Option Mécaniques respiratoires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Option Mécaniques respiratoires"

Transcription

1 ADDENDA Option Mécaniques respiratoires Introduction Applications L option Mécaniques respiratoires (RM) du ventilateur 840 offre des manœuvres respiratoires guidées, dont Force inspiratoire négative (NIF), Pression d occlusion (P 0.1 ) et Capacité vitale (CV), ainsi que des calculs automatiques de fonction et de performance pulmonaires, comme Compliance et Résistance dynamiques, Débit de pointe expiratoire, Débit en fin d expiration et Débit spontané maximum. Les informations de Mécaniques respiratoires permettent aux cliniciens d évaluer les performances et l état des poumons, et aident à déterminer si le patient est prêt à être sevré du ventilateur. Présentation Manœuvres de Mécaniques respiratoires Les manœuvres de RM peuvent être effectuées dans tous les modes respiratoires, à l exception du BiLevel, et ne sont pas disponibles dans les conditions suivantes : Ventilation d apnée VPC de sécurité Ventilation en état d occlusion (VEO) Ventilation non invasive (NIV) Lorsque le type de circuit est Nouveau-né Lorsque toute autre manœuvre de RM a déjà été réalisée pendant le même cycle respiratoire L IGU affiche également toute demande RM, en faisant la distinction entre des demandes qui sont acceptées ou rejetées et toute manœuvre de RM qui a commencé, s est terminée ou a été annulée Rév. A (10/07) Option Mécaniques respiratoires 1

2 Lorsqu une manœuvre de RM est sélectionnée, une fenêtre d information de l IGU s ouvre, affichant le nom de la manœuvre, la marche à suivre et les commandes, ainsi que les résultats récemment calculés. Toute manœuvre de RM est automatiquement annulée si l une des alarmes suivantes se déclenche : 1Alarme P POINTE 1Alarme P VENT 1V TI SPONT, 1V TI CONT, 1V TI Manœuvre de force inspiratoire négative (NIF) La manœuvre de force inspiratoire négative (NIF) est une manœuvre guidée durant laquelle le patient est invité à prendre une inspiration maximum contre une voie respiratoire bouchée (les valves inspiratoire et expiratoire sont entièrement fermées). Une manœuvre NIF est annulée si : Une déconnexion est détectée Une occlusion est détectée VSO est détecté Une apnée est détectée Les communications avec l IGU sont perdues La manœuvre est active depuis 30 secondes L alarme Inspiration trop longue est déclenchée Lorsqu une manoeuvre NIF est activée, une seule courbe Pression- Temps s affiche automatiquement. Cet écran s affiche tant que l écran reste bloqué. Au cours d une manœuvre NIF, la pression du circuit s affiche sur l écran de courbes et est régulièrement mise à jour, produisant un affichage en temps réel. Lorsqu une manoeuvre NIF active se termine avec succès, le résultat NIF calculé s affiche sur l écran de courbes et sur l écran de la manoeuvre. La valeur NIF affichée représente la pression négative maximum depuis PEP. Option Mécaniques respiratoires Rév. A (10/07) 2

3 Lorsqu une manœuvre NIF se termine, un cycle de restauration de la PEP est administré au patient, puis une ventilation normale reprend. Manœuvre P 0.1 (Pression d occlusion) P 0.1 est la pression négative des voies respiratoires (évolution de pression delta) générée pendant les 100 premières ms d une inspiration bouchée. Il s agit d une estimation de la transmission neuromusculaire de la respiration. Lorsqu une manoeuvre P 0.1 se termine avec succès, la pression des voies respiratoires calculée s affiche sur l écran de courbes et sur l écran de la manoeuvre. La manœuvre A P 0.1 est annulée si la manœuvre est demandée depuis 7 secondes. Lorsque la manœuvre P 0.1 se termine normalement ou anormalement, le contrôle est abandonné au dernier programme de commande respiratoire actif. Manœuvre de capacité vitale (CV) La manœuvre de Capacité vitale (CV) est une manœuvre guidée durant laquelle le patient est invité à prendre une inspiration maximum (quels que soient les paramètres en vigueur) puis à expirer doucement et à fond. Lorsque la manœuvre de Capacité vitale devient active, le ventilateur 840 fournit une inspiration spontanée en réponse à l effort du patient (avec P SUPP = 0, la Pente d insufflation en % = 50 et E SENS = 25). Puis il permet un effort d expiration complet. Lorsqu une manoeuvre de Capacité vitale est demandée, une seule courbe Volume-Temps s affiche automatiquement. Cet écran s affiche tant que l écran reste bloqué. Une manœuvre de Capacité vitale est annulée si : Une déconnexion est détectée Une occlusion est détectée VSO est détecté Une apnée est détectée Les communications avec l IGU sont perdues Rév. A (10/07) Option Mécaniques respiratoires 3

4 La manœuvre est demandée depuis 5 secondes La manœuvre est active depuis 15 secondes L opérateur l interrompt Lorsqu une manœuvre CV active se termine avec succès, le volume expiratoire calculé s affiche sur l écran de courbes et sur l écran de la manœuvre. Le Tableau 1 décrit les manœuvres de RM et la plage, la résolution et la précision pour chacune. Tableau 1 : Données RM contrôlées Manœuvre Fonction Plage, résolution, précision NIF P 0.1 CV Mesure la force inspiratoire maximum contre une voie respiratoire bouchée. Mesure la pression générée pendant les 100 premières ms d inspiration contre une voie respiratoire bouchée. Mesure le volume pulmonaire maximum. Plage : -50 à 0 cmh 2 O 0,1 cmh 2 O NIF > -10 cmh 2 O 1 cmh 2 O pour NIF -10 cmh 2 O Précision : ± (2 + 4 % de la mesure) cmh 2 O pour des débits de < 60 l/min Plage : -20 à 0 cmh 2 O 0,1 cmh 2 O pour P 0.1 > -10 cmh 2 O 1 cmh 2 O pour P cmh 2 O Précision : ± (2 + 4 % de la mesure) cmh 2 O Plage : 0 à ml 0,1 ml pour 0 à 9,9 ml 1 ml pour 10 à ml Précision : Pour T I < 600 ms : ± [10 + (10 % x 600/T E ms de paramètre)] ml Pour T I > 600 ms : ± [10 + (10 % de paramètre)] ml où T E = temps d expiration de 90 % du volume. Option Mécaniques respiratoires Rév. A (10/07) 4

5 Accès et utilisation Lorsqu une manoeuvre NIF, P 0.1 ou CV est demandée, une seule courbe Pression-Temps ou Volume-Temps s affiche dans la zone des ondes de l écran Données du patient. La mise à l échelle est adaptée à la manoeuvre demandée. A l issue d une manœuvre complète, la courbe est gelée et la valeur mesurée pour la manœuvre s affiche au-dessus de la courbe affichée. Pour accéder aux options RM et les utiliser : 1. Sur l écran inférieur de l IGU, appuyer sur la touche AUTRES ECRANS pour accéder aux options RM, Figure 1. Figure 1. Accès aux options RM 2. Appuyer sur la touche correspondante pour sélectionner la manœuvre RM souhaitée (NIF, P 0.1 ou CV) Rév. A (10/07) Option Mécaniques respiratoires 5

6 Manœuvre NIF Option Mécaniques respiratoires Pour effectuer une manœuvre NIF : 1. Appuyer sur la touche Manœuvre NIF,. 2. Appuyer et maintenir enfoncée la touche DEMARRER, comme indiqué à l écran, Figure 2. Figure 2. Début d une manœuvre NIF 3. Pour achever la manœuvre, relâcher la touche DEMARRER. 4. Observer l affichage à l écran à l issue de la manœuvre NIF réussie, Figure 3. Option Mécaniques respiratoires Rév. A (10/07) 6

7 Figure 3. Affichage des résultats d une manœuvre NIF 5. Si vous voulez enregistrer les données pour les consulter ultérieurement, appuyer sur la touche ACCEPTER sur la droite de l écran, comme indiqué sur la Figure 4 (ou débuter une autre manoeuvre). Dans le cas contraire, appuyer sur REJETER. Si aucune de ces touches n est actionnée, les données sont enregistrées automatiquement. La zone d enregistrement des données affiche les trois derniers résultats de manœuvre acceptés. Figure 4. Accepter ou rejeter des données NIF Rév. A (10/07) Option Mécaniques respiratoires 7

8 Manœuvre P 0.1 Pour effectuer une manœuvre P Appuyer sur la touche Manœuvre P 0.1,. 2. Pour activer la manœuvre, appuyer et maintenir enfoncée la touche DEMARRER, comme indiqué à l écran, Figure 5. Figure 5. Début d une manœuvre P Une fois la manœuvre activée, le ventilateur attendra jusqu à sept secondes que le patient prenne une inspiration pour compléter la manœuvre. 4. Observer l affichage à l écran à l issue de la manœuvre P 0.1 réussie, Figure 6. Option Mécaniques respiratoires Rév. A (10/07) 8

9 Figure 6. Affichage des résultats d une manœuvre P Si vous voulez enregistrer les données pour les consulter ultérieurement, appuyer sur la touche ACCEPTER sur la droite de l écran, comme indiqué sur la Figure 7 (ou débuter une autre manoeuvre). Dans le cas contraire, appuyer sur REJETER. Si aucun de ces touches n est actionnée, les données sont enregistrées automatiquement. La zone d enregistrement des données affiche les trois derniers résultats de manœuvre acceptés. Figure 7. Accepter ou rejeter des données P Rév. A (10/07) Option Mécaniques respiratoires 9

10 Manœuvre CV Option Mécaniques respiratoires Pour effectuer une manœuvre CV : 1. appuyer sur la touche Manœuvre CV,. 2. Pour commencer la manœuvre, appuyer sur la touche DEMARRER, comme indiqué à l écran, Figure 8. Figure 8. Début d une manœuvre CV 3. Un effort inspiratoire maximum suivi d un effort expiratoire maximum terminera la manœuvre. 4. Observer l affichage à l écran à l issue de la manœuvre CV réussie, Figure 9. Option Mécaniques respiratoires Rév. A (10/07) 10

11 Figure 9. Affichage des résultats d une manœuvre CV 5. Si vous voulez enregistrer les données pour les consulter ultérieurement, appuyer sur la touche ACCEPTER sur la droite de l écran, comme indiqué sur la Figure 10 (ou débuter une autre manoeuvre). Dans le cas contraire, appuyer sur REJETER. La zone d enregistrement des données affiche les trois derniers résultats de manœuvre acceptés. Figure 10. Accepter ou rejeter des données CV Rév. A (10/07) Option Mécaniques respiratoires 11

12 Calculs de Mécaniques respiratoires Option Mécaniques respiratoires Les calculs de RM de la fonction et des performances pulmonaires s affichent automatiquement sur le sous-écran RM de l écran Autres données patient : Compliance dynamique (C DYN ) et Résistance dynamique (R DYN ) Débit spontané maximum Débit de pointe expiratoire Débit en fin d expiration 1. Pour accéder à des valeurs calculées, appuyer sur la touche AUTRES DONNEES PATIENT,. 2. Observer le sous-écran de données standards, comme indiqué sur la Figure 11. Figure 11. Sous-écran de données standards 3. Appuyer sur la touche Mécaniques respiratoires dans le coin inférieur droit du sous-écran, comme indiqué sur la Figure 11. Option Mécaniques respiratoires Rév. A (10/07) 12

13 4. Observer les valeurs de RM calculées, Figure 12. Figure 12. Ecran RM Autres données patient Rév. A (10/07) Option Mécaniques respiratoires 13

14 Discussion technique Calculs de Mécaniques respiratoires L option Mécaniques respiratoires calcule et affiche des indicateurs cliniques pouvant s avérer utiles dans l évaluation du potentiel d Auto-PEP, de la demande de débit, de l intégrité des voies respiratoires, de l impédance de la paroi de la cage thoracique et des poumons de l état pulmonaire actuel du patient. Les calculs de RM affichés sur le sous-écran RM de l écran Autres données patient sont : Compliance et Résistance dynamiques Débit de pointe expiratoire Débit en fin d expiration Ces calculs sont réalisés sur tout cycle qualifié (par ex., ils ne sont pas calculés en cours de Ventilation d apnée, d Occlusion grave ou de cycles de restauration de la PEP). Débit spontané maximum Cette valeur est calculée pour les inspirations spontanées uniquement. En plus des calculs ci-dessus, les calculs actuellement disponibles s affichent également sur les sous-écrans RM à mesure que les données deviennent disponibles. Ces programmes sont les suivants : Compliance statique (C STAT ) Résistance statique (R STAT ) PEP intrinsèque (PEP I ) Indice de respiration superficielle rapide (f/v T ) Se reporter au Manuel d utilisation et de référence technique du ventilateur 840 pour obtenir de plus amples informations concernant ces paramètres calculés. Option Mécaniques respiratoires Rév. A (10/07) 14

15 Caractéristiques générales applicables à l affichage des calculs de RM Lorsque aucun cycle spontané ne s est produit sur une période de plus de 2 minutes, les indicateurs de données patient RM spontanées ne s affichent pas sur le sous-écran RM. Ces indicateurs réapparaissent lorsque leur valeur est mise à jour (lorsque le cycle spontané suivant est mesuré). Lorsque aucun cycle contrôlé ne s est produit sur une période de plus de 2 minutes, les indicateurs de données patient RM contrôlées ne s affichent pas sur le sous-écran RM. Ces indicateurs réapparaissent lorsque leur valeur est mise à jour (lorsque le cycle contrôlé suivant est mesuré). Les calculs de Mécaniques respiratoires ne sont pas réalisés pas dans les conditions suivantes : Lorsque le type de ventilation est NIV Lorsque le mode est BILEVEL En cours de Ventilation d apnée, VEO, déconnexion ou VPC de sécurité En cas de perte des fonctions de surveillance des données du patient Compliance dynamique (C DYN ) et Résistance dynamique (R DYN ) NOTE: La présence d auto-pep peut affecter la précision des calculs R DYN et C DYN. RM estime la compliance et la résistance de la paroi de la cage thoracique et des poumons du patient. La mesure de C DYN et R DYN indique les caractéristiques d impédance des poumons, de la paroi de la cage thoracique et des voies aériennes. Toutes les modifications apportées à l une de ces valeurs peuvent révéler des modifications au niveau des propriétés élastiques des poumons et/ou de la paroi de la cage thoracique ou dans la capacité des voies aériennes à s adapter à un débit gazeux particulier Rév. A (10/07) Option Mécaniques respiratoires 15

16 La Compliance dynamique et la Résistance dynamique sont calculées uniquement pour les cycles contrôlés. Débit de pointe expiratoire (PEF) Le Débit de pointe expiratoire est le débit maximum observé en cours d expiration, à l exception des 100 premières ms de données. Le PEF peut servir d indicateur de voies aériennes bouchées. Débit en fin d expiration (EEF) Le Débit en fin d expiration est la vitesse du débit expiratoire qui se produit à la fin de l expiration et peut être utilisée pour déterminer si le temps expiratoire est adéquat pour empêcher le gaz d être piégé et la PEP intrinsèque. Le Débit en fin d expiration est calculé comme débit expiratoire se produisant à la fin de l intégration du débit en cours d expiration ou au début d un nouveau cycle. Débit spontané maximum (PSF) Le Débit spontané maximum est le débit inspiratoire maximum prélevé au cours d une inspiration spontanée. Il est un bon indicateur prévisionnel de respiration de Kussmaul imminente et aide le clinicien à régler le débit de pointe ou à choisir un niveau optimal d aide inspiratoire. Le Tableau 2 décrit les paramètres RM calculés et la plage, la résolution et la précision pour chacune. Option Mécaniques respiratoires Rév. A (10/07) 16

17 Tableau 2 : Données RM calculées Paramètre Fonction Plage, résolution, précision Compliance dynamique (C DYN ) Résistance dynamique (R DYN ) Débit de pointe expiratoire (PEF) Débit en fin d expiration (EEF) Estime les propriétés élastiques des poumons, de la paroi de la cage thoracique et des voies aériennes. En se basant sur l algorithme d estimation des moindres carrés. Estime les caractéristiques de résistance des poumons, de la paroi de la cage thoracique et des voies aériennes. En se basant sur l algorithme d estimation des moindres carrés. Estime le débit expiré maximum. Estime le débit expiratoire à la fin de l expiration. Plage : 0 à 200 ml/cmh 2 O 0,1 ml/cmh 2 O pour C DYN < 10 ml/cmh 2 O 1 ml/cmh 2 O pour C DYN 10 ml/cmh 2 O Précision : ± ( % de valeur mesurée) ml/cmh 2 O Plage : 0 à 100 cmh 2 O/l/s 0,1 cmh 2 O/l/s pour R DYN < 10 cmh 2 O/l/s 1 cmh 2 O/l/s pour R DYN 10 cmh 2 O/l/s Précision : ± ( % de la valeur mesurée) cmh 2 O/l/s Plage : 0 à 150 l/min 0,1 l/min pour PEF < 20 l/min 1 l/min pour PEF 20 l/min Précision : ± (0, % de la valeur réelle) Plage : 0 à 150 l/min 0,1 l/min pour EEF < 20 l/min 1 l/min pour EEF 20 l/min Précision : ± (0, % de la valeur réelle) Rév. A (10/07) Option Mécaniques respiratoires 17

18 Tableau 2 : Données RM calculées (suite) Paramètre Fonction Plage, résolution, précision Compliance statique (C STAT ) Résistance statique (R STAT ) PEP intrinsèque (PEP I ) Débit spontané maximum (PSF) Indice de respiration superficielle rapide (f/v T ) Estime l élasticité des poumons du patient. En se basant sur la manœuvre d occlusion. Estime la restriction des voies aériennes du patient. En se basant sur la manœuvre d occlusion. Estime la pression supérieure à PEP à la fin de l expiration. Estime le débit inspiratoire maximum en cours de respiration spontanée. Estime le rapport entre le débit respiratoire et les mesures de volume inspiré. Plage : 0 à 500 ml/cmh 2 O 0,1 ml/cmh 2 O pour 0 à 9,9 ml/cmh 2 O 1 ml/cmh 2 O pour 10 à 500 ml/cmh 2 O Précision : ± ( % de la valeur réelle) ml/cmh 2 O pour 1 à 100 ml/cmh 2 O Plage : 0 à 500 cmh 2 O/l/s 0,1 cmh 2 O/l/s pour 0 à 9,9 cmh 2 O/l/s 1 cmh 2 O/l/s pour 10 à 500 cmh 2 O/l/s Précision : ± ( % de la valeur réelle) cmh 2 O/l/s (Ne s applique pas si C STAT < 5 ml/cmh 2 O ou V MAX < 20 l/min) Plage : -20,0 à 130 cmh 2 O 0,1 cmh 2 O pour -20,0 à 9,9 cmh 2 O 1 cmh 2 O pour 10 à 130 cmh 2 O Précision : non applicable Plage : 0 à 200 l/min 0,1 l/min pour PSF < 20 l/min 1 pour PSF 20 l/min Précision : ± (0, % de la valeur réelle) Plage : 0,0 à 600 1/min-l 0,1 pour f/v T < 10 1/min-l 1 pour f/v T 10 1/min-l Précision : non applicable Option Mécaniques respiratoires Rév. A (10/07) 18

Ventilateurs Série 800

Ventilateurs Série 800 1 Option BiLevel/ Ventilateurs Série 800 Introduction L option BiLevel (Figure 1) pour les ventilateurs Série 800 est un mode mixte de ventilation qui combine les attributs de la ventilation contrôlée

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Dr Guillaume Carteaux Réanimation médicale, Groupe de recherche CARMAS Hôpitaux universitaires Henri Mondor guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr Objectifs Comprendre les

Plus en détail

Addenda au manuel de l opérateur

Addenda au manuel de l opérateur Option PAV+ Introduction L option logicielle Proportional Assist * Ventilation Plus (PAV *+) pour le ventilateur 840 inclut un nouveau type de cycle de ventilation spontanée (PA), ajoute un dispositif

Plus en détail

Addenda au manuel de l opérateur

Addenda au manuel de l opérateur Option NeoMode Introduction Ces addenda expliquent comment utiliser l option logicielle NeoMode sur le ventilateur Puritan Bennett 840. Voir le Manuel d utilisation et de référence technique du ventilateur

Plus en détail

- Ventilation contrôlée - Ventilation assistée contrôlée - Ventilation aide inspiratoire - Ventilation en pression contrôlée

- Ventilation contrôlée - Ventilation assistée contrôlée - Ventilation aide inspiratoire - Ventilation en pression contrôlée Principaux modes ventilatoires - Ventilation contrôlée - Ventilation assistée contrôlée - Ventilation aide inspiratoire - Ventilation en pression contrôlée La ventilation spontanée automatique 20 C 0 à

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Guillaume CARTEAUX Service de Réanimation Médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr DES de pneumologie 05-04-2013 Ventilateurs

Plus en détail

Les bases de la ventilation mécanique

Les bases de la ventilation mécanique Les bases de la ventilation mécanique JM Constantin, M.D. Ph.D. GRED CNRS 6293 INSERM U1103 Département de Médecine Périopératoire Responsable des Réanimations CHU Clermont-Ferrand ventilation mécanique

Plus en détail

RESPIRATION EN PLONGEE

RESPIRATION EN PLONGEE RESPIRATION EN PLONGEE PLAN Dr B LEMMENS 1. PHYSIOLOGIE NORMOBARIQUE 2. MODIFICATION EN HYPERBARIE 3. CONSEQUENCES SUR LE PLONGEUR PHYSIOLOGIE EN NORMOBARIE L INSPIRATION Phénomène actif par contraction

Plus en détail

Addenda au manuel de l opérateur

Addenda au manuel de l opérateur Améliorations logicielles Table des matières Introduction.............................................. 3 Mise à jour des plages de circuit patient......................... 5 Sélection du type de circuit

Plus en détail

Option NeoMode. Introduction. Usage prévu. Description SUPPLÉMENT

Option NeoMode. Introduction. Usage prévu. Description SUPPLÉMENT SUPPLÉMENT Option NeoMode Introduction Usage prévu Description Ce supplément vous explique comment utiliser l'option logicielle NeoMode sur le ventilateur Puritan Bennett 840. Pour plus d'informations

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE Principes généraux Jérôme CUNY 29 mai 2015 Collège Régional de Médecine d Urgence Nord-Pas-de-Calais Ventilation Mécanique Prise en charge du Travail inspiratoire du patient AMELIORATION

Plus en détail

Mécanique ventilatoire

Mécanique ventilatoire Mécanique ventilatoire A Introduction : La mécanique ventilatoire correspond à l étude de l ensemble des éléments ou phénomènes qui vont permettre ou s opposer au renouvellement de l air alvéolaire, elle

Plus en détail

CONTRÔLE DE FONCTIONNEMENT

CONTRÔLE DE FONCTIONNEMENT Centre Hospitalier de Mulhouse PROCEDURE N 02_005CF_PMR_SV300 Equipement : Ventilateur de Réanimation Référence : Servo Ventilator 300/300A Elaborée par Sylvain Patrice KANGNI CONTRÔLE DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

La ventilation non invasive: «savoir les régler, souffler ne suffit pas!»

La ventilation non invasive: «savoir les régler, souffler ne suffit pas!» La ventilation non invasive: «savoir les régler, souffler ne suffit pas!» Alain.palot@ap-hm.fr Benjamin.coiffard@ap-hm.fr Quel ventilateur? Niveau 1 Ventilateurs sans batterie < 8 h BPCO SOH Déformation

Plus en détail

- Appuyer simultanément sur les touches + ET afin de lancer la procédure de déverrouillage (passage en mode «Clinique») Je navigue dans le menu...

- Appuyer simultanément sur les touches + ET afin de lancer la procédure de déverrouillage (passage en mode «Clinique») Je navigue dans le menu... Je déverrouille / Je verrouille... - Allumer le Vivo 50 en appuyant sur le bouton marche/arrêt situé sur le côté - Appuyer simultanément sur les touches + ET afin de lancer la procédure de déverrouillage

Plus en détail

HAMILTON-C2. Caractéristiques techniques HAMILTON-C2

HAMILTON-C2. Caractéristiques techniques HAMILTON-C2 HAMILTON-C2 HAMILTON-C2 Caractéristiques techniques Le ventilateur mécanique HAMILTON-C2 est une solution de ventilation universelle adaptée à tous les groupes de patients. Comme le HAMILTON-C2 est compact,

Plus en détail

VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016

VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016 VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016 Plan La mise en place Les modes Les réglages Les problèmes rencontrés

Plus en détail

2

2 VENTILATION MECANIQUE : TECHNIQUES UTILISEES A DOMICILE F.Viau Département de pneumologie Centre médical de Bligny 91640 Briis sous Forges DIU Veille Sommeil 2008 1 2 La ventilation spontanée... e i e

Plus en détail

Ventilation et Respiration

Ventilation et Respiration Ventilation et Respiration Ensemble des mécanismes physiques et biochimiques permettant l accomplissement des échanges gazeux. La ventilation assure le renouvellement de l air. La respiration assure les

Plus en détail

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale Ventilation mécanique en réanimation. Les modes ventilatoires. Bui HN Réanimation médicale Respiration spontanée Paw ( cmh 2 0 ) Ppl ( cmh 2 0 ) 0-10 100 Ptp Débit ( l.min -1 ) 0 INSP EXP 100 Régime de

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011 PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Pr. André DENJEAN 2011 Physiologie de la Respiration Comprend l étude de : La ventilation (commande, effecteurs, mécanique, contrôle) Des échanges gazeux et des transports

Plus en détail

Physiologie de la ventilation mécanique. Martin Lessard Département d'anesthésie anesthésie-réanimation Service de soins intensifs

Physiologie de la ventilation mécanique. Martin Lessard Département d'anesthésie anesthésie-réanimation Service de soins intensifs Physiologie de la ventilation mécanique Martin Lessard Département d'anesthésie anesthésie-réanimation Service de soins intensifs CHA 12 mars 2009 Équation du mouvement de l'air (Equation of motion) Résistance

Plus en détail

Ce qu'il faut savoir en Physiologie Respiratoire pour comprendre les explorations fonctionnelles respiratoires

Ce qu'il faut savoir en Physiologie Respiratoire pour comprendre les explorations fonctionnelles respiratoires Ce qu'il faut savoir en Physiologie Respiratoire pour comprendre les explorations fonctionnelles respiratoires Marc Zelter Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Service central d exploration fonctionnelle

Plus en détail

Informations cliniques apportées par la lecture des courbes du ventilateur

Informations cliniques apportées par la lecture des courbes du ventilateur Informations cliniques apportées par la lecture des courbes du ventilateur PG Guitard PH anesthésie-réanimation CHU Rouen CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Bases physiologiques CHU_ Hôpitaux de Rouen - page

Plus en détail

Physiologie respiratoire III & IV. 28 janvier 2009

Physiologie respiratoire III & IV. 28 janvier 2009 Physiologie respiratoire III & IV 28 janvier 2009 Objectifs et plan Objectifs Comprendre la compression dynamique des bronches Connaître le rôle de la plèvre dans la mécanique ventilatoire Connaître le

Plus en détail

Addendum aux manuels Puritan Bennett 560 et Puritan Bennett 520

Addendum aux manuels Puritan Bennett 560 et Puritan Bennett 520 Puritan Bennett Addendum aux manuels Puritan Bennett 560 et Puritan Bennett 520 1.1 Présentation générale Cet addendum au Manuel de l utilisateur et au Manuel du clinicien décrit les améliorations apportées

Plus en détail

HAMILTON-MR1. Caractéristiques techniques HAMILTON-MR1

HAMILTON-MR1. Caractéristiques techniques HAMILTON-MR1 HAMILTONMR1 HAMILTONMR1 Caractéristiques techniques Le HAMILTONMR1 garantit une ventilation continue sans compromis de l USI à l IRM et inversement. Sa fiabilité et ses hautes performances, associées à

Plus en détail

Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive

Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive Montpellier du 9 au 13 mai 2016 Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive EN MODE VOLUMETRIQUE EN MODE BAROMETRIQUE

Plus en détail

Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive

Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive Montpellier du 15 au 19 mai 2017 Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive EN MODE VOLUMETRIQUE EN MODE

Plus en détail

L ORGANISME EN FONCTIONNEMENT

L ORGANISME EN FONCTIONNEMENT L ORGANISME EN FONCTIONNEMENT I. Adaptation de l organisme à l effort physique A. Effort physique et activité cardio-respiratoire Modification de l activité respiratoire Modification de l activité cardiaque

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE. Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière

VENTILATION ARTIFICIELLE. Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière VENTILATION ARTIFICIELLE Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière VENTILATION ARTIFICIELLE HISTORIQUE OBJECTIFS - INDICATIONS MOYENS COMPLICATIONS MONITORAGE VENTILATION

Plus en détail

Les principaux modes ventilatoires. Pr Antoine Roch Réanimation-Détresses respiratoires et infections sévères Marseille CHU Nord

Les principaux modes ventilatoires. Pr Antoine Roch Réanimation-Détresses respiratoires et infections sévères Marseille CHU Nord Les principaux modes ventilatoires Pr Antoine Roch Réanimation-Détresses respiratoires et infections sévères Marseille CHU Nord MODES VENTILATOIRES VAC+ VPC IPAP Automode VACI VCRP CPAP PAC VS Autoflow

Plus en détail

Modes de Ventilation Principes et intérêts. Nicolas TERZI - MD-PhD Inserm U1075 Caen Service de Réanimation Médicale CHU de Caen

Modes de Ventilation Principes et intérêts. Nicolas TERZI - MD-PhD Inserm U1075 Caen Service de Réanimation Médicale CHU de Caen Modes de Ventilation Principes et intérêts Nicolas TERZI - MD-PhD Inserm U1075 Caen Service de Réanimation Médicale CHU de Caen Déclaration de liens Déclare les liens suivants : MAQUET: Support logistique

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

Ventilateurs pour adultes et pour enfants. Manuel utilisateur. Français

Ventilateurs pour adultes et pour enfants. Manuel utilisateur. Français Ventilateurs pour adultes et pour enfants Manuel utilisateur Français Configuration Utilisation non invasive Câble d alimentation CA Masque Stellar 2 Circuit respiratoire 3 4 5 1 Humidificateur chauffant

Plus en détail

Exploration fonctionnelle respiratoire

Exploration fonctionnelle respiratoire Exploration fonctionnelle respiratoire Professeur Hôpital Bichat, service de Pneumologie, Unité Inserm 700 Au repos, une personne respire en moyenne 10 000 litres d air par 24 heures. Lors d un effort

Plus en détail

SLE5000 Ventilateur combiné OHF pour la Réanimation Néonatale et Pédiatrique

SLE5000 Ventilateur combiné OHF pour la Réanimation Néonatale et Pédiatrique SLE5000 Ventilateur combiné OHF pour la Réanimation Néonatale et Pédiatrique Quand le plus petit détail compte SLE5000 La Solution Complète pour la Ventilation des Nouveau-Nés Montré sur chariot roulant

Plus en détail

Guide rapide d utilisation BabyPAC

Guide rapide d utilisation BabyPAC Guide rapide d utilisation BabyPAC Alarme haute pression (valve de surpression Manomètre de surveillance du patient et alarmes / indicateurs visuels lumineux et alarmes Contrôle du temps inspiratoire Contrôle

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

une ventilation de secours

une ventilation de secours janvier 2013 savoir & comprendre repères AFM / L. Audinet LE BALLON INSUFFLATEUR MANUEL : une ventilation de secours Le ballon insufflateur manuel permet de ventiler manuellement et ponctuellement une

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique en néonatologie

Principes de la ventilation mécanique en néonatologie Principes de la ventilation mécanique en néonatologie Pr. K. MENIF - Pr. M.DOUAGI Service de réanimation pédiatrique polyvalente - Hôpital d enfants de Tunis Service de néonatologie-hôpital militaire de

Plus en détail

Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA

Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA F. Vargas Service de Réanimation Médicale 59 ème réunion interrégionale de Réanimation Médicale AJRCCM 2000 Fin d inspiration Retard à l expiration Retard à

Plus en détail

MECANIQUE RESPIRATOIRE. Dr O. Mahiddine

MECANIQUE RESPIRATOIRE. Dr O. Mahiddine MECANIQUE RESPIRATOIRE Dr O. Mahiddine MECANIQUE VENTILATOIRE 1- GENERALITES * Echanges gazeux =indispensables pour l organisme support gazeux =air : 78% N ;21% O2 ;1% CO2,H2O etc * Respiration = échange

Plus en détail

Atelier Ventilation Mécanique Module technique. C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH

Atelier Ventilation Mécanique Module technique. C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH Atelier Ventilation Mécanique Module technique C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH 17/04/2014 EIADE 2ème Année Plan Rappels relatifs à la «Ventilation Machine» Physiologie Modes

Plus en détail

PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT

PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT PHYSIOLOGIE ET BIOLOGIE DU SPORT Introduction : L organisme face à l effort physique Lorsqu on passe d un état de repos relatif ( dépense énergétique faible ) à un état d exercice plus intense ( dépense

Plus en détail

MECANIQUE VENTILATOIRE. Mécanique Ventilatoire Fac Med Batna. Plan du cours

MECANIQUE VENTILATOIRE. Mécanique Ventilatoire Fac Med Batna. Plan du cours Université Hadj Lakhdar Faculté de médecine Département de médecine MECANIQUE VENTILATOIRE Année universitaire 2014-1515 Présentation Dr. S. FERHI 1 Plan du cours I. Introduction II. Composants anatomo-fonctionnels

Plus en détail

Respiration humaine. Respirations animale et humaine. A) Appareil respiratoire

Respiration humaine. Respirations animale et humaine. A) Appareil respiratoire Respiration humaine A) Appareil respiratoire L air pénètre par la bouche ou par les narines, passe dans le pharynx (carrefour des voies digestives et respiratoires), le larynx (cordes vocales) et arrive

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE INDICATIONS DE LA VNI Envisageable chez un patient en IRA capable de comprendre et de collaborer : Fatigué mais non épuisé, Signes de détresse notamment FR > 25/minute, respiration

Plus en détail

Ventilation pulmonaire (2) Le cycle respiratoire

Ventilation pulmonaire (2) Le cycle respiratoire UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 3 : Ventilation pulmonaire (2) Le cycle respiratoire Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble

Plus en détail

MECANIQUE VENTILATOIRE. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY

MECANIQUE VENTILATOIRE. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY MECANIQUE VENTILATOIRE Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY DEFINITIONS 4 étapes : Ventilation pulmonaire : mouvements d air entre l atmosphère et l alvéole (Convection) Mécanique

Plus en détail

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire Considérations physio-pathologiques et et cliniques O. REYBET-DEGAT Service de Pneumologie et Réanimation Respiratoire Hôpital du Bocage. CHU Dijon Réhabilitation

Plus en détail

COLLAPSUS DE REVENTILATION

COLLAPSUS DE REVENTILATION COLLAPSUS DE REVENTILATION Entre mes poumons, mon coeur balance! Y.Yordanov @YordaYou COLLAPSUS DE REVENTILATION Chute de la pression artérielle dans les suites immédiates de la mise en route d une ventilation

Plus en détail

La Respiration. Dans le poumon on a un phénomène de ventilation pulmonaire et alvéolaire. CO 2 O 2

La Respiration. Dans le poumon on a un phénomène de ventilation pulmonaire et alvéolaire. CO 2 O 2 La Respiration 1. Introduction Ensemble des mécanismes par lesquels les cellules procèdent à des échanges gazeux avec le milieu extérieur. On a un apport d O 2 et un rejet de CO 2. Dans le poumon on a

Plus en détail

Rappels de physiologie respiratoire

Rappels de physiologie respiratoire ATELIER 1 - EXPLORER LA RESPIRATION PENDANT LE SOMMEIL Rappels de physiologie respiratoire Sandrine Launois, CHU de Grenoble Nicole Meslier, CHU d'angers Jean-Louis Racineux, CHU d'angers Ateliers d Arcachon

Plus en détail

Dr S. Welschbillig. La machine d'anesthésie. sie

Dr S. Welschbillig. La machine d'anesthésie. sie Dr S. Welschbillig La machine d'anesthésie sie Plan La machine d'anesthésie Alimentation Anatomie Les circuits d'anesthésie Circuit ouvert Circuit fermé La ventilation Ventilation contrôlée Ventilation

Plus en détail

TUYAU D ALIMENTATION DU VENTILATEUR CÂBLE D ALIMENTATION SECTEUR

TUYAU D ALIMENTATION DU VENTILATEUR CÂBLE D ALIMENTATION SECTEUR Ventilateur de la MAU Guide d installation rapide CÂBLE D ALIMENTATION SECTEUR TUYAU D ALIMENTATION DU VENTILATEUR TUBULURE D ÉCHANTILLONNAGE BLEUE (PROXIMALE PAR RAPPORT AU PATIENT) TUBULURE D ÉCHANTILLONNAGE

Plus en détail

Ventilateur. Solution idéale. Système nerveux central. Nerf phrénique. Excitation diaphragmatique. Contraction diaphragmatique

Ventilateur. Solution idéale. Système nerveux central. Nerf phrénique. Excitation diaphragmatique. Contraction diaphragmatique Trigger (Déclenchement) Système nerveux central Solution idéale Nerf phrénique Excitation diaphragmatique Contraction diaphragmatique Ventilateur Expansion thoraco-pulmonaire Pression, débit, volume Technologie

Plus en détail

Module Ventilation - Partie 2

Module Ventilation - Partie 2 Dr Amathieu R. Module ventilation partie 2 Promotion DU 2010-2011 Date d intervention : 13/12/10 «Ce document est la propriété de son (ses) auteur(s) respectif(s). Toute reproduction, représentation, ti

Plus en détail

Kinésithérapie respiratoire dans les maladies neuromusculaires. Christian Devaux Kinésithérapeute conseil Direction des actions médicales

Kinésithérapie respiratoire dans les maladies neuromusculaires. Christian Devaux Kinésithérapeute conseil Direction des actions médicales Kinésithérapie respiratoire dans les maladies neuromusculaires Christian Devaux Kinésithérapeute conseil Direction des actions médicales Problématique de la prise en charge de l insuffisance respiratoire

Plus en détail

MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES

MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES 28 janvier 213 Dr Christophe Denantes Fonctions et réglages d un ventilateur

Plus en détail

Formation Niveau GP. Anatomie du système ventilatoire

Formation Niveau GP. Anatomie du système ventilatoire Formation Niveau GP Anatomie du système ventilatoire Plan But du cours Schéma de principe Anatomie du système ventilatoire Les Voies Aériennes Supérieures Les Voies Aériennes Inférieures La mécanique ventilatoire

Plus en détail

FC 5 Transfert instable Gestion des voies aériennes Drain thoracique

FC 5 Transfert instable Gestion des voies aériennes Drain thoracique Objectifs: Identifier et connaître les points clefs des surveillances lors des transports de patients intubés ainsi que l utilisation du matériel. Savoir détecter et anticiper les problèmes de manière

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages

VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages François CHABOT Maladies Respiratoires et Réanimation Respiratoire CHU de Nancy 15 octobre 2011 Ventilation non invasive Ventilation en pression négative

Plus en détail

Monitorage: Les courbes pression-volume. Laurent Robriquet Réanimation Polyvalente CHU de Lille

Monitorage: Les courbes pression-volume. Laurent Robriquet Réanimation Polyvalente CHU de Lille Monitorage: Les courbes pression-volume Laurent Robriquet Réanimation Polyvalente CHU de Lille Système mécanique ventilatoire et différences de pressions mesurables P dynamique = P VA -P ALV P tt = P Pl

Plus en détail

L appareil respiratoire. Claudine Fabre

L appareil respiratoire. Claudine Fabre L appareil respiratoire Claudine Fabre 1 I. INTRODUCTION Ventilation = processus se schématisant en 5 phases 1. Mvt d entrée et de sortie de l air des poumons 2. Echange O 2 et CO 2 entre l air des poumons

Plus en détail

Physiologie ventilatoire et respiratoire

Physiologie ventilatoire et respiratoire Physiologie ventilatoire et respiratoire Cours n 2 Olivier HENNEBERT Ensemble des phénomènes qui concourent à assurer les échanges gazeux Entre le milieu ambiant (air) et la cellule Rôle de l appareil

Plus en détail

La ventilation non invasive en toute simplicité

La ventilation non invasive en toute simplicité La ventilation non invasive en toute simplicité Votre perception de la ventilation non invasive Vous recherchez un solution de ventilation non invasive offrant les performances d une USI, à un prix abordable.

Plus en détail

Particularités. Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières. Serge Dalmas, JLAR 2012

Particularités. Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières. Serge Dalmas, JLAR 2012 La ventilation chez l enfant Particularités Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières Serge Dalmas, JLAR 2012 1 Physiologie respiratoire

Plus en détail

Ventilation artificielle

Ventilation artificielle Ventilation artificielle généralités Objectifs et principes Objectifs : Energétique : prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire. Conséquences : amélioration de l'hématose malgré une détérioration

Plus en détail

L appareil d anesthésie. 11/12/2014 Cours DESAR Benjamin Repusseau CCA SAR2

L appareil d anesthésie. 11/12/2014 Cours DESAR Benjamin Repusseau CCA SAR2 L appareil d anesthésie 11/12/2014 Cours DESAR Benjamin Repusseau CCA SAR2 Objectifs : connaître Caractéristiques générales / principes de fonctionnement d un respirateur Modes de ventilation mécanique

Plus en détail

Physiologie du Système Respiratoire. Les volumes pulmonaires. Les volumes pulmonaires. Les volumes pulmonaires

Physiologie du Système Respiratoire. Les volumes pulmonaires. Les volumes pulmonaires. Les volumes pulmonaires Physiologie du Système Respiratoire Les volumes pulmonaires COURS 3 Ventilation pulmonaire: 2. Volumes et capacités pulmonaires 3. 4. Distribution régionale de la ventilation Sandrine Launois-Rollinat

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE. généralités

VENTILATION ARTIFICIELLE. généralités VENTILATION ARTIFICIELLE généralités OBJECTIFS ET PRINCIPES Objectifs : Energétique : prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire. Conséquences : amélioration de l'hématose malgré une détérioration

Plus en détail

A. Les différents aspects de la respiration B. Les fonctions de l appareil respiratoire

A. Les différents aspects de la respiration B. Les fonctions de l appareil respiratoire A. Les différents aspects de la respiration B. Les fonctions de l appareil respiratoire Alimenter l organisme en O2 Débarrasser l organisme du CO2 Rôle dans le contrôle du ph sanguin Rôle dans la phonation

Plus en détail

IPPB, Cough Assist, VNI : qu est-ce que ça signifie, à quoi ça sert?

IPPB, Cough Assist, VNI : qu est-ce que ça signifie, à quoi ça sert? R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes IPPB, Cough Assist, VNI : qu est-ce que ça signifie, à quoi ça sert? Jessica BEHRENS-VIEUDRIN Kinésithérapeute Allp Objectifs

Plus en détail

O2 MAX TRIO: VENTILATION IMMEDIATE PAR CPAP

O2 MAX TRIO: VENTILATION IMMEDIATE PAR CPAP O2 MAX TRIO: VENTILATION IMMEDIATE PAR CPAP En situation pré hospitalière, comme dans l ambulance et aux urgences Chez des patients conscients, respirant spontanément, souffrant d un œdème pulmonaire aigu,

Plus en détail

Les modes de ventilation

Les modes de ventilation Les modes de ventilation Introduction La ventilation artificielle (ou mécanique) est destinée à suppléer ou à remplacer chez un patient une ventilation inefficace ou absente. 2 modalités : ventilation

Plus en détail

LA BOUTEILLE D OXYGENE

LA BOUTEILLE D OXYGENE PSE 1 Le matériel d oxygénothérapie 2/8 LA BOUTEILLE D OXYGENE 1. L UTILISATION DE L OXYGENE : L oxygène est un gaz utilisé comprimé dans une bouteille. Pour être administré à une victime, il doit être

Plus en détail

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE Dr Emmanuel Robin Clinique d Anesthésie-Réanimation Cardiothoracique CHU de Lille QUELS SONT LES RECOMMANDATIONS DES SOCIÉTÉS SAVANTES (SFAR,SRLF

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME

CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME Les acquis du collège : les organes effectuent en permanence des échanges avec le sang ; ils y prélèvent des nutriments et du dioxygène

Plus en détail

Modes ventilatoires conventionnels et dérivés. A. Mercat

Modes ventilatoires conventionnels et dérivés. A. Mercat Modes ventilatoires conventionnels et dérivés A. Mercat Cycles ventilatoires Déclenchement (trigger) P 0 Variable contrôlée (limit) V 0 Cyclage (cycling) t Classification des cycles Spontaneous Mandatory

Plus en détail

Ventilation mécanique

Ventilation mécanique Ventilation mécanique en médecine d urgence Modes ventilatoires Indications / Contre-indications Paramètres de surveillance Christelle PALIN, IDE Dr ANDRE, PH et Dr TAKUN, PH Service d Accueil des Urgences,

Plus en détail

HAMILTON-H900 HAMILTON-H900. Humidification intelligente

HAMILTON-H900 HAMILTON-H900. Humidification intelligente HAMILTON-H900 HAMILTON-H900 Humidification intelligente 2 Humidification intelligente Notre intention était de développer un humidificateur avancé qui soit ergonomique et intuitif et permette d augmenter

Plus en détail

Les mouvements respiratoires

Les mouvements respiratoires Objectifs Les mouvements s H. Lefebvre Etre capable de décrire un cycle Connaître la terminologie en physiologie Comprendre la genèse des bruits s Connaître la fréquence des espèces domestiques et les

Plus en détail

HAMILTON-C1. Caractéristiques techniques

HAMILTON-C1. Caractéristiques techniques HAMILTNC1 HAMILTNC1 Caractéristiques techniques Le ventilateur HAMILTNC1 est doté de toutes les fonctions utilisées en soins intensifs et offre des performances de ventilation non invasive exceptionnelles.

Plus en détail

1 Allain.V.02/02/05.

1 Allain.V.02/02/05. 1 La Ventilation Artificielle Et Les Différents Modes Ventilatoires 1 La Ventilation Artificielle Et Les Différents Modes Ventilatoires Présentation et surveillance d un malade intubé ventilé. 1 2 Introduction

Plus en détail

Modes Standards. Modes Avancés

Modes Standards. Modes Avancés Modes Standards VC-VAC Lors de la disparition de la sédation, afin d éviter une désadaptation du patient, HORUS 4 adapte le débit insufflé à la demande du patient. VACI Ce mode associe cycles contrôlés

Plus en détail

L essoufflement. L essoufflement Niveau 1 1

L essoufflement. L essoufflement Niveau 1 1 L essoufflement L essoufflement Niveau 1 1 1 Objectif du cours Comprendre le principe de l essoufflement Connaître les préventions de l essoufflement Connaître la conduite à tenir en cas d essoufflement

Plus en détail

Ventilation à aide adaptative ASV. Ventilation à aide adaptative

Ventilation à aide adaptative ASV. Ventilation à aide adaptative Ventilation à aide adaptative ASV Ventilation à aide adaptative L ASV s adapte aux besoins du patient en réglant en continu la pression nécessaire et en la maintenant dans une plage de ventilation sûre.

Plus en détail

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT Notions de base de ventilation assistée Dr Jean Papadopoulos Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT La Louvière L ENFANT N EST PAS UN ADULTE EN MINIATURE Différences : Anatomiques Physiologiques

Plus en détail

Les accidents toxiques ou biochimiques

Les accidents toxiques ou biochimiques Les accidents toxiques ou biochimiques N4 La toxicité des gaz Rappels. Composition de l air: O 2 = 20 % ; N 2 = 79 %; CO 2 = 0,03 % ; Gaz rares = traces Toxicité des gaz = liée à la variation de la PP

Plus en détail

Capnographie EtCO 2 vs volumétrique en ventilation mécanique

Capnographie EtCO 2 vs volumétrique en ventilation mécanique Capnographie EtCO 2 vs volumétrique en ventilation mécanique Paul OUELLET PhD RRT FCCM Professeur associé Université de Sherbrooke Faculté de médecine Consultant clinique Régie régionale de santé vitalité

Plus en détail

HAMILTON-C1. Caractéristiques techniques HAMILTON-C1

HAMILTON-C1. Caractéristiques techniques HAMILTON-C1 HAMILTONC1 HAMILTONC1 Caractéristiques techniques Le ventilateur HAMILTONC1 est doté de toutes les fonctions utilisées en soins intensifs et offre des performances de ventilation non invasive exceptionnelles.

Plus en détail

Kinésithérapie Respiratoire dans les Maladies Neuromusculaire

Kinésithérapie Respiratoire dans les Maladies Neuromusculaire Kinésithérapie Respiratoire dans les Maladies Neuromusculaire la survie Qualité de vie Clinique Para- Clinique En fonction de l atteinte (diversité de pathologies) En fonction de l âge En fonction de l

Plus en détail

Pathologies respiratoires obstructives

Pathologies respiratoires obstructives DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail