Sauver une vie, en 3 gestes!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sauver une vie, en 3 gestes!"

Transcription

1 Sauver une vie, en 3 gestes! Gestes Élémentaires de Survie Formation aux élèves de 5 e des collèges Essonniens

2 Pourquoi former aux gestes élémentaires de survie? Reconnaître l arrêt cardiaque Le Sdis de l Essonne vous propose une formation aux Gestes élémentaires de survie (GES). Cette formation gratuite a été conçue pour vous, les élèves de 5e du département de l Essonne. C EST UN ARRÊT CARDIAQUE! Un projet qui voit le jour grâce aux soutiens du Conseil général et de l Education nationale. Une illustration de la complémentarité de nos actions et de notre détermination commune au service de la jeunesse essonnienne. Concrètement, des équipes de formateurs composées de sapeurs-pompiers vont vous enseigner 3 gestes élémentaires de survie :,,. Durant une heure, vous apprendrez ces différents gestes qui sauvent des vies au contact de professionnels experts en matière de secourisme. Le projet est intégralement financé par le Conseil général, et il est porté dans vos classes par le Sdis de l Essonne et les services de l Éducation nationale. Ce programme de formation introduit de nouveaux savoirs essentiels dans votre cursus scolaire. Avec les gestes élémentaires de survie vous apprenez 3 actes citoyens pour sauver la vie d une personne en danger. La présence des sapeurs-pompiers, spécialistes du secourisme, est une chance pour vous et une formidable occasion de transmettre et de diffuser ces savoirs fondamentaux auprès de votre famille, de vos amis. Grâce à l enseignement des Gestes élémentaires de survie, nous deviendrons tous bientôt des secouristes-citoyens. Alors, nous pourrons construire une société qui prend soin de chacun de ses membres. Une société fraternelle. Député, Président du ne répond pas Pompiers Jérôme Cauët, Président du Sdis 91, Vice-président du N d urgence européen Samu Numéros d appels gratuits. ne respire pas ne bouge pas 3 gestes pour une vie sauvée Jérôme GUEDJ L e talon de la main au centre de la poitrine. Comprimer vite et fort la poitrine. Pour aider le cœur en détresse, ce sont nos mains qui doivent prendre le relais Mais le temps est compté R elâcher complètement la poitrine après chaque compression. Rappelez-vous : En - de 3 mn! Il suffit de bien écouter et suivre les instructions de l appareil. DAE : défibrillateur automatisé externe.

3 Pourquoi former aux gestes élémentaires de survie? Reconnaître l arrêt cardiaque Le Sdis de l Essonne vous propose une formation aux Gestes élémentaires de survie (GES). Cette formation gratuite a été conçue pour vous, les élèves de 5e du département de l Essonne. C EST UN ARRÊT CARDIAQUE! Un projet qui voit le jour grâce aux soutiens du Conseil général et de l Education nationale. Une illustration de la complémentarité de nos actions et de notre détermination commune au service de la jeunesse essonnienne. Concrètement, des équipes de formateurs composées de sapeurs-pompiers vont vous enseigner 3 gestes élémentaires de survie :,,. Durant une heure, vous apprendrez ces différents gestes qui sauvent des vies au contact de professionnels experts en matière de secourisme. Le projet est intégralement financé par le Conseil général, et il est porté dans vos classes par le Sdis de l Essonne et les services de l Éducation nationale. Ce programme de formation introduit de nouveaux savoirs essentiels dans votre cursus scolaire. Avec les gestes élémentaires de survie vous apprenez 3 actes citoyens pour sauver la vie d une personne en danger. La présence des sapeurs-pompiers, spécialistes du secourisme, est une chance pour vous et une formidable occasion de transmettre et de diffuser ces savoirs fondamentaux auprès de votre famille, de vos amis. Grâce à l enseignement des Gestes élémentaires de survie, nous deviendrons tous bientôt des secouristes-citoyens. Alors, nous pourrons construire une société qui prend soin de chacun de ses membres. Une société fraternelle. Député, Président du ne répond pas Pompiers Jérôme Cauët, Président du Sdis 91, Vice-président du N d urgence européen Samu Numéros d appels gratuits. ne respire pas ne bouge pas 3 gestes pour une vie sauvée Jérôme GUEDJ L e talon de la main au centre de la poitrine. Comprimer vite et fort la poitrine. Pour aider le cœur en détresse, ce sont nos mains qui doivent prendre le relais Mais le temps est compté R elâcher complètement la poitrine après chaque compression. Rappelez-vous : En - de 3 mn! Il suffit de bien écouter et suivre les instructions de l appareil. DAE : défibrillateur automatisé externe.

4 Testez vos connaissances 1 Comment reconnaître un arrêt cardiaque? a ne répond pas, ne bouge pas, respire b ne répond pas, ne bouge pas,ne respire pas c répond, ne bouge pas, ne respire pas 2 Que faire en cas d arrêt cardiaque? a passer son chemin b alerter ou faire appeler les secours immédiatement c chanter une chanson en attendant les secours d aller chercher un DAE e commencer la réanimation cardio-pulmonaire 3 Qui alerter? a les sapeurs-pompiers (18) b un adulte c les secours (112) d personne e le Samu (15) 4 Où trouver un défibrillateur? a à la piscine b dans un parc c dans un gymnase d à l infirmerie e dans un centre commercial f dans un lieu public 5 Qui peut utiliser un défibrillateur (DAE)? a un docteur b tout le monde c l infirmière d un professeur 6 Comment utiliser un défibrillateur (DAE)? a lire la notice b appuyer sur le bouton et suivre les instructions 7 Dans quelles classes, la formation aux gestes élémentaires de survie est-elle dispensée? a 3 e b 6 e c 5 e d 4 e Réponses : 1 b / 2 b,d,e / 3 a,b,c,e / 4 a,c,d,e,f / 5 b / 6 b / 7 c

5 Où trouver un défibrillateur? Pour en savoir + un peu partout Complexes sportifs Gares Centres commerciaux Voie publique Mairies RAPPELEZ-VOUS LE PIRE C EST DE NE RIEN FAIRE Renseignez-vous sur le secourisme udsp91.fr Visualisez nos clips de prévention ESSONNE Le Service départemental d incendie et de secours de l Essonne 3, rue des Mazières - BP Évry Cedex Tél. : Fax : sdis91.fr SDIS 91 - Conception / Réalisation : bureau secourisme avec le concours du SSSM - service communication / Iconographies : Sdis 91 - sato00 - Taras Livyy - Fotolia.com / Imprimerie départementale Imprimerie papier recyclé CERTIFIÉE ISO 9001/V Janvier Ne pas jeter sur la voie publique.

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 AC et mort subite Le sujet s effondre brutalement (éventuellement convulse ) Interruption

Plus en détail

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité LES 1 reconnaître les dangers et agir en toute sécurité L accident peut lui-même être générateur de danger. 1 Effectuer une approche prudente de la zone de l accident. 2 En restant à distance de la victime,

Plus en détail

Se former. aux gestes qui sauvent. et apprendre à utiliser un défibrillateur

Se former. aux gestes qui sauvent. et apprendre à utiliser un défibrillateur Se former aux gestes qui sauvent et apprendre à utiliser un défibrillateur L'intervention dans les premières minutes, avant l'arrivée des secours, est capitale. Connaître les bons réflexes vous aide à

Plus en détail

Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 )

Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 ) Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 ) n W662005964 / siren 790 223 317 / arrêté préfectoral n 2013109-0001 INITIATIONS Initiation au Défibrillateur : l arrêt cardiaque

Plus en détail

Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge

Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge D o s s i e r d e p r e s s e Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge Le 10 septembre 2011 Complexe sportif du Château Blanc Contact presse : Virginie Bizot 06 74 13 34 95 dl.montargis@croix-rouge.fr

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe.

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. LIVRET RAPPEL PSC1 Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. L ALERTE ET PROTECTION DES POPULATIONS Signal National d'alerte Réaction Immédiate

Plus en détail

informations pratiques

informations pratiques COLLECTIVITÉS LOCALES Arrêt cardiaque informations pratiques avec le soutien de Arrêt cardiaque I Informations pratiques I 1 2 I L arrêt cardiaque L arrêt cardiaque est la première cause de mortalité des

Plus en détail

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR H e a r t S t a r t ( Philips ) Démonstration réalisée par les Docteurs Alain LIAGRE & Thierry LEDANT Membres du Conseil Syndical DOMAINE DE SAINT PIERRE

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

Formez-vous pour mieux. prévenir les risques professionnels

Formez-vous pour mieux. prévenir les risques professionnels Formez-vous pour mieux prévenir les risques professionnels . Formation initiale : 14 heures MAC : 7 heures De 4 à 10 Formateur SST certifié Habilitation de l I. : N 01190/2011/SST-1/0/13 Sauvetage Secourisme

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

dessins et scénario Kéline Fichter Éditions CHEPE

dessins et scénario Kéline Fichter Éditions CHEPE L arrêt cardiaque touche en France environ 60 000 personnes par an. C est la première cause de mortalité, bien loin devant les accidents de la route (4 600 morts en 2007). C est un tueur qui tue «au hasard»,

Plus en détail

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge Arrêt cardiaque rea app Actions Coeur Les Chevaliers du Coeur Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge www.osez-sauver.be 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié

Plus en détail

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires :

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Ligue Cardiologique Belge Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients.

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

rejoignez-nous! Les communes s engagent pour sauver des vies

rejoignez-nous! Les communes s engagent pour sauver des vies rejoignez-nous! Les communes s engagent pour sauver des vies www.associationrmcbfm.org Association RMC/BFM - 12, rue d Oradour-Sur-Glane 75015 Paris Isabelle Weill, Présidente + 33 (0)1 71 19 13 84 Jennifer

Plus en détail

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque.

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. ARRÊT CARDIAQUE : IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. Le taux de survie à un arrêt cardiaque en France est de 2à 3% ; il est 4 à 5 fois

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse «Gestes de premiers secours : une responsabilité citoyenne»

Présentation de la Note d analyse «Gestes de premiers secours : une responsabilité citoyenne» Paris, le 19 février 2013 Présentation de la Note d analyse «Gestes de premiers secours : une responsabilité citoyenne» Mardi 19 février 2013 Intervention de Vincent Chriqui, Directeur général du Centre

Plus en détail

FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie

FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS Le défibrillateur, un investissement pour la vie Défibrillateur Samaritan Pad 300 P FRANCHE-COMTE DEFIBRILLATEURS 31 rue de Bavans 25113 Sainte-Marie Tél : 09.81 92 73 50

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

Direction Générale de la Santé DOCUMENT FORMATEUR. Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1)

Direction Générale de la Santé DOCUMENT FORMATEUR. Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1) DOCUMENT FORMATEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1) Pédagogie Appliquée aux Emplois de Formateur en Prévention et Secours Civiques (PAE PSC) Référentiel interne de formation et de certification

Plus en détail

Formation Premier Secours PSC1 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015

Formation Premier Secours PSC1 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015 Formation dispensé par Géraldine et Didier, de la Croix Rouge d Etrepagny, le samedi 19 Décembre 2015 Dans le cadre de notre activité sportive, une formation de premier secours (PSC1) peut amener à répondre

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Dossier de presse Défibrillateurs Conférence de presse lundi 7 juin 2010 Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Sommaire P3 : P4 : P5 : P6 : Communiqué de presse Présentation des défibrillateurs

Plus en détail

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE MEMENTO DU SAUVETEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE 1-Alerte des populations. 3 2-Protection.... 4 3-Alerter les secours.... 5 4-Obstruction des voies aériennes..

Plus en détail

FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA

FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA FORMATION À LA DÉFIBRILLATION DSA - DEA Durée : 4h Personnels concernés : Tout le personnel volontaire. Formation au secourisme PROGRAMME DE LA FORMATION 1 re partie : Qu est ce que la fibrillation? Objectifs

Plus en détail

Pro. EPN- Education Nationale Initiation grand public ACR et DAE Page - 1 -

Pro. EPN- Education Nationale Initiation grand public ACR et DAE Page - 1 - Pro EPN- Education Nationale Initiation grand public ACR et DAE Page - 1 - SOMMAIRE Page de garde page : 1 Sommaire page : 2 Fiche pratique page : 3 Programme page : 4 Progression pédagogique pages : 6

Plus en détail

DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE

DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE Formation - Secourisme - Solidarité DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE Objectif Depuis, le Décret n 2007 705 du 4 mai 2007 autorisant l'utilisation des défibrillateurs automatisés

Plus en détail

Une question : Si demain vous étiez face à une personne victime d'un arrêt cardiaque, sauriez-vous faire face à la situation?

Une question : Si demain vous étiez face à une personne victime d'un arrêt cardiaque, sauriez-vous faire face à la situation? Une question : Si demain vous étiez face à une personne victime d'un arrêt cardiaque, sauriez-vous faire face à la situation? Le jeudi 25 mars 2010 à 14h30, à la Maison des Sports, Monsieur Jean Pierre

Plus en détail

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs AED Plus La meilleure assistance pour les sauveteurs RCP indispensable Les dernières recommandations publiées en 2010 par le conseil européen de réanimation (ERC, European Resuscitation Council) sont claires

Plus en détail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail PREV 1: Prévention des risques liés à l activité physique Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail Durée: 2 jours aucun Public concerné : Personnel occupant un poste

Plus en détail

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence 1 En cas d urgence Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence Quel que soit la situation d urgence _ Sécurisez le lieu de l accident ainsi que la victime. Vérifiez qu il

Plus en détail

FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31

FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31 FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31 POUR L ANNEE 2009 INSTRUCTEURS BRI BOULAROUAH SEBASTIEN 1ere Classe LEBRUN CHRISTOPHE RESPONSABLE FORMATION LTN RENARD OLIVIER OBJECTIF GENERAL DU SECOURISME

Plus en détail

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque.

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. UN DÉFIBRILLATEUR EST UTILISABLE PAR TOUS QU EST-CE QU UN DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. Son principe est simple : il envoie

Plus en détail

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise 10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise Premiers secours dans les entreprises «Obligations et solutions» par les Docteurs Roch Ogier et Frédéric Lador Êtesvous bien préparé? Saviezvous

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT Logos Sdis Inspection Union académique départementale CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT La présente convention intervient : entre Le Service Départemental d Incendie et de Secours de représenté par :, Président

Plus en détail

Urgences Vitales le dispositif intra hospitalier au

Urgences Vitales le dispositif intra hospitalier au Urgences Vitales le dispositif intra hospitalier au En 2008 27 rue du Docteur Lettry, BP 2233 56 322 LORIENT cedex Par L Péron I. Ce dispositif repose sur plusieurs axes : Une procédure d appel simple

Plus en détail

Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales

Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales ! Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales Recommanda)ons DE LA DIRECTION DE LA SÉCURITÉ CIVILE relatives!!! à l initiation du grand public à la prise en charge de l

Plus en détail

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire SUC Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé Examen écrit intérimaire Version A Novembre 2010 Cours de SIR à l intention des

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 FORSEC est une entreprise de formation spécialisée dans les risques professionnels. CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 «Informer, Notre mission : «Informer, Former et Responsabiliser». Former votre personnel

Plus en détail

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Défibrillation et Grand Public Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Quelques chiffres (1) 50 à 60 000 décès en France par mort subite dont la moitié font suite à l apparition d une tachycardie

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS. Secourisme. Prévention des risques. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible

CATALOGUE FORMATIONS. Secourisme. Prévention des risques. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible CATALOGUE FORMATIONS Secourisme Prévention des risques Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Devoir civique Mission sociale Chaque année, près de 20 000 personnes meurent d accidents

Plus en détail

Etude MAAF IFOP «Les Français et l urgence médicale» : un enjeu de santé publique

Etude MAAF IFOP «Les Français et l urgence médicale» : un enjeu de santé publique Communiqué de presse Paris, le 2 décembre 2014 Etude MAAF IFOP «Les Français et l urgence médicale» : un enjeu de santé publique MAAF lance «Grave Pas Grave?», le premier service mobile expert d analyse

Plus en détail

Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30

Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30 Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30 Jean-François RUIZ Responsable de la Communication - Direction Territoriale PACA Est T. 04 94 30 45

Plus en détail

AED MAP. lifesaving solutions

AED MAP. lifesaving solutions Entreprises AED MAP lifesaving solutions 1994 Lancement et commercialisation du premier défibrillateur automatique (DAE). 50 000 En France, 50 000 personnes meurent chaque année d un arrêt cardiaque. 4

Plus en détail

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs INCSEN Réagir efficacement face à un début d incendie en respectant les consignes de sécurité Savoir mettre en oeuvre un extincteur Tout personnel d entreprise

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 Organisme de formation aux premiers secours, incendie et prévention des risques professionnels. Enregistré sous le numéro 11 75 47989 75 auprès du préfet de région

Plus en détail

Pompiers sans Frontières au Pérou

Pompiers sans Frontières au Pérou Pompiers sans Frontières au Pérou Objectif général : * Montrer aux jeunes les dangers qu ils encourent et les responsabiliser en leur apprenant les gestes de base pour sauver des vies. Lieu d exécution

Plus en détail

Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR» Prévenir

Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR» Prévenir Mercredi 17 avril 2013 remise à niveau PSC1 Céline Stern instructrice secourisme Céline Sourimant CPC EPS Interieur.gouv.fr => référentiel PSC1 Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR»

Plus en détail

Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie.

Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie. Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie. d un haut-parleur qui donne des messages sonores et guide le sauveteur dans son action D un accumulateur (batterie) d énergie qui permet

Plus en détail

Sommaire. Enjeux 3. Les formations possibles 4. Les formations de formateurs 5. Comment partir en formation? 6. La formation continue de formateur 8

Sommaire. Enjeux 3. Les formations possibles 4. Les formations de formateurs 5. Comment partir en formation? 6. La formation continue de formateur 8 Sommaire Enjeux 3 Les formations possibles 4 Les formations de formateurs 5 Comment partir en formation? 6 La formation continue de formateur 8 Ouvrir une ou plusieurs sessions PSC 1 9 Les formations d

Plus en détail

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER Le défibrillateur Dr Hamdi BOUBAKER Défibrillation ou Choc électrique externe le défibrillation: geste consistant à faire passer volontairement et brièvement un courant électrique dans le cœur en cas des

Plus en détail

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La prestation de compensation du handicap (PCH) La prestation de compensation du handicap (PCH) Maison départementale des personnes handicapées de l Essonne Édito La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

Présentation de la Bande Dessinée «La Bande à Défi» Lancement de la formation aux premiers secours dans les écoles primaires de la Ville

Présentation de la Bande Dessinée «La Bande à Défi» Lancement de la formation aux premiers secours dans les écoles primaires de la Ville Présentation de la Bande Dessinée «La Bande à Défi» Lancement de la formation aux premiers secours dans les écoles primaires de la Ville Ecole élémentaire de La Pomme Sainte Madeleine 8 avenue Bernard

Plus en détail

Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation

Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation Sauver des vies Le projet de la Fondation fribourgeoise de réanimation est né grâce à l exemple de la Fondation Ticinocuore tessinoise. En effet,

Plus en détail

N 221 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 221 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 11 octobre 2007 N 221 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 27 septembre 2007.

Plus en détail

TITRE La défibrillation automatisé. l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique

TITRE La défibrillation automatisé. l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique TITRE La défibrillation automatisé l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique TITRE La défibrillation automatisé Plan d intervention Objectif La réglementation La chaîne de secours Objectif général

Plus en détail

Helpcard. 0800 808 114 A l étranger +41 58 827 63 16. D autres questions? En cas de panne ou d accident. En Suisse. TCS Carte Entreprise

Helpcard. 0800 808 114 A l étranger +41 58 827 63 16. D autres questions? En cas de panne ou d accident. En Suisse. TCS Carte Entreprise D autres questions? TCS Carte Entreprise Contactez-nous : 0842 440 440 0844 888 112 entreprise@tcs.ch www.tcs.ch/entreprise Helpcard En cas de panne ou d accident En Suisse 0800 808 114 A l étranger +41

Plus en détail

Apprendre à porter secours

Apprendre à porter secours séance 1 Apprendre à porter secours Se protéger, protéger et donner l alerte Je découvre Observe ces images. Décris les situations que tu vois, explique ce que tu comprends, puis, complète le tableau ci-après.

Plus en détail

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire Grâce au don du Rotary Club de Pont sur Yonne (http://www.rotary-pont-sur-yonne.com/), la commune dispose d un défibrillateur entièrement automatisé (DEA), en libre accès au magasin petit casino VIVAL,

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE Les premiers instants qui suivent un accident sont décisifs et des gestes simples peuvent parfois sauver une vie. Dans votre

Plus en détail

Repères. Gestion des défibrillateurs automatisés externes

Repères. Gestion des défibrillateurs automatisés externes Repères Gestion des défibrillateurs automatisés externes Juin 2014 Défibrillateurs automatisés externes grand public : Recommandations à suivre Vous êtes une entreprise, une structure accueillant du public

Plus en détail

Introduction. La Séquence

Introduction. La Séquence Recommandations du Conseil Belge de Réanimation (BRC) pour la Réanimation Cardio-Pulmonaire et la Défibrillation Externe Automatisée par les premiers intervenants formés aux techniques de l Aide Médicale

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 11 février 2014. PROPOSITION DE LOI relative aux gestes de premiers

Plus en détail

Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité

Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité CENTRE HOSPITALIER De La Rochelle CATALOGUE FORMATIONS CESU 17 2012 Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité CESU 17 - CENTRE HOSPITALIER LA ROCHELLE 17019 LA ROCHELLE CEDEX 1

Plus en détail

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime :

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime : Définition - Signes L ARRÊT CARDIAQUE Une personne est en arrêt cardiaque lorsque son cœur ne fonctionne plus ou fonctionne d une façon anarchique, ne permettant plus d assurer l oxygénation du cerveau.

Plus en détail

Cependant, pour améliorer la prise en charge de l arrêt cardiaque en France, il convient d agir sur les 3 premiers maillons :

Cependant, pour améliorer la prise en charge de l arrêt cardiaque en France, il convient d agir sur les 3 premiers maillons : L ARRET CARDIAQUE Dans 90% des cas, l arrêt cardiaque est consécutif à des battements anarchiques du cœur, la fibrillation ventriculaire. Dans un premier temps, la victime s effondre par manque d oxygénation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES DEFIBRILLATEURS POUR SAUVER DES VIES!

DOSSIER DE PRESSE DES DEFIBRILLATEURS POUR SAUVER DES VIES! DOSSIER DE PRESSE DES DEFIBRILLATEURS POUR SAUVER DES VIES! Présentation du dispositif et simulation grandeur nature Lundi 17 janvier à 18h30 Salle Marie Bour 38, rue Mac Mahon 54 000 Nancy SOMMAIRE 1.

Plus en détail

VILLE DE DOMONT. La défibrillation en accès Public. Page 1

VILLE DE DOMONT. La défibrillation en accès Public. Page 1 VILLE DE DOMONT La défibrillation en accès Public Page 1 En partenariat avec CLUB de DOMONT ROTARY CLUB DE DOMONT-ECOUEN Page 2 SOMMAIRE 1- LE PROJET, QUELS OBJECTIFS POUR LA VILLE DE DOMONT? 2- IMPLANTATION

Plus en détail

Catalogue de Formation 5 e édition

Catalogue de Formation 5 e édition La sécurité incendie Fort de son excellente connaissance des établissements de santé, Sauv Gard propose des formations incendie conçues spécialement pour les établissements de soins, les maisons de retraite,

Plus en détail

Algorithme de la RCP de base pour le public non formé

Algorithme de la RCP de base pour le public non formé Algorithme de la RCP de base pour le public non formé La victime ne bouge pas et ne répond pas Appeler le 15* Faire chercher un DAE La victime ne respire pas ou «gaspe» 100 compressions thoraciques 1 Continuer

Plus en détail

des défibrillateurs dans le métro de marseille

des défibrillateurs dans le métro de marseille 25 Juin 2010 des défibrillateurs dans le métro de marseille Contact Presse : Christiane D'ANDREA 04.91.10.55.20. c.dandrea@rtm.fr En France, on compte 40 000 à 60 000 morts par arrêt cardiaque chaque année

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Secourisme-Sécurité Sauveteur Secouriste du travail Les personnels volontaires ou désignés pour porter secours en cas d'accident, ils doivent être capable d'agir face à une situation

Plus en détail

CardiOuest Mail : info@cardiouest.fr - Téléphone : 02.30.96.19.53.

CardiOuest Mail : info@cardiouest.fr - Téléphone : 02.30.96.19.53. CardiOuest Chaque jour en France, environ 200 personnes succombent d'un Arrêt Cardiaque Soudain (ACS). C'est 10 fois plus que le nombre de victime d'accident de la route. Faute d'intervention rapide, le

Plus en détail

Partenaire Or. Photo Mot Logo. Écrans géants Logo Logo Logo Nom Nom. Allocutions en soirée Mention Mention Mention Mention Mention

Partenaire Or. Photo Mot Logo. Écrans géants Logo Logo Logo Nom Nom. Allocutions en soirée Mention Mention Mention Mention Mention 1 page ½ page Platine Or Partenariat 2015 Argent Bronze de 5 000 $ 3 000 $ 2 000 $ 1 000 $ 500 $ Programme de la soirée Photo Mot Logo Photo Mot Logo Carte professionnelle Logo Nom Panneau publicitaire

Plus en détail

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile 1 ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque peut être d origine cardiaque ou secondaire

Plus en détail

F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE. Formations. S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention)

F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE. Formations. S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention) F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE Formations S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention) S.S.I.A.P. 1 (Service de Sécurité Incendie et d Assistance à Personnes)

Plus en détail

«Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire. Palais du Luxembourg. Salle Vaugirard. 15 juin 2010 16 heures - 18 heures

«Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire. Palais du Luxembourg. Salle Vaugirard. 15 juin 2010 16 heures - 18 heures Assocation 1901 «Nous prenons notre rôle à coeur» «Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire Palais du Luxembourg Salle Vaugirard 15 juin 2010 16 heures - 18 heures Les Défibrill Acteurs Contact Presse

Plus en détail

informations pratiques

informations pratiques Collectivités locales Arrêt cardiaque informations pratiques Arrêt cardiaque I Informations pratiques I 1 L arrêt cardiaque L arrêt cardiaque est la première cause de mortalité des moins de 50 ans. Il

Plus en détail

SOINS IMMÉDIATS EN RÉANIMATION ET EN DÉFIBRILLATION EXTERNE AUTOMATIQUE

SOINS IMMÉDIATS EN RÉANIMATION ET EN DÉFIBRILLATION EXTERNE AUTOMATIQUE HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION Syllabus SOINS IMMÉDIATS EN RÉANIMATION ET EN DÉFIBRILLATION EXTERNE AUTOMATIQUE Hélène Quevillon, inf. Maître-instructeure de soins avancés en réanimation cardiovasculaire

Plus en détail

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv.

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv. Les «Rencontres de la sécurité», qu est-ce que c est? La relation entre nos concitoyens et les services qui concourent à leur sécurité constitue un enjeu important. Encore présente dans les esprits, la

Plus en détail

HeartSine PAD 500P Trainer Manuel de l utilisateur 1

HeartSine PAD 500P Trainer Manuel de l utilisateur 1 HeartSine samaritan PAD 500P Trainer Modell: TRN500 Manuel de l utilisateur HeartSine HeartSine PAD 500P Trainer Manuel de l utilisateur 1 samaritan HeartSine avec CPR Advisor, modèle 500P Le HeartSine

Plus en détail

UN MÉTIER, UNE VOCATION

UN MÉTIER, UNE VOCATION Béatrice est assistante familiale, pourquoi pas vous? UN MÉTIER, UNE VOCATION Le Conseil général et ses partenaires associatifs recrutent : Abej Coquerel, Croix-rouge française, Espace ado 91, Le moulin

Plus en détail

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Gestes de secours Chapitre 5 Appel au secours Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Ce qu il ne faut pas faire Utiliser les signes conventionnels Choisir un endroit dégagé pour être repéré.

Plus en détail

COEUR ET ACTIVITES PHYSIQUES SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E)

COEUR ET ACTIVITES PHYSIQUES SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E) SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E) PLAN PROPOSE LES GESTES DE PREMIERS SECOURS L'UTILISATION DU DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE ( SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

Nous pouvons tous sauver

Nous pouvons tous sauver 1 Nous pouvons tous sauver des vies Vous pouvez sauver une personne victime d un arrêt cardio-respiratoire grâce au défibrillateur automatisé externe (DAE). Il délivre un choc électrique au muscle cardiaque,

Plus en détail

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1

D. A. E. Défibrillateur Automatisé Externe. Med-Cdt Yann Coulon 1 D. A. E Défibrillateur Automatisé Externe Med-Cdt Yann Coulon 1 DSA : Défibrillateur Semi Automatique DEA : Défibrillateur Entièrement Automatique Med-Cdt Yann Coulon 2 Décret 98-239 du 27 Mars 1998 :

Plus en détail

Sauveteur Secouriste du Travail (SST)

Sauveteur Secouriste du Travail (SST) Sauveteur Secouriste du Travail (SST) OBJECTIFS Intervenir efficacement face à une situation d accident Intervenir dans le respect des procédures fixées par l entreprise en matière de prévention. CONTENU

Plus en détail

Référence réglementaire : CODE DU TRAVAIL - Quatrième Partie Livre II Titre II Chapitre IV Section 3 : Matériel de premier secours et secouriste Article R4224-14 En savoir plus sur cet article... Créé

Plus en détail

La situation des arrêts cardiaques dans le département

La situation des arrêts cardiaques dans le département La situation des arrêts cardiaques dans le département Depuis 5 ans, près de 5 interventions de sapeurs-pompiers par semaine pour arrêt cardiaque dans le Maine-et-Loire Dans le Maine-et-Loire, de 2005

Plus en détail

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE I. : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée au tout début de convulsions espiration rine ne se soulèvent. «gasps» doit être considérée comme un arrêt

Plus en détail

Mémento Formation PSC 1

Mémento Formation PSC 1 Mémento Formation PSC 1 (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir du Référentiel National de compétences de Sécurité Civile défini par l arrêté du Ministère de l

Plus en détail

PREVENTION - PREMIERS SECOURS Les gestes simples à connaître.

PREVENTION - PREMIERS SECOURS Les gestes simples à connaître. PREVENTION - PREMIERS SECOURS Les gestes simples à connaître. GMF. Assurément humain Les sources d accident se multiplient et chacun d entre nous peut se trouver confronté à une situation qui nécessite

Plus en détail

Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation

Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation automatisée externe par le public Conférence d Experts Coordonnateur : Pr P

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Décret n 2012-565 du 24 avril 2012 relatif à la Commission nationale des

Plus en détail

Défibrillateurs automatisés externes (DAE) : Bilan de l enquête téléphonique réalisée auprès des exploitants «grand public»

Défibrillateurs automatisés externes (DAE) : Bilan de l enquête téléphonique réalisée auprès des exploitants «grand public» Défibrillateurs automatisés externes (DAE) : Bilan de l enquête téléphonique réalisée auprès des exploitants «grand public» Juillet 2014 Défibrillateurs automatisés externes (DAE) : bilan de l enquête

Plus en détail