L évaluation : une démarche d amélioration

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L évaluation : une démarche d amélioration"

Transcription

1 Sylvain Boude Responsable du Pôle Service à Domicile T: L évaluation : une démarche d amélioration

2 Cadre réglementaire de l évaluation

3 Loi n du 2 janvier 2002 Loi n du 2/01/2002 : rénovant l action sociale et médico-sociale Objectif : organiser sur un même plan l ensemble des structures intervenant auprès de publics «fragiles» tout en valorisant leurs spécificités Orientations majeures de la loi : Création d un dispositif d autorisation et de planification, avec les SOSMS Obligation d évaluation interne et évaluation externe Renforcement des pouvoirs de contrôle Aménagement des instruments de coopération Unification du droit des établissements sociaux et médico-sociaux

4 Principes de la loi Promouvoir le droit des personnes au travers de 7 outils Livret d accueil Charte des droits et libertés de la personne accueillie Contrat de séjour Personne qualifiée Conseil de la Vie Sociale Règlement de fonctionnement Projet d établissement et de service Coordination des intervenants Évaluation interne et externe des activités et de la qualité des prestations Développement des systèmes d informations Organisation financière, budgétaire et tarifaire Qualification et formation des professionnels

5 Loi Loi du 15/05/2007 : mise en œuvre de l évaluation dans les établissements et services visés (art. L du CASF) Cette loi fixe le contenu du cahier des charges pour l évaluation externe des activités et de la qualité des prestations des ESSMS L évaluation interne et externe doivent porter sur le même champ L évaluation doit porter sur l effectivité des droits des usagers Conformément aux dispositions de l article L du CASF «les établissements et services mentionnés à l article L procèdent à l évaluation de leurs activités ( ) par un organisme extérieur habilité (liste établie par l ANESM) Résultats de l évaluation interne sont communiqués tous les 5 ans à l autorité ayant délivré l autorisation Les résultats sont pris en compte pour le renouvellement de l autorisation de l établissement ou du service (Art. L et L.313-5)

6 Evolutions liés à la loi ASV La Loi n du 28 décembre 2015 relative à l adaptation de la société au vieillissement L ensemble des services autrefois agréés sont réputés autorisés (avec une partie de l activité qui peut rester sur l agrément ou la déclaration) Ils conservent leur zone d intervention sur le département Les outils de la loi sont désormais applicables, notamment : Le livret d accueil La charte des droits et libertés de la personne accueillie Le document individuel de prise en charge Le règlement de fonctionnement Le projet de service Obligation de répondre à un nouveau cahier des charges national

7 Evolutions liés à la loi ASV Obligation d évaluation interne tous les 5 ans (3 par autorisation) Obligation d évaluation externe tous les 7 ans (2 par autorisation) Obligation d évaluation externe au moment où l agrément aurait pris fin (date théorique 5 ans après l obtention de l agrément) il est précisé que cette obligation ne peut intervenir dans les deux ans suivant la date de promulgation de la loi. Ainsi, l évaluation devra donc être conduite en 2018 ou 2019 pour les services dont l agrément arrive à échéance en 2016 ou 2017.

8 Qu est-ce qu une évaluation interne/externe

9 Introduction sur l évaluation L évaluation constitue une démarche de meilleure compréhension d un établissement ou service dans toute sa complexité et permet de concevoir des pistes de progrès dans le souci d améliorer les pratiques et la qualité des prestations. Objectifs : faire un état des lieux des forces et faiblesses du service tout en réfléchissant aux actions d amélioration visant à assurer une qualité de la prise en charge des usagers.

10 Introduction sur l évaluation L évaluation est une dynamique continue qui : Offre une occasion de réfléchir sur ses pratiques Donne du sens aux actions et à l engagement des professionnels dans l accompagnement des bénéficiaires Participe à l amélioration de la qualité de la structure

11 Objectifs et responsabilités de l évaluation La loi centre l attention sur l évaluation des activités des institutions et sur la qualité de leurs prestations (art.l.312-8). Cette loi prévoit en effet une évaluation en 2 temps. Le contrôle des établissements se fait par le biais d inspections des services de l Etat, de l Agence Régionale de Santé et/ou du département, dans le cadre décrit par le Code de l Action Sociale et des familles et de le Code de la Santé Publique. L ANESM (Agence Nationale de l Evaluation et de la qualité des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux) a établi deux cahiers des charges : Evaluation interne (réalisée par la structure) les établissements sont obligés d évaluer la qualité des prestations qu ils fournissent en suivant les recommandations de l ANESM. Les résultats de l auto-évaluation doivent être communiqués tous les 5 ans aux autorités compétentes. Celle-ci étant fortement liée au projet institutionnel et visant à l amélioration des pratiques Évaluation externe par des organismes habilités, chargés de contrôler la qualité de la prise en charge et le respect des chartes concernant les droits et la participation des usagers dans leurs accompagnement.

12 Domaines de l évaluation interne Les axes évalués lors de l évaluation interne : La garantie des droits individuels et la participation des usagers Le respect des personnes La participation des usagers à leur accompagnement L association des usagers à l évolution du fonctionnement du service La prévention des risques La maltraitance Les risques inhérents à la situation de vulnérabilité des personnes Les risques professionnels Les effets constatés pour les usagers Le respect des habitudes de vie L autonomie décisionnelle et fonctionnelle de la personne La participation sociale et/ou professionnelle et les liens avec l entourage La relation entre les professionnels et les usagers La continuité de l accompagnement et la coordination des interventions La cohérence des actions du service La continuité et la diversité des interventions auprès de la personne

13 Domaines de l évaluation externe Appréciation globale Missions Ex: Convention tripartite, Agrément, CPOM, projet de service Amélioration continue Ex: Rapport d évaluation interne, plan d actions d amélioration Suites évaluation interne Thématiques et registres spécifiques Structure: Ex:Registre de sécurité Prestations/usagers: Ex: Projets personnalisés, questionnaires de satisfaction, coordination des interventions Management: Ex: organisation des équipes, bonnes pratiques

14 Objectifs de l évaluation externe Dans le cadre de ses missions, les prestations proposées par le service sont-elles adaptées aux besoins et attentes spécifiques des personnes accompagnées? Afin d y répondre l évaluation externe a pour objet de porter une appréciation globale sur : La cohérence et l adaptation du projet institutionnel par rapport aux besoins des usagers Le niveau de réalisation des engagements La capacité d adaptation de l établissement ou du service au regard des évolutions constatées La pertinence des activités déployées au regard des effets pour les usagers Les conditions de réalisation : moyens matériels et humains, gestion des ressources humaines, intégration des ressources humaines du territoire, articulations avec l évaluation interne, cadre de vie Les suites réservées à l évaluation interne L évaluation externe s inscrit dans une démarche globale d amélioration de la qualité : Par son regard extérieur et nouveau, elle permet de valider l organisation mise en place et les moyens déployés Elle met en avant les points forts et les nouveaux défis que doit relever la structure Elle établit un bilan d étape dans une démarche de progrès Elle réalise un point zéro lors de la prise de fonction d une nouvelle équipe de direction

15 Objectifs et responsabilités de l évaluation externe Portant sur les activités et la qualité des prestations des établissements et services visés à l article L312-1 du CASF, l évaluation externe porte de manière privilégiée sur : La pertinence L impact et la Cohérence des actions déployés par les établissements et services, au regard ; o Des missions imparties o Des besoins et attentes des populations accueillies Une évaluation externe a lieu tous les 7 ans par des organismes extérieurs et indépendants. Le renouvellement tous les 15 ans de l autorisation est dorénavant subordonné aux résultats de cette évaluation externe. Les organismes évaluateurs devront respecter un cahier des charges garantissant leur indépendance et le respect des principes méthodologiques de l évaluation (procédures, étapes successives, interprétation et publication des résultats art. L.312-8) L évaluation externe a pour objectifs de s assurer par l intervention d un organisme indépendant, habilité par l ANESM (l Etat), que les personnes sont accueillies et prises en charge conformément à l agrément et au projet d établissement. Le renouvellement ou non de l autorisation dépend en partie des conclusions de l évaluation externe.

16 Les participants aux démarches Lors de l évaluation interne et externe, il est nécessaire d inclure toutes les parties prenantes de votre structure : Les professionnels Les intervenants à domicile, le secrétariat, la direction, etc. Les partenaires Libéraux, partenaire sur le territoire, prescripteurs, etc. Les bénéficiaires et leur entourage Famille, proches, représentants des bénéficiaires

17 Les étapes de l évaluation interne

18 La préparation de l évaluation interne Mettre en place le comité de pilotage Définir le planning de l évaluation Identifier les moyens et outils facilitant la conduite de l évaluation Mobiliser l ensemble des acteurs

19 Les étapes de réalisation Définir le cadre évaluatif Recueillir des informations fiables et pertinentes Analyser et comprendre les informations recueillies Piloter les suites de l évaluation

20 Méthode : Définir le cadre évaluatif Caractériser les activités, valeurs et la population accompagnée Définir les objectifs du service au regard des missions qui lui sont imparties, de ses valeurs et de la population accompagnée Appréhender les moyens à mettre en place pour atteindre ces objectifs Evaluer les effets de la démarche pour les usagers Pilotage et animation Communiquer sur la démarche d évaluation interne Organiser une réflexion sur l intégration de tous les acteurs du service (salariés, usagers, partenaires) dans l évaluation interne Planifier le déroulement du projet (échéances, organisation du projet, etc.) Définir les règles et trames de recueil d information

21 Recueillir des informations fiables et pertinentes Méthode : Diagnostiquer le service en s appuyant sur des informations qualitatives et quantitatives provenant de sources fiables et pertinentes Observer les écarts entre ce qui est prévu et ce qui est fait effectivement Mesurer les effets attendus et inattendus des actions engagées sur la qualité de prise en charge des bénéficiaires Pilotage et animation Impliquer les usagers dans le recueil d information (au travers d enquêtes de satisfaction par exemple) Impliquer les professionnels dans l identification de leurs pratiques (au travers de groupe de parole par exemple) Impliquer les partenaires pour apprécier la coordination du service avec l extérieur et l ouverture du service sur son environnement (au travers d entretien individuel par exemple)

22 Analyser et comprendre les informations recueillies Méthode : Identifier les points forts et les écarts Comprendre les causes des écarts identifiés Repérer des actions d améliorations pour agir sur les causes des écarts et évaluer les conditions de faisabilité de ces actions (au regard du contexte interne et externe, des moyens, des résultats attendus, etc.) Pilotage et animation Organiser une réflexion collective et pluridisciplinaire sur les informations récoltées Rédiger un rapport d évaluation interne correspondant aux attentes des autorités Diffuser les résultats de l évaluation interne à toutes les parties prenantes (faire éventuellement une synthèse du rapport) Mobiliser les professionnels du service pour préparer les changements à mener

23 Méthode : Piloter les suites de l évaluation Hiérarchiser et valider les actions à mener Etablir un plan d actions précisant les objectifs d amélioration les actions à mener les moyens à mobiliser les personnes mobilisés Les échéances définies Les indicateurs de réussite des actions les résultats et effets attendus Pilotage et animation Organiser le suivi de l évaluation interne (réaliser des points d étapes via un comité de suivi par exemple) Transmettre les résultats de l évaluation interne aux autorités

24 Le plan d actions et les indicateurs Suite à l évaluation interne, un plan d actions devra être mis en place dans la structure (possibilité d utiliser la Méthode QQOCQP (Quoi? Qui? Où? Comment? Quand? Pourquoi?) Les indicateurs : Indicateur de contexte Informations sur les caractéristiques de la population accompagnée Informations sur l environnement d intervention du service Indicateur de conduite de l action Informations sur les actions mises en place et leur suivi (ex: taux de réalisation des projets personnalisés) Indicateur de résultats (intermédiaires ou finaux) Résultats des actions engagées (ex: taux de réponse apporté au réclamations)

25 Le rapport d évaluation interne Source : L évaluation interne : repères pour les services à domicile au bénéfice des publics adultes, ANESM 2012

26 Le rapport d évaluation interne Source : L évaluation interne : repères pour les services à domicile au bénéfice des publics adultes, ANESM 2012

27 Le rapport d évaluation interne Source : L évaluation interne : repères pour les services à domicile au bénéfice des publics adultes, ANESM 2012

28 Comment s engager dans une démarche d évaluation externe

29 Comment se lancer dans l évaluation externe Rédaction d un cahier des charges Sélection de plusieurs prestataires Mise en concurrence (obligation légale) Sélection du prestataire final Contractualisation

30 Le cahier des charges Le document de mise en concurrence devra contenir : La présentation du service L articulation avec le projet de service, l évaluation interne et les démarches formalisées visant à améliorer le service rendu Les premiers éléments permettant de formuler des hypothèses et les premières questions susceptibles d être posées Les modalités de concertation à prévoir lors des phases initiales de l évaluation Les modalités de suivi de la démarche d évaluation externe Le contexte et les éventuelles contraintes liées à l organisation ou aux particularités des activités Les conditions d accès à l information et aux documents disponibles Les modalités concrètes d élaboration et de rendu du rapport Le temps nécessaire et le calendrier Les modalités de facturation Source : Evaluation externe : établir le document de mise en concurrence et choisir son prestataire Guide d aide à la contractualisation, ANESM 2014

31 Merci de votre écoute, Avez-vous des questions?

FICHE METHOLOGIQUE. Comment mener son évaluation interne? La méthode Les étapes Les outils. En partenariat avec :

FICHE METHOLOGIQUE. Comment mener son évaluation interne? La méthode Les étapes Les outils. En partenariat avec : FICHE METHOLOGIQUE Comment mener son évaluation interne? La méthode Les étapes Les outils L évaluation interne : la méthode L évaluation interne est une démarche qui contribue à adapter les services et

Plus en détail

L évaluation interne: repères pour les Ehpad

L évaluation interne: repères pour les Ehpad L évaluation interne: repères pour les Ehpad Dr Marie Pierre HERVY Responsable service recommandations Le Printemps des Ehpad 30 juin 2012 Bordeaux 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél.

Plus en détail

Le renouvellement d autorisation ou d agrément qualité

Le renouvellement d autorisation ou d agrément qualité FORMATION CONSEIL EN ORGANISATION ET MANAGEMENT DES ENTREPRISES Agence Ile de France 140 bis rue de Rennes 75006 PARIS 01 70 38 25 22 Agence Rhône Alpes 61 cours de la Liberté 69003 LYON 04 91 13 46 23

Plus en détail

L évaluation interne dans le secteur MS IFSI 2013

L évaluation interne dans le secteur MS IFSI 2013 L évaluation interne dans le secteur MS IFSI 2013 1 Objectifs Apprécier la capacité d une structure à réaliser les missions qui lui sont confiées et la qualité de ses activités au regard de son autorisation.

Plus en détail

Suites de la phase d évaluation interne «Pour se préparer à l évaluation externe» Combinaisons et documents

Suites de la phase d évaluation interne «Pour se préparer à l évaluation externe» Combinaisons et documents Suites de la phase d évaluation interne «Pour se préparer à l évaluation externe» Combinaisons et documents Pascal DREANO, conseiller technique CREAI de Bretagne Une double évaluation Une évaluation interne

Plus en détail

La démarche d évaluation interne

La démarche d évaluation interne La démarche d évaluation interne La conduite de l évaluation interne dans les services à domicile au bénéfice des publics adultes 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax

Plus en détail

Eléments de contexte

Eléments de contexte 1 2 Eléments de contexte 54% des ESSMS devant rendre leur rapport au 3 janvier 2015 sont engagés dans la procédure d EE au 30 juin 2014. 13 127 ESSMS engagés sur les 24 512 concernés, Parmi eux, 7869 ESSMS

Plus en détail

Projet de Formation SE FORMER A LA REACTUALISATION DU PROJET D ETABLISSEMENT

Projet de Formation SE FORMER A LA REACTUALISATION DU PROJET D ETABLISSEMENT Projet de Formation (à adapter au cahier des charges et à la population accueillie) SE FORMER A LA REACTUALISATION DU PROJET D ETABLISSEMENT Formateur : Jean-Claude DAUBIGNEY www.jcdaubigney.com Durée

Plus en détail

L évaluation externe. Rappel du cadre règlementaire. Journée régionale 16 décembre 2010

L évaluation externe. Rappel du cadre règlementaire. Journée régionale 16 décembre 2010 L évaluation externe Rappel du cadre règlementaire Journée régionale 16 décembre 2010 Plan de l intervention Rappel du cadre règlementaire L Anesm et le dispositif des évaluateurs externes Le déroulement

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS ESSENTIELS À PRÉPARER POUR L ÉVALUATION EXTERNE

LISTE DES DOCUMENTS ESSENTIELS À PRÉPARER POUR L ÉVALUATION EXTERNE Évaluation sociale et médico-sociale LISTE DES DOCUMENTS ESSENTIELS À PRÉPARER POUR L ÉVALUATION EXTERNE (voir bon de commande à la fin de l extrait) EDITIONS BOUCHARD-M ATHIEUX 11, rue Solférino ~ 94100

Plus en détail

PRE-INSCRIPTION A LA FORMATION AU PROJET DE SERVICE

PRE-INSCRIPTION A LA FORMATION AU PROJET DE SERVICE PRE-INSCRIPTION A LA FORMATION AU PROJET DE SERVICE UNA Formation envisage pour ses adhérents la mise en place d une formation relative à l élaboration et à la mise en œuvre du projet de service. Sa programmation

Plus en détail

La Démarche qualité «Contextualisation et perspectives un regard sur l expérience française»

La Démarche qualité «Contextualisation et perspectives un regard sur l expérience française» La Démarche qualité «Contextualisation et perspectives un regard sur l expérience française» Louvain-la-Neuve 12 Décembre 2013 Le CREAI de Picardie Missions - organisation AMIENS CONSEIL TECHNIQUE FORMATIONS

Plus en détail

Eléments de contexte

Eléments de contexte 1 2 Eléments de contexte 28,4 % des ESSMS devant rendre leur rapport au 3 janvier 2015 sont engagés dans la procédure d EE au 31 décembre 2013. Soit environ 7000 ESSMS, dont 3000 secteur PH et 1800 secteur

Plus en détail

1 - L évaluation des activités et de la qualité des prestations des établissements et services sociaux et médicosociaux (ESSMS),

1 - L évaluation des activités et de la qualité des prestations des établissements et services sociaux et médicosociaux (ESSMS), 1 - L évaluation des activités et de la qualité des prestations des établissements et services sociaux et médicosociaux (ESSMS), contribue à la mise en œuvre effective du droit de l usager à une prise

Plus en détail

Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation.

Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation. Problématique Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation. Ou vous accompagner dans votre démarche par des formations-actions. Ces formations

Plus en détail

Eléments de cadrage Recommandation de bonnes pratiques professionnelles «Elaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service»

Eléments de cadrage Recommandation de bonnes pratiques professionnelles «Elaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service» Saint-Denis, le 5 mars 2009 Eléments de cadrage Recommandation de bonnes pratiques professionnelles «Elaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service» L Anesm a pour mission

Plus en détail

LE PROJET DE SERVICE ET LA CERTIFICATION DES SERVICES A LA PERSONNE

LE PROJET DE SERVICE ET LA CERTIFICATION DES SERVICES A LA PERSONNE LE PROJET DE SERVICE ET LA CERTIFICATION DES SERVICES A LA PERSONNE 1 POINTS CLEFS POUR ELABORER UN PROJET DE SERVICE O-SOCIAL Les fondements» du service aux personnes à domicile Généralisé par la Loi

Plus en détail

Les formations 2 jours mode d emploi

Les formations 2 jours mode d emploi ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES DU SECTEUR SOCIAL ET MÉDICO- SOCIAL Les formations 2 jours mode d emploi En 2 jours, maîtrisez des compétences clés L objectif des formations 2 jours mode d emploi est simple

Plus en détail

Eléments de contexte

Eléments de contexte 1 2 Eléments de contexte 28,4 % des ESSMS devant rendre leur rapport au 3 janvier 2015 sont engagés dans la procédure d EE au 31 décembre 2013. Soit environ 7000 ESSMS, dont 3000 secteur PH et 1800 secteur

Plus en détail

plan d'action synthèse 2016

plan d'action synthèse 2016 2016 plan d'action synthèse 2016 Pôle Formation / Insertion Fondation Massé-Trévidy 01/01/2016 La démarche qualité est un processus global qui permet d obtenir et de garantir un certain niveau de qualité.

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

FICHE METHOLOGIQUE. Comment élaborer son projet de service ou d établissement? La méthode Les étapes Les outils. En partenariat avec :

FICHE METHOLOGIQUE. Comment élaborer son projet de service ou d établissement? La méthode Les étapes Les outils. En partenariat avec : in FICHE METHOLOGIQUE Comment élaborer son projet de service ou d établissement? La méthode Les étapes Les outils Le projet de service : les enjeux Le projet de service ou d établissement est un document

Plus en détail

SSIAD & Procédure d évaluation

SSIAD & Procédure d évaluation SSIAD & Procédure d évaluation I - Evaluation interne Dans le cadre de la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médicosociale, l article L.312-8 du CASF prévoit que les établissements

Plus en détail

SERVICES D AIDE ET D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE (SAAD)

SERVICES D AIDE ET D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE (SAAD) FORMATION CONSEIL EN ORGANISATION ET MANAGEMENT DES ENTREPRISES SERVICES D AIDE ET D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE (SAAD) EVALUATION EXTERNE Agence Ile de France 140 bis rue de Rennes 75006 PARIS 01 70 38

Plus en détail

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions :

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions : 90 Promouvoir l activité physique des jeunes MODULE 10 Évaluation Base méthodologique L évaluation d un projet repose sur le recueil et l analyse d informations pour permettre de formuler un jugement sur

Plus en détail

ÉVALUATION INTERNE ET EXTERNE DES FJT ESMS LOI

ÉVALUATION INTERNE ET EXTERNE DES FJT ESMS LOI URFJT ILE-DE-FRANCE ÉVALUATION INTERNE ET EXTERNE DES FJT ESMS LOI 2002-2 CONNAITRE LES ÉCHÉANCES RELATIVES A LA DATE D AUTORISATION DE CHAQUE ÉTABLISSEMENT. 4 catégories 1. Autorisé avant le 02/01/2002

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2007-975 du 15 mai 2007 fixant le contenu du cahier des charges pour l évaluation des activités et de la

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Note du 16 novembre 2017 relative à l évaluation interne dans les établissements et services du secteur public de la protection judiciaire de la jeunesse NOR : JUSF1729004N La directrice de la protection

Plus en détail

EVALUATION ET QUALITE DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL : FAM L ARC-EN-CIEL / 71 SEVREY

EVALUATION ET QUALITE DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL : FAM L ARC-EN-CIEL / 71 SEVREY EVALUATION ET QUALITE DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL : FAM L ARC-EN-CIEL / 71 SEVREY PLAN Pour rappel : Contexte et enjeux de l évaluation interne Mise en œuvre du processus évaluatif Les outils

Plus en détail

DISPOSITIF D EVALUATION INTERNE ET EXTERNE SECTEUR MEDICO-SOCIAL. Règlementation

DISPOSITIF D EVALUATION INTERNE ET EXTERNE SECTEUR MEDICO-SOCIAL. Règlementation DISPOSITIF D EVALUATION INTERNE ET EXTERNE SECTEUR MEDICO-SOCIAL Document élaboré à partir des sources de l ANESM et des textes réglementaires. Règlementation La loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 ayant pour

Plus en détail

L évaluation externe des services d aide et d accompagnement à domicile agréés

L évaluation externe des services d aide et d accompagnement à domicile agréés www.cabinetprin.fr Pour la reconnaissance d une dynamique d amélioration continue de la qualité de service L évaluation externe des services d aide et d accompagnement à domicile agréés Cabinet PRIN Le

Plus en détail

PACSS ARS session médico sociale n 2

PACSS ARS session médico sociale n 2 Évaluation interne et dialogue de gestion PACSS ARS session médico sociale n 2 Mardi 2 juillet 2013 53 boulevard Ornano Pleyad 3 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail

L évaluation externe des Établissements Sociaux et Médicaux-Sociaux

L évaluation externe des Établissements Sociaux et Médicaux-Sociaux www.cabinetprin.fr Pour la reconnaissance d une dynamique d amélioration continue de la qualité de service L évaluation externe des Établissements Sociaux et Médicaux-Sociaux Cabinet PRIN Le Cabinet PRIN,

Plus en détail

Démarche Qualité. Cohérence et articulation avec l Anesm

Démarche Qualité. Cohérence et articulation avec l Anesm Démarche Qualité. Cohérence et articulation avec l Anesm Cyril DESJEUX Chef de projet Mardi 2 Juillet 2013 53 boulevard Ornano Pleyad 3 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail

Demande d autorisation pour les services prestataires d aide et d accompagnement à domicile

Demande d autorisation pour les services prestataires d aide et d accompagnement à domicile Demande pour les services prestataires d aide et d accompagnement à domicile Nom de l organisme ur :... Sommaire 1 - Informations générales préalables 1.1 Informations 3 1.2 Rappel 1.3 Transmission du

Plus en détail

Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne :

Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne : LETTRE QUALITE ADAPEI 12-82 La Lettre Qualité N 1 15 janvier 2015 Numéro spécial : - Évaluations externes. Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne : Les évaluations externes

Plus en détail

Evaluation interne des établissements Sociaux et Médico sociaux

Evaluation interne des établissements Sociaux et Médico sociaux Evaluation interne des établissements Sociaux et Médico sociaux BIEN PLUS QU UNE OBLIGATION: L EVALUATION EST UNE VERITABLE OPPORTUNITE POUR LES ETABLISSEMENTS DE CRÉER UN ETAT D ESPRIT, UNE DYNAMIQUE

Plus en détail

Foyer Logement de Guer

Foyer Logement de Guer Foyer Logement de Guer Cet abrégé a pour objectif de traduire la dynamique de l évaluation externe. A cet effet, l abrégé présente les items contenus dans la synthèse de l évaluation externe retenus comme

Plus en détail

Contrôler les étapes de l évaluation externe et bien choisir son cabinet

Contrôler les étapes de l évaluation externe et bien choisir son cabinet L évaluation externe Contrôler les étapes de l évaluation externe et bien choisir son cabinet Référence Internet 21674.4262 Saisissez la Référence Internet 21674.4262 dans le moteur de recherche du site

Plus en détail

PROGRAMME PÉDAGOGIQUE de la FORMATION. MANAGER CERTIFIÉ RÈGLES, NORMES ET QUALITÉ des prestations en ESSMS. 1 E6_ProgrammeMRNQ Vfinal_MVL_150320

PROGRAMME PÉDAGOGIQUE de la FORMATION. MANAGER CERTIFIÉ RÈGLES, NORMES ET QUALITÉ des prestations en ESSMS. 1 E6_ProgrammeMRNQ Vfinal_MVL_150320 PROGRAMME PÉDAGOGIQUE de la FORMATION MANAGER CERTIFIÉ RÈGLES, NORMES ET QUALITÉ des prestations en ESSMS 1 1. PRESENTATION DU DISPOSITIF Les évaluations internes et externes ont mis en évidence la nécessité

Plus en détail

II. OBJECTIFS DE LA MISSION

II. OBJECTIFS DE LA MISSION Evaluation externe du service d aide à domicile de la Communauté de Communes de Haute Combraille dans le cadre du renouvellement de l agrément qualité CAHIER DES CHARGES Mai 2011 I. CONTEXTE La Communauté

Plus en détail

1. Contexte. Appel d offre ateliers SAP MDEF Sénart

1. Contexte. Appel d offre ateliers SAP MDEF Sénart Cahier des charges 2018 pour la mise en œuvre d ateliers thématiques d accompagnement et de gestion des ressources humaines auprès des structures de services à la personne du département de la Seine-et-Marne

Plus en détail

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Santé Métier Activités essentielles Compétences Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Réaliser un diagnostic / une d organisation des soins et d organisation institutionnel et analyse.

Plus en détail

Dirigeant de l'économie médico-sociale

Dirigeant de l'économie médico-sociale Dirigeant de l'économie RÉFÉRENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION Le référentiel d activités de Dirigeant comprend 4 activités, déclinées en 13 tâches. v2-230217 RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS BC

Plus en détail

«La mise en œuvre d une formation de qualité,

«La mise en œuvre d une formation de qualité, CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS Hauts-de-France Préambule La charte qualité proposée par l OPCA de la Construction aux organismes de formation a pour objectif de mobiliser les partenaires (entreprise, organisme

Plus en détail

Démarche qualité en EHPAD LA QUALITE. Spécificité de la démarche qualité en gériatrie. La qualité des soins OMS

Démarche qualité en EHPAD LA QUALITE. Spécificité de la démarche qualité en gériatrie. La qualité des soins OMS Démarche qualité en EHPAD LA QUALITE Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) Aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites des utilisateurs La qualité des soins OMS Garantir à chaque patient

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL QUALITÉ BILAN DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL QUALITÉ BILAN DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL QUALITÉ BILAN DE COMPÉTENCES Items / Critères Indicateurs possibles 1- QUELLES SONT LES MODALITES D ACCOMPAGNEMENT RETENUES? Exemples : 1- POSITIONNEMENT PROFESSIONNEL : «une démarche d accompagnement

Plus en détail

Accompagnement de la démarche qualité et de l évaluation interne en continu dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux

Accompagnement de la démarche qualité et de l évaluation interne en continu dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux Accompagnement de la démarche qualité et de l évaluation interne en continu dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux www.cabinetprin.fr Conseil en management depuis 1989 Pour la reconnaissance

Plus en détail

Cahier des charges. Mise en œuvre de 60 mesures d'aide Educative à Domicile (AED) dans le département de la Charente-Maritime

Cahier des charges. Mise en œuvre de 60 mesures d'aide Educative à Domicile (AED) dans le département de la Charente-Maritime Cahier des charges Mise en œuvre de 60 mesures d'aide Educative à Domicile (AED) dans le département de la Charente-Maritime Avis d Appel à Projets n 2017-1 I) Présentation du cahier des charges et cadrage

Plus en détail

ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE

ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE Réunion d ouverture du 14 Janvier 2014 Cabinet Alliance & Performance Evaluation externe PRESENTATION Réunion d ouverture Association KERVIHAN Le 14 Janvier 2014

Plus en détail

Synthèse de l Évaluation Externe

Synthèse de l Évaluation Externe DFT COMPÉTENCES 55 route du Manérick 44 740 BATZ SUR MER Tel : 07 60 87 58 77 www.dft-competences.com siege@dft-competences.com www.dft-competences.com Synthèse de l Évaluation Externe Équipe d évaluateurs

Plus en détail

CPOM, le négocier efficacement

CPOM, le négocier efficacement CPOM, le négocier efficacement En partenariat avec le Cabinet TLC Audit-Conseil- l IRTS propose un La formation aux contrats pluriannuels d objectifs et de moyens est axée autour de votre projet. Il s

Plus en détail

G.C.S.M.S du Pays d Andaine

G.C.S.M.S du Pays d Andaine G.C.S.M.S du Pays d Andaine 02.33.38.10.14 02.33.37.93.66 02.33.38.01.15 02.33.37.99.84 GROUPEMENT DE COOPERATION SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE DES E.H.P.A.D du PAYS D ANDAINE «ACCOMPAGNEMENT POUR LE BIEN

Plus en détail

Eléments de contexte. 28,4 % des ESSMS devant rendre leur rapport au 3 janvier 2015 sont engagés dans la procédure d EE au 31 décembre 2013.

Eléments de contexte. 28,4 % des ESSMS devant rendre leur rapport au 3 janvier 2015 sont engagés dans la procédure d EE au 31 décembre 2013. 1 2 Eléments de contexte 28,4 % des ESSMS devant rendre leur rapport au 3 janvier 2015 sont engagés dans la procédure d EE au 31 décembre 2013. Soit environ 7000 ESSMS, dont 3000 secteur PH et 1800 secteur

Plus en détail

Rencontres départementales sur l évaluation externe

Rencontres départementales sur l évaluation externe Rencontres départementales sur l évaluation externe dans le secteur social et médico-social Programme de la rencontre Principes et repères pour une mise en œuvre efficace Maika Berrouet Chef de projets

Plus en détail

Résultats recherche bibliographique sur : «Démarche d Assurance Qualité et secteur médico-social» Par Franck CLUZEL, responsable Assurance Qualité

Résultats recherche bibliographique sur : «Démarche d Assurance Qualité et secteur médico-social» Par Franck CLUZEL, responsable Assurance Qualité Résultats recherche bibliographique sur : «Démarche d Assurance Qualité et secteur médico-social» Par Franck CLUZEL, responsable Assurance Qualité TEXTES DE REFERENCE- EXTRAITS- I- DISPOSITIF D EVALUATION

Plus en détail

Consultation pour : DU FOYER LOGEMENT «LE VIEUX COLOMBIER», Rue des Primevères à Isneauville (76230) CAHIER DES CHARGES et REGLEMENT DE CONSULTATION

Consultation pour : DU FOYER LOGEMENT «LE VIEUX COLOMBIER», Rue des Primevères à Isneauville (76230) CAHIER DES CHARGES et REGLEMENT DE CONSULTATION 01/2015 Consultation pour : la réalisation d une EVALUATION EXTERNE DU FOYER LOGEMENT «LE VIEUX COLOMBIER», Rue des Primevères à Isneauville (76230) CAHIER DES CHARGES et REGLEMENT DE CONSULTATION Marché

Plus en détail

Référentiel d activité et de compétences

Référentiel d activité et de compétences Référentiel d activité et de compétences de la prise en compte de la loi 2015-1776 et du cahier des charges national issu du décret 2016-502 du 22/04/16 par les services d aide à domicile Contexte concernant

Plus en détail

«Nos SESSAD à la lumière de la recommandation de l ANESM ou de l éthique aux bonnes pratiques»

«Nos SESSAD à la lumière de la recommandation de l ANESM ou de l éthique aux bonnes pratiques» Journée Association des SESSAD du Languedoc-Roussillon 13 décembre 2013 «Nos SESSAD à la lumière de la recommandation de l ANESM ou de l éthique aux bonnes pratiques» Fanny CRAUSTE-PERRAUT Conseillère

Plus en détail

EVALUATION EXTERNE. 20 octobre 2011

EVALUATION EXTERNE. 20 octobre 2011 EVALUATION EXTERNE Les obligations légales et réglementaires Décryptage pour un déroulement réussi 20 octobre 2011 Programme Un bref rappel réglementaire Le calendrier des évaluations Le cahier des charges

Plus en détail

L évaluation externe

L évaluation externe L évaluation externe Un peu d histoire. Pour mémoire La loi du 2 janvier 2002 a rendu obligatoire l évaluation interne et externe des activités et de la qualité des prestations délivrées par les établissements

Plus en détail

Projet d accompagnement du majeur protégé

Projet d accompagnement du majeur protégé Projet d accompagnement du majeur protégé SMJPM1 Le dispositif de protection juridique des majeurs (loi du 5 mars 2007) 98 SMJPM2 La gestion de l argent et sa symbolique 99 SMJPM3 Elaborer et mettre en

Plus en détail

AVIS D APPEL À CANDIDATURES POUR LA CRÉATION DE POLES DE COMPETENCES ET DE PRESTATIONS EXTERNALISEES (PCPE) A TITRE EXPERIMENTAL

AVIS D APPEL À CANDIDATURES POUR LA CRÉATION DE POLES DE COMPETENCES ET DE PRESTATIONS EXTERNALISEES (PCPE) A TITRE EXPERIMENTAL AVIS D APPEL À CANDIDATURES POUR LA CRÉATION DE POLES DE COMPETENCES ET DE PRESTATIONS EXTERNALISEES (PCPE) A TITRE EXPERIMENTAL Autorité responsable de l appel à candidatures : Le Directeur général de

Plus en détail

JORF n 0271 du 21 novembre Texte n 22

JORF n 0271 du 21 novembre Texte n 22 Le 4 décembre 2012 JORF n 0271 du 21 novembre 2012 Texte n 22 ARRETE Arrêté du 16 novembre 2012 modifiant l arrêté du 8 novembre 2012 fixant les référentiels d activités et de compétences pour exercer

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 16 novembre 2012 modifiant l arrêté du 8 novembre 2012 fixant les référentiels d activités et de compétences

Plus en détail

Le référentiel de formation

Le référentiel de formation Le référentiel Transmtre aux participants les connaissances relatives au cadre fondamental de la qualité de l évaluation issu du guide DGAS - mars 2004. LE CADRE FONDAMENTAL DE LA QUALITÉ ET DE L ÉVALUATION

Plus en détail

Maison de repos Maison de repos et de soins. Département Santé Direction des Aînés

Maison de repos Maison de repos et de soins. Département Santé Direction des Aînés L amélioration continue en Maison de repos Maison de repos et de soins Département Santé Direction des Aînés L AViQ Depuis le 01.01.2016 à Organisme d Intérêt Public OIP L Agence pour une Vie de Qualité

Plus en détail

REPÈRES POUR L AUTO-ÉVALUATION DES ÉTABLISSEMENTS ET DES COORDINATIONS TERRITORIALES

REPÈRES POUR L AUTO-ÉVALUATION DES ÉTABLISSEMENTS ET DES COORDINATIONS TERRITORIALES Département d évaluation des établissements Département d évaluation des coordinations territoriales REPÈRES POUR L AUTO-ÉVALUATION DES ÉTABLISSEMENTS ET DES COORDINATIONS TERRITORIALES CAMPAGNE D ÉVALUATION

Plus en détail

Démarche d évaluation dans les Etablissements et services médico sociaux. Evaluations interne et externe

Démarche d évaluation dans les Etablissements et services médico sociaux. Evaluations interne et externe Démarche d évaluation dans les Etablissements et services médico sociaux Evaluations interne et externe ARS/AP/DR rencontres avec les ESMS juin/juillet 2012 LA DEMARCHE D EVALUATION ET LE RENOUVELLEMENT

Plus en détail

Référentiel d Activités Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d unité d intervention Sociale

Référentiel d Activités Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d unité d intervention Sociale Référentiel d Activités fonctions activités concevoir et mettre en œuvre le projet de service ou de l unité : pilotage de l action - animer le repérage des besoins des usagers, des ressources de l environnement,

Plus en détail

SAMSAH CENTRE DE HARTOUSE Abrégé du rapport de l évaluation externe

SAMSAH CENTRE DE HARTOUSE Abrégé du rapport de l évaluation externe SAMSAH CENTRE DE HARTOUSE 04/02/2015 04/02/2015 Cet abrégé a pour objectif de traduire la dynamique de l évaluation. A cet effet, l abrégé présente les items contenus dans la synthèse de l évaluation retenus

Plus en détail

Passer de l'évaluation interne. externe

Passer de l'évaluation interne. externe Passer de l'évaluation interne externe à l'évaluation Thématique et registre spécifique. Prévention des risques individuels et collectifs : Vers une approche complexe Pascal DREANO, CREAI Bretagne Cadre

Plus en détail

Le référent de l usager, rôle et fonction

Le référent de l usager, rôle et fonction Formation Professionnelle des Etablissements Sociaux et Médico-Sociaux DISPOSITIF DE FORMATION MODE D EMPLOI DURÉE : 2 JOURS Le référent de l usager, rôle et fonction en établissement social et médico-social

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 19 novembre 2012 relative à l évaluation interne dans les établissements et services du secteur public de la protection judiciaire de la jeunesse NOR : JUSF1240328C La garde des sceaux, ministre

Plus en détail

EVALUATION DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX. Intervention CREAI du 29 juin 2011 Anne Delucq - ARS Bretagne

EVALUATION DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX. Intervention CREAI du 29 juin 2011 Anne Delucq - ARS Bretagne EVALUATION DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX Intervention CREAI du 29 juin 2011 Anne Delucq - ARS Bretagne 2 Les principes généraux de l évaluation Loi du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale

Plus en détail

Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils

Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils Anne-Françoise Pauchet-Traversat Quatrièmes journées du Réseau PIC - Lille - 21 septembre 2012 Auto-évaluation

Plus en détail

Cadre Coordonnateur EHPAD F/H

Cadre Coordonnateur EHPAD F/H Famille : Soins Sous-famille : Management des soins Métier : Code Métier : Code GESFORM GPMC : réservé DRH 1- IDENTIFICATION DE L EMPLOI Intitulé du poste Cadre Coordonnateur EHPAD F/H Horaires et quotité

Plus en détail

RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE

RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE 16, Bd de la Pointe Jarry ZI JARRY 97 122 BAIE-MAHAULT 0590 97 44 43 0690 09 97 22 RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III Gérer, Manager, Commercialiser PROCHAINE

Plus en détail

FICHE 6 INGENIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES REFERENTIEL DE CERTIFICATION

FICHE 6 INGENIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES REFERENTIEL DE CERTIFICATION I. Développer les relations commerciales A1 Obtention des marchés de propreté et/ou de services A1 T1 Prospection d un marché ciblé A1 T2 Elaboration et positionnement d une offre dans un environnement

Plus en détail

GPEC en PME : une démarche indispensable au service de votre entreprise

GPEC en PME : une démarche indispensable au service de votre entreprise GPEC en PME : une démarche indispensable au service de votre entreprise La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences : une démarche indispensable au service de votre entreprise CREACTION Concept

Plus en détail

Démarche qualité en EHPAD Capacités coordonnées de Gériatrie d IDF Université Paris-Est Créteil. Dr Corinne HAGLON DUCHEMIN 11/02/2019

Démarche qualité en EHPAD Capacités coordonnées de Gériatrie d IDF Université Paris-Est Créteil. Dr Corinne HAGLON DUCHEMIN 11/02/2019 Démarche qualité en EHPAD Capacités coordonnées de Gériatrie d IDF Université Paris-Est Créteil Dr Corinne HAGLON DUCHEMIN 11/02/2019 Les concepts d une démarche qualité La qualité est la capacité à satisfaire

Plus en détail

Étude et évaluations des politiques publiques - Prospectives

Étude et évaluations des politiques publiques - Prospectives Étude et évaluations des politiques publiques - 31 RESPONSABLE DE PROGRAMMES D ÉTUDES Code : EEP01 Responsable de programme d études FPEEEP01 Il définit un programme d études dans le domaine dont il a

Plus en détail

ArmoniS accompagnement évaluation

ArmoniS accompagnement évaluation ArmoniS accompagnement évaluation formation SAINT JOSEPH EHPAD - MAZAMET Rapport d évaluation externe NOVEMBRE 2013 8 Appréciation globale de l évaluateur externe L établissement a une capacité d accueil

Plus en détail

CPNEFP de la branche professionnelle des entreprises de Courtage d assurances et/ou de réassurances. Appel à proposition

CPNEFP de la branche professionnelle des entreprises de Courtage d assurances et/ou de réassurances. Appel à proposition Appel à proposition CPNEFP de la branche des entreprises de Courtage d Assurances et/ou de Habilitation d organismes pour la mise en œuvre et de la formation dans le cadre des 3 CQP de la branche : Chargé

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMPETENCES

REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMPETENCES REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMPETENCES FONCTIONS CAPACITES COMPETENCES TERMINALES Fonctions F1, C1 Analyser F2, F3 Fonctions F3, F4 C2 Concevoir Fonctions F2, F4 C3 Réaliser Toutes Fonctions Toutes Fonctions

Plus en détail

ABRÉGÉ du RAPPORT D EVALUATION EXTERNE

ABRÉGÉ du RAPPORT D EVALUATION EXTERNE ABRÉGÉ du RAPPORT D EVALUATION EXTERNE SSIAD du Centre Hospitalier de CLUNY «Vous êtes reconnu» Nom responsable de l évaluation : Pascale COSSON Date de la visite : 18 et 19 juin 2014 SOMMAIRE PRÉSENTATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Action Prioritaire Régionale Travailleurs handicapés et compétences clés : Mieux communiquer pour agir

CAHIER DES CHARGES Action Prioritaire Régionale Travailleurs handicapés et compétences clés : Mieux communiquer pour agir CAHIER DES CHARGES Action Prioritaire Régionale Travailleurs handicapés et compétences clés : Mieux communiquer pour agir Proposition à retourner avant le : 12 mai 2011 Une audition des organismes présélectionnés

Plus en détail

Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social. ARS Haute Normandie 20 avril 2011

Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social. ARS Haute Normandie 20 avril 2011 Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social ARS Haute Normandie 20 avril 2011 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Service d Accompagnement à la Vie Sociale Institution les Tournesols 2014-2019 Projet d Etablissement SAVS 2014-2019 Page 1 sur 12 AVANT-PROPOS Le Projet d Etablissement Le Projet

Plus en détail

PHASE QUI? Apport possibles de l IRFA ADAPTER LA DEMARCHE AU CONTEXTE

PHASE QUI? Apport possibles de l IRFA ADAPTER LA DEMARCHE AU CONTEXTE 1 LA DEMARCHE Elle s appuie sur le principe suivant : Il appartient en conséquence à chaque établissement demandeur de négocier, en fonction des ressources internes dont il dispose, le juste positionnement

Plus en détail

Evaluation externe de. l USLD de la Fondation Roguet SYNTHESE

Evaluation externe de. l USLD de la Fondation Roguet SYNTHESE Evaluation externe de l USLD de la Fondation Roguet 2012 SYNTHESE I. Introduction L évaluation externe a été introduite par la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale.

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT PROTECTION DE L ENFANCE

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT PROTECTION DE L ENFANCE ENFANCE PROCEDURE N de page 1/9 AGSS DE L UDAF PROTECTION DE L ENFANCE 1 ENFANCE PROCEDURE N de page 2/9 L A.G.S.S. de l U.D.A.F, Association pour la Gestion des Services Spécialisés de l Union Départementale

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU BTP DE LA REGION NOUVELLE AQUITAINE A LA MISE EN PLACE DE DÉMARCHES COMPÉTENCES

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU BTP DE LA REGION NOUVELLE AQUITAINE A LA MISE EN PLACE DE DÉMARCHES COMPÉTENCES ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU BTP DE LA REGION NOUVELLE AQUITAINE A LA MISE EN PLACE DE DÉMARCHES COMPÉTENCES CAHIER DES CHARGES POUR LE RÉFÉRENCEMENT RENCEMENT D ORGANISMES «CONSEIL» Madame, Monsieur,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE REGION GUADELOUPE 30 Boulevard Félix Eboué 97100 BASSE-TERRE GUADELOUPE Tel : 0590 80.23.33 Fax : 0590 80.08.93 Dispositif d Accompagnement Renforcé des Entreprises

Plus en détail

ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE

ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE CENTRE GERIATRIQUE ERNEST GUERIN Chemin des Plumets BP 707 85 167 Saint Jean de Monts Directrice : Madame KESLLER «Vous êtes reconnu» Equipe évaluateur Nom responsable

Plus en détail

Correspondance avec le BTS Communication

Correspondance avec le BTS Communication Correspondance avec le BTS Communication A F1 PROJET DE COMMUNICATION S 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1 S approprier la demande de l annonceur Comprendre le contexte concurrentiel,

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

" Recommandation sur la conduite de l'évaluation interne dans les services à domicile au bénéfice des publics adultes" Cadrage de la mission

 Recommandation sur la conduite de l'évaluation interne dans les services à domicile au bénéfice des publics adultes Cadrage de la mission " Recommandation sur la conduite de l'évaluation interne dans les services à domicile au bénéfice des publics adultes" Cadrage de la mission L ANESM a pour mission de valider ou, en cas de carence, d élaborer

Plus en détail

la capacité du prestataire de formation à dispenser une formation de qualité la qualité des formations financées

la capacité du prestataire de formation à dispenser une formation de qualité la qualité des formations financées Les prestataires de formation adhérent aux valeurs qui sont misent en avant dans la Charte d Engagement Mutuel et ont connaissance de la réglementation de leur activité. La Loi du 5 mars 2014 (articles

Plus en détail

Conduite de l évaluation interne dans les Ehpad Une recommandation en cours.

Conduite de l évaluation interne dans les Ehpad Une recommandation en cours. Conduite de l évaluation interne dans les Ehpad Une recommandation en cours. Dr MP HERVY 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail