IBSA - Abbvie Symposium

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IBSA - Abbvie Symposium"

Transcription

1 IBSA - Abbvie Symposium Diagnostic au premier coup d'oeil : Quelles est votre attitude clinique?

2 Cas clinique! Un enfant de 8 ans en bonne santé générale se présente dans votre consultation avec une éruption généralisée progressive depuis une semaine...

3 Quelle est votre attitude? 1. Vous faites un examen direct? 2. Vous prescrivez un traitement aux rayons ultraviolets B (TL01)? 3. Vous examinez les orifices? 4. Vous pratiquez une biopsie cutanée?

4 Diagnostic : Psoriasis en gouttes induit par une anite streptococcique

5 Réponses : 1. Vous faites un examen direct : non, vous cherchez les streptococces groupe A β-hémolytiques 2. Vous prescrivez un traitement aux rayons ultraviolets B (TL01) : non, vous préférez un ttt antibiotique, des emollients et des corticoides topiques 3. Vous examinez les orifices " 4. Vous pratiquez une biopsie cutanée? Non, ceci n'est pas nécessaire

6 Psoriasis en gouttes Acute rash β-hemolytic streptococcal infection: Pharyngitis Otitis media Perianal dermatitis Risk for lifelong disease: 40%

7 Qu'est-ce qui est juste? 1. le psoriasis de l'enfant se présente le plus fréquemment en gouttes? 2. le methotrexate est un excellent traitment systémique en enfance? 3. l'atteinte ungéale est rarissime chez les enfants? 4. le psoriasis devient plus fréquent chez les enfants?

8 Clinique du psoriasis chez l'enfant

9 Clinique du psoriasis chez l'enfant Tollefson et al JAAD 2010

10 Traitement du psoriasis chez l'enfant Silverberg Ther Clin Risk Manag 2009; de Jager et al J Derm Treat 2009 & JAAD 2010; Khorsand and Sidbury Arch Dis Child 2014 Prescription agents for psoriasis vulgaris in childhood include anthralin, topical corticosteroids, topical calcipotriene with or without topical corticosteroids, and topical calcineurin inhibitors. Below the age of 12 years there have been no topical agents approved specifically by the FDA for treatment of psoriasis vulgaris in childhood.

11 Qu'est-ce qui est juste? 1. le psoriasis en enfance se présente le plus fréquemment en gouttes : non, c'est le psoriasis en plaques ( % vs %) 2. le methotrexate est un excellent traitement systémique en enfance : " 3. l'atteinte ungéale est rarissime chez les enfants : non, % des cas 4. le psoriasis chez les enfants devient plus fréquent : " très probablement lié au surpoids

12 Cas clinique! Votre patient que connaissez bien à cause de son syndrome métabolique vous demande conseil pour ces plaques aux coudes

13 Quelle est votre attitude thérapeutique? 1. Vous commencez le traitment par la vaseline salicylée? 2. vous prescrivez un corticoide de classe 2? 3. Vous conseillez un traitement aux rayons ultraviolets B (TL01)? 4. Vous jugez utile de profiter d'un traitement biologique?

14 Quelle est votre attitude thérapeutique? 1. Vous commencez le traitment par la vaseline salicylée? oui, c'est une très bonne suggestion! 2. vous prescrivez un corticoïde de classe 2? non, vous devez opter pour les corticoïdes fortes! 3. Vous conseillez un traitement aux rayons ultraviolets B (TL01)? non, l'exposition du corps entier n'est pas nécessaire 4. Vous jugez utile de profiter d'un traitement biologique? Non, il y a une limitation aux cas de psoriasis sévère en CH

15 Psoriasis en plaques Début à un âge tardif Moyen (max 50 à 60 ans) Aucune association au HLA Lésions en plaques isolées Plus résistant au traitement

16 Psoriasis en plaques

17 Psoriasis en plaques généralisées

18 Les traitements topiques du psoriasis Kératolytiques - Acide salicylique 2-10 % - Urée 5-40 % - Acide lactique 2-10 % - Résorcine (Lotio decapans) 1 à 20 % - Propylène glycol Réducteurs - Goudron de houille (coaltar, pix lithanthracis) 1 à 5 % Liquor carbonis detergens 10 % - Goudron de roches bitumineuses 10 à 50 % (= ichtyol, sulfobituminate, tumènol) - Anthraline (= Dithranol, Cignoline) 0.1 à 4 % - Acide pyrogallique, pyrogallol 2 à 8 % Corticoides - Très fort, fort, modèrè, faible Vitamine D - Calcipotriol, Tacalcitol Emollients - très important en rémission : lotions, coldcreme, bains

19 Les traitements généraux du psoriasis noir = en première intention Photothérapie UVB (TL nm ou spectre large) PUVA : 5-MOP 1-1,2 mg/kg / 8-MOP 0,6 mg/kg Retinoides Acitretine : mg/kg/j Methotrexate mg/semaine Cyclosporine 2-4 mg/kg/ Biologiques Anti-TNFa, anti-il12/23, anti-il17 Varia Mycophenolate mofetil Acide fumarique Sulfasalazine g/j Hydroxyurée g/j Colchicine, Arsenic (= liqueur de Fowler)

20 Traitement du Psoriasis Therapie systemique # Biologiques: anti-tnfs, anti-il12/23,-17 # Cyclosporine A # Methotrexate # Retinoides oraux # Fumarate Phototherapie # UVB (311nm) # PUVA / Bain-PUVA Thérapie topique # Vitamine D3 Analogues # Corticosteroides # Goudron # Dithranol (Anthralin) # Urée, acide salicylique et lactique Psoriasis sévère Psoriasis modéré Psoriasis léger

21 Cas Une femme enceinte en début du 3ième trimestre vous est adressée par votre collègue gynécologue en urgence pour diagnostic et traitement d'une éruption cutanée généralisée, érythemato-squameuse, par endroit crôuteuse et pustuleuse

22 Quelle est votre attitude? 1. Vous pratiquez une biopsie cutanée? 2. Vous contrôlez les taux calciques? 3. Vous considérez un traitement par cyclosporine? 4. Vous prescrivez un traitement aux rayons ultraviolets B (TL01)?

23 Quelle est votre attitude? 1. Vous pratiquez une biopsie cutanée : " 2. Vous contrôlez les taux calciques : " 3. Vous considérez un traitement par cyclosporine, " 4. Vous lancez un traitement aux rayons ultraviolets B (TL01) "

24 "Impetigo herpetiformis de Hebra" Pustules et croûtes purulentes confluentes généralisées avec atteinte sévère palmoplantaire, du visage et des orifices Grossesse (troisième trimestre) ou Hypoparathyroïdisme avec Hypocalcémie Crises convulsives, parésies transitoires, douleurs musculaires.

25 "Impetigo herpetiformis" - Psoriasis et grossessse (Bohnstedt 1933, Weatherhead, Robson & Reynolds BMJ 2007) Psoriasis préexistant :40-60 % amélioration du psoriasis en grossesse, % aggravation, en principe pas de $ risques, sauf psoriasis pustuleux

26 Psoriasis pustuleux généralisé

27 Psoriasis pustuleux généralisé Pustules stériles sur fond érythémateux vif en nappes larges suivies d'une desquamation scarlatiniforme Evolution par poussées : début brutal, fièvre (40 ), VS et polynucléose : menace le pronostic vital (avant rétinoïdes) Atteinte classique des muqueuses en «langue géographique» voire même avec pustules Variantes bénignes : annulaires transitoires, exanthématiques (DD: AGEP)

28 DIRA : IL1RA Deficiency of the Interleukin-1-Receptor Antagonist ; NEJM 2009;360:2426 DITRA : IL36RA Deficiency in Interleukin Thirty six Receptor Antagonist ; NEJM 2011;365:620

29 IL36RN Jordan et al AJHG 2012, Fuchs-Telem et al AJHG 2012, Navarini et al, JID 2013 IL36RN Mutations! GPP : 84 cases 7 biallelic + 6 hetero! ACH : 9 cases 2 biallelic! PPP : 139 cases 3 biallelic + 4 hetero! AGEP : 96 cases 1 bialleilic + 3 hetero

30 Psoriasis => several with specific functional mechanism and treatment Pityriasis rubra pilaris PSORS2 = CARD14 Psoriasis en plaques HLA-Cw6? Psoriasis Papular psoriasis? Pustular psoriasis IL36Ra Jordan et al AJHG 2012

31 Cas clinique! Mécanicien qui a du arrêter son travail dans l'industrie horlogère à cause d'une pathologie des ongles et qui risque de perdre son poste

32 Quelle est votre attitude? 1. Vous faites un examen direct? 2. Vous examinez les pieds? 3. Vous faites une examen histologique de la tablette ongéale? 4. Vous pratiquez une biopsie cutanée?

33 Quelle est votre attitude? 1. Vous faites un examen direct? ", mais cave : les surinfections superficielles! 2. Vous examinez les pieds? " 3. Vous faites une examen histologique de la tablette ongéale? ", si vous suspectez une mycose 4. Vous pratiquez une biopsie cutanée? non, une biopsie n'est pas nécessaire

34 Quelle est votre attitude thérapeutique? 1. Solutions topiques (corticoides / vitamine D analogues) 2. Injections de triamcinolone acetate 3. Traitements systemiques : Cyclosporine, methotrexate, salazopyrine, acitretine 4. Biologiques

35 Psoriasis ungéale 1. Solutions topiques (corticoides / vitamine D analogues) : effets très limités 2. Injections de triamcinolone acetate : douloureux 3. Traitements systemiques : Cyclosporine, methotrexate, salazopyrine, acitretine : ", mais effets secondaires 4. Biologiques : ", mais côuts! NATIONAL PSORIASIS FOUNDATION 2015 : For patients with significant nail disease for whom topical therapy has failed, treatment with adalimumab, etanercept, ustekinumab, intralesional corticosteroids, methotrexate sodium, and acitretin are recommended

36 Psoriasis ungéale

37 Fréquent (30 à 50 %) Rarement isolé Arthrite associée ++ Clinique : Ongle en dé à coudre blanc(leukonychie) Dystrophie Taches d'huile Onycholyse Kératose sous unguéale Hémorrhagies sousongéales Souvent associé à un perionyxis érythématosquameux Psoriasis ungéale

38 Acrodermitis continua suppurativa Sporadique Souvent post traumatique (Koebner) et dans le cadre d'un éthylisme Forme acrale, classiquement sur l'extrémité d'un doigt (ongles!) Pustules sur nappe érythémateuse évoluant en desquamation Atrophie épidermique parfois avec chute de l'ongle et atteinte osseuse

39 Cas! Votre patient de 35 ans vous consulte à cause de ces lésions cutanées au visage apparues il y a 3 mois...

40 Quelle est votre attitude? 1. Vous faites un examen direct? 2. Vous pratiquez une biopsie cutanée? 3. Vous traitez avec un azolé? 4. Vous traitez avec un corticoide topique?

41 Quelle est votre attitude? 1. Vous faites un examen direct? oui, les mycoses du visage sont trompeuses 2. Vous pratiquez une biopsie cutanée? non, une biopsie n'est pas nécessaire 3. Vous traitez avec un azolé? non, ceci n'est pas une dermatite séborrheique 4. Vous traitez avec un corticoide topique? ", alternatives : dérivé vitamin D, evtl ascomycine, tacrolimus

42 Le psoriasis du visage

43 Le psoriasis du cuir chevelu Très fréquent Carapace aux squames sèches sans engluer les cheveux aux racines Souvent prurigineux ø alopécie cicatricielle Atteinte de l'oreille (mais pas du visage) associée DD : eczema séborrhéique

44 Le psoriasis inverse Atteinte des plis compliquée souvent par un intertrigo bactérien ou mycosique Psoriasis du gland érythématosquameux Souvent combiné avec atteinte unguéale et du cuir chevelu

45 le psoriasis palmoplantaire PLUSIEURS PRESENTATIONS CLINIQUES Taches érythématosquameuses arrondies bien limitées Clous psoriasiques (DD Reiter) Kératodermie diffuse fissurée Pulpites sèches Pustulose palmoplantaire (éminence thénar, voûte interne du pied)

46 Le psoriasis palmoplantaire

47 Traitement du Psoriasis Therapie systemique # Biologiques, eg anti-tnfs # Cyclosporine A # Methotrexate # Retinoides oraux # Fumarate Phototherapie # UVA/UVB # UVB (311nm) # PUVA / Bain-PUVA Thérapie topique # Vitamine D3 Analogues # Corticosteroides # Goudron # Dithranol (Anthralin) # Urée, acide salicylique et lactique Psoriasis sévère Psoriasis modéré Psoriasis léger

48 SAVE THE DATE European Society for Pediatric Dermatology June 25 27, 2015 Lausanne, Switzerland Important Dates! Opening of Online Registration and Abstract Submission October 1, 2014! Abstract Submission deadline December 10, 2014! Early Registration deadline February 25, ANNOUNCEMENT ESPD 2015 SUMMERSCHOOL ESPD Summer School in Lausanne June 2015

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner Définition Le Psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse chronique Formes cliniques et traitement épidémiologie Physio-Pathologie 1.5 a 6.5% Ratio homme : femme = 1:1 Association statistique Psoriasis

Plus en détail

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant Page 2 u Epidémiologie u Physiopathologie u Présentations Cliniques u Traitements

Plus en détail

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes Psoriasis Pr Alain Dupuy Service de Dermatologie CHU Rennes Avertissement Ces diapositives sont un support à un cours oral. Elles ne sont pas conçues pour se suffire à elles-mêmes Les photographies sont

Plus en détail

Psoriasis. Dr Franck Delesalle. CHRU Lille

Psoriasis. Dr Franck Delesalle. CHRU Lille Psoriasis Nouvelles thérapeutiques Dr Franck Delesalle Clinique i Dermatologique CHRU Lille Traitements locaux Thérapeutiques usuelles Émollients, Eucérin, Psoriane, Kératolytiques urée 10 % Eucérin, Ac

Plus en détail

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Introduction Cours APEPPU Psoriasis Dr Cécile Perrigouard Dermatologie, Hôpital Civil de Strasbourg Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Médicamenteux Prédisposition

Plus en détail

DANS L AMBIANCE DU PSORIASIS, QUAND PENSER A UNE MALADIE AUTOINFLAMMATOIRE?

DANS L AMBIANCE DU PSORIASIS, QUAND PENSER A UNE MALADIE AUTOINFLAMMATOIRE? DANS L AMBIANCE DU PSORIASIS, QUAND PENSER A UNE MALADIE AUTOINFLAMMATOIRE? Dr Maryam PIRAM Dermatologie pédiatrique Service de Rhumatologie pédiatrique, Centre de Référence des maladies auto-inflammatoires

Plus en détail

Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires

Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Enseignement National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Psoriasis J.-J. GUILHOU (Montpellier), L. DUBERTRET (Paris, St Louis), B. CRICKX (Paris, Bichat),

Plus en détail

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Nathalie Quiles Tsimaratos Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Les formes cliniques cutanées En plaques : dermatose érythématosquameuse

Plus en détail

Psoriasis. Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées.

Psoriasis. Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées. Psoriasis Comment reconnaître le psoriasis? Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées. La lésion élémentaire est une plaque érythematosquameuse arrondie ou ovalaire,

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003

Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003 Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003 Pré-requis : QCM (bonne réponse) Le psoriasis est : A - une dermatose érythémato-squameuse B - Fréquente C - Pouvant être traité par les bêta-bloquants

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES

PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES 6-2006 - frans- 08-06-2006 09:41 Pagina 1 PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES Le psoriasis en plaques est la forme la plus fréquente de psoriasis. Dans les formes légères à modérées, un traitement

Plus en détail

PSORIASIS. Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population.

PSORIASIS. Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population. Page 1 sur 8 PSORIASIS Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population. 1. DIAGNOSTIC POSITIF 1.1. DANS LES FORMES HABITUELLES 1.1.1.

Plus en détail

I. Dermatite (ou eczéma)

I. Dermatite (ou eczéma) I. Dermatite (ou eczéma) 1. Dermatite atopique Définition : lésion chronique prurigineuse. Epidémiologie : forte prédisposition génétique souvent associée à l asthme ou la rhinite petite enfance dans 60

Plus en détail

Item 123 : Psoriasis

Item 123 : Psoriasis Item 123 : Psoriasis Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 4 I Diagnostic... 6 I.1 Forme commune de psoriasis... 6 I.1.1

Plus en détail

Item n o 123 : Psoriasis

Item n o 123 : Psoriasis Enseignement National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réaction inflammatoire Item n o 123 : Psoriasis MISE A JOUR Objectifs Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l attitude thérapeutique

Plus en détail

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante Chapitre 10: Psoriasis page: 204 Psoriasis Aspects cliniques page: 205 10.1 Aspects cliniques Psoriasis vulgaire Forme érythémateuse Psoriasis très extensif. Grands placards confluents, essentiellement

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis! " Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis?

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Nathalie QUILES TSIMARATOS Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Ce que nous savons Le psoriasis Affection dermatologique très fréquente,

Plus en détail

18 ème de la STPI. B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle

18 ème de la STPI. B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle 18 ème Congrès National de la STPI Les Pityrosporoses B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle Définition Mycoses superficielles à Malassezia (Pityrosporon ovale) Levures lipophiles commensales

Plus en détail

Psoriasis (123) Professeur Philippe Berbis Mars 2005

Psoriasis (123) Professeur Philippe Berbis Mars 2005 Psoriasis (123) Professeur Philippe Berbis Mars 2005 1. Introduction Le psoriasis est une dermatose fréquente, touchant en France environ 2% de la population. Il s'agit d'une dermatose chronique, évoluant

Plus en détail

page: 152 alphabétique Chapitre 8: Mycoses image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

page: 152 alphabétique Chapitre 8: Mycoses image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante Chapitre 8: Mycoses page: 152 Mycoses Dermatophyties page: 153 8.1 Dermatophyties Tinea corporis Macule érythémateuse; Squames Lésion arrondie ou ovalaire comme dans le cas présent dont la bordure nettement

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Simon Nigen, MD, FRCPC, Université de Montréal Cas 1 Une patiente présente cette éruption cutanée subite. Il s agit d un pityriasis rosé de Gilbert inversé. Cette forme de pityriasis

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2016 calcipotriol anhydre DAIVONEX 50 µg/g, pommade Tube de 120 g (CIP : 34009 356 348 8 7) Laboratoire LEO PHARMA Code ATC D05AX02 (analogue de la vitamine

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ. Joëlle OTZ

PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ. Joëlle OTZ PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ Joëlle OTZ SOMMAIRE Introduction Examen dermatologique Cas cliniques INTRODUCTION médecine générale est telle que seules les plus fréquente seront traitées dans ce diaporama

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 DERMOVAL, gel flacon de 20 ml (CIP : 34009 326 130 4 5) DERMOVAL 0,05 POUR CENT, crème tube de 10 g (CIP : 34009 320 432 9 3) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juillet 2009 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l'arrêté du

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 mars 2007 METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie 1 seringue pré-remplie en verre de 0,75 ml avec aiguille : 371 754-3 1 seringue pré- remplie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1 er avril 2009 ENBREL 25 mg, solution injectable en seringue pré-remplie Boîte de 4 seringues pré-remplies de 0,5 ml avec aiguilles et tampons alcoolisés (CIP : 377

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 2 23 Octobre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation HUMIRA (DCI : Adalimumab

Plus en détail

Objectifs pédagogiques. Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

Objectifs pédagogiques. Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. 17 Item 123 Psoriasis Objectifs pédagogiques Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Points clés Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse

Plus en détail

Item 123 Psoriasis CEDEF 1,2. I. MODULES TRANSDISCIPLINAIRES Module 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire. Objectifs pédagogiques

Item 123 Psoriasis CEDEF 1,2. I. MODULES TRANSDISCIPLINAIRES Module 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire. Objectifs pédagogiques Annales de dermatologie et de vénéréologie (2012) 139, A112 A120 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com I. MODULES TRANSDISCIPLINAIRES Module 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire Item 123

Plus en détail

Avis 8 18 Décembre 2012

Avis 8 18 Décembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 8 18 Décembre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation ENBREL (DCI : Etanercept

Plus en détail

Conférence FLASH DERMATO

Conférence FLASH DERMATO Conférence FLASH DERMATO Item 109: Acné Séborrhée + kératinisation infundibulaire + propionibacterium acnes => inflammation chronique follicule pilosébacée Diagnostic clinique: Séborrhée Lésions rétentionnelles:

Plus en détail

Les anti-egfr. Toxicité cutanée des anti-egfr. La folliculite. La folliculite 23/03/2011

Les anti-egfr. Toxicité cutanée des anti-egfr. La folliculite. La folliculite 23/03/2011 E.P.U. TECHNIQUES DÉDIÉES EN RADIOTHERAPIE Toxicité cutanée des anti-egfr Dr M. BEZIER Service de Dermatologie 24/03/2011 Les anti-egfr Utilisés dans le traitement des carcinomes digestifs et ORL métastatiques,

Plus en détail

«Comment je traite un psoriasis du visage chez l adulte et chez l enfant?»

«Comment je traite un psoriasis du visage chez l adulte et chez l enfant?» «Comment je traite un psoriasis du visage chez l adulte et chez l enfant?» Michel Le Maître Merci à Aurélie Acher, Sébastien Barbarot, Florence Corgibet Mathilde Kémula, Emmanuel Mahé pour leur précieuse

Plus en détail

PSORIASIS. Dr Le Duff 2010 Service de Dermatologie Hôpital Archet 2 Nice -

PSORIASIS. Dr Le Duff 2010 Service de Dermatologie Hôpital Archet 2 Nice - PSORIASIS Dr Le Duff 2010 Service de Dermatologie Hôpital Archet 2 Nice - Qu est ce que le psoriasis? Maladie de la peau inflammatoire chronique Physiopathologie mal connue Non contagieux! Facteurs génétiques

Plus en détail

Urticaire, eczéma de contact et atopique, psoriasis, lichen

Urticaire, eczéma de contact et atopique, psoriasis, lichen Urticaire, eczéma de contact et atopique, psoriasis, lichen 1 2 3 Définition Dermatose érythémato-squameuse, chronique, évoluant par poussées, entrecoupées de rémissions Fréquence 3 à 4% de la population

Plus en détail

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014 Psoriasis Rapport du Secrétariat 1. Le Conseil exécutif, à sa cent trente-troisième session,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 9 mai 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 9 mai 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 9 mai 2007 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 8 mai 2002 (JO du 18 juin 2002) DAIVONEX 50 µg/g, pommade tube de 30 g (CIP

Plus en détail

Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller?

Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller? Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller? Dominique Hamel Groupe hospitalier Necker Enfants-Malades dominique.hamel-teillac@nck.aphp.fr Urticaire? Rash maculopapuleux ou

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

OPTIONS THÉRAPEUTIQUES POUR LE TRAITEMENT DU psoriasis

OPTIONS THÉRAPEUTIQUES POUR LE TRAITEMENT DU psoriasis SOCIÉTÉ SUISSE DU PSORIASIS ET DU VITILIGO OPTIONS THÉRAPEUTIQUES POUR LE TRAITEMENT DU psoriasis SSPV Scheibenstrasse 20 3000 Berne 22 Ce document fait partie d une campagne de la Société suisse du psoriasis

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mai 2006 METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie 1 seringue pré-remplie en verre de 0,75 ml avec aiguille : 371 754-3 1 seringue pré- remplie

Plus en détail

Examen National Classant

Examen National Classant Examen National Classant Module transdisciplinaire 7 : Santé et environnement, maladies transmissibles MISE A JOUR Infections à dermatophytes de la peau glabre, des plis et des phanères Item n o 87 : Infections

Plus en détail

Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis

Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 2 I Atteinte matricielle avec modification

Plus en détail

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses DIAGNOSTIC HISTOLOGIQUE DES DERMATOSES BULLEUSES ET PUSTULEUSES I BULLES INTRA-EPIDERMIQUES AVEC ACANTHOLYSE : pemphigus et dermatoses avec acantholyse SANS ACANTHOLYSE : toxidermies, bulles virales, eczéma

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 novembre 2009 LEDERTREXATE 5 mg, solution injectable B/1 ampoule de 2 ml (Code CIP : 315 012-5) LEDERTREXATE 25 mg, solution injectable B/1 ampoule de 1 ml (Code CIP

Plus en détail

Erythèmes fessiers. On distingue : L atteinte primitive des convexités et l'atteinte primitive des plis. 1. Atteinte primitive des convexités

Erythèmes fessiers. On distingue : L atteinte primitive des convexités et l'atteinte primitive des plis. 1. Atteinte primitive des convexités Erythèmes fessiers Pathologies fréquentes et transitoires. Souvent bénignes mais peuvent être le signe d'appel de maladies systémiques. On distingue : L atteinte primitive des convexités et l'atteinte

Plus en détail

et l utilisation des traitements biologiques

et l utilisation des traitements biologiques et l utilisation des traitements biologiques Choisir le meilleur traitement pour retrouver la qualité de vie que vous êtes en droit d avoir Les agents biologiques (biothérapies) Étant les plus récents

Plus en détail

Objectif général. Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006

Objectif général. Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006 Objectif général Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006 Prévalence 4% des résultats de consultations selon le CREDES Selon la SFMG: dermatoses: 32ème

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011. STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP : 374 848-9)

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011. STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP : 374 848-9) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en flacon B/1 (CIP : 392 586-2) STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP :

Plus en détail

Vitiligo et psoriasis

Vitiligo et psoriasis Vitiligo et psoriasis Le vitiligo et le psoriasis sont deux maladies relativement fréquentes et partageant de nombreux points communs. Elles ont toutes deux longtemps été considérées à tord comme des pathologies

Plus en détail

Item 87 : Infections cutanéomuqueuses. mycosiques : Infections à dermatophytes de la peau glabre, des plis et des phanères

Item 87 : Infections cutanéomuqueuses. mycosiques : Infections à dermatophytes de la peau glabre, des plis et des phanères Item 87 : Infections cutanéomuqueuses bactériennes et mycosiques : Infections à dermatophytes de la peau glabre, des plis et des phanères Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création

Plus en détail

Psoriasis : 38 ème Forum médical Lyonnais, Samedi 24 Septembre 2011, Lyon. Pr Denis Jullien Hôpital E. Herriot

Psoriasis : 38 ème Forum médical Lyonnais, Samedi 24 Septembre 2011, Lyon. Pr Denis Jullien Hôpital E. Herriot Psoriasis : 38 ème Forum médical Lyonnais, Samedi 24 Septembre 2011, Lyon Pr Denis Jullien Hôpital E. Herriot Épidémiologie du Psoriasis en France Population Française* 64 700 000 Psoriasis (3 %) 1 941

Plus en détail

DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES

DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES I ECZEMA ET LESIONS ECZEMATIFORMES II LICHEN PLAN III LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE IV MALADIE LUPIQUE V PSORIASIS VI AUTRES Parapsoriasis Kératodermies

Plus en détail

40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes

40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes Évaluez vous 40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes IFMT IFMT-MS-2006-dermatologie 1 1 Impetigo (pyoderma) Enfant Localisation IFMT-MS-2006-dermatologie 2 2 eczema atopique Enfant Localisation

Plus en détail

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades PEMPHIGUS Deuxième fiche d information pour les malades Les fiches d'informations ont été rédigées en collaboration par les 2 centres de référence des maladies bulleuses auto-immunes et l'association de

Plus en détail

Item 288 Troubles des phanères : onyxis

Item 288 Troubles des phanères : onyxis Item 288 Troubles des phanères : onyxis PATHOLOGIE UNGUÉALE DES DOIGTS Objectif pédagogique Recueillir les données sémiologiques d un onyxis et orienter le diagnostic étiologique. La pathologie unguéale

Plus en détail

La maladie de Darier La maladie de Darier-White Dyskératose folliculaire

La maladie de Darier La maladie de Darier-White Dyskératose folliculaire -White Dyskératose folliculaire La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur Cette fiche est destinée à vous

Plus en détail

Rash sous télaprévir : quelle prise en charge?

Rash sous télaprévir : quelle prise en charge? Rash sous télaprévir : quelle prise en charge? A rash under telaprevir, how to manage? N. Dupin 1, B. Milpied 2, L. Allanore 3, N. Wallet-Faber 1, V. Mallet 4, S. Pol 4 ( 1 Service de dermatologie, hôpital

Plus en détail

Visite 7 Mois 30 Questionnaire médecin ID:

Visite 7 Mois 30 Questionnaire médecin ID: 1. Anamnèse intermédiaire Date: Depuis le dernier entretien, y a-t-il eu chez le patient des changements dans le type clinique du psoriasis? non oui si oui, type clinique actuel? Psoriasis des ongles oui

Plus en détail

Lichen scléro-atrophique actualités des traitements médicaux

Lichen scléro-atrophique actualités des traitements médicaux Lichen scléro-atrophique actualités des traitements médicaux PHILIPPE BERBIS SERVICE DE DERMATOLOGIE HOPITAL NORD MARSEILLE Les dermocorticoïdes sont efficaces dans 40% des cas L application de DC doit

Plus en détail

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Motif non rare de consultation. Urgence diagnostique et thérapeutique. Pronostic

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 juin 2015 DAIVOBET 50 µg/0,5 mg/g, gel applicateur 60 g en cartouche (polypropylène) avec applicateur (plastique) (CIP : 34009 279 460 7 3) Laboratoire LEO PHARMA DCI

Plus en détail

10/04/2015 MUCITE : Effets secondaires cutanés des traitements utilisés en oncologie ERUPTIONS CUTANEES CYTOTOXIQUES

10/04/2015 MUCITE : Effets secondaires cutanés des traitements utilisés en oncologie ERUPTIONS CUTANEES CYTOTOXIQUES Effets secondaires cutanés des traitements utilisés en oncologie Effets cytotoxiques dose-dépendants : Eruptions disséminées Erythème acral Mucite Anomalies unguéales Syndrome main-pied Réactions d hypersensibilité

Plus en détail

Dermite associée à l incontinence

Dermite associée à l incontinence Dermite associée à l incontinence Dr Juliette Fontaine Unité Gériatrie Plaies et Cicatrisation Service de Gériatrie Hôpital Rothschild, APHP Paris Juliette.fontaine@rth.aphp.fr Peau normale : fonction

Plus en détail

Traitement du Psoriasis en 2015 Quoi de neuf? Dr Emmanuel Laffitte Clinique de Dermatologie HUG, Genève

Traitement du Psoriasis en 2015 Quoi de neuf? Dr Emmanuel Laffitte Clinique de Dermatologie HUG, Genève Traitement du Psoriasis en 2015 Quoi de neuf? Dr Emmanuel Laffitte Clinique de Dermatologie HUG, Genève Psoriasis 1 à 3% de la population adulte 1/3 modéré à sévère Psoriasis: une seule maladie? Une maladie

Plus en détail

PREPARATIONS MAGISTRALES

PREPARATIONS MAGISTRALES PREPARATIONS MAGISTRALES INDICATION FORMES FORMULES DOSAGES USUELS ACNE CREME Erythromycine 1,1 Alcool à 60% 4, Physiane crème 40ml REMBOURSE MENT RAISON DU REMBOURSEMENT Concernant l excipient se rapprocher

Plus en détail

Les eczémas: l approche au cabinet

Les eczémas: l approche au cabinet Les eczémas: l approche au cabinet Dr H. Brandstätter Dr J. Sommer-Bülher Prof. V. Piguet Plan Comment analyser une lésion? Différentes formes d eczémas Traitement Quand référer chez le dermatologue? 1

Plus en détail

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte Psoriasis et travail dans le BTP Pr E. Delaporte 30 Mai 2013 Janvier 2013 : File active de 335 malades traités (293) ou ayant été traités (42) par immunosupp./ modulateurs (MTX CyA biomédicaments) 214

Plus en détail

Psoriasis. Dre Guylaine Alain Dermatologue. Types de psoriasis. Épidémiologie du psoriasis. Présentation du psoriasis

Psoriasis. Dre Guylaine Alain Dermatologue. Types de psoriasis. Épidémiologie du psoriasis. Présentation du psoriasis Épidémiologie du psoriasis Psoriasis Dre Guylaine Alain Dermatologue Le psoriasis est une maladie de la peau chronique, inflammatoire et hyperproliférative d origine génétique Présent partout dans le monde

Plus en détail

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil Définition : Fièvre =Température rectale > 38 c (déréglage du point d équilibre thermique au niveau Hypothalamus)

Plus en détail

Eczéma chronique des mains lorsque les corticostéroides topiques ne fonctionnent pas ou plus. Dr P.Piletta mai 1 2015

Eczéma chronique des mains lorsque les corticostéroides topiques ne fonctionnent pas ou plus. Dr P.Piletta mai 1 2015 Eczéma chronique des mains lorsque les corticostéroides topiques ne fonctionnent pas ou plus Dr P.Piletta mai 1 2015 PLAN DEFINITIONS ET RAPPEL AI-JE EVOQUE LE BON DIAGNOSTIC? PLACE & PIEGES DES CORTICOIDES

Plus en détail

Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention. Toxidermies ou réactions cutanées médicamenteuses

Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention. Toxidermies ou réactions cutanées médicamenteuses Annales de dermatologie et de vénéréologie (2008) 135S, F168 F174 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com Module 11 : Synthèse clinique et thérapeutique Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention.

Plus en détail

Avis 17 octobre 2012

Avis 17 octobre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 17 octobre 2012 BETESIL 2,25 mg, emplâtre médicamenteux Boite de 8 emplâtres médicamenteux en sachets (CIP : 34009 377 977 4 0) Laboratoire GENEVRIER DCI Code ATC (2012)

Plus en détail

Le psoriasis est une affection chronique fréquente atteignant

Le psoriasis est une affection chronique fréquente atteignant images Retrouvez toutes les images illustrant ce texte, et bien d autres encore, en haute définition dans la photothèque «Psoriasis» sur www.larevuedupraticien.fr Item 114 PSORIASIS Pr Marie Beylot-Barry

Plus en détail

PSORIASIS : LES NOUVEAUTÉS. Dr E Begon Dermatologue (Hôpital de Pontoise) Séance du 14 décembre 2013

PSORIASIS : LES NOUVEAUTÉS. Dr E Begon Dermatologue (Hôpital de Pontoise) Séance du 14 décembre 2013 EPU-95 Montmorency Formation Médicale Continue du Val d'oise - Agrément provisoire DPC ASSOCIATION AMICALE D ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE DE LA RÉGION DE MONTMORENCY Siège social : 1 rue Jean Moulin

Plus en détail

LES ONYCHOPATHIES. Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE

LES ONYCHOPATHIES. Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE LES ONYCHOPATHIES Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE Ä Examen clinique des ongles : DIAGNOSTIC POSITIF Ä analyse par le dermatologue des lésions élémentaires unguéales ; Ä iconographie

Plus en détail

LA GALE. Dr KOTTLER Diane Assistante spécialiste Service de Dermatologie CH Valence Juin 2014

LA GALE. Dr KOTTLER Diane Assistante spécialiste Service de Dermatologie CH Valence Juin 2014 LA GALE Dr KOTTLER Diane Assistante spécialiste Service de Dermatologie CH Valence Juin 2014 Parasitologie (1) Sarcoptes scabiei var hominis Parasitisme humain obligatoire Durée de vie : 2-3 mois Couche

Plus en détail

Atopie : quelle prise en charge? Delphine Staumont-Sallé

Atopie : quelle prise en charge? Delphine Staumont-Sallé Atopie : quelle prise en charge? Delphine Staumont-Sallé Service de Dermatologie, CHRU Lille Consultation Multidisciplinaire des Dermatoses Professionnelles Le risque cutané dans le BTP, Lille, 30 Mai

Plus en détail

Module 7 - Edition 2006 - Item 94 page 1 Copyright CMIT ITEM N 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT LES OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition 2006 - Item 94 page 1 Copyright CMIT ITEM N 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT LES OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2006 - Item 94 page 1 ITEM N 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT LES OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer et distinguer une rougeole, une rubéole, un herpès, un mégalérythème épidémique,

Plus en détail

Identification de différents phénotypes de psoriasis. Christiane Guinot

Identification de différents phénotypes de psoriasis. Christiane Guinot Identification de différents phénotypes de psoriasis Christiane Guinot Sommaire Contexte et objectifs de l étude Questionnaire, patients et données Plan d analyse et méthodes Résumé de l information Recherche

Plus en détail

Item 232 : Dermatoses faciales : Rosacée

Item 232 : Dermatoses faciales : Rosacée Item 232 : Dermatoses faciales : Rosacée Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 3 I Diagnostic... 4 I.1 Diagnostic positif...

Plus en détail

Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007)

Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007) SYNTHESE DE RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007) OBJECTIFS DES RECOMMANDATIONS : Avoir un impact sur la prise en charge quotidienne

Plus en détail

Item 232 : Dermatoses faciales : Dermatite séborrhéique

Item 232 : Dermatoses faciales : Dermatite séborrhéique Item 232 : Dermatoses faciales : Dermatite séborrhéique Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 3 I Diagnostic positif...

Plus en détail

OUI. Principes du traitement. Faut-il traiter l acné? Acné rétentionnelle. Hyperséborrhée isolée

OUI. Principes du traitement. Faut-il traiter l acné? Acné rétentionnelle. Hyperséborrhée isolée Stratégie thérapeutique dans l acné de l adolescent Liens d intérêt 30 janvier 2014 Pr Ludovic Martin Service de Dermatologie Invitation à des congrès: Galderma Participation à des essais cliniques: 0

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Cas 1 Ces lésions cutanées douloureuses sont apparues sur les membres inférieurs d une patiente. Par ailleurs, l état de santé général de celle-ci est bon. Les lésions purpuriques

Plus en détail

Item 87 Infections cutanéo-muqueuses bactériennes et mycosiques : infections à dermatophytes de la peau glabre, des plis et des phanères

Item 87 Infections cutanéo-muqueuses bactériennes et mycosiques : infections à dermatophytes de la peau glabre, des plis et des phanères Annales de dermatologie et de vénéréologie (2012) 139, A47 A51 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com I. MODULES TRANSDISCIPLINAIRES Module 7 : Santé et environnement, maladies transmissibles Item

Plus en détail

DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER

DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER Dermatite atopique Gale Teigne Pediculose Molluscum contagiosum CAS CLINIQUE PRISE EN CHARGE Diagnostic retenu : ECZEMA HERPETICUM Début

Plus en détail

Qu est-ce que le psoriasis?

Qu est-ce que le psoriasis? Qu est-ce que le psoriasis? Le psoriasis est une maladie cutanée chronique (persistante ou récidivante) immunologique, caractérisée par des plaques rouges et squameuses. Votre système immunitaire demande

Plus en détail

Actualités thérapeutiques dans le VHC : les recommandations de l AFEF Vendredi 8 et samedi 9 avril 2011 à Paris

Actualités thérapeutiques dans le VHC : les recommandations de l AFEF Vendredi 8 et samedi 9 avril 2011 à Paris Actualités thérapeutiques dans le VHC : les recommandations de l AFEF Vendredi 8 et samedi 9 avril 2011 à Paris Des journées scientifiques pour accompagner l arrivée des nouvelles molécules qui vont modifier

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Syndrome de Stevens-Johnson. Pr A Galetto

Syndrome de Stevens-Johnson. Pr A Galetto Syndrome de Stevens-Johnson Pr A Galetto 1 CAS Une garçon de 7 ans a de la fièvre et des douleurs en avalant depuis 5 jours. Il y a deux jours, une éruption a débuté sur son thorax avec des macules qui

Plus en détail

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile Pædiatric Rheumatology InterNational Trials Organisation Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile De quoi s agit-il? Le syndrome de Blau est une maladie génétique. Les patients souffrent d une combinaison entre

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis!"# $ Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 Le Patient Trisomique Vieillissant Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 L amélioration des connaissances médicales et des techniques chirurgicales

Plus en détail

Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée

Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée La substance active est le minoxidil, qui est présent à une concentration de 5 %. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Traitement du Psoriasis de l enfant. Sébastien Barbarot Service de Dermatologie UF de dermatologie pédiatrique CHU Nantes

Traitement du Psoriasis de l enfant. Sébastien Barbarot Service de Dermatologie UF de dermatologie pédiatrique CHU Nantes Traitement du Psoriasis de l enfant Sébastien Barbarot Service de Dermatologie UF de dermatologie pédiatrique CHU Nantes Psoriasis de l enfant Prévalence chez l enfant : 0,5% avant 9 ans, 1% après 9ans

Plus en détail