Office de tourisme des Monts de Lacaune TAXE DE SEJOUR. Guide d application 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Office de tourisme des Monts de Lacaune TAXE DE SEJOUR. Guide d application 2013"

Transcription

1 Office de tourisme des Monts de Lacaune TAXE DE SEJOUR Guide d application 2013 SOMMAIRE p.2 Le mot du Président de l office de tourisme des Monts de Lacaune p.3 Présentation de la taxe de séjour p.4 Les tarifs en vigueur p.5 Comment calcule-t-on le montant de la taxe de séjour? p.6 Les obligations de la collectivité et du loueur p.7 Les pénalités p.8 Rappel du planning à compter du 1 er janvier 2013 p.9 Annexe 1 Affiche des tarifs p.11 Annexe 2 Registre du logeur p.13 Annexe 3 Déclaration p.16 Annexe 4 Etat récapitulatif Office de tourisme des Monts de Lacaune Hôtel de Ville BP Lacaune-les-Bains Tél : Personne à contacter : Fabienne PISTRE Courriel :

2 Le mot du Président de l office de tourisme des Monts de Lacaune Depuis le 1er janvier 2010, la Communauté de Communes des Monts de Lacaune exerce la compétence «tourisme» en lieu et place de ses communes membres. Cette modification statutaire a été souhaitée par l ensemble des élus pour permettre la mise en commun d un vrai projet de développement du territoire, axé sur une politique touristique dynamique et ambitieuse. Depuis le 1er janvier 2011, l Office de Tourisme des Monts de Lacaune est chargé de mettre en œuvre cette politique touristique commune. Cette structure a un budget distinct de celui de la Communauté et dispose d une ressource nouvelle : la taxe de séjour. Le produit de la taxe est obligatoirement affecté aux dépenses destinées à favoriser la fréquentation touristique. Elle permet de renforcer les moyens de développement et de promotion touristique, de développer et professionnaliser les bureaux d information touristique, de valoriser les investissements réalisés par la collectivité en matière d infrastructures touristiques, de renforcer les partenariats entre les acteurs locaux, les professionnels du tourisme, les communes membres et les institutionnels (Comité Départemental du Tourisme, Comité Régional du Tourisme, ). La taxe de séjour, c est donc : - une meilleure promotion des hébergements : le produit de la taxe de séjour permet à l office de tourisme d améliorer la promotion de l offre en hébergements marchands sur le territoire. - une qualification de l offre : la mise en place de la taxe de séjour contribue à recenser les attentes et les besoins de chacun. L office de tourisme accompagne les hébergeurs désireux d améliorer ou d engager une démarche de classement. - un outil d observation : la taxe de séjour est un outil adéquat pour connaître la fréquentation touristique du territoire (nombre de touristes, fréquence des séjours, durée, typologie des familles, ). - un outil de développement : le produit de la taxe de séjour permet de développer l attractivité du territoire communautaire. Ce petit guide a été élaboré pour vous aider à mettre en application la taxe de séjour. Pour toute explication ou renseignement supplémentaires, n hésitez pas à vous rapprocher des services de l office de tourisme. Je vous remercie d ores et déjà pour votre collaboration dans la mise en œuvre de ce dispositif, qui contribuera à faire de notre territoire une destination touristique de premier plan. André CABROL, Président de l office de tourisme

3 Présentation de la taxe de séjour La Communauté de Communes des Monts de Lacaune a instauré, depuis le 1 er janvier 2011, la taxe de séjour au réel sur le territoire des communes membres, à savoir les communes de Barre, Berlats, Escroux, Espérausses, Gijounet, Lacaune, Moulin Mage, Murat-sur-Vèbre, Nages, Senaux et Viane. La taxe de séjour, en vigueur depuis le 1 er janvier 2011, est perçue toute l année. Qui est redevable de la taxe de séjour? Toutes les personnes qui ne sont pas domiciliées sur le territoire de la Communauté de Communes, qui ne s y acquittent pas de la taxe d habitation et qui sont hébergées à titre onéreux (vacanciers et travailleurs) dans les types d hébergements suivants : hôtels de tourisme, résidences de tourisme, meublés de tourisme, villages de vacances, terrains de camping et de caravanage, terrains d hébergement de plein air, gîtes ruraux, gîtes communaux, chambres d hôtes, hébergeurs particuliers, auberges de jeunesse, Qui perçoit la taxe de séjour? Les hébergeurs, qui répercutent directement la taxe auprès de leurs clients. Le montant de la taxe de séjour devra obligatoirement figurer sur la facture remise au client. Les touristes pourront ainsi facilement identifier l incidence de la taxe sur le prix du séjour. La mise en place de la taxe additionnelle par le Département du Tarn Comme la loi le lui permet, le Conseil Général du Tarn a institué une taxe additionnelle égale à 10 % de la taxe de séjour instaurée dans les communes. Elle est perçue en même temps et reversée par les communes ou les EPCI au Département. Elle est obligatoirement affectée à des actions de promotion et de développement touristique.

4 Les tarifs en vigueur A compter du 1 er suit : janvier 2013, les tarifs par personne et par nuitée sont arrêtés comme PRIX PAR PERSONNE ET PAR NUITEE CATEGORIES D HEBERGEMENT Taxe de séjour CCML Taxe additionnelle DEPARTEMENT DU TARN TOTAL A PERCEVOIR Hébergements non classés, non labellisés Hôtels de tourisme 4 étoiles luxe et 4 étoiles, résidences de tourisme 4 étoiles, meublés de tourisme 4 et 5 étoiles et tous les autres établissements de caractéristiques équivalentes Hôtels de tourisme 3 étoiles, résidences de tourisme 3 étoiles, meublés de tourisme 3 étoiles et tous les autres établissements de caractéristiques équivalentes Hôtels de tourisme 2 étoiles, résidences de tourisme 2 étoiles, meublés de tourisme 2 étoiles, villages de vacances de catégorie grand confort et tous les autres établissements de caractéristiques équivalentes Hôtels de tourisme 1 étoile, résidences de tourisme 1 étoile, meublés de tourisme 1 étoile, villages de vacances de catégorie confort et tous les autres établissements de caractéristiques équivalentes Hôtels de tourisme classés sans étoile et tous les autres établissements de caractéristiques équivalentes Terrains de camping et terrains de caravanage classés en 3 et 4 étoiles et tout autre terrain d hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes Terrains de camping et terrains de caravanage classés en 1 et 2 étoiles et tout autre terrain d hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes, ports de plaisance (Délibération du 26 octobre 2010 et délibération du 29 novembre 2012) Les hébergements disposant d un label sont rattachés par équivalence au classement préfectoral ou ministériel égal. La loi définit des exonérations et des réductions obligatoires qui sont liées aux conditions des personnes hébergées et non à la nature des hébergements : EXONERATIONS bénéficiaires d aides sociales (personnes âgées bénéficiant d une aide à domicile, personnes reconnues handicapées, personnes en centres pour handicapés adultes, personnes en centres d hébergement et de réinsertion sociale) mutilés, blessés et malades par suites de faits de guerre personnes exclusivement attachées aux malades enfants de moins de 13 ans fonctionnaires et agents de l Etat appelés temporairement dans une commune membre pour l exercice de leur profession mineurs en vacances dans une colonie ou un centre de vacances collectifs

5 personnes qui, par leur travail ou leur profession, participent au fonctionnement et au développement touristique (travailleurs saisonniers) REDUCTIONS membres de familles nombreuses porteurs de la carte «Famille Nombreuse» : -30% pour les familles comprenant 3 enfants de moins de 18 ans -40% pour les familles comprenant 4 enfants de moins de 18 ans -50% pour les familles comprenant 5 enfants de moins de 18 ans -75% pour les familles comprenant 6 enfants et au-delà de moins de 18 ans Comment calcule-t-on le montant de la taxe de séjour au réel? Le montant de la taxe de séjour au réel est calculé en fonction du nombre de personnes hébergées et de la durée du séjour Le montant de la taxe due par les touristes est donc égal à : nombre de personne(s) x nombre de nuit(s) x tarif en vigueur Le tarif est fixé pour chaque catégorie d établissement selon le classement de celui-ci. Exemples de calcul : 1) Une personne seule passant 2 nuits dans un hôtel classé sans étoile : 0,25 (tarif de la taxe de séjour pour un hôtel de tourisme classé sans étoile) x 1 personne x 2 nuits = 0,50 2) Un couple passant 3 nuits dans un meublé 2 étoiles 0,35 (tarif de la taxe de séjour pour un meublé 2 étoiles) x 2 personnes x 3 nuits = 2,10

6 Les obligations de la collectivité et du loueur Quelles sont les obligations de la collectivité? La Communauté de Communes des Monts de Lacaune, ayant institué la taxe de séjour, a l obligation de tenir un état relatif à l emploi de la taxe. Il s agit d une annexe au compte administratif retraçant l affectation du produit pendant l exercice considéré. La taxe doit être affectée obligatoirement aux dépenses destinées à favoriser la fréquentation touristique. Elle figure en recettes du budget de l office de tourisme intercommunal. Quelles sont les obligations du loueur? Les hébergeurs (hôteliers, gestionnaires de campings privés ou municipaux, propriétaires de gîtes, de chambres d hôtes, gestionnaires d hébergements de groupes, de villages de vacances et loueurs occasionnels de tout ou partie de leur habitation) ont un rôle d intermédiaire dans le cadre du recouvrement de la taxe et sont soumis à un certain nombre d engagements : - afficher les tarifs de la taxe de séjour dans leur hébergement (ANNEXE1) - faire figurer la taxe de séjour sur la facture remise au client, distinctement de ses propres prestations - percevoir la taxe avant le départ des personnes assujetties - tenir à jour et conserver un «registre des logeurs» (ANNEXE2) mentionnant obligatoirement, à la date et dans l ordre des perceptions : Le nombre de personnes ayant séjourné Le nombre de nuitées (nombre de personnes x nombre de nuits) Le montant de la taxe perçue Les motifs d exonérations ou de réduction de cette taxe La provenance géographique de la clientèle Sans éléments relatifs à l état civil des personnes. - verser spontanément, sous leur responsabilité, le montant de la taxe collectée aux dates suivantes : Avant le 1 er octobre pour la période de perception du 1 er janvier à 31 août Avant le 1 er février pour la période de perception du 1 er septembre au 31 décembre

7 Le versement se fait directement auprès du Trésorier de la Communauté de Communes (Trésorerie de Lacaune 8, rue Antoine Cambon Lacaune). Le versement peut être effectué en espèces, par chèque libellé à l ordre du Trésor Public ou par virement. Il doit être accompagné de : - la «déclaration» indiquant le montant total de la taxe perçue (ANNEXE3), - l «état récapitulatif» qui a été établi au titre de la période de perception (ANNEXES4 ET 4BIS). Une copie de ces documents sera à transmettre à l office de tourisme. Le Trésorier remettra au déclarant une quittance attestant du paiement de la taxe de séjour. Les pénalités Les pénalités de retard Conformément à l article R du Code Général des Collectivités Territoriales, Tout retard dans le versement du produit de la taxe dans les conditions prévues par l article R donnera lieu à l application d un intérêt de retard égal à 0,75 % par mois de retard. Un titre de recette correspondant à ces intérêts de retard sera émis par le Président de la Communauté de Communes et adressé au Trésorier de la Communauté. En cas de nonpaiement, des poursuites seront effectuées comme en matière de contributions directes. En cas de non-paiement ou de non déclaration L article R du CGCT prévoit un régime de sanctions pénales en classant les différentes infractions par référence au régime des contraventions. Contraventions de seconde classe : Contraventions de troisième classe : - non perception de la taxe de séjour (ex : le logeur ne demande pas la taxe à ses locataires) - tenue inexacte ou incomplète de l état récapitulatif (ex : le logeur ne déclare pas tout le monde) - absence de déclaration dans les délais prévus, pour les personnes qui louent tout ou partie de leur habitation - absence de déclaration du produit de la taxe de séjour ou déclaration inexacte ou incomplète du produit de la taxe (ex : le logeur déclare moins que ce qu il a, en réalité, perçu) En matière de taxe de séjour, seules peuvent intervenir des peines d amende, à l exclusion de toute peine d emprisonnement. Seuls les officiers de police judiciaire, dont les maires, sont habilités à constater par procès-verbal les infractions.

8 Rappel du planning à compter du 1 er janvier 2013 Au quotidien : Complétez le «registre du loueur» pour chaque client En fin de mois : Reportez (mois/mois) sur l «état récapitulatif» le nombre total de nuitées, les sommes perçues et le nombre total d exonérations Avant le 1 er octobre et le 1 er février : Transmettez au Trésorier de la Communauté de Communes * la «déclaration» de la période (du 1 er janvier au 31 août ou du 1 er septembre au 31 décembre) indiquant le montant total de la taxe perçue * l «état récapitulatif» qui a été établi au titre de la période de perception * le versement, en espèces, par chèque ou par virement, du montant collecté pour ladite période Une copie de ces documents sera à transmettre à l office de tourisme des Monts de Lacaune Rappel : Un hébergeur n ayant pas fourni ces documents à la date fixée, ou fournissant une déclaration inexacte, sera passible d une amende.

9 ANNEXE 1 Affiche des tarifs A afficher dans toutes vos chambres ou hébergements

10 ANNEXE 2 Registre du logeur Les logeurs doivent inscrire à la date et dans l ordre des perceptions effectuées les éléments mentionnés dans le tableau ci-joint

11 ANNEXE 3 La déclaration A transmettre au Trésorier et à l office de tourisme des Monts de Lacaune

12 ANNEXE 4 Etats récapitulatifs A transmettre au Trésorier et à l office de tourisme des Monts de Lacaune

13

VILLE DE LA CROIX VALMER. TAXE DE SéJOUR

VILLE DE LA CROIX VALMER. TAXE DE SéJOUR VILLE DE LA CROIX VALMER TAXE DE SéJOUR taxe de séjour Commune de La Croix Valmer Sommaire: - Qu est que la taxe de séjour?... - Qui est assujetti à la taxe de séjour?... - Les tarifs... - Les réductions,

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION MAIRIE DE COURNON D'AUVERGNE SERVICE TOURISME TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION Sommaire : Page 2 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : Page 7 : Présentation de la taxe de séjour -qui est habilité

Plus en détail

Communauté de Communes du Val de l Ailette LA TAXE DE SEJOUR GUIDE D APPLICATION

Communauté de Communes du Val de l Ailette LA TAXE DE SEJOUR GUIDE D APPLICATION Communauté de Communes du Val de l Ailette LA TAXE DE SEJOUR GUIDE D APPLICATION PRÉSENTATION Pourquoi la taxe de séjour sur tout le territoire du Val de l Ailette? La Communauté de Communes du Val de

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR

GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR Lubersac, Montgibaud, Benayes, Saint-Pardoux Corbier, Saint-Martin Sepert, Saint-Julien le Vendomois GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR Comme dans toute le France, la Taxe de séjour est supportée

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE.

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE. TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE. 1 Champs d application. - Modalités générales d application Conformément à l article L 2 333 26 et suivant du CGCT, la Ville du Teich a institué la taxe séjour : o pour réaliser

Plus en détail

REGLEMENT D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA SOLOGNE DES ETANGS

REGLEMENT D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA SOLOGNE DES ETANGS REGLEMENT D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR SUR LA 1 Modalités pratiques de la mise en place de la taxe de séjour sur le territoire de la communauté de communes de la Sologne des Etangs ( Délibération

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR Guide d Application TOURISME. Communauté Communes Florac Sud Lozère. www.vacances-cevennes.com

TAXE DE SEJOUR Guide d Application TOURISME. Communauté Communes Florac Sud Lozère. www.vacances-cevennes.com TOURISME TAXE DE SEJOUR Guide d Application 2015 Communauté Communes Florac Sud Lozère www.vacances-cevennes.com Qu est-ce qu une taxe de séjour? La taxe de séjour a été instituée par la loi du 13 avril

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR

GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR 1. LA TAXE DE SEJOUR La taxe de séjour a été instituée par la loi du 13 avril 1910. Ses modalités d application sont régies par une Circulaire datée du 3 octobre

Plus en détail

A l usage des Hébergeurs. TaXe de sejour memento guide

A l usage des Hébergeurs. TaXe de sejour memento guide A l usage des Hébergeurs TaXe de sejour memento guide Edition 2015 Le mot du Président Issoire Communauté, compétente en matière de tourisme sur le territoire de ses communes membres, a décidé de clarifier

Plus en détail

Mode d emploi pour le soutien à la valorisation touristique de notre territoire

Mode d emploi pour le soutien à la valorisation touristique de notre territoire TAXE DE SÉJOUR Mode d emploi pour le soutien à la valorisation touristique de notre territoire EDITION 2012 Un peu d histoire... 2 La taxe de séjour, appelée aussi "taxe de saison", a été instituée en

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 3 novembre 2014 PLF POUR 2015 - (N 2234) Commission Gouvernement Adopté AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE ADDITIONNEL N o II-464 (2ème Rect) APRÈS L'ARTICLE

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 25 JUIN 2009

SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 25 JUIN 2009 SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 25 JUIN 2009 Convocations adressées le 18 juin 2009 Nombre de délégués titulaires présents : 25 Nombre de délégués votants : 30 Nombre de délégués titulaires en

Plus en détail

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas Ce qui change en 2015, suite à la réforme Pour vous aider à comprendre : Le applicable, expliqué pas à pas Loi n 2014-1654 du 29 décembre 2014 art 67 La loi de finances 2015 a été adoptée en dernière lecture

Plus en détail

1 Origine et utilité de la taxe de séjour : 3 / 4. 2 Mise en place de la taxe de séjour : 5. 3 Les tarifs en vigueur :. 6

1 Origine et utilité de la taxe de séjour : 3 / 4. 2 Mise en place de la taxe de séjour : 5. 3 Les tarifs en vigueur :. 6 Taxe de Séjour SOMMAIRE 1 Origine et utilité de la taxe de séjour : 3 / 4 2 Mise en place de la taxe de séjour : 5 3 Les tarifs en vigueur :. 6 4 Les exonérations et réductions :.. 7 / 8 5 Les règles à

Plus en détail

GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR

GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR Office de Tourisme d'istres GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR Pour toute information : Office de Tourisme, 30 allée Jean Jaurès 13800 Istres Tél. : 04 42 81 76 00 PRESENTATION La taxe de Séjour

Plus en détail

Taxe de séjour : Mode d emploi

Taxe de séjour : Mode d emploi Taxe de séjour : Mode d emploi Partie 1 : Taxe de séjour locale La taxe de séjour a été instituée par la loi du 13 avril 1910 pour permettre aux collectivités de disposer de moyens supplémentaires afin

Plus en détail

GUIDE DE LA TAXE DE SÉJOUR. Un outil pour le développement touristique de la vallée de Kaysersberg. www.kaysersberg.com

GUIDE DE LA TAXE DE SÉJOUR. Un outil pour le développement touristique de la vallée de Kaysersberg. www.kaysersberg.com GUIDE DE LA TAXE DE SÉJOUR Un outil pour le développement touristique de la vallée de Kaysersberg www.kaysersberg.com 1 La taxe de séjour, à quoi ça sert? La taxe de séjour est en vigueur depuis 1910 en

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-04-30-27

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-04-30-27 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 30 avril 2015 DCM N 15-04-30-27 Objet : Actualisation des dispositions relatives

Plus en détail

UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE Guide de la Taxe de séjour UN OUTIL POUR LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Question tourisme? C est la Com Com! www.cc-ribeauville.fr PRÉCURSEUR, POUR VOUS SERVIR La taxe de séjour,

Plus en détail

Propos introductifs. Création, en 1910, d une taxe unique de séjour pour les stations hydrothermales et climatiques.

Propos introductifs. Création, en 1910, d une taxe unique de séjour pour les stations hydrothermales et climatiques. Propos introductifs Une taxe centenaire : Création, en 1910, d une taxe unique de séjour pour les stations hydrothermales et climatiques. Une dizaine de textes législatifs a fait évoluer le dispositif

Plus en détail

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 Note réalisée par le Comité Départemental du Tourisme à l attention des

Plus en détail

Guide du loueur en meublé de tourisme. Tout savoir pour mettre votre meublé en location saisonnière

Guide du loueur en meublé de tourisme. Tout savoir pour mettre votre meublé en location saisonnière Guide du loueur en meublé de tourisme Tout savoir pour mettre votre meublé en location saisonnière SOMMAIRE I - Qu est ce qu un meublé de tourisme? P 3 II - Les nouvelles normes de classement P 3 III -

Plus en détail

FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire

FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire L article 67 de la loi de finances pour 2015 procède à une refonte d ampleur de la taxe de séjour et de la

Plus en détail

TOURISME ET TERRITOIRES : L organisation touristique locale. Guide pratique

TOURISME ET TERRITOIRES : L organisation touristique locale. Guide pratique TOURISME ET TERRITOIRES : L organisation touristique locale Guide pratique 1 TOURISME ET TERRITOIRES Avant propos Chacun sait aujourd hui le poids dans l économie départementale des activités résultant

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERCOMMUNAL SUR LA TAXE DE SÉJOUR. Règlement intercommunal sur la taxe de séjour. Chapitre premier. Généralités

RÈGLEMENT INTERCOMMUNAL SUR LA TAXE DE SÉJOUR. Règlement intercommunal sur la taxe de séjour. Chapitre premier. Généralités Vu l'article 3 bis de la Loi sur les impôts communaux (LICom), les communes de l'entente adoptent le présent règlement intercommunal, Vu l'article 45 LICom, Vu la Convention intercommunale au sens des

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS L hébergement chez l habitant existe depuis de nombreuses années sous différentes formes et son développement s est accentué

Plus en détail

Guide du Partenariat 2015

Guide du Partenariat 2015 Guide du Partenariat 2015 Qui sommes-nous? L équipe Annie DEFRESNE Ludovic CARDONA GIL Sarah DUFOUR L Office de Tourisme Dieppe-Maritime est gérée directement, depuis janvier 2013, par la Communauté d

Plus en détail

Guide juridique et fiscal des meublés de tourisme

Guide juridique et fiscal des meublés de tourisme Dossiers numériques Guide juridique et fiscal des meublés de tourisme (Gîtes ruraux, meublés de tourisme, locations saisonnières) présentation, analyse et commentaires textes et circulaires administratives

Plus en détail

Mme Élise MOURA souhaite que soient remis dans la délibération les tarifs du marché comportant l abonnement annuel.

Mme Élise MOURA souhaite que soient remis dans la délibération les tarifs du marché comportant l abonnement annuel. COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L an deux mil douze, le treize novembre, le Conseil Municipal de la Commune du Porge, dûment convoqué s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

Ils sont soumis à un régime fiscal comportant certaines règles spécifiques dont :

Ils sont soumis à un régime fiscal comportant certaines règles spécifiques dont : LOUEUR EN MEUBLES 23/07/2012 Selon les articles 632 et 633 du Code de commerce, l activité seule de loueur en meublé n est pas de nature commerciale et, hormis le cas où des prestations de service d hôtellerie

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

Impôts 2014. Taxe d habitation. Mairie

Impôts 2014. Taxe d habitation. Mairie Impôts 2014 Taxe d habitation Mairie La taxe d habitation 2014 est établie au nom des personnes qui ont, au 1 er janvier 2014, la disposition ou la jouissance, à titre privatif, d une habitation meublée.

Plus en détail

Le Groupement National des Indépendants GNI LOCATION DE MEUBLES TOURISTIQUES

Le Groupement National des Indépendants GNI LOCATION DE MEUBLES TOURISTIQUES Le Groupement National des Indépendants GNI LOCATION DE MEUBLES TOURISTIQUES A Paris au moins 30 000 logements ont été soustraits du marché de l habitation pour être loués à des touristes. Le site Airbnb

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme

La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme L article D. 324-1 du Code de tourisme définit les meublés de tourisme comme étant : «Des villas, appartements, ou studios meublés, à l'usage exclusif

Plus en détail

Les indicateurs. Formation CNFPT. Bordeaux. 9 et 10 avril. Jean-Luc Boulin, MOPA

Les indicateurs. Formation CNFPT. Bordeaux. 9 et 10 avril. Jean-Luc Boulin, MOPA Les indicateurs Formation CNFPT. Bordeaux. 9 et 10 avril Jean-Luc Boulin, MOPA Pour qui, pour quoi? Tout le monde veut des chiffres, un observatoire local du tourisme Pour qui? Pour quel usage? Pour prouver

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

QUALIFICATION «HEBERGEMENT PÊCHE» - CHARTE DE QUALITE

QUALIFICATION «HEBERGEMENT PÊCHE» - CHARTE DE QUALITE QUALIFICATION «HEBERGEMENT PÊCHE» - CHARTE DE QUALITE Le Label «Hébergement Pêche» est attribué par le Président de la Fédération Départementale de Pêche ou son représentant dûment mandaté à des hébergements

Plus en détail

N XXXX ASSEMBLÉE NATIONALE

N XXXX ASSEMBLÉE NATIONALE 1 N XXXX ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le XXXXX RAPPORT D INFORMATION DÉPOSÉ en application de l article

Plus en détail

MEUBLE DE TOURISME. Démarches administratives... Fiscalité /Aides Financières... Label or not?... Promouvoir son activité...

MEUBLE DE TOURISME. Démarches administratives... Fiscalité /Aides Financières... Label or not?... Promouvoir son activité... Maison du Tourisme en Mirebalais 21 place de la République - BP7-86110 MIREBEAU 05 49 01 48 61 - tourisme.mirebalais@orange-business.fr Novembre 2012 J ouvre un MEUBLE DE TOURISME Démarches administratives...

Plus en détail

Dossier de Demande de subvention Année 2015

Dossier de Demande de subvention Année 2015 VILLE DE FOS-SUR-MER DIRECTION DES SERVICES JURIDIQUES Bureau Vie Associative AVENUE RENE CASSIN BP 5 13771 FOS SUR MER Dossier de Demande de subvention Année 2015 Identification de votre association Nom

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

CONCLUSIONS. Tribunal des conflits. N 3893 Conflit sur renvoi du tribunal administratif de Melun. Société Châteauform France. Séance du 18 mars 2013

CONCLUSIONS. Tribunal des conflits. N 3893 Conflit sur renvoi du tribunal administratif de Melun. Société Châteauform France. Séance du 18 mars 2013 1 Tribunal des conflits N 3893 Conflit sur renvoi du tribunal administratif de Melun Société Châteauform France Séance du 18 mars 2013 Rapporteur : M. Rémy Schwartz Commissaire du gouvernement : Mme Anne-Marie

Plus en détail

REFERENCEMENT DES CHAMBRES D HÔTES

REFERENCEMENT DES CHAMBRES D HÔTES REFERENCEMENT DES CHAMBRES D HÔTES I. Quelles conditions remplir pour être «chambre d hôte»? a. Procédures préalables à la mise en location. Avant toute location, le propriétaire est tenu de d effectuer

Plus en détail

Habiter. Le travail illégal FICHE 15

Habiter. Le travail illégal FICHE 15 FICHE 15 Habiter Le travail illégal Sont interdits par la loi : > le travail dissimulé : absence de déclarations obligatoires, de remises de bulletin de paie, dissimulation d heures de travail ; > le prêt

Plus en détail

Convention de subvention relative à l achat d un vélo à assistance électrique par un particulier résidant sur le territoire de MPM

Convention de subvention relative à l achat d un vélo à assistance électrique par un particulier résidant sur le territoire de MPM Convention de subvention relative à l achat d un vélo à assistance électrique par un particulier résidant sur le territoire de MPM Entre La Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, ci-après désignée

Plus en détail

PLACE DE MARCHE CONVENTION GENERALE 2015. Raison sociale :... Adresse :...

PLACE DE MARCHE CONVENTION GENERALE 2015. Raison sociale :... Adresse :... Page 1 sur 6 PLACE DE MARCHE CONVENTION GENERALE 2015 Entre les soussignés : L OFFICE DE TOURISME, Etablissement Public Industriel et Commercial, domicilié Bulle d Accueil, Rond Point du Bon Accueil, BP

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

Taxe de séjour - Manuel de l utilisateur. Déclaration en ligne. Logiciel 3D Ouest

Taxe de séjour - Manuel de l utilisateur. Déclaration en ligne. Logiciel 3D Ouest Version 1-3 Taxe de séjour - Manuel de l utilisateur Déclaration en ligne Logiciel 3D Ouest Table des matières : 1. Comment se connecter au logiciel?... 2 2. L interface :... 3 3. Comment déclarer un nouveau

Plus en détail

Année 2016. Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle

Année 2016. Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle Année 2016 Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle Pour les subventions de fonctionnement : date limite de dépôt : 31 Octobre 2015 Pour les subventions exceptionnelles :

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière

Plus en détail

Les locations saisonnières

Les locations saisonnières Les locations saisonnières Qu est ce qu une location saisonnière?. C est une location qui peut être une maison ou un appartement meublé. A l'usage exclusif du locataire. Il est offert en location à une

Plus en détail

Accusé de réception - Ministère de l'intérieur

Accusé de réception - Ministère de l'intérieur Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 222 029-242900694-20140213-2014-075bCCPQ-DE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE Accusé QUIMPERLE certifié exécutoire Réception par le préfet : 25/02/2014 Publication

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE ARRONDISSEMENT DE TORCY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 30 MARS 2015

DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE ARRONDISSEMENT DE TORCY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 30 MARS 2015 ! DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE ARRONDISSEMENT DE TORCY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 30 MARS 2015 Date de convocation : 24 mars 2015 Date de publication : 24 mars 2015 L'an deux

Plus en détail

DECLARATION DU PARTENAIRE OU DU CONJOINT COLLABORATEUR

DECLARATION DU PARTENAIRE OU DU CONJOINT COLLABORATEUR DECLARATION DU PARTENAIRE OU DU CONJOINT COLLABORATEUR Je soussigné(e) :. Né(e) le :. à :. Nationalité :.. Domicile :. Epoux /épouse de ou pacsé/pacsée de :. déclare avec mon conjoint collaborer effectivement

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 47/11.10 NOUVEAU REGLEMENT INTERCOMMUNAL SUR LA TAXE DE SEJOUR ET SUR LA TAXE SUR LES RESIDENCES SECONDAIRES ET CREATION D UNE ENTENTE INTERCOMMUNALE "COMMUNAUTE

Plus en détail

relatif à la modification du règlement de la taxe de séjour

relatif à la modification du règlement de la taxe de séjour Municipalité AU CONSEIL COMMUNAL 1030 BUSSIGNY Bussigny, le 9 mars 2015 Préavis municipal N 04/2015 relatif à la modification du règlement de la taxe de séjour Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION INTERMINISTÉRIELLE «SÉJOURS D ENFANTS»

DEMANDE DE SUBVENTION INTERMINISTÉRIELLE «SÉJOURS D ENFANTS» DEMANDE DE SUBVENTION INTERMINISTÉRIELLE «SÉJOURS D ENFANTS» NOM ET PRÉNOM DE L AGENT :... Nom de jeune fille (éventuellement) :... SITUATION ADMINISTRATIVE DE L'AGENT : Grade :... Direction :... Sous-Direction

Plus en détail

Conditions Générales de Vente «Escap'18-30» pour l été 2015

Conditions Générales de Vente «Escap'18-30» pour l été 2015 Conditions Générales de Vente «Escap'18-30» pour l été 2015 Conditions d accès à l offre «Escap 18-30» pour l été 2013 : Offre promotionnelle exclusivement au bénéfice des militaires ou civils de la défense,

Plus en détail

N 728 SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012. Enregistré à la Présidence du Sénat le 31 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI

N 728 SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012. Enregistré à la Présidence du Sénat le 31 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI N 728 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 31 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI relative au statut juridique des gens du voyage et à la sauvegarde de leur mode

Plus en détail

DÉMARCHE DE CLASSEMENT MEUBLÉ DE TOURISME

DÉMARCHE DE CLASSEMENT MEUBLÉ DE TOURISME DÉMARCHE DE CLASSEMENT MEUBLÉ DE TOURISME Qu est-ce qu un meublé de tourisme? Définitions du Code du Tourisme (art. D324-1 et D324-2) : «Les meublés de tourisme sont des villas, appartements ou studios

Plus en détail

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme?

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? 1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? L'équipe de l'office de Tourisme de Tulle et de Corrèze a souhaité repenser les services et tarifs des packs afin de vous apporter davantage de

Plus en détail

Introduction de la taxe sur les résidences secondaires Modification de la taxe de séjour 01.01.2015

Introduction de la taxe sur les résidences secondaires Modification de la taxe de séjour 01.01.2015 Introduction de la taxe sur les résidences secondaires Modification de la taxe de séjour 01.01.2015 1. Bases légales L entrée en vigueur, le 1er janvier 2008, de la nouvelle Loi sur le développement économique

Plus en détail

FISCALITÉ RÉGLEMENTATIONS MARS 2015

FISCALITÉ RÉGLEMENTATIONS MARS 2015 INTRODUCTION : Ce document a été réalisé à partir de différentes sources : atelier fiscalité du 6/03/2015 présenté par M. Caunègre et David Reclus (Fiducial Expertises Soustons) Mairies du Seignanx. Sites

Plus en détail

Monsieur le Maire rappelle aux membres de l assemblée municipale que la VC n 17, chemin de l Ardèche, figure au tableau des voies communales

Monsieur le Maire rappelle aux membres de l assemblée municipale que la VC n 17, chemin de l Ardèche, figure au tableau des voies communales Commune de PRADONS Département de l ARDECHE Arrondissement de LARGENTIERE Canton de VALLON PONT D ARC EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 04 juin 2012 L An deux mille douze,

Plus en détail

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016 Septembre 2015 Ville d EMBRUN - ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE 2016 A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 15 NOVEMBRE 2015 Composition du dossier : 1. Préambule page 2 2. Présentation

Plus en détail

DEVENEZ CLEVACANCES EN DORDOGNE

DEVENEZ CLEVACANCES EN DORDOGNE L O C A T I O N S G I T E S C H A M B R E S DEVENEZ CLEVACANCES EN DORDOGNE D H Ô T T E S Comité Départemental du Tourisme de la Dordogne Antenne Clévacances Dordogne Périgord 25 rue du Président Wilson

Plus en détail

ANNÉE 2013 CNAS PRESTATIONS «ACTION SOCIALE»

ANNÉE 2013 CNAS PRESTATIONS «ACTION SOCIALE» Ressources Humaines / CS 10/07/2013 ANNÉE 2013 AIDES AUX FAMILLES CNAS + PRESTATIONS «ACTION SOCIALE» Vous trouverez dans ce document un récapitulatif concernant certaines aides accordées aux familles

Plus en détail

No 2487 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 21 juin 2000. PROJET DE LOI MODIFIE PAR LE SENAT EN NOUVELLE LECTURE

Plus en détail

Fiscalité Gîtes et chambres d hôtes

Fiscalité Gîtes et chambres d hôtes Fiscalité Gîtes et chambres d hôtesd Définitions Les Meublés de Tourisme Les meublés de tourisme : «Selon l article D 324-1, les meublés de tourisme sont des villas, appartements, ou studios meublés, àl

Plus en détail

CHARTE DES SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES

CHARTE DES SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES CHARTE DES SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES Approuvée par le Conseil d Administration du 8 novembre 2011 CHARTE DES SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES Vu le code de l éducation Vu l acte n 02/2009 du 27/01/2011

Plus en détail

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR Base enquête clientèle avion 2002-2007 Espace littoral hors montagne, séjours loisirs hors affaires et résidences secondaires Octobre 2008 Contact BVA Jean

Plus en détail

«Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2

«Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2 «Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Sommaire Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2 Statuts juridiques et fiscaux :... 3 Selon quelles conditions dois-je m inscrire

Plus en détail

A R R Ê T É n 2015-1-0843 du 11 août 2015. Portant extension des compétences de la communauté de communes Fercher Pays Florentais

A R R Ê T É n 2015-1-0843 du 11 août 2015. Portant extension des compétences de la communauté de communes Fercher Pays Florentais Préfecture Direction des collectivités locales et des affaires financières Bureau des affaires financières et de l intercommunalité PRÉFÈTE DU CHER A R R Ê T É n 2015-1-0843 du 11 août 2015 Portant extension

Plus en détail

Michel SAMMARCELLI Président du Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon (SIBA)

Michel SAMMARCELLI Président du Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon (SIBA) COMMUNIQUE DE PRESSE Michel SAMMARCELLI Président du Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon (SIBA) Philippe PERUSAT et les Membres de la Commission Tourisme, ont le plaisir de convier les professionnels

Plus en détail

Hébergements : locatifs et chambres d hôtes Qualification de l offre

Hébergements : locatifs et chambres d hôtes Qualification de l offre MaJ : 10/09/2015 Hébergements : locatifs et chambres d hôtes Qualification de l offre Renforcer le réseau de partenaires Développer l offre qualifiée Favoriser la promotion de nos partenaires Renforcer

Plus en détail

Compte rendu de la commission Tourisme Culture du 23 février 2015

Compte rendu de la commission Tourisme Culture du 23 février 2015 Février 2015 Compte rendu de la commission Tourisme Culture du 23 février 2015 Etaient présents : voir feuille de présence Monsieur Oustry démarre la réunion et introduit l ordre du jour : - validation

Plus en détail

Quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez : Vous êtes, vous ou votre directeur d école, nos seuls interlocuteurs.

Quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez : Vous êtes, vous ou votre directeur d école, nos seuls interlocuteurs. CONSEILS PRATIQUES POUR ORGANISER UNE SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE (S) 1 er DEGRE PUBLIC Vous êtes enseignant en école maternelle ou élémentaire et vous envisagez de faire une sortie scolaire avec nuitées

Plus en détail

Projet d ouverture de meublés touristiques

Projet d ouverture de meublés touristiques Date : mai 2012 OFFICE DE TOURISME DU TOUCYCOIS 89130 TOUCY Toutes les étapes pour créer son meublé Projet d ouverture de meublés touristiques L Office de Tourisme du Toucycois vous accueille 1, Place

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 749 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 17 octobre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011,

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 20 février 2014 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados Sommaire 1. Performance énergétique et permis de construire : extension de l

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ***** DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ***** Nom de l association: Intitulé de l action : DOSSIER Á REMETTRE AU PLUS TARD LE 19 DECEMBRE 2014 Nous sommes là pour vous aider Association Loi du 1 er

Plus en détail

SOMMAIRE. I - QU'EST CE QU'UN MEUBLE DE TOURISME Page 3

SOMMAIRE. I - QU'EST CE QU'UN MEUBLE DE TOURISME Page 3 GUIDE DU LOUEUR 2012 «Meublés de Tourisme» meubles@ot-lalondelesmaures.fr Aline PREVOT SOMMAIRE I - QU'EST CE QU'UN MEUBLE DE TOURISME Page 3 La location meublée classée et la location meublée non visitée

Plus en détail

REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE POUR L ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERES

REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE POUR L ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERES REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE POUR L ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERES Approuvé par délibération du 17 décembre 2012 1 Table des matières Redevance incitative d enlèvement des ordures

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

meublés de tourisme Sommaire Mode d emploi Pourquoi classer mon meublé? Pages 2 à 4 Comment faire classer mon meublé? Page 5

meublés de tourisme Sommaire Mode d emploi Pourquoi classer mon meublé? Pages 2 à 4 Comment faire classer mon meublé? Page 5 meublés de tourisme Mode d emploi Sommaire Pourquoi classer Pages 2 à 4 Comment faire classer Page 5 Pourquoi le faire référencer dans mon office de tourisme? Pages 6 à 8 Qu est-ce qu un meublé de tourisme?

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

Locations saisonnières en France

Locations saisonnières en France Centre Européen des Consommateurs GIE Luxembourg 2009 Locations saisonnières en France Locations saisonnières en France Introduction La location saisonnière consiste à louer, pendant une durée limitée

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Les différents interlocuteurs... 4 Les aides à la personne... 5 Les aides associatives à la personne... 12

TABLE DES MATIÈRES Les différents interlocuteurs... 4 Les aides à la personne... 5 Les aides associatives à la personne... 12 Édition 2011 TABLE DES MATIÈRES 2 A. Les différents interlocuteurs... 4 1- Les assistantes sociales...4 2- Les assistantes polyvalentes de secteur...4 B. Les aides à la personne... 5 1- La CPAM...5 2-

Plus en détail

La taxe locale. sur la. publicité extérieure : TLPE. Guide pratique. Septembre 2010. www.cci.fr/tlpe

La taxe locale. sur la. publicité extérieure : TLPE. Guide pratique. Septembre 2010. www.cci.fr/tlpe La taxe locale sur la publicité extérieure : TLPE Guide pratique Septembre 2010 www.cci.fr/tlpe Editorial Communiquer sur ses activités, son emplacement ou tout simplement attirer l attention de ses clients

Plus en détail

DOSSIER. Monsieur le Maire Hôtel de Ville 1 place Bernard Cornut-Gentille CS 30140 06414 CEDEX Cannes DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER. Monsieur le Maire Hôtel de Ville 1 place Bernard Cornut-Gentille CS 30140 06414 CEDEX Cannes DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L'ACHAT D'UN VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE A RENVOYER PAR COURRIER A L ADRESSE SUIVANTE : Monsieur le Maire Hôtel de Ville 1 place Bernard Cornut-Gentille CS 30140

Plus en détail

REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014

REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014 REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014 Quelques données et tendances fortes : + de 80% des internautes européens préparent leurs séjours en ligne 91% des voyageurs français

Plus en détail

ARRETE attribuant un emplacement de stationnement réservé. ------------- LE MAIRE DE LA VILLE DE SAINT-PIERRE.

ARRETE attribuant un emplacement de stationnement réservé. ------------- LE MAIRE DE LA VILLE DE SAINT-PIERRE. N 043-2012 ARRETE attribuant un emplacement de stationnement réservé. ------------- LE MAIRE DE LA VILLE DE SAINT-PIERRE. VU le Code Général des Collectivités Territoriales, articles L.2213-1, L.2213-2,

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

AIDE AUX STRUCTURES TOURISTIQUES EN ZONE RURALE

AIDE AUX STRUCTURES TOURISTIQUES EN ZONE RURALE AIDE AUX STRUCTURES TOURISTIQUES EN ZONE RURALE FORMULAIRE DE DEMANDE IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : 1. Coordonnées personnelles : M, Mme, Mlle. Adresse :....... Code postal :....Ville :.. Téléphone :..

Plus en détail

A R R E T E N 07-954 /SG/SGAR Enregistré le 26 mars 2007 relatif à la composition de la Commission Départementale de l Action Touristique ------------

A R R E T E N 07-954 /SG/SGAR Enregistré le 26 mars 2007 relatif à la composition de la Commission Départementale de l Action Touristique ------------ PREFECTURE DE LA REUNION SECRETARIAT GENERAL Direction des Libertés Publiques Saint-Denis, le 26 mars 2007 SECRETARIAT GENERAL POUR LES AFFAIRE REGIONALES Délégation Régionale au Tourisme A R R E T E N

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Nous sommes là pour vous aider Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association N 12156*03 Dossier de demande de subvention Veuillez cocher la case correspondant à votre situation

Plus en détail

«Démarche collective de management environnemental des hébergements touristiques dans le PNR de Camargue»

«Démarche collective de management environnemental des hébergements touristiques dans le PNR de Camargue» «Démarche collective de management environnemental des hébergements touristiques dans le PNR de Camargue» Mission d expertises de management environnemental CAHIER DES CHARGES Maître d ouvrage : Syndicat

Plus en détail