SVIT Raphaël Mingard Comptabilité immobilière

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SVIT Raphaël Mingard Comptabilité immobilière"

Transcription

1 Comptabilité générale... 2 Introduction... 2 Le bilan... 2 Le compte d exploitation... 3 Les principes comptables... 3 Journal comptable Phase Les comptes en T Phase Résultat au bilan et au compte d exploitation Phase Comptabilité immobilière... 4 Généralités... 4 Compte courant bancaire... 5 Compte courant de gérance... 5 Loyers à recevoir et loyers reçus d avance... 5 Actifs et passifs transitoires... 5 Immeuble... 6 Hypothèque... 6 Conciergerie... 6 Frais d entretien... 6 Impôts foncier et assurances... 6 Honoraires de gérance... 6 Intérêts hypothécaires... 6 Pertes de loyers et ducroire... 6 Produits financiers... 6 Loyers nets encaissés ou facturés... 6 Bouclement annuel... 6 Marche à suivre... 6 Notions d analyses financières... 7 Financement... 7 Rendement brut... 7 Rendement net... 7 Valeur comptable... 7 Valeur vénale... 7 Valeur de rendement... 7 Valeur locative... 8 Valeur intrinsèque... 8 Valeur fiscale... 8 Valeur d assurance... 8 Exercice : décompte de gérance... 8

2 Comptabilité générale Introduction Définition La comptabilité est l ensemble des comptes : d un individu, d une société, ou d une collectivité publique. Elle a pour objet d enregistrer les flux concernant l entreprise afin que l on puisse connaître à tout moment sa situation financière et le résultat de son activité. Mission La comptabilité a pour missions essentielles : d établir périodiquement la situation de l entreprise ; de déterminer le résultat (positif = bénéfice / négatif = perte) ; de fournir des renseignements pour la gestion de l entreprise. Types de comptabilités Il existe plusieurs sortes de comptabilités : comptabilité financière comptabilité analytique (comptabilité industrielle) comptabilité publique (administrations publiques) comptabilité budgétaire Nous allons nous occuper uniquement de la comptabilité financière, c est- à- dire qui enregistre toutes les opérations liées aux liquidités, aux charges et recettes internes, à l évaluation de la fortune d une entreprise dans le sens des articles 957 à 964 du CO traitant de la comptabilité commerciale. Le bilan La comptabilité repose essentiellement sur deux catégories de comptes, à savoir : 1. les comptes du bilan ; 2. les comptes d exploitation. Le bilan reflète le patrimoine et la situation financière d une entreprise à un moment donné. Le bilan est établi à la fin d un exercice comptable. Généralement, il coïncide avec l année civile (31 décembre). ACTIF BILAN PASSIF Liquidités Fournisseurs Actif circulant Débiteurs Actifs transitoires Stock Court terme Passifs transitoires Hypothèque Dettes Fonds étrangers Actif immobilisé Machines Mobilier Véhicule Immeuble Long terme Capitaux propres Bénéfice / (- ) Perte Fortune Fonds propres

3 Le compte d exploitation On appelle aussi cette catégorie, les comptes de fonctionnement, c est- à- dire nécessaires à l activité de l entreprise CHARGES COMPTE D EXPLOITATION PRODUITS Achats de marchandises Frais du personnel Frais d exploitation Charges financières Amortissements Chiffres d affaires Produits financiers Bénéfice / (- ) Perte Les principes comptables 1 er principe Nous comptabiliserons toute opération comptable en partie double. Cela veut dire qu un montant inscrit à gauche (débit) d un compte doit trouver son pendant à droite (crédit) d un autre compte. Il n existe aucune exception. 2 ème principe Le total des sommes inscrites au débit d un ou plusieurs comptes doit être égal aux montants indiqués au crédit d un ou plusieurs autres comptes. Il n existe aucune exception. 3 ème principe Toutes les écritures doivent être regroupé, tout d abord, dans un journal comptable. Ces écritures sont ensuite transférées dans les comptes. Les noms des comptes utilisés pour journaliser les écritures sont répertoriés dans le plan comptable. Journal comptable Phase 1 C est la première étape. Généralement, le journal comptable respecte la forme suivante : No de pièce Date Compte à débiter Compte à créditer Libellé Montant Caisse Chiffre d affaires Encaissement d une vente Fr Téléphones Caisse Paiement facture téléphone Fr

4 Les comptes en T Phase 2 Dans la deuxième étape, l écriture comptable est intégrée dans ce qu on appelle les comptes en T. + Caisse - - Chiffre d affaire + + Téléphones Spb viré à expl Spb viré à expl Spb viré à bilan (débit) (crédit) (débit) (crédit) (débit) (crédit) Compte de bilan (actif) Compte d exploitation (produits) Compte d exploitation (charges) Résultat au bilan et au compte d exploitation Phase 3 COMPTE D EXPLOITATION BILAN CHARGES PRODUITS ACTIF PASSIF Téléphones 25 Chiffre 500 Caisse 475 Capital 475 d affaire Bénéfice 475 Capital 475 Total 500 Total 500 Total 475 Total 475 Comptabilité immobilière Généralités Dans cette partie, nous allons voir de manière plus détaillée comment se présente le bilan d un propriétaire immobilier, ainsi que le compte d exploitation. ACTIF BILAN PASSIF Banque C/c gérance Loyers à recevoir Actifs transitoires Immeuble Loyers reçus d avance Passifs transitoires Ducroire Hypothèque Capital / (- ) Découvert CHARGES COMPTE D EXPLOITATION PRODUITS Conciergerie Electricité Frais d entretien Impôt foncier Assurances Honoraires de gérance Intérêts hypothécaires Perte de loyers Bénéfice Loyers nets Produits financiers (- ) Perte

5 Compte courant bancaire Le propriétaire reçoit, selon une périodicité convenue, un relevé bancaire comprenant toutes les opérations enregistrées durant la période. Ce document servira de contrôle lorsque le propriétaire effectue la comptabilisation des recettes et des dépenses au fur et à mesure. Ce relevé aura un caractère de pièce comptable. Compte courant de gérance Le propriétaire qui confie la gestion de son immeuble à une régie, va ouvrir un compte courant au nom de la régie dans sa propre comptabilité. Les opérations enregistrées dans ce compte seront identiques entre les parties mais simplement inversées l une vis- à- vis de l autre. Dans la pratique, le propriétaire reçoit un relevé de gérance dans lequel figurent les encaissements et les dépenses effectuées. Ce relevé est une pièce comptable et doit être classé comme telle. Loyers à recevoir et loyers reçus d avance Les loyers à recevoir ou les loyers reçus doivent être indiqués sur le relevé de gérance. Les loyers à recevoir représentent les loyers de la période comptable concernée mais qui ne seront encaissés que l année suivante. Les locataires sont en retard dans leur paiement. Le propriétaire détient donc une créance vis- à- vis de ces locataires. Les loyers reçus d avance représentent des loyers encaissés dans la période comptable en cours mais qui concernent la période suivante. Les locataires son en avance dans leur paiement. Le propriétaire a donc une dette vis- à- vis de ces locataires. Actifs et passifs transitoires En matière de résultat d exercice, on ne doit pas prendre en considération des dépenses ou des recettes qui concernent une autre période comptable. Ces comptes permettent donc d écarter tout élément étranger à la période concernée. Actifs transitoire Actifs transitoires = Charges payées d avance ou Revenus à recevoir Exemple : La prime d assurance du bâtiment a déjà été payée alors qu elle concerne l exercice comptable suivant. No de pièce Date Compte à débiter Compte à créditer Libellé Montant Actifs transitoires Assurances Prime assurance 2014 Fr Passifs transitoires Passifs transitoires = Charges à payer ou Revenus reçus d avance Exemple : A la date de clôture des comptes, la facture d un maître d état pour la réparation d une porte d entrée de l immeuble n a pas encore été réglée.

6 No de pièce Date Compte à débiter Compte à créditer Libellé Montant Frais d entretien Passifs transitoires Facture entretien à payer Fr A l ouverture de la comptabilité de l année suivante, il sera indispensable de procéder à ce qu on appelle l extourne des transitoires, ce qui veut dire qu on comptabilise l écriture inverse de celle comptabilisée au bouclement de l année précédente. Immeuble Ce compte enregistre l acquisition au prix d achat ou au coût de construction du bien immobilier (immeuble, terrain, halle,etc..) augmenté des frais d achat. Exemple : Acquisition d un immeuble Hypothèque Conciergerie Frais d entretien Impôts foncier et assurances Honoraires de gérance Intérêts hypothécaires Pertes de loyers et ducroire Produits financiers Loyers nets encaissés ou facturés Bouclement annuel Marche à suivre Exemple de clôture annuelle simple des comptes d un propriétaire immobilier. Ecritures comptables Comptes en T Bilan final et Compte d exploitation

7 Notions d analyses financières Les analyses les plus connues concernant la gestion d un patrimoine immobilier. Financement On entend par financement, les moyens financiers utilisés ou à utiliser pour acquérir un bien immobilier. Le financement doit couvrir le prix d achat et les frais y relatifs. Souvent, une partie est empruntée, on parlera de fonds étrangers, alors que le reste est financé par l acquéreur, on parlera de fonds propres. Le total est appelé l investissement. Rendement brut Généralement exprimé en %, c est le rapport entre : Rendement brut : Revenu locatif annuel net (1) Investissement immobilier total (1) : Sans les frais accessoires au sens de l article 257b du CO (chauffage, EC, autres frais d exploitation) Rendement net La notion de rendement net de l art. 269 CO, exprimé en %, est le rapport entre : Rendement net : Revenu locatif annuel net Fonds propres Valeur comptable Il s agit de la valeur inscrite au bilan d un immeuble. On parle également de valeur historique. Valeur vénale Valeur du marché ou le prix payé pour l acquisition d un bien. Valeur de rendement Il s agit d une méthode d évaluation par capitalisation. Elle se fonde sur le rapport entre : Valeur de rendement : Revenu locatif annuel net Taux de capitalisation (2)

8 (2) : Taux de capitalisation représente le rendement sur le loyers net (en %) que l acquéreur souhaite obtenir par rapport aux loyers annuels nets. La valeur de rendement est la somme à investir pour obtenir ce rendement escompté. Valeur locative La valeur locative est obtenue par revalorisation du revenu locatif net actuel en tenant compte de la situation des objets, du prix du marché, etc. En Valais, la valeur locative est déterminée par l autorité fiscale de chaque commune. C est un forfait qui correspond à 60% des loyers pratiqués dans la localité pour des immeubles comparables. Valeur intrinsèque Cette valeur est obtenue en tablant sur le prix actuel du terrain du lieu de situation de l immeuble auquel on ajoute le coût de construction à neuf du bâtiment concerné, diminué d un amortissement de vétusté dont le taux dépend de l état d entretien de l immeuble. On appelle également cette méthode : la méthode du coût déprécié. Valeur fiscale Appelée également estimation fiscale. Cette valeur est déterminée par les autorités fiscales du lieu de la situation de l immeuble. Elle sert à déterminer la fortune immobilière de l assujetti et l impôt foncier. Valeur d assurance Fixée par les sociétés d assurances. Elle sert à compenser le préjudice subi par le propriétaire en cas de sinistre. Pour certains cantons, un tel contrat est obligatoire. Exercice : décompte de gérance (voir document annexe)

Les Écritures comptables

Les Écritures comptables Les Écritures comptables Ouverture des comptes au début de l exercice comptable : Ouverture des comptes d actifs Comptes actifs Bilan d ouverture Ouverture des comptes de passifs Bilan d ouverture Comptes

Plus en détail

Option spécifique Economie et droit

Option spécifique Economie et droit Direction générale de l enseignement obligatoire Examen de passage de l enseignement privé ou à domicile à l école publique Mai 2012 Nom : Prénom : Admission en 9 e VSB Option spécifique Economie et droit

Plus en détail

Liste 4 ensemble des comptes vus jusqu au chapitre sur les salaires (inclus) No. Nom Description Nature Signes Contenu débit Contenu crédit Solde

Liste 4 ensemble des comptes vus jusqu au chapitre sur les salaires (inclus) No. Nom Description Nature Signes Contenu débit Contenu crédit Solde 1000 Caisse Argent liquide, monnaie étrangère en liquide s circulants Liquidités Solde initial : montant en caisse en début Entrées d argent dans la caisse Sorties d argent de caisse Solde final : montant

Plus en détail

Actif Actifs circulants Liquidités + - Actif Actifs circulants Liquidités + - Actif Actifs circulants Liquidités + -

Actif Actifs circulants Liquidités + - Actif Actifs circulants Liquidités + - Actif Actifs circulants Liquidités + - 1000 Caisse Argent liquide, monnaie étrangère en liquide s circulants Solde initial : montant en caisse en début Entrées d argent dans la caisse Sorties d argent de caisse Solde final : montant en caisse

Plus en détail

Recommandation 05 Actifs et passifs de régularisation

Recommandation 05 Actifs et passifs de régularisation Recommandation 05 Recommandation 1 Les actifs de régularisation du compte des investissements 1 et du compte sont portés au bilan pour : des dépenses ou des charges comptabilisées avant la date de clôture

Plus en détail

Définition de la comptabilité

Définition de la comptabilité Définition de la comptabilité C est une technique d enregistrement des opérations faites par l entreprise dans le but d établir son patrimoine (bilan) et de déterminer son résultat (bénéfice/perte). Différence

Plus en détail

Détails pour la clôture

Détails pour la clôture Détails pour la clôture 31.12.20 Société Adresse Téléfon Fax E-Mail Inventaire au Lieu / Date Les données suivantes correspondent avec les pièces jusificatives et correspondent à la vérité. Signature 1.

Plus en détail

Actif Actifs circulants Liquidités + - Actif Actifs circulants Liquidités + - Actif Actifs circulants Liquidités + -

Actif Actifs circulants Liquidités + - Actif Actifs circulants Liquidités + - Actif Actifs circulants Liquidités + - 1000 Caisse Argent liquide, monnaie étrangère en liquide s circulants Liquidités Solde initial : montant en caisse en début Entrées d argent dans la caisse Sorties d argent de caisse Solde final : montant

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ MODULE 1 ECO MODULE 1

INITIATION À LA COMPTABILITÉ MODULE 1 ECO MODULE 1 INITIATION À LA COMPTABILITÉ MODULE 1 MODULE 1 1 Pour obtenir de l aide sur ce module merci d adresser un mail à : contact@copro-eco.fr 2 OBJECTIF DE CE MODULE COMPRENDRE les dispositions «COMPTABLES»

Plus en détail

Chapitre Les immeubles

Chapitre Les immeubles Chapitre 55 55Les immeubles Table des matières Objectifs évaluateurs... 2 1. Généralités... 3 1.1 Immeuble commercial... 3 1.2 Immeuble d une entreprise individuelle utilisé aussi à des fins privées...

Plus en détail

LE TABLEAU DE RESULTAT. Pré-requis : o connaissance du fonctionnement des comptes : débit, crédit, solde.

LE TABLEAU DE RESULTAT. Pré-requis : o connaissance du fonctionnement des comptes : débit, crédit, solde. LE TABLEAU DE RESULTAT Objectif(s) : être capable de : o classer les charges et les produits selon leur nature, o déterminer le résultat de l'exercice. Pré-requis : o connaissance du fonctionnement des

Plus en détail

Chapitre 35. La clôture des entreprises 35individuelles

Chapitre 35. La clôture des entreprises 35individuelles Chapitre 35 La clôture des entreprises 35individuelles Table des matières Objectifs évaluateurs... 4 1. Exigences en matière de comptabilité et de présentation des comptes selon le nouveau droit comptable...

Plus en détail

Rapports financiers. Chapitre 2 Rendement du capital et de la fortune 1.1 Le bilan et les comptes du bilanre

Rapports financiers. Chapitre 2 Rendement du capital et de la fortune 1.1 Le bilan et les comptes du bilanre Exercice 2.a : Calcul du capital + intérêts Une personne place une somme de CHF 1 200.- sur un compte d épargne. La banque affiche un taux d intérêt de 1.5 %. Calculer la somme qu il retirera après 7 mois,

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise DORLIA

Introduction à la gestion comptable Entreprise DORLIA Introduction à la gestion comptable Entreprise DORLIA Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

Comptabilité 2010 Chapitre 1

Comptabilité 2010 Chapitre 1 Comptabilité 2010 Chapitre 1 Chapitre 1 : Fonctionnement des documents comptables - Bilan - Compte de résultats 1.1 Bilan comptable Déf Patrimoine de l entreprise à un instant donné. (Pas une période)

Plus en détail

EXAMEN DE MATURITE 2006, OPTION SPECIFIQUE ECONOMIE ET DROIT GESTION D ENTREPRISE DONNEE

EXAMEN DE MATURITE 2006, OPTION SPECIFIQUE ECONOMIE ET DROIT GESTION D ENTREPRISE DONNEE EXAMEN DE MATURITE 2006, OPTION SPECIFIQUE ECONOMIE ET DROIT GESTION D ENTREPRISE DONNEE Durée : 160 minutes (2 heures 40 minutes) Matériel autorisé : Calculatrice non programmable. Table des matières

Plus en détail

MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 2 > LE PLAN DE COMPTES

MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 2 > LE PLAN DE COMPTES MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 2 > LE PLAN DE COMPTES SOMMAIRE 1. Qu est ce que le plan de comptes? 2. Architecture du plan de comptes 3. Notions emplois et ressources 4. Principe d équilibre emploi

Plus en détail

:55 ACTIF ACTIF CIRCULANT

:55 ACTIF ACTIF CIRCULANT ACTIF ACTIF CIRCULANT Liquidités 1000 Caisse 1010 Compte Postal 1020 Banque A 1050 Virement de fonds Créances résultant des cotisations 1100 Cotisations membres 1109 Ducroire Autres créances à court terme

Plus en détail

SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES

SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES SOCIETE INDUSTRIELLE DES TEXTILES S.A au capital de 23.063.300 dinars. Registre du Commerce : B128771996 Monastir Siège social : Avenue Habib Bourguiba, Ksar Hellal, Tunisie Téléphone : Tunis : 71 79 81

Plus en détail

Etablissez le bilan d ouverture ordonné demandé par le banquier, en vous aidant du tableau d activité suivant :

Etablissez le bilan d ouverture ordonné demandé par le banquier, en vous aidant du tableau d activité suivant : Cas pratique de synthèse 2 Comptabilité complète d une entreprise Ce cas pratique de synthèse vous propose différentes activités touchant à la comptabilité d une entreprise (chapitre 4 du livre théorique).

Plus en détail

MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 15 > LES ÉCRITURES DE FIN D EXERCICE 3/4 : LES COMPTES DE RÉGULARISATION

MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 15 > LES ÉCRITURES DE FIN D EXERCICE 3/4 : LES COMPTES DE RÉGULARISATION MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 15 > LES ÉCRITURES DE FIN D EXERCICE 3/4 : LES COMPTES DE RÉGULARISATION SOMMAIRE 1. Rappel du principe de spécialisation des exercices 2. Principales régularisations

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE Après avoir effectué l inventaire comptable (variation de stocks, dotations et reprises concernant les amortissements et les provisions, régularisations

Plus en détail

Compte de résultat 1 er degré

Compte de résultat 1 er degré Exercice 12.a Calcul du PRAMV Un magasin applique les prix suivants : Prix d achat unitaire Prix de vente unitaire Manteaux 70.00 120.00 Situation de départ : le stock se compose de 3 manteaux Cas no 1

Plus en détail

Matière : comptabilité générale I

Matière : comptabilité générale I Matière : comptabilité générale I plan du cours: Introduction Chapitre 1 : Notions fondamentales Chapitre 2 : Les états de synthèse Chapitre 3 : L organisation comptable Chapitre 4 : La facturation Bibliographie

Plus en détail

Département des institutions et des relations extérieures. Service des communes et des relations institutionnelles

Département des institutions et des relations extérieures. Service des communes et des relations institutionnelles Département des institutions et des relations extérieures Service des communes et des relations institutionnelles Autorité Cantonale de surveillance des finances communales Commune. Cugy VD Association..

Plus en détail

Enquête sur les chiffres-clés 2016

Enquête sur les chiffres-clés 2016 FAS, FSAP, FSAI, FSU, IGS, SIA, SICC, SVU-ASEP, USIC (V. 1.07_hk/sd, 20160502) Enquête sur les chiffres-clés 2016 Instructions relatives à la détermination des frais généraux et du chiffre d affaires Ces

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE LAUSANNE ECOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES COMPTABILITÉ FINANCIÈRE I CAS CLERNETT AUTEURS: A. STETTLER, Y. DARBELLAY, V.

UNIVERSITÉ DE LAUSANNE ECOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES COMPTABILITÉ FINANCIÈRE I CAS CLERNETT AUTEURS: A. STETTLER, Y. DARBELLAY, V. UNIVERSITÉ DE LAUSANNE ECOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES COMPTABILITÉ FINANCIÈRE I CAS CLERNETT AUTEURS: A. STETTLER, Y. DARBELLAY, V. DOUSSE 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION... 3 2. PLAN COMPTABLE...

Plus en détail

Analyse de la structure financière de. l entreprise 10/12/13

Analyse de la structure financière de. l entreprise 10/12/13 Analyse de la structure financière de l entreprise. 1 Plan du chapitre I) Le bilan II) Le Bilan fonctionnel III) Les ratios 2 I) Le bilan 3 Le bilan Logique de l actif : ensemble des emplois; classement

Plus en détail

TRES. LOMBEZ PUYLAUSIC - Valorisation du compte de gestion

TRES. LOMBEZ PUYLAUSIC - Valorisation du compte de gestion TRES. LOMBEZ PUYLAUSIC - Valorisation du compte de gestion 2015 Dépenses de fonctionnement Les dépenses de fonctionnement sont divisées en six catégories: 1. Les charges à caractère général (achat de petit

Plus en détail

TRES. L'ISLE-SUR-LE-DOUBS COMMUNE D ACCOLANS - Valorisation du compte de gestion

TRES. L'ISLE-SUR-LE-DOUBS COMMUNE D ACCOLANS - Valorisation du compte de gestion TRES. L'ISLE-SUR-LE-DOUBS COMMUNE D ACCOLANS - Valorisation du compte de gestion 2016 Dépenses de fonctionnement Les dépenses de fonctionnement sont divisées en six catégories: 1. Les charges à caractère

Plus en détail

Tableau des flux 57de trésorerie

Tableau des flux 57de trésorerie Tableau des flux 57de trésorerie Volume 3 Profil M Table des matières Objectifs évaluateurs... 2 1. Introduction... 3 2. Tableau des flux de trésorerie et liquidités : définitions... 4 3. Tableau des flux

Plus en détail

2. PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE

2. PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE 1. INTRODUCTION J ai effectué ma période de formation d une durée de 8 semaines au sein de deux entreprises différentes. Les quatre première semaines du 28 janvier au 22 février 2008 au sein du l entreprise.

Plus en détail

Évaluer le risque financier. Évaluer le risque financier Introduction. Évaluer le risque financier Introduction

Évaluer le risque financier. Évaluer le risque financier Introduction. Évaluer le risque financier Introduction Introduction Les documents comptables Analyse de la rentabilité Analyse de la situation financière Les prévisions Introduction Pourquoi évaluer le risque financier : Les professionnels paient à crédit

Plus en détail

TRES. BAR-SUR-AUBE ASST - LONGCHAMP-SUR-AUJON. Valorisation du compte de gestion

TRES. BAR-SUR-AUBE ASST - LONGCHAMP-SUR-AUJON. Valorisation du compte de gestion TRES. BAR-SUR-AUBE ASST - LONGCHAMP-SUR-AUJON Valorisation du compte de gestion 2016 Dépenses de fonctionnement Les dépenses de fonctionnement sont divisées en six catégories: 1. Les charges à caractère

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE 1

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE 1 Franz Carlen Franz Gianini Anton Riniker COMPTABILITÉ FINANCIÈRE 1 PRATIQUE DE LA COMPTABILITÉ FINANCIÈRE COMPLÉMENT À LA 4 E ÉDITION EN FRANÇAIS DROIT DE LA SOCIÉTÉ ANONYME EN VIGUEUR ADAPTÉ AU DROIT

Plus en détail

Baudouin MASSET Receveur régional

Baudouin MASSET Receveur régional Baudouin MASSET Receveur régional baudouin.masset@publilink.be Rue Lambert Daxhelet, 2, 4210 Burdinne 085/71.11.14 B. Masset 2009-2010 Notion d un Bilan Bâtiment : 100.000 Capital : 100.000 Notion d un

Plus en détail

Comptes Sociaux au 31 Décembre 2015

Comptes Sociaux au 31 Décembre 2015 Comptes Sociaux au 31 Décembre 2015 BILAN AU 31 DECEMBRE 2015 (Euros) 31/12/2015 31/12/2014 Actif BRUT AMORT DEP NET NET Actifs incorporels 820 547 273 547 Titres de participations 0 0 0 Autres immobilisations

Plus en détail

Elaboration et interprétation des états financiers QCM DU 3 novembre 2014

Elaboration et interprétation des états financiers QCM DU 3 novembre 2014 Elaboration et interprétation des états financiers 2014-2015 QCM DU 3 novembre 2014 Une seule réponse par question calculatrices non autorisées Bonne réponse : 1 point Pas de réponse : 0 point Mauvaise

Plus en détail

Sommaire. 1 Les documents de synthèse à analyser 1. 2 Le contenu de la liasse fiscale 45. Le bilan Le compte de résultat de l exercice...

Sommaire. 1 Les documents de synthèse à analyser 1. 2 Le contenu de la liasse fiscale 45. Le bilan Le compte de résultat de l exercice... I Sommaire 1 Les documents de synthèse à analyser 1 Rappel des principes comptables... 1 La liasse fiscale et les régimes d imposition... 4 L annexe des comptes annuels... 10 Le rapport de gestion... 27

Plus en détail

Concours d entrée en Economie, printemps Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion

Concours d entrée en Economie, printemps Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Concours d entrée en Economie, printemps 2009 Nom: Prénom: Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Points Obtenus Points Maximum Exercice 1 14 Exercice 2 6 Exercice 3 7 Exercice 4

Plus en détail

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION

GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION GESTION FINANCIÈRE L3 GESTION SÉANCE 11 : FLUX ET BUDGET DE TRÉSORERIE Cours de Y. Giraud Objectif de la séance 2 Comprendre l origine des flux de trésorerie Détermination de l excédent de trésorerie d

Plus en détail

MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 11 > LES OPÉRATIONS DE BANQUE

MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 11 > LES OPÉRATIONS DE BANQUE MODULE > COMPTABILITÉ GÉNÉRALE THÈME 11 > LES OPÉRATIONS DE BANQUE SOMMAIRE 1. Principales opérations de banque 2. Classification des comptes liés à la trésorerie 3. Comptabilisation des opérations de

Plus en détail

LE POSTULAT DE L INDÉPENDANCE DES EXERCICES

LE POSTULAT DE L INDÉPENDANCE DES EXERCICES LE POSTULAT DE L INDÉPENDANCE DES EXERCICES Le postulat de l indépendance des exercices suppose que la vie économique d une entreprise peut être divisée en périodes arbitraires, généralement un mois, un

Plus en détail

Le compte de résultat

Le compte de résultat Le compte de résultat Le compte de résultat décrit l activité de l entreprise au cours d un exercice. Il est à la fois : un document comptable obligatoire ; un outil d analyse de l activité, de la performance

Plus en détail

SOCIÉTÉ XYZ LIMITÉE États financiers Exercice terminé le 30 JUIN 2002 (États NON VÉRIFIÉS Se reporter à l avis au lecteur)

SOCIÉTÉ XYZ LIMITÉE États financiers Exercice terminé le 30 JUIN 2002 (États NON VÉRIFIÉS Se reporter à l avis au lecteur) SOCIÉTÉ XYZ LIMITÉE États financiers Exercice terminé le (États NON VÉRIFIÉS Se reporter à l avis au lecteur) BILAN EN DATE DU ACTIFS À COURT TERME Liquidités 11 552 $ -- $ Comptes clients 42 970 50 595

Plus en détail

1. Généralités. 2. Projet PLAN D AFFAIRES ANNEXE A LA DEMANDE. Visa(s) :. Entreprise : Requérant : (pers. physique) Adresse : Adresse :

1. Généralités. 2. Projet PLAN D AFFAIRES ANNEXE A LA DEMANDE. Visa(s) :. Entreprise : Requérant : (pers. physique) Adresse : Adresse : PLAN D AFFAIRES ANNEXE A LA DEMANDE 1. Généralités Entreprise : Requérant : (pers. physique) Adresse : Adresse : Téléphone : Téléphone : Fax : Fax : 2. Projet 2.1 Nature du projet : Nouvelle entreprise

Plus en détail

COMPTABILITE ET CONTRÔLE DE GESTION

COMPTABILITE ET CONTRÔLE DE GESTION COMPTABILITE ET CONTRÔLE DE GESTION (1 ère partie) 1 LE COMPTE C est la plus petite unité de classement et d enregistrement des opérations Règle: à droite les ressources à gauche les emplois Crédit = ressources

Plus en détail

ASSOCIATION AGIR POUR L'ENVIRONNEMENT 1

ASSOCIATION AGIR POUR L'ENVIRONNEMENT 1 ASSOCIATION AGIR POUR L'ENVIRONNEMENT 1 Comptes annuels au 31décembre 2007 BILAN ACTIF déc-07 déc-06 Brut Amort & Prov Net Net Immobilisations incorporelles. Concessions et droits similaires 800,00-800,00

Plus en détail

CH14- Le cycle d exploitation : achats, autres charges externes et ventes

CH14- Le cycle d exploitation : achats, autres charges externes et ventes CH14- Le cycle d exploitation : achats, autres charges externes et ventes I- Rappels : 1-la notion de cycle d exploitation Le cycle d'exploitation est constitué de l'ensemble des opérations réalisées depuis

Plus en détail

Comptes de résultat 56à plusieurs degrés

Comptes de résultat 56à plusieurs degrés Comptes de résultat 56à plusieurs degrés Volume 3 Profil M Table des matières Objectifs évaluateurs... 2 1. Introduction... 3 2. Rappel de quelques abréviations courantes et définitions... 3 3. Présentation

Plus en détail

HOTEL DU LITTORAL SARL

HOTEL DU LITTORAL SARL 4 RUE PAUL LADMIRAULT 56130 CAMOEL HOTEL COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2012 SOMMAIRE PRESENTATION Présentation de l'entreprise Chiffres clés I II COMPTES ANNUELS Attestation Bilan 1 Compte de résultat

Plus en détail

LIVRE BLANC. Le plan comptable

LIVRE BLANC. Le plan comptable LIVRE BLANC Le plan comptable 2 Le plan comptable - www.l-expert-comptable.com INTRODUCTION Le plan comptable est un outil de gestion qui permet d harmoniser la présentation des comptes annuels de toutes

Plus en détail

Unité 3 Synthèse Thème 1 THÈME 1. Régulariser l actif immobilisé à l inventaire. Cned Site de Lyon Page 1 / 5

Unité 3 Synthèse Thème 1 THÈME 1. Régulariser l actif immobilisé à l inventaire. Cned Site de Lyon Page 1 / 5 THÈME 1 Régulariser l actif immobilisé à l inventaire Cned Site de Lyon Page 1 / 5 SÉQUENCE SYNTHÈSE Régulariser l actif immobilisé à l inventaire Les biens dont l entreprise est propriétaire et qui sont

Plus en détail

cours-exercice.com Chapitre 1 : Les document de Synthèse : le CR, le Bilan et les annexes Introduction I. Composition du Compte de Résultat

cours-exercice.com Chapitre 1 : Les document de Synthèse : le CR, le Bilan et les annexes Introduction I. Composition du Compte de Résultat Chapitre 1 : Les document de Synthèse : le CR, le Bilan et les annexes Introduction Le bilan et le CR sont établies en fin d exercice et matérialise l ensemble des opérations réalisées au cour de l activité.

Plus en détail

Comptabilité générale m.ka$h ^^!!

Comptabilité générale m.ka$h ^^!! Effets LES EFFETS DE COMMERCE 1 DIFFERENTS TYPES D4EFFETS DE COMMERCE Les effets de commerce sont des moyens de crédit ils sont au nombre de 2 : La lettre de change (ou traite) tirée par le fournisseur

Plus en détail

EXERCICE. 1 Établissement d un bilan. Le bilan et le compte de résultat simplifiés THÈME 1

EXERCICE. 1 Établissement d un bilan. Le bilan et le compte de résultat simplifiés THÈME 1 THÈME 1 Le bilan et le compte de résultat simplifiés EXERCICE 1 Établissement d un bilan La situation des comptes de bilan de la société Pendref se présente ainsi au 31 décembre N : Banques : 2 200 Caisse

Plus en détail

CFP COMMERCE EXAMEN D'ADMISSION EN 2CFCI AOUT 2014 EXAMEN DE GESTION D ENTREPRISE CORRECTIF. Page 1 sur 10

CFP COMMERCE EXAMEN D'ADMISSION EN 2CFCI AOUT 2014 EXAMEN DE GESTION D ENTREPRISE CORRECTIF. Page 1 sur 10 CFP COMMERCE EXAMEN D'ADMISSION EN 2CFCI AOUT 2014 EXAMEN DE GESTION D ENTREPRISE CORRECTIF Page 1 sur 10 PARTIE I : Formes d organisation de l entreprise (14 pts) 1. La ou lesquelles de ces affirmations

Plus en détail

COMPTE DE FONCTIONNEMENT PAR DIRECTION

COMPTE DE FONCTIONNEMENT PAR DIRECTION ANNEXE A COMPTE DE FONCTIONNEMENT PAR DIRECTION BUDGET DE 2004 BUDGET DE 2003 COMPTES DE 2002 CHARGES REVENUS CHARGES REVENUS CHARGES REVENUS ADMINISTRATION GENERALE ET FINANCES 232'695'300 475'663'600

Plus en détail

La Trésorerie : POINTS CLES

La Trésorerie : POINTS CLES TFS : DT01-261504.01 Page 1 sur 5 La Trésorerie : POINTS CLES Trésorerie définition Une définition simple de la trésorerie, d après un mode usuel, pourrait être : Trésorerie = solde des encaissements -

Plus en détail

Les principes généraux de la comptabilité Les opérations courantes Les opérations de fin d exercice

Les principes généraux de la comptabilité Les opérations courantes Les opérations de fin d exercice P résentation L objectif de cet ouvrage est d offrir une vision claire, structurée et synthétique de la Comptabilité générale (également appelée Comptabilité financière) avec notamment le recours à des

Plus en détail

Chapitre 3 : Comment l activité d une entreprise devient-elle une donnée comptable?

Chapitre 3 : Comment l activité d une entreprise devient-elle une donnée comptable? Chapitre 3 : Comment l activité d une entreprise devient-elle une donnée comptable? I) Création de facture : Fiches 1 et 2. II) Enregistrement comptable de la facture par la méthode des flux : A) Principes

Plus en détail

:12 ACTIFS

:12 ACTIFS ACTIFS ACTIFS CIRCULANTS Trésorerie 1000 Caisse 1020 Banque (avoir) Avoirs à court terme cotés en bourse 1060 Titres 1069 Ajustement de la valeur des titres Créances résultant de livraisons et prestations

Plus en détail

Rappel : les comptes de gestion pourquoi? Les comptes de gestion. Définition et prise en compte des charges. Définition et prise en compte des pertes

Rappel : les comptes de gestion pourquoi? Les comptes de gestion. Définition et prise en compte des charges. Définition et prise en compte des pertes Les comptes de gestion Les comptes de charge ( classe 6) Les comptes de produit (classe 7) Sous-chapitre à annexer au chapitre des comptes 1 Rappel : les comptes de gestion pourquoi? Certaines opérations

Plus en détail

D UNE FAMILLE A L AUTRE

D UNE FAMILLE A L AUTRE 25 BIS RUE DU PETIT ROCHER 85470 BRETIGNOLLES SUR MER Orphelinat COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2010 SOMMAIRE PRESENTATION Présentation de l'association I COMPTES ANNUELS Bilan Compte de résultat Annexe

Plus en détail

COURS D INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE (1ère partie) Marc Charbonné - CAFERUIS Page 1

COURS D INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE (1ère partie) Marc Charbonné - CAFERUIS Page 1 COURS D INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE (1ère partie) Marc Charbonné - CAFERUIS Page 1 INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE 1 - Présentation générale 2 - Définition et généralités sur la comptabilité

Plus en détail

Comptes annuels FONDS DE DOTATION SHENNONG ET AVICENNE. 9 rue Ernest CRESSON PARIS. Exercice clos le : 31 DECEMBRE 2014 APE : SIRET :

Comptes annuels FONDS DE DOTATION SHENNONG ET AVICENNE. 9 rue Ernest CRESSON PARIS. Exercice clos le : 31 DECEMBRE 2014 APE : SIRET : Comptes annuels FONDS DE DOTATION SHENNONG ET AVICENNE 9 rue Ernest CRESSON Exercice clos le : 31 DECEMBRE 2014 APE : SIRET : 44 Rue Paul Valéry Tel: 0158442066 75116 PARIS Fax: 0145019269 9 rue Ernest

Plus en détail

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Rapport financier semestriel au 31 octobre 2008 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Rapport financier semestriel au 31 octobre 2008 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Période du 1 er mai 2008 au 31 octobre 2008 1 Sommaire Rapport d activité du premier semestre clos le 31 octobre 2008... 3 Période du 1 er mai 2008

Plus en détail

AU 31 DÉCEMBRE. Passif à long terme Hypothèque à payer

AU 31 DÉCEMBRE. Passif à long terme Hypothèque à payer Date : Août 2004 Exercice 4.9 Société Salfor ltée On vous présente, ci-dessous, les bilans 2001 et 2002, l'état des résultats pour l'exercice 2002 ainsi que certaines informations complémentaires concernant

Plus en détail

SOCIETE DES ANCIENS ETABLISSEMENTS DUCOS & SARRAT Annexe aux comptes annuels au 31 décembre 2007 NOTE 1 : Evénements principaux de l exercice Au cours de cet exercice, la SOCIETE DES ANCIENS ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Bilan détaillé Devise EUR

Bilan détaillé Devise EUR Page 1 ACTIF ACTIFS IMMOBILISES I Frais Etablissement II Immobilisations Incorporelles III Immobilisations Corporelles A. Terrains - Constructions 20/28 10.272.776,07 10.021.415,37 20 21 22/27 10.272.776,07

Plus en détail

1 Financement : quelques rappels

1 Financement : quelques rappels 1 Financement : quelques rappels 1.1 Généralités L actif du bilan indique tout ce que l entreprise possède. Le passif renseigne sur les ressources de l entreprise. Le total de l actif est obligatoirement

Plus en détail

CORRIGE DU CAS N 2 : SOCIETE «LES DEUX POUPONS»

CORRIGE DU CAS N 2 : SOCIETE «LES DEUX POUPONS» CORRIGE DU CAS N 2 : SOCIETE «LES DEUX POUPONS» I- DOSSIER IMMOBILISATIONS 1.1 Les immobilisations et les amortissements figurent sur la balance sous une seule rubrique, il convient de les détailler par

Plus en détail

Novembre Jean-Pierre MASSON 1

Novembre Jean-Pierre MASSON 1 Pièces justificatives 2 - La mise en place d'une comptabilité. DEPENSE Date de la transaction Mode de paiement : Chèque, Prélèvement, Virement, Carte bancaire, TIP, Espèces, etc.. Fournisseur : Nom et

Plus en détail

TC2 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE ENREGISTREMENT DES ECRITURES DANS LE JOURNAL DE L ENTREPRISE

TC2 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE ENREGISTREMENT DES ECRITURES DANS LE JOURNAL DE L ENTREPRISE TC2 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye, talons

Plus en détail

Chapitre II : NOTION DE BILAN

Chapitre II : NOTION DE BILAN I Définition et présentation : A Exemple : Chapitre II : NOTION DE BILAN Le 1 er Janvier 2006, deux personnes se sont associées pour constituer la société Alpha, elles ont apporté un capital de 700 000

Plus en détail

Exercice de Synthèse_Journal, Grand-livre, Balance et Compte de résultat

Exercice de Synthèse_Journal, Grand-livre, Balance et Compte de résultat 1 Exercice de Synthèse_Journal, Grandlivre, Balance et Compte de résultat L entreprise XARITOO est crée le 01/01/N par les éléments suivantes : fonds commercial F constructions 3 2 F installation technique

Plus en détail

Bilan au 01/01/AAAA. Capital initial. Camion. Dette à Lt Terme. Véhicule. Dette à Ct Terme. Débiteurs. Banque. Caisse. Total :

Bilan au 01/01/AAAA. Capital initial. Camion. Dette à Lt Terme. Véhicule. Dette à Ct Terme. Débiteurs. Banque. Caisse. Total : Bilan au 01/01/AAAA Camion (0) 100.000 20.000 (0) Capital initial Véhicule (0) 12.000 95.000 (0) Dette à Lt Terme Débiteurs (0) 45.000 62.000 (0) Dette à Ct Terme Banque (0) 15.000 Caisse (0) 5.000 Total

Plus en détail

Flux et fonctionnement des comptes

Flux et fonctionnement des comptes Flux et fonctionnement des comptes CHAPITRE 1 I. Les flux économiques 1. Définition Un flux économique est une quantité de biens, de services, ou monétaires en mouvement entre deux acteurs économiques.

Plus en détail

Atelier de mise en pratique de la comptabilité simplifiée

Atelier de mise en pratique de la comptabilité simplifiée Atelier de mise en pratique de la comptabilité simplifiée SOMMAIRE La saisie des opérations Rappel des principes d enregistrement en comptabilité de trésorerie Cas pratique de saisie en comptabilité de

Plus en détail

Lire le compte de résultat. Introduction

Lire le compte de résultat. Introduction Lire le compte de résultat Introduction Le Bilan permet au pharmacien et au tiers d avoir une vision photographique de l entreprise, de l officine Le Compte de résultat représente le film de l activité

Plus en détail

PLAN COMPTABLE MINIMUM APPLICABLE AUX AGENCES IMMOBILIERES SOCIALES

PLAN COMPTABLE MINIMUM APPLICABLE AUX AGENCES IMMOBILIERES SOCIALES Annexe à l arrêté ministériel approuvant les directives comptables du Fonds du Logement des Familles nombreuses de Wallonie applicables aux agences immobilières sociales PLAN COMPTABLE MINIMUM APPLICABLE

Plus en détail

Le compte et le principe de la partie double

Le compte et le principe de la partie double Le compte et le principe de la partie double Qu est-ce qu un compte? Le compte est un document comptable qui sert à enregistrer les opérations réalisées par une entreprise La partie gauche : DEBIT La partie

Plus en détail

approuvant le règlement sur la gestion financière et les normes comptables de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale//fribourg

approuvant le règlement sur la gestion financière et les normes comptables de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale//fribourg Ordonnance du 23 août 2016 Entrée en vigueur : immédiate approuvant le règlement sur la gestion financière et les normes comptables de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale//fribourg Le Conseil

Plus en détail

L ANALYSE FONCTIONNELLE DU BILAN

L ANALYSE FONCTIONNELLE DU BILAN L ANALYSE FONCTIONNELLE DU BILAN 1. Les objectifs de l analyse fonctionnelle du bilan L analyse fonctionnelle du bilan repose sur les notions de stock d emplois et de stock de ressources. Elle privilégie

Plus en détail

GUIDE DECLARATIF MONUMENTS HISTORIQUES OU AGREES

GUIDE DECLARATIF MONUMENTS HISTORIQUES OU AGREES GUIDE DECLARATIF MONUMENTS HISTORIQUES OU AGREES Arnaud JAMIN - Cabinet FIDAL 10 mars 2006 IR 2005 La déclaration d ensemble des revenus 2005, et ses déclarations annexes, doit être déposée avant le 31

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 69 rue Louise Michel BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Page - Bilan actif-passif 1 et 2 - Compte de résultat 3 et 4 - Détail bilan 5 et 6 - Détail Compte de résultat 7 - Annexe 8 à 10 28 Rue du Carrousel Parc

Plus en détail

La notion de Bilan. Ce qu il faut retenir sur.

La notion de Bilan. Ce qu il faut retenir sur. Ce qu il faut retenir sur La notion de Bilan 1 LES EMPLOIS ET LES RESSOURCES La comptabilité est une technique ancienne dont les premières bases ont été établies au XV ème siècle par Luca Pacioli, un moine

Plus en détail

1. Présenter les trois types de réductions commerciales en indiquant leur modalité d enregistrement respective.

1. Présenter les trois types de réductions commerciales en indiquant leur modalité d enregistrement respective. DCG session 2012 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES A- Opérations liées aux achats et ventes 1. Présenter les trois types de réductions commerciales en

Plus en détail

Les entreprises commerciales

Les entreprises commerciales CHAPITRE 7 Les entreprises commerciales LA BELLE AVENTURE Stock de la fin = stock du début + achats ventes Stock de la fin = 5 unités + 40 unités 38 unités Stock de la fin = 7 unités Stock de la fin =

Plus en détail

INTRODUCTION A LA COMPTABILITE

INTRODUCTION A LA COMPTABILITE INTRODUCTION A LA COMPTABILITE THEME 1 Patrimoine : ensemble de droits (réels ou de créances) et de dettes (ou obligation) d une même personne. Comptabilité en partie double : chaque phénomène est saisi

Plus en détail

A F N I C. Domaine de Voluceau Rocquencourt LE CHESNAY CEDEX COMPTES ANNUELS AU 31/12/1999. Cabinet Alain CORNUOT

A F N I C. Domaine de Voluceau Rocquencourt LE CHESNAY CEDEX COMPTES ANNUELS AU 31/12/1999. Cabinet Alain CORNUOT A F N I C Domaine de Voluceau Rocquencourt 78153 LE CHESNAY CEDEX COMPTES ANNUELS AU 31/12/1999 Cabinet Alain CORNUOT SOMMAIRE Pages BILAN COMPTE DE RESULTAT 2 3 ANNEXE * Règles et méthodes comptables

Plus en détail

TOTAL DES ENTRÉES TOTAL DES SORTIES. Sachez aussi que: SOLDE DU COMPTE DE CAISSE = ENTRÉES SORTIES SOLDE = Mon livre de caisse

TOTAL DES ENTRÉES TOTAL DES SORTIES. Sachez aussi que: SOLDE DU COMPTE DE CAISSE = ENTRÉES SORTIES SOLDE = Mon livre de caisse Une administration saine nécessite un certain contrôle. En ce qui concerne l argent liquide, cela dépend de la bonne tenue des comptes. L article 323 du Code civil suisse stipule que: 1 L enfant a l administration

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 ANNEXE N 3 : Bilan et compte de résultat M4 43 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

FEDERATION DES ENTREPRISES DE PROPRETE 34 Bd Maxime GORKI

FEDERATION DES ENTREPRISES DE PROPRETE 34 Bd Maxime GORKI 34 Bd Maxime GORKI Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 31/12/2012 Activité principale de l'entreprise : FEDERATION D'ENTREPRISES Nous vous présentons ci-après le dossier financier

Plus en détail

Fonds de Dotation Après demain 12 avenue de Carnot BP 61709 44017 NANTES COMPTES ANNUELS AU 31/12/2014 Sommaire RAPPORT 1 COMPTES ANNUELS 3 Bilan 4 Compte de résultat 6 ANNEXE 8 Tableau de suivi des dotations

Plus en détail

UE 9 : Introduction à la comptabilité

UE 9 : Introduction à la comptabilité UE 9 : Introduction à la comptabilité Comptabilisation achat Achat d un bien «Exemples Cours sur les bases» Frais accessoires sur achat 3 possibilités pour enregistrer les frais accessoires d achat (FAA)

Plus en détail

BILAN ACTIF. STE INFRASTRUCTURES GAZIERES Situation au : 31 Décembre Euros ACTIF IMMOBILISE

BILAN ACTIF. STE INFRASTRUCTURES GAZIERES Situation au : 31 Décembre Euros ACTIF IMMOBILISE Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE BILAN ACTIF 31/12/2011 30/06/2011 Brut Amort. dépréciat. Net Net Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de recherche et développement Concessions,

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 PLAN DU CHAPITRE 2 : L'ENREGISTREMENT COMPTABLE

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 PLAN DU CHAPITRE 2 : L'ENREGISTREMENT COMPTABLE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 MODULE 1 : Principes généraux de l'analyse comptable Chapitre 1 : Introduction à la comptabilité générale Chapitre 2 : L'enregistrement comptable Chapitre 3 : L'organisation

Plus en détail