Glossaire «e-business»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Glossaire «e-business»"

Transcription

1 A Glossaire «e-business» Version 1.0 Avril 2003 A2A (Application to Application) Désigne l'intégration des applications informatiques internes à l'entreprise. Une condition sine qua non de l'e-business. Terme équivalent EAI (cf. ). Achat groupé (ou Group-buying) Mode de distribution "communautaire" permettant de mutualiser des demandes individuelles réunies via le Web et de peser ainsi sur les prix. L'achat groupé devait mécaniquement faire baisser le prix des objets ou des services proposés en ligne en agrégeant les multiples demandes des internautes intéressés. ADSI (Active Directory Service Interface) L API (cf. ) d accès aux annuaires de Microsoft, compatible LDAP (cf. ). Affiliation La technique d'affiliation sur le Web (outil de marketing dit "viral") vise la constitution d'un réseau de sites (les "affiliés") qui, via l'insertion de liens hypertexte, assureront une visibilité et draineront un trafic ciblé vers le site "affilieur". Le trafic, ainsi généré est rémunéré grâce au versement d'une commission. Agenda électronique Logiciel pour la gestion de données personnelles telles que rendez-vous, carnet d'adresses, etc. Par extension, ordinateur de poche remplissant essentiellement cette fonction. Agent intelligent Programme autonome et personnalisable et; pour les plus aboutis, présentant des caractéristiques d'auto-apprentissage et de communication avec d autres agents pour une action coopérative. Ils sont le plus souvent dédiés à des tâches de recherche et de collecte d'information. Annuaire Fichier ou base de données qui recense le nom, le profil et l'adresse des utilisateurs d'un réseau. Sur le Web, les annuaires sont des sites utilisés pour retrouver rapidement d'autres sites Web. ANX (Automotive Network exchange) Réseau Extranet destiné à relier les constructeur automobiles américains et leurs équipementiers. L'équivalent européen, en cours de mise en place, s'appelle ENX. API (Application Programming Interface) Protocole standard de communication entre différents langages de programmation. APS (Advanced Planning and Scheduling) Dédiés à la gestion de la chaîne logistique collaborative. Ils gèrent l'ensemble des flux logistiques, de la prévision au transport (prévision des ventes, synchronisation des approvisionnements ou encore gestion des tournées de livraison). Applet (1) Petite application java compilée, incluse dans une page html, qui est chargée par un navigateur et qui est exécutée sous le contrôle de celui ci. Pour des raisons de sécurité, par défaut, les applets ont des possibilités très restreintes. Applets (appliquettes) (2) Acronyme de l'anglais APPlication Light weight, " application de petite taille ". Application informatique indépendante du matériel et du logiciel utilisés, téléchargée depuis un site et exécutée localement à l'intérieur d'une autre application sur l'ordinateur de l'internaute. Généralement développée dans le langage Java. Architecture à trois niveaux (Three tierd architecture) Nouvelle génération de Client/Serveur qui met en œuvre 3 composants (la présentation, les données et la logique applicative) pouvant résider dans des endroits différents. ASP 1 (Application Service Provider ou FAH, Fournisseur d'applications Hébergées) Fournisseurs de logiciels loués à l'entreprise utilisatrice. Ces prestataires permettent de louer des applications informatiques sur Internet, au lieu de les acheter. ASP 2 ( Active Server Page) Technologie de pages web dynamiques de Microsoft. Ces pages HTML contiennent un ou plusieurs scripts qui sont exécutés dynamiquement sur le serveur Web, avant que la page soit envoyée au navigateur, c'est-à-dire à l'utilisateur. F. Chikhi, I. Boughzala 1

2 Audience Measurement Software (logiciel de mesure d'audience) Logiciel permettant de mesurer le taux de fréquentation d'un site Web, notamment d'un site de commerce électronique. Authentification Mécanisme utilisé pour vérifier l'identité d'un correspondant sur Internet et assurer le respect de l'intégrité du message qu'il émet. B B2A (Business to Administration) Transaction électronique entre une entreprise et une administration. B2B (Buisness-to-Business) Echanges commerciaux entre entreprises, avec ou sans paiement électronique. B2B2C (Business to Business to Customer) Relatif à des échanges ou des transactions commerciales en ligne où une entreprise vend un produit ou un service à un consommateur en se servant d'une autre entreprise comme intermédiaire. B2C (Business to Customer) Echanges directs, via le web, entre entreprises et clients. B2E (Business to Employee) Désigne les applications et les services informatiques mis par les entreprises à disposition de leur personnel, généralement sur un Intranet. B2G (Business to Governement) ou achats des entreprises aux administrations Bannière publicitaire Modalité d affichage publicitaire sur le web permettant d associer un contenu graphique et textuel invitant l utilisateur à cliquer pour obtenir de plus amples informations sur les produits ou services présentés par la bannière. Banque de données (ou Data Bank) Ensemble de données relatif à un domaine défini des connaissances et organisé pour être offert aux consultations d'utilisateurs. Base de connaissances (Knowledge Base) Ensemble - généralement sur support informatique - de connaissances et/ou informations facilement accessibles et exploitables. Base de données (ou Data Base) Ensemble structuré de données portant sur un sujet bien déterminé, stockées d une manière cohérente, permettant un accès sélectif et simultané et respectant les contraintes d exhaustivité et de non redondance. Une BD peut aussi être définie comme étant une collection de représentations de la réalité sous forme de données inter-reliées Balise (ou Tag) Balise formée de caractères spéciaux servant à repérer des parties de texte devant recevoir un traitement particulier. Ex : balise HTML = directive sous forme de mot-clé (Font, Strong, Table, etc.) encadré par (<) et (>), qui permet de mettre en forme un texte et indique au navigateur Web comment doit s' afficher le document. Benchmark Test, d'évaluation de performances et de comparaison à un univers de concurrence. Benchmarking [Economie] Etude des techniques de gestion (au sens large) employées par les autres entreprises, dans le but de s'inspirer des méthodes les plus performantes. [Informatique] Effectuer un benchmark revient à effectuer un test pour évaluer et comparer les performances d'un système (logiciel et matériel) à celles d'autres systèmes. BIC (Business Internet Consortium) Association à but non lucratif dont la mission est de promouvoir l'interopérabilité des solutions d'e- Business. Ce regroupement mondial de grands fabricants, d'éditeurs, de leaders de l'innovation et de clients fait office de forum ouvert et de banque interprofessionnelle d'information. BOD (Business Object Document) Le document métier constituant le corps des messages échangés dans UBL (Universal Business Language) (cf. ). BOV (Business Operational View) Vue métier des processus ebxml (cf. ). BPM (Business Process Manager) Ou Gestion des Processus Métier Désigne les logiciels permettant de décrire et de concevoir un processus automatisé sous forme de workflow correspondant par exemple à une prise de commande. BPMI (Business Process Management Initiative) Consortium à l origine du standard BPML (cf. ). BPML (Business Process Modeling Language) Dialecte XML de modélisation des processus métier (intra et interentreprises). BPQL (Business Process Query Language) F. Chikhi, I. Boughzala 2

3 Dialecte XML d interrogation de référentiels de processus métier codés en BPML (cf. ). BPSS (Business Process Spécification Schema) Spécification des processus métier dans ebxml (cf. ). BPR (Business Process Reengineering) Analyse de processus transversaux qui permet de définir l organisation de l entreprise en remettant en question l ensemble des règles établies. Le BPR permet de réaliser des gains de coûts, de temps, de service et de qualité. BTP (Business Transaction Protocol) Dialecte XML de représentation des transactions. Business Angel (Ange des affaires) Investisseur individuel qui investit une partie de son patrimoine dans les jeunes entreprises et leur fait bénéficier de son expérience. Business Intelligence Terme marketing regroupant l'ensemble des disciplines liées à la prise de décision, donc à la recherche, l'analyse et la publication d'informations stratégiques, concurrentielles, techniques et opérationnelles. Business Model (ou modèle d'affaire) Ensemble des facteurs qui définissent le métier d'une entreprise, l'origine de son chiffre d'affaires et de ses résultats, et la manière dont elle peut les accroître. Le business plan est le document où sont détaillés les éléments précis (stratégiques et financiers notamment) de mise en œuvre du business-model. C C2B (Customer-to-Business) Type de commerce électronique où les transactions en ligne sont réalisées entre des consommateurs et une entreprise, qui permet aux particuliers de grouper leurs achats, afin d'accroître leur pouvoir de négociation face aux offreurs et de bénéficier de prix de gros. C2C (Customer-to- Customer) Ensemble des transactions commerciales en ligne qui sont réalisées directement entre les consommateurs. Dans ce contexte, un consommateur pourra directement vendre en ligne un produit ou un service à un autre consommateur. Call back (ou web call back) Système de rappel, automatique ou semiautomatique, des clients par un centre d'appel. Catalogue base de données, comprenant toutes les informations utiles concernant les produits d 'une entreprise : caractéristiques, techniques, images, tarifs, etc. Certaines de ces informations sont utilisées en interne, d'autres peuvent être consultées par des prospects, des clients, etc. CCE (Catalog Commerce Environment) Terme utilisé par le Gartner Group pour désigner les applications de commerce électronique, particulièrement B2B, réalisée à partir de catalogues électroniques. S'oppose au commerce électronique pratiqué sur les exchanges via des appels d'offres ou des ventes aux enchères. C-commerce (Collaborative Commerce) Nouvelle façon de nommer l'ensemble des solutions logicielles permettant aux systèmes informatiques hétérogènes des entreprises de s'échanger des données. Certificat numérique Pièce d'identité, ou passeport électronique, délivrée par l'autorité de certification. Il est indissociable des fonctions de signature électronique, il permet d'identifier un internaute ou un site, et de valider des opérations accomplies en ligne. Client Ordinateur mono-utilisateur, connecté via un réseau à un ou plusieurs ordinateurs partagés (appelés serveurs) Collaboratif Désigne tous outils destinés à développer ou administrer des systèmes de messagerie, d échanges ou de gestion de groupes. Commerce électronique L ensemble des échanges électroniques liés aux activités commerciales : flux d informations et transactions concernant des produits ou des services. Ainsi défini, il s étend aux relations entre entreprises, entre entreprises et administrations, entre entreprises et particuliers et utilise diverses formes de transmission numérisées. Communauté Groupement évolutif de personnes échangeant leurs points de vue sur un réseau électronique. Les communautés optimisent leur pouvoir collectif en se rassemblant autour d un pôle d intérêt commun, en diminuant les délais d interaction entre leurs membres (échanges en temps réel) ou en proposant des espaces de communication asynchrones (tableaux d annonces) pour atteindre un public étendu et laisser un temps de réflexion plus important. F. Chikhi, I. Boughzala 3

4 Co-conception, Co-engeniéring, Collaborative design Cf. e-design. CPA (Collaboration Protocol Agreement) Contrat dans ebxml (cf. ). CPC (Collaborative Product Commerce) Le terme qui commence à se populariser désigne le stade ultime de B2B, à savoir le travail collaboratif entre entreprises à travers Internet. CPP (Collaboration protocol profile) Participant à un contrat dans ebxml (cf. ). CRM (Customer Relationship Management ou GRC, Gestion de la Relation Client) Ensemble de méthodes et d'outils dédiés à la gestion de la relation client. Centres d'appels, logiciels d'analyse marketing, etc. Lorsque le CRM utilise les technologies Internet, on parle d'e-crm et Internet en fait une des applications clé du B2B comme du B2C (cf. ). Cyberspace Terme du romancier William Gibson désignant les modes virtuels constitués par les réseaux informatiques mondiaux. D Data Analisys Outils et méthodes allant de la requête aux analyses multidimensionnelles, qui permettent aux utilisateurs de personnaliser des applications de systèmes décisionnels. Data Mart (ou Magasin de données) Solution départementale d entrepôt de données (Data Warehouse) supportant une partie des données et fonctions de l entreprise (produit, département, activité, etc.). Data Mining (ou Exploration des données) Procédure et technique d'analyse d'informations contenues dans les données du Data Warehouse utilisant un logiciel pour dénicher des tendances insoupçonnées ou des corrélations cachées parmi de très grand volumes de données, ou encore pour détecter des informations stratégiques, découvrir de nouvelles connaissances, formuler des hypothèses en s'appuyant sur des méthodes de traitement statistique. Désigne une catégorie d'outils d'exploitation pour l'aide à la décision. Data Visualization Outil d analyse cartographique et SIG (Système d Information Géographique) permettant de visualiser sous forme de cartes interactives toute information numérique, alphanumérique ou coordonnées spatiales contenues dans une base de données. Data Warehouse/Warehousing (ou Entrepôt de Données) Stockage intermédiaire des données issues des applications de production dans lesquelles les utilisateurs finals puissent avec des outils de restitution et d'analyse. Data Web Accès au système décisionnel d une entreprise à partir d Internet. le Data Web est particulièrement utile aux entreprise qui disposent de sites délocalisés et dont les bases de données sont trop volumineuses pour être transportés. DDE (Dynamic Data Exchange) Technologie permettant d insérer dans un document des données issues d autres applications Windows ou OS/2. DHTML (Dynamic Hyper Text Mark-up Language) Version avancée du langage HTML, incluant des éléments interactifs réalisés à l'aide de langages de scripts tels que Javascript. Document composite Document qui peut utiliser à la fois du texte, des tableaux, de l image, du son et des données structurées. Drill down/drill up Le fait de zoomer du niveau de détail le plus élevé au niveau de détail le plus fin (drill down) ou inversement (drill up) dans un axe d analyse au sein d un système multidimensionnel. DSML (Directory Services markup Language) Standard XML, de définition des balises, des éléments et des attributs d un dialecte XML (cf. ). DSS (Decision Support System) Système d aide à la décision, tout système informatique conçu pour accompagner la prise de décision, plutôt qu un processus de gestion. DTD (Document Type Definition) Accompagne un fichier structuré en SGML ou XML et en décrit sa structure et ses propriétés, indépendamment de la forme finale du document. E E2E (Exchange to Exchange) Terme équivalent M2M (cf. ). F. Chikhi, I. Boughzala 4

5 EAI (Enterprise Application Integration) Système informatique permettant de faire communiquer entre elles toutes les applications de l'entreprise. EAP (Enterprise Application Portal) Portail lié à un logiciel applicatif, en particulier un ERP (cf. ). ECN (Electronic Communication Network ou réseau de courtage électronique) Système de négociation alternatif accessible par Internet qui apparie à l'interne des ordres d'achat et de vente d'actions, et qui se branche à d'autres marchés pour leur exécution. EDI (Echange de données informatisé ou Electronic Data Interchange) Par des connexions point à point basées sur des formes, des messages et des données standard. EFI (Echanges de Formulaires Informatisés) Consiste à échanger de l'information en remplissant un formulaire électronique figurant sur un site web. ebxml (Electronic Business extensible Markup Language) Une version du langage XML (cf. ) destinée aux applications de commerce électronique en cours de standardisation par le consortium Oasis. En cours d'adoption par les principaux acteurs de l'industrie informatique, ebxml fournit un ensemble de spécifications qui permettront à chaque type d'industrie d'échanger des messages, de conduire des transactions et de définir des business processes avec leurs partenaires (pressenti comme successeur de l'edi). EIP (Enterprise Information Portal) Portail d'entreprise. EIS (Executive Information System) Système de pilotage ou tableau de bord. Outils qui permettent aux différents niveaux de management d accéder aux informations essentielles de leur organisation, de les analyser et de les présenter de façon élaborée. EJB (Enterprise Java Beans) Spécification qui définit, côté serveur, un modèle d'intégration de composants logiciels réutilisables permettant aux concepteurs de créer, d'implanter et de gérer des applications distribuées, indépendamment du système utilisé. Electronic Highway (autoroute de l'information) Réseau étendu d'information à haut débit et à grande vitesse, capable de transmettre des données de toutes sortes, notamment des données multimédias, et destiné à jouer le rôle d'infrastructure globale de communication au service de l'ensemble des populations, sur les plans national et international. EMS (Electronic Manufacturing Services) Les EMS sont les entreprises qui, dans une industrie high-tech (électronique, informatique, télécom, etc.) qui délaisse de plus en plus la fabrication, se charge de l'ensemble de la production des grands donneurs d'ordres. On parle aussi de «contract manufacturing» pour désigner ce recours systématique à la sous-traitance. Entreprise étendue un ensemble d agents partenaires partageant des ressources et des compétences complémentaires, similaires ou dissimilaires et coopérant afin d atteindre des objectifs partagés. Entreprise Virtuelle Association des infrastructures réseaux, de la technologie et de l'expertise générant une forme d'entreprise difficilement saisissable. Elle est souvent définie une organisation temporaire formée à partir d alliances stratégiques ou de partenariats qui peuvent se dissoudre quand l affaire ou le projet sont terminés. ERM (Employee Relation Management) ou e-rh Nouveau style de management qui vise à améliorer l'équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. ERP (Enterprise Ressource Planning, ou PGI, Progiciel de Gestion Intégré) Logiciel permettant de contrôler les flux à l'intérieur des entreprises depuis les fournisseurs jusqu'aux clients (gestion commerciale, comptabilité et finance, gestion de production, des ressources humaines, etc.). Les ERP sont dits verticaux lorsqu'ils s'appliquent à un secteur précis comme la banque, la santé...(ex : SAP, People Soft, Baan, etc.) Espace coopératif Site Web dynamique offrant une palette de services web visant à développer des relations d affaires et de partenariat. Il facilite le partage d informations et de connaissances afin améliorer les transactions entre entreprises. Espace de discussion Espace virtuel accessible par Internet, qui est réservé à des forums de discussion ou à d'autres formes de dialogue en ligne, que ce soit en temps réel ou en différé. Extranet Extension de l'intranet (cf. ) basée sur des protocoles et services Internet standard. L'extranet F. Chikhi, I. Boughzala 5

6 permet d'accéder aux personnes situées en dehors de l'entreprise par l'intermédiaire d'internet. e-«..» e-administration Ensemble des services gouvernementaux accessibles aux citoyens par l'intermédiaire d'internet, permettant d'améliorer l'efficacité du gouvernement. e-auction ou e-bids (site de vente aux enchères) Site Web qui propose un service en ligne de vente aux enchères, dans lequel plusieurs internautes sont en concurrence pour l'acquisition d'un même bien, finalement attribué au plus offrant. e-awareness sensibilisation en ligne (Awareness, conscience du groupe) Utilisation d'internet pour sensibiliser les internautes, c'est-à-dire pour les informer, éveiller leur intérêt pour un sujet particulier ou une cause, et leur faire prendre conscience de certaines réalités. e-banking (Banque en ligne) Désigne l'ensemble des services bancaires assurés par voie électronique ("electronic banking") et donc par Internet : consultation de comptes, virements, achats de produits financiers, etc. e-benchmarking (analyse comparative en ligne) Méthode d'évaluation de la performance, permettant à une entreprise, grâce aux ressources offertes par Internet, de comparer ses procédures, ses pratiques et ses résultats avec ceux de ses concurrents. e-bill (facture électronique) Document commercial électronique qui permet au titulaire d'une carte bancaire de régler ses factures par Internet. e-billing (facturation électronique) Service en ligne associé au commerce électronique, permettant aux consommateurs et aux entreprises, par l'intermédiaire des institutions financières, de recevoir, de visionner et de régler électroniquement leurs factures par Internet. e-book (livre électronique) Petit portable en forme de livre, muni d'un écran de visualisation, qui permet de stocker et de lire les publications en ligne disponibles par téléchargement dans Internet. e-broker (Courtier en ligne) Etablissement agréé offrant des services de transactions électroniques sur différents intruments financiers, en particulier sur les marchés actions (ex: Charles Schwab, Etrade, Fimatex, SelfTrade...). e-business Commerce électronique BtoB cf.. e-café (ou cybercafé) Etablissement commercial permettant aux clients de se restaurer tout en ayant accès à un ordinateur connecté à Internet. e-care (ou assistance en ligne) Service en ligne d'assistance à la clientèle, offert par une entreprise, qui permet d'obtenir des informations et un soutien technique rapide et personnalisé, en plus de pouvoir gérer soi-même directement son compte client, et ceci dans le but d'augmenter la satisfaction des clients et de les fidéliser. e-cash ou e-money (ou argent électronique) Tout mode de paiement dont la valeur monétaire, représentée sous forme numérique, est stockée sur support électronique. e-catalog (ou catalogue électronique) Version électronique du catalogue papier, que l'on peut consulter dans un site Web commercial, qui présente à l'écran les caractéristiques des différents produits offerts en ligne, et à partir de laquelle on peut commander. e-check (ou chèque électronique) Mode de paiement en ligne, compatible avec l'infrastructure bancaire, qui vise à remplacer les chèques papier par un modèle électronique utilisant une signature numérique pour l'authentification du cyberconsommateur. ecml (e-commerce Modeling Language) Langage basé sur le XML, conçu pour harmoniser les procédures de paiement en ligne, en définissant une norme pour les formulaires de saisie d'informations relatives à celui-ci. e-commerce Server (serveur commercial) Serveur abritant un logiciel de commerce électronique permettant de créer une boutique virtuelle et de gérer les commandes et les produits offerts en ligne. e-community (communauté virtuelle) Ensemble de personnes reliées par ordinateur dans le cyberespace, qui se rencontrent et ont des échanges par l'intermédiaire d'un réseau informatique, tel Internet, et qui partagent un intérêt commun (communauté de savoir, communauté d'intérêt). e-commerce (ou commerce électronique cf. ) F. Chikhi, I. Boughzala 6

7 e-company ou e-entreprise (ou entreprise électronique) Entreprise qui a transformé, grâce à l'intégration des technologies Internet, ses principaux processus commerciaux, ce qui lui permet notamment d'élargir ses marchés, d'accroître son efficacité et de fidéliser sa clientèle. e-consumer ou e-customer (ou cyberconsommateur) Consommateur qui achète par Internet des produits proposés dans les boutiques virtuelles, qu'il peut visualiser à l'écran, commander et ensuite payer avec de l'argent électronique. e-coupon (ou coupon électronique) Coupon promotionnel offert dans un site Web ou reçu par courrier, que l'internaute peut imprimer afin d'obtenir une réduction lors de l'achat d'un produit ou d'un service. e-crm (electronic Customer Relationship Management). cf. CRM. e-design (ou collaborative design) Plateau virtuel de conception et de développement collaboratif de produit. e-engineering Concevoir et développer à plusieurs (CAO, FAO, IPAO, etc...) grâce à un intranet ou un extranet. e-flier (ou circulaire électronique) Circulaire promotionnelle que l'on peut consulter en ligne ou recevoir par courriel, qui permet aux commerçants d'annoncer au public internaute les offres spéciales, du jour ou de la semaine, sur certains de leurs produits. e-freelancer (pigiste électronique) Travailleur pigiste relié électroniquement via Internet à d'autres spécialistes indépendants, avec lesquels il forme une équipe provis oire travaillant, chacun depuis son domicile et pendant une période donnée, à la réalisation d'un même projet, notamment à la production et à la vente de biens et services. e-envoy Titre donné à un fonctionnaire britannique, Alex Alla, chargé de promouvoir le commerce électronique au Royaume-Uni, de favoriser l'adoption d Internet, d'améliorer l'environnement réglementaire. Par extension, s'applique à toute personnalité publique favorisant le développement et l'adoption d Internet et des nouveaux médias. e-fullfillment Processus qui assure le traitement de la logistique et des paiements. e-learning (ou formation à distance) Formation et méthode interactive d'enseignement à distance utilisant les technologies de communication, et en particulier Internet. (ou courriel, courrier électronique) Ou messagerie électronique; système qui permet d'adresser et de recevoir des messages par ordinateur en y joignant des fichiers. ing Ou "marketing direct" par , consiste à prospecter ou fidéliser ses clients, par l'envoi groupé et automatique de courriers électroniques. e-management (gestion électronique) Mode de gestion associé à l'intégration des nouvelles technologies de l'information et de la communication, dont Internet, à l'ensemble des processus administratifs d'une entreprise ou d'une organisation, afin d'en améliorer la productivité et l'efficacité. e-marketing Ensemble des moyens de publicité et de vente disponibles sur Internet (listes de diffusion, spamme, bannières, etc.). e-procurement Ensemble des technologies permettant à une entreprise d'automatiser sa chaîne d'achats et de passer commandes auprès de fournisseurs, via Internet. e-purchasing Gestion et réapprovisionnement des stocks auprès d'un fournisseur prédéfini, par opposition au e- procurement. e-recruting (ou recrutement en ligne) Recrutement se faisant par l'intermédiaire du réseau Internet, qui consiste à rechercher en ligne des candidats, répondant à des critères précis, qui sont susceptibles d'être embauchés par une entreprise ou un organisme. e-requisitionning Mettre en ligne les appels d offres, d enchères et la commande via un métacatalogue. e-services Derrière le terme se cache les technologies et protocoles qui permettent de fournir les services en lignes ou encore désigne de manière générique les prestations de Services générées par l'e-business. e-sourcing F. Chikhi, I. Boughzala 7

8 Activité de mise en relation avec des fabricants étrangers et des fournisseurs afin de trouver dans tout pays du monde des produits au meilleur rapport qualité-prix. e-store (ou boutique virtuelle) Site Web commercial tenant lieu de boutique, qui permet à l'internaute d'acheter des produits à distance, à partir de son ordinateur. e-supply chain Concept développé dans le cadre du commerce B2B. Il désigne l'ensemble des outils et des actions mis en œuvre, et supportés par la technologie Internet pour produire une marchandise dans les meilleurs délais et au meilleur coût. e-ticket (ou billet électronique) Billet d'avion ou de spectacle, remplaçant le billet en papier, que l'on peut réserver ou acheter en ligne par l'intermédiaire d'une billetterie électronique ou virtuelle. e-transformation Ensemble des mutations suivies par l'entreprise pour réaliser ses échanges avec ses clients et partenaires de manière électronique, autrement dit pour faire du e-business. Ces mutations impliquent autant la mise en place de technologies évoluées de traitement de l'information que des réformes profondes dans les processus de travail et les usages. e-wallet Nombre d'internautes refusent d'acheter sur Internet, jugeant les modalités trop compliquées et l'opération peu sûre. Le e-wallet stocke des informations personnelles confidentielles sur un site web sécurisé, et simplifie le paiement en ligne. e-window-shopping (ou "lèche-vitrines virtuel") Activité consistant à flâner à travers le Web, à passer d'une boutique virtuelle à l'autre, en regardant les vitrines en ligne pour y repérer le produit recherché ou la bonne occasion. F Firewall Littéralement, Pare-feu. Logiciel placé entre internet et le réseau privé de l'entreprise, qui protège ce dernier en filtrant le trafic en provenance ou à destination d'internet. Ses objectifs sont le filtrage des services Internet auxquels les utilisateurs de l'intranet peuvent accéder et la protection du site contre les intrusions extérieures. First Mover Advantage (Prime au premier entrant) "Idée selon laquelle celui qui entre le premier sur un marché avec des moyens significatifs et une offre nouvelle possédera un avantage indiscutable sur ses successeurs. Formulaire Dans un fichier html, ensemble de zones de texte, de cases à cocher, etc., à remplir. Le formulaire est ensuite envoyé au serveur qui pourra se servir des informations rentrées par l'utilisateur. Forum de discussion Espace de discussion sur un site web ou sur un service en ligne. FSV (Functional Service View) Vue fonctionnelle des processus dans ebxml (cf. ). Front / Back Office Distingue, dans une application informatique, les tâches effectuées en présence de la clientèle de celles réalisées dans les bureaux ou les usines. Dans une banque, le front-office désigne l'ensemble des programmes utilisés pour servir le client au guichet: consultation de comptes, virements, mise à jour de coordonnées, simulations de prêts, etc. Pour un site Web commercial, le front office désigne l'interface visible par le cyberconsommateur, qui permet la gestion de la relation client et le back-office réunit tous les outils de gestion nécessaires au cybercommerçant". FTP (File Tranfer Protocol) Protocole de transfert de fichiers, utilisé sur Internet. G GDS (Global Distribution System) Système de réservation centralisé, Les GDS sont des plates-formes électroniques de gestion des réservations qui permettent aux agences de voyages de connaître l'état du stock des différents fournisseurs de produits touristiques (compagnies aériennes, chaîne d'hôtels, société de location de voiture, tour operators, etc.) et de réserver à distance. GDSS (Group Decision Support System) Système d aide à la décision collective où des groupes de travail se réunissent dans des salles spécialisées. Chaque individu observe et contribue au processus de prise de décision par son ordinateur. GED (Gestion Electronique des Documents) Couvre l'intégration du document dans un circuit d'information en gérant son archivage, sa sécurité, F. Chikhi, I. Boughzala 8

9 son administration, mais assure aussi son indexation, sa «scénarisation», son accessibilité par moteur de recherche et requête vers la base de données. GEDT (Gestion Electronique des Documents Techniques) Géomarketing Evaluation des opportunités commerciales en localisant précisément les clients potentiels de l'entreprise, par le croisement d'informations marketing et de données géographiques. Gestion de contenus Procédés et systèmes de création, de gestion et de publication de contenus. Gestion des Processus Métier voir BPM (cf. ) GPA (Gestion Partagée des Approvisionnements) Méthode de réapprovisionnement qui consiste pour l'industriel à calculer ses besoins à partir des informations de stocks et/ou de ventes transmises par le distributeur. La proposition de commande envoyée par l'industriel doit être confirmée ou non par le distributeur. GPAO (Gestion de Production Assisté par Ordianteur) Modules informatiques destinés à définir la planification des articles approvisionnés et les étapes de la production des composants fabriqués. GPRS (General Packet Radio Service) Norme de téléphone sans fil large bande, atteignant un débit de 150 kbps. Concurrente de HCSD (cf. ) et d UMTS (cf. ). GPS Global (ou Ground) Positionning System. Système de positionnement par satellite qui fonctionne partout dans le monde grâce à une triangulation.il est constitué de 24 satellites, qui émettent constamment les signaux nécessaires au positionnement, la précision du système est d'environ 50 mètres). On peut traduire l'acronyme par «Géolocalisation Par Satellite». GRC (Gestion de la Relation Client) Cf. CRM. GRF (Gestion de la relation fournisseur ou SRM, Supplier Relationship Management) Ensemble de logiciels destinés à faciliter les échanges entre une entreprise et ses fournisseurs, remplissant les fonctions suivantes : 1/ gestion des achats, des enchères et des appels d'offre ; 2/ pilotage de la recherche de fournisseurs et des contrats passés avec eux ; 3/ gestion du contenu et des catalogues. La relation avec les fournisseurs peut aller jusqu'à partager des outils de conception communs. GRI (Gestion de la Relation client sur Internet ou IRM, Internet relationship Management) GRI = GRC + Internet. Groupware (ou collecticiel) Applications qui facilitent la coopération dans le groupe et favorisent les échanges interpersonnels. H Hash Empreinte en français. Algorithme de protection utilisé par Internet pour les signatures numériques. HSCSD (High Speed Circuit Switcher Data) Technique de réseau de données sans fil large bande (par rapport aux bandes précédemment utilisées), concurrente d UMTS et de GPRS. Le débit maximum est de 56 kbps. HTML (HyperText Markup Language) Langage de description hypertexte des pages WEB inspiré du langage de documentation SGML. Il se compose de balises assez simples permettant de mettre en gras, souligner, centrer un texte, créer un lien, un tableau etc. HTTP (Hyper Texte Transport Protocol) Protocole de transfert des pages HTML sur le réseau Internet. Préfixe (aujourd'hui non obligatoire) des adresses des sites WEB et protocole de base du Net. Il indique aux serveurs Web ce qu'ils doivent envoyer au poste client en fonction de la requête. HTTPS (Hyper Text Transfer Protocol Secured) HTTPS utilise un échange de certificats et un cryptage pris en charge par le serveur Web, puis décodé par le navigateur. Hypercube Structure rectiligne à 4 dimensions ou plus, concernant toutes les données d analyse dans un modèle. Les données sont généralement numériques. Hypertexte Création de liens entre un texte dans un document vers d autres textes et d autres documents. I F. Chikhi, I. Boughzala 9

10 ICE (Ingénierie de la Communication Ecrite) Mise en œuvre des moyens nécessaires pour vérifier, contrôler, tester, certifier tous les documents émis ou reçus par une organisation. ICE (Information Content and Exchange) Dialecte XML (cf. ) pour la publication de catalogues et pour la gestion des abonnements à des contenus «agrégés». Identification Méthode permettant de limiter l'accès d'un service ou d'un système informatique à une seule personne physique (ou un groupe de personnes). Le couple login/password ou encore la carte à puce sont d'excellents exemples de systèmes d'identification. IIS (Internet Information Server) Serveur d'informations Internet de Microsoft. Internet (Inter-national Net-work) Réseau mondial associant des ressources de télécommunication et des ordinateurs, serveurs et clients, destiné à l'échange de messages électroniques, d'informations multimédias et de fichiers. Il fonctionne en utilisant un protocole commun (protocole IP, Internet Protocol). Intranet Utilisation d'internet pour les besoins internes de l'entreprise (réseau privé souvent protégé du trafic Internet par un "pare-feu" ou Firewall cf. ). Un système Intranet se compose d'un serveur WEB auquel sont reliées des micro-ordinateurs (par le protocole normalisé de communication TCP/IP). ISP (Internet Service Provider, FSI, Fournisseur de Services Internet) Entreprise reliée en permanence au réseau Internet, et qui met à la disposition de particuliers ou d'entreprises des connexions leur permettant d'accéder aux différents services disponibles dans Internet. IT (Information Technology) Technologies de l'information. L'équivalent français est l'acronyme NTIC qui désigne les «Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication». ITML (Information Technologie Markup Language) Dialecte XML (cf. ) pour le commerce électronique dans l industrie informatique. J J2EE (Java 2 Platform Enterprise Edition) Ensemble de normes concernant les plate-formes e- business pour entreprises (serveurs d'application), basé sur le langage Java. Java Langage de programmation orienté objet adossé au Web. JAX (Java API for XML) Bibliothèque Java de traitement des documents XML (cf. ). JAXB (Java API for XML Binding) Bibliothèque Java pour la persistance en XML d objets Java. JAXM (Java API for XML Messaging) Bibliothèque Java encapsulant les différents systèmes de messageries en XML, SOAP (cf. ) en particulier. JAXP (Java API for XML Processing) Parseur XML pour Java (SAX et DOM) JDBC (Java DataBase Connectivity) Spécification de connecteurs aux bases de données (principalement relationnelles) pour Java. Job board Nom donné aux sites de recrutement en ligne. JSP (Java Server Pages) (1) C'est une technologie comparable aux ASP de Microsoft mais utilisant Java. C'est une page HTML enrichie de tag JSP et de code Java. Une JSP est traduite en servlet pour être exécutée. Ceci permet de séparer la logique de présentation et la logique de traitement contenu dans un composant serveur tel que des servlets, des EJB ou des beans. JSP (2) Java Server Pages (cf. ASP mais promu par le langage Java). Programmation informatique permettant de construire des pages Web de façon dynamique au moment de la consultation, à partir d'une base de données, en fonction des divers critères de la demande de l'internaute. Cette technique est par exemple utilisée par les moteurs de recherche et les catalogues électroniques. K KM (Knowledge Management ou Gestion des Connaissances) L F. Chikhi, I. Boughzala 10

11 LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) Protocole d accés aux annuaires d entreprises. LDIF (Lightweight Data Interchange Format) Le format des fichiers de données dans LDAP. LMS (Learning Management Services) Logiciel offrant un service complet de formation, aussi bien au département RH (gestion et administration) qu'aux formateurs et apprenants (bouquet de services et d'outils) et qui va ainsi permettre de faire monter le niveau de sophistication de la e-formation. M M2M (Marketplace to Marketplace) Désigne la communication et l'échange de données entre marketplaces, autrement dit entre places de marchés virtuelles ou électroniques. Terme équivalent E2E (cf. ). m-business (mobile Business ou affaires mobiles) Mode de fonctionnement permettant, grâce à un accès sans fil à Internet, de faire des affaires et d'effectuer des transactions commerciales en ligne, depuis un téléphone mobile ou un assistant numérique personnel. Mailing List Système d'inscription à une liste de diffusion thématique. On reçoit les mails envoyés par les autres membres de la liste et on peut en envoyer un à tous. Il réside cependant un inconvénient de taille par rapport aux Newsgroups. Many-to-many (Multi-intervenant) Une solution ou une plate-forme d'échanges dite "many-to many" permet, dans le domaine B to B, à plusieurs entreprises de parler à d'autres entreprises. Ce modèle s'oppose au "one-to-many" dans lequel, par exemple, une unique grande entreprise met en place une plate-forme pour dialoguer avec ses différents partenaires. Marketing Personnalisé Communication ciblée et automatisée en résultat à une collecte d informations ou à un processus d apprentissage du comportement des clients et prospects. Marketing relationnel Marketing utilisant des bases de données permettant aux annonceurs d'instaurer une relation privilégiée avec leur client dont ils connaissent le profil grâce à diverses méthodes (de type CRM) demandant à celui qui lit une publicité de s'identifier (n vert, fiche sur site internet, mailing, etc.). Marketing viral Principe de marketing qui s'appuie sur les clients ou utilisateurs d'un site pour en faire la promotion : un utilisateur du service en recrute un autre, qui en recrute un autre, etc. Utilisation des techniques du type "bouche à oreilles" pour diffuser une idée ou un produit. La messagerie Internet se prête bien à ce type de technique. Marketing tribal Démarche marketing appliquée à des groupes de consommateurs repérés selon des critères ethnosociologiques. Marketplace (ou place de marché) Site internet permettant la rencontre acheteurs/vendeurs, en général spécialisé par activité (automobile, chimie, etc.). M-Commerce (Mobile Commerce) Commerce électronique avec un appareil électronique portable, téléphone mobile ou assistant personnel comme terminal. MDDB (MultiDimensional Data Base) Base de données multidimensionnelle. Conçu pour stocker et traiter des données multidimensionnelles. Meta-data (ou Métadonnée) Informations sur les données stockées, les métadonnées contiennent les règles de calcul, l'origine des données, les droits et privilèges. Mémoire d'entreprise Ensemble des connaissances, des savoir faire et des expériences accumulés par les collaborateurs d'une entreprise. Mémoire organisationnelle L'ensemble des connaissances, savoir et savoir-faire liés au fonctionnement collectif d'une organisation. Mémoire technique L'ensemble des connaissances, savoir et savoir-faire liés au métiers opérationnels d'une organisation. Méta-modèle Un méta-modèle permet de spécifier la syntaxe et la sémantique des modèles d un domaine particulier. Il correspond à la définition d un ensemble de concepts, propriétés, opérations et relations entre concepts. Les concepts ont pour objectif de définir toutes les entités nécessaires lors de la modélisation d un système spécifique. Méta-moteur Moteur de recherche sur Internet qui interroge sur la base de mots clés d'autres moteurs et synthétise les réponses. F. Chikhi, I. Boughzala 11

12 Metatag Mot-clé, inséré dans le code informatique d'un site web, il est lu et indexé par les moteurs de recherche. MIME (Multi-purpose Internet Mail Extensions) Système d'encodage contrôlant l'expédition de fichiers attachés aux courriers électroniques. La norme MIME est aussi utilisée dans les entêtes HTTP pour autoriser l'échange de fichiers selon leur type. Modèle (ou Template) Il se caractérise par son lexique (terme employé), sa syntaxe, sa sémantique (le sens). C'est une sorte de langage abstrait. MOLAP (Multidimensional OLAP) Architecture d'un système multidimensionnel conçue à partir des bases de données multidimensionnelles. MPP (Massively Paralel Processing) Architecture matérielle combinant plusieurs processeurs, chacun possédant sa mémoire propre. Multidimensionnel Structure de données à trois dimensions ou plus. N Netéconomie Ensemble des activités de production de biens et services liées au secteur des NTIC. Economie de l'information, de l'immatériel et des réseaux. Netlinking Stratégie de promotion qui consiste à échanger des liens hypertextes entre des sites ayant un rapport thématique le plus souvent, commercial, partenarial ou amical, etc. Newsgroups (Usenet newgroup) Forum de discussion thématique. Nom de domaine Identifiant unique d un site Internet composé d au moins deux parties (parfois plus) séparés par des caractères de ponctuation (ex : les entreprises doivent enregistrer leurs noms de domaine de niveau supérieur auprès d un organisme central d enregistrement et en acquitter les frais de maintenance annuels NTIC (Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication) Représente l'ensemble des technologies informatiques audiovisuel, télécoms et réseaux qui contribuent à une véritable révolution socioculturelle. O OAG (Open Applications Group) Un des consortiums internationaux qui travaille sur l'interopérabilité du langage XML. Il est polarisé sur les applications e-business et sur l'intégration d'applications via XML. Il est essentiellement composé d'entreprises de logiciel américaines (Ariba, IBM, Microsoft, etc.). Y figurent également Ford et Boeing. ODBC (Open Data Base Connectivity) Interface de communication permettant l accès à des SGBD (cf. ) depuis des applications fonctionnant en environnement Windows. OLAP (On-Line Analytical Processing) Catégorie d applications et de technologies pour rassembler, gérer, traiter et présenter des données multidimensionnelles à des fins d analyse et de décision. Un outil OLAP est capable de fournir une information multidimensionnelles partagée pour l analyse rapide. OLE (Object Linking and Embedding) Technique d origine Microsoft pour présenter les applications comme des objets dans d autres applications, et étendre ainsi les fonctionnalités apparentes de l application hôte (ou cliente). OMG (Object Management Group) Une organisation internationale qui a pour mission la standardisation des technologies objets. L'OMG regroupe plus de 1000 membres, à la fois éditeurs de logiciels, utilisateurs ou intégrateurs. OO (Orienté Objet) Méthode de développement permettant la réutilisation de composants logiciels dans d autres applications. One-click shopping (L'achat en un clic) Technique élaborée, mise en place et brevetée par le marchand américain Amazon permettant à l'internaute d'acheter un produit d'un clic (de souris), sans rappeler ses coordonnées bancaires ou postale, toutes ces données étant déjà stockées par le site marchand. One-to-many Le one-to-many désigne une opération de marketing ou de communication émanant d'un seul émetteur (l'annonceur) et s'adressant à de multiples personnes (le public). One to One F. Chikhi, I. Boughzala 12

13 Technique de marketing permettant un suivi personnalisé du client, notamment par la messagerie électronique. Personnalisation des actions de promotion et de communication en fonction des attentes et du profil de chaque client. Opt-in Envoi autorisé d' s publicitaires à une liste d'adresses constituée d'internautes qui ont donné leur accord pour recevoir des messages commerciaux. Opt-out Envoi non autorisé d' s publicitaires à une liste d'adresses , constituées d'internautes qui n'ont pas donné leur accord explicite, pour recevoir des messages commerciaux mais qui ont la possibilité de se retirer de la liste. OQL (Object Query Language) Un langage de type déclaratif, qui peut être utilisé seul ou à partir d'un langage de programmation, tel que C++. Il permet de manipuler des éléments et des collections de type ensemble ou autres, notamment avec des requêtes de type "Select from where", mais il n'est pas compatible avec le SQL relationnel. Les requêtes d'oql peuvent appeler des méthodes, et inversement tout programme ou méthode peut contenir des requêtes OQL. Il permet d'écrire des requêtes, mais pas des instructions de mise à jour. Ces dernières se font grâce aux méthodes associées aux classes. Outsourcing Externalisation de tout ou partie de la gestion du système d'informations auprès d'une société de services ou d'un opérateur de télécom. Cette opération est réalisée à des fins d'économie, notamment en terme de réduction de personnel. Cette sous-traitance est également justifiée par un recentrage sur le métier principal. P Paiement Sécurisé Se dit de tout type de transactions électroniques passées sur Internet et protégées par un système de cryptage des données transmises, tel que SSL (cf. ). Permission Marketing Technique de marketing dans laquelle on demande à l'internaute son avis sur les informations promotionnelles qu'on lui fera parvenir. Plusieurs méthodes peuvent être employées selon que l'on désire forcer (pas du tout, un peu, beaucoup) le désir du consommateur potentiel. P2P (Peer to Peer ou Pair à Pair) Système d'échange et de partage de fichiers et de capacité de calcul, via Internet permettant aux micro-ordinateurs des internautes de communiquer directement entre eux. (ex : téléchargement de musique en MP3...). Avec le P2P, les PC connectés à un réseau (local ou Internet) dialoguent directement les uns avec les autres et partagent une partie de leurs disques durs. Il n'y a plus besoin de serveur : chaque PC est à la fois " client " et " serveur ". PGI (Progiciels de Gestion Intégrés ou ERP, Entreprise Resource Planning) Ensemble de logiciels intégrant les principales fonctions nécessaires à la gestion des flux et des procédures de l'entreprise (comptabilité et finances, logistique, paie et ressources humaines, etc.). PHP (Hypertext Preprocesseur, mais, à l'origine "PHP", Pre-HyperTexte-Processor) Langage interprété (un langage de script) exécuté du côté serveur (comme les scripts CGI, ASP, etc.) et non du côté client (un script écrit en Javascript ou une applet Java s'exécute sur votre ordinateur...). La syntaxe du langage provient de celles du langage C, de Perl et de Java. PIP (Partner Interface Process ou procédure d'interface de partenaires) Procédures de traitement automatisées de processus (comme un achat par exemple) mises au point par le consortium RosettaNet pour l'industrie électronique. Elles définissent l'ordre et l'enchaînement des traitements à suivre pour mener de bout en bout une transaction de façon entièrement automatique dans le cadre d'applications B2B. Pilotage de processus Concept qui s articule autour de trois axes : partage d un référentiel de travail, structuration des tâches ou workflow et pilotage opérationnel. Portail «Porte d'entrée» au web par laquelle passe un grand nombre d'internautes pour accéder à d'autres sites. A côté des portails généralistes tels que moteurs de recherche ou annuaires se sont développés des portails à thèmes qui proposent en plus des fonctions de recherche des informations, des liens vers d'autres sites et différents services, et, d'autre part, à une série de sites Web ou de portails verticaux qui se rapportent à la sphère d'activité de l'entreprise, «Portail d entreprise». Portail grand public Voir BtoC (cf. ). Portail inter-entreprises Voir BtoB (cf. ). F. Chikhi, I. Boughzala 13

14 Portail interne Voir BtoE (cf. ). R Portail professionnel Voir portail vertical Portail vertical (Vortal) Ce terme désigne un portail consacré à un thème spécialisé ou vertical. Les portails verticaux agrègent des volumes substantiels de données sur un sujet particulier Porte-monnaie Electronique Portefeuille virtuel en vogue sur Internet pour l'achat de produit à l'aide du commerce en ligne, qu'il s'agit de remplir pour disposer de la possibilité d'acheter avec l'argent virtuel contenu dans ce porte-monnaie. C'est peut-être une solution efficace pour réduire les risques de sécurité des informations et de fraudes sur le Net. PRM (Prospect Relationship Management) Gestion de la relation prospect ou marketing. Protocole Langage utilisé pour un ordinateur pour communiquer avec un autre. Punch-out Concept permettant d'éviter la démultiplication des versions de catalogues électroniques personnalisés. Il est fondé sur l'usage d'un chariot virtuel unique, qui permet d'acheter dans différents catalogues, tout en tenant compte des conditions négociées. Pure player (ou «joueur pur») l'expression désigne les entreprises qui réalisent la totalité de leur activité commerciale sur Internet, sans la moindre boutique ou succursale physique par opposition aux entreprises "brick and mortar", (entreprises aux activités purement traditionnelles sans utilisation d Internet). Push Mode de collecte d'informations sur Internet. En s'abonnant à des fournisseurs de contenu, l'information arrive directement sur l'ordinateur dès qu'elle est mise à jour et cela sans que l'utilisateur ait besoin d'aller la chercher. Push Model (Modèle du pousser) Modèle de collecte d'information dans lequel des renseignements sélectionnés sont transmis directement et automatiquement à l'utilisateur, à intervalles réguliers et selon des directives préétablies. Dans le modèle du push, ce n'est pas l'internaute qui va chercher l'information, c'est l'information qui lui arrive directement, le plus souvent par . Requête (Request) Demande formulée à une base de donnée dans un langage informatique structuré. Revenue Management Technologies permettant la mise en œuvre et l'optimisation des recettes. RDF (Ressource Description Framework) Précurseur de XML Schema pour la représentation en XML des structures de données. RFP (Request for Proposals) Un des termes clés des sites B2B qui pratiquent les ventes aux enchères, avec son pendant, RFQ. Les «demandes de propositions» sont des appels d'offres faits à des fournisseurs concernant des produits ou services difficiles à décrire précisément. RFQ (Request for Quotation) Un des termes clés des sites B2B qui pratiquent les ventes aux enchères, avec son pendant, RFP. Il s'agit d'appels d'offres faits à des fournisseurs concernant des produits ou services faciles à décrire précisément. ROLAP (Relational OLAP) Architecture d'un système multidimensionnel conçue à partir de base de données relationnelles. S SAP Progiciel de Gestion Intégrée (cf. PGI) couvrant toutes les fonctions de l'entreprise. SCE (Supply Chain Execution) Les outils d'exécution de la chaîne logistique couvrent la distribution des produits. Ils ont pour vocation l'organisation du traitement d'une commande et fédèrent trois grandes fonctions : la gestion avancée des commandes, de l'entreposage et du transport. Leur but : apporter la réponse la plus rapide à une demande complexe de clients en optimisant les niveaux de stocks et les seuils de réapprovisionnement. SCM (Supply Chain Management) Gestion de la chaîne logistique. Il recouvre tous les outils de gestion de la chaîne logistique globale : progiciels, méthodologie d'organisations logistiques, etc., qui visent à produire une marchandise au meilleur coût et dans les délais les plus courts. Semantic Web (Web Sémantique) F. Chikhi, I. Boughzala 14

15 D'après la définition de Tim Berners-Lee, le Web sémantique permettra (contrairement au Web actuel qui est vu comme un Web syntaxique) de rendre de contenu sémantique des ressources Web interprétables non seulement par l'homme mais aussi par la machine. Servlet Composant Java qui s'exécute côté serveur dans un environnement dédié pour répondre à des requêtes. L'usage le plus fréquent est la génération dynamique de page Web. On les compare souvent aux applets qui s'exécutent côté client mais elles n'ont pas d'interface graphique. Les servlets sont au serveur ce que les applettes sont au client. Serveur Ordinateur servant plusieurs utilisateurs (clients). Il contient généralement les données et effectue un certain nombre de traitements sur ces données. SFA (Sales Force Automation) Désigne les outils d'automatisation des forces de vente. SGBD (Système de Gestion de Base de Données) Outil logiciel composé d un ensemble de procédures qui permettent de décrire et de manipuler des données (création, mise à jour, recherche) et bien sûr de protéger ces données. Il est possible d utiliser comme interface, un langage de programmation dit langage hôte (C++, Visual Basic, etc.). SGBDR (Système de Gestion de Base de Données Relationnelles) SIAD (Système Interactif d Aide à la Décision) Outil d analyse et de modélisation des données de l entreprise qui permet de créer des représentations multidimensionnelles de l information. Terminologie et outils utilisés avant l avènement du Data Warehouse. Signature électronique Elle garantit à la fois l'identité de l'internaute en l'authentifiant, la confidentialité des données et leur intégrité en attestant que les informations n'ont pas été altérées pendant leur transfert. Le décret paru au Journal officiel du 31 mars 2001 donne la même force de preuve à une signature électronique qu'à un paraphe sur papier. SOAP (Simple Object Access Protocol) Protocole standard destiné au services web. Lancé par IBM et Microsoft, il permet d'utiliser des applications invoquées à distance par Internet. SOAP constitue en fait le protocole minimal d'échanges entre deux applications Web. Basé sur XML il définit le cadre dans lequel s'effectue via Internet, l'échange de messages entre systèmes distribués. Il définit notamment ce que contient un message, qui doit le traiter et son degré d'importance. SQL (Standard Query Language) Langage standard de structuration et d interrogation des bases de données relationnelles. SRM (Supplier Relationship Management) Gestion de la relation fournisseur Ensemble de logiciels destinés à faciliter les échanges entre une entreprise et ses fournisseurs, remplissant les fonctions suivantes : 1/ gestion des achats, des enchères et des appels d'offre ; 2/ pilotage de la recherche de fournisseurs et des contrats passés avec eux ; 3/ gestion du contenu et des catalogues. La relation avec les fournisseurs peut aller jusqu'à partager des outils de conception communs. SSL ( Secure Socket Layer) Protocole de sécurisation qui permet de chiffrer des informations sensibles à partir d'un navigateur Internet standard, sans recours à un logiciel de cryptage spécifique. C'est le standard le plus communément utilisé à l'heure actuelle pour protéger les transactions électroniques sur Internet STIC (Sciences et Technologies de l'information et de la Communication ) Ce nouveau sigle nous vient tout droit du CNRS qui a créé, suite a un arrêté signé le 5 octobre 2000, un nouveau département voué précisément aux sciences et aux technologies de l'information et de la communication. T TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol) Ensemble des protocoles de communication utilisés dans Internet, permettant de gérer la circulation des données dans le réseau tout en assurant le bon échange des données entre un point et un autre du réseau. Télépaiement Paiement à distance par voie électronique, grâce à Internet, au moyen d'argent électronique ou par l'envoi d'un numéro de carte de crédit. TPE (Terminal de Paiement Electronique) Cet équipement permet d'encaisser automatiquement un règlement par carte bancaire. Dans une boutique, il s'agit d'un équipement matériel. Sur internet, il est remplacé par une brique logicielle appelée TPEV (Terminal de Paiement Electronique Virtuel). F. Chikhi, I. Boughzala 15

16 U UBL (Universal Business Language) Dialecte XML de représentation des documents commerciaux. UBR (UDDI Business Registery) U-commerce (Universal Commerce) Commerce associé à la capacité de réaliser, en toute sécurité et grâce aux technologies Internet, une transaction commerciale en tout temps, partout dans le monde et depuis n'importe quel appareil, avec ou sans fil. UDDI (Universal Description, Discovery and Integration) Service Web d annuaire et de référentiel des servies et des applications Web. UMTS (Universal Mobile Telecommunications Systems) Réseau téléphonique cellulaire de troisième génération, permettant de transmettre des données en plus de la voix. URI (Uniform Ressource Identifier) Convention d écriture assurant l unicité du nom d une ressource sur le Web. URL (Uniform Resource Locator) Chaîne de caractères ou adresse Web identifiant le nom et l emplacement exacts d un document Internet. Usenet Définit le réseau des Newsgroups de l'internet. Cet espace électronique de coopération, d'échanges et de partage constitue la hiérarchie des Newsgroups, forums de discussion collective et de contributions individuelles. V Veille stratégique Processus interactif d analyse et d exploitation d informations structurées portant sur un domaine spécifique (souvent stockées dans un entrepôt de données ou «Data Warehouse») afin d identifier des tendances ou des modèles comportementaux et d en tirer des conclusions opérationnelles. Vente croisée La vente croisée à proposer à un client des produits ou services «connexes» en fonction de ses pôle d intérêt ou de ses achats antérieur.(par exemple, des cartouches pour un client ayant acheté une imprimante à jet d encre). Vente dérivée (Vente incitative ou Vente connexe) Vente de mises à jour, d options ou de services additionnels pour augmenter la vente initiale.(par exemple faire migrer un client désirant à l origine une imprimante 4 pages/minute vers un modèle 6 pages/minute offrant une meilleure marge). V-commerce ou (voice commerce) ou encore (vocal commerce) Commerce électronique qui fait appel aux techniques de reconnaissance vocale et permet d'effectuer des transactions en ligne par l'intermédiaire d'un ordinateur ou d'un téléphone, à l'aide de commandes vocales. VXML (Voice extensible Markup Language) Langage de création de contenu et services Web, intégrant le XML, qui permet d'accéder à Internet par la voix, à l'aide d'un téléphone et d'un logiciel de reconnaissance vocale. W W3C (Worldwide Web Consortium) Le consortium W3C est l'une des grandes instances du Net, avec l'ietf. Il a pour objet d'exploiter au maximum le potentiel d'internet en développant des protocoles communs autorisant son évolution et garantissant son interopérabilité. WAIS (Wide Area Information Service) Service de recherche intelligente de documents ou d'informations dans une base de données via une interface Web, ancêtre des moteurs de recherche sur la toile. WAP (Wireless Application Protocol) Protocole normalisé utilisé par les téléphones mobiles pour accéder aux applications Internet. Web agency Prestataire de services pour les sites Internet, dont les compétences varies du conseil stratégique au design, en passant par le développement technique. Web call center Centre d'appels étendu à la gestion des demandes de contact émanant du web. Webconférence Réunion virtuelle via le web. Contrairement à la visioconférence, qui est une retransmission vidéo en temps réel, la webconférence est destinée aux F. Chikhi, I. Boughzala 16

17 textes, dessins et, plus généralement, à la prise de contrôle d'applications à distance. WebEDI Mode de communication permettant de transmettre des messages EDI via Internet. Webring Il s'agit d'un réseau de sites Web reliés entre eux par l'intermédiaire de liens. Cela permet aux netsurfeurs de passer d'un site à l'autre en gardant l'assurance de toujours se retrouver sur un site portant sur le même thème. Web Services Application modulaire fondée sur les protocoles d'internet qui fournit un service spécifique en respectant un format d'échange dérivé de XML. Web to host Ensemble des procédés qui permettent d'accéder depuis un navigateur Web à des ressources (applications, données, etc.) hébergées sur un ordinateur central (mainframe) d'entreprise. Win-win (Gagnant-gagnant) Modèle d'affaires où les échanges, les négociations seront favorables à chacune des parties concernées, le plus souvent sans donner lieu à une contrepartie financière. Un simple échange de bannières publicitaires peut être pompeusement qualifié de "win-win" par les protagonistes. WML (Wireless Markup Language) Langage dérivé de XML pour la création de contenu Internet utilisable depuis les appareils sans fil. Pour la génération basée sur le protocole WAP, il est en concurrence avec le langage HDML plus ancien et dérivé, lui, de HTML Workflow (Gestion électronique de processus) Technologie logicielle ayant pour objectif l'organisation des processus de fonctionnement d'une entreprise et leur mise en oeuvre. La gestion électronique de processus implique la modélisation des procédures de travail et la prise en compte de tous les aspects reliés au fonctionnement de l'entreprise (incluant les acteurs, les tâches et les documents). WSDL (Web Services Description Language) Technologie permettant aux différents composants des Services Web (cf définition) d'échanger des informations, quelles que soient les technologies et langages informatiques utilisés de part et d'autre. opérations élémentaires à effectuer pour mener à bien une tâche. WSFL ne sert donc pas à définir le processus, mais à le mettre en oeuvre. Contrairement à UDDI, SOAP et WSDL qui jouissent du support de l'industrie informatique, WSFL est pour l'instant une initiative du seul IBM. World Wide Web (WWW) Espace virtuel de l ensemble des serveurs Web accessibles à travers Internet. X XAML (XML Transaction Authority Markup Language) Dialecte XML pour la représentation des transactions. XBRL (Extensible Business Reporting Language) Dialecte XML pour les applications de reporting. XCBL (XML Common Business Library) Dialecte XML pour le commerce électronique. XKMS (XML Key Management System) Dialecte XML pour la gestion des clés et de certificats. XMI (XML Metadata Interchange Format) Dialecte XML de représentation des modèles objet. XML (extended Markup Language) Le standard de balisage des documents structurés, adopté en février 1998 par le W3C. XQL (extensible Query Language) Langage de recherche dans une arborescence XML. Il reconnaît la structure du document, et décrit ses propres critères de recherche : sous-éléments à rechercher dans un élément, par exemple. XRPM (extensible Resource Provisioning Management) Dialecte XML pour la configuration des services Web. XSL (extensible Style Language) Langage de description des feuilles de style XML. WSFL (Web Services Flow Language ) Langage permettant de «traduire» l'enchaînement des opérations en langage XML, une fois le «business process» défini, c'est à dire la suite des F. Chikhi, I. Boughzala 17

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

CRM GESTION RELATION CLIENT

CRM GESTION RELATION CLIENT (Gestion de la Relation Client) GESTION RELATION CLIENT La solution idéale pour avoir une vue à 360 de vos prospects et clients. Destinés à tous les services, ces applications vous permettent de mieux

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

Système d Information

Système d Information 1 sur 9 Brandicourt sylvain formateur Unix,apache,Algorithme,C,Html,Css,Php,Gestion de projet,méthode Agile... sylvainbrandicourt@gmail.com Système d Information Architecture Technique Architecture Logiciel

Plus en détail

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club Réunion des membres du 7 juin 2011 «Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Comment faciliter la gestion journalière d un commerce ou d une TPE par l utilisation d outils TIC? L adoption d outils TIC mais

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Intervention en entreprise

Intervention en entreprise Intervention en entreprise ADM-170 Séance 6 - Informatique Semaine du 16 juin 2008 Ordre du jour Les données et l information Distinction entre données et information L évaluation de la valeur de l information

Plus en détail

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client.

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client. Les PGI Les Progiciels de Gestion Intégrés sont devenus en quelques années une des pierres angulaire du SI de l organisation. Le Système d Information (SI) est composé de 3 domaines : - Organisationnel

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Les activités de cette matrice concernent les canaux de communication électronique et les interfaces avec les systèmes d'information de l'entreprise

Plus en détail

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1 JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE Jaspersoft et le paysage analytique 1 Ce texte est un résumé du Livre Blanc complet. N hésitez pas à vous inscrire sur Jaspersoft (http://www.jaspersoft.com/fr/analyticslandscape-jaspersoft)

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Rédaction de messages et de courriers professionnels simples, liés à l activité courante de la structure - Identifier l'objet, les destinataires et le contexte

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business? Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business? Que recouvre exactement la notion d'e-business? Les moteurs de l'e-business (gestion orientée client et TIC), proposition de valeur d'une stratégie e-business,

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP Product Info Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP relie DocuWare au module SAP ArchiveLink intégré à SAP NetWeaver par le biais d une interface certifiée.

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité SAGE CRM EXPRESS La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité Titre de la rubrique Pourquoi un logiciel de Gestion de la Relation Client? Découvrir

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

Qu est-ce que ArcGIS?

Qu est-ce que ArcGIS? 2 Qu est-ce que ArcGIS? LE SIG ÉVOLUE Depuis de nombreuses années, la technologie SIG améliore la communication, la collaboration et la prise de décision, la gestion des ressources et des infrastructures,

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

Gérez efficacement vos flux d entreprises.

Gérez efficacement vos flux d entreprises. Gérez efficacement vos flux d entreprises. g geai* répond au besoin de gestion des flux de données inter et intra-entreprises. Vous maîtrisez vos flux autour d une application centralisée. *EAI : Enterprise

Plus en détail

Quadria e.services. U n e e n t r e p r i s e e n g a g é e d a n s l e s n o u v e l l e s t e c h n o l o g i e s. Expertise

Quadria e.services. U n e e n t r e p r i s e e n g a g é e d a n s l e s n o u v e l l e s t e c h n o l o g i e s. Expertise Quadria e.services U n e e n t r e p r i s e e n g a g é e d a n s l e s n o u v e l l e s t e c h n o l o g i e s Structure Entité de la société Quadria, représentant 400 collaborateurs sur une vingtaine

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Les systèmes d'information dans l'entreprise

Les systèmes d'information dans l'entreprise Chapitre 2 Les systèmes d'information dans l'entreprise Cyril0upjv@gmail.com OBJECTIFS Évaluer le rôle des principaux types de SI dans une entreprise, ainsi que leurs interrelations Décrire les SI qui

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité INTRANET - SECURITE 1. Intranet et Extranet 2. La Sécurité INTRANET Un intranet est un ensemble de services internet (par exemple un serveur e web) internes nes à un réseau local, c'est-à-dire accessibles

Plus en détail

GarantBox : pour aller plus loin

GarantBox : pour aller plus loin 1 Sommaire Sommaire GarantBox : pour aller plus loin Les acteurs en présence et les intérêts qu ils trouvent dans GarantBox Les utilisateurs Les banques partenaires du projet Les commerces partenaires

Plus en détail

ASSISTANCE. jdscenter. Centre d Affaires. jdscenter

ASSISTANCE. jdscenter. Centre d Affaires. jdscenter Centre d Affaires ASSISTANCE accueil@.com jdslink Relation client Gestion commerciale Communication visuelle Création Visuelle Site Internet E-mailing Référencement Assistance administrative Vous avez

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises Sage CRM Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises La clé de votre succès. Sage CRM, en tant que solution CRM primée, livre aux petites et moyennes entreprises dans le

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

Enseignement secondaire technique. Technologies de l'information et de la communication

Enseignement secondaire technique. Technologies de l'information et de la communication Enseignement secondaire technique Régime technique Division de la formation administrative et commerciale Cycle supérieur Section communication et organisation Technologies de l'information et de la communication

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Travail collaboratif. Glossaire

Travail collaboratif. Glossaire Glossaire Ajax Traduction anglaise : Ajax (Asynchronous JavaScript And XML) AJAX est un combiné de différents langages de développement Web comme XHTML, JavaScript ou XML, il est fréquemment utilisé pour

Plus en détail

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion Données des SIM Bases de données produits Identification, caractéristiques techniques, caractéristiques commerciales (prix, unités de vente, fournisseurs), état des stocks, ventes réalisées Bases de données

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition de l'e-business 3 : Les moteurs de l'e-business 4 : Choix stratégique et la proposition de

Plus en détail

Sage CRM Sage CRM.com

Sage CRM Sage CRM.com Sage CRM Solutions Sage CRM Sage CRM.com Parce que vous souhaitez > Développer votre portefeuille de prospects > Entretenir une relation régulière avec vos clients > Disposer d outils pour vous organiser

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

e-leasevision Votre solution de gestion complète de la LLD avec cotation en ligne intégrée

e-leasevision Votre solution de gestion complète de la LLD avec cotation en ligne intégrée e-leasevision Votre solution de gestion complète de la LLD avec cotation en ligne intégrée e-leasevision, UN APPLICATIF WEB COMPLET Basé sur notre outil d intégration ActivPortal, e-leasevision est une

Plus en détail

Points forts : Amélioration de l efficacité des activités de marketing

Points forts : Amélioration de l efficacité des activités de marketing AUTOMATISATION DU MARKETING Le module d automatisation du marketing dans Microsoft Business Solutions Axapta vous offre une vue détaillée pour gérer des campagnes ciblées et personnalisées à travers tous

Plus en détail

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux? Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?» Club Agenda de l atelier Introduction Retour d expérience : New Idea

Plus en détail

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable EXERCICE 01.10 Pour faciliter l'accès aux fichiers et initier le travail collaboratif, le responsable informatique d'une PME a mis en place l'architecture suivante : Chaque collaborateur est doté d'un

Plus en détail

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces Maryem Rhanoui 2013 Alfresco Liens utiles Le site Alfresco : http://www.alfresco.com/fr/ Le Portail Content Community http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation,

Plus en détail

Système d'information Page 1 / 7

Système d'information Page 1 / 7 Système d'information Page 1 / 7 Sommaire 1 Définition... 1 2 Fonctions du système d information... 4 2.1 Recueil de l information... 4 2.2 Mémorisation de l information... 4 2.3 Traitement de l information...

Plus en détail

Technologies du Multimédia et du Web

Technologies du Multimédia et du Web 3 ème Année Licence appliquée Technologies du Multimédia et du Web MoezBEN HAJ HMIDA ISSAT Sousse 2009/2010 Plan Les systèmes e-services Évolution des architectures d applications Les architectures client/serveur

Plus en détail

Le concept FAH (ou ASP en anglais)

Le concept FAH (ou ASP en anglais) Le concept FAH (ou ASP en anglais) Présentation FAH signifie Fournisseur d Application Hébergé ASP signifie Application Service Provider L utilisation d un logiciel de gestion classique peut se révéler

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

SOLUTIONS INTERNET KIOSQUES INTERACTIFS

SOLUTIONS INTERNET KIOSQUES INTERACTIFS Ciblez vos messages et optimisez vos compagnes d Emailing avec un historique des diffusions, un espace archive,la création de modèles (gabarits standards) dans un environnement simplifié. Azimut Communication,

Plus en détail

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents.

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Serveur de partage de documents Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Table des matières Introduction... 3 L existant... 3 Les besoins de l entreprise...

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation

Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Fiche de l'awt Plate-formes d'intermédiation Présentation de solutions techniques mises en oeuvre dans le cadre des plate-formes d'intermédiation, notamment sur base du standard XML Créée le 14/05/01 Modifiée

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Présentation des principales catégories d'applications Internet et des composants standards d'une application Web interactive Créée

Plus en détail

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT/SERVEUR Définition : L'architecture client serveur s'appuie sur un poste central, le serveur, qui envoit des données aux machines clientes. Des programmes

Plus en détail

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Module : Espace ouvert de formation (2 semaines) Ce module est composée de plusieurs parties : - le module développement durable (14 heures), qui traite

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET INTRANET/EXTRANET LES RESEAUX / 2 DEFINITION DE L INTRANET C est l internet interne à un réseau local (LAN) c'est-à-dire accessibles uniquement à partir

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

SIO-16544 Séminaire en systèmes d'information. 1. Intégrer et les connaissances acquises dans le programme.

SIO-16544 Séminaire en systèmes d'information. 1. Intégrer et les connaissances acquises dans le programme. Systèmes d'information organisationnels Plan de cours Faculté des sciences de l'administration Hiver 2004 Université Laval SIO-16544 Séminaire en systèmes d'information Chargé de cours : Hichem Dhrif Courrier

Plus en détail

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011 www.aliendoit.com Active CRM Solution intégrée de téléprospection 04/10/2011 Alien Technology 3E Locaux Professionnels Km 2.5 Route de Kénitra 11005 SALÉ MAROC Tél. : +212 537 84 38 82 Fax : +212 537 88

Plus en détail

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Dr. Benmerzoug D. Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 INTA - Master 2 - Recherche 66 Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

Institut Supérieur d Informatique WORKFLOW. Fahem KEBAIR kebairf@gmail.com

Institut Supérieur d Informatique WORKFLOW. Fahem KEBAIR kebairf@gmail.com Institut Supérieur d Informatique WORKFLOW Fahem KEBAIR kebairf@gmail.com INTRODUCTION Les entreprises cherchent de plus en plus des mécanismes aidant à l organisation, l exécution et l optimisation du

Plus en détail

multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE

multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE Tél : 04 77 70 14 66 Fax : 04 77 70 01 78 www.mpi42.fr contact@mpi42.fr CREATION DE SITE WEB Il faut distinguer plusieurs étapes pour la création d un site

Plus en détail

WEBSPHERE & RATIONAL. Jacques Rage

WEBSPHERE & RATIONAL. Jacques Rage WEBSPHERE & RATIONAL Jacques Rage Agenda Websphere WAS MQ Commerce et Portail Smash Travailler avec Webphere : Rational Les nouveaux venus Vendre Websphere Les liens Websphere qu'est ce que c'est? C'est

Plus en détail

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE I. COMPREHENSION DU CONTEXTE L informatisation du système de gestion des activités hôtelières constitue un facteur majeur de réussite pout tout projet d implantation et de gestion des établissements hôteliers.

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE?

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE? COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE? Lorraine Sur le marché de la création de sites marchands, les offres de prestataires fourmillent. Reste à savoir ce que ces prestations recouvrent et ce qui les

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH Guide d utilisation WebEDI IXPath Page 1 sur 20 GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH SOMMAIRE 1. Objet... 2 2. Introduction... 2 3. Processus d échange entre OCP et un fournisseur... 4 4. Exploitation WebEDI

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86 Plan du travail Chapitre 1: Internet et le Web Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information indispensable, sous plusieurs

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

E 2 O : Mettre en oeuvre un portail avec WebCenter Suite

E 2 O : Mettre en oeuvre un portail avec WebCenter Suite E 2 O : Mettre en oeuvre un portail avec WebCenter Suite Frédéric Oudet, alliance manager chez Oracle Gilles Knoery, directeur associé de la société Digora Agenda

Plus en détail

5. Architecture et sécurité des systèmes informatiques Dimension Fonctionnelle du SI

5. Architecture et sécurité des systèmes informatiques Dimension Fonctionnelle du SI 5. Architecture et sécurité des systèmes informatiques Dimension Fonctionnelle du SI Un SI : et pour faire quoi? Permet de stocker de manière définitive des informations volatiles provenant d autre BD.

Plus en détail

Joomla et VirtueMart

Joomla et VirtueMart Valérie Isaksen Avec la contribution de Thierry Tardif Joomla et VirtueMart Réussir sa boutique en ligne Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12381-4 Table des matières 1. VOTRE PROJET DE BOUTIQUE EN

Plus en détail

Communiqué de Pré-Lancement. Sage CRM.com Version 5.7

Communiqué de Pré-Lancement. Sage CRM.com Version 5.7 Communiqué de Pré-Lancement Sage CRM.com Version 5.7 Nouvelle offre produit Présent sur le marché de la Gestion de la Relation Client (CRM) depuis 3 ans en France, Sage compte environ 7000 clients qui

Plus en détail

LE TRAVAIL COLLABORATIF

LE TRAVAIL COLLABORATIF LE TRAVAIL COLLABORATIF I. Le développement du travail collaboratif Le travail collaboratif, entendu comme situation de travail et de communication de groupe impliquant coopération et coordination, est

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

Les architectures I*Net. Première approche

Les architectures I*Net. Première approche 1 Les architectures I*Net Première approche Les architectures I*Net 2 L histoire d Internet De l architecture Mainframe à l architecture I*net J2EE et les architectures I*net 3 L histoire d Internet L

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

PROFIL PROFESSIONNEL «ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT»

PROFIL PROFESSIONNEL «ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT» PROFIL PROFESSIONNEL «ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT» 1 ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT DEFINITION DU METIER L assistant commercial import export contribue au développement international durable

Plus en détail

Créer le modèle multidimensionnel

Créer le modèle multidimensionnel 231 Chapitre 6 Créer le modèle multidimensionnel 1. Présentation de SSAS multidimensionnel Créer le modèle multidimensionnel SSAS (SQL Server Analysis Services) multidimensionnel est un serveur de bases

Plus en détail

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins Sage CRM et Sage CRM.com Sage CRM, le CRM * à votre mesure LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L EFFICACITÉ Sage CRM dispose d une architecture technique

Plus en détail