LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE ETUDIANT MANIPULATEUR EN RADIOLOGIE CONVENTIONNELLE SCANNER ET IRM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE ETUDIANT MANIPULATEUR EN RADIOLOGIE CONVENTIONNELLE SCANNER ET IRM"

Transcription

1 LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE ETUDIANT MANIPULATEUR EN RADIOLOGIE CONVENTIONNELLE SCANNER ET IRM Février 2013

2 LE SOMMAIRE LES MODALITES D ACCUEIL P 1 AVANT VOTRE ARRIVEE P1 A VOTRE ARRIVEE P1 LES PARTICULARITES DU SERVICE P1 LA PRESENTATION DU CENTRE HOSPITALIER DE CHATEAUROUX P1 LES DROITS ET DEVOIRS DU STAGIAIRE P 2 LA PRESENTATION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE P 3 L ORGANISATION TUTORIELLE P 4 L ORGANISATION DES SALLES ET LES HORAIRES DE TRAVAIL P 5 LES APPAREILS MOBILES P 5 LE PAVILLON 4 P 5 SALLE 1 P 5 SALLE 2 P 6 SALLE 3 P 6 SALLE 4 P 7 MAMMOGRAPHIE P 7 SCANNER 1 P 7 IRM P 8 ECHOGRAPHIE P 8 LE PAVILLON 5 P 9 SALLE A P 9 SALLE B P 9 LES NUMEROS UTILES P 10 LES MANIPULATEURS REFERENTS P.10 LES ELEMENTS DE COMPETENCE PRESENTS DANS LE SERVICE D IMAGERIE MEDICALE P 11 LES ACTES, ACTIVITES ET TECHNIQUES DE SOINS PRESENTS DANS LE SERVICE D IMAGERIE MEDICALE P 13 LES ANNEXES LE PLAN DU CENTRE HOSPITALIER L ORGANIGRAMME DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE LE PLAN DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE DU PAVILLON 4 I II III

3 LES MODALITES D ACCUEIL AVANT VOTRE ARRIVEE Vous contacterez votre tuteur hiérarchique afin de vous présenter et de définir avec lui l organisation de votre stage. (Planning, etc.). Nathalie BROSSAS ou Valérie DESCOUX , cadres de santé du service d imagerie médicale. A VOTRE ARRIVEE Lors de votre arrivée dans l unité, il vous sera remis un livret d accueil. Prévoyez un cadenas pour votre casier, au vestiaire commun ou au secrétariat (attention aux objets de valeur). Vous avez la possibilité de déjeuner dans le service (office) ou au self du personnel. L achat des tickets de restauration se fait les lundis et mercredis matins. Il faut déposer son chèque, à l ordre de Monsieur le Trésorier Principal Municipal de Châteauroux, à l accueil de la radio. Au sein de notre service vous devez porter la tenue réglementaire : un pantalon et une tunique propre, une paire de chaussures (restant dans le service), ainsi que votre dosimètre passif. Vous devrez respecter : Le secret professionnel (attention aux indiscrétions sur les réseaux sociaux facebook, twitter.) Les règles d hygiène (pas de bijoux au niveau des avant-bras et des mains, pas d alliance, pas de vernis, ongles courts, cheveux attachés) Les règles de radioprotection Votre hébergement : le Centre Hospitalier de Châteauroux met à votre disposition une chambre. Les repas du soir et les petits déjeuners peuvent être pris à l internat. Pensez à la réserver lors de votre demande de stage au cadre de santé que vous aurez contacté. LES PARTICULARITES DU SERVICE o Accueil des détenus (un centre pénitentiaire, une maison d arrêt). o Activité externe majoritaire o Service entièrement numérisé (plaques ERLM, capteur plan, PACS) o Le nombre de salles ainsi que la diversification de la population de patients, allant du nouveau né au centenaire permet de vous offrir un large panel de cas et de situations à appréhender. LA PRESENTATION DU CENTRE HOSPITALIER DE CHATEAUROUX Hôpital pavillonnaire de 1906 Deux sites avenue de Verdun à Châteauroux : MCO, urgences, plateau technique, pédopsychiatrie - Gireugne à Saint Maur : SSR, psychiatrie adulte 1600 agents pour 755 lits Hôpital de référence sur le territoire de santé du département de l Indre. Dans le cadre de l identitovigilance, tous les patients hospitalisés au Centre Hospitalier disposent d un bracelet nominatif au poignet et/ou à la cheville, pour permettre de vérifier leur identité. 1

4 LA PRESENTATION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE Le service est réparti sur trois pavillons. Le service d imagerie médicale appelé «radio centrale» au sous-sol du pavillon 4 : Ouverture du service de 8h à 18h du lundi au vendredi. Ce service est composé de : - 2 salles os-poumons - 2 salles télécommandées - 1 panoramique dentaire - 1 mammographe - 1 scanner - 2 échographes Un chariot d urgence muni d un défibrillateur est disponible au scanner. Le service d IRM à côté de l entrée du Pavillon 4, au rez-de-chaussée. Un chariot d urgence muni d un défibrillateur y est disponible. Le service d imagerie médicale appelé «radio des urgences» au rez-de-chaussée bas du pavillon 5 Il est intégré au service d accueil des urgences. Ouverture du service 24 h sur 24 et 7jours sur salle télécommandée - 1 salle os-poumons - 1 scanner : deuxième semestre

5 LES DROITS ET DEVOIRS DU STAGIAIRE L institution s engage : à répondre à vos besoins de formation Le stagiaire relève du statut d apprenant et ne doit pas servir de personnel d appoint. Il peut bénéficier de temps pour se documenter, s informer. à vous intégrer aux modalités de fonctionnement d un établissement public de santé. à vous faire participer à toutes les activités qui relèvent de votre futur métier. à vous aider à vous construire en tant que professionnel. Le stagiaire s engage : à se mettre en situation d apprenant : -en saisissant les opportunités d apprentissage -en étant disponible -en présentant ses objectifs institutionnels et personnels de stage -en présentant son portfolio. à respecter les consignes du service d accueil et de l institut de formation. A ce titre : Votre comportement doit corroborer à travers votre tenue, vos attitudes et vos actes au bon fonctionnement du service d accueil, à la santé, l hygiène et la sécurité des personnes et des biens. à respecter le secret professionnel et la discrétion professionnelle. à vous tenir informé des consignes de sécurité. à respecter les plannings. à signaler vos retards et absences le jour même au service d accueil et à l institut de formation (arrêt maladie, arrêt de travail, journée de formation, etc.). Vous devez être en possession de la feuille de bilan de stage (rempli en votre présence à la fin du stage) ainsi que de votre portfolio. 3

6 L ORGANISATION TUTORIELLE Tuteurs hiérarchiques : cadres de santé Nathalie BROSSAS - Valérie DESCOUX Présentation et préparation du déroulement du stage Gestion de l administratif Contre-signe les évaluations Stimulation Tuteurs relais : manipulateurs Jean-Hugues BEAULIEU Stéphanie BERODIAS Marie-Hélène BRUNAUD Sophie GUILLOU Accueillent, guident accompagnent et évaluent. Vérifient les objectifs de stage. Restent à la disposition du stagiaire. Valorisation Tuteurs opérationnels : manipulateurs en poste Encadrement du stagiaire en salle. S assurent de la compréhension et de l application des protocoles Sécurisation 4

7 L ORGANISATION DES SALLES ET LES HORAIRES DE TRAVAIL LES APPAREILS MOBILES - Service des Urgences : utilisé pour les radiographies en salle de déchocage des urgences, dans les services de chirurgie (pavillon 8), dans le service ORL (pavillon 6) - Service de Réanimation : utilisé pour les radiographies dans le service de réanimation - Service des Maladies respiratoires : utilisé pour les radiographies du pavillon 7 (maladies respiratoires, oncologie, chirurgie vasculaire, SMPU) - Service de Pédiatrie : utilisé pour les radiographies du pavillon 11 (pédiatrie, gynécologie, maternité) - Service de Bloc opératoire (lecteur de plaques ERLM sur place) : utilisé pour les radiographies au bloc opératoire - Centre de dialyse : utilisé pour les radiographies au centre de dialyse - USIC : utilisé pour les radiographies au pavillon 4 et en médecine interne (pavillon 3) SALLE 1 LE PAVILLON 4 Equipement : Plateau flottant Potter mural Potter axes longs Porte bébé du Pr. LEFEBVRE. Support pour clichés en charge Suspension plafonnière Lecteur de plaque ERLM Actes : Toutes les extrémités (consultations de chirurgie) RP, ASP, gril costal, Bassin de bébé Grands axes : rachis en entier, étude statique des membres inférieurs Chevilles et pieds en charge Horaires : E1 8h30-16h30 5

8 SALLE 2 Equipement : Table télécommandée à capteur plan dynamique Actes : Examens avec produit de contraste (sauf lavement) : arthrographies, HSG, TO, TOGD, transit du grêle, cystographie, cholangiographie, opacification de site implantable Toutes les radiographies osseuses et viscérales, extrémités (contrôle de chirurgie de préférence) Examens pédiatriques (TO, TOGD, cystographie) Infiltrations (épaule, rachis, genou ) Grands axes : rachis en entier, étude statique des membres inférieurs Mise en place de sonde pour entero-scanner Horaires : E2 8h30-16h30 E5 8h00-16h00 SALLE 3 Equipement : Plateau flottant Potter mural Suspension plafonnière Panoramique dentaire Porte bébé du Pr. LEFEBVRE. Lecteur de plaques ERLM Actes : Extrémités (consultations de chirurgie) Bassin, hanches en position couchée RP, ASP, gril costal,... Panoramique dentaire Horaires : E3 8h30-16h-30 6

9 SALLE 4 Equipement : Table télécommandée à cassettes Suspension plafonnière Lecteur de plaques ERLM Actes : Lavements RCDL, Bassin, Hanches, Epaules, etc. Horaires : E6 8h-16h ou E4 8H30-16H30 et GH 10h00-18h00 MAMMOGRAPHIE Equipement : Mammographe Lecteur de plaques ERLM Actes : Mammographie standard et de dépistage (Crédep) Horaires : E6 8h-16h ou E4 8h30-16h30 SCANNER 1 Equipement : Scanner 64 détecteurs Injecteur automatique Actes : Crâne, TAP, Vasculaire, Os, Parties molles du cou etc. Entéroscanner, coloscanner (eau, air) Ponctions sous scanner Infiltrations Horaires : E9 8h-16h G9 10h-18h J9 9h-17h En principe deux manipulateurs de E9 et deux de G9 ou un E9, un J9 et un G9. 7

10 IRM Equipement : IRM 1.5 T Injecteur automatique Actes : IRM crane, rachis, moelle Extrémités Abdomen Vasculaire Horaires : E8 8h-16h J8 9h-17h Fonctionnement en GIE (½ public, ½ privé) Manipulateurs (agents du centre hospitalier) et secrétaires (agents du privé) ECHOGRAPHIE Echo 1 Echo2 Echo 1 : examens planifiés Echo 2 : examens non planifiés Un ASH gère les deux salles d échographie. Il prend en charge les patients : de leur accueil, à l installation en salle d échographie et à leur départ après l examen réalisé par un radiologue. Horaires : 8h30-16h30 8

11 LE PAVILLON 5 SALLE A Equipement : Table télécommandée à cassettes Potter mural Suspension plafonnière Lecteur de plaques ERLM Actes : Toutes les radios de préférence rachis, bassin.. Bilan polytraumatisé Communication directe avec la salle de réanimation des urgences SALLE B Equipement : Plateau flottant Potter mural Suspension plafonnière Porte bébé du Pr. LEFEBVRE. Actes : Extrémités RP, ASP, gril costal, Enfants Horaires radio pavillon 5 L 7h-14h30 UE 8h30-16h30 GH 10h-18h N 12h30-20h, va au pavillon 4 de 14H à 18H B 13h30-21h DE 21h-7h Le week-end 2 L, 2 B, 1 DE 9

12 LES NUMEROS UTILES Standard du centre hospitalier Valérie DESCOUX 6560 / Nathalie BROSSAS 6241 / Salle claire P Salle claire P / Secrétariat radio 6230/6011 / Console du Scanner / Secrétariat scanner 6012 / Console IRM 5824 Secrétariat IRM 6210 / Brancardier radio P4 6838/6841 Brancardier radio P LES MANIPULATEURS REFERENTS CARESTREAM CR 950: Linda HEMERY / Florence ORDONEZ AGFA: Linda HEMERY / Florence ORDONEZ FUJI bloc: Nathalie BROSSAS / Jenny THUILIER FUJI mammo: Florence ANTOINE / Stéphanie BERODIAS / Pascale COCHEREAU Salle 2 à capteur plan : Jean Hugues BEAULIEU / Linda HEMERY Scanner 1 : Nathalie ABRAHAM / Sylvie RENTY IRM: Noëlle FLEURY DX images : Sandrine FORT / Linda HEMERY / Fabienne MASSONNEAU PACS : Aurélien BREUILH / Sandrine FORT / Linda HEMERY / Carole MARTINAT Hygiène : Lydia CESTAC(CLIN) / Pascale COCHEREAU Douleur : Valérie COMBACAU 10

13 LES ELEMENTS DE COMPETENCE PRESENTS DANS LE SERVICE D IMAGERIE MEDICALE Compétence 1 - Analyser la situation clinique de la personne et déterminer les modalités des soins à réaliser 1. Évaluer la situation clinique de la personne soignée en lien avec les informations du dossier patient et les autres informations disponibles 2. Analyser les risques liés à la situation clinique de la personne soignée au regard de l examen à réaliser et apprécier l opportunité d un avis médical 3. Utiliser les outils pertinents d évaluation de l état clinique 4. Analyser les éléments de la prescription médicale et identifier la compatibilité et la cohérence des informations compte tenu de la situation clinique 5. Identifier et rechercher les informations nécessaires à l acte 6. Identifier et évaluer une situation d urgence et déterminer les mesures à prendre 7. Évaluer la douleur et déterminer les mesures à prendre 8. Déterminer les soins à réaliser en fonction des prescriptions, des protocoles et des informations recueillies, pour assurer la continuité des soins 9. Déterminer les modalités de réalisation des soins en imagerie médicale, en explorations fonctionnelles Compétence 2 - Mettre en œuvre les soins à visées diagnostique et thérapeutique en imagerie médicale, explorations fonctionnelles en assurant la continuité des soins 1. Choisir les matériels et dispositifs médicaux nécessaires à la réalisation de l acte dans les différents domaines 2. Mettre en œuvre et conduire des activités de soins en fonction des prescriptions, des protocoles et des informations recueillies, pour assurer la continuité des soins 3. Mettre en œuvre les gestes et soins d'urgence dans le respect des bonnes pratiques, des prescriptions, procédures et protocoles 4. Réaliser les actes d imagerie médicale conformément aux prescriptions et aux protocoles 5. Réaliser les actes d explorations fonctionnelles conformément aux prescriptions et aux protocoles 6. Mettre sous une forme appropriée et administrer les produits de contraste et/ou les médicaments nécessaires à la réalisation de l acte 7. Préparer le matériel et assister l intervenant dans le cadre de la réalisation des actes invasifs 8. Evaluer la qualité de l acquisition des données dans les différents domaines Compétence 3 - Gérer les informations liées à la réalisation des soins à visée diagnostique et thérapeutique 1. Sélectionner les informations pertinentes à tracer et à transmettre dans le respect de l éthique, du droit du patient et des règles professionnelles pour assurer la continuité des soins 2. Traiter et exploiter les données et images en utilisant les logiciels de traitement 3. Sélectionner les données et images à transférer sur le système de stockage et d archivage 4. Appliquer les normes et les protocoles d archivage 5. Utiliser les matériels et logiciels de transfert et d archivage de données et d images 11

14 Compétence 4 - Mettre en œuvre les règles et les pratiques de radioprotection des personnes soignées, des personnels et du public 1. Analyser l ensemble des paramètres et optimiser les doses d exposition lors d investigations radiologiques pour la personne soignée 2. Choisir les moyens de radioprotection adaptés 3. Appliquer les procédures de dosimétrie et de radioprotection 4. Appliquer les procédures de traçabilité des doses délivrées et indicateurs de doses 5. Informer et conseiller le patient en matière de radioprotection 6. Informer le personnel et le public en matière de radioprotection 7. Evaluer le respect des règles de radioprotection, identifier et traiter les non conformités Compétence 5 - Mettre en œuvre les normes et principes de qualité, d'hygiène et de sécurité pour assurer la qualité des soins 1. Identifier et mettre en œuvre les mesures et tests relatifs à l opérationnalité et aux contrôles qualité des équipements et dispositifs médicaux dans son domaine de responsabilité 2. Identifier les informations spécifiques pour le relevé et la traçabilité des dispositifs médicaux et des produits pharmaceutiques. 3. Mettre en œuvre les règles liées aux différentes vigilances 4. Mettre en œuvre les protocoles et règles de sécurité, d hygiène et d asepsie au cours des examens et traitements 5. Mettre en œuvre les règles liées à la protection de l environnement 6. Appliquer les procédures liées aux champs magnétiques (exposition des personnes et introduction de matériels ferromagnétiques) 7. Mettre en œuvre des techniques et des pratiques adaptées en matière d ergonomie et de sécurité lors de la manutention de la personne soignée. 8. Identifier et mettre en œuvre les modalités de soins concourant à la bientraitance de la personne soignée 9. Identifier et évaluer les risques associés à l activité et mettre en œuvre les ajustements nécessaires 10. Identifier, signaler et analyser les événements indésirables 11. Identifier et mettre en œuvre les actions correctrices et en rendre compte Compétence 6 - Conduire une relation avec la personne soignée 1. Évaluer le degré de compréhension des informations par la personne soignée et les accompagnants 2. Conduire une communication adaptée à la personne soignée en fonction de la situation identifiée et de la stratégie de prise en charge définie par l équipe pluri-professionnelle 3. Établir une relation de confiance 4. Mettre en oeuvre une démarche d accompagnement et de soutien de la personne en fonction de l acte et de la situation clinique 5. Conduire une démarche de conseil et d'éducation, de prévention en lien avec les investigations et traitements et former la personne soignée sur les soins en recherchant son consentement Compétence 7 - Évaluer et améliorer ses pratiques professionnelles 1. Observer, formaliser et expliciter les éléments de sa pratique professionnelle 2. Confronter sa pratique à celles de ses pairs ou d autres professionnels 3. Évaluer les soins et la prise en charge globale du patient au regard des valeurs professionnelles, des principes de qualité, de sécurité, de radioprotection, d ergonomie et de satisfaction de la personne soignée 4. Analyser et adapter sa pratique professionnelle au regard de la réglementation, de la déontologie, de l éthique et de l évolution des sciences et techniques 5. Identifier les améliorations possibles et les mesures de réajustement de sa pratique 12

15 6. Actualiser ses connaissances et ses pratiques professionnelles en utilisant les différents moyens à disposition (formation continue, collaboration interdisciplinaire, projets en réseaux, ) Compétence 8 - Organiser son activité et collaborer avec les autres professionnels de santé 1. Programmer les examens et les traitements 2. Coordonner son activité avec l équipe pluridisciplinaire et avec les autres professionnels de santé 3. Collaborer avec les différents acteurs 4. Adapter l organisation des activités en fonction des ressources à disposition, des besoins et des demandes programmées ou non 5. Organiser la mise à disposition de l ensemble du matériel, dispositifs médicaux et matériels d urgence et de réanimation 6. Organiser et mettre en oeuvre l entretien et la maintenance journalière de certains équipements dans le respect des procédures 7. Identifier l ensemble des informations à recueillir pour le relevé et la traçabilité de l activité 8. Assurer la gestion des flux et des stocks des matériels, produits et dispositifs médicaux au niveau du poste de travail LES ACTES, ACTIVITES ET TECHNIQUES DE SOINS PRESENTS DANS L UNITE : Accueil du patient et information du déroulement de l examen ou du traitement Mesure et surveillance des paramètres vitaux Réalisation des soins de confort et d hygiène Pose d un abord veineux et surveillance d une perfusion Préparation d un champ opératoire (pour arthrographies, ponctions, infiltrations) Préparation et administration d un produit de contraste à l aide d un injecteur automatique Réalisation d une radiographie thoracique au lit du patient Réalisation d un examen radiologique de projection Réalisation d un examen scanographique Réalisation d un examen remnographique Recherche des contre-indications liées à l exposition des personnes à un champ magnétique intense Réalisation d un contrôle qualité interne en mammographie 13

16 LES ANNEXES

17 I

18 Dr RAPOPORT Claude Praticien hospitalier Chef de service Praticien hospitalier Dr DAWAMENEH Yasser Praticien hospitalier Dr GIRARD-BLANC- MOREL Martine Praticien hospitalier Dr FRANKOVA Olga Praticien contractuel Dr LOUBRIEU Georges Praticien Hospitalier vacataire Mr NSENGIYUMVA Arthémon Praticien associé attaché DESCOUX Valérie Cadre de santé BROSSAS Nathalie Cadre de santé et PCR ORGANIGRAMME DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE L EQUIPE DES MANIPULATEURS - ABRAHAM Nathalie(TDM) - ALLIOT Amélie - ANTOINE Florence - AVIGNON Alexandra - BEAULIEU Jean-Hugues - BERODIAS Stéphanie - BREUILH Aurélien - BRUNAUD Marie-Hélène (S2) - CESTAC Lydia - CHABROUX Amandine - CHIRAUX-HANUT Valérie - COCHEREAU Pascale - COMBACAU Valérie - COTTE Candice - CRINIERE Martine - DRIF Jennifer - FLEURY Noëlle (IRM) - FORT Sandrine - GUIGNARD Emilie - GUILLOU Sophie - HEMERY Linda - LIAIGRE Marie - LUNEAU Patrick (nuit P5) - MARCHAND Sophie - MARTINAT Carole - MARTINEAU Bettina - MICHAUD Anne-Laure - ORDONEZ Florence - RENTY Sylvie (TDM) - SCHNEIDER Emilie - SERIN-MOULIN Laure - TARDIEUX Julien (nuit P5) - THIBAULT Jean-Michel - THOMAS Aline - THUILIER Jenny L EQUIPE DES SECRETAIRES RADIO CENTRALE - CHAPUT Michèle - MALESSET Viviane - MASSONNAUD Fabienne - DA SILVA Ana Bela IRM : - ALAMARGOT Mélodie (IRM) - TOURY Laure (IRM) L EQUIPE DU POINT ACCUEIL- ENCAISSEMENT - BARRE Madeleine - MONJOINT Dominique - RIDEAU Linda - SEVESTRE Annick L EQUIPE DES BRANCARDIERS - BONNIN Sylvain - GEOFFROY Anthony - BOUTIN Frédéric - MEKLATI Brahim - PINOT Philippe - ROBERT Christain - VANAVERMAETE Jean-Pierre L EQUIPE D ENTRETIEN - KIOUECH VIRGINIE - MOULINAT Sabrina - PACOUX Annie - RISSE Rébecca - FRADIN Mathilde II

19 Echo Plan du service d imagerie Pavillon 4 III

20

Livret d accueil des stagiaires

Livret d accueil des stagiaires Livret d accueil des stagiaires SOMMAIRE : I/ Présentation du service II/Le métier de manipulateur III/ Modalités d encadrement IV/ Votre stage V/ Bilan global de votre stage I/ Présentation du service

Plus en détail

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2)

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) 1 - SCP Radiolor 2 - CHU de Nancy MODE D EXERCICE DU PRATICIEN Choix

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI Information PACES 20 Septembre 2012 Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI 1 Institut de Formation de Manipulateurs d Electroradiologie Médicale

Plus en détail

Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier. Portfolio de l étudiant

Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier. Portfolio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier Annexe VI Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : Institut de formation en soins : Date d entrée dans la formation : Nom et prénom

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10267 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 22 mai 2008 Projet de loi ouvrant un crédit au titre d'indemnité cantonale d'investissement de 3 000 000 F, pour

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Tunis Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

26 ES RHUMATOLOGIE PRATIQUE CAP 15 JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 RENCONTRES DE. www.rhumatologie-pratique.com PARTICIPATION GRATUITE

26 ES RHUMATOLOGIE PRATIQUE CAP 15 JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 RENCONTRES DE. www.rhumatologie-pratique.com PARTICIPATION GRATUITE PARTICIPATION GRATUITE 26 ES programme PRÉLIMINAIRE* *sous réserve de modifications RENCONTRES DE RHUMATOLOGIE PRATIQUE JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 CAP 15 1-13, quai de Grenelle - Paris 15 e PRÉSIDENT

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement... 5 a) Introduction... 5 b) Liens avec la profession... 5 c) Acquis d apprentissage terminaux...

Plus en détail

Livret d Accueil de l Etudiant Infirmier Unité de Soins Intensifs de

Livret d Accueil de l Etudiant Infirmier Unité de Soins Intensifs de Référence : DG/SOIN/MED/MAN/32 V1 Livret d Accueil de l Etudiant Infirmier Unité de Soins Intensifs de Cardiologie (USIC) & Centre de la Douleur Thoracique Mars 2013 Mars 2013 1 Mot d accueil de Mme PRONOST

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Dr L Verzaux Pr Elisabeth Schouman-Claeys

Dr L Verzaux Pr Elisabeth Schouman-Claeys Dr L Verzaux Pr Elisabeth Schouman-Claeys Dépasser une approche normative Se mettre à la place du patient Bonne pratique, bientraitance Démarches qualité structurées Thématiques clés (dont exigences réglementaires)

Plus en détail

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE FACULTÉ DE MÉDECINE FACULTÉ DE CHIRURGIE DENTAIRE Université de Strasbourg STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE JUILLET ou AOUT ou SEPTEMBRE 2012

Plus en détail

livret d accueil s ervice d o ncologie vous informer, c est aussi notre rôle

livret d accueil s ervice d o ncologie vous informer, c est aussi notre rôle s ervice d o ncologie livret d accueil vous informer, c est aussi notre rôle centre hospitalier de tourcoing - 135, rue du président coty - 59208 tourcoing cedex www.ch-tourcoing.fr DSIO - Qualité - Communication

Plus en détail

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H Psychiatrie infanto-juvénile UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION Edition : Août 2015 Franck RENAUDIN U.P.A.H Pavillon «l Orme» 20 avenue du 19 mars 1962 72703 ALLONNES Cédex 02.43.43.51.20

Plus en détail

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon LIVRET D INFORMATIONS CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon 04.72.17.26.26 Accès bus : C6, 89, C14, 66, 19 RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE Accès

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Coordination de la Gestion des risques. Bilan - Programme

Coordination de la Gestion des risques. Bilan - Programme Coordination de la Gestion des risques Bilan - Programme La démarche Mise en place en 2007 Regroupe l ensemble des Vigilances Sanitaire. Associe le programme CLIN Associe les risques liés aux vigilances

Plus en détail

GESTION D UN SCANNER

GESTION D UN SCANNER MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE GESTION D UN SCANNER DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2-3), Pr M Claudon (2-3) 1 - Radiolor 2 - CHU de Nancy 3 GCS Bois le

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Le CHU de Rennes Etablissement MCO, SSR, SLD de 1860 lits et places

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

Retour d expérience suite à la visite de certification V2014. Intervenante : Astrid SOULA, RAQ/GdR/DD

Retour d expérience suite à la visite de certification V2014. Intervenante : Astrid SOULA, RAQ/GdR/DD Retour d expérience suite à la visite de certification V2014 Intervenante : Astrid SOULA, RAQ/GdR/DD 1 Retour d expérience Présentation _Visite Certification du CH de Nontron_Janvier V2014_Centre Hospitalier

Plus en détail

FICHE SYNTHETIQUE. Extrait DU REGLEMENT INTERIEUR IFSI /IFAS À l usage des maitres de stage et tuteurs A l usage de tout professionnel encadrant

FICHE SYNTHETIQUE. Extrait DU REGLEMENT INTERIEUR IFSI /IFAS À l usage des maitres de stage et tuteurs A l usage de tout professionnel encadrant INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS / AIDES-SOIGNANTS DU CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-QUENTIN 03.23.06.73.38-03.23.06.74.66 - ifsi@ch-stquentin.fr FICHE SYNTHETIQUE Extrait DU REGLEMENT INTERIEUR

Plus en détail

OFFRE EN STAGE SIP POUR LES ETUDIANT(E)S D ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE ET LES ETUDIANTS BACHELOR FILIERE SOINSINFIRMIERS

OFFRE EN STAGE SIP POUR LES ETUDIANT(E)S D ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE ET LES ETUDIANTS BACHELOR FILIERE SOINSINFIRMIERS OFFRE EN STAGE SIP POUR LES ETUDIANT(E)S D ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE ET LES ETUDIANTS BACHELOR FILIERE SOINSINFIRMIERS Filière : APS et Bachelor en soins infirmier Nom de l institution : CHUV Nom de l

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE Février 2007 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L

Plus en détail

Aide kinésithérapeute : une réalité?

Aide kinésithérapeute : une réalité? Aide kinésithérapeute : une réalité? Fabien Launay Cadre supérieur du pôle rééducation CHU de Dijon Dijon (21) Préambule : La fonction d aide-kinésithérapeute n est pas nouvelle. Elle peut être occupée

Plus en détail

Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet

Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet L hôpital Pierre-Paul Riquet : une nouvelle ère du soin Positionné au cœur du site de Purpan, l'hôpital Pierre-Paul Riquet

Plus en détail

Vous allez être opéré du coeur

Vous allez être opéré du coeur LIVRET D ACCUEIL Coordonnateur de Département Pr. Bernard ALBAT Chirurgie cardiaque et vasculaire Vous allez être opéré du coeur Pôle Coeur-Poumons CŒUR POUMONS Hôpital Arnaud de Villeneuve 2 ème étage

Plus en détail

CPAM REGLES D ASSOCIATION DES ACTES

CPAM REGLES D ASSOCIATION DES ACTES CPAM REGLES D ASSOCIATION DES ACTES Règle générale L'association de deux actes au plus, y compris les gestes complémentaires, peut être tarifée. L'acte dont le tarif hors modificateurs est le plus élevé,

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Annexe 7. Le «Télé-AVC» : téléconsultation neurologique téléradiologie application à l AVC de la télémédecine

Annexe 7. Le «Télé-AVC» : téléconsultation neurologique téléradiologie application à l AVC de la télémédecine Annexe 7 Le «Télé-AVC» : téléconsultation neurologique téléradiologie application à l AVC de la télémédecine A37 Le «Télé-AVC» : téléconsultation neurologique téléradiologie application à l AVC de la

Plus en détail

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle possible? 18 octobre 2012 Professeur Philippe KOLH CIO, Directeur du Service des Informations Médico-Economiques CHU de LIEGE Plan

Plus en détail

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné Régime Premier Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations Détails du régime Zone de couverture États-Unis États-Unis Montant annuel maximal des garanties Illimité Illimité Franchises annuelles

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU NORD Organigramme à partir du 01.10.2015

CENTRE HOSPITALIER DU NORD Organigramme à partir du 01.10.2015 Organigramme à partir du 01.10.2015 Comité d évaluation et d assurance qualité Organigramme de la Direction Générale à partir du 01.10.2015 Comité d évaluation et d assurance qualité - Gestion des risques

Plus en détail

Exposition de la population française aux rayonnements ionisants liée aux actes de diagnostic médical en 2012

Exposition de la population française aux rayonnements ionisants liée aux actes de diagnostic médical en 2012 R A P P O R T Exposition de la population française aux rayonnements ionisants liée aux actes de Pôle Radioprotection, Environnement, Déchets et Crise RESUME Ce rapport met à jour, pour l année 2012, les

Plus en détail

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 Edition et intégration de logiciels médicaux Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 LOGICIEL AXILA Le dossier médical informatisé pour les

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR :

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : IDENTIFICATION DU POSTE : Titre de la fonction : Conducteur Ambulancier SMUR*. Etablissement : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Brest. Service

Plus en détail

ACSI. Association Centre de santé Infirmier. 53 rue de la marine 29760 Penmarc h : 02.98.58.60.18 :02.98.58.71.17. cdspen29@wanadoo.

ACSI. Association Centre de santé Infirmier. 53 rue de la marine 29760 Penmarc h : 02.98.58.60.18 :02.98.58.71.17. cdspen29@wanadoo. ACSI Association Centre de santé Infirmier Penmarc h Plomeur Le Guilvinec Tréffiagat-Léchiagat 53 rue de la marine 29760 Penmarc h : 02.98.58.60.18 :02.98.58.71.17 cdspen29@wanadoo.fr SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

DTS IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOLOGIE THÉRAPEUTIQUE

DTS IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOLOGIE THÉRAPEUTIQUE DTS IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOLOGIE THÉRAPEUTIQUE Formation sous contrat d association avec l Etat Dossier d intégration en 1 ère année ÉCOLE MASO 7, avenue des Palmiers 66000 Perpignan tél. 04 68 35 76

Plus en détail

CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE

CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE 12 rue aux raisins - 62600 BERCK SUR MER 03.21.89.44.01 - Fax : 03.21.89.44.82 Le mot d

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

PLATE-FORME COMMUNE UNE SOLUTION LOGICIELLE UNIQUE POUR AMÉLIORER LA PRODUCTIVITÉ. Logiciel DIRECTVIEW V5 pour CR et DR

PLATE-FORME COMMUNE UNE SOLUTION LOGICIELLE UNIQUE POUR AMÉLIORER LA PRODUCTIVITÉ. Logiciel DIRECTVIEW V5 pour CR et DR Logiciel DIRECTVIEW V5 pour CR et DR UNE SOLUTION LOGICIELLE UNIQUE POUR AMÉLIORER LA PRODUCTIVITÉ Vous pouvez faire confiance aux systèmes CR et DR de Carestream pour leur qualité de prise d images. Maintenant

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

PROCEDURE ENREGISTREMENT

PROCEDURE ENREGISTREMENT Page 1 sur 7 ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS référence 04/PR/001/02/V01 04/PR/001/02/V02 04/PR/001/02/V03 04/PR/001/02/V04 04/PR/001/02/V05 04/PR/001/02/V06 04/PR/001/02/V07 04/PR/001/02/V08

Plus en détail

Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire

Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire AVANT L INTERVENTION : 1) Un rendez-vous en consultation d anesthésie au moins 8 jours avant l intervention vous a été donné. Venez ce jour-là

Plus en détail

Me Catherine Torlotin Dr Frédéric Lefèvre Essey les Nancy

Me Catherine Torlotin Dr Frédéric Lefèvre Essey les Nancy Qualité en Santé Expérience Me Catherine Torlotin Dr Frédéric Lefèvre Essey les Nancy Imagerie de Nancy Est : Qui sommes nous? Société créée en 1988 pour gérer l autorisation d un scanner Aujourd hui :

Plus en détail

L EMPREINTE QUALITÉ-GESTION DES RISQUES DU CHA

L EMPREINTE QUALITÉ-GESTION DES RISQUES DU CHA L EMPREINTE QUALITÉ-GESTION DES RISQUES DU Numéro 19 Brèves de qualité La journée qualité-risques-instances: CLIN, CLAN, CLUD coordination des tissus...a reçu la visite d un petit nombre de personnes.

Plus en détail

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein.

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein. OCTOBRE ROSE 2013 La campagne Octobre Rose a pour but d inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CQP AIDE DENTAIRE

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CQP AIDE DENTAIRE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CQP AIDE DENTAIRE 1 ACTIVITES TECHNIQUES AIDE DENTAIRE / GESTION DU RISQUE INFECTIEUX Préparer et entretenir la salle de soins Entretenir la salle de stérilisation

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE

VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE INFOS PATIENTS SEIN - PATHOLOGIE MAMMAIRE VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE Bienvenue VOUS AVEZ RENDEZ-VOUS POUR UNE PREMIÈRE CONSULTATION EN SÉNOLOGIE. NOUS AVONS RÉALISÉ CETTE PLAQUETTE

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Hôpital de jour médico-chirurgical Je vais subir une intervention chirurgicale en hôpital de jour, cela signifie que l intervention et le retour à domicile s effectueront le même

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES DIETETICIENS. Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation.

LIVRET D ACCUEIL DES DIETETICIENS. Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. LIVRET D ACCUEIL DES DIETETICIENS PRESENTATION HOPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Etablissement privé à but non

Plus en détail

GROUPE CLINIQUE DU MAIL

GROUPE CLINIQUE DU MAIL DOSSIER DE PRESSE GROUPE CLINIQUE DU MAIL Le centre d imagerie médicale conforte son implantation sur le site du Mail avenue Marie-Reynoard à Grenoble & présente son nouveau scanner spiralé, issu de la

Plus en détail

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 A l initiative des professionnels de terrain, la FHF a constitué en janvier 2014 une commission imagerie. Composée de médecins et de

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

Evaluation de la qualité de la formation en stage

Evaluation de la qualité de la formation en stage Evaluation de la qualité de la formation en stage Public : Etudiants Paramédicaux Direction régionale des affaires sanitaires et sociales Provence - Alpes - Côte d Azur Mai 2008 Proposé par le groupe de

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE Chemin de la Bretèque 76230 BOIS-GUILLAUME Mois de juin 2001 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE

Plus en détail

CHARTE POUR L ACCUEIL DES INTERNES

CHARTE POUR L ACCUEIL DES INTERNES CHARTE POUR L ACCUEIL DES INTERNES Formalisation des engagements réciproques entre l EPS Ville-Evrard et les internes Ressources humaines médicales Delphine LEBIGRE AAH NOVEMBRE 2012 Objectifs L établissement

Plus en détail

AUDIT BLOC OPERATOIRE

AUDIT BLOC OPERATOIRE AUDIT BLOC OPERATOIRE Forum Octobre 2006 G.Bossuat, inf, HPCI, CHUV 1 Rappel théorique Audit vient du mot latin «audire», écouter. L audit, est un processus méthodique, indépendant et documenté permettant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER Référentiel d activités Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

DOPASYS une solution modulaire

DOPASYS une solution modulaire DOPASYS une solution modulaire DOPA-SOINS Dossier de soins informatisé Gestion des prescriptions informatisées Gestion des observations médicales Contrôle de l ordonnance Dispensation et délivrance Questionnaire

Plus en détail

Les entretiens de Télécom ParisTech & Le colloque TIC Santé 2011. Atelier 1 :«TIC et pratiques innovantes au

Les entretiens de Télécom ParisTech & Le colloque TIC Santé 2011. Atelier 1 :«TIC et pratiques innovantes au Les entretiens de Télécom ParisTech & Le colloque TIC Santé 2011 Atelier 1 :«TIC et pratiques innovantes au sein des structures de santé» L opération VDI du nouvel hôpital du CHAC ParisTech les 8 et 9

Plus en détail

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Cliniques et hôpitaux privés, on peut tous y aller! Accessibles à tous Les cliniques et hôpitaux privés accueillent tous les patients y compris ceux qui

Plus en détail

Concept de formation post-graduée en Radiologie

Concept de formation post-graduée en Radiologie Date de la dernière modification : juin 2012 Concept de formation post-graduée en Radiologie Le Service de radiodiagnostic et radiologie interventionnelle assure la formation des médecins assistants désirant

Plus en détail

SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE. p. 3. p. 4 LE CESU. p. 5. Les outils. p. 6. Le centre de simulation. Quelques chiffres

SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE. p. 3. p. 4 LE CESU. p. 5. Les outils. p. 6. Le centre de simulation. Quelques chiffres SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE p. 3 LE CESU Les outils Le centre de simulation Quelques chiffres Un exemple : la formation à l emploi des infirmiers des services d urgences En annexe p. 4 p. 5 p. 6 p. 6

Plus en détail

Liaison Bac Pro ASSP - BTS

Liaison Bac Pro ASSP - BTS Brigitte Rougier IEN SBSSA Sandrine Martinez PLP STMS Sarah Zemmouri PLP STMS L élaboration du plan de formation en Baccalauréat professionnel Liaison Bac Pro ASSP - BTS Baccalauréat professionnel «Accompagnement,

Plus en détail

La visite de certification(v2014)

La visite de certification(v2014) La visite de certification(v2014) Journée régionale CAPPS 12 juin 2015 Dr C. BOHEC UNICANCER Groupe des Centres de Lutte Contre le Cancer Le CLCC et la certification Rappel Centre de Lutte contre le cancer

Plus en détail

L infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R.4311-15 et R.4312-1 à 4312-49 du code de la santé publique.

L infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R.4311-15 et R.4312-1 à 4312-49 du code de la santé publique. Diplôme d Etat d infirmier Référentiel d activités Annexe I Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

Prise en charge à domicile de l analgésie loco régionale

Prise en charge à domicile de l analgésie loco régionale L esprit de service Paris XII Cahier des charges Prise en charge à domicile de l analgésie loco régionale surveillance et ablation d un cathéter péri nerveux Matériel employé: la pompe PCA ambit TM du

Plus en détail

CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012

CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012 CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012 NOUMBISSIE Emmanuel, ingénieur en organisation et méthodes à la direction générale de l hôpital marne la vallée ( Lagny) Transfert d activités sur un nouveau site :

Plus en détail

METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) SECRETAIIRE MEDIICALE ET MEDIICO--SOCIIALE REFERENTIIEL ACTIIVIITES--COMPETENCES-- EVALUATIION METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions A. Désignation du métier

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage LIVRET D ACCUEIL Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage Médecine Soins de suite et de réadaptation Hôpital Saint-Charles - 4 rue Charles de Gaulle

Plus en détail

Référentiel d activités

Référentiel d activités Référentiel d activités Activités 1 - Délivrance de médicaments et de dispositifs médicaux. 2 - Réalisation des opérations d'approvisionnement et de gestion au sein de la pharmacie à usage intérieur et

Plus en détail

Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire

Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire Dr. Aurélie Fourneret-Vivier Praticien hospitalier Equipe Opérationnelle en Hygiène Centre Hospitalier Métropole

Plus en détail

NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004. Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des libertés locales

NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004. Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des libertés locales DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE DIRECTION DE L ADMINISTRATION DE LA POLICE NATIONALE NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004 Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des

Plus en détail

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Décret exécutif n 07-321 du 10 Chaoual 1428 correspondant au 22 octobre 2007 portant organisation et fonctionnement des établissements hospitaliers privés.... Le Chef du Gouvernement, Sur le rapport du

Plus en détail

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent Accès aux soins avec couverture maladie Les centres d examens de santé Ce sont des structures qui proposent un «examen périodique de santé» qui représente un droit pour tout assuré social. L examen périodique

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique (en anglais Master of

Plus en détail

Psychiatrie. Place du Maréchal Niel 31130 PIN-BALMA 05 61 24 97 50 www.clinique-aufrery.com infos@clinique-aufrery.com

Psychiatrie. Place du Maréchal Niel 31130 PIN-BALMA 05 61 24 97 50 www.clinique-aufrery.com infos@clinique-aufrery.com Psychiatrie Place du Maréchal Niel 31130 PIN-BALMA 05 61 24 97 50 www.clinique-aufrery.com infos@clinique-aufrery.com Psychiatrie L équipe soignante Bienvenue La Clinique d Aufréry accueille en hospitalisation

Plus en détail

Qu est-ce que le métier d aide-soignante?

Qu est-ce que le métier d aide-soignante? Au sein de l'équipe médicale, l'aide-soignante assure l'hygiène et le confort des patients. C'est sans doute la personne la plus proche, à l'écoute des souffrances et des inquiétudes des malades. Qu est-ce

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Céline BONNET : Infirmière Coordinatrice EHPAD B. P. 19 37290 PREUILLY SUR CLAISE 02 47 91 20 30 1 Le SSIAD de Preuilly est ouvert depuis juillet

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Guide du stagiaire. Le stagiaire des écoles de Genève (ECAMB) ou Bois-Cerf-CESU, viendra avec sa tenue de travail de l école.

Guide du stagiaire. Le stagiaire des écoles de Genève (ECAMB) ou Bois-Cerf-CESU, viendra avec sa tenue de travail de l école. Guide du stagiaire Horaire : Horaire : 07h00 19h00 Le premier jour, le stagiaire se présentera 15 minutes avant le début du travail. Il sera attendu par l ambulancier référent devant les garages de S.T.A.R.

Plus en détail

LES VIGILANCES REGLEMENTAIRES AUX HOSPICES CIVILS DE LYON. Pr Philippe Vanhems Pôle d Activité Médicale Santé, Recherche, Risque et Vigilances

LES VIGILANCES REGLEMENTAIRES AUX HOSPICES CIVILS DE LYON. Pr Philippe Vanhems Pôle d Activité Médicale Santé, Recherche, Risque et Vigilances LES VIGILANCES REGLEMENTAIRES AUX HOSPICES CIVILS DE LYON Pr Philippe Vanhems Pôle d Activité Médicale Santé, Recherche, Risque et Vigilances PAM Santé, Recherche, Risques et Vigilances (S2RV) Créé en

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS

LIVRET D ACCUEIL DES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS LIVRET D ACCUEIL DES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS EN DIABETO-NUTRITION Réf. : W 011- NUT/A Page : 1/19 Date de création : 06/07 Modification : Date de révision 07/2010 Date d'application Juillet 2007

Plus en détail

Contrat de soins / Document individuel de prise. Définition des objectifs de la prise en charge

Contrat de soins / Document individuel de prise. Définition des objectifs de la prise en charge DUREE DEFINITION CONTRAT DE SOINS Contrat de soins / Document individuel de prise en charge au SSIDPA Le contrat de soins définit les droits et les obligations de l'établissement et de l usager avec toutes

Plus en détail

GHUPC Projet de transformation du site Hôtel Dieu. Pr S CHAUSSADE, Dr I. FERRAND

GHUPC Projet de transformation du site Hôtel Dieu. Pr S CHAUSSADE, Dr I. FERRAND GHUPC Projet de transformation du site Hôtel Dieu Pr S CHAUSSADE, Dr I. FERRAND PREAMBULE - Déçisions du directoire de l APHP : 1) le site de l HTD ne serait pas fermé 2) le site de l HTD ne serait pas

Plus en détail

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient

Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du patient Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des Innovations Thérapeutiques Responsabilités, autorités et délégations de responsabilité dans le cadre de la prise en charge médicamenteuse du

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Handicap, Dépendance, Invalidité REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT HANDIVIE 1 Boulevard de Compostelle - 13012 Marseille : 04 91 44 07 73 - : 09 70 62 08 48 ssiad-handivie@wanadoo.fr TABLE DES MATIERES I.LE

Plus en détail

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre mélanome cutané Mars 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le mélanome

Plus en détail

Votre limite globale Silver Gold Platinum 1 000 000 USD 800 000 EUR 650 000 GBP. Vos garanties médicales standard Silver Gold Platinum

Votre limite globale Silver Gold Platinum 1 000 000 USD 800 000 EUR 650 000 GBP. Vos garanties médicales standard Silver Gold Platinum Assurance médicale internationale Nos assurances disposent de 3 niveaux de couverture distincts : Silver, Gold et Platinum. Choisissez votre niveau de couverture à l'aide du tableau ci-dessous. Tous les

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail