de-France (Union Nationale des Syndicats

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

A.L.L. BASKET PROJET DE CLUB 2013

A.L.L. BASKET PROJET DE CLUB 2013 Ce projet de Club de l Amicale Laïque Basket est issu de la volonté de son Président Bertrand Specq de faire le point sur la réalité actuelle du club, ses forces et ses faiblesses puis d en dégager des

Plus en détail

Sommaire. Base de définition de l Economie Sociale et Solidaire (2 pages) Programme de la journée du 25 octobre

Sommaire. Base de définition de l Economie Sociale et Solidaire (2 pages) Programme de la journée du 25 octobre Dossier de Presse Contact : Océane Albéri - Chargée de communication CRESS Franche-Comté oceane.alberi@cress-fc.org - 03 81 50 88 72 - www.ess-rencontrestransfrontalieres.org Sommaire Coopération transfrontalière

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE Une finance au service des personnes, de l emploi et des territoires

RAPPORT D ACTIVITE Une finance au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITE 2013 Une finance au service des personnes, de l emploi et des territoires La finance utile Depuis 2005, nous accompagnons et finançons des personnes à la recherche d un emploi, qui créent

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 04-00 AXE 7 : Développer l'adaptation au changement des travailleurs, des entreprises et des entrepreneurs OBJECTIF SPECIFIQUE 7.5 : accroitre l insertion professionnelle

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L EMPLOI DES JEUNES ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L EMPLOI DES JEUNES Entre : LA MARINE NATIONALE : 15 rue de crosne BP 618-76007 ROUEN CEDEX 2 Représenté par le capitaine de frégate Emmanuel GEFFROY, Chef du secteur

Plus en détail

INNOVATION SOCIALE. Le guide pour les investisseurs

INNOVATION SOCIALE. Le guide pour les investisseurs INNOVATION SOCIALE Le guide pour les investisseurs 2016 Le guide pour les investisseurs 2016 2 WiSEED a décidé de vous offrir en 2015 une nouvelle proposition d investissement : le financement de Sociétés

Plus en détail

Une nouvelle CCI en marche

Une nouvelle CCI en marche + CCI ROANNE LOIRE NORD + = Une nouvelle CCI en marche CCI LYON METROPOLE Saint-Etienne Roanne Place de la Bourse 69289 Lyon cedex 02 Allo la CCI Délégation de Lyon : 04 72 40 58 58 Délégation de Saint-Etienne

Plus en détail

1 er décembre 2015 GROUPAMA RHONE-ALPES AUVERGNE 1 ER MUTUELLE D ASSURANCES A DIFFUSER LES CERTIFICATS MUTUALISTES*

1 er décembre 2015 GROUPAMA RHONE-ALPES AUVERGNE 1 ER MUTUELLE D ASSURANCES A DIFFUSER LES CERTIFICATS MUTUALISTES* 1 er décembre 2015 GROUPAMA RHONE-ALPES AUVERGNE 1 ER MUTUELLE D ASSURANCES A DIFFUSER LES CERTIFICATS MUTUALISTES* *Autorisés par la loi de l Economie Sociale et Solidaire de juillet 2014 I. Qu est-ce

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises de la ville de Mirabel

Politique de soutien aux entreprises de la ville de Mirabel Politique de soutien aux entreprises de la ville de Mirabel Février 2016 Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE...3 1.1 Services offerts par le service de Mirabel économique... 3 2. PRÉSENTATION

Plus en détail

Objectifs de la démarche

Objectifs de la démarche de la démarche La réalisation d un diagnostic territorial Les axes du diagnostic (Tissu économique et des emplois, population active, marché du travail, des actions de formation) Le travail de diagnostic

Plus en détail

NACRE NOUVEL ACCOMPAGNEMENT POUR LA CRÉATION ET LA REPRISE D ENTREPRISE

NACRE NOUVEL ACCOMPAGNEMENT POUR LA CRÉATION ET LA REPRISE D ENTREPRISE NACRE NOUVEL ACCOMPAGNEMENT POUR LA CRÉATION ET LA REPRISE D ENTREPRISE Le dispositif NACRE permet à certains bénéficiaires de créer ou reprendre une entreprise en étant accompagnés pendant 3 ans GRATUITEMENT.

Plus en détail