Parcours de soins dans la MRC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Parcours de soins dans la MRC"

Transcription

1 Dr FINIELZ Paul 06/2013 Parcours de soins dans la MRC Février 2012

2 qu est ce que la maladie rénale? destruction progressive des reins sans aucun signe ressenti par le patient quel est le rôle du rein? filtre le sang et élimine les déchets toxiques dans les urines fabrique des hormones (PA, Globules rouges, os)

3 La Maladie Rénale Chronique (MRC) est définie par la présence pendant plus de 3 mois de marqueurs d atteinte rénale (albuminurie, hématurie) ou une baisse de la filtration glomérulaire estimée (en dessous de 60 ml/mn/1,73 m2) Mal de Bright (début du XIX), urémie (début du XX)

4 La créatininémie est l estimateur de la fonction rénale (filtration glomérulaire) le plus employé. la formule du MDRD, la formule CKD-EPI: estiment le débit de filtration glomérulaire la créatinine augmente le débit de filtration glomerulaire (clairance) diminue = la fonction rénale se dégrade

5

6 Ile de la REUNION 01/2013 incidence (nouveaux patients) X 2,7/métropole prévalence (tous les patients): X 2,6/métropole 1406 dialysés (23 enfants) 46% centre lourd 19% en UAD 30% en AD 4% en dialyse péritonéale 366 transplantés rénaux Stade 5 de la MRC

7 Stade 5 de la MRC Nombre des dialysés et des greffés Evolution du nombre des dialysés et des greffés de la Réunion (valeur au 1er janvier) Années Nombre de dialysés observés nombre de greffés suivis à la Réunion

8

9 MRC 3 et 4 Stade 3 et 4 10% adultes DFG < 60 ml/mn ou X40 nombre de patients en MRC5 METROPOLE 3 millions REUNION 70000

10 Parcours de soins dépistage diagnostic évaluation initiale traitement suivi

11 Dépister la MRC Identifier la population à risque de maladie rénale chronique diabète (8,8%) hypertension artérielle traitée ou non âge > 60 ans obésité (IMC > 30 kg/m2) maladie cardio-vasculaire athéromateuse insuffisance cardiaque maladie de système ou auto-immune (lupus, vascularite, polyarthrite rhumatoïde ) affection urologique (uropathie obstructive, infections urinaires récidivantes ) antécédents familiaux de maladie rénale ayant évolué au stade d insuffisance rénale chronique exposition à des toxiques professionnels (plomb, cadmium, mercure, solvants organiques) traitement néphrotoxique antérieur (AINS au long cours, chimiothérapie, radiothérapie )

12 nombre de patients à dépister pour trouver une MRC (stade 3 à 5)

13 Diagnostic de la MRC Confirmer le caractère chronique lorsque les signes persistent pendant plus de 3 mois DFG < 60ml/min/1,73 m2 et/ou albuminurie et/ou hématurie et/ou leucocyturie et/ou anomalie morphologique à l échographie rénale

14 Evaluation de la MRC diagnostic étiologique évaluer le stade (3-5) évaluer évolutivité mettre en place ALD définir stratégie de traitement et modalité de surveillance adaptée au patient (programme personnalisé de soin)

15 Traitement de la MRC BUT du traitement - ralentir la progression de la MRC - prévenir le risque cardio vasculaire (15 fois plus d évenements CV stade 5/stade 3) - prévenir les complications de la MRC Information et éducation du patient Connaissance de la maladie, des traitements Apprentissage des mesures de néphroprotection, automédication, examens radiologiques, arrêt du tabac Autosurveillance : poids, pression artérielle Application de mesures hygiéno-diététiques : activité physique régulière, alimentation équilibrée et surveillance : apports caloriques (30 à 40 kcal/kg/j) apports en sel (< 6 g/j) apport en eau : proche 1,5 l/j, ni restreint, ni forcé, adapté à la soif et la diurèse apports en protéines : modérément restreints stade 3b, 4 et 5 Si besoin, consultation diététique, programme ETP, accompagnement psychosocial, prise en charge en réseau

16 Traitement médicamenteux et vaccinations Traitement classe antihypertenseur: Inhibiteur de l enzyme de conversion (ou ARA II si intolérance ou contre-indication) si albuminurie et / ou HTA Objectifs réduction de l albuminurie et de la pression artérielle : PAS < 140 mmhg et PAD < 90 mmhg en l absence de diabète sucré ou d albuminurie PAS < 130 mmhg et PAD < 80 mmhg si diabète sucré ou albuminurie persistante Intensification traitements (bithérapie, trithérapie) si les objectifs thérapeutiques ne sont pas atteints Prévention du risque cardio-vasculaire (lipides, risque thrombotique, aide médicamenteuse au sevrage tabagique) Vaccination contre la grippe, hépatite B

17 À partir du stade 3B (DFG < 45 ml/min/1,73 m2) Préservation du capital veineux Traitement des complications : anémie (recherche et traitement carence martiale associée ou autres déficits) troubles phosphocalciques (carence vitamine D, hyperphosphorémie, hypocalcémie, hyperparathyroïdie) rétention hydro-sodée, hyperkaliémie, acidose métabolique dénutrition A partir du stade 4 (DFG < 30ml/min/1,73m2 ) Préparation au traitement de suppléance, 1 an avant la date anticipée

18 Suivi de la MRC mise en place par le PPS consultations médecin généraliste et néphrologue régulièrement

19 34% des patients débutent l hémodialyse dans un contexte d urgence, 45,7% à la Réunion 20% des patients n ont jamais vu de néphrologue, 27% à la Réunion

Maladie rénale chronique de l adulte

Maladie rénale chronique de l adulte POINTS CRITIQUES DU PARCOURS DE SOINS Maladie rénale chronique de l adulte Dépister la maladie rénale chronique (MRC) Identifier la population à risque de maladie rénale chronique diabète hypertension

Plus en détail

Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte

Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Recommandations de l ANAES de 2002 17/09/10 1 Objectifs Aider le praticien à reconnaître -l insuffisance rénale -les marqueurs d atteinte

Plus en détail

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé Agence relevant du ministère de la santé La maladie rénale chronique Un risque pour bon nombre de vos patients Clés pour la dépister et ralentir sa progression

Plus en détail

Cœur et diabète Recommandations HAS SFC ALFEDIAM

Cœur et diabète Recommandations HAS SFC ALFEDIAM Recommandations HAS SFC ALFEDIAM Dr Eric Marsaudon Causes de mortalité des diabétiques 50 % Décès 40 65% à 75% de causes cardiovasculaires 30 20 10 0 Cardiopathie Ischémique Autre Cardiopathie Diabète

Plus en détail

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES QU EST-CE QUE LE MDRD? Il s agit d une formule permettant d estimer le débit de filtration glomérulaire et donc la fonction rénale La formule est la suivante :

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie rénale chronique R.E.I.N. Réseau Epidémiologique et Informatique en Néphrologie N W E S Insuffisance rénale chronique terminale : Prévalence Martinique 2010 500 HD (1000 pmh) 50 DP (100 pmh)

Plus en détail

Clairance de la créatinine basse

Clairance de la créatinine basse Clairance de la créatinine basse Conduite à tenir 17 Janvier 2015 XII ème Rencontre des Amicales de Paris Dr. X. Belenfant Réseau de Néphrologie en Ile de France Service de néphrologie CH Montreuil Clairance

Plus en détail

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins?

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins? Le VIH et vos reins Le VIH et vos reins Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Le VIH peut affecter vos reins et peut parfois causer une maladie rénale. Certains médicaments peuvent être dangereux pour

Plus en détail

Maladies rénales. Informations et conseils

Maladies rénales. Informations et conseils Ministère de la Santé et des Solidarités Informations et conseils Maladies rénales Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins.il contient des informations sur

Plus en détail

Réunion d information organisée par l Aura Paris et la Ligue Rein & Santé

Réunion d information organisée par l Aura Paris et la Ligue Rein & Santé R n 7 juillet 2009 _en direct Réunion d information organisée par l Aura Paris et la Ligue Rein & Santé L Aura Paris et la Ligue Rein & Santé ont organisé le 25 juin 2009 à l hôpital Notre dame du Bon

Plus en détail

«Je prends soins de mes reins, en connaissance de causes» Conférence santé - Ans. Dr. Luc Radermacher

«Je prends soins de mes reins, en connaissance de causes» Conférence santé - Ans. Dr. Luc Radermacher «Je prends soins de mes reins, en connaissance de causes» Conférence santé - Ans Dr. Luc Radermacher Plan Les reins sains. Les reins malades. Les symptômes. Les traitements. La prévention de l insuffisance

Plus en détail

Guide du parcours de soins Maladie Rénale Chronique de l adulte GUIDE DU PARCOURS DE SOINS. Maladie Rénale Chronique de l adulte

Guide du parcours de soins Maladie Rénale Chronique de l adulte GUIDE DU PARCOURS DE SOINS. Maladie Rénale Chronique de l adulte GUIDE DU PARCOURS DE SOINS Maladie Rénale Chronique de l adulte Février 2012 Guide téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé 2 avenue du Stade de France - F 93218 Saint-Denis La Plaine

Plus en détail

HTA d origine rénale parenchymateuse. Alexandre Karras Néphrologie HEGP

HTA d origine rénale parenchymateuse. Alexandre Karras Néphrologie HEGP HTA d origine rénale parenchymateuse Alexandre Karras Néphrologie HEGP INTRODUCTION Les néphropathies chroniques parenchymateuses sont la 1 ère cause d HTA secondaire (3 à 5 %) Toute HTA doit conduire

Plus en détail

Insuffisance Rénale Chronique Quel traitement en 2012?

Insuffisance Rénale Chronique Quel traitement en 2012? Insuffisance Rénale Chronique Quel traitement en 2012? Dr. X Belenfant Sr Néphrologie CH André Grégoire, Monteuil Réseau de Néphrologie d Ile de France Renif IRC : les 5 stades Stade e.dfg Clairance de

Plus en détail

Qu est-ce qu un facteur de risque?

Qu est-ce qu un facteur de risque? Edito Cette enquête est le fruit d une collaboration exemplaire de l Union Régionale des Médecins Libéraux et de l Union Régionale des Caisses d Assurance Maladie de Corse. Elle témoigne de la volonté

Plus en détail

- l exposition à des toxiques professionnels (plomb, cadmium, mercure)

- l exposition à des toxiques professionnels (plomb, cadmium, mercure) Un néphrologue nous explique les étapes de la maladie rénale Une lecture pour bien comprendre ce qui peut se passer après le dépistage Interview du Pr Didelot : Consultant en santé, auparavant néphrologue

Plus en détail

Suivi Médical : Recommandations

Suivi Médical : Recommandations Suivi Médical : Recommandations Dr MJ. PEREZ CHRU Montpellier Suivi médical Langage Vivre avec une microdélétion 22q11 Développement psycho-social cognitif Malformations : Suivi spécialisé Surveillance

Plus en détail

Le diabète. Qu est- ce que le

Le diabète. Qu est- ce que le Le diabète Le diabète est une maladie insidieuse et sournoise. La plupart des personnes qui entendent le mot diabète pensent tout de suite aux conséquences négatives que le diabète non contrôlé apporte.

Plus en détail

vous accompagner MSA Gironde La Prévention Edition 2016 Quelles actions? Pour qui? www.msa33.fr

vous accompagner MSA Gironde La Prévention Edition 2016 Quelles actions? Pour qui? www.msa33.fr vous accompagner MSA Gironde La Prévention Edition 2016 Quelles actions? Pour qui? www.msa33.fr La PRÉVENTION Un enjeu majeur pour la Santé des assurés agricoles et leur famille Le programme de prévention

Plus en détail

Adaptation posologique des médicaments à la fonction rénale

Adaptation posologique des médicaments à la fonction rénale Adaptation posologique des médicaments à la fonction rénale I. Insuffisance rénale... 1 II. Pourquoi adapter la posologie en cas d insuffisance rénale?... 2 III. Comment adapter la posologie en cas d Insuffisance

Plus en détail

Diabète et grossesse

Diabète et grossesse Diabète et grossesse I. Définition du diabète gestationnel Le diabète gestationnel (DG) est un trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant

Plus en détail

Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse

Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse Formation Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse Durée : 42 Heures Contexte : Ces 15 dernières années 47 personnes ont bénéficiées d une formation «dialyse» soit à peine 30 % de

Plus en détail

LES TRANSFORMATIONS OCCASIONNÉES PAR L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE AU SEIN D UNE ÉQUIPE

LES TRANSFORMATIONS OCCASIONNÉES PAR L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE AU SEIN D UNE ÉQUIPE LES TRANSFORMATIONS OCCASIONNÉES PAR L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE AU SEIN D UNE ÉQUIPE Equipe du Service de Néphrologie Dialyse Centre Hospitalier Métropole Savoie Chambéry Stéphane BALLY, praticien hospitalier

Plus en détail

Centre Hospitalier D Etampes

Centre Hospitalier D Etampes Centre Hospitalier D Etampes Offre des soins pour vos patients diabétiques En collaboration avec le réseau REVEDIAB SOMMAIRE AVEC LIENS CONSULTATION MEDICALE CONSULTATION DE DIETETIQUE CONSULTATION INFIRMIERE

Plus en détail

CAT devant une créatinine qui monte. EPU 29 avril 2009

CAT devant une créatinine qui monte. EPU 29 avril 2009 CAT devant une créatinine qui monte EPU 29 avril 2009 Cas clinique Mme C., 63 ans est hospitalisée le 18/11/05 pour insuffisance rénale aigue Antécédents : - DNID ancien et compliqué - cardiopathie ischémique

Plus en détail

ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT

ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT GUIDE MÉDECIN -1- SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 GUIDE MEDECIN ALD 8 - DIABETE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT... 4 I. BILAN INITIAL... 4 I.1.

Plus en détail

Structurer le dossier médical des diabétiques. Module FMC à distance ANCRED N 1

Structurer le dossier médical des diabétiques. Module FMC à distance ANCRED N 1 Structurer le dossier médical des diabétiques Module FMC à distance ANCRED N 1 1 Objectifs du module (1) Savoir analyser, et (2) Classer selon leur gravité dans le dossier médical, les informations collectées

Plus en détail

Néphropathie diabétique Qu est-ce qui fait souffrir le rein?: Comment ralentir la progression?

Néphropathie diabétique Qu est-ce qui fait souffrir le rein?: Comment ralentir la progression? Néphropathie diabétique Qu est-ce qui fait souffrir le rein?: Comment ralentir la progression? Dr. Etienne LARGER Hôtel Dieu de Paris UniversitéParis 5 et INSERM U 833 La néphropathie diabétique en chiffres.

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Informations et conseils

Informations et conseils MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Informations et conseils www.nephronaute.org Carte Néphronaute Mieux vivre avec une insuffisance rénale Nephronaute Card Coping better with renal failure

Plus en détail

DEPISTAGE, EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DE L INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE P. Bernadet-Monrozies, D. Ribes, D. Durand

DEPISTAGE, EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DE L INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE P. Bernadet-Monrozies, D. Ribes, D. Durand DEPISTAGE, EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DE L INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE P. Bernadet-Monrozies, D. Ribes, D. Durand L insuffisance rénale chronique est une maladie progressive et longtemps silencieuse.

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Le Cancer du rein Le cancer du rein représente 3% des cancers de l adulte. Il s agit du troisième cancer urologique après le cancer de prostate et celui de la vessie. L

Plus en détail

EQUILIBRE ACIDE- BASE. V.Moulaire Juin 2007

EQUILIBRE ACIDE- BASE. V.Moulaire Juin 2007 EQUILIBRE ACIDE- BASE V.Moulaire Juin 2007 Objectif Maintien de la concentration en ions H+ dans les secteurs extra et intra cellulaires Gazométrie artérielle Valeurs normales: ph = 7,38-7,42 PCO2 = 38

Plus en détail

Quand le montrer au néphrologue?

Quand le montrer au néphrologue? Le diabétique néphropathe n : Quand le montrer au néphrologue? Journée e ANCA Le Puy en Velay, 8 juin 2007 Pierre-Yves Benhamou, CHU Grenoble 1 Le diabétique néphropathe n : Quels sont les enjeux? En présence

Plus en détail

14/03/2011. Rein du sujet âgé. 11 mars 2011

14/03/2011. Rein du sujet âgé. 11 mars 2011 Rein du sujet âgé 11 mars 2011 1 2 3 Rôles du rein Elimination des déchets(proteines ) Equilibre acide-base Equilibre hydroélectrolique Homéostasie phosphocalcique Régulation de l hématopoïèse Régulation

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

Prise en charge du risque cardio-vasculaire chez le patient VIH. Evaluation du risque individuel

Prise en charge du risque cardio-vasculaire chez le patient VIH. Evaluation du risque individuel Evaluation du risque individuel 1) Evaluation du risque cardio-vasculaire global selon le modèle de risque Framingham. 2) Calcul du nombre de facteurs de risque cardio-vasculaires (selon AFSSAPS 2005)

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 23 ÉVALUATION DE

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE. A-Définition physiologique FG < 80 ml/min/1.73m2 de S

INSUFFISANCE RENALE. A-Définition physiologique FG < 80 ml/min/1.73m2 de S INSUFFISANCE RENALE A-Définition physiologique FG < 80 ml/min/1.73m2 de S B-Détection Sont Accessibles seulement en milieu spécialisé : des mesures vraies de la FG : ex : (Clairance de l inuline, CrEDTA)

Plus en détail

Pathologie du Rein. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.)

Pathologie du Rein. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Pathologie du Rein Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Le rein normal 1700 l de sang > 1 l d urine Homéostasie du milieu liquide Rôle endocrine: Erythropoïétine

Plus en détail

POUSSEE HYPERTENSIVE

POUSSEE HYPERTENSIVE POUSSEE HYPERTENSIVE DEFINITION L HTA est une élévation de la pression artérielle (PA) supérieure à 140 MMHG/90MMHG L HTA sévère est une élévation de la PA>180MMHG/110MMHG Exception chez la femme enceinte

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Mai 2011. Service Evaluation des actes professionnels

NOTE DE CADRAGE. Mai 2011. Service Evaluation des actes professionnels NOTE DE CADRAGE Dosage de la créatininémie, évaluation du débit de filtration glomérulaire et rapport albuminurie/créatininurie dans le diagnostic de l insuffisance rénale chronique Mai 2011 Service Evaluation

Plus en détail

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013 10 défis pour le médecin de famille Divulgation de conflits d intérêt potentiel Modérateur / conférencier / comité aviseur

Plus en détail

Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique

Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique Dominique Chauveau Néphrologie et Immunologie Clinique CHU Rangueil, Toulouse Centre de Compétences «Maladies auto immunes» de Midi Pyrénées

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET MALADIES RÉNALES CHRONIQUES

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET MALADIES RÉNALES CHRONIQUES CHAPITRE 15 Item 261 INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET MALADIES RÉNALES CHRONIQUES UE 8. Circulation - Métabolismes N 261. Insuffi sance rénale chroniue chez l adulte et l enfant OBJECTIFS Défi nir le stade

Plus en détail

M Buisson, JP Dumas, M Duong, L Piroth, B Martha, M Grappin, P Chavanet, H Portier

M Buisson, JP Dumas, M Duong, L Piroth, B Martha, M Grappin, P Chavanet, H Portier Intérêt de l épreuve d effort musculaire dans le dépistage de la cytopathie mitochondriale chez des patients traités par inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse du VIH: étude pilote de 43

Plus en détail

ALIMENTATION et NEPHROPATHIES

ALIMENTATION et NEPHROPATHIES ALIMENTATION et NEPHROPATHIES Intérêt de la diététique : Empêcher l installation d une dénutrition Ralentir la vitesse de détérioration de la fonction rénale Préservation de l équilibre hydroélectrique

Plus en détail

Cas pratiques Insuffisance rénale chronique. Anne-Sophie SIPERT ANEPC/SFPC Avril 2013

Cas pratiques Insuffisance rénale chronique. Anne-Sophie SIPERT ANEPC/SFPC Avril 2013 Cas pratiques Insuffisance rénale chronique Anne-Sophie SIPERT ANEPC/SFPC Avril 2013 1 Cas n 1 Mr Ampère 67 ans artisan plombier à la retraite [1,75 m/70 Kg] fréquente votre officine. Il est suivi par

Plus en détail

Séminaire de formation continue Commission de Pédagogie Société de Néphrologie C.U.E.N 17-18 Mars 2005 Suivi de Transplanté Rénal.

Séminaire de formation continue Commission de Pédagogie Société de Néphrologie C.U.E.N 17-18 Mars 2005 Suivi de Transplanté Rénal. Séminaire de formation continue Commission de Pédagogie Société de Néphrologie C.U.E.N 17-18 Mars 2005 Suivi de Transplanté Rénal Evaluation Résultats de l analyse de 57 questionnaires auto-administrés

Plus en détail

La maladie de Berger Néphropathie à IgA

La maladie de Berger Néphropathie à IgA Néphropathie à IgA La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer

Plus en détail

Cas clinique. Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD

Cas clinique. Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD François VIDAL Cas clinique Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD Dyslipidémie HTA traitée Gonarthrose bilatérale invalidante Capsulite

Plus en détail

Éditorial. le diabète? le diabète? Qu est-ce que

Éditorial. le diabète? le diabète? Qu est-ce que le BA-ba! Éditorial «Je suis diabétique et on m a dit que mes reins étaient malades ou qu ils pouvaient le devenir si mon traitement n était pas adéquat. Comment faire pour éviter que mes reins deviennent

Plus en détail

HEMODIALYSE SURVEILLANCE DES BACTERIEMIES ET DES INFECTIONS LIEES À L ACCÈS VASCULAIRE

HEMODIALYSE SURVEILLANCE DES BACTERIEMIES ET DES INFECTIONS LIEES À L ACCÈS VASCULAIRE HEMODIALYSE SURVEILLANCE DES BACTERIEMIES ET DES INFECTIONS LIEES À L ACCÈS VASCULAIRE GUIDE DE L UTILISATEUR A L INTENTION DES INFIRMIÈRES RESPONSABLES DE LA SURVEILLANCE CENTRES D HÉMODIALYSE DU CANTON

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L INSUFFISANCE RENALE

DIAGNOSTIC DE L INSUFFISANCE RENALE DIAGNOSTIC DE L INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE CHEZ L ADULTE Septembre 2002 Service des recommandations et références professionnelles Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous

Plus en détail

Éducation thérapeutique de l adulte en insuffisance rénale chronique avancée

Éducation thérapeutique de l adulte en insuffisance rénale chronique avancée UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES Année 2012 Thèse N 119 /12 Éducation thérapeutique de l adulte en insuffisance rénale chronique avancée THESE PRESENTEE ET

Plus en détail

Programme personnalisé de soins (PPS)

Programme personnalisé de soins (PPS) Programme personnalisé de soins (PPS) FÉVRIER 2012 Définition et objectifs Le PPS est un outil opérationnel proposé aux professionnels de santé pour organiser et planifier le parcours de soins des personnes

Plus en détail

Méthodes d explorations de la fonction rénale Intérêt et limites des formules permettant d estimer la fonction rénale

Méthodes d explorations de la fonction rénale Intérêt et limites des formules permettant d estimer la fonction rénale Méthodes d explorations de la fonction rénale Intérêt et limites des formules permettant d estimer la fonction rénale Bertrand DUSSOL Faculté de Médecine - Marseille Septembre 2010 Moyens pour évaluer

Plus en détail

FILTRATION GLOMERULAIRE DEBIT SANGUIN RENAL

FILTRATION GLOMERULAIRE DEBIT SANGUIN RENAL FILTRATION GLOMERULAIRE DEBIT SANGUIN RENAL Martin FLAMANT Service d explorations fonctionnelles - CHU Bichat, Paris FILTRATION GLOMERULAIRE... 1 DEBIT SANGUIN RENAL... 1 I. GENERALITES... 2 I.1. Anatomie

Plus en détail

Troubles du rein. Troubles du rein. Information pour survivants d un cancer pédiatrique. Fiche no 16. 1 888 939-3333 cancer.ca

Troubles du rein. Troubles du rein. Information pour survivants d un cancer pédiatrique. Fiche no 16. 1 888 939-3333 cancer.ca Certains agents chimiothérapeutiques peuvent affecter les reins. Les reins décomposent de nombreux agents chimiothérapeutiques et les évacuent du corps. Lors de leur décomposition, ces médicaments peuvent

Plus en détail

LA MRC ET LE MG: LA MALADIE RENALE CHRONIQUE ET LE MEDECIN GENERALISTE

LA MRC ET LE MG: LA MALADIE RENALE CHRONIQUE ET LE MEDECIN GENERALISTE LA MRC ET LE MG: LA MALADIE RENALE CHRONIQUE ET LE MEDECIN GENERALISTE Expert: DR EL ESPER Animatrices: Dr TSIN V. et Dr TURQUIER C. Marcelcave, mardi 18 octobre 2011 ENJEUX DE LA MRC MRC FREQUENTE et

Plus en détail

Les Syndromes en Néphrologie

Les Syndromes en Néphrologie Les Syndromes en Néphrologie Définition Ensemble de signes et de symptômes (modifications morphologiques, fonctionnelles et/ou biochimiques) relevant de plusieurs étiologies rénales Type de néphropathies

Plus en détail

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent Juillet 2007 Juillet 2007 1 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

DIABETE SUCRE. EPIDEMIOLOGIE ET PRISE EN CHARGE Professeur Saïd Nour DIOP

DIABETE SUCRE. EPIDEMIOLOGIE ET PRISE EN CHARGE Professeur Saïd Nour DIOP DIABETE SUCRE EPIDEMIOLOGIE ET PRISE EN CHARGE Professeur Saïd Nour DIOP RAPPELS 1- DEFINITION DU DIABÈTE SUCRÉ Etat d hyperglycémie chronique Par déficit en insuline (absolu ou relatif) Facteurs génétiques

Plus en détail

Diagnostic de l insuffisance rénale chronique chez l adulte. Recommandations

Diagnostic de l insuffisance rénale chronique chez l adulte. Recommandations Diagnostic de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Recommandations Septembre 2002 Service des recommandations et références professionnelles 1 Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction

Plus en détail

12 mars 2015. Contacts: 193 rue A.bénébig Téléphone : 26 90 90 Haut Magenta Mobilis : 78 04 22 / 75 65 54. 98804 Nouméa Cedex. http://www.resir.

12 mars 2015. Contacts: 193 rue A.bénébig Téléphone : 26 90 90 Haut Magenta Mobilis : 78 04 22 / 75 65 54. 98804 Nouméa Cedex. http://www.resir. 12 mars 2015 Dossier de presse Contacts: Cécile CAILLABA et Caroline FLORIT Coordinatrices 193 rue A.bénébig Téléphone : 26 90 90 Haut Magenta Mobilis : 78 04 22 / 75 65 54 BP 12892 contact@resir.nc 98804

Plus en détail

Parcours de santé des diabétiques de type 2. Docteur Mustapha MOULLA Docteur Rémi UNVOIS

Parcours de santé des diabétiques de type 2. Docteur Mustapha MOULLA Docteur Rémi UNVOIS Parcours de santé des diabétiques de type 2 Docteur Mustapha MOULLA Docteur Rémi UNVOIS Parcours de santé des diabétiques de type 2 Le diabète :une maladie générale qui implique la plupart des Professionnels

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe LE DIABETE SUCRE EST DEFINI EN DEHORS DE TOUT EPISODE DIABETOGENE : 1.26 g/l SOIT 7 mmol/l PREVALENCE DU DIABETE DE TYPE 2 EN FRANCE METROPOLITAINE 3.4 % AGE = 63 ANS HOMMES = 54% 25% > 75 ans OUTRE MER

Plus en détail

Prévenir... l excès de cholestérol

Prévenir... l excès de cholestérol Prévenir... l excès de cholestérol 11 Apprenons à connaître cet ennemi : le cholestérol... Qu est-ce que c est? C est une graisse naturelle, indispensable à l organisme. En particulier, c est un constituant

Plus en détail

Traitement du diabète de type 2 chez l insuffisant rénal chronique

Traitement du diabète de type 2 chez l insuffisant rénal chronique Traitement du diabète de type 2 chez l insuffisant rénal chronique Dominique JOLY Néphrologie Transplantation Hôpital Necker Epidémiologie Diabétiques de type 2 avec néphropathie en France ENTRED 2007

Plus en détail

SYMPTOMATOLOGIE DES URINES

SYMPTOMATOLOGIE DES URINES SYMPTOMATOLOGIE DES URINES OBJECTIFS SPECIFIQUES : A la fin du cours les étudiants de l année commun (infirmier ou sage femme) devront être capable de : 1- Décrire la physiologie de système urinaire 2-

Plus en détail

MON PARCOURS PRÉVENTION. L offre de prévention du RSI tout au long de votre vie

MON PARCOURS PRÉVENTION. L offre de prévention du RSI tout au long de votre vie L offre de prévention du RSI tout au long de votre vie Sommaire Présentation... 3 Grossesse et enfance... 4 Jeunes adultes et adultes...5 Jeunes seniors et retraités... 6 Calendrier simplifié des vaccinations...7

Plus en détail

La radiographie de thorax est normale ainsi que l échographie rénale.

La radiographie de thorax est normale ainsi que l échographie rénale. Dossier 1 Monsieur B., 72 ans, est hospitalisé en urgence pour confusion mentale. Ses antécédents sont marqués par un infarctus du myocarde antérieur étendu en avril 1998, un œdème aigu du poumon en mai

Plus en détail

PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3

PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3 PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3 Madame Rose V, 62 ans, comptable, vient vous consulter dans le cadre du suivi d un diabète de type 2 traité depuis 11 ans, ainsi qu une HTA traitée depuis 8 ans. C est

Plus en détail

FORMULAIRE DE PRE INSCRIPTION CENTRE DE FORMATION AMIENS

FORMULAIRE DE PRE INSCRIPTION CENTRE DE FORMATION AMIENS olivierducloshcas@gmail.com ou duclos.olivier@neuf.fr FORMULAIRE DE PRE INSCRIPTION CENTRE DE FORMATION AMIENS RENSEIGNEMENTS NOM : Date de Naissance : / /19 Prénom : Lieu de Naissance : Dept : Adresse

Plus en détail

Traitement de l insuffisance rénale chronique terminale: Place de la greffe de donneur vivant

Traitement de l insuffisance rénale chronique terminale: Place de la greffe de donneur vivant Traitement de l insuffisance rénale chronique terminale: Place de la greffe de donneur vivant Pr Maryvonne Hourmant Service de Néphrologie-Immunologie clinique. CHU de Nantes Le constat Coût du traitement

Plus en détail

HTA : que faire? Vincent LAFAY Sce Cardiologie / Hôpital Nord Sce Médecine du Sport / Hôpital Salvator MARSEILLE

HTA : que faire? Vincent LAFAY Sce Cardiologie / Hôpital Nord Sce Médecine du Sport / Hôpital Salvator MARSEILLE HTA : que faire? Vincent LAFAY Sce Cardiologie / Hôpital Nord Sce Médecine du Sport / Hôpital Salvator MARSEILLE Prise en charge HTA 5 objectifs Faire le diagnostic Identifier les HTA secondaires Evaluer

Plus en détail

Soirée Médicale : 19/11/205

Soirée Médicale : 19/11/205 Nouveautés dans la prise en charge des patients Diabétiques au CH de Montélimar Soirée Médicale : 19/11/205 Dr Sawsan Olivieri Service de Diabétologie Endocrinologie Sawsan.olivieri@ch-montelimar.fr Tél

Plus en détail

Gabriel Choukroun. Nephrology Internal medicine - Dialysis Transplantation Department CHU Amiens UMR 1088 - INSERM

Gabriel Choukroun. Nephrology Internal medicine - Dialysis Transplantation Department CHU Amiens UMR 1088 - INSERM ALICE - PROTECT Analyse Longitudinale Informatisée de Cohorte Evaluant la PROtéinurie, la Tension et les Evènements Cardiovasculaires et rénaux chez les diabétiques de Type 2 Gabriel Choukroun Nephrology

Plus en détail

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé Professeur Michèle Kessler CHU de Nancy et réseau Néphrolor L une des applications de la télémédecine est la télésurveillance à domicile,

Plus en détail

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Module Optionnel MG Module Optionnel MG Pr P. HOFLIGER La prévention Cardio-vasculaire Elle se conçoit à deux niveaux : Prévention primaire : patients sans

Plus en détail

Insuffisance rénale aiguë. Vienne 20.3.2014 Dr P. HALLONET

Insuffisance rénale aiguë. Vienne 20.3.2014 Dr P. HALLONET Insuffisance rénale aiguë Vienne 20.3.2014 Dr P. HALLONET Cas clinique Mr D. âgé de 75ans 1,75m et 82kg Antécédents : HTA, dyslipidémie, insuffisance rénale chronique (créatinine 180 µmol/l soit MDRD 34

Plus en détail

L insuffisance rénale chronique chez le chat TRAITEMENT DES REINS. au jour le jour

L insuffisance rénale chronique chez le chat TRAITEMENT DES REINS. au jour le jour L insuffisance rénale chronique chez le chat TRAITEMENT DES REINS au jour le jour Le traitement des reins au jour le jour Lorsque votre chat souffre d insuffisance rénale TRAITEMENT L insuffisance rénale

Plus en détail

Sémiologie pancréatique

Sémiologie pancréatique Sémiologie pancréatique Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Pancréas Sémiologie Examens complémentaires:

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

Complications associées au VIH et aux traitements antirétroviraux : «comorbidités»

Complications associées au VIH et aux traitements antirétroviraux : «comorbidités» Complications associées au VIH et aux traitements antirétroviraux : «comorbidités» Recommandations 2010 Jean-Paul VIARD Hôtel-Dieu de Paris LIPODYSTROPHIE Lipodystrophie ~50% des patients sont considérés

Plus en détail

39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle

39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle 39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle FORUM MEDICAL LYONNAIS Dr Bernard Colle Conflits d intérêts Pas de conflit d intérêts pour cette présentation Sur les 5 dernières années:

Plus en détail

Aucun conflit d intérêt

Aucun conflit d intérêt HISTOIRE THERAPEUTIQUE D UN PATIENT DIABETIQUE DE TYPE 2 Dr HALTER Charles Praticien Hospitalier Endocrinologue 02/12/2011 Aucun conflit d intérêt Homme de 51 ans Antécédents familiaux : diabète type 2

Plus en détail

Diabète et maladie rénale chronique

Diabète et maladie rénale chronique Diabète et maladie rénale chronique Qu'est-ce que le diabète? Le diabète, parfois aussi appelé diabète sucré, est un état qui se produit lorsque votre corps ne fabrique pas assez d'insuline ou lorsqu'il

Plus en détail

Continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient diabétique sortant : expérience du service de diabétologie.

Continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient diabétique sortant : expérience du service de diabétologie. Mme Nathalie GROUAS, IDE service de Diabétologie Dr SANGUIN, Médecin Diabétologue Dr Anne-Marie CAMINONDO, Pharmacien Dr Annie ATHOUEL, Pharmacien Continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient

Plus en détail

ESTIMATION DE LA FONCTION RENALE PAR LA FORMULE DU MDRD SIMPLIFIE AU CHU DE RENNES MDRD PRATIQUE

ESTIMATION DE LA FONCTION RENALE PAR LA FORMULE DU MDRD SIMPLIFIE AU CHU DE RENNES MDRD PRATIQUE ESTIMATION DE LA FONCTION RENALE PAR LA FORMULE DU MDRD SIMPLIFIE AU CHU DE RENNES MDRD PRATIQUE EVOLUTION D UNE NEPHROPATHIE 100 % 50 % Néphrons résiduels DFG Créatinine plasmatique 10 ml/min Début néphropathie

Plus en détail

Evaluation des Tendances

Evaluation des Tendances Etude Clinique Bilan de fin d étude, août 2002 1 Evaluation clinique du système de télémédecine DIATELIC chez les patients traités par dialyse péritonéale à domicile Pierre-Yves Durand Evaluation des Tendances

Plus en détail

Indications des appareillages respiratoires de domicile.

Indications des appareillages respiratoires de domicile. Indications des appareillages respiratoires de domicile. Du relaxateur de pression au ventilateur. Dr Jésus Gonzalez Bermejo Pneumologie et réanimation médicale UARD : Unité d appareillage Respiratoire

Plus en détail

VASCULAIRES et ce, au moins aux périodes clés de la vie de la femme : - Première contraception - Grossesse - Ménopause

VASCULAIRES et ce, au moins aux périodes clés de la vie de la femme : - Première contraception - Grossesse - Ménopause Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de mortalité chez la femme dans le monde occidental. C est la raison pour laquelle il faut favoriser : 1 la PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE CHEZ LA FEMME.

Plus en détail

Agir aujourd hui pour prévenir les maladies de demain. 10 juin 2008 Centre International des Congrès à Metz

Agir aujourd hui pour prévenir les maladies de demain. 10 juin 2008 Centre International des Congrès à Metz Agir aujourd hui pour prévenir les maladies de demain 10 juin 2008 Centre International des Congrès à Metz Point sur le cancer de la vessie : dépistage précoce et santé au travail Dr Maria GONZALEZ Centre

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

Insuffisance rénale. Définition. o Insuffisance rénale aiguë

Insuffisance rénale. Définition. o Insuffisance rénale aiguë Insuffisance rénale Définition o Insuffisance rénale aiguë Se traduit par un brusque arrêt de la filtration des déchets du sang et de la production d urine. Associée à un déséquilibre de l organisme en

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail