Professeur François BERGER

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Professeur François BERGER"

Transcription

1 Biologie cellulaire Chapitre 1 : L apoptose ou mort cellulaire programmée Professeur François BERGER PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés.

2 Plan Introduction - définitions Description morphologique Bases moléculaires de l apoptose Techniques d étude de l apoptose Exemples physiologiques et pathologiques

3 Historique : Kerr 1972 Définition : - Le nom apoptose fait référence à la chute programmée des feuilles à l'automne : apo pour éloignement, ptose pour chute. - Notion de programme - Implications majeures en physiologie et enpathologie

4 Situation de l apoptose par rapport à la physiopathologie cellulaire État différencié Renouvellement cellulaire Maladies dégénératives Vv Cancer

5 Description morphologie de l'apoptose - A la différence de la nécrose, l'apoptose affecte en général des cellules isolées es, aboutissant à un processus de condensation et de fragmentation. - Les premières manifestations morphologiques se caractérisent par une compaction et une marginalisation de la chromatine nucléaire aire, une convolution des membranes nucléaire et cytoplasmique, une condensation du cytoplasme.

6 - Le noyau se fragmente ensuite, chaque fragment entouré d'une double enveloppe. - Des corps apoptotiques (éléments cytoplasmiques et nucléaires) sont ensuite relargués, et vont être phagocytés par les cellules voisines, sans aucune réaction r inflammatoire.

7 Nécrose et apoptose

8 Nécrose versus apoptose Nécrose apoptose Causes Anoxie, dommages physiques ou chimiques Déplétion en facteurs de croissances hormonale, lésions ADN modifications nucléaires modifications membranaires modification mitochondriales biochimie Lyse gonflement condensation segmentation fragmentation protusion modifications actives de l expression des gènes et des protéases

9 Apoptose d une cellule cancéreuse par un lymphocyte T cytotoxique

10 Bases moléculaires de l apoptose C elegans 1090 cellules sont produites et 131 meurent pendant le développement 3 gènes sont nécessaires pour la mort de ces 131 cellules: ced-3 ced-4 ced-9 ced-9 ---] ced-4 ---> ced-3 ---> mort cellulaire

11 1090 cellules Cellule engagée vers l apoptose En cours d apoptose Cellule morte phagocytée CED-4 homologue APAF CED 9 CED 3 Homologue de Bcl-2 Homologue des caspases 959 cellules

12 Modélisation de l apoptose 1- Signal apoptotique 2- Contrôle de l apoptose 3- excécution cution de l apoptose

13 1- Signal apoptotique Privation en facteurs de croissance, hormonale stress Lésions de l ADN Fas,, TNF alpha Perforine, Granzyme B

14

15 2- Contrôle de l apoptose Bcl-2 Bax

16 Notion de protéine antiapoptotique : Bcl-2 Homologue de Ced-9 Protéine connue depuis 1985 pour sa surexpression dans un type particulier de lymphome s oppose à la mort cellulaire

17 BAX Notion de protéine proapoptotique

18 Bcl-2 BAX État pro-apoptotique Etat anti-apoptotique

19 3- excécution cution de l apoptose Caspases Mitochondrie

20 Les caspases Protéases A cystéine Effecteur ultime et principal de toutes les voies de transduction du signal apoptotique

21 Analogue de Ced 3 Site actif catalytique clivant au niveau de résidus aspartates Famille de molécules Existent sous forme de pro-enzymes inactives Activation en cascade Asp-Xxx

22 Substrat: protéines impliquées dans le maintient de l intégrité cellulaire Endonucléases La neutralisation des caspases diminue l apoptose

23 La mitochondrie Contient de nombreux facteurs proapoptotiques (ex : AIF, apoptosis inducible factor) cytochrome C

24 Induction de l apoptose Mitochondrie Modifications de perméabilité membranaire Bcl-2 / Bax Cytochrome C Caspases Facteur AIF (apoptosis inducing Factor) Execution de l apoptose

25 Elimination des cellules mortes par les macrophages Prévenir la toxicité des produits intracellulaires mécanismes de reconnaissances dégradation et élimination Suppression de l inflammation

26 Présentation au système immunitaire Elimination des déchets «Eat me flags»

27 Il existe deux voies pour l apoptose Une voie intrinsèque Une voie extrinsèque

28

29 Les différents niveaux de la voie de l apoptose interagissent entre eux

30 Techniques d étude de l apoptose Anomalies morphologiques Fragmentation de l ADN Activation des protéases Altérations de la membrane

31 morphologie Coloration nucléaire

32

33 Fragmentation de l ADN Endonucléases

34 Aspect en échelle de l ADN fragmenté

35 Marquage des fragments d ADN fragmentés et repérage in situ Terminale transferase

36

37

38

39 Activité caspase

40

41

42 Cellules normales Cellules apoptotiques Cellules nécrotiques Annexine _ + + Iodure propidium - - +

43

44

45

46 Exemples physiologiques et pathologiques Au cours du développement Le développement normal d'un organe s'effectue non par modelage, mais par sculpture : les cellules sont produites en grand excès puis certaines meurent, en fonction des critères particuliers requis.

47 A l'âge adulte Dans le tissu normal, il existe un équilibre entre mitose et apoptose. Les cellules nécessitent en permanence certains 'facteurs de croissance' pour survivre.

48 Dans le système immunitaire, l'apoptose est responsable de la délétion des cellules T autoréactives (permettant la tolérance du soi), et la sélection des B lymphocytes responsables de la réponse immunitaire

49 Dans les cancers On peut trouver des foyers d'apoptose après irradiation, chimiothérapie, la suppression hormonale (cancer de la prostate) ou au contraire la surcharge en corticoïdes (leucémies et lymphomes). Les lymphocytes cytotoxiques sont tueurs par induction de l'apoptose de la cellule cible.

50 Autres pathologie A l inverse du cancer où l apoptose est réprimée, d autres maladies, notamment les maladies neuro-dégénératives comme la maladie d Alzheimer, la sclérose latérale amyotrophique, la maladie de Parkinson, mais aussi certaines thyroïdites, les maladies auto-immunes ou encore l hépatite fulminante pourraient être en rapport avec une apoptose mal contrôlée. L utilisation de substances inhibitrices des caspases pourrait jouer un rôle thérapeutique intéressant.

51

52

53 QCM Problème 1 La souris transgénique nique «Parkine» est un modèle de maladie dégénérative d cérébrale c se traduisant par la mort progressive des neurones lors du vieillissement, comparable à celui observé dans le cadre de la maladie de Parkinson. Cette mort est en rapport avec l expression d une d protéine anormale la parkine.. La mort cellulaire observée concerne spécifiquement les neurones dopaminergiques au niveau de la substance noire.

54 Nombre de neurones Figure 1: évolution du nombre de neurones dopaminergiques en fonction du temps chez des souris contrôle et Parkine Souris normale contrôle Souris Parkine Age de la souris 1 an

55 Un adénovirus exprimant le gène bax ou bcl2 est utilisé pour cibler la région des neurones dopaminergique de la souris parkine

56 Nombre de neurones A vraie La figure A est: 1- vraie 2- fausse Transfection bcl2 Transfection bax Souris Parkine Age de la souris Nombre de neurones 1 an A Transfection bax Transfection bcl2 Souris Parkine Age de la souris 1 an

57 Nombre de neurones dopaminergiques souris normale C Souris parkine mois 6 mois 1 an La figure C est: 1- vraie 2- fausse Souris parkine traitˇe par KF 456, un inhibiteur de caspase

58 Nombre de neurones dopaminergiques souris normale D mois 6 mois 1 an La figure D est: 1- vraie 2- fausse Souris parkine Souris parkine traitˇe l'injection locale la pompe de GDNF

59 Des injections intra-tumorales tumorales d alcool ou de TNF alpha sont réalisr alisées, avec l impact l suivant sur la cinétique tumorale: Souris injectée par de l alcool Volume tumoral 3 semaines Souris traitée par du TNF alpha temps

60 Le bleu trypan est un colorant vital qui ne colore la cellule que en cas de lésion de la membrane cytoplasmique Injection bleu trypan condensation marquage tunel souris contr le souris alcool souris TNF La figure D est: 1- vraie 2- fausse

61 EGF A Volume tumoral 3 semaines contrôle B C TNF alpha + cycloheximide TNF alpha D temps TNF alpha + cycloheximide TNF alpha contrôle A B C D C D B A D C B A EGF

62 L'ensemble de ce document relève des législations française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction de tout ou partie sont réservés pour les textes ainsi que pour l'ensemble des documents iconographiques, photographiques, vidéos et sonores. Ce document est interdit à la vente ou à la location. Sa diffusion, duplication, mise à disposition du public (sous quelque forme ou support que ce soit), mise en réseau, partielles ou totales, sont strictement réservées à l université Joseph Fourier de Grenoble. L utilisation de ce document est strictement réservée à l usage privé des étudiants inscrits à l UFR de médecine de l université Joseph Fourier de Grenoble, et non destinée à une utilisation collective, gratuite ou payante. Ce document a été réalisé par la cellule TICE Médecine de l Université Joseph Fourier Grenoble 1. PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés.

Professeur François BERGER

Professeur François BERGER UE2 : Biologie cellulaire Chapitre 1 : L apoptose ou mort cellulaire programmée Professeur François BERGER Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan

Plus en détail

Mort cellulaire. Il existe plusieurs formes de mort cellulaire : nécrose, apoptose, autophagie, nécroapoptose,

Mort cellulaire. Il existe plusieurs formes de mort cellulaire : nécrose, apoptose, autophagie, nécroapoptose, Mort cellulaire Quelques généralités Il existe plusieurs formes de mort cellulaire : nécrose, apoptose, autophagie, nécroapoptose, Rôles physiologiques variés : morphogenèse, élaboration du système immunitaire,

Plus en détail

BICH 4943 Thèmes choisis APOPTOSE. Aspects moléculaires et cellulaires. Généralités. 2008 Apoptose Diapo 1

BICH 4943 Thèmes choisis APOPTOSE. Aspects moléculaires et cellulaires. Généralités. 2008 Apoptose Diapo 1 BICH 4943 Thèmes choisis APOPTOSE Aspects moléculaires et cellulaires Généralités 2008 Apoptose Diapo 1 1 Importance physiologique Développement Formation des membres Neurones du systèmes nerveux Contrôle

Plus en détail

APOPTOSE I- CONCEPTS DE L APOPTOSE II- MECANISMES MOLECULAIRES III- APOPTOSE ET PATHOLOGIES IV- PERSPECTIVES THERAPEUTIQUES. A.

APOPTOSE I- CONCEPTS DE L APOPTOSE II- MECANISMES MOLECULAIRES III- APOPTOSE ET PATHOLOGIES IV- PERSPECTIVES THERAPEUTIQUES. A. APOPTOSE I- CONCEPTS DE L APOPTOSE A. Définition B. Circonstances de survenue de l apoptose 1 ) Apoptose physiologique 2 ) Apoptose pathologique C. Modifications morphologiques et biochimiques D. Déroulement

Plus en détail

Cours n 4 : UE bio cellulaire : L apoptose :

Cours n 4 : UE bio cellulaire : L apoptose : Cours n 4 : UE bio cellulaire : L apoptose : I. Introduction : Chez l homme, environ 10 8 cellules (sur 10 14 cellules au total) engagent un programme de mort cellulaire chaque jour. Le phénomène d apoptose

Plus en détail

Agenda. Introduction Concept de l apoptose Bases moléculaires de l apoptose Apoptose et pathologies Apoptose et cancer

Agenda. Introduction Concept de l apoptose Bases moléculaires de l apoptose Apoptose et pathologies Apoptose et cancer Agenda Introduction Concept de l apoptose Bases moléculaires de l apoptose Apoptose et pathologies Apoptose et cancer Objectifs Le but de ce cours est : d'apporter des connaissances théoriques sur l aspect

Plus en détail

Mort cellulaire. Lara Chalabreysse

Mort cellulaire. Lara Chalabreysse Mort cellulaire Lara Chalabreysse 1 1/ Apoptose 2 Définition Forme de mort cellulaire Eliminer les cellules indésirables Étapes coordonnées programmées Gènes dédiés à cette tache Implications Développement

Plus en détail

DIABETE ET APOPTOSE UN PHENOMENE COURANT INDUIT PAR DE NOMBREUSES MOLECULES

DIABETE ET APOPTOSE UN PHENOMENE COURANT INDUIT PAR DE NOMBREUSES MOLECULES DIABETE ET APOPTOSE L APOPTOSE, UN SUICIDE CELLULAIRE AUX EFFETS SALUTAIRES L'apoptose est une autodestruction cellulaire d'origine endogène. Ce mécanisme prend une grande importance dans l'explication

Plus en détail

MÉCANISME D APOPTOSE TOXICO-INDUITE

MÉCANISME D APOPTOSE TOXICO-INDUITE 14/10/2013 MÉCANISME D TOXICO-INDUITE PAR LES NP Dr. Karine Andréau Laboratoire des Réponses Moléculaires et Cellulaires aux Xénobiotiques Université Paris Diderot Paris7 Lundi 14 Octobre 2013 I. Introduction

Plus en détail

Mort cellulaire 1. Définitions et principes mis en jeu

Mort cellulaire 1. Définitions et principes mis en jeu Mort cellulaire 1. Définitions et principes mis en jeu 2. Caractéristiques morphologiques 3. Rôle physiologique 4. Voies apoptotiques 1. Définitions et principes mis en jeu Apoptose Processus physiologique,

Plus en détail

Apoptose. I- Définitions et principes mis en jeu

Apoptose. I- Définitions et principes mis en jeu Apoptose I- Définitions et principes mis en jeu Apoptose : Processus physiologique, génétiquement programmé, par lequel les cellules déclenchent leur autodestruction en réponse à un signal externe ou interne.

Plus en détail

TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS.. 17 ABREVIATIONS.. 19 RESUME... 21 ABSTRACT 22 INTRODUCTION. 23 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE. 29

TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS.. 17 ABREVIATIONS.. 19 RESUME... 21 ABSTRACT 22 INTRODUCTION. 23 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE. 29 TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS.. 17 ABREVIATIONS.. 19 RESUME..... 21 ABSTRACT 22 INTRODUCTION. 23 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE. 29 LA RETINOPATHIE DIABETIQUE.. 31 I-LE DIABETE SUCRE ET SES COMPLICATIONS 31 1-Le

Plus en détail

Apoptose: Définition cellulaire

Apoptose: Définition cellulaire UCL Université Catholique de Louvain Apoptose: Définition cellulaire Prof Jean-Luc GALA Laboratoire de Technologies Moléculaires Appliquées Centre de Génétique Humaine Origine du terme «apoptose» et signification

Plus en détail

Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie

Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie Licence Professionnelle «Techniques et Applications en Biologie Cellulaire et Biologie Moléculaire» Examen 2006-2007 UE1 : «Technologies en Biologie

Plus en détail

La mort cellulaire A. Introduction à la mort cellulaire programmée (MCP) D. La voie mitochondriale E. La voie extrinsèque ou extracellulaire

La mort cellulaire A. Introduction à la mort cellulaire programmée (MCP) D. La voie mitochondriale E. La voie extrinsèque ou extracellulaire La mort cellulaire A. Introduction à la mort cellulaire programmée (MCP) I. Historique II. Définition de la MCP III. Importance biologique d une autodestruction au cœur de l organisme vivant IV. Les modifications

Plus en détail

Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire

Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 2 : Structure de la cellule Le réticulum endoplasmique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

Mécanismes de mort cellulaire

Mécanismes de mort cellulaire Mécanismes de mort cellulaire Mort par apoptose: processus physiologique qui inclue des signaux spécifiques induisant le suicide et la mort cellulaire. Les études effectuées chez le nématode, la drosophile

Plus en détail

Phase d activation et phase effectrice d un lymphocyte T

Phase d activation et phase effectrice d un lymphocyte T Phase d activation et phase effectrice d un lymphocyte T SUPERFAMILLE DU TNF ET DU RECEPTEUR AU TNF TACI BCMA CD27 EDAR XEDAR Fas DR4 DR5 DcR1 DcR2 OX40 AITR HveA CD40 4-1BB TNFR2 DR3 TNFR1 LTBR RANK DcR3

Plus en détail

Professeur François BERGER

Professeur François BERGER UE2 : Biologie cellulaire Chapitre 2 : Le cycle cellulaire Professeur François BERGER Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Coordonnée: Activité de

Plus en détail

Définition : lʼautophagie est une voie majeure du catabolisme lysosomale qui permet la dégradation des macromolécules et des organites cellulaires.

Définition : lʼautophagie est une voie majeure du catabolisme lysosomale qui permet la dégradation des macromolécules et des organites cellulaires. Définition : lʼautophagie est une voie majeure du catabolisme lysosomale qui permet la dégradation des macromolécules et des organites cellulaires. Lʼautophagie est un mécanisme dʼadaptation cellulaire

Plus en détail

Présentation. Pr. Eva PEBAY-PEYROULA. UE 3-1 : Physique

Présentation. Pr. Eva PEBAY-PEYROULA. UE 3-1 : Physique UE 3-1 : Physique Présentation Pr. Eva PEBAY-PEYROULA Année universitaire 2014/2015 Université Joseph Fourier (UJF) Grenoble I - Tous droits réservés Comment travailler? Une première audition attentive

Plus en détail

Chapitre 4 Cycle cellulaire. Le cycle cellulaire comprend 2 périodes : L interphase, constituée de 3 phases :

Chapitre 4 Cycle cellulaire. Le cycle cellulaire comprend 2 périodes : L interphase, constituée de 3 phases : SYNTHESE Chapitre 4 Cycle cellulaire Le cycle cellulaire comprend 2 périodes : L interphase, constituée de 3 phases : G1 : phase de croissance cellulaire et d activités métaboliques normales. S : phase

Plus en détail

Le cycle de division cellulaire. D après SVT 1èreS Collection A. Duco Eds : Belin

Le cycle de division cellulaire. D après SVT 1èreS Collection A. Duco Eds : Belin Le cycle de division cellulaire D après SVT 1èreS Collection A. Duco Eds : Belin I. Les phases du cycle cellulaire 1. L interphase Phase G1, Phase S, Phase G2 2. La mitose ou phase M Prophase, Prométaphase,

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.medecine@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT LIENS

Contact SCD Nancy 1 : theses.medecine@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT LIENS AVERTISSEMENT Ce document numérisé est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété

Plus en détail

Dépression post-infarctus du myocarde: évidences expérimentales

Dépression post-infarctus du myocarde: évidences expérimentales Dépression post-infarctus du myocarde: évidences expérimentales Guy Rousseau, Ph.D. Professeur Agrégé Département de Pharmacologie Hôpital du Sacré-Coeur 1 Toute utilisation du contenu de cette présentation

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

Les différents types de mort cellulaire

Les différents types de mort cellulaire Les différents types de mort cellulaire Type de mort Nécrose membrane Gonflement de la cellule et des organelles, Rupture Changements morphologiques cytoplasme Vacuolisation Dégénérescence des organelles

Plus en détail

Trisomie 21 et vieillissement Analyse des conséquences au niveau transcriptionnel et traductionnel de la surexpression des gènes SOD-1 et APP

Trisomie 21 et vieillissement Analyse des conséquences au niveau transcriptionnel et traductionnel de la surexpression des gènes SOD-1 et APP Trisomie 21 et vieillissement Analyse des conséquences au niveau transcriptionnel et traductionnel de la surexpression des gènes SOD-1 et APP INTRODUCTION La trisomie 21 Description clinique Trisomie 21

Plus en détail

Isorce Nathalie Baier Céline. M1 BE 2008 M. Naquet M. Galland

Isorce Nathalie Baier Céline. M1 BE 2008 M. Naquet M. Galland Isorce Nathalie Baier Céline M1 BE 2008 M. Naquet M. Galland Introduction : Voie NF κb Dérégulation : cancers Rôle de NF κb et de l inflammation dans : les différentes étapes de la tumeur du colon Conclusion

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 3 : La réplication du matériel génétique Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

ETUDE DU RÉCEPTEUR PRO-APOPTOTIQUE FAS DANS DES CELLULES NEURONALES ET LYMPHOCYTAIRES T HUMAINES

ETUDE DU RÉCEPTEUR PRO-APOPTOTIQUE FAS DANS DES CELLULES NEURONALES ET LYMPHOCYTAIRES T HUMAINES UNIVERSITE DE LIMOGES Faculté des Sciences N 20-2003 Ecole Doctorale ED 258 UMR-CNRS 6101- Laboratoire de Neuro-immunologie THESE Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE DE LIMOGES Discipline

Plus en détail

L APOPTOSE RADIO-INDUITE

L APOPTOSE RADIO-INDUITE L APOPTOSE RADIO-INDUITE P. VERRELLE Centre Jean Perrin - Radiothérapie-Curiethérapie - Centre Régional de Lutte contre le Cancer - Clermont-Ferrand - L'apoptose radio-induite 1. Introduction Le terme

Plus en détail

Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire

Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire Jean-François Chatal Université de Nantes et GIP Arronax 1934: découverte de la radioactivité artificielle Naissance de la médecine nucléaire Un radiopharmaceutique

Plus en détail

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques LT Mφ La sclérose en plaques une maladie auto-immune? LT Système immunitaire Mφ Facteurs génétiques étiques SEP Facteurs environnementaux nementaux Données épidémiologiques 60.000 patients en France Sujets

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

Docteur Serge BOTTARI

Docteur Serge BOTTARI Biologie Cellulaire Chapitre 5 : L adhérence cellulaire : les protéines d adhérence cellule-matrice extracellulaire Docteur Serge BOTTARI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble

Plus en détail

CYCLE CELLULAIRE et CANCER. L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Novembre 2011

CYCLE CELLULAIRE et CANCER. L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Novembre 2011 CYCLE CELLULAIRE et CANCER L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Introduction Le cycle cellulaire est l'ensemble des modifications qu'une cellule subit entre sa

Plus en détail

APOPTOSE. GB3 Macia Eric : 15 Mars 2010

APOPTOSE. GB3 Macia Eric : 15 Mars 2010 APOPTOSE? GB3 Macia Eric : 15 Mars 2010 PLAN du cours APOPTOSE (1) I. Présentation du cours : Notions à retirer, Plan du cours II. Introduction 1/ Historique 2/ Comparaison de 2 formes de mort cellulaire

Plus en détail

LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE

LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE Introduction: Le SIDA, ou syndrome immunodéficience acquise, est une maladie due à un virus, le virus de l'immunodéficience humaine ou VIH (HIV: Human Immunodeficiency

Plus en détail

L apoptose, ou mort cellulaire. Les caspases, les protéases à cystéine de l apoptose : un enjeu thérapeutique pour demain?

L apoptose, ou mort cellulaire. Les caspases, les protéases à cystéine de l apoptose : un enjeu thérapeutique pour demain? SYNTHÈSE médecine/sciences 1998 ; 14 : 917 Les caspases, les protéases à cystéine de l apoptose : un enjeu thérapeutique pour demain? Alexandre Mignon Nicolas Rouquet Virginie Joulin L apoptose, inhibée

Plus en détail

Place des anticorps monoclonaux dans la prise

Place des anticorps monoclonaux dans la prise Place des anticorps monoclonaux dans la prise en charge des hémopathies malignes Bases fondamentales et mécanismes d action des anticorps monoclonaux Aliénor Xhaard Association des Internes en Hématologie

Plus en détail

CYCLE CELLULAIRE. G1 S G2 Mitose G1 S G2 Mitose etc

CYCLE CELLULAIRE. G1 S G2 Mitose G1 S G2 Mitose etc CYCLE CELLULAIRE I) Définition, principes de régulation Période qui sépare deux divisions d une cellule. 4 phases consécutives : - G1 - S Interphase - G2 - M interphase G1 S G2 Mitose G1 S G2 Mitose etc

Plus en détail

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407.

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407. PB : Comment sont éliminées les cellules reconnues comme étrangères. (infectées, cancéreuses, greffées.) L'organisme dispose d'autres moyens de défense que les anticorps pour se débarasser d'un intrus.

Plus en détail

Docteur Jean Charles RENVERSEZ

Docteur Jean Charles RENVERSEZ Biochimie structurale Biochimie des Acides Aminés et Protéines Chapitre 3 : Acides aminés et protéines : propriétés générales et technique de purification et d identification Docteur Jean Charles RENVERSEZ

Plus en détail

L adhérence cellulaire

L adhérence cellulaire UE2 : Biologie cellulaire Migration cellulaire, domiciliation et cancer Chapitre 2 : L adhérence cellulaire Pierre CAVAILLES Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

II. interaction virus-cellule

II. interaction virus-cellule II. Interaction virus-cellule Les virus ne sont pas des organismes autonomes, à l inverse de la plupart des bactéries ou des protozoaires. Les virus sont des parasites obligés qui dépendent de la cellule

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Les mitochondries : Description structurale et fonctionnelle

Les mitochondries : Description structurale et fonctionnelle Chapitre 2 : Les mitochondries : Description structurale et fonctionnelle Docteur Walid RACHIDI UE2 : Biologie cellulaire Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Chapitre 5 : Les modifications post-traductionnelles. Professeur Michel SEVE

Chapitre 5 : Les modifications post-traductionnelles. Professeur Michel SEVE UE1 : Biomolécules (1) : Acides aminés et protéines Chapitre 5 : Les modifications post-traductionnelles Professeur Michel SEVE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

À qui s adresse cet ouvrage?

À qui s adresse cet ouvrage? DOSSIER DE PRESSE À qui s adresse cet ouvrage? Cet ouvrage a été rédigé pour un public très large : Les personnes atteintes de maladie cancéreuse au premier chef, bien sûr. Nous espérons qu elles trouverons

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 5 : La transcription Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 5. La transcription

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

Erythropoïèse : Cellules souches, morphologie, compartiments, régulation

Erythropoïèse : Cellules souches, morphologie, compartiments, régulation Erythropoïèse : Cellules souches, morphologie, compartiments, régulation Document revu par Christian Binet, novembre 2009 L érythropoïèse est l'ensemble des mécanismes qui concourent à la formation des

Plus en détail

Chapitre 3 : Digestion et absorption des glucides

Chapitre 3 : Digestion et absorption des glucides Chapitre 3 : Digestion et absorption des glucides Professeur Patrice FAURE UE1 : Biochimie métabolique Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Digestion

Plus en détail

Chapitre 4 Les Protéines : définitions et Structures. Professeur Michel SEVE

Chapitre 4 Les Protéines : définitions et Structures. Professeur Michel SEVE UE1: Biomolécules (1) : Acides aminés et protéines Chapitre 4 Les Protéines : définitions et Structures Professeur Michel SEVE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

Radiobiologie des électrons Auger utilisés en radioimmunothérapie

Radiobiologie des électrons Auger utilisés en radioimmunothérapie Radiobiologie des électrons Auger utilisés en radioimmunothérapie Bérengère PIRON b.piron@valdorel.fnclcc.fr Thèse dirigé par le Dr. Jean-Pierre Pouget (IRSN) Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier/

Plus en détail

Fonction réciproque. Christelle MELODELIMA. Chapitre 2 :

Fonction réciproque. Christelle MELODELIMA. Chapitre 2 : UE4 : Evaluation des méthodes d analyses appliquées aux sciences de la vie et de la santé Analyse Chapitre 2 : Fonction réciproque Christelle MELODELIMA Année universitaire 2011/2012 Université Joseph

Plus en détail

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin.

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin. INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I La transfection Responsable : Valérie Chopin LBH semestre 6 Faculté des Sciences Laboratoire de Physiologie Cellulaire et

Plus en détail

LA TRILOGIE DE LA MORT

LA TRILOGIE DE LA MORT LA TRILOGIE DE LA MORT Mlle Valérie CHMIELEWSKI ATC CNAM 23 Septembre 2008 Mlle CHMIELEWSKI Valérie Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) Chaire de Biologie Accès 35-4-19 2, rue Conté 75003

Plus en détail

Dérivées et différentielles des fonctions de plusieurs variables

Dérivées et différentielles des fonctions de plusieurs variables UE4 : Evaluation des méthodes d analyses appliquées aux sciences de la vie et de la santé Analyse Chapitre 6 : Dérivées et différentielles des fonctions de plusieurs variables Christelle MELODELIMA Année

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE INTRODUCTION Les défenses immunitaires sont capables d identifier et d éliminer les cellules et molécules étrangères à l organisme ou celles qui le sont devenues comme les cellules cancéreuses. Les macrophages

Plus en détail

Communication intercellulaire : Les Cytokines

Communication intercellulaire : Les Cytokines PCEM 2- Cours de Biologie cellulaire n 8 Professeur : M. COHEN-SOLAL Jeudi 13 Décembre 2007, 10h30 Ronéotypeur : DENIAU Benjamin Communication intercellulaire : Les Cytokines 1 SOMMAIRE I/ INTRODUCTION

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Les autres formes de mort cellulaire - implications en oncogénèse -

Les autres formes de mort cellulaire - implications en oncogénèse - UE «Biologie de la transformation épithéliale respiratoire» «cellules épithéliales respiratoires et cancer» Paris - 21 Novembre 2012 Les voies classiques Les autres formes de mort cellulaire - implications

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 3. LESIONS ET REPARATIONS DE L ADN 41 AVANT-PROPOS 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3

TABLE DES MATIERES PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 3. LESIONS ET REPARATIONS DE L ADN 41 AVANT-PROPOS 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3 TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS XI PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3 1.1 STRUCTURE DE LA CHAINE POLYNUCLEOTIDIQUE 4 Les bases 4 Les pentoses 5 Nucléosides et nucléotides 5 La chaîne

Plus en détail

La filtration glomérulaire et sa régulation

La filtration glomérulaire et sa régulation UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 4 : La filtration glomérulaire et sa régulation Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Réabsorption et sécrétion tubulaires

Réabsorption et sécrétion tubulaires UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 6 : Réabsorption et sécrétion tubulaires Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. La

Plus en détail

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce que HER2? HER2 est un récepteur. Il signifie human epidermal growth factor

Plus en détail

TAM 2 au 5 septembre 2014

TAM 2 au 5 septembre 2014 TAM 2 au 5 septembre 2014 Partie 1 Biologie Cellulaire Cellule en anaphase. (oui, c est BEAU, vous allez aimer la bioc!) Le commencement c est la Cellule! La cellule est l unité fondamentale de tous les

Plus en détail

Immunité des tumeurs

Immunité des tumeurs Cours de Mme Wachsmann By Sovietik Immunité des tumeurs Cancers des cellules épithéliales (endoderme, ectoderme) : carcinome Cancers du tissus mésenchymateux (fibroblastes, cellules musculaires et adipeuses)

Plus en détail

La cellule, unité de vie

La cellule, unité de vie Chapitre 13 luminastock Fotolia.com La cellule, unité de vie Savoirs à à acquérir Savoirs à acquérir Organisation de base des cellules animales : savoir reconnaître sur un schéma fourni l organisation

Plus en détail

Biochimie Mme Botti et Mme tchillian Le 22/10/07 Defresne Diane TD N 3 DE BIOCHIMIE LES ANTICORPS 2

Biochimie Mme Botti et Mme tchillian Le 22/10/07 Defresne Diane TD N 3 DE BIOCHIMIE LES ANTICORPS 2 Biochimie Mme Botti et Mme tchillian Le 22/10/07 Defresne Diane TD N 3 DE BIOCHIMIE LES ANTICORPS 2 1 DOMAINE D UTILISATION DES ANTICORPS IN VITRO ET IN VIVO B)Utilisation des Anticorps in vitro - dosages

Plus en détail

LE SUICIDE DES CELLULES ET LE SYSTÈME IMMUNITAIRE

LE SUICIDE DES CELLULES ET LE SYSTÈME IMMUNITAIRE le suicide des cellules et le système immunitaire LE SUICIDE DES CELLULES ET LE SYSTÈME IMMUNITAIRE par J. C. AMEISEN* Toutes nos cellules ont le pouvoir de s autodétruire, et leur survie dépend, en permanence,

Plus en détail

Interactions des rayonnements avec la matière

Interactions des rayonnements avec la matière UE3-1 : Biophysique Chapitre 2 : Interactions des rayonnements avec la matière Professeur Jean-Philippe VUILLEZ Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE

CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE UNIVERSITE MONTPELLIER 1 UFR MEDECINE THÈSE Présentée pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE MONTPELLIER I Discipline : Biochimie et Biologie Moléculaire École doctorale : Sciences Chimiques

Plus en détail

Chapitre 1 Les acides aminés : Structures. Professeur Michel SEVE

Chapitre 1 Les acides aminés : Structures. Professeur Michel SEVE UE1 : Biomolécules (1) : Acides aminés et protéines Chapitre 1 Les acides aminés : Structures Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer Note : ce document n est qu une prise de note rédigée pendant le cours de BL01. Il ne peut donc se substituer au cours d autant plus qu il est souvent incomplet (la 2 ème heure était souvent celle de la

Plus en détail

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Qu est ce que la biologie cellulaire? La biologie cellulaire étudie les cellules et leurs organites, les processus vitaux qui s'y déroulent ainsi que les mécanismes

Plus en détail

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE TOUT D ABORD UN PETIT HISTORIQUE 1910: Peyton ROUS découvre le virus qui porte son nom 1976: les oncogènes de certains virus ont une contrepartie cellulaire

Plus en détail

Professeur Gaëtan GAVAZZI

Professeur Gaëtan GAVAZZI UE7 - Santé Société Humanité - Médecine et société - Vieillissement Chapitre 5 : Le vieillissement réussi Professeur Gaëtan GAVAZZI Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

28 Complément et inflammation

28 Complément et inflammation 28 Complément et inflammation Introduction Le complément est un système de protéines sériques qui comporte une trentaine de constituants, solubles et membranaires. Il est impliqué dans la réponse innée

Plus en détail

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSIN 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail

Professeur Patrick LEVY

Professeur Patrick LEVY Physiologie Chapitre 2 : Débit Sanguin Rénal et Filtration Glomérulaire Professeur Patrick LEVY MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Anatomie fonctionnelle

Plus en détail

Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle

Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle 1. Historique de la biologie : Les premières cellules eucaryotes sont apparues il y a 3 milliards d années. Les premiers Homo Sapiens apparaissent

Plus en détail

CYTOMETRIE EN FLUX. BD FACSVerse. BD FACSAria III. Adriana.Delwail@univ-poitiers.fr. Journée de Formation et Information 17/11/2014

CYTOMETRIE EN FLUX. BD FACSVerse. BD FACSAria III. Adriana.Delwail@univ-poitiers.fr. Journée de Formation et Information 17/11/2014 CYTOMETRIE EN FLUX BD FACSVerse BD FACSAria III Journée de Formation et Information 17/11/2014 Adriana.Delwail@univ-poitiers.fr CYTOMETRIE EN FLUX Principe Applications Tri Qu est que ce la cytométrie

Plus en détail

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS GÉNÉRALITÉS Le Code de la Santé Publique française définit le médicament comme «une substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives

Plus en détail

Activation de la protéine p53 par l irradiation laser dans l ultraviolet lointain

Activation de la protéine p53 par l irradiation laser dans l ultraviolet lointain Activation de la protéine p53 par l irradiation laser dans l ultraviolet lointain Catherine Chapel 1, Evelyne May 2, Monique Vacher 3 et D. Courant 1 1 DSV/DRR/SRBF, CEA, Fontenay aux Roses 2 CNRS UPR

Plus en détail

Chromosome et caryotype

Chromosome et caryotype Chromosome et caryotype Définition et généralités L étude du caryotype «classique» humain est l étude des chromosomes à un stade maximum de condensation (chromosomes mitotiques en métaphase). Caryotype

Plus en détail

Le cycle cellulaire - Checkpoints

Le cycle cellulaire - Checkpoints Le cycle cellulaire - Checkpoints Evènement 1 Evènement 2 Signal Effecteurs Senseur moléculaire Voie d amplification Régulation: complexes protéiques à activité kinasique Phosphorylation de cibles Activation

Plus en détail

Éviter une réponse inappropriée

Éviter une réponse inappropriée Une réponse immunitaire "efficace" Quelques rappels : Mécanismes de protection Implication du système immunitaire dans l homéostasie de l organisme Élimination de cellules en apoptose Relations potentielles

Plus en détail

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde Tutoriel pour les enseignants de lycée Ce document sert à l enseignant pour préparer différentes séquences pédagogiques afin d aborder : les questions de la génétique, des maladies génétiques, et les métiers

Plus en détail

UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III U.F.R Sciences de la Vie et de la Terre THESE

UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III U.F.R Sciences de la Vie et de la Terre THESE UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III U.F.R Sciences de la Vie et de la Terre THESE En vue de l obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITE DE TOULOUSE Délivrée par l Université Toulouse III-Paul Sabatier Spécialité

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 9 : Applications médicales Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 9. APPLICATIONS

Plus en détail

Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012. TP n 6. Pathologie mammaire. Dystrophie et Cancer du sein

Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012. TP n 6. Pathologie mammaire. Dystrophie et Cancer du sein Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012 TP n 6 Pathologie mammaire Dystrophie et Cancer du sein Lames virtuelles TP 6 Mastose Carcinome mammaire HES 1 Carcinome mammaire HES 2 Carcinome mammaire

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales Médecine et Société Partie 2 : L assurance maladie

Sciences Humaines et Sociales Médecine et Société Partie 2 : L assurance maladie Sciences Humaines et Sociales Médecine et Société Chapitre 2 : Protection sociale Partie 2 : L assurance maladie Professeur Patrice FRANCOIS MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble

Plus en détail

Université de Montréal. La fibrose en deux parties : de la paillasse à la souris. par Patrick Laplante

Université de Montréal. La fibrose en deux parties : de la paillasse à la souris. par Patrick Laplante Université de Montréal La fibrose en deux parties : de la paillasse à la souris par Patrick Laplante Programme de Biologie Moléculaire Faculté de Médecine Thèse présentée à la Faculté de Médecine en vue

Plus en détail

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux Neurones et cellules gliales 2) neurone Schéma d un motoneurone Les nombreux prolongements cytoplasmiques (dendrites

Plus en détail

Le système du Complément

Le système du Complément Le système du Complément Marie-Agnès Dragon-Durey, Jean Yves Cesbron, Alain Chevailler, Christian Drouet, Béatrice Uring-Lambert I-Introduction... 2 II-Les voies d activation du Complément... 2 II-1.La

Plus en détail