L'Etat profond américain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'Etat profond américain"

Transcription

1 Peter Dale SCOTT L État profond américain - La finance, le pétrole, et la guerre perpétuelle Traduit de l américain par Maxime Chaix Éditions Demi-Lune Collection Résistances L'Etat profond américain

2 Tiré du livre de Peter Dale SCOTT paru aux éditions Demi-Lune

3 21 Avant-propos de l auteur Les États-Unis, la France et l État profond international L État profond américain devrait être une préoccupation universelle, et particulièrement en France. Ce système renforce le milieu supranational des super-riches (le «supramonde»), dont seulement 80 d entre eux possèdent autant que 3,5 milliards d êtres humains. 1 Grâce à la croissance récente et colossale de la richesse à travers le monde, ceux qui composent l «élite de pouvoir globalisé» réunie chaque année au Forum de Davos ont aujourd hui plus d influence sur la gouvernance mondiale que ceux qui siègent à l Assemblée Générale des Nations Unies. Les participants de Davos n ont pas besoin de donner leurs instructions à l État profond américain, qui s est structuré pour satisfaire les intérêts de Wall Street et d autres milieux, dont celui du crime organisé. 2 Certains éléments de ce supramonde font partie des «élites de l ombre, dont l influence découle de moyens illicites ou non conventionnels.» 3 D autres acteurs, tels que le vendeur d armes saoudien Adnan Khashoggi * qui fut autrefois appelé «l homme le plus riche du monde» font partie intégrante de l Histoire de l État profond américain. Depuis l après-guerre, ce système de gouvernance opaque et informel s est progressivement internationalisé. Dans les années 1980, William Casey le directeur de la CIA sous la présidence Reagan contourna sa propre agence pour financer la guerre secrète contre les Soviétiques en * Note du traducteur : En France, l homme d affaires franco-libanais Ziad Takieddine pourrait incarner à l image de Khashoggi outre-atlantique un État profond français aux ramifications globales. 4 L'Etat profond américain

4 22 L état profond américain Afghanistan. Pour ce faire, il eut recours aux services de la BCCI (Bank of Credit and Commerce International), une multinationale bancaire corrompue et impliquée dans le trafic de drogue global, qui était enracinée au Pakistan, au Luxembourg, en Arabie saoudite, ainsi qu à Abou Dhabi. Plus récemment, des éléments de l État profond américain notamment la puissante entreprise de services pétroliers Halliburton, se sont mis à l abri de la supervision des autorités US en délocalisant leurs sièges sociaux dans les capitales moins régulées du golfe Persique. 5 Pendant deux décennies, depuis l attentat à la station Saint-Michel du RER B en 1995 jusqu à ceux de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l Hyper Cacher début 2015, la France a souffert du terrorisme. La vague d attentats de l été 1995 en France fut perpétrée par d anciens moudjahidines ayant combattu en Bosnie ; le chapitre 4 de ce livre décrit comment cette campagne bosniaque a notamment été soutenue par le centre al-kifah de Brooklyn, New York qui était alors protégé par les autorités US. 6 Dans cet ouvrage, je retracerai l historique de la protection et du soutien clandestins, par les États-Unis, de réseaux terroristes pourtant considérés comme ennemis. Ce processus est étroitement lié à la prétendue guerre «contre» le terrorisme lancée par George W. Bush en 2001, et menée avec la coopération de l Arabie saoudite, du Qatar et du Pakistan. Or, les élites de ces trois pays ont été les principaux soutiens financiers et politiques des réseaux jihadistes que les États-Unis sont censés avoir combattus jusqu à présent. Dans le même temps, les plus farouches opposants à ces terroristes sunnites les gouvernements d Irak, de Libye, de Syrie et d Iran ont été renversés (Irak et Libye), déstabilisés avec l appui des États-Unis et de la France (Syrie) ou sanctionnés et menacés en tant qu éléments de l «Axe du Mal» (Iran). Selon des estimations crédibles, cette guerre «contre» le terrorisme aurait engendré au moins 1,3 million de morts en Afghanistan, en Irak et au Pakistan depuis 2001 une campagne militaire globale que j ai rebaptisée «guerre de terreur» dans le chapitre 6 de cet ouvrage. 7 La stratégie commune des États-Unis et de l Arabie saoudite dans la défense du système des pétrodollars a sous-tendu ces politiques perverses et dangereuses. Ainsi, les importations de pétrole du golfe Persique qui sont réglées en dollars ont été compensées par les Tiré du livre de Peter Dale SCOTT paru aux éditions Demi-Lune

5 Avant-propos de l auteur 23 exportations d armes vers les pétromonarchies, dont le royaume des Saoud qui en fut le premier importateur en Comme je l explique dans ce livre, une part des profits de ces contrats d armement ont été utilisés pour financer des opérations clandestines, comme l Iran- Contra ou la guerre secrète en Afghanistan dans les années Dans ce contexte de guerre perpétuelle, il est urgent que les citoyens des États-Unis mais aussi de la France et plus largement de l Europe fassent pression sur leurs gouvernements pour stopper cette stratégie basée sur le pétrole et les armes. Il est donc indispensable de mieux comprendre ce système de l État profond, et c est l un des principaux buts de ce livre. L'Etat profond américain

6 Tiré du livre de Peter Dale SCOTT paru aux éditions Demi-Lune

La Machine de guerre américaine

La Machine de guerre américaine Peter Dale SCOTT American War Machine La Machine de guerre américaine - La politique profonde, la CIA, la drogue, l Afghanistan... Traduit de l américain par Maxime Chaix & Anthony Spaggiari Éditions Demi-Lune

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions

Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions En l espace d une vingtaine d années, l héritage des surplus de stocks d armes héritées de la Guerre Froide, l arrivée

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1236788L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1236788L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant la ratification de l accord-cadre entre l Union européenne et ses Etats membres, d une part, et la République de Corée, d

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord. Octobre 2015

Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord. Octobre 2015 Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord Octobre 215 1 Feuille de route Environnement mondial Thèmes régionaux Exportateurs et importateurs de pétrole de la région MOANAP 2 Perspectives

Plus en détail

Histoire. Chapitre n.. Le monde depuis le début des années 1990

Histoire. Chapitre n.. Le monde depuis le début des années 1990 Histoire Chapitre n.. Le monde depuis le début des années 1990 I) Mutations en Europe de l Est Problématique : Que deviennent les anciens régimes communistes de l Europe de l Est? En 1989-1991, le bloc

Plus en détail

Le Traité sur le commerce des armes: Enjeux et défis, état des lieux des négociations

Le Traité sur le commerce des armes: Enjeux et défis, état des lieux des négociations Le Traité sur le commerce des armes: Enjeux et défis, état des lieux des négociations Virginie MOREAU Réunion d information sur le TCA et le PoA 15 février 2012, New York UNIDIR Organisation internationale

Plus en détail

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange 5 6 avril 2004 Compte Rendu La conférence s est tenue le 5 et 6 avril 2004 à Doha. Elle a été inaugurée par S.E. Royale Sheikh/ Hamad

Plus en détail

KATHIMERINI. mardi 3 mars 2015, page 8. traduction, page 2

KATHIMERINI. mardi 3 mars 2015, page 8. traduction, page 2 KATHIMERINI mardi 3 mars 2015, page 8 traduction, page 2 2 Questions du quotidien KATHIMERINI pour le Secrétaire d Etat aux Affaires européennes, M. Harlem Désir (Journaliste : Petros Papakontantinou)

Plus en détail

Le Coran est un texte à repenser

Le Coran est un texte à repenser Le Coran est un texte à repenser LE MONDE 19.01.2015 à 16h24 Mis à jour le 20.01.2015 à 07h42 Par Waleed Al-Husseini (Fondateur du Conseil des ex-musulmans de France) Homme brandissant le Coran au Niger

Plus en détail

Sommaire. A propos de Joe Sacco et de cette bande dessinée... 4. Introduction de Joe Sacco... 5. Bibliographie... 15

Sommaire. A propos de Joe Sacco et de cette bande dessinée... 4. Introduction de Joe Sacco... 5. Bibliographie... 15 JOE SACCO Sommaire A propos de Joe Sacco et de cette bande dessinée... 4 Introduction de Joe Sacco... 5 Bibliographie... 15 A propos de Joe Sacco et de cette bande dessinée Joe Sacco est un auteur de

Plus en détail

Israël et la nouvelle carte du monde

Israël et la nouvelle carte du monde Israël et la nouvelle carte du monde Emmanuel Navon CRIF Marseille, 29 janvier 2012 Au début du processus d Oslo, il y a de cela 18 ans, Shimon Pérès publia un livre intitulé «Le Nouveau Proche Orient.»

Plus en détail

L'Etat profond américain

L'Etat profond américain Peter Dale SCOTT L État profond américain - La finance, le pétrole, et la guerre perpétuelle Traduit de l américain par Maxime Chaix Éditions Demi-Lune Collection Résistances 11 Remerciements Je n aurais

Plus en détail

Sujet d étude le Moyen-Orient au cœur des enjeux contemporains

Sujet d étude le Moyen-Orient au cœur des enjeux contemporains Sujet d étude le Moyen-Orient au cœur des enjeux contemporains Livre pages 46 à 51 A : Le conflit israélo-arabe : Les phases d expansion du territoire israélien ont été essentiellement consécutives des

Plus en détail

La puissance des Etats-Unis d Amérique

La puissance des Etats-Unis d Amérique La puissance des Etats-Unis d Amérique Sur quoi est fondée la réussite de la première puissance mondiale et comment le pays parvient-il à surmonter les difficultés et les agressions extérieures? Sommaire

Plus en détail

RESOLUTION POA (IS) SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME D ACTION DECENNAL DE L OCI

RESOLUTION POA (IS) SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME D ACTION DECENNAL DE L OCI RESOLUTION POA (IS) SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME D ACTION DECENNAL DE L OCI ADOPTEE A LA 11 EME SESSION DE LA CONFERENCE ISLAMIQUE AU SOMMET SESSION DE «LA OUMMAH ISLAMIQUE AU 21 EME SIECLE» DAKAR

Plus en détail

Ainsi que nous l écrivions il y a quelques années dans l article «Qu est-ce

Ainsi que nous l écrivions il y a quelques années dans l article «Qu est-ce Le terrorisme est-il un acte de guerre? TRIBUNE n 699 Éric Pourcel Docteur en droit, aspirant commissaire (R) de la Marine. Ainsi que nous l écrivions il y a quelques années dans l article «Qu est-ce que

Plus en détail

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LES ACTIVITÉS DE L UNION EUROPÉENNE EN APPUI À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES Ce projet est

Plus en détail

I - DE LA SUPERPUISSANCE A L HYPERPUISSANCE

I - DE LA SUPERPUISSANCE A L HYPERPUISSANCE Problématique : Quelles sont, en Amérique, les différentes sphères d'influence des États- Unis? Comment les États-Unis parviennent-ils à organiser la mondialisation à leur profit? I - DE LA SUPERPUISSANCE

Plus en détail

L'Union européenne et le commerce des armes. par Claudio Gramizzi et Luc Mampaey, Attachés de recherche au GRIP

L'Union européenne et le commerce des armes. par Claudio Gramizzi et Luc Mampaey, Attachés de recherche au GRIP Note d'analyse Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité 70 Rue de la Consolation, B-1030 Bruxelles Tél.: +32.2.241 84 20 - Fax : +32.2.245 19 33 Internet : www.grip.org - Courriel

Plus en détail

Les menaces terroristes en Afrique et au Moyen Orient. Commission Risque Pays 26 mai 2015 Scutum Security First

Les menaces terroristes en Afrique et au Moyen Orient. Commission Risque Pays 26 mai 2015 Scutum Security First Les menaces terroristes en Afrique et au Moyen Orient Commission Risque Pays 26 mai 2015 Scutum Security First Sommaire Un problème de définition Régions concernées par le terrorisme Un terreau fertile

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI F OMPI A/46/11 ORIGINAL : anglais DATE : 26 novembre 2008 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉE DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI Quarante-sixième série de réunions Genève, 12

Plus en détail

DES PAYS SANS ÉTAT. LES ÉTATS FAILLIS (Failed States) ÉTATS FRAGILES

DES PAYS SANS ÉTAT. LES ÉTATS FAILLIS (Failed States) ÉTATS FRAGILES DES PAYS SANS ÉTAT LES ÉTATS FAILLIS (Failed States) ÉTATS FRAGILES I/ Histoire d un terme II/ Les critères III/ Une notion discutée État failli : un danger pour sa population et pour les autres États

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 L essentiel de la carte comprend des états membres de la ligue arabe. Au nord, se trouvent des états non membres, en allant d ouest en est: la Turquie, l Iran et

Plus en détail

commerce des armes Dr. Silvia Cattaneo Geneva Forum

commerce des armes Dr. Silvia Cattaneo Geneva Forum Vers un Traité sur le commerce des armes Dr. Silvia Cattaneo Geneva Forum Palais des Nations, 13 avril 2011 Dans cette présentation: Historique du processus international vers un TCA; Mots-clés et questions

Plus en détail

Mondialisation culturelle. dans le Golfe Persique

Mondialisation culturelle. dans le Golfe Persique Mondialisation culturelle dans le Golfe Persique Depuis environ une décennie, certains États du Golfe se préparent à l après pétrole en diversifiant leur économie. Après la finance, le commerce et le tourisme,

Plus en détail

DES CARTES GÉOPOLITIQUES POUR COMPRENDRE UN MONDE COMPLEXE EXERCICE D ENTRAÎNEMENT : LE MONDE VU D IRAN

DES CARTES GÉOPOLITIQUES POUR COMPRENDRE UN MONDE COMPLEXE EXERCICE D ENTRAÎNEMENT : LE MONDE VU D IRAN DES CARTES GÉOPOLITIQUES POUR COMPRENDRE UN MONDE COMPLEXE EXERCICE D ENTRAÎNEMENT : LE MONDE VU D IRAN LE MONDE VU D IRAN UNE CARTE POUR COMPRENDRE LE MONDE. 1. Analysez le message de la carte : 1. Quelle

Plus en détail

Quelle politique de sanctions face à la prolifération?

Quelle politique de sanctions face à la prolifération? Quelle politique de sanctions face à la prolifération? Bruno Gruselle, Chargé de recherche (28 juin 2007) L utilisation de sanctions économiques s est largement développée au cours des années 1990, comme

Plus en détail

Consultant et Directeur de Nord-Sud ventures, Alger

Consultant et Directeur de Nord-Sud ventures, Alger Terrorisme maritime en Méditerranée Occidentale : mythe ou réalité Arslan Chikhaoui Consultant et Directeur de Nord-Sud ventures, Alger LE CONTEXTE GLOBAL Al Qaeda (AQ) est une organisation politico-militaire

Plus en détail

Notre candidature. Les Pays-Bas, un candidat. engagé pour le Conseil. des droits de l homme

Notre candidature. Les Pays-Bas, un candidat. engagé pour le Conseil. des droits de l homme Les Pays-Bas, un candidat engagé pour le Conseil des droits de l homme Notre candidature Les Pays-Bas ont chaleureusement accueilli la création du Conseil des droits de l homme. Membre actuel du Conseil

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION SOUS LE THÈME «La prévention du blanchiment de capitaux, une garantie pour une économie saine»

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION SOUS LE THÈME «La prévention du blanchiment de capitaux, une garantie pour une économie saine» CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION SOUS LE THÈME «La prévention du blanchiment de capitaux, une garantie pour une économie saine» ALLOCUTION DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB

Plus en détail

Thème 1- la mondialisation

Thème 1- la mondialisation Thème 1- la mondialisation Quels constats pouvez-vous opérer à partir de ce graphique? Introduction: Le géographe français, O Dolfus définit en 1997 la mondialisation comme des échanges généralisés entre

Plus en détail

Avis à l opinion Public

Avis à l opinion Public Avis à l opinion Public La Syrie était le berceau de la civilisation humaine où toutes les civilisations ont né et se sont épanouies. La Syrie a une situation géographique et stratégique très importante

Plus en détail

ILERI - DÉFENSE. L État islamique éclipse Al-Qaïda. Vincent Quintana - Membre du pôle Moyen-Orient - 23 février 2015

ILERI - DÉFENSE. L État islamique éclipse Al-Qaïda. Vincent Quintana - Membre du pôle Moyen-Orient - 23 février 2015 ILERI - DÉFENSE L État islamique éclipse Al-Qaïda. Vincent Quintana - Membre du pôle Moyen-Orient - 23 février 2015 (Photo: à gauche Abou Bakr al-baghdadi, chef de Daesh, à droite Ayman Al- Zawahiri, chef

Plus en détail

129 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 7-9.10.2013

129 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 7-9.10.2013 129 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 7-9.10.2013 Assemblée A/129/2-P.7 Point 2 4 octobre 2013 EXAMEN DE DEMANDES EVENTUELLES D'INSCRIPTION D'UN POINT D'URGENCE A

Plus en détail

Prix brut X = Prix du brut de référence + Différentiel

Prix brut X = Prix du brut de référence + Différentiel Le Prix du Pétrole. Généralités : Il faut tout d abord différencier le prix du «pétrole» qui dépend essentiellement de la production du pétrole brut, et le prix des produits pétroliers qui dépend de principalement

Plus en détail

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE ECONOMIQUE? 30 Min INSIDE 6 Avril 2011 Plan de la présentation 1) L évolution des cours: faits stylisés et explications 2) Impact économiques

Plus en détail

Le terrorisme et les groups de criminalité organisée présentent tous deux des menaces sérieuses pour la sécurité nationale et globale.

Le terrorisme et les groups de criminalité organisée présentent tous deux des menaces sérieuses pour la sécurité nationale et globale. Strasbourg, 2 mai 2014 CODEXTER (2014) 5 COMITE D EXPERTS SUR LE TERRORISME (CODEXTER) COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE TERRORISME ET LE CRIME ORGANISE

Plus en détail

Quel sera l impact économique d un rapprochement entre l Iran

Quel sera l impact économique d un rapprochement entre l Iran Quel sera l impact économique d un rapprochement entre l Iran et les Etats-Unis? Thierry Coville Enseignant-chercheur à Negocia et chercheur associé à l IRIS. L annonce par le nouveau président américain

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat et de gouvernement,

Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat et de gouvernement, Conférence des Nations Unies sur le financement du développement Addis-Abeba, 14 juillet 2015 Discours de Mme Annick Girardin Secrétaire d Etat chargé du Développement et de la Francophonie Seul le prononcé

Plus en détail

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé Livre blanc 2006 sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr Résumé I. La politique de sécurité de l Allemagne Douze années se sont écoulées depuis la publication du dernier

Plus en détail

Les politiques d appui à la croissance complètent l assainissement des comptes publics

Les politiques d appui à la croissance complètent l assainissement des comptes publics Bulletin du FMI PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES MONDIALES Quelques leçons de l histoire pour maîtriser la dette publique Bulletin du FMI en ligne 27 septembre 2012 Le fronton du Trésor américain : la dette publique

Plus en détail

IV. Le monde depuis le début des années Comment le monde s organise-t-il depuis presque 25 ans?

IV. Le monde depuis le début des années Comment le monde s organise-t-il depuis presque 25 ans? IV. Le monde depuis le début des années 1990 Comment le monde s organise-t-il depuis presque 25 ans? http://www.ina.fr/video/1819417001002/new-york-deux-avions-percutentle-world-trade-center-video.html

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le 9 juillet 2015 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé?

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé? Trading our health away Prêts à échanger votre santé? Plan I. Est-ce grave docteur? 1. Tensiomètre : définir les concepts 2. Documentaire : une pêche d'enfer 3. Quiz : les raisons du libre-échange 4. Photo-langage

Plus en détail

La course à l armement au Moyen-Orient

La course à l armement au Moyen-Orient SURVOL STRATÉGIQUE Janvier 2009 La course à l armement au Moyen-Orient Par Gervaise Delmas Collaboratrice sur l axe Moyen-Orient de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques À l

Plus en détail

CLUB DE NICE Energie et Géopolitique

CLUB DE NICE Energie et Géopolitique Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Le gaz naturel en Europe: un atout fragilisé par le charbon et les tensions politiques Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur Emérite à l

Plus en détail

CONSEIL DES DROITS DE L HOMME. Examen Périodique Universel (EPU) 20 ème session. (Octobre 2014) MADAGASCAR. Soumission conjointe de :

CONSEIL DES DROITS DE L HOMME. Examen Périodique Universel (EPU) 20 ème session. (Octobre 2014) MADAGASCAR. Soumission conjointe de : MIAMSI Mouvement International Mouvement International Mouvement Catholique Des Milieux Sociaux Indépendants des Intellectuels catholiques Caritatif International CONSEIL DES DROITS DE L HOMME Examen Périodique

Plus en détail

HISTOIRE DES SCIENCES, GUERRE ET DÉVELOPPEMENT

HISTOIRE DES SCIENCES, GUERRE ET DÉVELOPPEMENT HISTOIRE DES SCIENCES, GUERRE ET DÉVELOPPEMENT 1 er cours Luc Mampaey PhD Maître de conférence à l'université libre de Bruxelles (ULB) Directeur du Groupe de recherche et d'information sur la paix et la

Plus en détail

Désignation d organismes intergouvernementaux aux fins de l article 76 du Règlement intérieur du Conseil

Désignation d organismes intergouvernementaux aux fins de l article 76 du Règlement intérieur du Conseil Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. restreinte 16 avril 2013 Français Original: anglais TD/B/EX(57)/R.4 Conseil du commerce et du développement Cinquante-septième

Plus en détail

DE LA GUERRE FROIDE A LA GUERRE NOIRE «PETROLE ET DAESH»

DE LA GUERRE FROIDE A LA GUERRE NOIRE «PETROLE ET DAESH» DE LA GUERRE FROIDE A LA GUERRE NOIRE «PETROLE ET DAESH» Jg 26 janvier 2016 ARABIE -USA -IRAN -TURQUIE- NOUVELLES CARTES EN GEOPOLITIQUE avec les préliminaires en Afghanistan La royauté d Arabie Saoudite,

Plus en détail

Crise syrienne : état des lieux et options possibles. Alya de Postis* LES RESSORTS DE LA RÉSISTANCE DU RÉGIME DE BACHAR AL-ASSAD

Crise syrienne : état des lieux et options possibles. Alya de Postis* LES RESSORTS DE LA RÉSISTANCE DU RÉGIME DE BACHAR AL-ASSAD N 19 - Fondation Jean-Jaurès / Orion - Observatoire de la défense - 30 avril 2012 - page 1 Crise syrienne : et options Alya de Postis* * Consultante, spécialisée sur le Moyen-Orient LES RESSORTS DE LA

Plus en détail

Les impératifs de sécurité face à la protection des données personnelles. Chawki GADDES

Les impératifs de sécurité face à la protection des données personnelles. Chawki GADDES Les impératifs de sécurité face à la protection des données personnelles Chawki GADDES INTRODUCTION Les droits humains ne sont généralement pas consacrés de manière absolue Les chartes internationales

Plus en détail

Comprendre la géopolitique contemporaine à travers l exemple de l Irak

Comprendre la géopolitique contemporaine à travers l exemple de l Irak Comprendre la géopolitique contemporaine à travers l exemple de l Irak cadre : l accompagnement personnalisé http://www.education.gouv.fr/cid50471/mene1002847c.html http://eduscol.education.fr/cid60349/modules-pour-laccompagnement-personnalise.html

Plus en détail

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise CONFERENCE SUR LES OPPORTUNITES D ECHANGES ET D INVESTISSEMENT ALGERIE USA Organisé par le Conseil d Affaires Algérie-USA (USABC) Et le Forum des Chefs d Entreprise (FCE) à Alger, le 2 Mars 2015 **********************************************

Plus en détail

MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde?

MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde? MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde? La réunion de tous les dangers La réunion de l OPEP du 27 novembre dernier qui s est tenue à Vienne a été évènement majeur. Dans son communiqué final, l OPEP reconnait

Plus en détail

FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE

FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE La fracture agricole mondiale : «Ouvrir des perspectives pour les espaces en développement» 4 et 5 février 2005 Rapport - ATELIER 2A Thème : Les modèles économiques

Plus en détail

Lettre datée du 28 janvier 2003, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général

Lettre datée du 28 janvier 2003, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général Nations Unies S/2003/103 Conseil de sécurité Distr. générale 28 janvier 2003 Original: français Lettre datée du 28 janvier 2003, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général J

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE MJU-25 (2003) 6 25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Sofia (9-10 octobre 2003) - COOPERATION INTERNATIONALE DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME INTERNATIONAL ET MISE EN OEUVRE DES INSTRUMENTS

Plus en détail

Hocine BENISSAD BLANCHIMENT DE CAPITAUX. Aspects economiques et juridiques. C3 ECONOMIC A 49 rue Hericart, 75015 Paris

Hocine BENISSAD BLANCHIMENT DE CAPITAUX. Aspects economiques et juridiques. C3 ECONOMIC A 49 rue Hericart, 75015 Paris Hocine BENISSAD BLANCHIMENT DE CAPITAUX Aspects economiques et juridiques C3 ECONOMIC A 49 rue Hericart, 75015 Paris TABLE DES MATTERES Chapitre 1. Pratiques et canaux de blanchiment 1 I. Generalites 1

Plus en détail

LES MICRO SIMULATIONS ONU

LES MICRO SIMULATIONS ONU LES MICRO SIMULATIONS ONU LES OBJECTIFS DE LA MICRO SIMULATION ONU - Se familiariser avec les règles de procédure qu il sera nécessaire de maîtriser lors de l exercice final : LA SIMULATION ONU DU 15 MAI

Plus en détail

LES ATTENTATS DE PARIS VENDREDI 13 NOVEMBRE 2015

LES ATTENTATS DE PARIS VENDREDI 13 NOVEMBRE 2015 LES FAITS Les faits. Le vendredi 13 novembre au soir, Paris a été frappé par des actes terroristes : trois explosions ont d abord retenti près du Stade de France, où se jouait un match amical de football

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

L or noir de l Arabie Saoudite

L or noir de l Arabie Saoudite L or noir de l Arabie Saoudite La découverte du pétrole en Arabie saoudite Depuis la création du Royaume saoudien en 1932 par Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud, dit Ibn Séoud, l'exploitation du pétrole

Plus en détail

Résolution 1686 - Prolongation du mandat de la Commission d enquête sur l assassinat de Rafic Hariri (15 juin 2006)

Résolution 1686 - Prolongation du mandat de la Commission d enquête sur l assassinat de Rafic Hariri (15 juin 2006) SELECTION DE DOCUMENTS à propos du LIBAN Provenance:Ministère Français des Affaires Etrangères Résolution 1686 - Prolongation du mandat de la Commission d enquête sur l assassinat de Rafic Hariri (15 juin

Plus en détail

LA CONCURRENCE INTERNATIONALE EN AFRIQUE DKHISSI SAID

LA CONCURRENCE INTERNATIONALE EN AFRIQUE DKHISSI SAID LA CONCURRENCE INTERNATIONALE EN AFRIQUE 1 DKHISSI SAID PLAN I. Introduction 23/02/2011 II. Enjeux de la concurrence internationale en Afrique III. Internationalisation de la concurrence IV. Globalisation

Plus en détail

52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL

52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL ORGANISATION PANAMÉRICAINE DE LA SANTÉ ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ 52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL Washington, D.C., ÉUA, du 30 septembre au 4 octobre 2013 CD52/DIV/9 (Fr.)

Plus en détail

Charte de l aide publique au développement du Japon. Le 29 Août 2003

Charte de l aide publique au développement du Japon. Le 29 Août 2003 Charte de l aide publique au développement du Japon Le 29 Août 2003 Révision de la Charte de l Aide Publique au Développement (APD) du Japon La Charte de l Aide Publique au Développement (APD) du Japon,

Plus en détail

Développer les compétences interculturelles

Développer les compétences interculturelles Développer les compétences interculturelles Europe Arab Bank Europe Arab Bank (EAB) est une banque qui offre à ses clients un accès privilégié à des projets d investissement en Europe, en Amérique du Nord,

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

Ordre du jour provisoire

Ordre du jour provisoire L atome pour la paix Conférence générale GC(59)/1/Add.1 15 juillet 2015 Distribution générale Français Original : arabe Cinquante-neuvième session ordinaire Ordre du jour provisoire Point supplémentaire

Plus en détail

MARRAKECH PERLE DU SUD

MARRAKECH PERLE DU SUD MARRAKECH PERLE DU SUD INFORMATIONS IMPORTANTES Maroc Nombre d habitants: 31 671 474 Monnaie: Dirham Marocain (MAD) PIB: 121.37 milliards de dollars (2009) Croissance du PIB: 5.9% (2009) Population Active:

Plus en détail

134 ème Assemblée de l'uip

134 ème Assemblée de l'uip 134 ème Assemblée de l'uip Lusaka (Zambie), 19-23 mars 2016 Commission permanente C-II/134/DR du développement durable, 15 janvier 2016 du financement et du commerce Assurer une protection durable du patrimoine

Plus en détail

Amnesty International

Amnesty International Amnesty International DOCUMENT PUBLIC HALTE A LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES! RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO Le combat d une femme en quête de justice Index AI : AFR 62/001/2004 ÉFAI Résolue à défendre

Plus en détail

Daesh : «Une des Conséquences des Conflits Délétères du Moyen-Orient» 21/11/2014 "Contexte Géopolitique", S. Muanza 1

Daesh : «Une des Conséquences des Conflits Délétères du Moyen-Orient» 21/11/2014 Contexte Géopolitique, S. Muanza 1 Daesh : «Une des Conséquences des Conflits Délétères du Moyen-Orient» 21/11/2014 "Contexte Géopolitique", S. Muanza 1 Introduction La guerre menée par Daesh naît sur les ruines de la 3 ème Guerre du Golfe.

Plus en détail

THE ISLAMIC CORPORATION FOR THE INSURANCE OF INVESTMENT AND EXPORT CREDIT

THE ISLAMIC CORPORATION FOR THE INSURANCE OF INVESTMENT AND EXPORT CREDIT 1 Agenda Présentation de l ICIEC Activités de l ICIEC Exemples d opérations de l ICIEC Exemples d opérations de l ICIEC en Afrique 2 Filales du Groupe BID 3 Présentation de l ICIEC Membre du Groupe de

Plus en détail

FICHE RESSOURCES = L' ESSENTIEL Cycle 4 troisième. La sécurité et la défense

FICHE RESSOURCES = L' ESSENTIEL Cycle 4 troisième. La sécurité et la défense FICHE RESSOURCES = L' ESSENTIEL Cycle 4 troisième La sécurité et la défense La sensibilité : soi et les autres Objectifs de formation : Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments

Plus en détail

Réchauffement diplomatique entre Cuba et les États- Unis : des clés pour comprendre la stratégie du président Obama

Réchauffement diplomatique entre Cuba et les États- Unis : des clés pour comprendre la stratégie du président Obama Centre d études interaméricaines Institut québécois des hautes études internationales 1030, avenue des Sciences-Humaines, Local 5455 Pavillon Charles-De Koninck, Université Laval Québec (Québec), CANADA,

Plus en détail

Commission nationale suisse Justice et Paix Prise de position sur l initiative pour l interdiction d exporter du matériel de guerre

Commission nationale suisse Justice et Paix Prise de position sur l initiative pour l interdiction d exporter du matériel de guerre «Ils briseront leurs épées pour en faire des socs et leurs lances pour en faire des serpes. On ne lèvera plus l'épée nation contre nation, on n'apprendra plus à faire la guerre» Isaïe 2,4 Commission nationale

Plus en détail

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG Baccalauréat Technologique Devoir Commun Session 2014-2015 ***** Histoire- Géographie Série : STMG Durée : 2h30 Coefficient : 2 Les calculatrices ne sont pas autorisées Le candidat doit répondre à toutes

Plus en détail

Les jeunes d origine migrante et issus des minorités aux Etats-Unis : droits, appartenance et exclusion¹

Les jeunes d origine migrante et issus des minorités aux Etats-Unis : droits, appartenance et exclusion¹ 1 Les jeunes d origine migrante et issus des minorités aux Etats-Unis : droits, appartenance et exclusion¹ Sunaina Maira, titulaire d un doctorat Maître de conférences à la faculté des études américano-asiatiques

Plus en détail

Égypte. le pays des 4 rentes

Égypte. le pays des 4 rentes Égypte le pays des 4 rentes L Égypte est un pays clé au Moyen-Orient en général, et dans le monde arabe en particulier. Mais ce pays est fragile politiquement, et il reste dépendant économiquement de quatre

Plus en détail

Stratégies chinoises de financement et de pénétration des marchés africains

Stratégies chinoises de financement et de pénétration des marchés africains Stratégies chinoises de financement et de pénétration des marchés africains Ibrahim Magassa 1 La disparition du monde bipolaire à la fin des années 1980 s est traduite sur le plan de l économie géopolitique

Plus en détail

Les facteurs de la montée du radicalisme auprès des jeunes bruxellois

Les facteurs de la montée du radicalisme auprès des jeunes bruxellois Les facteurs de la montée du radicalisme auprès des jeunes bruxellois 1. Définitions 2. Sens de la vie 3. Racines de la radicalisation 3.1 Positionnement face aux valeurs 3.2 Histoire politico-religieuse

Plus en détail

Les Voyages des savoirs 2010-2011. Le Golfe et le monde arabe

Les Voyages des savoirs 2010-2011. Le Golfe et le monde arabe Les Voyages des savoirs 2010-2011 Le Golfe et le monde arabe Un nouveau cycle de conférences-débats proposé par le Groupe de Recherches et d études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO 1 ) s

Plus en détail

Quentin Ludwig, avec la collaboration de Cyril-Igor Grigorieff Comprendre l islam

Quentin Ludwig, avec la collaboration de Cyril-Igor Grigorieff Comprendre l islam Quentin Ludwig, avec la collaboration de Cyril-Igor Grigorieff Comprendre l islam Groupe Eyrolles, 2004 ISBN 2-7081-3510-4 Comprendre l islam Les banques islamiques La charia (le droit islamique) interdit

Plus en détail

Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki. Ambassadeur Representant du Maroc

Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki. Ambassadeur Representant du Maroc Débat du Conseil de Sécurité Sur Le Maintien de la paix multidimensionnel Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki Ambassadeur Representant du Maroc New York, 21 Janvier 2013 Prière de vérifier à l audition

Plus en détail

PETROLE POP. Effondrement des cours. L'offre de pétrole : la redistribution des cartes. 12 décembre 2014. Focus Marchés

PETROLE POP. Effondrement des cours. L'offre de pétrole : la redistribution des cartes. 12 décembre 2014. Focus Marchés PETROLE POP Focus Marchés 12 décembre 2014 Effondrement des cours Une fois de plus utilisé comme arme politique, l événement de cette fin d année est décidément l effondrement du prix du pétrole. Ce qui

Plus en détail

Les nouvelles menaces numériques : entre cyberterrorisme et secret d'état

Les nouvelles menaces numériques : entre cyberterrorisme et secret d'état Les nouvelles menaces numériques : entre cyberterrorisme et secret d'état Article juridique publié le 22/08/2015, vu 1112 fois, Auteur : Vincent Julien Nouvelles menaces pour la sécurité dans l espace

Plus en détail

Juger les prédateurs de la liberté de l information

Juger les prédateurs de la liberté de l information 47, rue Vivienne 75002 Paris 0144 83 84 84 www.rsf.org Juger les prédateurs de la liberté de l information La violence et les crimes 1 contre les journalistes et les autres acteurs de l information constituent

Plus en détail

Allant encore plus loin, le président ajoute :

Allant encore plus loin, le président ajoute : Introduction La fin du communisme et du collectivisme a pu donner à penser que la loi du marché allait s imposer à l ensemble de l économie de la planète. Recherche de valeur pour l actionnaire, exigence

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

L ACTION DE LA FRANCE CONTRE LA PROLIFERATION. Document de travail présenté par la France

L ACTION DE LA FRANCE CONTRE LA PROLIFERATION. Document de travail présenté par la France L ACTION DE LA FRANCE CONTRE LA PROLIFERATION Document de travail présenté par la France «La prolifération des armes de destruction massive constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales.»

Plus en détail

République centrafricaine: Séance d'information au Conseil de sécurité. Par

République centrafricaine: Séance d'information au Conseil de sécurité. Par NATIONS UNIES Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine MINUSCA UNITED NATIONS United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission

Plus en détail

LA PUISSANCE AMERICAINE

LA PUISSANCE AMERICAINE LA PUISSANCE AMERICAINE PROBLEMATIQUES Comment les États-Unis occupent-ils la place de première puissance mondiale? Les Etats-Unis d Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à

Plus en détail

Pratiques et expériences de la finance islamique «le cas d ALBARKA BANK TUNISIA» ************ Taoufik LACHHEB Directeur du financement et de l

Pratiques et expériences de la finance islamique «le cas d ALBARKA BANK TUNISIA» ************ Taoufik LACHHEB Directeur du financement et de l ﺑﺴﻢ اﷲ اﻟﺮﲪﻦ اﻟﺮﺣﻴﻢ Pratiques et expériences de la finance islamique «le cas d ALBARKA BANK TUNISIA» ************ Taoufik LACHHEB Directeur du financement et de l investissement ALBARAKA BANK TUNISIA Historique

Plus en détail