LA VACANCE DU LOGEMENT DANS LES BOURGS RURAUX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA VACANCE DU LOGEMENT DANS LES BOURGS RURAUX"

Transcription

1 LA VACANCE DU LOGEMENT DANS LES BOURGS RURAUX C E A U C É ( P N R N O R M A N D I E M A I N E ) S A I N T S A U V E U R L E V I C O M T E ( P N R D E S M A R A I S D U C O T E N T I N E T D U B E S S I N ) T H E I L - S U R - H U I S N E ( P N R D U P E R C H E ) Master 2 ART-ESO UFR de Géographie 27 Mars 2015 BROUARD Q. - DIGUET M. - GODEY Z. - MARIE G. - TERTRAIS A.

2 INTRODUCTION Rappel de la commande Comprendre la vacance dans trois communes rurales des PNR Enjeux sociaux de ce phénomène Percevoir les dynamiques anciennes pour comprendre les dynamiques actuelles Choix de trois communes Fonction des données notariales Présence d un collège et nombre d habitants

3 SOMMAIRE INTRODUCTION 1.MÉTHODOLOGIE a. Cadrage théorique b. Analyse quantitative c. Analyse qualitative 2. CONTEXTUALISATION DES BOURGS a. Cadrage général b. Déprise des bourgs c. Recomposition de l espace rural 3. RÉSULTATS DES ÉTUDES DE TERRAIN a. Ceaucé b. Saint-Sauveur-le-Vicomte c. Le Theil-sur-Huisne CONCLUSION

4 1. MÉTHODOLOGIE A. Cadrage théorique B. Analyse quantitative C. Analyse qualitative Mixed methods

5 B. ANALYSE QUANTITATIVE Données INSEE Base Permanente des équipements (BPE) INSEE Base Perval Annonces immobilières (Le bon coin, SeLoger, Ouest-Immo)

6 C. ANALYSE QUALITATIVE

7 C. ANALYSE QUALITATIVE Maison à colombage - Ceaucé M2 ART-ESO 2015 M2 ART-ESO 2015 M2 ART-ESO 2015 Château de Saint-Sauveur-le-Vicomte Friche Abadie Le Theil

8 C. ANALYSE QUALITATIVE (REPÉRAGES BOURG) M2 ART-ESO 2015 Vacance indiquée - Ceaucé M2 ART-ESO 2015 Vacance effective non indiquée Le Theil M2 ART-ESO 2015 Vacance supposée Saint-Sauveur-le- Vicomte

9 C. ANALYSE QUALITATIVE (ENTRETIENS) Entretien nouveaux arrivants Questions préliminaires : Quand e tes-vous arrivés à Céaucé? Commerces Associations Pourquoi habitez-vous ici? Travail Aménités rurales Prix foncier Rénovation avant Travaux Simple rafraichissement Rénovation lourde (RT 2012?) Habitat (type de logement et cadre) Parcours de vie Diplôme et CSP Situations familiales Avenir Sédentarisation ou départ?

10 C. ANALYSE QUALITATIVE (QUESTIONNAIRES) QUESTIONNAIRE HABITANTS LOGEMENT ACTUEL Quel type de logement habitez-vous? : Maison de bourg Pavillon Appartement Local commercial Autre :... Caractéristiques de votre logement : o Nombre de pièces : ou + o Surface habitable (en m²) : ou + o Surface de terrain (en m²) : ou + o Classe d'énergie : Faible consommation (A-B) Consommation moyenne (C-D) Consommation forte (E-F ou G) o Garage : Oui Non o Stationnement en nombre de places : ou + o Cave : Oui Non o Date d entrée dans le logement : o Prix d achat / loyer actuel (en ) : Commune de résidence actuelle : A quelle distance du centre d'un bourg habitez-vous? Dans le centre du bourg Dans le bourg A proximité du bourg Dans un hameau RENSEIGNEMENTS GENERAUX Sexe : Masculin Féminin Age : ans ans ans ans 70 ans ou + GRILLE Questionnaire D ENTRETIEN Commerçants COMMERÇANTS Quel âge avez-vous? Depuis combien de temps tenez-vous ce commerce? Pourquoi à Ceaucé? Le commerce est-il fréquenté? Etes-vous propriétaire? Habitez-vous dans la commune? Pourquoi? Nombre de personnes dans le ménage : ou + Profession du chef de famille (si retraité, avant la retraite) : - Comment qualifieriez-vous la vie dans la commune de Ceaucé? - Si vous aviez un ami proche qui venait s installer ici, que lui conseilleriez-vous? 1. Agriculteurs exploitants 2. Chefs d'entreprise (+5 salariés), Professions libérales 3. Artisans, commerçants 4. Cadres et professions intellectuelles supérieures 5. Professions intermédiaires 6. Employés 7. Ouvriers 8. Autres Savez-vous si le logement au-dessus est occupé? Pouvez-vous qualifier la commune en quelques mots? Nous avons constaté une importante vacance du logement dans le centre-ville, savez-vous pour quelle(s) raison(s)? - Quels rapports entretenez-vous avec vos voisins?

11 SOMMAIRE INTRODUCTION 1.MÉTHODOLOGIE a. Cadrage théorique b. Analyse quantitative c. Analyse qualitative 2. CONTEXTUALISATION DES BOURGS a. Cadrage général b. Déprise des bourgs c. Recomposition de l espace rural 3. RÉSULTATS DES ÉTUDES DE TERRAIN a. Ceaucé b. Saint-Sauveur-le-Vicomte c. Le Theil-sur-Huisne CONCLUSION

12 2. CONTEXTUALISATION DES BOURGS A. SITUATION

13 A. SITUATION Carte de situation de la ville de Ceaucé au sein de la Basse-Normandie et dans le PNR Normandie-Maine

14 A. SITUATION Carte de situation de Saint-Sauveur-le- Vicomte au sein de la Basse-Normandie et dans le PNR des Marais du Cotentin et du Bessin

15 A. SITUATION Carte de situation du Theil-sur-Huisne au sein de la Basse- Normandie et dans le PNR du Perche

16 A. SITUATION

17 A. SITUATION

18 A. SITUATION

19 B. DÉPRISE DES BOURGS

20 B. DÉPRISE DES BOURGS

21 B. DÉPRISE DES BOURGS

22 B. DÉPRISE DES BOURGS

23 BERGER, et al, 2005, in DEDEIRE M., 2011

24 C. RECOMPOSITION DE L ESPACE RURAL

25 C. RECOMPOSITION DE L ESPACE RURAL

26 C. RECOMPOSITION DE L ESPACE RURAL

27 C. RECOMPOSITION DE L ESPACE RURAL

28 D. NIVEAU DE SERVICES SUR LES TROIS COMMUNES Nombre de type d'équipements 45 Diversité des équipements BPE Le Theil-sur-Huisnes Saint-Sauveur-le-Vicomte 15 Ceaucé proximité supérieur

29 Nombre d'équipements Nombre d'équipements Nbre d'équipements Diversité des équipements de proximité (Ceaucé) Commerces Enseignement Santé Services aux particuliers Densité des équipements de proximité (Le Theil-sur-Huisne) Commerces Enseignement Santé Services aux particuliers Sports, loisirs et culture Sports, loisirs et culture Transports et déplacements Transports et déplacements Diversité des équipements de proximité (Saint-Sauveur-le-Vicomte) Commerces Enseignement Santé Services aux particuliers Sports, loisirs et culture Transports et déplacements

30 SOMMAIRE INTRODUCTION 1.MÉTHODOLOGIE a. Cadrage théorique b. Analyse quantitative c. Analyse qualitative 2. CONTEXTUALISATION DES BOURGS a. Cadrage général b. Déprise des bourgs c. Recomposition de l espace rural 3. RÉSULTATS DES ÉTUDES DE TERRAIN a. Ceaucé b. Saint-Sauveur-le-Vicomte c. Le Theil-sur-Huisne CONCLUSION

31 3. RÉSULTATS CEAUCÉ (PNR NORMANDIE-MAINE)

32 Source : M2 ART-ESO, 2015 Source : M2 ART-ESO, 2015 Source : M2 ART-ESO, 2015

33 Schéma de synthèse de la morphologie urbaine de Ceaucé Réalisation: Master 2 ART-ESO

34 Enquête 3. RÉSULTATS Auprès des habitants «C est une ville qui bouge même si maintenant ça se dégrade» Auprès des commerçants «Notre famille habite à côté, notre commerce fonctionne bien grâce à l axe roulant» Auprès des professionnels de l immobilier «L avantage ici c est qu on peut devenir propriétaire à pas cher» «Il y a beaucoup de client anglais propriétaires qui finalement repartent en essayant de vendre mais les maisons ne sont pas en bon état et ils se déchargent de leur entretien» Auprès des nouveaux arrivants «Y a tout ce qu il faut ici» «Etat d esprit rural» Source : M2 ART-ESO, 2015

35 3. RÉSULTATS SAINT SAUVEUR LE VICOMTE (PNR DES MARAIS DU COTENTIN ET DU BESSIN)

36 Source : M2 ART-ESO, 2015 Source : M2 ART-ESO, 2015 Source : M2 ART-ESO, 2015

37 Schéma de synthèse de la morphologie urbaine de Saint Sauveur Le Vicomte Réalisation: Master 2 ART-ESO

38 Enquête 3. RÉSULTATS Auprès des habitants «Il n y a rien à faire ici, et les impôts sont trop chers» «C est une ville triste et endormie, pourtant il y a du potentiel» Auprès des commerçants «Je suis venu ici car les gens sont sympas mais aussi parce que l affaire était intéressante» «Il y avait une opportunité» Auprès des professionnels de l immobilier «Par rapport aux biens en vente il y en a beaucoup avec des travaux à faire : c est ce qui a du mal à se vendre» «Par rapport à la demande, ce n est pas forcément dans la rue principale car ils veulent un peu de terrain et un garage» Auprès des nouveaux arrivants «On est tombés amoureux du Pays» «On ne conseillerait pas à des amis de venir ici, surtout avec la déprise des commerces» Source : M2 ART-ESO, 2015

39 3. RÉSULTATS THEIL-SUR-HUISNE (PNR DU PERCHE)

40 Source : M2 ART-ESO, 2015 Source : M2 ART-ESO, 2015 Source : M2 ART-ESO, 2015

41 Schéma de synthèse de la morphologie urbaine du Theil-Sur-Huisne Réalisation: Master 2 ART-ESO

42 Enquête Auprès des habitants 3. RÉSULTATS «Je fais mes courses dans le bourg, je te le trouve pas mal» «J espère que les usines ne vont pas fermer sinon le Theil deviendra une ville fantôme» Auprès des commerçants «Il n y a pas de raisons particulières, je suis venu ici parce que je cherchais un commerce dans une petite ville» «C était une opportunité et l affaire d avant fonctionnait pas mal» Auprès des professionnels de l immobilier «Au niveau des biens, les petites maisons de bourg se vendent moins facilement, et à l inverse les pavillons à se vendent plus facilement» Auprès des nouveaux arrivants «On habitait dans un appartement avant et le pavillon arrive dans la logique des choses» «On a choisi d habiter ici parce qu il y a une gare, un collège, des commerces à proximité mais aussi parce que c est au milieu de nos deux lieux de travail» Source : M2 ART-ESO, 2015

43 TYPOLOGIE DES ACHETEURS 3 grands types d acheteurs Catégories populaires - Entre 18 et 35 ans - Originaires du périurbain - Achat de terrains pour construire Catégories sociales élevées Retraités - Entre 36 et 55 ans - Originaires du rural ou de pôles urbains - Achat de maisons - Origines variées - Achat d appartements.

44 CONCLUSION POINTS COMMUNS POINTS DIVERGENTS - Plain-pied - Terrain - Pavillons - Sans travaux - Héritages difficiles - Manque d informations sur les aides à la rénovation/réhabilitation - Humides et pas aux normes (Saint- Sauveur-le-Vicomte) - Prix de vente trop cher (Saint-Sauveurle-Vicomte) - Impôt foncier trop élevé (Saint-Sauveurle-Vicomte) - Turn-over lié à l emploi (Theil) - Logements mal isolés (Theil) - Logements trop grands (Ceaucé) - Vétusté (Ceaucé)

45 Pistes de réflexion Ceaucé Réhabilitation des logements anciens Réadaptation des logements trop grands et sans terrain Démolir pour reconquérir de nouveaux espaces de terrain CONCLUSION Le Theil-sur-Huisne Mettre en valeur le patrimoine industriel Mettre en place un réseau de commerçants pour travailler ensemble sur la redynamisation du centre-bourg Saint-Sauveur-le-Vicomte Reprise des commerces par la Mairie Besoin d une cohérence entre les commerces et les rapprocher Mise en valeur du patrimoine Réhabilitation des logements du centre-bourg

46 MERCI DE VOTRE ATTENTION Master 2 ART-ESO UFR de Géographie 27 Mars 2015 BROUARD Q. - DIGUET M. - GODEY Z. - MARIE G. - TERTRAIS A.

L immobilier vu par différentes générations de Français

L immobilier vu par différentes générations de Français L immobilier vu par différentes générations de Français Septembre 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : I&E Consultants & ORPI Échantillon : 1000 personnes, constituant un

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude N 1889 : Conciergerie privée. Testez la fiabilité de votre projet.

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude N 1889 : Conciergerie privée. Testez la fiabilité de votre projet. Résultats d Etude L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction... 4 Synthèse... 6 PAGE 1 :... 7 Question 1/13... 7 Vous vivez :... 7 PAGE 2 :...10 Question 2/13...10

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION CLIENT 2010. Au Pont Michelet 90 000 BELFORT

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION CLIENT 2010. Au Pont Michelet 90 000 BELFORT RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION CLIENT 2010 Au Pont Michelet 20 rue Michelet 90 000 BELFORT S O M M A I R E ❶ Introduction Contexte Méthodologie Taux de retour ❷ Résultats Scores moyens par thème Profil

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

Questionnaire V2 : Le locatif privé dans le Grand Clermont

Questionnaire V2 : Le locatif privé dans le Grand Clermont Questionnaire V2 : Le locatif privé dans le Grand Clermont Bonjour, je m appelle Mme Intel du cabinet d études «Nouveaux Armateurs», je réalise une enquête sur les loyers privés à la demande du Grand Clermont

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES FAMILLES EN DEUX SEVRES

OBSERVATOIRE DES FAMILLES EN DEUX SEVRES OBSERVATOIRE DES FAMILLES EN DEUX SEVRES FAMILLES ET HABITAT SYNTHESE DE L ENQUETE 2011 Page 1 Plus que jamais d actualité, le logement ou l habitat dans son ensemble reste un refuge pour la famille, un

Plus en détail

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes Gestion de comptes - Rapport d étude Auteur Pôle Banque Finance et Assurance N étude 1400127 Février 2014 1 Gestion de comptes Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 6 3. Annexes 12

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005 LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT - Sondage de l'institut CSA - N 0501176B Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel

Plus en détail

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES SYNTHESE JUILLET 2004 DATAR - AATEC / ARGUYL - 2-29/07/04 OBJECTIF ET CONTEXTE L immobilier d entreprise est un enjeu

Plus en détail

Pour aller à l essentiel

Pour aller à l essentiel PREPARONS NOTRE AVENIR AVEC LE SYNDICAT MIXTE POUR LE SUNDGAU Comment développer notre Sundgau? Le Syndicat Mixte pour le Sundgau, qui regroupe les 112 communes et 7 communautés, lance un grand temps de

Plus en détail

Vulnérabilité énergétique Logement et déplacements. Méthodologie du travail avec l OPAC 38. 12 juin 2014

Vulnérabilité énergétique Logement et déplacements. Méthodologie du travail avec l OPAC 38. 12 juin 2014 Vulnérabilité énergétique Logement et déplacements Méthodologie du travail avec l OPAC 38 12 juin 2014 Rappel : Première approche Vulnérabilité énergétique : > 10 % des revenus d un foyer pour les dépenses

Plus en détail

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife : la segmentation géomarketing propriétaire d Orange Conçue et utilisée par les équipes «Connaissance Clients»

Plus en détail

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain?

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 2000 personnes

Plus en détail

Les Français et l installation de détecteurs de fumée dans leur logement

Les Français et l installation de détecteurs de fumée dans leur logement Les Français et l installation de détecteurs de fumée dans leur logement Jean-François LEVIONNOIS Président directeur Général Tél : 01 55 33 20 43 Mail :jean-francois.levionnois@lh2.fr Erwan LESTROHAN

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Les Français et le recours à un courtier en immobilier

Les Français et le recours à un courtier en immobilier Les Français et le recours à un courtier en immobilier Octobre 2015 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

Enquête satisfaction élèves 2013 Bilan EFK

Enquête satisfaction élèves 2013 Bilan EFK Enquête satisfaction élèves 2013 Bilan EFK 1/ Contexte général de l enquête toutes activités confondues. Cette enquête interpelle les élèves des écoles de Parapente, Delta et Speed-Riding (EFVL) ainsi

Plus en détail

Rencontre Intercommunalités et stratégies foncières en Côtes d Armor. 17 mai 2011

Rencontre Intercommunalités et stratégies foncières en Côtes d Armor. 17 mai 2011 Rencontre Intercommunalités et stratégies foncières en Côtes d Armor 17 mai 2011 1 Présentation de Foncier de Bretagne Foncier de Bretagne? : Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial (EPIC)

Plus en détail

ENQUETE BUDGET DE FAMILLE 1995

ENQUETE BUDGET DE FAMILLE 1995 METHOD.DOC ENQUETE BUDGET DE FAMILLE 1995 Méthodologie INSEE 1998 I - L ECHANTILLON Mode de désignation de l échantillon Sélection des ménages intérrogés L'échantillon sélectionné pour cette enquête comporte

Plus en détail

II- ETUDE DE CAS 1) Habiter une ville de pays riche : Paris

II- ETUDE DE CAS 1) Habiter une ville de pays riche : Paris II- ETUDE DE CAS 1) Habiter une ville de pays riche : Paris Je situe Paris : continent, pays, richesse PARIS SITUER (continent/ pays/ type de société) TYPE DE VILLE HABITAT DECRIRE MOBILITES ACTIVITES

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENQUETE AUPRES DES CONSOMMATEURS

QUESTIONNAIRE ENQUETE AUPRES DES CONSOMMATEURS QUESTIONNAIRE ENQUETE AUPRES DES CONSOMMATEURS Questions mensuelles Q1 Au cours des 12 derniers mois, la situation financière de votre ménage : + + 1 s'est nettement améliorée; + 2 s'est un peu améliorée;

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

Tableau de bord du stage d observation en milieu professionnel

Tableau de bord du stage d observation en milieu professionnel Tableau de bord du stage d observation en milieu professionnel ÉLÈVE : Classe : Entreprise : Collège Proudhon - 11 rue Léon Jouhaux - BP 48847-25024 Besançon Tél : 03-81-80-07-22 Fax : 03-81-53-78-66 SOMMAIRE

Plus en détail

Contexte. Le commerce est inscrit dans le patrimoine génétique de la ville de Villefranche.

Contexte. Le commerce est inscrit dans le patrimoine génétique de la ville de Villefranche. Contexte Le commerce est inscrit dans le patrimoine génétique de la ville de Villefranche. Le développement de zones commerciales à la périphérie de l agglomération ouvre des interrogations sur l avenir

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

Les projets rêvés par les Français

Les projets rêvés par les Français pour Les projets rêvés par les Français Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les projets rêvés des Français B Le logement idéal des Français et l achat immobilier 2 1 La

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA SOMMAIRE Méthodologie p.3 1. Les pratiquants de randonnée Poids et profils p.4 2. Les comportements de pratique p.17 3. Les

Plus en détail

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité 1 - INTRODUCTION Bonjour Madame, Monsieur, Je suis Mme / M. de l Institut MV2, nous réalisons une enquête

Plus en détail

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1)

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

La résidence secondaire en France Fonctionnement économique, mise en marché, services d intendance.

La résidence secondaire en France Fonctionnement économique, mise en marché, services d intendance. La résidence secondaire en France Fonctionnement économique, mise en marché, services d intendance. Préface Alors que la France comptait 250 000 résidences secondaires après guerre, elle en comptabilise

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010 RESULTATS VAGUE N 9 Février 2010 Objectifs Développer un baromètre afin de prendre le pouls de l opinion des français sur les problématiques liées à la maison en particulier et à l habitat de façon générale.

Plus en détail

Mobilité domicile - lycée

Mobilité domicile - lycée Mobilité domicile - lycée 1 - Comment te rends-tu au lycée la plupart du temps? En bus scolaire En bus de ville A pied En vélo En voiture Moto - Scooter 2 - Pour quelle raison principale utilises-tu ce

Plus en détail

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison pour Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison Enquête auprès de la population étudiante Vague 2 Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de

Plus en détail

Les Français et la sécurité juridique

Les Français et la sécurité juridique Les Français et la sécurité juridique Rapport rédigé par : Delphine Martelli-Banégas, Directrice du département Corporate Fabrice Giroud, Directeur d études du département Corporate Tiphaine Favré, Chargé

Plus en détail

MASTER 2. «Tourisme et Environnement» Promotion 2010/2011. Etude réalisée par : Laurène Alluis Clara Boehm Céline Do Paço Sophie Jaccou Elodie Martin

MASTER 2. «Tourisme et Environnement» Promotion 2010/2011. Etude réalisée par : Laurène Alluis Clara Boehm Céline Do Paço Sophie Jaccou Elodie Martin Etude des clientèles pour un développement touristique de la Plaine de Versailles Segmentation, caractérisation des attentes et évaluation du potentiel. Tome 2 : Annexes MASTER 2 «Tourisme et Environnement»

Plus en détail

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens.

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens. Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens 10 Novembre 2009 1 Sommaire Dispositif méthodologique p3 Résultats détaillées

Plus en détail

Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France

Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France Présentation des résultats du er semestre 0 de Paris-, Paris-Orly et Paris-Beauvais-Tillé

Plus en détail

Séance n 8. TD. Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006

Séance n 8. TD. Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006 Séance n 8. TD 1. L évolution des catégories socioprofessionnelles Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006 En milliers Groupe socioprofessionnel 1975 2006 s 1691 560

Plus en détail

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments FD/GM N 113338 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44

Plus en détail