Un accord avec ENECO pour 3 éoliennes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un accord avec ENECO pour 3 éoliennes"

Transcription

1 1 sur 5 HesbEnergie Newsletter Numéro 1 Octobre 2014 Chères coopératrices, chers coopérateurs et amis d HesbEnergie, Vous ne le voyez et ne l entendez forcément pas tous les jours, mais notre coopérative va de l avant à un rythme soutenu. Les projets ne manquent pas et le nombre de membres augmente régulièrement. Cette première lettre d information a pour but de vous communiquer les dernières nouvelles mais aussi de vous impliquer d avantage dans notre développement! Un accord avec ENECO pour 3 éoliennes Ca y est, nous avons signé avec ENECO, le plus important producteur d électricité verte en Belgique, une lettre d intention par laquelle Eneco s engage à nous céder (à titre onéreux, évidemment) 3 éoliennes dont 2 dans le futur parc de Boneffe 1 (qui sera implanté sur le territoire des communes de Ramillies, Orp-Jauche et Eghezée) et 1 dans le futur parc de Wasseiges 2. Cet accord est évidemment conditionné par l obtention des permis pour ces 2 parcs, ce qui est encore loin d être acquis. Le permis pour le parc de Boneffe est actuellement suspendu par le Conseil d Etat. La raison invoquée était l absence de normes légales pour le bruit produit par les éoliennes. Le gouvernement wallon ayant maintenant adopté les «Conditions sectorielles» 3 pour l exploitation des éoliennes - qui définissent notamment des seuils de bruit maximum pour différentes situations - nous espérons que le nouveau ministre pourra bientôt réécrire le permis. HesbEnergie fera évidemment connaître au ministre son souhait de voir ce permis délivré le plus rapidement possible. Mais soyons conscients que, plus nombreux nous serons, plus notre voix sera entendue Voici donc une première raison de poursuivre nos efforts pour augmenter le nombre de nos membres. 1 L accord prévoit la cession de deux éoliennes si le permis autorise la construction de 11 à 12 éoliennes et une si le permis n autorise que 7 à 10 éoliennes. 2 Si le permis autorise la construction d au moins 6 éoliennes sur les 10 prévues dans la demande de permis. 3 Vous pouvez consulter ces conditions via le lien suivant :

2 2 sur 5 HesbEnergie Newsletter Numéro 1 Octobre 2014 La demande de permis pour le parc de Wasseiges a été déposée par Eneco début janvier L enquête publique relative à cette demande a eu lieu dans le courant du mois de mars. HesbEnergie a organisé une réunion d information à Wasseiges le 21 mars. Nous y avons présenté notre projet à la vingtaine d habitants de la commune qui s étaient déplacés. La procédure d octroi de permis a toutefois été suspendue à la demande d Eneco. Notre coopérative participe actuellement avec Eneco à un processus de concertation avec toutes les parties prenantes (communes concernées, comités de riverains, Région wallonne, associations de défense de l environnement, ) en vue de tenir compte de toutes les réticences et oppositions et de peut-être modifier le projet au lieu d avancer tête baissée et de risquer un refus de permis. La décision finale n est pas attendue avant plusieurs mois. Nous vous tiendrons évidemment informés de l état d avancement de ce projet. Quoi qu il en soit, dans la lettre d intention signée avec Eneco, HesbEnergie s engage, en vue de faciliter la réalisation de ces projets, à promouvoir activement les énergies renouvelables, et plus particulièrement l énergie éolienne dans les régions concernées par les projets, tant auprès des riverains que des instances publiques et politiques. Nous nous engageons également à obtenir un nombre minimum de 50 membres dans les différentes communes concernées. Pour atteindre ces objectifs, nous avons besoin de vous, chers coopérateurs Un projet éolien à Ans Juprelle avec Tecteo Par ailleurs, HesbEnergie est également en discussion avec Tecteo en vue de participer au développement du parc éolien projeté sur les communes de Ans et Juprelle. Ce projet est toujours au stade de l étude d incidence. Les premiers contacts avec Tecteo sont encourageants, mais aucun accord définitif n est encore intervenu sur la rétrocession éventuelle par Tecteo d une ou plusieurs éoliennes à notre coopérative. De nouveaux contacts auront lieu dans les prochaines semaines. Un projet hydroélectrique à Braives

3 3 sur 5 HesbEnergie Newsletter Numéro 1 Octobre 2014 Notre groupe de travail «Hydroélectricité» étudie la possibilité d implanter une microcentrale hydroélectrique dans le lit de la Mehaigne, sur le site de l ancien moulin de Hosdent, à Braives. Les bâtiments appartiennent à la commune et abritent un centre d hébergement pour jeunes et pour classes vertes. Via l échevin de l énergie, nous sommes en relation avec le Collège des bourgmestre et échevins qui a marqué son intérêt pour un partenariat avec Hesbenergie. Dans les prochains mois, notre groupe de travail va étudier la faisabilité et présenter un projet à la commune. HesbEnergie se lance dans la fourniture d électricité verte et citoyenne En tant que membre de notre coopérative, vous pourrez donc bientôt devenir client d un fournisseur d électricité verte, wallonne et citoyenne. HesbEnergie s est en effet associé à COCITER, la nouvelle coopérative wallonne de fourniture d énergie renouvelable. Cette toute jeune entreprise a été créée par des coopératives citoyennes wallonnes de production d énergie verte, dont HesbEnergie. Elle a obtenu sa licence de fourniture d électricité en Région wallonne. COCITER achète l'électricité produite par des coopératives citoyennes (énergie locale, citoyenne et 100 % verte). Elle la revend directement aux coopérateurs des coopératives qui sont membres de COCITER, même si celles-ci ne produisent pas encore d électricité. En tant que membre d HesbEnergie, habitant en Wallonie, vous pourrez donc très bientôt changer de fournisseur et opter pour une électricité «verte» produite localement. Voilà une bonne raison de devenir membre ou déprendre une 2e part de coopérateur si vous n en détenez encore qu une. Plus d infos sur Nouvelles des groupes de travail GT Photovoltaïque Le groupe de travail comprend plusieurs membres qui ont de l expérience dans la vente et l installation de panneaux photovoltaïques. Lors d une première réunion, le groupe a défini ses orientations. Un premier objectif est d informer et de conseiller les coopérateurs et les citoyens de notre région sur l intérêt d investir dans une installation PV.

4 4 sur 5 HesbEnergie Newsletter Numéro 1 Octobre 2014 Le groupe s intéresse également au projet de KOSUN (une coopérative citoyenne bruxelloise) d installer une centrale photovoltaïque à Boisfort. Si l étude de faisabilité est positive, nous envisagerons de participer au projet. Si vous êtes intéressés à vous joindre aux travaux de ce GT, n hésitez pas. Contact : J.P. Halloy tel Guy Verrecas GT Hydroélectricité Le groupe comprend également plusieurs membres expérimentés dans le domaine de l hydroélectricité. Pour l instant il se consacre essentiellement à l étude de faisabilité du Moulin de Hosdent (voir ci-dessus). Si vous êtes intéressés à vous joindre aux travaux de ce GT, n hésitez pas. Il ne faut pas nécessairement être spécialiste dans le domaine. Contact : Bernard Moens GT Biomasse Actuellement le groupe s intéresse essentiellement à des projets de chauffage de collectivités (écoles, bâtiments communaux, ) avec du miscanthus. Il s agit d une plante qui peut être cultivée dans la région et présente de nombreux atouts sur les plans énergétique, de l environnement (biodiversité) et de la lutte contre les inondations. Il est également envisagé de s intéresser au chauffage et à la cogénération par des dérivés du bois (pellets, buchettes, ) Si vous êtes intéressés à vous joindre aux travaux de ce GT, n hésitez pas. Il ne faut pas nécessairement être spécialiste dans le domaine. Contact : Renaud Fabri tel GT URE (Utilisation Rationnelle de l Energie) Le groupe s est réuni plusieurs fois et explore plusieurs pistes : - Proposition d audits énergétiques pour les membres et les citoyens de la région - Participation à des achats groupés (pellets, bois, buchettes, lampes LED, ) - Organisation de soirées d information - Organisation de visites de maisons témoin Si vous êtes intéressés à vous joindre aux travaux de ce GT, n hésitez pas. Contact : Jean-Marie Bollig tel GT Communication Le groupe a réalisé un folder de présentation de Hesbenergie, un toute-boîte distribué sur la commune de Wasseiges, et une présentation powerpoint. HesbEnergie est passé plusieurs fois à la radio et la TV, sur plusieurs chaînes. Des articles de presse nous ont été consacrés, et nous avons tenu des stands lors de fêtes, manifestations, foires (Valériane), etc.

5 5 sur 5 HesbEnergie Newsletter Numéro 1 Octobre 2014 Plusieurs réunions «Tupperware» ont été organisées, à Grez-Doiceau, Incourt, Braives, Bomal, Noduwez, Liège. Lors de ces réunions en petit groupe, notre projet est présenté aux personnes intéressées et nous répondons aux questions. Appel est lancé à tous les membres : vous pouvez vous aussi organiser une de ces réunions chez vous et y inviter des amis, voisins, collègues, membres de la famille. Le but est de faire connaître notre coopérative et de convaincre de nouveaux membres de nous rejoindre. Un administrateur se déplacera pour présenter notre projet et répondre aux questions. Le groupe de travail est ouvert à tous les membres intéressés à participer à notre communication. Contact : Renaud Fabri tel GT Finance Le groupe a pour mission : - d étudier les meilleurs modes de financement des projets de la coopérative - d analyser les projets sous l angle de la rentabilité dans l objectif de protéger l investissement des coopérateurs - d encadrer les constructions juridiques et financières qui se mettront en place Le groupe de travail est ouvert à quiconque a de l expertise en la matière ou a un avis sur ces questions. Contact : Muriel Flamand tel

Ce parc éolien comptera donc un maximum de 12 éoliennes et sera construit en partenariat avec une coopérative locale.

Ce parc éolien comptera donc un maximum de 12 éoliennes et sera construit en partenariat avec une coopérative locale. 1. Qui est ENECO? Eneco est un groupe énergétique hollandais basé à Rotterdam, actif dans la production d électricité renouvelable à partir du biogaz, de l éolien et du solaire, mais également fournisseur

Plus en détail

POSTULAT. NYON MISE SUR LE SOLAIRE MISE EN PLACE D UN PLAN SOLAIRE Pour la nouvelle législature 2011-2016

POSTULAT. NYON MISE SUR LE SOLAIRE MISE EN PLACE D UN PLAN SOLAIRE Pour la nouvelle législature 2011-2016 POSTULAT Monsieur le Président, NYON MISE SUR LE SOLAIRE MISE EN PLACE D UN PLAN SOLAIRE Pour la nouvelle législature 2011-2016 L ensemble des autorités de notre ville se doit de prévoir un avenir énergétique

Plus en détail

COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE

COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE AVIS (BRUGEL-AVIS-2011-109) relatif aux clients protégés ne répondant plus aux conditions d'application initiales. Etabli en application

Plus en détail

Avant-projet de production décentralisée d énergie verte par le placement de 6 éoliennes sur les Communes de Juprelle- Oupeye

Avant-projet de production décentralisée d énergie verte par le placement de 6 éoliennes sur les Communes de Juprelle- Oupeye Arnaud Janvier- Développement Projets Miguel de Schaetzen Directeur Financier Etude d évaluation des incidences sur l environnement Consultation du public Avant-projet de production décentralisée d énergie

Plus en détail

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée Trading Update 3 ème trimestre 2008 Information règlementée Bruxelles - 3 Novembre 2008 A. Performance financière durant le 3 ème trimestre 2008 1. La performance opérationnelle des unités de cogénération

Plus en détail

Réunion d information du public, lundi 24 juin 2013

Réunion d information du public, lundi 24 juin 2013 Projet éolien Lampiris à Engis Réunion d information du public, lundi 24 juin 2013 Vous connaissez Lampiris en tant que fournisseur d électricité verte et de gaz naturel. Non content d avoir relevé le

Plus en détail

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Février 2008 0. Préambule...2 1. Kyoto : où en est-on aujourd hui en Belgique?...3 2. La Belgique en bonne voie pour remplir ses engagements?...5

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

Les initiatives citoyennes en matière d énergie renouvelable Les coopératives de REScoop Wallonie et COCITER

Les initiatives citoyennes en matière d énergie renouvelable Les coopératives de REScoop Wallonie et COCITER Les initiatives citoyennes en matière d énergie renouvelable Les coopératives de REScoop Wallonie et COCITER Forum de la transition solidaire Atelier 1: World café témoignages Thématique : L énergie aux

Plus en détail

Avant-projet de production décentralisée d énergie verte par le placement de 7 éoliennes maximum à Walhain Réunion d information du 29 octobre 2009

Avant-projet de production décentralisée d énergie verte par le placement de 7 éoliennes maximum à Walhain Réunion d information du 29 octobre 2009 Etude d évaluation des incidences sur l environnement Consultation du public Avant-projet de production décentralisée d énergie verte par le placement de 7 éoliennes maximum à Walhain Réunion d information

Plus en détail

PRÉAVIS N o 01/14 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N o 01/14 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PRÉAVIS N o 01/14 AU CONSEIL COMMUNAL RÉPONSE DE LA MUNICIPALITÉ À LA MOTION LAURENT MOUVET ET CONSORTS : RÉALISATION D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE SUR LES TOITS

Plus en détail

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement»

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Résultat : 1. Obtenir les meilleures conditions d approvisionnement possibles, en termes de prix, de

Plus en détail

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE :

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE : FICHE DE RÉACTION LOCALE 1 LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE : RÉUNIONS D INFORMATION PRÉALABLE, ENQUÊTES PUBLIQUES ET INFRACTIONS 1 LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE VOUS CONSTATEZ EN WALLONIE

Plus en détail

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Contexte Les enjeux des énergies renouvelables Une transition énergétique nécessaire Les questions énergétiques représentent l un des

Plus en détail

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays.

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays. Note de presse Octobre 2015 1 La deuxième partie de 2015 marque une accélération dans la réalisation des ambitions éoliennes d Electrabel : 20 éoliennes seront en construction. Ces nouveaux mâts participent

Plus en détail

Avis de la Chambre des Métiers

Avis de la Chambre des Métiers CdM/09/12/11 87-11 Projet de loi modifiant la loi modifiée du 1er août 2007 relative à l organisation du marché de l électricité Avis de la Chambre des Métiers Par sa lettre du 29 juillet 2011, Monsieur

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL]

RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL] RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE 1 RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL] Le Conseil des Ministres des Transports de la CEMT, réuni à Varsovie,

Plus en détail

DECIDE, A L UNANIMITE,

DECIDE, A L UNANIMITE, ARRONDISSEMENT DE LIEGE PROVINCE DE LIEGE COMMUNE DE BASSENGE N Postal : 4690 EXTRAIT DU REGISTRE AUX DELIBERATIONS DU CONSEIL COMMUNAL SEANCE PUBLIQUE DU :12/09/2013 Sont présents : Mr J. PIETTE Bourgmestre

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411)

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411) PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 10 e et 12 e année Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411) Titre de la leçon : Prendre position

Plus en détail

Commune de Cortaillod

Commune de Cortaillod Commune de Cortaillod République et canton de Neuchâtel Rapport du Conseil communal au Conseil général à l appui d une demande de crédit de 262'000 fr. pour financer la pose de panneaux solaires photovoltaïques

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Séance de travail intensif sur la question de l énergie. Solutions énergétiques aux Territoires du Nord-Ouest

RAPPORT FINAL. Séance de travail intensif sur la question de l énergie. Solutions énergétiques aux Territoires du Nord-Ouest Séance de travail intensif sur la question de l énergie aux TERRITOIRES DU NORD-OUEST 2014 RAPPORT FINAL SUR LA SÉANCE DE TRAVAIL INTENSIF 3 NOVEMBRE HÔTEL EXPLORER, YELLOWKNIFE 4 NOVEMBRE CENTRE CHIEF

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE Dans le cadre de la dérégulation des télécommunications d un pays Africain, un industriel Européen s appuyant sur sa filiale basée dans ce pays, souhaite devenir «ISP»

Plus en détail

PAE RW08/312 0 - RAPPORT COMPLEMENTAIRE. Récapitulatif investissements et primes / crédit d'impôt

PAE RW08/312 0 - RAPPORT COMPLEMENTAIRE. Récapitulatif investissements et primes / crédit d'impôt PAE RW08/312 0 - RAPPORT COMPLEMENTAIRE Récapitulatif investissements et primes / crédit d'impôt Auditeur PAE : Alain Xhonneux Demandeur : Téléphone : 081/85.69.52 Sommaire Généralités 2 1) L audit énergétique

Plus en détail

Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs

Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs présentés à l Association canadienne des paiements à la suite de la publication de

Plus en détail

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des Session L élaboration de la vision, de la mission et du plan d action Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos

Plus en détail

LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE

LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE Fiche Express LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE Fiche express L'info pratique en droit du travail. AVERTISSEMENT : Ce document ne dispense en rien de consulter un spécialiste pour adapter au besoin

Plus en détail

Vous déménagez. Comment faire suivre le gaz et l électricité? www.brugel.be. Formulaires de déménagement inclus. Document à conserver précieusement

Vous déménagez. Comment faire suivre le gaz et l électricité? www.brugel.be. Formulaires de déménagement inclus. Document à conserver précieusement Formulaires de déménagement inclus Vous déménagez Comment faire suivre le gaz et l électricité? Document à conserver précieusement www.brugel.be Vous déménagez? Pensez à prévenir votre fournisseur d énergie

Plus en détail

AG du 18 juin 2014. http://www.bretagne-energies-citoyennes.org

AG du 18 juin 2014. http://www.bretagne-energies-citoyennes.org AG du 18 juin 2014 http://www.bretagne-energies-citoyennes.org Bilan année 2013-2014 2 Rapport moral : Une année de transition Rapport financier Vote des résolutions et élection au Conseil d'administration

Plus en détail

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1 RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 14 juin 2010 Demandeur : Fédération canadienne de l entreprise indépendante SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS

Plus en détail

ÉNERGIE TERRES D AVENIR. Développez la performance énergétique sur votre exploitation

ÉNERGIE TERRES D AVENIR. Développez la performance énergétique sur votre exploitation ÉNERGIE TERRES D AVENIR Développez la performance énergétique sur votre exploitation REPENSEZ L ÉNERGIE SUR VOTRE EXPLOITATION Notre mission est de vous aider à y parvenir! Vous souhaitez Réduire votre

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE

Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE Page : 2/5 Table des matières 1. Qu est-ce que la bourse de préactivité? 3 2. Quel type

Plus en détail

Ecublens, pour l avenir de nos enfants

Ecublens, pour l avenir de nos enfants Ecublens, pour l avenir de nos enfants Présentation «Cité de l énergie» Octobre 2015 Table des matières 1. Présentation du label Cité de l énergie 2. Programme de politique énergétique communal 3. Démarche

Plus en détail

LES ENJEUX ENERGETIQUES DU BATIMENT DE DEMAIN :

LES ENJEUX ENERGETIQUES DU BATIMENT DE DEMAIN : STAGE DE FORMATION MDE LES ENJEUX ENERGETIQUES DU BATIMENT DE DEMAIN : LE BBC ET LA RT 2012 Contexte Alors que la RT2012 va bientôt paraître dans le journal officiel, la prise de conscience de l importance

Plus en détail

Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne»

Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne» UNI Europa Commerce Aller de l avant MADRID 9 & 10 JUIN 2011 Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne» (Resolution 3) Objectif stratégique 1

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVE

BILAN ET PERSPECTIVE BILAN ET PERSPECTIVE I Bilan année 2009. Le voyage des élèves en février 2009. 35 élèves de Terminal BAC PRO et 4 accompagnateurs sont partis du 24 janvier au 11 février 2009, à Ouahigouya. Cette année

Plus en détail

Séance du 17 février 2014

Séance du 17 février 2014 26 PROVINCE DE LIEGE ARRONDISSEMENT DE HUY-WAREMME VILLE DE HANNUT EXTRAIT DU REGISTRE AUX DELIBERATIONS DU COLLEGE COMMUNAL Séance du 17 février 2014 PRESENTS : M. H. JAMAR, Bourgmestre Président ; MM.

Plus en détail

Présenté au. RCCFC (Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada) par. Le Cégep de Chicoutimi et La Cité collégiale

Présenté au. RCCFC (Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada) par. Le Cégep de Chicoutimi et La Cité collégiale N/Réf. : G7 311 001 RAPPORT NARRATIF FINAL PHASE 2 : PROJET DE COLLABORATION ET DE PARTAGE D EXPERTISES AMENANT AU DÉVELOPPEMENT D OUTILS MULTIMÉDIAS CONCERNANT LES MATHÉMATIQUES DE BASE DANS LES PROGRAMMES

Plus en détail

Eoljoux, point de la situation

Eoljoux, point de la situation Eoljoux, point de la situation Mardi 12 janvier 2012 Casino du Brassus Sommaire 1. Introduction, rappel 2. Le PPA Eoljoux 3. La planification cantonale 2 4. Les démarches entreprises 5. La suite 6. Conclusions

Plus en détail

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE Le processus administratif de suivi et de traitement d une demande

Plus en détail

AVIS. 19 décembre 2013

AVIS. 19 décembre 2013 AVIS Projet d ordonnance modifiant l ordonnance du 19 juillet 2001 relative à l'organisation du marché de l'électricité en Région de Bruxelles-Capitale et l ordonnance du 1er avril 2004 relative à l'organisation

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser!

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser! Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015 PREFECTURE DES DEUX-SEVRES 116 questionnaires collectés / 20 questions Résultats en % des exprimés 1. Le contexte de l étude À votre écoute pour

Plus en détail

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS Observation n o Observations Recommandations Chef de projet Plan d action Date d achèvement prévue 1. Gouvernance 1.1 1.2 1.3 1.4 Le Comité spécial des sous-

Plus en détail

Appel à projets éco-citoyens saint-gillois

Appel à projets éco-citoyens saint-gillois Appel à projets éco-citoyens saint-gillois REGLEMENT ARTICLE 1- ORGANISATEUR La commune de Saint-Gilles, 39 place Van Meenen, 1060 Saint-Gilles représentée par son Collège des Bourgmestre et Echevins.

Plus en détail

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés Restauration - Intervenants Lancer un projet de restauration d un monument classé : principaux intervenants Pour tous les monuments classés Le Ministre Le Ministre du Patrimoine définit et oriente la politique

Plus en détail

Jambes, le 12 novembre 2003. Au Collège des Bourgmestre et Echevins Administration communale «Adresse» «CP» «Commune»

Jambes, le 12 novembre 2003. Au Collège des Bourgmestre et Echevins Administration communale «Adresse» «CP» «Commune» Jambes, le 12 novembre 2003 Au Collège des Bourgmestre et Echevins Administration communale «Adresse» «CP» «Commune» N/Réf. : E-THL/val/2003/13317/PAL (à rappeler dans toute correspondance) Annexes : 2

Plus en détail

«La garde des enfants après la séparation : Qu en pensent les Belges?»

«La garde des enfants après la séparation : Qu en pensent les Belges?» Communiqué / Résultats sondage «La garde des enfants après la séparation : Qu en pensent les Belges?» Sondage réalisé par AEGIS/DEEP BLUE en mars 2012 auprès d un échantillon représentatif de 500 Belges.

Plus en détail

AVIS SR-20041223-32 SERVICE REGULATION

AVIS SR-20041223-32 SERVICE REGULATION SERVICE REGULATION AVIS SR-20041223-32 concernant la reconnaissance des certificats verts wallons en vue de permettre leur comptabilisation pour l obligation de quota de certificats verts mise à charge

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

sur le toit du bâtiment du chemin des Rochettes 10 (Hangar du feu).

sur le toit du bâtiment du chemin des Rochettes 10 (Hangar du feu). Commune de Cortaillod République et canton de Neuchâtel Rapport du Conseil communal au Conseil général à l appui d une demande de crédit de 262'000 fr. pour financer la pose de panneaux solaires photovoltaïques

Plus en détail

II.Foire aux questions

II.Foire aux questions Questions et réponses sur Marguerite, Fonds européen 2020 pour l énergie, le changement climatique et les infrastructures II.Foire aux questions 1. Quelles sont les spécificités du fonds Marguerite, et

Plus en détail

Discours du Chef de projet pour ouverture PASCRENA. 17 décembre 2012. Je vous remercie d avoir bien voulu répondre par votre

Discours du Chef de projet pour ouverture PASCRENA. 17 décembre 2012. Je vous remercie d avoir bien voulu répondre par votre Discours du Chef de projet pour ouverture PASCRENA 17 décembre 2012 Salutations protocolaires Chers amis de la société civile, Je vous remercie d avoir bien voulu répondre par votre présence à cette invitation

Plus en détail

Utilisation Rationnelle de l Énergie, Perspectives

Utilisation Rationnelle de l Énergie, Perspectives Utilisation Rationnelle de l Énergie, Perspectives Christophe BARBIEUX Service Politique des marchés de l énergie et guidance sociale Sous-Division Énergie Division Énergie, Climat, Air, Bruit Rappel historique

Plus en détail

1.1 À qui la FCEI fait-elle référence par l utilisation du terme «agent autorisé»?

1.1 À qui la FCEI fait-elle référence par l utilisation du terme «agent autorisé»? Réseau de distribution 1. Référence : FCEI, Tableau comparatif, 1. Définitions «En accord, suggestion : À l exclusion de Gaz Métro ou tout agent autorisé, nul ne peut, à aucun moment, ni d aucune façon,

Plus en détail

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable Le concept de développement durable est aujourd hui incontournable

Plus en détail

1. Problématique. 2. Principes. Buts de la politique du canton. Voir aussi:

1. Problématique. 2. Principes. Buts de la politique du canton. Voir aussi: Voir aussi: Urbanisation et gestion de la zone à bâtir à l échelle locale; Implantation d installations touristiques; Domaine skiable; Sites construits à protéger; Immeubles à protéger; Archéologie; chemins

Plus en détail

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011.

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. Qu est ce qu un appel d offres pour un acheteur? Il ne faut pas oublier que

Plus en détail

ARC / PREMIER DOSSIER DU MOIS DE SEPTEMBRE 2012 L

ARC / PREMIER DOSSIER DU MOIS DE SEPTEMBRE 2012 L ARC / PREMIER DOSSIER DU MOIS DE SEPTEMBRE 2012 L Audit Global Partagé et le BIC (Bilan Initial de Copropriété) : une démarche et une méthode innovantes au service de la rénovation des copropriétés À la

Plus en détail

Référentiel Clientèle d ERDF Contenu et dispositif d évolution

Référentiel Clientèle d ERDF Contenu et dispositif d évolution Référentiel Clientèle d ERDF Contenu et dispositif d évolution Identification : ERDF-NOI-CF_53E Version : 2 Nombre de pages : 5 Version Date d'application Nature de la modification Annule et remplace 1

Plus en détail

in 12 slides Le code Buysse II, synthétis tisé en 12 slides

in 12 slides Le code Buysse II, synthétis tisé en 12 slides in 12 slides Le code Buysse II, synthétis tisé en 12 slides 1 Principes de gouvernance Les entrepreneurs n ont pas encore fait évolué leur activité en société. Les entrepreneurs activent un conseil d administration.

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Wallonie

Le Photovoltaïque en Wallonie DOSSIER ÉLECTRICITÉ Le Photovoltaïque en Wallonie Rétroactes 2008 : Création du plan Solwatt pour un soutien du petit photovoltaïque wallon = 7 CV/MWh durant 15 ans et 3.500 de prime 2009 : suppression

Plus en détail

Lorient à l heure de la COP21

Lorient à l heure de la COP21 Lorient à l heure de la COP21 Dossier de presse 1 Alors que la France s apprête à accueillir du 30 novembre au 11 décembre le sommet mondial sur le changement climatique (COP21), Lorient n a pas attendu

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

VOTRE RACCORDEMENT Basse tension : projet supérieur à 36 kva jusqu à 250 kva

VOTRE RACCORDEMENT Basse tension : projet supérieur à 36 kva jusqu à 250 kva DIRECTION DES OPERATIONS MEDITERRANEE www.erdfdistribution.fr VOTRE RACCORDEMENT Basse tension : projet supérieur à 36 kva jusqu à 250 kva Etape par étape Votre premier contact Nos explications et demandes

Plus en détail

Charte de Qualité. Les Plus Beaux Villages de Wallonie. Association sans but lucratif

Charte de Qualité. Les Plus Beaux Villages de Wallonie. Association sans but lucratif Charte de Qualité Les Plus Beaux Villages de Wallonie Association sans but lucratif L appellation «Les Plus Beaux Villages de Wallonie» est une marque déposée que seules les communes ou Association locales

Plus en détail

Rénovation énergétique des copropriétés : Le guide des bonnes pratiques

Rénovation énergétique des copropriétés : Le guide des bonnes pratiques Rénovation énergétique des copropriétés : Le guide des bonnes pratiques Chapitre 10 Le plan pluriannuel de travaux et son volet énergétique Nous avons vu au chapitre 6 comment un audit technique, énergétique,

Plus en détail

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET ÉQUITABLE Bonjour, je me présente, Louise Bourgeois, présidente de la Fédération des Mouvements Personne

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE UNE MEILLEURE STATISTIQUE AU SERVICE DE LA POLITIQUE MONETAIRE ET DE LA STABILITE FINANCIERE

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE UNE MEILLEURE STATISTIQUE AU SERVICE DE LA POLITIQUE MONETAIRE ET DE LA STABILITE FINANCIERE JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE UNE MEILLEURE STATISTIQUE AU SERVICE DE LA POLITIQUE MONETAIRE ET DE LA STABILITE FINANCIERE Abdellatif Jouahri Wali de Bank Al-Maghrib Rabat, 20 octobre 2015 1 Je tiens

Plus en détail

A propos de la future Maison diocésaine et de son implantation

A propos de la future Maison diocésaine et de son implantation Diocèse de Nantes A propos de la future Maison diocésaine et de son implantation Dossier de presse Service communication du diocèse communication@nantes.cef.fr Tel. : 02 40 74 37 97 Historique du projet

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de

Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de l'énergie et pour la promotion des énergies renouvelables

Plus en détail

Evaluation et perspectives pour le réseau VAP. 4 acteurs concernés

Evaluation et perspectives pour le réseau VAP. 4 acteurs concernés 1 Evaluation et perspectives pour le réseau VAP Entre 2009 et 2014, les initiateurs de l ASBL VAP se sont mobilisés pour proposer de l autostop de proximité et promouvoir cette alternative en Brabant wallon

Plus en détail

Puissantes applications pour l entreprise. Pensées pour les utilisateurs. Conçues pour le changement.

Puissantes applications pour l entreprise. Pensées pour les utilisateurs. Conçues pour le changement. Plateforme, applications et développement d applications Les applications Onit conçues pour votre entreprise appli /apli/ nom Informatique, familier 1. Une application, généralement un petit programme

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR LES RESPONSABLES D EMBALLAGES

GUIDE PRATIQUE POUR LES RESPONSABLES D EMBALLAGES GUIDE PRATIQUE POUR LES RESPONSABLES D EMBALLAGES Sommaire Introduction : la loi 2 1. votre entreprise est-elle concernée? 3 3 types de responsables d emballages 2. les obligations des entreprises 4 Le

Plus en détail

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier L AUDIT CREDIT Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier Finshop est un organisme indépendant qui sélectionne des courtiers pour leurs compétences et leur sérieux et les réunit dans un réseau

Plus en détail

L électricité solaire sur toitures industrielles

L électricité solaire sur toitures industrielles L électricité solaire sur toitures industrielles Phoenix Solar ouvre de nouvelles perspectives De grandes toitures pour un grand potentiel Notre savoir-faire en système photovoltaïque est la clé de votre

Plus en détail

SUR L AVANT-PROJET DE DÉCRET ET ARRÊTÉS D EXÉCUTION

SUR L AVANT-PROJET DE DÉCRET ET ARRÊTÉS D EXÉCUTION AVIS A.1170 SUR L AVANT-PROJET DE DÉCRET ET ARRÊTÉS D EXÉCUTION RELATIFS AUX IMPLANTATIONS COMMERCIALES ADOPTÉ PAR LE BUREAU DU CESW LE 10 FÉVRIER 2014 PBx/PhC/FDe/CRi 2014/A.1170 PRÉAMBULE Afin d organiser

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

PROCESSUS D ÉVALUATION ET D ATTRIBUTION DE

PROCESSUS D ÉVALUATION ET D ATTRIBUTION DE PROCESSUS D ÉVALUATION ET D ATTRIBUTION DE CRÉDITS DE RDC Adopté par le Comité des chefs de secteur (CCS) le 17 mars 2009. 1. Principes 1. Ce document précise le processus utilisé pour l attribution des

Plus en détail

Un engagement écologique à long terme

Un engagement écologique à long terme Un engagement écologique à long terme Enovos a pris l initiative de constituer un fonds d investissement ayant pour objet Ia promotion et Ia mise en valeur des sources d énergie renouvelables au Luxembourg.

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc.

Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc. 11 mars 2005 Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc. 2004) Introduction Tous les produits de construction

Plus en détail

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org Contexte général. Raisons du choix des EnR. Quelques images du Forum fondateur. Résolutions issues du Forum.

Plus en détail

La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies. Mardi 23 septembre 2014 ARC

La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies. Mardi 23 septembre 2014 ARC La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies Mardi 23 septembre 2014 ARC 1 Ville de Saint-Mandé: les actions en direction des copropriétés Constat : 80% du parc

Plus en détail

David Le Fort. Conseiller en Energie. Cellule Energie de l UWE

David Le Fort. Conseiller en Energie. Cellule Energie de l UWE David Le Fort Conseiller en Energie Cellule Energie de l UWE 1 Energie : Comment aider les entreprises? Quelques actions concrètes! David LE FORT Conseiller Energie Chemin du Stockoy 3 B-1300 WAVRE Tél:

Plus en détail

Constructibilité en zones agricole et naturelle

Constructibilité en zones agricole et naturelle Constructibilité en zones agricole et naturelle La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) a modifié l article L. 123-1- 5 du code de l urbanisme pour y insérer de nouvelles dispositions

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

Devenir maraîcher en Picardie

Devenir maraîcher en Picardie Devenir maraîcher en Picardie Vous envisagez une reconversion professionnelle en agriculture, Vous voulez créer, reprendre une entreprise ou vous associer, Venez tester votre projet dans un cadre sécurisé.

Plus en détail