NOTE EXPLICATIVE STATION D EPURATION AUTONOME DES EAUX RESIDUAIRES DOMESTIQUES DE LA RESIDENCE VICTORIA, NOUMEA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE EXPLICATIVE STATION D EPURATION AUTONOME DES EAUX RESIDUAIRES DOMESTIQUES DE LA RESIDENCE VICTORIA, NOUMEA"

Transcription

1 République Française NOUVELLE-CALEDONIE Province Sud NOTE EXPLICATIVE STATION D EPURATION AUTONOME DES EAUX RESIDUAIRES DOMESTIQUES DE LA RESIDENCE VICTORIA, NOUMEA DOSSIER DE DECLARATION au titre de la réglementation sur les Installations Classées pour la Protection de l Environnement Bureau d études - Tél. : (687) Fax : (687) BP NOUMEA CEDEX - RIDET : Thésée Ingénierie/ Dossier ICPE/STEP Résidence Victoria Numéro DNS Version Modification : ordre Date THES A 30/05/2016

2 STATION D EPURATION AUTONOME DES EAUX RESIDUAIRES DOMESTIQUES DE LA RESIDENCE VICTORIA A MAGENTA-OUEMO, NOUMEA SOMMAIRE 1. IDENTIFICATION DU DEMANDEUR INTRODUCTION A LA REGLEMENTATION PROVINCIALE PRESENTATION DU SITE PRESENTATION DES ACTIVITES ET DES INSTALLATIONS Nature de l installation Rubrique de la nomenclature concernée Présentation sommaire du projet... 5 Mai 2016

3 1. IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nom : TEXIER Prénom : Frédéric Adresse : Immeuble Aquamarine, Ouémo 12 rue Gargarine BP NOUMEA CEDEX Tél : Courrier électronique : Signature : 2. INTRODUCTION À LA RÉGLEMENTATION PROVINCIALE Toute installation qui peut présenter des dangers, des inconvénients soit pour la commodité du voisinage, soit pour la santé, la sécurité et la salubrité publiques, soit pour l agriculture, soit pour la protection de la nature et de l environnement, soit pour la conservation des sites et des monuments est une Installation Classée pour la Protection de l Environnement (I.C.P.E.). En vertu du Code de l Environnement de la Province Sud et de la Délibération n /APS du 26 mai 2011, elle sera soumise à autorisation ou à déclaration selon l ampleur des dangers et des nuisances sur l environnement que son exploitation peut engendrer. Dans le premier cas, une étude d impact et une étude de danger sont demandées avant d être présentées dans le cadre d une enquête publique. La station d épuration autonome de la future résidence «Victoria», dans le quartier Magenta- Ouémo à Nouméa, est destinée à traiter les effluents domestiques de 58 Equivalents Habitants (EH), soit un débit journalier de 8,7 m 3 /j. Ces caractéristiques impliquent la constitution d un dossier d installation classée soumise à déclaration, d après la Délibération n /BAPS/DIMENC du 1 er juin /6

4 3. PRÉSENTATION DU SITE Le quartier Magenta-Ouémo est situé au sud-ouest de la commune de Nouméa. La résidence «Victoria» est située au milieu du quartier, à 50 m à l Ouest de la voie principale (Rue Arnold DALY), au n 63 de la rue Paul Boissery, en «Zone Urbaine Résidentielle (UB1)» d après le Plan d Urbanisme Directeur (PUD) approuvé par l Assemblée de la Province Sud le 30 mai Les références cadastrales de la parcelle sur laquelle est implantée la résidence sont les suivantes : NIC NLOT SECTION COMMUNE PROPRIETAIRE SURFACE_CAD MAGENTA NOUMEA 0 HA 10 A 9 CA L accès au site se fait par la rue Paul Boissery, rue perpendiculaire à la rue Arnold DALY. 3/6

5 Un plan masse des installations est joint en au dossier. 4. PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS ET DES INSTALLATIONS 4.1. Nature de l installation La société AC PROMOTIONS, numéro de RIDET représentée par M. Frédéric TEXIER, envisage la réalisation d un immeuble au niveau du lot n 27, au 63 rue Paul BOISSERY. Cet immeuble comprendra 14 logements individuels répartis de la sorte : - 6 F2-4 F3-4 F4 Cet immeuble représentera ainsi 58 Equivalents-Habitants (EH), selon la «Note relative aux équivalences type de logement / nombre d usagers», dossier n /DRN/HA du 21 mars Le réseau communal de collecte des eaux usées de la zone est de type unitaire. La mairie de Nouméa a toutefois recommandé la réalisation d un réseau séparatif sur la parcelle, raccordé sur le réseau unitaire communal en limite de lot, ainsi que la mise en place d une station d épuration autonome sur la parcelle afin de traiter les eaux usées domestiques avant évacuation dans le réseau communal. Aussi les eaux usées domestiques seront acheminées vers une station d épuration dimensionnée pour traiter les eaux de l ensemble des habitations, soit une capacité de 58 Equivalent-Habitants. Cette station d épuration fait l objet de la présente Déclaration au titre de la réglementation sur les Installations Classées pour la Protection de l Environnement (I.C.P.E.). L évacuation des eaux pluviales sera assurée par un autre réseau. La station est localisée au Sud-Ouest de la parcelle, à l extérieur des bâtiments. Les coordonnées géographiques du centroïde de l emprise de la STEP sont les suivantes (RGNC 91 Lambert NC) : X = Y = La sortie de la station est connectée au regard du réseau unitaire se trouvant sous accotement, en limite sud de la parcelle. Les principales caractéristiques de l installation sont présentées dans le tableau ci-dessous : Activité Epuration des eaux usées domestiques de la résidence «Victoria» (quartier Magenta-Ouémo de la commune de NOUMEA) Filière de traitement Volumes Modèle pour E.H Surface 24 m² Situation Culture fixée immergée aérée (Oxyfix ) Au Sud-Ouest de la parcelle d implantation de la résidence (lot 27, section Magenta) 4/6

6 4.2. Rubrique de la nomenclature concernée N Désignation des activités Classement 2753 Ouvrages de traitement et d'épuration des eaux résiduaires domestiques ou assimilés La capacité étant : a) supérieure à 500 éqh b) supérieure à 50 éqh mais inférieure ou égale à 500 éqh. AUTORISATION DECLARATION Extrait de la Délibération n /BAPS/DIMENC du 1 er juin 2011 définissant nomenclature des ICPE La station d épuration (STEP) de la résidence «Victoria», destinée à traiter les eaux usées domestiques de 58 Equivalents-Habitants, fait l objet d un dossier de déclaration Présentation sommaire du projet Le projet de résidence «Victoria» prévoit la réalisation d un réseau séparatif : un réseau dédié à la collecte des eaux pluviales et un réseau dédié à la collecte des eaux usées domestiques. Les caractéristiques de l effluent rejeté sont résumées ci-dessous : Origine de l effluent : eaux usées domestiques Nombre de logements concernés par le projet de STEP : 14 logements individuels (6 F2, 4 F3 et 4 F4) ; Nombre d équivalent habitant par type de logement : 3 personnes/f2, 4 personnes/f3 et 6 personnes/f4 ; Rejet moyen par habitant et par jour dans le cadre d un immeuble : 150 l/j/eh soit un débit d effluents à traiter de 8,7 m 3 /j Débit d Eaux Claires Parasites (ECP) estimé à 25% du débit total moyen entrant Débit journalier nominal : 11,6 m 3 /j La charge polluante maximale correspondant à la capacité maximale de fonctionnement de la STEP, soit 65 Equivalents Habitants (EH), est la suivante : Charges Polluantes pour 65 Eq.Habitants DBO 5 DCO MEST NTK (*) NH 4 Pt Charge hydraulique (*)NTK = Azote total Kjeldhal 3,90 kg/j 4,55 kg/j 9,75 kg/j 1,56 kg/j 0,780 kg/j 0,195 kg/j 13,0 m³/j 5/6

7 La filière de traitement des eaux est composée : d un système de prétraitement (décanteur primaire) ; d un dispositif de traitement principal par culture fixe immergée aérée, constitué d un réacteur biologique (support bactérien et diffuseurs d air) et d un clarificateur; Le projet de résidence «Victoria» prévoit ainsi la mise en place d une unité de traitement ELOY WATER (modèle C-90 CB EH) comprenant 3 cuves et présentant les performances épuratoires suivantes : Performance épuratoire de l unité de traitement ELOY WATER C Eq.Habitants DBO 5 DCO MEST < 25 mg O2/l < 125 mg O2/l < 30 mg/l Ce dispositif permet ainsi de respecter les valeurs limites des rejets, stipulées à l article 5.4 de la délibération n 10277/DENV/SE du 30 avril 2009 fixant les règles générales et les prescriptions techniques applicables aux installations soumises à déclaration dans la rubrique 2753 "Ouvrages de traitement et d épuration des eaux résiduaires domestiques ou assimilées" : DBO 5 DCO MES Paramètre étudié Norme de rejet 25 mg/l 125 mg/l 35 mg/l Le dispositif de traitement comprend un circuit de recirculation des boues. 6/6

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSTALLATION ou DE REHABILITATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSTALLATION ou DE REHABILITATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) COMMUNE de : DOSSIER de Mme / Mr : FORMULAIRE DE DEMANDE D INSTALLATION ou DE REHABILITATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME Pour tous renseignements

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION DE POSE D'ENSEIGNE

DEMANDE D'AUTORISATION DE POSE D'ENSEIGNE ENSEIGNE PREENSEIGNE PUBLICITE CADRE RESERVE A L'ADMINISTRATION Date de dépôt :... N de dossier :... Dossier transmis à l Architecte des Bâtiments de France Ville de HAGUENAU DIRECTION DE L URBANISME Annexe

Plus en détail

et de prise en charge du transport jusqu au lieu d élimination des matières extraites des installations d Assainissement non collectif

et de prise en charge du transport jusqu au lieu d élimination des matières extraites des installations d Assainissement non collectif PRÉFET DES PYRÉNÉES-ORIENTALES Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service de l'eau et des Risques Unité Police de l Eau et des Milieux Aquatiques FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT POUR

Plus en détail

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement A l attention des élus et du personnel communal L Assainissement Non Collectif Une préoccupation commune, Une gestion intercommunale Définition : Tout système d assainissement effectuant la collecte, le

Plus en détail

Nomenclature ICPE la refonte des rubriques déchets. 20 septembre 2011

Nomenclature ICPE la refonte des rubriques déchets. 20 septembre 2011 Nomenclature ICPE la refonte des rubriques déchets 20 septembre 2011 1 Sommaire Nomenclature ICPE : objectifs Qui est concerné? Pourquoi une refonte? Les enjeux Avant Après En pratique Conclusion 2 Nomenclature

Plus en détail

LE PERMIS DE CONSTRUIRE

LE PERMIS DE CONSTRUIRE LE PERMIS DE CONSTRUIRE INTRODUCTION Quand peut-on démarrer les travaux d'aménagements ou de construction? Certains projets sont dispensés de formalité, d autres sont obligatoirement soumis à déclaration

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE (À COMPTER DU 1 ER NOVEMBRE 2015)

DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE (À COMPTER DU 1 ER NOVEMBRE 2015) Réf : F15056.02 Direction du Foncier et de l Aménagement (DFA) 24 route de la Baie des Dames BP L1 98849 Nouméa Cedex DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE (À COMPTER DU 1 ER NOVEMBRE 2015) CADRE RÉSERVÉ À L

Plus en détail

Commune de Saint Chamond. 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement

Commune de Saint Chamond. 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement Commune de Saint Chamond 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement 1 Le service assainissement collectif concerne la collecte des eaux usées et pluviales de la commune de SAINT CHAMOND et la dépollution

Plus en détail

COMPOSITION DU DOSSIER

COMPOSITION DU DOSSIER NOUVELLE-CALEDONIE PROVINCE NORD DIRECTION DE L'AMENAGEMENT SERVICE HABITAT ET AMENAGEMENT DE L'ESPACE B.P. 41 - KONE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE Je soussigné Profession. (Nom, Prénom) Adresse du demandeur

Plus en détail

BRUIT ET REGLEMENTATION

BRUIT ET REGLEMENTATION BRUIT ET REGLEMENTATION Jusqu à la publication de la loi n 92-1444 du 31 décembre 1992 (codifiée dans le code de l environnement), le bruit n était pas réglementé par un texte général mais par un ensemble

Plus en détail

SOMMAIRE. I. L emploi 2. A. Présentation du cadre d emplois 2 B. Les fonctions exercées 2. II. L examen professionnel 4

SOMMAIRE. I. L emploi 2. A. Présentation du cadre d emplois 2 B. Les fonctions exercées 2. II. L examen professionnel 4 EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT DU PATRIMOINE DE 1ERE CLASSE FILIERE CULTURELLE CATEGORIE C Examen professionnel par voie d avancement de grade Contact : Accueil de la Maison de L Emploi Territorial 04.76.33.20.33

Plus en détail

VOUS DÉPOSEZ UN PERMIS DE CONSTRUIRE? Le Département vous accompagne pour la gestion de l eau

VOUS DÉPOSEZ UN PERMIS DE CONSTRUIRE? Le Département vous accompagne pour la gestion de l eau VOUS DÉPOSEZ UN PERMIS DE CONSTRUIRE? Le Département vous accompagne pour la gestion de l eau «Sous nos pieds, un service public départemental de premier ordre : celui de l assainissement. Le Conseil général

Plus en détail

Commune d Illzach. Règlement local de publicité

Commune d Illzach. Règlement local de publicité Commune d Illzach Règlement local de publicité Mars 2005 SOMMAIRE Chapitre 1 : Dispositions applicables à l ensemble de la zone de publicité restreinte... 5 Titre 1 -Dispositions générales... 5 Article

Plus en détail

Demande d'autorisation d'enseigne (s)

Demande d'autorisation d'enseigne (s) Ville de L Haÿ-les-Roses Direction de l Aménagement urbain Demande d'autorisation d'enseigne (s) Dossier à fournir en 3 exemplaires I - Déclarant Nom :... Prénom :... Dénomination :... Adresse :... Téléphone

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES FICHE D INFORMATION TECHNIQUE. Puroseptic

NOUVELLES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES FICHE D INFORMATION TECHNIQUE. Puroseptic NOUVELLES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES FICHE D INFORMATION TECHNIQUE Puroseptic Domaines d application : Fiche de niveau : Commercial, institutionnel et communautaire En démonstration Mars

Plus en détail

7 avant-propos 9 le domaine d application du guide Choix des produits Définition de l installation

7 avant-propos 9 le domaine d application du guide Choix des produits Définition de l installation SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Le domaine d application du guide 11 Choix des produits 11 1. Marquage CE des dispositifs d épuration (mise sur le marché européen des produits) 13 2. Documents complémentaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TETES GÉNÉRAU MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008 définissant le modèle

Plus en détail

«ACCORD-CADRE RELATIF A LA MAINTENANCE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES»

«ACCORD-CADRE RELATIF A LA MAINTENANCE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES» Direction des Affaires Economiques Avenue du maréchal Juin - BP 50082-83407 Hyères Cedex Tél. : 04.94.00.24.22 Fax : 04.94.00.27.20 Adresse de courrier électronique : cellule-marches@ch-hyeres.fr Adresse

Plus en détail

CONSTRUCTION? UNE PARCELLE

CONSTRUCTION? UNE PARCELLE UN PROJET DE CONSTRUCTION? UNE PARCELLE À VIABILISER? SUIVEZ LE GUIDE pour la réalisation de votre BRANCHEMENT aux réseaux publics d EAU POTABLE et d EAUX USÉES Vous avez le projet de faire construire

Plus en détail

V2 23/05/05 Remise en forme graphique pour le référentiel technique nouveau lien vers le site du distributeur EDF, mise en forme informatique

V2 23/05/05 Remise en forme graphique pour le référentiel technique nouveau lien vers le site du distributeur EDF, mise en forme informatique DIRECTION RESEAU Fiches de collecte de renseignements pour une étude détaillée dans le cadre du raccordement d'une installation photovoltaïque de puissance inférieure ou égale à 36 kva au réseau public

Plus en détail

EXEMPLE DE RESOLUTION POUR L ASSEMBLEE GENERALE

EXEMPLE DE RESOLUTION POUR L ASSEMBLEE GENERALE EXEMPLE DE RESOLUTION POUR L ASSEMBLEE GENERALE Après examen de la proposition de SFR d équiper à ses frais la copropriété d un réseau de fibres optiques FTTH permettant la fourniture, sans aucune obligation,

Plus en détail

LOI DU 13 AOUT 2004 RELATIVE AUX IMPLANTATIONS COMMERCIALES DEMANDE D'AUTORISATION DOSSIER SOCIO-ÉCONOMIQUE SE.1 1

LOI DU 13 AOUT 2004 RELATIVE AUX IMPLANTATIONS COMMERCIALES DEMANDE D'AUTORISATION DOSSIER SOCIO-ÉCONOMIQUE SE.1 1 SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Secrétariat CSEND WTC III 13 étage Boulevard Simon Bolivar 30 B 1000 Bruxelles Tél.:(02) 277 89 63-277 74 42 Fax: (02) 277 53 63 Email: CSEND.NSECD@economie.fgov.be

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D UTILISATION D IRRADIATEURS DE PRODUITS SANGUINS ET CHOMATOGRAPHES EN PHASE GAZEUSE

DEMANDE D AUTORISATION D UTILISATION D IRRADIATEURS DE PRODUITS SANGUINS ET CHOMATOGRAPHES EN PHASE GAZEUSE MED/IR/01 DIS DEMANDE D AUTORISATION D UTILISATION D IRRADIATEURS DE PRODUITS SANGUINS ET CHOMATOGRAPHES EN PHASE GAZEUSE Je soussigné Nom :... Prénom :... Qualité :... Responsable de l installation désignée

Plus en détail

RECUEIL DE TEXTES SUR L'ASSAINISSEMENT TEXTES TECHNIQUES RELATIFS A L ASSAINISSEMENT COLLECTIF DES EAUX USEES DOMESTIQUES

RECUEIL DE TEXTES SUR L'ASSAINISSEMENT TEXTES TECHNIQUES RELATIFS A L ASSAINISSEMENT COLLECTIF DES EAUX USEES DOMESTIQUES Ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de la mer Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l eau et de la biodiversité Sous-direction de

Plus en détail

Siège social : 16 rue Marcel Gonzalès BP 109 69745 GENAS Cedex 04.72.34.86.32 Portable : 06.62.41.05.81 e-mail : contact@abi-diagnostic.

Siège social : 16 rue Marcel Gonzalès BP 109 69745 GENAS Cedex 04.72.34.86.32 Portable : 06.62.41.05.81 e-mail : contact@abi-diagnostic. Diagnostics immobiliers : Amiante Termites Gaz Electricité DPE Plomb Sécurité piscines D I M M E UB L E(S) La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Réunion d informations. Communauté de Communes du Val de Saire

Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Réunion d informations. Communauté de Communes du Val de Saire Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Réunion d informations Communauté de Communes du Val de Saire Sommaire LE SPANC - Qu est ce que l Assainissement Non Collectif (ANC)? - Le SPANC -

Plus en détail

Le Conseil Municipal, ayant entendu l exposé de Monsieur le Maire, et après en avoir délibéré,

Le Conseil Municipal, ayant entendu l exposé de Monsieur le Maire, et après en avoir délibéré, élus : Sous la présidence de : Monsieur le Maire, Jean Luc HERZOG. en N : 45/20 Objet : Fixation du taux de la taxe communale sur la consommation finale d électricité La Commune perçoit chaque année la

Plus en détail

DEMANDE D ENREGISTREMENT Au titre des Installations Classées pour la Protection de l Environnement

DEMANDE D ENREGISTREMENT Au titre des Installations Classées pour la Protection de l Environnement Législation des Installations Classées Rubrique n 2102-2a de la nomenclature Installation d élevage de porcs détenant plus de 450 animaux-équivalents Et effectifs < 750 emplacements de truies et < 2000

Plus en détail

Marché Public de Services Schéma d organisation et de suivi de l évacuation des déchets

Marché Public de Services Schéma d organisation et de suivi de l évacuation des déchets Marché Public de Services Schéma d organisation et de suivi de l évacuation des déchets Annexe n 1 au C.C.T.P. Personne Publique COMMUNE DE CHAMBLY Personne Responsable du Marché Monsieur le Député-Maire

Plus en détail

Chauconin Neufmontiers «le Pré Bourdeau»

Chauconin Neufmontiers «le Pré Bourdeau» NOTE RELATIVE A LA GESTION DES EAUX PLUVIALES SUR LES PARCELLES PRIVATIVES «le Pré Bourdeau» 55 b rue Gaston Boulet 76380 Bapeaume les Rouen TEL : 02.32.82.36.81 FAX : 02.35.76.96.50 contact@infraservices.fr

Plus en détail

ZONE UE : ZONE MIXTE D HABITAT INDIVIDUEL ET DE PETITS IMMEUBLES

ZONE UE : ZONE MIXTE D HABITAT INDIVIDUEL ET DE PETITS IMMEUBLES ZONE UE : ZONE MIXTE D HABITAT INDIVIDUEL ET DE PETITS IMMEUBLES COLLECTIFS DE CARACTERE DISCONTINU NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL ARTICLE UE 1 ARTICLE UE 2 Occupations et utilisations

Plus en détail

Avis d'appel public à la concurrence

Avis d'appel public à la concurrence Avis d'appel public à la concurrence Location de matériels et véhicules - 2015 à 2019 Identification de la collectivité : Commune de Pamiers 1, place du Mercadal - 09100 Pamiers Renseignements d'ordre

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Direction de la Jeunesse, de la Culture et du Développement Durable Service Conservation et Patrimoine Dossier de demande de subvention PATRIMOINE RURAL NON PROTEGE Hôtel du Département Place Monseigneur

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA REALISATION D ASSAINISSEMENTS INDIVIDUELS A LA PARCELLE

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA REALISATION D ASSAINISSEMENTS INDIVIDUELS A LA PARCELLE Bureau d Etudes Techniques MONTEMONT 12, rue Auguste Boulan, 49 130 les Ponts de Cé, tél/fax : 02-41-44-61-78 Courriel : bureau-etudes-montemont@wanadoo.fr Date de rédaction : mercredi 27 mai 2009 ETUDE

Plus en détail

CIRCULAIRE 82-100 DU 13 DECEMBRE 1982

CIRCULAIRE 82-100 DU 13 DECEMBRE 1982 CIRCULAIRE 82-100 DU 13 DECEMBRE 1982 relative à la sécurité des personnes en cas de travaux de réhabilitation ou d amélioration des bâtiments d habitation existants LE MINISTRE D ETAT, MINISTRE DE L INTERIEUR

Plus en détail

Points normatifs. Normes

Points normatifs. Normes Normes Ce condensé explicatif permet de mettre en exergue les notions normatives principales liées aux installations neuves et en rénovation d éclairage extérieur. Le cadre normatif NF C 17-200 de juin

Plus en détail

Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes

Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes Direction Départementale des Territoires de la Savoie Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes ( Loi du 12 juillet 2010 - Décret du 30 janvier 2012 ) Ce résumé des

Plus en détail

AOUT 2014. Votre projet de construction résidentielle

AOUT 2014. Votre projet de construction résidentielle AOUT 2014 Votre projet de construction résidentielle Au départ AVANT d entreprendre un projet de construction, vous devez vous informer de la réglementation en vigueur afin de planifier ce dernier adéquatement.

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Le 9 avril 2013

CONFERENCE SUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Le 9 avril 2013 CONFERENCE SUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Rappel de l ordre du jour : Le 9 avril 2013 1) La réglementation en matière d assainissement non collectif et le rôle du SPANC 2) Les modalités des aides de

Plus en détail

Vente de 2 lots par adjudication Cahier des charges -----

Vente de 2 lots par adjudication Cahier des charges ----- Préambule Vente de 2 lots par adjudication Cahier des charges ----- La Commune de Teyran a fait l acquisition de 2 parcelles, la B 1208 et la B 1499 pour une surface totale de 2860m² située entre la rue

Plus en détail

Les Services d'assainissement Non Collectif (ANC)

Les Services d'assainissement Non Collectif (ANC) Les Services d'assainissement Non Collectif () 69 La Compétence L article L 2224-8 du Code Général des Collectivités Territoriales (modifié par la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 art. 159 et 161) précise

Plus en détail

Service de la circulation

Service de la circulation Recommandation Sécurité des circulations Moyen acceptable de conformité Service de la circulation RC A-B 2a n 1 Applicable sur : RFN Version n 1 du 20 novembre 2015 Applicable à partir du : 5 juin 2016

Plus en détail

Exemple du service Hydraulique Assainissement de la Communauté d Agglomération de l Albigeois

Exemple du service Hydraulique Assainissement de la Communauté d Agglomération de l Albigeois Semaine de l eau Albi Fonlabour - Jeudi 7 février 2013 Exemple du service Hydraulique Assainissement de la Communauté d Agglomération de l Albigeois Présentation : Valérie VITHE Directrice Hydraulique

Plus en détail

TRANSFERT D OFFICE DANS LE DOMAINE PUBLIC COMMUNAL DES ESPACES COMMUNS DU LOTISSEMENT JEAN-LOUIS COLLIN ********

TRANSFERT D OFFICE DANS LE DOMAINE PUBLIC COMMUNAL DES ESPACES COMMUNS DU LOTISSEMENT JEAN-LOUIS COLLIN ******** TRANSFERT D OFFICE DANS LE DOMAINE PUBLIC COMMUNAL DES ESPACES COMMUNS DU LOTISSEMENT JEAN-LOUIS COLLIN ******** Commune de Plédran NOTICE EXPLICATIVE Enquête publique du 04 mars 2016 au 19 mars 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

MODIFICATION EN BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE

MODIFICATION EN BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE MODIFICATION EN BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE 1. INFORMATIONS GENERALES TYPE DE SOCIETE: PERSONNE PHYSIQUE PERSONNE MORALE 2. COORDONNEES DU CLIENT NUMERO D ENTREPRISE :... PERSONNE

Plus en détail

Règlement du Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC)

Règlement du Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Règlement du Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Modifié et approuvé après délibération du Conseil Municipal en date du 23 janvier 2013 ANNEE 2013 Page 1 sur 12 PREAMBULE CHAPITRE I :

Plus en détail

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Norme XP C 16 600 N de dossier : 2012-02-011 A / Désignation du ou des immeubles bâti(s) : Localisation du ou des bâtiments

Plus en détail

(Etablissement ou station) (Ville + dpt) Visite du. CDA n x/y RAPPORT DE VISITE DE CONTROLE DES DISPOSITIFS D'AUTOSURVEILLANCE

(Etablissement ou station) (Ville + dpt) Visite du. CDA n x/y RAPPORT DE VISITE DE CONTROLE DES DISPOSITIFS D'AUTOSURVEILLANCE RAPPORT DE VISITE DE CONTROLE DES DISPOSITIFS D'AUTOSURVEILLANCE (Etablissement ou station) (Ville + dpt) Visite du. CDA n x/y Intervenant : N de commande :.. N INSEE :.. N Interlocuteur :. N d Ouvrage

Plus en détail

CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD

CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD Caractère de la zone : Cette zone UD recouvre des secteurs d'habitat peu dense, réservés notamment à l habitat individuel et aux activités compatibles avec

Plus en détail

REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème CLASSE

REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème CLASSE REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème CLASSE Examen professionnel Par voie d avancement de grade SERVICE CONCOURS ET EXAMENS 10 Points de Vue - CS 40056-77564 LIEUSAINT CEDEX Téléphone : 01.64.14.17.77 - Fax :

Plus en détail

Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton

Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton Province de Québec Municipalité de régionale de Comté de La Haute-Yamaska Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton RÈGLEMENT 491-2011 RÈGLEMENT FIXANT LES MODALITÉS DE LA PRISE EN CHARGE PAR LA MUNICIPALITÉ

Plus en détail

Le rejet des eaux usées

Le rejet des eaux usées 13 Eaux usées, contexte légal et réglementaire Les eaux usées, si elles étaient rejetées dans le milieu sans traitement, pollueraient gravement l environnement et la ressource en eau. En effet, certaines

Plus en détail

Cerfa 13702*02 Septembre 2014

Cerfa 13702*02 Septembre 2014 Cerfa 13702*02 Septembre 2014 Préalables Pour constituer votre dossier de déclaration préalable pour division foncière (aménagement), une notice explicative est disponible auprès de votre mairie et accessible

Plus en détail

RPI - VILLE DE TIMMINS

RPI - VILLE DE TIMMINS Veuillez cocher [ ] pour que ce qui suit soit fourni : Six (6) exemplaires de la demande remplie; Six (6) plans d implantation (plans de situation); Demande d autorisation remplie; Droit de demande de

Plus en détail

Gestion des autocontrôles. des stations d'épuration. Canton du Valais. Service de la protection de l environnement. Rue des Creusets 5 1950 Sion

Gestion des autocontrôles. des stations d'épuration. Canton du Valais. Service de la protection de l environnement. Rue des Creusets 5 1950 Sion Département des transports, de l équipement et de l environnement Service de la protection de l environnement Departement für Verkehr, Bau und Umwelt Dienststelle für Umweltschutz Gestion des autocontrôles

Plus en détail

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Norme XP C 16 600 de février 2011 N de dossier : 3062 Date du rapport : 06 décembre 2011 A / Désignation du ou des immeubles

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation.

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.2

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.2 Le présent document a été rédigé dans un but informatif par le CNIPT. Toutes les positions, informations et données présentées sont censées être exactes et précises, mais ne comportent ni garantie ni responsabilité,

Plus en détail

la réalisation par un organisme agréé F2C selon la norme NF EN 62305-2, version de novembre 2006

la réalisation par un organisme agréé F2C selon la norme NF EN 62305-2, version de novembre 2006 PREFECTURE DES ALPES-MARITIMES Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Provence-Alpes-Côte d'azur Nice, le 29/01/2015 Unité territoriale Alpes-Maritimes Nice Leader Tour

Plus en détail

Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme

Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme Le cadre réglementaire des installations classées pour la protection de l environnement et de l urbanisme Marc JABOUILLE, Coordinateur Rhône-Alpes pour les installations classées (ICPE) de méthanisation,

Plus en détail

Demande de souscription d abonnement BRANCHEMENT OUVERT (Equipé d un éventuel dispositif de comptage)

Demande de souscription d abonnement BRANCHEMENT OUVERT (Equipé d un éventuel dispositif de comptage) Demande de souscription d abonnement BRANCHEMENT OUVERT (Equipé d un éventuel dispositif de comptage) A-Propriété concernée par la demande N et rue : Appartement n : Code postal : Commune : V.08-2015 DOSSIER

Plus en détail

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D'AMENAGEMENT

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D'AMENAGEMENT PREFECTURE D'INDRE-ET-LOIRE GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D'AMENAGEMENT CONCEPTION DES PROJETS ET CONSTITUTION DES DOSSIERS D'AUTORISATION ET DE DECLARATION AU TITRE DE LA POLICE DE L'EAU

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 06 01 25

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 06 01 25 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Division Protection Mécanique Laboratoire Mécanique Malveillance Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 63 82

Plus en détail

TRAVAUX D ENTRETIEN ET D AMENAGEMENT DE LA VOIRIE COMMUNALE

TRAVAUX D ENTRETIEN ET D AMENAGEMENT DE LA VOIRIE COMMUNALE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX D ENTRETIEN ET D AMENAGEMENT DE LA VOIRIE COMMUNALE MARCHÉ N 6/ST/2013 REGLEMENT DE LA CONSULTATION Date limite de réception des offres : LE VENDREDI 31

Plus en détail

Commune de Saint-Orens de Gameville

Commune de Saint-Orens de Gameville Grand Toulouse Commune de Saint-Orens de Gameville D.G.D.U.D. Service Réglementation urbaine Plan Local d Urbanisme PROJET ARRETE PAR DELIBERATION DU CONSEIL DE COMMUNAUTE EN DATE DU 28 JUIN 2012 REVISION

Plus en détail

ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS. EP4-SD-BC-06a «OP ZAEMER» PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG

ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS. EP4-SD-BC-06a «OP ZAEMER» PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG SECTION IV - ÉTUDE PRÉPARATOIRE PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS EP4-SD-BC-06a «OP

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UK

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UK CHAPITRE VII CARACTERE DE LA ZONE DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UK Il s agit de zone regroupant les installations d hébergements de loisir. Un distinguo est fait selon qu il s agisse de campings ou

Plus en détail

OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Centre National de Formation aux Métiers de l Eau Développer les compétences pour mieux gérer l eau

OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Centre National de Formation aux Métiers de l Eau Développer les compétences pour mieux gérer l eau OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Développer les compétences pour mieux gérer l eau Novembre 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE LES JOURNEES DE L OIEau EN 2011 «Les Journées de l OIEau» visent à apporter un éclairage

Plus en détail

Fonds Départemental pour l Environnement (FDE)

Fonds Départemental pour l Environnement (FDE) Fonds Départemental pour l Environnement (FDE) RÈGLEMENT I Nature des projets Le fonds départemental pour l environnement (FDE) concerne les projets d équipements relatifs à l amélioration des services

Plus en détail

Règlement d attribution

Règlement d attribution RENOUVELLEMENTURBAINDES CENTRES ANCIENS AIDE COMMUNALE AU RAVALEMENT DE FACADE Règlement d attribution Approuvé par délibération n 14 du conseil municipal du 21 mars 2013 Prise d'effet au 1er avril 2013

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dispositif «Systèmes d'éclairage Public Autonome» Communes de moins de 10 000 habitants 2014-2015 Dossier de candidature 1 1 Rappel des objectifs et obligations: Bénéficiaires : Communes de moins de 10

Plus en détail

DIRECTION DE L AVIATION CIVILE NORD

DIRECTION DE L AVIATION CIVILE NORD MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS, DU LOGEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER DIRECTION GENERALE DE L AVIATION CIVILE DIRECTION DE L AVIATION CIVILE DELEGATION REGIONALE CENTRE CREATION D UNE PLATE-FORME

Plus en détail

INSCRIPTION DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE

INSCRIPTION DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE INSCRIPTION DANS LA BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE 1. INFORMATIONS GENERALES TYPE DE SOCIETE: PERSONNE PHYSIQUE PERSONNE MORALE DATE DE DEBUT DE L ACTIVITE:... /... /... 2. COORDONNEES

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 17 ET 18 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 17 ET 18 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2014/E3/106 ASSEMBLEE DE CORSE 3 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2014 17 ET 18 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF MARCHES DE TRAVAUX

Plus en détail

G / Bail forma diag perf

G / Bail forma diag perf G / Bail forma diag perf Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants à usage principal d habitation proposés à la location en France métropolitaine

Plus en détail

Forum des Associations ADEEO. SAINT CYR L ECOLE 02 septembre 2006 adeeo@free.fr http://adeeo.free.fr

Forum des Associations ADEEO. SAINT CYR L ECOLE 02 septembre 2006 adeeo@free.fr http://adeeo.free.fr Forum des Associations ADEEO SAINT CYR L ECOLE 0 adeeo@free.fr http://adeeo.free.fr ADEEO "Association de Défense de l Environnement et du Cadre de vie de l Epi d Or". Objet de l'association Selon l article

Plus en détail

Vente du rez-de-chaussée de l immeuble sis 20 rue Jeanne d Arc à Nîmes

Vente du rez-de-chaussée de l immeuble sis 20 rue Jeanne d Arc à Nîmes Vente du rez-de-chaussée de l immeuble sis Historique et destination 2 Cet ensemble immobilier a été construit aux alentours de 1835. L'entier immeuble dont dépendent les biens et droits immobiliers présentement

Plus en détail

normalisation française

normalisation française normalisation française XP C 16-600 Février 2011 Indice de classement : C 16-600 ICS 91.140.50 ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION E : Status of electrical installations

Plus en détail

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES EN DROIT FRANCAIS

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES EN DROIT FRANCAIS LA GESTION DES EAUX PLUVIALES EN DROIT FRANCAIS Laurie VAYSON Chargée des affaires juridiques et foncières 1 LA GESTION DES EAUX PLUVIALES - Les eaux pluviales et le droit privé. - Les eaux pluviales et

Plus en détail

ARRETE Inter-départemental N 2012

ARRETE Inter-départemental N 2012 PREFET du GARD PREFET de l'herault Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Eaux et Milieux Aquatiques Direction des relations avec les collectivités territoriales Affaire suivie par

Plus en détail

REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE RESTREINTE N 3

REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE RESTREINTE N 3 REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE RESTREINTE N 3 33 IX. REGLEMENTATION de la ZONE de PUBLICITE ELARGIE Article 30 : Situation géographique Son périmètre s'inscrit en agglomération (hors ZPR1, ZPR2

Plus en détail

Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation

Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : ZELGHIN03062010 AFNOR

Plus en détail

Commission de Suivi de Site S3PI Béthune. Sébastien Gisquière Responsable Production. Gestion du risque industriel en 2014, dont bilan du sgs

Commission de Suivi de Site S3PI Béthune. Sébastien Gisquière Responsable Production. Gestion du risque industriel en 2014, dont bilan du sgs Gestion du risque industriel en 2014, dont bilan du sgs Commission de Suivi de Site S3PI Béthune 8 Juin 2015 Sébastien Gisquière Responsable Production SI Group-Béthune SAS 2 Sommaire Incidents et accidents

Plus en détail

: A.D.E. : Frédéric LALLA CONSTAT DE L ETAT PARASITAIRE DANS LES IMMEUBLES BATIS ET NON BATIS

: A.D.E. : Frédéric LALLA CONSTAT DE L ETAT PARASITAIRE DANS LES IMMEUBLES BATIS ET NON BATIS Assainissement Diag Expertise A.D.E Frédéric LALLA Pont Rouz 29150 CAST Tél : 09 60 51 50 44 ou 06 88 15 62 63 Email : ade.lalla@orange.fr Rapport n : 2016-086-MAIRIE LANDUDAL Date : 08/04/2016 Page :

Plus en détail

Groupe scolaire Jules Ferry. Fourniture et installation d un bâtiment type construction modulaire

Groupe scolaire Jules Ferry. Fourniture et installation d un bâtiment type construction modulaire Groupe scolaire Jules Ferry Fourniture et installation d un bâtiment type construction modulaire REGLEMENT DE CONSULTATION Date limite de remise des offres : Jeudi 16 avril 2015, avant 16H00 Règlement

Plus en détail

DEMANDE de SUBVENTION

DEMANDE de SUBVENTION DEMANDE de SUBVENTION IDENTIFICATION Nom de l association : Sigle habituel :.. : Fax Courriel : @... Site internet :.. Adresse du siège social :... Code postal : Ville : Président : : Adresse :... Courriel

Plus en détail

Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON

Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON RÉPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DU TRANSPORT ET DES SOURCES Montrouge, le 29 Décembre 2015 Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON Objet : Suite d une inspection

Plus en détail

SARLAT LA CANEDA Réseau de type Séparatif

SARLAT LA CANEDA Réseau de type Séparatif Fiche système d assainissement 2014 SARLAT LA CANEDA Réseau de type Séparatif 1 Station : SARLAT LA CANEDA Code Sandre 0524520V001 Nom du maître d ouvrage COMMUNE DE SARLAT LA CANEDA Nom de l exploitant

Plus en détail

DEMANDE DE VERIFICATION DE CONCEPTION

DEMANDE DE VERIFICATION DE CONCEPTION SIAAL 155, rue du Levant BP 10925 39009 LONS LE SAUNIER CEDEX Tel : 03.84.86.21.95 Fax : 03.84.86.21.55 DEMANDE DE VERIFICATION DE CONCEPTION Dossier à compléter et à retourner au SIAAL 1. CONTEXTE GENERAL

Plus en détail

VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 99-099

VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 99-099 VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 99-099 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT (C-4.1), LE RÈGLEMENT SUR L OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC (O-0.1) ET LE RÈGLEMENT SUR LES TARIFS

Plus en détail

Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes

Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes Communauté d'agglomération du Grand Alès-en-Cévennes Pôle Infrastructures Déplacement Service Assainissement Collectif Communes : Alès Bagard Boisset et Gaujac Corbès Mialet Mons Saint Christol lez Alès

Plus en détail

SOMMAIRE 17- PEINTRE I - PRESENTATION DE L'ACTIVITE...4 II - REPRESENTATIVITE...6 III - REJETS, DECHETS ET PRODUITS DANGEREUX DE L'ACTIVITE...

SOMMAIRE 17- PEINTRE I - PRESENTATION DE L'ACTIVITE...4 II - REPRESENTATIVITE...6 III - REJETS, DECHETS ET PRODUITS DANGEREUX DE L'ACTIVITE... 17. PEINTRE SOMMAIRE I - PRESENTATION DE L'ACTIVITE...4 I.1 - PRINCIPALES OPERATIONS...4 I.2 - MATIERES PREMIERES...4 I.3 - PRODUITS UTILISES...4 I.4 - GRANDEUR CARACTERISTIQUE DE L ACTIVITE...4 I.5 -

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

Pollution de nappe par du fuel : recommandations d actions vis-àvis des hydrocarbures flottants Note dans le cadre des Appuis à la Police de l Eau

Pollution de nappe par du fuel : recommandations d actions vis-àvis des hydrocarbures flottants Note dans le cadre des Appuis à la Police de l Eau Pollution de nappe par du fuel : recommandations d actions vis-àvis des hydrocarbures flottants Note dans le cadre des Appuis à la Police de l Eau Rapport final BRGM/RP- 56829 - FR Décembre 2008 Pollution

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES A BONS DE COMMANDE CONCEPTION, REALISATION ET IMPRESSION DU MAGAZINE MUNICIPAL

MARCHE PUBLIC DE SERVICES A BONS DE COMMANDE CONCEPTION, REALISATION ET IMPRESSION DU MAGAZINE MUNICIPAL VILLE DE SAINT AUBIN d AUBIGNÉ ----- Service communication MARCHE PUBLIC DE SERVICES A BONS DE COMMANDE CONCEPTION, REALISATION ET IMPRESSION DU MAGAZINE MUNICIPAL DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Dossier de consultation Cahier n 1 Règlement de consultation Date et heure limites de remise des dossiers

Plus en détail

Les aides financières de Hérault Energies LE GUIDE

Les aides financières de Hérault Energies LE GUIDE Édition 2014 Les aides financières de Hérault Energies LE GUIDE Éclairage public Maîtrise de l énergie + 1 PROGRAMME SPÉCIAL 2014-2015 Qui peut en bénéficier? Les communes adhérentes à la compétence électricité

Plus en détail

MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN

MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN LETTRE DE CONSULTATION Maître d ouvrage : Communauté de Communes du Bassin de Pompey Rue des quatre

Plus en détail