L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde"

Transcription

1 L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde

2 Un secteur protéïforme caisses de retraite (carsat, msa, RSI,) HAD soins palliatifs municipalités assistantes sociales PACT médecins kinés hôpital accueil temporaire pharmaciens portage de repas orthophonistes associations d aide à domicile télé sécurité pédicures maisons de retraite infirmiers libéraux accueil de jour soins de suite SSIAD personne âgée Les acteurs de l aide aux personnes âgées

3 Origine et textes de références En 2000, création de 25 CLIC a titre expérimental 2001, généralisation du dispositif sur l ensemble du territoire Objectifs : les CLIC doivent servir de point d appui local aux politiques publiques territoriales à destinations de personnes âgées. Etre un instrument d information du public et de coordination de l action gérontologique local. 2004, loi de décentralisation donnant compétence au Conseil Généraux l organisation de l action sociale à destination des personnes âgées. Texte de référence: Code de l action sociale, articles: L 113-2,L312-1, L312-8, L313-1, L313-3, R Loi n relative aux libertés et responsabilités locales

4 Les lieux ressources Le Centre Local d Information et de Coordination gérontologique (CLIC) Missions : se déclinent selon trois niveaux de label Label 1 : missions d accueil, d écoute, d information et de soutien aux usagers et aux familles. Label 2 : prolonge le label 1 par des missions d évaluation des besoins et d élaboration d un plan d aide personnalisé. Il propose une palette partielle de services (comme : groupes de parole, actions de formation, etc ). Label 3 : prolonge le label 2 en prenant en charge le suivi et l évaluation des situations complexes, articule la prise en charge médico-sociale et coordonne des acteurs professionnels.

5

6 CLIC Sud Gironde Origine 2003 : création du CLIC par le Centre Hospitalier de la Réole sur les cantons de La Réole, Auros, Monségur, Sauveterre Pellegrue 2004 : Labellisation de niveau 3 par le Conseil général de la Gironde 2007: le CLIC devient autonome en devenant un GIP présidé par M.CASTAGNET 2011: le Conseil Général de la Gironde lance un appel à projet pour doter l ensemble du Département en CLIC. Pour le territoire Sud Gironde il est décidé d étendre le territoire d intervention. 29 juin 2016, le Conseil Communautaire de la CDC de Podensac décide d adhérer à l unanimité au CLIC Sud Gironde 01 juillet 2016 ouverture de l antenne sur le territoire de la CDC

7 CLIC Sud Gironde Le CLIC Sud Gironde est labélisé de niveau 3 Missions: INFORMATION Accueillir, écouter, renseigner ; RELAIS Orienter les familles, rechercher des solutions, et aider à l évaluation des situations complexes ; EVALUER Evaluer le degré de dépendance ; les différents droits ouvert CONCERTATION Prévenir les hospitalisations évitables, assurer des interventions rapides, travailler en synergie, échanger des informations et partager des outils ; CONNAISSANCE Actualiser la base de données (droit des usagers et connaissance du terrain) ACCOMPAGNEMENT Auprès des aidants familiaux et des professionnels du territoire

8 CLIC Sud Gironde Le public Les personnes âgées de + 60 ans retraitées Les personnes handicapées Les aidants familiaux Les professionnels du maintien à domicile 8

9 Le CLIC Sud Gironde est : Un guichet unique Lieu facilement repérable de conseil, d orientation et de soutien aux familles ; Un accueil personnalisé et gratuit ; Un centre de ressources et d informations. Pour l ensemble des personnes de plus de 60 ans, leur famille, les professionnels et acteurs du territoire. Un service d aide à la coordination Optimiser la prise en charge des personnes âgées à domicile Personnaliser et harmoniser les plans d aide et de soins. En lien avec l action gérontologique du CG33. 9

10 Modalités de Fonctionnement du CLIC Un secrétariat d accueil téléphonique et physique au siège du CLIC (de 08h30 à 17h00 du lundi au vendredi) ; Un travailleur social référent par territoire de proximité et joignable directement sur son portable professionnel pour les rendez-vous et les visites à domicile ; Une psychologue pour aider les aidants familiaux 2 bureaux CLIC par antenne de proximité (Cadillac et Podensac) 10

11 Territoire d intervention du CLIC Sud Gironde Siège de LA REOLE : CDC Du Réolais (sans ancien canton d Auros), Pays de Sauveterre ; Pôle de BAZADAIS : CDC du Bazadais + ancien canton d Auros; Pôle de LANGON : CDC Sud Gironde et une partie de la CDC de Saint Macaire; (prochainement) Pôle de PODENSAC : CDC Coteaux de Garonne, Vallon de l Artolie et Podensac 11

12 Territoire d intervention actuel du CLIC Sud Gironde 12

13 Schéma organisationnel d orientation vers les services du CLIC Elu, CCAS ou secrétariat Repère une situation Maintien à domicile des personnes âgées retraitées Accueil de niveau 1 pour la MDPH 33 Compléter une fiche de signalement à envoyer par mail au secrétariat du CLIC à : La fiche de signalement vous sera retournée par mail avec la réponse du service (ex : proposition VAD le, dossier traité le.) Cette fiche sera traitée par le secrétariat du CLIC qui va : Donner un premier degré de réponse quand c est possible Et/ou Proposer un RDV ou une VAD en concertation avec l évaluatrice

14 Le CLIC Sud Gironde en chiffre En 2015 sur le CLIC HEDM: 2449 appels téléphonique reçus 763 accueil physique 258 courriers 329 contacts partenaires 692 personnes prise en charge prise en charge en niveau 2 et personnes handicapées reçus 1486 demandes effectuées

15

16

17 Evaluation à domicile Besoins, Habitudes de vie, Entourage, Logement Evaluation du GIR Réponse aux demandes et propositions

18 Demande d aide à domicile auprès de la MSA via le service prestataire choisi, Propositions : demander l ACS :accepté et fait Aménagement du domicile et aides techniques téléassistance

19 Evaluation de la MSA Qui proposera : 2 heures par semaine d aide à domicile pour l entretien du logement + la participation au financement d un abonnement à un service de téléassistance + la prise en charge de l achat et de l installation d une barre d appui dans les WC

20 Chute de Mme L. dans son jardin Appel des secours grâce à la téléassistance Hospitalisation : fracture du poignet avec opération Convalescence pendant 3 semaines RV avec le service social pour organiser la sortie Retour à domicile avec mise en place d aides diverses car perte d autonomie malgré la rééducation

21 Retour à domicile Le plan d aide proposé à la sortie : Plus d heures d aide à domicile avec sa caisse qui propose un dispositif de sortie d hospitalisation; L intervention du SSIAD le matin pour aide à la toilette et à l habillage;

22 Intervention du CLIC Visite de suivi faite 2 mois après la sortie : Mme L. Ne récupère pas l entier usage de son bras droit : a toujours besoin du SSIAD; A besoin de l aide à la préparation du repas; Baisse de moral importante, se sent diminuée; N a pas repris à conduire; Demande que les aides soient poursuivies et même augmentées; Ne veut pas quitter son domicile; A la présence de plus en plus régulière de ses enfants;

23 Plan d aide proposé : Demande d APA faite et envoyée par le CLIC; Aménagement de la salle de bain : prise de contact par le CLIC et en accord avec Mme L. avec la maison de l habitat qui accompagnera Mme dans toutes les démarches;

24 Le CLIC fait: Une fiche de liaison au médecin traitant, au SSIAD, à l évaluatrice APA, à la maison de l habitat et au kiné pour les informer des démarches en cours; Un suivi

25 Lors d une visite de suivi : Mme L. a un plan d aide de 29h par mois; Proposition d avoir une consultation gérontologique pour faire le point sur la baisse de moral, les pertes de la mémoire; Est satisfaite des aides actuelles; Confirme que ses enfants sont de plus en plus présents;

26 Les enfants accompagnent leur mère voir un gériatre : Confirmation d un début de maladie d Alzheimer; Rencontre des enfants de Mme L. à leur demande au domicile de leur maman pour faire le point sur les aides possibles à venir en cas de perte d autonomie plus importante;

27 Au fil des mois suivants : la salle de bain a été aménagée; le SSIAD fait 2 passages par jour pour l'aide au lever et au coucher, l'aide à la toilette et à l'habillage et la distribution du traitement; une augmentation du nombre d'heures avec l'aggravation du GIR, la mise en place d'un jour d'accueil de jour puis 3 par semaine; les enfants assurent la mesure de protection;

28 Et enfin une entrée définitive en EHPAD public se fera car Mme ne peut plus restée seule et les aides ne suffisent plus. La demande d'aide sociale se fera lorsque Mme aura dépensée ses économies : les obligés alimentaires ont bien compris leur rôle -chaque enfant ayant été informé par le CLIC et chaque obligé alimentaire ayant pris des informations chez le notaire et/ou au niveau du service du Département

29 Ce long accompagnement de Mme L. montre ce que le CLIC peut faire pendant plusieurs années : les évaluations, le suivi, les conseils, la disponibilité, la mise en place des services, l'écoute, le lien avec les intervenants.... Merci pour votre écoute

30 MERCI

Association gérontologique de Gâtine

Association gérontologique de Gâtine Association gérontologique de Gâtine (CLIC de Gâtine & Réseau de santé nord Deux-Sèvres & MAIA des Deux-Sèvres) «La coordination au service des usagers et des professionnels» Journées nationales FFMPS

Plus en détail

Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente

Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente Le mot du Directeur La présentation du service Les droits des usagers Le fonctionnement du service Les personnes à contacter

Plus en détail

Congrès du domicile 09 et 10 avril «Les services à domicile, acteurs de la prévention»

Congrès du domicile 09 et 10 avril «Les services à domicile, acteurs de la prévention» Congrès du domicile 09 et 10 avril 2015 «Les services à domicile, acteurs de la prévention» Mérignac Mme BOUFFARD-BERTRAND Directrice Générale de Vie Santé Mérignac Mme Sandra BAYLE Infirmière coordinatrice

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-BRIEUC ---------- CENTRE GERIATRIQUE DES CAPUCINS 17 Rue des Capucins 22027 SAINT-BRIEUC cedex1 Tel : 02 96 01 77 69_02 96 01 71 23 FAX :02 96 01 73 14 accueil-jour-geriatrique@ch-stbrieuc.fr

Plus en détail

Sixième table De concertation tactique

Sixième table De concertation tactique Sixième table De concertation tactique Janvier 2014 Territoire du Clic de Sully sur Loire, Gien et Montargis Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et Orpadam Clic Rappel de

Plus en détail

Docteur DEBOFFLE. G.

Docteur DEBOFFLE. G. 1 SESSION INTER REGIONALE Les Coopérations : L Hôpital Public au cœur du mouvement. Journée du 11 janvier 2001, à l ENSP de Rennes. Docteur DEBOFFLE. G. 2 HOPITAL LOCAL : HOPITAL DE PROXIMITE Quelles Missions

Plus en détail

I - Première partie : Présentation du service et des éléments de cadrage des activités

I - Première partie : Présentation du service et des éléments de cadrage des activités I - Première partie : Présentation du service et des éléments de cadrage des activités I.1- Descriptif du service Le SSIAD a ouvert ses portes en 1992. La création du service découle d un projet gérontologique

Plus en détail

INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE

INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE INFORMATIONS MAINTIEN A DOMICILE Le maintien à domicile a pour vocation de permettre à une personne dépendante et/ou âgée de vivre chez elle tout en conservant ses repères et les souvenirs de sa vie. Lieux

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale Tél 04 66 68 30 01 Fax 04 66 68 34 00 www.chu-nimes.fr

Plus en détail

LA MAISON DE. Un service du Département du Territoire de Belfort

LA MAISON DE. Un service du Département du Territoire de Belfort Un lieu unique et innovant pour les adultes et les enfants en situation de handicap, les personnes âgées et leurs proches LA MAISON DE L AUTONOMIE Un service du Département du Territoire de Belfort La

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Année 2012 LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Les CCAS animent une action générale de prévention et de développement dans la commune, en liaison

Plus en détail

L AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE (AVS)

L AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE (AVS) L AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE (AVS) QUELS METIERS? ASSISTANT(E) DE VIE: AGENT A DOMICILE: (OU AIDE MENAGERE) S ADRESSE AUX PERSONNES AGEES SE PREOCCUPE DES FAMILLES DONT LE PÈRE OU LA MERE NE PEUT PLUS ASSUMER

Plus en détail

Premier atelier Guichet Intégré

Premier atelier Guichet Intégré Premier atelier Guichet Intégré MAIA de l est du Loiret Septembre 2012 Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et l Orpadam Clic Les enjeux du guichet intégré Définition du

Plus en détail

Réunion de coordination technique. Clic Seniors Loire et Cens

Réunion de coordination technique. Clic Seniors Loire et Cens Réunion de coordination technique Clic Seniors Loire et Cens 09/10/2012 Ordre du jour Clic/MAIA : Différents mais complémentaires Les axes d intégration de la MAIA Nouvelle fiche d entrée en gestion de

Plus en détail

Livret d accueil de l usager

Livret d accueil de l usager Livret d accueil de l usager Service de Soins Infirmiers A Domicile E.H.P.A.D La Sofiéta 2424, Bd Edouard VII 06230 Villefranche-sur-Mer Téléphone : 04.93.01.66.24 ssiad@ehpadvillef.com Livret d accueil

Plus en détail

handicap : mieux se connaitre

handicap : mieux se connaitre Les services d aide et d accompagnement à domicile pour adultes en situation de handicap : mieux se connaitre pour mieux travailler ensemble. Rachelle LE DUFF, Conseillère technique, CREAI de Bretagne

Plus en détail

Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux

Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux CCECQA du 24 juin 2016 Pr Nathalie SALLES, Dr Marie-Neige VIDEAU Domicile EHPAD Dispositifs PAERPA Bordeaux Permanence téléphonique Télémédecine

Plus en détail

Le SAMSAH de la Sèvre

Le SAMSAH de la Sèvre Le SAMSAH de la Sèvre Service adossé à la Maison d Accueil Spécialisée de Rezé géré par L APAJH 44 Présentation : Monsieur STOLARSKI, directeur de la MAS de Rezé, APAJH 44 DEFINITION Les Services d Accompagnement

Plus en détail

L infirmière libérale et le Gestionnaire de cas Chantal FIECHTER - I.D.E. libérale

L infirmière libérale et le Gestionnaire de cas Chantal FIECHTER - I.D.E. libérale L infirmière libérale et le Gestionnaire de cas Sommaire Rappel de ce qu est et ce que fait l infirmière libérale Rappel du rôle de l infirmière libérale Présentation de la DSI Comment et pourquoi les

Plus en détail

INAUGURATION. Mardi 3 Mai 2016 à 18h00 Passerelle 3 e étage Hôpital du Pays d Autan

INAUGURATION. Mardi 3 Mai 2016 à 18h00 Passerelle 3 e étage Hôpital du Pays d Autan DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION UNITE DEPARTEMENTALE DE SOINS PALLIATIFS «TOURNESOLS» Mardi 3 Mai 2016 à 18h00 Passerelle 3 e étage Hôpital du Pays d Autan CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL CASTRES - MAZAMET

Plus en détail

Vous avez fait appel à notre service de Soins à Domicile. Soyez remercié(e) de la confiance que vous nous accordez.

Vous avez fait appel à notre service de Soins à Domicile. Soyez remercié(e) de la confiance que vous nous accordez. - 2 - Madame, Monsieur, Vous avez fait appel à notre service de Soins à Domicile. Soyez remercié(e) de la confiance que vous nous accordez. Le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) a pour objectif.

Plus en détail

Journée d étude normande Fédération Autonomie et Habitat. «L habitat intermédiaire destiné aux personnes en situation de handicap»

Journée d étude normande Fédération Autonomie et Habitat. «L habitat intermédiaire destiné aux personnes en situation de handicap» Journée d étude normande Fédération Autonomie et Habitat «L habitat intermédiaire destiné aux personnes en situation de handicap» Virginie LOUEDEC Conseil départemental de l Eure Observatoire dépendance

Plus en détail

Plate-forme d'information Drôme Solidarités

Plate-forme d'information Drôme Solidarités www.rencontres-tic.org www.modernisation.gouv.fr/semaine-innovation-publique Conseil général de la Drôme Chantal FUCILI, Chef du service Drôme Solidarités et de l'accueil à la Direction des Solidarités

Plus en détail

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Référence : - circulaire DHOS/O3/CNAM n 2007-88 du 2 mars 2007 r elative aux orientations de la DHOS et de la CNAMTS en matière

Plus en détail

Perspectives des Soins Palliatifs à domicile et orientations en région Aquitaine

Perspectives des Soins Palliatifs à domicile et orientations en région Aquitaine Perspectives des Soins Palliatifs à domicile et orientations en région Aquitaine 20 novembre 2015 Journée Nationale de la SFAP sur les Réseaux L avenir des soins palliatifs à domicile, quelle offre de

Plus en détail

Centre d Action Médico Sociale Précoce

Centre d Action Médico Sociale Précoce Centre d Action Médico Sociale Précoce (CAMSP) pôle femme-enfant Qu est ce que le Centre d Action Médico-Sociale Précoce? Nos missions Vous avez pris contact avec le CAMSP polyvalent : c est un centre

Plus en détail

Les maladies de Parkinson, d Alzheimer et les suites d un AVC sont des maladies classées en affections de longue durée (ALD).

Les maladies de Parkinson, d Alzheimer et les suites d un AVC sont des maladies classées en affections de longue durée (ALD). 1 Allocations et aides perçues par les personnes victimes d AVC ou atteintes d une maladie neurodégénérative (Alzheimer, Parkinson). Public jeune ou retraité. Les maladies de Parkinson, d Alzheimer et

Plus en détail

Service d Aide et d Accompagnement à Domicile du Centre Communale d Action Sociale de La Charité sur Loire. Table ronde du 17 juin 2013

Service d Aide et d Accompagnement à Domicile du Centre Communale d Action Sociale de La Charité sur Loire. Table ronde du 17 juin 2013 Service d Aide et d Accompagnement à Domicile du Centre Communale d Action Sociale de La Charité sur Loire Table ronde du 17 juin 2013 1 LA STRUCTURE Son nom : Centre Communale d Action Sociale - Service

Plus en détail

Action sanitaire et sociale

Action sanitaire et sociale Nous sommes là pour vous aider Action sanitaire et sociale Demande d accompagnement à la sortie d hospitalisation Action sociale... soutien à domicile... Pouvoir vivre chez soi Cette notice a été réalisée

Plus en détail

Journée d information et d échanges de pratiques pour les Conseils régionaux. Paris 26 Juin Regard sur la mise en œuvre du CEP par un OPACIF

Journée d information et d échanges de pratiques pour les Conseils régionaux. Paris 26 Juin Regard sur la mise en œuvre du CEP par un OPACIF Journée d information et d échanges de pratiques pour les Conseils régionaux Paris 26 Juin 2015 Regard sur la mise en œuvre du CEP par un OPACIF UNIFORMATION, ACTEUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE I.

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers Le Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers :

Plus en détail

ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE A DOMICILE

ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE A DOMICILE ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE A DOMICILE DOCUMENT MEDICAL A remplir par le médecin traitant* A insérer dans l enveloppe confidentielle destinée au médecin de la Direction de l Autonomie * ou en

Plus en détail

2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé du Médoc... 5. 3. La gouvernance du contrat local de santé du Médoc... 8

2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé du Médoc... 5. 3. La gouvernance du contrat local de santé du Médoc... 8 1 Sommaire 1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour réduire les inégalités d accès aux soins... 3 2. Les acteurs et le contenu du contrat local de santé du Médoc...

Plus en détail

COORDINATION ET TRAVAIL EN RÉSEAU AUTOUR DES PERSONNES ÂGÉES FRAGILES

COORDINATION ET TRAVAIL EN RÉSEAU AUTOUR DES PERSONNES ÂGÉES FRAGILES COLLOQUE PLURIPROFESSIONNEL COORDINATION ET TRAVAIL EN RÉSEAU AUTOUR DES PERSONNES ÂGÉES FRAGILES -DOSSIER DE PRESSE- ÉVÈNEMENT Colloque Pluriprofessionnel : «Coordination et travail en réseau autour des

Plus en détail

Guide de. l Action Sociale. Solidarité. Familles. Mobilité. Personnes âgées. Centre Communal d Action Sociale. Aide alimentaire.

Guide de. l Action Sociale. Solidarité. Familles. Mobilité. Personnes âgées. Centre Communal d Action Sociale. Aide alimentaire. Centre Communal d Action Sociale Guide de l Action Sociale Familles Mobilité Solidarité Accompagnement Aide alimentaire Personnes âgées Logement Editorial Avec cette nouvelle édition du Guide de l Action

Plus en détail

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était.

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. Pourquoi souscrire un contrat de dépendance? Souscrire un contrat de dépendance est

Plus en détail

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Mardi 2 avril 2013 à 17h30 Caisse d allocations familiales Le Conseil Général de la Vendée et la Caisse

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées

Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées 1 Des schémas aux priorités convergentes Personnes âgées Personnes handicapées Structurer

Plus en détail

Association.M.S.P de Casteljaloux Communauté de Communes des Coteaux et Landes de Gascogne Commune de Casteljaloux Hôpital de Casteljaloux

Association.M.S.P de Casteljaloux Communauté de Communes des Coteaux et Landes de Gascogne Commune de Casteljaloux Hôpital de Casteljaloux Association.M.S.P de Casteljaloux Communauté de Communes des Coteaux et Landes de Gascogne Commune de Casteljaloux Hôpital de Casteljaloux Mission d accompagnement à l élaboration d un Projet de Santé

Plus en détail

Présentation d Airbus Défense and Space

Présentation d Airbus Défense and Space L intégration d un patient handicapé : le rôle de l Infirmière de Santé au Travail. Un exemple d insertion menée en 2011 chez Airbus Defense and Space. Date - 1 Présentation d Airbus Défense and Space

Plus en détail

MEMENTO Hospitalisation A Domicile

MEMENTO Hospitalisation A Domicile MEMENTO Hospitalisation A Domicile Marseille 04 96 20 66 88 Martigues - Sud Etang de Berre 04 96 20 66 70 Vous pouvez nous contacter 24h/24 et 7j/7. Soins assistance - 1 rue Albert COHEn - 13016 MARSEILLE

Plus en détail

1 re structure HAD de province. Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968

1 re structure HAD de province. Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 Présentation 1 re structure HAD de province Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 par le Dr Thielley, Santé Service Bayonne et Région est la 1 re structure d'hospitalisation À Domicile

Plus en détail

Évolutions dans l organisation des Soins Palliatifs

Évolutions dans l organisation des Soins Palliatifs Évolutions dans l organisation des Soins Palliatifs Socle juridique de l organisation des SP Textes de référence : Circulaire «Laroque» de 1986 Donne une assise juridique à l organisation des SP en France

Plus en détail

Accidents de la vie courante. L outil de repérage des risques d accidents domestiques au domicile des personnes âgées

Accidents de la vie courante. L outil de repérage des risques d accidents domestiques au domicile des personnes âgées Accidents de la vie courante L outil de repérage des risques d accidents domestiques au domicile des personnes âgées Sommaire 1 Les accidents de la vie courante (AcVc) en France 3 1.1 Quelques chiffres

Plus en détail

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Marie-Elodie Chicher Coordinatrice 3C GH Pitié Salpêtrière Charles Foix (Paris) 16 février 2016 Séminaire ANFH EHESP Infirmière

Plus en détail

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus.

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus. Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 OBJET : (APA) Texte de référence : Règlement Départemental d Aide Sociale du Val de

Plus en détail

UNE DIFFICULTE A SE DEVELOPPER, A ACCROITRE LA QUALITE DE SERVICE

UNE DIFFICULTE A SE DEVELOPPER, A ACCROITRE LA QUALITE DE SERVICE Présentation Une commune de 16 000 h. en première couronne de Toulouse Une population âgée de plus de 60 ans de 2863 personnes en 2008 soit 18% de la population 12% de 60-75 ans et 6% de + 75 ans Stable

Plus en détail

PR OPC 13 Page 1 sur 6. Indice de révision 01 Procédure de Prise en charge en Post Partum Date d application : 31 juillet 2008

PR OPC 13 Page 1 sur 6. Indice de révision 01 Procédure de Prise en charge en Post Partum Date d application : 31 juillet 2008 PR OPC 13 Page 1 sur 6 Indice de révision 01 Procédure de Prise en charge en Post Partum Date d application : 31 juillet 2008 Objet de la procédure Décrire les étapes de la prise en charge d une patiente

Plus en détail

Difficultés des professionnels dans l accompagnement de la fin de vie à domicile

Difficultés des professionnels dans l accompagnement de la fin de vie à domicile Difficultés des professionnels dans l accompagnement de la fin de vie à domicile Résultats d une enquête qualitative par focus-groups dans trois régions françaises Martine NECTOUX, chargée de mission OBSERVATOIRE

Plus en détail

Maison St Joseph B o u r g -B l a n c

Maison St Joseph B o u r g -B l a n c Maison St Joseph B o u r g -B l a n c Maison St Joseph B o u r g -Bl a n c La ville à la campagne Au cœur de la ville Notre maison bénéficie d une situation géographique privilégiée. Située à 15 kilomètres

Plus en détail

Accompagner la fin de vie des résidents au sein de votre EHPAD

Accompagner la fin de vie des résidents au sein de votre EHPAD Accompagner la fin de vie des résidents au sein de votre EHPAD Intégrer le protocole de fin de vie à votre projet d'établissement Formation présentielle Cette formation est disponible en intra-établissement

Plus en détail

Réseaux gérontologiques bretons

Réseaux gérontologiques bretons Réseaux gérontologiques bretons Saint Malo Dr CANNEVA F Lannion Dr COLIN MP Antrain Dr MORDELLET B Saint POL Mme SEITE P Port-Louis Dr DANION P Brest Dr DELAIZE L Un groupe de 6 réseaux localisés sur la

Plus en détail

A CCUEIL DE JOUR. 55 Allée Charles Victor Naudin Sophia Antipolis 06410 BIOT O FFRIR UN ACCUEIL À LA PERSONNE ATTEINTE DE LA MALADIE

A CCUEIL DE JOUR. 55 Allée Charles Victor Naudin Sophia Antipolis 06410 BIOT O FFRIR UN ACCUEIL À LA PERSONNE ATTEINTE DE LA MALADIE A CCUEIL DE JOUR F ONDÉE LE 1 ER AVRIL 2007 N FINESS : 06 001 640 9 O FFRIR UN ACCUEIL À LA PERSONNE ATTEINTE DE LA MALADIE D A LZHEIMER OU AUTRES SYNDROMES APPARENTÉS, ET AIDER LES FAMILLES DANS LE CADRE

Plus en détail

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir Comment être aidé lorsque l on aide? Besoin de répit? Certaines structures accueillent de façon temporaire les personnes dépendantes. Elles permettent

Plus en détail

«Le maintien à domicile en fin de vie : une histoire d implication» Dr Marie-Hélène DELANGLE Nelly LOQUET, Infirmière COMPAS NANTES

«Le maintien à domicile en fin de vie : une histoire d implication» Dr Marie-Hélène DELANGLE Nelly LOQUET, Infirmière COMPAS NANTES «Le maintien à domicile en fin de vie : une histoire d implication» Dr Marie-Hélène DELANGLE Nelly LOQUET, Infirmière COMPAS NANTES Lieux de décès en France Loi du 9 Juin 1999 : «Toute personne malade

Plus en détail

dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées

dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées j e u d i 1 1 f é v r i e r 2 0 1 0 dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées Par Bernard BONNE, Président du Conseil général de la Loire et Claude BOURDELLE, Vice-président du

Plus en détail

Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer

Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer CJP / Dr DURANDO, Dr BAHADOOR,

Plus en détail

PROFIL DE POSTE ORTHOPHONISTE

PROFIL DE POSTE ORTHOPHONISTE PROFIL DE POSTE ORTHOPHONISTE HDJ Michel ANGE Objet Domaine d application Ce document a pour objet de définir les fonctions de l orthophoniste en pédopsychiatrie. Poste d orthophoniste à 100% Ou : deux

Plus en détail

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Les différents types de prise en charge des patients à domicile L hospitalisation

Plus en détail

Téléassistance. Equinoxe. nouvelle génération

Téléassistance. Equinoxe. nouvelle génération Une équipe dédiée, disponible 24h/24, 7j/7, pour accompagner les personnes fragiles et dépendantes tout en rassurant leur entourage. À partir de 15 /mois ttc Equinoxe Téléassistance nouvelle génération

Plus en détail

Paris, le 15 mai 2013

Paris, le 15 mai 2013 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction du budget 2BPSS n 13-3621 -------- Direction générale de l administration

Plus en détail

Livret Accueil Service d Action Educative en Milieu Ouvert

Livret Accueil Service d Action Educative en Milieu Ouvert Livret Accueil Service d Action Educative en Milieu Ouvert 15, Rue Fontgiève 63000 CLERMONT-FERRAND : 04 73 31 98 99 : 04 73 31 98 90 Email : aemo@anef63.org SOMMAIRE Page 1 Sommaire Page 2 Le service

Plus en détail

EHPAD LES SOURCES. 04 73 92 94 33 secretariat-sources@ccas-clermont-ferrand.fr LIVRET D ACCUEIL

EHPAD LES SOURCES. 04 73 92 94 33 secretariat-sources@ccas-clermont-ferrand.fr LIVRET D ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL PAGE 1 EHPAD LES SOURCES 11 rue Saint-Rames à Clermont-Ferrand 04 73 92 94 33 secretariat-sources@ccas-clermont-ferrand.fr Lignes 6 et 9 Arrêt Vertaizon Ligne 7 Arrêt St Rames Lignes 6

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «MÉLUSINE» À MULHOUSE

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «MÉLUSINE» À MULHOUSE DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «MÉLUSINE» À MULHOUSE Mercredi 6 juillet 2011 à 11h00 Adoma - Résidence sociale «Mélusine» 21 rue d Ensisheim, 68000 Mulhouse Adoma, société d économie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LABs 41

DOSSIER DE PRESSE. LABs 41 DOSSIER DE PRESSE LABs 41 Sommaire 1. Introduction 2. La Maison Bleue 41 : un site unique en France à destination de tous les acteurs de l écosystème de l autonomie 2.1 Un espace de démonstration 2.2 Un

Plus en détail

Hélène JEUDY cadre de santé hôpital de Morez 1

Hélène JEUDY cadre de santé hôpital de Morez 1 Hélène JEUDY cadre de santé hôpital de Morez 1 64 lits d EHPAD sur 2 services GMP : 740 1 médecin coordonnateur 40 % 1 cadre de santé 100 % Lamartine, rez de chaussée : 29 lits Service Lamartine : 1 IDE

Plus en détail

13.2 millions estimés en 2020 dont déments

13.2 millions estimés en 2020 dont déments Le grand âge: notre avenir IAS et EHPAD JC SEGUIER Responsable de l Unité Hygiène et Prévention du Risque Infectieux Centre Hospitalier Poissy St Germain en Laye 13.2 millions estimés en 2020 dont 1300

Plus en détail

Comité des AGES du Pays Trithois Rue Pierre Brossolette Tél : 03.27.23.78.00 Fax : 03.27.23.78.99 Courriel : cdesages.accueil@cdesages.

Comité des AGES du Pays Trithois Rue Pierre Brossolette Tél : 03.27.23.78.00 Fax : 03.27.23.78.99 Courriel : cdesages.accueil@cdesages. DOSSIER UNIQUE D ACCOMPAGNEMENT GERONTOLOGIQUE POUR L ENSEMBLE DES RESIDENCES ET SERVICES DU COMITE DES AGES Vous pouvez déposer le dossier et avoir des renseignements au Comité des AGES du Pays Trithois

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION BAC PRO SPVL EN 3 ANS DIPLOME INTERMEDIAIRE CAP APM

PROPOSITION DE PROGRESSION BAC PRO SPVL EN 3 ANS DIPLOME INTERMEDIAIRE CAP APM PROPOSITION DE PROGRESSION BAC PRO SPVL EN 3 ANS DIPLOME INTERMEDIAIRE CAP APM Secteurs (Proposition de l équipe pédagogique du Lycée Jean Jaurès Chatenay Malabry nov 2014 ) Bac pro SPVL avec CAP Agent

Plus en détail

Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET

Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET 15h45 Les Infirmières Coordinatrices: en hématologie en et oncologie au CHP Cécile BEDU

Plus en détail

Projet de veille éducative

Projet de veille éducative Projet de veille éducative 1) Objectifs du projet Le dispositif s adresse aux enfants de 2 à 17 ans. Il s agit d accompagner ceux qui présentent des signes de fragilité ou qui risquent de rencontrer des

Plus en détail

Service d Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA) 95, rue d Esquermes Lille

Service d Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA) 95, rue d Esquermes Lille Service d Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA) 95, rue d Esquermes - 59000 Lille 03.20.09.44.74 03.20.17.04.98 sava@epdsae.fr www.epdsae.fr Le Service d Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA) est un

Plus en détail

14/15. Grandir. à Labenne

14/15. Grandir. à Labenne 14/15 Grandir à Labenne ALSH Périscolaire 3/6 ans École Océane Halte garderie fripouilles Accueil de loisirs Moussaillons 3/11 ans Restaurant Municipal Maison de l Enfance Espace Jeunes Bibliothèque ALSH

Plus en détail

D.E.A. UNA. Donnery Espace Accueil - UNA 12, place de l Église 45450 DONNERY 02.38.46.26.31 02.38.46.26.27

D.E.A. UNA. Donnery Espace Accueil - UNA 12, place de l Église 45450 DONNERY 02.38.46.26.31 02.38.46.26.27 D.E.A. UNA Livret d accueil Donnery Espace Accueil - UNA 12, place de l Église 45450 DONNERY 02.38.46.26.31 02.38.46.26.27 Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Agrément qualité SAP 399690809

Plus en détail

Le projet d accompagnement en court séjour: Expériences du terrain

Le projet d accompagnement en court séjour: Expériences du terrain Le projet d accompagnement en court séjour: Expériences du terrain Le Maillon, EMS de court séjour Capacité d accueil : 28 lits 470 admissions, 8 700 journées d hébergement / an. Population : Gériatrie

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL C.S.A.P.A L ASTROLABE. Centre de Soins d'accompagnement et de Prévention en Addictologie. Tel : 02.98.62.64.02. Fax : 02.98.62.64.

LIVRET D ACCUEIL C.S.A.P.A L ASTROLABE. Centre de Soins d'accompagnement et de Prévention en Addictologie. Tel : 02.98.62.64.02. Fax : 02.98.62.64. LIVRET D ACCUEIL Centre de Soins d'accompagnement et de Prévention en Addictologie C.S.A.P.A L ASTROLABE 74, rue de Brest B.P. 97237 29 672 MORLAIX CEDEX Tel : 02.98.62.64.02 Fax : 02.98.62.64.77 Mail

Plus en détail

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Objet de la demande Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Conclusion de l instructeur ARS/DOMS/Grille d instruction sur dossier

Plus en détail

CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016

CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016 CCN MÉDICO-TECHNIQUE L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016 Les partenaires sociaux de votre branche ont créé un fonds d action sociale en juillet 2014. Ce fonds

Plus en détail

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France Perspectives du financement des parcours de soins Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France 2 Les acteurs, leurs financements : l hôpital (1/2) Médecine chirurgie

Plus en détail

16 ACTIONS POUR LE TERRITOIRE DE LA

16 ACTIONS POUR LE TERRITOIRE DE LA DOSSIER DE PRESSE 17 décembre 2015 CONTRAT LOCAL DE SANTÉ ARDENNE RIVES DE MEUSE : 16 ACTIONS POUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Contacts presse Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse

Plus en détail

SERVICE ENFANCE FAMILLE. DOSSIER COMPLET A RETOURNER en Mairie avant le 8 Juillet 2016.

SERVICE ENFANCE FAMILLE. DOSSIER COMPLET A RETOURNER en Mairie avant le 8 Juillet 2016. SERVICE ENFANCE FAMILLE DOSSIER COMPLET A RETOURNER en Mairie avant le 8 Juillet 2016. Pièces à joindre - 2 photos à coller sur la première page et la fiche sanitaire - copie pièce d identité des Parents

Plus en détail

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A FICHE METIER PSYCHOLOGUE FONCTION MISSION Le(La) psychologue contribue à la définition et à la mise en œuvre des projets éducatifs et d orientation en articulation avec les autres professionnels de l équipe.

Plus en détail

Vous pouvez contacter Mme BERNAZEAU Tel : 05.45.67.54.37 Fax : 05.45.67.55.02 Les lundis, mardis, jeudis et vendredis De 8H30 à 12H00 et de 13H15 à 17H30 SERVICE SOCIAL DU CENTRE HOSPITALIER DE LA ROCHEFOUCAULD

Plus en détail

L Espérance. résidence Arpage. Accompagner la vie. à Dijon. pour personnes âgées dépendantes EHPAD

L Espérance. résidence Arpage. Accompagner la vie. à Dijon. pour personnes âgées dépendantes EHPAD résidence Arpage L Espérance à Dijon pour personnes âgées dépendantes EHPAD Accompagner la vie Résidence Arpage L Espérance 24, rue de Gray 21000 Dijon Téléphone : 03 80 68 35 00 Fax : 03 80 67 45 88 arpagedijon@arpad.fr

Plus en détail

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide VOS aides au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide SéJOURS VACANCES-RéPIT ALZHEIMER : PARCE QUE TOUT LE MONDE DEVRAIT POUVOIR PARTIR EN VACANCES

Plus en détail

Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL

Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL Pôle de gériatrie. CHAL. colloque 24 novembre 2015 1 Evaluer cliniquement les patients dans les EHPAD : élaboration d un diagnostic grâce

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPES VIEILLISSANTES

LES PERSONNES HANDICAPES VIEILLISSANTES LES PERSONNES HANDICAPES VIEILLISSANTES 1 ELEMENTS DE CONTEXTE Le vieillissement des personnes handicapées augmente : dans l Hérault, la part des plus de 50 ans dans les établissements relevant de la compétence

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes handicapées

Aide à domicile pour personnes handicapées à domicile pour personnes handicapées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose

Plus en détail

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Bilan Plan Alzheimer 2008-2012 Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Mesure 1a - Accueil de jour Offre de répit pour l aidant, à visée thérapeutique pour le malade, l accueil de jour à vocation à

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION 1 Contact : Monsieur Thomas DENISE Tél : 06.33.29.87.12 Etat civil : DOSSIER D INSCRIPTION NOM & Prénom : NOM de jeune fille : Date de naissance : lieu de naissance : Nationalité : Situation de famille

Plus en détail

USD CGT 63. Organigramme et fonctionnement des instances

USD CGT 63. Organigramme et fonctionnement des instances USD CGT 63 Organigramme et fonctionnement des instances 2016 Lexique ARS : Agence Régionale de Santé CS ARS : Conseil de Surveillance de l ARS CRSA : Conférence Régionale de Santé et de l Autonomie CSOS

Plus en détail

Résidence Maucoudinat

Résidence Maucoudinat Résidence Maucoudinat Plaquette de présentation. Modalités d accueil Décembre 2009 Association Asais 6 rue ausone 33000 Bordeaux www.asais-icare.org / asais.icare@free.fr Tél. 09 54 22 26 68 Fax 05.24.84.32.83

Plus en détail

21 rue du Stade Grand-Charmont. Tél : Fax :

21 rue du Stade Grand-Charmont. Tél : Fax : 21 rue du Stade 25200 Grand-Charmont Tél : 03 81 31 09 29 Fax : 09 81 95 10 56 E-mail : ccas@grand-charmont.com Horaires : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 de 13h30 à 17h30 Directrice générale : Myriam

Plus en détail

dossier de presse par, président s a m e d i 2 4 f é v r i e r

dossier de presse par, président s a m e d i 2 4 f é v r i e r s a m e d i 2 4 f é v r i e r 2 0 0 7 dossier de presse par, président!"""""""""""""""# Accroître le nombre de places d accueil : 2 Optimiser les conditions d accueil des jeunes enfants : 2 Répondre aux

Plus en détail

L hospitalisation à domicile

L hospitalisation à domicile DOSSIER DE PRESSE L hospitalisation à domicile Avril 2016 Qu est-ce que l hospitalisation à domicile (HAD)? DÉFINITION Selon le décret du 2 octobre 1992, «Les structures d'hospitalisation à domicile permettent

Plus en détail

Périnat56 Réseau de santé Périnatale du Morbihan et du Pays de Quimperlé 20 allée François Joseph Broussais Vannes Tel :

Périnat56 Réseau de santé Périnatale du Morbihan et du Pays de Quimperlé 20 allée François Joseph Broussais Vannes Tel : Périnat56 Réseau de santé Périnatale du Morbihan et du Pays de Quimperlé 20 allée François Joseph Broussais 56000 Vannes Tel : 02.97.40.40.04 contact@perinat56.org www.perinat56.org Si, après votre accouchement,

Plus en détail

Nicole Denni-Krichel orthophoniste. Maison de la Mutualité

Nicole Denni-Krichel orthophoniste. Maison de la Mutualité Nicole Denni-Krichel orthophoniste Maison de la Mutualité 6ème 67,3% maîtrisent outils langue pour lire 57,2% maîtrisent outils langue pour écrire 62, 9% peuvent produire un texte» Education Nationale,

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE. Janvier 2014

PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE. Janvier 2014 PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE Janvier 2014 Sommaire 1. Le territoire de La Mayenne retenu pour le prototype 2. Le schéma global du prototype «Parcours des aînés» 3. La coordination

Plus en détail

PASS CENTRE HOSPITALIER DE MELUN

PASS CENTRE HOSPITALIER DE MELUN PASS CENTRE HOSPITALIER DE MELUN HUCK Valérie Responsable Service Social Centre Hospitalier Marc Jacquet de Melun 2, rue Fréteau de Pény 77011 Melun Cedex 01 64 71 60 00 www.ch-melun.fr ORGANISATION ORGANISATION

Plus en détail