SOCIETE ODONTOLOGIQUE DE PARIS. REVUE D'ODONTOSTOMATOLOGIE n PEDODONTIE PROTHESE PEDIATRIQUE ANTERIEURE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOCIETE ODONTOLOGIQUE DE PARIS. REVUE D'ODONTOSTOMATOLOGIE n 4-1999 PEDODONTIE PROTHESE PEDIATRIQUE ANTERIEURE"

Transcription

1 SOCIETE ODONTOLOGIQUE DE PARIS REVUE D'ODONTOSTOMATOLOGIE n PEDODONTIE PROTHESE PEDIATRIQUE ANTERIEURE Auteurs : Catherine ARTAUD Maître de Conférences des Universités - Praticien Hospitalier - UFR d Odontologie - Université PARIS 7 - Denis DIDEROT Résumé : La perte prématurée des dents antérieures chez le jeune enfant est fréquente, les moyens prothétiques actuels permettent une réhabilitation fonctionnelle et esthétique qui doit intégrer les notions de croissance, d'évolution et de transition qui sont si importantes en dentisterie pédiatrique. INTRODUCTION Lors de l'acquisition de la marche, de nombreux enfants sont victimes de traumatismes et, dans 96,1 % des cas, le secteur incisif maxillaire sera concerné Les caries rampantes du syndrome du biberon vont induire des fractures cervicales qui justifieront souvent des extractions. Certains syndromes malformatifs comportent dans leur tableau clinique des agénésies touchant le secteur maxillaire antérieur en denture temporaire aussi bien qu'en denture permanente En outre les phénomènes de croissance propres à la tranche d'âge concernée vont provoquer des déformations si l'harmonie des arcades n'est pas rétablie, de plus des problèmes psychologiques et phonétiques vont survenir en cas d'abstention thérapeutique. Des moyens prothétiques simples, rapides à mettre en œuvre, et d'un coût modéré peuvent pallier ces modifications architecturales et reconstruire le schéma corporel. ETIOLOGIE Entre deux et sept ans, un fort pourcentage d'enfants va subir des accidents ayant pour conséquence des traumatismes alvéolo-dentaires : à cinq ans 31,4 % des garçons et 16,3 % des filles ont eu un traumatisme, et les incisives, rempart naturel de la face, seront concernées dans la très grande majorité des cas (96 % des cas) (14).

2 La plasticité de l'os alvéolaire temporaire, le ligament alvéolo-dentaire plus l'axe et les racines plus courtes ont pour conséquence que les luxations de l'organe dentaire auront une fréquence plus grande que les fractures des tissus durs (subluxation + luxation + intrusion + extrusion + expulsion = 54 % contre 22 % aux diverses fractures). (1). Il est important de connaître l'état d'édification des germes des dents permanentes pour déterminer l'âge dentaire de l'enfant et poser l'indication du mainteneur d'espace. En effet, si la racine du germe sous-jacent est édifiée aux deux tiers la pose d'une prothèse pédiatrique ne se justifie plus. La règle des tiers permet de prévoir l'âge dentaire de l'enfant et de personnaliser le diagnostic et le pronostic des thérapeutiques en fonction de l'évolution et de la maturation de la dent sous-jacente (2). Règle des tiers : après le début de la calcification de la couronne, il faut compter (4) : * Trois ans pour l'édification coronaire totale. * Trois ans pour l'édification radiculaire. * Trois ans pour la fermeture apicale. Lors de la perte d'une dent temporaire la position du germe change : il subit aussitôt un mouvement dans le sens de l'éruption. Deux cas peuvent se présenter : * Si la formation de la couronne de la dent permanente n'est pas terminée au moment de la perte de la dent temporaire, la cicatrisation, qui peut être osseuse ou fibromateuse, va rendre l'éruption plus difficile et elle sera alors retardée ; * Si la dent permanente a déjà édifié la moitié de sa racine, il y aura une éruption précoce. Au niveau des dents antérieures, l'âge de deux ans est un tournant important : les caries temporaires font leur mise en occlusion. Avant cette date, la perte des incisives non compensée va permettre la mésialisation des dents adjacentes au site édenté. Le rétrécissement de ce segment sera d'autant plus important que le nombre de dents perdues sera limité. Cette perte d'espace va entraver le positionnement harmonieux des incisives permanentes. De plus, il y aura un risque de retard d'éruption de ces mêmes incisives perturbant les séquences d'éruption des incisives permanentes maxillaires et mandibulaires, la conséquence d'un tel décalage peut se manifester par une égression des incisives mandibulaires qui, ne rencontrant aucun obstacle viennent buter sur la crête gingivale maxillaire. Si la perte des organes dentaires intervient après l'éruption des canines temporaires le remplacement d'une seule dent temporaire n'est pas toujours nécessaire (5) mais impose un contrôle régulier, tous les six mois, de l'espace. Si la modification du périmètre de l'arcade n'est pas systématique, il y aura le plus souvent un réarrangement de l'espace sans perte évidente de place (11, 10), par contre, on pourra souvent voir s'installer des praxies annexes ou des dysphonies.

3 Le maintien de l'espace peut se faire soit par prothèse amovible soit par prothèse amovo-inamovible La prothèse pediatrique amovible La prothèse amovible est souvent l'alternative la plus fiable pour remplacer plus d'une dent sur le même quadrant. Des plaques en résines, type plaque de Hawley, sont fréquemment utilisées car aisément adaptables. Elles répondent parfaitement aux exigences des prothèses pédiatriques qui par définition sont transitoires. Des crochets d'adams portant sur les deuxièmes molaires temporaires vont assurer la rétention de la prothèse, ils sont bien adaptés à la morphologie particulière des molaires temporaires et s'ajustent facilement. Les dents prothétiques sont le plus souvent des Bambino Tooth, mais le choix des teintes est très limité (deux!) et les formes sont très standardisées. On pourra être amené à modifier des dents prothétiques permanentes de petite taille pour obtenir un meilleur rendu esthétique. On doit adjoindre à ces prothèses un vérin médian pour suivre la croissance suturale (enfants de moins de six ans). Si aucune action orthopédique n'est recherchée, on peut déposer la vis de ce vérin et ne garder que le système de glissière (3). Certains auteurs préconisent de faire effectuer par les parents un quart de tour de la vis du vérin tous les quarante-cinq jours (12). Les inconvénients des prothèses pédiatriques amovibles résident dans leur encombrement important (dysphonie), dans le risque de réactions allergiques muqueuses dues à la résine ou au dentifrice souvent utilisé par les enfants pour nettoyer leur appareil. Mais l'inconvénient majeur est leur caractère amovible qui constitue un risque certain d'être porté de manière irrégulière, d'être prêté aux autres enfants, d'être perdu ou souvent détérioré, avec des réparations fréquentes qui provoquent des interruptions du port avec la nécessité de réadaptations à chaque fois. LA PROTHESE PEDIATRIQUE FIXEE 1) Les bridges collés conventionnels ne sont que rarement réalisés en dentisterie pédiatrique : Ils sont difficiles à réaliser chez le jeune enfant. L'adhésion des composites de collage est moindre au niveau des dents temporaires. Le décollement du dispositif expose l'enfant à son inhalation. Ils ne sont pas adaptables. Le coût est important. 2) La technique la plus utilisée est simple à mettre en œuvre : des bagues d'orthodontie nues (sans attaches) sont choisies et soigneusement ajustées sur les deuxièmes molaires temporaires, puis le

4 laboratoire de prothèse va souder sur la face palatine un fil rond d'un diamètre de 0,9 mm sur lequel seront fixées une ou plusieurs dents prothétiques. Lors du scellement, l'emploi d'un ciment conventionnel au verre-ionomère relarguant du fluor est judicieux car il assurera une prévention efficace contre les récidives de caries. Pour éviter que le ciment ne s'égoutte lors de la pose, il est pratique de fermer la partie occlusale des bagues avec une lamelle de cire rose ou un morceau de sparadrap Pour réaliser cette prothèse, il faut tenir compte : De l'âge de l'enfant : avant six ans, il faut prévoir des «oméga» de compensation en regard des premières molaires temporaires, pour permettre la croissance de la suture palatine médiane, Placer un «oméga» au niveau de la papille rétro-incisive permet de réaliser un diastème médian esthétique Si l'enfant à l'habitude de sucer son pouce ou une tétine, il est sage d'utiliser un fil plus rigide afin de prévenir l'enfoncement de la prothèse Les techniques de brossage seront les mêmes qu'en denture naturelle. Très souvent l'enfant oublie complètement sa prothèse qui devient une partie de son individu. Des contrôles réguliers sont indispensables pour s'assurer de l'intégrité du ciment de scellement Il est souhaitable de desceller la prothèse tous les six mois environ pour juger de visu de l'état de la muqueuse sous la selle prothétique et vérifier que les dents supports de bagues ne présentent pas de déminéralisation pré-carieuse. Avant de reposer la prothèse, on activera légèrement les divers dispositifs destinés à suivre la croissance : par exemple on ouvrira les oméga. De plus, ces contrôles périodiques permettent d'évaluer radiographiquement l'évolution des dents permanentes successionnelles : si elles sont juxta muqueuses, on ne rescellera pas la prothèse, car l'éruption serait perturbée et pourrait dévier provoquant, en outre, une irritation importante. CONCLUSION Les prothèses pédiatriques fixées sont un moyen simple, rapide et peu onéreux de compenser la perte d'une ou plusieurs dents chez des enfants jeunes. Elles permettent de restaurer une esthétique convenable, d'éviter l'apparition de praxies annexes et de dysphonies. Il est impressionnant de voir comment l'enfant retrouve son sourire l'absence pathologique de dents antérieures peut modifier le comportement de l'enfant, le rendre agressif, peureux et la demande de pose de prothèse peut venir de l'enseignant! Toutefois, il est essentiel que le triangle parent-enfant-praticien établisse un consensus car : - Les parents doivent exercer une surveillance constante de l'hygiène et des habitudes alimentaires (pas de caramels, de chewing-gums et autres bonbons collants)

5 - L'enfant doit accepter ces contraintes et prévenir ses parents lorsque les bagues se descellent, enfin le praticien sera attentif aux réactions de son jeune patient et toujours prêt à répondre à ses questions. CAS CLINIQUES : Fig1 - Chen Y. 5 ans : perte des incisives centrales temporaires par traumatisme. Fig2 - Chen Y. : vue palatine de l'arc prothétique.

6 Fig3 - Chen Y. 6,5 ans : lors d'un contrôle, perte de la 51 prothétique et évolution de la 11. Fig4 - Charlotte : reconstitution par arc palatin : vue sur le modèle mettant en évidence les courbures de compensation («omégas») permettant la croissance : agénésies multiples. Fig5 - Charlotte : prothèses maxillaire et mandibulaire en bouche.

7 Fig6 - Jason 4ans : hypophosphatasie entraînant une perte prématurée des incisives mandibulaires prothèse mandibulaire sur le modèle. Fig7 - Jason : le sourire : noter les lésions juxtagingivales des dents maxillaires caractéristiques des hypophosphatasies. Fig8 et Fig9 - Audrey après les avulsions.

8 Fig10 - Audrey, le sourire retrouvé. BIBLIOGRAPHIE 1. ANDREASEN J.O., ANDREASEN F. M. Essentials of traumatic injuries to the teeth. Ed. Munsksgaard, Copenhague, BEYAERT J.C. La prothèse pédiatrique : nécessité et techniques de réalisation Th : Chir. Dent. : Univ. Paris VII, BEYAERT J.C., DRUO J.P. et ARTAUD C. La prothèse amovible chez l'enfant en pratique quotidienne. Pour qui et pourquoi? Actualités Odonto-stomat., 1991, 45, (174) : BLOCQ H., JUSTIN J., LAFFORGUE P., DECLERQ P., BAUDIN M. Rythme de maturation de la seconde molaire inférieure. Pedo. Fr., 1981, 15 : CAPRIOGLIO D.,FALCOLINI P. et VERNOLE B. Les traumatismes des dents antérieures en pédodontie. Ed : Masson, Paris, CITRON C.I. Esthetics in pediatric dentistry. N. Y. St. dent. J.,1995, 61, (2) : DEMARS-FREMAULT C., PILIPILI M.C., DEFAT M.C., MAJON M. Réflexions sur la restauration prothétique chez l'enfant. Rev. bel. Med. dent., 1992, 47, (1) : 48-60, 8. FORTIER J.P. et RIBES. Bridges antérieurs sur dents temporaires. Actualités Odontsomat., 1981, 35, (135) : JASMIN J.R. et BENCHIMOL J. Le remplacement des dents temporaires : une solution esthétique et fonctionnelle. Inform. Dent., Paris, 1988, 70, (43) : NAULIN-IFI C. Traumatismes dentaires : du diagnostic au traitement. Ed : CdP, Paris, PINKHAM J.R. Pediatric dentistry. infance through adolescence. 2nd Ed., Ed : W.B. Saunders, Philadelphia, 1994.

9 12. PORTIER R. et SAMPERE G. Prothèse dentaire chez l'enfant : problèmes-indications-techniques. Questions Odonto-stomat., 1982,7, (27) : SABEK-KARAM D. et SABEK M. Remplacement des incisives temporaires de l'enfant. Chir. Dent. Fr., 1995, 65, (745) : WELBURY R.R. Paediatric dentistry. Ed : Oxford University Press, Oxford, PAEDIATRIC ANTERIOR PROSTHESES Abstract : The premature loss of anterior teeth in young children is a frequent occurrence. Present prosthetic means allow a functional and cosmetic rehabilitation which should integrate the growth, evolution and transition components that are so important in paediatric dentistry. Keywords : Paediatric prostheses - Deciduous teeth - Growth

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

Agénésie et prothèse implanto-portée

Agénésie et prothèse implanto-portée Agénésie et prothèse implanto-portée Dr Thierry ROUACH Lʼagénésie dentaire est une pathologie plus ou moins handicapante en fonction du nombre et de la position des dents absentes. Certaines agénésie sont

Plus en détail

LES COMPLICATIONS DES TRAUMATISMES DES DENTS TEMPORAIRES

LES COMPLICATIONS DES TRAUMATISMES DES DENTS TEMPORAIRES LES COMPLICATIONS DES TRAUMATISMES DES DENTS TEMPORAIRES Evaluations clinique et radiographique. Perspectives de prise en charge et de prévention A propos de 4 cas AA. YAM, F. DIOP, M. FAYE, A. TAMBA-BA

Plus en détail

Première partie. Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes. Classification

Première partie. Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes. Classification Robert Charland 1, Paule Salvail 2, Marie Champagne 3, Richard Mercier 4, Sylvain Gagnon 5, Élise Shoghikian 6, Pierre Mackay 7 et Normand Aubre 8 Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes

Plus en détail

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit XX cas complexes en implantologie 11 Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit Philippe Russe, Patrick Missika 84 1. Vue initiale Présentation La patiente est une jeune fille

Plus en détail

Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens généralistes et spécialistes

Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens généralistes et spécialistes Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens et Nota : Le tableau ci-dessous été élaboré par la Financière Manuvie, les renseignements sont fondés sur les résultats techniques

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques Dr. W. Jarrouche 1 - Dr. E. Daou 2 INTRODUCTION Les attachements apparus dès le début de ce siècle sont des dispositifs mécaniques

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Dysharmonie dentodentaire

Dysharmonie dentodentaire Chapitre 6 Dysharmonie dentodentaire ndré Pujol PLN DU CHPITRE Étiologie et fréquence 246 Diagnostic 246 Traitement 249 Orthodontie de l enfant et du jeune adulte 2013, Elsevier Masson SS. Tous droits

Plus en détail

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime Attestation : Constat des lésions bucco-dentaires résultant d un accident du travail (Veuillez faire remplir ce formulaire par un dentiste de votre choix de la façon la plus complète et correcte possible

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

LES MAINTENEURS D ESPACE D UTILISATION COURANTE EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE PREMIERE PARTIE : INTERET DU MAINTIEN DE L ESPACE

LES MAINTENEURS D ESPACE D UTILISATION COURANTE EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE PREMIERE PARTIE : INTERET DU MAINTIEN DE L ESPACE LES MAINTENEURS D ESPACE D UTILISATION COURANTE EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE PREMIERE PARTIE : INTERET DU MAINTIEN DE L ESPACE (Space maintainers of current use in Paediatric Dentistry First part: Interest

Plus en détail

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Dr Thierry ROUACH D.U d Implantologie Chirurgicale et Prothétique Paris 7 Attaché, service de Prothèse, Université Paris 5

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décision du 2 juillet 2015 de l Union nationale des caisses d assurance maladie relative

Plus en détail

A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE

A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE H.Guibert. Docteur en chirurgie dentaire (1) L.Bertaud. Docteur en chirurgie dentaire. Ancien Interne.(2) (1),(2) 28 rue Baudot.

Plus en détail

La fiabilité à long terme des techniques

La fiabilité à long terme des techniques Traitement implantaire : proposition de prothèse fixée transitoire ADRIEN MARINETTI FRANÇOIS ALCOUFFE (FRANCE) Fixe, démontable, sans mutilation des dents adjacentes : une solution de temporisation esthétique

Plus en détail

Centre desoins Dentaires 1/5

Centre desoins Dentaires 1/5 2.1.3. PRESTATIONS CENTRE DE SOINS DENTAIRES 2.1.3.1. PRESTATIONS ODONTOLOGIQUES (decision 02/05/12) - tarif 2013 *à chaque fois qu'il y aura métal précieux et/ou usinage, cela sera facturé en supplément

Plus en détail

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils Stratégie esthétique : comprendre pour simplifier Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler, Philippe Rajzbaum, Thierry Degorce Le but de cet article est de montrer deux cas a priori similaires qui

Plus en détail

LES DENT DE L ENFANCE A L ADOLESCENCE

LES DENT DE L ENFANCE A L ADOLESCENCE LES DENT DE L ENFANCE A L ADOLESCENCE - Les dents de lait et leur remplacement - Les visites chez le dentiste - Scellement des sillons dentaires : protéger des caries - Pourquoi soigner les dents de lait

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires, les déformations et malpositions maxillo-faciales.

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Promoteurs Société Française de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Orale Société Médicale d Orthopédie

Plus en détail

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN Implantologie et réalité quotidienne : implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Long NGUYEN Introduction La demande en Implantologie est croissante, mais beaucoup de nos patients, souvent

Plus en détail

7 AS ODONTOLOGIA. 7 AS Odontologia. Les crêtes hypertrophiques en prothèse complète amovible. Réunion du 2103/07

7 AS ODONTOLOGIA. 7 AS Odontologia. Les crêtes hypertrophiques en prothèse complète amovible. Réunion du 2103/07 7 AS ODONTOLOGIA La 5e réunion du 7AS s est déroulée le 21 Mars 2007 au club de Golf. Nouvelles conférences, nouveau thème. Cette fois-ci, c est la gestion des tissus mous. C est aussi un nouveau lieu,

Plus en détail

Diplôme Universitaire D Odontologie Pédiatrique (DUOP)

Diplôme Universitaire D Odontologie Pédiatrique (DUOP) Diplôme Universitaire D Odontologie Pédiatrique (DUOP) I - ASPECT PEDAGOGIQUE 1- Modalités d admission Diplôme requis : Doctorat en Médecine Dentaire ou équivalent Pré requis pédagogiques : Connaissances

Plus en détail

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs.

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs. ODF 1) Embryologie dento faciale et croissance crânio faciale. 2) Rythme et direction de croissance. 3) Le modelage osseux. 4) Morphogenèse des arcades dentaires et établissement de l occlusion. 5) Notions

Plus en détail

Concept original de prothèse de transition dans les zones implantaires esthétiques

Concept original de prothèse de transition dans les zones implantaires esthétiques ALTERNATIVES Jean Richelme Franck J. Hagege Concept original de prothèse de transition dans les zones implantaires esthétiques Les nouvelles tendances aujourd hui en implantologie sont à la diminution

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

DENTURE ET DENTITIONS.

DENTURE ET DENTITIONS. DENTURE ET DENTITIONS. Deux termes souvent confondus. 1. Définitions a. Dentition Terme dynamique Ensemble des phénotypes de développement des arcades (origine, minéralisation, croissance, éruption ) Développement

Plus en détail

Les Tissus Dentaires

Les Tissus Dentaires Les Tissus Dentaires L'émail L'émail, qui recouvre les couronnes dentaires, est le tissu le plus minéralisé de l'organisme. L'émail est essentiellement constitué de cristaux d'hydroxyapatite, et dans une

Plus en détail

Dents de sagesse : quand les enlever?

Dents de sagesse : quand les enlever? 45èmes Journées de Formation Médicale M Continue Jeudi 13 septembre 2007 Dents de sagesse : quand les enlever? Florent Sury Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie Pr D.Goga,, Dr B. Hüttenberger

Plus en détail

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet.

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet. ANATOMIE DENTAIRE LES DENTS PERMANENTES Caractères généraux Chaque dent est constituée de 2 parties principales. - Une partie visible, au niveau de la cavité buccale, plus ou moins massive, la couronne

Plus en détail

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter?

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Auteurs_ Dr Chonghwa Kim & Sangwoo Lee, Korea La préparation des piliers sur incisives mandi - bulaires

Plus en détail

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE!

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... LA SUSCEPTIBILITÉ... LA MALADIE PARODONTALE... L ATTRITION DENTAIRE... L ÉROSION DENTAIRE... LA CARIE DENTAIRE... LE SOURIRE... STRUCTURE

Plus en détail

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Avec la mise au point des facettes composites préformées, le chirurgien-dentiste a à sa disposition

Plus en détail

La canine et l enfant

La canine et l enfant La canine et l enfant RÉSUMÉ Mathieu A. DERBANNE Ancien AHU, Service d odontologie du Pr Bruno Gogly, Groupe Hospitalier Albert Chenevier - Henri Mondor, AP-HP, Créteil. Marguerite-Marie LANDRU MCU-PH,

Plus en détail

Communiqué à l intention de tous les dentistes généralistes et les spécialistes du Programme des SSNA

Communiqué à l intention de tous les dentistes généralistes et les spécialistes du Programme des SSNA Le 30 juin 2011 Communiqué à l intention de tous les dentistes généralistes et les spécialistes du Programme des SSNA Nous tenons à vous informer que nous avons décelé certaines erreurs dans la Grille

Plus en détail

Le traitement prothétique du patient âgé : expérience en hôpital gériatrique

Le traitement prothétique du patient âgé : expérience en hôpital gériatrique Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2004, 47 33 Le traitement prothétique du patient âgé : expérience en hôpital gériatrique Danielle BUCH* L augmentation de l espérance de vie, les progrès de la médecine,

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Intérêt du mock up. en dentisterie esthétique. Esthétique. mock up en dentisterie. formation. Étude esthétique

Intérêt du mock up. en dentisterie esthétique. Esthétique. mock up en dentisterie. formation. Étude esthétique Esthétique mock up en dentisterie 1. Le visage de la patiente 2. Le sourire avant traitement. Les attentes de la patiente sont d avoir un sourire sans diastème, plus blanc, plus harmonieux. 1 2 Intérêt

Plus en détail

RÔLE DE LA PREVENTION EN ORTHODONTIE Atelier Presse du jeudi 20 mars Avec la participation du Dr Jacqueline Kolf

RÔLE DE LA PREVENTION EN ORTHODONTIE Atelier Presse du jeudi 20 mars Avec la participation du Dr Jacqueline Kolf RÔLE DE LA PREVENTION EN ORTHODONTIE Atelier Presse du jeudi 20 mars Avec la participation du Dr Jacqueline Kolf Contact presse : BV CONSEiL Santé Emmanuelle Klein - Olivier Bordy Tél : 01 42 68 83 40

Plus en détail

1) Indemnité horo-kilométrique par km DK1 0,47 2,30

1) Indemnité horo-kilométrique par km DK1 0,47 2,30 TARIFS DE LA NOMENCLATURE DES ACTES ET SERVICES DES MEDECINS-DENTISTES TENANT COMPTE DE L'ARTICLE 4DES DISPOSITIONS FINANCIERES DE LA LOI DU 17 DECEMBRE 2010, PAR DEROGATION A L'ARTICLE 65 DU CODE DE LA

Plus en détail

Techniques de chirurgie parodontale

Techniques de chirurgie parodontale CHAPITRE 4 Techniques de chirurgie parodontale PLAN DU CHAPITRE GINGIVECTOMIE DISTAL WEDGE LAMBEAU DE WIDMAN MODIFIÉ LAMBEAU ESTHÉTIQUE D ACCÈS ALLONGEMENT CORONAIRE ET LAMBEAU POSITIONNÉ APICALEMENT FRÉNECTOMIES

Plus en détail

Prothèses dentaires Implants. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prothèses dentaires Implants. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prothèses dentaires Implants Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mai 2010 - Par le docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste Les prothèses dentaires Les prothèses

Plus en détail

Questions courantes à l orthodontiste?

Questions courantes à l orthodontiste? Questions courantes à l orthodontiste? Qu est ce que L orthodontie? L orthodontie désigne le réalignement de dents et le correction de l occlusion afin de rétablir l harmonie du visage et la fonction dentaire.

Plus en détail

Questions / Réponses. à propos des implants chirurgical. http://www.ccimplant.fr

Questions / Réponses. à propos des implants chirurgical. http://www.ccimplant.fr Questions / Réponses à propos des implants chirurgical Qu est-ce qu un implant? Un implant dentaire correspond à une racine artificielle de forme généralement cylindrique, en titane (métal bien toléré

Plus en détail

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus de soutien parodontaux

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus de soutien parodontaux Robert Charland 1, Marie Champagne 2, Paule Salvail 3, Normand Aubre 4, Richard Mercier 5, Sylvain Gagnon 6, Élise Shoghikian 7 et Pierre Mackay 8 Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l SESSION 2005 I I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l I Code examen : / Sous épreuve U 11 : TECHNOLOGIE l Coefficient : 4 Feuille : 106 Ce sujet comprend 16 pages numérotées de 1 B 16.

Plus en détail

Cinq techniques pour la restauration dʼune dent unitaire par prothèse implanto-portée avec le système ANKYLOS

Cinq techniques pour la restauration dʼune dent unitaire par prothèse implanto-portée avec le système ANKYLOS Cinq techniques pour la restauration dʼune dent unitaire par prothèse implanto-portée avec le système ANKYLOS Dr Thierry ROUACH Le remplaçement dʼune dent absente sans mutiler les dents voisines à longtemps

Plus en détail

Radiographies intrabuccales rétroalvéolaires et/ou rétrocoronaires de 2 secteurs distincts de 1 à 3 dents contigües

Radiographies intrabuccales rétroalvéolaires et/ou rétrocoronaires de 2 secteurs distincts de 1 à 3 dents contigües SYNDICAT DES FEMMES CHIRURGIENS DENTISTES NGAP Chapitre et Codes 07 APPAREIL DIGESTIF Les actes sur la cavité de l'abdomen, par coelioscopie ou par rétropéritonéoscopie incluent l'évacuation de collection

Plus en détail

RACINES. (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus)

RACINES. (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus) RACINES (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus) Les dents sont constituées, comme les plantes, de racines invisibles à l'œil

Plus en détail

Les hypominéralisations molaires incisives (MIH)

Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) NEWSLETTER N 3 LE PÉDIATRE AU CŒUR DE L ENVIRONNEMENT BUCCO-DENTAIRE Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) ÉDITO Les Hypominéralisations des Molaires et des Incisives (MIH) sont des défauts

Plus en détail

SOLIDAIRE CÔTÉ social.

SOLIDAIRE CÔTÉ social. L e s G U I d e s P R É V e n t I O n PERFORMANTE CÔTÉ santé SOLIDAIRE CÔTÉ social. Il est actuellement admis que seules 3 % des personnes âgées conservent une denture saine. Il s agit d un véritable constat

Plus en détail

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Dr Philippe POMMAREDE Chirurgien-dentiste conseil, MACSF Les 25 732 chirurgiens-dentistes sociétaires de la MACSF et du contrat groupe CNSD

Plus en détail

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL LE RÔLE D UNE PARTIE SECONDAIRE DE CICATRISATION PERSONNALISÉE POUR LA GESTION DES TISSUS MOUS DANS LA ZONE ESTHÉTIQUE IMPLANTATION

Plus en détail

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU UE Odontologie Chapitre 3 : Anatomie dentaire Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan A- L organe

Plus en détail

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA 12 - DENTOSCOPE N 106-27/11/2012 Cette technique permettrait de remplacer immédiatement la ou les dents condamnées. Elle tente aujourd hui de

Plus en détail

Docteur Bruno Meymandi-Nejad, Chirurgien Dentiste LA CARIE DU PETIT ENFANT PRISE EN CHARGE PREVENTION

Docteur Bruno Meymandi-Nejad, Chirurgien Dentiste LA CARIE DU PETIT ENFANT PRISE EN CHARGE PREVENTION Docteur Bruno Meymandi-Nejad, Chirurgien Dentiste LA CARIE DU PETIT ENFANT PRISE EN CHARGE PREVENTION LA CARIE DU BIBERON SCHEMA DE KEYES Carie Alimentation LES en DENTS Incisives de 6 à 16 mois Premières

Plus en détail

Syllabus de la médecine bucco-dentaire

Syllabus de la médecine bucco-dentaire Syllabus de la médecine bucco-dentaire 37 ème JNS Nantes 2 avril 2015 Isabelle Hyon - PH Chirurgien-Dentiste Centre de Soins Dentaires - CHU hôtel-dieu de Nantes Un peu d histoire Homo habilis, il y a

Plus en détail

Un concept prothétique implanto-porté d avant-garde pour une réussite et une stabilité tissulaire à long terme Auteur_Dr Fred Bergmann, Allemagne

Un concept prothétique implanto-porté d avant-garde pour une réussite et une stabilité tissulaire à long terme Auteur_Dr Fred Bergmann, Allemagne Un concept prothétique implanto-porté d avant-garde pour une réussite et une stabilité tissulaire à long terme Auteur_Dr Fred Bergmann, Allemagne Fig. 1 Fig. 2a Fig. 1_Radiographie (OPG) de la situation

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Le point sur la nomenclature en 2008

Le point sur la nomenclature en 2008 .. Modification de la nomenclature : Le point sur la nomenclature en 2008 Curetage péri-apical avec ou sans résection apicale : Par décision du 13 décembre 2007 de l UNCAM relative à la liste des actes

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires

Traumatismes alvéolo-dentaires Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d Odontologie, Université de Reims Champagne Ardenne Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive cément Pulpe Dentine

Plus en détail

Urgences dentaires. Diagnostic, cas #1. Plan d action. Faites votre choix. Dre Thérèse Lanthier

Urgences dentaires. Diagnostic, cas #1. Plan d action. Faites votre choix. Dre Thérèse Lanthier Urgences dentaires Dre Thérèse Lanthier Diagnostic, cas #1 1. Avulsion de la gencive et de la muqueuse buccale 2. Avulsion dentaire: incisives 3. Fracture dentaire dent 101: racine retenue Plan d action

Plus en détail

Guide radiologique, guide chirurgical

Guide radiologique, guide chirurgical CHAPITRE 7 Guide radiologique, guide chirurgical J.-P. Lacoste Guide pratique d'implantologie 2013 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés 74 Guide radiologique, guide chirurgical GÉNÉRALITÉS L'acte

Plus en détail

PROTHESE. (cf implants, cf fracture dentaire)

PROTHESE. (cf implants, cf fracture dentaire) PROTHESE (cf implants, cf fracture dentaire) La prothèse est la partie de la chirurgie qui se propose de remplacer un organe en totalité ou en partie, par un appareil reproduisant leurs formes et, si possible,

Plus en détail

harmonie Forme et l incisive centrale autour de l esthétique forme et harmonie de l incisive

harmonie Forme et l incisive centrale autour de l esthétique forme et harmonie de l incisive forme et harmonie de l incisive Forme et de harmonie l incisive centrale 1 Jean-François Lasserre, Groupe Symbiose Rubrique MIMESIS coordonnée par J.C. Paris Les critères fondamentaux de l esthétique du

Plus en détail

07 : APPAREIL DIGESTIF

07 : APPAREIL DIGESTIF 07 : APPAREIL DIGESTIF 07.01 : ACTES DIAGNSTIQUES SUR L APPAREIL DIGESTIF 07.01.04 : Radiographie de l'appareil digestif 07.01.04.01 : Radiographie de la bouche Par dents contigües on entend : dents ayant

Plus en détail

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Présentation du cas clinque : Un homme de 60 ans se présente pour des douleurs à la mandibule et une instabilité de sa prothèse

Plus en détail

LES IMPLANTS DENTAIRES

LES IMPLANTS DENTAIRES La plupart des soins dentaires peuvent êtres réalisés dès votre première visite en clinique au cours d un même séjour, y compris les greffes osseuses (petites et moyennes), exceptés les soins relevant

Plus en détail

Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique

Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique formation Orthodontie Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique Alireza Seyed Movaghar, Benoît Brochery, Réza Movaghar L inclusion et l agénésie de dents permanentes

Plus en détail

TRAITEMENTS MEDICO-DENTAIRES

TRAITEMENTS MEDICO-DENTAIRES TRAITEMENTS MEDICO-DENTAIRES LES PRESTATIONS POUR SOINS DE MEDECINE DENTAIRE Dispositions communes 1. L intervention de la CMCM se limite aux prestations pour soins de médecine dentaire prévues aux tarifs

Plus en détail

Bizarre, vous avez dit bizarre?

Bizarre, vous avez dit bizarre? GABA_InvitationSFOP_nuancier_13.qxd:Mise en page 1 29/01/09 15:19 Page 1 ANOMALIES DE STRUCTURE DES DENTS TEMPORAIRES Bizarre, vous avez dit bizarre? Docteur Dominique DESPREZ-DROZ Université Henri Poincaré,

Plus en détail

Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique

Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique C. Lies (1), S. Fernandez (2), M. Limme (3), A. Vanheusden (4) RÉSUMÉ : Ce cas clinique

Plus en détail

Service évaluation des actes professionnels

Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT DES AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES AUX DYSPLASIES ECTODERMIQUES OU À D'AUTRES MALADIES RARES, CHEZ L ENFANT ATTEINT D OLIGODONTIE, AVEC POSE DE 2 IMPLANTS (VOIRE 4 MAXIMUM) UNIQUEMENT DANS

Plus en détail

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire?

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire? Les données acquises de la science en implantologie. Patrick Missika MCU PH Université de Paris 7 Garancière Professeur Associé Tufts University Boston Expert près la Cour d Appel de Paris Expert National

Plus en détail

Les sealants 12/03/2013. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries

Les sealants 12/03/2013. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries Les sealants Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries Recommandations Société Française d Odontologie Pédiatrique sur la pratique de scellement des puits et fissures Journal d odonto-stomatologie

Plus en détail

divergence IL objectif principal de toute réhabilitation est le Du bon usage de la

divergence IL objectif principal de toute réhabilitation est le Du bon usage de la Du bon usage de la divergence de la dent unitaire à la prothèse implanto-portée à l aide d implant à connectique cône morse sans vissage Jean-Claude MONIN* Antoine MONIN** Introduction IL objectif principal

Plus en détail

Note d'information base CCAM version 34. Les mises à jour de la base CCAM (version 34) peuvent être faites selon votre procédure habituelle.

Note d'information base CCAM version 34. Les mises à jour de la base CCAM (version 34) peuvent être faites selon votre procédure habituelle. CNAMTS / DDGOS 20 mars 2014 Note d'information base CCAM version 34 Objet : Diffusion de la version 34 de la base CCAM Les mises à jour de la base CCAM (version 34) peuvent être faites selon votre procédure

Plus en détail

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie Utilisation de la diode (810 nm) en orthodontie Auteurs_Dr Deepak Rai & Dr Gurkeerat Singh, Inde CAS 1 Fig. 1_Patient présentant un large diastème médian avec un frein épais. Fig. 2_Traitement orthodontique

Plus en détail

Base CCAM activité bucco-dentaire Chapitres modifiés suite signature avenant3

Base CCAM activité bucco-dentaire Chapitres modifiés suite signature avenant3 Base activité bucco-dentaire Chapitres modifiés suite signature avenant3 23 06.02.03.01 Actes thérapeutiques sur le sinus maxillaire Comprend : 24 - évacuation de collection du sinus maxillaire - extraction

Plus en détail

INTRODUCTION AU SYSTEME BICON

INTRODUCTION AU SYSTEME BICON INTRODUCTION AU SYSTEME BICON FR FR Le Design d un Implant Dicte ses Capacités Cliniques 5,0 x 6,0mm 5,0 x 5,0mm 4,0 x 6,0mm 4,0 x 5,0mm 3,0 x 6,0mm 6,0 x 5,0mm 4,5 x 6,0mm Implants Courts Brevetés Bicon

Plus en détail

Examens écrits juin 2004/2005 D2

Examens écrits juin 2004/2005 D2 Examens écrits juin 2004/2005 D2 Examens anticipés ODF Les anomalies alvéolaires transversales. Examens juin (1 ère session) ODONTOLOGIE PROTHETIQUE Prothèse amovible Dr Picart Dans un cas d édentement

Plus en détail

Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet

Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet Antoine Popelut Guillaume Anduze Ancien interne Jonathan Coyssi Thomas Clément Prothésiste iclinique Lab Sylvain Le van (implantologie

Plus en détail

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. Polycopie de Parodontologie

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. Polycopie de Parodontologie UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE Polycopie de Parodontologie LA CONTENTION Dr M.ZAGHEZ 1. INTRODUCTION 2. TERMINOLOGIE 3.

Plus en détail

07.02.03.01 / POSE D'INFRASTRUCTURE CORONAIRE [FAUX MOIGNON] 07.02.03.02 / POSE D'UNE COURONNE DENTAIRE PROTHÉTIQUE

07.02.03.01 / POSE D'INFRASTRUCTURE CORONAIRE [FAUX MOIGNON] 07.02.03.02 / POSE D'UNE COURONNE DENTAIRE PROTHÉTIQUE 07.02.03.01 / POSE D'INFRASTRUCTURE CORONAIRE [FAUX MOIGNON] La pose d'une prothèse dentaire inclut sa conception, sa réalisation, son adaptation et sa pose. Facturation : la durée d'usage des prothèses

Plus en détail

Dents et Résines. www.sid-dental.com

Dents et Résines. www.sid-dental.com www.sid-dental.com Pendant des siècles, les hommes ont tenté de substituer leurs dents manquantes par des matériaux les plus divers tels que l ivoire, l or et même le plâtre. Ce n est qu au début du 20ème

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus durs de la dent et de la pulpe

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus durs de la dent et de la pulpe Robert Charland 1, Marie Champagne 2, Paule Salvail 3, Normand Aubre 4, Richard Mercier 5, Sylvain Gagnon 6, Élise Shoghikian 7 et Pierre Mackay 8 Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

Traumatologie en odontostomatologie du sport

Traumatologie en odontostomatologie du sport Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 95 Traumatologie en odontostomatologie du sport Alain GARUET * Au XX e siècle le sport a été àla fois un facteur de paix, de distraction et de divertissement.

Plus en détail

LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES

LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES AKA A. *, N DINDIN-GUINAN B. *, DIAKITE K. *, AGNEROH-EBOI G. *, DJAHA K* RESUME La plaque palatine est constituée

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 7 DENIS DIDEROT FACULTE DE CHIRURGIE DENTAIRE. 5, Rue Garancière 75006 Paris THESE. Pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR

UNIVERSITE PARIS 7 DENIS DIDEROT FACULTE DE CHIRURGIE DENTAIRE. 5, Rue Garancière 75006 Paris THESE. Pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR UNIVERSITE PARIS 7 DENIS DIDEROT FACULTE DE CHIRURGIE DENTAIRE 5, Rue Garancière 75006 Paris 2007 Thèse N : N attribué par la bibliothèque : THESE Pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR En Chirurgie Dentaire

Plus en détail

LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment?

LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment? LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment? Si la prophylaxie était auparavant vue comme des mesures de prévention locales, elle est aujourd hui devenue un facteur du style de vie de

Plus en détail

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Bruno Fissore* L extraction, implantation immédiate avec couronne provisoire immédiate présente de nombreux

Plus en détail

DENTS ET SINUS MAXILLAIRE

DENTS ET SINUS MAXILLAIRE DENTS ET SINUS MAXILLAIRE Introduction Il existe des pathologies sinusiennes d'origine dentaire et inversement. Les sinus n'existent pas chez l'enfant, ils ne se pneumatisent qu à partir du moment où les

Plus en détail