De jeunes Hongrois et Français dans les tranchées du passé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De jeunes Hongrois et Français dans les tranchées du passé"

Transcription

1 Urbi&Orbi La Documentation catholique De jeunes Hongrois et Français dans les tranchées du passé Par Fanny Cheyrou (à Vauquois, Meuse), le 11/8/2014 à 09h58 À l occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, le 7 e «Voyage de la paix» des Fils de la Charité s est transformé, cette année, jusqu au 17 août, en chantier de rénovation de la butte de Vauquois (Meuse), théâtre d affrontements sanglants près de Verdun.

2 Des lianes tenaces, des fougères rebelles, et des feuilles de lierre à perte de vue : les nervures de la butte de Vauquois se soulèvent d un mouvement de râteau, au fur et à mesure que le défrichage progresse. Arrachées d un mouvement de poignet, les dernières herbes sont raclées par les mains d une dizaine de jeunes Européens, munis de gants en toile. Soudain, la surface d un obus entier affleure. Le passé surgit là, arrogant, de biais dans une terre boueuse, un matin d août 2014, cent ans après les affrontements sanglants de la Première Guerre mondiale. «la terre est pleine de symboles» «Ces trouvailles ne laissent pas indemne, elles ramènent bien souvent les jeunes à leurs propres blessures intérieures,

3 enfouies», commente le P. Pierre Tritz, supérieur des Fils de la Charité à l initiative de ce «Voyage de la paix» organisé pour la 7 e fois sur un lieu de mémoire avec des jeunes Européens. «La terre est pleine de symboles, poursuit le P. Tritz. Même après avoir été rasée et meurtrie, elle redevient fertile et rejette ses blessures, ses obus. Ce voyage est l occasion de déposer ses armes et d évacuer ses violences personnelles, pour entrer dans une démarche de paix.» «La Première Guerre mondiale est loin dans les dates, mais pas dans la mémoire. Ici nous creusons le passé», confirme Rita Varga-Toth, 30 ans, dans un français parfait. Sous les pieds de cette jeune volontaire hongroise, interprète et traductrice à Budapest, plusieurs kilomètres de galerie d infanterie et de mines creusées par les combattants se déploient. Elles ont été restaurées, ces dernières années, par l association des Amis de Vauquois et de sa région. «Les blessures sont encore présentes» Les souterrains, de 40 mètres de profondeur, ont abrité près de soldats allemands pendant la guerre, et moitié moins du côté français. Les historiens estiment que sur le front de Verdun, entre février et juillet 1916, 60 millions d obus sont tombés pendant cent quarante jours. On les retrouve aujourd hui dans les sillons de champs labourés. «Ne les ramassez pas, marquez-

4 les seulement à la bombe quand vous tombez dessus», rappelle chaque jour le P. Jean-Michel Rapaud, des Fils de la Charité, avant de commencer le chantier. Rita a rencontré son mari, Andràs Varga, ingénieur, lors d un Voyage de la paix en Pour ce couple hongrois, la guerre n est pas si loin. D où l importance de ce voyage. «Les relations franco-hongroises sont distantes, et pas seulement du fait de la géographie, rappelle Andràs. Mes parents ne se sentent pas européens, cette identité ne les intéresse pas. Ils sont hongrois, et c est tout. Moi, j incarne la troisième génération depuis le démembrement de l Empire austro-hongrois de Pour mes parents les blessures sont encore présentes», confie-t-il. Un paisible petit village de la Meuse Dans le groupe de voyageurs de la paix, certains sont novices, comme Jérôme Flereau, professeur de mathématiques en banlieue parisienne, d origine guadeloupéenne : «Finalement on restaure un petit bout du passé, on ne passera plus sur ce lieu comme de simples visiteurs, s enthousiasme-t-il. Quand je reviendrai, je pourrai dire : cette marche en bois, c est nous qui l avons posée, ce chemin, c est nous qui l avons tracé.» Ces dix jeunes Français et Hongrois, accompagnés par deux

5 prêtres des Fils de la Charité, se sont donné comme objectif, d ici au 17 août, d aménager le «côté allemand» de la butte verdoyante de Vauquois, entre Verdun et l Argonne, pour le rendre accessible au public. Ils attendent l arrivée de deux jeunes Parisiens d origine sénégalaise, dont l arrière-grand-père combattit parmi les tirailleurs de l armée coloniale lors de la guerre de Au milieu de la butte verdoyante pochée, meurtrie de cratères d obus de dix mètres de diamètre, Myriam Bernède, professeur d espagnol bordelaise de 43 ans, reste debout, pensive. Elle contemple la butte de Vauquois, qui était autrefois un paisible petit village de la Meuse, avec son église et sa rue principale : «Comme un coin de paradis est devenu un coin d enfer», lance-telle dans un souffle avant de se remettre au travail, cisaille et râteau en main. Dans le paysage apocalyptique de 1918, un village a disparu, mais sa mémoire perdure Le P. Jean-Émile Anizan, aumônier militaire au front Le 2 août 1914, lendemain de la décision de guerre, le P. Jean- Émile Anizan (1853?1928), fondateur des Fils de la Charité, écrit dans une lettre adressée au P. Desrousseaux, supérieur général :

6 Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) «Je viens vous prier de vouloir bien m autoriser à partir comme aumônier militaire volontaire.» Ainsi, à 61 ans, il rejoint les soldats français dans les tranchées de Verdun, où il exerce comme aumônier volontaire jusqu au 4 février «Canons, mitrailleuses, fusils ont fait rage pendant surtout les trois assauts livrés à Étain ( ) Notre artillerie a anéanti près de hommes en quelques minutes. On voyait hommes, bras, jambes voler en l air, c était effrayant. Quelle triste chose que la guerre.» Dans son journal et dans ses nombreuses lettres, le prêtre exprime son horreur, jour après jour, de la monstruosité du combat. En 1918, il fonde à la demande du pape la congrégation des Fils de la Charité.

MUSEES ET PATRIMOINE DU MINISTERE DE LA DEFENSE EN PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Jean-Louis Riccioli, conseiller pour les musées

MUSEES ET PATRIMOINE DU MINISTERE DE LA DEFENSE EN PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Jean-Louis Riccioli, conseiller pour les musées MUSEES ET PATRIMOINE DU MINISTERE DE LA DEFENSE EN PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Jean-Louis Riccioli, conseiller pour les musées 83 Fréjus - vitrine du musée des Troupes de Marine Musée des Troupes de Marine

Plus en détail

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Culture Portes de Gascogne Avril 2016 Contexte de l appel à projet Le projet street-art de la commune de Tournecoupe

Plus en détail

Argumentaire : Non aux idées nauséabondes du FN Les lycéens contre l'extrême droite

Argumentaire : Non aux idées nauséabondes du FN Les lycéens contre l'extrême droite Argumentaire : Non aux idées nauséabondes du FN Les lycéens contre l'extrême droite Le front national et son idéologie sont totalement incompatibles avec nos valeurs, des valeurs républicaines, démocratiques,

Plus en détail

Partie I > Séquence 1 > Plan 1. Partie I > Séquence 1 > Plan 2

Partie I > Séquence 1 > Plan 1. Partie I > Séquence 1 > Plan 2 Partie I Partie I > Séquence 1 > Plan 1 Partie I > Séquence 1 > Plan 2 Robe Gros plan - très courte profondeur de champ Léger panoramique sur pied Lumière rasante sur le sujet - contrastes forts 6 s Gros

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

Edito. Sommaire. contre le cancer. Les événements Vaincre le Cancer. Bulletin d information n 48 - Novembre 2013. Challenge Nathalie 2013

Edito. Sommaire. contre le cancer. Les événements Vaincre le Cancer. Bulletin d information n 48 - Novembre 2013. Challenge Nathalie 2013 nwl_mise en page // :5 Page Dossier : L expérimentation au service de la recherche Les événements Vaincre le Cancer contre le cancer Challenge Nathalie 0 Le challenge a été crée par Carla et Daniel VIGNERON,

Plus en détail

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 Siège Social : IFSP 15, rue des Tulipiers 38280 VILLETTE D ANTHON Tél. 06 25 45 92 85 ou 06 74 10 14 16 / Mail : contact@ifsp-lyon.fr

Plus en détail

L assurance chômage en Europe

L assurance chômage en Europe L assurance chômage en Europe Unédic - 18 octobre 2012 AJIS Principes fondateurs de la protection sociale Deux logiques Les systèmes de protection sociale appartiennent à deux grandes familles - ceux qui

Plus en détail

BISCUITERIE L ALSACIENNE, MAISONS-ALFORT

BISCUITERIE L ALSACIENNE, MAISONS-ALFORT BISCUITERIE L ALSACIENNE, MAISONS-ALFORT Archives du service Publicité. 1974-1979 Autocollant en forme de la jeune Sophie (175J 15). Communicabilité : Immédiate Répertoire numérique détaillé établi par

Plus en détail

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

Saint-Jacques Saint-Christophe

Saint-Jacques Saint-Christophe Saint-Jacques Saint-Christophe 2015-2016 Guide pratique «Ce n est pas vous qui m avez choisi, c est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit

Plus en détail

Poissons du lac Tanganyika

Poissons du lac Tanganyika Voyages Bio Sous-Marine Avec le concours de Poissons du lac Tanganyika du 11 au 27 avril 2015 avec Patrick Louisy Neolamprologus brichardi, Neolamprologus tretocephalus, Neolamprologus leleupi P. Louisy

Plus en détail

Amnesty International

Amnesty International Amnesty International DOCUMENT PUBLIC États-Unis Qui sont les détenus de Guantánamo? Cas d appel n 14 Omar Khadr, ressortissant canadien Omar Khadr DR Index AI : AMR 51/184/2005 ÉFAI AMNESTY INTERNATIONAL

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LES ARTISTES INFORMATIONS PRATIQUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LES ARTISTES INFORMATIONS PRATIQUES DOSSIER DE PRESSE 3- COMMUNIQUÉ DE PRESSE 4 /7 8- INFORMATIONS PRATIQUES 2 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Du 12 au 14 juin 2015, la place Saint Thomas accueille le premier festival de Street Art de Strasbourg URBAN

Plus en détail

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique STATUTS Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour dénomination : AIDUCE : Association Indépendante

Plus en détail

L entreprise et la production

L entreprise et la production Université Paris Est Créteil IUT DE CRETEIL VITRY Département de GEii 2 ème année du DUT de Génie Électrique et Informatique Industrielle Réalités humaines, économiques et sociales de l'entreprise 2 è

Plus en détail

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Guide Opérationnel Elaboré par : Ialy ANDRIAMPARANONY Adelin LESOA VELO -Octobre 2011- Construction de bâtiment de stockage

Plus en détail

TENNIS DE TABLE Saison 2015/2016

TENNIS DE TABLE Saison 2015/2016 COMITE REGIONAL DU SPORT UNIVERSITAIRE ACADEMIE DE CRETEIL 38-40 Rue Saint Simon - 94000 CRETEIL Tél. : 01.48.99.64.00. - Email : crsucreteil@free.fr Site Internet : www.crsuidf.com TENNIS DE TABLE Saison

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

Compte-rendu de stage rédigé par Mylène Cabour et Yann Soulier

Compte-rendu de stage rédigé par Mylène Cabour et Yann Soulier Entre mémoire et histoire : le témoignage, enjeux et avenir Compte-rendu de stage rédigé par Mylène Cabour et Yann Soulier Stage de formation organisé à la maison d Izieu avec le soutien de la Direction

Plus en détail

Forum de Paris 1 Février 2012

Forum de Paris 1 Février 2012 Forum de Paris 1 Février 2012 Bouleversements politiques défis économiques Intervention M. Adil Douiri Mesdames, Messieurs, Je suis ravi d être parmi vous et de contribuer à la réflexion en cette période

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

La Première Guerre mondiale et la langue Approches croisées

La Première Guerre mondiale et la langue Approches croisées Colloque international La Première Guerre mondiale et la langue Approches croisées Jeudi 12 et vendredi 13 juin 2014 Université Paris-Sorbonne / Sciences-Po Paris Comité d organisation : Odile Roynette

Plus en détail

GUIDE POUR LA COMPREHENSION ET L APPLICATION DE LA LEGISLATION SUR LES GROUPE D INITIATIVE COMMUNE. Loi N 92/006 du 14 août 1992

GUIDE POUR LA COMPREHENSION ET L APPLICATION DE LA LEGISLATION SUR LES GROUPE D INITIATIVE COMMUNE. Loi N 92/006 du 14 août 1992 GUIDE POUR LA COMPREHENSION ET L APPLICATION DE LA LEGISLATION SUR LES GROUPE D INITIATIVE COMMUNE Loi N 92/006 du 14 août 1992 Relative aux sociétés coopératives et aux groupes d initiative commune ;

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Sous-Direction de l Action Sportive Service du Sport de Haut Niveau et des Concessions Sportives 2015 DJS 105 Subvention (40.000 euros) à la Ligue de Paris de Tennis

Plus en détail

Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité

Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité Notice d'information n 2945 SOMMAIRE Document à signer et à remettre à votre employeur..................................................

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional

Rapport pour le conseil régional Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france APPROBATION DES STATUTS ET ADHESION DE LA REGION ILE-DE- FRANCE A L

Plus en détail

obligation de sécurité de résultat de l'employeur

obligation de sécurité de résultat de l'employeur obligation de sécurité de résultat de l'employeur Obligation de sécurité de résultat et sentiment d insécurité. Cass.soc, 6 octobre 2010, n 08-45.609 La Cour de cassation considère que le «sentiment d

Plus en détail

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans «J ai toujours cherché à intéresser mon équipe à l évolution de l entreprise» Videur de boîte de nuit, avant d intégrer la police, Olivier Couteau,

Plus en détail

Points de suspension

Points de suspension DE ŒIL SUSPENSION (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Indices typographiques Points de suspension Théorie À quoi servent les points de suspension? Il s agit toujours de trois points

Plus en détail

Les droits de l enfant dans les Objectifs de développement durable

Les droits de l enfant dans les Objectifs de développement durable Les droits de l enfant dans les Objectifs de développement durable Analyse - juin 2016 «Nous, les adultes, avons malheureusement failli à notre devoir de défendre tous vos droits. Un tiers d entre vous

Plus en détail

Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?*

Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?* Primary 2001;1:729 733 Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?* Les nombreuses modalités d exercice et les innovations que la médecine générale connaît aujourd hui incitent à réfléchir sur sa

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. S. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 6 Appel n o : GE-13-1616 ENTRE : M. S. M. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

Gespensterschule. Spooky Spelling L alphabet fantomatique Spokenschool. Spielanleitung Instructions Règle du jeu Spelregels

Gespensterschule. Spooky Spelling L alphabet fantomatique Spokenschool. Spielanleitung Instructions Règle du jeu Spelregels Spielanleitung Instructions Règle du jeu Spelregels 4555 Gespensterschule Spooky Spelling L alphabet fantomatique Spokenschool Copyright - Spiele Bad Rodach 2005 Jeu Habermaaß n 4555 L alphabet fantomatique

Plus en détail

LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL

LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL April 2007 LE TRAVAIL À quel âge est-ce que je peux travailler? Si tu as moins de 16 ans, tu as besoin d un Permis de travail pour enfant pour pouvoir travailler. (Ceci

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68

Catalogue. Formation des. Elus locaux. SOLen. Technopôle Lahitolle. 6 rue Maurice Roy. 18000 Bourges. Tel. 02 46 08 10 68 Service d Optimisation et de Lancement pour l Entreprenariat 2016 Catalogue Formation des SOLen Technopôle Lahitolle Elus locaux 6 rue Maurice Roy 18000 Bourges Tel. 02 46 08 10 68 Organisme agréé par

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU DOSSIER DE PRESSE LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU CONFERENCE DE PRESSE du 24 mars 2011 www.mediation-eau.fr Agence Point Virgule Claire-Anne Brule Solenn Morgon

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI La présente application informatique a été élaborée par l Ademe (Agence de l Environnement et de la Maitrise de l Energie www.ademe.fr ) pour répondre à la mission confiée

Plus en détail

Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014

Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014 Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014 Recherche sociologique sur le groupe professionnel des médecins de

Plus en détail

Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016

Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016 Appel à candidature PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2016 Date limite de dépôt : 6 juin 2016 Chers artistes, Nous sommes heureux de vous présenter les modalités d inscription à la neuvième édition du Prix MAIF

Plus en détail

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire 19 Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire La retraite supplémentaire, encore appelée retraite surcomplémentaire, désigne les régimes de retraite facultatifs par capitalisation (non légalement

Plus en détail

Histoire du travail des enfants en France

Histoire du travail des enfants en France Histoire du travail des enfants en France "Travail mauvais qui prend l'âge tendre en sa serre Qui produit l'argent en créant la misère Qui se sert d'un enfant ainsi que d'un outil" Victor Hugo Si les excès

Plus en détail

TABLEAU DES ENTREVUES

TABLEAU DES ENTREVUES TABLEAU DES ENTREVUES Ce tableau regroupe les descriptions de toutes les entrevues réalisées auprès des éducatrices et éducateurs spécialisés. Pour chacun des thèmes, des suggestions de questions en lien

Plus en détail

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ)

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Le 17 mars 2016 AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Chère membre, Votre inscription au Tableau des membres de l OSFQ est obligatoire

Plus en détail

Procès-verbal de l'assemblée Générale du 27 février 2012

Procès-verbal de l'assemblée Générale du 27 février 2012 Procès-verbal de l'assemblée Générale du 27 février 2012 Lieu : Auditoire Paul Bourqui, Institut agricole de l Etat de Fribourg Grangeneuve, 1725 Posieux Durée : 19h45 à 22h30 1. Salutations, ouverture

Plus en détail

Plan national de mise en œuvre de la Garantie pour la Jeunesse. Luxembourg

Plan national de mise en œuvre de la Garantie pour la Jeunesse. Luxembourg Plan national de mise en œuvre de la Garantie pour la Jeunesse Luxembourg Mai 2014 Table des matières 1. Contexte général... 3 2. Mise en œuvre du Programme de la Garantie pour la Jeunesse au Luxembourg...

Plus en détail

TREIZIÈME SUJET LA BOETIE ET LE CONTR UN

TREIZIÈME SUJET LA BOETIE ET LE CONTR UN TREIZIÈME SUJET LA BOETIE ET LE CONTR UN Pour le moment je voudrais seulement comprendre comment il se peut que tant d'hommes, tant de bourgs, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois un

Plus en détail

PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART

PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART 1. Présentation PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART La ville de Chennevières-sur-Marne organise sa 7 ème édition du Printemps des Peintres. Cette manifestation dédiée à la peinture

Plus en détail

A. Le rôle de l avocat

A. Le rôle de l avocat Le harcèlement moral vise avant tout à détruire la victime et à lui ôter toute capacité de réaction. Isolée, discréditée, elle n aura souvent plus la capacité d agir. Emprisonnée dans un mécanisme de culpabilisation,

Plus en détail

Dépôt annuel au tribunal de commerce

Dépôt annuel au tribunal de commerce COMPTES ANNUELS DES PETITES ASBL COMPTABILITE Obligations comptables des petites ASBL et Modalités de dépôt des comptes annuels au Greffe du Tribunal de Commerce I. Obligations: Les petites ASBL ont l

Plus en détail

POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970. Natation Laval. École de natation - Club compétitif - Club des maîtres

POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970. Natation Laval. École de natation - Club compétitif - Club des maîtres 6102 lirva erttelofni mon club POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970 École de natation - Club compétitif - Club des maîtres 3 orémun Natation Laval PLEIN FEUX SUR LE NAGE-O-THON Le vendredi

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Diffusion contrôlée : - Membres du comité - Examinateurs - Référents techniques page 1/11 I / Certification initiale 1-1 Candidature

Plus en détail

2 ème Rallye Régional Centre Alsace

2 ème Rallye Régional Centre Alsace FEDERATION FRANCAISE DU SPORT AUTOMOBILE COMITE REGIONAL DU SPORT AUTOMOBILE LORRAINE ALSACE 2 ème Rallye Régional Centre Alsace Ville de SELESTAT 24 Octobre 205 Comptant pour la de France des Rallyes

Plus en détail

Dimanche 05 Avril 2015. Circuits : 12 km Départ libre de 9h30 à 10h 28-40-53 km Départ libre de 9h00 à 10h Marche (12 km) Départ à partir de 10h

Dimanche 05 Avril 2015. Circuits : 12 km Départ libre de 9h30 à 10h 28-40-53 km Départ libre de 9h00 à 10h Marche (12 km) Départ à partir de 10h Label National UFOLEP 4100 participants en 2014 1 Mug + 1 Maroilles Fauquet offerts à chaque participant MaROiLLEs Dimanche 05 Avril 2015 1 Renault Twingo à gagner 25 ème enfer vert Inscriptions en ligne

Plus en détail

Introduction. Reconnaissance récente du rôle des hautes terres. comme contribution à l équilibre écologique général

Introduction. Reconnaissance récente du rôle des hautes terres. comme contribution à l équilibre écologique général Colloque International : L eau en montagne «Gestion intégrée des hauts bassins versants» Megève 5-6 septembre 2002 ----------------------------- Aspect sociologique des comportements humains en montagne

Plus en détail

Edelman goodpurpose Etude 2012 5 ème ENQUETE ANNUELLE MONDIALE CONSOMMATEURS

Edelman goodpurpose Etude 2012 5 ème ENQUETE ANNUELLE MONDIALE CONSOMMATEURS Edelman goodpurpose Etude 2012 5 ème ENQUETE ANNUELLE MONDIALE CONSOMMATEURS Synthèse& Analyse CANADA BRESIL US UK FRANCE PAYS-BAS BELGIQUE SINGAPOURE INDE CHINE JAPON EAU ALLEMAGNE ITALIE INDONESIE MALAISIE

Plus en détail

SALON DES MAIRES 2014 : NOS REMISES DE PRIX

SALON DES MAIRES 2014 : NOS REMISES DE PRIX SALON DES MAIRES 2014 : NOS REMISES DE PRIX Date de publication : 18 novembre 2014 SUR LE STAND DE LA FONDATION DU PATRIMOINE Hall 2.1 - Stand H13 Parc des expositions Porte de Versailles Paris À l'occasion

Plus en détail

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Département de Saône-et-Loire Comité stratégique permanent du numérique du 21 septembre 2015 Sommaire 1- Un réseau d acteurs 2- Rappel de la stratégie de déploiement

Plus en détail

STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES

STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES Association affiliée à la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM) Approuvés par l assemblée générale du 14 novembre 2014 PREAMBULE Dans

Plus en détail

Des établissements et services confrontés aux réformes des formations

Des établissements et services confrontés aux réformes des formations La réforme du diplôme d Etat d éducateur spécialisé a-t-il eu des incidences sur la coopération entre centres de formation et établissements et services? Qu observe-t-on de la place qui est la mienne,

Plus en détail

Avenant au Règlement du CONCOURS «LES FEMMES VAVELIE PRODUCTIONS»

Avenant au Règlement du CONCOURS «LES FEMMES VAVELIE PRODUCTIONS» Avenant au Règlement du CONCOURS «LES FEMMES VAVELIE PRODUCTIONS» Etant rappelé : Que la société Vavélie productions, SARL au capital de 2 000, immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 529 930 216 dont

Plus en détail

FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15

FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15 FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15 1. CONDITIONS DES AVANTAGES CONCERNANT LES ACHATS EN LIGNE 2. CONDITIONS DES TARIFS 3. RÈGLEMENT INTERNE 4. POLITIQUE DE COMPENSATION EN CAS DE GROSSESSE, ACCIDENT SUR

Plus en détail

Thierry Grootaers. Kaléidoscope 05.09 12.10.2013 # 6. Galerie Nadine Feront

Thierry Grootaers. Kaléidoscope 05.09 12.10.2013 # 6. Galerie Nadine Feront Thierry Grootaers # 6 05.09 12.10.2013 Kaléidoscope Galerie Nadine Feront Thierry Grootaers # 6 Kaléidoscope 4 5 Introduction Par Hadelin Feront, Curateur de la Galerie Peut-on habiter une image? Ou plutôt,

Plus en détail

Éternelle genèse. Jacques Neefs

Éternelle genèse. Jacques Neefs Jacques Neefs Éternelle genèse «Je vois que je ne peux compter que sur une seule ressource : la création perpétuelle qui sort de mon encrier!» Balzac, à Madame Hanska 1. Hugo célébra, lors des funérailles

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE ACTION

FICHE DESCRIPTIVE ACTION FICHE DESCRIPTIVE ACTION RAPPEL : Les actions proposées peuvent concerner aussi bien des projets de sensibilisation à l égalité femmeshommes au sein des écoles d ingénieurs ou dans la sphère professionnelle.

Plus en détail

MISTER FREEZE EXPOSITION GRAFFITI & STEET ART «LOST & FOUND DU 26 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE 2015 AU 50CINQ À TOULOUSE

MISTER FREEZE EXPOSITION GRAFFITI & STEET ART «LOST & FOUND DU 26 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE 2015 AU 50CINQ À TOULOUSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE JUILLET 2015 MISTER FREEZE EXPOSITION GRAFFITI & STEET ART «LOST & FOUND DU 26 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE 2015 AU 50CINQ À TOULOUSE URBAN CONTEMPORARY ART SHOW 31 ARTISTES INTERNATIONAUX

Plus en détail

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS?

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS? CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI ENTRÉE EN SERVICE AU 1ER JANVIER 2012 (CNAPS) Prestataires et clients de la sécurité privée TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES

DISPOSITIONS GENERALES Nous, Maire de la Commune de Calonne-sur-la-Lys, Vu le Code Générale des Collectivités Territoriales, notamment les articles L.2213-7 et suivants ; Vu le Code des Communes notamment les articles R.361-1

Plus en détail

LE NAUFRAGE DE VIVENDI UNIVERSAL DÉMEMBREMENT OU RECENTRAGE? Pierre MUSSO (*)

LE NAUFRAGE DE VIVENDI UNIVERSAL DÉMEMBREMENT OU RECENTRAGE? Pierre MUSSO (*) LE NAUFRAGE DE VIVENDI UNIVERSAL DÉMEMBREMENT OU RECENTRAGE? par Pierre MUSSO (*) Les facteurs de fragilité du groupe Vivendi Universal (VU) résultant de l intégration et de la restructuration à marche

Plus en détail

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION.

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION. LES LANCERS GENERALITES : Avant la compétition, tout athlète devra se présenter à la chambre d appel afin de confirmer sa participation. L ordre dans lequel les concurrents feront leurs essais sera tiré

Plus en détail

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous?

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous? UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS Qui sommes-nous? ARCOOP est une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) généraliste, qui regroupe 70 entrepreneurs de différents horizons et différents métiers (bâtiment,

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples receveurs L accueil d embryons Sommaire Du couple donneur au couple receveur 3 L accompagnement médical et l encadrement juridique de

Plus en détail

Que devient un compte inactif?

Que devient un compte inactif? JANVIER 2016 N 29 COMPTE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Que devient un compte inactif? Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour

Plus en détail

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES?

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? Marie-Véronique LABASQUE FORMATRICE ET COORDINATRICE DU DEPARTEMENT D ETUDES ET DE RECHERCHES CREAI/IRFFE (AMIENS FRANCE). marie.labasque@irffe.fr

Plus en détail

LibERté Et. pour une REtRaitE. Galya Retraite Entreprise/Madelin. Assuré d avancer

LibERté Et. pour une REtRaitE. Galya Retraite Entreprise/Madelin. Assuré d avancer LibERté Et performance pour une REtRaitE sur-mesure Galya Retraite Entreprise/Madelin Assuré d avancer Galya Retraite, c est : une offre commune pour le dirigeant et ses salariés ; un supplément de retraite

Plus en détail

Ce livre s est construit autour d une

Ce livre s est construit autour d une Ce livre s est construit autour d une randonnée qui n avait pas vocation à l être. En effet, le trajet est avant tout une œuvre d art, un monument composé de 135 médaillons de bronze, coulés si discrètement

Plus en détail

Carnet pédagogique. Collège. L, odyssée du fer et des hommes

Carnet pédagogique. Collège. L, odyssée du fer et des hommes Carnet pédagogique Collège Ce carnet de bord vous guide au coeur d une usine du XIX e siècle. La visite vous révèle les secrets du haut-fourneau de Dommartin-le-Franc, de la fonte d art et des hommes qui

Plus en détail

jccayer @cmontmorency.qc.ca

jccayer @cmontmorency.qc.ca PLAN DE COURS Titre du cours : Calcul Différentiel Numéro du cours : 201-NYA-05 Programme : Sciences de la Nature 200.B0 Pondération : 3-2-3 Session : Hiver 2011 Enseignant : Jean-Claude Cayer Département

Plus en détail

Mémento du baby-sitter

Mémento du baby-sitter Mémento du baby-sitter Mémento du baby-sitter Faire du baby-sitting est une responsabilité qui nécessite des connaissances dans le domaine de la petite enfance. Ce mémento rédigé par les puéricultrices

Plus en détail

En préambule, Julien Desplat résume. table ronde. Météorologie et génie climatique

En préambule, Julien Desplat résume. table ronde. Météorologie et génie climatique 13 Le 12 avril dernier, le temps était au beau fixe dans les locaux de l AICVF, qui accueillaient Francis Meunier (CNAM), Serge Haouizée (Costic), Julien Desplat (Météo-France), Amédy Doucouré (Climespace

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Institut Confucius Contexte de création d un Institut Confucius à Angers :

DOSSIER DE PRESSE Institut Confucius Contexte de création d un Institut Confucius à Angers : DOSSIER DE PRESSE Institut Confucius Contexte de création d un Institut Confucius à Angers : Le projet de création de l Institut Confucius des Pays de la Loire d Angers marque la volonté des partenaires

Plus en détail

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire Algèbre linéaire rédigé par Anne Moreau 1 2 Table des matières 1 Espaces Vectoriels 5 11 Structure d espace vectoriel 5 111 Espaces vectoriels

Plus en détail

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 2012-2013 Biarritz Surftraining Sortie Scolaire Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN info@surftraining.com ou www.surftraining.com 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 BIARRITZ

Plus en détail

Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des universités. Mesdames et Messieurs les Chefs d établissement du second degré

Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des universités. Mesdames et Messieurs les Chefs d établissement du second degré Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des universités à Mesdames et Messieurs les Chefs d établissement du second degré Mesdames et Messieurs les Directeurs de CIO Rectorat Département de la Gestion

Plus en détail

La distinction entre l accident du travail et l accident de trajet

La distinction entre l accident du travail et l accident de trajet La distinction entre l accident du travail et l accident de trajet Accident du travail ou de trajet : la santé du salarié peut, du fait ou à l occasion de son travail, se trouver altérée. Il bénéficie

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

Cercles des Régates de Bruxelles Kayak PROJET de STATUTS

Cercles des Régates de Bruxelles Kayak PROJET de STATUTS TITRE I : DENOMINATION SIEGE SOCIAL Art. 1 L association est dénommée : «Cercle des Régates de Bruxelles Kayak», en abrégé : «CRBK» Art. 2 Son siège social est établi à 1070 Bruxelles, rue du Gazouillis

Plus en détail

CONSEILS PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE

CONSEILS PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE CONSEILS PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE SERVICE D ARCHITECTURE DE PORTEFEUILLES PHILOSOPHIE DE PLACEMENT Conseils Patrimoine privé Mackenzie Service d architecture de portefeuilles Philosophie de placement

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

VADEMECUM D INFORMATION FACULTE DE PHILOSOPHIE, LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

VADEMECUM D INFORMATION FACULTE DE PHILOSOPHIE, LETTRES ET SCIENCES HUMAINES VADEMECUM D INFORMATION FACULTE DE PHILOSOPHIE, LETTRES ET SCIENCES HUMAINES SEJOURS ERASMUS, ERASMUS-BELGICA ET HORS EUROPE ANNEE ACADEMIQUE 2013-2014 DEPART EN 2014-2015 1. Pourquoi des programmes d

Plus en détail

Les 4 formes de divorce

Les 4 formes de divorce Publié sur Desunion.org (http://www.desunion.org) Accueil > Les 4 formes de divorce Les 4 formes de divorce Soumis par Françoisle dim, 02/06/2013-20:35 Le divorce est, avec le décès de l?un des époux,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE D ETABLISSEMENT

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE D ETABLISSEMENT REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE D ETABLISSEMENT PREAMBULE Le Comité Technique d Etablissement (C. T. E.) du Centre Hospitalier de SOMAIN est régi par les textes législatifs et réglementaires suivants

Plus en détail

Dossier pédagogique. EXPOSITION Sorties de Cours. 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15. EXPOSITION Artistes émergents

Dossier pédagogique. EXPOSITION Sorties de Cours. 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15. EXPOSITION Artistes émergents Dossier pédagogique EXPOSITION Sorties de Cours 11.05.16 > 25.05.16 Vernissage le 11 mai à 18h15 EXPOSITION Artistes émergents 15.06.16 > 26.06.16 Vernissage le 15 juin à 17h P a g e 2 Sommaire Présentation

Plus en détail

ANNEXES 2 - LETTRE DU MINISTRE DE L EQUIPEMENT À JEAN-FRANÇOIS DENIAU DU 9 DÉCEMBRE 1996

ANNEXES 2 - LETTRE DU MINISTRE DE L EQUIPEMENT À JEAN-FRANÇOIS DENIAU DU 9 DÉCEMBRE 1996 ANNEXES 1 - LETTRE DE MISSION DU MINISTRE DE LA CULTURE DU 6 FÉVRIER 1997 2 - LETTRE DU MINISTRE DE L EQUIPEMENT À JEAN-FRANÇOIS DENIAU DU 9 DÉCEMBRE 1996 3 - PHOTOS DU SITE 4 - PLAN DES MAGASINS GÉNÉRAUX

Plus en détail

La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants

La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants LES FICHES du LES FICHES HORS-SÉRIE du De 7 à 14 ans LES FICHES du N 47H www.playbacpresse.fr La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants Des attaques terroristes en France (7-9 janvier

Plus en détail

SHARE. Compartiment SHARE ENERGY

SHARE. Compartiment SHARE ENERGY SHARE Société d'investissement à Capital Variable (SICAV de droit luxembourgeois) avec des compartiments d actifs à recherche de plus-values, répartis par zones géographiques ou secteurs économiques Compartiment

Plus en détail