3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI"

Transcription

1 LE GROUPE ASSOCIATIF 3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI

2 1/ SIFA SOCIÉTÉ D INVESTISSEMENT ÉVOLUTION DES CAPITAUX PROPRES DE LA SIFA EN M (AU 31 DÉCEMBRE 2014) M M M 16 M CAPITAL DE LA SIFA AU 31 DÉCEMBRE M LES ACTIONS SIFA SONT LABELLISÉES FINANSOL Actions A (actions cessibles) Actions B (actions détenues pour 5 ans minimum) Réserves, report et résultats Activité d investissement par exercice (en M versés sur l exercice) Société par action simplifi ée (SAS) à capital variable. Capital minimum 20 M Mobiliser l épargne solidaire pour fi nancer les entreprises sociales et solidaires 1991 Capital : 120 M Patrice GARNIER La Société d Investissement France Active (SIFA) est une société au sein du groupe associatif France Active qui lui permet de mobiliser l épargne solidaire et d investir dans les entreprises sociales et solidaires. L épargne est collectée soit auprès de partenaires institutionnels (banques, mutuelles, groupes de protection sociale, entreprises, ) soit par l intermédiaire de sociétés de gestion qui distribuent auprès de leurs clients (personnes morales ou particuliers / salariés) des produits d épargne solidaire. Grâce à une gestion saine et rigoureuse, elle garantit le remboursement de ses partenaires et des épargnants solidaires. Ces ressources sont investies dans les entreprises solidaires sous forme de financements remboursables à des conditions avantageuses, leur permettant ainsi de se développer et de créer et consolider des emplois non délocalisables. Dotée fin 2014 d un capital supérieur à 120 M, la SIFA est la première société d investissement solidaire en France. En 2014, elle a investi 16 M dans 285 entreprises solidaires, contribuant à la création ou la consolidation de emplois sur l ensemble du territoire. En lien étroit avec les conseils régionaux, la SIFA a déployé 23 fonds régionaux d investissement solidaire (FRIS) sur l ensemble du territoire métropolitain et à la Réunion afin de renforcer l autonomie des Fonds territoriaux du réseau France Active et la relation de proximité avec les entreprises financées. La SIFA a réalisé en 2014 sa première étude d impact sur les entreprises financées en Il en ressort notamment que le financement France Active a été important ou déterminant à 96 %, et que 45 % de ces entreprises ont été créatrices d emplois sur les 3 dernières années. Cette étude d impact, essentielle pour le développement de la SIFA, sera renouvelée tous les 2 ans. 13,4 emplois créés en moyenne en 3 ans par les entreprises RÉPARTITION DES EMPLOIS CRÉÉS OU CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE % salariés 25 % postes d insertion 9 % travailleurs handicapés 51M d encours investis financées en M investis en 2014 Au total emplois créés ou consolidés dont pour des personnes éloignées de l emploi. ACTIVITÉ D INVESTISSEMENT PAR EXERCICE, Y COMPRIS PIA (AU 31 DÉCEMBRE 2014) Activité d investissement par exercice y compris le Programme d investissement d avenir (PIA) (en M versés sur l exercice) Nombre d entreprises financées II RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 III

3 2/ FAG GARANTIE EVOLUTION DES ENCOURS DE GARANTIE EN M Encours de garantie Nombre de garanties 315 M d encours de garantie 232 M garantis en garanties en 2014 Société anonyme (SA) agréée par l Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) Garantir les prêts bancaires aux personnes en diffi culté d emploi et aux entreprises sociales et solidaires 1995 Capital : 5,12 M Jean-Denis NGUYEN TRONG Dans le cadre du projet associatif porté par le réseau France Active qui est de favoriser les emplois et la cohésion sociale en soutenant les projets dans les territoires, France Active Garantie (FAG) a pour objet de consentir toutes garanties aux institutions financières et autres organismes dont les concours financiers s inscrivent dans ce projet. Sont ainsi garantis, les concours financiers qui contribuent au développement de l esprit d entreprise et des valeurs sociales et solidaires. Avec l entrée en vigueur de la réforme internationale Bâle 3, France Active Garantie est dorénavant une société de financement, agréée par l Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR). France Active Garantie assure la gestion de plus de 100 fonds de garanties locaux créés avec les collectivités territoriales et d autres partenaires. FAG gère aussi, pour le compte de l État, trois fonds de garantie spécifiques dans le cadre du Fonds de Cohésion Sociale sur le volet du microcrédit professionnel. Parmi ces trois fonds d État, le FGIF (Fonds de garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes), est le seul dispositif national dédié à la création d entreprise par les femmes. Les deux autres sont consacrés à l insertion par l activité économique et aux entreprises adaptées. France Active Garantie a été constituée en 1995 sous forme de Société Anonyme. La Caisse des Dépôts en est l actionnaire de référence, aux côtés de l association France Active et des banques (BPCE, Crédit Coopératif, Crédit Mutuel et LCL). 10,23 % Ratio de solvabilité 80 % Coefficient d exploitation L EFFET LEVIER DE LA GARANTIE 1 Dotation du Fonds de garantie par l état + Coefficient multiplicateur des garanties FAG 2 x 5 10 x 2 Co-dotation par les collectivités territoriale et des partenaires privés % d augmentation de l encours de garantie Garantie de l emprunt bancaire 20 Pour 1 euro de financement par l État, 20 euros sont mobilisés par les banques de détail pour les microentrepreneurs et les structures de l ESS. Pour chaque euro investi par l État France Active mobilise un euro complémentaire, auprès des collectivités et de ses partenaires privés. Conformément à sa maitrise des risques, France Active Garantie est autorisée à appliquer un coefficient multiplicateur de 5. En moyenne, les garanties de France Active couvrent 50 % des prêts bancaires. IV RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 V

4 3/ FAFI FINANCEMENT Association Assurer la gestion centralisée des prêts Nacre pour le compte de la Caisse des Dépôts et de l État 2009 Christian SAUTTER Depuis 2009, Nacre est le seul dispositif d État qui apporte un accompagnement, un financement et un suivi post-création aux demandeurs d emploi qui veulent créer leur entreprise. France Active Financement (FAFI) permet à France Active d assurer le décaissement, le suivi et le recouvrement des prêts Nacre. FAFI a été choisie par la Caisse des Dépôts à l issue d un appel d offres pour assurer la gestion centralisée du volet financement du Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d entreprise par les demandeurs d emploi (Nacre). Grâce à une plateforme de gestion centralisée, FAFI assure la gestion des prêts Nacre et le suivi de l activité et permet aux opérateurs conventionnés, à l État et à la Caisse des Dépôts, un suivi en temps réel du dispositif. FAFI assure également la mise en place et le suivi de l utilisation des droits de tirage accordés par la Caisse des Dépôts aux opérateurs. Le dispositif Nacre a fait l objet fin 2013 d une évaluation conjointe de l Inspection Générale des Finances et de l Inspection Générale des Affaires Sociales, qui a qualifié le dispositif d innovant, mature et financièrement robuste avec un ensemble d outils cohérents, dans l accompagnement des projets et leur financement. Le rapport souligne le rôle de la création d entreprise comme moyen efficace d insertion sociale. Il préconise la poursuite du dispositif en renforçant son offre auprès des publics les plus éloignés de l emploi et dont les difficultés de bancarisation sont caractérisées. À l issue de cette évaluation, l État a prorogé le dispositif Nacre jusqu en 2017 et permis la mobilisation de 200 millions d euros supplémentaires de prêts, soit 50 millions d euros par an pendant 4 ans. À l issue d un appel d offres, FAFI est restée le gestionnaire du volet financement du dispositif. ÉVOLUTION DES PRÊTS BANCAIRES MOBILISÉS EN M ET NOMBRE D EMPLOIS CRÉÉS de prêt Nacre permet de mobiliser Prets complémentaires à un prêt Nacre décaissé 412 COMPRENDRE LE DISPOSITIF NACRE Nombre d emplois créés Nombre de prêts Nacre décaissés Piloté par le Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social, en partenariat avec la Caisse des Dépôts, Nacre permet à des personnes sans emploi ou rencontrant des difficultés d insertion durable dans l emploi de créer ou reprendre une entreprise en bénéficiant d un accompagnement dans la durée. 1/ AIDE AU MONTAGE DU PROJET 2/ APPUI POUR LE FINANCEMENT DU PROJET 3/ APPUI AU DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE 7 Une aide à la finalisation du projet de création ou de reprise d entreprise ; Un appui systématique pour établir des relations de qualité avec une banque (prêt, services bancaires ) ; Un accompagnement «post-création» d une durée de trois ans après la création ou la reprise de l entreprise. de prêt bancaire complémentaire DEPUIS LA CRÉATION 338 M de prêts Nacre décaissés entreprises financées emplois créés grâce à Nacre 2,2 Mds de prêts complémentaires mobilisés grâce à Nacre Le dispositif Nacre propose un parcours d accompagnement renforcé, réalisé par des professionnels conventionnés par l État et la Caisse des Dépôts, d une durée d au moins trois ans, structuré autour des trois phases clés de la création : Durant la phase 2, un prêt à taux zéro Nacre, dont le montant peut aller jusqu à euros, peut être accordé au créateur d entreprise. Le prêt est attribué après expertise du projet de création ou de reprise d entreprise, en validant notamment le bon équilibre du plan de financement. L opérateur d accompagnement phase 2, évalue le montant nécessaire et sollicite le prêt à taux zéro Nacre auprès de France Active Financement qui gère le décaissement et le recouvrement des prêts à taux zéro Nacre. VI RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 VII

5 EN 2014 Retrouvez le Fonds territorial le plus proche de chez vous! emplois créés projets et financés 236 M mobilisés en concours financiers Très petites entreprises M mobilisés emplois créés structures accompagnées et financées Entreprises solidaires emplois créés structures accompagnées et financées 56 M mobilisés PROFIL DES CRÉATEURS TAILLE DES ENTREPRISES 89 % par France Active étaient des demandeurs d emploi 75 % ont un niveau d étude inférieur ou égal à Bac+2 45 % par France Active sont des créatrices 40 % Moins de 5 ETP* *Équivalent Temps Plein. 17 % Entre 5 et 10 ETP* 43 % 10 ETP* et plus SECTEURS D INTERVENTION RÉPARTITION PAR PROJETS FINANCÉS 30 % Activité de services 26 % Commerces et réparations 17 % Hébergement et restauration 10 % Construction 7 % Industrie SECTEURS D INTERVENTION RÉPARTITION PAR PROJETS FINANCÉS 61 % Structure d utilité sociale 22 % Insertion par l économie 13 % Coopérative 4 % Emploi de personnes handicapées

RAPPORT D ACTIVITE Une finance au service des personnes, de l emploi et des territoires

RAPPORT D ACTIVITE Une finance au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITE 2013 Une finance au service des personnes, de l emploi et des territoires La finance utile Depuis 2005, nous accompagnons et finançons des personnes à la recherche d un emploi, qui créent

Plus en détail

Présentation de FRANCE ACTIVE et LORRAINE ACTIVE. Start + l Entrepreneuriat au pluriel Mines Nancy - Campus Artem, le 27 avril 2016

Présentation de FRANCE ACTIVE et LORRAINE ACTIVE. Start + l Entrepreneuriat au pluriel Mines Nancy - Campus Artem, le 27 avril 2016 Présentation de FRANCE ACTIVE et LORRAINE ACTIVE Start + l Entrepreneuriat au pluriel Mines Nancy - Campus Artem, le 27 avril 2016 France Active au service de l ESS Un ensemble de structures (associations,

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE 2017 Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : 1 / 10 SOMMAIRE FGIF : un fonds de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2016

Plus en détail

TITRE I : OBJET DE LA CONVENTION

TITRE I : OBJET DE LA CONVENTION Avenant n 1 à la convention d adhésion pluriannuelle à l association «Val de Marne Actif Pour l Initiative» relative au financement des porteurs de projet de création, de reprise ou de développement d

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2010 ILE DE FRANCE ACTIVE

RAPPORT D ACTIVITE 2010 ILE DE FRANCE ACTIVE Photos : Neige Grandemange, Vitamine T RAPPORT D ACTIVITE 2010 ILE DE FRANCE ACTIVE La finance au service de l emploi et des territoires franciliens BILAN 2010 RAPPORT MORAL 2010 De l indignation à l innovation

Plus en détail

Le mot du président. Les moments forts de l année Février 2009 : Démarrage du dispositif Nacre

Le mot du président. Les moments forts de l année Février 2009 : Démarrage du dispositif Nacre A C T I V I T E 2 0 0 9 Le mot du président «La dégradation de la situation de l'emploi, rend plus que jamais nécessaire en 2010, l'appui d'alsace Active à la création de très petites entreprises et aux

Plus en détail

Entreprendre autrement. Lancement des trois Fonds régionaux d'investissement solidaire. par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes

Entreprendre autrement. Lancement des trois Fonds régionaux d'investissement solidaire. par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes Entreprendre autrement Lancement des trois Fonds régionaux d'investissement solidaire par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes 14 h - Maison de la Région-Poitiers (86) *** Dossier de

Plus en détail

«SOUTENIR UNE ECONOMIE DE PROXIMITE POUR FAVORISER LA CREATION ET LE MAINTIEN D EMPLOIS NON DELOCALISABLES» FCP Insertion Emplois

«SOUTENIR UNE ECONOMIE DE PROXIMITE POUR FAVORISER LA CREATION ET LE MAINTIEN D EMPLOIS NON DELOCALISABLES» FCP Insertion Emplois «SOUTENIR UNE ECONOMIE DE PROXIMITE POUR FAVORISER LA CREATION ET LE MAINTIEN D EMPLOIS NON DELOCALISABLES» FCP Insertion Emplois INSERTION POITOU-CHARENTES ACTIVE Financeur solidaire pour l emploi, IPCA

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AUX CÔTÉS D INITIATIVE DOUBS TERRITOIRE DE BELFORT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU NORD FRANCHE-COMTÉ.

DOSSIER DE PRESSE AUX CÔTÉS D INITIATIVE DOUBS TERRITOIRE DE BELFORT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU NORD FRANCHE-COMTÉ. DOSSIER DE PRESSE LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGE AUX CÔTÉS D INITIATIVE DOUBS TERRITOIRE DE BELFORT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU NORD FRANCHE-COMTÉ 10 décembre 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA

Plus en détail

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes PREFET DE LA MARTINIQUE Un prèt pour les femmes, une garantie pour la banque PREFET DE LA MARTINIQUE

Plus en détail

Structure locale privilégiée pour le financement de la création, reprise et développement d entreprise

Structure locale privilégiée pour le financement de la création, reprise et développement d entreprise Structure locale privilégiée pour le financement de la création, reprise et développement d entreprise Sommaire 1. Les réseaux d affiliation 2. Zones géographique d intervention 3. Fonctionnement et organisation

Plus en détail

La fi nance au service des personnes, de l emploi et des territoires

La fi nance au service des personnes, de l emploi et des territoires La fi nance au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 29 033 emplois créés ou consolidés 6 172 projets financés 218 M mobilisés en concours financiers UNE MISSION

Plus en détail

Présentation. Picardie Active

Présentation. Picardie Active Présentation Picardie Active Des pratiques solidaires Favoriser le développement et financer l insertion par l économique. Faciliter l accès au crédit bancaire. Financer des structures d utilité sociale

Plus en détail

Corse Active Pour l Initiative

Corse Active Pour l Initiative Corse Active Pour l Initiative MEMBRE DES RÉSEAUX CONFÉRENCE DE PRESSE - CUNFERENZA DI STAMPA Jeudi 12 octobre 2017 - Ghjovi u 12 d Uttobre di u 2017 Empire Cowork Ajaccio - Aiacciu Corse Active pour l

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin FÉVRIER 2015 ENTREPRENEURS N 14 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Entreprendre au féminin 2 Réalisé dans le cadre d un partenariat avec France Active www.franceactive.org Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

FONDS DE PARTICIPATION JEREMIE LANGUEDOC-ROUSSILLON

FONDS DE PARTICIPATION JEREMIE LANGUEDOC-ROUSSILLON FONDS DE PARTICIPATION JEREMIE LANGUEDOC-ROUSSILLON I. Présentation de l action Dans le cadre de la politique de cohésion 2007/2013, la Région Languedoc-Roussillon a proposé que l initiative européenne

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE Année 2015

BILAN D ACTIVITE Année 2015 BILAN D ACTIVITE Année 2015 Le mot du Président Monsieur Alain ROCHET Depuis sa création en 1999 et après plus de 16 ans d activité, au travers des fonds Insertion, Création - Reprise - Croissance, NACRE,

Plus en détail

Critères d éligibilité

Critères d éligibilité Les futures entrepreneurs manquent souvent de fonds propres et un plan de financement bien calibré est une des clefs de la réussite d une nouvelle entreprise. Initiative Charente vous permet de renforcer

Plus en détail

Fiche presse. Conférence régionale «Économie sociale et solidaire» ; Signature de la convention d agrément. Le 10 juin 2015

Fiche presse. Conférence régionale «Économie sociale et solidaire» ; Signature de la convention d agrément. Le 10 juin 2015 Le 10 juin 2015 Fiche presse Conférence régionale «Économie sociale et solidaire» ; Signature de la convention d agrément Qu est-ce que l économie sociale et solidaire? Source : www.economie.gouv.fr/cedef/economie-sociale-et-solidaire

Plus en détail

Communication de M. DJE BI Irie. Directeur Général de l ENA de Côte d Ivoire. L Observatoire des Fonctions Publiques Africaines

Communication de M. DJE BI Irie. Directeur Général de l ENA de Côte d Ivoire. L Observatoire des Fonctions Publiques Africaines Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement L Observatoire des Fonctions Publiques Africaines Séminaire Conjoint CAFRAD/OFPA Sur la Clarification des Missions de

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke

Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke En complément au CA du 27 janvier 2016 Adoption au CA du 27 avril 2016 TABLE DES MATIÈRES I- Mise en contexte... 2 II- Services de

Plus en détail

Jeudi 10 novembre 2016 Les aides à la création, reprise

Jeudi 10 novembre 2016 Les aides à la création, reprise Jeudi 10 novembre 2016 Les aides à la création, reprise organisé par organisé par Christine ARNAUD 1. Phase «Emergence» Atelier «M imaginer créateur d entreprise» M imaginer créateur d entreprise Le bénéficiaire

Plus en détail

PRESENTATION. Le permis à un euro par jour AVEC CAUTION du Fonds de Cohésion Sociale

PRESENTATION. Le permis à un euro par jour AVEC CAUTION du Fonds de Cohésion Sociale PRESENTATION Le permis à un euro par jour AVEC CAUTION du Fonds de Cohésion Sociale 1 Le permis : une nécessité Contexte Les jeunes salariés sont toujours plus nombreux à travailler dans le cadre de contrats

Plus en détail

Nos indicateurs RSE 31/03/2014. La gouvernance REPORTING RSE 2013 / GOUVERNANCE. Références indicateurs RSE. GRENELLE 2 (2012) art R

Nos indicateurs RSE 31/03/2014. La gouvernance REPORTING RSE 2013 / GOUVERNANCE. Références indicateurs RSE. GRENELLE 2 (2012) art R Nos 31/03/2014 La gouvernance REPORTING 2013 / GOUVERNANCE INDICATEURS 2013 2012 art R 225-105 OCDE GRI 4 Les Administrateurs GOUV03 1 Nombre de Caisses locales 2 129 2 116 GOUV04 Nombre d'élus - Caisses

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE VOTRE ENTREPRISE JOUR 4

LE FINANCEMENT DE VOTRE ENTREPRISE JOUR 4 LE FINANCEMENT DE VOTRE ENTREPRISE JOUR 4 Un financement pour quels besoins? Besoins SUR 12 MOIS ET TTC Ressources Immobilisations incorporelles (fonds de commerce, frais d établissement, brevet, ) Immobilisations

Plus en détail

LOIRE ACTIVE DONNE LES MOYENS D AGIR AUX ENTREPRENEURS ENGAGÉS

LOIRE ACTIVE DONNE LES MOYENS D AGIR AUX ENTREPRENEURS ENGAGÉS LOIRE ACTIVE DONNE LES MOYENS D AGIR AUX ENTREPRENEURS ENGAGÉS Rapport d activité 2016 UNE ACTIVITÉ EN HAUSSE DE 30% André Borel Président de Loire Active LLoire Active est fière de vous présenter, 7 ans

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS ESS CONTRAT CORSE ASSOCIATION

CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS ESS CONTRAT CORSE ASSOCIATION CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS ESS CONTRAT CORSE ASSOCIATION En application de la délibération n 14/242 AC de l Assemblée de Corse approuvant le deuxième plan régional de soutien au secteur de l Economie

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2016 DU CREDIT COOPERATIF

RESULTATS ANNUELS 2016 DU CREDIT COOPERATIF Communiqué de presse 24 février 2017 RESULTATS ANNUELS 2016 DU CREDIT COOPERATIF Dans un contexte de taux d intérêt bas, le Crédit Coopératif maintient la progression de son produit net bancaire Avec un

Plus en détail

LE BUDGET ET LE SUIVI DE L ACTIVITÉ

LE BUDGET ET LE SUIVI DE L ACTIVITÉ ACPR 2016 LE BUDGET ET LE SUIVI DE L ACTIVITÉ LE BUDGET ET LE SUIVI DE L ACTIVITÉ L Autorité de contrôle prudentiel et de résolution dispose de moyens budgétaires spécifiques sous forme de contributions

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Gamme Gamme Complète complète FINES 2009 2009 NOS GARANTIES D EMPRUNT BANCAIRE NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE FAG Entreprise solidaire ou association FGIF Femme

Plus en détail

Corse Active & Initiative Corse Financeurs solidaires pour l emploi depuis plus de 15 ans

Corse Active & Initiative Corse Financeurs solidaires pour l emploi depuis plus de 15 ans Corse Active & Initiative Corse Financeurs solidaires pour l emploi depuis plus de 15 ans Synthèse du Rapport d Activité 2016 Le dispositif Corse Active est cofinancé par l Union Européenne Dispositifs

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke

Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke Adoptée le 27 avril 2016 Modifiée le 9 novembre 2016 TABLE DES MATIÈRES I- Mise en contexte... 2 II- Services de première ligne aux

Plus en détail

Découvrir la Banque de France

Découvrir la Banque de France Découvrir la Banque de France La Banque de France assure 3 missions principales Stratégie monétaire Stabilité financière Services à l économie Institution de la République Banque centrale nationale Entreprise

Plus en détail

Bilan d'activité des prêts nacre

Bilan d'activité des prêts nacre Bilan d'activité des prêts nacre 31/12/2011 Janvier 11 2 Source : SOMMAIRE L ACTIVITE PRÊTS NACRE 1. Chiffres clés 2009 à 2011 P. 4 2. Activité des prêts nacre du 01/01/11 au 31/12/11 P. 5 prêts nacre

Plus en détail

SENSIBILISATION, PROMOTION ET ACCOMPAGNEMENT DE LA TPE ET DE L'ESS

SENSIBILISATION, PROMOTION ET ACCOMPAGNEMENT DE LA TPE ET DE L'ESS 9 - ACTION ECONOMIQUE 91 - Interventions économiques transversales SENSIBILISATION, PROMOTION ET ACCOMPAGNEMENT DE LA TPE ET DE L'ESS 40.16 PROGRAMME(S) 91.17 - Economie sociale et solidaire 94.04 - TPE

Plus en détail

RESPONSABILITÉ SOCIALE & ENVIRONNEMENTALE CRÉDIT AGRICOLE DE LA TOURAINE ET DU POITOU

RESPONSABILITÉ SOCIALE & ENVIRONNEMENTALE CRÉDIT AGRICOLE DE LA TOURAINE ET DU POITOU RESPONSABILITÉ SOCIALE & ENVIRONNEMENTALE CRÉDIT AGRICOLE DE LA TOURAINE ET DU POITOU PACTE COOPÉRATIF & TERRITORIAL 2014 ca-tourainepoitou.fr ÉDITO S inscrire dans le Développement Durable, respecter

Plus en détail

En bref. Grandir autrement. c est d abord être responsable. c est également être pionnier

En bref. Grandir autrement.  c est d abord être responsable. c est également être pionnier En bref Juin 2013 Grandir autrement c est d abord être responsable c est également être pionnier c est enfin avoir et soutenir l esprit d entreprendre www.bpce.fr Le Groupe BPCE Deuxième groupe bancaire

Plus en détail

N 1605 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1605 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1605 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 8 avril 2009. PROPOSITION DE LOI visant à créer un livret d épargne

Plus en détail

Soutenir les initiatives de création d entreprises et d emplois sur notre territoire

Soutenir les initiatives de création d entreprises et d emplois sur notre territoire Soutenir les initiatives de création d entreprises et d emplois sur notre territoire L ACCOMPAGNEMENT ET LE FINANCEMENT des créateurs d entreprise La Plateforme Initiative accompagne les créateurs d entreprise

Plus en détail

Cahier des charges Expérimentation du référent de parcours

Cahier des charges Expérimentation du référent de parcours Cahier des charges Expérimentation du référent de parcours 1. Contexte de l'expérimentation Dans le cadre du Plan d action en faveur du travail social et du développement social, l Etat s est engagé à

Plus en détail

Les Garanties Solidaires Comment financer son projet avec les banques dans de bonnes conditions. 22 février 2011

Les Garanties Solidaires Comment financer son projet avec les banques dans de bonnes conditions. 22 février 2011 Les Garanties Solidaires Comment financer son projet avec les banques dans de bonnes conditions 22 février 2011 LES GARANTIES SOLIDAIRES Mme Sylvie ERRARD Conseillère régionale en charge de l Economie

Plus en détail

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes La contribution proposée par l Adie, au titre du microcrédit accompagné, souhaite mettre en avant le rôle très important de la création

Plus en détail

Un réseau associatif créé en 1988, constitué de 40 Fonds territoriaux répartis sur l ensemble du territoire national

Un réseau associatif créé en 1988, constitué de 40 Fonds territoriaux répartis sur l ensemble du territoire national Formation SAVARA Rhône- Alpes Active France Active Faire un premier diagnostic de la situation financière et orienter une association (ayant au moins un salarié) 13 et 14 décembre 2010 Avec le soutien

Plus en détail

Règlement n du 22 février 1988 relatif à la liquidité

Règlement n du 22 février 1988 relatif à la liquidité Les dernières modifications, apportées par l arrêté du 14 janvier 2009, sont mentionnées en bleu Règlement n 88 01 du 22 février 1988 relatif à la liquidité modifié par les règlements n 90 02 du 23 février

Plus en détail

Visite de l ADIE Association pour le droit à l initiative économique. Jeudi 12 mai Dossier de presse

Visite de l ADIE Association pour le droit à l initiative économique. Jeudi 12 mai Dossier de presse Visite de l ADIE Association pour le droit à l initiative économique Jeudi 12 mai 2016 Dossier de presse Préambule Dans la continuité des actions menées en direction des entreprises et des demandeurs d

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PARIS INITIATIVE ENTREPRISE

REGLEMENT INTERIEUR PARIS INITIATIVE ENTREPRISE REGLEMENT INTERIEUR PARIS INITIATIVE ENTREPRISE Adopté par l Assemblée Générale Extraordinaire du 15 décembre 1999 Modifié par l Assemblée Générale Extraordinaire du vendredi 26 mars 2004 Modifié par le

Plus en détail

Caritas Habitat : une foncière pour des. projets très sociaux

Caritas Habitat : une foncière pour des. projets très sociaux Caritas Habitat : une foncière pour des projets très sociaux Un besoin urgent d opérations immobilières très sociales Avec la création de Caritas Habitat, le Secours Catholique - Caritas France s engage

Plus en détail

Préparer l avenir 2. La mobilisation pour l emploi. L accès au logement page. L égalité des chances page. o Les maisons de l emploi et page 4

Préparer l avenir 2. La mobilisation pour l emploi. L accès au logement page. L égalité des chances page. o Les maisons de l emploi et page 4 Plan de cohésion sociale I Synthèse La mobilisation pour l emploi 2 Deuxième pilier o Une politique dynamique en faveur page 2 de l insertion professionnelle des jeunes o Les maisons de l emploi et page

Plus en détail

Les sociétés : Date de mise à jour : février 2013

Les sociétés : Date de mise à jour : février 2013 Date de mise à jour : février 2013 Les sociétés : - Coopératives d intérêt collectif pour l accession à la propriété sous forme de société anonyme, - SARL, les sociétés en commandite simple (SCS) et les

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS BASES LEGALES DESCRIPTIF DE L'INTERVENTION 9 - ACTION ECONOMIQUE Interventions économiques transversales 40.

EXPOSE DES MOTIFS BASES LEGALES DESCRIPTIF DE L'INTERVENTION 9 - ACTION ECONOMIQUE Interventions économiques transversales 40. 9 - ACTION ECONOMIQUE 91 - Interventions économiques transversales DISPOSITIF CROISSANCE 40.01 PROGRAMME(S) 91.11 - Développement des PME 91.13 - Internationalisation TYPOLOGIE DES CREDITS AA Programmes

Plus en détail

Sendrasoa, Vente d artisanat malgache

Sendrasoa, Vente d artisanat malgache Sendrasoa, Vente d artisanat malgache ADIE MAYOTTE Rapport semestriel // Janvier-Juin 2016 Le premier semestre 2016 aura été marqué par une importante crise sociale, qui a paralysé l économie de l île

Plus en détail

Appel a projets interne concernant l assistance technique FSE pour la période du 01 janvier 2015 au 31 décembre 2017

Appel a projets interne concernant l assistance technique FSE pour la période du 01 janvier 2015 au 31 décembre 2017 Programme Opérationnel National FSE 2014 / 2020 «pour l Emploi et l inclusion en Métropole» Axe 4 : Assistance technique OS 1: Piloter, coordonner, animer, évaluer le PON et appuyer sa mise en œuvre Appel

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 6 JUIN 2013 RÉUNION ACTIONNAIRES BRUXELLES BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT Réunion actionnaires BRUXELLES UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

5. Les expériences menées en faveur des populations les plus fragiles

5. Les expériences menées en faveur des populations les plus fragiles 5. Les expériences menées en faveur des populations les plus fragiles Comité consultatif du secteur financier Rapport 2012 57 Le CCSF, toujours particulièrement attentif à la situation des personnes dites

Plus en détail

Décision n 17-DCC-13 du 27 janvier 2017 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Finizy par la société Goldman Sachs Group

Décision n 17-DCC-13 du 27 janvier 2017 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Finizy par la société Goldman Sachs Group RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 17-DCC-13 du 27 janvier 2017 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Finizy par la société Goldman Sachs Group L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Projet de loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL

Projet de loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Projet de loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Paris, le 25 juillet 2013 Animation : Stéphane Couchoux, Avocat Associé * Version adoptée en Conseil

Plus en détail

«L entreprise est au cœur de l économie, il n y a pas de développement durable sans solidarité» RAPPORT D ACTIVITE

«L entreprise est au cœur de l économie, il n y a pas de développement durable sans solidarité» RAPPORT D ACTIVITE «L entreprise est au cœur de l économie, il n y a pas de développement durable sans solidarité» RAPPORT D ACTIVITE 2013 Sommaire LE MOT DU PRESIDENT 3 LA PLATEFORME UN OUTIL AU SERVICE DU TERRITOIRE LE

Plus en détail

Document de synthèse des outils de financement pour la création, transmission, innovation, croissance des entreprises

Document de synthèse des outils de financement pour la création, transmission, innovation, croissance des entreprises Avril 2009 Document de synthèse des outils de financement pour la création, transmission, innovation, croissance des entreprises **************************************** Principales sources : L annuaire

Plus en détail

Les aides et les réseaux

Les aides et les réseaux 126 Leguidedesmompreneurs Les aides et les réseaux d accompagnement pour les femmes Appartenir à un réseau renforce la confiance en soi, la transmission de savoir-faire, l échange d idées, et facilite

Plus en détail

Appel d offre : Accompagnement pour la candidature d Aquitaine Active dans la mise en œuvre et la gestion d une subvention globale

Appel d offre : Accompagnement pour la candidature d Aquitaine Active dans la mise en œuvre et la gestion d une subvention globale Appel d offre : Accompagnement pour la candidature d Aquitaine Active dans la mise en œuvre et la gestion d une subvention globale 1 Cahier des charges techniques 1. Objet de l appel d offre Accompagner

Plus en détail

Investissements d avenir fonds ville de demain. - Appel à manifestation d intérêt n 3. (échéance du 23 septembre 2016) -

Investissements d avenir fonds ville de demain. - Appel à manifestation d intérêt n 3. (échéance du 23 septembre 2016) - Investissements d avenir fonds ville de demain - Appel à manifestation d intérêt n 3 (échéance du 23 septembre ) - A l attention des porteurs de projets innovants sur le territoire de la métropole Nantes

Plus en détail

Le dispositif de l emploi accompagné

Le dispositif de l emploi accompagné Page 1 sur 6 Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Le dispositif de l emploi accompagné publié le : 03.01.17 Fiches pratiques du droit du travail L emploi

Plus en détail

Plateforme de Financement Participatif au service des Collectivités Locales

Plateforme de Financement Participatif au service des Collectivités Locales Plateforme de Financement Participatif au service des Collectivités Locales LE CONTEXTE Panne sèche des emprunts et crise de confiance Des collectivités en quête de nouvelles sources de financement 15Md

Plus en détail

CERTIFICATS MUTUALISTES DÉCOUVREZ UNE NOUVELLE FORME D INVESTISSEMENT DOCUMENT DE PRÉSENTATION, NON CONTRACTUEL À CARACTÈRE PUBLICITAIRE.

CERTIFICATS MUTUALISTES DÉCOUVREZ UNE NOUVELLE FORME D INVESTISSEMENT DOCUMENT DE PRÉSENTATION, NON CONTRACTUEL À CARACTÈRE PUBLICITAIRE. CERTIFICATS MUTUALISTES DÉCOUVREZ UNE NOUVELLE FORME D INVESTISSEMENT DOCUMENT DE PRÉSENTATION, NON CONTRACTUEL À CARACTÈRE PUBLICITAIRE. DÉCOUVRIR LES CERTIFICATS MUTUALISTES Les Certificats Mutualistes

Plus en détail

Contrat de ruralité pour le territoire de (nom 1 )

Contrat de ruralité pour le territoire de (nom 1 ) Contrat de ruralité pour le territoire de (nom 1 ) Etabli entre L Etat, représenté par le préfet de (département) et Le syndicat mixte de pôle d équilibre territorial et rural (nom), représenté par son

Plus en détail

Les nouveaux modes de financement des projets agricoles

Les nouveaux modes de financement des projets agricoles Les nouveaux modes de financement des projets agricoles Une alternative ou un complément de prêt bancaire pour financer son projet Intérêts pour le porteur de projet : - Elargir les modes de financement

Plus en détail

Une des missions du ministère en charge du tourisme : la définition de politiques permettant de faire progresser le taux de départ en vacances.

Une des missions du ministère en charge du tourisme : la définition de politiques permettant de faire progresser le taux de départ en vacances. Forum européen de l OITS L innovation dans les politiques touristiques 22-23 octobre 2015 Une des missions du ministère en charge du tourisme : la définition de politiques permettant de faire progresser

Plus en détail

Suivi du projet de Loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire

Suivi du projet de Loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Suivi du projet de Loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL** Paris, le 25 juillet 2013 (Dernière mise à jour : 12/11/2013) * Version adoptée par le Sénat

Plus en détail

L IFCIC. Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles L IFCIC

L IFCIC. Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles L IFCIC L IFCIC Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles L IFCIC 1) Historique et mission Mécanismes et moyens Secteurs, opérations et entreprises éligibles 2) 3) Quel types de crédit

Plus en détail

Projet de loi* relatif à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL

Projet de loi* relatif à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Projet de loi* relatif à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Animation : Stéphane Couchoux, Avocat Associé Aurore Beckius, Avocate * Version adoptée par le Sénat le 5 juin

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Prêt étudiant garanti par l Etat : un doublement des prêts accordés à la rentrée 2009

COMMUNIQUE DE PRESSE Prêt étudiant garanti par l Etat : un doublement des prêts accordés à la rentrée 2009 Paris, le 21 octobre 2009 COMMUNIQUE DE PRESSE Prêt étudiant garanti par l Etat : un doublement des prêts accordés à la rentrée 2009 Valérie Pécresse, Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

LE MARCHé DU CRéDIT AUX ENTREPRISES

LE MARCHé DU CRéDIT AUX ENTREPRISES LE MARCHé DU CRéDIT AUX ENTREPRISES Bilan au 1 er Semestre 2016 «Les entrepreneurs méritent la meilleure offre bancaire disponible sur le marché et adaptée à leur projet» Charles Marinakis Président et

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

LES PRINCIPES GENERAUX

LES PRINCIPES GENERAUX Lien internet : FSE - Fonds Social Européen en France LES PRINCIPES GENERAUX Une idée de projet, aussi intéressante soit-elle, ne suffit pas à garantir l obtention d un financement communautaire au titre

Plus en détail

Présentation I D E N T I T É. Le Travail Temporaire d Insertion. Agence d Emploi d Insertion Humaine & Solidaire au service de son Territoire

Présentation I D E N T I T É. Le Travail Temporaire d Insertion. Agence d Emploi d Insertion Humaine & Solidaire au service de son Territoire I D E N T I T É Agence d Emploi d Insertion Humaine & Solidaire au service de son Territoire 1 L E S I N T E R L O C U T E U R S INTEDEO Gérant Francis BULFERETTI Adresse : Allée Robert Schumann / 88110

Plus en détail

APPEL A PROJETS DLA DEPARTEMENTAL : LA REUNION

APPEL A PROJETS DLA DEPARTEMENTAL : LA REUNION Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Direction Régionale Caisse des Dépôts Région Réunion APPEL A PROJETS DLA DEPARTEMENTAL : 2017-2019 LA REUNION Mise

Plus en détail

Un fonds pour le financement des entreprises de l ESS

Un fonds pour le financement des entreprises de l ESS Un fonds pour le financement des entreprises de l ESS Dossier de presse Sommaire La Cress Paca lance un fonds pour le financement des entreprises de l ESS en collaboration avec la société de gestion A

Plus en détail

Chiffres Clés. Mai Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés. Mai Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Mai 2012 Les personnes handicapées et l emploi L obligation d emploi La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La

Plus en détail

PROJET. Entrée en vigueur : les dispositions du présent décret entrent en vigueur le 1 er janvier 2017

PROJET. Entrée en vigueur : les dispositions du présent décret entrent en vigueur le 1 er janvier 2017 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE P Ministère du Travail, de l'emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social Ministère des affaires sociales et de la santé PROJET Décret n du 2016 fixant le cahier des

Plus en détail

APPEL A PROJETS DLA TERRITORIAL DE GUYANE

APPEL A PROJETS DLA TERRITORIAL DE GUYANE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Caisse des Dépôts CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS DLA TERRITORIAL DE GUYANE 2017-2020 Mise en place d un Dispositif

Plus en détail

MILLIONS DE CLIENTS MÉTIERS PAYS CHIFFRES CLÉS 2016

MILLIONS DE CLIENTS MÉTIERS PAYS CHIFFRES CLÉS 2016 52 MILLIONS DE CLIENTS 50 PAYS 10 MÉTIERS CHIFFRES CLÉS 2016 PROFIL TOUTE UNE BANQUE POUR VOUS Grâce à son modèle de banque universelle de proximité l association étroite de ses banques de proximité avec

Plus en détail

Présentation des outils Bpifrance. Julien CANCIANI Chargé d Affaires Financement. Rencontres FIB 01 7 Juillet 2016

Présentation des outils Bpifrance. Julien CANCIANI Chargé d Affaires Financement. Rencontres FIB 01 7 Juillet 2016 Présentation des outils Bpifrance Julien CANCIANI Chargé d Affaires Financement Rencontres FIB 01 7 Juillet 2016 01. Qui sommes-nous? Tous les instruments publics de financement réunis Créé par la loi

Plus en détail

APPEL A PROJETS DLA REGIONAL LA REUNION

APPEL A PROJETS DLA REGIONAL LA REUNION Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Direction Régional de la Caisse des Dépôts et consignations Région Réunion APPEL A PROJETS DLA REGIONAL 2017-2019

Plus en détail

Structure et évolution des PEA bancaires au premier trimestre 2005

Structure et évolution des PEA bancaires au premier trimestre 2005 Structure et évolution des PEA bancaires au premier trimestre Sur la base des résultats de la dernière enquête trimestrielle menée par la Banque de France auprès des établissements bancaires, la valeur

Plus en détail

L épargne citoyenne, terreau fertile pour les projets solidaires

L épargne citoyenne, terreau fertile pour les projets solidaires L épargne citoyenne, terreau fertile pour les projets solidaires Par Séverin Husson, le 22/5/2017 à 05h01 Les Français ont déposé 1,3 milliard d euros sur des produits d épargne solidaire en 2016. La vague

Plus en détail

Service public de l emploi à La Réunion La mobilisation pour l emploi Jeudi 18 juin Dossier de Presse

Service public de l emploi à La Réunion La mobilisation pour l emploi Jeudi 18 juin Dossier de Presse Service public de l emploi à La Réunion La mobilisation pour l emploi Jeudi 18 juin 2015 Dossier de Presse Préambule Dominique Sorain, Préfet de La Réunion a réuni, ce jeudi 18 juin2015, le service public

Plus en détail

Service Public de l Emploi Départemental. 21 février 2017

Service Public de l Emploi Départemental. 21 février 2017 Service Public de l Emploi Départemental 21 février 2017 Ordre du jour Ouverture par Monsieur Pierre SOUBELET, Préfet des Hauts-de-Seine Présentation de la stratégie régionale pour la croissance, l emploi

Plus en détail

Un agrément. pour quoi faire. d utilité sociale. entreprise solidaire AGRÉMENT. entreprise solidaire d utilité sociale

Un agrément. pour quoi faire. d utilité sociale. entreprise solidaire AGRÉMENT. entreprise solidaire d utilité sociale AGRÉMENT entreprise solidaire d utilité sociale Un agrément entreprise solidaire d utilité sociale pour quoi faire #ESS economie-sociale-solidaire.gouv.fr un agrément, pour qui? Pour les entreprises de

Plus en détail

Programme Opérationnel FSE en Haute-Normandie

Programme Opérationnel FSE en Haute-Normandie Programme Opérationnel FSE en Haute-Normandie 2014-2020 DiRECCTE Haute-Normandie 11 décembre 2014 La DiRECCTE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de

Plus en détail

Devenir sociétaire, c est signer un contrat coopératif avec la banque. C est un engagement mutuel. Une responsabilité partagée.

Devenir sociétaire, c est signer un contrat coopératif avec la banque. C est un engagement mutuel. Une responsabilité partagée. Sociétaires D abord, pour favoriser le développement d une économie humaine. Qu il s agisse d entreprendre autrement, de proposer des logements décents pour tous, de développer l insertion des personnes

Plus en détail

FONCTION N 9 : ACTION ECONOMIQUE --- Sous-fonction n 91 : Interventions économiques transversales --- Programme n 04 : J exporte de Bourgogne ---

FONCTION N 9 : ACTION ECONOMIQUE --- Sous-fonction n 91 : Interventions économiques transversales --- Programme n 04 : J exporte de Bourgogne --- 2015 REGLEMENT D INTERVENTION DE LA REGION FONCTION N 9 : ACTION ECONOMIQUE Sous-fonction n 91 : Interventions économiques transversales Programme n 04 : J exporte de Bourgogne Actions annuelles Contrat

Plus en détail

Présentation des Orientations du PON FSE

Présentation des Orientations du PON FSE Présentation des Orientations 2016-2018 du PON FSE Les orientations 2016-2018 reposent sur plusieurs principes : la concentration des crédits une cohérence plus grande avec les autres dispositifs financés

Plus en détail

Groupama Rhône-Alpes Auvergne

Groupama Rhône-Alpes Auvergne Conférence de presse Résultats annuels 2015 Conférence de presse 1 er avril 2016-1/8 Lyon, le 1 er avril 2016 : excellent résultat 2015 après le succès de l émission des Certificats mutualistes Au lendemain

Plus en détail

LIMOUSIN ACTIF 20 ANS D INVESTISSEMENTS SOLIDAIRES

LIMOUSIN ACTIF 20 ANS D INVESTISSEMENTS SOLIDAIRES LIMOUSIN ACTIF 20 ANS D INVESTISSEMENTS SOLIDAIRES Rapport d activité 2016 Nadine Nadaud Présidente de Limousin Actif 1996-2016, 20 ans d accompagnement et de financement en proximité des territoires.

Plus en détail

soutenir les ENTREPRISES soutenir L EMPLOI, La Région s engage pour 1OOO EMPLOIS pour les JEUNES Réunionnais

soutenir les ENTREPRISES soutenir L EMPLOI, La Région s engage pour 1OOO EMPLOIS pour les JEUNES Réunionnais soutenir les ENTREPRISES soutenir L EMPLOI, La Région s engage pour Depuis 2010, notre politique régionale de développement économique a pour ambition de mieux soutenir les entreprises locales et également

Plus en détail

Renforcer le développemement économique et dynamiser l emploi

Renforcer le développemement économique et dynamiser l emploi RENFORCER LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DYNAMISER EMPLOI 2 Renforcer le développemement économique et dynamiser l emploi La priorité de l Etat en Lot-et-Garonne demeure la mobilisation en faveur de la

Plus en détail

EMPLOI/ECONOMIE CHANGER L EMPLOI SOCIAL ET SOLIDAIRE

EMPLOI/ECONOMIE CHANGER L EMPLOI SOCIAL ET SOLIDAIRE Insertion - formation - professionnalisation EMPLOI/ECONOMIE CHANGER L EMPLOI SOCIAL ET SOLIDAIRE DOSSIER DE PRESSE 21 OCTOBRE 2014 ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE 1 Sommaire CONTEXTE : CHIFFRES / RAPPEL

Plus en détail

CORRECTION BTS TERTIAIRES 2016 EPREUVE D ECO-DROIT

CORRECTION BTS TERTIAIRES 2016 EPREUVE D ECO-DROIT CORRECTION BTS TERTIAIRES 2016 EPREUVE D ECO-DROIT PARTIE ÉCONOMIQUE DÉFINITION DES CONCEPTS L épargne représente la part du revenu disponible des ménages qui n est pas utilisée en dépense de consommation.

Plus en détail

Le financement des projets collaboratifs par Bpifrance.

Le financement des projets collaboratifs par Bpifrance. Le financement des projets collaboratifs par Bpifrance. L exemple des Pôles de Compétitivité Sylvie Cogneau Direction de l International et de l Université de Bpifrance ULF Séminaire Innovation Beyrouth

Plus en détail