LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE"

Transcription

1 LA COMPENSATION E L'ŒIL ASTIGMATE Principe Comme pour l'œil sphérique, la compensation théorique est celle qui emmétropisera l œil en vision de loin. Il faut donc que le système compensateur œil soit un système sphérique. Le système compensateur sera donc un système astigmate dont l astigmatisme compensera celui de l'œil. Le sphérocyl compensateur est presque toujours noté en cylindre négatif car comme vous le verrez en optométrie, la recherche de la compensation ne peut être faite qu'avec des cylindres négatifs. Au contraire quand vous commandez un verre, vous donnez toujours la formule en cylindre positif. C est une convention qui a été choisie par les verriers afin d éviter des erreurs. Vous passez d une formule à l autre en effectuant une transposition Tout se passe donc au point de vue calcul comme si l on avait une double amétropie. Il faut rechercher la puissance compensatrice dans chaque méridien principal de l'œil. Prenons l exemple d un sujet dont la formule de compensation - 2,00 ( - 2,00) 0. La puissance compensatrice du verre dans le méridien à 0 est donc de - 2,00δ, il est myope de deux dioptries dans ce méridien. ans le méridien à, la puissance compensatrice est de - 4,00 δ, il est myope de 4,00 δ. Nous avons donc un œil astigmate myopique composé direct d axe à 0. Le sujet observant un point lumineux à l infini, les deux focales sont situées en avant de la rétine. 4 δ H T T 0 2 δ Focales horizontales et verticales associées au faisceau issu de T On place devant l œil en L la sphère L de -2,00δ. Le système verre-œil est un système astigmate. Le faisceau entrant dans l œil est astigmate et les deux focales ont reculé de 2 δ. La focale arrière (focale à centrée en T 0 ) se trouve sur la rétine. Paul JEAN

2 -2δ L H 2 δ T T 0 Focales horizontales et verticales associées au faisceau issu de T Pour ramener le conjugué T sur la rétine, il faut diminuer la vergence du système verre-œil de 2 δ dans le méridien à sans modifier sa vergence dans le méridien à O. On va donc utiliser un verre cylindrique puisque celui-ci a une vergence nulle dans le méridien de son axe et la vergence choisie dans le contre-axe. Il faut donc placer le cylindre négatif de -2 δ axe à 0. Le système œil compensateur est alors sphérique puisque le conjugué du point T éloigné est identique dans les deux méridiens. -2δ L H T Verre cylindrique de -2 δ axe à 0 L axe du cylindre négatif est donc toujours perpendiculaire à la focale arrière. On en déduit un moyen simple de trouver le type d'astigmatisme si on connaît la compensation: o Pour un astigmate direct, l'axe du cylindre négatif est proche de l'horizontale o Pour un astigmate inverse, l'axe du cylindre négatif est proche de la verticale. On ne réalise la compensation avec un verre sphérique et un verre cylindrique que lors de l examen de vue. Les verres de lunettes ont des géométries toriques. Paul JEAN 2

3 2 Compensation en lentilles de contact Comme nous l avons déjà vu dans la compensation des amétropies sphériques, la vergence du système compensateur dépend de sa position par rapport à l œil. Un verre de lunette est en général placé 3 mm devant le sommet de l œil alors que la lentille est juste sur l œil. Il faudra donc d abord calculer la vergence du système de contact compensateur. Nous allons le faire sur un exemple. Le verre compensateur d un œil astigmate est +5 ( + 2 ) 9O. Quelle est la valeur du système de contact compensateur théorique de cet œil? Les vergences du verre sont de 0 =+5 δ dans le méridien à et de =+7 δ dans le méridien à 0. En nous souvenant que le foyer image du système compensateur doit être confondu avec le remotum de l œil, nous pouvons déterminer la position des remotums dans les deux méridiens. LF' L = LR0 = = 0,200 m LF ' L0 = LR0 = = 0, 43 m Nous pouvons en déduire les distances focales et vergences du système de contact dans les deux méridiens. 0 SF' S = SR = SL + LR = 0,03 + 0,200 = 0,87m S = = 5,34 δ 0,87 Le système compensateur en S est : 5,34 ( 2,35) 0 SF' S 0 S 0 = 0,03 + 0,43 = 0,30 m = = 7,69 δ 0,30 2. Compensation en lentilles souples C est de nos jours le cas le plus fréquent, vous avez pu vous en rendre compte. La lentille souple épouse la forme de la cornée et entre sa face postérieure et la cornée, il se forme un film de larmes mince qui n a pas d action optique. Toute la compensation doit être apportée par la lentille souple. Il faudra donc choisir une lentille torique de formule normalisée 5,25 ( - 2,25) 0 et effectuer les essais. Cette lentille torique devra se positionner sur l œil et garder l axe de sa compensation à 0 ou très proche de cette valeur pour que la compensation soit bonne. ifférents systèmes de stabilisation de l axe existent (voir cours lentilles) mais chez certains sujets cela posera des problèmes. 2.2 Compensation en lentilles LRPG Les lentilles LRPG (lentilles rigides perméables aux gaz) ne se déforment pratiquement pas quand elles sont posées sur la cornée. Si nous prenons une lentille dont la face arrière est sphérique et que nous la posions sur une cornée torique, il va se former entre la lentille et la cornée une lentille de larmes. Les rayons lumineux subiront l action de la lentille LRPG et de la lentille de larmes avant de pénétrer dans l œil. Le système compensateur est donc l association de la LRPG et de la lentille de larmes. Reprenons le cas de l œil précédent dont nous avons calculé son système compensateur théorique en S : 5,34 ( -2,35) 0. Nous mesurons les rayons cornéens et trouvons R 0 = 8,2 mm et R = 7,8 mm. Paul JEAN 3

4 Regardons quelle sera la compensation apportée par la lentille de larmes si nous choisissons une lentille LRPG dont la face arrière est sphérique et a pour rayon r=8,2 mm (valeur préconisée par le fabricant pour cette cornée). Pour répondre à ce problème nous allons faire le schéma de la lentille de larmes dans les deux méridiens principaux du système. Face arrière de la lentille - face avant de la cornée - lentille de larmes r=8,2mm r=8,2mm R 0 =8,2 mm R =7,8mm Méridien à 0 Méridien à Calcul des vergences de la lentille de larmes supposée dans l air. On montre que la vergence du système est la même si l on intercale entre chaque dioptre un mince film d air. Cette méthode facilite les calculs puisque le fabricant vous donne la vergence de la lentille dans l air. On remarque que dans le méridien à 0, les larmes forment un film mince d épaisseur constante, la vergence d une lame mince est nulle. L0 = 0 ans le méridien à, la vergence est la somme des vergences du dioptre d entrée et de sortie (lentille mince),336,336 + = 3 3 8,2.0 7,8.0 L = 2,0 δ La formule compensatrice de la lentille simple est donc plan (-2,0)0. La lentille LRPG devra donc compenser 5,34 ( -2,35) 0 - [plan (-2,0)0 ] = 5,34 (-0,5)0. On constate que l astigmatisme est pratiquement compensé (astigmatisme résiduel inférieur à 0,25). Il suffira donc d utiliser une lentille LRPG sphérique de vergence 5,25 δ. Comme on utilise une lentille sphérique, le problème de stabilisation de l axe que nous avions rencontré avec une lentille torique ne se pose plus et la compensation optique avec la lentille rigide sera donc de meilleure qualité. Ordre de grandeur Une différence de 0/00 mm entre le rayon de courbure de la face arrière de la lentille (r) et le rayon de courbure de la face avant de la cornée (R a ) produit une lentille de larmes de vergence 0,5 δ (convergente si R a >r, divergente dans le cas contraire Paul JEAN 4

5 3 Effets de la compensation d un œil astigmate Comme nous l avons vu pour une compensation sphérique, le port d une compensation astigmate va modifier dans chaque méridien : l accommodation nécessaire en vision de près la taille de l image rétinienne. 3. Accommodation en VP de l œil compensé L accommodation en VP est modifiée dans les deux méridiens et comme les vergences compensatrices sont différentes dans ces deux méridiens, l accommodation nécessaire n est plus identique pour les deux méridiens. L œil a une accommodation qui est identique pour tous les méridiens, il s en suivra l apparition d un astigmatisme résiduel en VP. Il est exceptionnel que ceci pose problème dans la pratique courante car les très forts astigmates sont rares. 3.2 Compensation et taille de l image rétinienne Là encore du fait de la compensation différente dans les deux méridiens, le grandissement induit par la compensation sera différent. L objet sera vu déformé (un cercle est vu légèrement ovalisé). En fait ces déformations sont faibles et très rarement perçues. Une autre conséquence beaucoup plus importante dans la pratique est due à l effet de déclinaison induit. Si un astigmate oblique regarde un segment vertical, celui-ci ne sera plus vu vertical mais légèrement penché vers l axe de la compensation en cylindre négatif (effet de déclinaison). Cet effet est faible (20 d angle par dioptrie d astigmatisme pour un axe à 30 ou 60 ) et ne sera guère perçu en vision monoculaire. Par contre en vision binoculaire, du fait de la stéréoscopie, cela peut créer de gros problèmes au nouveau porteur de cette compensation. Quand il se déplace, il a l impression de «tanguer», que le monde autour de lui n est pas stable. Nous reparlerons de ce problème quand nous étudierons la stéréoscopie. Ce problème se rencontre surtout chez les presbytes qui portent pour la première fois des lunettes et auxquels l ophtalmologiste prescrit la compensation d un astigmatisme (en général voisin de δ) qu ils n avaient jamais compensé. Le problème n est pas contrairement à ce qui est souvent dit une inadaptation au port des progressifs mais un problème lié à la compensation astigmate introduite qui crée un effet de déclinaison. Il faut éviter dans ce cas de compenser plus de 0,5 δ d astigmatisme la première fois. Paul JEAN 5

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E)

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E) Sup Perform NÎMES PHYSIQUE 1 er Quad 2009 - Contrôle Optique QCM1 : Soit un milieu dans lequel la lumière jaune (de longueur d onde λj = 578 nm) se propage à la vitesse de 221190 km.s -1 et la lumière

Plus en détail

LES LENTILLES MINCES

LES LENTILLES MINCES LES LENTILLES MINCES I. GÉNÉRALITÉS Une lentille est un milieu transparent, homogène et isotrope limité par deux dioptres sphériques ou un dioptre sphérique et un dioptre plan. n distingue deux types de

Plus en détail

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1ES S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Représentation visuelle Chapitre: Chapitre 1 L œil Voir un objet Pour que l on puisse «voir un objet», il faut certaines conditions. Il faut surtout

Plus en détail

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES 1 ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES Dans toute notre étude des lentilles sphériques, nous avons considéré qu elles étaient stigmatiques, ce qui sous entendait qu elles étaient utilisées dans les conditions

Plus en détail

Biophysique de la vision

Biophysique de la vision Séminaires Pédagogiques de Biophysique Biophysique de la vision Les amétropies sphériques Dr Olivier LAIREZ Hôpitaux de Toulouse Université Paul Sabatier Lundi 27 juin 2011 0 Biophysique de la vision Les

Plus en détail

Bibliographie. Définition : emmetropie. Plan. Lentilles minces. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies

Bibliographie. Définition : emmetropie. Plan. Lentilles minces. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies Bibliographie PUBLICATIONS FNRO LA REFRACTION DE L OEIL OPTIQUE PHYSIOLOGIQUE - Yves LEGRAND Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11 OPTIQUE -André MOUSSA et Paul PONSONNET CAHIERS D OPTIQUE

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M TROUBLES DE LA REFRACTION Dr.BENLARIBI.M Introduction - Définition La réfraction oculaire : _ l ensemble des déviations que subit un rayon lumineux lors de sa traversée du système dioptrique oculaire,

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Chapitre III : lentilles minces

Chapitre III : lentilles minces Chapitre III : lentilles minces Les lentilles minces sont les systèmes optiques les plus utilisés, du fait de leur utilité pour la confection d instruments d optique tels que microscopes, télescopes ou

Plus en détail

Chapitre II: lentilles

Chapitre II: lentilles Chapitre II: lentilles II.1) Système optique idéal II.2) Les lentilles et les miroirs II.1) Système optique idéal Surface d onde (1) Surface d onde S: Tous les points de S sont en phase Dans ce cas, S

Plus en détail

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard AMETROPIES SPHERIQUES Docteur A.M.Bernard l œil emmétrope se caractérise par une puissance basale (60 D) et une longueur (24mm), des valeurs harmonieuses et telles que : le foyer image F i est situé sur

Plus en détail

Les amétropies oculaires: description et correction

Les amétropies oculaires: description et correction Les amétropies oculaires: description et correction Dr K CHATTI, 2010 Pré requis Notions de dioptriques géométriques anatomie-histologie de l'œil Population Cible Étudiants du premier cycle des études

Plus en détail

module de biophysique annales d examens

module de biophysique annales d examens QUESTIONS D EXAMENS ELECTRICITE ET BIOELECTRICITE OPTIQUE GEOMETRIQUE ET BIOPHYSIQUE DE LA VISION BIOPHYSIQUE DES RAYONNEMENTS Partie B : - Chapitre Faculté de Médecine - Université d Alger 1/23 Soit un

Plus en détail

COMPENSATION D UN ŒIL EN LENTILLES DE CONTACT ŒIL (ÉVENTUELLEMENT ASTIGMATE)

COMPENSATION D UN ŒIL EN LENTILLES DE CONTACT ŒIL (ÉVENTUELLEMENT ASTIGMATE) COMPENSATION D UN ŒIL EN LENTILLES DE CONTACT ŒIL (ÉVENTUELLEMENT ASTIGMATE) 1) RAPPEL SUR LES NOTIONS D ASTIGMATISMES «CORNÉEN», INTERNE ET TOTAL L astigmatisme «total» d un œil est celui que nous avons

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles II.2 ptique 1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles 1.1) Définitions 1.1.1) Rayons et faisceaux lumineux

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Corrigé

Plus en détail

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts Objectif Modéliser l accommodation du cristallin. Reconnaître la nature du défaut d un œil à partir des domaines de vision et inversement. Associer à chaque défaut un ou plusieurs

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Opt 3 : LENTILLES SPHERIQUES MINCES DANS LES

Opt 3 : LENTILLES SPHERIQUES MINCES DANS LES Opt 3 : LENTILLES SPHERIQUES MINCES DNS LES CONDITIONS D PPROXIMTION DE GUSS. Les lentilles sont des systèmes optiques destinés à former des images par transmission et non par réflexion (contrairement

Plus en détail

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS Première Année Premier Cycle ANNALE 2005-2006 FILERE FAS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Par M.Rey marie.rey@insa-lyon Physique 1 Filière FAS TABLE DES MATIERES PROPAGATION DE LA LUMIERE...

Plus en détail

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test!

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Test rapide de détection d astigmatisme Invitez votre client à faire le test sans ses lunettes ou avec ses lentilles de contact. Comment procéder

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Généralités sur les instruments d optiques : Classification : Les instruments d optiques sont de types différents

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts Cours I. Modélisation d un œil : 1. Schéma de l œil et vision : L œil est un récepteur de lumière sensible aux radiations lumineuses

Plus en détail

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane.

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Selon la forme de ses faces d'entrée et de sortie, une

Plus en détail

Chap.3 Lentilles minces sphériques

Chap.3 Lentilles minces sphériques Chap.3 Lentilles minces sphériques 1. Les différents types de lentilles minces sphériques 1.1. Les différentes formes de lentilles sphériques 1.2. Lentilles minces Centre optique 1.3. Lentille convergente

Plus en détail

obs.4 un Modèle pour l œil cours

obs.4 un Modèle pour l œil cours obs.4 un Modèle pour l œil cours 1) Modélisation optique de l œil : a) anatomie de l œil humain : L œil humain est un globe pratiquement sphérique qui est protégé de l extérieur par une membrane résistante,

Plus en détail

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit Chapitre 2 : L oeil I. Description de l œil L œil est un système optique compliqué. Il comporte des milieux transparents qui permettent le passage de la lumière : la cornée transparente, l humeur aqueuse,

Plus en détail

Vision et image. PARtiE 1. Le programme. Évaluation diagnostique p. 16. observer Couleur, vision et image

Vision et image. PARtiE 1. Le programme. Évaluation diagnostique p. 16. observer Couleur, vision et image Vision et image PRtiE 1 Manuel unique, p. 16 ( Manuel de physique, p. 14) séquence 1 Le programme notions et contenus L œil, modèle de l œil réduit. Lentilles minces convergentes : images réelle et virtuelle.

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts 1 L œil 1.1 Description sommaire La rétine comporte des récepteurs, Les cônes sont essentiellement concentrés dans la zone centrale de la rétine, la macula et son centre, la fovéa.

Plus en détail

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Nom : 4.1 Les différents types de lentilles Laboratoire: Les types de lentilles But : Découvrir les caractéristiques principales de divers types de lentilles. Matériel

Plus en détail

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE TS Spécialité-ptique 1-formation d une image T.P-cours de Physique n 1 : IMGE RMEE PR UNE LENTILLE MINCE CNVERGENTE Partie : Produire des Il faudra être capable de : images et observer Positionner sur

Plus en détail

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision 3 Défauts Visuels Bien davantage pour votre vision Une Vision sans défaut Un œil sans aucun défaut visuel, reçoit une image d objets proches ou lointains qui se forme parfaitement sur la rétine. Pour restituer

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

Licence IOVIS 2011/2012. Optique géométrique. Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr

Licence IOVIS 2011/2012. Optique géométrique. Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr Licence IOVIS 2011/2012 Optique géométrique Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr Table des matières 1 Systèmes centrés 2 1.1 Vergence................................ 2 1.2 Eléments cardinaux..........................

Plus en détail

[P e ] [P S ] Trou sténopéïque

[P e ] [P S ] Trou sténopéïque PROBEME ) Œil droit: Avec ses lunettes, ses acuités de loin et de près sont identiques et l'ajout de verres +0,25 ou -0,25 ne modifie pas l'acuité de loin, donc le sujet ne porte vraisemblablement pas

Plus en détail

Cours S7. Brèves notions sur l oeil

Cours S7. Brèves notions sur l oeil Cours S7 Brèves notions sur l oeil David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Anatomie de l oeil 1 2 Modélisation de l oeil 1 2.1 Modélisation

Plus en détail

Optique : applications Introduction

Optique : applications Introduction Optique : applications Introduction I. Introduction Au premier semestre nous avons abordés l'optique géométrique, nous avons vu les lois de Snell Descartes qui décrivent comment la lumière est réfléchie

Plus en détail

obs.4 Un modèle pour l œil exercices

obs.4 Un modèle pour l œil exercices obs.4 Un modèle pour l œil eercices Savoir son cours Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de l

Plus en détail

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Correction du sujet d analyse de la vision BTS Opticien Lunetier Session

Plus en détail

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL eercices SAVOIR SON COURS ❶ Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de

Plus en détail

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7 TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique / 7 I- Matériel disponible. - Un banc d optique avec accessoires : Une lanterne avec la lettre «F», deux supports pour lentille, un porte écran, un miroir plan,

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Proposition

Plus en détail

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr)

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) 1 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 2 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 3 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 4 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 5

Plus en détail

Feuille d'exercices : optique géométrique

Feuille d'exercices : optique géométrique Feuille d'exercices : optique géométrique P Colin 2015/2016 Formulaire : Rappel des relations de conjugaison pour une lentille mince L de centre O, de foyer objet F, de foyer image F et de distance focale

Plus en détail

Ch.I. L œil et la vision

Ch.I. L œil et la vision SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 1 : Représentation visuelle Ch.I. L œil et la vision Grille d auto-évaluation des compétences Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les conditions

Plus en détail

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA Lentille f = 0 cm Lentille f = 20 cm 5,0 20,0 25,0 30,0 25,0 30,0 35,0 40,0 (cm ) 0,0667 0,0500 0,0400 0,0333 (cm ) 0,0400 0,0333 0,0286 0,0250 30,0 20,0 6,7 5,0 00,0 60,0 47,0 40,0 (cm ) 0,0333 0,0500

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille Cours 1. Vision d un objet : Un objet ne peut être vu que s il émet de la lumière et que celle-ci pénètre dans l

Plus en détail

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4)

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S TRIMESTRE 1 Programme 2011 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION

TROUBLES DE LA REFRACTION TROUBLES DE LA REFRACTION DR DEGDEG LAZHAR Rappels Dioptre = surface séparant 2 milieux transparents d indices différents Œil = succession de dioptres sphériques Dioptre cornéen 40 D Dioptre cristallinien

Plus en détail

1-3) DL = +1,00 δ = Do + 0,50 pour rendre le sujet Astigmate Myopique Simple

1-3) DL = +1,00 δ = Do + 0,50 pour rendre le sujet Astigmate Myopique Simple Problème I : ANALYSE DE LA VISION BTS 2004 - Corrigé (proposé par A.F.LEPLAT S. VANENGELANDT F. MILLEVILLE I. TREDEZ) Important : Ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif

Plus en détail

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE page IX-1 IX. IMGE D UN JET PR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CNVERGENTE Nous allons utiliser les foyers 1 et leurs propriétés pour établir la position et la grandeur d une image, connaissant celles de l

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours

Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours Plan du chapitre : I. Présentation et conditions d utilisation 1. Définitions 2. Types de lentilles minces 3. Conditions

Plus en détail

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil Manuel pages 19 à 34 Choix pédagogiques Les conditions de visibilité d un objet étant posées et la présentation de l œil réalisée, il s agit d étudier maintenant les mécanismes optiques de fonctionnement

Plus en détail

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé.

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. TP focométrie Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. Objectifs : déterminer la distance focale de divers lentilles minces par plusieurs méthodes. 1 Rappels 1.1 Lentilles... Une lentille

Plus en détail

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

Chapitre 3 : Lentilles

Chapitre 3 : Lentilles 2 e B et C 3 Lentilles convergentes 1 3.1 Définitons Chapitre 3 : Lentilles Les surfaces des lentilles sont sphériques. La droite joignant les centres C 1 et C 2 des deux calottes donne l axe optique de

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES page XII- XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES Le but de ce chapitre est de rencontrer quelques-unes des nombreuses associations de lentilles sphériques minces tout en manipulant les connaissances

Plus en détail

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Licence Sciences et Technologies MISMI (Mathématiques, Informatique, Sciences de la Matière et de l Ingénieur) UE Physique et Ingénieries LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Série B J.M. Huré 1 Série B Cours 10

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Introduction à l optique géométrique...1. Chapitre 2. Formation des images... 13. Chapitre 3

Table des matières. Chapitre 1. Introduction à l optique géométrique...1. Chapitre 2. Formation des images... 13. Chapitre 3 Cours d'optique non linéaire Table des matières Chapitre 1 Introduction à l optique géométrique...1 Chapitre 2 Formation des images... 13 Chapitre 3 Lentilles minces sphériques... 21 1. Propagation de

Plus en détail

Première S Chapitre 12. Images formées par les systèmes optiques. I. Image donnée par un miroir. II. Images données par une lentille convergente

Première S Chapitre 12. Images formées par les systèmes optiques. I. Image donnée par un miroir. II. Images données par une lentille convergente Première S Chapitre mages formées par les systèmes optiques.. mage donnée par un miroir.. Lois de la réflexion Soit un rayon lumineux issu dun point lumineux S et qui rencontre en le miroir plan M. l donne,

Plus en détail

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique Université Bordeaux Segalen Organisation des appareils et des systèmes: Bases physiques des méthodes d exploration UE 3A Le domaine de l optique Dr JC DELAUNAY PACES- année 2011/2012 OPTIQUE GEOMETRIQUE

Plus en détail

Le modèle des lentilles minces convergentes

Le modèle des lentilles minces convergentes 1 Le modèle des lentilles minces convergentes LES LENTILLES MINCES CNVERGENTES résumés de cours Définition Une lentille est un milieu transparent limité par deux faces dont l'une au moins est sphérique.

Plus en détail

document 1 - indice de réfraction

document 1 - indice de réfraction chap 1 les mécanismes optiques de la vision document 1 - indice de réfraction La lumière est déviée lorsqu'elle passe d'un milieu transparent à un autre. C'est ce phénomène qu'on observe lorsque l'on regarde

Plus en détail

Verres astigmates. Astigmatisme - définition 27/04/11. Verres cylindriques. Verres toriques. Les verres cylindriques

Verres astigmates. Astigmatisme - définition 27/04/11. Verres cylindriques. Verres toriques. Les verres cylindriques Astigmatisme - définition Stigmatisme (στιγµα = point) : un dioptre est stigmate si un point objet donne un point image Conditions de GAUSS Charles REMY LYON remyc.oph @ free.fr Réunion Nantes 8 & 9 avril

Plus en détail

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L 1 REPRÉSENTATION VISUELLE DU MONDE (20 POINTS) LES INCROYABLES AVANCÉES DE L OPHTALMOLOGIE. Il y a cinquante ans, personne

Plus en détail

Les lentilles sont des volumes de substances transparentes limitées par deux surfaces sphériques, l une au plus pouvant être plane.

Les lentilles sont des volumes de substances transparentes limitées par deux surfaces sphériques, l une au plus pouvant être plane. Chapitre 6 Les lentilles I. Définitions des lentilles Les lentilles sont des volumes de substances transparentes limitées par deux surfaces sphériques, l une au plus pouvant être plane. L épaisseur d une

Plus en détail

I. Les différentes lentilles

I. Les différentes lentilles es lentilles minces es lentilles minces entrent dans la constitution de presque tous les systèmes optiques et leur étude est donc particulièrement importante. I. es différentes lentilles Une lentille est

Plus en détail

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE L ŒIL HUMAIN Ref: OS-8477 COMPOSITION Adaptateur pupille Ecran rétine Lentilles Support Globe oculaire Compas optique - un modèle

Plus en détail

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes Noms des étudiants composant le binôme : TP Cours ocométrie des lentilles minces divergentes Estimer la distance focale image d une lentille divergente est moins aisé que de déterminer celle d une lentille

Plus en détail

Son et Lumière. L optique géométrique

Son et Lumière. L optique géométrique Son et Lumière Leçon N 3 L optique géométrique Introdution Nous allons au cours de cette leçon poser les bases de l optique géométrique en en rappelant les principes fondamentaux pour ensuite nous concentrer

Plus en détail

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Questions pour réfléchir chap. 26 Q3. Expliquez pourquoi la distance focale d une lentille dépend en réalité de la couleur de la lumière

Plus en détail

ING1. PHYSIQUE (TD) S1. Optique Géométrique. Lamia ROUAI 2008-09 rouai@ece.fr

ING1. PHYSIQUE (TD) S1. Optique Géométrique. Lamia ROUAI 2008-09 rouai@ece.fr ING1 PHYSIQUE (TD) S1. Optique Géométrique Lamia ROUAI 2008-09 rouai@ece.fr Exercice 1 Sur une plage un baigneur A se trouve à une distance Y d'un rivage supposé rectiligne. Il décide A de se rendre sur

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA RÉFRACTION

LES TROUBLES DE LA RÉFRACTION LES TROUBLES DE LA RÉFRACTION (Myopie, hypermétropie et astigmatisme) RAPPELS D ANATOMIE Conjonctive (bulbaire ici) Coté temporal Corps ciliaire Angle irido-cornéen Iris Zonule Cristallin Sclérotique Humeur

Plus en détail

Faisceau gaussien. A = a 0 e ikr e i k. 2R (x2 +y 2 )

Faisceau gaussien. A = a 0 e ikr e i k. 2R (x2 +y 2 ) Faisceau gaussien 1 Introduction La forme du faisceau lumineux émis par un laser est particulière, et correspond à un faisceau gaussien, ainsi nommé car l intensité décroît suivant une loi gaussienne lorsqu

Plus en détail

I- Formation des images dans l œil

I- Formation des images dans l œil Chap. 1 Mécanismes optiques de la vision I- Formation des images dans l œil 1- condition de vision d un objet A quelle condition Julien peut il lire son journal? Si le lampadaire est allumé, pourquoi Julien

Plus en détail

DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES. Aspects Biophysiques

DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES. Aspects Biophysiques DFGSM3 Neurosciences DIOPTRIQUE OCULAIRE ET AMÉTROPIES Aspects Biophysiques professeur M. ZANCA Jean-Baptiste Chardin, Paris, 1699-1779 Sept 2012 RAPPELS & DEFINITIONS OEIL NORMAL AMETROPIES SPHERIQUES

Plus en détail

Chapitre 6 : LES LENTILLES MINCES S 3 F

Chapitre 6 : LES LENTILLES MINCES S 3 F Chapitre 6 : LES LENTILLES MINCES S 3 F I) Généralité sur l optique géométrique : 1) Rappel sur les faisceaux lumineux : A partir d'une source de lumière, nous observons un faisceau lumineux qui peut être

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

Notes du Cours d Optique

Notes du Cours d Optique Ecole Polytechnique de l Université de Nice - Sophia Antipolis CiP1 Notes du Cours d Optique Patrizia Vignolo Laurent Labonté Sommaire : Les fondements de l optique géométrique page 1 Imagerie. Exemple

Plus en détail

Les différents types d astigmatismes

Les différents types d astigmatismes Les différents types d astigmatismes Anis Feki ESSTSS Anis Feki CPC 1 Quelques données: L astigmatisme 19% des porteur de LC sont astigmates 35% des amétropie ont un astigmatisme 1 1 d EN France seulement

Plus en détail

Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille. Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille. Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Définition : Les miroirs sphériques Un miroir sphérique est une

Plus en détail

Œil réduit - Défauts et corrections

Œil réduit - Défauts et corrections Première L Œil réduit - Défauts et corrections I) La vision : Formation de l'image : Comment est l image sur la rétine? Existe-t-il plusieurs positions possibles de l objet permettant d obtenir une image

Plus en détail

Les LENTILLES et les INSTRUMENTS D OPTIQUE

Les LENTILLES et les INSTRUMENTS D OPTIQUE Les LENTILLES et les INSTRUMENTS D OPTIQUE L analyse de plusieurs instruments d optique repose sur les lois de la réflexion et, plus particulièrement, de la réfraction. Nous appliquerons l optique géométrique

Plus en détail

CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE

CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE PARTIE 1 : OBSERVER- Chapitre 1 : Vision et Image p 1/5 CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE http://pedagogie.ac-toulouse.fr/svt/serveur/lycee/perez/oeil/oeilindex.htm I- MODELE DE L ŒIL REDUIT : 1- Le fonctionnement

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

VIII. FOYERS DES LENTILLES SPHERIQUES MINCES

VIII. FOYERS DES LENTILLES SPHERIQUES MINCES page VIII-1 VIII. YERS DES LENTILLES SPHERIQUES MINCES Nous étudions les lentilles sphériques minces dans les conditions de Gauss. Nous allons définir les lentilles minces puis les caractériser par deux

Plus en détail

1 - Interprétez les résultats de ces différents tests et faites une hypothèse pour expliquer l'insatisfaction du client.

1 - Interprétez les résultats de ces différents tests et faites une hypothèse pour expliquer l'insatisfaction du client. PROBLEME I 1 - Interprétez les résultats de ces différents tests et faites une hypothèse pour expliquer l'insatisfaction du client. Gêné en vision de loin et de près donc astigmatisme résiduel. Le pouvoir

Plus en détail

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss 3 dans les conditions de Gauss PCSI 205 206 I Lentille mince sphérique. Généralités Définition : une lentille sphérique est un système optique centré résultant de l association de deux dioptres sphériques.

Plus en détail

1 Lentilles sphériques minces

1 Lentilles sphériques minces Lentilles sphériques minces et miroirs Lentilles sphériques minces. Définition Définition : Une lentille sphérique est une portion de MHT I limitée par deux dioptres sphériques ou une dioptre sphérique

Plus en détail

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections Plan: 1 Construction d'un œil réduit : 1.1Maquette de l œil : 1.2A retenir : 2. La vision : 2.1 Formation de l'image : 2.2 Accommodation du cristallin : 2.3

Plus en détail

entilles e contact Introduction

entilles e contact Introduction entilles e contact Introduction Les lentilles de contact ne sont plus ce qu elles étaient. Les lentilles de contact furent inventées en 1888 par le docteur Adolf Eugen Fick. Cet ophtalmologue exerçant

Plus en détail

Exercices, dioptres sphériques et lentilles

Exercices, dioptres sphériques et lentilles 1 exercices, dioptres sphériques et lentilles Exercices, dioptres sphériques et lentilles 1 Lentille demi-boule Considérons une lentille demi-boule de centre O, de sommet S, de rayon R = OS = 5cm, et d'indice

Plus en détail