NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Nord-Pas-de-Calais

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Nord-Pas-de-Calais"

Transcription

1 NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Nord-Pas-de-Calais Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations suivies sur l'année précédente. L étude complète, qui donne les résultats nationaux, est disponible sur le site dans la partie Observatoire/Notes de cadrage. Les résultats ci-dessous ne portent que sur la région Nord-Pas-de-Calais. Cette étude concerne les 186 associations du Nord-Pas-de-Calais qui sont adhérentes à l OPCA et/ou au syndicat employeur de la branche : centres sociaux, - 49 établissements d accueil de jeunes enfants (EAJE) associatifs, - 30 associations de développement social local (ADSL) et autres associations. Le taux de réponse au questionnaire de l Observatoire est de 32 % 1. Les effectifs salariés et ETP Les salariés de la région En 2012, près de salariés ont été employés 2 par les structures de la branche professionnelle des acteurs du lien social et familial, en Nord-Pas-de-Calais. Tableau 1 : Effectifs de salariés (en personnes physiques) selon le type de structure Salariés Hors «occasionnels» «occasionnels» TOTAL Centres sociaux EAJE ADSL et autres Ensemble Les résultats présentés dans cette note de cadrage régionale ne prennent pas en compte les salariés «occasionnels» (CEE ou contrat à durée déterminée des ALSH ayant travaillé moins de 560 heures dans l année). En effet, ces salariés constituent une partie de la branche très particulière tant par son implication (contrat de travail très court), que par ses caractéristiques (du point de vue de l âge, des postes et des contrats). 1 Les résultats des répondants ont été pondérés selon la région, le type de structure et la taille. Vous trouverez toutes les informations sur la méthodologie utilisée dans le document global Note de cadrage 2012, disponible sur le site Internet 2 Il s agit d un effectif cumulé de salariés ayant travaillé au moins une journée dans l année, dans une association de la branche professionnelle des acteurs du lien social et familial.

2 Tableau 2 : Taille moyenne des associations en ETP Nord-Pas-de- National Calais Centres sociaux EAJE 11 9 ADSL et autres 24 6 Ensemble Les effectifs en équivalent temps plein (ETP) sont estimés à Les associations de la région Nord-Pas-de- Calais emploient, en moyenne, 18 ETP (contre 10, en moyenne, au niveau national). 66 % des centres sociaux comptent de 10 à 19 ETP et 25 % en comptent 20 et plus. La région se démarque donc par des centres sociaux de grande taille (au national, seulement 15 % des centres sociaux comptent 20 ETP et plus). Les EAJE sont, eux, de petite taille, puisque 80 % comptent moins de 10 ETP. Tableau 3 : Répartition des associations selon les effectifs ETP Effectifs ETP Centres sociaux EAJE ADSL et autres Ensemble Nord-PdC National Nord-PdC National Nord-PdC National Nord-PdC National Moins de 5 ETP 0 % 19 % 25 % 26 % 40 % 75 % 13 % 32 % 5 à 9 ETP 9 % 31 % 55 % 48 % 37 % 12 % 25 % 36 % 10 à 19 ETP 66 % 34 % 11 % 21 % 11 % 8 % 43 % 23 % 20 à 49 ETP 21 % 14 % 9 % 5 % 0 % 4 % 14 % 8 % 50 ETP et plus 4 % 1 % 0 % 0 % 11 % 1 % 4 % 1 % Total 100% 100 % 100% 100 % 100% 100 % 100% 100 % Lecture : En Nord-Pas-de-Calais, 9 % des centres sociaux comptent entre 5 et 9 ETP dans leur structure. Les emplois repère En Nord-Pas-de-Calais, 68 % des salariés sont positionnés sur un emploi repère d animation et seulement 10 % sur un emploi repère de la petite enfance. Les centres sociaux sont en effet deux fois plus nombreux que les EAJE et il sont également de taille plus importante. Tableau 4 : Répartition des salariés selon les catégories d emplois repère regroupés et le type de structure Emplois repère Centres sociaux EAJE ADSL et autres Ensemble regroupés Nord-PdC National Nord-PdC National Nord-PdC National Nord-PdC National Direction et enc. 6 % 7 % 10 % 8 % 5 % 14 % 6 % 8 % Animation 70 % 66 % 28 % 27 % 75 % 60 % 68 % 50 % Administration 7 % 9 % 3 % 3 % 7 % 13 % 7 % 7 % Petite enfance 7 % 7% 51% 51 % 6 % 6 % 10 % 24 % Service 10 % 11 % 8 % 11 % 8 % 7 % 9 % 11 % Total 100% 100 % 100% 100 % 100% 100 % 100% 100 % Lecture : En Nord-Pas-de-Calais, dans les centres sociaux, 6 % des salariés sont sur des emplois repère de direction et d encadrement. Note méthodologique : Les emplois repère de la CCN des acteurs du lien social et familial ont été regroupés de la façon suivante : Direction et encadrement : directeur, cadre fédéral et coordinateur. Animation : animateur, animateur d activité et intervenant technique. Administration : assistante de direction, chargé d accueil, comptable, personnel administratif et secrétaire. Petite enfance : auxiliaire petite enfance et éducateur petite enfance. Service : personnel de service et agent de maintenance. 2

3 En Nord-Pas-de-Calais, la branche compte 6 % de cadres (identique au niveau national) : 10 % parmi les hommes et 5 % parmi les femmes. La proportion de cadres dans la région atteint 5 % dans les centres sociaux, 6 % dans les EAJE et 8 % dans les autres associations. Genre Les femmes représentent 76 % des salariés des associations de la branche, en Nord-Pas-de-Calais (contre 83 % au niveau national) : 73 % dans les centres sociaux, 94 % dans les EAJE et 75 % dans les ADSL et autres associations. La part des hommes est plus importante en Nord-Pas-de-Calais qu au niveau national (respectivement 24 % et 17 %). Ils sont principalement positionnés sur des emplois repère liés à l animation (79 % d entre eux). Tableaux 5 et 6 : Répartition des salariés selon le sexe et les emplois repère regroupés Pourcentage en ligne Pourcentage en colonne Hommes Femmes Total Hommes Femmes Direction 36 % 64 % 100 % Direction 9 % 5 % Animation 28 % 72 % 100 % Animation 79 % 65 % Administration 11 % 89 % 100 % Administration 3 % 8 % Petite enfance 3 % 97 % 100 % Petite enfance 1 % 13 % Service 23 % 77 % 100 % Service 8 % 9 % Ensemble 24 % 76 % 100 % Total 100 % 100 % Lecture : En Nord-Pas-de-Calais, parmi les salariés positionnés sur des emplois repère de direction et d encadrement, 64 % sont des femmes. Parmi l ensemble des femmes salariées, seulement 5 % sont sur un emploi repère de direction/encadrement. L âge et l ancienneté Les salariés de la région Nord-Pas-de-Calais sont âgés, en moyenne, de 32 ans (36 ans au national). Leur ancienneté moyenne dans l association est de 3,5 ans (4,4 ans au niveau national). Tableau 7 : Répartition par âge des salariés Nord-PdC National Moins de 25 ans 41 % 22 % ans 49 % 60 % ans 5 % 8 % 55 ans et plus 6 % 9 % Total 100 % 100 % 41 % des salariés sont âgés de moins de 25 ans alors qu au niveau national cette part n est que de 22 %. Seulement 11 % des salariés ont 50 ans et plus (contre 17 % au national). L âge moyen varie de 47 ans pour les postes de cadres fédéraux à 26 ans pour les animateurs d activité. Ce sont les directeurs qui enregistrent l ancienneté moyenne dans l association la plus longue (12 ans), suivis par les coordinateurs et les cadres fédéraux (11 ans). Tableau 8 : Age moyen des salariés et ancienneté moyenne dans l association, selon les emplois repère regroupés Emplois repère regroupés Age moyen Ancienneté moyenne Direction et encadrement 43 ans 12 ans Animation 28 ans 2 ans Administration 40 ans 8 ans Petite enfance 35 ans 6 ans Service 41 ans 3,5 ans 3

4 Les types de contrat En Nord-Pas-de-Calais, 37 % des salariés sont en CDI (contre 57 % au niveau national) : - dans les centres sociaux, 39 % des salariés sont en CDI (contre 50 % au national), - dans les EAJE, 71 % des salariés sont en CDI, - dans les ADSL et autres associations, 27 % des salariés sont en CDI. C est dans les EAJE que la part des salariés en CDI est la plus importante : 36 % sont en CDI temps plein et 35 % sont en CDI à temps partiel. Dans les centres sociaux, la part des CDI à temps plein n est que de 15 %. En Nord-Pas-de-Calais, 19 % des salariés sont sur un temps complet (contre 33 % au niveau national). Tableau 9 : Temps de travail et contrats aidés selon l association Centres sociaux EAJE ADSL & autres Total Nord-PdC National Nord-PdC National Nord-PdC National Nord-PdC National % de Temps plein 16 % 24 % 39 % 44 % 18 % 31 % 19 % 33 % % de contrats aidés 14 % 12 % 11 % 14 % 2 % 5 % 9 % 12 % Lecture : En Nord-Pas-de-Calais, 16 % des salariés des centres sociaux sont à temps complet. Au niveau national, 24 % des salariés des centres sociaux sont à temps complet. 9 % des salariés sont sur un contrat aidé 3, soit près de 900 salariés. Proportionnellement, en Nord- Pas-de-Calais, ce type de contrat est plus fréquent dans les centres sociaux (14 %) que dans les EAJE (11 %) et les ADSL (2 %). 3 CUI, apprentissage, contrat de professionnalisation, adulte-relais, contrat d avenir. 4

5 La formation continue En 2012, 132 associations 4 de la région Nord-Pas-de-Calais ont fait usage du plan de formation ou des fonds de la professionnalisation (soit 75 % des associations de la région cotisantes à l OPCA). Ce sont salariés qui ont participé à actions de formation : salariés des centres sociaux, des EAJE, - 23 des ADSL et autres associations. 21 % des salariés de la branche (hors «occasionnels») ont ainsi bénéficié d au moins une formation dans l année formations ont été financées au titre du plan, 71 au titre de la professionnalisation et 48 sont des congés individuels de formation. Le plan de formation En Nord-Pas-de-Calais, actions de formations, financées sur le plan de formation, ont été suivies par salariés (972 des centres sociaux, 270 des EAJE et 23 des ADSL et autres associations). Dans les centres sociaux et les ADSL, tout comme dans les EAJE, 40 % des formations concernent l animation globale et le travail social. En deuxième position, nous retrouvons les formations sur le thème de l entretien et de la sécurité (16 % des formations réalisées par les centres sociaux et 23 % de celles réalisées par les EAJE). Tableau 10 : Principaux thèmes de formations selon le type d association Thèmes de formations Centres Sociaux et ADSL EAJE Actions % Actions % Animation globale travail social % % Entretien et sécurité % % Comptabilité / gestion % 10 3 % Management et conduite de projet % 8 2 % Ressources humaines 65 5 % 28 8 % Secrétariat bureautique 61 5 % 1 0 % Organisation personnelle et communication 53 4 % 26 7 % Sciences humaines 38 3 % 15 4 % Autres formation sociales 32 2 % 12 3 % Informatique 22 2 % 6 2 % Techniques d animation 14 1 % 21 6 % Autres 41 3 % 7 2 % Total % % Lecture : En Nord-Pas-de-Calais, dans les centres sociaux et ADSL, 529 formations ont porté sur «l animation globale et le travail social», ce qui représente 40 % de l ensemble des formations pour ce type de structure. Dans la région, les formations ont duré, en moyenne, 44 heures (contre 33h, en moyenne, au niveau national). Le coût pédagogique horaire moyen est de Associations de la branche ALISFA, adhérentes à l OPCA Uniformation. 5

6 La professionnalisation En 2012, en Nord-Pas-de-Calais, 71 formations ont été financées sur les fonds de la professionnalisation : 23 contrats de professionnalisation, 29 périodes de professionnalisation et 19 DIF prioritaires. Les contrats de professionnalisation financés en 2012 concernent : 6 DE JEPS, 5 BP JEPS, 4 CAP Petite Enfance, 3 BTS assistant de gestion, 2 licences professionnelle, 1 master, 1 TP (titre professionnel) de chargé d accompagnement social et professionnel et 1 formation d encadrant technique. Les périodes de professionnalisation concernent : 14 DE JEPS, 4 CAP Petite Enfance, 2 BP JEPS, 2 CAFERUIS et 7 autres formations (BTS, CAFDES, DUT, Licence, Master, DE d auxiliaire de vie sociale et chargé de ressources humaines). Les 19 DIF prioritaires ont tous été réalisés par des salariés des centres sociaux. 9 des 19 DIF sont sur le thème «animation globale travail social» et 6 sont sur «comptabilitégestion». La moitié des formations financées sur le DIF ont duré entre 14h et 20h et l autre moitié a duré de 21h à 120h. La moitié des DIF ont coûté moins de 610. Les congés individuels de formation En 2012, 48 formations en Nord-Pas-de-Calais ont été financées sur les fonds des CIF. Les dispositifs les plus courants sont le CIF (21 actions) et les bilans de compétence (20 actions). Le coût total de ces 48 actions est de En moyenne, elles ont duré 165 heures. Tableau 11 : Répartition des congés individuels selon le type de dossier (en effectifs) Actions CIF CDI 14 CIF CDD 3 CIF consécutifs à VAE 4 Bilans de compétence 20 Congé VAE 6 DIF CDD 1 Observatoire Emploi Formation - Branche ALISFA Contact : Natacha DUCATEZ Rubrique Observatoire/Notes de cadrage 6

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Nord-Pas-de- Calais Région Nord-Pas-de-Calais Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises

Plus en détail

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance Pour investir dans l avenir en redonnant un nouveau souffle aux effectifs, en renforçant la compétitivité, en poursuivant le développement de l entreprise. Pour favoriser le développement de compétences

Plus en détail

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007 ACTION ET FORMATION POUR L AIDE AU MAINTIEN A DOMICILE 97, rue Pelleport - 75 020 PARIS - Tél. : 01.40.31.11.96 Fax : 01.40.31.12.00. - e-mail : secretariat@afpam.fr FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S

Plus en détail

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010 Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION 2010 SOMMAIRE ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS 2 LES SALARIÉS 4 LE PROFIL DES SALARIÉS 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA

Plus en détail

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés PLAN D ACTION en faveur de l emploi des salariés âgés prévu par l article 87 de la loi 2008-1330 de financement de la sécurité sociale pour 2009 Pour la Direction de l AMAMB, Pour les salariés de l EHPAD

Plus en détail

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010 L OVE Enquête Observatoire de la Vie Étudiante Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010 Juillet 2014 Le diplôme national de Licence professionnelle a été créé par arrêté en novembre 1999.

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Droit. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Droit. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Droit Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social

Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social Éléments d information à l intention des professeurs de Troisième À la rentrée 2011, le

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

A12. La formation hors temps de travail S O M M A I R E. Z O O M P Se former pendant un arrêt maladie

A12. La formation hors temps de travail S O M M A I R E. Z O O M P Se former pendant un arrêt maladie 1 La formation hors Se former hors est une modalité particulière de formation qui nécessite un investissement personnel du salarié. Une formation peut se réaliser hors dans le cadre du plan de formation

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

DIRECCTE A Q U I T A I N E. Les Emplois d Avenir en Aquitaine Evaluation à partir des retours d expérience des employeurs et des jeunes bénéficiaires

DIRECCTE A Q U I T A I N E. Les Emplois d Avenir en Aquitaine Evaluation à partir des retours d expérience des employeurs et des jeunes bénéficiaires Les Emplois d Avenir en Aquitaine Evaluation à partir des retours d expérience des employeurs et des jeunes bénéficiaires SESE Bordeaux, 8 Septembre 2015 Chiffres-clés Plus de 7600 jeunes concernés Durée

Plus en détail

Lettre aux LES ÉTUDES DU SAIO. tertiaire et après... professeurs principaux et aux formateurs MGI DOMAINE DES SERVICES

Lettre aux LES ÉTUDES DU SAIO. tertiaire et après... professeurs principaux et aux formateurs MGI DOMAINE DES SERVICES LES ÉTUDES DU SAIO Lettre aux professeurs principaux et aux formateurs MGI DOMAINE DES SERVICES Préparer un CAP ou un Bac pro tertiaire et après... Ce document vous présente la trajectoire des élèves sur

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Contrôle, conduite et sécurité des installations chimiques de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3261 Convention collective nationale IDCC : 1611. ENTREPRISES DE LOGISTIQUE DE

Plus en détail

Données statistiques sur les 22 métiers Emploi métiers Marché du travail Perspectives d emploi Formation professionnelle

Données statistiques sur les 22 métiers Emploi métiers Marché du travail Perspectives d emploi Formation professionnelle Données statistiques sur les 22 métiers Emploi métiers Marché du travail Perspectives d emploi Formation professionnelle Aide-soignant, infirmier, auxiliaire de puériculture, infirmier puéricultrice, aide

Plus en détail

Master Administrateur des institutions de recherche et de diffusion des connaissances

Master Administrateur des institutions de recherche et de diffusion des connaissances Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Administrateur des institutions de recherche et de diffusion des connaissances Ecole normale supérieure de Lyon - ENS Lyon (déposant) Université Lumière

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ «Ensemble, développons vos compétences» MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ RÉACTIVITÉ ADAPTABILITÉ QUALITÉ PROXIMITÉ Dernière version consultable sur le site : http://ouestberre.gretanet.com MMQ K Septembre

Plus en détail

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Fiches de bonnes pratiques des entreprises ayant obtenu le Label égalité femmes / hommes La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Il est généralement considéré que

Plus en détail

L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT

L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT En 2013/2014, 839 apprentis Sénartais sont formés en Île-de-France et 629 apprentis sont formés à Sénart. 96 d'entre eux

Plus en détail

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Commission Paritaire Territoriale de l Emploi et de la Formation des Hautes-Pyrénées. Réunion semestrielle 08 novembre 2012

Commission Paritaire Territoriale de l Emploi et de la Formation des Hautes-Pyrénées. Réunion semestrielle 08 novembre 2012 Commission Paritaire Territoriale de l Emploi et de la Formation des Hautes-Pyrénées Réunion semestrielle 08 novembre 2012 5 Enquête Emplois compétences Recrutements Recrutements Hautes Pyrénées /métier/niveau/an

Plus en détail

SPECIAL DES DOCUMENTS OBLIGATOIRES

SPECIAL DES DOCUMENTS OBLIGATOIRES CONTRACTUELS DE DROIT PRIVE = DROIT DU TRAVAIL SPECIAL http://snaf- unsa.org nadegedossmann@live.fr n@live.fr (Secrétariat) 14 octobre 2013 = Des documents obligatoires p. 1 Des seuils d effectifs et obligations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing et communication de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 03 juin 2014 La Maison départementale des personnes handicapées mise à l honneur par un plaidoyer «Un collectif d associations de personnes en situation de handicap reconnait

Plus en détail

INFOS CGT MARS 2011.

INFOS CGT MARS 2011. INFOS CGT MARS 2011. 1. Négos classification: 2 ème réunion: - Cette 2 ème réunion s est déroulée le 23 février 2011. - Le préalable était d avoir une lisibilité de l organisation et des emplois cibles

Plus en détail

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres «Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres Sommaire Contexte et objectifs de l étude 3 Méthodologie 4 1 Concilier vie professionnelle et vie privée, un enjeu clé

Plus en détail

Licence professionnelle Management du logement social

Licence professionnelle Management du logement social Promotion 2/22 Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Management du logement social Objectif de cette licence professionnelle : Cette formation, organisée en collaboration

Plus en détail

Les filières de formation pour les métiers du bâtiment

Les filières de formation pour les métiers du bâtiment Les filières de formation pour les métiers du bâtiment Choisir une formation adaptée pour réussir Selon votre niveau d études, vos souhaits, le temps que vous désirez passer en formation, voire votre expérience

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION Avril 2015 LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION La loi visant à réformer la formation professionnelle a été promulguée le 05 mars 2014. L une des principales mesures est la création d un Compte Personnel de

Plus en détail

Propreté & pratiques tutorales

Propreté & pratiques tutorales Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 3 Synthèse Juillet 2009 Propreté & pratiques tutorales Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 3 Synthèse Juillet 2009 Quatre ans après le lancement

Plus en détail

LES AUTEURS EN LIMOUSIN ENQUÊTE 2015 UN HOMME DE 58 ANS RÉSIDANT EN HAUTE-VIENNE QUI INTERVIENT RÉGULIÈREMENT AUPRÈS DES PUBLICS

LES AUTEURS EN LIMOUSIN ENQUÊTE 2015 UN HOMME DE 58 ANS RÉSIDANT EN HAUTE-VIENNE QUI INTERVIENT RÉGULIÈREMENT AUPRÈS DES PUBLICS LES AUTEURS EN LIMOUSIN LE PROFIL TYPE DE L AUTEUR EN LIMOUSIN EST UN HOMME DE 58 ANS RÉSIDANT EN HAUTE-VIENNE QUI INTERVIENT RÉGULIÈREMENT AUPRÈS DES PUBLICS ENQUÊTE 2015 IL EXISTE UN LIEN TRÈS FORT ENTRE

Plus en détail

Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012. Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris)

Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012. Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris) NOTE-PAYS Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012 Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris) CANADA Pour toute question, contacter : Andreas Schleicher, Conseiller spécial

Plus en détail

CO L L E CT I V E. Étude. métier

CO L L E CT I V E. Étude. métier LES RESPONSABLES DE SATELLITE EN RESTAURATION CO L L E CT I V E HÔTELLERIE - RESTAURATION & ACTIVITÉS CONNEXES 2009 Étude métier Nourrir D après une étude réalisée pour le compte de l Observatoire prospectif

Plus en détail

Bref sur l enquête. Le devenir des diplômés d une licence en formation initiale - Promotion 2009- Juin 2012. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP

Bref sur l enquête. Le devenir des diplômés d une licence en formation initiale - Promotion 2009- Juin 2012. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP 87 Le devenir des diplômés d une licence en formation initiale - Promotion 2009- Dans l offre de formation antérieure au LMD, plus de 90 % des diplômés de licence poursuivaient des études, notamment en

Plus en détail

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8 FORMAbref Janvier 2012 Observatoire de la formation Cofinancement public Analyse de la contribution de l État à la formation continue en entreprise Cette publication porte sur le cofinancement public en

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs

Plus en détail

Chargé(e) de communication interne

Chargé(e) de communication interne Published on Orientation Auvergne (http://www.orientation.auvergne.fr) Accueil > Chargé(e) de communication interne Chargé(e) de communication interne Au sein d'une entreprise, il est la courroie de transmission

Plus en détail

Master1 d histoire (Maîtrise 2004)

Master1 d histoire (Maîtrise 2004) Master d histoire (Maîtrise 2004) Objectif de l enquête 2006 L objectif de cette enquête est de connaître le devenir professionnel des étudiants sortant de la maîtrise d histoire en 2004. L enquête porte

Plus en détail

Enquête sur le devenir et l insertion professionnelle des diplômés 2011 de Licence Professionnelle Nautisme et Métiers de la Plaisance

Enquête sur le devenir et l insertion professionnelle des diplômés 2011 de Licence Professionnelle Nautisme et Métiers de la Plaisance Enquête sur le devenir et l insertion professionnelle des diplômés 2011 de Licence Professionnelle Nautisme et Métiers de la Plaisance CE QU IL FAUT RETENIR 29% de poursuites d études 100% d insertion

Plus en détail

La promotion interne est un mode de recrutement prévu par l article 39 de la loi du 26 janvier

La promotion interne est un mode de recrutement prévu par l article 39 de la loi du 26 janvier > Objet : Promotion interne 206 > Contact : Service carrières > Type de document : Note d information > Référence : 5-7 > Date : le 8/09/205 - Les principes de la promotion interne La promotion interne

Plus en détail

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui permet d'associer : - l'acquisition d'un savoir théorique en cours (enseignement général

Plus en détail

LETTRE EMPLOI FORMATION

LETTRE EMPLOI FORMATION Vous trouverez ci dessous un ensemble de mini- CV. Nous tenons à votre disposition les CV complets pour l ensemble des profils. Si un profil vous intéresse merci de nous faire parvenir un mail à l adresse

Plus en détail

MASTER «Qualité Hygiène Sécurité»

MASTER «Qualité Hygiène Sécurité» ENSIAME Bâtiment HERBIN A l attention de Christelle CROMBEZ Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis Le Mont Houy 59313 VALENCIENNES Cedex 09 Dates limites de dépôt ou de réception (*) Tél :

Plus en détail

cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui Qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzx CHARTE D ACCUEIL des STAGIAIRES cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq Foyer de l Enfance des Alpes-Maritimes vbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq

Plus en détail

KEEZAM LE STATUT DES ANIMATEURS ET DIRECTEURS EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS. LE CONTRAT D ENGAGEMENT ÉDUCATIF (CEE).

KEEZAM LE STATUT DES ANIMATEURS ET DIRECTEURS EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS. LE CONTRAT D ENGAGEMENT ÉDUCATIF (CEE). KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 5 LE STATUT DES ANIMATEURS ET DIRECTEURS EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS. LE CONTRAT D ENGAGEMENT

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Guide pratique. Outils. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique

Validation des acquis de l expérience Guide pratique. Outils. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique Validation des acquis de l expérience Guide pratique Outils ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement www.fafiec.fr

Plus en détail

Je profite de l occasion pour renouveler mes remerciements à l ensemble des participants et intervenants de l atelier «emploi»

Je profite de l occasion pour renouveler mes remerciements à l ensemble des participants et intervenants de l atelier «emploi» 10 ans de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Colloque régional handicap et citoyenneté Jeudi 3 décembre 2015

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Gestionnaire des Organisations Sportives

Diplôme Universitaire de Gestionnaire des Organisations Sportives Diplôme Universitaire de Gestionnaire des Organisations Sportives Guide du Club Promotion 2014-2016 Qu est-ce que le DU Gestionnaire des Organisations Sportives? Cette formation de niveau bac + 2, inscrite

Plus en détail

PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN

PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN Proposées par UDAPEI du BAS-RHIN Union départementale des associations de parents, de personnes handicapées

Plus en détail

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes q ql insertion professionnelle des scolaires en Rhône-Alpes sortis de formation professionnelle en 2005 mars 2008 - n 2 Enquête Insertion s Sommaire

Plus en détail

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet Salariés - 13 mai 2011 Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 La conciliation entre vie

Plus en détail

Etude sur l égalité professionnelle hommes-femmes dans la Branche. Synthèse.

Etude sur l égalité professionnelle hommes-femmes dans la Branche. Synthèse. Logo partenaire Logo partenaire OPIIEC Synthèse Etude sur l égalité professionnelle hommes-femmes dans la Branche. Synthèse., Hugues JURICIC, chef de projet Nicolas LAURIOT DIT PREVOST, sociologue Elsy

Plus en détail

Licence Professionnelle e-grh

Licence Professionnelle e-grh Licence Professionnelle egrh BAC+3 Domaine : Droit, Economie, Gestion Dénomination nationale : Gestion des ressources humaines Organisation : Institut Universitaire Technologique Lieu de formation : Aurillac

Plus en détail

Management des organisations

Management des organisations Droit Science politique Sécurité Spécialité Management des organisations Métiers de la comptabilité : fiscalité Organisme de formation IUT de Bourges 63 avenue de Lattre de Tassigny 18020 Bourges Cedex02

Plus en détail

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire 21 Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire Fin 2014, 11,5 millions de personnes détiennent un contrat de retraite supplémentaire en cours de constitution auprès

Plus en détail

L IPAG de Valenciennes. Site des Tertiales Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis

L IPAG de Valenciennes. Site des Tertiales Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis L IPAG de Valenciennes Site des Tertiales Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis Présentation L IPAG de Valenciennes ou Institut de Préparation à l Administration Générale est une composante

Plus en détail

APPRENTISSAGE. le parcours professionnel des apprentis. 5 ans après leur formation, de niveau 4 en Pays de la Loire (Bac Pro et Brevet Professionnel)

APPRENTISSAGE. le parcours professionnel des apprentis. 5 ans après leur formation, de niveau 4 en Pays de la Loire (Bac Pro et Brevet Professionnel) APPRENTISSAGE 5 ans après leur formation, le parcours professionnel des apprentis de niveau 4 en Pays de la Loire (Bac Pro et Brevet Professionnel) Edition 2014 ÉDITORIAL Pour beaucoup de jeunes, de parents

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 27 mai 2015 1 Le calendrier 22 avril 2015 : communication en Conseil

Plus en détail

Sommaire. Deux acteurs majeurs : UP&Pro et la composante pédagogique. Un outil d aide à la rédaction de votre projet 8

Sommaire. Deux acteurs majeurs : UP&Pro et la composante pédagogique. Un outil d aide à la rédaction de votre projet 8 GUIDE REPRISE D ETUDES UP&Pro 2 rue Pierre Brousse Bâtiment B25 TSA 91110 86073 Poitiers Cedex 9 05 49 45 44 60 1 Sommaire Présentation Deux acteurs majeurs : UP&Pro et la composante pédagogique page 3

Plus en détail

JPO 2013 OVIE - 2013 STAT U : ENQUÊTE DE SATISFACTION. Présentation de l enquête

JPO 2013 OVIE - 2013 STAT U : ENQUÊTE DE SATISFACTION. Présentation de l enquête Présentation de l enquête Dans le cadre de la gestion de la qualité, initiée par l université de Nîmes, et du travail de l Observatoire de la Vie et de l Insertion Etudiantes intégré au sein de la cellule

Plus en détail

Une fréquence, un emploi!

Une fréquence, un emploi! Culture Communication Médias Loisirs Une fréquence, un emploi! Le programme «500 emplois d avenir pour les radios associatives» a été construit pour favoriser l insertion des jeunes faiblement qualifiés,

Plus en détail

Lutter contre les stéréotypes filles - garçons

Lutter contre les stéréotypes filles - garçons Remise du rapport Lutter contre les stéréotypes filles - garçons Un enjeu d égalité et de mixité dès l enfance www.strategie.gouv.fr Paris, 15 janvier 2014 @Strategie_Gouv Stéréotypes filles/garçons :

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL (Bac) et CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (Bac +2)

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL (Bac) et CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (Bac +2) ADMINISTRATIVE 3440, route de Neufchâtel B.P. 72 76233 BOIS-GUILLAUME Cedex Tél. : 02 35 59 7 Fax : 02 35 59 94 63 www.cdg76.fr FILIERE ADMINISTRATIVE CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL (Bac) et CONCOURS

Plus en détail

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France Composition des ménages et des familles, modes de garde des enfants Modes de cohabitation > Huit jeunes Parisiens sur dix de 15-19 ans vivent chez leurs parents. > Deux Parisiennes sur cinq de 20-34 ans

Plus en détail

SOMMAIRE. I. L emploi 2. A. Présentation du cadre d emplois 2 B. Les fonctions exercées 2. II. L examen professionnel 4

SOMMAIRE. I. L emploi 2. A. Présentation du cadre d emplois 2 B. Les fonctions exercées 2. II. L examen professionnel 4 EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT DU PATRIMOINE DE 1ERE CLASSE FILIERE CULTURELLE CATEGORIE C Examen professionnel par voie d avancement de grade Contact : Accueil de la Maison de L Emploi Territorial 04.76.33.20.33

Plus en détail

Règlement d admission en formation préparant au Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) à Artigues près Bordeaux

Règlement d admission en formation préparant au Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) à Artigues près Bordeaux Maison de la Promotion Sociale Site : www.mps-aquitaine.org Règlement d admission en formation préparant au Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) à Artigues près Bordeaux Préliminaire : L

Plus en détail

Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel

Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel U N I V E R S I T É L I B R E D E B R U X E L L E S, U N I V E R S I T É D ' E U R O P E Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel Texte approuvé

Plus en détail

INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales :

INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales : Thonon-les-Bains, le 14 janvier 2016 INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales : Convention Collective Nationale de travail des Assistants Maternels

Plus en détail

LLES ENTREPRISES QUI VOUS RECRUTENT

LLES ENTREPRISES QUI VOUS RECRUTENT GARDES D ENFANTS AUXILIAIRES DE VIE AGENTS DE MENAGE Postes à pourvoir en CDI à Paris et IDF Lundi 10 Octobre 2011 à 13h30 Description du poste Assurer des missions de garde d enfant(s) chez les particuliers

Plus en détail

Premiers enseignements de la réforme. RAF Angoulême 19 nov. 2015

Premiers enseignements de la réforme. RAF Angoulême 19 nov. 2015 Premiers enseignements de la réforme RAF Angoulême 19 nov. 2015 Tour d horizon des changements : - Nouvel accord de branche - Entretien professionnel - CEP Conseil en Evol. Professionnelle - CPF Compte

Plus en détail

Mesures spécifiques pour l emploi des séniors

Mesures spécifiques pour l emploi des séniors Mesures spécifiques pour l emploi des séniors Mesures pour l emploi des séniors Demandeurs d emploi Salariés Retraites Aide à l embauche des DE de 45 ans et plus Aides pour les DE de 50 ans et plus Période

Plus en détail

Moniteur Educateur. Le Métier de Moniteur Educateur. Le Concours. Concours Prépa Santé

Moniteur Educateur. Le Métier de Moniteur Educateur. Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Moniteur Educateur Le Métier de Moniteur Educateur Intégré dans une équipe médico-sociale, le moniteur-éducateur a pour mission

Plus en détail

Devenir des diplômés de Master en 2012 Mention : Information et communication

Devenir des diplômés de Master en 2012 Mention : Information et communication Cette fiche présente la situation des titulaires d'un Master, au 1er décembre 2014, soit 30 mois après l obtention de leur diplôme en 2012. Les résultats sont issus de l'enquête d Insertion Professionnelle

Plus en détail

professionnels dans leur recherche de poursuites d études»

professionnels dans leur recherche de poursuites d études» A propos de la Journée de l Après Bac «Accompagner les bacheliers professionnels dans leur recherche de poursuites d études» Décembre 2013 Le Baccalauréat professionnel : un diplôme en constante évolution

Plus en détail

ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT

ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT L Ecole belge de Bujumbura (EBB) est une école (Asbl) privée située au centre de Bujumbura. Elle dispense un enseignement

Plus en détail

FICHE DE POSTE CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS D UFR LOCALISATION DU POSTE

FICHE DE POSTE CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS D UFR LOCALISATION DU POSTE FICHE DE POSTE CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS D UFR CORPS : AAENES, APAENES, INGENIEUR D ETUDE, INGENIEUR DE RECHERCHE BAP : J GESTION ADMINISTRATIVE ET PILOTAGE EMPLOI TYPE : RESPONSABLE DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

ARTS, LETTRES, LANGUES

ARTS, LETTRES, LANGUES Domaine de formation ARTS, LETTRES, LANGUES 147 diplômés 01 ont été interrogés sur leur situation en décembre 014. 114 ont répondu à l enquête, soit un taux de réponse de 77,5%. Les effectifs étant faibles,

Plus en détail

* Salarié du secteur privé. Congé permettant de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir.

* Salarié du secteur privé. Congé permettant de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Les solutions de financement d une formation DISPOSITIF CIF- CDI CONDITIONS D ACCES 2 ans d activité salariée dont 1 an dans votre entreprise. Votre démarche est soumise à l autorisation d absence de votre

Plus en détail

Le Contrat de Professionnalisation : une opportunité pour votre entreprise

Le Contrat de Professionnalisation : une opportunité pour votre entreprise Faculté des Sciences et Technologies Dans un monde qui bouge... misez sur les sciences, valeurs sûres du monde de demain Le Contrat de Professionnalisation : une opportunité pour votre entreprise Un partage

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION FICHE ACTEUR

AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION FICHE ACTEUR AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION 21 rue Saint Eloi 13010 Marseille, 13012, Marseille, Provence-Alpes-Côt d'azur email: contact@sigma-formation.fr www.sigma-formation.fr Tel:

Plus en détail

Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF

Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF E RE GIONAL E EMPLOI-FORMATION ST IE R EGIONALE EMPLOI-FORM ATIONSTRA Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF Cartes d identité des 21 pays bretons Pays d Auray Avec plus de 85

Plus en détail

Centre de Formation des Apprentis

Centre de Formation des Apprentis Centre de Formation des Apprentis f o r m a t i o n d e s p r o f e s s i o n n e l s d e l ' a c t i o n s o c i a l e L O R R A I N E CFA du Travail Social de Lorraine C e n t r e d e F o r m a t i o

Plus en détail

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L EMPLOI 8, rue de Cîteaux 75012 PARIS Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse Emploi Un chantier qualification deuxième chance aux Baignots Dossier de Presse www.dax.fr Dans un contexte économique difficile, la Ville de Dax mène depuis 2008 le déploiement d un projet global visant

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 3 e vague Juin 2010 Contexte Après plus d un an et demi du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE Entre La Fédération nationale du personnel d encadrement des industries chimiques et connexes Branche VAD CFE/CGC, la Fédération

Plus en détail

L EUROPE. Notre région, la région Rhône-Alpes est un des quatre moteurs pour la mobilité européenne :

L EUROPE. Notre région, la région Rhône-Alpes est un des quatre moteurs pour la mobilité européenne : L EUROPE Notre région, la région Rhône-Alpes est un des quatre moteurs pour la mobilité européenne : L Italie avec la LOMBARDIE L Espagne avec la CATALOGNE L Allemagne avec le BAD WURTENBERG La France

Plus en détail

le dispositif d addictologie avec hébergement fin 2013

le dispositif d addictologie avec hébergement fin 2013 RAPPORT D'ÉTUDE suivi du schéma régional médico-social d addictologie aquitaine 2009-2014 le dispositif d addictologie avec hébergement fin 2013 Dans le cadre du suivi de son schéma régional médicosocial

Plus en détail

Alors que l ensemble des indicateurs

Alors que l ensemble des indicateurs ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE00.19 JUIN En 1998, pour la première fois depuis cinq ans, l activité des GRETA et des CAFOC augmente. Les groupements d établissements du second degré

Plus en détail

Les entreprises de transport routier en Nord Pas de Calais : une exploitation de la base de données Greco du ministère chargé des Transports

Les entreprises de transport routier en Nord Pas de Calais : une exploitation de la base de données Greco du ministère chargé des Transports Octobre 2005 Les entreprises de transport routier en Nord Pas de Calais : une exploitation de la base de données Greco du ministère chargé des Transports Le fichier GRECO, ou Gestion Régionalisée des Entreprises

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle. Rappel de vos obligations

Réforme de la Formation Professionnelle. Rappel de vos obligations Réforme de la Formation Professionnelle Rappel de vos obligations Ce qu il faut faire dès 2015 - Remettre aux salariés une attestation précisant leurs droits acquis au titre du Droit individuel à la formation

Plus en détail

Equipe Mobile Croix-Rouge Française «Bel Air» 37390 La Membrolle-sur-Choisille. Livret d accueil

Equipe Mobile Croix-Rouge Française «Bel Air» 37390 La Membrolle-sur-Choisille. Livret d accueil Equipe Mobile Croix-Rouge Française «Bel Air» 37390 La Membrolle-sur-Choisille Livret d accueil Livret d accueil Equipe Mobile 1 Livret d accueil Sommaire Introduction ----------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE Octobre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métrologie dimensionnelle - Qualité de la production en mécanique de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D

Plus en détail