COLLECTE SELECTIVE ET RECYCLAGE DU VERRE Premier chantier utilisant du verre recyclé parking du Stade scolaire avenue d Estrée à Cayenne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COLLECTE SELECTIVE ET RECYCLAGE DU VERRE Premier chantier utilisant du verre recyclé parking du Stade scolaire avenue d Estrée à Cayenne"

Transcription

1 COLLECTE SELECTIVE ET RECYCLAGE DU VERRE Premier chantier utilisant du verre recyclé parking du Stade scolaire avenue d Estrée à Cayenne Contacts presse : CCCL : Ellin HALBEHER Tél : Indira HO-KONG-CIAT Tél : Chargé de Communication Christine POIXBLANC Tél :

2 Table des Matières Communiqué de presse La problématique des déchets de verre Valorisation en Travaux Publics Où trouver les 11 conteneurs à verre? Annexe : Recyclage de verre en Guyane (Etude de Projet-Christophe DOURY)

3 Communiqué de presse La CCCL vous informe de la réalisation du premier chantier utilisant du verre recyclé qui se déroule à Cayenne jusqu au 14 septembre 2007, sur le parking du Stade scolaire avenue d Estrée. Une inauguration est organisée le vendredi 14 septembre 2007 à 13h sur le Parking. En octobre 2006, la CCCL a lancé la première filière locale de recyclage des emballages en partenariat avec l ADEME et les communes de Cayenne, Macouria, Matoury, Montsinéry- Tonnegrande, Rémire-Montjoly et Roura. L opération a remporté un tel succès auprès de la population que les résultats de la collecte du verre ont largement dépassé les objectifs : il était prévu de collecter 40 tonnes en 4 mois, les habitants et les restaurateurs ont déposé 70 tonnes de verre. 60 tonnes de déchets de verre seront utilisées en sous-couche-routière pour la réalisation du Parking. Le recyclage du verre consiste à utiliser le verre broyé en sous-couche routière, en remplacement de la grave. Le premier chantier réalisé à titre de démonstration confirmera la faisabilité économique et technique de la filière de recyclage du verre en Guyane. Quels sont les enjeux de la valorisation du verre? Le verre se dégrade lentement (4000 ans) et représente plus de 13% du poids de nos ordures ménagères, soit plus de tonnes sur le territoire de la CCCL. Jusqu en octobre 2006, le verre usagé était jeté avec les ordures ménagères et stocké à la décharge des MARAGOUINS. La valorisation du verre s inscrit dans un schéma de développement durable, elle répond aux normes environnementales (visant à supprimer toutes les décharges), tout en étant un outil de développement local et de création d emplois. Les enjeux d une valorisation locale du verre sont nombreux à commencer par la diminution du tonnage des déchets mis en décharge et des coûts afférents, la réduction des inconvénients associés au verre (tessons, incendies de décharge), le développement de nouvelles filières économiques sur le territoire et l économie de matière première (carrières de grave).

4 La problématique des déchets de verre La Communauté des Communes du Centre Littoral s est fixée comme objectif de relever le défi du traitement des déchets. Plusieurs outils ont été créés pour répondre à cet objectif : la déchetterie de Rémire-Montjoly (2002), qui permet de lutter contre les dépôts sauvages, ainsi que la plate-forme de compostage de Matoury (2004), où sont récupérés et traités les déchets verts produits sur le territoire de la CCCL. Afin de poursuivre ses projets en matière de tri et de valorisation des déchets, la CCCL, en partenariat avec les communes de Cayenne, Macouria, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Rémire-Montjoly et Roura, a lancé la collecte sélective et le recyclage du verre en octobre Le verre est fabriqué à partir de silice (sable) ou de calcin (bouteilles en verre usagées et broyées) chauffé à très haute température. Il faut donc de la matière première (silice ou calcin) et beaucoup d énergie pour fabriquer du verre. Le jeter aux ordures ménagères est un gaspillage de matière première et d énergie. Rappelons que ces déchets représentent 13,40% des ordures ménagères collectées sur le territoire de la CCCL, soit un tonnage de plus de tonnes.

5 Avant la mise en place de la filière verre sur le territoire de la CCCL en octobre 2006, les déchets de verre étaient stockés en décharge. La filière verre a démarré par une opération coup de poing avec la mise en place de - 11 conteneurs à verre (d une capacité unitaire de 1,3 tonne), - un point d apport volontaire à la déchetterie intercommunale - une cinquantaine de poubelles à verre pour les restaurateurs de l Ile de Cayenne. Cette opération va se poursuivre par l installation progressive de plus de 200 conteneurs sur l ensemble du territoire de la CCCL.

6 Valorisation en Travaux Publics Le choix d une filière de valorisation en travaux publics a été décidé sur la base d études technico-économiques réalisées avant le lancement de la collecte sélective. Le verre est broyé puis incorporé à de la grave spécifique, utilisable en sous-couche routière. Les couches de surface des chaussées sont réalisées en bitume et les couches d assise sont réalisées avec de la grave. C est cette grave qui pourra être mélangée avec du broyat de verre : le taux d incorporation de verre sera de 20% de verre concassé et donc de 80 % de grave. (Etudes réalisées par la société Chambard) Les premières expérimentations ont démontré que la qualité du verre récupéré en déchetterie est suffisante et ne nécessite aucun lavage ni aucun tri. Ceci dit, le mélange ne devra pas contenir plus de 2% d impureté étrangère à l emballage, dont pas plus de 0,5% d infusible (porcelaine, faïence, carrelage, ). Le verre collecté dans les conteneurs à verre et chez les restaurateurs contient moins de 2% d impureté alors que l opération-test de collecte chez les libres-services de l île de Cayenne a été abandonnée car les déchets de verre étaient mélangés à d autres emballages. Est-ce que le verre va améliorer la qualité des routes? Les couches de surface sont réalisées en bitume, alors que les couches d assise sont réalisées avec de la grave. La qualité des routes provient essentiellement de la couche de bitume en surface. Le verre ne va ni améliorer ni altérer la qualité des routes. Il vient uniquement en complément de l utilisation de la grave (20% de verre concassé et 80 % de grave)..

7 Où trouver les 11 conteneurs à verre? Cayenne : Parking de l hypermarché Cora Parking du supermarché Leader Price Voltaire, Canal Laussat Matoury : LS Huit à 8 Balata Parking du centre commercial Makoupy Macouria : Place du marché au bourg Montsinéry-Tonnegrande : Place du marché au bourg de Montsinéry Rémire-Montjoly : Parking du supermarché Match Montjoly Chemin des écoliers à proximité du rond-point de Rémire Roura : LS Ecodis à Roura Place du marché à Cacao. Point de collecte à la déchetterie (rond point Vidal, Rémire- Montjoly) du lundi au vendredi 10h-18h, samedi 8h-18h, dimanche 8h-14h. Seuls les bouteilles, bocaux, pots, peuvent être collectés, après avoir été vidés de leur contenu. Retirer les capsules, bouchons et couvercles. Attention : ne pas jeter de verres spéciaux (vaisselle, vitre, parebrise, verre armé, écran de télévision, ampoule d éclairage, tube, néon électrique, lampe cristal, verre opaline, miroir et verre non transparents et colorés, etc.) car ils ont des propriétés différentes du verre d emballage.

8 Annexe : Recyclage de verre en Guyane (Etude de Projet-Christophe DOURY) Introduction : Il n existe actuellement aucune filière de traitement et de recyclage du verre en Guyane. Seule la déchetterie de REMIRE-MONTJOLY effectue un tri de ce matériau, sans aucune suite industrielle. Des études réalisées en métropole par le pôle «recherche et développement» du groupe EIFFAGE TP, dont nous sommes une filiale, ont prouvé qu il était tout à fait possible de recycler le verre dans les travaux publics, en l incorporant dans les matériaux naturels utilisés dans la construction des routes. L entreprise La Routière Guyanaise s est donc intéressée à cette solution pour les raisons suivantes : - mise en oeuvre de techniques permettant d apporter des solutions aux problèmes environnementaux. - apporter des solutions économiquement viables au traitement des déchets. - Poursuivre l amélioration du réseau routier tout en préservant les ressources naturelles Nous avons réalisé une étude dans le but de valoriser les verres perdus en les incorporant dans la construction des chaussées. Il est primordial que la technique soit, pour des raisons économiques, adaptée aux spécificités locales, donc la plus simple possible afin de favoriser l aboutissement du projet. Spécificités locales Les quantités de verre à recycler sont limitées à l échelle de la collecte du département. Techniques de recyclage adaptées aux moyens locaux S.A.V. éloigné pour des matériels spécifiques méthodologie d incorporation dans la GNT. Collecte Transport déchetterie de Rémire / Plate Forme Eliminateur (Chambard) 5 kms Stockage PF Chambard Concassage Mini concasseur à mâchoires «M.F.» 450 Incorporation 20% verre / 80% GNT Stockage du produit fini prêt à l emploi Les coûts sont réduits grâce à la simplicité du processus. Aucun matériel spécifique n est nécessaire hormis un mini concasseur à mâchoire type M.F. 450 (voir fiche technique jointe) Capacité de broyage du verre : 15 m 3 /h soit environ 30t/h en prenant un poids spécifique de 2t/m 3 Prévision capacités collecte - court terme : 2000t moyen terme : 5000t Aucun triage n est nécessaire après la collecte. Niveau environnement Les verres ne produisent pas de substances nocives et sont donc classés en déchets inertes. ( classe III ) Les matériaux d habillage des bouteilles (papier, plastique, liège) représentent une fraction infime du produit et font parties des substances inertes et non polluantes. Des essais en laboratoire ont été réalisés au niveau de Chambard Guyane pour confirmer la faisabilité d un tel processus de recyclage dans notre domaine.

9 Les résultats sont probants : Les essais réalisés démontrent la conformité du produit fini en terme de normes routières pour l utilisation du mélange GNT 0/20 avec du verre recyclé sous forme de granulométrie 0/20. NF EN Granulats pour matériaux traités aux liants hydrauliques et matériaux non traités utilisés pour des travaux de génie civil et pour la construction des chaussées. Le premier chantier en grandeur nature s'effectuera dans Cayenne les semaines 36 et 37. Proportions retenues Grave Non Traitée ( GNT ) de dimension d/d 0/20 80% Verre concassé de dimension d/d 0/20 20% Les performances d une GNT et d un mélange GNT + verre concassé GNT 0/20 verre concassé mélange GNT + verre passant à mm (%) passant à 10 mm (%) passant à 20mm (%) densité OPN (t/m 3 ) teneur en eau OPN (%) Indice portant immédiat Indice CBR ( immersion 4j ) Les portances immédiates ne varient pas entre la grave et le mélange. Les portances après quatre jours d immersion dans l eau sont légèrement plus faibles mais restent dans les caractéristiques admissibles en structure de chaussée pour des trafics en Guyane. Les courbes granulométriques de la GNT 0/20 et du mélanges GNT+verre sont superposées et parfaitement intégrées dans le fuseau des spécifications de la norme NF P relatifs aux graves non traitées de dimension d/d = 0/20 d étant la plus petite dimension du granulat D étant la plus grande dimension du granulat La valeur au bleu MB caractérise la propreté des sables d une Grave Non Traitée : MB <=2.5 ( NF EN ) Chargé d étude Christophe DOURY

Avec nos partenaires : Guide du tri. des emballages en verre. Un doute, une question? Contactez nous au : 01 60 44 40 04. www.smitom-nord77.

Avec nos partenaires : Guide du tri. des emballages en verre. Un doute, une question? Contactez nous au : 01 60 44 40 04. www.smitom-nord77. Avec nos partenaires : Guide du tri des emballages en verre Un doute, une question? Contactez nous au : 01 60 44 40 04 www.smitom-nord77.fr Aujourd hui trop d emballages en verre sont encore jetés dans

Plus en détail

Le recyclage du verre. Les bonnes pratiques pour un recyclage réussi

Le recyclage du verre. Les bonnes pratiques pour un recyclage réussi Le recyclage du verre Les bonnes pratiques pour un recyclage réussi Novembre 2012 L INTÉRÊT DU RECYCLAGE DU VERRE Le recyclage des emballages en verre se fait en boucle fermée. Une bouteille redevient

Plus en détail

Guide des déchets ménagers

Guide des déchets ménagers Guide des déchets ménagers Guide des déchets ménagers Chaque habitant du Grand Lyon se débarrasse d'un peu plus d'1,2 kg de déchets par jour. Au total cela représente plus de 500 000 tonnes de déchets

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

Déchetterie intercommunale

Déchetterie intercommunale Décembre 2008 Déchetterie intercommunale DOSSIER de Presse Contacts presse : Service Environnement - déchets de la CCCL Ellin HALBEHER Tél : 0594289050 / 0694200101 Sandrine SUMET Tél 0594286778 1 Table

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail

Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul

Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul 06 Le verre Instruction de travail Tâche: Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul Les élèves doivent compléter le schéma du cycle de recyclage.

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Jonathan DECOTTIGNIES Le Cercle National du Recyclage La nature association loi 1901 née en juin 1995 Paul DEFFONTAINE (Vice

Plus en détail

Présentation de l usine de La Loyère

Présentation de l usine de La Loyère Présentation de l usine de La Loyère Présentation du groupe Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1994 et est toujours dirigé par Jean-Luc Petithuguenin.

Plus en détail

Expositions disponibles au Sytevom

Expositions disponibles au Sytevom Expositions disponibles au Sytevom 7 expositions sont mises à disposition gracieusement à toutes personnes (collectivités, écoles, associations ) : - Les hommes et leurs déchets, un nouvel état d esprit

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Calendrier des levées Anières 2015. Conservez-moi!

Calendrier des levées Anières 2015. Conservez-moi! Calendrier des levées Anières 0 Conservez-moi! Le nouveau calendrier du CoHerAn Pour faire suite au «tous ménages» envoyé récemment, les communes du CoHerAn, avec l aide d un mandataire spécialisé et en

Plus en détail

apport volontaire le guide du tri Le tri, c est pour la vie. www.unispourletri.com

apport volontaire le guide du tri Le tri, c est pour la vie. www.unispourletri.com apport volontaire le guide du tri Le tri, la vie. www.unispourletri.com emballages papier-carton 1 boîte à chaussures = 3 boîtes de céréales recyclées. 1 tonne de briques alimentaires recyclées fait économiser

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

Guide pratique du tri

Guide pratique du tri Guide pratique du tri EN CENTRE-VILLE À recycler ou pas? Aujourd hui, les bonnes idées gagnent à être récupérées. Montpellier Agglomération, l un des premiers établissements intercommunaux en France à

Plus en détail

Un point de récupération situé et équipé de façon adéquate est attractif pour ses utilisateurs et donc favorise le recyclage.

Un point de récupération situé et équipé de façon adéquate est attractif pour ses utilisateurs et donc favorise le recyclage. COLLECTES SELECTIVES FICHE D'INFORMATION GEDEC N 4 (août 2006) Un point de récupération situé et équipé de façon adéquate est attractif pour ses utilisateurs et donc favorise le recyclage. L aménagement

Plus en détail

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

Qu est-ce que l atmosphère?

Qu est-ce que l atmosphère? 1. QUE SAIS-TU? 4 5 6 7 8 9 10 L air, l atmosphère, la pollution Qu est-ce que l atmosphère? Un verre vide ne contient rien. VRAI FAUX L atmosphère est composée de plusieurs gaz. VRAI FAUX L atmosphère

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

Le TRI, à Saint-Maurice. un geste simple pour tous! TRI COMMUNAUTÉ DE COMMUNES CHARENTON - SAINT MAURICE

Le TRI, à Saint-Maurice. un geste simple pour tous! TRI COMMUNAUTÉ DE COMMUNES CHARENTON - SAINT MAURICE Le TRI, à Saint-Maurice un geste simple pour tous! TRI du COMMUNAUTÉ DE COMMUNES CHARENTON - SAINT MAURICE VERSION 7:Mise en page 1 29/03/2010 16:30 Page 28 Depuis plusieurs années, le volume de nos déchets

Plus en détail

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE REFERENTIEL NF BATIMENTS TERTIAIRES - DEMARCHE HQE NEUF NOTE SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Cette plate-forme est aménagée en deux zones distinctes, une zone conteneurs et une zone de vrac, elle-même divisée en trois : Vrac n 1, n 2 et n 3.

Cette plate-forme est aménagée en deux zones distinctes, une zone conteneurs et une zone de vrac, elle-même divisée en trois : Vrac n 1, n 2 et n 3. A B INTRODUCTION La société Carrières et Ballastières de Picardie (société en nom collectif dont les associés sont les sociétés CEMEX Granulats et HOLCIM France) souhaite exploiter par campagne une installation

Plus en détail

Le TRI, à Charenton. un geste simple pour tous! CHARENTON - SAINT MAURICE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

Le TRI, à Charenton. un geste simple pour tous! CHARENTON - SAINT MAURICE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Le TRI, à Charenton un geste simple pour tous! dutri COMMUNAUTÉ DE COMMUNES CHARENTON - SAINT MAURICE Depuis plusieurs années, le volume de nos déchets ne cesse d augmenter (plus de 1 kg par jour et par

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

Trier préserve l environnement et crée de l emploi

Trier préserve l environnement et crée de l emploi Proposition d articles (3 ème trimestre 2011) Trier préserve l environnement et crée de l emploi Chaque jour, grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers, nous participons à la protection de l

Plus en détail

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS guide du tri ( NE PAS ) JETER COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS www.agglo-soissonnais.com Les équipements pour mes déchets A mon domicile BAC VERT Pots en verre Bouteilles et canettes en verre Bocaux en verre

Plus en détail

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 PLU arrêté le: 9 février 2012 Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES PLU V i l l e d e N o i s y - l e - S e c P l a n L o c a l d U r b a n i s m e DÉPARTEMENT

Plus en détail

La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu

La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu La déchèterie intercommunale est située sur le chemin de l ancienne voie ferrée entre Abbazia et Ghisonaccia. Le dépôt de déchets est gratuit et réservé

Plus en détail

Communauté d Agglomération Hénin-Carvin. Trions facile, jetons utile! Guide Pratique. Collecte des Déchets. DocumenT à conserver

Communauté d Agglomération Hénin-Carvin. Trions facile, jetons utile! Guide Pratique. Collecte des Déchets. DocumenT à conserver Communauté d Agglomération Hénin-Carvin Trions facile, jetons utile! Guide Pratique Collecte des Déchets DocumenT à conserver «Le déchet le moins polluant et le moins cher à traiter est celui que l on

Plus en détail

STADLER Le meilleur de la technologie

STADLER Le meilleur de la technologie Le meilleur de la technologie Séparateurs balistiques Capacités Tri efficace d un flux de matériaux mélangés en différentes fractions Matériaux lourds roulants, p. ex. corps creux, bouteilles en plastique,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU TRI

GUIDE PRATIQUE DU TRI GUIDE PRATIQUE DU TRI Trier c est futé! C O M M U N A U T É D A G G L O M É R A T I O N D U C H O L E T A I S Vos équipements pour bien trier : Faire le geste de tri, c est s engager dans une démarche

Plus en détail

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide Tri des déchets Avec Triafer Suivez le Guide Édito Des équipements pour bien trier Madame, Monsieur, La mise en place de la collecte sélective en porte à porte est un moyen de recycler davantage nos déchets.

Plus en détail

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de Fiche Ressource n 1 chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de chantier : La gestion des déchets de chantier des travaux publics est un enjeu primordial pour les générations

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013. Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le..

RAPPORT ANNUEL 2013. Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le.. RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le..

Plus en détail

Production de compost au Centre de Valorisation Organique

Production de compost au Centre de Valorisation Organique Gestion des déchets ménagers de Lille Métropole Communauté Urbaine Production de compost au Centre de Valorisation Organique Mustapha MAIMOUNI Conseiller communautaire Lille Métropole Communauté Urbaine

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de ses 18 communes membres. Collecte des déchets ménagers

Plus en détail

Jeu des 7 familles de déchets

Jeu des 7 familles de déchets Jeu des 7 familles de déchets + Toi aussi deviens un super-héros de l environnement! Ensemble Trions bien Recyclons mieux Découvre en t amusant les gestes simples du tri et du recyclage et deviens, toi

Plus en détail

Lafarge France et l économie circulaire

Lafarge France et l économie circulaire Lafarge France et l économie circulaire Zoom sur l écologie industrielle Mai 2013 Les activités de Lafarge Le Groupe La France est le berceau historique du Groupe depuis 1833 Le Groupe Lafarge est leader

Plus en détail

LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES

LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES Une alternative de gestion pour optimiser les chantiers Solutions environnementales clé en main pour une valorisation active de sites VALGO - Copyright 2009 SOMMAIRE

Plus en détail

COMMUNE DE AISEAU-PRESLES (Pont-de-Loup, Aiseau, Roselies, Presles)

COMMUNE DE AISEAU-PRESLES (Pont-de-Loup, Aiseau, Roselies, Presles) MOIS PAPIERS/ CARTONS COMMUNE DE AISEAU-PRESLES (Pont-de-Loup, Aiseau, Roselies, Presles) COLLECTES DES DECHETS MENAGERS ET COLLECTES SELECTIVES POUR L ANNEE 2016 VERRES PMC DECHETS RESIDUELS ET DECHETS

Plus en détail

Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois

Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois «Fabriquer les matières premières du 21 ème siècle» Cette définition résume la philosophie de Paprec Group et son engagement

Plus en détail

Matières d experts SECTEUR NORD. Exploiter une carrière est avant tout une affaire d hommes et de femmes...

Matières d experts SECTEUR NORD. Exploiter une carrière est avant tout une affaire d hommes et de femmes... Matières d experts SECTEUR NORD Exploiter une carrière est avant tout une affaire d hommes et de femmes... 1 MATIÈRE DURABLE, MATIÈRE D AVENIR Performant par son aspect économique et sa disponibilité locale,

Plus en détail

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé!

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé! Guide, d utilisation du nouveau service de collecte Gestion des déchets Tous acteurs d, un environnement préservé! Madame, Monsieur, Vous trouverez dans ce guide les réponses aux questions que vous vous

Plus en détail

Le tri : tous acteurs!

Le tri : tous acteurs! Le tri : tous acteurs! GUID D TRI Avec : Le héros : vous Le méchant : l erreur de tri Réalisation : SICOVAD P R V N T I O N A l achat - Préférer des grands conditionnements. - Privilégier les éco-recharges

Plus en détail

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales Présentation PROJET METAL Synthèse du projet à destination des collectivités locales SOMMAIRE 1. Mieux recycler l aluminium, une nécessité 2. Pourquoi le projet métal? - Des taux de recyclage de l aluminium

Plus en détail

LES INSTALLATIONS FIXES. pierres naturelles sables et graviers recyclage

LES INSTALLATIONS FIXES. pierres naturelles sables et graviers recyclage LES INSTALLATIONS FIXES pierres naturelles sables et graviers recyclage Les installations fixes une ingénierie «Made in Autriche» Franz Wageneder ne pouvait pas imaginer en 1950, lorsqu il construisit

Plus en détail

A RECYCLER OU PAS? GUIDE PRATIQUE DU TRI POUR RECYCLER, IL FAUT TRIER! 02 97 52 39 39 31, avenue de l Océan - BP 6-56340 PLOUHARNEL

A RECYCLER OU PAS? GUIDE PRATIQUE DU TRI POUR RECYCLER, IL FAUT TRIER! 02 97 52 39 39 31, avenue de l Océan - BP 6-56340 PLOUHARNEL FAUT-IL LAVER LES EMBALLAGES A RECYCLER? Non, il suffit simplement de bien les vider les racler pr qu ils ne salissent pas les autres emballages. UN GESTE IMPORTANT POUR L ENVIRONNEMENT : LE COMPACTAGE

Plus en détail

Dossier. Verre & développement durable 2012-2013. Thématique n 3. verre d emballage

Dossier. Verre & développement durable 2012-2013. Thématique n 3. verre d emballage verre d emballage Dossier Thématique n 3 2012-2013 Verre & développement durable Dossier Thématique Verre & développement durable n 3 Le verre, depuis toujours, Quel matériau respecte l environnement,

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U P A Y S D E L ' A R B R E S L E. L ' A r b r e s l e. B e s s e n a y. B i b o s t.

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U P A Y S D E L ' A R B R E S L E. L ' A r b r e s l e. B e s s e n a y. B i b o s t. C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S P a y s d e l ' A r b r e s l e L ' A r b r e s l e B e s s e n a y B i b o s t B u l l y C h e v i n a y C o u r z i e u D o m m a r t i n E v e u x F l e u r i

Plus en détail

GUIDE. PRATIQUE DU Trier, c est ma nature!

GUIDE. PRATIQUE DU Trier, c est ma nature! GUIDE PRATIQUE DU Trier, c est ma nature! Réduisons nos déchets! Chacun d entre nous jette en moyenne 390 kg de déchets par an dans les poubelles et containers de tri auxquels s ajoutent les 200 kg qui

Plus en détail

Du nouveau pour la collecte. des déchets! Développer

Du nouveau pour la collecte. des déchets! Développer Du nouveau pour la collecte Développer des déchets! le recyclage Les grands enjeux pour la gestion des déchets dans les années à venir sont de réduire les déchets produits et de développer le recyclage.

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

Tous ensemble, relevons le défi des bulles propres! Conférence de presse du 10 juin 2014

Tous ensemble, relevons le défi des bulles propres! Conférence de presse du 10 juin 2014 Tous ensemble, relevons le défi des bulles propres! Conférence de presse du 10 juin 2014 Hygea en quelques mots Intercommunale mixte public privé Mission : gestion durable des déchets collecte en porte-à-porte

Plus en détail

guide Ensemble, faisons du tri une seconde nature GENTILLY FRESNES LE KREMLIN-BICÊTRE L HAŸ-LES-ROSES VILLEJUIF service déchets service déchets

guide Ensemble, faisons du tri une seconde nature GENTILLY FRESNES LE KREMLIN-BICÊTRE L HAŸ-LES-ROSES VILLEJUIF service déchets service déchets guide tri du Ensemble, faisons du tri une seconde nature service déchets service déchets 01 41 24 22 80 01 41 24 22 80 ARCUEIL CACHAN GENTILLY service déchets 01 41 24 22 80 FRESNES LE KREMLIN-BICÊTRE

Plus en détail

Présentation du site Valréna

Présentation du site Valréna SITOM SUD GARD Présentation du site Valréna Présentation du SITOM Sud Gard Créé en 1997 et comptant actuellement 81 communes, le syndicat prend en charge le traitement et la valorisation des déchets ménagers.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

CC Pays de Charlieu. Service déchets ménagers et assimilés. Règlement intérieur. Déchetterie intercommunale

CC Pays de Charlieu. Service déchets ménagers et assimilés. Règlement intérieur. Déchetterie intercommunale CC Pays de Charlieu Service déchets ménagers et assimilés Règlement intérieur Déchetterie intercommunale Plateforme de stockage des inertes et déchets végétaux. Le 30/01/2012 SOMMAIRE PARTIE 1 DECHETTERIE

Plus en détail

Guide. unequestion. Vous avez. sur la collecte et le traitement des déchets ménagers? la Communauté de Communes du Pays d'erstein

Guide. unequestion. Vous avez. sur la collecte et le traitement des déchets ménagers? la Communauté de Communes du Pays d'erstein N hésitez pas à contacter Vous avez unequestion sur la collecte et le traitement des déchets ménagers? la Communauté de Communes du Pays d'erstein par téléphone au 03 88 64 66 58 de 8h à 12h et de 14h

Plus en détail

Guide de la redevance

Guide de la redevance Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland Guide de la redevance Gestion des déchets ménagers Furdenheim Handschuheim Hurtigheim Quatzenheim Définition La redevance incitative au tri des déchets

Plus en détail

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes )

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) "#$%&%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-. &%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-.% Code : 15 01 03 Nomenclature : Emballages en bois Origine : Déchets de magasins Les déchets

Plus en détail

Collecte sélective des déchets ménagers. Le Guide du tri

Collecte sélective des déchets ménagers. Le Guide du tri Collecte sélective des déchets ménagers Le Guide du tri Dans le sac jaune, le bac à couvercle jaune ou les conteneurs, je dépose : Papiers, cartons Pensez à enlever les films plastiques! Bouteilles et

Plus en détail

Prise en compte des Déchets Inertes et Industriels Banals du Secteur BTP

Prise en compte des Déchets Inertes et Industriels Banals du Secteur BTP Plan Régional d Elimination des Industriels Spéciaux et des des Soins à risques P.R.E.D.I.S. Plan Départemental de Gestion des déchets du Bâtiment et des Travaux Publics DEPARTEMENT DU NORD Plan Départemental

Plus en détail

Fertilisation. et protection. des cultures

Fertilisation. et protection. des cultures Fertilisation et protection des cultures Fertilisation et protection des cultures EMBALLAGES VIDES DE PRODUITS PHYTOSANITAIRES (EVPP) Les EVPP sont composés de : - bidons en plastique d une contenance

Plus en détail

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets - Animations scolaires sur le tri et

Plus en détail

Défi 7/7 Mission Ecogestes

Défi 7/7 Mission Ecogestes Défi 7/7 Mission Ecogestes - 202 851 habitants (au 1er janvier 2011) Les hommes commencent à se regrouper dans des villes. Les déchets sont jetés dans les rues entraînant de nombreuses épidémies meurtrières

Plus en détail

DU TRI. Communauté de Communes COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

DU TRI. Communauté de Communes COMMUNAUTÉ DE COMMUNES GUIDE PRATIQUE DU TRI ET DES DÉCHETTERIES Communauté de Communes COMMUNAUTÉ DE COMMUNES LES JOURNAUX / REVUES / MAGAZINES LES RECYCLABLES à mettre dans le conteneur à bande bleue Les prospectus et les

Plus en détail

"Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action"

Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action "Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action" Francis Pizzorno, Président fondateur de PIZZORNO Environnement Depuis sa création

Plus en détail

Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP en région Poitou-Charentes

Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP en région Poitou-Charentes Observatoire Régional des Déchets Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP en région Poitou-Charentes Année 2012-2013 Contexte Dans le cadre de l élaboration prochaine des Plans de Prévention et

Plus en détail

CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES. UNIVALOM, le 24 mars 2010

CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES. UNIVALOM, le 24 mars 2010 CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES UNIVALOM, le 24 mars 2010 2CIMENT La Fabrication du ciment La Cimenterie de La Grave de Peille La Valorisation énergétique des encombrants Bilan du MAPA

Plus en détail

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE ARTICLE 2 LIEUX D EXECUTION DU SERVICE ARTICLE 3 LES OBLIGATIONS DU TITULAIRE

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

Le verre : un emballage qui se recycle! Le tri des déchets est une grande chaîne qui commence dans

Le verre : un emballage qui se recycle! Le tri des déchets est une grande chaîne qui commence dans Syndicat pour la collecte et le traitement des ordures ménagères n 15 Lettre d information du Syndicat TRI-OR MAI 2006 Vous n avez pas de bacs de tri? Vous venez d emménager? au Contactez l Equipe de Tri-or

Plus en détail

COMMISSION DE SUIVI DE SITE

COMMISSION DE SUIVI DE SITE COMMISSION DE SUIVI DE SITE Centre de traitement multi filière SYCTOM IVRY Paris XIII Centre de tri et déchèterie exploités par SITA IDF SOMMAIRE Bassins versants Présentation du Centre de tri Bilan d

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU SERVICE DES DECHETS DE LA CCPG

PRESENTATION GENERALE DU SERVICE DES DECHETS DE LA CCPG PRESENTATION GENERALE DU SERVICE DES DECHETS DE LA Composition du service : Le Service Déchets de la Communauté de Communes du Pays Glazik () est organisé de la façon suivante: Un Directeur du service

Plus en détail

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie!

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! GUIDE DU TRI Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! Édito Vous avez entre les mains le premier Guide du Tri du campus Lyon Ouest Écully. Il concerne les acteurs de l École Centrale de Lyon et d EMLYON

Plus en détail

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires Année 2013-2014 Programme des animations scolaires ANIMATRICE DU TRI SERVICE DECHETS CCPF - Déborah VIGNÉ : Tel : 04.50.22.43.80 standard@paysdefilliere.com Année 2013-2014 Sommaire 1. Interventions en

Plus en détail

sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre

sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre 10 Pour vos autres déchets : la déchèterie 11 Réduisons nos déchets

Plus en détail

Déchets ménagers et assimilés Panorama des normes et documents normatifs existants

Déchets ménagers et assimilés Panorama des normes et documents normatifs existants assimilés Panorama des normes et documents normatifs existants 4 ème version Juillet 2013 Sébastien LOUIS-ROSE - Tél : +33 (0) 1 41 62 83 45 Sebastien.louisrose@afnor.org Patricia BENEDIKT - Tél : +33

Plus en détail

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES.

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES. 3 DÉCHETS Lycée : EDGAR FAURE Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER Ville : MORTEAU Fonction :AENES. Dernière mise à jour : vendredi 22 janvier 2010vendredi 8 janvier 2010 Introduction

Plus en détail

Nouveau calendrier de collecte des déchets ménagers. À partir du 11 janvier 2010

Nouveau calendrier de collecte des déchets ménagers. À partir du 11 janvier 2010 Nouveau calendrier de collecte des déchets ménagers À partir du 11 janvier 2010 Carte des secteurs A Montauban Hyper-centre + Rues étroites B Alsace-Lorraine - Petit Versailles C Ardus D Le Rond - Camille

Plus en détail

LE REEMPLOI DE POTS D EMBALLAGE EN VERRE DANS L ARCHITECTURE

LE REEMPLOI DE POTS D EMBALLAGE EN VERRE DANS L ARCHITECTURE Aurelia LOUVEL & Ghita BOUSHABI 2014/2015 LE REEMPLOI DE POTS D EMBALLAGE EN VERRE DANS L ARCHITECTURE À la fin des années 2000, le volume mondial des ressources extraites équivalait à 60 milliards de

Plus en détail

COMPLETE RECYCLING OF CONCRETE. Socio economic and environmental analysis

COMPLETE RECYCLING OF CONCRETE. Socio economic and environmental analysis DIFFERENT INDUSTRIAL WAYS OF PRODUCTION OF NATURAL AND RECYCLED AGGREGATES IN NORTH-PAS DE CALAIS REGION. Socio economic and environmental analysis Prof. F. Buyle-Bodin (1), Prof. O. Blanpain (2) and Prof.

Plus en détail

Guide du tri. Trier, recycler, préserver. Ittenheim. Tri sélectif. Déchetterie. Tarification. infos pratiques

Guide du tri. Trier, recycler, préserver. Ittenheim. Tri sélectif. Déchetterie. Tarification. infos pratiques Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland Guide du tri Ittenheim Tri sélectif Déchetterie Tarification infos pratiques Modalité du service Poubelles et badge Chaque foyer doit être équipé

Plus en détail

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08 PLASTYL ILE-DE-FRANCE (78) Activité : Industrie du caoutchouc et des plastiques (Fabrication de films et feuilles en polystyrène) Effectif 2006 : 17 Chiffres d affaires 2006 : 5 000 K Euros Principales

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Le Centre de Valorisation des Déchets NOIDANS-LE-FERROUX SYTEVOM Lieu dit «Les Fougères» 70 130 NOIDANS LE FEROUX Tél : 03.84.76.93.00 Fax : 03.84.76.39.00 www.sytevom.org sytevom@orange.fr

Plus en détail

Quels emballages exactement?

Quels emballages exactement? Quels emballages exactement? Pour les bouteilles et les flacons en plastique Sont autorisés Les bouteilles de boissons transparentes ou opaques Les flacons de produits d entretien Les flacons de lessive

Plus en détail

LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE

LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE Jean-Pierre de LARY (Délégué Général du GPIC) Bellignat, le 10 Octobre 2013 GPIC Organisation Professionnelle des transformateurs français de matériaux

Plus en détail

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie 1 Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Leader mondial des matériaux de construction 16 milliards de CA en 2009 78 000 collaborateurs

Plus en détail

Guide de l éco agent. Les bonnes pratiques du Tri au bureau

Guide de l éco agent. Les bonnes pratiques du Tri au bureau Guide de l éco agent Les bonnes pratiques du Tri au bureau Avril 2013 LOGOS, LABELS ET PICTOGRAMMES : comment s y retrouver? Cercle de Moebius : Cette boucle signifie que le produit, ou son emballage est

Plus en détail

Guide du tri. L e saviez-vous?

Guide du tri. L e saviez-vous? L e saviez-vous? QUE SIGNIFIE LE POINT VERT? Il ne signifie pas que l emballage est recyclable. Il indique que l industriel ayant fabriqué le produit participe financièrement au programme de valorisation

Plus en détail