L aspirine ralentit la progression de la fibrose hépatique lors de la récidive virale C après transplantation hépatique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L aspirine ralentit la progression de la fibrose hépatique lors de la récidive virale C après transplantation hépatique"

Transcription

1 L aspirine ralentit la progression de la fibrose hépatique lors de la récidive virale C après transplantation hépatique Armelle Poujol-Robert 1, Pierre-Yves Boëlle 2, Filomena Conti 3, François Durand 4, Christophe Duvoux 5, Dominique Wendum 6, Valérie Paradis 7, Vincent Mackiewicz 8, Olivier Chazouillères 1, Raoul Poupon 1 1 Service d hépatologie, Hôpital Saint Antoine, Paris 2 Service de santé publique, Hôpital Saint Antoine, Paris 3 Centre de transplantation hépatique, Hôpital Saint Antoine, Paris 4 Service d'hépatologie & Réanimation HépatoDigestive, Hôpital Beaujon, Clichy 5 Service d hépatogastroentérologie, Hôpital Henri Mondor, Créteil 6 Service d anatomie et de cytologie pathologiques, Hôpital Saint Antoine, Paris 7 Département d anatomie pathologique, Hôpital Beaujon, Clichy 8 Service de microbiologie, Hôpital Beaujon, Clichy

2 Armelle Poujol-Robert Conflit d intérêt : aucun

3 Introduction Arguments en faveur d une association entre thrombose et fibrose : Lésions des veines hépatiques et portales associées à des zones d extinction parenchymateuse (atrophie et fibrose) Wanless. Hepatology 1995 Facteur V Leiden associé à une progression plus rapide de la fibrose Wright. Gut 2003 Thrombine active directement les cellules étoilées du foie Marra. Hepatology 1995 Antithrombotiques, anti-agregants plaquettaires diminuent la fibrose chez l animal Abe. J Hepatol 2007 Assy. Dig Dis Sci 2007 Fujita. Gut 2008

4 Introduction Récidive de l hépatite C après transplantation un modèle de fibrogénèse 25 à 35% de cirrhose en 5 ans Neumann. Transplantation 2004

5 Introduction Récidive de l hépatite C après transplantation un modèle de fibrogénèse 25 à 35% de cirrhose en 5 ans Facteurs connus favorisant la fibrose mais difficiles à contrôler Age du donneur Génotype VHC Immunosuppression (bolus corticoïdes) Durée d ischémie froide Stéatose, lésion d ischémie reperfusion sur le greffon Activité histologique après TH Diabète après TH Sartan ou IEC Neumann. Transplantation 2004 Berenguer. J Hepatol 2013 Traitements anti-viraux : efficacité modérée et effets secondaires importants Berenguer. J hepatol 2008

6 Introduction But de l étude Evaluer l effet de l aspirine (75-100mg/j) sur la progression de la fibrose en cas de récidive de l hépatite C après transplantation hépatique

7 Patients et méthodes Etude rétrospective Patients HCV+, non co-infectés HIV ou HBV Transplantés hépatiques entre 2000 et 2010 à St Antoine, Cochin, Beaujon et Henri Mondor N=370 PCR HCV négative N=50 Antécédents de transplantation 3 mois N=16 Décès dans l année suivant la TH N=37 Dossiers incomplets, indisponibles, pathologies associées N=57 Absence de biopsie post TH N= patients inclus

8 Patients et méthodes Données démographiques : Donneur et Receveur : Age sexe Virus : génotype TH et greffon: Durée d ischémie froide Stéatose sur greffon Lésion d ischémie reperfusion Données histologiques (METAVIR) Données recueillies à chaque évaluation histologique traitements Aspirine Bolus de corticoïdes ou OKT3 Immunosuppresseur (type de CNI, MMF) Sartan ou IEC Insuline ou antidiabétiques oraux - Complications biliaires, artérielles

9 Patients et méthodes Données censurées : dès que score F2 atteint, à la date de la dernière PBH avant traitement anti-viral, ou avant diagnostic de PCR HCV spontanément négative Analyse statistique : La progression de la fibrose a été analysée à l aide d un modèle multi-états avec co-variables dépendant du temps

10 Caractéristiques des patients ayant une récidive virale C après transplantation hépatique (1) Total n = 188 Aspirine n = 109 Absence d Aspirine n = 79 P value* Age du Receveur (ans) 52 ± 8 Sexe du Receveur (homme) 83 % Age du Donneur (ans) 48 ± 17 Sexe du Donneur (homme) 73 % Cirrhose sans CHC 43 % HCV genotype 1 63 % Durée d ischémie froide (h) 8.3 ± 2.6 Lésion de préservation du greffon (modérée à sévère) 18 % Stéatose du greffon ( 30%) 15 % Activité ( A2) entre 6-18 mois post TH 36 % *comparaison entre le groupe Aspirine et sans Aspirine

11 Caractéristiques des patients ayant une récidive virale C après transplantation hépatique (1) Total n = 188 Aspirine n = 109 Absence d Aspirine n = 79 P value* Age du Receveur (ans) 52 ± 8 51 ± 8 53 ± 8 NS Sexe du Receveur (homme) 83 % 83 % 84 % NS Age du Donneur (ans) 48 ± ± ± 16 NS Sexe du Donneur (homme) 73 % 68 % 79 % NS Cirrhose sans CHC 43 % 40 % 47 % NS HCV genotype 1 63 % 59 % 70 % NS Durée d ischémie froide (h) 8.3 ± ± ± 2.3 NS Lésion de préservation du greffon (modérée à sévère) 18 % 19 % 18 % NS Stéatose du greffon ( 30%) 15 % 17 % 12 % NS Activité ( A2) entre 6-18 mois post TH 36 % 32 % 43 % NS *comparaison entre le groupe Aspirine et sans Aspirine

12 Caractéristiques des patients ayant une récidive virale C après transplantation hépatique (2) Total n = 188 Aspirine n = 109 Absence d Aspirine n = 79 P value* Immunosuppression par: ciclosporine 8 % 3 % 15 % - ciclosporine + MMF 10 % 6 % 15 % - tacrolimus 38 % 39 % 35 % - tacrolimus + MMF 45 % 52 % 34 % *comparaison entre le groupe Aspirine et sans Aspirine

13 Caractéristiques des patients ayant une récidive virale C après transplantation hépatique (2) Total n = 188 Aspirine n = 109 Absence d Aspirine n = 79 P value* Immunosuppression par: ciclosporine 8 % 3 % 15 % - ciclosporine + MMF 10 % 6 % 15 % - tacrolimus 38 % 39 % 35 % - tacrolimus + MMF 45 % 52 % 34 % Rejet traité par bolus de corticoïdes ou OKT3 24 % Diabète traité par Insuline ou ADO 40 % *comparaison entre le groupe Aspirine et sans Aspirine

14 Caractéristiques des patients ayant une récidive virale C après transplantation hépatique (2) Total n = 188 Aspirine n = 109 Absence d Aspirine n = 79 P value* Immunosuppression par: ciclosporine 8 % 3 % 15 % - ciclosporine + MMF 10 % 6 % 15 % - tacrolimus 38 % 39 % 35 % - tacrolimus + MMF 45 % 52 % 34 % Rejet traité par bolus de corticoïdes ou OKT3 24 % 22 % 28 % NS Diabète traité par Insuline ou ADO 40 % 36 % 46 % NS *comparaison entre le groupe Aspirine et sans Aspirine

15 Caractéristiques des patients ayant une récidive virale C après transplantation hépatique (3) Total n = 188 Aspirine n = 109 Absence d Aspirine n = 79 Temps jusqu à F 2 (ans, médiane) 3.1 ( ) 3.2 ( ) 2.9 (>2.2) Biopsie/patient (n, moy) Délai entre 2 biopsies (ans, moy) P value* *comparaison entre le groupe Aspirine et sans Aspirine

16 Caractéristiques des patients ayant une récidive virale C après transplantation hépatique (3) Total n = 188 Aspirine n = 109 Absence d Aspirine n = 79 Temps jusqu à F 2 (ans, médiane) 3.1 ( ) 3.2 ( ) 2.9 (>2.2) P value* Biopsie/patient (n, moy) 2.5 ± ± ± 1.2 NS Délai entre 2 biopsies (ans, moy) 1.0 ± ± ± 0.8 NS *comparaison entre le groupe Aspirine et sans Aspirine

17 Facteurs de risque de progression jusqu à F 2 en cas de récidive virale C après transplantation (1) Analyse univariée Covariable HR P value Receveur - Sexe masculin 1.07 [0.75, 1.53] NS - Age (par 10 ans) 0.77 [0.65, 0.92] Donneur - Sexe masculin 1.52 [1.12, 2.1] Age (par 10 ans) 1.25 [1.16, 1.36] < Virus Procédure Greffon

18 Facteurs de risque de progression jusqu à F 2 en cas de récidive virale C après transplantation (1) Analyse univariée Covariable HR P value Receveur - Sexe masculin 1.07 [0.75, 1.53] NS - Age (par 10 ans) 0.77 [0.65, 0.92] Donneur - Sexe masculin 1.52 [1.12, 2.1] Age (par 10 ans) 1.25 [1.16, 1.36] < Virus - HCV genotype [0.73, 1.29] NS Procédure - Durée d ischémie froide (> 10 h) 0.84 [0.63, 1.14] NS Greffon

19 Facteurs de risque de progression jusqu à F 2 en cas de récidive virale C après transplantation (1) Analyse univariée Covariable HR P value Receveur - Sexe masculin 1.07 [0.75, 1.53] NS - Age (par 10 ans) 0.77 [0.65, 0.92] Donneur - Sexe masculin 1.52 [1.12, 2.1] Age (par 10 ans) 1.25 [1.16, 1.36] < Virus - HCV genotype [0.73, 1.29] NS Procédure - Durée d ischémie froide (> 10 h) 0.84 [0.63, 1.14] NS Greffon - Lésions de reperfusion (modérée à sévère) 0.83 [0.57,1.20] NS - Stéatose sur greffon ( 30%) 0.91 [0.61, 1.35] NS - Activité histologique ( A2) (M6-M18) 3.1 [2.3, 4.1] <

20 Facteurs de risque de progression jusqu à F 2 en cas de récidive virale C après transplantation (2) Analyse univariée Covariable HR P value Variables dépendant du temps Aspirine 0.75 [0.57, 0.97] 0.03 Nombre cumulé de bolus de corticoïdes 1.31 [1.06, 1.61] 0.02

21 Facteurs de risque de progression jusqu à F 2 en cas de récidive virale C après transplantation (2) Analyse univariée Covariable HR P value Variables dépendant du temps Aspirine 0.75 [0.57, 0.97] 0.03 Nombre cumulé de bolus de corticoïdes 1.31 [1.06, 1.61] 0.02 Diabète traité par insuline ou ADO 1.22 [0.88, 1.69] NS Inhibiteurs de l angiotensine 1.04 [0.74, 1.45] NS Tacrolimus vs ciclosporine 0.97 [0.69, 1.38] NS Anti-calcineurines + mycophenolate mofetil vs anti-calcineurines seuls 1.22 [0.94, 1.6] NS

22 Facteurs de risque de progression jusqu à F 2 en cas de récidive virale C après transplantation (3) Receveur Analyse univariée Analyse multivariée* HR P value HR P value Age (par 10 ans) 0.77 [0.65, 0.92] [0.67, 1.01] 0.06 Donneur Sexe masculin 1.52 [1.12, 2.1] [0.97, 2.08] 0.07 Age (par 10 ans) 1.25 [1.16, 1.36] < [1.07, 1.29] Greffon Activité histologique ( A2) (M6-M18) Variables dépendant du temps Nombre cumulé de bolus de corticoïdes Aspirine *ajustée sur l hôpital

23 Facteurs de risque de progression jusqu à F 2 en cas de récidive virale C après transplantation (3) Receveur Analyse univariée Analyse multivariée* HR P value HR P value Age (par 10 ans) 0.77 [0.65, 0.92] [0.67, 1.01] 0.06 Donneur Sexe masculin 1.52 [1.12, 2.1] [0.97, 2.08] 0.07 Age (par 10 ans) 1.25 [1.16, 1.36] < [1.07, 1.29] Greffon Activité histologique ( A2) (M6-M18) Variables dépendant du temps Nombre cumulé de bolus de corticoïdes Aspirine *ajustée sur l hôpital 3.1 [2.3, 4.1] < [1.5, 2.91] 0.001

24 Facteurs de risque de progression jusqu à F 2 en cas de récidive virale C après transplantation (3) Receveur Analyse univariée Analyse multivariée* HR P value HR P value Age (par 10 ans) 0.77 [0.65, 0.92] [0.67, 1.01] 0.06 Donneur Sexe masculin 1.52 [1.12, 2.1] [0.97, 2.08] 0.07 Age (par 10 ans) 1.25 [1.16, 1.36] < [1.07, 1.29] Greffon Activité histologique ( A2) (M6-M18) Variables dépendant du temps Nombre cumulé de bolus de corticoïdes 3.1 [2.3, 4.1] < [1.5, 2.91] [1.06, 1.61] [1.1, 1.71] 0.01 Aspirine 0.75 [0.57, 0.97] [0.45, 0.93] 0.02 *ajustée sur l hôpital

25 Facteurs de risque de progression jusqu à F 2 en cas de récidive virale C après transplantation (4) Analyse univariée Analyse multivariée* HR P value HR P value Aspirine 0.75 [0.57, 0.97] [0.42, 0.82] *ajustée sur l hôpital et le traitement immunosuppresseur (CNI +MMF vs CNI)

26 Conclusion En cas de récidive de l hépatite C après transplantation hépatique : L aspirine à faible dose est associée à une moindre progression de la fibrose L activité histologique après transplantation, le nombre de bolus de corticoïdes reçus, et l âge du donneur sont associés à une progression plus importante de la fibrose

27 Conclusion Les mécanismes d action de l aspirine sur la fibrose peuvent faire intervenir ses propriétés anti-thrombotiques et anti-inflammatoires L aspirine pourrait constituer une nouvelle approche thérapeutique anti-fibrosante En post transplantation Dans d autres maladies du foie lorsque les traitements spécifiques sont inefficaces ou non disponibles.

28

Thrombose et fibrose hépatique. Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine

Thrombose et fibrose hépatique. Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Thrombose et fibrose hépatique Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Au cours des maladies chroniques du foie Au cours des maladies chroniques du foie Au cours des maladies chroniques du foie Au

Plus en détail

Immunosuppression en transplantation hépatique. François Durand Hépatologie et Réanimation hépato- Digestive Hôpital Beaujon

Immunosuppression en transplantation hépatique. François Durand Hépatologie et Réanimation hépato- Digestive Hôpital Beaujon Immunosuppression en transplantation hépatique François Durand Hépatologie et Réanimation hépato- Digestive Hôpital Beaujon LFA3 CD40 CD80 CD86 APC MHC ICAM CD2 CD154 CTLA4 CD28 TCR CD4 LFA1 CD11a cytokine

Plus en détail

L. Elkrief, P. Chouinard, N. Bendersky, B. Larroque, G. Babany, F. Durand, PE. Rautou, D. Valla. Hôpital Beaujon, AP-HP, Clichy

L. Elkrief, P. Chouinard, N. Bendersky, B. Larroque, G. Babany, F. Durand, PE. Rautou, D. Valla. Hôpital Beaujon, AP-HP, Clichy Le diabète est un facteur de risque de complications et de décès ou transplantation hépatique chez les malades atteints de cirrhose virale C, indépendamment du MELD L. Elkrief, P. Chouinard, N. Bendersky,

Plus en détail

Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose. Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon

Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose. Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon Plan Causes de diabète chez les malades atteints de cirrhose Diabète au cours

Plus en détail

Que Faire quand l AUDC ne Suffit Pas? Aujourd hui Olivier CHAZOUILLERES

Que Faire quand l AUDC ne Suffit Pas? Aujourd hui Olivier CHAZOUILLERES Que Faire quand l AUDC ne Suffit Pas? Aujourd hui Olivier CHAZOUILLERES Service d Hépatologie Centre de référence des maladies inflammatoires des voies biliaires Paris Saint Antoine Filière des maladies

Plus en détail

Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni

Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni 1 Pr Philippe Sogni, M.D., Ph.D. Affiliations Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016; Université Paris-Descartes,

Plus en détail

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Pr Matthieu Allez Service Hépato-Gastroentérologie Dr Manuelle Viguier Service Dermatologie Hôpital Saint-Louis Questions/Réponses Hépatites

Plus en détail

Hépatites Auto-Immunes: Quelles Nouveautés pour la Pratique?

Hépatites Auto-Immunes: Quelles Nouveautés pour la Pratique? Hépatites Auto-Immunes: Quelles Nouveautés pour la Pratique? Olivier CHAZOUILLERES Service d Hépatologie Centre de référence des maladies inflammatoires des voies biliaires et hépatites auto-immunes Paris

Plus en détail

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections VIH/VHC D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH 1 Cohortes concernées CO 3 Aquitaine CO 13 HEPAVIH EP 25 PRETHEVIC CO 12 CIRVIR

Plus en détail

Cholangiopathies du greffon. Pr Dominique Wendum Service d Anatomie Pathologique Hôpital St Antoine

Cholangiopathies du greffon. Pr Dominique Wendum Service d Anatomie Pathologique Hôpital St Antoine Cholangiopathies du greffon Pr Dominique Wendum Service d Anatomie Pathologique Hôpital St Antoine juin 2014 Greffes du foie en France 2010: 1092 2011: 1164 Période 1993-2010 : Survie à 1 an 84% Survie

Plus en détail

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU TRAITEMENT DE L HÉPATITE C AU SEIN D UNE COHORTE DE PATIENTS CO-INFECTÉS VIH-VHC. N. Bertiaux-Vandaële, H. Montialoux, F. Borsa-Lebas, O. Goria, E. Lerebours, G. Riachi.

Plus en détail

Transplantation Rénale

Transplantation Rénale Transplantation Rénale Maïté JAUREGUY 20/11/2013 Transplantation rénale Avantages * Moins de contraintes -Temps - Régime, restriction hydrique * Restauration fonction endocrine (possibilité de grossesse)

Plus en détail

Hépatites Autoimmunes (HAI)

Hépatites Autoimmunes (HAI) Hépatites Autoimmunes (HAI) Groupe (sans doute hétérogène) de maladies de cause(s) inconnue(s), caractérisées par des lésions hépatocytaires nécrotico-inflammatoires, la présence d'autoanticorps particuliers

Plus en détail

Hépatite chronique C à transaminases normales

Hépatite chronique C à transaminases normales Hépatite chronique C à transaminases normales Philippe Sogni Service d Hépato-gastroentérologie, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Cochin Port-Royal (Université Paris 5) Au cours du suivi d une hépatite

Plus en détail

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment?

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Liens d intérêt Echosens Supersonic Imagine Pourquoi faut-il évaluer la fibrose?

Plus en détail

Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques

Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques 20 ème Journée d hépatologie et de transplantation hépatique 9 Juin 2014 F. Lebossé, Z. Schmitt Services d hépatologie et

Plus en détail

La transplantation hépatique

La transplantation hépatique La transplantation hépatique Homme, 36 ans, cirrhose VHB, Child C 12/15 thrombose de la veine porte, durée : 16 heures, sang : 30 + 40 US, 2 réinterventions : hémorragie puis péritonite biliaire, décès

Plus en détail

19 septembre Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB

19 septembre Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB 19 septembre 2015 Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB !!Connaître la place de l échographie abdominale dans le diagnostic étiologique d une hépatopathie chronique!!savoir suivre une hépatopathie chronique

Plus en détail

ANRS CO12 CirVir GROUP

ANRS CO12 CirVir GROUP Score prédictif de survenue du CHC pour la prédiction individualisée du cancer du foie chez 1080 patients ayant une cirrhose compensée liée au VHC inclus dans la cohorte prospective française ANRS CO12

Plus en détail

Les thrombi dans la microcirculation hépatique sont associés à :

Les thrombi dans la microcirculation hépatique sont associés à : Impact de l anticoagulation à dose préventive par héparine de bas poids moléculaire sur la morbi-mortalité chez des patients cirrhotiques Child B : essai randomisé multicentrique CHILDBENOX Armelle Poujol-Robert

Plus en détail

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?.

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?. Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre 2000-20000UI/mL et ALAT normales?. Y. Chikhi 1, S. Berkane 1, N. Debzi 2, S. Cheraitia 1, N. Afredj 2, N. Guessab 2, M. Merniz

Plus en détail

Indications de transplantation

Indications de transplantation Indications de transplantation Indications de transplantation hépatique: Beaujon 2000-10 13% 16% 17% Cirrhose alcool Cirrhose VHC Cirrhose VHB Biliaires CHC Fulminantes 34% 5% 4% 11% Autres Survie post-transplantation

Plus en détail

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe Impact de l anticoagulation à dose préventive par héparine de bas poids moléculaire sur la morbi-mortalité chez des patients cirrhotiques Child B : essai randomisé multicentrique CHILD B ENOX Armelle Poujol-Robert

Plus en détail

HÉPATITE C, L APRÈS-GUÉRISON

HÉPATITE C, L APRÈS-GUÉRISON HÉPATITE C, L APRÈS-GUÉRISON XXIII èmes journée d actualisation sur l infection VIH/Sida et les IST Valérie Canva, Centre Expert Hépatites CHRU Lille & Réseau Hépatites Nord - Pas de Calais Les enjeux

Plus en détail

La Transplantation Hépatique. Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy

La Transplantation Hépatique. Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy La Transplantation Hépatique Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy TRANSPLANTATION HÉPATIQUE Les indications de Transplantation Hépatique Indications

Plus en détail

Sophie HILLAIRE. Maladies des vaisseaux du foie en dehors des thromboses des gros vaisseaux

Sophie HILLAIRE. Maladies des vaisseaux du foie en dehors des thromboses des gros vaisseaux Sophie HILLAIRE Maladies des vaisseaux du foie en dehors des thromboses des gros vaisseaux Savoir évoquer une maladie vasculaire du foie. Savoir le prouver. Connaître les implications thérapeutiques et

Plus en détail

HEPATITE AUTOIMMUNE :

HEPATITE AUTOIMMUNE : Séminaire Atelier National de formation en Hépato-gastroentérologie Alger le 12-13 Janvier 2011 HEPATITE AUTOIMMUNE : TRAITEMENT Dr M.BELKAHLA / Pr C.MANOUNI Service d Hépato-gastro-entérologie Pr BOUASRIA

Plus en détail

Traitement de l hépatite auto-immune (HAI) C. Corpechot

Traitement de l hépatite auto-immune (HAI) C. Corpechot Traitement de l hépatite auto-immune (HAI) C. Corpechot Centre de Référence des Maladies Inflammatoires des Voies Biliaires Hôpital Saint-Antoine Paris Conflits d intérêt Aucun Sont exclus de cet exposé:

Plus en détail

U ne fois de plus, la transplantation

U ne fois de plus, la transplantation F. Saliba* Droits réservés ctualités sur la transplantation hépatique 57th Congress of the merican ssociation for the Study of Liver Diseases [1] (SLD) U ne fois de plus, la transplantation hépatique (TH)

Plus en détail

Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C?

Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C? Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C? T.Fontanges FMC francophones 2005 quelles sont les particularités du sujet âgé porteur du VHC? existe-t-il un rationnel pour traiter? Définition

Plus en détail

Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation. Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007

Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation. Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007 Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007 Buts de la prise en charge après transplantation Prévention

Plus en détail

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde 150 millions de sujets porteurs chroniques Prévalence entre 0,1 et 5 % selon les pays 5 millions en Europe de l Ouestl En Europe, le VHC est responsable

Plus en détail

18 es JNI, Saint-Malo, du 21 au 23 juin

18 es JNI, Saint-Malo, du 21 au 23 juin La durée d infection VIH est indépendamment associée aux cancers non liés au VIH et au VHC chez les patients co-infectés VIH/VHC O Billa 1, F Bani-Sadr 2, I Poizot-Martin 3, P Sogni 4, D Rey 5, J Chas

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE

PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE Valérie Canva, CHRU Lille XXIIe Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 13/1/215 Liens d intérêts Orateur, participation boards & symposiums, invitations congrès

Plus en détail

Régression de la cirrhose et bénéfices du traitement

Régression de la cirrhose et bénéfices du traitement Régression de la cirrhose et bénéfices du traitement Jean-Charles Nault Cours DES 13/02/2009 Hépatite C aiguë Années 0 Age à l infection 75-80 % Guérison 15-20 % Homme OH / insulinorésistance Co-infection

Plus en détail

Le pathologiste et la transplantation hépatique. Avant la greffe Pendant la greffe Après la greffe

Le pathologiste et la transplantation hépatique. Avant la greffe Pendant la greffe Après la greffe Le pathologiste et la transplantation hépatique Avant la greffe Pendant la greffe Après la greffe Avant la greffe Contribution au diagnostic de la maladie hépatique ayant conduit à l indication de transplantation

Plus en détail

Tests non invasifs dans le diagnostic et le suivi de la fibrose au cours de l hépatite chronique B

Tests non invasifs dans le diagnostic et le suivi de la fibrose au cours de l hépatite chronique B Tests non invasifs dans le diagnostic et le suivi de la fibrose au cours de l hépatite chronique B Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567 Les

Plus en détail

Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France. Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot

Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France. Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot Laboratoire de virologie associé au CNR des Hépatites

Plus en détail

Virus C & Cancers Philippe Sogni. Université Paris Descartes INSERM USM20 Institut Pasteur Hépatologie, hôpital Cochin (AP-HP), Paris

Virus C & Cancers Philippe Sogni. Université Paris Descartes INSERM USM20 Institut Pasteur Hépatologie, hôpital Cochin (AP-HP), Paris Virus C & Cancers Philippe Sogni Université Paris Descartes INSERM USM20 Institut Pasteur Hépatologie, hôpital Cochin (AP-HP), Paris Pr Philippe SOGNI, M.D., Ph.D. Liens d intérêt Boards, workshops ou

Plus en détail

Biliopathie ou cholangiopathie portale

Biliopathie ou cholangiopathie portale Biliopathie ou cholangiopathie portale Dr Aurélie Plessier Centre de référence des maladies vasculaires du foie Service d hépatologie Hopital Beaujon - Clichy M M 41 ans Thrombose aigue porto mésentérique

Plus en détail

Stéatose hépatique chez les patients coinfectés par VIH/VHC et traités par antirétroviraux

Stéatose hépatique chez les patients coinfectés par VIH/VHC et traités par antirétroviraux Stéatose hépatique chez les patients coinfectés par VIH/VHC et traités par antirétroviraux Valérie MARTINEZ TA Ti Dieu N, MOKHTARI Z, GUIGUET M, VALANTIN MA, CHARLOTTE F, BENHAMOU Y, CAUMES E, BRICAIRE

Plus en détail

Item 163 (ex item 83) Hépatites virales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 163 (ex item 83) Hépatites virales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 163 (ex item 83) Hépatites virales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie du foie... 3 2. Généralités... 3 2.1. Ponction biopsie (PBH) et hépatites

Plus en détail

Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques

Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques Y.Yazdanpanah Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur C.H.Tourcoing

Plus en détail

Cholangite Sclérosante : Survie (sans TH)

Cholangite Sclérosante : Survie (sans TH) Cholangite Sclérosante : Survie (sans TH) (Ponsioen et al, Gut 2002) n = 174 TH : 8% CSP et Cholangiocarcinome Risque cumulé (%) 15 10 5 0 Kornfeld et al, Scand J Gastroenterol 1997 Diagnostic très difficile:

Plus en détail

THROMBOSE PORTE NON TUMORALE ET CIRRHOSE

THROMBOSE PORTE NON TUMORALE ET CIRRHOSE THROMBOSE PORTE NON TUMORALE ET CIRRHOSE Antoine DEBOURDEAU Cause ou conséquence de l avancée de la maladie? INTRODUCTION 2 Thrombose porte (=TP) : formation d un thrombus cruorique dans le tronc porte

Plus en détail

Carcinome hépato-cellulaire Bilan pré-thérapeutique. Xavier Causse CHR Orléans La Source

Carcinome hépato-cellulaire Bilan pré-thérapeutique. Xavier Causse CHR Orléans La Source Carcinome hépato-cellulaire Bilan pré-thérapeutique Xavier Causse CHR Orléans La Source Mme JJ née le 29/03/1943 Transfusée en 1952 après un accès palustre grave (Algérie) Anticorps anti-vhc + en mai 1995

Plus en détail

La Cirrhose Biliaire Primitive: Actualités C. Corpechot

La Cirrhose Biliaire Primitive: Actualités C. Corpechot La Cirrhose Biliaire Primitive: Actualités C. Corpechot Centre de Référence des Maladies Inflammatoires des Voies Biliaires Hôpital Saint-Antoine Paris Conflits d intérêt Aucun conflit d intérêt à déclarer

Plus en détail

Foie et psoriasis. Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7

Foie et psoriasis. Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7 Foie et psoriasis Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7 Foie et psoriasis 1. Manifestations hépatobiliaires associées

Plus en détail

L objectif de cette présentation est de faire le point sur la stéatose et son réel caractère bénin: maladie mortelle ou non?

L objectif de cette présentation est de faire le point sur la stéatose et son réel caractère bénin: maladie mortelle ou non? Les hépatopathies métaboliques sont un problème de santé de plus en plus fréquent. Il est communément admis que la stéatose pure est une maladie bénigne contrairement à la NASH et à la fibrose hépatique.

Plus en détail

Épidémiologie et prise en charge du carcinome hépatocellulaire au Groupe Hospitalier Sud Réunion : étude rétrospective du 1 er janvier 2000 au 31

Épidémiologie et prise en charge du carcinome hépatocellulaire au Groupe Hospitalier Sud Réunion : étude rétrospective du 1 er janvier 2000 au 31 Épidémiologie et prise en charge du carcinome hépatocellulaire au Groupe Hospitalier Sud Réunion : étude rétrospective du 1 er janvier 2000 au 31 décembre 2006 Thèse de Mr LAVOGIEZ Guillaume le 25 octobre

Plus en détail

Autoimmune Hepatitis EASL Guidelines 2015

Autoimmune Hepatitis EASL Guidelines 2015 Autoimmune Hepatitis EASL Guidelines 2015 Eléments du Diagnostic d'hai Gammaglobulines ou IgG élevées (> 1,5 N) Hépatite d'interface (d'activité moyenne ou sévère) Autoanticorps à un taux significatif

Plus en détail

Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+

Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+ Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+ Décrets des 21 décembre 2005 et 11 mars 2006 Protocoles dérogatoires : Dérogations permettant le recours à des donneurs présentant un risque

Plus en détail

Le polymorphisme PNPLA3 est-il impliqué dans l hépatite alcoolique aiguë sévère

Le polymorphisme PNPLA3 est-il impliqué dans l hépatite alcoolique aiguë sévère Le polymorphisme PNPLA3 est-il impliqué dans l hépatite alcoolique aiguë sévère 1,2 Eric Nguyen-Khac, 2 Hakim Houchi, 1 Marie Laure Dreher, 4 Yves Edouard Harpe, 2 Mickael Naassila 1 INSERM ERI 24 (Groupe

Plus en détail

Le syndrome néphrotique idiopathique au XXIème siècle: les nouveautés thérapeutiques ANCA

Le syndrome néphrotique idiopathique au XXIème siècle: les nouveautés thérapeutiques ANCA Le syndrome néphrotique idiopathique au XXIème siècle: les nouveautés thérapeutiques ANCA - 2011 Pourquoi des nouveautés thérapeutiques? Fakhouri, AJKD, 2003 Pourquoi des nouveautés thérapeutiques? Stéroides

Plus en détail

Ponction Biopsie du Foie. Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Mai 2014

Ponction Biopsie du Foie. Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Mai 2014 Ponction Biopsie du Foie Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Mai 2014 Généralités Indications : À visée diagnostique étiologie d anomalies des tests hépatiques, diagnostic de tumeur primitive ou

Plus en détail

Thrombose porte et cirrhose. François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon

Thrombose porte et cirrhose. François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon Thrombose porte et cirrhose François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon Cirrhose: source d hémorragie pas de thrombose Hémorragie facteurs de coagulation o Facteur II o Facteur VII o Facteur IX o Facteur

Plus en détail

GROUPE ANRS CO12 CirVir

GROUPE ANRS CO12 CirVir Facteurs de risque et valeur pronostique des infections bactériennes survenant chez les patients ayant une cirrhose virale B ou C compensée. Une étude de cohorte prospective multicentrique chez 1672 patients

Plus en détail

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y L Legros (1); E Bardou-Jacquet (1); M Latournerie (1); Y Désille (1); B Turlin (2);

Plus en détail

Liens d intérêt. Déplacements : Gilead, Abbvie, Janssen, BMS Board : Abbvie, Synageva

Liens d intérêt. Déplacements : Gilead, Abbvie, Janssen, BMS Board : Abbvie, Synageva Insuffisance rénale chez les patients transplantés hépatiques recevant un traitement anti viral C à base de sofosbuvir : résultats de la cohorte prospective ANRS CO23 CUPILT Anty R, Coilly A, Fougerou

Plus en détail

fibrose hépatique Prévalence de la chez les usagers de drogues fréquentant les Caarud et Csapa d Île-de-France FOCUS

fibrose hépatique Prévalence de la chez les usagers de drogues fréquentant les Caarud et Csapa d Île-de-France FOCUS FOCUS 17 Prévalence de la fibrose hépatique chez les usagers de drogues fréquentant les Caarud et Csapa d Île-de-France Élisabeth Avril / Directrice de l association Gaïa-Paris En France, la première cause

Plus en détail

SEMINAIRES ATELIERS FEVRIER Dr BELARBI Dr GUESSAB

SEMINAIRES ATELIERS FEVRIER Dr BELARBI Dr GUESSAB SEMINAIRES ATELIERS FEVRIER 2009 Dr BELARBI Dr GUESSAB Introduction Maladie sévère du foie de mauvais pronostic en l absence de traitement ; le taux de mortalité passe de 80 % a 10% a 10 ans; sous traitement,

Plus en détail

Le carcinome hépatocellulaire est avancé au moment du diagnostic chez les patients co-infectés VIH/VHC: Résultats d une étude cas témoin, intercohorte

Le carcinome hépatocellulaire est avancé au moment du diagnostic chez les patients co-infectés VIH/VHC: Résultats d une étude cas témoin, intercohorte Le carcinome hépatocellulaire est avancé au moment du diagnostic chez les patients co-infectés VIH/VHC: Résultats d une étude cas témoin, intercohorte M Gelu-Simeon 1, M Lewin 2, R Sobesky 1, M Ostos 1,

Plus en détail

Le comité de suivi DDAC MIII Dr Corinne Antoine, Louise Durand et Emilie Savoye Direction Prélèvement Greffe Organes Tissu

Le comité de suivi DDAC MIII Dr Corinne Antoine, Louise Durand et Emilie Savoye Direction Prélèvement Greffe Organes Tissu Le comité de suivi DDAC MIII Dr Corinne Antoine, Louise Durand et Emilie Savoye Direction Prélèvement Greffe Organes Tissu Classification dite de Maastricht Prélèvement d organes sur donneurs décédés après

Plus en détail

Fontan Point de vue de l hépatologue

Fontan Point de vue de l hépatologue SIXIEME JOURNEE DE CONCERTATION DES CENTRES DE COMPETENCE DES MALADIES VASCULAIRES DU FOIE Fontan Point de vue de l hépatologue Dr Audrey Payancé (PHC) Centre de Référence des Maladies Vasculaires du Foie

Plus en détail

Le traitement d'une hépatite C, une occasion pour arrêter le tabac?

Le traitement d'une hépatite C, une occasion pour arrêter le tabac? Le traitement d'une hépatite C, une occasion pour arrêter le tabac? Dr Jean- Bap+ste Trabut Hôpitaux Henri- Mondor Créteil, Limeil- Brévannes L hépatite C dans le monde Modes de contamination par le VHC

Plus en détail

Facteurs de risque de cancer primitif du foie chez les patients co-infectés par le VIH et le VHC

Facteurs de risque de cancer primitif du foie chez les patients co-infectés par le VIH et le VHC Facteurs de risque de cancer primitif du foie chez les patients co-infectés par le VIH et le VHC D. Salmon, A. Gervais, J. Durant, H. Stitou, Y. Quertainmont, E. Teicher, K. Barange, F. Bani Sadr pour

Plus en détail

Diabète posttransplantation

Diabète posttransplantation Diabète posttransplantation Didier Ducloux Service de Néphrologie CHU de Besançon Evaluation pré-greffe Homme 59 ans GNC HD depuis 1 an T = 1,72m Poids = 87 Kg (IMC = 29) Pas d antécédent familiaux de

Plus en détail

Néphropathie à IgA: récidive post-transplantation

Néphropathie à IgA: récidive post-transplantation Néphropathie à IgA: récidive post-transplantation Colloque de Néphrologie, mai 2010 Dr.Karine Hadaya Service de Néphrologie Service de Transplantation Hôpitaux Universitaires de Genève Historique Récidive

Plus en détail

Récidive VHC sur greffe hépatique

Récidive VHC sur greffe hépatique Récidive VHC sur greffe hépatique Table des matières Présentation du cas 3 Le patient 4 Exercice 5 Exercice 6 Exercice : Histoire naturelle de l'hépatite C 7 Traitement à l'entrée 8 Exercice : Objectifs

Plus en détail

Cirrhose, Thrombose et Anticoagulation

Cirrhose, Thrombose et Anticoagulation Journée d Hépatologie de l Hôpital Beaujon Université Paris-Diderot 11 janvier 2014 Cirrhose, Thrombose et Anticoagulation Dominique-Charles Valla Cirrhose et Thrombose Lorsque les plaquettes sont > 50

Plus en détail

BEST OF INFECTIOLOGIE

BEST OF INFECTIOLOGIE Session «Best of Infectiologie (2)» Vendredi 12 juin 2009 BEST OF INFECTIOLOGIE Les hépatites h virales en 2008-2009 Dr Karine Lacombe SMIT Saint-Antoine, AP-HP UPMC, site Saint-Antoine, Paris Inserm UMR-S707

Plus en détail

FibroTest FibroMax. Nouveaux. Marqueurs Non Invasifs des maladies du foie

FibroTest FibroMax. Nouveaux. Marqueurs Non Invasifs des maladies du foie FibroTest FibroMax Nouveaux Marqueurs Non Invasifs des maladies du foie une Technologie Unique d estimation de la fibrose et des lésions hépatiques les plus fréquentes. Un grand nombre de patients à risque

Plus en détail

Néphropathie induite par le BK virus. Cliquez F Glowacki pour modifier le style des sous-titres du masque Sce de Néphrologie, Hôp Huriez.

Néphropathie induite par le BK virus. Cliquez F Glowacki pour modifier le style des sous-titres du masque Sce de Néphrologie, Hôp Huriez. Néphropathie induite par le BK virus Cliquez F Glowacki pour modifier le style des sous-titres du masque Sce de Néphrologie, Hôp Huriez. Polyomavirus Petits virus à ADN. Chez l homme, pathogènes chez les

Plus en détail

Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC

Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC Cervoni JP (1), Amoros Navarro A (2), Moreau R (3), Arroyo

Plus en détail

Maladies Vasculaires du Foie. Vincent Mallet Hépatologie et INSERM U.567 Hôpital Cochin

Maladies Vasculaires du Foie. Vincent Mallet Hépatologie et INSERM U.567 Hôpital Cochin Maladies Vasculaires du Foie Vincent Mallet Hépatologie et INSERM U.567 Hôpital Cochin Artère hépatique Veine porte Artériole hépatique Veinule porte Plexus péribiliaire Sinusoïde Veinule hépatique Maladies

Plus en détail

Traitements des vascularites cryoglobulinémiques non virales

Traitements des vascularites cryoglobulinémiques non virales Traitements des vascularites cryoglobulinémiques non virales Benjamin Terrier Centre de Référence pour les Maladies Systémiques et Autoimmunes rares Hôpital Cochin Université Paris Descartes Cryoglobulinémies

Plus en détail

Syndrome de Budd-Chiari, Thrombose Portale, et Syndrome Myéloprolifératif

Syndrome de Budd-Chiari, Thrombose Portale, et Syndrome Myéloprolifératif DES Hématologie Syndrome de Budd-Chiari, Thrombose Portale, et Syndrome Myéloprolifératif Dominique-Charles Valla Service d Hépatologie, Université Denis Diderot-Paris 7, Inserm U773 Hôpital Beaujon (AP-HP),

Plus en détail

Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash

Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash Jean-Marie Péron Service dʼhépato-gastro-entérologie Hôpital Purpan Toulouse Epidémiologie : rôle du diabète et de la stéatopathie métabolique Le traitement

Plus en détail

Hépatite auto-immune- Aspects histologiques. Pr Dominique Wendum Service d Anatomie Pathologique Hôpital St Antoine

Hépatite auto-immune- Aspects histologiques. Pr Dominique Wendum Service d Anatomie Pathologique Hôpital St Antoine Hépatite auto-immune- Aspects histologiques Pr Dominique Wendum Service d Anatomie Pathologique Hôpital St Antoine Jeudi 16 mai 2013 Hépatite auto-immune- Aspects histologiques 1 Diagnostic 2 Grading/

Plus en détail

Traitements de l hépatite C en transplantation rénale

Traitements de l hépatite C en transplantation rénale Traitements de l hépatite C en transplantation rénale Noëlle COGNARD CUEN 03/2015 Virus VHC Petit virus à ARN enveloppé Famille Flaviviridae, genre Hepacivirus 7 génotypes, sous-types Grande hétérogénéité

Plus en détail

Evaluation non invasive de la fibrose. dans les hépatites virales. Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble

Evaluation non invasive de la fibrose. dans les hépatites virales. Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Evaluation non invasive de la fibrose dans les hépatites virales Vincent LEROY Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Hépatite C : la fibrose a une valeur pronostique

Plus en détail

Prévalence du diabète de type 2 chez les patients atteints d hépatite virale chronique C dans la région de Batna

Prévalence du diabète de type 2 chez les patients atteints d hépatite virale chronique C dans la région de Batna Journée AFEF SAHGE Alger, 13 décembre 2010 Prévalence du diabète de type 2 chez les patients atteints d hépatite virale chronique C dans la région de Batna ROUABHIA S, MALEK R, BOUNECER H, DEKAKEN A, BENDALI

Plus en détail

MÉDICAMENTS REMBOURSÉS POUR LE TRAITEMENT DE L HÉPATITE C CHRONIQUE DE GÉNOTYPES 1 À 6

MÉDICAMENTS REMBOURSÉS POUR LE TRAITEMENT DE L HÉPATITE C CHRONIQUE DE GÉNOTYPES 1 À 6 MÉDICAMENTS REMBOURSÉS POUR LE TRAITEMENT DE L HÉPATITE C CHRONIQUE DE GÉNOTYPES 1 À 6 Ce tableau est présenté à titre indicatif et ne remplace pas le jugement du professionnel de la santé. Les informations

Plus en détail

Professeur V. de LEDINGHEN Docteur JP. JACQUES

Professeur V. de LEDINGHEN Docteur JP. JACQUES Professeur V. de LEDINGHEN Docteur JP. JACQUES Le fibroscan Connaître la place du fibroscan dans l évaluation de la fibrose Savoir interpréter les résultats Conflits d intérêts Professeur V. de LEDINGHEN

Plus en détail

Actualités sur les marqueurs non invasifs de la fibrose hépatique

Actualités sur les marqueurs non invasifs de la fibrose hépatique Actualités sur les marqueurs non invasifs de la fibrose hépatique paul.cales@univ-angers.fr Alger, 14/12/11 Plan Introduction Diagnostic Fibrose Cirrhose HTP Pronostic Dépistage Introduction Sujet limité

Plus en détail

Carcinome hépatocellulaire.

Carcinome hépatocellulaire. Carcinome hépatocellulaire. Epidémiologie, pronostic, dépistage et diagnostic Jean-Claude TRINCHET Hôpital Jean Verdier - 93140 Bondy AP-HP - Université Paris 13 Epidémiologie du CHC Forte association

Plus en détail

Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus?

Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus? Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus? Pr Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Prévalence de l hépatite B Impact clinique de l hépatite

Plus en détail

Applications Pratiques des Recommandations dans la Surveillance Echographique des Cirrhoses

Applications Pratiques des Recommandations dans la Surveillance Echographique des Cirrhoses Applications Pratiques des Recommandations dans la Surveillance Echographique des Cirrhoses P. CASTELLANI Hôpital Saint Joseph Marseille FMC JFHOD Mars 2011 Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie

Plus en détail

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Évolution des receveurs HCV+ en greffe d organes Utilisation de donneurs anti-hcv

Plus en détail

Porteurs chroniques du VHB Résultats comparatifs préliminaires PBH/FibroScan/FibroTest Expérience du service Dr N. GUESSAB

Porteurs chroniques du VHB Résultats comparatifs préliminaires PBH/FibroScan/FibroTest Expérience du service Dr N. GUESSAB Les XXVI émes journées nationales d hépatolo-gastroentérolologie et d endoscopie digestive(sahgeed) 12/13/14 décembre 2014 Porteurs chroniques du VHB Résultats comparatifs préliminaires PBH/FibroScan/FibroTest

Plus en détail

S.Naveau; G.Perlemuter; M.Ziol; D.Carmona; JC.Trinchet; S.Prévot; P.Nohra; M.Njiké-Nakseu; M.Beaugrand. Hôpital Antoine-Béclère; Hôpital Jean-Verdier

S.Naveau; G.Perlemuter; M.Ziol; D.Carmona; JC.Trinchet; S.Prévot; P.Nohra; M.Njiké-Nakseu; M.Beaugrand. Hôpital Antoine-Béclère; Hôpital Jean-Verdier Performances du CAP pour la détection de la stéatose hépatique chez les patients ayant une maladie alcoolique du foie (MAF) ou une steatopathie non alcoolique (SNA) S.Naveau; G.Perlemuter; M.Ziol; D.Carmona;

Plus en détail

D. U. d e R E ANI M A TIO N H E PA T IQ U E

D. U. d e R E ANI M A TIO N H E PA T IQ U E PROGRAMME 1ère session : 7-8 - 9 Décembre 2016 Mercredi 7 Décembre 2016 10h00-10h30 Accueil - Présentation des objectifs de la formation D. Samuel / P. Ichai RAPPELS ANATOMIQUES 10h30-11h30 Anatomie du

Plus en détail

Rejet aigu et chronique après transplantation hépatique. Filomena Conti. Hôpital Cochin, Paris

Rejet aigu et chronique après transplantation hépatique. Filomena Conti. Hôpital Cochin, Paris Rejet aigu et chronique après transplantation hépatique Filomena Conti Hôpital Cochin, Paris Transplantation hépatique Le rejet d'allogreffe Rejet Suraigu...Anticorps Rejet aigu...cellulaire Rejet chronique...???

Plus en détail

FOIE ET VIH : les co-morbidités hépatiques. Dr N Talbodec, CH Tourcoing COREVIH, Nord-Pas de Calais 20/10/2011

FOIE ET VIH : les co-morbidités hépatiques. Dr N Talbodec, CH Tourcoing COREVIH, Nord-Pas de Calais 20/10/2011 FOIE ET VIH : les co-morbidités hépatiques Dr N Talbodec, CH Tourcoing COREVIH, Nord-Pas de Calais 20/10/2011 Anomalies hépatiques et VIH Observées chez environ 60% des patients VIH + = rechercher cause

Plus en détail

Le diagnostic non-invasif de la fibrose au cours de la stéatopathie métabolique doit associer élasticité hépatique et CAP

Le diagnostic non-invasif de la fibrose au cours de la stéatopathie métabolique doit associer élasticité hépatique et CAP Le diagnostic non-invasif de la fibrose au cours de la stéatopathie métabolique doit associer élasticité hépatique et CAP Hiriart JB, Vergniol J, Le Bail B, Petta S, Wong V, Marra F, Wong GL, Craxi A,

Plus en détail

EVALUATION PRAGMATIQUE DE LA FIBROSE HEPATIQUE SOUS METHOTREXATE

EVALUATION PRAGMATIQUE DE LA FIBROSE HEPATIQUE SOUS METHOTREXATE Séance pôle PACTE Jeudi 12 novembre 2009 EVALUATION PRAGMATIQUE DE LA FIBROSE HEPATIQUE SOUS METHOTREXATE Comparaison des patients atteints de psoriasis, polyarthrite rhumatoïde et maladie de Crohn Blandine

Plus en détail

Ariane MALLAT. Tabac, cannabis et foie

Ariane MALLAT. Tabac, cannabis et foie Ariane MALLAT Tabac, cannabis et foie Connaître le rôle du tabac et du cannabis dans le développement de la fibrose Savoir l évaluer Connaître les conséquences pratiques chez un malade porteur d une hépatopathie

Plus en détail

XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger Mai Samir ROUABHIA, Faculté de Médecine de Batna

XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger Mai Samir ROUABHIA, Faculté de Médecine de Batna XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger 27 28 29 Mai 2011 Prévalence du diabète de type 2 chez les patients atteints d hépatite virale chronique C dans la région de Batna Samir ROUABHIA, Faculté de

Plus en détail

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB Clémence Hollande DES 3 Messages à retenir 1) Chez tous patients allant recevoir un traitement immunosuppresseur: Ag HBs, Ac anti-hbs, Ac anti-hbc 2) Savoir reconnaître une

Plus en détail