LE TOURISME D AFFAIRES ET DE CONGRÈS À MONTRÉAL EN 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE TOURISME D AFFAIRES ET DE CONGRÈS À MONTRÉAL EN 2014"

Transcription

1 Pierre Jarry LE TOURISME D AFFAIRES ET DE CONGRÈS À MONTRÉAL EN 2014 Service de la recherche Août 2016

2 QUELQUES PRÉCISIONS Les données réelles disponibles les plus récentes sur les profils de clientèles sont celles de En voici la source: - Cities 2014: Cette analyse s'appuie sur des microdonnées de Statistique Canada contenant de l'information recueillie à titre anonyme dans le cadre de l'enquête sur les voyages des résidents du Canada (EVRC) ou de l'enquête sur les voyages internationaux (EVI) réalisées en Les calculs informatisés découlant de ces microdonnnées ont été réalisés par Recherche Resolutions Inc, pour le compte du Consortium Cities et l'auteur est seul et pleinement responsable de l'utilisation et de l'interprétation de ces données. L analyse des données s est effectuée sous la responsabilité de Tourisme Montréal. Il est important de noter que la comparaison avec les données des éditions précédentes du document Le tourisme d affaires et de congrès à Montréal n est pas possible en raison de changements méthodologiques majeurs dans la collecte de données en Quelques définitions: Touristes : Personnes qui ont fait un voyage d une nuit ou plus, mais d une durée de moins d un an, à l extérieur de leur ville et qui ont utilisé de l hébergement commercial ou privé. Excursionnistes : Personnes qui ont fait un voyage aller-retour dans la même journée à l extérieur de leur ville, dont la distance à l aller est d au moins 40 kilomètres. Visiteurs : Terme qui englobe à la fois les touristes et les excursionnistes 2

3 PETIT MARCHÉ EN NOMBRE, MAIS IMPORTANT EN DÉPENSES En 2014, le segment affaires/congrès représentait 12,7% de l ensemble du marché touristique montréalais en termes de volume de touristes, avec touristes. En comparaison, on comptait touristes du segment parents et amis et touristes du segment agrément. Représentant 726 M$, soit 24,3% de l ensemble des dépenses touristiques à Montréal en 2014, le segment affaires/congrès constitue le marché le plus lucratif par rapport au volume de touristes qu il génère. Visites-personnes (24 h et plus) Autres 5,4% Parents / Amis 52,2% Autres 7,9% Agrément 29,7% Affaires / Congrès 12,7% Dépenses totales (24 h et plus) $ Agrément 39,5% Parents et Amis 28,3% Affaires et Congrès 24,3% 3

4 LA MAJORITÉ PROVIENT DU CANADA, MAIS LES DÉPENSES, DE L EXTÉRIEUR DU PAYS Bien que 64,7 % des touristes affaires/congrès proviennent du Canada, les touristes affaires/congrès provenant des États-Unis et d outre-mer dépensent davantage. Les dépenses des touristes états-uniens sont de 241 M$, alors que celles des touristes affaires/congrès outre-mer sont de 212 M$. Provenance des touristes affaires à Montréal en 2014 Outre-mer 14,2% Etats-Unis 21,1% Autres provinces 22,2% Québec 42,5% Dépenses des touristes affaires à Montréal selon la provenance, en M$ Outre-mer 29,2% Québec 20,8% Etats-Unis 33,2% Autres provinces 16,8% 4

5 LE TOURISME AFFAIRES/CONGRÈS CANADIEN : LE QUÉBEC ET L ONTARIO DOMINENT En 2014, le segment affaires/congrès en provenance du Canada était principalement composé de Québécois et d Ontariens. En 2014, touristes du Québec et touristes de l Ontario ont visité Montréal par affaires. Les touristes affaires/congrès de la Colombie-Britannique comptent pour 3,0 % de l ensemble des touristes affaires/congrès canadiens, mais représentent 5,0 % des dépenses. Provenance des touristes affaires/congrès canadiens à Montréal en 2014 Alberta N.L. 0,1%% 1,8% Manitoba 0,7% Ontario 26,0% Provinces maritimes 2,0% Colombie- Britannique 3,0% Saskatchewan 0,7% Québec 65,8% Dépenses des touristes affaires/congrès canadiens à Montréal en 2014 Alberta 2,1% Manitoba 1,0% Provinces maritimes 3,7% Colombie- Britannique 5,0% Saskatchewan 2,2% N.L. 0,6% Légende: Provinces maritimes: Nouveau-Brunswick, nouvelle-écosse et l Île-du-Prince- Édourard Ontario 30,1% Québec 55,3% 5

6 LES RÉGIONS DE SOUTH ATLANTIC ET MIDDLE ATLANTIC SONT LES PLUS IMPORTANTS BASSINS Sur le marché des États-Unis, on note que les plus importants volumes de touristes affaires / congrès proviennent de la région de La répartition des dépenses est sensiblement la même que la répartition du nombre de visiteurs. Légende: South Atlantic: Delaware, Floride, Géorgie, Maryland, Caroline du Nord et du Sud, Virginie, Washington D.C. et Virginie occidentale. East North Central: Illinois, Indiana, Michigan, Ohio et Wisconsin. West North Central: Iowa, Kansas, Minnesota, Missouri, Nebraska et Dakota du Nord et du Sud. South Central: Arkansas, Louisiane, Oklahoma et Texas, Alabama, Kentucky, Mississippi et Tennessee Mountain: Arizona, Colorado, Idaho, Montana, Nevada, Nouveau-Mexique, Utah et Wyoming. Pacific: Californie, Oregon et Washington Provenance des touristes d'affaires états-uniens, par région, à Montréal en 2014 South Central 10,5% West North Central 3,7% South Atlantic ( visites-personnes), et celle de Middle Atlantic ( visitespersonnes). Mountain 2,9% East North Central 13,8% Pacific 12,5% South Atlantic 21,2% New England 14,6% Middle Atlantic 20,8% Dépenses des touristes d'affaires états-uniens, par région, à Montréal en 2014 Mountain 3,6% South Central 10,1% West North Central 7,0% East North Central 13,2% Pacific 12,3% New England 8,5% South Atlantic 24,3% Middle Atlantic 21,1% 6

7 LES TOURISTES AFFAIRES/CONGRÈS D OUTRE-MER: L EUROPE OCCIDENTALE DOMINE Le Royaume-Unis et la France constituent les marchés affaires/congrès d outre-mer dominants avec respectivement et touristes affaires/congrès en Par contre, la France (37 M$) dépense davantage que le Royaume-Unis (31 M$). L'Allemagne et la Scandinavie occupent les 3 e et 4 e rangs en ce qui concerne le nombre de touristes affaires/congrès ( et touristes), ainsi qu avec des dépenses de 22 M$ et 7,3 M$. Provenance des touristes d'affaires d'outre-mer à Montréal en 2014 Australie 3,3% Autres 33,5% Pays-Bas 5,1% Scandinavie 6,1% Mexique 4,9% Chine 4,1% UK 18,0% France 13,6% Allemagne 11,4% Dépenses des touristes d'affaires d'outre-mer à Montréal en 2014 Autres 39,2% UK 14,5% France 17,6% Pays-Bas 5,0% Scandinavie 3,4% Australie 2,0% Mexique 5,2% Allemagne 10,4% Chine 2,7% 7

8 LE 4 E TRIMESTRE EST LE PLUS OCCUPÉ La répartition annuelle des touristes d'affaires en 2014 En 2014, 27,8 % des touristes affaires / congrès ( ) à Montréal sont venus entre octobre et décembre (4 e trimestre). 26,9 % des touristes affaires/congrès ( ) ont voyagé entre janvier et mars (2 e trimestre). Les touristes d affaires dépensent davantage au cours des mois d avril à juin (2 e trimestre). Trim. 4 27,8% Trim. 3 20,7% Trim. 1 24,7% Trim. 2 26,9% La répartition annuelle de dépenses des touristes d'affaires en 2014 Trim. 4 22,3% Trim. 1 22,6% Trim. 3 24,0% Trim. 2 31,0% 8

9 LES ANS SONT LES TOURISTES AFFAIRES / CONGRÈS LES PLUS NOMBREUX touristes affaires / congrès sont âgés de 45 à 54 ans, ce qui représente 31,8 % de l ensemble des touristes d affaires. Âge des touristes d'affaires à Montréal, ans 5,4% N/A 0,1% 18 ans et - 0,3% ans 6,8% Il y a eu touristes affaires / congrès âgés de 35 à 44 ans et touristes affaires / congrès âgés de ans ans 16,3% ans 18,6% ans 31,8% ans 20,7% *L Enquête sur les voyages des résidents du Canada (voyageurs provenant du Canada) ne comptabilise pas les touristes canadiens âgés de moins de 18 ans; alors que l Enquête sur les voyages internationaux (voyageurs des États-Unis et d outre-mer) le fait. Le secteur 18 ans et est donc sous représenté. 9

10 LE TOURISTE AFFAIRES / CONGRÈS PASSE EN MOYENNE 3,2 NUITS À MONTRÉAL Le touriste affaires / congrès séjourne en moyenne 3,2 nuits à Montréal. En moyenne, environ nuitées auront été consommées par les touristes affaires / congrès à Montréal en Les touristes en provenance des pays autres que les États-Unis et le Canada séjournent le plus longtemps dans la région, soit 7,2 nuits en moyenne Durée de séjour des touristes affaires / congrès à Montréal en 2014, en fonction de la provenance 3,8 7, ,2 2,5 0 Canada États-Unis Outre-mer Moyenne 10

11 L HÉBERGEMENT COMMERCIAL EST PRIVILÉGIÉ L hébergement en hôtel est de loin le mode d hébergement le plus souvent choisi par les touristes affaires / congrès lors de leur séjour à Montréal (73,9 %). Ces touristes génèrent 85% des dépenses, soit 632 M$. Le séjour en hébergement non commercial (principalement chez les parents et amis) a tout de même été privilégié par des touristes affaires / congrès qui sont venus à Montréal en 2014, soit 21,8 %. Ces touristes génèrent 6% des dépenses, soit 44 M$. Non spéc. 2% Autres héb. non payants 0% Parents / Amis 21% Autres héb. non payants 0% Le mode d'hébergement des touristes affaires/congrès à Montréal en 2014 Autres héb. payants 2% Motel 2% Camping 0% Hôtel 73% Les dépenses des touristes affaires/congrès selon le mode d'hébergement en 2014 Non spéc. Autres héb. Motel 7% payants 1% Camping 1% 0% *Les autres hébergements payants incluent aussi les catégories bed and breakfast, resorts/spa et bateaux/croisières Parents / Amis 6% Hôtel 85% 11

12 BEAUCOUP DE TOURISTES SOLITAIRES 98,5 % des groupes de touristes affaires / congrès à Montréal voyagent sans enfant. La taille moyenne des groupes est de 1,1 personne. COMPOSITION DU GROUPE % Adultes seulement 98,5 1 adulte 92,1 2 adultes 6,0 3 adultes ou + 0,1 Adultes avec enfants 1,4 TAILLE MOYENNE DU GROUPE 1,1 12

13 L AUTOMOBILE EST LE MODE DE TRANSPORT LE PLUS UTILISÉ Une fois au Canada, 59,8 % des touristes affaires / congrès utilisent l automobile pour se déplacer à Montréal L avion est le second mode de transport utilisé par ce segment de clientèle. Mode de transport (à Montréal) Touristes d affaires / congrès % Automobile* 59,8 Avion 17,5 Autobus 4,4 Train 7,5 Autres/Non spécifié 22,1 Le total est supérieur à 100 %, car un touriste peut utiliser différents moyens de transport lors de son voyage. *L automobile inclut les voitures, les camionnettes et les camping-cars (privé ou loué) 13

14 353 M$ CONSACRÉS À L HÉBERGEMENT En 2014, l ensemble des touristes affaires / congrès à Montréal a dépensé 726 M$. De cette dépense, 353 M$ étaient consacrées à l hébergement, ce qui représente 48,7 % de la dépense totale. 23,5 % sont affectés à la restauration, soit 170 M$. Répartition des dépenses des touristes affaires/congrès à Montréal en 2014 Divertissements 4,9% Achats de vêtements 7,1% Autres dépenses 0,9% Transport privé 7,7% Transport public 3,8% Restauration (restos et bars) 23,5% Hébergement 48,7% Restauration (épiceries) 3,3% 14

15 LE TOURISTE AFFAIRES / CONGRÈS DÉPENSE EN MOYENNE 180,23 $ PAR JOUR Un touriste affaires/congrès dépense en moyenne 593,63 $ au cours de son séjour à Montréal. Rappelons que sa durée moyenne de séjour est de 3,2 nuitées. Catégorie de dépenses Dépenses moyennes par séjour en 2014 Touristes par jour $ par séjour $ Transport privé 13,9 45,8 Transport public 6,9 22,74 Restauration 42,33 139,42 Nourriture (épiceries) 6,03 19,86 Hébergement 87,75 289,03 Divertissements 8,9 29,30 Achat de vêtements 12,74 41,95 Autres coûts 1,68 5,53 TOTAL 180,23 593,63 15

16 5,9 % VISITENT MONTRÉAL ET TORONTO AU COURS DU MÊME VOYAGE 5,9 % des touristes affaires/congrès à Montréal en 2014 ont effectué un séjour à Toronto au cours du même voyage. 3,2 % de ces mêmes touristes ont séjourné à Québec lors de leur voyage ayant impliqué un séjour à Montréal. Autres villes visitées par les touristes d'affaires, lors d'un même voyage ayant impliqué un séjour à Montréal en 2014 Toronto Vancouver Ottawa - Gatineau Québec Calgary Edmonton Niagara Victoria 1,1% 0,8% 0,4% 1,3% 0,5% 3,0% 3,2% 5,9% 16

17 SOURCE Cities 2014: Cette analyse s'appuie sur des microdonnées de Statistique Canada contenant de l'information recueillie à titre anonyme dans le cadre de l'enquête sur les voyages des résidents du Canada (EVRC) ou de l'enquête sur les voyages internationaux (EVI) réalisées en Les calculs informatisés découlant de ces microdonnnées ont été réalisés par Recherche Resolutions Inc, pour le compte du Consortium Cities et l'auteur est seul et pleinement responsable de l'utilisation et de l'interprétation de ces données. 17

18

Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006. Sommaire du projet

Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006. Sommaire du projet Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006 Sommaire du projet Table des matières Renseignements généraux...1 Méthodologie de recherche...2 Conclusions de la recherche...3

Plus en détail

Les séries statistiques du tourisme en Polynésie française

Les séries statistiques du tourisme en Polynésie française Service du Tourisme Immeuble Paofai BP 4527-98713 Papeete Polynésie française Tél. (689) 47.62.00 Fax. (689) 47.62.04 Les séries statistiques du tourisme en Polynésie française Deuxième édition Juin 2011

Plus en détail

Atlas nord-américain Texte méthodologique

Atlas nord-américain Texte méthodologique Atlas nord-américain Texte méthodologique Dans ce volet du Santéscope, les indicateurs de mortalité du Québec sont comparés à ceux des 9 autres provinces canadiennes et des 50 États américains et portent

Plus en détail

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente Voyages et tourisme 31 Survol Le tourisme est une importante industrie au Canada. En 2007, les dépenses de ce secteur ont atteint 70,6 milliards de dollars courants, une hausse de 4 % par rapport à l année

Plus en détail

Les parents et les employeurs doivent

Les parents et les employeurs doivent Guide des lois régissant le travail des enfants au Canada Les parents et les employeurs doivent veiller sur la sécurité des jeunes travailleurs et protéger leur santé sur les lieux de travail. Lorsqu ils

Plus en détail

Prix de l'électricité

Prix de l'électricité Rapport T4 sur l énergie de l Ontario Électricité Octobre Décembre Prix de l'électricité du produit ( /kwh) Le coût du produit se compose de deux éléments : le prix de gros (le prix horaire de l'énergie

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Communiqués. Nouveaux produits et études 7

Communiqués. Nouveaux produits et études 7 Catalogue 11-001-XIF (English 11-001-XIE) ISSN 1205-9145 Le mardi 18 mai Diffuséà8h30,heurel Est Communiqués Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, mars 2 Les investissements canadiens

Plus en détail

Guide sur les lois américaines et canadiennes en matière de siège de sécurité pour enfant

Guide sur les lois américaines et canadiennes en matière de siège de sécurité pour enfant Guide sur les lois américaines et canadiennes en matière de siège de sécurité pour enfant Siège d appoint ou dispositif de protection pour enfants requis* Aucun dispositif de protection requis après l

Plus en détail

TITLE 'ENQUÊTE SUR LES VOYAGES INTERNATIONAUX 1998' SUBTITLE 'VOYAGES DES RÉSIDENTS DES ÉTATS-UNIS AU CANADA' *'RE:;us981-4.dat' SET LENGTH=NONE

TITLE 'ENQUÊTE SUR LES VOYAGES INTERNATIONAUX 1998' SUBTITLE 'VOYAGES DES RÉSIDENTS DES ÉTATS-UNIS AU CANADA' *'RE:;us981-4.dat' SET LENGTH=NONE TITLE 'ENQUÊTE SUR LES VOYAGES INTERNATIONAUX 1998' SUBTITLE 'VOYAGES DES RÉSIDENTS DES ÉTATS-UNIS AU CANADA' *'RE:;us981-4.dat' SET LENGTH=NONE WIDTH=80. FILE HANDLE ITSUS98/ NAME='us98.dat' /LRECL=978.

Plus en détail

SLOW DOWN AND MOVE OVER RALENTISSEZ ET CHANGEZ DE VOIE

SLOW DOWN AND MOVE OVER RALENTISSEZ ET CHANGEZ DE VOIE SLOW DOWN AND MOVE OVER Aux États-Unis, la presque totalité des États ont adopté une loi «Move Over» dans le but de protéger les travailleurs qui s affairent en bordure des routes. Ainsi, dans les États

Plus en détail

AFFICHE GRATUITE* MPT5501R 24 X 36

AFFICHE GRATUITE* MPT5501R 24 X 36 Teri Automne/ Hiver 2015 AFFICHE GRATUITE* MPT5501R 24 X 36 1 Teri 5501 Notre Meilleur Vendeur 27.00$ Deux façons de la porter! Gris Foncé- 15 Juil. Crème- 15 Juil. Saphir- Disp. Rouge- Disp. Sable- Disp.

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

Industrie du Tourisme de l Ontario Faits et Chiffres

Industrie du Tourisme de l Ontario Faits et Chiffres Hiver 26 Vol. 5, Nº 4 Dans ce numéro Perspectives économiques Canada et Ontario Statistiques sur le tourisme Compte des voyages Mouvements transfrontaliers Hébergement Indice des prix des voyages Demandes

Plus en détail

Thomas Cook. CONGRES CIFAS 2009 A MONTREAL 11 au 13 MAI 2009

Thomas Cook. CONGRES CIFAS 2009 A MONTREAL 11 au 13 MAI 2009 1 Thomas Cook AIX VOYAGES - 89 rue du Casino 73 100 Aix Les Bains Tel : 04 79 61 68 63 Fax : 04 79 61 68 58 AIX VOYAGES AVENTURES Service groupes et production Aéroport Chambéry-Aix 73420 Le Viviers du

Plus en détail

Ce document présente une comparaison du

Ce document présente une comparaison du La comparaison des niveaux de vie au Canada et aux États-Unis une perspective régionale Raynald Létourneau Martine Lajoie* Analyse micro-économique Direction générale de la politique et de l analyse micro-économique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015

DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015 DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015 LE MARCHE AMERICAIN En 2013 : Le Département de Commerce américain a enregistré 69,8 millions de visiteurs étrangers aux USA en 2013 (+3 millions par rapport

Plus en détail

festivals de théâtre, de cinéma et de musique lors d un voyage

festivals de théâtre, de cinéma et de musique lors d un voyage EAPV 2006 profil des activités aux É.-U. : festivals de théâtre, de cinéma et de musique lors d un voyage Festival International de Jazz de Montreal / Caroline Hayeur Catalogage avant publication de Bibliothèque

Plus en détail

Tourisme en bref Bilan de l année 2012

Tourisme en bref Bilan de l année 2012 Tourisme en bref Bilan de l année 2012 www.canada.travel/entreprise Faits et chiffres 7e édition Points saillants En 2012, le Canada a accueilli 16 millions de touristes étrangers pour des voyages d une

Plus en détail

Les Canadiens voyagent à l étranger pour des raisons aussi

Les Canadiens voyagent à l étranger pour des raisons aussi N o 87--XPB au catalogue Volume 6, Numéro 4 Échanger des voyageurs Les tendances des voyages internationaux par Warren Clark Warren Clark est analyste pour Tendances sociales canadiennes. Automne 997 Les

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour l exercice clos le 31 décembre Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport annuel

Plus en détail

Réglementation des antennes de télécommunications Office de consultation publique de Montréal. 20 Octobre 2011

Réglementation des antennes de télécommunications Office de consultation publique de Montréal. 20 Octobre 2011 Réglementation des antennes de télécommunications Office de consultation publique de Montréal 20 Octobre 2011 Public Mobile: Qui sommes-nous? En 2008, le gouvernement canadien a octroyé des licenses pour

Plus en détail

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ)

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Le 17 mars 2016 AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Chère membre, Votre inscription au Tableau des membres de l OSFQ est obligatoire

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES ACTIVITÉS ET LES PRÉFÉRENCES EN MATIÈRE DE VOYAGES (EAPV)

ENQUÊTE SUR LES ACTIVITÉS ET LES PRÉFÉRENCES EN MATIÈRE DE VOYAGES (EAPV) ENQUÊTE SUR LES ACTIVITÉS ET LES PRÉFÉRENCES EN MATIÈRE DE VOYAGES (EAPV) EAPV 2006 - profil des activités des Américains : visites des lieux historiques, des musées et des galeries d'art chez les touristes

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

N o 66-201-X au catalogue. Voyages internationaux

N o 66-201-X au catalogue. Voyages internationaux N o 66-201-X au catalogue Voyages internationaux 2010 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services de

Plus en détail

Formulaire de candidature SPCD 2015

Formulaire de candidature SPCD 2015 Cadre réservé à la MCUFEU à Washington :. Photo* Formulaire de candidature SPCD 2015 Date limite de candidature : 18 février 2015 CONDITIONS DE PARTICIPATION Les candidats doivent : - être employés à temps

Plus en détail

SPCD 2016 QU EST-CE QU UN STAGE PÉDAGOGIQUE DE COURTE DURÉE (SPCD)?

SPCD 2016 QU EST-CE QU UN STAGE PÉDAGOGIQUE DE COURTE DURÉE (SPCD)? SPCD 2016 QU EST-CE QU UN STAGE PÉDAGOGIQUE DE COURTE DURÉE (SPCD)? Ce stage de perfectionnement dans le domaine de la méthodologie de l enseignement de la langue et de la culture françaises s adresse

Plus en détail

Marché monétaire et financier

Marché monétaire et financier 18 Marché monétaire et financier NOTES EXPLICATIVES 190 Revue trimestrielle Taux d intérêt Le taux d escompte canadien est le taux auquel la Banque du Canada consent des avances à très court terme aux

Plus en détail

Formulaire de candidature

Formulaire de candidature Cadre réservé à la MCUFEU à Washington :. Photo* Formulaire de candidature BELC-Université d été 2015 Date limite d envoi du dossier de candidature : 8 mars 2015 CONDITIONS DE PARTICIPATION Le stage BELC-Université

Plus en détail

Points forts LE TOURISME EN POLYNÉSIE SELON LE MODE D HÉBERGEMENT ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LE TOURISME EN POLYNÉSIE SELON LE MODE D HÉBERGEMENT ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts De la Polynésie française LE TOURISME EN POLYNÉSIE SELON LE MODE D HÉBERGEMENT INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Points forts De la Polynésie française Le tourisme en Polynésie

Plus en détail

Caractéristiques des voyages Troisième trimestre de 2009

Caractéristiques des voyages Troisième trimestre de 2009 Caractéristiques des voyages Troisième trimestre de 2009 Caractéristiques des voyages Troisième trimestre de 2009 La présente publication expose en détail les caractéristiques des voyages en provenance

Plus en détail

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010 2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 21 L économie mondiale continue d exercer une tension sur la reprise nord américaine, puisque les préoccupations liées

Plus en détail

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Portraits démographiques La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Division des affaires économiques et institutionnelles Mars 2010 République populaire de Chine Algérie Maroc

Plus en détail

Les clientèles touristiques en Vaucluse Fiches Marchés

Les clientèles touristiques en Vaucluse Fiches Marchés Les clientèles touristiques en Vaucluse Fiches Marchés 1 Sommaire Chiffres et Données clés Page 3 Profil des clientèles françaises Page 5 Profil des clientèles étrangères Page 6 Les marchés :. Provence

Plus en détail

la motoneige et le véhicule tout terrain chez les touristes en voyage

la motoneige et le véhicule tout terrain chez les touristes en voyage EAPV 2006 : profil d activités des Américains : la motoneige et le véhicule tout terrain chez les touristes en voyage Tourism BC / Don Weixl Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

Plus en détail

Resolution. «Fonds Européen de Participation des Travailleurs» Document de fond

Resolution. «Fonds Européen de Participation des Travailleurs» Document de fond Annexe 1 Resolution «Fonds Européen de Participation des Travailleurs» Document de fond 1. Réflexions sur une structure pour le Fonds Européen de Participation des travailleurs et un centre de compétence

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE BOWLS CANADA BOULINGRIN

BULLETIN OFFICIEL DE BOWLS CANADA BOULINGRIN 5 BULLETIN OFFICIEL DE BOWLS CANADA BOULINGRIN www.bowlscanada.com Extra Ends Février 2014 À l aube d une nouvelle année DANS CE NUMÉRO Ian Tyzzer et Anna Mees A un mois de la nouvelle année derrière nous,

Plus en détail

Points forts L IMPACT ÉCONOMIQUE DU TOURISME INTERNATIONAL SUR L ÉCONOMIE POLYNÉSIENNE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts L IMPACT ÉCONOMIQUE DU TOURISME INTERNATIONAL SUR L ÉCONOMIE POLYNÉSIENNE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts 02 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE L IMPACT ÉCONOMIQUE DU TOURISME INTERNATIONAL SUR L ÉCONOMIE POLYNÉSIENNE Points forts De la Polynésie française

Plus en détail

COMMENTAIRES AU 31 MARS 2016

COMMENTAIRES AU 31 MARS 2016 Performance des indices de référence des marchés ($ CA) 1 18,1% FTSE TMX Canada Univers 13% 12, FTSE TMX Canada Long Terme 3% 4,5% 4,5% 2, 2, 1, 1, 5, 8,3% 2,1% 8,3% S&P/TSX Plafonné S&P 500 ($ CA) - -1,

Plus en détail

Les dépenses des consommateurs au chapitre de la culture en 2003 pour le Canada, les provinces et 15 régions métropolitaines

Les dépenses des consommateurs au chapitre de la culture en 2003 pour le Canada, les provinces et 15 régions métropolitaines Les dépenses des consommateurs au chapitre de la culture en 2003 pour le Canada, les provinces et 15 régions métropolitaines http://www.hillstrategies.com info@hillstrategies.com Regards statistiques sur

Plus en détail

Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG)

Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG) Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG) - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Marchés à la production vrac 2015-16

Marchés à la production vrac 2015-16 Juin Marchés à la production vrac - Volumes cumulés depuis le / début de la campagne* en hl Rouges Rosés Blancs Total Vins de Vins de de cépages Total IGP IGP de cépages 9 7 (- %) 877 (+ %) 998 (+9 %)

Plus en détail

STRATÉGIE DE MARKETING TOURISTIQUE 2000-2005 TOURISME D AFFAIRES ET DE CONGRÈS

STRATÉGIE DE MARKETING TOURISTIQUE 2000-2005 TOURISME D AFFAIRES ET DE CONGRÈS STRATÉGIE DE MARKETING TOURISTIQUE 2000-2005 TOURISME D AFFAIRES ET DE CONGRÈS Coordination Michel Stewart, directeur général des régions et des produits touristiques Recherche, analyse et rédaction Diane

Plus en détail

ROGERS COMMUNICATIONS INC. DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1.

ROGERS COMMUNICATIONS INC. DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 111310 Date : Le 29 septembre 2014 Membre: M e Lina Desbiens X. Plaignante c. ROGERS COMMUNICATIONS INC. Entreprise DÉCISION OBJET PLAINTE en vertu

Plus en détail

Edelman goodpurpose Etude 2012 5 ème ENQUETE ANNUELLE MONDIALE CONSOMMATEURS

Edelman goodpurpose Etude 2012 5 ème ENQUETE ANNUELLE MONDIALE CONSOMMATEURS Edelman goodpurpose Etude 2012 5 ème ENQUETE ANNUELLE MONDIALE CONSOMMATEURS Synthèse& Analyse CANADA BRESIL US UK FRANCE PAYS-BAS BELGIQUE SINGAPOURE INDE CHINE JAPON EAU ALLEMAGNE ITALIE INDONESIE MALAISIE

Plus en détail

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS Nelly GOUIDER En, chaque personne résidant sur le territoire métropolitain a effectué en moyenne près de six voyages à plus de kilomètres de son domicile au cours

Plus en détail

«Panorama sur les recherches en distribution dans différents pays, Europe, EU, Chine» Point sur les recherches sur la distribution en Chine

«Panorama sur les recherches en distribution dans différents pays, Europe, EU, Chine» Point sur les recherches sur la distribution en Chine «Panorama sur les recherches en distribution dans différents pays, Europe, EU, Chine» Point sur les recherches sur la distribution en Chine Pr. Wang Gao, Professeur de Marketing, Université Qing Hua Bonjour,

Plus en détail

COMPARAISONS DE LA CRIMINALITÉ ENTRE LE CANADA ET LES ÉTATS-UNIS

COMPARAISONS DE LA CRIMINALITÉ ENTRE LE CANADA ET LES ÉTATS-UNIS Statistique N o 85-2-XIF Vol. 21 n o 11 au catalogue COMPARAISONS DE LA CRIMINALITÉ ENTRE LE CANADA ET LES ÉTATS-UNIS par Maire Gannon Faits Saillants Une comparaison entre le et les (É.-U.) des taux de

Plus en détail

Cas n IV/M.1125 - CEREOL / SOFIPROTEOL - SAIPOL. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS

Cas n IV/M.1125 - CEREOL / SOFIPROTEOL - SAIPOL. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS FR Cas n IV/M.1125 - CEREOL / SOFIPROTEOL - SAIPOL Le texte en langue française est le seul disponible et faisant foi. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS Article 6, paragraphe 1, point b)

Plus en détail

POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970. Natation Laval. École de natation - Club compétitif - Club des maîtres

POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970. Natation Laval. École de natation - Club compétitif - Club des maîtres 6102 lirva erttelofni mon club POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970 École de natation - Club compétitif - Club des maîtres 3 orémun Natation Laval PLEIN FEUX SUR LE NAGE-O-THON Le vendredi

Plus en détail

Règles dans le commerce d art. Guide de la loi sur le transfert des biens culturels pour le commerce d art et les ventes aux enchères

Règles dans le commerce d art. Guide de la loi sur le transfert des biens culturels pour le commerce d art et les ventes aux enchères Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Juin 2016 Règles dans le commerce d art Guide de la loi sur le transfert des biens culturels pour le commerce d art et les ventes

Plus en détail

1. 1. Voyages de la génération Y au Canada : nombre et point d origine

1. 1. Voyages de la génération Y au Canada : nombre et point d origine Fiche de renseignements sur les voyageurs internationaux de la génération Y Objet La présente fiche de renseignements donne un aperçu de la taille du marché des voyageurs de la génération Y pour le Canada,

Plus en détail

Vue d'ensemble des interfaces

Vue d'ensemble des interfaces Vue d'ensemble des interfaces Sage 50 Vue d'ensemble des interfaces 28.07.2014 2/9 Contenu 1. Logiciel Sage 50 un système ouvert... 3 Vue d'ensemble des interfaces... 3 2. Connexion On-Line via SOK Automation

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 09 Janvier 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En janvier 2014, le nombre de touristes visitant la Polynésie française connaît une forte hausse (+ 11,2 %) par rapport à janvier 2013. Cette hausse s explique

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D UTILISATION D IRRADIATEURS DE PRODUITS SANGUINS ET CHOMATOGRAPHES EN PHASE GAZEUSE

DEMANDE D AUTORISATION D UTILISATION D IRRADIATEURS DE PRODUITS SANGUINS ET CHOMATOGRAPHES EN PHASE GAZEUSE MED/IR/01 DIS DEMANDE D AUTORISATION D UTILISATION D IRRADIATEURS DE PRODUITS SANGUINS ET CHOMATOGRAPHES EN PHASE GAZEUSE Je soussigné Nom :... Prénom :... Qualité :... Responsable de l installation désignée

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET 188 (2004-2005) N 1 188 (2004-2005) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET modifiant le Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus en vue de favoriser l utilisation

Plus en détail

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES?

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? Marie-Véronique LABASQUE FORMATRICE ET COORDINATRICE DU DEPARTEMENT D ETUDES ET DE RECHERCHES CREAI/IRFFE (AMIENS FRANCE). marie.labasque@irffe.fr

Plus en détail

Les Ressources Humaines

Les Ressources Humaines Les secteurs quirecrutent Les dossiers du SUIO Sommaire : Les secteurs qui recrutent Les lieux de travail Le principal débouché : - métiers du recrutement et gestion du personnel - métiers de la formation

Plus en détail

Après avoir légèrement diminuées en

Après avoir légèrement diminuées en INDUSTRIE CANADA Le marché des maisons préfabriquées Volume 5 / 2e Édition Été 1999 Les diminuent Les aux États-Unis continuent sur leur lancée Les au Japon et vers l Asie-Pacifique baissent de plus en

Plus en détail

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Perspectives sur la concurrence à court terme Troisième trimestre de 2011 À l intention de la Commission canadienne du tourisme

Plus en détail

Les échanges commerciaux entre le QUÉBEC et les ÉTATS-UNIS

Les échanges commerciaux entre le QUÉBEC et les ÉTATS-UNIS Développement économique Innovation Exportation MISE EN PERSPECTIVE Les échanges commerciaux entre le QUÉBEC et les ÉTATS-UNIS par région et par État MISE EN PERSPECTIVE Ce document a été réalisé par :

Plus en détail

flydrn767 Introduction / Mise en garde. La formation des pilotes professionnels virtuels pour qui et comment. Le contenu de la formation.

flydrn767 Introduction / Mise en garde. La formation des pilotes professionnels virtuels pour qui et comment. Le contenu de la formation. flydrn767 Introduction / Mise en garde. La formation des pilotes professionnels virtuels pour qui et comment. Le contenu de la formation. Les conditions de participation à la formation. Introduction Tout

Plus en détail

Points forts ÉTUDES. De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

Points forts ÉTUDES. De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Points forts 04 De la Polynésie française LES DÉPENSES TOURISTIQUES PAR BUT DE SÉJOUR EN 0 INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Points forts De la Polynésie française En 0, 16 776 touristes

Plus en détail

ski alpin et planche à neige lors d un voyage

ski alpin et planche à neige lors d un voyage Tourism BC Dave Heath EAPV 2006 profil des activités aux É.-U. : ski alpin et planche à neige lors d un voyage Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada EAPV 2006 - profil des activités

Plus en détail

Rapport trimestriel sur le marché

Rapport trimestriel sur le marché Rapport trimestriel sur le marché FRANCE Q1 2009 Faits saillants au sujet du marché nombre de voyages à l étranger au trimestre précédent : - variation (en %) par rapport au même trimestre l an passé :

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt en vue de l exploitation de lignes de nuit de transport ferroviaire de voyageurs

Appel à manifestation d intérêt en vue de l exploitation de lignes de nuit de transport ferroviaire de voyageurs Appel à manifestation d intérêt en vue de l exploitation de lignes de nuit de transport ferroviaire de voyageurs 1. Contexte de l appel à manifestation d intérêt. 1.1 Les trains d équilibre du territoire

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT SEMESTRIEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour la période close le 30 juin 2015 Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport

Plus en détail

FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15

FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15 FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15 1. CONDITIONS DES AVANTAGES CONCERNANT LES ACHATS EN LIGNE 2. CONDITIONS DES TARIFS 3. RÈGLEMENT INTERNE 4. POLITIQUE DE COMPENSATION EN CAS DE GROSSESSE, ACCIDENT SUR

Plus en détail

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES Ref : DRC 2005 CHEN 05.0674/ RNg/CLE le 06/12/2005 NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES 1 OBJET Cette note a été rédigée dans le but de mettre en avant trois points importants concernant

Plus en détail

Global Compensation Plan

Global Compensation Plan Des solutions qui transforment des vies Global Compensation Plan INTRODUCTION Bienvenue chez Isagenix! Cette compagnie vous propose une avenue pour accéder à une liberté financière tout en vous offrant

Plus en détail

BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006

BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006 BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006 Page 1 of 40 1 CONNEXION...3 1.1 CONNEXION...3 1.2 ACCUEIL...4 2 PROFIL...5 2.1 PERSONNNEL...5 2.2 PAIEMENT...5 2.3 LIVRAISON...5 2.4 PREFERENCES...6

Plus en détail

Rapport sommaire sur les voyages intérieurs des Canadiens de la génération Y Mars 2015 Unité de la recherche de la CCT

Rapport sommaire sur les voyages intérieurs des Canadiens de la génération Y Mars 2015 Unité de la recherche de la CCT Rapport sommaire sur les voyages intérieurs des Canadiens de la génération Y Mars 2015 Unité de la recherche de la CCT Commission canadienne du tourisme 1 Table des matières Introduction 1 1.0 Le segment

Plus en détail

CONSEILS PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE

CONSEILS PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE CONSEILS PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE SERVICE D ARCHITECTURE DE PORTEFEUILLES PHILOSOPHIE DE PLACEMENT Conseils Patrimoine privé Mackenzie Service d architecture de portefeuilles Philosophie de placement

Plus en détail

Message aux étudiants

Message aux étudiants 2 S o m m a i r e LES ETATS-UNIS * Un an en High School (Lycée) 4 À 9 * Les Diplômes américains : 10 À 15 High School Diploma, Certificate Diploma Associate Degree, Bachelors (BBA) et Master (MBA) * Les

Plus en détail

Travail. Guide de l employeur au sujet de la Loi sur l indemnisation des agents de l État

Travail. Guide de l employeur au sujet de la Loi sur l indemnisation des agents de l État Des milieux de travail équitables, sécuritaires et productifs Travail Guide de l employeur au sujet de la Loi sur l indemnisation des agents de l État LT-057-02-12 Le numéro, 1-800-641-4049, offre un service

Plus en détail

Marchés flamand et wallon Comportements touristiques des Belges Synthèse de l étude WES, avril 2010 mars 2011

Marchés flamand et wallon Comportements touristiques des Belges Synthèse de l étude WES, avril 2010 mars 2011 Marchés flamand et wallon Comportements touristiques des Belges Synthèse de l étude WES, avril 2010 mars 2011 Stavelot WBT Joseph Jeanmart Campagne WBT J L Flémal Département Perspectives & Stratégie de

Plus en détail

Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville

Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville Rapport final Régis Blais, Ph.D., chercheur principal Université de Montréal Caroline Paquet, SF, (B.Sc.S), M.Sc., co-chercheure

Plus en détail

Il existe aussi la préposition = Elle est formée de plusieurs mots et joue le même rôle que la préposition (elle introduit un complément).

Il existe aussi la préposition = Elle est formée de plusieurs mots et joue le même rôle que la préposition (elle introduit un complément). Prépositions et Expressions idiomatiques 1 La préposition est un mot qui sert à introduire un, qu il unit par un rapport de temps, de lieu, de moyen, de manière etc., à un mot ou un group de mots Exemples

Plus en détail

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 Rédaction Thomas Antil du Québec Assistance technique Francine Lavoie du Québec Révision linguistique

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. S. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 6 Appel n o : GE-13-1616 ENTRE : M. S. M. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

LA NUTRITION et les Objectifs de Développement Durable de l après-2015

LA NUTRITION et les Objectifs de Développement Durable de l après-2015 La NUTRITION et les Objectifs de Développement Durable de l après-2015 Note d orientation LA NUTRITION et les Objectifs de Développement Durable de l après-2015 Une attention spéciale doit être portée

Plus en détail

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation L e point en recherche Juin 2002 Série socio-économique Numéro 106 ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Le présent projet de recherche porte sur l'analyse et l'évaluation

Plus en détail

PLAN 1 9 9 7 1 9 9 8

PLAN 1 9 9 7 1 9 9 8 PLAN DE MARKETING 1997 1998 Coordination François Goulet, directeur du développement des marchés Recherche, analyse et rédaction Pierre Labonté et Hélène Tardif Bureau de la sous-ministre associée Collaboration

Plus en détail

La sécurité économique : Caractéristiques des dépenses

La sécurité économique : Caractéristiques des dépenses La sécurité économique : Caractéristiques des dépenses Cette fiche de données sur la sécurité économique analyse les caractéristiques des dépenses au Canada en examinant les aspects suivants : - Les dépenses

Plus en détail

Le grafcet et les modes de marches

Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches... 1 Le gemma... 2 Exemple corrigé : Tri de caisse... 6 Exercice : Machine de conditionnement par lot de 3 paquets... 9 Les Modes de

Plus en détail

Le Responsable Q.S.E.

Le Responsable Q.S.E. Le Responsable Q.S.E. Ses secteurs d activités : Tous les secteurs d activité, de la PME au grand groupe international - Mettre en place et assurer le suivi des systèmes de management internationaux ou

Plus en détail

Fiches thématiques. Mondialisation, compétitivité et innovation

Fiches thématiques. Mondialisation, compétitivité et innovation Fiches thématiques Mondialisation, compétitivité et innovation Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Siège social SCE Keran, Nantes - Dominique Perrault Architecture - Crédit photo : AURAN Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année 2015 en chiffres Nantes Métropole Édito

Plus en détail

Profil des répondants 2009 2001

Profil des répondants 2009 2001 Étude sur les comportements et attitudes des personnes à capacité physique restreinte sur les marchés de l Ontario, des Maritimes et de la Nouvelle-Angleterre 2009 Faits saillants 1 - Méthodologie M. Louis-Philippe

Plus en détail

Chiffres Clés de l Isère

Chiffres Clés de l Isère Chiffres Clés de l Isère ÉDITION 2011-2012 Chambre de commerce et d industrie territoriale Nord Isère 2, place Saint Pierre CS 209 38217 Vienne cedex Tél. 04 74 95 24 00 infos@nord-isere.cci.fr Chambre

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Le vol. Nous vous remercions pour votre collaboration. 7. Combien de personnes vous accompagnent? Code enquêteur N du questionnaire N du vol

Le vol. Nous vous remercions pour votre collaboration. 7. Combien de personnes vous accompagnent? Code enquêteur N du questionnaire N du vol Enquête touristique au départ de l'aéroport de Cayenne Félix Eboué Si vous domicile principal se situe en Guyane ou si vous êtes en transit en Guyane, cette enquête ne vous concerne pas. Cette enquête

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 24 eme ème trimestre 2013 Au cours du, 2,3 millions de touristes ont visité le Maroc, dont 1,3 millions de touristes étrangers. 36% de ces derniers ont visité

Plus en détail

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous?

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous? UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS Qui sommes-nous? ARCOOP est une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) généraliste, qui regroupe 70 entrepreneurs de différents horizons et différents métiers (bâtiment,

Plus en détail

Panneaux d affichage dans toute la ville d Halifax, notamment des super panneaux à fort impact

Panneaux d affichage dans toute la ville d Halifax, notamment des super panneaux à fort impact Marché régional Région géographique : Provinces des Maritimes et certaines régions du Maine (É.-U.) et du Québec Public cible : Familles, couples Stratégie : Sensibilisation, grande couverture et fréquence

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail