La Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE)"

Transcription

1 La Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) Publié le 22 octobre Dernière mise à jour le 30 mai 2017 Principes et champ d application FICHE PRATIQUE La CVAE touche toutes les personnes physiques et morales : qui exercent une activité professionnelle non salariée à titre habituel au 1er janvier qui sont imposables à la CVAE qui ont un CA HT annuel d au moins Les exonérations sont les mêmes que pour la CFE. Concernant, les activités exonérées, doivent être déclarées dans la CVAE : le chiffre d affaires de toutes les activités (dans le champ, exonérées ou non) la valeur ajoutée, seulement pour les activités dans le champ et non exonérées L Etat collecte la CVAE et la reverse ensuite aux collectivités territoriales suivant la répartition suivante : 26,5% aux communes, 48,5% aux départements et 25% aux régions. La répartition de la CVAE entre les différentes collectivités se fait au prorata : pour 1/3, des valeurs locatives des biens imposés à la CFE, pour 2/3, de l effectif employé dans la commune. Assiette de la CVAE Le montant de la CVAE dépend : du chiffre d affaires HT, pour la détermination du taux de CVAE, et de la valeur ajoutée, pour la détermination de la base imposable. Chiffre d affaires hors taxe (CA HT) à retenir Le CA HT au sens de la CVAE a une définition plus large que la définition courante, à savoir les ventes réalisées dans le cadre de l activité de l entreprise. Le chiffre d affaires au sens de la CVAE comprend : les ventes de produits et prestations de service (comptes ) les redevances de concessions, de brevets et marques (compte 751) les plus-values de cession des immobilisations corporelles et incorporelles qui se rapportent à une activité normale et courante, c est-à-dire les immobilisations entrant dans le cycle de production de l entreprise (comptes )

2 les refacturations de frais inscrits en transferts de charges (comptes 791, 796 et 797) Les numéros de comptes inscrits entre parenthèses correspondent aux comptes du plan comptable général (PCG) dans lesquels ces éléments sont enregistrés. Pour la CVAE, le chiffre d affaires doit, de plus, être calculé sur la base de 12 mois si ce n est pas le cas (situation de début ou fin d activité). Valeur ajoutée à retenir La base de la CVAE de l exercice N est la valeur ajoutée fiscale de l exercice comptable clôturé en N, quelque soit la date de clôture. Attention, la valeur ajoutée au sens du plan comptable général et au sens du Trésor public est différente. Valeur ajoutée comptable = Chiffre d affaires + Production stockée + Production immobilisée - Achats de matières premières et variations de stocks Autres achats et charges externes La valeur ajoutée fiscale au sens de la CVAE est plus large. Produits retenus pour le calcul de la CVAE le CA HT retenu pour la CVAE la production immobilisée (compte 72) et la production stockée (compte 71) les subventions d exploitation (compte 74), les subventions d équilibre (compte 7715), les abandons de créances à caractère financier (pour la part déductible du résultat imposable) les autres produits (comptes 75) hors redevances (car déjà pris en compte dans le CA HT), et hors quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun (compte 755) Charges retenues pour le calcul de la CVAE les achats de biens et variations de stocks (comptes 60) les services extérieurs (comptes 61 et 62) à l exception des loyers sur biens corporels pris en location pour une durée supérieure à 6 mois ainsi que les contrats de crédit bail sur biens corporels les taxes sur le chiffre d affaires (autre que TVA), les contributions indirectes (droits sur alcools et tabacs), la TIPP les autres charges de gestion courantes (comptes 65) à l exception des quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun (compte 655) les abandons à caractères financiers, pour la quote-part déductible du résultat imposable (compte 664) la fraction des dotations aux amortissements afférents à des immobilisations corporelles mises à disposition dans le cadre d'une convention de location-gérance ou de crédit-bail ou encore d'une convention de location de plus de 6 mois. les moins values de cession d immobilisations corporelles et incorporelles se rattachant à une activité normale et courante. Le calcul de la valeur ajoutée fiscale est effectué dans le cadre de la liasse fiscale sur l imprimé 2059-E. La valeur ajoutée est plafonnée à 80% du CAHT si ce dernier est inférieur à 7,6 millions, et 85% audelà.

3 Remarque Pour certaines activités, les modalités du calcul du chiffre d affaires et de la valeur ajoutée obéissent à des règles spécifiques : Les entreprises de gestion d instruments financiers (les holdings et sociétés de capital-risque) Les établissements de crédits et les entreprises d investissement agréés Les sociétés civiles immobilières à l impôt sur le revenu Calcul de la CVAE Le calcul de la CVAE brute En principe : CVAE = 1,5 % x Valeur ajoutée de l exercice clos en N Néanmoins, les redevables réalisant un chiffre d affaires inférieur à bénéficient d un dégrèvement qui varie en fonction du CA HT. Dans les faits pour déterminer le taux d imposition de la CVAE, on applique directement le barème progressif suivant : CA HT Taux de CVAE CA < % CA ,5 % (CA ) / < CA ,5 % + 0,9 % x (CA ) / < CA ,4 % + 0,1 % (CA ) / CA ,5 % Exemple : pour une entreprise réalisant un CA HT de , le taux d imposition sera : 0,5% x ( ) / = 0,30% Après multiplication du taux de CVAE obtenu par le montant de la valeur ajoutée, on applique un dégrèvement de pour les redevables dont le CA HT n excède pas Lorsque le CA HT excède , la CVAE ne peut être inférieure à 250 (cotisation minimum) avant application des frais de gestion. La taxe additionnelle pour frais de chambre de commerce et d industrie Une taxe additionnelle assise sur le montant de la CVAE après dégrèvement, est prélevée en même temps que la CVAE. Cette taxe est affectée au financement des Chambres de commerce et d industrie (CCI). Tout redevable de la CFE et de la CVAE est également soumis à cette taxe additionnelle. Elle s applique aux acomptes et au solde de la CVAE. Le taux de cette taxe est fixé à : 7,508% au titre de 2011

4 6,823% au titre de ,304% au titre de ,59% au titre de ,93% au titre de ,22% au titre de ,11% au titre de 2017 Les frais de gestion L Etat prélève des frais de gestion sur les relevés d acompte et le solde de la CVAE car il assure l établissement et le recouvrement de la CVAE et de la taxe additionnelle pour le compte des collectivités territoriales. Frais de gestion =1% x (CVAE + taxe additionnelle pour frais de CCI) Cas de l intégration fiscale Pour les redevables de la CVAE, intégrés fiscalement (donc faisant parti d un groupe de sociétés), le taux de CVAE est déterminé en fonction du CA HT du groupe intégré fiscalement (art. 223 A du CGI) depuis 2011, et non plus au niveau de chaque filiale. Le CA HT groupe est égal à la somme des CA HT des membres du groupe intégrés fiscalement, soumis à CVAE ou non. La valeur ajoutée est en revanche déterminée en fonction de la valeur ajoutée de l entité, et non du groupe. Cette mesure a pour effet d augmenter le taux de CVAE et donc la charge de CVAE des filiales de groupes de sociétés. Attention cependant, le législateur devrait bientôt modifié cette mesure. Le Conseil constitutionnel a en effet récemment censuré la détermination du taux de CVAE des sociétés membre d'un groupe intégré fiscalement en fonction du chiffre d'affaires de ce groupe (décision n du 19 mai 2017). Le changement de situation juridique Début et fin d activité postérieure au 01/01/N Début d activité après le 01/01/N : exonération de CVAE pour l exercice N Fin d activité après le 01/01/N : soumis à CVAE pour l exercice N. En cas d exercice clos d une durée différente de 12 mois, le CA HT est à proratiser sur 12 mois pour déterminer le taux de CVAE. Une entreprise redevable de la CVAE a donc tout intérêt à clôturer son premier exercice (sauf opération de restructuration) avant la fin de l année civile pour que cette partie d activité soit exonérée. Exemple : 1 er exercice du 1 er avril N au 31 mars N+1 : période entièrement soumise à la CVAE de N+1. 1 er exercice du 1 er avril N au 31 décembre N : période entièrement exonérée de CVAE pour N. Le second exercice, du 1 er janvier au 31 décembre N+1 sera soumis entièrement à la CVAE de N+1. Exception : cas des opérations de restructuration

5 Année de restructuration : imposition du cédant et du cessionnaire Par exception au principe évoqué ci-dessus, depuis 2011, en cas de début ou fin d activité suite à un apport, une fusion, une cession, une scission, ou une transmission universelle d activité, la CVAE est également due pour l exercice de restructuration, par le cessionnaire. Le dispositif anti-diminution de CVAE Pour les opérations de restructuration (apport, cession d activité, scission ou transmission universel du patrimoine), un dispositif «anti-diminution» de CVAE a été mis en place. Sous conditions, même après une restructuration, les entreprises concernées continuent de calculer le taux de CVAE sur le CA HT global et jusqu à la 7 ème année suivant la date de l opération. Déclaration et paiement de la CVAE Au cours d un exercice comptable, la CVAE fait l objet, en principe, de 4 déclarations : La déclaration 1330 : déclaration de la valeur ajoutée et des effectifs pour les entreprises ayant un CA HT excédant relevés d acomptes de CVAE et un relevé de solde doivent être déclarés par les entités ayant un CA HT excédant La déclaration 1330 La déclaration 1330 n a pas pour objectif d imposer les redevables de la CVAE. C est un outil servant de base pour l Etat, pour la répartition de la CVAE entre les collectivités territoriales. Même pour les activités exonérées de CVAE, la déclaration 1330 doit être déposée. Contenu de la déclaration annuelle n 1330 Report du montant de la valeur ajoutée du dernier exercice clos Détail des établissements et effectifs Liste des lieux d exercice des salariés employés plus de 3 mois hors de l entreprise (chantiers, salariés mis à disposition d autres entreprises). Cette déclaration comprend la répartition des effectifs entre établissements (cadre A de la déclaration) ou lieux d exercice hors de l entreprise, plus de 3 mois (Cadre B de la déclaration). Depuis 2011, chaque salarié compte pour une unité, la règle des équivalents temps plein est abandonnée. Effectif à ne pas intégrer : Apprentis, contrats de professionnalisation Contrats CIE, contrats insertion RMA, contrats CAE, contrats d avenir Salariés expatriés Contrats de travail ou de mission inférieurs à 1 mois Salariés n ayant exercé aucune activité au cours de la période, dans ou hors de l entreprise

6 Cas particuliers Un salarié est déclaré dans un seul établissement (Cadre A) ou lieu (Cadre B). Si un salarié travaille sur plusieurs établissements, il est rattaché à celui dont la durée d activité est la plus élevée. Si la durée est identique entre plusieurs lieux, le salarié est rattaché au lieu d établissement principal. Mesure de simplification Si le redevable de la CVAE n a qu un seul établissement, et qu aucun de ses salariés n a exercé une activité en dehors de l entreprise plus de 3 mois, il est dispensé de la réalisation de cette déclaration et il intégrera ces informations (chiffres d affaires et valeur ajoutée) dans la déclaration de résultats. Cette mesure de simplification est supprimée à compter des exercices clos au 31 décembre Délais Cette déclaration est à effectuer avant le 2 ème jour ouvré suivant le 1 er mai. Un délai supplémentaire est accordé en cas de télédéclaration. La télédéclaration est obligatoire pour les redevables dont le CA HT excède Sanctions du non respect de l obligation En cas de manquement, d erreur, ou d omission concernant la déclaration 1330, le redevable s expose à une amende de 200 par salarié concerné dans la limite de L amende est calculée par salarié manquant, ou déclaré à tort sur une commune au lieu d une autre. Les acomptes (déclarations 1329 AC) Pour la CVAE et ses acomptes, l'entreprise ne reçoit pas d avis d'imposition, contrairement à la CFE. Elle doit payer spontanément la CVAE par télérèglement. Les entreprises dont la CVAE due au titre de l'année précédant celle de l'imposition est supérieure à doivent verser 2 acomptes : le 15 juin pour 50 % de la CVAE nette due en N-1 le 15 septembre pour 50 % de la CVAE nette due en N-1 Si le montant du CA HT en N-1 est inférieur à 2 millions d euros, les acomptes sont diminués de Les acomptes sont accompagnés de la déclaration n 1329 AC. Si entre le 1 er et le 2 nd acompte, l entité a déposé une liasse fiscale, le 2 nd acompte est calculé sur cette dernière déclaration avec régularisation du 1 er acompte. Le solde de la CVAE (déclaration 1329 DEF) Le solde de la CVAE due au titre de l exercice N est dû au 2 ème jour ouvré suivant le 1 er mai N+1. Solde CVAE de l exercice N = CVAE de l exercice N calculé sur la valeur ajoutée N Acomptes versés les 15/06 et 15/09/N.

7 Le solde de la CVAE est accompagné de la déclaration n 1329 DEF. En cas d excédent (Acomptes versés supérieurs à la CVAE due), ce dernier est restitué dans les 60 jours suivant la date limite de versement du solde. Sanctions En cas de déclaration autre que par télédéclaration : pénalité de 0.2% du CA HT. En cas de retard de déclaration : majoration de 10%. Retard de paiement : majoration de 5% + intérêts de retard. Fin d activité En cas de TUP (Transmission Universelle du Patrimoine), cession, cessation d activité, décès du contribuable, la déclaration 1330 et la déclaration 1329-DEF sont à réaliser dans les 60 jours de l évènement. Le site est le leader independant sur la fiscalité de l entreprise et du patrimoine.

La CET - Exemple de calcul

La CET - Exemple de calcul La CET - Exemple de calcul Publié le 23 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 30 mai 2017 ENONCE FICHE PRATIQUE A la clôture de l exercice 2016 (au 31 décembre), la SAS Contribution présente un compte

Plus en détail

La Contribution Economique Territoriale. Réunion d information. 29 mars 2010

La Contribution Economique Territoriale. Réunion d information. 29 mars 2010 La Contribution Economique Territoriale Réunion d information 29 mars 2010 Bref rappel historique Applicable depuis le 1 er janvier 1976, la taxe professionnelle est venue se substituer à la patente. Son

Plus en détail

RÉFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE

RÉFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE N 12 FISCAL n 5 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 22 janvier 2010 ISSN 1769-4000 RÉFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE L essentiel : La loi de finances pour 2010 supprime la taxe professionnelle

Plus en détail

l imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux

l imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux La contribution économique territoriale et l imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux La contribution économique territoriale et La contribution économique territoriale (CET) se compose de

Plus en détail

La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE)

La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) Publié le 17 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 17 août 2017 Principes et champ d application FICHE PRATIQUE Principes La CFE touche toutes les sociétés

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN E-6-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN E-6-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN 2011 6 E-6-11 CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE. PLAFONNEMENT EN FONCTION DE LA VALEUR AJOUTEE. (C.G.I., art. 1647 B sexies ) NOR : ECE

Plus en détail

Comment calculer la contribution économique territoriale?

Comment calculer la contribution économique territoriale? www.limousinentreprise.fr / Comment calculer la contribution économique territoriale? Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 09/04/2014 La Cotisation foncière des entreprises

Plus en détail

Réforme de la Taxe Professionnelle : Création de la Contribution Economique Territoriale (C.E.T.) Club Industrie 29 juin 2010

Réforme de la Taxe Professionnelle : Création de la Contribution Economique Territoriale (C.E.T.) Club Industrie 29 juin 2010 Réforme de la Taxe : Création de la Contribution Economique Territoriale (C.E.T.) Club Industrie 29 juin 2010 Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire 1 Rappel : La taxe professionnelle

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2010/04 Du 11/03/2010. FISCAL : La réforme de la TP SOCIAL : Les chèques-vacances

NOTE D INFORMATION 2010/04 Du 11/03/2010. FISCAL : La réforme de la TP SOCIAL : Les chèques-vacances NOTE D INFORMATION 2010/04 Du 11/03/2010 FISCAL : La réforme de la TP SOCIAL : Les chèques-vacances I Les chèques vacances A- Rappel des nouvelles règles 1) La loi du 22 juillet 2009 a supprimé la condition

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. 2 e E X E M P L A I R E D E S T I N É A L A D M I N I S T R A T I O N D.G.I. N 2033-A (2003) SARL HELIOS SERVICES

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. 2 e E X E M P L A I R E D E S T I N É A L A D M I N I S T R A T I O N D.G.I. N 2033-A (2003) SARL HELIOS SERVICES Numéro SIRET* N 0956 05 Formulaire obligatoire (article 0 septies A bis du Code général des impôts) ➀ Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise BILAN SIMPLIFIÉ D.G.I. N 0-A (00) 5 0 0 0 0 5 Code

Plus en détail

Petit déjeuner de l entreprise REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE. 29 Novembre 2011

Petit déjeuner de l entreprise REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE. 29 Novembre 2011 Petit déjeuner de l entreprise REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE 29 Novembre 2011 Réforme de la taxe professionnelle Présentation de la réforme Contenu de la réforme issue de la Loi de finances pour 2010

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

La réforme de la taxe professionnelle : état des lieux pour le secteur photovoltaïque après adoption de la loi de finances 2010

La réforme de la taxe professionnelle : état des lieux pour le secteur photovoltaïque après adoption de la loi de finances 2010 La réforme de la taxe professionnelle : état des lieux pour le secteur photovoltaïque après adoption de la loi de finances 2010 La taxe professionnelle aujourd hui La TP est due chaque année par toute

Plus en détail

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES N 1329-DEF-NOT N 51516 # 07 Direction Générale des Finances Publiques COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES 2016 NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DE LIQUIDATION ET DE RÉGULARISATION DE COTISATION

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

REFORME de la TAXE PROFESSIONNELLE REFORME TAXE PROFESSIONNELLE

REFORME de la TAXE PROFESSIONNELLE REFORME TAXE PROFESSIONNELLE REFORME de la TAXE PROFESSIONNELLE 1 Contrairement à ce que vous avez sans doute entendu, la Taxe Professionnelle ne disparaît pas tout à fait... La taxe professionnelle est remplacée dès 2010 par un nouvel

Plus en détail

ANNEXE À LA DÉCLARATION N 2035 TAXE PROFESSIONNELLE

ANNEXE À LA DÉCLARATION N 2035 TAXE PROFESSIONNELLE Formulaire obligatoire N 11700 * 11 ANNEXE À LA DÉCLARATION N 2035 TAXE PROFESSIONNELLE DÉTERMINATION DE LA VALEUR AJOUTÉE PRODUITE AU COURS DE L EXERCICE N 2035-E 2011 Si ce formulaire est déposé sans

Plus en détail

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers SOMMAIRE Les impôts locaux Fiche 1 Les taxes foncières... 4 Fiche 2 La taxe d habitation... 6 Fiche 3 La cotisation foncière des entreprises... 8 Fiche 4 La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises...

Plus en détail

LES PLUS-VALUES ET LES MOINS-VALUES PROFESSIONNELLES. Détermination des plus ou moins-values. Qualification de la plus-value et de la moinsvalue.

LES PLUS-VALUES ET LES MOINS-VALUES PROFESSIONNELLES. Détermination des plus ou moins-values. Qualification de la plus-value et de la moinsvalue. LES PLUS-VALUES ET LES MOINS-VALUES PROFESSIONNELLES Introduction Lors de la cession d une immobilisation inscrite à l actif d une entreprise (vente, donation, destruction, mise au rebut, ), cette dernière

Plus en détail

ANNEXE 17 - Détail des impôts et taxes

ANNEXE 17 - Détail des impôts et taxes ANNEXE 17 - Détail des impôts et taxes En phase de construction Taxe d'aménagement Redevance archéologie préventive Montant estimé Taxe de publicité foncière 125 Salaire du conservateur des hypothèques

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE 2010

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE 2010 N 14118*01 N 1332-CET-SD @internet-dgfip ( 2010 ) TIMBRE A DATE DU SERVICE DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE 2010 DEMANDE DE DÉGRÈVEMENT TRANSITOIRE ENTREPRISES

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 10 MAI E-4-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 10 MAI E-4-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 10 MAI 2011 6 E-4-11 CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE. DEGREVEMENT TRANSITOIRE (ARTICLE 2 DE LA LOI DE FINANCES POUR 2010). (C.G.I., art. 1647

Plus en détail

Taxe sur les salaires

Taxe sur les salaires Taxe sur les salaires Publié le 22 janvier 2013 - Dernière mise à jour le 27 février 2017 Redevables FICHE PRATIQUE Son redevables de la taxe sur les salaires, les employeurs établis en France, non soumis

Plus en détail

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 PROJET LOI DE FINANCES 2013 2 I. Fiscalité des entreprises Plafonnement de la déductibilité des intérêts d emprunt Modification du calcul de la quote-part de frais et charges

Plus en détail

Fiche version Fiche Version Juin Page 1

Fiche version Fiche Version Juin Page 1 Fiche Version 7.0.2.7 Juin 2011. Page 1 Les Evolutions... 3 Paiement du premier Acompte sur la CVAE 2011 Déclaration 1329-AC... 3 Informations :... 3 Mise en œuvre dans ibiza :... 5 Les Optimisations...

Plus en détail

La directive européenne 2008/08CE est transposée en droit français

La directive européenne 2008/08CE est transposée en droit français Lundi 8 mars 2010 Lundi 8 mars 2010 A compter du 1 er janvier 2010 La directive européenne 2008/08CE est transposée en droit français Article 56 de la directive : «Le lieu des prestations de services suivantes,

Plus en détail

Gestion f iscale Processus 3

Gestion f iscale Processus 3 Gestion f iscale Processus 3 Emmanuel Disle Agrégé d économie et gestion Jacques Saraf Agrégé d économie et gestion À jour au 1 er juin 2016 Dunod, 2016 11 rue Paul Bert, 92240 Malakoff www.dunod.com ISBN

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033-A-SD 2017

BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033-A-SD 2017 N 0956 9 Formulaire obligatoire (article 302 septies Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033-A-SD 207 SIRET Durée de l exercice en nombre de mois * Durée de l exercice

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033 A-SD 2016

BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033 A-SD 2016 N 0956 8 Formulaire obligatoire (article 302 septies Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033 A-SD 206 SIREN Durée de l exercice en nombre de mois * Durée de l exercice

Plus en détail

La fiscalité des médecins: BNC et SELARL

La fiscalité des médecins: BNC et SELARL La fiscalité des médecins: BNC et SELARL Publié le 30 novembre 2016 - Dernière mise à jour le 30 novembre 2016 FICHE PRATIQUE Les bénéfices non commerciaux Les médecins qui exercent leur activité dans

Plus en détail

Fiche technique particularités fiscales en Corse

Fiche technique particularités fiscales en Corse Fiche technique particularités fiscales en Corse Cette fiche de présentation et chacune des fiches techniques qui suivent ont été élaborées par la Direction des Services Fiscaux de Corse-du-sud pour être

Plus en détail

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES NOTICE

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES NOTICE cerfa N 51516*06 N 1329-DEF-NOT @internet-dgfip DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES 2015 NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DE LIQUIDATION ET DE RÉGULARISATION

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. 1 er EXEMPLAIRE DESTINÉ A L ADMINISTRATION D.G.I. N 2033-A (2007)

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. 1 er EXEMPLAIRE DESTINÉ A L ADMINISTRATION D.G.I. N 2033-A (2007) N 0956 09 Formulaire obligatoire (article 0 septies A bis du Code général des impôts) ➀ BILAN SIMPLIFIÉ D.G.I. N 0-A (00) Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise Numéro SIRET* Durée de l exercice

Plus en détail

DONNEES D'IDENTIFICATION

DONNEES D'IDENTIFICATION DONNEES D'IDENTIFICATION Tableau OG 00 Numéro de cabinet comptable dans un OGA Forme juridique Nom de la personne à contacter sur ce dossier au sein du cabinet IDENTIFICATION PERIODE Date de début exercice

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 JANVIER E-1-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 JANVIER E-1-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 JANVIER 2012 6 E-1-12 CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE. COTISATION FONCIERE DES ENTREPRISES. DEGREVEMENT TEMPORAIRE (ARTICLE 21 DE LA LOI

Plus en détail

B.O.I. N 59 DU 3 JUIN 2010 [BOI 6E-1-10 ]

B.O.I. N 59 DU 3 JUIN 2010 [BOI 6E-1-10 ] B.O.I. N 59 DU 3 JUIN 2010 [BOI 6E-1-10 ] Références du document 6E-1-10 Date du document 03/06/10 2. Charges à retenir pour le calcul de la valeur ajoutée a ) Les achats 29.Les achats s'entendent de l'ensemble

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre IR : Contribution sur les hauts revenus

NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre IR : Contribution sur les hauts revenus BO 5 l-2-12, instruction du 03/08/2012 NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre 2012 IR : Contribution sur les hauts revenus En résumé: - La contribution est due par les célibataires, veufs, séparés

Plus en détail

De la Taxe Professionnelle À la Contribution Économique Territoriale de la T.P. à la C.E.T.

De la Taxe Professionnelle À la Contribution Économique Territoriale de la T.P. à la C.E.T. La Suppression de la Taxe Professionnelle De la Taxe Professionnelle À la Contribution Économique Territoriale de la T.P. à la C.E.T. - 1 - La Suppression de la Taxe Professionnelle LA CHAMBRE DE MÉTIERS

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033-A-SD 2017

BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033-A-SD 2017 N 0956 9 Formulaire obligatoire (article 302 septies Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033-A-SD 207 SIRET Durée de l exercice en nombre de mois * Durée de l exercice

Plus en détail

Table des matières PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9

Table des matières PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9 Table des matières LISTE DES ABRÉVIATIONS... 7 INTRODUCTION... 9 PARTIE I ÉLÉMENTS DE LA THÉORIE GÉNÉRALE DE L IMPÔT CHAPITRE I : LA NOTION D IMPÔT... 13 SECTION 1 : LA DÉFINITION JURIDIQUE DE L'IMPÔT...

Plus en détail

OG DONNEES GENERALES 2010

OG DONNEES GENERALES 2010 OG DONNEES GENERALES 2010 OG00 DONNEES D IDENTIFICATION Libellés Réponse IDENTIFICATION DU DOSSIER COMPTABLE Forme juridique (1) Nom de la personne à contacter sur ce dossier au sein du cabinet PERIODE

Plus en détail

Le compte de résultat

Le compte de résultat Le compte de résultat Le compte de résultat décrit l activité de l entreprise au cours d un exercice. Il est à la fois : un document comptable obligatoire ; un outil d analyse de l activité, de la performance

Plus en détail

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES N 1329-AC-NOT N 51533 # 07 Direction Générale des Finances Publiques COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES 2017 NOTICE POUR REMPLIR LE RELEVÉ D'ACOMPTE 1329-AC DE COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE

Plus en détail

Association CYBER ACTEURS

Association CYBER ACTEURS 152 RUE FERNAND PELLOUTIER Exercice clos le 31/12/2010 Activité principale de l'entreprise : Autres organis; fonctionnant par adhésion volontai 9 ALLEE DERVENN 02 98 10 23 23 Page : 1 BILAN ACTIF ACTIF

Plus en détail

1 CFE, CVAE et IFER CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE. Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER)

1 CFE, CVAE et IFER CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE. Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER) 1 CFE, CVAE et IFER De la taxe professionnelle à la CET Réforme entrée en vigueur le 1 er janvier 2010... 1 Cotisation foncière des entreprises (CFE)... 2 Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 L-2-01 N 117 du 29 JUIN 2001 4 F.E. / 16 INSTRUCTION DU 20 JUIN 2001 TAXES DIVERSES DUES PAR LES ENTREPRISES. PRELEVEMENT EXCEPTIONNEL SUR LA

Plus en détail

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale NEWSLETTER 1 er SEPTEMBRE 2017 Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale Introduction Le projet de loi de finances pour 2018 sera officiellement présenté en conseil des ministres le 27

Plus en détail

cerfa N 1329-AC-NOT-SD N 51533*04

cerfa N 1329-AC-NOT-SD N 51533*04 cerfa N 1329-AC-NOT-SD N 51533*04 @internet-dgfip DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES 2014 NOTICE POUR REMPLIR LE RELEVÉ D'ACOMPTE 1329-AC DE COTISATION

Plus en détail

Relevé d'acompte impôt sur les sociétés et contributions assimilées Mars 2013

Relevé d'acompte impôt sur les sociétés et contributions assimilées Mars 2013 Relevé d'acompte impôt sur les sociétés et contributions assimilées Mars 2013 Relevé d'acompte - Impôt sur les sociétés et contributions assimilées 2 Acompte d'impôt sur les sociétés Imposition forfaitaire

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 69 rue Louise Michel BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Page - Bilan actif-passif 1 et 2 - Compte de résultat 3 et 4 - Détail bilan 5 et 6 - Détail Compte de résultat 7 - Annexe 8 à 10 28 Rue du Carrousel Parc

Plus en détail

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES Déclaration N 1330-CVAE Lorsque les entreprises réalisent un chiffre d'affaires HT supérieur à 152 500 elles sont assujetties à la CVAE et soumises à l obligation de dépôt de la déclaration n 1330-CVAE.

Plus en détail

Rapport financier 2014

Rapport financier 2014 Rapport financier 2014 Assemblée Générale 15 avril 2015 Salle de réunion de la Communauté de communes de la vallée de l'avance La Bâtie Neuve Union départementale de l économie sociale et solidaire des

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale?

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? Le 8 octobre 2013 Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? 1. Fiscalité des entreprises Le Projet de Loi de Finances 2014 («PLF 2014»), présenté lors du Conseil des ministres du

Plus en détail

SAS DIGITAL GRENOBLE. Plaquette

SAS DIGITAL GRENOBLE. Plaquette Plaquette 31/12/2015 Bilan actif SAS DIGITAL GRENOBLE N SIRET : Au : Actif immobilisé Actif circulant incorporelles corporelles financières (2) Stocks Actif Capital souscrit non appelé Frais d établissement

Plus en détail

Micro-entreprises, PME et grandes entreprises : quelle définition?

Micro-entreprises, PME et grandes entreprises : quelle définition? Micro-entreprises, PME et grandes entreprises : quelle définition? Publié le 21 septembre 2015 - Dernière mise à jour le 27 septembre 2017 Classification pour les statistiques de l'insee FICHE PRATIQUE

Plus en détail

Mesures fiscales du pacte de responsabilité et de solidarité

Mesures fiscales du pacte de responsabilité et de solidarité Mesures fiscales du pacte de responsabilité et de solidarité 1 Réduction exceptionnelle d IR en faveur des ménages modestes... 2 2 Allègement de la C3S... 3 3 Prorogation d un an de la contribution exceptionnelle

Plus en détail

VOLET 1 LE REMPLACEMENT DE LA TAXE PROFESSIONNELLE PAR LA CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE (CET)

VOLET 1 LE REMPLACEMENT DE LA TAXE PROFESSIONNELLE PAR LA CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE (CET) Département Finances 16 novembre 2009 LES PROPOSITIONS DE LA COMMISSION DES FINANCES DU SÉNAT, ISSUES DE SA RÉUNION DU 12 NOVEMBRE 2009, RELATIVES À LA RÉFORME DE LA RÉFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

SYNDICAT CFTC AIRBUS 316 ROUTE DE BAYONNE USINE LOUIS BREGUET BAT A TOULOUSE CEDEX 9

SYNDICAT CFTC AIRBUS 316 ROUTE DE BAYONNE USINE LOUIS BREGUET BAT A TOULOUSE CEDEX 9 316 ROUTE DE BAYONNE USINE LOUIS BREGUET BAT A01 Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : SYNDICAT PROFESSIONNEL Nous vous présentons

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2006 (Dispositions fiscales)

Loi de finances rectificative pour 2006 (Dispositions fiscales) Loi de finances rectificative pour 2006 (Dispositions fiscales) Loi n 25-2006 du 19 juillet 2006 Art.2.- Pour compter du 1 er janvier 2006, les dispositions des articles 102 et 185 du Code Général des

Plus en détail

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial.

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial. DIRECTION DE LA LÉGISLATION FISCALE SOUS-DIRECTION E - BUREAU E 2 TELEDOC 568 : C. Thébault : 89.223 : 89.690 N : 2006000771 FE 12/2006 PARIS, LE LA FISCALITE EN ALLEMAGNE I - L imposition des personnes

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LEXIQUE A Abattement : Somme forfaitaire qui est déduite des revenus. Par exemple, les personnes âgées de plus de 65 ans ou invalides sous certaines conditions bénéficient d un abattement de 2 266

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 AVRIL E-3-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 AVRIL E-3-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 AVRIL 2011 6 E-3-11 COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES. DECLARATION DES SALARIES. (C.G.I., art. 1586 octies) NOR :ECE L 11 10012

Plus en détail

La taxe d'apprentissage

La taxe d'apprentissage La taxe d'apprentissage Publié le 31 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 09 février 2017 Bénéficiaires FICHE PRATIQUE La taxe d apprentissage (TA) et la CSA ont pour objectif de financer les premières

Plus en détail

UE 4 : Droit fiscal. Le régime du réel simplifié. Détermination du solde. Crédit de TVA

UE 4 : Droit fiscal. Le régime du réel simplifié. Détermination du solde. Crédit de TVA UE 4 : Droit fiscal Le régime du réel simplifié Changement depuis le 1er janvier 2015 : La TVA est payée par 2 acomptes semestriels (contre 4 acomptes trimestriels auparavant) calculés à partir de la TVA

Plus en détail

Participation des employeurs à l effort de construction Mars 2017

Participation des employeurs à l effort de construction Mars 2017 Participation des employeurs à l effort de construction Mars 2017 Participation des employeurs à l effort de construction Sommaire 2 SOMMAIRE : Présentation 3 Modalités de l investissement 4-5 Comptabilisation

Plus en détail

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES NOTICE

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES NOTICE N 1329-DEF-NOT cerfa N 51516#01 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES NOTICE POUR REMPLIR LA DECLARATION DE LIQUIDATION ET DE REGULARISATION DE COTISATION

Plus en détail

QUE SIGNIFIE L'IS? I Impôt. S Société

QUE SIGNIFIE L'IS? I Impôt. S Société LA FISCALITÉ L IS - QUE SIGNIFIE L'IS? I Impôt S Société LES TYPES DE SOCIETE? S Société Personne Physique Entreprise Individuelle; Société en Nom Collectif; Société en Commandite Simple; Personne Morale

Plus en détail

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is?

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Publié le 23 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 25 février 2017 Les principes FICHE PRATIQUE Les revenus des particuliers sont soumis à l impôt sur le revenu. Les

Plus en détail

Référence : Titre : Inf-Gén CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE Date :

Référence : Titre : Inf-Gén CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE Date : Titre : Référence : CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE Date : Inf-Gén 10 006 03.2010 L article 2 de la loi de finances pour 2010 supprime la taxe professionnelle et institue une contribution économique

Plus en détail

Code général des impôts

Code général des impôts Code général des impôts Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt Deuxième Partie : Impositions perçues au profit des collectivités locales et de divers organismes Titre II : Impositions départementales

Plus en détail

La déclaration et le paiement de la TVA

La déclaration et le paiement de la TVA La déclaration et le paiement de la TVA Publié le 29 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 13 février 2017 Les règles générales de déclaration de TVA FICHE PRATIQUE Déclaration et règlement de la TVA

Plus en détail

FEDERATION DES ENTREPRISES DE PROPRETE 34 Bd Maxime GORKI

FEDERATION DES ENTREPRISES DE PROPRETE 34 Bd Maxime GORKI 34 Bd Maxime GORKI Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 31/12/2012 Activité principale de l'entreprise : FEDERATION D'ENTREPRISES Nous vous présentons ci-après le dossier financier

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESE AU 31 DECEMBRE 2011

ETATS DE SYNTHESE AU 31 DECEMBRE 2011 BILAN ACTIF BILAN PASSIF COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES ( hors taxes) COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES ( hors taxes) ETATS DE SYNTHESE ETAT DES SOLDES DE GESTION (E.S.G.) ETAT A1 : PRINCIPALES METHODES D'EVALUATION

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 P-2-04 N 69 du 19 AVRIL 2004 TAXE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES METIERS DE LA REPARATION DE L AUTOMOBILE, DU

Plus en détail

La Contribution Economique Territoriale

La Contribution Economique Territoriale Bernard Lelarge Président du Conseil régional de l Ordre des experts-comptables Paris Ile-de-France Joseph Zorgniotti Président du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables La Contribution Economique

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. 1 er EXEMPLAIRE DESTINÉ A L ADMINISTRATION. DGFiP N 2033-A 2011

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. 1 er EXEMPLAIRE DESTINÉ A L ADMINISTRATION. DGFiP N 2033-A 2011 Numéro SIRET* N 10956 13 Formulaire obligatoire (article 30 septies A bis du Code général des impôts) ➀ Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise Durée de l exercice en nombre de mois* BILAN

Plus en détail

QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI?

QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI? INVESTMENT MANAGEMENT QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI? Les dispositions suivantes résument les conséquences fiscales applicables aux associés de sociétés civiles de placement immobilier SCPI et ne sont

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2016 au 31/12/2016

COMPTES ANNUELS du 01/01/2016 au 31/12/2016 52 Rue d'odin CS 40900 COMPTES ANNUELS du 01/01/2016 au 31/12/2016 Bilan actifpassif Soldes intermédiaires de gestion Compte de résultat Détail des comptes bilan actif passif Détail Compte de résultat

Plus en détail

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style Revenus de la location et détention immobilière Click to edit Master subtitle style Point de cours: Revenus fonciers Les revenus fonciers sont les revenus que le contribuable tire de la location nue d

Plus en détail

La TF sur les propriétés bâties profite aux communes, intercommunalités, et départements.

La TF sur les propriétés bâties profite aux communes, intercommunalités, et départements. La taxe foncière Publié le 30 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 26 février 2017 FICHE PRATIQUE La taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) Bénéficiaires La TF sur les propriétés bâties profite

Plus en détail

FASCICULE DE RÉSULTATS SECTORIELS Méthodologie

FASCICULE DE RÉSULTATS SECTORIELS Méthodologie FASCICULE DE RÉSULTATS SECTORIELS Méthodologie 1- Données sources Chaque fascicule présente les résultats d'un ensemble d'unités légales soumises à l'impôt sur les sociétés. L'unité statistique est l'unité

Plus en détail

I. Fiscalité des entreprises

I. Fiscalité des entreprises NOTE D INFORMATION 2013/24 du 28 novembre 2013 FISCAL : Projets : Loi de finances rectificative pour 2013 Adopté en Conseil des ministres le 13 novembre, le projet de loi de finances rectificative pour

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 59 DU 3 JUIN 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 6 E-2-10 INSTRUCTION DU 25 MAI 2010 COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES. DECLARATION DES SALARIES.

Plus en détail

politique économique. élément. compétitivité

politique économique. élément. compétitivité L impôt, instrument d exécution de la politique économique. La compétitivité fiscale, attractif de l activité économique. élément 1 Présentation du système fiscal Algérien : Un système fiscal déclaratif

Plus en détail

PROJET DE BILAN au 31/12/2016

PROJET DE BILAN au 31/12/2016 DOMAINE ESCAPAT 1116 VILLENEUVE MINERVOIS PROJET DE BILAN au 31/12/216 Bilan actifpassif Soldes intermédiaires de gestion Compte de résultat Détail des comptes bilan actif passif Détail Soldes intermédiaires

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2015-2016 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MODALITÉS DE CALCUL ET D'IMPOSITION À LA TAXE SUR LES SALAIRES

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MODALITÉS DE CALCUL ET D'IMPOSITION À LA TAXE SUR LES SALAIRES MODALITÉS DE CALCUL ET D'IMPOSITION À LA TAXE SUR LES SALAIRES La taxe sur les salaires Introduction La taxe sur les salaires est due par les employeurs qui ne sont pas soumis à la TVA sur la totalité

Plus en détail

VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA

VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA BORDEREAU DE RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA Code adhérent : Nom et prénom / Raison Sociale : 0GID00 Informations Identification

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/07/2013 au 30/06/2014

COMPTES ANNUELS du 01/07/2013 au 30/06/2014 48 BD DE LA MARNE COMPTES ANNUELS du 01/07/2013 au 30/06/2014 - Attestation des comptes 1 COMPTES ANNUELS Pages - Bilan actif-passif 2 et 3 - Compte de résultat 4 et 5 - Annexe 6 à 12 6 Bd Georges CLEMENCEAU

Plus en détail

Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques

Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques Les intérêts servis aux associés ou actionnaires personnes physiques à raison des sommes qu ils

Plus en détail

CFA 116. Les Etats Financiers

CFA 116. Les Etats Financiers CFA 116 Les Etats Financiers FOAD CORRIGES DES EXERCICES D APPLICATION Bernard Dupé Page : 1 SOMMAIRE Pages : Cas Gleizal 3, 4, 5 et 6 Cas Tricallou 7 et 8 Cas Astorg 9, 10 et 11 Cas Perrin 12 et 13 Cas

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT

COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT Faits marquants de l'exercice L'équipe salariée s'est stabilisée en nombre, cependant nous avons vécu le remplacement d'audrey Boursicot par Lucie Sourice au poste

Plus en détail

Comptes annuels FONDS DE DOTATION SHENNONG ET AVICENNE. 9 rue Ernest CRESSON PARIS. Exercice clos le : 31 DECEMBRE 2014 APE : SIRET :

Comptes annuels FONDS DE DOTATION SHENNONG ET AVICENNE. 9 rue Ernest CRESSON PARIS. Exercice clos le : 31 DECEMBRE 2014 APE : SIRET : Comptes annuels FONDS DE DOTATION SHENNONG ET AVICENNE 9 rue Ernest CRESSON Exercice clos le : 31 DECEMBRE 2014 APE : SIRET : 44 Rue Paul Valéry Tel: 0158442066 75116 PARIS Fax: 0145019269 9 rue Ernest

Plus en détail

1. L imposition des résultats

1. L imposition des résultats 1. L imposition des résultats de l entreprise ÿ Rappels de cours L entreprise ainsi nommée correspond à l entité économique. Il peut s agir d une entreprise individuelle comme d une société. L activité

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) S ommaire Présentation 5 Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Thème 1 La TVA : principes, champ d application, territorialité 15 Exercice 1 Opérations imposables à la TVA 15 Exercice 2 Territorialité

Plus en détail

Guide méthodologique Plus-values réalisées à compter du 1 er janvier 2006 en cas de transmission d entreprise quel régime d exonération?

Guide méthodologique Plus-values réalisées à compter du 1 er janvier 2006 en cas de transmission d entreprise quel régime d exonération? Guide méthodologique Plus-values réalisées à compter du 1 er janvier 2006 en cas de transmission d entreprise quel régime d exonération? Remarque préliminaire L exonération applicable aux PME soumise à

Plus en détail

CORRIGÉ DU DEVOIR D0188

CORRIGÉ DU DEVOIR D0188 CORRIGÉ DU DEVOIR D0188 Exercice 1 Documents de synthèse. Question 1. Présenter le bilan de la SA METALLAX au 31/12/N. Brut Amort. Depr. Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012 4 Rue Camelinat COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012 Page - Bilan actif-passif 1 et 2 - Compte de résultat 3 et 4 - Détail bilan 5 et 6 - Détail Compte de résultat 7 et 8 - Annexe 9 et 10 Page : 1 BILAN

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31/12/2006

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31/12/2006 Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31/12/2006 Ce rapport contient 9 pages Annexe des comptes annuels. 1 Table des matières I FAITS CARACTERISTIQUES DE L EXERCICE Principes comptables et méthodes

Plus en détail