France - Rural Development Programme (Regional) Haute-Normandie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "France - Rural Development Programme (Regional) Haute-Normandie"

Transcription

1 France - Rural Development Programme (Regional) - Haute-Normandie CCI Programme type Country Region Programmin g period Managing authority 2014FR06RDRP023 Rural Development Programme France Haute-Normandie Conseil régional de Haute-Normandie - En application de l'art. 78 de la loi n du 27 janvier 2014, l'etat français confie à la Région Haute-Normandie l'autorité de gestion du PDR de Haute-Normandie pour la période de programmation Version 1 Version status Last modification Sent 12/05/ :54:14 CEST 1

2 date 2

3 Table of contents 1. TITLE OF THE RURAL DEVELOPMENT PROGRAMME MEMBER STATE OR ADMINISTRATIVE REGION Geographical area covered by the programme Classification of the region EX-ANTE EVALUATION Description of the process, including timing of main events, intermediate reports, in relation to the key stages of RDP development Structured table containing the recommendations of the ex-ante evaluation and how they have been addressed Choix des mesures Cohérence de l'allocation financière Mesures Pertinence stratégique cohérence externe formulation des constats de l'afom indicateurs logique d'intervention, cohérence interne Ex-ante Evaluation report SWOT AND IDENTIFICATION OF NEEDS SWOT Comprehensive overall description of the current situation of the programming area, based on common and programme-specific context indicators and qualitative information Strengths identified in the programming area Weaknesses identified in the programming area Opportunities identified in the programming area Threats identified in the programming area Common Context Indicators Needs assessment Développer des observatoires et des réseaux sur le développement durable et la prise en compte du changement climatique Accompagner la gestion des terres notamment agricoles situées en zone Natura 2000 (ou autres zones à haute valeur naturelle) Accompagner la réduction des intrants (fertilisation azotée) dans les exploitations et adapter le mode de gestion des effluents Accompagner les actions de sensibilisation à l'entrepreneuriat, à la créativité et à l'innovation Accompagner les candidats à l'installation Accompagner les stratégies locales de développement agricole et forestier

4 Aider la mise en oeuvre dans la région de projets réellement novateurs en milieu rural, notamment ceux à forte valeur ajoutée Améliorer et sécuriser la qualité de l'eau aux échelles territoriales adaptées Améliorer la structuration des filières agro-alimentaires Dynamiser la sylviculture pour adapter les forêts au changement climatique Développer et promouvoir les circuits de proximité notamment par l'économie sociale et solidaire et les produits locaux Développer l'agriculture biologique, les démarches qualité, l'agriculture intégrée et l'agroécologie Développer la lutte contre l'artificialisation, l'érosion des sols et la diminution de la valeur agronomique des sols Encourager l'activité indépendante, la création d'entreprises (y compris sociales et solidaires) et leur pérennité Encourager le tourisme rural et durable en Normandie Favoriser l'autonomie des systèmes d'exploitation Favoriser les organisations novatrices du travail pour le salarié et pour l'entreprise Inciter à la création d'activités porteuses d'innovation sociale, de services de base dans les zones rurales déficitaires Maintenir et développer l'élevage, prioritairement bovin laitier Maintenir et perfectionner la technicité des acteurs du monde rural sur les problématiques ciblées par le PDR Permettre aux territoires de mener des stratégies locales cohérentes, innovantes sur des thèmes d'excellence fédérateurs Rechercher une plus grande valeur ajoutée (qualité...) dans le respect des enjeux environnementaux et climatiques Soutenir l'évolution des systèmes d'exploitation vers des systèmes favorables à l'environnement et préserver le patrimoine Soutenir la gestion des risques au niveau des exploitations Soutenir le développement qualitatif des filières (de la production à la consommation) DESCRIPTION OF THE STRATEGY A justification of the needs selected to be addressed by the RDP, and the choice of objectives, priorities, focus areas and the target setting based on evidence from the SWOT and the needs assessment. Where relevant, a justification of thematic sub-programmes included in the programme. The justification shall in particular demonstrate the requirements referred to in Article 8(1)(c)(i) and (iv) of Regulation (EU) No 1305/ The combination and justification of the rural development measures for each focus area including the justification of the financial allocations to the measures and the adequacy of the financial ressources with the targets set as referred to in Article 8(1)(c)(ii) and (iii). The combination of measures included in the intervention logic shall be based on the evidence from the SWOT analysis and justification and prioritisation of needs under point P1: Fostering knowledge transfer and innovation in agriculture, forestry and rural areas P2: Enhancing farm viability and competitiveness of all types of agriculture in all regions and promoting innovative farm technologies and the sustainable management of forests

5 P3: Promoting food chain organisation, including processing and marketing of agricultural products, animal welfare and risk management in agriculture P4: Restoring, preserving and enhancing ecosystems related to agriculture and forestry P5: Promoting resource efficiency and supporting the shift towards a low carbon and climate resilient economy in agriculture, food and forestry sectors P6: Promoting social inclusion, poverty reduction and economic development in rural areas A description of how the cross-cutting objectives will be addressed, including the specific requirements in Article 8(1)(c)(v) Strategy summary table A description of the advisory capacity to ensure adequate advice and support for the regulatory requirements and for actions related to innovation to demonstrate the measures taken as required in Article 8(1)(c)(vi) ASSESSMENT OF THE EX-ANTE CONDITIONALITIES Additional information Ex-ante conditionalities List of actions to be taken for general ex-ante conditionalities List of actions to be taken for priority linked ex-ante conditionalities DESCRIPTION OF THE PERFORMANCE FRAMEWORK Indicators P2: Enhancing farm viability and competitiveness of all types of agriculture in all regions and promoting innovative farm technologies and the sustainable management of forests P3: Promoting food chain organisation, including processing and marketing of agricultural products, animal welfare and risk management in agriculture P4: Restoring, preserving and enhancing ecosystems related to agriculture and forestry P5: Promoting resource efficiency and supporting the shift towards a low carbon and climate resilient economy in agriculture, food and forestry sectors P6: Promoting social inclusion, poverty reduction and economic development in rural areas Reserve DESCRIPTION OF EACH OF THE MEASURES SELECTED Description of the general conditions applied to more than one measure including, when relevant, definition of rural area, baselines, cross-compliance, intended use of financial instruments, intended use of advances, common provisions for investments, etc Description by measure M01 - Knowledge transfer and information actions (art 14) M02 - Advisory services, farm management and farm relief services (art 15) M03 - Quality schemes for agricultural products and foodstuffs (art 16) M04 - Investments in physical assets (art 17) M05 - Restoring agricultural production potential damaged by natural disasters and catastrophic events and introduction of appropriate prevention actions (art 18) M06 - Farm and business development (art 19) M07 - Basic services and village renewal in rural areas (art 20)

6 M08 - Investments in forest area development and improvement of the viability of forests (art 21-26) M09 - Setting-up of producer groups and organisations (art 27) M10 - Agri-environment-climate (art 28) M11 - Organic farming (art 29) M12 - Natura 2000 and Water Framework Directive payments (art 30) M16 - Co-operation (art 35) M19 - Support for LEADER local development (CLLD community-led local development) (art 35 Regulation (EU) No 1303/2013) EVALUATION PLAN Objectives and purpose Governance and coordination Evaluation topics and activities Data and information Timeline Communication Resources FINANCING PLAN Annual EAFRD contributions in ( ) Single EAFRD contribution rate for all measures broken down by type of region as referred to in Article 59(3) of Regulation (EU) No 1305/ Breakdown by measure and type of operation with different EAFRD contribution rate (in total period ) M01 - Knowledge transfer and information actions (art 14) M02 - Advisory services, farm management and farm relief services (art 15) M03 - Quality schemes for agricultural products and foodstuffs (art 16) M04 - Investments in physical assets (art 17) M05 - Restoring agricultural production potential damaged by natural disasters and catastrophic events and introduction of appropriate prevention actions (art 18) M06 - Farm and business development (art 19) M07 - Basic services and village renewal in rural areas (art 20) M08 - Investments in forest area development and improvement of the viability of forests (art 21-26) M09 - Setting-up of producer groups and organisations (art 27) M10 - Agri-environment-climate (art 28) M11 - Organic farming (art 29) M12 - Natura 2000 and Water Framework Directive payments (art 30) M16 - Co-operation (art 35) M19 - Support for LEADER local development (CLLD community-led local development) (art 35 Regulation (EU) No 1303/2013) M20 - Technical assistance Member States (art 51-54)

7 11. INDICATOR PLAN P1: Fostering knowledge transfer and innovation in agriculture, forestry and rural areas A) Fostering innovation, cooperation, and the development of the knowledge base in rural areas B) Strengthening the links between agriculture, food production and forestry and research and innovation, including for the purpose of improved environmental management and performance C) Fostering lifelong learning and vocational training in the agricultural and forestry sectors P2: Enhancing farm viability and competitiveness of all types of agriculture in all regions and promoting innovative farm technologies and the sustainable management of forests A) Improving the economic performance of all farms and facilitating farm restructuring and modernisation, notably with a view to increasing market participation and orientation as well as agricultural diversification B) Facilitating the entry of adequately skilled farmers into the agricultural sector and, in particular, generational renewal P3: Promoting food chain organisation, including processing and marketing of agricultural products, animal welfare and risk management in agriculture A) Improving competitiveness of primary producers by better integrating them into the agri-food chain through quality schemes, adding value to agricultural products, promotion in local markets and short supply circuits, producer groups and inter-branch organisations B) Supporting farm risk prevention and management P4: Restoring, preserving and enhancing ecosystems related to agriculture and forestry A) Restoring, preserving and enhancing biodiversity, including in Natura 2000 areas, and in areas facing natural or other specific constraints and high nature value farming, as well as the state of European landscapes B) Improving water management, including fertiliser and pesticide management C) Preventing soil erosion and improving soil management P5: Promoting resource efficiency and supporting the shift towards a low carbon and climate resilient economy in agriculture, food and forestry sectors B) Increasing efficiency in energy use in agriculture and food processing D) Reducing green house gas and ammonia emissions from agriculture E) Fostering carbon conservation and sequestration in agriculture and forestry P6: Promoting social inclusion, poverty reduction and economic development in rural areas A) Facilitating diversification, creation and development of small enterprises, as well as job creation B) Fostering local development in rural areas Overview of the planned output and planned expenditure by measure and by focus area (generated automatically) ADDITIONAL NATIONAL FINANCING M01 - Knowledge transfer and information actions (art 14) M02 - Advisory services, farm management and farm relief services (art 15) M03 - Quality schemes for agricultural products and foodstuffs (art 16)

8 12.4. M04 - Investments in physical assets (art 17) M05 - Restoring agricultural production potential damaged by natural disasters and catastrophic events and introduction of appropriate prevention actions (art 18) M06 - Farm and business development (art 19) M07 - Basic services and village renewal in rural areas (art 20) M08 - Investments in forest area development and improvement of the viability of forests (art 21-26) M09 - Setting-up of producer groups and organisations (art 27) M10 - Agri-environment-climate (art 28) M11 - Organic farming (art 29) M12 - Natura 2000 and Water Framework Directive payments (art 30) M16 - Co-operation (art 35) M19 - Support for LEADER local development (CLLD community-led local development) (art 35 Regulation (EU) No 1303/2013) M20 - Technical assistance Member States (art 51-54) ELEMENTS NEEDED FOR STATE AID ASSESMENT M01 - Knowledge transfer and information actions (art 14) M02 - Advisory services, farm management and farm relief services (art 15) M03 - Quality schemes for agricultural products and foodstuffs (art 16) M04 - Investments in physical assets (art 17) M05 - Restoring agricultural production potential damaged by natural disasters and catastrophic events and introduction of appropriate prevention actions (art 18) M06 - Farm and business development (art 19) M07 - Basic services and village renewal in rural areas (art 20) M08 - Investments in forest area development and improvement of the viability of forests (art 21-26) M09 - Setting-up of producer groups and organisations (art 27) M10 - Agri-environment-climate (art 28) M11 - Organic farming (art 29) M12 - Natura 2000 and Water Framework Directive payments (art 30) M16 - Co-operation (art 35) M19 - Support for LEADER local development (CLLD community-led local development) (art 35 Regulation (EU) No 1303/2013) INFORMATION ON COMPLEMENTARITY Description of means for the complementarity/coherence with: Other Union instruments and, in particular with ESI funds and Pillar 1 and other instruments of the common agriculture policy Where a Member State has opted to submit a national programme and a set of regional programmes as referred to in Article 6(2) of Regulation (EU) No 1305/2013, information on complementarity between them Where relevant, information on the complementarity with other Union financial instruments PROGRAMME IMPLEMENTING ARRANGEMENTS

9 15.1. The designation by the Member State of all authorities referred to in Regulation (EU) No 1305/2013 Article 65(2) and a summary description of the management and control structure of the programme requested under Regulation (EU) No 1303/2013 Article 55(3)(i) and arrangements under Regulation (EU) No 1303/2013 Article 74(3) Authorities Summary description of the management and control structure of the programme and arrangements for the independent examination of complaints The envisaged composition of the Monitoring Committee Provisions to ensure that the programme is publicised, including through the National Rural Network, making reference to the information and publicity strategy, which describes the information and publicity arrangements for the programme in more detail, referred to in Article 13 of this Regulation Description of mechanisms of how to ensure coherence with regard to local development strategies implemented under LEADER, activities envisaged under the "Cooperation" measure referred to in Regulation (EU) No 1305/2013 Article 35, the "Basic services and village renewal in rural areas" measure referred to in Regulation (EU) No 1305/2013 Article 20, and other ESI funds Description of actions to achieve a reduction of administrative burden for beneficiaries under Regulation (EU) No 1303/2013 Article 27(1) Description of the use of technical assistance including activities related to the preparation, management, monitoring, evaluation, information and control of the programme and its implementation, as well as the activities concerning preceding or subsequent programming periods as referred to in Regulation (EU) No 1303/2013 Article 59(1) LIST OF ACTIONS TO INVOLVE PARTNERS A. Première étape de la concertation : le Diagnostic Territorial Stratégique Subject of the corresponding consultation Summary of the results B. Seconde étape de la concertation: le bilan d'étage du Diagnostic Territorial Stratégique Subject of the corresponding consultation Summary of the results C. Troisième étape de la concertation: la concertation régionale pour l élaboration de la stratégie régionale de développement rural Subject of the corresponding consultation Summary of the results D. Quatrième étape de la concertation: la réunion de concertation pour l élaboration de la V2 du PDR Subject of the corresponding consultation Summary of the results (Optional) explanations or additional information to complement the list of actions NATIONAL RURAL NETWORK The procedure and the timetable for establishing the National Rural Network (hereinafter NRN) The planned organisation of the network, namely the way organisations and administrations involved in rural development, including the partners, as referred to in 9

10 Article 54(1) of Regulation (EU) No 1305/2013 will be involved and how the networking activities will be facilitated A summary description of the main categories of activity to be undertaken by the NRN in accordance with the objectives of the programme Resources available for establishing and operating the NRN EX-ANTE ASSESSMENT OF VERIFIABILITY, CONTROLLABILITY AND ERROR RISK Statement by the Managing Authority and the Paying Agency on the verifiability and controllability of the measures supported under the Rural Development Programme Statement by the functionally independent body referred to in Article 62(2) of Regulation (EU) No 1305/2013 confirming the adequacy and accuracy of the calculations of standard costs, additional costs and income forgone TRANSITIONAL ARRANGEMENTS Description of the transitional conditions by measure Indicative carry-over table THEMATIC SUB-PROGRAMMES DOCUMENTS

11 1. TITLE OF THE RURAL DEVELOPMENT PROGRAMME France - Rural Development Programme (Regional) - Haute-Normandie 2. MEMBER STATE OR ADMINISTRATIVE REGION 2.1. Geographical area covered by the programme Geographical Area: Haute-Normandie Description: La région Haute-Normandie compte actuellement environ 1,85 millions d habitants (IC 1) (soit 3% de la population française) sur une superficie totale de km² (IC 3), soit une densité de 150 habitants au km² (IC 4), ce qui en fait l une des régions les plus densément peuplées. La région présente un relief en plateaux entrecoupés de nombreuses vallées. Les zones de plateaux, composés de limons profonds sont propices aux grandes cultures. Les vallées, moins fertiles et pour certaines très accidentées, sont plutôt des zones d élevage. Elles offrent des paysages typiques et une remarquable richesse écologique : pelouses sèches sur les coteaux de la Seine et de l Eure ; vaste forêt sur les versants, zones humides en fond de vallée, qui tranchent avec la monotonie des plateaux. Avec un PIB total de 47 milliards d euros, soit euros par habitant (en 2010), la région Haute- Normandie se place dans une position médiane, entre le 5e, le 9e ou le 13e rang des régions françaises (selon qu il s agisse du PIB par emploi, de PIB par habitant ou de PIB brut). Son PIB représente 2,43% du PIB national.. La Haute-Normandie se caractérise par une activité industrielle encore très présente (c est l une des régions où la part du secteur secondaire dans l emploi est la plus importante % des actifs contre 18,6% au niveau national (IC 11)) et par un secteur tertiaire en progression mais qui reste encore peu développé dans certains domaines (services à la population, services de haut niveau aux entreprises). En Haute-Normandie, le rural et l urbain sont très imbriqués. C est pourquoi, le «zonage rural» couvert par le programme résulte d un croisement entre deux visions complémentaires de la ruralité. La première est physique et correspond à la définition de l INSEE des communes rurales qui s appuie sur la population et la discontinuité du bâti. La seconde est fonctionnelle et s appuie sur le zonage en aire urbaine de l INSEE qui permet de mesurer les aires d influence des pôles urbains. Carte de situation de la région Haute-Normandie. 11

12 Carte de situation de la région Haute-Normandie. 12

13 2.2. Classification of the region Description: La région Haute-Normandie ne fait pas partie des régions moins développées, ni des régions ultrapériphériques, ni des îles mineures de la mer Egée, ni des régions en transition. Classification en NUTS 2. Catégorie : 59(3) d - Autres régions 13

14 3. EX-ANTE EVALUATION 3.1. Description of the process, including timing of main events, intermediate reports, in relation to the key stages of RDP development. L'évaluation ex-ante a pour objet de mesurer La pertinence du programme : La qualité de l analyse AFOM (la prise en compte de l ensemble de la zone de programmation, bonne utilisation des indicateurs...) La pertinence du projet de programme, incluant les besoins découlant de l AFOM et la justification des bouquets de mesures retenus. La cohérence du programme : La cohérence stratégique du programme (stratégie Europe 2020, Programme national de réforme, cadre stratégique commun et accord de partenariat) ; Sa cohérence externe La cohérence interne du programme (articulations entre les différents niveaux de priorités, domaines prioritaires et mesures choisies) La clarté de logique d intervention La cohérence de l allocation des dotations financières La structure de mise en œuvre du programme : L adéquation des moyens mis en place pour assurer la gestion des programmes européens La qualité et l opérabilité du dispositif de suivi et d évaluation, en particulier dans l optique du cadre de performance et des échéances intermédiaires de remontée des réalisations et des résultats en 2017 et 2019 : La recevabilité du PDRR En Haute-Normandie, l'évaluation s'est ménée de manière itérative, et en cohérence avec l'écriture du Programme : Sur la base du bilan d'étape ( AFOM issue du disgnostic territorial): Analyse de la Qualité de l analyse AFOM et de la hiérarchisation des besoins Note de cadrage et d étape n 1 du 13 septembre 2013 Version amendée le 9 octobre 2013 Sur la base de la V1 (document réalisé suite à la phase de concertation) : Appréciation de la prise 14

15 en compte des recommandations, leçons tirées de l expérience, analyse de la pertinence et de la cohérence de la stratégie, analyse de la logique d intervention, analyse de la prise en compte des priorités horizontale Rapport d évaluation n 2 du 31 octobre 2013 Sur la base de la V2.1 : Appréciation de la prise en compte des recommandations et Approfondissement des analyses de :la pertinence et de la cohérence de la stratégie, la logique d intervention, la prise en compte des priorités horizontales Rapport d évaluation n 3 rapport intermédiaire du 30 janvier 2014 Sur la base des V3 (V3.1, V3.2 et V3.3) : Appréciation de la prise en compte des recommandations, analyse de la cohérence de l allocation financière, analyse de la pertinence, de la clarté et de la mesurabilité des indicateurs de résultat et de réalisation proposés, évaluation du dispositif de mise en œuvre, évaluation de la contribution attendue du programme à la Stratégie Europe 2020, intégration des recommandations de l évaluation environnementale stratégique Projet de rapport d évaluation final du 4 avril 2014 Version amendée du 25 avril 2014 L'évaluation ex-ante n'est pas finalisée à ce jour. Elle le sera lorsque la consultation du public (dans le cadre de l'évaluation stratégique environnementale) sera terminée et lorsque des conclusions auront pu en être tirées. Les dernières recommandations de l'évaluateur sont réalisées sur la base de la V3.3. La plupart d'entre elles ont été prises en compte pour la rédaction de la présente version finale Structured table containing the recommendations of the ex-ante evaluation and how they have been addressed. Title (or reference) of the recommendation Category of recommendation Date Choix des mesures Construction of the intervention logic 10/01/2014 Cohérence de l'allocation financière Establishment of targets, distribution of financial allocations 24/04/2014 Mesures Construction of the intervention logic 30/01/

16 Pertinence stratégique Other 30/01/2014 cohérence externe Other 24/04/2014 formulation des constats de l'afom The SWOT analysis, needs assessment 30/01/2014 indicateurs The SWOT analysis, needs assessment 24/04/2014 logique d'intervention, cohérence interne Construction of the intervention logic 30/01/ Choix des mesures Category of recommendation: Construction of the intervention logic Date: 10/01/2014 Topic: Description of the recommendation La maquette retient des mesures dont la justification n est pas précisée dans le document : Pour la mesure 5, il est nécessaire de l introduire plus tôt, dans le choix de la stratégie, et de modifier en conséquence l état des lieux, l analyse AFOM qui pour l instant n indique pas la nécessité régionale d introduire une telle mesure Pour la sous-mesure 8.6, il est nécessaire de préciser sur la fiche mesure une description des actions prévues, des couts éligibles, un mode de fonctionnement. How recommendation has been addressed or justification as to why not taken into account Prise en compte partielle dans la V3.3 : le besoin 12 permet de faire le lien avec les 2 sous-mesures, mais ce besoin ne découle pas de l analyse AFOM Cohérence de l'allocation financière Category of recommendation: Establishment of targets, distribution of financial allocations Date: 24/04/2014 Topic: Description of the recommendation 16

17 1. Certaines mesures présentent des niveaux de dotation élevés posant la question de la capacité d absorption. Introduire des éléments dans la fiche mesure permettant de justifier la hausse de l enveloppe (investissements, installations jeunes agriculteurs, agriculture biologique, coopération, LEADER).? 2. Certaines mesures présentent des niveaux de dotation élevés nécessitant une animation dynamique pour mettre en œuvre les ambitions régionales. Préciser les actions envisagées pour dynamiser l animation de certaines mesures fortement dotées (mesures 7, 8, 10,11, 16 et 19) 3. Un budget de 1,45% de la maquette est dédié à l assistance technique Vérifier avec plus de précisions les coûts de la mise en œuvre, en intégrant les coûts de gestion et de pilotage, les actions d animation, promotion et publicité du programme, les actions d évaluation, etc 4.L engagement des cofinanceurs n est pas systématiquement formalisé. Clarifier How recommendation has been addressed or justification as to why not taken into account 1, 2. Prise en compte des recommandantations dans la V3 (justification de la maquette pour l'agriculture biologique par exemple). 3. La maquette dédiée à l'at a été étudiée en fonction des coûts prévus. 4. La concertation est toujours en cours avec les partenaires. Un séminaire est prévu Mesures Category of recommendation: Construction of the intervention logic Date: 30/01/2014 Topic: Description of the recommendation Les fiches mesures décrivent de façon plus détaillée la contribution de chaque mesure aux différents domaines prioritaires et les types de dispositifs qui peuvent être mis en place. Or certaines fiches mesures font apparaître des thèmes que l on ne retrouve ni dans l analyse AFOM, ni dans la description de la stratégie. Pour la mesure 4, 7 et 9, développer le lien entre les actions envisagés, besoins et AFOM La mesure 6 prévoit l accompagnement des jeunes agriculteurs sans précision sur les types de profils. Or 17

18 l'afom évoque la difficulté des installations hors cadre familial. A préciser. How recommendation has been addressed or justification as to why not taken into account Prise en compte dans la V3 du PDR : le problème de la desserte forestière a été précisé comme relatif à la forêt privée par exemple. De même, la difficulté des installations hors cadre familial a été précisée, et le lien est établi dans la fiche mesure entre l analyse AFOM et les groupements de producteurs Pertinence stratégique Category of recommendation: Other Date: 30/01/2014 Topic: Description of the recommendation 1. Les domaines prioritaires pour lesquels il est nécessaire d établir une ligne de partage claire entre FEADER et FEDER/FSE sont signalés dans la description de la stratégie : DP1c : articulation prévue entre le PO national Emploi Inclusion FSE DP4a : thématique partagée avec le PO FEDER /FSE (action 3.2.3) : la création, gestion et animation des sites Natura 2000 sont des enjeux pris en compte dans le cadre du PDR DP5c : n est pas retenu pour le PDR car le nombre de projets potentiels est jugé comme très faible, et le soutien aux projets de méthanisation correspond au PO FEDER/FSE Le traitement de ces thématiques devra faire l objet de clarification Dans les documents de gestion (notamment les fiches mesures) Au niveau de la gouvernance prévue. 2. La cohérence du PDR et du projet Agro-écologique pour la France est vérifiée et établie au point de vue des objectifs. Il est nécessaire de prendre en compte la gouvernance du projet agro-écologique et les actions de mutualisation possibles lors de la mise en place de la gouvernance du PDR. How recommendation has been addressed or justification as to why not taken into account 18

19 1. Prise en compte partielle dans la V3 du PDR, à préciser au niveau des fiches mesures et des complémentarités entre fonds. Natura 2000 est uniquement un thème traité par le FEADER. 2. Prise en compte partielle dans la V3.3 du PDR La gouvernance du PDR sera de fait cohérente avec celle du projet agro-écologique du fait de la présence des mêmes acteurs pour les deux systèmes sur le territoire cohérence externe Category of recommendation: Other Date: 24/04/2014 Topic: Description of the recommendation 1. Les lignes de partage entre le FEADER et les autres fonds européens, ne sont pas définies pour l ensemble des sujets concernés. Il est important de définir l ensemble des lignes de partage entre les fonds européens, tant au niveau du positionnement des fonds qu au niveau des financements, afin d éviter toute redondance et au contraire de maximiser les synergies. 2. L articulation avec le premier pilier de la PAC n est pas abordée dans le document. Préciser la complémentarité du PDR avec le premier pilier et les modalités de gouvernance partagées. 3. Les majorations des DPU en lien avec le verdissement risquent d entrer en concurrence avec les MAE. Maintenir un haut niveau d exigence sur les contraintes environnementales liées aux MAE systèmes, et clarifier l absence de risques de double financement. How recommendation has been addressed or justification as to why not taken into account 1 et 2. Non prise en compte dans la V3.3 mais prise en compte dans la version finale 3. La ligne de base des MAE ne permet pas de financer des engagements qui seraient en deça du verdissement de la PAC formulation des constats de l'afom Category of recommendation: The SWOT analysis, needs assessment Date: 30/01/

20 Topic: Description of the recommendation 1. La quantification des constats est insuffisante Appuyer les constats par des indicateurs chiffrés dès que possible pour aider à la priorisation des items. 2. La présentation sous forme de listes des points de l AFOM Faire ressortir sur chacun des thèmes les grandes idées à retenir de l analyse AFOM en hiérarchisant les constats. 3.La prise en compte des éléments de l AFOM dans les besoins est à renforcer Pour chaque élément de l AFOM, identifier les besoins qui en découlent. Par exemple, sur l agroalimentaire. 4. Reformuler les besoins de manière à faire le lien avec les objectifs transversaux. 5. Six analyses distinctes composent le chapitre consacré à l AFOM Reformuler l AFOM en une seule analyse. How recommendation has been addressed or justification as to why not taken into account 1. Prise en compte dans la V1 2. Prise en compte dans la V2 3, 4 et 5. Prsie en compte dans la V1 du PDR indicateurs Category of recommendation: The SWOT analysis, needs assessment Date: 24/04/2014 Topic: Description of the recommendation Des indicateurs de contexte complémentaires pour suivre les impacts de la stratégie régionale sont définis mais l4ag ne prévoit pas d indicateurs de résultat spécifiques. Compléter ces indicateurs avec des indicateurs de résultats spécifiques aux ambitions régionales développées en 5.1 : «maintenir et développer l agriculture biologique, l agro-écologie et la valorisation du bois local» et «maintenir l élevage en système herbager et soutenir le système polyculture élevage soucieux de l environnement et du bien-être animal qui favorise l autonomie alimentaire des exploitations 20

France - Rural Development Programme (Regional) Picardie 2014FR06RDRP022. Région Picardie. Programming period 2014-2020. Version 1.

France - Rural Development Programme (Regional) Picardie 2014FR06RDRP022. Région Picardie. Programming period 2014-2020. Version 1. France - Rural Development Programme (Regional) - Picardie CCI Programme type Country Region 2014FR06RDRP022 Rural Development Programme France Picardie Programming period 2014-2020 Managing authority

Plus en détail

France - Rural Development Programme (Regional) - PACA

France - Rural Development Programme (Regional) - PACA France - Rural Development Programme (Regional) - PACA CCI Programme type Country Region 2014FR06RDRP093 Rural Development Programme France Provence-Alpes-Côte d'azur Programming period 2014-2020 Managing

Plus en détail

PAC. ce qui change. vraiment

PAC. ce qui change. vraiment PAC 2014 2020 ce qui change vraiment Dotée d un budget préservé de l ordre de 9,1 milliards par an, la nouvelle pac entrera pleinement en application en 2015 et sera le cadre commun de l agriculture européenne

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon. Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013

PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon. Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013 PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013 Le Président de la République a annoncé le 2 octobre à Cournon le cadre

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Afin d intégrer aux mieux les enjeux auxquels le territoire est confronté, les contributions suivantes peuvent également être apportées :

Afin d intégrer aux mieux les enjeux auxquels le territoire est confronté, les contributions suivantes peuvent également être apportées : D A MIXTE D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DU PAYS DE BRAY Contribution à l élaboration de la stratégie régionale du futur programme opérationnel et du futur programme de développement rural de la Haute-Normandie.

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

ORIENTATIONS. un secteur d avenir en NORMANDIE HORIZON 2020

ORIENTATIONS. un secteur d avenir en NORMANDIE HORIZON 2020 ORIENTATIONS pour l'agriculture un secteur d avenir en NORMANDIE HORIZON 2020 Juillet 2011 Agriculture et Agroalimentaire, un patrimoine essentiel à l'économie normande Pour de nombreuses productions,

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Les essentiels du Réseau agriculture durable RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Réseau d information comptable agricole du Ministère de l Agriculture,

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Contrat d objectifs des Chambres d Agriculture pour les programmes de développement agricole et rural 2014 2020

Contrat d objectifs des Chambres d Agriculture pour les programmes de développement agricole et rural 2014 2020 Contrat d objectifs des Chambres d Agriculture pour les programmes de développement agricole et rural 2014 2020 Octobre 2013 p. 2/29 Ce troisième contrat d objectifs a fait l objet d une délibération adoptée

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier

Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier Un budget en baisse PAC 2007-2013 PAC 2014-2020 420,7 milliards

Plus en détail

RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques

RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques Proposition d un cadre méthodologique innovant Présentation par Céline Cresson, ACTA et Catherine xperton, ITAB Préparée avec

Plus en détail

France - Rural Development Programme (Regional) - Rhône-Alpes

France - Rural Development Programme (Regional) - Rhône-Alpes France - Rural Development Programme (Regional) - Rhône-Alpes CCI 2014FR06RDRP082 Programme type Country Region France Rhône-Alpes Programming period 2014-2020 Managing authority Conseil régional Rhône-Alpes

Plus en détail

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project)

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Dr. Sabin Guendehou, Regional Project Coordinator Cluster Francophone

Plus en détail

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership:

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: Supporting policy dialogue on national health policies, strategies and plans and universal coverage Year 2 Report Jan. 2013 - - Dec. 2013 [Version

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

DAIRYMAN aux Pays-Bas

DAIRYMAN aux Pays-Bas DAIRYMAN aux Pays-Bas Frans Aarts, Wageningen-UR 15 October 2013 Le secteur laitiers Néerlandais: Une place importante Une production intensive 65% des surfaces agricoles dédiées à la production laitière

Plus en détail

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières Agreste Champagne-Ardenne n 4 - Juillet 2015 Réseau d information comptable agricole En 2013, le Résultat Courant Avant Impôt (RCAI) moyen des exploitations agricoles champardennaises couvertes par le

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

La spécialisation intelligente

La spécialisation intelligente La spécialisation intelligente Réunion d information et de lancement de la consultation auprès des entreprises d Aquitaine Pr. Dominique Foray 6 Février 2013 Collège du Management de la Technologie CDM

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

Programme Bachelor Semestre d automne 2015

Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Catalogue de cours Droit International p. 2 International Marketing p. 3 Business Development Strategy p. 4 Analyse & Gestion Financière p. 5 Business Games I

Plus en détail

Développement rural 2007-2013. Document d orientation

Développement rural 2007-2013. Document d orientation Développement rural 2007-2013 MANUEL RELATIF AU CADRE COMMUN DE SUIVI ET D EVALUATION Document d orientation Septembre 2006 Direction générale de l agriculture et du développement rural TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

En 2011, la baisse du nombre d'exploitants est modérée, comme en 2010

En 2011, la baisse du nombre d'exploitants est modérée, comme en 2010 >> les exploitants Année 2011 - N 6 - novembre 2012 Les exploitants ORNE - données 2011 5 914 exploitants recensés, -96 en un an Les chefs d'exploitation à titre exclusif, principal ou secondaire sont

Plus en détail

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Agriculture and Agri-Food Canada Agriculture et Agroalimentaire Canada Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Les initiatives environnementales Eau Nutriments,

Plus en détail

Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order. Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec

Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order. Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec SI/2004-55 TR/2004-55

Plus en détail

UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES

UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES Des formes sociétaires globalement en progression En 2010, le statut individuel d exploitant agricole demeure la forme juridique choisie par 70 % des exploitations.

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR TITRE DU PROJET VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION ETABLISSEMENT GESTIONNAIRE DU PROJET ISET DE NABEUL JUILLET 2009

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques 9 Plateformes technologiques européennes sur l Energie (ETP) Industrie + Recherche Association

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

3 rd ORGANIC PROCESSING CONFERENCE

3 rd ORGANIC PROCESSING CONFERENCE 3 rd ORGANIC PROCESSING CONFERENCE FUTURE CHALLENGES: Sustainability, Quality, Integrity & New Regulation Yvonne Henkel AöL Rapporteur for Sustainability 17 18 November, Paris New environmental management

Plus en détail

Special Operating Agencies Designation Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur la désignation des organismes de service spécial

Special Operating Agencies Designation Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur la désignation des organismes de service spécial THE SPECIAL OPERATING AGENCIES FINANCING AUTHORITY ACT (C.C.S.M. c. S185) Special Operating Agencies Designation Regulation, amendment LOI SUR L'OFFICE DE FINANCEMENT DES ORGANISMES DE SERVICE SPÉCIAL

Plus en détail

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF DÉCRYPTECO LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF Denis Childs Responsable du Financement à Impact Positif et du Conseil Environnemental & Social, Société Générale Corporate & Investment Banking SOMMAIRE LES

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT AU SERVICE DE LA STRATÉGIE EUROPE 2020 Stratégie

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Présentation de la réforme de la PAC 2014-2020

Présentation de la réforme de la PAC 2014-2020 Brief: Les perspectives de la politique agricole N 5 / Décembre 2013 Présentation de la réforme de la PAC 2014-2020 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. DÉFIS ET OBJECTIFS 3. BUDGET DE LA PAC 4. ÉVOLUTION DE LA

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

COMPONENT: CAPACITY BUILDING

COMPONENT: CAPACITY BUILDING COMPONENT: CAPACITY BUILDING TITLE OF THE ACTIVITY 1 Context Target goups / Beneficiaries/actors Implementation strategy Capitalization of Experiences In spite of the efforts made by projects and FIDAfrique

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act

Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act Loi visant le soutien aux aînés vulnérables et le renforcement de l économie canadienne S.C. 2011,

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

Support for agricultural development in the AMU region. Ddevelopment of decision support tools for sustainable land management and water resources.

Support for agricultural development in the AMU region. Ddevelopment of decision support tools for sustainable land management and water resources. Support for agricultural development in the AMU region Strengthening monitoring systems for crop and environmental surveillance, Ddevelopment of decision support tools for sustainable land management and

Plus en détail

ORDONNANCE XG-C568-09-2011. RELATIVEMENT À la Loi sur l Office national de l énergie (Loi sur l ONÉ) et à ses règlements d application;

ORDONNANCE XG-C568-09-2011. RELATIVEMENT À la Loi sur l Office national de l énergie (Loi sur l ONÉ) et à ses règlements d application; DEVANT l Office, le 23 juin 2011. ORDONNANCE XG-C568-09-2011 RELATIVEMENT À la Loi sur l Office national de l énergie (Loi sur l ONÉ) et à ses règlements d application; RELATIVEMENT À une demande présentée

Plus en détail

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels 11 èmes Journées d études «Ingénierie des Dispositifs de Formation à l International» Communication présentée par : Monsieur Hassen BERRANEN Sous Directeur de la Formation MADR/DFRV, Algérie. Formation

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

L agriculture de l Oise

L agriculture de l Oise L agriculture de l Oise 17 juin 2010 Direction départementale des territoires de l'oise Service Economie Agricole Le département de l Oise Superficie de 5890 km² 800 000 habitants 693 communes 90% des

Plus en détail

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD septembre 2013 Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project

Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project Eau et assainissement pour tous Water and sanitation for all Faire connaitre facilement les moyens techniques, financiers, éducatifs ou de gouvernance pour faciliter

Plus en détail

Une situation de plus en plus complexe dominée par le fermage

Une situation de plus en plus complexe dominée par le fermage Extrait de la revue Pour, décembre 2013 (http://www.grep.fr/pour/) Un essai de synthèse statistique sur le foncier agricole en France Une situation de plus en plus complexe dominée par le fermage Maurice

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER GLOSSAIRE THEME CREST WP1 BARRIERE PSYCHOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE BATIMENT INTELLIGENT CAPTEURS CHANGEMENT CLIMATIQUE CHEMINEMENT EDUCATIF COMPORTEMENT CONSEIL ECHANGES PROFESSIONNELS ECO UTILISATION

Plus en détail

HORIZON 2020. Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020

HORIZON 2020. Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020 HORIZON 2020 Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020 Nicolas Chéhanne ARII PACA - EEN France Méditerranée Panorama général des aides européennes Research,

Plus en détail

En 2014, les cours des matières premières ont reculé, entraînant une baisse

En 2014, les cours des matières premières ont reculé, entraînant une baisse Agreste Synthèses Moyens de production Mars 215 n 215/261 Mars 215 Moyens de production Synthèses n 215/261 En 214, la baisse des prix à la production des produits animaux n est que partiellement compensée

Plus en détail

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française Les 5 à 7 du SYRPA Photographie et évolution de la population Quels enseignements en tirer pour vos actions de communication? Christophe SEMONT 1. Hyltel en quelques mots 2. Les concepts du recensement

Plus en détail

PIC Meeting, 9 et 10 juin 2015 à Angers

PIC Meeting, 9 et 10 juin 2015 à Angers PIC Meeting, 9 et 10 juin 2015 à Angers Saisissez l opportunité du PIC Meeting pour participer à des groupes de travail internationaux, intégrer les projets européens et rencontrer vos futurs partenaires.

Plus en détail

L agriculture luxembourgeoise en chiffres 2013

L agriculture luxembourgeoise en chiffres 2013 L agriculture luxembourgeoise en chiffres 2013 (données disponibles au 1 ier avril 2013) MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE LA VITICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL SERVICE D ECONOMIE RURALE L agriculture

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

No. 48900 * Argentina and Uruguay

No. 48900 * Argentina and Uruguay No. 48900 * Argentina and Uruguay Agreement signed by the Presidents of the Argentine Republic and of the Eastern Republic of Uruguay for the joint monitoring of the BOTNIA UPM PULL plant and all the industrial

Plus en détail

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Laura E. Williamson - Project Director UNFCCC COP 17 Side Event December 2, 2011 Renewable Energy Policies for Climate Resilience, Sustainable Development and

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES Tableau de bord des indicateurs financiers Première Partie Situation financière globale du Système

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

Possible ECHO Shelter & Settlement Indicators (version 15/05/13) revised by EDB/MP & DH 13/06

Possible ECHO Shelter & Settlement Indicators (version 15/05/13) revised by EDB/MP & DH 13/06 Possible ECHO Shelter & Settlement Indicators (version 15/05/13) revised by EDB/MP & DH 13/06 (at Results level) Abris/Habitat et Etablissement Humains Sub-Sector/Key Results Indicator A) Planification

Plus en détail

L impact des délais de paiement et des solutions appropriées. Dominique Geenens Intrum Justitia

L impact des délais de paiement et des solutions appropriées. Dominique Geenens Intrum Justitia L impact des délais de paiement et des solutions appropriées Dominique Geenens Intrum Justitia Groupe Intrum Justitia Leader du marché en gestion de crédit Entreprise européenne dynamique avec siège principal

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

AGRICULTURE, ALIMENTATION, ANIMAUX, FORETS

AGRICULTURE, ALIMENTATION, ANIMAUX, FORETS AGRICULTURE, ALIMENTATION, ANIMAUX, FORETS 1.a. Alimentation...2 1.b. Exploitations agricoles...4 1.c. Filières agricoles, forestières et agroalimentaires...5 1.d. Forêt, bois, chasse, pêche... 6 1.e.

Plus en détail

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France Coorganisées par la région Ile de France et l Agence de l eau Seine Normandie Journées des animateurs territoriaux d Ile de France Les CONTRATS avec

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Analyses et Perspectives

Analyses et Perspectives Analyses et Perspectives Economie Agricole Février 213 N 133 Regards sur les installations d agriculteurs entre 1997 et 21 L observatoire national des installations et transmissions s inscrit dans un cycle

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

Memorandum of Understanding

Memorandum of Understanding Memorandum of Understanding File code of the Memorandum of Understanding (optional) texte 1. Objectives of the Memorandum of Understanding The Memorandum of Understanding 1 (MoU) forms the framework for

Plus en détail

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Société en commandite Gaz Métro CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Taux de la contribution au Fonds vert au 1 er janvier 2009 Description Volume Coûts Taux 10³m³ 000 $ /m³ (1) (2)

Plus en détail

Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >,

Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >, <AUTORITE DE GESTION> Version finale : Trame commune [FEDER/FSE] 2014-2020 Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >, Entre < l

Plus en détail

147788-LLP IT-ECVET N.E.T.WORK

147788-LLP IT-ECVET N.E.T.WORK ECVET system for No borders in tourism hospitality European Training and Work N.E.T.WORK 147788--1-IT-ECVET Units of learning outcomes What methods have you used? Le projet a pris en compte, à l avance

Plus en détail

Coopération Transfrontalière dans le cadre de la Politique Européenne de Voisinage et de Partenariat ENPI-CBC. Préparation des Programmes D R A F T

Coopération Transfrontalière dans le cadre de la Politique Européenne de Voisinage et de Partenariat ENPI-CBC. Préparation des Programmes D R A F T D R A F T Coopération Transfrontalière dans le cadre de la Politique Européenne de Voisinage et de Partenariat ENPI-CBC Préparation des Programmes Guide à la préparation des Programmes ENPI- CBC INDEX

Plus en détail